Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le quartiers Les Larris.

Aller en bas 
AuteurMessage
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 20:49

je réside au quartier des Larris depuis 36 mois suite à un rapprochement de mon poste de travail.
Je ne le regrette pas : une population diverse de tous les âges.
Seul Bémol, ce centre en béton, délabré et désuet. Des commerces s'installent mais ferment vite les rideaux car les services ne sont pas en adéquation avec la population de ce quartier, soit de mauvaise qualité ou un nid à poule (celà incite les jeunes à vendre du shit) comme le bar.
Je souhaiterai qu'un vrai projet soit proposé et non seulement à remplir des locaux.
1/J'ai signé une pétition pour un marché. cela amènerait les Fontenaisyens à venir dans ce quartier tranquille.
2/ des services culturelles tels que danse, musique et théâtre au lieu du sempiternelle bar/cours de soutien (j'y tiens au soutien scolaire mais il n'y a pas que cela pour les adultes et enfants)
Si vous avez d'autres idées, pourquoi pas ?

Bien à vous....pour le bien du quartier des Larris.

Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 21:22

Peut être que lorsqu'il sera possible de faire fonctionner normalement un commerce dans le quartier vous en trouverez.

Se poser la question de leur absence c'est être sur la voie de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 21:41

Oui mais proposer des commerces en relation avec la population du quartier.
Mais, je pense que les choix précédents étaient peu judicieux.
Pourquoi établir un marché ouvert une fois par semaine dans ce quartier ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 21:44

Quels sont selon vous les besoins prioritaires?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 21:56

Marielle a écrit:

---/---
Seul Bémol, ce centre en béton, délabré et désuet. Des commerces s'installent mais ferment vite les rideaux car les services ne sont pas en adéquation avec la population de ce quartier, soit de mauvaise qualité ou un nid à poule (celà incite les jeunes à vendre du shit) comme le bar.
---/---

Un article sur le site de l'adjointe au développement économique Murielle Michon qui explique assez bien la situation du centre:

http://www.muriellemichon.org/2012/11/08/sauvez-le-centre-commercial-des-larris/

Citation :
Sauvez le centre commercial des Larris
Publié le 8 novembre 2012 par Murielle Michon

Le centre commercial est aujourd’hui en grandes difficultés du fait de problèmes d’insécurité et de trafic notoire au sein de ce quartier.

Depuis cinq ans, je travaille avec le service du développement économique pour faire revivre ce centre situé dans le quartier des Larris à Fontenay sous bois.

Nous avions eu le plaisir de voir ce centre revivre grâce à l’arrivée de nouveaux commerçants volontaires et prêts à s’investir dans ce quartier. L’offre commerciale actuelle regroupe un pharmacien, un boulanger, un coiffeur, deux restaurants, un café, une auto école, une épicerie, un traiteur.

Malgré cette nouvelle dynamique, tous nos efforts sont aujourd’hui mis à mal depuis l’ouverture d’un nouveau commerce. Cette nouvelle activité semble avoir provoqué une forte baisse de la propreté, de la sécurité du centre et une recrudescence concomitante des dommages matériels et des nuisances nocturnes.

En tant qu’élue locale, j’ai alerté à plusieurs reprises la majorité municipale et les services administratifs de l’urgence de cette situation, insupportable pour les commerçants et pour tous les habitants de ce quartier.

Une réunion est prévue avec Monsieur le Maire, les commerçants et le commissaire. Espérons que cela débouchera sur des mesures rapides et concrètes pour permettre aux familles de venir acheter leur pain en toute sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 22:17

Marielle a écrit:
Oui mais proposer des commerces en relation avec la population du quartier.
Mais, je pense que les choix précédents étaient peu judicieux.
Pourquoi établir un marché ouvert une fois par semaine dans ce quartier ?

Je vais faire bref et être clair : pensez vous qu'il est possible de faire fonctionner un commerce classique dans des conditions de sécurité convenables avec un retour économique normal dans ce quartier ?
Pensez vous que personne avant vous a envisagé de le faire ? à votre avis pourquoi est ce tombé à l'eau ?
Comme je ne doute pas que vous ayez des solutions, je pense qu'il faut d'urgence vous mettre en rapport avec la mairie qui je n'en doute pas fera le nécessaire pour vous aider.
Elle arrive bien à monter des assoces commerciales fantaisistes à grand frais donc elle doit être capable de vous assister pour monter un commerce "normal".
Avec bien sur toutes les taxes, impôts... qui vont avec ce type d'activité.

Vous avez sans doute raison : les gens en charge de la ville sont sans doute timorés voire incompétents et il était nécessaire que vous impulsiez le mouvement pour créer une structure de cet type aux laris.
Vous allez sans nul doute être recrutée par la mairie pour faire ce travail valorisant de mise en place qui ne manquera pas de déboucher sur un franc succès.

Tous mes voeux vous accompagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 22:18

Madame,

Merci de votre réponse. Depuis quelques semaines, le fast food est fermé.
Et, j'en suis heureuse car c'était de très très mauvaise qualité.
Il serait bien de sélectionner des dossiers fiables et de qualité en rapport avec la population de ce quartier. Ce n'est pas parce que le quartier est classifié de populaire que nous devons nous retrouver avec des commerces de mauvaise qualité.
L'autre restaurant est ouvert à des horaires qui ne me correspondent pas. Mais dès que l'occasion se présentera, j'irai déjeuner pour me faire une idée.
Le café est fermé et le propriétaire nous a quitté d'après les jeunes hommes qui traînent autour de ce commerce. Mais, au vu de la clientèle et le sevice, je n'ai jamais osé prendre un verre. Le traiteur ? je n'en ai pas vu.
Aussi, pourquoi ce quartier n'offre pas des vrais activités culturelles comme la musique, la danse ou autres.
J'aimerai connaître la date de la date de cette réunion.

Bien à vous,

Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 22:33

Bonsoir Papy Mougeot,

Je ne désire pas entrer dans une polémique, seulement me poser des questions.
Cela fait 2 ans et demi (peu) que je réside dans ce quartier et je me plais.
Pourquoi ne pas apporter des solutions fiables et pérennes.
Il est facile de critiquer quant on ne réside pas dans ce quartier. Nous ne sommes pas des parias.
Tous les matins, je vois la population de ce quartier aller travailler, faire leur courses ou promener leurs animaux.
Oui, il y a une petite délinquance mais ce n'est pas Chicago ou certains autres quartiers à haute criminalité.
Je sors et rentre chez moi sans problème mais cela ne veut pas dire que cette délinquance ne doit pas être combattue.
Ce quartier a besoin de trouver une nouvelle âme.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 22:36

Les besoins sont 1/ d'avoir des commerces de qualité et non de la mal-bouffe.
2/ des activités culturelles qui éveillent. Ces activités malheureusement sont concentrées dans le centre-ville de Fontenay-sous-Bois.
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 23:22

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3413
Date d'inscription : 06/07/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 23:33

Marielle a écrit:
Les besoins sont 1/ d'avoir des commerces de qualité et non de la mal-bouffe.
2/ des activités culturelles qui éveillent. Ces activités malheureusement sont concentrées dans le centre-ville de Fontenay-sous-Bois.

Bonjour Madame, il y a le centre inter-générationnel aux Larris, voulez-vous dire que ce centre ne propose pas d'activités culturelles?
Revenir en haut Aller en bas
Marielle

Marielle

Messages : 42
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 57
Localisation : LES LARRIS

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyJeu 11 Avr 2013, 23:39

Il est vrai que je ne connaissait pas ce centre..j'irai voir ce qu'il propose.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 09:38

Marielle a écrit:
Bonsoir Papy Mougeot,

Je ne désire pas entrer dans une polémique, seulement me poser des questions.
Cela fait 2 ans et demi (peu) que je réside dans ce quartier et je me plais.
Pourquoi ne pas apporter des solutions fiables et pérennes.
Il est facile de critiquer quant on ne réside pas dans ce quartier. Nous ne sommes pas des parias.
Tous les matins, je vois la population de ce quartier aller travailler, faire leur courses ou promener leurs animaux.
Oui, il y a une petite délinquance mais ce n'est pas Chicago ou certains autres quartiers à haute criminalité.
Je sors et rentre chez moi sans problème mais cela ne veut pas dire que cette délinquance ne doit pas être combattue.
Ce quartier a besoin de trouver une nouvelle âme.

Bien à vous.

Il n'y a pas de polémique.
Lorsque qu'un quartier devient un désert commercial c'est en général parce que les commerçants ne trouvent plus leur avantage à y tenir boutique.
Les commerçant étant rémunérés par leurs bénéfices et non par un salaire vous devriez en tirer une conclusion.
Peut être que ce que vous qualifiez de petite délinquance n'est pas si négligeable qu'elle vous semble.
Vous sentant très attachée au quartier et pleine d'initiative si vous montiez une affaire nul doute qu'en l'absence de concurrence locale vous feriez fortune.

En résumé : important gisement de clients potentiels sur place, absence de concurrence, sans doute loyer commerciaux légers... c'est le gros lot assuré. Plus peut être des aides municipales...

On se demande pourquoi personne ne s'y installe... sans doute une affaire de polémique !
Revenir en haut Aller en bas
jean Pierre



Messages : 224
Date d'inscription : 11/03/2013

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 10:30

Je suis entièrement d’accord avec vous EOLE
Moi non plus je ne voterais pas pour l’équipe actuelle et mon choix est fait
Il ne faut pas oublier une chose fondamentale que beaucoup oublies
Un Maire et sont équipe ne se choisi pas selon sont partis ou c’est tendances politiques
Mais par sont programme et ses qualités et surtouts ne pas s’abstenir et voté dés le premier tour
Il est quand même bon de rappeler que l’équipe en place a été élue grâce au 60% d’abstention et qu’elle n’est donc pas représentative de la population

La situation commerciale des Larris est le résultat de la gestion fait par la municipalité actuel et qui s’étend actuellement à tous les quartiers
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 11:11

Marielle, (je me permets de vous appeler par votre avatar comme je le fais pour tous les autres forumeurs).

Nous avons un point commun ; nous sommes des fontenaysiens récents et partageons deux réalités différentes habitant moi-même un quartier dit pavillonnaire, celui –ci étant toutefois adossé au grand ensemble des Larris si je peux dire.

Dans cette zone pavillonnaire il n’y a aucun commerce de proximité et pour tout vous dire le suis moi aussi très favorable à ce que la zone commerciale des Larris retrouve des couleurs, puisqu’elle deviendrait ma zône de proximité si il y avait une activité perrène.

Sur ce forum nous sommes nombreux à parler souvent d’urbanisme mais surtout il faut bien le reconnaître plus souvent des Larris et plus largement du secteur de Val de Fontenay, compte tenu de sa forte densité de population au regard des autres quartiers de la ville.

Le centre commercial autour de Auchan est suffisament proche pour que les ensemble Jean Zay Olympiades Bois Cadet et Larris bénéficient de son attractivité et du coup, c’est vrai il est difficile de trouver la solution de rénovation ou de pérennité pour celui des Larris.

Vous lirez beaucoup moins sur ce forum que près du bois de Vincennes sont installées des familles huppées, ou que des personnes de la classe pauvre à moyenne dorment dans les petits pavillons des quartier Emile Zola, du Plateau ou de Victor Hugo par exemple. Parfois on évoquera la vieille-ville, le quartier des Parapluies ou celui des Rigollots, mais plus en terme de voirie qu’autre chose !

Aimant parcourir notre ville j’apprécie des secteurs d’achalandages comme celui de la rue d’Alayrac jalonnée de petits commerces de proximité et de cafés ouverts souvent tous les jours.

Vous lirez en revanche beaucoup plus d’écrits sur les familles les moins aisées d’origine hétéroclite qui sont dans les cités qui entourent le Val. J’apprécie pour ma part que le quartier des Larris soit un melting-pot de cultures, mais il « bénéficie » si je peux dire d’une classification en Zone urbaine sensible depuis que le précédent député de la circonscription Monsieur Patrick Baudouin, UMP, est intervenu en ce sens, en application de l’article 6 de la loi de cohésion sociale

Cela fait 4 ans que je suis moi-même sur Fontenay. Et je fais un constat similaire que le vôtre : Des travaux d’aménagement ont certes été réalisés. Mais cela a manqué d’ambition.

Je crois avoir une explication à cela : Beaucoup de décideurs locaux considèrent encore que trop bouger les choses, c’est risqué, pour un politique. Les lignes urbaines, s’avérant comme des frontières : une fois gravées dans le marbre des mentalités, elles seraient intangibles.

Personnellement je ne crois pas à cela. Je crois au contraire que pour donner une chance au quartier des Larris de devenir attractif, il faut d’abord arriver à mobiliser les habitants dans ce sens (des Larris bien sûr, mais aussi plus largement, pour précisément le sortir de son progressif isolement).

Faut-il envisager la création d’un centre de convergences des cultures, d’animation, de partage et de rendez-vous avec restauration, je ne sais pas encore, mais je suis sûr que le projet qui réussira sera celui qui fera preuve d’audace et d’innovation par rapport à tout ce qui existe aujourd’hui. C’est une fois le projet élaboré, et non avant qu’il conviendra d’obtenir le portage politique de celui-ci. Enfin de mon modeste point de vue, mais bien sûr je peux me tromper. Et si portage politique il y a dans le cadre du programme des uns ou des autres aux municiplaes, je mettrais pour ma part un bulletin de vote en fonction des alternatives proposées.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 18:06

Marielle a écrit:
Il est vrai que je ne connaissait pas ce centre..j'irai voir ce qu'il propose.
Merci.


L'espace intergénérationnel des Larris propose un espace public numérique (le Chalet) ainsi que diverses activités sociales et culturelles (avec de la musiques à certains moments et d'autres actions variées).

Il est en train d'obtenir l'agrément pour devenir un centre social à part entière.




Pour ce qui est des commerces, l'amicale des locataires des Henriettes a lancé une enquête en distribuant 1800 questionnaires mais les réponses ne semblent pas très très nombreuses.

http://17henriettes.over-blog.com

Il faut dire que la tentative de création d'un marché il y a une dizaine d'années place des Larris a été un échec faute d'une clientèle appropriée il a été abandonnée rapidement.


Pour ce qui est du centre commercial, il faut je crois repenser beaucoup de choses et se poser la question même de son existence. Dans le cadre des rencontres de la ville, une réunion publique est prévue avec le conseil de quartier et son co-président élu M. Saoudi à ce propos. Je crois que c'est au mois de mai.

Cordialement


Loïc Damiani-Aboulkheir
élu à la ville numérique.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 18:23

Un autre article toujours sur le site de l'adjointe au développement économique Murielle Michon qui explique en partie l'historique des problèmes rencontrés par ce centre commercial: http://www.muriellemichon.org/2013/04/12/centre-commercial-des-larrislaction-de-la-sadev/

Elle n'a surement pas tord quand elle écrit: "Tout est une question de choix et de volonté politique et je suis toujours, je le regrette, avec ce manque de soutien sur ce centre."

Murielle Michon a écrit:
Centre commercial des Larris
L’action de la SADEV

Publié le 12 avril 2013 par Murielle Michon

Dans mon précédent billet consacré au centre commercial des Larris je vous faisais part de mon inquiétude et de ma colère face au devenir de ce centre commercial que je m’efforce de redynamiser depuis le début de mon mandat.

Lors du conseil municipal du 28 février 2013, j’ai profité d’un point à l’ordre du jour sur la SADEV pour aborder une nouvelle fois le devenir de ce centre devant le Maire et l’ensemble des élus.

Voici le contenu de mon intervention:

Citation :
Je souhaiterais discuter avec vous, si vous en êtes d’accord, de l’action de la SADEV au Centre Commercial des Larris. Vaste programme. il faut savoir qu’il y a quelques années, on lui avait délégué la gestion de ce centre commercial et lorsque je suis arrivée en début de mandat [2008], j’ai appris qu’il y avait une délibération qui demandait de donner à la SADEV un million d’euros pour faire en sorte que la SADEV se désengage de la gestion de ce centre commercial, comme solde de tout compte. A l’époque, je m’y étais opposée parce que je trouvais que le travail n’avait pas été fait par celle-ci; parce que le centre commercial qui nous avait été redonné était déjà en très grosses difficultés. La SADEV avait subi un échec retentissant dans la gestion de ce centre et les fontenaysiens devaient encore payer ce solde de tout compte ; pour autant la majorité municipale a validé et on a voté cette délibération.

Depuis lors, j’ai travaillé sur la redynamisation de ce centre et avec le service du développement économique, nous avons réussi à faire en sorte que ce centre se porte mieux. Mais aujourd’hui [2013], de nouveau, ce centre est en difficulté. Et ce que je regrette, c’est que plusieurs projets que j’avais proposés, n’ont pas pu aboutir suite à un manque de relais politique. Je vais en énumérer quelques uns puisqu’aujourd’hui beaucoup parlent de ce centre.

J’avais proposé l’implantation d’un pôle médical avec la présence d’un médecin, autour de la pharmacie, d’un kinésithérapeute, d’une association d’aide à la personne. Cela m’a été refusé. J’avais demandé la création d’une allée piétonne pour désenclaver le centre ; cela fait 5 ans que je me bats pour que cela aboutisse.

J’avais demandé une modification du bail de la supérette pour faire en sorte que sa situation financière s’améliore. Ce n’est toujours pas fait. Le commerçant de nouveau m’a envoyé un mail il y a deux jours pour m’appeler au secours, en me demandant quand est-ce que nous allons faire en sorte que ce bail soit modifié pour que la supérette reste dans ce quartier.

J’avais demandé une attribution d’une partie du marché public au bénéfice de la boulangerie des Larris, pour faire en sorte qu’elle puisse participer à la livraison du pain distribué aux écoles ou autres. On lui a rétorqué qu’il devait sortir sa baguette à 30 centimes, comme n’importe quel grand intervenant sur ce marché. 30 centimes pour une petite boulangerie qui est au centre commercial des Larris, il a dit non, évidemment. Je peux vous affirmer, aujourd’hui, qu’il ferme. La boulangerie et le tabac ont fermé.

J’avais demandé aussi la présence de plus de service de jeunesse, cela n’a toujours pas été fait.

Tout est une question de choix et de volonté politique et je suis toujours, je le regrette, avec ce manque de soutien sur ce centre.

Sur ce dossier comme sur tous les autres dossiers dont j’ai la charge au titre de ma délégation de maire-adjointe, je ne suis pas disposée à baisser les bras et je saisis donc toutes les occasions qui me sont données pour essayer de faire avancer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 18:28

Un article largement hors sujet, la construction du centre commercial des Larris ayant été réalisée par la SADEV mais il y a des décennies.

A l'époque et pendant une vingtaine d'années il fut florissant. Preuve que l'action de la SADEV dans la construction de ce centre commercial n'a pas été de tout temps calamiteuse.

Le point d'ailleurs abordé au conseil municipal de février 2013 ne traitait d'ailleurs nullement de la SADEV à Fontenay.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 19:55

Compte-rendu du conseil municipal du 28 juin 2007. Il n'y a pas des décennies mais seulement 6 ans.

Je m'excuse pour la longueur de la citation mais celle-ci est intéressante pour comprendre la situation du centre des Larris...

Ce qui serait intéressant aujourd'hui, c'est de faire le bilan de ces deux conventions signées par la municipalité avec la SADEV en 1996 et en 1999, conventions qui se sont terminées en 2007... Ce serait intéressant parce qu'au début des années quatre vingt-dix ce centre commercial rendait le service qu'en attendaient les habitants du quartier...


Citation :
3 – SADEV – clôture de conventions de mandat et de concession

1 – Clôture de la convention de mandat relative à la restructuration du quartier des Larris

a – Convention de mandat relative aux travaux

La Ville a, par délibération du 21/06/1996, confié à la SADEV un mandat pour l’étude et la réalisation de la restructuration du centre commercial et des espaces extérieurs des Larris portant sur :

Phase 1 : études préalables

Elaboration du projet
Etudes de restructuration du centre commercial
Etudes pour l’aménagement des espaces extérieurs publics et privés
Etudes portant sur l’amélioration et l’organisation de la gestion du centre commercial
Promotion et validation des projets (concertation et négociations avec les partenaires)

Phase 2 : travaux de restructuration et d’aménagement

Locaux de la supérette
Réaménagement de la place des Larris

Les phases d’études et de réalisation ayant été réalisées, il appartient à la Collectivité de clôturer l’opération au 30/12/2006.

Prévu à hauteur de 3 008 419,73 €, le budget total de l’opération est arrêté à 1 903 051,26 €, le total des recettes s’élève à 1 457 384,06 €, le montant des avances acquittées par la Ville s’élève à 1 366 012,64 €. Le solde à acquitter par la ville s’élève à 445 667,20 €.

b – Convention de mandat relative à la gestion locative

La ville a, par délibération du 14 mars 1997, confié par avenant à la convention de mandat de travaux précitée, le mandat de gestion locative de la supérette des Larris.

Le bilan présente en recettes un montant total de loyers facturés de 172 353,52 €. La part des loyers perçue correspondant à la période de 1997 à 1999 a déjà été reversée à la ville à hauteur de 55 617 €.

Enfin, les impayés de la société SANDAUR pèsent pour 41 517,25 €.

En dépense, le bilan présente un montant total de réalisation de 27 430,39 € dont 12 570,04 € TTC de rémunération du mandataire fixée par la convention à 8% des loyers et charges encaissés.

Le solde global de l’opération présente un solde positif de 47 788,76 € que le mandataire doit reverser à la ville.

Il est demandé au Conseil Municipal d’adopter le bilan de clôture de l’opération, les crédits sont prévus au budget primitif 2007.

2 - Compte rendu annuel et clôture de la convention de concession pour l’acquisition et la restructuration de locaux (centre commercial des Larris)

Dans le cadre de ce projet de requalification du site des Larris, et plus précisément celui de restructuration du centre commercial, la ville a confié à la SADEV, par convention de concession en date du 25 mai 1999, une mission de maîtrise foncière et immobilière, ainsi qu'une mission de réalisation des travaux d'extension du centre commercial, de gestion immobilière et de commercialisation des locaux.

Un avenant à cette convention, autorisé par le Conseil Municipal du 24 mai 2000, a prolongé la durée jusqu’à fin mai 2007.

a) Compte rendu à la collectivité locale (année 2006)

Conformément à l’article L.300-5 du Code de l'urbanisme, le CRACL 2006 fourni par SADEV 94 est soumis à l'approbation du conseil municipal...

b) Clôture de la convention de concession au 25 mai 2007

La convention arrivant à terme, le bilan total de l’opération s’élève à 1 035 626, 50 € au 31/12/2006 et à 1 057 904,23 € au 25/05/2007.

Il se décompose comme suit :

En dépenses : 1 057 904,23 €

Acquisitions et frais d’acquisition 361 695,97
Travaux 141 335,95
Gestion locative 243 598,29
Frais financiers 158 601,27
Rémunération société 54 438,20
Frais divers (impôts et taxes, contentieux...) 98 234,55

En recettes : 430 116,68 €

Subvention FISAC 93 343,23
Produits de gestion 80 536,21
Avances de la ville 256 237,24

Au 25 mai 2007, le solde de l’opération s’élève à 627 785,55 € correspondant à la rétrocession à la ville des locaux commerciaux acquis dans le cadre de cette concession.

Il est demandé au Conseil Municipal, d’approuver le compte rendu annuel à la collectivité et d’adopter le bilan de clôture de l’opération. Les crédits sont prévus au budget primitif 2007.


Monsieur ESCLATTIER
Monsieur le Maire, c’est un sujet qui doit poser problème puisqu’il avait été retiré de l’ordre du jour il y a quelques mois. Le commentaire rapide qui a été fait par notre collègue GENDRE parle de lui-même. On est sur une opération qui coûte 1 271 000 € à la Ville pour un résultat qui est une certaine désolation. On ne peut qu’être atterré par autant d’argent gâché dans ces circonstances et bien évidemment nous voterons contre ce point de l’ordre du jour.


Monsieur DAMIANI-ABOULKHEIR
On voit bien, Monsieur ESCLATTIER, que vous n’habitez pas dans le quartier des Larris pour tenir de tels propos.


Monsieur ESCLATTIER
Je suis mis en cause ! Evidemment, je n’habite pas le quartier mais je m’y promène régulièrement. Je vois et je ne suis pas le seul, dans quel état est cet endroit, ce centre commercial dans lequel on a mis 1 271 000 € au bas mot.



Madame MICHON
Evidemment, c’est un moment particulièrement important ce soir puisque les élus doivent se prononcer par leur vote sur la clôture d’une opération commencée il y a dix ans : la rénovation du centre commercial des Larris.

En effet, en 1996, la Ville confiait à la SADEV un mandat pour la restructuration du centre commercial et l’aménagement des espaces extérieurs, en vue de la requalification du quartier des Larris et du centre commercial. C’était une première étape.

En 1999, une convention de concession a été signée avec la SADEV pour effectuer le rachat des locaux commerciaux vacants, pour assurer leur gestion, la gestion des relations avec la copropriété, et le portage du désenclavement du centre. Ce qui signifiait clairement pour la SADEV une mission de gestion immobilière et de commercialisation des locaux. Cette convention arrive à échéance en 2007, il faut donc la solder avec une reprise du patrimoine commercial par la Mairie.

La clôture de ces deux conventions induit une dépense dans le budget de la Ville de 400 000 € et 600 000 €, ce qui fait 1 000 000 € à voter ce soir.

La somme de 400 000 € correspond à des travaux de rénovation de la place des Larris, des interventions ponctuelles par la SADEV pour des petits travaux et celle de 600 000 € au rachat des locaux actuels à la SADEV.

Compte-tenu de ces montants et de l’importance du projet pour les habitants du quartier, de la Ville, le groupe des élus socialistes a souhaité faire un bilan de cette opération avant donner le quitus à la SADEV. Dans ce cadre, une réunion avec la SADEV et l’administration a été organisée à notre demande.

Nous avons pu constater qu’effectivement la somme de 400 000 € (due à la SADEV) devait, conformément à la volonté politique de la municipalité partagée par le groupe socialiste, maintenir une vie économique sur la dalle des Larris (on aurait pu faire le choix de la raser) et éviter des dégradations irrémédiables dans ce quartier. Ce projet et cette volonté, nous les soutenons. Mais en réalité, la SADEV, sous les demandes pressantes de la Commune, a suivi une politique de court terme, pour nous sans ambition réelle de développement, en maintenant simplement des commerces qui ont malheureusement périclité. Nous dénonçons cette gestion du dossier à l’origine de la situation actuelle. Nous dénonçons aussi le fait que le groupe socialiste n’ait pas été associé à certaines décisions qu’impliquait cette gestion, ainsi qu’un manque de transparence au niveau de la gestion de la Mairie, tant d’un point de vue social qu’urbanistique et économique. Voilà pour les 400 000 € concernant les travaux réalisés pour ces commerces.

Pour les 600 000 € qui concernent le fait de retrouver la pleine propriété des locaux, l’achat par la ville des locaux détenus actuellement par la SADEV nous fait retourner à la case départ du projet d’il y a 10 ans. La ville va se retrouver propriétaire d’un centre commercial très dégradé avec des commerces sans pérennité.

Aujourd’hui, on peut se poser la question sur la responsabilité de la SADEV et de son efficience lorsqu’on examine le résultat de son travail. D’ailleurs, lorsqu’on l’interpelle sur ce constat, ce que nous avons fait, la SADEV considère elle-même que cette opération n’a pas vraiment été couronnée de succès. Bref, au bout de 10 ans et après avoir investi beaucoup d’argent, les Larris souffrent toujours d’un centre commercial en grande difficulté.

Nous devons donc réagir, être ambitieux et nous donner les moyens pour offrir aux habitants des Larris, un vraie place de quartier, des commerces, des rues et des lieux de rencontre.

Aujourd’hui, le nouveau projet qui est en développement sur le quartier des Larris correspond ainsi à de vrais choix politiques tournés vers l’avenir avec des travaux sur les dalles, une rénovation d’infrastructures publiques, l’arrivée éventuelle d’un professionnel de la grande distribution. Nous partageons tout à fait ces ambitions qui répondent aux attentes des habitants du quartier et à leur besoin d’avoir un lieu de vie.

Mais compte-tenu de l’expérience passée, nous ne voulons pas et nous ne souhaitons pas donner un quitus à la SADEV et engager une dépense de 1 000 000 €.

Lorsque nous avons demandé une négociation avec la SADEV, elle n’a pas eu lieu. Lorsque nous avons demandé une estimation du bien par les domaines, elle n’a pas eu lieu.

Et donc au regard de cette gestion plus qu’approximative, nous groupe socialiste, nous ne pouvons donner notre accord et nous souhaitons vraiment mettre fin à cet amateurisme au coup par coup. Nous voulons un vrai centre commercial qui réponde au réel besoin des habitants. Nous voulons aussi que les Larris bénéficient d’une réflexion politique en profondeur qu’il est temps aujourd’hui d’entamer par le nouveau projet. Cette situation économique du centre doit être clarifiée une fois pour toutes pour préserver toute chance de voir un professionnel faire des propositions sérieuses, et voir un vrai centre commercial dans ce lieu. Considérant cette réflexion à ce niveau, le groupe socialiste s’abstiendra sur ce point.
Merci.



Monsieur CLERGET
Autant je considère que Monsieur ESCLATTIER est dans son rôle, autant j’avoue que les bras m’en tombent pour deux raisons et je le dis sans polémiquer.

Il s’agit quand même d’une affaire qui relève d’une délégation qui depuis 2001 a été donnée par Monsieur le Maire à un de nos amis socialistes. C’est la première chose qui m’étonne. La deuxième chose, vous avez oublié Madame MICHON et je me permets de vous le rappeler, un événement survenu depuis 1999, lorsque nous avons passé avec la SADEV la convention de concession pour l’acquisition et la restructuration de locaux.

La politique qui était engagée se fondait sur « deux jambes » :

la 1ère jambe était bien sûr de se rendre propriétaire des locaux pour maîtriser le foncier et les boutiques et ainsi maîtriser l’avenir y compris en terme d’investisseur éventuel et d’opérateurs commerciaux importants.

La 2ème jambe, et je me permets de vous le rappeler Madame MICHON puisque vous l’avez oublié dans votre explication, la restructuration des dalles. C’est un élément à verser au dossier sur le fait qu’on ne soit pas très satisfait de ce qu’est devenu le centre commercial.

Effectivement, il ressemble à ce qu’il était il y a dix ans. En 2001, l’ensemble des dossiers de financement était prêt. Les travaux d’ouverture des dalles auraient dû avoir lieu puisqu’on nous avions décidé tous ensemble de conserver le centre commercial et de ne pas les raser ce qui aurait coûté des millions d’euros aux fontenaysiens et aussi ne pas le transformer en centre social. Cependant, en 2002 la victoire de la droite aux élections présidentielles et législatives a annulé complètement le projet de restructuration des dalles et nous avons dû attendre 5 années supplémentaires afin que celles-ci puissent enfin être cassées pour opérer les ouvertures qui permettaient de rendre ce centre commercial plus accessible.

Je m’étonne que vous ayez oublié l’importance de cet événement dans le déroulement de l’histoire du centre commercial parce qu’il est essentiel. Il a fait perdre 5 ans aux habitants de ce quartier et je tenais à le dénoncer ce soir parce que pour moi mes adversaires principaux restent la droite.


Monsieur ESCLATTIER
Simplement, on parle du centre commercial des Larris et non pas des dalles. Puisque vous avez effectivement la critique facile à notre égard en parlant de 2002, il faut rappeler que le redémarrage de l’opération a été notamment facilité par l’activité de notre député UMP Patrick BEAUDOUIN qui a relancé l’opération. Il ne faut pas l’oublier Monsieur CLERGET.


Monsieur VOGUET
Ce n’est pas crédible Monsieur ESCLATTIER.


Monsieur SAINT-GAL
Juste un mot mais pas directement sur la SADEV.

Monsieur CLERGET a très bien dit les choses. Madame MICHON évoque le fait que les habitants des Larris ont droit à un environnement décent, à des modifications en profondeur dans leur quartier. Mais absolument !

L’élu des habitants de ce quartier et leur action conjuguée aux initiatives des élus ont permis des avancées notables. C’est pourquoi il est important de terminer le quartier des Larris.

Un collège réhabilité pour 17 000 000 €, un espace intergénérationnel, un terrain d’évolution aux Henriettes, une action des locataires du patrimoine de la SEMIDEP qui a permis d’arracher, après des années d’actions auprès de la direction de cet organisme, une rénovation complète de l’habitat pour ne prendre que ces quelques exemples. Les habitants des Larris ont eu l’occasion de le manifester à plusieurs reprises et notamment par la voix du suffrage universel depuis 2001 sur le fait que dans ce quartier des choses se réalisaient.

Il faut agir et l’enjeu du centre commercial s’inscrit aussi dans un projet plus global où nous ne sommes pas seulement dans l’intention, mais dans des moments de réalisation très importants qui ont permis des modifications considérables dans ce quartier.


Monsieur BENEDICT
Mon collègue Pascal CLERGET disait : « les bras m’en tombent ». De notre côté, on a les pieds qui touchent par terre, c’est-à-dire qu’on veut être particulièrement réaliste sur toute l’histoire qui s’est passée. Je voudrais quand même, tout le monde l’aura compris, que notre abstention permette la continuité du projet du centre commercial.

Et si par le biais de notre présidente de groupe nous avons insisté sur l’histoire, ce n’est évidemment pas pour se réjouir du retard qui a été pris du fait d’une politique de droite qui a été à l’encontre des intérêts de ce quartier ; ne serait-ce que parce qu’on voit que les subventions dans le cadre de l’ANRU (je ne sais pas comment cela s’appelait avant que la droite n’arrive) étaient substantiellement plus importantes et sont maintenant ramenées à la portion congrue.

Reste que quand on regarde ce qui s’est passé dans ce quartier, nous avons émis un regret et à travers celui-ci, nous fondons maintenant des espoirs de voir que la méthode utilisée qui a consisté à travailler au coup par coup, avec amateurisme pour un certain nombre de commerçants qui se sont installés ou la SADEV nommée qui n’a pas fait le travail ou qui a dû prendre des mesures sous la pression de la Ville, alors que derrière tout cela, je parle uniquement du centre commercial, il n’y avait pas eu entre nous une véritable réflexion.

Maintenant cela c’est l’histoire. Ce soir le groupe socialiste va s’abstenir. Cela signifie maintenant que ce projet peut avancer, il est réalisable. Et encore une fois quel est notre souhait ? c’est qu’enfin on arrive à travailler de façon efficace avec de vrais professionnels dans ce centre.


Monsieur VOGUET
Quelques mots sur la réflexion politique en profondeur. Madame MICHON, cela fait déjà plusieurs années que la réflexion et l’action pour améliorer le cadre de vie de ces habitants du quartier des Larris sont en cours et heureusement. Parce que pour mémoire, il y a environ 2 ans, exactement le 26 juin 2004, l’espace intergénérationnel a été réalisé et permet la rencontre des gens et des jeunes de ce quartier.

En février dernier, nous avons inauguré le gymnase Colette Besson qui bénéficie aux collégiens de Jean Macé ainsi qu’à l’ensemble des sportifs de notre ville. En collaboration avec le Conseil Général, nous avons réhabilité totalement le collège Jean Macé qui sera inauguré en septembre prochain et deviendra un établissement scolaire doté des technologies d’aujourd’hui, ce dont nous sommes légitimement fiers.

Par ailleurs, il suffit de se promener dans ce secteur. De nombreuses aires de jeux ont également été réalisées et plusieurs centaines de logements ont été réhabilités changeant de façon importante la vie quotidienne de nos concitoyens des Larris. Et aujourd’hui un très grand chantier est en cours. Il s’agit d’améliorer l’environnement en cassant les dalles, en créant des voies, des aires de stationnement et en plantant de très nombreux arbres.

Ils ont fait, et cela a été dit, l’objet de financements dans le cadre du contrat-ville et de l’ANRU retardés effectivement par la politique de la droite, et tout cela est fort démontrable.

Donc voyez-vous, aujourd’hui le quartier des Larris fait l’objet d’actions qui portent ses fruits. Pour améliorer la vie des habitants du quartier, ces projets ne sont donc évidemment pas nouveaux. Et dès 1996, notre conseil municipal confiait à la SADEV (Société d’Aménagement du Département du Val-de-Marne) une mission d’étude et d’aménagement du quartier et plus précisément du centre commercial périclitant. Tout le monde s’en souvient.

Pour cela, la SADEV a entretenu, travaillé et entrepris la rénovation des Larris (la place des Larris), a acheté les commerces vides, s’est constituée du foncier, a réalisé un certain nombre de travaux permettant ainsi de maintenir l’existence de ce centre avant qu’il ne se paupérise totalement.

Cela a permis notamment et j’en ai la certitude, le maintien de la pharmacie, de la supérette, du café-tabac notamment. Alors aujourd’hui la situation nouvellement créée par tout ce que je viens de dire précédemment permet effectivement d’envisager l’avenir du centre commercial avec optimisme.

Des contacts professionnels fructueux, avec des enseignes du groupe Carrefour ainsi que des propositions de l’association EQUITESS qui gère une boutique de commerce équitable et propose l’installation d’un restaurant de qualité, d’une boutique associative culturelle, me font dire que nous pouvons gagner le pari de retrouver aux Larris un centre commercial beau, dynamique, de proximité répondant aux attentes des habitants du quartier et au-delà même alliant dans un même mouvement économie de marché et économie solidaire, ce qui serait un exemple quasiment unique dans notre pays.

Pour mener à bien ces objectifs, il est maintenant nécessaire conformément au texte de clôturer la mission de la SADEV permettant à la ville de concrétiser auprès des partenaires l’installation de ces nouveaux commerces. La ville devenant propriétaire des locaux disponibles qu’elle pourra de ce fait revendre, récupérera ainsi les sommes avancées tendant je l’espère à l’équilibre de l’opération. Tout ce travail a été long, difficile mais nous sommes en passe de le gagner et il ne faut évidemment pas manquer cette occasion. C’est pour toutes ces raisons que je vous invite avec enthousiasme à voter cette délibération et je vous remercie de votre attention.

1 – Convention de mandat

Adopté à la majorité

20 voix pour : MM. VOGUET, CLERGET, GENDRE, Mmes PIERRE, DEPOILLY, ANTOINE, M. MALLERIN, Mme COUPEAUX, M. DUCROQ, Mmes GARAND, BOURDIL, MM. POIRIER, SAINT GAL, Mmes BERTOTTO, MM. JUDILLE, THORAVAL, Mmes LEROY, LE GAUYER, MM. DAMIANI-ABOULKHEIR, SAOUDI

9 voix contre : Mmes TROULET, CAMMAS, MM. REMINIAC, ACCHIARDI, TOLLARI, Mmes VIDOVIC, RIOU, MM. ESCLATTIER, COCHET

16 abstentions : MM. BENEDICT, CARRE, Mme NOUYRIGAT, M. SCHANG, Mmes GARCIA, MICHON, PERRIGUEUX, VIAUD, MORELLE, ZINKHÖFER-VAYSSE, MM. HENRY, SEYE, Mmes ABEILLE, BICARD, MM. BRUNET, BEDOURET

2 – Compte-Rendu annuel à la Collectivité Locale et convention de concession

Adopté à la majorité

20 voix pour : MM. VOGUET, CLERGET, GENDRE, Mmes PIERRE, DEPOILLY, ANTOINE, M. MALLERIN, Mme COUPEAUX, M. DUCROQ, Mmes GARAND, BOURDIL, MM. POIRIER, SAINT GAL, Mmes BERTOTTO, MM. JUDILLE, THORAVAL, Mmes LEROY, LE GAUYER, MM. DAMIANI-ABOULKHEIR, SAOUDI

9 voix contre : Mmes TROULET, CAMMAS, MM. REMINIAC, ACCHIARDI, TOLLARI, Mmes VIDOVIC, RIOU, MM. ESCLATTIER, COCHET

16 abstentions : MM. BENEDICT, CARRE, Mme NOUYRIGAT, M. SCHANG, Mmes GARCIA, MICHON, PERRIGUEUX, VIAUD, MORELLE, ZINKHÖFER-VAYSSE, MM. HENRY, SEYE, Mmes ABEILLE, BICARD, MM. BRUNET, BEDOURET
Revenir en haut Aller en bas
hilarian



Messages : 262
Date d'inscription : 14/06/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 20:18

Il me semble que borloo lorsqu'il était ministre de la ville avait proposé son aide à la ville de fontenay pour la revitalisation des larris , mais que la municipalité avait refusé?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyVen 12 Avr 2013, 20:33

De toute façon en ne regardant pas la situation en face, en niant les évidences et en refusant d'employer les moyens efficaces pour redresser les dérives il ne sera pas possible de trouver des solutions !

Le lieu est le même, les bâtiments sont les mêmes où et chez qui se trouvent les changements ?

Y a t il une relation de cause à effet entre le changement constaté et la dégradation de la situation ?

Comment se fait il que des commerçants qui ont une potentialité de clientèle sur place ne s'installent pas ou partent rapidement ?

Pourtant à Vincennes où il y a aussi des immeubles on y trouve des commerçants... c'est curieux n'est ce pas ?

PS je ne doute pas que nous aurons un intervenant qui nos expliquera qu'il vient aux laris faire des repas gastronomiques et que ce quartier est le siège des boutiques de haut luxe dans lesquelles se précipitent les touristes Japonais pour acheter les bagages Vuitton...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyLun 06 Jan 2014, 10:45

Espérons que cette réouverture sera la bonne....

Le Parisien a écrit:
Il n’avait ouvert que quelques jours
Fontenay-sous-Bois : le seul café des Larris promet de rouvrir ce lundi

Laure Parny | Publié le 6 janv. 2014, 07h00

C’est un peu devenu le serpent de mer, dans un quartier qui a bien besoin d’une locomotive. Le bar-tabac du centre commercial des Larris, à Fontenay, devrait enfin rouvrir ses portes ce lundi 6 janvier. Après plusieurs annonces d’ouverture et une grande fête d’inauguration en septembre, le commerce moteur du site n’avait finalement été ouvert que quelques jours, par épisodes. De quoi décevoir les autres commerces, mais surtout les habitants, nombreux à vouloir s’y procurer notamment tabac et jeux.


Restauration midi et soir

« Nous avons eu des soucis d’ordre administratif, notamment pour obtenir la Licence IV, justifie Kaies Deghaies, un ancien jeune du quartier, devenu propriétaire cet été. Maintenant tout est en règle et on sera ouvert tous les jours. » Le gérant le reconnaît, des soucis avec les jeunes du quartier et une bagarre ne l’avaient pas incité à poursuivre. Le tabac s’était même retrouvé de nouveau en vente. Mais finalement, la même équipe repart avec comme activités la vente de tabac et de jeux, le bar et même de la restauration midi et soir. « On rediffusera aussi les matchs de foot sur grand écran, je veux vraiment que le café redonne de la vie au centre. »

C’est également le souhait des habitants du quartier, comme Annie, retraitée, qui vit aux Larris depuis 1973. « Dès qu’il a ouvert, c’était plus agréable. Là, avec tous ces stores fermés, c’est tellement triste! J’ai connu le centre avec boucherie, poissonnerie, primeur… Maintenant, je viens juste à la supérette et à la boulangerie et je rentre. »

Les deux commerces ouverts en ce moment, la boulangerie et l’épicerie, attendent également avec impatience la réouverture du tabac. « Sans lui on voit moins de monde, se désole une caissière de la supérette. On espère tous une réouverture durable parce que ça fait vivre le centre. » « Il va cependant mettre du temps à attirer de nouveau des clients, souligne une passante. Tout le monde s’est cassé le nez sur le store baissé ces dernières semaines, ça ne fait pas très sérieux de multiplier les inaugurations et d’être tout le temps fermé… »
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/tableau-comparatif-offres/index.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14815
Date d'inscription : 30/05/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyLun 06 Jan 2014, 11:09

Laurence Abeille parle-t-elle d'une démolition-reconstruction du seul centre commercial ou d'un projet plus large ?

« Nous lançons enfin de véritables études pour que ce quartier ne devienne pas une zone infréquentable, défend Laurence Abeille (EELV), adjointe au maire chargée des questions d’urbanisme. Après des années à mettre des pansements qui ne tiennent pas bien, nous devons envisager des mesures fortes. La question d’une possible démolition/reconstruction ne doit plus être un tabou! »

Rappelons qu'en 2006 lors de l'opération de rénovation du quartier des Larris, la municipalité s'était opposé à l'ANRU - Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine - qui préconisait déjà une opération de rénovation-reconstruction comme il y en a eu dans de nombreuses cités construites à la même époque que les Larris...


Le Parisien a écrit:
La démolition/reconstruction du centre n’est « plus un tabou »
L.P. | Publié le 6 janv. 2014, 07h00

Comment rendre au cœur du quartier des Larris son attractivité? Cette question que se posent élus et habitants depuis des années trouvera sans doute des réponses concrètes d’ici à la fin de l’année puisque la ville a lancé simultanément trois études sur le devenir du centre commercial.

Une étude commerciale et économique est confiée à l’établissement public d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA), une étude urbaine et technique à Marne-au-Bois Aménagement [ la SPL dont Fontenay est membre ] et un diagnostic de sécurité et de prévention par Sur & Tis. « Nous lançons enfin de véritables études pour que ce quartier ne devienne pas une zone infréquentable, défend Laurence Abeille (EELV), adjointe au maire chargée des questions d’urbanisme. Après des années à mettre des pansements qui ne tiennent pas bien, nous devons envisager des mesures fortes. La question d’une possible démolition/reconstruction ne doit plus être un tabou! » Les études doivent suggérer des mesures pour améliorer les cheminements et désenclaver le quartier. Mais aussi proposer une liste de commerces potentiellement intéressants dans le quartier. « Nous devons voir s’il ne vaut pas mieux remplacer le centre par des services publics, par un lieu culturel qui rétablirait l’équilibre entre les différents quartiers de la ville, par un centre de santé, mais aussi garder les enseignes nécessaires, comme une pharmacie ou une boulangerie… ajoute Laurence Abeille. La population doit en profiter pour insister sur ce dont elle a besoin. »
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/la-demolition-reconstruction-du-centre-n-est-plus-un-tabou-06-01-2014-3465011.php
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3413
Date d'inscription : 06/07/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyLun 06 Jan 2014, 19:42

Il ne dépend que de la prochaine équipe pour en faire un sujet plus large, les choses ne sont pas figées mais après le 30 Mars il sera trop tard pour se lamenter.

a.nonyous a écrit:
Rappelons qu'en 2006 lors de l'opération de rénovation du quartier des Larris, la municipalité s'était opposé à l'ANRU - Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine - qui préconisait déjà une opération de rénovation-reconstruction comme il y en a eu dans de nombreuses cités construites à la même époque que les Larris...

Il faut croire que pendant cette mandature des élu-es "ont poussé au train" pour que les mentalités figées depuis longtemps changent enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyMar 07 Jan 2014, 09:27

Et puis plutôt de de vouloir opposer deux points de vues éloignés de quelques années, qui n'ont pas lieu de l'être vraiment, n’oublions pas plutôt que projet ANRU ou pas, ce centre commercial des Larris souffre avant tout de la présence de l’Ogre Auchan situé à quelques 600 cent mètres à pied de lui (par les rue Aimé et Eugène Cotton ou Langevin selon).

S’en tenir au propos de Laurence Abeille, indiquant qu’il va falloir suggérer des mesures pour améliorer les cheminements et désenclaver le quartier prend tout son sens dans ces conditions.

De même quand elle indique qu’il va falloir proposer une liste de commerces potentiellement intéressants dans le quartier (comprendre complémentaire à la force de frappe du centre Commercial et non concurrents).

Quand elle dit « Nous devons voir s’il ne vaut pas mieux remplacer le centre par des services publics, par un lieu culturel qui rétablirait l’équilibre entre les différents quartiers de la ville, par un centre de santé, mais aussi garder les enseignes nécessaires, comme une pharmacie ou une boulangerie », je crois qu’elle fait preuve de lucidité puisque, effectivement «La population doit en profiter » et que l’on doit tout faire pour « insister sur ce dont elle a besoin.»

A la question qui pourrait suivre "pourquoi ne pas l'avoir fait pendant la mandature" je le redis encore ici, malheureusement le temps politique est complétement différent que le temps tel que les citoyens le perçoivent.

En particulier en terme d'urbanisme ; ou les projets avant qu'ils ne voien tle jour demandent du temps, des budgets, et ne peuvent s'inscrire que dans un calendrier respectant les engagements pris antérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyMar 07 Jan 2014, 12:16

Changement, je m'exprime effectivment en mon nom propre. Et sans vouloir vous offenser on peut être ne pas être un élu et parfaitement bien connaître le fonctionnement d'une mairie de l'intérieur, parfois bien mieux qu'un élu pour avoir mis en place des outils de gestion performants tournant autour de l'urbanisme et le contrôle budgétaire.

Laurence Abeille n'évoque pas le point relatif à la proximité d'Auchan, je le fais, ce qui me permet de donner mon éclairage personnel sur ce que dit l'article.

Vous pouvez toujours considérer que mes écrits sont de simples ronrons néanmoins. Je laisse beaucoup aux autres, le soin de faire des théories, (fraudes présumées, budget mal géré, contrôle de gestion inefficace, redéploiement des dépenses d'un coup de trac, etc) et me range plutôt dans la catégorie des praticiens des finances qu'elles soient publiques ou privées dans le cadre de plan à 5 ans (vous vous rendez compte, presque une mandature). Ceci dit en toute cordialité.
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO

Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyMer 08 Jan 2014, 14:20


La mixité sociale du Plateau permet le développement de bonnes supérettes (G20 et RAtatouille par ex) alors qu'aux Larris on peut penser qu'il y a trop logements sociaux type PLAI (les plus aidés, pour les Dalo du préfet et des cas sociaux) avec pas assez de logements aidés du type intermédiaire. La présence d'Auchan n'explique pas l'insécurité nuisible à la vie sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1365
Date d'inscription : 13/02/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyMer 08 Jan 2014, 17:25

L'insécurité aux Larris est due essentiellement au laxisme de la mairie car le sous effectif des forces de polices n'expliquent pas tout il n'y a qu'a voir la situation des quartiers nord de Marseille où pourtant les forces de police ont été multipliées par 2 mais voir qui est maire de ce secteur et on comprend tout !
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1365
Date d'inscription : 13/02/2011

Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. EmptyMer 08 Jan 2014, 17:25

Robin a écrit:
L'insécurité aux Larris est due essentiellement au laxisme de la mairie car le sous effectif des forces de polices n'expliquent pas tout; il n'y a qu'a voir la situation des quartiers nord de Marseille où pourtant les forces de police ont été multipliées par 2 mais voir qui est maire de ce secteur et on comprend tout !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le quartiers Les Larris. Empty
MessageSujet: Re: Le quartiers Les Larris.   Le quartiers Les Larris. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le quartiers Les Larris.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Le commerce de proximité dans votre quartier-
Sauter vers: