Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth
28.80 € 71.26 €
Voir le deal

 

 Sauvons nos librairies locales

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Murielle Michon

Murielle Michon

Messages : 62
Date d'inscription : 07/09/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyVen 24 Mai 2013, 21:57

Je reprend ici un article que j'ai publié cette semaine sur mon site suite à mes rencontres avec les libraires de notre ville.

Comme dans de nombreuses autres villes, les librairies indépendantes fontenaysiennes sont concurrencées par les nouvelles formes de distribution et sont en danger de fermeture.

Un décision politique simple peut les aider à survivre: il suffit de leur donner accès aux marchés d’achat des livres de la médiathèque.

Confrontée à un problème similaire pour aider la boulangerie des Larris, je n’ai pas réussi à faire accepter l’accès de celle-ci à la commande publique du pain pour les écoles primaires au nom du facteur sacro saint du prix, le boulanger indépendant ne pouvant s’aligner sur l’industriel.

Pourrais-je avoir un espoir pour les librairies indépendantes fontenaysiennes ?

Sur le marché du livre avec un plafonnement des remises pour les collectivités à 9% du prix conseillé par l’éditeur, le critère prix est neutralisé. Les grossistes géants d’Amazonie et les petites libraires de Fontenay ont la même grille tarifaire. Le choix se fait donc sur des critères de services, de délais de livraison, de qualité de rédaction de la réponse à l’appel d’offres, de volonté de ne pas compliquer la rédaction des cahiers de charges…

Quand on sait que très souvent les prestations annoncées ne sont pas respectées par les grands groupes logistiques, et si on souhaite aider le maintien des librairies indépendantes, il est urgent de changer les modes de fonctionnement actuel.

A Fontenay une prise de conscience doit avoir lieu sur les enjeux du soutien à la librairie indépendante grâce à la passation des marchés publics.

Ce choix politique est à faire: la décision doit être prise de réserver un ou plusieurs lots du marché d’achat des livres de la médiathèque aux petites librairies de notre ville.

La loi le permet grâce à une technique au nom un peu barbare : l’allotissement. Cette modalité technique favorise l’accès des petits fournisseurs à la commande publique.

Ainsi, sans qu’il soit question de remettre en cause le principe du mieux disant et du choix du meilleur fournisseur, le rôle de soutien que devrait jouer la commande publique en faveur de la librairie comme acteur territorial de premier plan est à prioriser dans notre ville.

Le manque de souplesse de l’administration et le manque de volonté politique de certains élus ne correspond pas aux attentes de conseil et de réactivité des bibliothécaires, aux besoins de soutien économique des librairies, aux choix politiques de certains élus de favoriser le commerce culturel et la reconnaissance de l’exception que représente le livre par rapport aux autres marchandises.

Une ville ne survit que grâce à son animation commerciale et culturelle. La librairie est un des animateurs de notre ville avec des libraires pour nous accueillir et nous conseiller. C’est autre chose qu’un entrepôt logistique avec lequel on dialogue par écrans interposés.

Tous consommateurs citoyens et en premier lieu la mairie !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muriellemichon.org
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyVen 24 Mai 2013, 22:40

Citation :
Ce serait donc l'équivalence de l'appel aux entreprises de travaux locales?
Évidemment on comprend le danger du système alléchant que vous proposez, danger dans certaines villes moins honnêtes où les achats locaux pourraient conduire à des fraudes.


Comme le précise Murielle Michon, "Sur le marché du livre avec un plafonnement des remises pour les collectivités à 9% du prix conseillé par l’éditeur, le critère prix est neutralisé."

Dès lors il suffirait, d'une part, de veiller à ce que les deux librairies de la ville reçoivent sur l'année un montant de commandes identique et, d'autre part, de corréler d'une manière impartiale factures et livraisons .... Normalement un acheteur public indépendant de toute pression sait faire cela....

Il y a quand même un moment où il faut réagir d'abord pour sauver le commerce local mais aussi parce que commander chez Amazon, si c'est la cas,  revient à faire travailler une société qui maitrise parfaitement les différences salariales, sociales et fiscales entre pays de l'Union et qui n'hésite donc pas optimiser ses charges en installant une grande partie de son activité européenne au Luxembourg: http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/06/25/amazon-entre-lemploi-et-le-fisc-montebourg-choisi-233303

Favoriser le commerce local c'est peut être prendre un risque mais de deux maux il faut parfois savoir choisir le moindre...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyDim 30 Juin 2013, 15:30

il semble que la ministre de la culture ait bien pris conscience des problèmes posés par Amazon:

"La ministre, qui avait déjà accusé Amazon début juin de faire du dumping, rappelle son intention d'élaborer "de nouvelles règles pour les acteurs du numérique, notamment Amazon". Début juin, elle avait précisé qu'elle réfléchissait à l'interdiction de cumuler des frais de port gratuits et la réduction de 5 % sur le prix des livres."

Cela n'empêche pas bien sûr de trouver des solutions pour aider localement nos libraires comme celle suggérée par Murielle Michon...


AFP a écrit:
Filippetti s'en prend à nouveau à Amazon

Le Point.fr - Publié le 30/06/2013 à 12:09 - Modifié le 30/06/2013 à 12:45

La ministre de la Culture réclame au site de vente en ligne d'appliquer la législation qui existe en France et de payer ses impôts.

Aurélie Filippetti appelle Amazon dans une interview au Républicain lorrain à "payer ses impôts" en France. Elle estime que l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé sur le territoire national par le site de vente en ligne ne correspond pas à l'impôt qu'il y paye.

"Déjà, il faut qu'ils appliquent la législation qui existe, en matière fiscale : il faut qu'ils payent leurs impôts", affirme Aurélie Filippetti dans cet entretien en vidéo publié dimanche sur le site du quotidien régional Le Républicain lorrain. "Aujourd'hui, ils nous disent : Ah, mais, nous, on respecte la loi. Sauf qu'aujourd'hui on voit bien que l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé par Amazon sur le sol français ne correspond pas à l'impôt sur les sociétés qu'ils payent" en France, a-t-elle accusé.
"Pratiques destructrices"

Au Luxembourg aussi, "ils payent un impôt sur les sociétés qui est dérisoire par rapport à l'importance du commerce qu'ils génèrent", a-t-elle affirmé.

La ministre, qui avait déjà accusé Amazon début juin de faire du dumping, rappelle son intention d'élaborer "de nouvelles règles pour les acteurs du numérique, notamment Amazon". Début juin, elle avait précisé qu'elle réfléchissait à l'interdiction de cumuler des frais de port gratuits et la réduction de 5 % sur le prix des livres.

"Je ne cesserai jamais de m'insurger contre ces pratiques parce qu'elles sont destructrices d'emploi, destructrices de culture, destructrices de lien social, parce que faire mourir les petites librairies dans les centres-villes, c'est une catastrophe", a-t-elle confié au Républicain lorrain.
Source: http://www.lepoint.fr/politique/filippetti-s-en-prend-a-nouveau-a-amazon-30-06-2013-1687431_20.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 26 Déc 2013, 00:43

Sur Rue89 un article intéressant qui montre que dans les quartiers où la mixité sociale et culturelle est rompue comme à Aubervilliers ou, plus près de nous, dans le canton Est, les librairies ont hélas de moins en moins leur place...


Rue89 a écrit:
Blues 25/12/2013 à 10h53
Une librairie meurt dans un « recoin fragile de la République »

Heloise de Neuville | Rue89

    « J’ai de la chance : j’ai 57 ans ! Lorsque je me promenais, enfant, dans les rues d’Aubervilliers, j’entrais régulièrement dans les librairies, qui étaient des endroits aussi accessibles que les épiceries, les boulangeries, les boucheries, les quincailleries, ou les bazars ! Ces mots-là n’appartiennent plus au vocabulaire des enfants de nos villes. »

Ainsi démarre la note de blog de Roger Levecque. Une nostalgie qui n’augure rien de gai.

C’est lui qui nous a annoncé la triste nouvelle. La librairie La Traverse de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), qui s’apprêtait à fêter ses trois ans d’existence, est en cessation de paiement. Elle fermera définitivement le 4 janvier. L’an dernier, l’unique librairie de la ville s’est vu refuser les subventions du Centre national du livre (CNL), faute d’un chiffre d’affaires suffisant.

Roger Levecque poursuit :

   « Et La Traverse, qui était sur le fil du rasoir, La Traverse ferme. La Traverse, qui dans ses rayonnages n’avaient que des livres, que de l’intelligence, que du bonheur, de la réflexion, de la sensibilité, ferme. Le tribunal de commerce dit : La Traverse ferme. La Traverse n’est pas rentable.

   Je pense à Doris. Je pense à Doris mon amie d’enfance. Lorsqu’elle m’a appris qu’elle ouvrirait une librairie, et à la Courneuve qui plus est, je me suis dit : “Elle est folle.” »

Je suis allée à la Courneuve, j’ai trouvé le rideau de fer baissé en ce 24 décembre. Au téléphone, Doris Séjourné est profondément triste :

   « La librairie n’avait que trois ans, comment se fait-il que les acteurs du livre n’aient pas suivi ? L’échec de La Traverse dit beaucoup de choses sur notre société et sur une forme d’imposture de la politique culturelle. J’avais trois marchés publics grâce au département, mais ce n’était pas assez pour survivre.

   Au ministère de la Culture, on m’a répondu : “Je suis navré de cette issue, bien cordialement.” C’est vraiment dommage. J’étais sur une culture large et, dans ma librairie, les habitants se sentaient considérés. Evidemment, ça touche des habitants qui mériteraient qu’on leur donne le meilleur. »


Les recoins fragiles de la République

Doris avait conçu son projet de librairie pour La Courneuve. Elevée à Aubervilliers, elle connait bien « les recoins fragiles de la République », comme elle surnomme ce type de lieux.

Sa librairie s’était ancrée dans le quartier, et elle prenait régulièrement des jeunes de lycées professionnels en stage.

Stéphane Troussel, président du conseil général de la Seine-Saint-Denis et Cournevien, ne veut pas croire en cet échec, même si il reconnait que le pari était difficile à gagner :

   « On n’est pas à Montreuil ou aux Lilas, le pouvoir d’achat n’est pas le même, les habitudes culturelles non plus. La Traverse était un signe très encourageant et contribuait à la stabilisation des populations qui sont tentées de partir s’installer ailleurs. Elle ne peut pas fermer. »


« J’ai honte de moi »

Sauf que la conjoncture joue contre les librairies indépendantes. A La Courneuve comme ailleurs, les habitants achètent leurs livres en grandes surfaces ou les commandent sur Internet. La chaleur et la sympathie de Doris n’auront pas suffi pour résister à cette tendance de fond.

Janine, employée de la médiathèque de Courbevoie depuis trente ans, témoigne :

   « Tous les gens de la cité la connaissent, ils entrent, lui disent bonjour, mais bon, ils achètent pas beaucoup. Les habitudes ont changé aussi, dans les années 80 et 90, les gens faisaient la queue à la médiathèque pour emprunter des bouquins. Maintenant, c’est Amazon ou c’est l’ordi. »

Roger Levecque lui présente ses excuses :

   « Doris est comme ça, [elle nous offrait] ce joyau merveilleux qu’elle a fait naître et éclore, qu’elle tenait dans ses mains, [elle organisait] chaque semaine avec des rencontres avec des auteurs ou des éditeurs. Et nous ne répondions pas, ou en tout cas je ne répondais pas. Pas assez. C’est aussi mon inaction, c’est ma neutralité, qui aujourd’hui l’ont fait mourir.

   J’ai honte de moi. Comment ne pas avoir honte, lorsqu’on aime la littérature, qu’on connaît La Traverse, et qu’on laisse La Traverse se démêler avec des histoires de bénéfices. Nous parlons de littérature, nous parlons de Giono, nous parlons de Genet, nous parlons de Sand, de Dostoïevski, nous parlons de ce qui fait que les hommes sont des hommes. Et nous sommes là, à regarder échouer et s’échouer La Traverse. »
Source: http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/12/25/librairie-meurt-recoin-fragile-republique-248585
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyLun 03 Fév 2014, 11:39

A suivre https://twitter.com/@MurielleMichon il semble que les jeux soient hélas faits et que rien n'aille plus pour la librairie de la rue Dalayrac....

Notre ville sera-t-elle bientôt comme tant d'autres une ville sans librairie digne de ce nom ? Il restera alors la possibilité de commander sur Amazon, société dont les ordinateurs sont situés en Irlande et qui paie ses taxes au Luxembourg...

Sauvons nos librairies locales 1391423434
Revenir en haut Aller en bas
Franck M.

Franck M.

Messages : 71
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : plateau

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyLun 03 Fév 2014, 17:35

Il existe la librairie Mot à Mot au village comme alternative à Amazon.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyLun 03 Fév 2014, 17:43

Oui subventionnée par la mairie
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyLun 03 Fév 2014, 17:56

Franck M. a écrit:
Il existe la librairie Mot à Mot au village comme alternative à Amazon.

Au fait elle est ouverte aussi le dimanche !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyLun 03 Fév 2014, 21:45

a.nonymous a écrit:
A suivre https://twitter.com/@MurielleMichon il semble que les jeux soient hélas faits et que rien n'aille plus pour la librairie de la rue Dalayrac....

C'est étrange parce qu'il me semble que cette dame est l'élue en charge du commerce. Et elle accuse la "mairie communiste" alors que c'est elle qui est aux commandes de ce secteur.

Formidable !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 06:48

Loïc a écrit:
C'est étrange parce qu'il me semble que cette dame est l'élue en charge du commerce. Et elle accuse la "mairie communiste" alors que c'est elle qui est aux commandes de ce secteur.


Alors que vous parlez d'être "aux commandes", les fontenaysiens ne sont pas dupes des rapports de force qui existaient au sein de la majorité municipale sortante...

Au delà du commerce, la 18ème adjointe qui appartenait au groupe socialiste et qui était en charge du bâti communal s'est exprimé à de nombreuses occasions sur ce forum à propos de la gestion de certaines affaires liées à sa délégation comme par exemple le "club house" du stade le Tiec...

Ceci étant, cela n'empêche pas certains élus socialistes spécialistes du "je me lève et je m'en vais" de quémander aujourd'hui un strapontin...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 08:22

Les adeptes du "retenez moi ou je fais un malheur" n'ont jamais été sérieux !

Les socialistes de Fontenay ne le sont pas et s'il en fallait une preuve nous l'avons puisque la direction de leur parti elle même ne les respecte pas...

S'il veulent regagner un peu de crédibilité auprès de leur électorat et même un peu de respect de la part de leurs adversaires ils savent ce qu'ils doivent faire.
Si sarko se voyait président en se rasant le matin, au lever nos socialistes dans la même situation ne devraient pas être joyeux.

Ils vont se consoler : en plus de quelques strapontins et prébendes dépendant de leur docilité ils auront droit à double ration de couleuvre.

Mais il faudra être gentils pendant 6 ans et ne pas se faire remarquer par des sursauts d'indépendance intempestifs sinon "couic" pour les avantages on va direct au piquet ! les récidivistes auront le bonnet d'âne et seront l'objet de la vindicte des camarades.

Pauvres socialistes ! mais n'ont ils pas ce qu'ils méritent ?

Ceci étant il convient de féliciter particulièrement les élus socialistes qui ont le courage de défendre leurs idées et d'aller au bout de leurs engagements...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 08:36

En rejoignant la droite ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 08:55

Loïc a écrit:
En rejoignant la droite ?


en cessant d'être les larbins du PC... et en retrouvant ainsi un peu de dignité et le respect des électeurs.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 10:34

Parce que pour Loïc seul le PCF peut se prévaloir de l’imprimatur de la gauche
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 11:00

Revenons sur le cas d’école de Cyclope. Murielle Michon nous en parle maintenant ici sur ce forum, mais est-on sûr qu’elle ait porté cette question au niveau Municipal ou de son bureau ?

Sans dire que les achats municipaux se sont plutôt fait en utilisant la force de frappe littéraire de la librairie Mille pages à Vincennes que les librairies implantées sur notre ville.

Le bureau municipal est, me semble-t'il le lieu où se retrouvent maire, adjoints et directeurs généraux et où se prennent les décisions politiques. Et celle-ci en était bien une. Pourquoi n'a-t-elle pas été prise. Je lis le tweet et en même temps je ne le comprends pas.

Le fait que Cyclope, à l'origine une grande librairie ai été coupée en deux a certainement entrainé une baisse de chiffre d'affaire qui se faisait beaucoup aussi avec la "papèterie", ce qui n'est pas négligeable compte tenu des faibles marges dégagées par le livre. Comment en est-on venu à la couper en deux ?

Je reviens sur cette idée simple que trop souvent on se contente de balayer d’un revers de mains :

De mon point de vue, les « petites » librairies souffrent toutes d'un phénomène que ressentent aussi les autres commerces à Fontenay : la faible densité de la ville, qui fournit trop peu de clients, ainsi que la présence d'offres commerciales de qualité dans un périmètre plus large où les fontenaysiens actifs se rendent naturellement à l'occasion de leur déplacement vers leur travail.

Dans le petit commerce, seuls les commerces de première nécessité à un bout de la chaîne et les commerces de niche très affûtés à l'autre bout peuvent tirer leur épingle du jeu.

Au milieu, c'est très difficile. Une étude a été commandée par la municipalité à la chambre de commerce, en 2010 je crois, qui précise bien ces points. Murielle Michon peut-être pourrait nous en parler aussi.

Plutôt que d'avoir le courage de les prendre en compte - quitte à dissuader certains candidats à l'installation - le service dit de " développement économique ", n'a cessé de vouloir encourager tout type de commerces, alors que de toute évidence, si cela marquait une volonté d’encouragement à l’installation, cela dissimulait en même temps un risque très fort que le nouvel installé aille au casse-pipe.

Le mécanisme auquel il était adossé étant finalement est assez pervers :

Car entre

1)la politique de "préemption pour encouragement au commerce " (ce système légal qui permet à la Mairie de préempter un commerce à vendre, de l'acquérir puis de le mettre à disposition moyennant un loyer modeste pendant deux ans à un commerçant qui se lance, sous réserve que celui-ci achète le bien ensuite)

2) et la réalité économique à laquelle le nouveau commerce va être confrontée pendant ces mêmes deux ans, il y a eu une vérité non dite qui a fait des ravages.

Si le commerce vivote, c'est au moment de l'achat qu'il fait faillite....après avoir été inauguré en grande pompe par tel ou tel élu.

Je veux bien que l'on critique cette patique, mais je voudrais seulement que l'on rende à chacun les responsabilités à leurs véritables auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 14:21

Avec des élues lamentables comme madame MICHON on comprend mieux que Fontenay soit en décadence... c'est bien le sens de l'intervention précédente ?

Alors que si les communistes n'avaient pas été bloqués par les "autres" tout irait mieux ... c'est bon ?

Je vais avoir droit à être à la place de devant à coté du chauffeur du bus pour la fête de l'huma !  chouette !  c'est le privilège réservé aux militants d'élite !

Ce serait dommage que les camarades se fassent lourder aux élections et que je loupe mon tour d'être devant. Ma femme serait fière de moi et IGOR serait jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 15:08

Je pose des questions, et n'ai pas qualifier Murielle Michon comme vous vous le premettez.
Mais puisque que vous demander quelle est le sens de cette intervention, je vous réponds (je sais ce n'est pas à moi que vous vous adressiez, mais bon je vais faire comme si) :

Eviter que l'on ne recommence le même type d'erreurs qu'elle que soit la nouvele municipalité qui sortira des urnes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 15:08

Libellule a écrit:
Je pose des questions, et n'ai pas qualifié Murielle Michon comme vous vous le permettez.
Mais puisque que vous demander quelle est le sens de cette intervention, je vous réponds (je sais ce n'est pas à moi que vous vous adressiez, mais bon je vais faire comme si) :

Eviter que l'on ne recommence le même type d'erreurs qu'elle que soit la nouvele municipalité qui sortira des urnes.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 15:25

Libellule écrit:
Citation :
Je pose des questions, et n'ai pas qualifier Murielle Michon comme vous vous le premettez
Non mais vous mettez en cause son rôle dans l'exécution de sa fonction au BM. Je suppose que vos collègues EELV de la mairie vous ont donné des indices sur ce qui se passe au BM alors mettez les en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 15:50

Libellule a écrit:
Revenons sur le cas d’école de Cyclope. Murielle Michon nous en parle maintenant ici sur ce forum, mais est-on sûr qu’elle ait porté cette question au niveau Municipal ou de son bureau ?


Oui les fontenaysiens sont sûrs que Murielle Michon, dont le dévouement pour la ville ne fait aucun doute, a bien porté cette question au plus haut niveau puisque cela est même consigné dans les compte-rendus du conseil municipal....

Jean François Voguet lors du en conseil municipal du 23 octobre 2009:


"Nous allons installer une librairie aux Rigollots, c’était extrêmement difficile et c’est le fruit du travail de notre service économique et des élus, notamment de Mme Murielle MICHON."




Conseil municipal du 26 juin 2008 a écrit:
Mme MICHON

Sur une autre question importante un peu plus légère parce qu’il est vrai que le sujet de Monsieur POIRIER est fondamental, je voulais intervenir sur la librairie des Rigollots. Ce soir une pétition a été remise à Monsieur le Maire, une pétition de plus de 1 000 signatures pour soutenir le maintien de l’activité de la librairie avenue Dalayrac. Vous savez que mardi 24, nous étions très nombreux aussi avec la présence d’élus que je remercie. Il faut qu’en effet on réaffirme ensemble notre fort soutien pour que cette activité subsiste. Beaucoup d’émotions se sont exprimées, elles reflètent les liens sociaux qui ont été tissés autour du 127 rue Dalayrac en 5 ans de présence dans le quartier. Grâce à son travail remarquable, nous pouvons réellement la remercier, elle a su créer un vrai lieu de vie où adultes et enfants partagent, échangent et s’expriment sur leur passion. Nous devons vraiment nous battre ensemble pour maintenir cette activité, faire perdurer cette manière de concevoir le commerce à Fontenay. Comme vous avez pu le lire dans le journal « Le Parisien », il y a vraiment des attentes pour que le commerce de proximité soit maintenu et valorisé. Ce que je peux dire c’est que nous avons la présence d’un libraire dans la salle. Je le remercie d’être présent ce soir, et il est d’accord pour reprendre cette librairie. Nous y travaillons avec Monsieur Picard, le Directeur du service Economique, pour que cette transaction se fasse dans les meilleures conditions. Cette diversité commerciale est vraiment un gage de lien social et de mixité, de valeurs que nous défendons. Je sais que j’ai tout votre soutien quant à ce projet mais nous devons être vigilants pour que la propriétaire puisse permettre la vente de ces murs dans de bonnes conditions.

M. VOGUET

Merci, c’est une question importante que nous connaissons bien. Nous avions d’ailleurs favorisé l’installation de la précédente librairie. Si celle-ci venait à disparaître, cela serait un manque très important dans le quartier pour toutes ces raisons du lien social, culturel et d’animation de quartier. Il faut, pour ce qui nous concerne, dans le cadre de la loi, faire en sorte que cette librairie perdure. C’est une situation un peu complexe car il y a deux problèmes distincts. A la faveur de ce départ, évidemment, les propriétaires ont souhaité augmenter les baux, et faire jouer le ′′marché′′. Nous avons un repreneur, que j’ai rencontré et qui s’est entretenu avec Madame MICHON et le Service Economique . Il faut donc faire en sorte, de façon la plus déterminée possible, que cette librairie se maintienne. Je pense que nous avons quelques moyens, d’autant que nous avons inscrit dans nos 140 propositions, la défense du commerce de proximité. S’agissant d’une librairie, ce n’est pas qu’un commerce de proximité c’est une activité culturelle de première importance. Je sais que le service Economique étudie cette question. Nous sommes totalement solidaires de cette action qui est vitale pour le quartier et qui connaît d’ailleurs un renouveau puisque dans les prochaines semaines, un parking de 90 places sera ouvert, Monoprix double sa surface commerciale. De plus, la rue a été refaite, elle est plus belle, plus accueillante, plus conviviale. Tout cela pour favoriser, en particulier, le commerce de proximité.

Ceci étant nous sommes face à la loi du marché qui fait qu’effectivement un certain nombre de petits commerces ont disparu pour des raisons que l’on connaît : changement des modes de consommation d’un certain nombre de concitoyens, ce qui n’est pas spécifique à Fontenay, développement des grandes surfaces. Mais je suis certain qu’il y a une aspiration, aujourd’hui nouvelle et plus forte depuis quelques années, pour œuvrer à la sauvegarde du commerce local qui est éminemment important pour l’emploi. C’est un secteur créateur d’emploi, et aussi de recettes fiscales pour la commune. C’est surtout important pour la vie de la ville et nous savons bien que le commerce est un élément moteur de cette vie de quartier et pour la  création de liens sociaux, des rapports entre les gens, de convivialité. Il s’agit de tout mettre en œuvre pour que cette librairie reste aux Rigollots et si possible, pour en créer d’autres dans la commune. Je pense qu’il y a matière, compte-tenu de la sociologie de notre ville, de l’interrogation intellectuelle des populations, à ouvrir plusieurs librairies. La librairie « Mot à Mot » fonctionne très bien dans le quartier de l’ancienne Mairie.

Conseil municipal du 23 octobre 2009 a écrit:
M. VOGUET [ à propos de la préemption commerciale ]

Le texte qu'il nous est proposé de mettre en œuvre est un texte gouvernemental. Compte-tenu de la crise que traverse notre société, qui, partout en France, vise le commerce qui décline, du fait notamment, du pouvoir d’achat qui s’érode ; cela permet enfin aux communes d'intervenir de façon efficace. Donc, nous allons voter ce droit de préemption qui doit nous permettre, enfin, d'agir de façon efficace sur le commerce local qui est en crise partout dans les territoires des communes. Fontenay n’étant pas une exception à la règle, vous le savez bien d’ailleurs, Mme ARCIER, il suffit de regarder les statistiques. On ne retrouve plus nulle part de poissonnerie, on a d’énormes difficultés à trouver des commerces de bouche et tout cela n’est pas le fait des politiques municipales, vous le savez bien. C'est le fait de la concentration, par exemple, des grands centres commerciaux, du fait que les consommateurs voient leur pouvoir d’achat s’éroder d’années en années, le chômage augmentant et tout ça ne favorisant pas, vous le savez bien, le commerce de proximité.
Nous avons un plan et Mme MICHON y travaille beaucoup. D’ailleurs les choses évoluent favorablement. Nous avons des exemples que nous pourrions mettre en valeur. Aux Larris nous sommes en train de gagner un pari extrêmement difficile, et y compris dans le Fontenay traditionnel avec un renouvellement commercial, avec des commerces de bouche nouveaux, des commerces de vêtements qui avaient complètement disparu et qui commencent à se réinstaller. Nous allons installer une librairie aux Rigollots, c’était extrêmement difficile et c’est le fruit du travail de notre service économique et des élus, notamment de Mme Murielle MICHON. Donc ça ne va pas si mal que ça, mais le fond de la question est quand même le pouvoir d’achat des consommateurs.


Dernière édition par a.nonymous le Mar 04 Fév 2014, 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 15:57

Heureusement a.nonymous, très efficace archiviste , sait remettre les pendules de Libellule à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 16:02

Merci a.nonymous, de nous rappeler certains faits, et en toute honnêteté il serait bon de donner le nombre de personnes affectées à son mandat (2 si je ne me trompe), sans parler des peaux de bananes qu' elle a eu a éviter, et je ne parle pas de la mauvaise foi de certains élus sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 16:57

matmut a écrit:
Heureusement a.nonymous, très efficace archiviste , sait remettre les pendules de Libellule à l'heure.

Je ne vois pas où est le décallage horaire si il y en a un. Michon et Voguet ont bien défendu le même dossier, dans le cadre que j edécrit. Mes questions restent entières : Quid de l'activité récente du bureau municipal sur ce sujet, quel sens faut-il donner au tweet de Murielle Michon.

Et oui, un grand Merci à a.nonymous pour donner à chacun la possibilité de lire les commentaires de nos élus de 2008 et 2009. On est quleques années plus tard, y a-t-il d'autres interventions plus récentes?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 17:21

Libellule a écrit:
Je ne vois pas où est le décallage horaire si il y en a un. Michon et Voguet ont bien défendu le même dossier, dans le cadre que j edécrit. Mes questions restent entières : Quid de l'activité récente du bureau municipal sur ce sujet, quel sens faut-il donner au tweet de Murielle Michon.

Pour mémoire, le bureau municipal qui ne réunit que les élus de la majorité municipale sans les élus de l'opposition n'a aucune existence légale... Il suffit donc de le mettre suffisamment tôt en début de soirée le lundi par exemple pour que certains élus ne puissent y assister...

Elunet a écrit:
Le « bureau municipal » ou « bureau d'adjoints », c'est-à-dire la réunion régulière du maire et des adjoints, est une pratique générale dépourvue d'existence légale. En pratique, l'élu qui y participe peut tenter d'assimiler ce bureau municipal à une réunion de commission. Mais il rentre là dans une zone contentieuse et risque d'essuyer un refus de son employeur.
Source: http://archives.elunet.org/pages/A-actualites/article.php?page=A04&from=A04bis&dos=A04e&art=3192
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 17:30

bien; On commence à avancer; Si il ne faut pas parler de bureau, on en revient au conseil.

avec les mêmes questions qui restent entières (on remplace le mot bureau par conseil pour la première et l'on garde intactes les deux suivantes :

quel sens faut-il donner au tweet de Murielle Michon?

On est quelques années plus tard, y a-t-il d'autres interventions plus récentes?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 19:25

Allons ! ne perdons pas de temps ! On fait court.

Il faut noircir Mme Michon et glorifier le Maire... on va triturer la vérité, escamoter les fait mais il faut en arriver là !

Que de temps perdu . Alors on le dit oui ou non : que ce qui ne va pas à Fontenay c'est de la faute de Mme MICHON !

ça irait surtout beaucoup mieux pour Mr VOguet si Mme Michon n'avait pas l'idée de faire une liste qui lui pose problème.

Fontenay se lance dans les procès de Moscou avec dans le rôle du procureur... mince le nom m'échappe.

Attention tout de même aux interrogatoires musclés avec la lumière dans les yeux et sommation d'avoir à répondre : c'est interdit et l'accusé à droit au médecin et à l'avocat... et le droit de refuser de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 19:36

tonton christobal a écrit:
---/---
ça irait surtout beaucoup mieux pour Mr VOguet si Mme Michon n'avait pas l'idée de faire une liste qui lui pose problème.
---/---

Au delà de Murielle Michon qui a effectivement toutes les compétences requises pour être maire, ce qui pose problème au maire-sortant et à Fontenay pour tous c'est la présence d'une liste sociale-démocrate et de centre gauche qui est tout à fait en mesure d'accéder à la mairie....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 20:22

http://murielle.michon.parti-socialiste.fr/2010/05/15/inauguration-de-la-librairie-cyclope/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMar 04 Fév 2014, 20:55

http://www.score3.fr/EMERAUDE-517527917.shtml

Juste pour illustrer mes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Franck M.

Franck M.

Messages : 71
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : plateau

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 08:21

a.nonymous a écrit:
tonton christobal a écrit:
---/---
ça irait surtout beaucoup mieux pour Mr VOguet si Mme Michon n'avait pas l'idée de faire une liste qui lui pose problème.
---/---

Au delà de Murielle Michon qui a effectivement toutes les compétences requises pour être maire, ce qui pose problème au maire-sortant et à Fontenay pour tous c'est la présence d'une liste sociale-démocrate et de centre gauche qui est tout à fait en mesure d'accéder à la mairie....

Mort de rire, il y en a qui sont vraiment marrant sur ce forum....
Revenir en haut Aller en bas
Franck M.

Franck M.

Messages : 71
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : plateau

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 08:23

Franck M. a écrit:
a.nonymous a écrit:
tonton christobal a écrit:
---/---
ça irait surtout beaucoup mieux pour Mr VOguet si Mme Michon n'avait pas l'idée de faire une liste qui lui pose problème.
---/---

Au delà de Murielle Michon qui a effectivement toutes les compétences requises pour être maire, ce qui pose problème au maire-sortant et à Fontenay pour tous c'est la présence d'une liste sociale-démocrate et de centre gauche qui est tout à fait en mesure d'accéder à la mairie....

Mort de rire, il y en a qui sont vraiment marrant sur ce forum....
et DD on t'as reconnu ... Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 09:17

Attention tout de même aux interrogatoires musclés avec la lumière dans les yeux et sommation d'avoir à répondre

Quelles interrogatoires musclés? Je donne matière à réflexion en toute transparence.

Je prends comme source de mon argumentaire les textes publiés par Murielle Michon elle-même qui nous explique en 2010 comment l'ancien gérant a candidaté en faveur d'un repreneur après 2 ans de fermetures et je fournis les comptes d'exploitation de la société Emeraude depuis son origine, montrant deux premiers excercices déficitaires compensés par un résultat exceptionnel, et attestant de la baisse de ca de près de 8% entre les clotures 2012 et 2013.

Que de la documentation incontestable donc. Je me permets une analyse financière stricte de tout cela plus haut, et propose que l'on évite de reproduire de telles erreurs d'appréciation quel que soit la composition de la prochaine municipalité. Et les deux questions que je pose n'ont rien de musclé.

Murielle Michon ouvre un sujet "de son plein gré" ce qui est tout à son honneur. Elle le fait effectivement dans le cadre d'une mise en avant de sa candidature à la mairie sous la bannière (comprendre investiture) du Modem si on en croit le site 94 citoyens. Elle y ajoute un tweet qui indique qu'elle s'est désolidarisée des gens qui ont porté avec elle ce projet, en s'en prenant aux "communistes", alors que dans le même temps elle affirme également son éloignement du parti socialiste, et il faudrait simplement lui donner quitus de ses affirmations sans même obtenir un complément d'explications?

J'ai plutôt l'impression qu'en agissant comme je le fais je lui donne la possibilité de nous démontrer sa compétence, et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4962
Date d'inscription : 08/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 22:28

Libellule a écrit:
Le fait que Cyclope, à l'origine une grande librairie ai été coupée en deux a certainement entrainé une baisse de chiffre d'affaire qui se faisait beaucoup aussi avec la "papèterie", ce qui n'est pas négligeable compte tenu des faibles marges dégagées par le livre. Comment en est-on venu à la couper en deux ?

Il me semble me souvenir que la "grande librairie" d'antan était en fait à cheval sur 2 immeubles. Et que le choix du propriétaire de la moitié gauche (ou droite, peu importe ici) fut de changer d'affectation son local. Et voilà sans doute comment la grande librairie fut coupée en deux.

Pour ce qui est de la fragilité des comptes d'exploitation, Libellule serait bien inspiré de trouver une synthèse des difficultés auxquelles sont confrontés de nombreux libraires, partout en France et en banlieue notamment
en voici une :
http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2011/10/28/la-fin-de-la-librairie-1ere-partie-ce-nest-pas-linternet-qui-a-tue-la-librairie/.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 23:02

Je connais cette problématique. Et ne la nie pas. Croyez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyMer 05 Fév 2014, 23:33

Le courage de dire non à quoi ?

A ses convictions de gauche ?

Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 00:01

Sans doute. Et son gouvernement a plus privatisé que le gouvernement de droite qui l'avait précédé.

C'est sans doute un des éléments qui lui a fait perdre pas mal de voix en 2002 chez les agents de France Télécom, des autoroutes privatisées, des employés de Renault abandonnés ou chez ceux des services hospitaliers fermés...

C'est sans doute dans ces catégories que se trouvaient les 194 600 personnes dont le vote lui ont manqué pour accéder au second tour...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 10:12

Loïc a écrit:
Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public...


Il faut une nouvelle fois rétablir la vérité encore travestie par le porte-parole du maire-sortant.

Lors que conseil municipal du 26 septembre 2008, le maire-sortant a proposé que la municipalité adopte un vœu contre la privatisation de la Poste, privatisation résultant des directives européennes sur la libéralisation du service postal.

Murielle Michon n'a pas voté CONTRE ce vœu en revanche elle a choisi pour des raisons qui la regarde ne pas participer au vote sur ce vœu. Nuance importante.



Conseil municipal du 26 septembre 2008 a écrit:
31 - Proposition de vœu à l’initiative de Monsieur le Sénateur-Maire, Jean-François VOGUET contre la privatisation de la Poste

Le 10 juillet dernier, le Conseil d’Administration de la Poste a validé la proposition du Président de la Poste de transformer cette entreprise publique en Société Anonyme et d’en ouvrir 20 % du capital à des capitaux privés. A terme, la SA la Poste serait cotée en bourse ce qui placerait son activité directement sous la pression de la rentabilité financière.

D’ores et déjà, nous constatons une dégradation du service rendu malgré le dévouement des personnels. Cette dégradation ne concerne pas uniquement les zones rurales, elle atteint les zones urbaines denses...fermeture partielle du bureau de poste de la Place du 8 mai 1945, files d’attente interminables au bureau de Poste du Val-de-Fontenay, courrier acheminé en 48 heures de Fontenay...à Fontenay !

Considérant qu’avec l’école, l’hôpital, les transports ferroviaires, ... la Poste forme le service public

Considérant le rôle social qu’elle joue au service d’un traitement équitable des territoires

Considérant que seul un service public peut répondre au droit à la communication et à la correspondance (égalité tarifaire, universalité du service, confidentialité, sûreté...)

Considérant que la Poste est d’abord la propriété du Peuple français

Le Conseil Municipal de Fontenay-sous-Bois réuni le vendredi 26 septembre 2008 s’associe à la revendication d’une consultation par voie référendaire et appelle les forces vives de Fontenay à constituer un comité de défense et de développement du service public postal.
---/---
Départ de Madame MICHON à 23 heures

ADOPTE A LA MAJORITE

37 voix : MM. VOGUET, CLERGET, TABANOU, Mme ABEILLE, MM. CARRE, GENDRE, POIRIER, Mme ANTOINE, MM. BEDOURET, RATRON, Mme COUPEAUX, M. SEYE, Mmes TRICOT-DEVERT, AVOGNON-ZONON, SAINT-GAL, GARCIA, M. GAUTRAIS, Mmes -----, XAMBEU, PERRIGUEUX, MM. BENEDICT, SAOUDI, Mme LE GAUYER, MM. BRUNET, SAINT-GAL, Mme DO ROSARIO, MM. MALLERIN, CARRIER, VIENOT, Mmes ERMENAULT, VAYSSE, RETIF, MM. LOCKO, DAMIANI -ABOULKHEIR, Mmes NIAKHATE, BENZIANE, M. ALARCON

2 voix contre : Mmes JOURDAN, ARCIER

4 voix ne prennent pas part au vote : M. REMINIAC, Mme RIOU, MM. ESCLATTIER, RAMADIER
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 10:27

je crois sans vouloir me méler de ce qui ne me regarde pas que vous, a.nonymous, ne faites que confirmer le rédactionnel choisi par Loïc. Mais bon c'est vrai que si Murielle Michon est partie avant le vote on ne saura pas ce qu'elle en pense pour de vrai, sauf à ce qu'elle nous le précise à l'occasion. Pour ma part, j'ai comme l'impression que faute de pouvoir être juge et partie, compte tenu de son statut professionnel, Murielle Michon a certaienemnt préférer garder une certaine distance avec ce sujet qui l'a concerne bien entendu au plus au point.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 10:29

Reste le problème de date, septembre 2008, est-ce la même chose que 2009? Y-a-t-il eu un autre vote ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14979
Date d'inscription : 30/05/2011

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 10:39

Libellule a écrit:
je crois sans vouloir me méler de ce qui ne me regarde pas que vous, a.nonymous, ne faites que confirmer le rédactionnel choisi par Loïc.


Je ne confirme nullement le rédactionnel de LoÏc qui a écrit:

"Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public..."

C'est propos sont tendancieux puisque il ne s'agissait pas, contrairement à ce qui est affirmé, de voter "contre la privatisation de la Poste" mais bel et bien de voter sur la "Proposition de vœu à l’initiative de Monsieur le Sénateur-Maire, Jean-François VOGUET contre la privatisation de la Poste"...

Pour le coup, le maire-sortant qui ne voit pas les trous dans les trottoirs de la ville se transformant en pourfendeur des directives communautaires...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 10:53

On tronque les interventions qui dérangent on tripote la vérité...

L'inquiétude monterait chez les sortants.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 11:57

Libellule écrit:
Citation :
e crois sans vouloir me méler de ce qui ne me regarde pas que vous, a.nonymous, ne faites que confirmer le rédactionnel choisi par Loïc.
Celle la même LoiC ne l'aurait pas osée. Libellule sous des apparences pragmatiques vous êtes en réalité un pur dogmatique attaché a la collaborations opportuniste des Verts avec le maire sortant PCF.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4282
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 12:48

Loïc a écrit:
Le courage de dire non à quoi ?

A ses convictions de gauche ?

Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public...

Aux attaques du PC Fontenaysien, par exemple !
Vous en faites une éclatante démonstration avec vos sous-entendus :
Citation :
Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public.
Avec de telles affirmations ne peut-on (avec autant de mauvaise foi) vous accuser d' anti-féminisme, d' anti-socialiste?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 13:42

a.nonymous a écrit:
Libellule a écrit:
je crois sans vouloir me méler de ce qui ne me regarde pas que vous, a.nonymous, ne faites que confirmer le rédactionnel choisi par Loïc.


Je ne confirme nullement le rédactionnel de LoÏc qui a écrit:

"Voilà déjà un temps qu'elle les avait abandonnées lorsqu'en 2009 déjà elle n'avait pas voté contre la privatisation de la Poste au moment où des milliers de Fontenaysiens se battaient pour ce service public..."

C'est propos sont tendancieux puisque il ne s'agissait pas, contrairement à ce qui est affirmé, de voter "contre la privatisation de la Poste" mais bel et bien de voter sur la "Proposition de vœu à l’initiative de Monsieur le Sénateur-Maire, Jean-François VOGUET contre la privatisation de la Poste"...

Pour le coup, le maire-sortant qui ne voit pas les trous dans les trottoirs de la ville se transformant en pourfendeur des directives communautaires...

ok pour le côté tendancieux, mais je crois que ce défaut (être tendancieux) est assez partagé alors.

je vois Matmut par exemple monter sur ses grands sabots pour prétendre que je le suis aussi.

Non, non, je reste pragmatique, et les explications complémentaires d'a.nonymous sont recevables, et si loïc revenait sur ce sujet je lirai avec la même attention que je lis a.nonymous, ses compléments d'information.

Pour la nième fois, laissez moi à mon indépendance qui me faire dire ce que je pense sans qu'il soit besoin de toujours vouloir me cataloguer.  study geek 
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 13:45

matmut a écrit:

Libellule écrit:
Citation :
e crois sans vouloir me méler de ce qui ne me regarde pas que vous, a.nonymous, ne faites que confirmer le rédactionnel choisi par Loïc.
Celle la même LoiC ne l'aurait pas osée. Libellule sous des apparences pragmatiques vous êtes en réalité un pur dogmatique attaché a la collaborations opportuniste des Verts avec le maire sortant PCF.


Vous avez tout à fait raison matmut, c'est ce que je dis depuis son inscription sur ce forum et je ne suis pas le seul à le penser.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 13:51

et alors ce n''est pas parce que vous pensez ainsi que cela vous donne raison. Dites plutôt que vous ne supportez pas que mon esprit critique aille au delà des pratiques de gouvernance de l aville que je ne cesse de dénoncer, et vous aurez tout dit.  lol! 

J'adore quand chacun se met à être tendancieux, juste histoire de justifier qu'on ne l'est pa soi-même. Un bonnet rouge c'est aussi tendancieux qu'une libellule comme avatar, mais c'est sûr cela n'a pas la même signification selon la manière dont on les considére.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 13:53

C'est pas votre esprit critique que je ne supporte pas, c'est vous, c'est clair, net et précis.

J'ai horreur des opportuniste comme vous et la chanson de Dutronc vous va comme un gant.

Sur ce ......
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyJeu 06 Fév 2014, 14:02

salamandre a écrit:
Libellule a écrit:
Le fait que Cyclope, à l'origine une grande librairie ai été coupée en deux a certainement entrainé une baisse de chiffre d'affaire qui se faisait beaucoup aussi avec la "papèterie", ce qui n'est pas négligeable compte tenu des faibles marges dégagées par le livre. Comment en est-on venu à la couper en deux ?

Il me semble me souvenir que la "grande librairie" d'antan était en fait à cheval sur 2 immeubles. Et que le choix du propriétaire de la moitié gauche (ou droite, peu importe ici) fut de changer d'affectation son local. Et voilà sans doute comment la grande librairie fut coupée en deux.

Pour ce qui est de la fragilité des comptes d'exploitation, Libellule serait bien inspiré de trouver une synthèse des difficultés auxquelles sont confrontés de nombreux libraires, partout en France et en banlieue notamment
en voici une :
http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2011/10/28/la-fin-de-la-librairie-1ere-partie-ce-nest-pas-linternet-qui-a-tue-la-librairie/.
la dernière intervention qui traite le sujet proposé est pour mémoire celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4962
Date d'inscription : 08/01/2012

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptyVen 07 Fév 2014, 19:59

et la dernière intervention en Conseil municipal (hier) qui en traite :
Murielle Michon a écrit:
Ma volonté politique de favoriser le commerce de proximité et l’emploi local n’a pas toujours été partagé par vous, M. le Maire et par les élus de votre majorité.

J’en veux pour preuve récente, la fermeture de la librairie de Rigollots. Je trouve cela navrant. Il y a cinq ans, je me suis battue avec de nombreux fontenaysiens pour sa création.
J’ai lutté contre l’implantation de nouvelles agences bancaires/immobilières au nom de le défense de la culture et de la diversité commerciale.
Et bien, aujourd’hui, le refus de votre administration à aider ce libraire à participer aux appels d’offre pour les écoles et la médiathèque entraîne sa fermeture. C’est la fin d’une librairie indépendante appréciée par tout un quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales EmptySam 08 Fév 2014, 10:39

C'est effectivement regrettable cette fermeture de librairie mais la question des appels d'offre est très encadrée légalement et on ne peut garantir à une entreprise (fut-elle une librairie de quartier) qu'elle remportera un appel d'offre. Ce serait illégal.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Contenu sponsorisé




Sauvons nos librairies locales Empty
MessageSujet: Re: Sauvons nos librairies locales   Sauvons nos librairies locales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvons nos librairies locales
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Le commerce de proximité dans votre quartier-
Sauter vers: