Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 POUR un 4ème collège dans la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: POUR un 4ème collège dans la ville   Mar 15 Juin 2010, 09:08

JUIN 2010

En 2008, Fontenay-sous-Bois comptait 1960 collégiens :
- 615 à Jean-Macé,
- 852 à Joliot Curie et
- 493 à Victor Duruy.

A la rentrée 2009/2010, le collège Joliot Curie avec 787 élèves prévus officiellement (mais combien effectivement décomptés le jour de la rentrée ?? 800, 850, 900 ?? ...), détenait une fois encore le triste priviliège d'être le collège le plus bondé du Val-de-Marne, http://www.creteil.snes.edu/IMG/pdf/2_-_effectifs_previsionnels.pdf

La construction d'un quatrième collège dans notre ville répondrait à deux impératifs,

1er impératif
«Le respect de collèges à taille humaine» voulu par le département du Val-de-Marne, avec des effectifs oscillant entre 400 et 600 élèves,
http://www.cg94.fr/files/0903/charte_de_la_sectorisation_scolaire.pdf

2ème impératif
«Un nouvel attrait pour l'enseignement public», qui entraînerait une moindre fuite des élèves vers le secteur privé (à Fontenay, rien qu'au primaire, on peut estimer que sur 3500 enfants en âge de scolarisation, 500 d'entre eux fuient le système public)


QUELS EMPLACEMENTS POSSIBLES ?

Après un certain temps de réflexion, et compte tenu des contraintes (foncières, de mixité sociale, ... ) je vois DEUX solutions possibles. Elles partent du principe que le quatrième collège permettrait de délester «Joliot Curie» de ses effectifs et sont, toutes deux, situées à proximité du Fort de Nogent avec l'utilisation concomitante du foncier disponible au niveau de l'ilôt Michelet (actuellement en friche) pour le transfert de certaines activités.

Solution 1 : les jardins ouvriers
Transfert au niveau de l’ilôt Michelet des activités «jardinage» et «barbecue» actuellement pratiqués dans les actuels jardins ouvriers situés en amont du Parc des Epivans (le long de l’avenue de Neuilly). Une fois le foncier des jardins ouvriers libéré, construction à cet endroit du 4ème COLLÈGE.

Solution 2 : le stade Merlen
Transfert au niveau de l’ilôt Michelet des activités «matchs de foot» et de l’activité estivale «Fontenay-sous-Soleil» actuellement pratiqués dans le «stade Merlen» (situé entre le Parc des Epivans et le fort de Nogent). Une fois le foncier du «stade Merlen» libéré, construction à cet endroit du 4ème COLLÈGE.


Dernière édition par JS le Mer 04 Mar 2015, 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 07 Juil 2010, 01:41

Pour construire un 4° collège pour les jeunes Fontenaysiens il faut compter 4 ans.
Certes.
Mais,

Pour construire un 4° collège pour les jeunes Fontenaysiens il faut aussi la volonté politique de saisir le rectorat de l'Académie de Créteil ici et maintenant. Cela tombe bien, l'Académie de Créteil est un territoire qui regroupe entre autres le 93 et le 94. Une gestion interdépartementale d'un projet de construction d'un collège intéressant Montreuil, Vincennes, Fontenay-sous-Bois ne devrait pas poser trop de problème au Recteur de l'Académie de Créteil.

Les fonds publics pratiquent depuis longtemps l'intercommunalité interdépartementale d'utilité publique, preuve en est la Maison de Retraite intercommunale sise avenue de Stalingrad.

Il serait intéressant de connaître l'avis de Monsieur Saint-Gal et de Madame Pierre, tous deux intéressés par ce projet puisqu'il s'agirait alors de rééquilibrer la mixité et la densité dans les collèges publics accueillant les jeunes Fontenaysiens.

Mixité, densité, urbanité, convivialité, citoyenneté....Une Ville à vivre en somme!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 07 Juil 2010, 09:06

Est ce que quelqu'un a demandé aux maires de Montreuil, de Vincennes et... de Fontenay ce qu'ils pensent de l'éventualité de création d'un collège intercommunal?
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 07 Juil 2010, 17:33

La question est à poser "in fine" au Maire de Fontenay, mais on peut aussi se demander si les conseillers généraux ont impulsé quelque chose de ce côté là auprès du Maire car c'est tout à fait dans leur rôle.

Mais peut-être pensent-ils que rien ne doit être engagé en ce qui concerne la création d'un 4° collège pour les Fontenaysiens?

Ils ont et tout cas et très certainement une position politique en ce qui concerne la mixité et la densité dans les collèges de Fontenay. Je pensais qu'il serait intéressant de les entendre à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 09 Juil 2010, 20:03

Ceci est un forum ouvert à tous meme aux elus! Ce qui ne veut pas dire que les elus soient obliges d y participer et que l on puisse interpreter leur silence: Je ne fais que m interroger quant à leur actuel interet et position par rapport a un 4 college: J ai le droit de m interroger tout haut et ils ont le droit de  penser que ce forum n est pqs le lieu propice pour des echanges concernant le 4 college.

Si je m interroge  ici et maintenant sur ce forum c est qu en tant qu elue il m importe de dialoguer avec les Fontenaysiens sur ce sujet.

Cela dit sans prejuger de ce que peuvent penser Liliane Pierre et Gilles Saint Gal, bien que je pense que leur participation à la discussion devrait porter ses fruits.

Je n ai pas dit que je n avais aucune information, je dis simplement qu il y a des informations qu il serait interessant de partager de maniere elargie avec les Fontenaysiens et qu il n est pqs dans mom role d elue de quqrtier ni d aller les chercher ni de les partager.

Et hop au boulot!

Excusez les fautes de frappe j ecris d un clavier suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 09 Juil 2010, 23:02

Oui au fait, pourquoi G.Saint Gal et L.Pierre ne nous parlent pas, sur ce forum, de cette idée, qui est un besoin bien exprimé par JS, d'un 4ième collège à Fontenay. Les conseillers généraux ne savent-ils pas communiquer?
D'autant qu'avec 150 logements sociaux en plus chaque année, en 4 ans on aura 600 logements, donc quelques centaines d'élèves en plus répartis sur tous les niveaux.
Marion Legouy-Desaulle a raison de s'exprimer sur ce forum, c'est une démarche moderne et utile.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 14 Juil 2010, 20:56

Ils ne peuvent pas tout faire ! bon sang ! nos élus de proximité...

Traiter les problèmes de l'énergie nucléaire à New york, rétablir la paix en Palestine et gérer la question des collèges dans le 94 en général et à Fontenay plus spécialement...

Il y a des priorités que diable...

Si en plus lorsque nous en aurons fini de torturer l'arrière train des mouches avec des idées innovantes on tentait de faire en sorte que des élèves quittent le collège à 16 ans en s'exprimant en français, en l'écrivant sans faire trop de fautes, en comprenant ce qu'ils lisent (ils ânonnent parfois) et en sachant chanter la Marseillaise ... enfin en maîtrisant ce que mon grand -père faisait à 12 ans lorsqu'il a quitté l'école primaire certificat d'études en poche... Nous aurions sans doute fait un immense pas en avant.

Dire qu'au milieu des années 50 il y avait un concours d'entrée en 6E avec une dictée couperet 5 fautes 0...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 15 Juil 2010, 00:07

Rectificatif: à New York il s'agissait de la prolifération des armes nucléaires.
Pour le reste d'accord sur le fond avec Christobal, mais il y a quand même des jeunes qui sont bien, des garçons et des filles qui suivent sérieusement leurs études et ont un comportement normal dans la société. Le problème c'est qu'on en parle peu .
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 15 Juil 2010, 16:56

Dont acte si nos conseillers généraux s'occupent de la non prolifération des armes nucléaires à New York nous aurons peut être une chance qu'Obama ou Poutine daigne nous construire un collège à Fontenay !

Qui a parlé de gens qui se dispersent ? encore qu'un voyage à New York gratos ça ne se refuse pas même si pour des gens de gauche aller dans le coeur du capitalisme représente à la fois un risque de contagion pire que la vache folle et une aventure exploratoire digne de Tintin...

Encore heureux que des élèves apprennent un peu à l'école cela me semble un minimum... cependant lors de mes contacts journaliers avec des bacheliers à rallonge (vous savez ceux qui comptent en Bac plus ...) je suis régulièrement surpris... Dommage que certaines mauvaises langues mettent un peu en doute la valeur de nos diplômes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 15 Juil 2010, 22:39

Toujours en forme le tonton
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 03:47

Citation :
Toujours en forme le tonton
En plus, le tonton fait vraiment avancer le débat ...  
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2077
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 04:35

C'est comme ça JS au lieu de débattre les gens polémiquent, cela évite de se prononcer sur le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 04:46

Moi je suis d'accord avec JS et matmut il faut débattre sur le fond. Pour cela il faudrait savoir quelles sont les projections d'effectifs pour le 1er cycle dans 4 ans. Il y a les classes primaires du CE1 et du CP qui seront en 6ième et aussi les maternelles auxquelles il faut ajouter les prévisions de nouveaux venus (150 logements par an), et retrancher la fuite annuelle vers le privé.
Ceci uniquement pour Fontenay. On aura alors une idée plus précise. C'est le travail de l'élu en charge des affaires scolaires et de son service.
JS a-t-il des données chiffrées fiables?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 07:44

oui voilà ce par quoi il faut commencer avant de réclamer un nouveau collège.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 09:57

Oui, parce que on aura du mal à imaginer un projet de Ville sans ce type de données objectives. Je serais assez d'avis d'obtenir ces données objectives 2011 et cela dès septembre 2010, en vue de préparer l'ordre du jour du prochain conseil de quartier du Plateau.

Et puis que nos enfants, petits enfants voire arrières petits enfants pour les plus tenaces d'entre nous soient au coeur de notre projet de Ville bien qu'ils ne soient pas en âge de voter, ma foi, pour ma part, je trouve cela plutôt motivant.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 18:53

Un seul chiffre compte à mes yeux : 850 élèves ! Voilà le nombre d'élèves qui se retrouvent chaque année entre les murs du collège Joliot Curie, alors même que le département du Val-de-Marne prône «Le respect de collèges à taille humaine», avec des effectifs oscillant entre 400 et 600 élèves,
http://www.cg94.fr/files/0903/charte_de_la_sectorisation_scolaire.pdf

La situation est d'ors et déjà inadmissible. Pourquoi donc faire appel à des projections démographiques ? Entendez-vous par là qu'il faille attendre que les effectifs de ce collège dépassent les 1000 élèves pour que cette demande soit prise en compte ? Le Conseil Général du Val-de-Marne oublierait-il ses grands principes dès lors que le problème se situe à Fontenay-sous-Bois ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 21:06

Ainsi je fais de la polémique…NT>NT>>

Effectivement si estimer anormal que des individus scolarisés de 6 ans à 16 ans aient un niveau de connaissances basique affligeant c’est faire de la polémique alors d’accord je suis polémiste mais plutôt que de critiquer mon intervention que proposez vous pour faire cesser cette situation anormale. ?

Un titulaire du CEP des années 60 faisant moins de 5 fautes dans une dictée où en sommes nous maintenant ?

Il est préférable de se lancer dans un projet de nouvel établissement sans en chiffrer le coût ou le besoin réel ça c’est du débat constructif !



Remarquer que la municipalité, le conseil général et la région sont aux mains des mêmes partis politiques c’est être polémiste et bien sur avec nos petits bras sur notre petit forum mais avec nos grandes idées on va traiter le dossier…je ne sais pas si c’est polémique mais ça me semble pour le moins ambitieux… je reste convenable.



Je lis avec plaisir qu’il faut la mixité sociale… l’égalité… et ainsi de suite heureusement que l’école alsacienne et les jésuites ne donnent pas la liste de leurs élèves car nos dignitaires égalitaristes seraient sans doute en fâcheuse posture à commencer par un ex-président qui ne respectait pas la carte scolaire pour sa fille…



Tous ces beaux discours ne font penser à nos écolos qui mettent tout le monde sur un vélo et Hulot en hélico…et personne n’est troublé…



Je crois qu’avant de nous attaquer aux grandes causes et de refaire le monde avec des élucubrations pédagogiques plus ou moins réalistes il serait plus sage de bien faire fonctionner les structures dont nous disposons… mais c’est moins porteur au niveau du débat électoral où l’on se paye de mots…



Fin de la polémique
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Ven 16 Juil 2010, 22:43

Là je suis d'accord avec tonton Christobal, si, comme le dénonce JS, les effectifs sont pléthoriques dans les collèges de Fontenay c'est que les élus départementaux et communaux chargés des affaires scolaires et de la prospective n'ont pas bien travaillé il y a 4 ou 5 ans. Gouverner c'est prévoir, dit-on, si les chiffres que donne JS et que ne dément pas Marion Legouy Desaulle sont exacts, cherchez l'erreur!
Pour ce qui concerne le niveau de l'enseignement, il y a certainement des impératifs à mieux respecter pour les apprentissages fondamentaux, les comités de programmes, les tests nationaux, les "experts", les corps d'inspections devraient mieux informer la population du niveau effectif des élèves français comparé à ce qu'il fut il y a 50 ans, et à ce qu'est celui des élèves européens actuels.
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 00:39

On a le droit de s'interroger sur les changements intervenus au niveau pédagogique, sur l'école d'aujourd'hui et son efficacité,...(pour ma part - cela ne l'étonnera sans doute pas- je ne partage pas le point de vue "décliniste" de Tonton...bref) mais en fait nous n'avons, localement pas de prise directe là-dessus: si mes souvenirs sont bons, toute la part pédagogique (programme, enseignants...) est du ressort de l'Etat.
Par contre, nous pouvons réclamer (j'oserai même, soyons fou, militer) pour une amélioration de la situation locale: création d'un 4ème collège ou classement en ZEP. Pour ma part, je n'ai pas d'avis pour l'instant mais je suis avec intérêt la discussion.

D'autant que, pour revenir à du concret, je suis parent de petits enfants scolarisés à Michelet. Pour discuter avec d'autres parents, je peux témoigner que beaucoup (et pas forcément les bobos) se posent la questions du privée à l'entrée du collège. Parmi eux, il y en a qui, qui comme moi, préfèreraient que leur enfant continue sa scolarité dans le public. Ce qui les (dé)motivent, c'est souvent la perspective d'un collège bondé avec des problèmes d'encadrement et de suivi qui en découle...

Pour finir, j'ai par ailleurs d'autres échos très positifs du collège et des profs qui y travaillent...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 01:48

Gerard a écrit:
Là je suis d'accord avec tonton Christobal, si, comme le dénonce JS, les effectifs sont pléthoriques dans les collèges de Fontenay c'est que les élus départementaux et communaux chargés des affaires scolaires et de la prospective n'ont pas bien travaillé il y a 4 ou 5 ans. Gouverner c'est prévoir, dit-on, si les chiffres que donne JS et que ne dément pas Marion Legouy Desaulle sont exacts, cherchez l'erreur!
Gérard,
Permettez que je vous invite à relire en détail le dernier billet de «tonton christobal». Lui et moi ne sommes pas exactement sur la même longueur d'ondes.

tonton christobal a écrit:
Il est préférable de se lancer dans un projet de nouvel établissement sans en chiffrer le coût ou le besoin réel ça c’est du débat constructif !
Il n'est point besoin de lire entre les ligne pour comprendre que, pour «tonton christobal», la situation N'EST PAS d'ors et déjà inadmissible. Donc pour lui, en l'état actuel des choses, la construction d'un 4ème collège ne se justifie point. Je serais curieux de savoir si tonton a des enfants et si oui, dans quel type d'établissement scolaire il les inscrit ... Il faut naturellement laisser la liberté de choix à chacun entre enseignement public et privé. Personnellement, je défends l'enseignement public et il me semble important d'enrayer la fuite des élèves vers le secteur privé (à Fontenay, rien qu'au primaire, on peut estimer que sur 3500 enfants en âge de scolarisation, 500 d'entre eux fuient le système public).

roselavy a écrit:
D'autant que, pour revenir à du concret, je suis parent de petits enfants scolarisés à Michelet. Pour discuter avec d'autres parents, je peux témoigner que beaucoup (et pas forcément les bobos) se posent la questions du privée à l'entrée du collège. Parmi eux, il y en a qui, qui comme moi, préfèreraient que leur enfant continue sa scolarité dans le public. Ce qui les (dé)motivent, c'est souvent la perspective d'un collège bondé avec des problèmes d'encadrement et de suivi qui en découle...
Oui roselavy, c'est bien là que ça coince : « avec la perpective d'un collège bondé, beaucoup de parents se posent la questions du privée à l'entrée du collège ». Ainsi, l'option pour l'enseignement privé n'est plus choisie. Non, dans le cas présent l'option de l'enseignement privée est subie du fait de la non-existence d'un 4ème collège qui permettrait de mieux répartir les effectifs.

MAIS, LA QUESTION INTÉRESSE T-ELLE NOS ÉLUS LOCAUX .... ??
et en premier nos Conseillers généraux Gilles Saint Gal et Liliane Pierre ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 03:05

Tonton Christobal ne juge pas si un nouveau collège est ou n'est pas nécessaire... il se demande si en débattre sur ce forum est la manière la plus efficace pour en avoir un... surtout lorsque les gens en charge de le financer semblent ne pas s'en occuper...
Pour ce qui concerne ma progéniture elle a suivi une scolarité normale dans les établissements de la république... à ceci près que j'ai toujours été assez censé pour m'installer dans des endroits convenables.
Maintenant si des amateurs de mixité veulent en expérimenter in situ les bienfaits je peux leurs indiquer quelques endroits où ils pourront vérifier la solidité de leurs convictions.
En ce qui concerne l'orientation des parents vers le privé si la qualité des installations a son importance les notions de tranquillité et de sécurité ne sont pas absentes...
Pour en finir avec mon "déclinisme" au sujet du niveau des élèves et de la valeur des diplômes je ne fais que me faire l'écho de ce que j'entends dans ma proche famille.
Samedi je me suis retrouvé avec 8 profs sur 20 personnes à table... mais ils ne savent pas de quoi ils parlent... ils n'avaient pas le discours estampillé "éducation nationale cogérée avec les syndicats" De même il n'est pas de bon ton de s'intéresser à la notation de nos facultés par des organismes étrangers ou de prendre en compte le fait que des personnes étrangères qui auparavant venaient étudier chez nous préfèrent maintenant aller ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 07:00

tonton christobal a écrit:
Tonton Christobal ne juge pas si un nouveau collège est ou n'est pas nécessaire... il se demande si en débattre sur ce forum est la manière la plus efficace pour en avoir un... surtout lorsque les gens en charge de le financer semblent ne pas s'en occuper...
Très bien. Mais alors, quelle démarche proposez-vous pour faire avancer ce dossier de 4ème collège pour Fontenay-sous-Bois ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 07:59

JS a écrit:
tonton christobal a écrit:
Tonton Christobal ne juge pas si un nouveau collège est ou n'est pas nécessaire... il se demande si en débattre sur ce forum est la manière la plus efficace pour en avoir un... surtout lorsque les gens en charge de le financer semblent ne pas s'en occuper...
Très bien. Mais alors, quelle démarche proposez-vous pour faire avancer ce dossier de 4ème collège pour Fontenay-sous-Bois ?

Je vais sans doute sembler original... une fois de plus je vais penser qu'il faut utiliser les règles en vigueur.

Il semble que des élus sont intéressés à ce que ce collège voit le jour, ne serait il pas plus efficace que ces personnes en actionnant leurs partis respectifs fassent pression sur les décideurs (qui sont de la même mouvance) pour faire avancer le dossier ?
Sans méconnaître l'intérêt de ce forum, il a tout de même ses limites.

Pourquoi des représentants importants des partis de gauche ne seraient ils pas capables d'agir sur le conseil général du Val de Marne qui sauf erreur de ma part est en charge des collèges ?
Il ne me semble pas interdit d'envisager que des élus de droite ou du centre puissent s' activer dans le même sens si la démarche est d'utilité publique... on peut rêver tout de même.

Maintenant si la tendance est de se faire plaisir individuellement ou en comité restreint en émettant des idées plus ou moins réalistes saupourdrées de considérations pédagogiques fumeuses le tout exprimé dans un langage abscons sur un forum d'intérêt local allons y gaiement mais le résultat ne me semble pas acquis.

Le forum comme plate forme de rassemblement éventuel, en faisant simple, clair, net et précis (est ce la cas ?) certes oui, ensuite on passe aux choses sérieuses et on lance l'action politique ! les élus sont là pour ça...

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément... à la lecture de certaines interventions je m'interroge.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 11:37

Tonton, je veux bien que l'on parle de l'éducation en primaire et dans les collèges, mais pour l instant je préfère me concentrer sur la surcharge d'effectifs au collège Joliot Curie.
Js, en ce qui concerne le stade merlen ce n'est pas sûr que le terrain soit jugé propre à la construction étant donné ses caractéristiques.

A l'heure où le Grand Paris a été mis au vert ( Ministère de l'Espace Rural) et Blanc envoyé aux pâquerettes, il serait malheureux que la gauche locale et tous les liens privilégiés dont elle dispose au Sénat, à l' Assemblée et the last but not the least aux conseils généraux du 93 et 94, il serait malheureux, disais-je, que la gauche dans son ensemble ne se saisisse pas de ce problème de surcharge d'effectifs au collège Joliot Curie pour faire la preuve qu'il n'est pas besoin de tout centraliser pour prendre des décisions efficaces en intercommunalité+interdépartementalité. Je reviens sur une suggestion que j'avais faite sur l'ancien forum: autant on peut concevoir un gros collège pour une communauté d'agglomérations en rase campagne (tissu urbain lâche), autant dans une métropole comme Paris et ses banlieues (tissu urbain resserré) le problème se pose différemment. Je ne comprends pas que l'on se refuse à envisager la nécessité de créer des collèges à taille humaine au prétexte de l'obstacle de l'intercommunalité et de l'interdépartementalité si ce n'est pour donner à Sarkosy les bâtons pour nous battre!!!!

Roselavy reste à la périphérie du problème car il est des écoles primaires qui ne sont pas bondées et qui souffrent justement de la fuite de certains parents vers le privé. Pareillement pour des collèges qui peinent à faire le plein pour cause de stratégies d'évitement des familles. Je nous rappelle que le collège public est un établissement ouvert à tous sans aucune discrimination d'argent, de religion, couleur de peau, nationalité, et de niveau contrairement aux écoles privées qui n'hésitent pas à se délester sur le public des élèves dont elles ne veulent plus!!!!Ce qui veut dire qu'il y a parfois beaucoup plus de risques pour l'enfant et l'adolescent à se retrouver dans un milieu "protégé" mais compétitif où les "moins bons" seront inexorablement écartés qu'à s'épanouir dans un environnement moins sélectif mais plus près des réalités de la vie.



Décidément, il n'y a pas moyen, urbanisme et éducation ont vraiment partie liée. Il serait intéressant par exemple de comparer les résultats au brevet des trois collèges de Fontenay. mais on pourrait aussi de pencher d'un peu plus près sur les parcours scolaires et les parcours professionnels associés....Pas sûr que les résultats des brevets soient des indicateurs suffisants.



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 17:02

Marion Legouy-Desaulle a écrit:

Je ne comprends pas que l'on se refuse à envisager la nécessité de créer des collèges à taille humaine au prétexte de l'obstacle de l'intercommunalité et de l'interdépartementalité si ce n'est pour donner à Sarkosy les bâtons pour nous battre!!!!

Bravo ! si une municipalité de gauche, un conseil général de gauche et une région de gauche n'arrivent pas à se coordonner pour construire un collège c'est de la faute de Sarko... peut est il aussi responsable de la température élevée actuelle...

A l'intention de l'administrateur :
Sans méconnaître l'intérêt du forum comme moyen de diffusion de l'information, outil de consultation ou force de proposition... il n'en reste pas moins que les décisions surtout lorsqu'elles engagent des fonds sont du ressort du politique.

Je suis d'ailleurs navré de constater que lorsque certaines carences sont signalées dans ces colonnes il y a souvent une bonne âme pour expliquer :
1- que ce n'est pas vrai
2-que ce n'est pas tout à fait aussi important ou pas si grave que ça...
3-in fine l'argument massue qui m'indigne parfois car il ne m'amuse plus étant le " c'est pire ailleurs..." il est évident que si la référence de base est une campagne perdue dans un pays pauvre d'Asie ou une ville ravagée par des années de guerre civile Fontenay est paradisiaque...

C'est pour ces raisons que je pense qu'il serait bon que sur ce forum les idées exprimées soient claires, si possible réalistes afin que les excuses ci dessus mentionnées ne puissent pas être crédibles.

Lorsque je constate que des questions de jardins, d'agités sur la voie publique ou des problèmes de stationnement ou de circulation sont niés, occultés... et que l'on perd des mois à accepter d'envisager la question pour d'ailleurs ne pas la résoudre... je me demande s'il s'agit de cécité volontaire, de négligence ou de mauvaise foi... je me dis qu'avec d'autres politiques aux commandes (puisque ceux qui y sont ne font pas et que d'autres du même bord ne peuvent pas faire...) le résultat serait peut être différent.

Cette tirade n'aurait pas sa justification si le nom de SARKO n'était pas venu dans le débat comme un cheveux sur la soupe...
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Sam 17 Juil 2010, 20:41

Marion Legouy-Desaulle a écrit:

Roselavy reste à la périphérie du problème car il est des écoles primaires qui ne sont pas bondées et qui souffrent justement de la fuite de certains parents vers le privé...

Comme je l'indiquais dans mon message, j'apportais juste un témoignage sur la situation particulière des parents que je côtoie à Michelet.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Dim 18 Juil 2010, 00:06

roselavy a écrit:
Marion Legouy-Desaulle a écrit:

Roselavy reste à la périphérie du problème car il est des écoles primaires qui ne sont pas bondées et qui souffrent justement de la fuite de certains parents vers le privé...

Comme je l'indiquais dans mon message, j'apportais juste un témoignage sur la situation particulière des parents que je côtoie à Michelet.
Oui roselavy, vous avez bien raison et votre témoignage est assez éclairant sur la situation. N'hésitez pas à parler largement autour de vous du débat «4ème collège» qui se tient ici sur le Forum du Plateau. Plus nombreux seront les parents d'élèves à prendre conscience du problème, plus nous serons en mesure de faire pression sur les politiques qui pour l'instant restent dans le discours «si il n'y a pas de 4ème collège c'est la faute ... » à Sarko, à la gauche du CG94, à l'inexistence d'intercommunalité, à untel ou unetelle. Comment noyer le poisson, tourner autour du pot et ne pas faire de proposition concrète .... à croire que c'est là le travail des politiques.

Personnellement je fais des propositions concrètes de foncier disponible. Après on peut toujours épiloguer, mais sans foncier à mettre à disposition, je vois mal comment construire !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Dim 18 Juil 2010, 07:13

Lu dans "Val de Marne, le magazine du conseil général" n°270 page 16

Il est de la responsabilité des politiques de prendre en compte leurs (il s'agit des jeunes) aspirations mais aussi leurs malaises.

Gilles Saint Gal Vice président du Conseil Général en charge de la Jeunesse, du Tourisme et des Loisirs Canton de Fontenay-sous-Bois Est.

et dans la même revue, page XIX

A Savoir

Le Conseil général veut favoriser la mixité sociale dans les collèges. Mais les nouvelles dispositions assouplissant la carte scolaire viennent contrecarrer cette volonté en accentuant les inégalités entre établissements.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 03:05

Favoriser la mixité en pénalisant l'habitat individuel, en laissant disparaître les commerces, en étant passif devant la paupérisation de la ville... et en construisant de plus en plus de logements sociaux... et des immeubles.

Nul doute que les "bourgeois" vont être tentés de venir s'installer à Fontenay.

Ensuite on s'étonnera que la mixité sociale soit une coquille vide de sens dans la localité.

Si vous n'étiez pas installé avec votre famille depuis parfois une ou deux générations et que vous ayez quelques revenus iriez vous investir à Fontenay pour vous loger en faisant construire votre maison ?

Si vous aviez cette idée êtes vous certain que votre arrivée serait la bienvenue ? surtout si vous pensez mal ...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 06:32

tonton christobal a écrit:
Favoriser la mixité en pénalisant l'habitat individuel, en laissant disparaître les commerces, en étant passif devant la paupérisation de la ville... et en construisant de plus en plus de logements sociaux... et des immeubles.

Nul doute que les "bourgeois" vont être tentés de venir s'installer à Fontenay.

Ensuite on s'étonnera que la mixité sociale soit une coquille vide de sens dans la localité.

Si vous n'étiez pas installé avec votre famille depuis parfois une ou deux générations et que vous ayez quelques revenus iriez vous investir à Fontenay pour vous loger en faisant construire votre maison ?

Si vous aviez cette idée êtes vous certain que votre arrivée serait la bienvenue ? surtout si vous pensez mal ...
Quel rapport avec le sujet "POUR un 4ème collège dans la ville" ??
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 06:57

Quel rapport avec le sujet "POUR un 4ème collège dans la ville" ?

Le rapport me semble assez direct, mais il est possible de penser de manière différente...

Expliquement comme disait un fin lettré :
Mon intervention découle directement des regrets manifestés par nombre d'intervenants du manque de mixité sociale dans les établissements publics locaux, des préférences des parents qui se tournent vers le privé qui semblent inquiétantes, sans compter ceux qui vont aller scolariser leurs enfants ailleurs dans le public (les grands parents c'est pratique) et carte scolaire ou non ça a fonctionné.

Si les Fontenaysiens inscrivent en grand nombre leurs enfants hors de la ville sera t il nécessaire de construire un nouveau collège ? c'est une évidence mathématique à prendre en compte.

Donc pourquoi cette absence de mixité sociale et cette fuite du public pour aller vers le privé ou simplement ailleurs ? Se poser la question c'est commencer à y répondre.

Si des classes moyennes reculent à l'idée de s'installer à Fontenay et que nous continuons l'implantation de logements sociaux la mixité si chère à nos politiques ne se fera pas par manque de "matière première"... et si les élèves potentiels quittent la ville aura t on besoin de collège ? Nous pouvons aussi avoir quantitativement les nombre d'enfants rendant nécessaire le collège mais la mixité sera absente... est ce but recherché ?

Il est possible de me contredire systématiquement mais généralement lorsque j'émets une idée j'ai les arguments pour la justifier...
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 07:38

tonton christobal a écrit:

Si des classes moyennes reculent à l'idée de s'installer à Fontenay
Shocked
Alors là, j'aimerais savoir où vous êtes allez chercher ça. Au vu des prix pratiqués et du nombre de ventes réalisées (cf. statistiques des notaires), il n'y a vraiment aucune raison de s'inquiéter de ce côté.

Citation :
Il est possible de me contredire systématiquement mais généralement lorsque j'émets une idée j'ai les arguments pour la justifier...

jocolor Quelle prétention !

Conclusion de vos brillantes interventions: il faut mettre fin à la construction de logements sociaux dans la ville et revenir aux méthodes éducatives des années 60.
Aouah! Quelle finesse, quelle hauteur de vue...nous restons confondu par la profondeur de votre réflexion.
Merci Tonton.

Allez, soyons un peu sérieux. Le sujet ne vous intéresse pas: passez votre chemin ! Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 08:14

ROSELAVY ça continue toujours plus fort :

Brillante démonstration du dialogue démocratique on pratique l'exclusion du contradicteur...

Invention totale de propos qui me sont prêtés c'est digne du système stalinien

Tertio je suis sérieux et je n'ai que faire de vos grossièretés qui sont maintenant habituelles.

In fine je ne comprends pas si je suis à coté de la plaque pour quelle raison des gens qui semblent largement au fait des problèmes éducatifs s'inquiètent de l'exil de certains élèves du public vers d'autres établissements eux aussi publics du voisinage (le tout accéléré par la suppression de la carte scolaire) et comment s'explique la progression du privé au dépend du public...

Pour ce qu'il en est de l'immobilier il est toujours possible de faire de l'auto satisfaction locale mais il n'est pas interdit de faire des comparaisons avec des communes voisines... ni bien sur d'avoir un avis qui ne plaise pas à ROSELAVY.

Contrarier ROSELAVY devient pour moi un passe temps occasionnel ludique... il ne faut cependant pas abuser des bonnes choses.

Sur ces bonnes paroles je vais aller voir John Wayne et ensuite dormir du sommeil du juste ayant accompli dans la sérénité ma BA journalière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 08:48

Effectivement Roselavy il conviendrait de mettre fin à la construction de logements sociaux à Fontenay qui en compte déjà près de 35% sur l'ensemble de son habitat.
Si on veut de la mixité sociale il faut aussi des accessions à la propriété, une solution pour les épargnants qui ne sont pas des riches, il faut aussi attirer des cadres moyens et supérieurs, la mixité style Roselavy uniquement par le bas de l'échelle sociale est une grave erreur que certaines villes paient maintenant très cher, et qui hélas est irréversible.
La construction d'un 4ième collège semble inutile pour les élus, le classement en ZEP de ce gros collège de 800 élèves allégerait déjà le problème.
Les élus socialistes refusent en général de voter des subventions pour les écoles privées de la commune, ils doivent aller au bout de cette logique laïque en mettant tout en oeuvre pour que l'école publique soit l'école de la chance et dispose des meilleurs moyens, ce qui n'est pas le cas.
Tonton Christobal a des arguments, c'est son droit, d'autant qu'il n'a pas tort. Depuis Chevènement et son rêve de bac pour 80% d'une tranche d'âge, les "spécialistes" de l'éducation nationale constatent une baisse de niveau en primaire et ensuite des carences graves dans tout le secondaire. Des impasses tragiques dans le supérieur faute d'orientation et de sélection précoce.
Mais s'il vous plait monsieur l'administrateur demandez à ces fougueux intervenants de s'expliquer sans nécessairement s'invectiver.
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 09:47

Pour moi la question de la construction des logement sociaux n'a rien à voir la dedans (Tonton fait le lien, pas moi): d'ailleurs vous extrapolez sur mon opinion à ce sujet.
Citation :
la mixité style Roselavy uniquement par le bas de l'échelle sociale est une grave erreur que certaines villes paient maintenant très cher, et qui hélas est irréversible.


Le centre de cette discussion, pour moi, c'est comment agir pour avoir sur Fontenay des collèges publics qui proposent un enseignement de qualité, dans un environnement épanouissant pour mes enfants et ceux des autres: ça passe peut être par le classement en ZEP de Joliot Curie, peut être par la création d'un 4ème collège.

Le reste, c'est de la polémique. Tonton y a son petit talent: je le laisserai désormais l'exercer en solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 14:56

Fontenay est plein de "bourges" friqués et les établissements scolaires de la ville sont envahis par les rejetons des résidents de Saint Mandé, Vincennes et Saint Maur des Fossés... c'est à la fois visible et inquiétant... d'autant qu'ils profitent de la suppression de la carte scolaire pour mettre le bel édifice éducatif local en danger.

On se bat pour venir étudier à Fontenay !

C'est ainsi que les écoles privées des environs se trouvent désertées et les écoles publiques de la ville bondées en raison de l'arrivée incontrôlable d'élèves venant des communes extérieures.

Il convient donc pour obtenir à une mixité sociale et scolaire de construire encore plus de logements sociaux qui rétabliront l'équilibre local menacé par le grand nombre de familles royales en exil habitant Fontenay et d'expulser de nos établissements tous ces enfants venus "d'ailleurs" dont vient tout le mal.

Commencer la journée en riant un peu quel bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 18:25

roselavy a écrit:
Le centre de cette discussion, pour moi, c'est comment agir pour avoir sur Fontenay des collèges publics qui proposent un enseignement de qualité, dans un environnement épanouissant pour mes enfants et ceux des autres: ça passe peut être par le classement en ZEP de Joliot Curie, peut être par la création d'un 4ème collège.

Le reste, c'est de la polémique. Tonton y a son petit talent: je le laisserai désormais l'exercer en solitaire.
Oui roselavy, pour moi également le centre de la discussion est bien celui d'avoir sur Fontenay des collèges publics de qualité. Le sujet "Logement sociaux à Fontenay" semble tenir à coeur à tonton christobal. Si tel est le cas il serait préférable qu'il créée un nouveau sujet spécifique à cette question.

tonton christobal a écrit:
In fine je ne comprends pas, si je suis à coté de la plaque, pour quelle raison des gens qui semblent largement au fait des problèmes éducatifs s'inquiètent de l'exil de certains élèves du public vers d'autres établissements eux aussi publics du voisinage (le tout accéléré par la suppression de la carte scolaire) et comment s'explique la progression du privé au dépend du public...
tonton se demande, je cite, «pour quelle raison des gens qui semblent largement au fait des problèmes éducatifs s'inquiètent de l'exil de certains élèves» Rolling Eyes Rolling Eyes Roselavy, l'a déjà fort bien expliqué. C'est assez simple : « avec la perpective d'un collège bondé, beaucoup de parents se posent la question du privé à l'entrée du collège ». L'option de l'enseignement privé (Montalembert, Albert de Mun, La Providence, ...) , qui semble avoir la faveur de tonton christobal (qui me démentira si je dis une contre-vérité), n'est plus donc choisie, mais subie du fait de la non-existence d'un 4ème collège qui permettrait de mieux répartir les effectifs.

En conclusion, la question est bien de savoir si nos élus veulent agir pour la promotion pour un enseignement public de qualité et donc attractif (avec des collèges véritablement à taille humaine) ou bien s'ils préfèrent se complaire dans le système actuel qui de part des effets repoussoirs contribue indirectement à faire la promotion de l'enseignement privé.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Lun 19 Juil 2010, 23:21

Très bien ainsi dans un établissement neuf on devrait bien étudier... sans en méconnaître les bienfaits je fais quelques remarques...
Détruisons vite Henri IV et Louis le Grand qui doivent être inadaptés à toute scolarité réussie...
Sans doute peut on aussi penser que l'école est un lieu sanctifié ou rien de grave ne peut survenir...
Curieusement c'est souvent dans les établissement où rien ne se passe que le pire survient..

Pour ma part je pense mais sans doute suis-je dans l'erreur que dans un établissement neuf avec un nombre d'élèves raisonnables on obtiendra certainement rien de convenable si les élèves sont ceux qui :
-ont une scolarité épisodique
-passent la moitié de leurs nuits dehors
-fument et deal (utile les jeunes pour shouffer)
-de temps en temps participent aux feux de joie qui font la réputation des banlieues françaises.
-ceux dont les parents ne s'occupent pas et sont débordés dès qu'il faut prendre la moindre décision.
Je connais des famille où tous les majeurs sont au chômage et où personne ne se lève pour préparer les enfants à aller à l'école, c'est la "grande" qui va au collège qui est en charge de la question...

Je connais des communes où l'action conjuguée d'une équipe municipale cohérente, la participation des équipes éducatives, l'aide de magistrats spécialisés dans les problèmes de mineurs et il faut bien l'avouer le concours d'une équipe de la police municipale et nationale ont amené une amélioration en matière d'absentéisme et de respect d'un minimum des règles de vie en société... j'arrête là je commence à en avoir trop dit la lapidation n'est pas loin.

La plupart des boites privées sont dans des locaux anciens loin d'être des modèles de modernité... donc si les parents y envoient leurs enfants ne faut il pas en chercher la raison ailleurs que dans la qualité du bâti mais dans une qualité de vie et une sérénité que le public n'offre plus dans certaines villes ?

Avez vous compris mes interventions relatives à la mixité des élèves et à la composition du tissus social ?
Sinon il est possible aussi de tenir pour négligeables mes observations et de faire en matière d'école ce qui se fait en matière de logement : construire, loger et voir dégrader le bien immédiatement pour recommencer à rebâtir cinq ans plus tard ...

Lorsque l'on s'attache au contenant en oubliant de contrôler le contenu il est fréquent d'avoir des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mar 20 Juil 2010, 02:12

tonton christobal a écrit:
La plupart des boites privées sont dans des locaux anciens loin d'être des modèles de modernité... donc si les parents y envoient leurs enfants ne faut il pas en chercher la raison ailleurs que dans la qualité du bâti mais dans une qualité de vie et une sérénité que le public n'offre plus dans certaines villes ?
La question n'est pas celle de locaux modernes ou bien vétustes. J'avais d'ailleurs initialement proposé que le site de l'ancienne usine à pianos Gaveau serve de lieu d'accueil pour ce 4ème collège (mais devant les réserves de M. Pascal Clerget, 1er Adjoint au Maire, j'ai retiré ma proposition). La question est simplement celle du «respect de collèges à taille humaine» voulu par le département du Val-de-Marne, avec des effectifs oscillant entre 400 et 600 élèves,
http://www.cg94.fr/files/0903/charte_de_la_sectorisation_scolaire.pdf
Après, que les locaux soient anciens ou neuf, ça n'est pas très important. Ne nous trompons pas de débat. Ce que je demande c'est simplement que les collégiens fontenaysiens soient aussi bien traités que les autres élèves du Val-de-Marne. Force est de constater qu'avec un collège public de plus de 850 élèves, tel n'est pas le cas actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mar 20 Juil 2010, 06:12

BRAVO,
A toton et roselavy pour leur combat de militant Basketball mais qui ne fait pas avancer la chose.
A notre conseillère qui découvre une situation vielle de près de trente ans (je parle de la situation de Joliot Curie : problème de violences d' absentéisme, de surpopulation....).
Hé oui en 1981 (déjà) les parents de Michelet se posaient la même question et envoyez leurs enfants dans le privé (s'ils en avaient les moyens), conclusion rien n'a changé que le gouvernement soit de droite ou de gauche.
Placer le collège en ZEP n'est pas une solution (donner quelques billets, ajouter un ou deux enseignants)??? Cela ne poussera pas les murs ni ne faira pas des classes supplémentaires (je parle là de classe en dur).
Bien sûr il y a une solution pour que le nombre d'élèves par classe soit diminué, que tous les enfants puissent être accueillis : LES 3/8 et oui que n'y a t'ont pas pensé ! une session de 6 heures à 14 heures, la deuxième de 14 à 22 heures et enfin la troisième de 22 à 6 heures!

On peut encore trouver des solutions plus absurdes, faire des commissions pour enterrer le sujet, mais on ne doit pas laisser JS seul sur un combat aussi primordial.
Il y a des choix a faire et celui-ci me semble le plus urgent (un 2 cinéma, un opéra, un lycée du spectacle peuvent attendre même des logements sociaux ). Prenons les choses dans l'ordre.

Bon courage JS dans ce combat contre l' inertie de l' administration et d'un bon nombre de parents, le fait d'avoir créé ce post a le mérite de soulever le problème et d'empêcher les politiques de l' ignorer (les paroles s'envolent, les écrits restent).
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: 86   Mer 21 Juil 2010, 02:26



Bon Tonton, comment dire? Tout d'abord il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis....Il fut un temps où vos propos tenus sur ce Forum m'ont quelque peu fait bondir....Mais en la circonstance je me sens un peu moins seule....Vos derniers propos me semblent frappés au coin du bon sens. Non, vous n'êtes pas tout seul, je vois très bien le lien entre urbanisme et collège. Nous sommes au moins deux, ça n'est pas la foule mais ce n'est plus le désert et les petits ruisseaux font les grands fleuves....

Mais comme disait Molière, Messieurs à force de ne pas nous entendre nous pourrions nous disputer....

JS, qu'est-ce donc cette proposition que vous avez faite à Pascal Clerget? Cela semble bien intéressant, quand en avez-vous parlé la dernière fois avec lui? Quelles raisons a-t-il invoquées?

Je ne sais si j'étais visée, mais pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, sachez que j'ai une connaissance approfondie en tant que parent d'élève de la problématique public/privé ayant tout essayé et à chaque fois ayant à l'esprit les intérêst de mes enfant, très différents d'un enfant à l'autre, et les moyens financiers dont je disposais. Oui Tonton a raison, n'en déplaise à certains, il est des écoles communales côté est très agréables, nichées dans des îlots de verdure et plutôt désertées et des primaires/ collèges/lycées privés BONDES, mal aérés, aux petites et chiches cantines hors de prix ce qui fait que les grands vont avaler n importe quoi au macdo d'à côté, pour ensuite s'évanouir de chaleur dans des minuscules salles de classe. Tout cela n'empêche pas des taux de réussite de 100% au bac et des kyrielles de mentions.
Mais il est des écoles communales et des collèges c^té est qui ont tant de mal à recruter que l'on se trouve habiter à 50m de l'école Michelet et Joliot Curie et voir ses enfants affectés à Henri Wallon et puis Jean Macé.

Js a absolument eu raison de nous saisir sur la question d'un 4° collège pour les Fontenaysiens ( et non pas pour un 4° college à Fontenay, bien que c est peut-être ce qui adviendra).

Simplement et là Tonton a raison, il ne faudrait pas qu'en dédoublant Joliot Curie on casse la mixité sociale du collège aussi bondé soit-il.

Maintenant si au niveau construction logement sur le canton Est ( c'est là que le bât blesse) on persiste à vouloir construire du logement social coincé entre la dep 186 et l'A86, si c'est tout le projet de ville de ce côté là de la ville on est mal partis.....


Maintenant le pavé dans la mare: les école côté ouest sont bondées car il ya un très gros turn over côté ouest, les jeunes couples achètent, font des enfants qui vont en primaire puis revendent soit pour cause de divorce soit pour s'installer en plus grand plus loin. En tout cas ils achètent et ils revendent à de jeunes couples qui....et voilà pourquoi les écoles côté ouest ne désemplissent pas.

Côté Est: en majorité logement social, location, les jeunes couples louent, font des enfants, ne divorcent pas moins, pas plus qu'à l'ouest, mais en tout cas comme ils louent, ils ne sont pas obligés de revendre. Et comme le versant Est, pour ceux qui n'ont pas l'occasion de s 'y promener, est une des plus grande réussite paysagère de l'Est Parisien, Merci Mr Bayeurte, les gens restent. Ou du moins restaient car avec la loi Boutin les choses se sont fâcheusement compliquées. C'est aussi une raison pour laquelle les écoles de l'est ne sont pas bondées comme les écoles de l'ouest.

Je crois que nous sommes arrivés à un équilibre de plus en plus fragile, d'un côté des ouvriers et artisans ont décédé, les pavillons ont été vendus aux jeune bobos qui ne restent pas! Et ce n'est pas bon pour la spéculation immobilière. De l'autre coté un versant qui risque de se paupériser si on n'y prend garde.

On pouvait jusqu'à présent s'enorgueillir de la mixité sociale à Fontenay-sous-Bois, mais en fait l'écart pourrait se creuser dangereusement entre l'ouest et l'est.

Pour ma part et en résumé pour aujourd'hui, il me semble qu'on pourra envisager sereinement un dédoublement du collège Joliot Curie qu'à la condition d'un projet de ville consistant versant Est.

JS quand on parle d'un 4° collège bien sûr on s'attache à l'aspect matériel, foncier mais au travers d'un 4° collège c'est aussi le projet de ville dans son ensemble qui apparaît ou n'apparaît pas.....


Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 21 Juil 2010, 06:35

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
JS, qu'est-ce donc cette proposition que vous avez faite à Pascal Clerget? Cela semble bien intéressant, quand en avez-vous parlé la dernière fois avec lui? Quelles raisons a-t-il invoquées?
Ouppsss !! Je m'apperçois que je viens d'énnoncer une contre vérité. Pascal Clerget ne s'était pas positionné sur le site "Usine à pianos Gaveau", mais sur la parcelle "Barbe Découpade". De toute manière cela revient au même puisque ce sont des parcelles à l'ouest ("chez les riches" paraît-il ...).

Pascal Clerget a dit :
« L'engagement de contribuer à construire un 4ème collège tient compte de l'impératif de "mixité". Ce n'est donc pas à Découpade qu'on règlera cette question ! »
source, http://forum.aceboard.net/8091-1839-17091-0-POUR-4eme-college-dans-ville.htm
Posté le 08/07/2009 10:54:01 (Le message initial ayant été posté antérieurement dans une autre rubrique)

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Js a absolument eu raison de nous saisir sur la question d'un 4° collège pour les Fontenaysiens ( et non pas pour un 4° college à Fontenay, bien que c est peut-être ce qui adviendra). Simplement et là Tonton a raison, il ne faudrait pas qu'en dédoublant Joliot Curie on casse la mixité sociale du collège aussi bondé soit-il.
Le risque est en effet bien réel. J'ai bien étudié la question et quel que soit le schéma envissagé, un 4ème collège risque d'aboutir à regrouper entre eux les élèves des écoles E. Vaillant et R. Rolland d'une part et Michelet et J. Ferry d'autre part. En terme de mixité sociale il y a mieux. Et pourtant aux dernières élections caantonales (Fontenay-Ouest 2008), les deux candidates de gauche, Liliane Pierre (PC) et Murielle Michon (PS), proposaient dans leur programme la construction d'un 4ème collège. L'idée était séduisante ...

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Maintenant le pavé dans la mare:
les école côté ouest sont bondées car il ya un très gros turn over côté ouest, [...]
Côté Est: [...], les gens restent. Ou du moins restaient car avec la loi Boutin les choses se sont fâcheusement compliquées. C'est aussi une raison pour laquelle les écoles de l'est ne sont pas bondées comme les écoles de l'ouest.

Je crois que nous sommes arrivés à un équilibre de plus en plus fragile, d'un côté des ouvriers et artisans ont décédé, les pavillons ont été vendus aux jeune bobos qui ne restent pas! Et ce n'est pas bon pour la spéculation immobilière. De l'autre coté un versant qui risque de se paupériser si on n'y prend garde.

On pouvait jusqu'à présent s'enorgueillir de la mixité sociale à Fontenay-sous-Bois, mais en fait l'écart pourrait se creuser dangereusement entre l'ouest et l'est.
Eh oui, vous avez bien résumé la situation. Ce sont les écoles privées du coin qui peuvent se frotter les mains !

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Pour ma part et en résumé pour aujourd'hui, il me semble qu'on pourra envisager sereinement un dédoublement du collège Joliot Curie qu'à la condition d'un projet de ville consistant versant Est.

JS quand on parle d'un 4° collège bien sûr on s'attache à l'aspect matériel, foncier mais au travers d'un 4° collège c'est aussi le projet de ville dans son ensemble qui apparaît ou n'apparaît pas.....
Oui, nous sommes bien d'accord. Mais il n'y aura malheureusement pas de projet de ville versant Est, si ce n'est le statu-quo. Ceux qui tiennent les rennes de l'actuelle majorité municipale ont un seul projet de ville. Il porte sur le côté Ouest (en particulier le secteur Rigollots-Carrières-Parapluies) et consiste à construire le plus de logements possibles (en particulier sociaux) avec tout de même de petits équipements bien utiles comme des crèches par exemple (il ne faudrait pas qu'on puisse leur reprocher de ne pas construire d'équipements collectifs). Quelques exemples : L'ex-garage Lecoeur (sans équipement), le site Barbe Bécoupade (un crèche prévue), l'ex-imprimerie EFI (rue d'Estienne d'Orves / rue de Trucy).

Mais si on prends l'école Jules Ferry ? Depuis 2004 la mairie promet d'étendre l'auvent !! Dès qu'il pleut, les mômes sont rincés !! Alors envisager son extension ... Quant à construire un nouveau collège ...

Ok il y a la petite extension de l'école Pasteur, mais c'est un peu court tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 21 Juil 2010, 17:54

Finalement ça progresse :

Nous commençons à envisager que le meilleur établissement n'est pas systématiquement le plus récent et que la clientèle qui va y résider a son importance... peut être que lorsque l'on en aura terminé avec des évaluations chiffrées et que l'on s'occupera un peu plus des aspects qualitatifs des problèmes nous aurons d'autres discours.

Le cerveau, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner... Pierre DANINOS

Vaste programme qui se vérifie lorsque l'on arrive de temps en temps à se livrer à un examen clinique au lieu de servir les réponse politico-syndicalo-philosophiques pré mâchées dont on peut constater régulièrement les limites...

Pour trouver la bonne réponse à un problème il convient de se poser les bonnes questions et de ne pas être verrouillé dans les appréciations.

Confondre les causes et les effets conduit à l'erreur d'appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 21 Juil 2010, 21:03


Le risque est en effet bien réel. J'ai bien étudié la question et quel que soit le schéma envissagé, un 4ème collège risque d'aboutir à regrouper entre eux les élèves des écoles E. Vaillant et R. Rolland d'une part et Michelet et J. Ferry d'autre part. En terme de mixité sociale il y a mieux. Et pourtant aux dernières élections caantonales (Fontenay-Ouest 2008), les deux candidates de gauche, Liliane Pierre (PC) et Murielle Michon (PS), proposaient dans leur programme la construction d'un 4ème collège. L'idée était séduisante ...

JS, l'idée était et reste séduisante car elle correspond à une vraie attente côté ouest vu les remboursements d'emprunt, les pensions alimentaires, la cantine de l'école privée (les frais de scolarité du privé eu égard aux impôts que nous payons tous sont moins coûteux que la mauvaise bouffe servie dans les établissements privés qui elle, n'est pas financée par nos impôts). A y regarder de plus près la localisation des effectifs des collèges et dans lycées privés vous constateriez qu'une part non négligeable des élèves ne viennent pas des beaux quartiers tout proches mais drainent fortement des quartiers beaucoup moins favorisés mais qui ont "la chance" de se trouver par exemple sur la ligne du 118, ligne sursaturée s'il en est mais ce n'est pas au défenseur du Métro aux Rigollots voir au Val à qui je vais faire l'article! (voyez comme tout est lié!).

JS, vous envisagez des possibilités à partir du schéma existant, c'est pour ça que vous ne trouvez pas de solution. C'est le schéma existant qu'il faut changer et vous verrez comme le 4° collège s'inscrira tout naturellement dans le nouveau projet de Ville.

Ma position , qui est celle du PS , est celle-ci: d'accord pour renforcer la mixité sociale côté ouest mais c'est à l'est qu'elle reste à construire et sur tous les fronts: Emploi-Education-Logement.

La veine à explorer côté foncier, bâti est le maillage Mare à Guillaume, actuel centre commercial Auchan, Péripole Nord et il faut arrêter de cloisonner et brider les projets, il faut ouvrir la cage aux oiseaux.

Il ne faut pas céder à la fatalité d'un centre d'affaire en pleine expansion dont les employés se tapent 2h de transports en commun par jour, d'un centre commercial qui entre en déshérence, de projets HLM coincés entre les pots d'échappement, un noeud ferro-routier qui dicterait sa loi, un complexe sportivo-cultuel dans l'impasse......

Nous nous battrons pour un nouveau quartier attractif, valorisé par une vraie mixité sociale logements, emplois, Education.

Imaginez seulement un nouveau quartier en lieu et place de l'actuel centre commercial qui s'étiole, la pente est douce de ce côté là, c'est une disposition de terrain particulièrement heureuse pour créer un nouveau quartier de logements.
Vous verrez alors, JS, comme le collège Jean Macé n'aura plus besoin de recruter jusqu'aux portes de Joliot Curie et l'école Henri Wallon jusqu'aux portes de Michelet.

Cela dit, il en va du projet de Ville comme de la Ville: il y a des entrées de projet comme il y a des entrées de Ville. Et cela me va assez que l'entrée de projet d'un 4° collège à l'ouest puisse ouvrir aussi vers un projet de quartier à l'est.

C'est bien la preuve de la pertinence du problème que vous nous posez.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 21 Juil 2010, 22:18

Marion Legouy-Desaulle a écrit:


Marion Legouy-Desaulle a écrit:
JS, l'idée était et reste séduisante car elle correspond à une vraie attente côté ouest vu les remboursements d'emprunt, les pensions alimentaires, la cantine de l'école privée (les frais de scolarité du privé eu égard aux impôts que nous payons tous sont moins coûteux que la mauvaise bouffe servie dans les établissements privés qui elle, n'est pas financée par nos impôts). A y regarder de plus près la localisation des effectifs des collèges et dans lycées privés vous constateriez qu'une part non négligeable des élèves ne viennent pas des beaux quartiers tout proches mais drainent fortement des quartiers beaucoup moins favorisés mais qui ont "la chance" de se trouver par exemple sur la ligne du 118, ligne sursaturée s'il en est mais ce n'est pas au défenseur du Métro aux Rigollots voir au Val à qui je vais faire l'article! (voyez comme tout est lié!).
La construction du futur lycée sur le site de la Cité industrielle, à Vincennes, rue de la Jarry (à proximité du Carregour des Rigollots) va considérablement changer la donne. Il est fort probable que les élèves venant de collèges publics seront prioritaires sur ceux venant de collèges privés. Personnelement, je n'enverrai pas mes enfants dans un établissement privé. Pour que son enfant atteigne le niveau requis en fin de collège, les établisements privés ne sont pas l'unique recours.
http://www.vincennes.fr/Famille/Jeunesse/Laurent-Lafon-elu-president-du-SIVU-pour-le-futur-lycee

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
JS, vous envisagez des possibilités à partir du schéma existant, c'est pour ça que vous ne trouvez pas de solution. C'est le schéma existant qu'il faut changer et vous verrez comme le 4° collège s'inscrira tout naturellement dans le nouveau projet de Ville.

Ma position , qui est celle du PS , est celle-ci: d'accord pour renforcer la mixité sociale côté ouest mais c'est à l'est qu'elle reste à construire et sur tous les fronts: Emploi-Education-Logement.
Assurément. Mais tant que le PS ne tiendra pas les rennes de la majorité municipale de gauche ...

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
La veine à explorer côté foncier, bâti est le maillage Mare à Guillaume, actuel centre commercial Auchan, Péripole Nord et il faut arrêter de cloisonner et brider les projets, il faut ouvrir la cage aux oiseaux.
Projet ambitieux. Juridiquement et économiquement, Auchan est un poids lourd ...

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Il ne faut pas céder à la fatalité d'un centre d'affaire en pleine expansion dont les employés se tapent 2h de transports en commun par jour, d'un centre commercial qui entre en déshérence, de projets HLM coincés entre les pots d'échappement, un noeud ferro-routier qui dicterait sa loi, un complexe sportivo-cultuel dans l'impasse......
Non, pas céder à la fatalité. Juste être réaliste ... l'exemple du complexe sportivo-cultuel dans l'impasse est à ce titre bien choisi.

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Nous nous battrons pour un nouveau quartier attractif, valorisé par une vraie mixité sociale logements, emplois, Education.

Imaginez seulement un nouveau quartier en lieu et place de l'actuel centre commercial qui s'étiole, la pente est douce de ce côté là, c'est une disposition de terrain particulièrement heureuse pour créer un nouveau quartier de logements.
Vous verrez alors, JS, comme le collège Jean Macé n'aura plus besoin de recruter jusqu'aux portes de Joliot Curie et l'école Henri Wallon jusqu'aux portes de Michelet.
C'est courageux. Mais ceux qui tiennent les rennes de la majorité municipale vous suivront-ils ?

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Cela dit, il en va du projet de Ville comme de la Ville: il y a des entrées de projet comme il y a des entrées de Ville. Et cela me va assez que l'entrée de projet d'un 4° collège à l'ouest puisse ouvrir aussi vers un projet de quartier à l'est.
Ce sera long, très long. Un classement en ZEP du collège Joliot Curie serait peut-être plus rapidement mis en place. Encore qu'avec les actuelles restrictions gouvernementales sur les clssements ZEP , ça n'est pas si évident que cela. Sans compter qu'il faudrait que notre Sénateur-Maire se saisisse du dossier. Vraiment pas évident.

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
C'est bien la preuve de la pertinence du problème que vous nous posez.
La pertinence. J'ai donc au moins ça pour moi. A moins que ce soit de l'impertinence. Qui sait ? Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Mer 21 Juil 2010, 22:31

@M. Legouy,

Vous devenez intéressante quand vous jouez carte sur table !

Ce projet est séduisant et présente au moins l'intérêt d'inscrire les questions qui touchent le quartier dans un ensemble plus large.
Deux remarques (qui sont aussi des question):

- visiblement la question du 4ème collège apparait dans les 140 engagements: à l'initiative de qui (parti ou personne)?
- les propositions que vous faites sont (peut être) réalisables à (très) long terme: le classement ZEP de joliot curie ne pourrait-il pas améliorer la situation à court terme comme semblait le penser JS?

Sur votre projet maintenant, j'ai quelques doutes (même si sur le fond, je le répète je le trouve séduisant): "un centre commerciale en déshérence"?(pour moi, ce n'est vraiment pas le cas d'auchan/ le noeud ferro-routier, de quelle marge de manoeuvre peut disposer la ville? (l'ensemble de la question doit plutôt relever de l'Etat - jamais très souple sur ces questions- et de la région, non?)
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 22 Juil 2010, 05:24

roselavy a écrit:
@M. Legouy,

- visiblement la question du 4ème collège apparait dans les 140 engagements: à l'initiative de qui (parti ou personne)?

Les 140 engagements sont le fruit de la réflexion de l'ensemble de la majorité municipale, rendons néanmoins à César ce qui appartient à César, l'impulsion première est Communiste, ce qui va de soi et ne me pose personnellement aucun problème. Etant nouvelle de cette mandature j'ai bien évidemment pris le train en marche.

- les propositions que vous faites sont (peut être) réalisables à (très) long terme: le classement ZEP de joliot curie ne pourrait-il pas améliorer la situation à court terme comme semblait le penser JS?

[b]Oui, sauf que le classement ZEP entraîne une augmentation du nombre de classes, je ne suis pas sûre qu'il y ait la place à Joliot mais cela sera facilement vérifiable dès la rentrée prochaine. Tonton a fait une remarque très juste en ce qui concerne la confusion entre cause et effet qui entraîne des erreurs d'appréciation. Si vous n'avez pas un projet très structuré à long terme, c'est dans le court terme que vous commettrez les erreurs qui vous empêcheront de construire vos projets du long terme.


Sur votre projet maintenant, j'ai quelques doutes (même si sur le fond, je le répète je le trouve séduisant): "un centre commerciale en déshérence"?(pour moi, ce n'est vraiment pas le cas d'auchan/ le noeud ferro-routier, de quelle marge de manoeuvre peut disposer la ville? (l'ensemble de la question doit plutôt relever de l'Etat - jamais très souple sur ces questions- et de la région, non?)

Je me méfie des idées séduisantes, il y a dans la séduction une part de fascination qui me dérange, étant moi-même rétive à toute forme d'embrigadement. Je préférerais être convaincante, mais bon....
Compte tenu du potentiel commercial du site élargi au noeud ferro-routier et à Péripole et éventuellement à une augmentation possible du nombre de logements, j'ai cru entendre au travesr de discussions avec certaines personnes, que la direction de Auchan n'était pas spécialement satisfaite de l'état actuel des choses. Je ne suis pas dans le projet de monter un collectif de défense des intérêts commerciaux de Auchan, mais je me dis que si tous les partenaires sont bien dans leur rôle de défendre leurs intérêts, en ce qui nous concerne ici sur le Forum c'est l'intérêt général de la Ville et son développement harmonieux qui prime, je me dis que nous pourrions trouver des points de convergence....
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 22 Juil 2010, 07:04

roselavy a écrit:
@M. Legouy,

- les propositions que vous faites sont (peut être) réalisables à (très) long terme: le classement ZEP de joliot curie ne pourrait-il pas améliorer la situation à court terme comme semblait le penser JS?
puis
Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Oui, sauf que le classement ZEP entraîne une augmentation du nombre de classes, je ne suis pas sûre qu'il y ait la place à Joliot mais cela sera facilement vérifiable dès la rentrée prochaine.
Faire de la question des locaux un obstacle au classement de Joliot Curie en ZEP .... Oui c'est vrai, à effectifs d'élèves égaux, un classement de collège en ZEP aurait pour conséquence d'augmenter sensiblement le nombre de classes. Mais ce n'est là qu'un problème technique dont le politique peut très bien s'abstraire, encore faudrait-il qu'il en aît la volonté. «Il se croît plus malin que les autre le JS» me direz-vous. Eh bien non. Mais simplement, pour résoudre cette question de locaux, et vu que l'on ne sait pas où l'on va en terme de projet de ville, il serait tout à fait possible de louer provisoirement des Algeco et de les entreposer sur l'îlot Michelet pour accueillir quelques classes du collège. Cela se fait danns des écoles primaires (je connais une enseignante de Lorraine qui enseigne dans de tels locaux). J'ai moi-même eu l'occasion de suivre des cours universitaires dans de tels préfabriqués. Je n'en suis pas mort. Mais bon, ma proposition de classement immediat en ZEP ne semble pas intéresser grand monde. Alors les élèves continueront à se serrer à plus de 30 par classe dans un établissement de 850 élèves ... et ensuite on osera encore nous parler de «collèges à taille humaine». La bonne blague Rolling Eyes

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Tonton a fait une remarque très juste en ce qui concerne la confusion entre cause et effet qui entraîne des erreurs d'appréciation. Si vous n'avez pas un projet très structuré à long terme, c'est dans le court terme que vous commettrez les erreurs qui vous empêcheront de construire vos projets du long terme.
Peut-être bien que mon idée «court-termiste» de classement en ZEP vaut mieux que le statu-quo dans l'attente de lendemains qui chantent avec des super projets à la clé. Du concret, s'il vous plait. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 22 Juil 2010, 07:39

Je pense qu'il serait convenable d'adresser une lettre au Sénateur Maire, lui posant clairement la question: quelle solution envisagez-vous pour éviter le sur effectif du collège Joliot Curie?
Solution à court terme? solution à moyen-long terme? pas de solution?
La lettre pourrait utilement figurer sur ce forum, ainsi que sa réponse. Cette démarche aurait au moins l'avantage de la clarté et permettrait d'envisager la suite à donner.

Toutes les remarques de JS, ainsi que des autres participants sont très pertinentes et ont tout à fait leur place sur ce forum.
Quant à Marion Legouy Desaulle, elle me surprend agréablement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: POUR un 4ème collège dans la ville   Jeu 22 Juil 2010, 08:33

La question bien sur doit être posée officiellement . Sinon on se fera plaisir entre nous avec des petits débats infructueux pour un résultat voisin de zéro.

En rationalisant les questions comment intervenir ?

-Hiérarchiser les besoins.
-Déterminer les urgences.
-Cerner les autorités en charge des problèmes
-Évaluer la situation en fonction de l'environnement et de son évolution future car l'école n'est pas une structure isolée à usage limité dans le temps dépendant du caprice du moment mais une structure pérenne qui doit être insérée dans un contexte plus large... que ce soit sur un plan géographique, démographique ou social.

Surtout comme le disent les praticiens sérieux : ne rien faire et ne pas prendre d'initiatives même si elle proviennent d'une intention louable qui aggrave une situation déjà compliquée...

Donc on prend un peu de recul, on structure la pensée et comme le dit GERARD on formalise en faisant une démarche écrite auprès de la mairie.

Démarche qui peut d'ailleurs utilement être relayée au conseil général qui saut erreur est maitre d'oeuvre pour les collèges...
Revenir en haut Aller en bas
 
POUR un 4ème collège dans la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» POUR un 4ème collège dans la ville
» Un indien dans la ville
» Décidemment on ne peut jamais être tranquille dans cette ville [PV: Deadpool] (16 ans +)
» Jeu "Un tour dans la ville (LE : déchiffrage & compréhension de la lecture)
» coupure de gaz dans notre ville @@@@@

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Les services publics de votre quartier-
Sauter vers: