Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire   Mar 04 Juin 2013, 19:49

Commençons par le quartier du Sinapisme

Le sinapisme (du nom sinapis en latin qui veut dire moutarde) a été inventé par Paul Jean Rigollot en 1866. L’usine de cataplasme est fondée en 1872 à Fontenay-sous-Bois ; Elle fermera en 1960.

Pour en savoir plus :

http://medicapyxiphiliste.over-blog.com/article-le-colonel-moutarde-dans-la-bronche-avec-de-l-eau-61665118.html
(site protégé ne permettant pas de récupérer les photos qu'il contient)

Ce médicament a été supprimé le 01/05/2011.

Le texte ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament SINAPISME RIGOLLOT est-il prescrit ?
C'est un cataplasme à la farine de moutarde (sinapisme). Il a un effet révulsif.
Il est utilisé pour faciliter la respiration au cours des affections respiratoires, avec ou sans toux.

Présentations du médicament SINAPISME RIGOLLOT
SINAPISME RIGOLLOT : sinapisme ; 10 feuilles

Composition du médicament SINAPISME RIGOLLOT
Moutarde noire, poudre de graine déshuilée 1,285 g

Contre-indications du médicament SINAPISME RIGOLLOT
Ce médicament ne doit pas être utilisé sur les muqueuses, les plaies ou la peau lésée.

Attention

Ce sinapisme est réservé à l'adulte : il peut être dangereux chez l'enfant.
Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être utilisé ponctuellement pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SINAPISME RIGOLLOT

Découper la surface de cataplasme nécessaire avant de l'humecter avec de l'eau froide ou tiède. Déposer le cataplasme sur la poitrine ou le dos et le maintenir avec une serviette. Laisser agir jusqu'à ce que la peau devienne rouge et qu'une sensation de chaleur soit ressentie. Retirer le cataplasme. L'application ne doit pas durer plus de 20 minutes.

Posologie usuelle :
 Adulte : 2 ou 3 sinapismes par jour.

Conseils
Pensez à vous laver les mains après l'application pour éviter tout contact avec les yeux et les muqueuses.
Effets indésirables possibles du médicament SINAPISME RIGOLLOT
Rougeur normale au point d'application.
Réaction allergique ou brûlure nécessitant l'arrêt du traitement.

Maintenant passons au quartier des jarretelles :

Apparue en 1902, l'usine des parapluies se situait à la fin de l'actuelle avenue de Stalingrad.
A l'époque, sa production consiste en montures sur tringles, avec ressorts brevetés, en tiges et baleines.

L'entreprise marche bien. En effet, l'ombrelle est à la mode. Les dames de la haute société aiment à s'y abriter, autant de la pluie que du soleil.

En 1922, après s'être essayée au « parapluie tournant » puis au « parapluie pliant », l'usine diversifie son activité et s'attaque à la boucle de jarretelle dont la nouvelle gamme sera protégée par des brevets. Le secteur de la lingerie ne lui réussira guère puisque l'entreprise ferme ses portes à la fin des années soixante. Le nom des parapluies, lui, est resté.
Source : « Histoire de rues », association Fontenay, notre ville, 1989.

En 1936 150 femmes y travaillent ; pour un salaire horaire de 1,75 à 2 F. (repris deu livre le mouvement des masses ouvrières en France entre les deux guerres d'après "La Vie ouvrière": 1929-1936)

la boucle en question pourrait bien être celle-ci...


http://www.meringaucassis.fr/?p=128

Jarretelle (vient de jarret, la partie haute de la jambe).

Les jarretelles sont les attaches pour les bas.

On doit le porte-jarretelles au corsetier Féréol DEDIEU. En 1876, il dépose le brevet de son invention (et oui le porte-jarretelles est vieux !) Au départ, ce n’est en aucun cas séduisant mais plutôt un accessoire médical : une ceinture avec deux rubans de tissu élastique se dédoublant chacun sur leur extrémité avec 4 points d’attaches.
Les jarretières posaient des problèmes de circulation à de nombreuses femmes, il eut donc l’idée révolutionnaire !

Mais déjà les femmes grecques portaient des jarretières. Elles le portaient plutôt comme un accessoire de charme avec un petit bijou (le bas n’existait pas encore). Quant au Moyen-âge, c’était en cuir et ça permettait de serrer les chaussettes ou bas de chausse des hommes.

Dans les années 30, les dessous féminins sont réduits à trois pièces : le soutien-gorge, la culotte et le porte-jarretelle.

Marlène DIETRICH lui donne tout son aspect séduisant dans le premier film allemand parlant « l’ange bleu » (die blaue Engel) de Joseph von STERNBERG. Lors de la seconde guerre Mondiale, tout s’arrête, les femmes ne peuvent plus trouver de bas.


Lola-Lola, avec ses bas et ses jarretelles, chante, dans une scène inoubliable, Ich bin von Kopf bis Fuss auf Liebe eingestellt, (Je suis de la tête aux pieds, faite pour l'amour). La chanson fut d'ailleurs source de bon nombre de reprises, en anglais sous le titre Falling in love again, par Marlène Dietrich mais également par : Nina Simone, Klaus Nomi ou encore plus récemment en version dance par Starbeat ; en français sous le titre Amoureuse de la tête aux pieds, par Berthe Sylva.

Finissons par le quartier général du service à boire

Puisque Marlène Dietrich, toujours elle, a chanté la Madelon lors de la célébration du 14-Juillet en 1939 à Paris.

Rappel des paroles

Pour le repos, le plaisir du militaire,
Il est là-bas à deux pas de la forêt
Une maison aux murs tout couverts de lierre
« Aux Tourlourous » c'est le nom du cabaret.
La servante est jeune et gentille,
Légère comme un papillon.
Comme son vin son œil pétille,
Nous l'appelons la Madelon
Nous en rêvons la nuit, nous y pensons le jour,
Ce n'est que Madelon mais pour nous c'est l'amour

Refrain :
Quand Madelon vient nous servir à boire
Sous la tonnelle on frôle son jupon
Et chacun lui raconte une histoire
Une histoire à sa façon
La Madelon pour nous n'est pas sévère
Quand on lui prend la taille ou le menton
Elle rit, c'est tout le mal qu'elle sait faire
Madelon, Madelon, Madelon !

Nous avons tous au pays une payse
Qui nous attend et que l'on épousera
Mais elle est loin, bien trop loin pour qu'on lui dise
Ce qu'on fera quand la classe rentrera
En comptant les jours on soupire
Et quand le temps nous semble long
Tout ce qu'on ne peut pas lui dire
On va le dire à Madelon
On l'embrasse dans les coins. Elle dit « veux-tu finir… »
On s'figure que c'est l'autre, ça nous fait bien plaisir.

Refrain

Un caporal en képi de fantaisie
S'en fut trouver Madelon un beau matin
Et, fou d'amour, lui dit qu'elle était jolie
Et qu'il venait pour lui demander sa main
La Madelon, pas bête, en somme,
Lui répondit en souriant :
Et pourquoi prendrais-je un seul homme
Quand j'aime tout un régiment ?
Tes amis vont venir. Tu n'auras pas ma main
J'en ai bien trop besoin pour leur verser du vin

ce que dit par ailleurs wiki truc.

Le sujet traité, la misère sexuelle du soldat, son sentiment de séparation, et les remèdes proposés, le vin et la servante peu farouche, n’ont rien pour surprendre. Au fond, tout est dit dans le refrain, dont les strophes ne sont qu’une illustration, le texte en son entier n’étant à son tour qu’une illustration d’une musique destinée à rendre supportable la situation du soldat. La femme n'a aucune individualité morale ou physique, puisqu'on « s'figure que c’est l'autre » quand on la touche. Le décor esquissé (à deux pas de la forêt) évoque les sorties du dimanche pour les citadins et rappelle ce « pays » où attend « une payse » qui « nous épousera ». La France de ce texte est bien celle du XIXesiècle finissant, un pays qui reste peu urbanisé.
L'ambiance générale, une France rurale et provinciale, un antiféminisme instinctif, des amours passagères avant un mariage peut-être arrangé, le vin et une sociabilité masculine de taverne, permet de comprendre la ténacité de l'armée française durant la Première Guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire   Mer 05 Juin 2013, 04:50

Épilogue pour ma part cette chanson de la bande à Basile

Pantalon porte-jarretelles Parole: Les pan, pantalons c'est fait pour les garçons Et les porte-jarretelles c'est fait pour les demoiselles Les collants nylons c'est pas très folichon Mais porte-jarretelles ça rend la vie plus belle

Est-ce que la Lili Marlène, portait des chaussettes en laine? Pour faire l'ange bleu, fallait des dessous soyeux Pour mettre le feu aux hommes, il faut qu'ont s'habillent comme! Comme au Moulin Rouge, avec des dentelles rouges!

Les pan, pantalons ça fait plutôt bidon Mais les porte-jarretelles c'est carrément béton! Les pan, pantalons c'est pour Napoléon Et les porte-jarretelles c'est pour la Madelon

Si la belle Samantha Fox déballait pas son juke box Pour monter dans le top faut être gonflé à bloc!!! On reprendra la Bastille en body en bas résilles Pour plumer le pigeon faut du monde au balcon

Les pan, pantalons c'est fait pour les garçons Et les porte-jarretelles c'est fait pour les demoiselles Les collants nylon c'est pas très folichon Mais porte-jarretelles ça rend la vie plus belle

Est-ce que Marie-Antoinette, la Bardot la Mistinguett Serait devenue vedette? sans montrer leurs gambettes La recette de l'amour c'est plus simple que bonjour C'est beaucoup de soi et des dessous de soie

Les pan, pantalons ça fait plutôt bidon Mais les porte-jarretelles c'est carrément béton! Les pan, pantalons c'est pour Napoléon Et les porte-jarretelles c'est pour la Madelon

Les nuisettes et les guêpières et les maillots brésilien Tous les décolletés d'enfer, c'est la fête au féminin

Les pan, pantalons c'est fait pour les garçons Et les porte-jarretelles c'est fait pour les demoiselles Les collants nylon c'est pas très folichon Mais porte-jarretelles ça rend la vie plus belle

Les pan, pantalons c'est fait pour les garçons Et les porte-jarretelles c'est fait pour les demoiselles Les collants nylon c'est pas très folichon Mais porte-jarretelles ça rend la vie plus belle

La la la la la la la la la la l
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire   Mer 05 Juin 2013, 05:50

Vous le sautez et puis voilà. Et vous mettez votre éventuelle contribution pour enrichir notre histoire locale
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire   Mer 05 Juin 2013, 07:19

Quant à la raison de mon choix de 2e chanson, elle est ici

La France en héritage: Dicitonnaire encyclopédique, Métiers, ... - Page 608 books.google.com/books?isbn... Gérard Boutet - 2007 - Extraits ... soif de vivre, mais ils désiraient s'enivrer d'un vin ayant de la cuisse, non du pinard servi par une quelconque Madelon. ... Sans sourire du ridicule de la situation, l'habitué donnait du "Mademoiselle" aux filles dont les porte-jarretelles ....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire   Ven 08 Jan 2016, 01:42

Retour au papier rigollot avec ces deux trouvailles

le buste du sieur
et cette reproduction  

« L'établissement où se fabrique le sinapisme Rigollot est une vaste usine avec deux chaudières à vapeur, machines à imprimer, machines à sinapiser, pétrin mécanique pour la dissolution du caoutchouc, lessiveuses pour l'extraction de l'huile fixe, alambics pour séparer de celle-ci l'essence minérale, essoreuses pour sécher la poudre, meules pour la mouture des graines. Le dépôt régulier de la farine sur le papier enduit de la solution de caoutchouc se fait automatiquement par des trémies, dans une sorte d'auge fermée dont l'extrémité communique avec une cheminée d'appel. Ainsi les ouvriers sont soustraits aux vapeurs délétères du sulfure de carbone, et l'usine à tout danger d'incendie. Le nombre des couches appliquées successivement varie selon l'épaisseur et la puissance que l'on veut donner aux sinapismes.

« La maison Rigollot consomme annuellement 70 000 kilogrammes de graine de moutarde, 60 000 kilogrammes d'essence de pétrole d'Amérique, 20 000 kilogrammes de sulfure de carbone. Elle livre au commerce 1 1 650 000 sinapismes, dont les deux tiers sont exportés dans toutes les contrées du globe.

A toutes fins utiles à partir de p 322 http://ovh.to/Y7sVhLX
Revenir en haut Aller en bas
 
Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les quartiers du Sinapisme, des Jarretelles et du service à boire
» Histoire des Quartiers Havrais - Leure
» Eco quartiers comparables à l'éco quartier Rives de Seine
» Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires
» Besoin de renseignements sur les quartiers...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Histoire locale-
Sauter vers: