Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:04

Après le quinquennat Sarkozy et les espoirs mis dans François Hollande, la déception est juste aujourd'hui à la hauteur des espoirs d'il y a un an...

Ces nouveaux chiffres du chômage ne sont que la concrétisation d'une catastrophe prévisible et annoncée et si aujourd'hui le référendum révocatoire cher à Mélenchon existait, on peut penser que Hollande et Ayrault retourneraient rapidement dans leurs maries de Tulles et de Nantes....

L'année prochaine sera une année d'élections avec deux scrutins, les municipales et les européennes, et il ne fait désormais aucun doute que ceux-ci seront fortement influencés par ces chiffres du chômage...

Pour s'inscrire sur les listes électorales afin de se faire entendre: http://www.fontenay-sous-bois.fr/etat-civil-numerique/teleservices/inscription-listes-electorales/index.html


Citation :
Chômage : 3 264 400 demandeurs d'emploi en avril, 40 000 de plus en un mois

Publié le 30.05.2013, 17h35 | Mise à jour : 18h10

Du jamais vu. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans activité) était de 3 264 400 en France métropolitaine fin avril 2013, soit 39800 chômeurs de plus qu'en mars (+1,2%). Un chiffre qui croit de 12,5% en un an. C'est donc un nouveau record qui a été éteint, après le passage en mars du cap symbolique des 3,2 millions de sans emploi, inégalé depuis 1997.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 799 200, soit 10,8% de plus que l'an dernier

Depuis l'élection du président Hollande, Pôle emploi enregistre chaque mois près de 1000 nouveaux chômeurs par jour. Et selon l'Organisation pour la coopération et le développement économiques, la série noire, ininterrompue depuis bientôt deux ans, ne va pas s'arrêter. L'OCDE a prédit mercredi un taux de chômage à 10,7% en 2013 et 11,1% en 2014.

Des chiffres attendus

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait dit s'attendre à ce que «les chiffres du chômage pour avril ne soient pas bons», dans une interview au groupe de presse Ebra, soulignant toutefois que si tous les acteurs se mobilisent, «il n'y a pas de fatalité à voir le chômage augmenter perpétuellement».

Citation :
Hollande maintient le cap
François Hollande maintient de son côté son objectif d'inverser la courbe du chômage et défend les dispositifs mis en place, qui selon lui ne produiront leurs premiers effets au mieux que dans quelques mois, et en l'absence de croissance. Selon le ministère du Travail, 20 000 emplois d'avenir, destinés aux jeunes pas ou peu diplômés, avaient été conclus fin avril sur les 100000 escomptés en fin d'année. Quant aux contrats de génération, opérationnels depuis peu pour permettre l'embauche d'un jeune et le maintien en activité d'un senior, le démarrage est aussi très lent. En attendant, le ministère a reconduit en 2013 la rallonge de contrats aidés consacrée en 2012 au secteur non-marchand (pour conserver un niveau de 440 000 contrats subventionnés). Plus généralement, le gouvernement mise sur la loi sur la sécurisation de l'emploi, votée le 14 mai, pour limiter les licenciements dans les mois à venir.
Source: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/chomage-3-264-400-demandeurs-d-emploi-en-avril-dont-40-000-de-plus-en-un-mois-30-05-2013-2850719.php
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:09

Bien sure mon bon François Copé, Hollande a mis la France à Terre en 12 mois. Désopilant comme raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:21

matmut a écrit:
Bien sure mon bon François Copé, Hollande a mis la France à Terre en 12 mois. Désopilant comme raisonnement.

Bien sûr que François Hollande n'est pas le responsable de la situation actuel du pays, tous les présidents et gouvernements, de gauche comme de droite, qui se sont succédé depuis Giscard y ont tous contribué peu ou prou en signant traités européens et accords de l'OMC...

Le reproche que font nombre de "chômeurs Hollande" à Hollande et au gouvernement, c'est soit de ne pas avoir réellement pris la mesure du désastre quand il est arrivé aux affaires soit, si il a pris la mesure de ce désastre, de pas avoir su établir les bonnes priorités pour contrer la montée du chômage...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:30

Un mot très court.
Les investissements sont absents partout, or la consommation seule ne suffit pas à maintenir l'emploi.
Sans plan Roosevelt la mauvaise spirale ne s'arrêtera pas.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:51

Libellule a écrit:
Les investissements sont absents partout, or la consommation seule ne suffit pas à maintenir l'emploi.

D'autant plus que l'essentiel de la consommation concerne aujourd'hui des biens fabriqués dans d'autres pays...

Pour ce qui est des investissements, il faut s'assurer que ceux-ci bénéficient à l'économie de notre pays et non à l'économie d'un quelconque pays "low cost" de l'Est de Union...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 30 Mai 2013, 21:19

Je voudrais bien qu'on me cite un seul argument socialiste allant effectivement dans le sens de la croissance et de la relance de la consommation.
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO

Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 12:00


Sans copier servilement le Japon, l'Europe par des réformes structurelles (particulièrement la France qui en parle ..), des investissements en recherche et grands travaux, et la création de monnaie par la BCE, sortirait de la déflation , créerait ici des richesses à partager et sortirait sa population de la morosité frileuse, qui l’anéantit, par la croissance tant recherchée.. Une dévaluation de fait à surveiller intelligemment avec une inflation contrainte. Je ne parle pas, en plus, de la réciprocité des échanges internationaux ni des harmonisations fiscales et sociales au plus petit dénominateur commun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 12:56

Guizmo je suis de votre avis, mais il s'agit là d'idées générales comme ont su en donner des libéraux (Madelin par exemple). On sait bien que ce qui compte ce sont les actes. Quels grands travaux? on commence quand?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 12:56

MEPHISTO a écrit:
Guizmo je suis de votre avis, mais il s'agit là d'idées générales comme ont su en donner des libéraux (Madelin par exemple). On sait bien que ce qui compte ce sont les actes. Quels grands travaux? on commence quand?


et avec quel argent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 13:36

Un emprunt.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 13:41

MEPHISTO a écrit:
Guizmo je suis de votre avis, mais il s'agit là d'idées générales comme ont su en donner des libéraux (Madelin par exemple). On sait bien que ce qui compte ce sont les actes. Quels grands travaux? on commence quand?

Quand les fonds seront mis à disposition ; on parle de 2 à 4 000 milliards d'euros à l'échelle de l'Europe, mais ce n'est pas facile de mettre tout le monde d'accord sur la méthode à suivre : mutualisaiton des dettes souveraines, surtout pas d'émission de monnaie (trop mauvais souvenir pour l'Allemagne), répartition de l'enveloppe par pays (uniquement pour la zone euro) ce qui serait les prémices à la fameuse harmonisation sociale et fiscale espérée sur ce forum par anonymous entre autres.

Un plan dit "Roosevelt", comme ce plan qui a permis de relancer l'investissement à l'époque : les secteurs qui pourraient être privilégiées ? On parle du Batiment, de la transition énérgétique (avec ces implications par exemle pour l'évolution des transports et de l'automobile), des nanotechnologies,.... On peut se plaindre que cela n'aille pas assez vite compte tenu des tensions sur le travail qui existent actuellement en Europe, mais les grandes transisitons économiques ne se sont jamais faites du jour au lendemain, mais bien sur 5 à 10 ans.

Est-ce que ces sous ne peuvent jamais arriver? Je ne sais pas, mais dans ce cas le risque dont je vous parle de temps à autres 1929 1933, 2009 2013 pourrait bien sceller l'ouverture d'une période bien plus délicate, avec le retour des populismes croisés de triste mémoire.

Je sais que certains m'aiment pas que je copie du wki tralala mais voici ce qu'en dit le bidule machin :

Le New Deal (« Nouvelle donne » en français) est le nom donné par le président américain Franklin Delano Roosevelt à sa politique interventionniste mise en place pour lutter contre les effets de la Grande Dépression aux États-Unis. Ce programme s'est déroulé entre 1933 et 1938, avec pour objectif de soutenir les couches les plus pauvres de la population, réussir une réforme innovante des marchés financiers et de redynamiser une économie américaine meurtrie depuis le krach de 1929 par le chômage et les faillites en chaîne.

On distingue communément deux New Deals[note 1] : le premier, marqué notamment par les « Cent Jours de Roosevelt » en 1933[1] visait à une amélioration de la situation à court terme. On y retrouve donc des lois de réforme des banques, des programmes d'assistance sociale d'urgence, des programmes d'aide par le travail, ou encore des programmes agricoles.

MON COMMENTAIRE PERSO ON PEUT DIRE QU'ON EN EST LA

Puis le gouvernement réalisa ainsi d'importants investissements et permit l'accès à des ressources financières au travers des diverses agences gouvernementales. Les résultats économiques furent mitigés, mais la situation s'améliora[2]. Le « Second New Deal » s'étala entre 1935[3] et 1938, mettant en avant une redistribution des ressources et du pouvoir à une échelle plus large, avec les lois de protection syndicales[3], le Social Security Act[3], ainsi que des programmes d'aide pour les farmers et les travailleurs itinérants[4]. Cependant, la Cour suprême jugea de nombreuses réformes inconstitutionnelles, mais, certaines parties des programmes furent rapidement remplacées, à l'exception de la National Recovery Administration. Le second New Deal fut bien plus coûteux que le premier, et creusa le déficit public. Par ailleurs, malgré des programmes comme la Public Works Administration, le chômage touchait encore 11 millions d'Américains en 1938[5].


Rien d'enthousiasmant donc a priori sauf précisément à faire en sorte cette fois que les tehcnocrtates de Bruxelles, jouant le rôle de la cour suprème des Etats Unis d'Europe ne viennent empêcher le deal de se faire à la hauteur nécessaire...

sachant que http://forex.tradingsat.com/actualites/statistiques-economiques/zone-euro-le-taux-de-chomage-a-marque-un-nouveau-record-a-122-450215.html (je mets en clair l'extrait sur lequel je veux attirer votre attention Au total, le nombre de chômeurs en avril 2013 atteint 26 588 millions dans l'UE, dont 19 375 millions dans la zone euro

Donc revenons à la marge financière à dégager : Par tranches de 500 milliards d'euros, comme pratiqués ces dernières années, en fonction des pays atteints, les uns après les autres, ne fait que reculer le processus de la crise, sans lui donner une chance d'être résorbée. 4 000 milliiards en une fois (remboursement sur 30 ans) est la thèse qui aurait le plus de chances de marcher.

Les plus sceptiques vont dire, mais comment... en créant les Etats Unis d'Europe et en dotant cette structure de dotations (Aux USA, les Etats sont en déficit certes, mais la dette est montée d'un cran vers ces fameux Etats Unis).

Où sont les sous... c'est la où le bât peut en blesser certains... Certainement dans les puissances financières asiatiques qui peuvent s'en porter garantes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 17:02

@Janus, spécifiquement, indépendemment de ce que je viens d'écrire dans le post précédent à titre personnel, voici ce que vous désirez voir je crois

Henri Weber ✓Suivre
Eurodéputé (PS)

Mettre en oeuvre la stratégie «Europe 2020» implique la création d'une autorité
22 mai 2013, 13:26

Petit rappel historique : l'idée d'un gouvernement économique européen ne date pas d'aujourd'hui. Elle remonte en effet à 1992, et a été formulée par Pierre Bérégovoy, au moment du Traité de Maastricht. Il avait expliqué à ce moment que si l'on se dotait d'une monnaie commune – ce qui était l'objectif – il fallait non seulement avoir une banque centrale mais également un gouvernement économique, pour coordonner les politiques budgétaires et les politiques macro-économiques.

Tout cela faisait un ensemble que nous ne pouvions pas avoir l'un sans l'autre. A partir de là, on a assisté à la première prise de position sur un possible gouvernement. Une idée qui a ensuite été considérée par beaucoup de nos partenaires, notamment les Allemands et les Britanniques. Ces derniers, qui étaient déjà sous l'influence de Thatcher et de son parti, ont toutefois vu ce projet comme une lubie colbertiste française. Ils considéraient qu'une économie de marché s'auto-régulait et n'avait pas besoin d'une impulsion étatique.

C'est donc un vieux projet français, qui ne vient ni de Nicolas Sarkozy ni de François Hollande, mais qui a été mis en échec par nos partenaires jusqu'à ce que s'effondre le paradigme libéral. Jusqu'à ce que tout ce beau monde comprenne que le mythe de l'autorégulation et des vertus autorégulatrices des marchés ne fonctionnait pas. A partir de ce moment, une fenêtre d'opportunités pour cette proposition s'est ouverte.

Coordonner les politiques budgétaires et macro-économiques

La fonction d'un tel gouvernement est donc, comme je le disais précédemment, de coordonner les politiques budgétaires et macro-économiques, et mettre en œuvre la fameuse stratégie «Union européenne 2020», qui vise à réindustrialiser le continent et à redéployer ses activités vers les industries d'avenir. Cette stratégie a également pour objectif de mener à bien la transition vers l'économie verte. Et tout cela implique évidemment une autorité.

Le PIE (Paysage écologique européen) – et même le PIM (Paysage idéologique mondial) – a changé. Les dogmes du libéralisme économique se sont effondrés. En réalité, plus personne ne croit aux postulats habituels, qui disent que les marchés et la libre concurrence permettent une meilleure allocation des ressources. Plus personne ne croît non plus à l'idée selon laquelle les marchés ont une vertu autorégulatrice, parce qu'ils redressent eux-même leurs erreurs.

Au contraire, l'idée selon laquelle il faut du «politique», et non plus seulement du règlement, fait quant à elle son chemin. Apparaît alors une dimension de délégation. Tout ce qu'on ne peut plus faire tout seul devra être fait ensemble, ce qui signifie par conséquent déléguer. Il va donc falloir se donner des règles, notamment sur l'automaticité de l'information. L'entreprise devra payer ses impôts où elle réalise son chiffre d'affaires, et non où cela lui chante. Donner des règles implique aussi que nous allons être soumis à ces règles. D'aucuns diront que c'est un abandon de souveraineté, mais selon moi, il s'agit plutôt de se donner une souveraineté effective. Et le gouvernement économique va servir à cela.

Installer des institutions de contrôle et de supervision

Ce gouvernement économique européen devrait par ailleurs permettre aux États de se désendetter. L'Europe s'est engagée vers l'union bancaire, ce qui signifie qu'il y a nécessité d'unicité de l'union budgétaire. On peut arriver à une mutualisation des dettes, même partielle, ainsi qu'à une plus grande solidarité. Beaucoup a déjà été fait pour aller dans ce sens. La Banque centrale européenne a ainsi élargi ses missions et achète désormais de la dette souveraine. Elle a même annoncé qu'elle en achèterait en quantité illimitée.

Si nous voulons, à présent, qu'elle continue et qu'elle persévère, il faut installer des institutions de contrôle et de supervision. La supervision bancaire est, elle, en cours d'installation. De nombreuses institutions transnationales européennes sont construites pour surveiller les banques. D'abord les plus grosses, celles dites «systémiques». Ensuite, celles qui sont aidées par l'Union européenne, par la BCE. Et enfin, les 6000 banques qui constituent le tissu bancaire européen et qui seront supervisées par un même superviseur, autre que la Banque centrale européenne.

Pas mal de chemin a également été fait pour l'union bancaire. Cela implique néanmoins une union budgétaire et un trésor européen qui seraient capables de mener une politique contra-cyclique. Nous sommes dans une phase de construction intensive et le gouvernement économique européen fait partie de l'ensemble de ces constructions.


Maintenant que vous avez lu cet avis PS, je vous invite à lire celui-ci qui date de l'année dernière ...
La position EELV sur les dettes publiques Publié le 21 avril 2012 dans Accueil Nos positions Mots-clefs :dette, Europe, MES, TSCG
Agnès Michel, pour la Commission Economie et Sociale.

Suite aux débats internes ayant eu lieu à l’occasion du débat européen sur le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) et sur le TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’Union économique et monétaire), la Commission Economie et Sociale d’EELV réaffirme ses positions sur la gestion des dettes publiques européennes.

Le MES tel qu’il est n’est pas une réponse a la crise, mais une solution de court terme. Nous avons une monnaie commune et un marche commun, nous devons donc avoir un budget commun, sinon l’union ne peut fonctionner. Il fallait renflouer la Grèce, mais la seule solution de moyen et long terme est le fédéralisme budgétaire (et donc aussi un haut niveau de fédéralisme politique). Les traités existants doivent évoluer pour accompagner le choix politique du fédéralisme.

Le MES n’est déjà plus suffisant, et les politiques d’austérité accentuent la crise économique et sociale. Le risque que court le projet européen est que médias, politiciens et opinion publique associent l’austérité et la casse sociale à l’Europe, alors qu’il s’agit du choix de dirigeants nationaux. Ce raccourci compromettra considérablement le projet européen et les chances d’avancée du fédéralisme.

Propositions:

- Nous voulons reproposer le fédéralisme européen, qui est le meilleur moyen de construire une Europe forte et de remettre de la démocratie dans l’Europe.

- Nous proposons la mise en place une réelle union politique, budgétaire, fiscale, un trésor européen, des eurobonds, une politique monétaire officielle (la BCE a déjà une action de rachat des dettes publiques, autant l’officialiser).

- Nous rappelons que ce transfert de compétences depuis les Etats vers l’Europe doit se traduire par un transfert de moyens, via une substantielle augmentation du budget de l’UE (qui n’est aujourd’hui que d’un peu plus de 100 milliards annuels).

- Pour réaliser ce changement de gouvernance européenne, nous préconisons un parlement constituant pour réécrire une constitution européenne, avec un vote le même jour dans tous les pays.

Pour 2014, nous nous positionnons pour porter l’Europe du développement durable.

Notre MES idéal permettrait :

- La mutualisation des 8 000 milliards de dettes publiques de la zone euro.

- La réduction de ces dettes de 20 à 40%, suite à un audit préalable des dettes publiques, afin de définir le montant de la dette de crise, montant ne devant pas être assume par les États seuls. Nous anticipons qu’après l’audit il resterait entre 6 400 et 4 800 milliards de dettes publiques.

- La mise en place d’une union politique avec augmentation des compétences fédérales et donc des moyens fédéraux (voir plus haut). Ce qui permettrait de mettre en œuvre une politique monétaire commune (dégonflement partiel des dettes publiques), et des prêts à taux d’intérêts très bas au budget européen, par la BCE (via la BEI ou la refonte des traités).

Nous précisons que nous souhaitons réserver les Eurobonds et le fléchage de l’épargne privée aux investissements dans la conversion écologique de l’économie (dette future) avec des taux d’intérêts très bas.

Enfin, nous voulons que le TSCG soit totalement renégocié, afin de définir un traité social, écologique et solidaire européen. La possibilité d’un référendum est le moyen de s’assurer que la prochaine majorité présidentielle renégociera bien le TSCG ; de même, l’engagement électoral à soumettre le TSCG 2.0 à l’approbation du peuple est le meilleur moyen de contraindre la majorité de droite au Conseil Européen de lâcher du lest face au gouvernement de gauche qui pourrait arriver en France dès mai-juin.


Voilà, vous en savez autant que moi sur la raison d'un parti qui s'appelle EUROPE ECOLOGIE, et qui défend l'idée que l'alliance PS EELV n'est pas un contre sens économique quoiqu'en disent certains forumeurs qui se contentent de s'arrêter sur les divergences, au lieu de souligner les convergences, ...

a+
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyVen 31 Mai 2013, 17:59

GUIZMO a écrit:

Sans copier servilement le Japon, l'Europe par des réformes structurelles (particulièrement la France qui en parle ..), des investissements en recherche et grands travaux, et la création de monnaie par la BCE, sortirait de la déflation , créerait ici des richesses à partager et sortirait sa population de la morosité frileuse, qui l’anéantit, par la croissance tant recherchée..

Les grands travaux créeraient certes des emplois mais il y a cependant deux choses à prendre en compte:

- Une partie de ces emplois risquent d'être occupés par des travailleurs "en mission" qui n'auront comme seul objectif que de se constituer un pécule à dépenser dans leur pays d'origine. Pour constituer ce pécule ils vivront à l'économie durant leur séjour ici et ne feront donc pas ou peu tourner l'économie locale.

- Notre pays produisant de moins en moins de biens de consommation, une grande partie de ceux-ci est importée. Dès lors, l'injection d'argent dans l'économie au travers des grands travaux aura pour effet l'augmentation de ces importations. Une relance de l'économie doit donc s'accompagner impérativement de la relocalisation de certaines productions pour limiter les importations.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 17:48

Après l'OCDE il y a quelques jours, c'est désormais le FMI qui ne croit plus que les maires de Tulle et Nantes réussiront à inverser la courbe du chômage....

Chômeur inscris-toi pour voter en 2014: http://www.fontenay-sous-bois.fr/etat-civil-numerique/teleservices/inscription-listes-electorales/index.html


Reuters a écrit:
Le FMI ne croit pas à l'inversion du chômage fin 2013
Reuters – il y a 2 heures 11 minutes

PARIS (Reuters) - Comme l'écrasante majorité des économistes, le Fonds monétaire international a dit mardi ne pas s'attendre à une baisse du chômage en France fin 2013, un objectif pourtant régulièrement confirmé par François Hollande.

Dans son rapport sur la France présenté mardi, le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance et préconisé de donner la priorité à la baisse des dépenses pour la poursuite de la consolidation des finances publiques.

Interrogé sur l'objectif du président français, le chef de la mission du FMI en France, Edward Gardner, a déclaré : "Les variables macroéconomiques nous laissent penser que le chômage va continuer à augmenter."

"Il sera difficile d'inverser la hausse d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté lors d'un point de presse, "je pense que le gouvernement est conscient de ces forces macroéconomiques mais il compte sur l'efficacité des mesures spécifiques qui ont été prises", en particulier les contrats aidés.

Outre le FMI, la Commission européenne, l'OCDE et les économistes interrogés par Reuters tablent sur une poursuite de la hausse du chômage en 2013 et en 2014.

L'Unedic, qui gère l'assurance chômage, n'a quant à elle pas exclu une stabilisation du chômage à la fin de l'année, mais qui serait suivie d'une poursuite de la hausse en 2014.

Le gouvernement continue d'affirmer qu'une telle inversion est possible si l'économie redémarre au second semestre et si les dispositifs de contrats aidés, notamment les "emplois d'avenir" montent en puissance.

"Ce n'est pas un objectif facile, ni certain, mais c'est encore possible", explique-t-on au ministère de l'Economie. "Ca suppose très clairement qu'il y ait un minimum de reprise de la croissance au second semestre (...) et que tous les instruments qui sont mis en place produisent pleinement leurs effets."

Selon les chiffres publiés la semaine dernière par Pôle emploi, le nombre de chômeurs n'ayant pas travaillé a enregistré en avril son 24e mois consécutif de hausse pour toucher un nouveau record, à plus de 3,26 millions de personnes.

Jean-Baptiste Vey, édité par Gilles Trequesser
Source: http://fr.news.yahoo.com/le-fmi-ne-croit-pas-%C3%A0-linversion-du-132800014.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 18:23

a.nonymous vous êtes un coriace pourfendeur de de François Hollande et de son gouvernement alors maintenant que c'est acquit posez vous 5 minutes et réfléchissez au lieu de rabâcher sans cesse les mêmes phrases et de nous abreuver de coupures de presse.
Quand on vous demande quelles serait vos solutions, vous ne répondez qu'avec des solutions européennes. Votre culture politique devrait vous permettre de comprendre que pour les appliquer il est nécessaire d'obtenir un consensus européen ce a quoi s'applique Le président.
Pour cela il faut du temps de même pour que pour voir le résultat des mesures prisent au niveau national.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 18:31

Une bonne nouvelle européenne qui va faire plaisir à a.nonymous:

En provenance de l'AFP:
"Aujourd'hui, la Commission européenne a décidé à l'unanimité d'imposer des taxes sur les importations de panneaux solaires chinois, les cellules photovoltaïques et les composants", a déclaré le commissaire en charge du Commerce, Karel De Gucht, lors d'une conférence de presse".
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 18:34

Je ne suis pas un "coriace pourfendeur de François Hollande" d'autant plus que j'ai participé à son élection en votant pour lui...

Le seul problème est que si comme vous le dites "Pour cela [ obtenir un consensus européen ] il faut du temps de même pour que pour voir le résultat des mesures prisent au niveau national.", les entreprises elles savent parfaitement faire preuve d'agilité pour supprimer des emplois ou délocaliser rapidement en profitant de toutes les opportunités que leur offrent les textes réglementaires...

Combien de plans sociaux et de licenciements ont eu lieu dans notre pays depuis l'élection de François Hollande et quelles mesures efficaces ont été prises pour stopper cette hémorragie ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 18:41

matmut a écrit:
Une bonne nouvelle européenne qui va faire plaisir à a.nonymous:

En provenance de l'AFP:
"Aujourd'hui, la Commission européenne a décidé à l'unanimité d'imposer des taxes sur les importations de panneaux solaires chinois, les cellules photovoltaïques et les composants", a déclaré le commissaire en charge du Commerce, Karel De Gucht, lors d'une conférence de presse".

Il s'agit effectivement d'une nouvelle allant dans le bon sens...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 21:14

matmut a écrit:
Une bonne nouvelle européenne qui va faire plaisir à a.nonymous:

En provenance de l'AFP:
"Aujourd'hui, la Commission européenne a décidé à l'unanimité d'imposer des taxes sur les importations de panneaux solaires chinois, les cellules photovoltaïques et les composants", a déclaré le commissaire en charge du Commerce, Karel De Gucht, lors d'une conférence de presse".

Mais pour une durée limitée :
Citation :
La Commission européenne a annoncé mardi l'instauration de taxes provisoires sur le solaire chinois, malgré les réticences de plusieurs Etats de l'UE et les craintes de représailles commerciales de Pékin. «Aujourd'hui, la Commission européenne a décidé à l'unanimité d'imposer des taxes sur les importations de panneaux solaires chinois, les cellules photovoltaïques et les composants», a déclaré le commissaire en charge du Commerce, Karel De Gucht, lors d'une conférence de presse. L'exécutif européen a opté pour des mesures graduelles: à partir du 6 juin, les taxes seront au taux de 11,8%, et passeront deux mois plus tard à 47,6% en moyenne si la Commission ne parvient pas à trouver un accord avec Pékin. «La balle est dans le camp des Chinois», a estimé Karel De Gucht en évoquant une «fenêtre d'opportunité». «Il est clair que si la Chine n'apporte pas de solution d'ici le 6 août, des taxes plus élevées seront appliquées», a-t-il insisté. «Ce n'est pas une mesure protectionniste», a assuré Karel De Gucht, justifiant l'instauration de ces taxes en expliquant qu'il s'agissait d'une «mesure d'urgence pour donner un ballon d'oxygène à un secteur qui souffre» des pratiques de dumping de Pékin.

http://www.20minutes.fr/economie/1167799-20130604-bruxelles-annonce-instauration-taxes-solaire-chinois

et ce complément :
Citation :
A ce stade en effet, l'avis des Etats membres n'était que consultatif, mais à la fin de l'année, ils voteront pour prolonger les mesure pendant cinq ans.

Le risque de voir la Commission désavouée est donc important. "M. De Gucht risque la Bérézina en fin d'année s'il ne parvient pas à obtenir une majorité qualifiée" pour imposer des taxes permanentes, a résumé le coprésident des Verts au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit.

Un tel scénario serait une première. L'UE devrait alors rembourser aux producteurs chinois les droits de douane prélevés de manière provisoire.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/panneaux-solaires-bruxelles-devrait-augmenter-les-taxes-sur-la-chine-04-06-2013-110275
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMar 04 Juin 2013, 23:31

Attendons nous à la riposte des Chinois. D'une part ils nous fournissent des produits indispensables à notre industrie, par exemple des composants, d'autre part ils importent de nombreux produits européens notamment français (vin), avions ...leur réaction va faire mal, mais la position de l'Europe est très cohérente quoique décidée pour 6 mois seulement.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 11:28

A chaque jour ses suppressions de postes... Dans notre pays dirigé par les maires de Tulle et de Nantes, c'est aujourd'hui la compagnie aérienne Air France qui annonce des suppressions de poste...

Alors que 15,8 % du capital de Air France est détenu par l'état français, le PDG de cette compagnie déclare entre autre:

"Le PDG a également évoqué la possibilité de transférer des activités vers la filiale low cost Transavia, ou vers la nouvelle compagnie régionale Hop."

Si un transfert vers Hop, société de droit français, est acceptable, un transfert vers Transavia, société de droit hollandais l'est moins et l'on espère que le maire de Tulle ne va pas faire une nouvelle fois dans la dentelle...


Citation :
Air France confirme un plan de restructuration à venir
La direction du groupe le dévoilera en septembre, a indiqué le PDG de la compagnie aérienne aux "Echos".

Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 05/06/2013 | 10:50 , publié le 05/06/2013 | 10:35

"Il ne s'agira pas de mesurettes", a indiqué le PDG de la compagnie aérienne dans un entretien publié sur le site du quotidien économique Les Echos. La direction d'Air France va dévoiler en septembre un plan de restructuration, a confirmé Alexandre de Juniac, avec "l'engagement de ne pas procéder à des départs contraints d'ici fin 2014."

Selon le PDG, "il n'y aura pas de départs contraints. Mais il est possible de réduire les effectifs sans cela", a-t-il ajouté, alors que la compagnie entend déjà supprimer 500 équivalents temps plein d'hôtesses et stewards en 2013, via des départs volontaires dans le cadre du plan d'économie Transform 2015. Ce dernier doit permettre de réaliser en trois ans 2 milliards d'euros d'économies, en partie grâce à une efficacité économique supplémentaire de 20%.

"Toutes les pistes seront examinées"

Ce plan de restructuration doit concerner les activités court et moyen-courrier, ainsi que cargo d'Air France. "Nous sommes résolus à régler le sujet, même si leur mise en œuvre [des mesures] s'étalera sur plusieurs années", a assuré Alexandre de Juniac au quotidien économique. "Il y aura de la réduction de coûts et il y aura aussi des évolutions dans nos manières de procéder", a-t-il indiqué, ajoutant que "toutes les pistes, tous les sujets seront examinés".

Les coûts d'escales sont tout particulièrement dans la ligne de mire car, selon le journal, ils sont réputés légèrement plus élevés que ceux de la concurrence. Le PDG a également évoqué la possibilité de transférer des activités vers la filiale low cost Transavia, ou vers la nouvelle compagnie régionale Hop.
Source: http://www.francetvinfo.fr/air-france-confirme-la-tenue-d-un-plan-de-restructuration_340210.html#xtor=AL-67
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 11:38

PAMINA a écrit:
Attendons nous à la riposte des Chinois. D'une part ils nous fournissent des produits indispensables à notre industrie, par exemple des composants, d'autre part ils importent de nombreux produits européens notamment français (vin), avions ...leur réaction va faire mal, mais la position de l'Europe est très cohérente quoique décidée pour 6 mois seulement.

Il n'y a pas eu à attendre bien longtemps...

Ceci étant, les enjeux de la guerre commerciale avec la Chine sont tels en terme d'emplois dans l'Union qu'il ne faudrait pas que les dirigeants européens se laissent impressionnés par quelques mesures de rétorsions...


Citation :
05/06/2013 à 08:29
Pékin lance une enquête sur les vins européens en réplique au solaire

Pékin a répliqué mercredi aux taxes imposées par Bruxelles sur le solaire chinois en lançant une enquête antidumping sur les vins importés de l'Union européenne et en agitant le spectre d'une guerre commerciale.

"Le gouvernement chinois a lancé une procédure antidumping et anti-subventions visant les vins de l'Union européenne", a indiqué le ministère chinois du Commerce, au lendemain de la décision de la Commission européenne d'instaurer des taxes provisoires sur le solaire chinois.

Quelques heures plus tôt, l'agence de presse officielle Chine nouvelle avait prévenu que les taxes "punitives" annoncées par l'Union européenne n'étaient "pas susceptibles d'inciter à une réponse amicale de la Chine".

La décision de la Commission européenne risque de faire "dérailler" les relations commerciales entre la Chine et l'Union européenne (UE), a même mis en garde l'agence d'Etat.

Pékin a déjà par le passé pris des mesures visant des produits européens en réplique à des décisions européennes d'enquêtes ou de taxes visant des sociétés ou des produits chinois.

"Le conflit est assurément en train de dégénérer", a estimé Yao Wei, une économiste basée à Hong Kong pour la Société Générale, en insistant sur les "très fortes" surcapacités de certaines industries chinoises qui sont à l'origine, selon elle, des problèmes actuels.

L'UE est le principal partenaire commercial de la Chine tandis que, pour l'UE, la Chine arrive deuxième, derrière les Etats-Unis.

Union européenne divisée

Le montant annuel des exportations de vins et spiritueux européens vers la Chine dépasse 1 milliard d'euros. Le premier exportateur européen vers la Chine est la France, avec 140 millions de litres de vin vendus en 2012, pour un montant de 788 millions de dollars, selon les douanes chinoises.

La Commission européenne a annoncé mardi l'instauration de taxes provisoires sur le solaire chinois, malgré les réticences de plusieurs Etats de l'UE et les craintes de représailles commerciales de Pékin.

L'exécutif européen a opté pour des mesures progressives: à partir du 6 juin, les taxes seront au taux de 11,8%, et passeront deux mois plus tard à 47,6% en moyenne si la Commission ne parvient pas à trouver un accord avec Pékin.

"La Chine s'oppose vigoureusement aux pressions exercées par l'Europe par le biais de ses taxes injustes visant les produits photovoltaïques chinois", a affirmé mercredi Shen Danyang, porte-parole du ministère chinois du Commerce.

"La Chine n'est pas disposée à voir les relations générales entre la Chine et l'Europe se dégrader à cause des frictions commerciales sur le photovoltaïque", a ajouté le ministère.

"Cela apparaît comme une menace de guerre commerciale", a commenté Tao Jingzhou, un associé du cabinet juridique Dechert LLP China.

Selon lui la tactique choisie par Pékin pourrait soit se révéler contre-productive pour l'économie chinoise, soit "modifier le rapport de force à l'oeuvre au sein de l'UE".

L'Union européenne est en effet apparue divisée sur ces sanctions contre la Chine. En plus des autorités chinoises, la Commission a dû affronter l'Allemagne et 17 autres Etats membres opposés à l'instauration de ces taxes.

Le 10 mai dernier, la Chine avait annoncé lancer une enquête antidumping sur les tubes sans soudure importés de l'Union européenne, du Japon et des USA, au surlendemain d'une première proposition de la Commission européenne de lourdement taxer les importations de panneaux solaires chinois.
Source: http://actu.orange.fr/economie/pekin-lance-une-enquete-sur-les-vins-europeens-en-replique-au-solaire-afp_2263318.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 16:14

a.nonymous écrit:
[code]Ceci étant, les enjeux de la guerre commerciale avec la Chine sont tels en terme d'emplois dans l'Union qu'il ne faudrait pas que les dirigeants européens se laissent impressionnés par quelques mesures de rétorsions...[quote]
Sauf que l'Allemagne plutôt pragmatique sur l'emploi consent à la fermeture de ses usines de fabrication de panneaux photovoltaïques en France et en Allemagne puisqu'elle exporte en Chine les machines outils nécessaires à leur fabrication.
L' Allemagne tenant une position hégémonique à la tête de l'Europe, il va être très difficile à la France de lui tenir tête.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 16:34

matmut a écrit:
Sauf que l'Allemagne plutôt pragmatique sur l'emploi consent à la fermeture de ses usines de fabrication de panneaux photovoltaïques en France et en Allemagne puisqu'elle exporte en Chine les machines outils nécessaires à leur fabrication.

Cette situation est-elle acceptable pour le gouvernement français alors qu'il y a désormais plus de 3,2 millions de chômeurs qui dans notre pays crèvent à Pôle emploi ?

Certes l'Allemagne vend des machines outils à la Chine et elle peut donc accepter la mort de l'industrie photovoltaïque européenne mais ces machines outils sont fabriquées en Allemagne et leur vente à la Chine ne crée donc pas d'emplois en France...

Le maire de Tulle va-t-il accepté cette situation ?

Le cas de l'usine Bosch de Venissieux est exemplaire de la reconversion d'un site automobile vers les énergies renouvelables !:

"Les syndicats rappellent que, lorsqu'il a été décidé, en 2010, entre la direction et les salariés, de convertir l'usine, qui produisait des pompes à injection diesel, en un site de panneaux solaires, cet accord s'était accompagné de l'engagement de rapprocher cette entité d'une autre filiale de Bosch, elle aussi située à Vénissieux, Bosch Rexroth, qui produit des pompes à injection pour poids lourds et engins de chantier."

"L'usine a été inaugurée voici à peine un an, et Bosch a investi 30 millions d'euros dans ce site de la banlieue lyonnaise qui peut fabriquer jusqu'à 2 000 panneaux par jour sur ses deux lignes de production."


Chômeur, pour voter en 2014: http://www.fontenay-sous-bois.fr/etat-civil-numerique/teleservices/inscription-listes-electorales/index.html





Pour mémoire, il a seulement deux mois:

Citation :
Le groupe allemand Bosch arrête, à son tour, le photovoltaïque
LE MONDE | 22.03.2013 à 12h17 • Mis à jour le 22.03.2013 à 17h21

Anne Eveno et Cécile Boutelet (Berlin, correspondance)

Le jeu de massacre se poursuit dans l'industrie photovoltaïque. Le groupe industriel allemand Bosch a confirmé, vendredi 22 mars, son intention d'arrêter, "d'ici début 2014", ses activités dans ce secteur, où il s'était diversifié en 2008 en rachetant Ersol, et dans lequel il avait investi des centaines de millions d'euros.

La direction de Bosch France, dans un communiqué, a indiqué que "la cession de toutes les activités photovoltaïques pourrait être envisagée, y compris celles de l'usine de Vénissieux", dans le Rhône.

Déficitaire en 2009 et en 2011, la branche photovoltaïque de l'équipementier, Bosch Solar Energy, filiale qui emploie 3 300 personnes, a replongé dans le rouge en 2012 : selon les résultats provisoires du groupe, elle a enregistré des pertes et des dépréciations à hauteur de 1 milliard d'euros.

A l'annonce de ces chiffres, fin janvier, Bosch avait annoncé étudier "toutes les solutions possibles" pour "une réorientation stratégique du photovoltaïque".

Mercredi, lors de la tenue d'un comité de groupe européen, la direction de Bosch avait rappelé la situation qui voit les industriels du secteur faire face à la fois à la fin - ou à la diminution - des programmes de subventions publiques à la filière en Europe de l'Ouest et à la concurrence des fabricants asiatiques.

L'Allemagne a été le théâtre, ces derniers mois, de faillites retentissantes dans le secteur, avec notamment l'effondrement de Solon et de Q-Cells.

"LA CHARGE DE TRAVAIL EST BONNE"

"Pour nos collègues allemands d'IG Metall, il ne faisait aucun doute que Bosch allait arrêter le photovoltaïque", commentait, abattu, vendredi matin avant l'officialisation de la nouvelle, Serge Truscello, élu CGT au sein de l'usine Bosch de Vénissieux.

Pour lui, comme pour l'ensemble des 200 salariés du site français, cette annonce, qui devait leur être confirmée vendredi après-midi lors d'un comité d'entreprise, est une véritable douche froide.

L'usine a été inaugurée voici à peine un an, et Bosch a investi 30 millions d'euros dans ce site de la banlieue lyonnaise qui peut fabriquer jusqu'à 2 000 panneaux par jour sur ses deux lignes de production. "La charge de travail est bonne, nous fonctionnons actuellement avec trois équipes, et nous avons recours à neuf intérimaires depuis début mars", insiste M. Truscello.

De fait, au début de l'année, le carnet de commandes s'était rempli après des contrats décrochés auprès de GDF Suez, Compagnie nationale du Rhône et la Compagnie du vent.

PRÉPARER L'ÉTAPE SUIVANTE

"Notre priorité est la recherche d'une solution pérennisant le maximum d'emplois", a indiqué Guy Maugis, président de Bosch France.

En attendant, l'usine de Vénissieux honorera aux commandes déjà enregistrées ces derniers mois. Aucune décision n'a encore été arrêtée quant au sort d'éventuels nouveaux contrats.

Les salariés se mettent en ordre de marche pour préparer l'étape suivante. Les syndicats rappellent que, lorsqu'il a été décidé, en 2010, entre la direction et les salariés, de convertir l'usine, qui produisait des pompes à injection diesel, en un site de panneaux solaires, cet accord s'était accompagné de l'engagement de rapprocher cette entité d'une autre filiale de Bosch, elle aussi située à Vénissieux, Bosch Rexroth, qui produit des pompes à injection pour poids lourds et engins de chantier.

C'est donc d'abord vers Bosch que les syndicats vont se tourner en priorité pour obtenir que l'emploi soit maintenu sur le site. Autre piste envisagée par les salariés, celle d'un repreneur. Leurs regards se portent vers des fabricants asiatiques.

"Quelques contacts ont été pris. Nous cherchons plutôt un repreneur industriel, avec un savoir-faire dans ce secteur", fait-on valoir à la direction de Bosch, qui insiste sur le fait que l'outil industriel de Vénissieux est le plus important en france dans ce domaine du solaire.

"Pourquoi ne mettrait-on pas en place en France une véritable filière du photovoltaïque", plaide également M. Truscello, Un appel du pied aux pouvoirs publics qui ont soutenu le voisin isérois Photowatt. Repris par EDF en février 2012, celui-ci fabrique des cellules qu'il fait monter en Chine.

Anne Eveno et Cécile Boutelet (Berlin, correspondance)
Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/22/le-groupe-allemand-bosch-devrait-a-son-tour-stopper-le-photovoltaique_1852659_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 17:01

a.nonymous écrit:
Citation :
Cette situation est-elle acceptable pour le gouvernement français alors qu'il y a désormais plus de 3,2 millions de chômeurs qui dans notre pays crèvent à Pôle emploi ?
La réponse à cette question doit être réfléchie puisque si vous répondez non ce qui pourrait paraitre une question de bon sens serait en réalité une réponse suicidaire car quels sont les moyens de pression de la France économiquement à bout de souffle contre le principal pourvoyeur de fond européen? Quitter l'Europe et essayer de jouer toute seule contre le reste du monde?Laissons le temps à la négociation, c'est ça l'Europe. Ou alors déclarons la guerre à l'Allemagne pour faire plaisir à a.nonymous et Mélenchon.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 17:29

matmut a écrit:
a.nonymous écrit:
Citation :
Cette situation est-elle acceptable pour le gouvernement français alors qu'il y a désormais plus de 3,2 millions de chômeurs qui dans notre pays crèvent à Pôle emploi ?
La réponse à cette question doit être réfléchie puisque si vous répondez non ce qui pourrait paraitre une question de bon sens serait en réalité une réponse suicidaire car quels sont les moyens de pression de la France économiquement à bout de souffle contre le principal pourvoyeur de fond européen? Quitter l'Europe et essayer de jouer toute seule contre le reste du monde?Laissons le temps à la négociation, c'est ça l'Europe. Ou alors déclarons la guerre à l'Allemagne pour faire plaisir à a.nonymous et Mélenchon.

Il ne s'agit pas de déclarer la guerre à l'Allemagne mais de ne pas accepter que des millions de nos concitoyens soient laissés au bord du chemin car le chômage est une situation très dure à vivre pour ceux qui sont touchés et qui engendre de véritables drames humains..

Le chômage ce n'est pas juste un chiffre que d'ailleurs l'INSEE n'arrive même plus à sortir...

Est-ce que la situation actuelle est acceptable dans un pays dont toutes les institutions sont dirigées par la gauche ?

Assurément non et la majorité de citoyens qui ont élu François Hollande pensait élire un président capable d'agir et non le maire ville de province... Nous avons juste élu un président normal... Trop normal...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 17:37

Ne pas accepter.. toujours la même chose... et ne rien proposer .... et encore pleurnicher...
C'est vous anonymous qui êtes trop normal ; plus rien dans vos écrits ne nous surprend ...
Vous faites matin midi et soir de l'anonymous normal... vous vous mélenchonisez sans vous en rendre compte.

Bientôt je le sens vous allez rejoindre les adeptes du message cours du Virez les tous; très à la mode ici ou là en ce moment..



Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 18:09

Libellule a écrit:
Ne pas accepter.. toujours la même chose... et ne rien proposer .... et encore pleurnicher...
C'est vous anonymous qui êtes trop normal ; plus rien dans vos écrits ne nous surprend ...
Vous faites matin midi et soir de l'anonymous normal... vous vous mélenchonisez sans vous en rendre compte.

Bientôt je le sens vous allez rejoindre les adeptes du message cours du Virez les tous; très à la mode ici ou là en ce moment..

Ne racontez pas n'importe quoi.....

Je vous rappellerais mon soutien à l'ANI que j'estime être un bon accord qui va dans l'intérêt des 3,2 millions de chômeurs.... Rappelez-vous, c'est l'accord voulu par le gouvernement que Laurence Abeille, pourtant "Députée de la majorité présidentielle", s'est abstenu de voter comme ses autres collègues EELV....

Je vous rappellerai également que j'étais d'accord le projet de texte sur l'Europe rédigé par des militants socialistes - http://www.plateaufontenay.net/t1091-pole-emploi-accueille-la-generation-mitterrand#31587 - mais que celui-ci à ensuite été retoqué car jugé trop agressif vis à vis d'Angela Merkel à qui le maire de Nantes a fait des courbettes pour se faire pardonner....
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 18:31

a.nonymous ou voulez vous aller? Chez Mélenchon, Chez marine Le Pen? vos rodomontades a longueur de post sur la politique du gouvernement ne laisse pas percevoir la moindre proposition réaliste qui trouverait grâce à vos yeux sachant que l'Europe, zone de compromis, avec toutes ses qualités et ses défauts demande des temps importants importants qui vous empêchent de voir des résultats immédiats comme vous le souhaiteriez.Pour l'instant malgré vos interventions anti gouvernementales dans toutes les rubriques, vous restez inaudible.
Revenir en haut Aller en bas
danroux



Messages : 122
Date d'inscription : 07/04/2013

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 18:45

Nonymous c est du vent ,a ce demander ,si il ne dort pas avec son porte monnaie Rolling Eyes




Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 19:08

matmut a écrit:
a.nonymous ou voulez vous aller? Chez Mélenchon, Chez marine Le Pen? vos rodomontades a longueur de post sur la politique du gouvernement ne laisse pas percevoir la moindre proposition réaliste qui trouverait grâce à vos yeux sachant que l'Europe, zone de compromis, avec toutes ses qualités et ses défauts demande des temps importants importants qui vous empêchent de voir des résultats immédiats comme vous le souhaiteriez.Pour l'instant malgré vos interventions anti gouvernementales dans toutes les rubriques, vous restez inaudible.

Je n'ai l'intention de rejoindre ni le FdG ni le FN....

Ceci étant, je déplore que face à l'agilité dont font preuve les sociétés pour tirer avantage de toutes les possibilités qui leur ont été concédées par les politiques, le gouvernement peine et tarde à réagir... Il est à noter que l'arrivée prochaine de deux nouveaux états "low cost", la Croatie dans l'Union au 1er juillet et la Lettonie dans la zone Euro au 1er janvier, va encore donner de nouvelles possibilités aux entreprises...

Pour nombre de salariés, l'arrivée des socialistes aux affaires qui était un espoir s'est traduit par des plans sociaux et des pertes d'emploi... On pouvait admettre durant les premiers mois du quinquennat qu'il s'agisse de cadavres laissés dans les placards par Sarkozy mais au bout d'un an cette explication n'est juste plus viable...

L'Europe est certes une "zone de compromis" mais dans une Union dont l'article 2 de la Constitution fait référence à, je cite, "un marché unique où la concurrence est libre et non faussée." j'aimerais déjà entendre haut et fort le gouvernement monter aux créneaux sur des sujets comme l'harmonisation salariale, sociale et fiscale, la directive services dite Bolkestein, l'obligation de recourir à des appels d'offres européens, les pays de l'Union se livrant juste à une transformation finale de produits asiatiques pour que ceux-ci obtiennent le label "Made in UE", ...

Parmi tous ces sujets il semble que la seule priorité au niveau de l'Union soit l'harmonisation fiscale qui a fait l'objet d'un sommet il y a quelques jours...

J'ajouterai pour terminer que c'est très facile de dire qu'il faut laisser du temps au gouvernement mais je rappellerais quand même que si celui-ci dispose d'un quinquennat soit cinq ans ou 1825 jours pour mener sa tâche à bien, les chômeurs eux ne sont indemnisés que trois ans ou 1095 jours et ce quelques soit leur age et le nombre d'années travaillées avant de se retrouver au chômage...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 20:35

Et? Cela ne donne aucune piste pour aller plus vite.
C'est cela qui est difficile.
Même avec 1000 ou 2000 chômeurs de plus par jour.
Une transition demande du temps.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 20:56

Libellule a écrit:
Et? Cela ne donne aucune piste pour aller plus vite.
C'est cela qui est difficile.
Même avec 1000 ou 2000 chômeurs de plus par jour.
Une transition demande du temps.

Et ça c'est quoi:

A.Nonymous a écrit:
"L'Europe est certes une "zone de compromis" mais dans une Union dont l'article 2 de la Constitution fait référence à, je cite, "un marché unique où la concurrence est libre et non faussée." j'aimerais déjà entendre haut et fort le gouvernement monter aux créneaux sur des sujets comme l'harmonisation salariale, sociale et fiscale, la directive services dite Bolkestein, l'obligation de recourir à des appels d'offres européens, les pays de l'Union se livrant juste à une transformation finale de produits asiatiques pour que ceux-ci obtiennent le label "Made in UE", ..."

Maintenant c'est vrai qu'il est peut-être difficile pour les politiques et l'administration d'aller aussi vite que les entreprises du privé qui sont elles beaucoup plus agiles...

Ceci étant, voici une donnée inquiétante qui devrait peut être inciter à accélérer un peu le rythme:

Citation :
L'Ifop voit le FN faire jeu égal avec PS et UMP aux européennes
Créé le 05-06-2013 à 11h03 - Mis à jour à 11h03
Mots-clés : France, Sondage, OFRTP, 20130605, EUROPENNES

PARIS (Reuters) - Pour la première fois de son histoire, le Front national ferait jeu égal avec le PS et l'UMP aux élections européennes de mai 2014, chacun obtenant 21% des intentions de vote, selon un sondage Ifop pour Valeurs actuelles diffusé mercredi.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a prédit récemment que son parti arriverait en tête aux élections européennes.

Le FN a obtenu en moyenne 9,1% lors de ses participations aux élections européennes. En 2009, son score était de 6,34%.

Pour le Parti socialiste, les résultats ne sont pas si catastrophiques malgré le record d'impopularité de l'exécutif et progressent même par rapport à son score désastreux d'il y a 4 ans, souligne le sondage.

Il profiterait de la faiblesse de la liste écologiste, créditée de 7,5%, contre 16,3% en 2009.

En revanche, "pour l'UMP les résultats sont particulièrement décevants", note Jérôme Fourquet directeur du département opinion de l'Ifop.

Il y a quatre ans, avec le Nouveau centre, le parti sarkozyste avait terminé en tête avec 28%. Si on lui rajoute aujourd'hui les 6,5% des listes borlooïstes, la droite retrouverait son score de 2009.

"Il n'empêche : compte tenu du rejet de la gauche dans l'opinion, l'UMP, premier parti d'opposition, devait obtenir davantage", dit Jérôme Fourquet.

Pour Valeurs actuelles, l'UMP paie surtout son incapacité à dégager un chef et une ligne.

Ce sondage a été effectué du 29 au 31 mai auprès d'un échantillon de 1.869 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130605.REU5652/l-ifop-voit-le-fn-faire-jeu-egal-avec-ps-et-ump-aux-europeennes.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 21:02

Le Fn ... Comme en 2011 comme en 2012... Vous savez on vous lit depuis longtemps.
À croire que vous voudriez que cela arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 21:08

Libellule a écrit:
Ne pas accepter.. toujours la même chose... et ne rien proposer .... et encore pleurnicher...
C'est vous anonymous qui êtes trop normal ; plus rien dans vos écrits ne nous surprend ...
Vous faites matin midi et soir de l'anonymous normal... vous vous mélenchonisez sans vous en rendre compte.

Bientôt je le sens vous allez rejoindre les adeptes du message cours du Virez les tous; très à la mode ici ou là en ce moment..




Oui j'aime bien cette dernière phrase. Pour mémoire elle a aussi prononcée-avec succès par les socialistes-, et plus récemment par Melenchon qui parlait des socialistes
Quant à a.nonymous je considère qu'il exprime très bien avec beaucoup de franchise la déception de ceux qui ont cru en Hollande.
J'en fais partie, et, si je comprends la position des EELV, beaucoup font partie de la cohorte.
Quant à matmut que je lis toujours avec intérêt, je pense que son tour va venir, il aura mis un peu plus de temps que les autres. Ce temps qu'il demande qu'on accorde à Hollande rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 21:11

Libellule a écrit:
Le Fn ... Comme en 2011 comme en 2012... Vous savez on vous lit depuis longtemps.
À croire que vous voudriez que cela arrive...

Encore une fois vous attaquez sans vrai argument et en plus vous jugez les autres. C'est devenu une habitude.
Qui se soucie de votre vote personnel?
C'est peut être vous qui faciliterez l'avènement des partis extrémistes
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 23:09

Intervention à l' Assemblée Nationale
L’orateur n’est sans doute pas énarque il s’exprime clairement...

https://www.facebook.com/video/video.php?v=10200930796410545

sur ces fortes paroles pleines de bon sens je vais me coucher l'âme en paix...

Il faut tous les virer et repartir à 0 du bon pied


Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 23:26

Uranus je lis anonymous. Et note qu'il a des sujets de prédilection comme chacun d'entre nous. Je ne crois pas que le souligner soit de l'ordre d' une attaque personnelle.
Être un peu juge et partie sur un forum ne me dérange pas.
La franchise est effectivement une qualité qi' il convient de respecter.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyMer 05 Juin 2013, 23:43

papy Mougeot a écrit:
Intervention à l' Assemblée Nationale
L’orateur n’est sans doute pas énarque il s’exprime clairement...

https://www.facebook.com/video/video.php?v=10200930796410545

sur ces fortes paroles pleines de bon sens je vais me coucher l'âme en paix...

Il faut tous les virer et repartir à 0 du bon pied

Ce qu'oublie juste ce parlementaire c'est que la situation actuelle est le résultat des politiques de tous les gouvernements qui se sont succédé depuis Giscard y compris les gouvernements de gauche... Après je suis d'accord sur le fait que depuis un an le gouvernement avance bien lentement...

Pour ce qui du cumul des mandats les fontenaysiens savent à quoi s'en tenir eux qui qui ont été trompés par Laurence Abeille "Candidate de la majorité présidentielle" et grande spécialiste de la gravure des cadres de vélo qui s'était pourtant engagée par écrit devant Anticor...



Dernière édition par a.nonymous le Jeu 06 Juin 2013, 00:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 00:03

Libellule a écrit:
Uranus je lis anonymous. Et note qu'il a des sujets de prédilection comme chacun d'entre nous. Je ne crois pas que le souligner soit de l'ordre d' une attaque personnelle.
Être un peu juge et partie sur un forum ne me dérange pas.
La franchise est effectivement une qualité qi' il convient de respecter.

Et un de mes sujets de prédilection est l'emploi, un truc aujourd'hui relativement important pour ceux qui n'en n'ont pas ou plus...

Encore ce soir le résultat d'un nième rapport parlementaire sur Pôle emploi...

On est content d'y apprendre que "la mission a auditionné entre mi-décembre et mai plus d'une centaine de personnes et mené des visites dans 5 régions".... Six mois de mission parlementaire pour découvrir que Pôle emploi ne remplit pas son rôle alors qu'il aurait suffit de demander à n'importe quel "chômeur Hollande" licencié au cours de la dernière année pour le savoir... Et rappelons que six mois, c'est un sixième de la durée maximum d'indemnisation pour un chômeur...

Ensuite le reste de ce rapport est à l'avenant, les députés semblant réellement découvrir le fonctionnement de Pôle emploi...

Chômeur, inscris-toi pour voter en 2014: http://www.fontenay-sous-bois.fr/etat-civil-numerique/teleservices/inscription-listes-electorales/index.html


Citation :
05/06/2013 à 18:46
Pôle emploi: l'accompagnement des chômeurs "peu efficace"

"Trop peu efficace", l'accompagnement des chômeurs "doit être repensé" et "simplifié", estime un rapport parlementaire présenté mercredi, qui encourage Pôle emploi à intensifier une "réorganisation en profondeur" du travail des agents et veut faire de la région le "chef de file de l'insertion professionnelle"

Le niveau record d'inscrits à Pôle emploi (3,26 millions en métropole) impose de "faire cette simplification dont on parle depuis longtemps", a souligné devant la presse Monique Iborra, rapporteur de la mission d'information de l'Assemblée sur Pôle emploi et le service public de l'emploi.

La députée PS a appelé tous les acteurs (Pôle emploi, missions locales, collectivités...) "à un véritable changement d'état d'esprit", "plus opérationnel et moins administratif".

A Pôle emploi, en première ligne, ce changement est "possible", estime Mme Iborra. Mais une "augmentation des moyens ne saurait suffire", une "réorganisation en profondeur" est nécessaire.

Constituée de 14 parlementaires de tous bords et présidée par Dominique Dord (UMP), la mission a auditionné entre mi-décembre et mai plus d'une centaine de personnes et mené des visites dans 5 régions.

Au final, elle formule 39 propositions, dont plus d'une trentaine concernent Pôle emploi, né fin 2008 du regroupement de l'ANPE et des Assedic.

Cette fusion a laissé "des traces" qui "nuisent encore aujourd'hui à la qualité du service rendu au demandeur d'emploi". Ce dernier doit "revenir au premier plan", insiste la mission.

Pour commencer, tout chômeur devrait sortir de son rendez-vous d'inscription avec une "estimation du montant de son indemnisation" et le prochain entretien avoir lieu "moins de quatre mois après", demandent les députés.

Le chômeur "ballotté"

Comme le médiateur de Pôle emploi, les élus réclament la fin des radiations automatiques en cas d'absence à une convocation, au profit d'une "gradation" des sanctions, voire un "sursis". Ils souhaitent aussi que les chômeurs soient représentés au Conseil d'administration.

Sur le fond, Pôle emploi doit travailler dans "une logique plus personnalisée", "moins administrative", et développer des "équipes spécialisées", notamment pour collecter les offres d'emploi, explique Mme Iborra.

Le nouveau suivi des chômeurs lancé début 2013, différencié selon leurs profils, va "dans le bon sens", a-t-elle reconnu en se félicitant de la "liberté plus grande laissée aux conseillers".

"Nous avons commencé à fortement modifier l'organisation du travail", ce rapport constitue "un encouragement clair", a réagi auprès de l'AFP le directeur général de Pôle emploi Jean Bassères.

Pour aboutir à "une prise en charge globale, professionnelle et sociale" des chômeurs cumulant souvent les difficultés (financières, logement, etc.), la mission préconise en outre la présence de travailleurs sociaux du département dans les agences et l'envoi de correspondants de Pôle emploi dans les conseils généraux.

Sur ce point, le patron de Pôle emploi admet que l'opérateur doit "repenser (ses) relations (avec les régions et les départements, ndlr) pour le suivi des bénéficiaires du RSA et plus généralement, des demandeurs d'emploi confrontés à des difficultés sociales".

Plus globalement, la mission n'est guère satisfaite des services publics de l'emploi dans leur ensemble. Confronté à un "maquis d'institutions et d'instruments", de "sous-traitances en cascade", le chômeur français est trop souvent "ballotté". Pour un résultat médiocre: les dispositifs tendant "parfois à se justifier en eux-mêmes, le retour à l'emploi passant au second plan".

Pour "simplifier le paysage", les députés proposent donc de faire de la région le "chef de file" d'un "service public d'insertion pour l'emploi".

A côté de Pôle emploi, le service unifié serait chargé d'"un accompagnement plus large", englobant la formation, l'orientation et l'apprentissage.

Concrètement, la mission recommande d'unifier missions locales, plans locaux pour l'insertion et l'emploi (PLIE) et écoles de la deuxième chance. Seules les associations et entreprises d'insertion, et Cap emploi, partenaire de Pôle emploi pour les chômeurs handicapés, pourraient rester "à part".

Les maisons de l'emploi créées en 2005 doivent, elles, "évoluer" en "agences économiques", estime le rapport, qui ne va pas jusqu'à réclamer leur suppression.

Enfin, les députés demandent aussi aux partenaires sociaux d'"impérativement" viser "la simplification des règles d'indemnisation du chômage", lors de la négociation prévue à l'automne, "tant cette complexité pèse sur le fonctionnement de Pôle emploi et sur le service rendu aux chômeurs".
Source: http://actu.orange.fr/france/pole-emploi-l-accompagnement-des-chomeurs-peu-efficace-afp_2268528.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 04:40

Fournir un emploi quand il n'y en a pas.
Mission impossible en effet.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 07:30

A.nonymous ce que je n'oublie pas c'est effectivement l'historique du problème depuis les années "Giscard" (très critiqué pourtant) et Barre Premier ministre, qui sont les derniers à avoir présenté un budget équilibré malgré les chocs pétroliers... qui ont mis l'économie mondiale en difficulté.

Je me souviens encore de Mitterrand disant à Giscard que lui président la France ne compterait pas un million de chômeurs... deux ans plus tard, les caisses étaient vides, nous avions eu deux dévaluations et nous avions trois millions de chômeurs...

Lorsque j'ai entendu les "moi président..." les vieux souvenirs sont remontés à la surface.

EN 97 on nous expliquait qu'il n'était pas nécessaire de modifier notre système de retraite... l'exemple Juppé avait porté. Nous voyons le résultat 15 ans après mais entre temps à gauche comme à droite on a mis le couvercle sur la marmite laissant au suivant le soin de s'occuper de la patate chaude.

Ce qui m'irrite ce sont nos docteurs miracles, nos donneurs de leçons qui ne sont pas des donneurs d'exemples, qui vendent du vent pour être élus, qui lorsqu'ils sont dans l'opposition flanque la pagaille par syndicats interposés afin d'en tirer bénéfice et qui une fois au pouvoir sont impuissants.

Dans d'autres pays on a une conception toute autre de l'intérêt national... mais il est vrai que ce n'est pas la France.

Continuons pour des raisons bassement électorales à refuser la vérité, continuons pour la défense des intérêts de nos élus (il faut préparer la prochaine élection) à reculer devant les mesures à prendre et par idéologie pure à mentir pour se donner le beau rôle et nous allons déguster.

C'est pourquoi je pense qu'il faut lourder tout ce beau monde, faire un bilan, prendre les mesures nécessaires même si elles sont douloureuses et remettent en question les doctrines veules dans lesquelles on baigne... Si nous sommes incapables de nous bouger les événements eux se chargeront de nous remettre les pieds sur terre.


On ne soigne pas un malade du cancer avec un aspro... pour s'en sortir il faut souvent en venir à des thérapies désagréables et pénalisantes.

Churchill avait promis aux Anglais de la sueur, du sang et des larmes... pendant que nous affirmions que nous allions vaincre parce que nous étions les plus forts.
On a vu le résultat !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 09:40

Libellule a écrit:
Fournir un emploi quand il n'y en a pas.
Mission impossible en effet.

Il faudrait peut-être se poser la question de pourquoi il n'y plus d'emploi en France ?

Avons-nous cessé de nous habiller, de nous déplacer en voiture, de regarder des téléviseurs, d'utiliser des ordinateurs, de faire effectuer des travaux dans nos demeures ?

Aujourd'hui à chaque fois qu'un emploi est délocalisé vers un autre pays, à chaque fois qu'un salarié étranger vient en mission en France dans le cadre de la "directive services", c'est un emploi en moins pour un salarié de droit français...

Ce brave maire de Tulle doit réagir....
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 12:09

a.nonymous écrit:
Citation :
Il faudrait peut-être se poser la question de pourquoi il n'y plus d'emploi en France ?
Très bonne question et d'après vous c'est sûrement la faute de F.Hollande. Soyons sérieux, cela fait bien une quinzaine d'années que la France se désindustrialise a vitesse grand V et pas toujours de la faute des patrons, faute à l'état pour avoir laisser tomber la recherche à un niveau trop bas refusant de s'attaquer aux dysfonctionnements du CNRS, faute aux banques frileuses refusant de financer des projets innovants et finalement aux consommateurs que nous sommes tous adeptes du T-shirt à 5 Euros. Alors maintenant pour remonter du fond du trou il faut du temps et serrer les dents pendant un moment. Certains préconisent de lever le poing, sûrement efficace pour ralentir les réformes nécessaires et soulager sa tension intérieure mais absolument inefficace pour faire redémarrer le pays. On nous parle beaucoup de l'exemple allemand mais rappelons nous qu'il ont mis 10 ans pour en arriver là en avalant grand nombre de couleuvres. N'en déplaise à a.nonymous qui peut s’épancher sur le forum à grand renfort de posts sur la lenteur du gouvernement à résorber le chômage dans notre pays ils est condamné comme nous tous à la patience.
Maintenant pour répondre à Uranus, je ne suis pas un inconditionnel de la politique mené par le gouvernement mais les critiques et le ton employé par a.nonymous m'empêche souvent d'exprimer mes réticences sur la politique gouvernementale. Peut être que dans 4 ans je dirais qu'ils se sont fourvoyés mais pour l'instant je continue de croire qu'il n'y a pas d'autre politique à appliquer pour être prêt au moment du redémarrage de la croissance.
Quand à ce péjoratif "brave maire de Tulle" cela ne fait pas avancé le schmilblik d'un millième de mm. OK je comprend ça soulage mais au fait qui est maire de Tulle?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 12:16

Je lis sous la plume de Papy Mougeot

Dans d'autres pays on a une conception toute autre de l'intérêt national... mais il est vrai que ce n'est pas la France.

A quels pays pensez-vous (pas d'obligation de répondre bien sûr... mais comme par ailleurs vous citez Churchill... comme moi je peux citer Roosevelt...)?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2280
Date d'inscription : 09/12/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 12:27

Premier principe pas d'échange avec l'insecte rien de productif à attendre !

Je vais donc m'exprimer sans tenir compte de cette intervention.

Étant tout à fait conscient que les problèmes ne datent pas de la semaine dernière je ne peux m'empêcher de penser que lorsqu'il s'agissait de tout mettre sur le dos de sarko on était moins nuancé.

Il n'en reste pas moins que si nous continuons à mettre des compresses chaudes sur des plaies gangrenées nous risquons tout simplement de tous crever...

Alors qui va dire la vérité et prendre le risque de couler son avenir politique ?

Raymond BARRE qui avait cette honnêteté intellectuelle y a laissé sa carrière politique. Regardons par qui il a été remplacé (à gauche comme à droite) et nous comprendrons pourquoi le rideau de fumée a un bel avenir.

Maintenant la marge de manœuvre est mince car nous n'avons pas de fric et ce n'est certainement pas en poursuivant la méthode de gestion actuelle que nous arrêterons la dégringolade.
Remettre en cause les "avantages acquis" plutôt mourir... c'est ce vers quoi fort logiquement nous allons.
Pour relancer une économie nous avons besoin d'argent et l'essentiel de notre dette est causée par notre politique sociale et les dépenses de fonctionnement... ne parlons pas des blocages institutionnels... alors faire du neuf sans argent et sans rien changer...

Lorsque je dis qu'il faut les virer...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 13:13

matmut a écrit:
Très bonne question et d'après vous c'est sûrement la faute de F.Hollande. Soyons sérieux, cela fait bien une quinzaine d'années que la France se désindustrialise a vitesse grand V et pas toujours de la faute des patrons, faute à l'état pour avoir laisser tomber la recherche à un niveau trop bas refusant de s'attaquer aux dysfonctionnements du CNRS, faute aux banques frileuses refusant de financer des projets innovants et finalement aux consommateurs que nous sommes tous adeptes du T-shirt à 5 Euros.

Relisez avec attention mes posts, je suis le premier à dire que la situation actuelle est la conséquence de toutes les politiques menées par les gouvernements de gauche comme de droite depuis Giscard....

Les accords dans lesquels notre pays est désormais emberlificoté, que ce soit au niveau de l'Union ou au niveau de l'OMC, n'ont pas tous été signés en un jour même si l'on assiste depuis les derniers élargissements de l'Union à une accélération de la désindustrialisation de notre pays...


matmut a écrit:
Alors maintenant pour remonter du fond du trou il faut du temps et serrer les dents pendant un moment. Certains préconisent de lever le poing, sûrement efficace pour ralentir les réformes nécessaires et soulager sa tension intérieure mais absolument inefficace pour faire redémarrer le pays. On nous parle beaucoup de l'exemple allemand mais rappelons nous qu'il ont mis 10 ans pour en arriver là en avalant grand nombre de couleuvres. N'en déplaise à a.nonymous qui peut s’épancher sur le forum à grand renfort de posts sur la lenteur du gouvernement à résorber le chômage dans notre pays ils est condamné comme nous tous à la patience.

Chaque chose en son temps: avant de parler de résorber le chômage il faudrait déjà prendre les mesures pour que celui-ci arrête de croitre de mois en mois.. C'est sur ce point que je suis extrêmement critique un an après l'arrivée du François Hollande aux affaires... Chaque mois des emplois continuent hélas à être délocalisés et des salariés continuent à partir crever à Pôle emploi...

Maintenant vous dites que tout le monde est condamné à la patience mais savez vous que les indemnités chômage ne sont pas versées éternellement mais seulement pendant 3 ans ou 1095 jours pour un chômeur de plus de 50 ans qui dans la situation économique actuelle de notre pays a très peu de chance de revenir dans la vie active ?

Il y a bien sûr pour tenir les indemnités de licenciement mais rappelons quand même que la fiscalité de celles-ci a été modifiée au 1er janvier 2013 et que désormais à partir de 6 PASS celles-ci si sont intégralement imposées...


matmut a écrit:
Maintenant pour répondre à Uranus, je ne suis pas un inconditionnel de la politique mené par le gouvernement mais les critiques et le ton employé par a.nonymous m'empêche souvent d'exprimer mes réticences sur la politique gouvernementale. Peut être que dans 4 ans je dirais qu'ils se sont fourvoyés mais pour l'instant je continue de croire qu'il n'y a pas d'autre politique à appliquer pour être prêt au moment du redémarrage de la croissance.
Quand à ce péjoratif "brave maire de Tulle" cela ne fait pas avancé le schmilblik d'un millième de mm. OK je comprend ça soulage mais au fait qui est maire de Tulle?

Qu'est ce qui est le plus péjoratif, parler du "brave maire de Tulle" comme je le faits ou le nommer en parlant de la fermeté de ses attributs virils comme l'a fait Martine Aubry durant les primaires socialistes ?

J'ai voté Hollande au premier et au deuxième tours des présidentielles.... Je lui ai trouvé des excuses et j'ai soutenu sa politique durant sa première année aux affaires... Aujourd'hui je suis de plus en plus dubitatif sur sa capacité à relever le pays...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 13:31

Le mieux c'est d'éviter les mots péjoratifs.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 14:40

Renseignement pris, le brave maire de Tulle se nomme Bernard Combes, maire PS de 51 ans suppléant de F.Hollande

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... EmptyJeu 06 Juin 2013, 14:59

matmut a écrit:
Renseignement pris, le brave maire de Tulle se nomme Bernard Combes, maire PS de 51 ans suppléant de F.Hollande

Puisque vous voulez poursuivre le débat sur ce terrain, avez-vous pu prendre aussi des renseignements sur la fermeté de ses attributs virils ? Marine Aubry est-elle dans le vrai ?

Et Ségolène Royal avait-elle raison quand elle a déclaré: «Le point faible de François Hollande, c'est l'inaction, assure Ségolène Royal au Figaro. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ? »

Maintenant c'est vrai que l'on peut dire qu'il a battu un record, celui du nombre de chômeurs....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: