Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 30 Mai 2013, 19:04

Rappel du premier message :

Après le quinquennat Sarkozy et les espoirs mis dans François Hollande, la déception est juste aujourd'hui à la hauteur des espoirs d'il y a un an...

Ces nouveaux chiffres du chômage ne sont que la concrétisation d'une catastrophe prévisible et annoncée et si aujourd'hui le référendum révocatoire cher à Mélenchon existait, on peut penser que Hollande et Ayrault retourneraient rapidement dans leurs maries de Tulles et de Nantes....

L'année prochaine sera une année d'élections avec deux scrutins, les municipales et les européennes, et il ne fait désormais aucun doute que ceux-ci seront fortement influencés par ces chiffres du chômage...

Pour s'inscrire sur les listes électorales afin de se faire entendre: http://www.fontenay-sous-bois.fr/etat-civil-numerique/teleservices/inscription-listes-electorales/index.html


Citation :
Chômage : 3 264 400 demandeurs d'emploi en avril, 40 000 de plus en un mois

Publié le 30.05.2013, 17h35 | Mise à jour : 18h10

Du jamais vu. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans activité) était de 3 264 400 en France métropolitaine fin avril 2013, soit 39800 chômeurs de plus qu'en mars (+1,2%). Un chiffre qui croit de 12,5% en un an. C'est donc un nouveau record qui a été éteint, après le passage en mars du cap symbolique des 3,2 millions de sans emploi, inégalé depuis 1997.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 799 200, soit 10,8% de plus que l'an dernier

Depuis l'élection du président Hollande, Pôle emploi enregistre chaque mois près de 1000 nouveaux chômeurs par jour. Et selon l'Organisation pour la coopération et le développement économiques, la série noire, ininterrompue depuis bientôt deux ans, ne va pas s'arrêter. L'OCDE a prédit mercredi un taux de chômage à 10,7% en 2013 et 11,1% en 2014.

Des chiffres attendus

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait dit s'attendre à ce que «les chiffres du chômage pour avril ne soient pas bons», dans une interview au groupe de presse Ebra, soulignant toutefois que si tous les acteurs se mobilisent, «il n'y a pas de fatalité à voir le chômage augmenter perpétuellement».

Citation :
Hollande maintient le cap
François Hollande maintient de son côté son objectif d'inverser la courbe du chômage et défend les dispositifs mis en place, qui selon lui ne produiront leurs premiers effets au mieux que dans quelques mois, et en l'absence de croissance. Selon le ministère du Travail, 20 000 emplois d'avenir, destinés aux jeunes pas ou peu diplômés, avaient été conclus fin avril sur les 100000 escomptés en fin d'année. Quant aux contrats de génération, opérationnels depuis peu pour permettre l'embauche d'un jeune et le maintien en activité d'un senior, le démarrage est aussi très lent. En attendant, le ministère a reconduit en 2013 la rallonge de contrats aidés consacrée en 2012 au secteur non-marchand (pour conserver un niveau de 440 000 contrats subventionnés). Plus généralement, le gouvernement mise sur la loi sur la sécurisation de l'emploi, votée le 14 mai, pour limiter les licenciements dans les mois à venir.
Source: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/chomage-3-264-400-demandeurs-d-emploi-en-avril-dont-40-000-de-plus-en-un-mois-30-05-2013-2850719.php
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 08:35

5 085 000 chômeurs recensés ; beaucoup de non indemnisés, une moyenne de 500 jours de crevage à pole emploi (parlons comme anonymous, cela ne changera rien à la problématique réelle), un marché de l'intérim au point mort,  des pans entiers de la production en déclin, des trésoreries au cordeau dans les entreprises, et chez les agriculteurs, et des vases communicants à l'intérieur de tout cela qui sont pleins à ras bord, comme nos prisons par lesquelles passent plus de 60 000 citoyens, comme s'il s'agissait d'une simple case fléchée de la partie de Monopoly en cours... Rue de la Paix, rue de Belleville, même combat , mais pas même traitement en terme de loyers, et de rendement.

Disons le simplement, la paupérisation en France se poursuit avec plus de 8 000 000 de personnes touchées "frontalement" et "nationalement" (les mots sont lâchés), et plus de la moitié de la population qui voit sa situation au mieux "stabilisée", et sinon "frontalement" encore mais "socialement" (ça y est on y est, à gauche) se dégrader (je dis se débrider) hors effet de la fiscalité et hors la prise en compte de 25 000  roms, qui restent les pauvres parmi les pauvres.

Sauf que notre smic n'est pas à 152 par mois, ni le rsa, ni les mimimum retraites, car il n'y a pas d'harmonisation fiscale et sociale en Europe et que le dumping social est encore externalisé à nos frontières et que nous avons de notre côté de nombreux garde-fous (dans le sens premier svp) : une sécutiré sociale, un système d'assurance chômage, des structures locales de solidarité, des ONG avec beaucoup de bénévoles, des logements sociaux, etc, etc.

Mais on peut marcher sur la tête en tenant d'autres raisonnements.

Les amateurs d'histoire peuvent lire les quelques pages jointes sur la crise de 1929 1933.
Pour les lecteurs qui souhaitent aller vite... page 16.

http://www.clg-montesquieu-evry.ac-versailles.fr/IMG/pdf/Crise_annees_1930_-_I.pdf

Les autres sont priés de vite zapper et de nous parler d'autre chose. Le débat sur les statistiques, n'y changera rien, en effet. Les chomeurs ne sont ni ceux de Hollande ni ceux de Sarkozy, comme ils n'étaient pas ceux des gouvernants des années 30. Ils sont ceux qui suivent une crise financière, la crise sociale en étant la conséquence quasi automatique.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 11:57

Vous pouvez tenir tous les raisonnements que vous voulez, une différence majeure est que l'unionisation et la mondialisation sont passé par là...

Dès lors que la consommation nationale, même de produits basiques, ne fait plus travailler des salariés locaux mais des salariés "low cost" situés à l'autre bout de l'Union ou à l'autre bout de la planète, cela ne peut qu'induire chômage et donc pauvreté dans notre pays...

Après vous pouvez parler de crise financière, de faillite du système bancaire, de tous ce que vous voulez au niveau finance, la base du problème c'est bel et bien le lieu de production de ce que nous consommons...

Pour mémoire notre balance commerciale a été positive pour la dernière fois en 2004 et depuis nous vivons sur nos réserves puis ensuite à crédit...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 12:08

Eh oh, anonymous, quand vous dites la même chose que moi, ce n'est pas la peine de vous fâcher. Surtout quand je viens de dire la même chose que vous. On lit avec les mêmes jumelles, mais pas en les utilisant par le même bout, on peut le relever quand même, non mais! I love you 

Que la référence à 1929 1933 ne vous parle pas alors qu'elle n'est que le reflet et l'illustration de ce vous êtes en train d'écrire 80 ans après y compris sur la différence des salaires et le niveau de production par pays, et le fait qu'il éxistait déjà deux Europes et deux unions et deux vitesses, et des pro et des anti montée du national socialisme... et des communistes, ... je n'y peux absolument rien. Allez voir du côté des salaires de l'époque par pays et dites moi si je me trompe.

Quant à l'effet mondialisation des suites de 1933, on se demande bien pourquoi cela s'est appelé guerre mondiale. Une vue de l'esprit je suppose.

Et puis c'est vrai qu'il vaut mieux eviter de parler du document didactique de 47 pages que je viens de mettre en ligne, c'est tellement plus facile de le zapper. La suite de la page 16 est à la page 43. Toujours pour les pressés. A la suite d'une crise sociale, on assite irrémédiablement si elle n'est pas surmontée, à une crise politique.

Il y a des gens en ce moment qui font tout leur possible pour que la crise soit surmontée, quoiqu'on puisse en dire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 22:29

Au 499 ème jour de la présidence de François Hollande et alors que selon les chiffres publiés hier plus de 5 millions de chômeurs  crèvent déjà à Pôle emploi, 231 salariés de Transformateur SAS ont appris aujourd'hui que leur emploi allait être supprimé...


Franc eBleu a écrit:
Suppression annoncée de 231 emplois chez Transformateurs SAS à Petit-Quevilly
Jeudi 26 septembre 2013 à 17h26

231 licenciements sont annoncés dans l'entreprise Transformateurs SAS à Petit-Quevilly. La direction a dévoilé la mauvaise nouvelle ce jeudi matin. La société emploie 311 personnes.

À Petit-Quevilly, l'entreprise Transformateurs SAS veut supprimer 231 postes sur 311. La mauvaise nouvelle a été annoncée ce jeudi matin par la direction. Selon les syndicats, la direction justifie ces suppressions d'emplois en invoquant une baisse de 60% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Quelles réactions sur place ?

Les  salariés parlent d'un véritable coup de massue derrière la tête. 231 suppressions de postes au sein de l'entreprise, ce sont 3 emplois sur 4 qui vont disparaître.

Six directeurs en trois ans

Pourtant, les représentants syndicaux le reconnaissent, ils s'attendaient à un plan de restructuration. Depuis la crise en 2008, tous les indicateurs sont dans le rouge. Outre la baisse du chiffre d'affaires, en trois ans, six directeurs se sont succédé à la tête de l'entreprise.

Usine vendue par Alstom

L'année dernière, le rachat de cette filiale d'Alstom par Schneider Electric n'a rien changé. Le site n'est plus rentable. Mais la direction l'a promis, aucun salarié ne sera laissé sur le carreau. Certains salariés seraient reclassés sur d'autres sites de Schneider Electric en France. Il y aurait également des départs anticipés à la retraite avec indemnités.

Ce sera tout l'enjeu des négociations entre les syndicats et la direction. Elles débuteront le 28 octobre. Par ailleurs, la direction de la société Transformateurs SAS a rendez-vous avec le maire de Petit-Quevilly ce vendredi.
Source: http://www.francebleu.fr/infos/exclu-suppression-annoncee-de-231-emplois-chez-transformateurs-sas-petit-quevilly-880838
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 22:43

une baisse de 60% du chiffre d'affaires de l'entreprise.
Voir pourquoi ... Crise financière... Crise sociale.... Etc. Modèle 29 33..

les représentants syndicaux le reconnaissent, ils s'attendaient à un plan de restructuration. Depuis la crise en 2008, tous les indicateurs sont dans le rouge
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyJeu 26 Sep 2013, 23:18

Libellule a écrit:
une baisse de 60% du chiffre d'affaires de l'entreprise.
Voir pourquoi ... Crise financière... Crise sociale....  Etc. Modèle 29 33..

les représentants syndicaux le reconnaissent, ils s'attendaient à un plan de restructuration. Depuis la crise en 2008, tous les indicateurs sont dans le rouge
La CGT donne son explication:

"Pourquoi avoir racheté Petit-Quevilly ? Ils nous ont répondu : « Par stratégie défensive ». Ils ne voulaient pas qu’on passe à la concurrence. En gros, ils nous ont pris pour nous tuer. "

Il s'agit hélas d'une pratique assez courante mais qui reste difficilement compréhensible et admissible par les salariés concernés qui voient leur entreprise péricliter sans que la direction réagisse...


CGT a écrit:
Michel Lebourgeois, secrétaire du CE, élu CGT

« A la sortie d’Areva en 2010, on a été scindé en deux. On s’appelait « Transmission Distribution ». La transmission est partie chez Alshtom, la distribution chez Schneider. Nous, on a été mis de côté, repositionné chez Alsthom mais on n’avait rien à y faire. On s’est retrouvé dans un marché de transmissions avec plus aucun commercial. Tous les clients français savaient que la distribution était partie chez Schneider, ne venaient plus vers nous. On s’est retrouvé avec un chiffre d’affaires en dégringolade. On n’existait plus. À un moment, Alsthom ne pouvait plus rien faire pour nous, nous a cédé à Schneider. Lors de CE extraordinaires, ils nous disaient qu’ils avaient des choses à faire, à développer à Petit-Quevilly. Pourquoi avoir racheté Petit-Quevilly ? Ils nous ont répondu : « Par stratégie défensive ». Ils ne voulaient pas qu’on passe à la concurrence. En gros, ils nous ont pris pour nous tuer. C’est ce qu’on se dit depuis le début. Si on n’avait pas été chez Schneider, notre situation serait meilleure ».
Source: http://www.paris-normandie.fr/article/le-petit-quevilly/schneider-coupe-le-courant-231-postes-supprimes-a-petit-quevilly
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 00:08

Phenomène de surproduction sans débouchés.. Si,Si.. page 16 plus haut.

Ou ici http://www.trader-finance.fr/lexique-finance/definition-lettre-S/Surproduction.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 00:56

Libellule a écrit:
Phenomène de surproduction sans débouchés.. Si,Si.. page 16 plus haut.
Cherchez plutôt du coté de la saga Areva, EDF, Framatome, Alsthom, Schneider, ... avec, entre autres, comme acteurs Nicolas Sarkozy et Anne Lauvergeon, l'ancienne sherpa de François Mitterand...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 11:37

Ah parce que cela changerait quelque chose au phénomène de  surproduction, tiens donc! Vous êtes en train de suggérer que la crise politique guette, en citant des hommes potitiques?

La saga que vous évoquez, c'est celle des cycles de fusion, acquisitions, cessions, disparitons, cahngement d'enseignes, et tout ce qui va avec et qui parfois se terminent par ce que l'on appelle aussi les défaillances d'entreprises, phénomènes quotidies depuis des lustres.

Alors non, la crise politique, çe n'est pas encore pour tout de suite si la situation reste gérable (et elle l'est encore même si ce n'est pas une sinécure). La crise sociale est celle qui nous préoccupe pour l'instant puisque c'est celle qui suit directement la crise financière (acte 1 en cours), la crise politique et le chaos, c'est ce que chacun veut éviter. Il est impératif d'éviter l'acte 2 que je crains (que le national socialisme devient majoritaire ici ou là). Et oui il ne faut pas zapper cette problématique et bien la regarder en face, pour qu'elle ne devienne pas réalité, contre notre gré.

Il faudrait chercher des raisons aurprès de... (etc) juste pour fermer les yeux sur la vraie raison... Certainement pas.

Où faut-il alors chercher les raisons de la sur production agricole, la surproduction des véhicules diésel, la sur production des smartphones entrainant la chute de Blackberry et de Nokia, la surr poduction des cd dvd et autres instruments de loisirs entrainant le jeu de dominos de la Fnac et de Virgin, la sur présence de lignes aériennes dans le ciel, entrainant des dégraissages massifs dans pas mal de compagnies aériennes dant le monde, y compris à Air France, j'arrête là, mais je suis sûr que je pourrais repiquer tous les noms des boites que vous citées régulièrement sur cette page, et vous démontrer qu'il y a toujours un problème de surproduction à la clef. Avec un vecteur qui l'explique presqu'à chaque fois, la concurrence, la baisse des volumes et des marges, concommitente à la chute de la consommation consécutive à la crise financière,

p16 et p 43 du fichier didactique sur 1929 et 1933 je vous dis. Au moins ouvrez-le.


Dernière édition par Libellule le Ven 27 Sep 2013, 11:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 11:51

Libellule a écrit:
---/---
Où faut-il chercher les raisons de la sur production agricole, la surproduction des véhicules diésel, la sur production des smartphones entrainant la chute de Blackberry et de Nokia, la sur rpoduction des cd dvd et autres instruments de loisirs entrainant le jeu de dominos de la Fnac et de Virgin, la sur présence de lignes aériennes dans le ciel, entrainant des dégraissages massifs dans pas mal de compagnies aériennes dant le monde, y compris à Air France, j'arrête là, mais je suis sûr que je pourrais repiquer tous les noms des boites que vous citées régulièrement sur cette page, et vous démontrer qu'il y a toujours un problème de surproduction à la clef. Avec un vecteur qui l'explique presqu'à chaque fois, la concurrence, la baisse des volumes et des marges, concommitente à la chute de la consommation consécutive à la crise financière,
---/---
.
Une fois de plus vous avez raison...

Quel dommage que vous ne soyez pas aux commandes d'Airbus, ils auraient tant à apprendre de vous...


Le Parisien a écrit:
Airbus table sur une explosion du trafic aérien

G.Z | Publié le 24.09.2013, 15h43 | Mise à jour : 17h13

A la veille de l'ouverture du salon aéronautique de Pékin qui devrait encore réserver des annonces de commandes en rafale, Airbus fait preuve d'un grand optimisme sur l'avenir du marché de l'aviation civile. L'avionneur européen vient de chiffrer la demande mondiale à 29 226 avions passagers et fret pour la période 2013 - 2032. Une hausse de 3,6% de plus, soit un millier d'appareils supplémentaires que sa dernière prévision. Au total, ce sont près de 3 260 milliards d'euros à partager entre les constructeurs Airbus, Boeing mais aussi le canadien Bombardier dont le CS100 vient d'effectuer son premier vol ou encore avec l'arrivée de nouveaux acteurs dans les pays émergents.

Dans le détail, la prévision pour les avions de transport de passagers est revue en hausse de 3,7% par rapport à la précédente estimation, avec 28 355 unités. Celle pour les avions cargo est relevée de 1,6% à 871 appareils. Le créneau des gros porteurs sur lequel Airbus est leader avec l'A 380 aurait aussi le vent en poupe. Ces appareils devraient représenter 1 334 unités et 385 milliards d'euros sur vingt ans. Or, pour l'heure, Airbus ne compte que 262 commandes fermes.

«Dans vingt ans, le trafic aérien aura doublé de 2,9 milliards de personnes transportées à 6,9 milliards en 2032. On aura besoin de plus gros avions pour faire face à ce trafic», a assuré John Leahy, le directeur commercial d'Airbus en ajoutant : «Il ne sera physiquement pas possible de transporter tous ces passagers dans des avions bimoteurs.» La taille moyenne des avions commandés par les compagnies aériennes a déjà augmenté de 25% ces dernières années.
---/---
LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/economie/airbus-table-sur-une-explosion-du-trafic-aerien-24-09-2013-3165601.php


Dernière édition par a.nonymous le Ven 27 Sep 2013, 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 11:58

que vos ... (après vous avez raison) marquent une réelle approbation ou non, en soit ce n'est pas grave. On débat. cat 

p16 et p 43 du fichier didactique sur 1929 et 1933 ... les avez vous finalement regardées?

Pour ce qui est du trafic aérien, on est en train de surproduire sur la base de prévisions à la hausse, comme souvent, (cela s'appelle de l'intox industrielle) et là on ne parle pas des marges, ce serait indiscret.

Cela s'appelle un budget,.... et chaque constructeur en fait, il y a même un concours de nombres d'avions pré vendus au Bourget qui sert de grille de lectures pour les planification sur le long terme (un avion, ce n'est pas le truc que l'on produit du jour au lendemain). Les pilotes qu'on licencient à Air France faute de vols suffisants, ça c'est de la gnognote à côté... silent 

On va accélerer le procesus de lecture des résultats :  puisque quelques mois plus tard il y a une réalisation et l'analyse des écarts.

Nokia, Blackberry, la Fnac, Virgin, avaient des prévisions à la hausse ou à la baisse, mais disons que cela on s'en fout un peu, mais toutes ces sociétés ont enregistré une baisse de leur vente plus forte que prévue dans le monde réel ; cela ne pardonne pas en général. Quand deux groupes fusionnent (on va prendre le cas de Seb rachetant les restes de Moulinex) c'est pour récupérer les marques, pas forcément pour augmenter les volumes. On appelle cela l'effet cannibale, mécanisme de régulation des marchés quand la part du gâteau ratrécit. "Pourquoi avoir racheté Petit-Quevilly ? Ils nous ont répondu : « Par stratégie défensive ». Ils ne voulaient pas qu’on passe à la concurrence. En gros, ils nous ont pris pour nous tuer. " en est une parfaite illustration

Exemple : trois producteurs sur un marché donné budgêtent chacun dans leur coin : 30 30 40 ; le marché réel - hors phénomène des impayées (la crise de trésorerie ou financière) va en fait être à 25 25 30 ; le plus gros va essayer d'acquerir l'un de ses concurrents. l'année suivante les deux survivants budgettent 35 et 60 (il faut rester optimiste chacun pouvant dire que sa part de marché va augmenter) ; mais réalisent 22 et 50 ; celui qui se retrouve a 22 a vécu deux ans en perdant -8 en vrai, et -13 par rapport à ses prévisions  ; il est atteint par une crise de liquidité... va donc essayer de faire remonter sa part de marché en baissant ses marges ... vous pouvez écrire la suite. l'autre se croit à l'abri de la crise, ayant réalise 50 au lieu de 40, même s'il avait budgété 60... au lieu de 70 au budget primitif (avant la fusion...).

Au niveau de l'état c'est exactement pareil, on budgete quelque chose, il se réalise autre chose ; la nature humaine de ceux et celles qui budgetent qu'aucun ne veut planifier le réel, car (et après on entend les homme politiques selon le bord d'où ils viennent nuos dire, "on nous cache la vérité" ou "c'est dû au fait que...) et cela fait 40 ans que cela dure et c'est une invention de... Giscard d'Estaing ... Autorisons les déficits il y aura bien un jour ou on saura les combler...
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 18:17

Pas tort Libelulle.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyVen 27 Sep 2013, 22:29

Tout de même il était fort Giscard !
Ayant quitté le pouvoir en 1981 et ayant été le dernier président à avoir des budgets en équilibre il arrive à être responsable du déficit abyssal de la France... de 2013 !

Un président ayant un tel impact économique bravo l'artiste...

De 1945 à 1958 la France de la 4e république n'avait sans doute jamais connu le déficit...
On se demande comment et surtout pourquoi le Général De Gaulle après quelques années de pouvoir a mandaté Giscard qui était aux finances pour rembourser par anticipation la dette française.
A cette occasion il a été reçu par Kennedy ce qui lui aurait donné quelques idées.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 02:45

Affrontement a écrit:
Fortiche le tonton. Quand il ne se lance pas dans ses coups de colère il est très bon
Le tonton n'est jamais en colère il fatigue de voir des gens transformer la vérité et écrire à peu près n'importe quoi... pourquoi perdre du temps à discuter ? on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif...

Mais il ne faut cependant pas se laisser faire et laisser écrire n'importe quoi.

Lorsqu'un môme dépasse les bornes alors qu'il a été prévenu on le met au coin on ne discute plus.
Le temps qu'il pigne au coin on est tranquille entre adultes responsables.

La patience avec les inconvenants n'est la qualité première du Tonton.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 03:47

Affrontement a écrit:
Fortiche le tonton. Quand il ne se lance pas dans ses coups de colère il est très bon
http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20101001trib000554871/pourquoi-le-deficit-a-3-du-pib-est-une-invention-100-francaise.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 04:03

Il est vrai que depuis 1981 et le départ de Giscard rien n'a changé en France.
Pas une réforme... rien de rien. Tout est pareil !

Il est bien connu que lorsqu'ils avaient une difficulté Mitterrand, Chirac ou Sarko appelaient Giscard pour les conseiller...

Donc je me suis trompé grande est mon erreur le déficit français énorme dont la presque totalité est à imputer à la période 1981-2013 est de la responsabilité de Giscard qui précisément à quitté la présidence en 1981... c'est logique !

Si c'est ainsi que la nouvelle équipe veut se lancer dans l'administration de la ville nous ne sommes pas sortis de l'auberge...

NB si nous n'avions jamais dépassé les 3%... nous n'en serions pas là où nous en sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 09:34

Ben oui. C'est comme ça même Si cela vous defrise un peu. Je peux même ajouter que contrairement à ce que vous balancez avec votre mauvaise fois habituelle, c'est lorsque les 1ers ministres étaient de droite toutes périodes confondues depuis 1973 que le critère de 3% de déficit inventé par Giscard et confirmé par Machtricht qui a introduit pour sa part le seuil de 60% comme verrou limite, à été le plus dépassé. voilà. Et je ne vous traite pas d'imbécile pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 09:49

tonton christobal a écrit:

On se demande comment et surtout pourquoi le Général De Gaulle après quelques années de pouvoir a mandaté Giscard qui était aux finances pour rembourser par anticipation la dette française.
A cette occasion il a été reçu par Kennedy ce qui lui aurait donné quelques idées.

+1

De Gaulle n'avait pas aimé les injonctions du FMI. Ni celle de Kennedy, puisqu'il envoie son ministre payer le reliquat de la dette de guerre à Washington. Nous sommes loin de la faiblesse des présidents qui ont suivi, tous plus petits les uns que les autres....j'ose pas imager le prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 10:27

Vous remarquerez que ma critique ne commence qu'avec l''arrivée de Giscard, lui même influencé par Pompidou grand ami des banques...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 16:05

Avec ma mauvaise foi habituelle je constate que selon vous, le monde économique tourne selon le système Giscard depuis 81... il est vraiment super pour avoir une telle influence.
Les détricoteurs de gauche qu'ont ils fait de 81 à 86, de 88 à 93 et pinpin avec la dream team de 97 à 2002 ? ne parlons pas du capitaine de pédalo, lui le fiscaliste reconnu qui augmente les impôts et nous en mitonne de nouveaux.
Tous les chefs d'états européens depuis 1981 et encore en 2013 toujours au garde à vous, respectant pile poil les directives économiques de Giscard, je suis admiratif. Balayé le Napoléon ! petit joueur.

Notre gauche socialo-communiste encore sous influence marxiste ne parlons pas de ceux élevés au lait gauchiste, suivant les préceptes d'un homme de droite Gicard lui-même formé par un ami des banques Pompidou c'est beau comme l'antique !

Pour ce qui concerne les rapports Pompidou-Giscard et l'influence de l'un sur l'autre, moi qui suis peut être de mauvaise foi (ce n'est pas prouvé) mais à coup sur un peu informé, je peux vous certifier qu'il ne partaient pas en vacances ensemble.

Entre l'ex banquier Pompidou issu de normale sup et l'X énarque Giscard la concurrence à commencé très tôt.

La rivalité à ce niveau n'est pas une plaisanterie d'écolier...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 16:12

tonton christobal a écrit:
Avec ma mauvaise foi habituelle je constate que selon vous, le monde économique tourne selon le système Giscard depuis 81... il est vraiment super pour avoir une telle influence.
Les détricoteurs de gauche qu'ont ils fait de 81 à 86, de 88 à 93 et pinpin avec la dream team de 97 à 2002 ? ne parlons pas du capitaine de pédalo, lui le fiscaliste reconnu qui augmente les impôts et nous en mitonne de nouveaux.
Tous les chefs d'états européens depuis 1981 et encore en 2013 toujours au garde à vous, respectant pile poil les directives économiques de Giscard,  je suis admiratif. Balayé le Napoléon ! petit joueur.
---/---
.
Voilà ce j'ai précédemment écrit dans cette discussion:

a.nonymous le 5 juin 2013 a écrit:
Ce qu'oublie juste ce parlementaire [ ma réponse à Papy Mougeot faisait suite à la déclaration d'un parlementaire ] c'est que la situation actuelle est le résultat des politiques de tous les gouvernements qui se sont succédé depuis Giscard y compris les gouvernements de gauche... Après je suis d'accord sur le fait que depuis un an le gouvernement avance bien lentement..
Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs#34264

Je ne varie pas d'un iota par rapport à ce que j'ai écrit...

Nos politiques focalisés sur l'économie spéculative ont juste oublié l'économie réelle et ils ont bradé des pans entiers de notre production  pensant sans doute que chinois, coréens, indiens, roumains, ... étaient juste des abrutis incapables ne nous arriver à la cheville...


Dernière édition par a.nonymous le Sam 28 Sep 2013, 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 16:18

Lorsque l'évidence s'impose les gens honnêtes, ne la conteste pas...

Pour ce qui concerne les doctrinaires ou les taquineurs d'arrière train de mouche c'est leur problème.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 16:35

Les faits ont la vie dure. Votre machine à remonter le temps à 1981 et non à l'époque de la doctrine du 3% de déficit giscardienne avant qu'elle ne devienne celle du déficit cumulé à 60% mastrichienne fait juste tic tac en étant dérèglée zapoliquement. Mais c'est pas grave. Le déficit lui continue de courir, Sarko et Balladur réunis en ayant fabriqué la plus grande part. Et je vous concède bien volontiers que Ballamou a sévi du temps de Tonton.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 16:49

Il est évident qu'au moins pour les premières années c'était plus facile... la France de Giscard en 81 n'était économiquement pas celle de 86...
Je me souviens encore du duel Giscard Mitterand le second disant au premier : je ne vais pas accepter une France avec un million de chômeurs... c'était vrai il nous en a collé 3 millions en moins de 5 ans.

Ayant de la mémoire lorsque j'ai entendu les tirades "moi président" avec leçons tous azimuts en prime je me suis inquiété... nous commençons à en déguster la mixture.

Alors vos élucubrations... pour ceux qui vivent en France rien à cirer.
Ils regardent combien ils gagnent, font leur vie comme ils peuvent et dressent le bilan à la fin de l'année.

Il est probable que le bilan leur reste un peu en travers de la gorge et qu'ils s'en souviennent lors de municipales et encore un peu aux européennes... vous irez leur expliquer que c'est un coup de Giscard bon courage...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 20:21

Quand je vous dis. Quand c'est plus facile. Ça ne compte pas. Si c'est plus difficile cela ne compte pas non plus. Restent les chiffres qui sont moins langue de bois que vous. Les champions des déficits sont bien ceux que j'ai cités.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 23:13

Nous ferons les bilans à la fin du mandat de flambi...

On peut aussi se demander à voir comment la gauche gouverne, ce qui se serait passé si elle avait eu à faire face à la crise économique lorsqu'elle est partie en flèche à l'époque sarko...
Imaginons "la bravitude" aux commandes à ce moment là...
Elle qui ne trouvait rien de plus normal que d'engager des policiers masculins pour que les collègues femmes soient raccompagnées le soir chez elles.
Elle ne sait sans doute pas qu'à Paris les policiers habitent le plus souvent en banlieue... et souvent en grande banlieue.
Alors avec un tel bon sens dans une crise mondiale bonjour les dégats.

Ce n'est pas grave les Français sont contents et pour ceux qui ne le sont pas on expliquera... les journalistes sont là pour aider.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptySam 28 Sep 2013, 23:23

Elle aurait probablement fait mieux. Smile bon début de week end. Que vous soyez désolé ou pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyLun 30 Sep 2013, 13:09

Au 503 ème jour de la présidence de François Hollande et alors qu'il y a déjà plus de 5 millions de chômeurs  qui crèvent déjà à Pôle emploi, ce sont les 287 salariés du carrossier Heuliez qui vont à leur tour perdre leur emploi...

"Avec la crise, les constructeurs rapatrient le plus possible d'activités dans leurs usines. Et font jouer la concurrence pour les tâches confiées à des partenaires, notamment avec les pays de l'Est."


Le Monde a écrit:
Heuliez : anatomie d'un échec français

LE MONDE | 30.09.2013 à 12h11 • Mis à jour le 30.09.2013 à 12h43 | Par Denis Cosnard

Rideau. Cette fois-ci, c'en est pratiquement fini d'Heuliez, cette PME des Deux-Sèvres devenue en quelques années le symbole des "canards boiteux" que les pouvoirs publics tentent de sauver vaille que vaille. Sans surprise, le tribunal de commerce de Niort a prononcé, lundi 30 septembre, la liquidation de l'entreprise de carrosserie automobile installée à Cerizay.

C'est la solution à laquelle se sont résolus l'administrateur judiciaire, les pouvoirs publics et l'actionnaire, le groupe français Baelen Gaillard Industrie (BGI), faute d'offre de reprise en bonne et due forme. Quant aux 287 salariés restants, ils ont déjà négocié les conditions financières du plan de licenciement qui suivra, et obtenu une prime de 10 000 euros par personne en plus des indemnités légales.

L'activité a été prolongée d'un mois, le temps d'achever les commandes en cours. Puis l'entreprise sera rayée de la carte. Seules subsisteront sur le site trois activités qui ont été sorties du giron d'Heuliez : les voitures électriques Mia Electric, les véhicules sans permis JDM, et les cabines d'hélicoptère d'EADS. S'y ajoutera, peut-être, une entité publique destinée à préserver l'outil industriel laissé par la liquidation.

Au total, environ 400 personnes, là où l'effectif d'Heuliez culminait à 3 000 salariés en 2004. Retour sur une déroute spectaculaire qui a cumulé les faiblesses du "modèle industriel français".


Un capitalisme familial défaillant En 2007, quand Heuliez est placé en sauvegarde, l'entreprise est au bout du rouleau. Le fabricant de carrioles fondé en 1920 par Henri Heuliez a été inventif dans le passé, de ses roues en caoutchouc pour voitures à cheval jusqu'à ses toits ouvrants pour cabriolets. Le personnel est compétent, les équipements de bonne qualité. Mais l'affaire, dirigée par le gendre du fondateur, Gérard Quéveau, et son fils Paul, est gérée à l'ancienne.

La PME est à la fois un bureau d'études, un sous-traitant pour Opel, Citroën et les autres, et un constructeur de certains véhicules de petite série. Avec la crise, les constructeurs rapatrient le plus possible d'activités dans leurs usines. Et font jouer la concurrence pour les tâches confiées à des partenaires, notamment avec les pays de l'Est.


Des repreneurs fragiles Les ténors français, comme Bolloré, n'ayant pas voulu du dossier, ce sont des groupes de seconde zone qui surgissent. Certains sérieux. D'autres moins, attirés par la perspective de récupérer pour rien une société intéressante, de glaner des subventions, et qui disparaissent au moment d'injecter l'argent promis. C'est ce qui se produit avec le premier "sauveur", l'indien Argentum Motors, puis avec l'homme d'affaires Louis Petiet.

BGI, le dernier repreneur, a, lui, tenu ses promesses. Mais ce petit groupe fondé par un ex-ingénieur d'Heuliez n'avait pas les reins assez solides pour ressusciter une entreprise abîmée par deux faillites successives. Sa première relance n'a qu'à moitié réussi, et BGI n'a pas voulu remettre au pot.


Des pouvoirs publics prêts à tout Pour les salariés, ce bal des repreneurs, ponctué de trois faillites en quatre ans, a été éprouvant. Tout à leur désir de sauver l'entreprise, les pouvoirs publics et le tribunal de commerce ont en effet voulu croire à toutes les pistes possibles, comme celle du "Bill Gates turc". Jusqu'à l'aveuglement.

"C'est un des plus beaux moments de ma vie politique", se réjouit ainsi Ségolène Royal, la présidente de la région Poitou-Charentes, en décembre 2009, lorsque Louis Petiet assure qu'il va enfin apporter les millions promis, en présentant la copie d'un vague bon de souscription. L'argent n'arrivera évidemment jamais.

"Le plus souvent, ce type d'intervention ne fait que retarder l'inéluctable et incite les travailleurs à ne pas se reconvertir, en laissant croire que [les politiques] peuvent s'opposer aux forces du marché", estiment Augustin Landier et David Thesmar dans 10 Idées qui coulent la France (Flammarion, 160 pages, 13 euros). "Dans le cas d'Heuliez, nous n'avons pas fait d'erreur. M. Petiet n'était sans doute pas un bon repreneur, mais c'était ça ou la fermeture immédiate. Des centaines d'emplois ont été maintenus pendant des années", assume Jean-François Macaire, l'un des élus régionaux chargés du dossier. La région y aura perdu au moins 2,4 millions d'euros d'aides, que Heuliez ne remboursera jamais.


Une doctrine floue Stop ou encore ? Stop, a tranché Arnaud Montebourg, le 23 septembre, sur i-Télé : "Nous ne sommes pas là pour mettre des ressources rares dans des entreprises qui n'ont pas d'avenir." Encore, estime Mme Royal, prête à investir 650 000 euros dans une société d'économie mixte qui reprendrait les bâtiments et les machines après la liquidation, pour favoriser un hypothétique redémarrage.

Ces discours dissonants montrent à quel point la doctrine sur le sauvetage des sociétés en difficulté demeure floue. En 2009 et 2010, un long bras de fer avait opposé le Fonds stratégique d'investissement aux élus sur l'opportunité de soutenir Heuliez. Face au refus du FSI, c'est finalement la région qui est entrée au capital de Mia Electric. Une société qui reste fragile et cherche des investisseurs.
Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/30/heuliez-anatomie-d-un-echec-francais_3487063_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyLun 30 Sep 2013, 13:34

Le pédalo continue de couler.
Vous espériez vraiment autre chose?
Admettez-vous que votre déception serait aussi grande dans un an ou deux si les PS/PC/EELV reprenaient les gouvernes de notre ville?
Il ne faudra pas, alors, dire que vous êtes déçu. La leçon est pourtant sévère et éloquente.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyLun 30 Sep 2013, 13:52

Xénon, les déceptions c'est un peu comme les perles, on se les enfile les unes après les autres depuis des décennies.

Et pour ne plus avoir à parler de l'homme qu'il ne faut plus citer ni des partis qui le soutiennent, je vais parler de 1981 1983. Il y en a eu des déçus lorsque Mauroy a dû quitter le gouvernement, et bien d'autres fois après, l'occasion d'enfiler les déceptions se sont présentées au français. Eh bien Tonton il nous a accompagné jusqu'en 1995 à la Présidence de la République, malgré tout. Chirac a fait de même -2 baux, mais l'un plus court que l'autre-, même que Jospin lui a tenu un peu compagnie pendant 5 ans. Celui qui a suivi (je parle du Président), bien que n'ayant déçu personne, n'a pas renouvelé l'exploit, comme un certain Giscard en un autre temps. Et que s'est-il passé pendant ce temps à Fontenay. Stabilité. Comme quoi! Plus cela va plus je me dis que la liste de celui dont il ne faut plus parler localement ne mérite pas de toucher les prébendes tant critiquées par ailleurs. Et toc! J'ai récupéré la valise à costards... Et les ciseaux pour les tailler, ... Merci à tous ceux qui m'ont appris comment faire sur ce forum!

Et il ne faudra pas dire que ce sont les arguments qui sont actuellement développés par les zopposants à l'équipe actuelle qui n'auront pas déçus. Promis, tant que ce style de dialogue entre nous sera de ce type là, vous pouvez compter sur ma régularité pour vous rappeler en quoi consiste le principe de l'arroseur arrosé.

Les chômeurs Hollande, les chômeurs Sarkozy... non, putain, la crise couve, et on devrait être là tous autant que nous sommes à chercher toutes les idées convergentes permettant d'en sortir au lieu de... alors qui écrit la suite? afro afro afro Soit il y aurait une doctrine floue, qui se porte volontaire pour nous présenter une doctrine qui le soit moins?

On passe au smic roumain ? On mets 800 000 fonctionnaires au chômage sans indemnité salariales quelques jours histoire ne ne pas améliorer la protection santé de dizaines de millions de gens? On pousse la chansonnette de droite à la Berlusconi quitte à déstabiliser toute l'Europe? On fait semblant ou on y va? Ou dernière alternative, on va faire mumuse de bon matin à l'Aube dorée des plages grecques?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 01:11

Xenon a écrit:
Le pédalo continue de couler.
Vous espériez vraiment autre chose?
Admettez-vous que votre déception serait aussi grande dans un an ou deux si les PS/PC/EELV reprenaient les gouvernes de notre ville?
Il ne faudra pas, alors, dire que vous êtes déçu. La leçon est pourtant sévère et éloquente.
En toute honnêteté il faut bien reconnaitre que la situation actuelle n'est pas le fait de Hollande mais de tous les gouvernements de gauche comme de droite qui se sont succédé depuis Giscard... Le bradage de secteurs entiers de notre économie, les accords signés au sein de l'Union ou dans le cadre de l'OMC sont bel et bien le fait de tous ces gouvernements sans exception....

Ce qui en revanche me déçoit dans le gouvernement actuel, c'est son manque de pugnacité pour se faire entendre au niveau de l'Union pour une harmonisation salariale, sociale et fiscale qui réduirait les distorsions de concurrence...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 01:31

On se souvient de cette annonce triomphante et pleine d'espoir il y a seulement quelques jours:

AFP a écrit:
25/09/2013 à 22:54
Chômage : première baisse en plus de deux ans mais pas d'"inversion"
---/---
La baisse observée, d'une ampleur inégalée depuis près 13 ans pour la catégorie A (sans aucune activité), s'explique par la conjonction de deux phénomènes: d'un côté une hausse des sorties des listes de Pôle emploi - due à une explosion des "cessations d'inscriptions pour défaut d'actualisation"-, de l'autre une baisse des entrées.

A la fin de l'été, un très grand nombre de personnes (77.500 de plus qu'en juillet, soit une hausse de 38,8%) ont en effet disparu des listes faute d'avoir informé Pôle emploi, comme il y sont obligés, de l'évolution de leur situation.

Soucieux de dissiper les soupçons, le ministère du Travail précise qu'"aucun incident dans le système d'information de Pôle emploi" ou "changement dans les modalités d'actualisation (...)" "n'a pu être identifié pour expliquer cette hausse exceptionnelle".

---/---
Source: http://actu.orange.fr/economie/chomage-premiere-baisse-en-plus-de-deux-ans-mais-pas-d-inversion-afp_2580750.html
.
Cinq jours plus tard grosse déconvenue puisque l'on nous annonce que ces bons résultats sont en partie dû à un bug informatique chez SFR....

Au delà des statistiques et concrètement dans la vraie vie "Du fait du bug, "6.000 à 7.000 demandeurs d'emploi ont vu leur allocation versée avec un léger décalage", a reconnu auprès de l'AFP un porte-parole de Pôle emploi."


AFP a écrit:
30/09/2013 à 20:23
Chômage: les bons chiffres d'août amplifiés par un bug

Grosse déconvenue pour le gouvernement: Pôle emploi a révélé lundi qu'un grave bug chez SFR a largement contribué à gonfler le recul des inscrits en août qui, sans cet incident, aurait été moitié moindre.

"En l'absence de ce dysfonctionnement", la baisse d'août aurait été "comprise entre 22.000 et 29.000" pour les demandeurs d'emploi de catégorie A (sans activité), estiment Pôle emploi et le ministère du Travail.

En tenant compte des personnes en activité réduite, elle est évaluée entre "22.000 et 31.000".

Toutefois, cette baisse "reste très significative" et "la plus importante depuis décembre 2007", a réagi le ministère du Travail.

Le 25 septembre, Pôle emploi avait annoncé que le nombre d'inscrits avait reculé en août pour la première fois depuis plus de deux ans, avec 50.000 personnes de moins en catégorie A (sans activité) en métropole et 62.700 en incluant ceux ayant une activité réduite.

Une baisse de cette ampleur n'avait pas été vue depuis près de 13 ans pour la catégorie A. Tous les observateurs avaient alors relevé qu'un nombre très élevé de personnes (77.500 de plus qu'en juillet, +38,8%) avaient disparu des listes faute d'avoir informé Pôle emploi de l'évolution de leur situation.

Les raisons de ce boom des sorties de listes pour défaut d'actualisation restaient à éclaircir. Car derrière le "défaut d'actualisation" mensuelle peut se cacher une reprise d'emploi non déclarée mais aussi des oublis, retards ou entrées en formation.

Lundi matin, le ministre du Travail Michel Sapin avait affirmé avoir demandé à Pôle emploi "de regarder précisément ce qui s'est passé" pour expliquer leur nombre "anormalement élevé".

Un décalage de versement pour 6 à 7.000 personnes

Les "investigations" menées par Pôle emploi et le ministère du Travail ont permis de lever en partie le mystère puisqu'une grande part de ces "défauts d'actualisation" résulte "d'un dysfonctionnement" chez SFR.

Dans un communiqué commun, ils mettent en exergue une "grave défaillance" chez l'opérateur téléphonique SFR, qui a "contribué à la diminution du nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en août".

Le dysfonctionnement a perturbé "l'acheminement d'une partie des messages de relance" (SMS et messages vocaux) envoyés aux demandeurs d'emploi pour qu'ils actualisent leur situation.

Ces messages sont envoyés 5 jours avant l'échéance d'actualisation "aux demandeurs d'emploi qui n'ont pas encore effectué leurs obligations de déclaration", précisent-ils.

"Il y a effectivement eu un dysfonctionnement pendant une journée sur une campagne de Pôle Emploi, sur une plate-forme SMS, qui a été réglé dans la journée", a expliqué à l'AFP le directeur de la communication de SFR, Julien Villeret.

Michel Sapin a demandé au directeur général de Pôle emploi "de s'assurer que cet incident n'a pas de conséquence pour les demandeurs d'emploi concernés, notamment quant à leur indemnisation".

Du fait du bug, "6.000 à 7.000 demandeurs d'emploi ont vu leur allocation versée avec un léger décalage", a reconnu auprès de l'AFP un porte-parole de Pôle emploi.

Lorsqu'un demandeur d'emploi n'effectue pas le renouvellement mensuel obligatoire, il cesse automatiquement d'être inscrit et perd ses allocations chômage. S'il se réinscrit dans les quelques jours, il perçoit avec un retard son indemnisation.

Dans un communiqué, M. Sapin "prend acte de cet incident" et de "son impact sur la baisse observée en août".

Mais il souligne que "même après prise en compte des effets de cet incident, l'amélioration de la situation du marché du travail se confirme en août".

Les "perspectives pour les mois à venir ne sont en rien modifiées", dit-il, "la détermination reste plus que jamais celle de l?inversion de la courbe du chômage d?ici la fin de l?année", voulue par le président François Hollande.
Source: http://actu.orange.fr/france/chomage-les-bons-chiffres-d-aout-amplifies-par-un-bug-afp_2589062.html
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 650
Date d'inscription : 27/05/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Le Forum du Plateau n'a pas ces pratiques   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 02:31

Libellule a écrit:
Plus cela va plus je me dis que la liste de celui dont il ne faut plus parler localement ne mérite pas de toucher les prébendes tant critiquées par ailleurs. Et toc! J'ai récupéré la valise à costards... Et les ciseaux pour les tailler, ... Merci à tous ceux qui m'ont appris comment faire sur ce forum!
Non Libellule il n'y a pas de mise à l'index de qui que ce soit. Quant aux manières de faire sur ce forum, c'est simple, et vous le savez bien, indépendance, liberté dans le cadre de la loi et de la morale, des idées et pas d'insultes ou de menaces qui ne présentent aucun intérêt.
Si en plus, comme pour la plupart des intervenants, les débats sont argumentés, de qualité et originaux, alors nous conserverons notre petit forum jusqu'au bout et il gagnera encore en audience et en réputation.

le webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 07:00

Pour la dernière fois libellule :
Contrairement à beaucoup d'autres : Je ne revendique rien, je ne suis candidat à rien mais en temps qu'électeur contribuable j'ai comme vous et les autres le droit de m'exprimer sans être pris à partie.
Contrairement à d'autres : je ne suis pas carté politiquement, ni compagnon de route d'un parti, ni au service d'un autre et encore moins chargé de la représentation sur ce forum d'un troisième.

Je vois dans quelle situation je me trouve et je ne tire pas sur ceux qui au plan local n'ont pas été en position depuis 40 ans de diriger la ville.

Au plan national j'ai tendance à penser que l'on doit pouvoir faire moins mal... et en individu cohérent je ne fais pas de procès d'intention à des gens (que l'on peut ou non apprécier) mais qui n'ont pas été en charge des affaires publiques.

Si vous pensez qu'en me mettant au milieu de vos élucubrations vous ferez mieux passer votre message allez y mais avec moi vous allez sans doute avoir des problèmes car je n'ai pas vocation à vous servir de punching bal.

Je maintiens qu'il est tout à fait possible d'estimer qu'avec l'Europe nous dérivons, que depuis Giscard nous ne sommes pas sur la bonne voie en matière d'économie sans encourir ni vos sarcasmes déplacés ni vos citations qui n'ont que le poids que l'on veut bien leur accorder... ce qui relativise beaucoup leur portée.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 07:05

Bonjour Tonton. Bonjour Gérard. Indépendance, liberté. Qualité. Une bien belle devise pour ce forum.
Cordialement.

Sinon on enregistre une baisse du chômage, vous avez vu?

Autres questions en cours éludées :

Le smic roumain est il la solution à l'harmonie fiscale?
Faut-il voter le budget pour eviter la mise au chômage de 800. 000 fonctionnaires chômeurs
S'inspire-t-on du modèle politique berlusconien?
Faut-il se lever tôt pour pour profiter d'une Aube dorée à la grecque?


Dernière édition par Libellule le Mar 01 Oct 2013, 07:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 07:23

Libellule a écrit:
Bonjour Tonton. Bonjour Gérard. Indépendance, liberté. Qualité. Une bien belle devise pour ce forum.
Cordialement.

Sinon on enregistre une baisse du chômage, vous avez vu?

Autres questions en cours éludées :

Le smic roumain est il la solution à l'harmonie fiscale?
Faut-il voter le budget pour eviter la mise au chômage de 800. 000  chômeurs
S'inspire-t-on du modèle politique berlusconien?
Faut-il se lever tôt pour pour profiter d'une Aube dorée à la grecque?
Et ceux qui refusent de répondre et de jouer avec vous ont ils droit à un avocat ou vont ils droit au goulag ?

Pour la baisse du chômage je ne sais pas les vrais chômeurs qui cherchent du travail et qui ont un métier dans mon environnement et qui n'attendent pas un remake replâtrage des : TUC, emplois jeunes, emplois truc ou machin ne sentent pas la différence...
Il semble qu'une grande boite française ait une idée intéressante sur cette baisse soudaine du chômage...

Si la solution passait parmi ceux qui nous ont mis dans la mouise écolos à la mie de pain compris... ça se saurait
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 07:37

Éluder c'est un droit. Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 08:13

Libellule a écrit:
Bonjour Tonton. Bonjour Gérard. Indépendance, liberté. Qualité. Une bien belle devise pour ce forum.
Cordialement.

Sinon on enregistre une baisse du chômage, vous avez vu?

Autres questions en cours éludées :

Le smic roumain est il la solution à l'harmonie fiscale?
Faut-il voter le budget pour eviter la mise au chômage de 800. 000 fonctionnaires  chômeurs
S'inspire-t-on du modèle politique berlusconien?
Faut-il se lever tôt pour pour profiter d'une Aube dorée à la grecque?
On a bien compris que vous étiez là que pour la provocation, votre question que vous posez est ce que vous pensez réellement que cela va faire avancer le problème.

Votre jeu sur ce forum on l'a bien compris, c'est de décrédibiliser ce forum qui est un lieu d'échange hors des sentiers balisés du PC, ou la parole est libre et ou chacun peut s'exprimer en fonction de ses idées (c'est pas le forum de la ville) sans à avoir une horde de sympathisants rougeoyants qui vous sautent dessus à bras raccourcis.

Le forum du plateau gène de par sa qualité et par son contenu la mairie car ils ne peuvent pas mettre la main dessus, ni avoir la main mise dessus, alors la solution c'est d'envoyer des trolls dans votre genre, il suffit de voir le nombres de messages que vous avez posté depuis votre arrivée et tout à chacun pourra en déduire assez facilement en quoi consiste votre présence.

Sur ce je ne vous souhaite pas une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 08:24

On nous bassine ici que le modèle français n'est pas le bon. C'est cela qui est provoquant.
Je propose que l'on compare à 4 autres modèles qui font l'actualité. Roumanie, Usa, Italie, Grèce
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 08:31

Nous sommes sur un forum où chacun exprime ses idées.
Nous sommes sur un forum où chacun peut échanger avec qui lui plaît.
Nous avons les uns et les autres le droit le plus absolu de décider sur ce forum avec qui et de quoi nous souhaitons parler tout comme dans la vie nous pouvons choisir nos interlocuteur et le sujet de nos conversations.

Nous ne sommes pas les élèves d'une classe tenus de répondre à un professeur engagé politiquement et tout puissant en charge de redresser les idées des supposés mal pensants.
Nous ne sommes pas dans un jeu télévisé où un animateur décerne des bons points et des pénalités à des participants tenus d'être soumis.

Nous avons les uns et les autres à divers titres et à diverses période eu ou non des responsabilités... ce qui ne donne aucun droit de se conduire en petit chef ici...

Lorsque ces principes de base seront compris et respectés le contexte redeviendra peut être plus détendu. Nous n'avons pas besoin d'avoir en face de nous un rééducateur politique en devenir... qui devient pesant.

L'opération prise de contrôle du forum du plateau est vouée à l'échec !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 08:57

Je suis bien d'accord, vous n'en n'aurez pas le monopole. queen

sinon de quoi permettre à chacun de se faire une idée de ce qui se passe ailleurs

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/30/budget-obama-n-est-pas-resigne-a-une-paralysie-de-l-etat_3487497_3234.html
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/30/la-justice-grecque-devoile-les-actions-criminelles-d-aube-doree_3487110_3214.html
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/09/30/silvio-berlusconi-prend-l-italie-en-otage_3486993_3210.html
http://www.taurillon.org/2014-2020-Vers-un-nouveau-desastre-cause-par-l-absorption-des-fonds,06014
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 09:54

Le chômage français est causé : par les républicains ricains, les droitistes grecs, Berlusconi... vaste programme pour flambi s'il veut remettre de l'ordre dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 10:04

Le ton monte... On va avoir un tsunami d'ici le mois de mars.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 10:23

Ah bon, je n'avais même pas remarqué que le ton montait.
Ceci dit le chômage comme je l'ai déjà dit est assez lié à une crise systémique qui en rappelle une autre.
Il n'est pas traité de la même manière que l'on soit en France ou ailleurs, et puis voilà, pas de quoi en faire un dessert. Faire de la pub pour un Flambi, plutôt qu'à un Clafoutis n'y change rien.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 13:27

tonton christobal a écrit:
---/---
Pour la baisse du chômage je ne sais pas les vrais chômeurs qui cherchent du travail et qui ont un métier dans mon environnement et qui n'attendent pas un remake replâtrage des : TUC, emplois jeunes, emplois truc ou machin ne sentent pas la différence...
Il semble qu'une grande boite française ait une idée intéressante sur cette baisse soudaine du chômage...
---/---
.
Les suppressions d'emplois continuent effectivement dans de nombreuses entreprises puisqu'en 504 jours aux affaires le gouvernement n'a pris aucune mesure efficace pour les contrer excepté le CICE et l'ANI qui n'ont pas encore porté leurs fruits...

Au delà de l'erreur sur les chiffre du mois d'août que l'on peut espérer ponctuelle, les chiffres du chômage peuvent cependant effectivement diminuer grâce aux emplois aidés mais "Jean-Marc Ayrault l'a lui-même concédé: "dans la durée", "ce n'est pas comme ça (avec les emplois aidés), qu'on parviendra" à "gagner la bataille de l'emploi"."Pour que la situation s'améliore dans la durée, il faut aussi que la croissance reparte, que les entreprises puissent investir ou embaucher", a-t-il récemment déclaré, justifiant ainsi la nécessité de baisser le coût du travail pour les employeurs."

Après, quand on parle de la concurrence entre entreprises et salariés des différents pays de l'Union, cause réelle de déplacements des emplois, c'est plus large que de" parler simplement de délocalisations, depuis le dernier élargissement de l'Union en 2007, certains prennent plaisir à demander si il faut harmoniser nos salaires et nos conditions sociales sur ce qui se fait en Roumanie...

Cette question est bien sûr fallacieuse et la réponse est bien évidement non, personne ne veut une harmonisation uniquement vers le bas...

Le problème est que dès lors que les distorsions actuelles entre pays de l'Ouest et pays de l'Est de l'Union sont maintenues, est-il réaliste de persévérer dans la voie de la libre concurrence, du libre échange et de la libre circulation entre des pays voisins, 2500 km c'est à coté, ayant des différences de salaires de 1 à 8 ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15053
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 01 Oct 2013, 15:13

Le salaire du smic idéal serait à quel niveau? en net et en brut, svp. Avec quel taux d'impôt?

Quand on parle chômage on devrait aborder toutes les catégories au sens du BIT.

I love you cat drunken santa queen geek jocolor Wink Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 08 Oct 2013, 00:44

Au 511 ème jour de la présidence de François Hollande et alors qu'il y a déjà plus de 5 millions de chômeurs  qui crèvent déjà à Pôle emploi, ce sont 900 salariés de l'équipementier télécom Alcatel-Lucent qui vont partir crever à Pôle emploi...

Rappelons que dès 2001, bien avant le mariage entre le français Alcatel et l'américain Lucent, le PDG d'alors Serge Tchuruk, avait déclaré vouloir faire d'Alcatel un groupe "fabless" c'est à dire sans usine... A l'époque, il y 12 ans, pour certains dirigeants d'entreprises, les usines européennes étaient  juste une charge dont il était possible de s'affranchir puisque les salariés chinois étaient capables de produire la même chose en échange de deux bols de riz...

Aujourd'hui, alors qu'Alcatel licencie, un des leaders mondiaux des équipementiers télécom est le chinois Huawei accusé à de multiples reprises de dumping....

Et dire que la France a été grâce aux laboratoires du CNET dépendant des P&T un des pionniers des télécommunications avec entre autre le fameux Minitel...


Le Parisien a écrit:
Alcatel-Lucent : 900 licenciements et plusieurs fermetures de sites

D.LC | Publié le 07.10.2013, 21h49 | Mise à jour : 22h37

Les salariés se savaient en sursis car le groupe ne gagne plus d'argent depuis 2007. Le couperet est finalement tombé. L'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent va supprimer 15 000 postes dans le monde, dont 900 en France. En quasi-faillite il y a un an, le groupe franco-américain va fermer les sites de Toulouse (Haute-Garonne) et Rennes (Ille-et-Vilaine), et céder ceux d'Eu (Seine-Maritime) et Ormes (Loiret), a indiqué lundi soir le site du quotidien les Echos.

Le journal économique ne cite pas ses sources mais précise que «en parallèle, le groupe, qui emploie aujourd’hui 72 000 personnes dans le monde, compte créer 5000 autres emplois». Et précise qu’en France « 900 départs sont prévus, soit 10% des effectifs, et 900 autres seront touchés, soit par le biais de mutations en raison de fermetures de sites, soit par l’externalisation de certains postes comme dans les services informatiques. Ces salariés seront repris par des prestataires.» Le site parisien de Suffren (VIIe) devrait lui quitter la capitale afin de baisser les coûts de fonctionnement.


Le douloureux changement de stratégie d'un groupe en crise

Ces informations sont confirmées de source syndicale, ces chiffres étant présents dans les documents transmis aux élus en prévision du comité de groupe européen, ce mardi. Ces suppressions de postes viennent s'ajouter aux 5000 déjà prévues dans le monde dans un précédent «plan d'amélioration de la performance pour l'année 2013».

Le directeur général d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, avait dévoilé en juin son plan stratégique pour sortir l'équipementier télécoms de la crise. Il était toutefois resté muet jusqu'ici à propos des conséquences sociales du plan.

Situé dans la circonscription du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le cas du site de Orvault (Loire-Atlantique) et ses 150 employés n’a pas encore été tranché.

L’équipementier devrait aussi recruter 200 personnes qui s’inscrivent dans la nouvelle stratégie de développement du groupe, basée sur un recentrage sur les activités de l’accès à très haut débit et le transport de données par câbles terrestres et sous-marins.

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/economie/alcatel-lucent-900-licenciements-et-plusieurs-fermetures-de-site-07-10-2013-3204503.php


A lire aussi ces documents d'archives:

Libération a écrit:
Fabless
19 décembre 2001 à 02:00

Concept anglo-saxon signifiant entreprise sans usines. Le fabless a trouvé son expression française cet été, lorsque Serge Tchuruk, PDG d'Alcatel, a déclaré au Wall Street Journal : «Nous serons très prochainement une compagnie sans usines.» Donc sans salariés. C'est de cette façon que les employés français de l'équipementier en télécom (113 000 salariés dans le monde) ont interprété ces propos. Tchuruk s'est aussitôt rétracté sur le fabless... mais a enfoncé un clou stratégique important en annonçant l'«externalisation» d'une cinquantaine de sites de composants classiques en France et en Europe. C'est-à-dire la cession pure et simple de ses usines Alcatel.
Source: http://www.liberation.fr/cahier-special/2001/12/19/fabless_387892


Reuters a écrit:
Bruxelles enquêtera bien sur les équipementiers télécoms chinois
Mis à jour le 15 mai 2013, à 17h33 - Publié le 15 mai 2013, à 07h10

INFOS REUTERS  [ACTUALISÉ] - Le commissaire européen au Commerce extérieur Karel De Gucht a confirmé le 15 mai que la Commission était prête à ouvrir une enquête sur des équipementiers télécoms chinois.

Karel de Gucht a déclaré, dans un communiqué publié le 15 mai, que la Commission européenne (CE) avait consenti à un accord de principe sur une enquête anti-dumping et anti-subventions auprès d'équipementiers télécoms chinois, privilégiant toutefois une solution négociée avec la Chine.

"L'heure tourne", a déclaré un porte-parole de Karel De Gucht. "Nous laissons la porte ouverte à des négociations avec nos partenaires chinois depuis environ un an maintenant et nous espérons que les autorités chinoises fassent un pas en avant et s'adressent à nous sérieusement."

Après les droits de douane imposés aux panneaux solaires chinois accusés d'inonder l'Europe, cette décision marquera une intensification des efforts de l'UE pour se protéger de ce qu'elle qualifie de dumping de la part de son deuxième partenaire commercial.

Près d'un quart du marché européen pour Huawei et ZTE

Huawei, société peu connue il y a dix ans, et sa concurrente plus petite ZTE contrôlent aujourd'hui près d'un quart du marché européen des équipements de télécommunications, avec une domination qui inquiète la CE dans les réseaux mobiles.

Les Etats-Unis et l'Australie ont de facto fermé leurs marchés à Huawei et l'Allemagne l'a exclu l'an dernier d'un appel d'offres pour la fourniture d'infrastructures à un réseau national de recherche universitaire.

Un porte-parole de Huawei à Bruxelles n'a pas souhaité commenter. La société a toujours jusqu'ici démenti les accusations de subventions illicites, expliquant qu'elle doit son avantage concurrentiel à ses coûts de production moindres.

Risques de représailles pour les équipementiers européens en Chine

La question est sensible car les équipementiers européens Ericsson, Alcatel-Lucent et Nokia Siemens Networks craignent des mesures de représailles de la Chine - ce qui a incité la CE, d'ailleurs, à agir de sa propre initiative. De plus, Huawei est un important pourvoyeur d'emplois au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, alors que la France et l'Italie sont favorables à des sanctions.

"Demain ce sera une décision politique", a dit une autre source. "En gros, la Commission dira qu'elle a tous les éléments nécessaires et qu'il ne lui est pas nécessaire d'ouvrir une enquête."

L'enquête sur les équipementiers télécoms, si elle est ouverte, marquera néanmoins un précédent car elle sera menée à l'initiative de la CE elle-même, et non à la suite d'une plainte de professionnels concernés.

Avec Reuters
Source: http://www.usinenouvelle.com/article/bruxelles-enquetera-bien-sur-les-equipementiers-telecoms-chinois.N196952
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 08 Oct 2013, 03:04

Au 511 ème jour de la présidence de François Hollande et alors qu'il y a plus de 5 millions de chômeurs  qui crèvent déjà à Pôle emploi, enfin UNE BONNE NOUVELLE même si cela ne concerne hélas que 200 emplois:

AFP a écrit:
07/10/2013 à 16:11
Automobile : Smart va créer 200 emplois en Lorraine

Le constructeur automobile Smart a annoncé ce lundi qu'il allait créer 200 emplois en Lorraine, d'ici à mi-2014.

L'usine de Hambach, en Moselle, va accueillir 200 nouveaux emplois dans le cadre du lancement de la troisième génération de Smart Fortwo.

Le site mosellan, qui emploie actuellement 1.475 personnes, embauchera les nouvelles recrues d'ici mi-2014. Parmi les 200 embauches annoncées, la proportion de CDI et de CDD est en cours de définition, selon un responsable de Smart. Le journal Le Républicain lorrain précise que 25 CDI ont été signés courant septembre.

Cette troisième génération de Smart Fortwo sera co-développée en partenariat avec Renault-Nissan.
Source: http://actu.orange.fr/france/automobile-smart-va-creer-200-emplois-en-lorraine-afp-s_2601676.html
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6318
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 08 Oct 2013, 03:24

Et Peugeot en détruit combien à Aulnay alors que la famille du même nom se goinfre de centaines de millions d'euros de profits par an ?


Ne serait-il pas temps de prendre l'argent où il est pour éviter justement que des millions de personnes ne "crèvent à pôle emploi" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 08 Oct 2013, 04:09

Loïc a écrit:
Et Peugeot en détruit combien à Aulnay alors que la famille du même nom se goinfre de centaines de millions d'euros de profits par an ?


Ne serait-il pas temps de prendre l'argent où il est pour éviter justement que des millions de personnes ne "crèvent à pôle emploi" ?
Peugeot est une société privée qui produit localement nombre de ses véhicules vendus en France... En revanche, Renault est une société dont l'état détient 15.01% qui produit nombre de ses véhicules vendus en France ailleurs: Espagne, Slovénie, Roumanie, ... Cherchez l'erreur...

Par ailleurs et sans aucunement vouloir prendre la défense de la famille Peugeot, voici la position de celle-ci:

http://www.lerevenu.com a écrit:
Dans une «Note sur l'actionnariat de PSA Peugeot Citroën et sur l'engagement de la famille Peugeot », le groupe apporte d'ores et déjà des réponses au ministre qui a déclaré, le 17 juillet dernier, «la famille Peugeot a un certain nombre de choses à nous dire». Le communiqué précise d'abord que «tous les membres de la famille Peugeot qui siègent au conseil de surveillance de Peugeot SA et au conseil d'administration de FFP [holding familial] , ainsi que les membres de la famille qui travaillent dans le Groupe à différents postes opérationnels, habitent en France et payent leurs impôts en France».

La famille Peugeot poursuit sa défense en précisant qu'elle à «toujours donné la priorité au développement du Groupe et à sa stratégie, n'hésitant pas à diluer sa participation quand la situation le requérait». Ainsi, l'augmentation de capital de 1 milliard d'euros, lancée en début d'année, a réduit sa part à 25,3% du capital et 37,9% des droits de vote exerçables.
PSA rappelle, enfin, qu'il a «systématiquement renoncé au versement des dividendes quand la santé économique du groupe l'exigeait». Aucun dividende n'a été ainsi versé à la famille Peugeot en 2009 (exercice 2008), ni en 2010 (exercice 2009). Après 78 millions d'euros distribués en 2011 (exercice 2010), les actionnaires du groupe ont dû à nouveau se passer de dividende, cette année (exercice 2011). Quant aux 78 millions d'euros de dividende que le ministre reproche à la famille d'avoir perçus, l'an dernier, «ils sont à rapprocher des 133 millions investis par le groupe familial dans l'augmentation de capital en mars dernier».
Source: http://www.lerevenu.com/bourse/actualites/201207180200713/la-famille-peugeot-repond-aux-accusations-d-arnaud-montebourg.html

Si les informations fournies sont exactes, la famille Peugeot qui détient  25.3% du capital de la société éponyme a donc reçu au total 78 millions de dividendes pour les quatre exercices 2008, 2009, 2010, 2011...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14980
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 EmptyMar 08 Oct 2013, 13:24

Alors que 900 salariés français d'Alcatel vont partir crever  à Pôle emploi et que le chinois Hauwei prospère, un article intéressant de 2011 qui explique le concept même de "fabless" cher à l'ancien PDG d'Alcatel  Serge Tchuruk

Le Point a écrit:
Publié le 13/10/2011
Le " fabless ", passion française

Guillaume Grallet

La bombe a été lancée en juin 2001 par Serge Tchuruk. En marge d'une conférence organisée par le Wall Street Journal, le numéro un d'Alcatel lance le terme "fabless" pour évoquer le futur de son entreprise. Cette contraction des termes anglophones "fabrication" et "less"(sans) surprend. Une entreprise sans usine : mais que restera-t-il alors ?

L'explication semble aller de soi : dans un secteur qui se renouvelle sans cesse, il est tentant d'abandonner la production aux faibles marges pour se concentrer sur la recherche, qui permettra de faire la différence. A l'époque, Alcatel subit la montée en puissance du chinois Huawei. Ce dernier, qui n'a pas 15 ans, démontre au monde sa puissance au Salon des télécoms de Genève de 2000. Et le voilà qui gagne des clients en France...

Thomson (rebaptisé depuis Technicolor) de avait échappé à la cession, pour 1 franc symbolique, au coréen Daewoo, valeur que lui avait attribuée un Premier ministre, Alain Juppé, ce qui en dit long sur la combativité de nos élites . Frank Dangeard, qui reprend l'affaire, abandonnera la production de téléviseurs à un joint-venture qui sera par la suite contrôlé par le chinois TCL."Comment voulez-vous que l'on rivalise avec les coûts de fabrication des pays émergents ?" se demande-t-il alors. Le français est toujours propriétaire de la marque Thomson, sur laquelle il touche des redevances, mais la fabrication est assurée par le chinois [ Depuis la rédaction de cet article en 2011, l'usine Technicolor d'Angers a été liquidée et l'activité "broacast" a été cédé au suédois Ericsson ]. Même scénario côté mobiles chez Alcatel. Ce dernier (devenu Alcatel-Lucent depuis sa fusion avec l'américain en 2006) a certes conservé des usines, comme à Eu (Normandie) ou Calais (Nord). Mais il compte 80 000 salariés dans le monde, contre plus du double en 1995.

Ce désengagement de la production donne sans doute une société plus lisible aux yeux des analystes, mais il reste périlleux sur le long terme. Pour les finances publiques, tant locales que nationales, cette perte de substance s'avère désastreuse. C'est aussi cela qui ruine un Etat. Dans la plupart des cas, la perte de savoir-faire est irréversible et nuit à la recherche : sans la maîtrise du produit, il est difficile de l'améliorer en continu. C'est parce qu'un fabricant de tablettes a une parfaite idée de l'écran à cristaux liquides qu'il peut changer de matériau ou y intégrer le logiciel tactile le plus adéquat. Cette fameuse recherche appliquée est valable pour un nombre croissant d'objets du quotidien, non seulement les box, les téléviseurs, les téléphones portables, mais aussi les réfrigérateurs et les voitures.

La stratégie de retrait, le fabless, va au rebours de celle des Coréens, qui, à l'instar de Samsung ou de LG, gardent l'essentiel de leurs usines à proximité de leur siège social. C'est le cas à Asan, une ville située à une heure de Séoul, où Samsung continue de fabriquer l'essentiel de ses composants, comme les processeurs de téléphone portable. Quand son équipe commerciale observe un problème sur une batterie, les chercheurs planchent sur le mode de fabrication et soumettent une solution. Quant à Apple et Nokia, ils ont délocalisé une grande partie de leur production en Chine, mais ils sont les seuls à pouvoir intervenir sur les lignes de production [ Depuis la rédaction de cet article en 2011, Nokia a été racheté par Microsoft ].

Certes, nos champions nationaux, qui ont acquis d'autres savoir-faire, continuent de se battre sur la scène internationale. Et des nouveaux, comme Archos, Parrot, LaCie ou Withings, montrent que l'électronique grand public française a de l'avenir. Mais le concept fabless a dévalorisé en France la production, essentielle dans toute industrie compétitive.
Source: http://www.lepoint.fr/economie/le-fabless-passion-francaise-13-10-2011-1387565_28.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....   Chômage: une déception à la hauteur des espoirs.... - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: une déception à la hauteur des espoirs....
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: