Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:01

Il y avait quatre élus (M.Mallerin, Mme Niakhate (PC), Mme Xambeu et M.Brunet(EELV)) quelques techniciens, une dizaine de citoyens dont 4 représentants du bureau de l'Association du Plateau (Nicole Mari, Michel Verchere, Florent Pruvost, Gérard Mari, ces deux derniers étant également co présidentsd du conseil de ce quartier).

On remarquait l'absence regrettable de tout représentant du parti socialiste ou de l'opposition du centre ou de droite.

Pourtant les sujets abordés concernent le vécu quotidien de tous les Fontenaysiens, de tous les quartiers, plan de circulation, stationnement, entretien, réparations du mobilier urbain, aménagements, nettoyage, sécurité, éclairage, égouts, transports collectifs, environnement, écoles, coffrets en miettes du réseau numéricable....
Il serait trop long de faire le compte rendu exhaustif des échanges qui ont duré plus de deux heures. M.Bagneaux le directeur des espaces publics a clairement exposé, à l'aide d'un diaporama, les prévisions budgétaires en investissement et en fonctionnement, passant alternativement la parole à ses collègues en charge de tel ou tel secteur.

Le résumé qui sera établi par la secrétaire de séance permettra de savoir dans le détail quelles rues, quels secteurs seront réparés, modifiés, aménagés, et quelles sommes seront consacrées à ces travaux.
Pour certains postes les sommes semblent symboliques par exemple en bordure des carrières rue des Bellevues, mais il conviendra de lire les documents fournis.

Quelques remarques sur le fond et sur la forme
M.Jacquet riverain de la rue du Cdt Jean Duhail se plaint de l'engorgement et de la pollution de cette rue qu'il souhaiterait voir en sens unique. La réponse de M.Mallerin est assez moqueuse et d'une pichenette on évacue le sujet.

Une dame signale qu'elle a écrit en avril 2012 que ses voisins et elle même rencontrent des difficultés rue Roger Salengro pour sortir leur voiture, un an après elles attendent toujours la réponse.

Pour le quartier du Plateau je demande pourquoi des trous pour potelets ou barrière ont été récemment percés sur le haut de la rue Zola, puis rebouchés. ces protections du trottoir faisaient partie du dispositif convenu en conseil de quartier pour "le problème" de la rue Zola.

M.Mallerin déclare froidement "qu'il" a décidé que ces potelets déplairaient "à certains" et qu'en conséquence il avait décidé (tout seul) d'annuler le dispositif. Voilà un exemple de non démocratie qu'on ne peut plus accepter dans notre ville et que nous n'accepterons pas.

L'aménagement de la rue de la Matène qui sera l'accès principal au nouveau parc, a fait l'objet d'un plan et a donné l'occasion à M.Mallerin de rencontrer en catimini les 4 ou 5 riverains sans inviter l'association de quartier, sans en parler au bureau du Conseil de Quartier. "Je" choisis mes interlocuteurs, je décide tout seul et ainsi j'ai raison. Même démarche "confidentielle" avec les plaignants de la rue Anatole France entre l'avenue V.Hugo et l'avenue Joffre.

Et bien non, M.Mallerin, la démocratie ce n'est pas cela. Puisqu'il y a des structures, il faut les consulter. Par exemple lorsque je vous dis en tant que président de l'Association locale (loi 1901) et de co président du conseil de quartier que nous n'avons pas été informés ni évidemment consultés et que si tel avait été le cas, nous aurions soulevé le problème du stationnement des voitures près de l'accès Matène au Parc des Carrières, quand je prends l'exemple d'une maman du quartier des Alouettes qui veut aller faire un tour dans le parc avec son bambin en poussette, je demande comme elle fait pour se rendre autrement qu'en voiture dans cet espace public.
La réponse qui m'est faite est particulièrement déconcertante et, pardonnez mon persiflage, d'une grande sottise, d'autant qu'elle est reprise en coeur par les deux élus EELV présents:
Nous voulons créer un espace vert dédié à la nature, ce n'est certainement pas pour y faire stationner des voitures, cette dame n'a qu'à venir à pied ou par les transports en commun. Plus stupide et méprisant, il faut chercher.

Par contre dans la rubrique générosité, solidarité et utilisation des fonds publics nous trouvons une demande de subvention d'équipements "de latrines", comme a dit la conseillère municipale Mme Niakhate dans la ville de Koungel au Sénégal, une délégation d'élus et de techniciens de Fontenay ayant remarqué, au cours "d'un voyage d'étude", le manque cruel d'équipements dans cette ville plus ou moins jumelée avec la nôtre.

Dans la foulée M.Brunet et Mme Xambeu proposent que 15000 euros soient consacrés à l'aide d'achat de vélos électriques pour les personnes ayant des difficultés pour pédaler et surtout pour investir de 1200 à 1300 euros pour ces bicyclettes à électricité vulgairement nucléaire (en attendant mieux !).
Pourquoi dans ce cas ne pas subventionner des chaussures de marche pour les piétons, du carburant pour les automobilistes en difficulté, à qui appartiendra ce vélo subventionné, pourra-t-il être revendu par son détenteur à une personne non nécessiteuse, sans contrepartie pour la ville?
Tout cela se décidera ce soir lors du vote du budget au conseil municipal.
Petit rappel, ces notes personnelles ne sont pas un compte rendu, le vrai, "démocratique et épuré" viendra plus tard, beaucoup plus tard.


Dernière édition par Gerard le Jeu 28 Mar 2013, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:12

Gerard a écrit:
Voilà un exemple de non démocratie qu'on ne peut plus accepter dans notre ville.
Quel alternative possible ?

Gerard a écrit:
quand je prends l'exemple d'une maman du quartier des Alouettes qui veut aller faire un tour dans le parc avec son bambin en poussette, je demande comme elle fait pour se rendre autrement qu'en voiture dans cet espace public.
La réponse qui m'est faite est particulièrement déconcertante et, pardonnez mon persiflage, d'une grande sottise, d'autant qu'elle est reprise en coeur par les deux élus EELV présents.
Nous voulons créer un espace vert dédié à la nature, ce n'est certainement pas pour y faire stationner des voitures, cette dame n'a qu'à venir à pied ou par les transports en commun. Plus stupide et méprisant, il faut chercher.
Pas faux. Cette réponse est assez méprisante et en tout cas totalement déconnectée de la réalité de salariés dont le quotidien se résume souvent à "métro-boulot-marmots-dodo". Certains de nos élus mériteraient de faire un petit stage dans la vraie vie de salarié.

Sinon, a t-on dit quelque chose sur la dangereuse avenue de Stalingrad ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:19

Citation :
Sinon, a t-on dit quelque chose sur la dangereuse avenue de Stalingrad ?

pas un mot. Mais cela ne fait pas de vraie différence.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:26

Gerard a écrit:
Citation :
Sinon, a t-on dit quelque chose sur la dangereuse avenue de Stalingrad ?

pas un mot. Mais cela ne fait pas de vraie différence.
Certes. Et même pas sûr qu'avec un mort cela change quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:27

Youpi Gérard, j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 22:50

Vous semblez découvrir que sous ses aspects bonhomme, MM.Mallerin, comme le Maire et la plupart des élus du premier cercle, sont des autocrates et non des démocrates. Marion, Bédouret, Carrier, Tabanou et d'autres l'ont maintes fois constaté.
Entre les promesses, les bidouillages, les comptes rendus modifiés ou jamais publiés, les réunions bidon qui servent de caution, on est dans une ville gérée par une dizaine de personnes qui décident de tout. Il faut changer tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:00

Pourquoi pas un élu socialiste n'a jugé bon d'assisté à cette commission pas plus que le très controversé Mr.Lecock qui comme David Dornbush méprise les crottes de chiens et les trottoirs défoncés, quotidien des habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:06

J'aime bien le style très "personnel" de Gérard Mari pour résumer une réunion, et comme il faut savoir positiver ce qui est écrit, je me réjouis déjà qu'une personne retrouve grâce à lui un nom et qu'elle quitte son statut de Madame X

Pour le reste on va dire qu'effectivement il n'y a aucune tentative de persiflage, ni caricature, ni mauvaise foi dans la manière de relater tout cela.

Ce qui me parait le plus surprenant c'est qu'aucun document ne soit venu illustré la présention de l'éco parc, alors pour commencer voici quelques informations basiques sur le sujet.

Ainsi que la municipalité s'était engagée, les Fontenaysiens vont bientôt découvrir ce nouveau parc et se réapproprier cette surface de 22 700 m², située au coeur de ville.

Voici un avant-goût du plaisir que nous aurons à nous promener dans cet espace, qui jouit d’un panorama assez exceptionnel et d’une grande tranquillité... Aménagement des entrées, cheminements, promenade des Crêtes, paysages en terrasses... et puis, zone boisée non accessible au public où faune et flore pourront se réfugier...

Le plaisir sera d’autant plus appréciable que le projet vient de loin : il est une des dimensions de la « coulée verte » que la municipalité a l’ambition de réaliser. Il a nécessité de longues années de travail et d’études complexes, compte tenu des périls afférents au site. Mais la récompense sera à la mesure des efforts, par la beauté du parc et les bonheurs de balades que chacun pourra y trouver.

Fontenay-sous-Bois a ainsi su garder le visage que nous lui aimons : celui d’une ville qui respire de toutes ses fleurs, de ses arbres, de ses parcs, et de sa chaleur humaine. Et elle lui ajoutera bientôt un nouveau sourire, avec l’Éco-parc des Carrières.

La mise en sécurité du site a été conçue en mettant en commun les contraintes du sous-sol, les enjeux paysagers et écologiques.

Les grandes zones boisées, au sud et au sud-est, qui sont sous-minées seront conservées en l’état. Clôturées et non accessibles au public car dangereuses, ces zones resteront des zones de tranquillité pour la faune. La palette végétale existante sera étoffée par quelques espèces naturelles et communes et un choix d’arbustes épineux (épine noire, épine vinette, roncier…) sera planté densément, de façon à constituer une barrière naturelle.

Des surfaces de prairies constitueront une grande partie du parc et seront localisées dans les parties sécurisées par des géo-grilles empêchant ainsi toute chute en cas d’effondrement du sous-sol.

Les cheminements se trouveront soit sur des zones non sous-minées, soit sur des zones sécurisées par des géo-grilles et par ancrage.

La mise en continuité de la promenade des Belles Vues depuis l’est avec le haut du Plateau et l’ensemble du parc sera réalisée. Ce cheminement permettra aux piétons et aux cycles d’accéder au parc. Des chemins de circulation en pente douce relieront principalement les entrées du site en préservant de grandes zones de prairies non parcourues ni bordées par un chemin, dans un souci de tranquillité pour la faune.

Une grande promenade des crêtes sera aménagée, valorisant les points de vue panoramiques sur Paris et ses environs. La dimension aérienne de cet espace sera renforcée par la création d’une passerelle franchissant un petit vallon d’ambiance plus fraîche. Ce petit vallonnement permettra de diversifier les conditions d’exposition et de générer de nouveaux milieux écologiques avec des plantes de milieux plus humides absentes du site actuel.

La constitution d'un paysage en terrasses à l’endroit où le plateau est moins abrupt, permettra de redonner un peu de nervosité au relief tout en accompagnant le dénivelé du terrain. Le projet renoue également avec un des motifs identitaires du site, celui de la culture de la vigne et des arbres fruitiers tandis que les rangs de murs en pierre sèche mettent en valeur les minerais de gypse.

L'aménagement des entrées correspond aux accès principaux du territoire, un du côté rue de la Matène, trois autres du côté de Belles vues, de la rue Gérard-Philipe et de la rue André-Tessier. Une arche reprenant la forme des galeries de la deuxième masse de gypse marquera les entrées. Un mobilier urbain adapté et conçu pour les lieux viendra à son tour aménager le site et améliorer son utilisation.

La vision panoramique permet une totale observation de son environnement. Par temps clair, il est possible d’apercevoir au loin le Mont Valérien, le relief du Plessis-Robinson, le relief de Villejuif, les confins de la forêt de Sénart et le plateau de la Brie vers Boissy-Saint-Léger. Plus proche s’étend le bois de Vincennes, et les toits des immeubles de Fontenay. En dépit de sa situation urbaine, ce site jouit d’une grande tranquillité grâce à l’absence d’axes de circulation automobile aux abords directs. Cet espace fait partie d’un des maillons de la coulée verte de Fontenay comprenant le parc des Beaumonts, le parc de l’Hôtel de ville et le talus des Grands Chemins.

Les surfaces de prairie qui regroupent de nombreuses variétés de graminées sont particulièrement concernées. Ces prairies verdoyantes accueillent aujourd’hui de nombreuses espèces de papillons et d’autres insectes mais aussi d’oiseaux nicheurs au sol comme le traquet pâtre ou des espèces prisant les espaces plus ouverts. Cette présence de la faune est permise grâce aux arbres et arbustes qui fournissent nourriture et procurent en nombre sites de nidification et caches. Malgré la dominance actuelle du robinier faux-acacia, il existe une importante diversité d’essences d’arbres tels que le merisier, l’orme et le charme qui sont prisés par de nombreuses espèces (geai, pic, bouvreuil…). Le projet vise à préserver ce patrimoine faunistique grâce à l’implantation d’une végétation semblable à celle déjà existante et par la gestion du sous-sol.

Le terrain correspond à d’anciennes carrières de minerai de gypse exploitées depuis le Moyen Age jusqu’en 1928. Les carrières ont d’abord été travaillées à ciel ouvert, puis en galeries souterraines. Les coupes géologiques effectuées révèlent la présence, 21,45 m au-dessous du niveau actuel du plateau, de trois masses de gypse, dont la première fut exploitée par le passé. Certaines galeries ont été partiellement comblées au cours de l’exploitation mais le sous-sol reste très instable et les risques d’effondrements persistent. De ce fait, il n’est pas possible d’ouvrir le site en l’état aujourd’hui.

Le projet prend en compte les différentes situations selon les masses de gypse en présence et leur exploitation passée. Le site comprend en effet :



des espaces non sous-minés, donc sécurisés pouvant servir de zones d’ancrage et accueillir sans danger des terrassements

des espaces comportant une, deux, voire trois masses de gypse sur un profil nécessitant un mode de sécurisation spécifique

des espaces trop pentus pour pouvoir être sécurisés.




Le site est voisin du centre historique de Fontenay-sous-Bois, sur le versant sud du plateau vers le bois de Vincennes et la vallée de la Marne.

Il comprend une surface de 22 780 m2 et est délimité :



au nord, par l’avenue de la République et la rue André-Tessier.

à l’est, par les rues Raspail et Marguerite.

au sud, par la rue Charles-Bassée.

à l’ouest, par le chemin de la Matène et le chemin des sources.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:23

JS a écrit:
Gerard a écrit:
Voilà un exemple de non démocratie qu'on ne peut plus accepter dans notre ville.
Quel alternative possible ?


Les renvoyer dans leurs foyers aux prochaines élections, cela leur permettra de réviser la définition de "DEMOCRATIE" .
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:42

ON les vire et on en prend d'autres qui s'occuperont de la ville, écouteront les habitants et ne seront pas "bunkérisés" dans leurs certitudes.

Tous ensemble, tous d'accord, tous complices et donc tous VIRES !

Entre les communistes indécrottables, les socialistes à la dérive et les écolos dans les nuages... pas d'autre choix possible :

Place nette et une nouvelle équipe ! un peu moins de politique, un peu plus d'écoute et des gens qui ne réfléchissent plus en fonction de leur étiquette mais pour le bien commun de la ville.

PS : à se demander si le lobby des constructeurs de vélos électriques n'est pas une force politique locale. Bientôt l'assoce des fabriquants de godasses va être subventionnée par la ville.


Dernière édition par papy Mougeot le Jeu 28 Mar 2013, 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hilarian



Messages : 258
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:43

Libellule créez un nouveau théme car vous n'etes pas dans le sujet et vous détournez la conversation
Depuis 20 ans fontenay écologie travaille sur ce parc ainsi que sur la coulée verte , alors un peu plus de modestie
Gérard a mon soutien le plus total et mes encouragements car de guerre lasse je ne participe plus que rarement a ces prétendues commissions consultatives; la prochaine URBANISME le sujet les ANTENNES .
Notre députée s'étant fait retoqué en commission à l'assemblée nationale remet le couvert à fontenay quoi de plus logique
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Jeu 28 Mar 2013, 23:47

Affrontement a écrit:
Viva a écrit:
Youpi Gérard, j'adore.

moi aussi, évidemment c'est plus agréable à lire que le charabia politique de Igor ou de Loic.
Ceci étant dit je ne vois pas du tout la justification du long texte de Libellule, c'est du hors sujet caractérisé.

Pour libellule c'est habituel ! la diarrhée d'encre pour noyer le poissons et tire la couverture... heureusement que Gérard est doté d'un esprit de synthèse...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 00:01

@ Libellule qui écrit

Citation :
Ce qui me parait le plus surprenant c'est qu'aucun document ne soit venu illustré la présention de l'éco parc,

Vous auriez dû assister à cette réunion publique, vous auriez compris que l'ordre du jour ne comportait pas la description romantique et touristique du futur parc des Carrières. Votre texte esquive le fond non-démocratique du problème, et vous montrez votre méconnaissance de ce qui constitue le quotidien des habitants, donc du travail des 5 techniciens qui étaient présents hier soir.
Du Parc lui même il ne fut pas du tout question, on ne parla pas non plus de l'extraction historique du gypse, de son utilisation à l'exposition universelle, ou du sort misérable des chevaux qui tiraient les wagonnets dans les galeries. Le temps nous était compté, car une autre réunion sur la "Ligne Orange" suivait à la salle Jacques Brel. Vous y étiez peut-être, et vous remarquerez dans ce cas improbable qu'on n'y a pas parlé de n'importe quoi.
J'aurai d'ailleurs l'occasion de donner quelques notes personnelles sur cette réunion. Cela vous permettra sans doute d'ajouter un thème de complément (et hors sujet) sur la place importante dans le paysage Val de Marnais que représente la Marne, cette belle rivière riche d'histoire, mais qui, n'a été évoquée, comme le canal de l'Ourq, que pour les problèmes techniques que représente son passage en souterrain. Ah ces techniciens ils ne savent pas, comme vous, décrire avec poésie les beautés de notre monde. Razz
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 00:25

Gerard a écrit:
@ Libellule qui écrit

Citation :
Ce qui me parait le plus surprenant c'est qu'aucun document ne soit venu illustré la présention de l'éco parc,

Vous auriez dû assister à cette réunion publique, vous auriez compris que l'ordre du jour ne comportait pas la description romantique et touristique du futur parc des Carrières. Votre texte esquive le fond non-démocratique du problème, et vous montrez votre méconnaissance de ce qui constitue le quotidien des habitants, donc du travail des 5 techniciens qui étaient présents hier soir.
Du Parc lui même il ne fut pas du tout question, on ne parla pas non plus de l'extraction historique du gypse, de son utilisation à l'exposition universelle, ou du sort misérable des chevaux qui tiraient les wagonnets dans les galeries. Le temps nous était compté, car une autre réunion sur la "Ligne Orange" suivait à la salle Jacques Brel. Vous y étiez peut-être, et vous remarquerez dans ce cas improbable qu'on n'y a pas parlé de n'importe quoi.
J'aurai d'ailleurs l'occasion de donner quelques notes personnelles sur cette réunion. Cela vous permettra sans doute d'ajouter un thème de complément (et hors sujet) sur la place importante dans le paysage Val de Marnais que représente la Marne, cette belle rivière riche d'histoire, mais qui, n'a été évoquée, comme le canal de l'Ourq, que pour les problèmes techniques que représente son passage en souterrain. Ah ces techniciens ils ne savent pas, comme vous, décrire avec poésie les beautés de notre monde. Razz

Gérard allons donc ! la libellule a le droit de s'exprimer... même hors sujet, lorsque l'on se donne autant de peine juste pour exister on mérite des égards. C'est facho de lui faire des reproches elle va le dire à Abeille et vous serez puni.

Le drame c'est qu'en plus elle souhaite que l'on lise sa prose en intégralité comme si c'était parole d'évangile. Elle seule à les bonnes références !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 00:54

Libellule a écrit:

Citation :
Le plaisir sera d’autant plus appréciable que le projet vient de loin

Victor Hugo écrivait en jouant sur les mots

le plaisir s'accroit quand les faits se reculent
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 00:55

quelles fesses?
comme dirait Marion!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 01:10

Gerard a écrit:
Il y avait quatre élus (M.Mallerin, Mme Niakhate (PC), Mme Xambeu et M.Brunet(EELV)) quelques techniciens, une dizaine de citoyens dont 4 représentants du bureau de l'Association du Plateau (Nicole Mari, Michel Verchere, Florent Pruvost, Gérard Mari, ces deux derniers étant également co présidentsd du conseil de ce quartier).

On remarquait l'absence regrettable de tout représentant du parti socialiste ou de l'opposition du centre ou de droite.

Pourtant les sujets abordés concernent le vécu quotidien de tous les Fontenaysiens, de tous les quartiers, plan de circulation, stationnement, entretien, réparations du mobilier urbain, aménagements, nettoyage, sécurité, éclairage, égouts, transports collectifs, environnement, écoles, coffrets en miettes du réseau numéricable....
Il serait trop long de faire le compte rendu exhaustif des échanges qui ont duré plus de deux heures. M.Bagneaux le directeur des espaces publics a clairement exposé, à l'aide d'un diaporama, les prévisions budgétaires en investissement et en fonctionnement, passant alternativement la parole à ses collègues en charge de tel ou tel secteur.

Le résumé qui sera établi par la secrétaire de séance permettra de savoir dans le détail quelles rues, quels secteurs seront réparés, modifiés, aménagés, et quelles sommes seront consacrées à ces travaux.
Pour certains postes les sommes semblent symboliques par exemple en bordure des carrières rue des Bellevues, mais il conviendra de lire les documents fournis.

Quelques remarques sur le fond et sur la forme
M.Jacquet riverain de la rue du Cdt Jean Duhail se plaint de l'engorgement et de la pollution de cette rue qu'il souhaiterait voir en sens unique. La réponse de M.Mallerin est assez moqueuse et d'une pichenette on évacue le sujet.

Une dame signale qu'elle a écrit en avril 2012 que ses voisins et elle même rencontrent des difficultés rue Roger Salengro pour sortir leur voiture, un an après elles attendent toujours la réponse.

Pour le quartier du Plateau je demande pourquoi des trous pour potelets ou barrière ont été récemment percés sur le haut de la rue Zola, puis rebouchés. ces protections du trottoir faisaient partie du dispositif convenu en conseil de quartier pour "le problème" de la rue Zola.

M.Mallerin déclare froidement "qu'il" a décidé que ces potelets déplairaient "à certains" et qu'en conséquence il avait décidé (tout seul) d'annuler le dispositif. Voilà un exemple de non démocratie qu'on ne peut plus accepter dans notre ville et que nous n'accepterons pas.

L'aménagement de la rue de la Matène qui sera l'accès principal au nouveau parc, a fait l'objet d'un plan et a donné l'occasion à M.Mallerin de rencontrer en catimini les 4 ou 5 riverains sans inviter l'association de quartier, sans en parler au bureau du Conseil de Quartier. "Je" choisis mes interlocuteurs, je décide tout seul et ainsi j'ai raison. Même démarche "confidentielle" avec les plaignants de la rue Anatole France entre l'avenue V.Hugo et l'avenue Joffre.

Et bien non, M.Mallerin, la démocratie ce n'est pas cela. Puisqu'il y a des structures, il faut les consulter. Par exemple lorsque je vous dis en tant que président de l'Association locale (loi 1901) et de co président du conseil de quartier que nous n'avons pas été informés ni évidemment consultés et que si tel avait été le cas, nous aurions soulevé le problème du stationnement des voitures près de l'accès Matène au Parc des Carrières, quand je prends l'exemple d'une maman du quartier des Alouettes qui veut aller faire un tour dans le parc avec son bambin en poussette, je demande comme elle fait pour se rendre autrement qu'en voiture dans cet espace public.
La réponse qui m'est faite est particulièrement déconcertante et, pardonnez mon persiflage, d'une grande sottise, d'autant qu'elle est reprise en coeur par les deux élus EELV présents:
Nous voulons créer un espace vert dédié à la nature, ce n'est certainement pas pour y faire stationner des voitures, cette dame n'a qu'à venir à pied ou par les transports en commun. Plus stupide et méprisant, il faut chercher.

Par contre dans la rubrique générosité, solidarité et utilisation des fonds publics nous trouvons une demande de subvention d'équipements "de latrines", comme a dit la conseillère municipale Mme Niakhate dans la ville de Koungel au Sénégal, une délégation d'élus et de techniciens de Fontenay ayant remarqué, au cours "d'un voyage d'étude", le manque cruel d'équipements dans cette ville plus ou moins jumelée avec la nôtre.

Dans la foulée M.Brunet et Mme Xambeu proposent que 15000 euros soient consacrés à l'aide d'achat de vélos électriques pour les personnes ayant des difficultés pour pédaler et surtout pour investir de 1200 à 1300 euros pour ces bicyclettes à électricité vulgairement nucléaire (en attendant mieux !).
Pourquoi dans ce cas ne pas subventionner des chaussures de marche pour les piétons, du carburant pour les automobilistes en difficulté, à qui appartiendra ce vélo subventionné, pourra-t-il être revendu par son détenteur à une personne non nécessiteuse, sans contrepartie pour la ville?
Tout cela se décidera ce soir lors du vote du budget au conseil municipal.
Petit rappel, ces notes personnelles ne sont pas un compte rendu, le vrai, "démocratique et épuré" viendra plus tard, beaucoup plus tard.

M.Mallerin a la même attitude autoritaire que Mme Tricot-Devert, il nous avait habitués à mieux. Le temps est venu pour lui et ses camarades de passer la main et de s'exprimer dans l'opposition à partir de 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 01:48

Libellule a écrit:
J'aime bien le style très "personnel" de Gérard Mari pour résumer une réunion,

Oui moi aussi. Dommage on ne le lit pas assez souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 02:25

Gérard, vous avez raison sur un point, je n'étais pas à cette réunion ; mais je ne vois pas en quoi cela ne me permettrait pas de parler du parc, alors que vous même y faites référence, tout le monde n'a pas votre connaissance des sujets de la ville, et pour tout vous dire, oui, je pense que vous en savez plus que moi sur les aspects techniques du dossier.

C'est comme si vous me disiez de ne pas participer sur ce forum au débat que vous organisez le 12 avril prochain sur les dérives sectaires, du seul fait que je ne pourrais pas m'y rendre.

Je ne crois pas que parler de mon absence de connaissance sur un sujet soit le meilleur argument, pour me signifier que ce que j'écris est hors sujet. Razz

De mon côté je vais (peut-être à tort, bien entendu) me contenter de penser que peut-être d'autres forumeurs que vous auront grâce à une présentation plus bucolique que technique, découvert pour la première fois sur ce forum (disons les derniers arrivés ou les lecteurs extérieurs dont vous suivez assiduemnt les statistiques) une idée de ce qu'est le projet de l'éco parc des carrières.

Si vous souhaitez par ailleurs que j'accompagne vos propos pour me plaindre de l'absence de transparence de Monsieur Mallerin sur ce dossier, et en faire le sujet principal de votre compte rendu, je peux egalement le faire.

Et vous indiquer qu'effectivement les services de la ville, dans ce dossier comme dans beaucoup d'autres ne savent pas travailler avec d'autres partenaires que ceux qui composent également la direction du Conseil Général. Michel Carré quand il était en charge du dossier, non plus.


Peut-être par exemple ne savez-vous que Michel Carré a toujours fait obstruction sur l'aménagement du parc et que les seuls interventions qui ont reçues une écoute favorable sont celles qui ont porté sur sa traversée, de façon à ce qu'elle soit piétonne ET cyclable, et là tout de suite,personne n'est encore sûr que ce qui avait été acté dans le bureau du maire ait été réellement appliqué.

Ce qui est certain c'est que l'objectif n'a jamais été de transformer ce lieu en parking.

Si vous me le permettez, je vais, pour en terminer (pour l'instant) ouvrir un nouveau hors sujet en parlant de quelque chose que votre CR n'évoque pas non plus, Razz

Je veux parler de l'aide à l'achat de VAE, (les vélos électriques), et des très gros sous qui vont avec.
C'est une disposition qui existe dans de nombreuses villes.

La ville de Paris fait signer un contrat pour s'assurer que les vélos ne soient pas revendus. On peut aussi souligner que d'autres modes de déplacements font l'objet d'aides.

Par exemple le conseil général rembourse, la moitié des cartes Imagine R des étudiants et Lycéens du Val de Marne ayant moins de 26 ans. On peut également dans certaines conditions bénéficier d'aides de l'état pour passer le permis de conduire ( jusqu'à hauteur de 500 Euros).

Il va de soi que critiquer uniquement les aides concernant les modes de transports alternatifs à la voiture est un point de vue politique. Soyez sur que pour ma part je respecte ce point de vue, sans qu'il soit besoin d'utiliser des adjectifs inappropiés à un débat serein.

Je suis conscient que la politique est partout, et qu'il va de soi que si la mairie basculait ou voyait sa majorité évoluer vers une démocratie plus ouverte, l'usage des subventions serait probablement fait dans des proportions différentes que ce ne l'est aujourd'hui, mais autant remarquer tout de suite que tout ne serait pas remis en cause, juste comme cela, parce que tout devrait changer.



A moins que vous soyez déjà au courant des subventions qui pourraient "trinquer"... Toucheraient -elles à l'aide aux loisirs des gens (clubs sportifs, associations culturelles), par exemple?


Une dernière précision enfin à propose de la subvention que vous mentionnez, cette aide pour les VAE est sous condition de revenus.

Elle devrait concerner les familles éligibles au Pass solidaire (qui soit dit en passant concerne entre autres l'aide à l'accès au sport et à la culture aussi)

Mais cette aide au VAE est bien également un signe que ceux qui aujourd'hui ont les clefs de la Mairie ont essayer de dégager des moyens à même de privilégier le développement de modes de transports alternatifs à la voiture.

Gravissime erreur, à vous lire, comme si il vous avait échappé que le relief de la ville peut représenter un handicap pour des personnes souhaitant se déplacer en vélo sans assitance nucléaire (ça c'est taquin, et j'en souris moi-même Razz).

On peut aussi rappeler que le personnel municipal bénéficie déjà de VAE.

J'arrête là pour l'instant, pour redonner la main aux autres débatteurs de ce forum. Mais j'ai comme l'impression que vous allez de nouveau me lire Razz

[size=12]Attention que personne d'autre que moi ne se mette hors sujet, on ne sait jamais. Razz[size]
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 02:58

Gerard a écrit:

---/---
Et bien non, M.Mallerin, la démocratie ce n'est pas cela. Puisqu'il y a des structures, il faut les consulter. Par exemple lorsque je vous dis en tant que président de l'Association locale (loi 1901) et de co président du conseil de quartier que nous n'avons pas été informés ni évidemment consultés et que si tel avait été le cas, nous aurions soulevé le problème du stationnement des voitures près de l'accès Matène au Parc des Carrières, quand je prends l'exemple d'une maman du quartier des Alouettes qui veut aller faire un tour dans le parc avec son bambin en poussette, je demande comme elle fait pour se rendre autrement qu'en voiture dans cet espace public.
La réponse qui m'est faite est particulièrement déconcertante et, pardonnez mon persiflage, d'une grande sottise, d'autant qu'elle est reprise en coeur par les deux élus EELV présents:
Nous voulons créer un espace vert dédié à la nature, ce n'est certainement pas pour y faire stationner des voitures, cette dame n'a qu'à venir à pied ou par les transports en commun. Plus stupide et méprisant, il faut chercher.
---/---

La réponse à cette question pertinente montre bien que certains élus ne sont pas sur des positions réalistes tenant compte de la topologie de notre ville mais sur de positions purement dogmatiques... Appréhender l'urbanisme de notre ville sans considérer ni cette topologie ni la barrière de la A86 et des voies ferrées est juste une hérésie qui explique pourquoi Fontenay n'est pas une ville mais deux demi-villes de part et d'autre d'une crête...

Au fait quel était l'engagement numéro 29 de la municipalité actuel ? "Grand aménagement du boulevard de Verdun pour en faire un espace vivant, unificateur des deux versants de la ville."


Gerard a écrit:

---/---
Par contre dans la rubrique générosité, solidarité et utilisation des fonds publics nous trouvons une demande de subvention d'équipements "de latrines", comme a dit la conseillère municipale Mme Niakhate dans la ville de Koungel au Sénégal, une délégation d'élus et de techniciens de Fontenay ayant remarqué, au cours "d'un voyage d'étude", le manque cruel d'équipements dans cette ville plus ou moins jumelée avec la nôtre.
---/---

Je ne résiste pas à republier ce texte plein d'humour de l'écrivain africain Venance Konan...

Je conseille de le faire lire à Madame Niakhate et à l'équipe qui est parti en "voyage d'études" à Koungheul...

J'ajouterais que Koungheul entretenant des liens avec Fontenay mais aussi avec Tulle (voir: http://www.koungheul.org/ ) peut-être qu'un ancien maire de cette dernière ville pourrait s'occuper personnellement du financement de ces latrines si les africains de cette ville ont absolument besoin de l'aide des français pour construire celles-ci...

Citation :
En attendant les Blancs
2009-05-17, Numéro 100
http://pambazuka.org/fr/category/comment/56396

Entre Cotonou et la frontière togolaise se trouve le lac Ahémé que chanta jadis le poète béninois G.G. Vickey. Le lac est beau, et on y voit des maisons sur pilotis. Mais le plus intéressant autour de ce lac est à mon avis les quatre petites latrines construites au bord de la route. Il y en deux pour les femmes et deux pour les hommes. Il est écrit dessus : « Financement : Coopération française. » Et chaque fois que je vois ces latrines, mon esprit vagabond se met à imaginer le jour de leur inauguration.

Je vois tous les cadres de la région mobilisés pour le grand événement. Ils sont venus de tout le Bénin dans leurs grosses voitures. On a fait venir la presse spécialement de Cotonou pour relater ce temps fort des relations franco-béninoises. Le préfet et le sous-préfet du coin sont là dans leurs tenues d’apparat. Et la population, hommes, femmes et enfants, toutes les dents dehors, danse à perdre le souffle.

On accueille l’ambassadeur de France venu inaugurer les latrines offertes par la France au brave peuple du Bénin. Le député du coin, transpirant à grosses gouttes dans son beau costume, vante dans un discours truffé de citations d’auteurs français, pour faire cultivé, l’exemplarité de la coopération entre la France et le Bénin. Il loue cette coopération qui vient de se concrétiser par le financement par la France de la construction de ces quatre belles latrines, grâce auxquelles les populations du coin n’iront plus faire leurs besoins en exhibant leurs sexes et fesses au vent. Et il ne manque pas de souligner que cela participe à l’effort de son pays pour sortir du sous-développement.

Après la coupure du ruban symbolique, tout ce beau monde se retrouve chez le préfet ou le ministre originaire du coin, pour boire du champagne et déjeuner, pendant que le bon peuple continue de danser dehors en riant de contentement.

Entre nous, frères, combien peut coûter la construction de quatre malheureuses latrines faites de simples briques et de portes en bois, avec juste un trou au milieu, pour que l'on sollicite la coopération française ? Quelle technologie leur construction a-t-elle nécessité pour que l’on ait été obligé de recourir au savoir-faire des Français ?

Il y a quelques jours, M. Louis Michel, le commissaire européen chargé de la coopération et du développement, déplorait avec une pointe d’exaspération l’incapacité de l’Afrique à prendre son destin en main. Il disait entre autres que nous pourrions construire des routes, des voies ferrées, produire de l’électricité à partir des immenses potentialités que nous avons, et que ceux d’entre nous qui sont bien formés devraient rentrer dans leurs pays au lieu de rester en Europe.

Il y aurait beaucoup à dire sur ces paroles de M. Louis Michel. Un de mes amis togolais avec qui nous commentions ces phrases de M. Michel fit remarquer que dans le cas de son pays, c’était la France qui avait soutenu le régime criminel de M. Eyadema, et que ce n’était pas par manque de patriotisme que bon nombre de Togolais étaient restés en Europe, mais bien parce que le régime que soutenait la France ne leur aurait pas permis de mettre leurs connaissances au service de leur pays.

On pourrait aussi ajouter l’exemple de l’ex-Zaïre où la France a soutenu jusqu’au bout le régime tout aussi criminel et prédateur de Mobutu. Un poète noir américain disait : « si le Noir n’est pas capable de se tenir debout, laissez-le tomber. Tout ce que je vous demande est de ne pas l’empêcher de se tenir debout. » Avouons que parfois la France a empêché certains Noirs de se tenir debout.

Mais ce n’est pas une raison pour se décourager. Frères, essayons à nouveau de nous tenir debout. Mais en vérité je vous le dis, tant que nous attendrons que ce soit les Blancs qui nous donnent les moyens d’aller au W.C., nous ne serons pas sortis de notre merde.

* Venance Konan est un écrivain ivoirien. Ce texte qu’il propose à Pambazuka a été rédigé il y a quelques années. Son actualité demeure.
Source: http://www.pambazuka.org/fr/category/comment/56396
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 03:35

Je réponds donc à Libellule, aussi brièvement que possible.
je le ferai par extraits (en bleu) commentés (en noir)

Gérard, vous avez raison sur un point, je n'étais pas à cette réunion ; mais je ne vois pas en quoi cela ne me permettrait pas de parler du parc
ce n'était pas à l'ordre du jour ni du ressort de M.Mallerin. Les représentants de EELV n'en ont pas dit un mot. Sur votre postulat, on peut, sous le prétexte de ne pas avoir été présent à une réunion, dire n'importe quoi. Je n'étais pas à la commission de la petite enfance, mais si j'ai envie d'en parler en faisant une digression sur "est-il grave de téléphoner en marchant" personne ne m'en empêchera Embarassed

De mon côté je vais (peut-être à tort, bien entendu) me contenter de penser que peut-être d'autres forumeurs que vous auront grâce à une présentation plus bucolique que technique, découvert pour la première fois sur ce forum (disons les derniers arrivés ou les lecteurs extérieurs dont vous suivez assidument les statistiques) une idée de ce qu'est le projet de l'éco parc des carrières.]
vous vous trompez, on a longuement parlé du chantier et du projet des carrières. J'ai moi même, avec d'autres, participé à deux visites commentées de ce futur parc en travaux, nous en avons parlé longuement, y compris sur notre journal papier associatif qui est publié sur ce forum.

Si vous souhaitez par ailleurs que j'accompagne vos propos pour me plaindre de l'absence de transparence de Monsieur Mallerin sur ce dossier, et en faire le sujet principal de votre compte rendu, je peux également le faire
Ce serait une bonne idée en effet, vous seriez effectivement davantage dans le sujet de mon billet qui n'est pas un compte-rendu.

Peut-être par exemple ne savez-vous que Michel Carré a toujours fait obstruction sur l'aménagement du parc et que les seuls interventions qui ont reçues une écoute favorable sont celles qui ont porté sur sa traversée, de façon à ce qu'elle soit piétonne ET cyclable, et là tout de suite,personne n'est encore sûr que ce qui avait été acté dans le bureau du maire ait été réellement appliqué.
Je suis un peu informé de ce que fut la conduite du projet Carrières à M.Carré. En gros, mais d'autres vous le diront mieux que moi, j'ai cru comprendre que tout ce qu'il proposait était bloqué un cran au-dessus. Je crois d'ailleurs avoir entendu Mme Abeille, décrire ce blocage sur d'autres sujets menées par elle lorsqu'elle n'était "que" maire adjointe chargée de l'urbanisme, la conduisant même à un certain découragement et de ce fait ne réunissant plus mensuellement sa commission, comme elle l'avait fait pendant un certain temps, avec un mini bureau préparatoire, dont je faisais partie.

Ce qui est certain c'est que l'objectif n'a jamais été de transformer ce lieu en parking.
qui a demandé cela? Là ce n'est pas du hors-sujet c'est un contresens. Ce que "nous" demandons c'est qu'un parking soit prévu pour les visiteurs de ce Parc, financé non seulement avec des gros sous, comme vous dites, issus de la ville mais aussi du département et de la région et qu'ainsi les contributeurs proches ou éloignés puissent y accéder avec poussettes, matériel de pique nique, bref tout ce qui ne se transporte pas facilement en bus ni en vélo.
Il est normal que la question se pose et anormal que les Verts répondent d'une manière aussi dogmatique et "anti bagnoles" pour employer leur vocabulaire.

Si vous me le permettez, je vais, pour en terminer (pour l'instant) ouvrir un nouveau hors sujet en parlant de quelque chose que votre CR n'évoque pas non plus,
Je veux parler de l'aide à l'achat de VAE, (les vélos électriques)

Vous vous trompez, relisez mon texte vous verrez que j'aborde ce sujet et que d'autre part je précise bien ne pas avoir fait un CR mais donné quelques notes personnelles. Je ne reviens donc pas sur l'idée en elle même, ce n'est pas... le sujet.

Mais j'ai comme l'impression que vous allez de nouveau me lire
Je vous assure que je m'en réjouis, comme d'autres, surtout si vous ne vous égarez pas dans la campagne. sunny


Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 03:59

Gérard, Tout débat servant à échanger, merci de m'avoir répondu ; je vous suis particulièrement reconnaissant de reconnaître qu'il est désagréable que des propos que l'on tient puissent être déformés, mal compris ou non respectés à la lettre près ; Je vis cela tous les jours depuis que je suis sur ce forum. C'est la principale raison d'ailleurs qui fait que je multiplie mes interventions autant de fois que nécessaires ; moi non plus je ne le supporte pas.

Mais en même temps n'est ce pas un peu le prix à payer quand on participe activement à un forum ; les rappels à l'ordre sont faits pour cela.

Tout comme mes remarques les vôtres seront lues, et je suis sûr que globalement les choses avanceront plutôt que de reculer ; mine de rien je crois que nous dénonçons la même chose, beaucoup de blocages, et la nécessité de dépenser beaucoup d'énergies pour obtenir peu face à eux. Et qu'il est encore trop difficile de débattre sereinement sans sortir la boite à outils des noms d'oiseaux ou des adjectifs peu aimables.

Que l'on ne formule pas les choses de la même façon et que l'on ne se comprenne pas forcément du premier coup, n'a pas trop d'importances en ce qui me concerne ;

Je continue de croire qu'il vaut mieux éviter les adjectifs comme stupide, dogmatique, au même titre que les contre sens et les contre vérités, je suis d'accord avec vous, mais peut-être suis-je trop idéaliste au regard de la rapidité avec laquelle la nature humaine pousse à l'affrontement par les mots.

Enfin, croyez-moi , si vous me permettez de le dire aussi aimablement et cordialement que possible, je ne vois vraiment pas pourquoi j'aurai une quelconque volonté de m'égarer dans la campagne, mon lieu de balade étant ici, sur ce Forum.

Et comme je crois qu'il est très difficle d'amender son style d'écriture, sauf à brider ce que l'on croit important de dire, on va dire qu'on va laisser la place aux débateurs suivants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 04:42

On peut espérer que les oreilles de M.Mallerin auront beaucoup sifflé et qu'il va trouver une solution intelligente pour que les trottoirs de la rue Zola soient réservés aux piétons
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1207
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 06:08

Cette commission que nous décrit si bien Gérard est bien représentative de l'état de déliquescence dans lequel se trouve la municipalité après trop de mandatures et surtout totalement déconnectée de la réalité. Entre le sectarisme vert et le stalinisme, ces gens ne sont plus dans le quotidien et pensent détenir une vérité qui est en fait d'un autre âge. Alors comment espérer le minimum d'adaptation aux faits d'aujourd'hui, j'en voudrais que comme exemple, le refus de la mise en place de caméras alors que la preuve est largement faite de leur utilité. Pour protéger qui ? ce n'est qu'un exemple de l'obscurantisme ambiant.
Les choses vont elles changer en 2014. C'est indispensable mais rien ne se profile à l'horizon à ce jour et il serait temps qu'une nouvelle équipe commence à se dessiner et qu'au moins l'espoir d'un renouveau pour notre ville naisse. Allons nous finir comme le village Astérix, isolé à moisir dans notre coin, vivant au rythme du siècle dernier, entre rues défoncées et cités où ne règne pas la quiétude absolue ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 06:24

Razz Est-ce que Gérard va confirmer que ce message est le reflet fidèle de sa pensée et qu'il ne contient aucun contre-sens ? Razz et que l'on bien au millimètre près resté dans le sujet qu'il voulait partager ? Razz Suspense!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 10:04

Je reviens au texte de Gérard. Pourquoi les socialistes et les opposants à la majorité actuelle ne se sont pas intéressés à cette réunion qui concerne la totalité de la ville et de ses habitants, qui mobilise des budgets considérables, qui gère notre espace quotidien et crée aussi tant de mécontentement. Il est plus simple pour Marion Legouy-Desaulle de pérorer, et aux candidats au poste de maire ou d'adjoints de plastronner que de faire des propositions ou s'opposer à des décisions idiotes et onéreuses.

Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 19:17

Pour faire bref : l'équipe actuelle est à bout de souffle, autiste et la relève qui se dessine sera de la même veine mais pire.
Les staliniens seront un peu plus bunkérisés, les écolos encore plus à coté des réalités et les socialistes comme à leur habitude si occupés par leurs querelles intestines et leurs changements de cap que rien ne se fera. Vous serez abreuvés de discours et de leçons de vie données par des gens qui n'ont rien à faire de vous.

On continuera à s'occuper de tout ce qui ne concerne pas la ville, à dépenser l'argent en gadgets pour satisfaire les copains en faisant de l'électoralisme et on négligera si encore on ne les insulte pas le habitants dont la pensée est non conforme.

Foutez les dehors non de non ! bougez vous ! allez voter ! choisissez des gens qui ne seront pas prisonniers de leurs partis et que seront soucieux de votre ville et de vos conditions de vie !



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 19:23

Des noms... Des noms.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 19:40

Libellule a écrit:
Des noms... Des noms.

lesquels ? ceux des gens qui nous gouvernent si mal ? tout le monde les connait !
Les noms de ceux qui pourraient les remplacer... on veut commencer dès maintenant le travail de sape ? les procès d'intention ? il est vrai que certains sont peut être inquiets... et bien, en temps utile ils se manifesteront.
A voir comme on se déchaine contre des nouveaux venus potentiels je crois que nous aurons de l'animation au cours des mois à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 19:54

+1 cat le déchainement des anciens contres les nouveaux et réciproquement.

Cela me rappelle quelque chose. http://www.etudes-litteraires.com/querelle.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 20:39

Libellule plane encore sur Google

les « Anciens » qui défendent les grands auteurs antiques et souhaitent qu’ils restent des « modèles » dans la création artistique ;
Non mais vous voulez parler de quels modèles? Marx? Lénine? Mao? Castro?
Vous iriez jusqu'à croire que des personnes comme M.Voguet, Mme Tricot, M.Saint Gal, M.Gautrais, M.Tabanou, M.Mallerin, M.Clerget et tant d'autres, ont des modèles?
Vous plaisantez Libellule, ces élus ont une idéologie à géométrie variable, avec des gourous comme Chavez ou Mélenchon, mais ils sont complètement éloignés des réalités du Fontenaysien moyen. Je ne suis d'ailleurs pas certain que la position des "modernes" soit plus respectable.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 20:49

Je suis bien d'accord avec vous. Ce qui importe, ce sont les actions et la politique mise en oeuvre.

Comme le rappelait hier soir Jean-Philippe Gautrais dans son intervention sur le budget au nom du groupe des élus communistes et citoyens, notre boussole c'est la mise en place du programme pour lequel nous avons été élus.


A l'heure actuelle, 131 des 140 engagements municipaux sont réalisés ou engagés. C'est 93,5 % ce qui à un an de la fin du mandat n'est pas négligeable. Avec des effets directs sur la vie des habitants et de la ville. Entre le pass solidaire dont bénéficient 3500 familles qui ont des enfants et le parc des Carrières on pourrait multiplier les exemples concrets de réalisations qui montrent si besoin en était que l'on peut tenir ses promesses, appliquer son programme et que l'austérité n'est pas une obligation.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 21:49

+1 Mais cela en déboussolle plus d'un que cela se passe ainsi... Pourtant c'est moderne de s'en tenir à cela.

Bon je vois que les socialistes étaient ailleurs en réunion avec le Président de la Région Ile de France, Jean Paul Huchon, à la même heure et donc eux aussi dans l'action, mais avec d'autres acteurs de la vie politique. Pourrait-on savoir où étaient les élus de l'opposition par équité informative. Car il est toujours intéressant de savoir où se passe l'action si ce n'est pas aux commissions de mairie.

Enfin, rien n'oblige à répondre à cette question pour ceux qui penseraient que décidément je ne fais que des hors sujets, en n'appuyant mes questions que sur la base des notes écrites à titre personnel par Gérard, et qui, je l'ai bien compris, ne valent pas compte rendu officiel.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 22:08

Pour ma part j'ai d'avantage confiance dans le compte rendu de Gérard que dans le document "officiel" si encore il est dressé...
Inutile de lister les erreurs, oublis et approximations des textes officiels.
Tel le chat échaudé je crains l'eau froide.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 22:17

Non Libellule vous faites erreur
La commission Mallerin s'est tenue de 18h à 20h à un moment peu favorable pour les citoyens qui travaillent
La réunion Ligne Orange à commencé vers 20h10
Les gens qui revenaient de leur travail comme par exemple Mme Michon ou M. Bedouret n'ont pu arriver que vers 20h30
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 22:19

Merci de ces pécisions. Comme quoi les horaires, ce n'est pas une mince affaire et les collisions de dates non plus, finalement. Deux vraies questions à mon sens. Et qu'en est-il des élus de l'opposition, vous me semblez bien informé, donc peut-être que ... qui sait? Avaient-ils choisi aussi le débat sur la ligne Orange?
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 22:26

Ben oui c'est vrai ça, d'ailleurs parmi les économies de fonctionnement à réaliser je dénonce ces commissions travaux sports qui se tiennent à part des commissions travaux.

ça, si c'est pas de l'argent du contribuable jeté par les fenêtre, qu'est-ce que c'est hein Loïc, Dumez? Youhou, je vous parle....

Une chose est sûre pour la prochaine mandature: une seule commission travaux pour toutes les délégations.

à moins que vous ne souhaitiez le statu quo dans la dépense inutile?

Vous me le dites, hein, si c'est ce que vous voulez? Pas de chichis, nous sommes entre nous.

Pendant que je rédigeais, Libellule et Gérard poursuivaient la conversation, ce qui donne un petit tour surréaliste à la conversation.

Je confirme que les élus de la Ville sur le calendrier interne étaient convoqués à 19h Salle Jacques Brel.

Cela dit , c'est vrai qu'à part moi et un cadre de la direction, convoqué lui aussi à 19h, il n'y avait personne à 19h. Une élue socialiste est arrivée à 19h15, un peu essoufflée après une journée de turbin et se croyant en retard....
Finalement tout le monde a repris ses esprits, nous avons eu les gens du STIF pour nous toutes seules et la conversation fut passionnante , ensuite Jean-Paul est arrivé, ce qui m'a permis de l’accueillir en toute sympathie au nom du Maire et des socialistes de Fontenay.

Voilà, je vous ai tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 22:59

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Ben oui c'est vrai ça, d'ailleurs parmi les économies de fonctionnement à réaliser je dénonce ces commissions travaux sports qui se tiennent à part des commissions travaux.

ça, si c'est pas de l'argent du contribuable jeté par les fenêtre, qu'est-ce que c'est hein Loïc, Dumez? Youhou, je vous parle....

Une chose est sûre pour la prochaine mandature: une seule commission travaux pour toutes les délégations.

à moins que vous ne souhaitiez le statu quo dans la dépense inutile?

Vous me le dites, hein, si c'est ce que vous voulez? Pas de chichis, nous sommes entre nous.

Pendant que je rédigeais, Libellule et Gérard poursuivaient la conversation, ce qui donne un petit tour surréaliste à la conversation.

Je confirme que les élus de la Ville sur le calendrier interne étaient convoqués à 19h Salle Jacques Brel.

Cela dit , c'est vrai qu'à part moi et un cadre de la direction, convoqué lui aussi à 19h, il n'y avait personne à 19h. Une élue socialiste est arrivée à 19h15, un peu essoufflée après une journée de turbin et se croyant en retard....
Finalement tout le monde a repris ses esprits, nous avons eu les gens du STIF pour nous toutes seules et la conversation fut passionnante , ensuite Jean-Paul est arrivé, ce qui m'a permis de l’accueillir en toute sympathie au nom du Maire et des socialistes de Fontenay.

Voilà, je vous ai tout dit.

La réunionite frappe, on se concerte, on débat, pour endormir les rares "électeurs contribuables" (merci tonton Christobal) qui pourraient suivre les dossiers et se faire entendre si on ne les empêche pas de s'exprimer, on se trompe de jour (ça c'est habituel) , on superpose les heures et à la fin le big boss et ses proches font comme ils veulent...

C'est la démocratie à la mode de Fontenay !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Ven 29 Mar 2013, 23:16

Toujours rien sur ce qu'ont fait les élus de l'opposition devant ce choix multiple. Bon et bien à+.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 00:05

Libellule a écrit:
Toujours rien sur ce qu'ont fait les élus de l'opposition devant ce choix multiple. Bon et bien à+.

et alors ? vous pensez sans doute naïvement que je suis un supporter des élus de l'opposition ?
En tout cas les élus de l'opposition n'ayant pas de responsabilité depuis plus de 40 ans dans la gestion municipale il est difficile de les accuser des ennuis que nous avons. Peuvent même t ils s'exprimer dans la sérénité ?
Grande est votre erreur ! je ne crois pas que l'avenir de Fontenay se trouve dans les mains de gens qui ont à divers titre été impliqués dans la gestion de la ville.
Votre raisonnement binaire est lamentable : on est contre flambi parce que l'on est pro sarko... selon vous c'est l'un ou l'autre... pas d'autre voie !
On est anti conneries des écolos donc on est facho ? on est anti cocos donc on veut Le Pen...
Je sais que pour un communiste tout ce qui n'est pas membre de la cellule est un nazi en puissance... peut être que pour des gens un peu intelligent il y a des autres issues. Mais en ce domaine les écolos sont peu évolués.
Comme vous le voyez imaginez facilement ce que je pense de vous.
Vous pouvez tenter de mettre un vernis de culture politique dans vos interventions vous êtes à la ramasse !
Pas étonnant que ce pays et cette municipalité soient verrouillés !

Maintenant FOUTEZ MOI LA PAIX !
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 00:19

Heulà, on se calme.

J'ai eu l'occasion de saluer Gildas Lecoq à la réunion transports de mercredi avec Jean-Paul Huchon.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 00:30

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Heulà, on se calme.

J'ai eu l'occasion de saluer Gildas Lecoq à la réunion transports de mercredi avec Jean-Paul Huchon.

Réponse : bougez vous !

Si les gens qui sont élus et qui interviennent à tout bout de champ sur ce forum agissaient efficacement dans le cadre de leur mandat les "électeurs contribuable"s seraient un peu moins lassés, plus sereins et confiants. La confiance ça se mérite et la bonne parole non accompagnée d'actes et de résultats ne suffit pas..

La prochaine fois que je vais avoir envie de m'exprimer je vais sans nul doute attendre votre permission... comptez dessus ! Vos carences devraient vous interdire de vous placer en arbitre !
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 01:02

Allons bon Papy se pose en censeur.

bougez,vous, re-bougez-vous, je ne fais que ça!

tss-tss

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 01:07

Et ces potelets de la rue Zola, dont les trous ont été creusés, ils seront plantés quand?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 01:55

EOLE a écrit:
Et ces potelets de la rue Zola, dont les trous ont été creusés, ils seront plantés quand?

EOLE si vous attendez la moindre efficacité des élus socialistes vous allez être déçu... tout ce qu'ils savent faire lorsqu'ils ne sont pas d'accord c'est de s'abstenir lors des votes au conseil municipal.

Ce n'est pas être un censeur que de constater vos velléités qui ne débouchent sur aucune action tangible.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 02:11

Pas vrai. Na! tous les élus savent utiliser les options de vote que sont les OUI, NON et abstentions, mais c'est vrai qu'il y a des élus qui ne varient jamais leurs votes.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 04:23

Mais Papy, vous pourriez nous dire merci de temps en temps, même Dumez est parfois plus gracieux que vous ce qui n'est pas peu dire. Il lui arrive même d'être beau joueur, lui.

Et vous toujours à ronchonner,

pffff!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 05:53

Personne ne dit que les socialistes sont à la tète de la région depuis plus de 10 ans, que nous avions une conseillère régionale verte maintenant députée, et qu'on a laissé les gens s'entasser comme des bestiaux dans le RER A, qu'on n'a pas su supprimer le zonage tarifaire, que la sécurité n'a pas été améliorée dans les transports. Merci la gauche, merci les Verts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 09:24

+1 Theophraste
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12556
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin   Sam 30 Mar 2013, 10:28

Theophraste a écrit:
Personne ne dit que les socialistes sont à la tète de la région depuis plus de 10 ans, que nous avions une conseillère régionale verte maintenant députée, et qu'on a laissé les gens s'entasser comme des bestiaux dans le RER A, qu'on n'a pas su supprimer le zonage tarifaire, que la sécurité n'a pas été améliorée dans les transports. Merci la gauche, merci les Verts.

Dans ses notes prises lors de la réunion sur la ligne Orange, Gérard nous dit:

Gerard a écrit:

---/---
Il y eut bien un participant qui, d’emblée jeta un peu de modération sur ces débordements de joie, en disant, cela fait 20 ans au moins que vous auriez pu améliorer les transports, voir plus grand, concevoir autre chose que des communications en étoile par le rail ou circulaires en voiture, vous n’avez pas fait pendant toutes ces années ce qu’on attendait de vous. Vous avez manqué à vos devoirs. Et ce mécontent, qui n’était pas moi, fut applaudi, les gens sont d’un compliqué parfois.
---/---

Ce problème de tracé en étoile n'est pas de la seule responsabilité des politique socialistes mais de tous les politiques, socialistes compris, qui ont œuvré aux destinées de la région depuis des décennies...

Depuis les années soixante, trois ceintures ont été construites pour les automobiles: périphériques, A86 et A104-Francilienne... Pendant la même période de nouvelles agglomérations sont sorties de terre: Marne-la-Vallée , Evry, Saint-Quentin, Cergy, .... sans qu'à aucun moment il ne soit décidé de construire des infrastructures ferroviaires ne passant pas par Paris entre celles-ci...
Revenir en haut Aller en bas
 
Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notes personnelles lors de la commission des travaux/stationnement/transports du 27 mars présidée par M.Mallerin
» Le nom de l’ex-épouse après un divorce
» Commission d’enquête parlementaire au COS-ONE
» Plus de notes en primaire (petition)
» Cahier de notes pour maman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Vu et entendu au Conseil de quartier, au Conseil Municipal ou au cours de réunions-
Sauter vers: