Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Fabrique à idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Fabrique à idées    Dim 30 Juin - 17:14

Rappel du premier message :

Comme évoqué dans le cadre de "la Fabrique à idées", voici le 1er thème à discuter ensemble.

Il est particulièrement d'actualité pour faciliter l'insertion professionnelle de nos enfants dès cet été...

" Création d'une plateforme d'aide a la recherche de stages associant les jeunes, les parents d'élèves, les entreprises de toutes tailles présentes sur le territoire et dans les villes voisines."


-> Qu'en pensez-vous ? Connaissez-vous déjà des initiatives de ce type ?


Il fait écho à ce qui a déjà été initié dans les propositions (4 pages):

"Soutien à l’emploi et à la recherche de stages pour les jeunes."

"Soutenir l'émancipation des jeunes et leur autonomie dans des projets de service civique."
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 31 Juil - 19:59

Pas du tout d'accord avec Libellule, les quartiers ont leurs problèmes, aux élus de la comprendre et d'y trouver remèdes. Ils ont échoué, donc changeons d'élus.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 31 Juil - 22:05

Libellule a écrit:
Je crois que sur le fonds on peut envisager une mise en commun des travaux des conseils de quartier se ressemblant pour faciliter les échanges et retours d'experiences. Par exemple si trois quartiers, disons de type pavillonnaire, portaient un projet commun, ai hasard, le stationnement, ou la desserte en transports, leurs actions communes pourraient peut-être faciliter la mise en forme d'une politique communale dédiée. Dans les quartiers plus denses, un thème comme le commerce de proximité pourrait peut-être être mieux coordonné, et, ou réciproquement. Je ne vois pas pour ma part pourquoi cela pourrait nuire à un quartier d'envisager une coordination inter quartiers dans le cadre d'actions axées sur le mieux Vivre ensemble à Fontenay, sans oeillères entre quartiers.

Je suis d'accord avec vous Libellule.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 31 Juil - 22:30

résultat des courses une belle tôle pour la gauche à Fontenay en 2014 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 31 Juil - 22:36

Le stationnement, les transports, le commerce de proximité, la sécurité ne sont pas des problèmes spécifiques à tel ou tel quartier, mais à l'ensemble de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 31 Juil - 22:39

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Libellule a écrit:
Je crois que sur le fonds on peut envisager une mise en commun des travaux des conseils de quartier se ressemblant pour faciliter les échanges et retours d'experiences. Par exemple si trois quartiers, disons de type pavillonnaire, portaient un projet commun, ai hasard, le stationnement, ou la desserte en transports, leurs actions communes pourraient peut-être faciliter la mise en forme d'une politique communale dédiée. Dans les quartiers plus denses, un thème comme le commerce de proximité pourrait peut-être être mieux coordonné, et, ou réciproquement. Je ne vois pas pour ma part pourquoi cela pourrait nuire à un quartier d'envisager une coordination inter quartiers dans le cadre d'actions axées sur le mieux Vivre ensemble à Fontenay, sans oeillères entre quartiers.

Je suis d'accord avec vous Libellule.

elle est d'accord avec tout le monde... du moment qu'elle pense rester dans la course.
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Fabrique : auto construction   Dim 1 Sep - 9:53

De retour avec « la Fabrique à idées », voici le nouveau grand thème à discuter pour cette rentrée :

« Développer la mise en œuvre de projets dans les quartiers via l’auto construction.

Souvent volontaires pour « faire eux mêmes » les citoyens se voient opposer une lourdeur administrative qui freine la créativité, les capacités citoyennes et associatives. »


-> Avez-vous des expériences dans ces démarches participatives ?


Il fait écho à ce qui a déjà été initié dans les propositions :

« Associer les citoyens avec des référendums d’initiative populaire. »
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 1 Sep - 10:38

patoo a écrit:
De retour avec « la Fabrique à idées », voici le nouveau grand thème à discuter pour cette rentrée :

« Développer la mise en œuvre de projets dans les quartiers via l’auto construction.

Souvent volontaires pour « faire eux mêmes » les citoyens se voient opposer une lourdeur administrative qui freine la créativité, les capacités citoyennes et associatives. »


-> Avez-vous des expériences dans ces démarches participatives ?


Il fait écho à ce qui a déjà été initié dans les propositions :

« Associer les citoyens avec des référendums d’initiative populaire. »


Les expériences avec les écolos :
1- se faire insulter au conseil de quartier
2- se trouver face à des murs déconnectés de nos besoins et des réalités qui nous inventent des dispositifs aussi inutiles que couteux.
3- au bout de trois minutes découvrir qu'ils vont instaurer de nouveaux impôts, de nouvelles taxes ou des prélèvements.
4- s'attendre à la mise en place des "comités Théodule" pour leurs copains qui feront du gras dont les élucubrations déjantées seront inutiles.
5- organiser quelques manifestations violentes régulièrement.

Pour le reste c'est le vide sidéral ! chacun est libre d'ajouter ses impressions
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 1 Sep - 10:44

Dans la ZUP il y a eu l'expérience des Castors
Pour les référendums d'initiative populaire.... chiche
La création de parkings publics à gestion privée
La pose de caméras sur l'espace public
L'accroissement ou non  du pourcentage de logements sociaux
......

Le référendum global se fera dans les urnes en mars prochain
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 1 Sep - 10:51

Mistigri a écrit:
Dans la ZUP il y a eu l'expérience des Castors
Pour les référendums d'initiative populaire chiche
La création de parkings publics à gestion privée
La pose de caméras sur l'espace public
L'accroissement ou non  du pourcentage de logements sociaux
......

Le référendum global se fera dans les urnes en mars prochain
Les écolos posent des questions qui ne nous intéressent pas et qui ne nous concernent que de fort loin.
En bref c'est du babillage de mômes qui tournent en rond en auto suffisance. Ils s'alimentent de leurs visions en attendant de se déchirer à la première occasion ou lors du prochain congrès... comme d'habitude.

Ils ne se bougent physiquement que pour aller mettre la pagaille chez les agriculteurs ou dans la rue lors d'un G quelconque sinon c'est colloques et bavardages ésotériques pour bobos.

Pour le concret c'est simple : ils ne savent pas faire ils ne sont pas équipés pour !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 1 Sep - 11:02

@ patoo

L'auto construction, c'est quoi?
Mieux qu'avec des architectes et des professionnels du bâtiment?
Des cubes en bois? Des maisons qui seront déglinguées dans 10 ans?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3043
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 1 Sep - 12:40

KIK a écrit:
@ patoo

L'auto construction, c'est quoi?
Mieux qu'avec des architectes et des professionnels du bâtiment?
Des cubes en bois? Des maisons qui seront déglinguées dans 10 ans?
Non, c'est du Lego.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Mer 4 Sep - 11:38

C'est vrai que ce mot d'autoconstruction m'a également intrigué ;
Voici ce que wikitruc en dit http://fr.wikipedia.org/wiki/Autoconstruction

Il s'agirait donc, appliqué au plan local, que des habitants s'intérressent de plus près à une gestion alternative des zones encore en friche, (chez eux, ou appartenant à l'espace public?) si celles-ci restaient trop longtemps des terrains vagues sans projet de constructions institutionnalisées... (chantiers publics ou privés financés par des gros investisseurs).

Ce pourrait être une des motivations... Je suis un peu perplexe, sur l'aspect "individualisé de ce concept" mais trouve l'idée intéressante s'il s'agit d'indiquer aux élus quels pourraient être les souhaits des habitants en terme d'architecture, -suivant telle ou telle norme, de paysage ou de jardins, voire même d'activités à implanter sur des terrains qui devraient faire l'objet d'un aménagement dans un quartier donné (crèche, maisons ou immeubles, à caractère social ou pour la classe moyenne, etc...

Construire selon la volonté des habitants en quelque sorte, et non selon des idéaux politiques quels qu'ils soient.
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Auto construction   Mer 4 Sep - 14:28

Un exemple : le jardin partagé "Rateau lavoir' rue Charles Bassée...

http://www.jardinons-ensemble.org/IMG/pdf/la_becheuse_au_rateau.pdf

Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Fabrique à idées : une monnaie locale à Fontenay ?   Ven 18 Oct - 8:41

Retour de la « Fabrique à idées », avec une proposition par semaine avant un grand événement festif prévu fin novembre...

Le thème de la semaine, repris volontiers de "Fontenay en transition" concerne l'implantation d'une monnaie locale.

Les quelques recherches menées sur le terrain amènent à penser que ce projet de créer une monnaie exclusivement sur notre ville ne serait pas viable pour trois raisons essentielles :
- Nous n'avons pas assez de commerce de proximité.
- Il nous faudrait un bassin d'habitants plus large.
- Nous ne disposons pas à ce jour de suffisamment de force pour porter seuls une monnaie locale.
.

-> Que pensez-vous de l'éventualité de relayer "la pêche" à Fontenay ?

La suite sur : http://fontenaysousbois.eelv.fr/?p=2987
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 18 Oct - 12:36

patoo a écrit:
Retour de la « Fabrique à idées », avec une proposition par semaine avant un grand événement festif prévu fin novembre...

Le thème de la semaine, repris volontiers de "Fontenay en transition" concerne l'implantation d'une monnaie locale.

Les quelques recherches menées sur le terrain amènent à penser que ce projet de créer une monnaie exclusivement sur notre ville ne serait pas viable pour trois raisons essentielles :
- Nous n'avons pas assez de commerce de proximité.
- Il nous faudrait un bassin d'habitants plus large.
- Nous ne disposons pas à ce jour de suffisamment de force pour porter seuls une monnaie locale.
.

-> Que pensez-vous de l'éventualité de relayer "la pêche" à Fontenay ?

La suite sur : http://fontenaysousbois.eelv.fr/?p=2987
A l'heure de l'Euro, de l'Union et la mondialisation, les zozos écologistes fontenaysiens envisagent l'utilisation d'une monnaie locale, 'la Pêche " qui a été lancée il y a quelques mois par leurs homologues zozos  écologistes de Montreuil...

Alors que l'économie nationale va si mal, alors que notre pays compte plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent à Pôle emploi, l'idée de lancer une monnaie locale  tient du pur délire et montre bien que ces bobos sont complètement coupés des réalités de la vraie vie....

Extrait de Challenge:

"De quoi amuser la population la plus aisée

Un scepticisme que partage Grégory Micheletti, propriétaire de quatre commerces sur la rue de Paris: "L'économie réelle, elle n'est pas locale", estime-t-il, donnant l'exemple de ses fromages, livrés en direct depuis les Cévennes et le Gers. Le projet est "rigolo" et "fera parler de Montreuil", mais à l'heure où les commerçants courent après la trésorerie et où les particuliers jonglent avec le débit différé de leur carte bleue, la pêche "ne s'adresse qu'à la population la plus aisée", conclut-il
"



Challenge a écrit:
Monnaie locale : à Montreuil on va pouvoir payer en pêches plutôt qu'en euros
Publié le 22-09-2013 à 17h42

Par Challenges.fr

Cette monnaie locale sera échangeable contre des euros à  l'office de tourisme ou à la mairie de la troisième ville la plus peuplée d'Ile-de-France.

A compter du mois de novembre, les habitants de Montreuil en Seine-Saint Denis pourront payer en "pêches" plutôt qu'en euros chez une trentaine de commerçants volontaires, une première expérience de monnaie locale en Ile-de-France qui donne déjà des idées aux communes voisines.

"Ici on a la Pêche!", voilà le slogan qui s'affichera sur la vitrine des boutiques participantes, signalant aux Montreuillois qu'ils peuvent venir y dépenser leurs billets libellés en pêches, explique Bastien Yverneau, responsable de l'association Montreuil en Transition, à l'origine du projet.

Pour tenter l'expérience, il faudra se rendre à l'office de tourisme ou à la mairie, afin échanger ses euros contre ces billets, au graphisme réaliste et imprimés sur papier sécurisé.

Le but: inciter à consommer local, chez les petits commerçants plutôt que dans les grandes chaînes, et sans passer par le circuit bancaire, donc sans "participer à la spéculation ou alimenter les paradis fiscaux", souligne Bastien Yverneau. Un discours qui a reçu un écho favorable à la mairie de Montreuil, dirigée depuis 2008 par l'écologiste Dominique Voynet.

Une subvention de 30.000 euros devrait être votée lors du prochain conseil municipal, jeudi 26 septembre, pour aider au démarrage du projet (frais d'impression des billets, mise en place de points de change des euros en pêches, etc.). "La question de la relocalisation de l'économie fait évidemment partie de nos principes, de nos ambitions", souligne Florence Fréry, maire adjointe au développement économique et à l'emploi.

Le commune acceptera les paiement en pêches

Au delà de ce soutien financier, la ville souhaite aussi être "prescripteur", explique l'élue. Les habitants pourront ainsi payer en pêches dans les centres municipaux de santé et les centres de quartier, une première pour une monnaie locale en France.

Cette implication donne de l'ambition à ses créateurs, qui voient déjà la pêche en pionnière d'une monnaie alternative de dimension régionale.

Contacté par des associations du XIème arrondissement de Paris et du Val-de-Marne, Bastien Yverneau leur propose ainsi "de reprendre notre projet, clé en main, pour qu'ils n'aient pas repartir de zéro et puissent lancer la pêche en trois mois".

Si les monnaies complémentaires fleurissent en France, avec une vingtaine d'initiatives en quelques années, à Toulouse, à Romans-sur-Isère ou au Pays basque, elles restent très marginales, avec "au mieux un millier d'utilisateurs", observe Jérôme Blanc, maître de conférence en sciences-économiques à Lyon II.

Certains commerçants sont sceptiques

Mais à Montreuil, la pêche trouve "un ecosytème favorable", affirme Montreuil en Transition. La troisième ville la plus peuplée de la banlieue parisienne, avec un peu plus de 100.000 habitants, compte en effet un tissu associatif très dense, un niveau élevé de participation citoyenne, et plusieurs commerces alternatifs emblématiques, tels que les supermarchés coopératifs des Nouveaux Robinsons.

Tout se jouera dans la capacité à recruter au-delà des commerçants, à convaincre des médecins, des plombiers, ainsi que les fournisseurs des commerçants, de se laisser payer en pêches, estime Bastien Yverneau. Pour l'instant, le projet n'en est pas là. Quelques enseignes ont déjà donné leur accord, dont la librairie Folies d'Encre, dans le centre commercial de la Croix de Chavaux, mais la majorité des commerçants rencontrés n'est pas au courant de l'initiative.

Tout au plus en ont-ils entendu parler par un voisin, ou ont-ils reçu un prospectus, mais le mécanisme du projet reste flou. Farid Aït Slimane, gérant du bar restaurant de quartier Harmony, dans le Bas-Montreuil, attend de voir pour se lancer: "Cela dépendra du succès rencontré. Je suis commerçant; si les gens jouent le jeu, je vais jouer le jeu".

De l'autre côté de la rue, au Manhattan, la pêche a moins bonne presse. "On reste à l'euro, c'est plus sûr", lâche le patron, Aissa Bouarroudj. Ses clients sont plus loquaces: "On a déjà assez de pièces dans la poche, on ne va pas jongler avec trois monnaies", s'exclame Jean.

De quoi amuser la population la plus aisée

Un scepticisme que partage Grégory Micheletti, propriétaire de quatre commerces sur la rue de Paris: "L'économie réelle, elle n'est pas locale", estime-t-il, donnant l'exemple de ses fromages, livrés en direct depuis les Cévennes et le Gers. Le projet est "rigolo" et "fera parler de Montreuil", mais à l'heure où les commerçants courent après la trésorerie et où les particuliers jonglent avec le débit différé de leur carte bleue, la pêche "ne s'adresse qu'à la population la plus aisée", conclut-il.
Source: http://www.challenges.fr/economie/20130922.CHA4609/monnaie-locale-a-montreuil-on-va-pouvoir-payer-en-peches-plutot-qu-en-euros.html
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 25 Oct - 8:57

Suite de la « Fabrique à idées », avec une proposition par semaine avant un grand événement festif prévu fin novembre…

-> Environnement urbain : faut il faire disparaître ou diminuer la pub de la ville (panneaux 4x3, sucettes, panneaux de fléchage commerciaux...)

Et faut il réglementer les enseignes, en particulier lumineuses ?




Et pour plus d'informations, vous pouvez consulter:

- Synthèse des propositions pour une réglementation nationale de la publicité et des enseignes protectrice des paysages et de l’environnement

- Paysages de France
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 25 Oct - 9:21

J'ai bien une idée mais elle ne va pas plaire :
Lister tout ce qui fonctionne mal et y remédier, lister ce qui peut et doit être amélioré et mettre en place des solutions...

J'ai quelques idées : faire fonctionner les laveuses pour nettoyer les rues, réparer les trottoirs, entretenir l'existant...

alors on commence quand ou on institue la pêche pour aller au marché de verdun le samedi ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 25 Oct - 10:28

patoo a écrit:

-> Environnement urbain : faut il faire disparaître ou diminuer la pub de la ville (panneaux 4x3, sucettes, panneaux de fléchage commerciaux...)

C'est en effet une bonne idée. La démarche a été engagée et le nombre des panneaux 4 x 3 a été divisé par 3 en quelques années dans la ville.


Pour le sucettes, le modèle économique est sensiblement différent, mais vous avez raison de poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 25 Oct - 10:38

Voir le travail important effectué par Murielle Michon dans le domaine du fléchage commercial:

http://www.plateaufontenay.net/t11p200-les-commerces-de-proximite-dans-notre-quartier#10967
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Cimetière : pour un espace de recueillement laïc de qualité et la création d'un jardin du souvenir   Jeu 31 Oct - 8:20

Nouvelle idée de circonstance pour "La Fabrique" en cette période de Toussaint, proposée par plusieurs écologistes:



Au cimetière, pour un enterrement laïc, il n'y a pas vraiment  de lieu d'accueil de qualité où a lieu la mise en terre. En cas de pluie pour une cérémonie d'au revoir, pour le recueillement, pour les prises de parole, ce peut être pénible en plus d'être triste.

Une "salle des familles" existe à l'entrée, et il y aurait enfin un projet de création de réhabilitation à la demande la responsable du cimetière. Mais nous proposons aux services concernés une concertation tenant compte de l'ordonnancement du cimetière afin que l'élément végétal y soit plus présent.




En effet il y a le choix entre des petites maisons de granit  pour les cercueils ou des encore plus petites boites de béton pour les urnes funéraires. D'où cette idée, comme un certain nombre de communes l'ont déjà fait, de réaliser un jardin du souvenir, assez grand pour que les familles puissent disperser les cendres.

Ce jardin est un beau sujet pour des paysagistes.  A Fontenay le lieu s'y prête en ouvrant un peu le mur sur la rue Lacassagne (en associant le voisinage au projet), pour dégager l'horizon, ouvrir à l'au delà ! Cela contribue à une culture écologique, de tout redonner à la terre, au cycle du vivant, volontairement, et d'en faire un jardin. En plus une telle approche est plus économique  qu'une concession en tant de crise!

Ainsi des exemples existeraient à Rueil-Malmaison, près du bois de Saint Cucufa, avec  une salle de verre et de bois au milieu de la nature où l'on peut lire des textes et écouter de la musique, et enterrer la personne dans un vaste gazon fleuri avec des pierres tombales... Mais aussi  les cimetières allemands et anglais où la beauté agit comme une pommade apaisante...




-> Votre avis concernant

-  un espace de recueillement laïc de qualité au cimetière

- la création d'un jardin du souvenir permettant la dispersion des cendre et le recueillement

- l'ordonnancement afin que l'élément végétal y soit plus présent ?




Source : http://fontenaysousbois.eelv.fr/?p=3016
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 31 Oct - 9:56

Si il y a un lieu communal de bonne qualité, n'allons pas cherché la petite bête pour faire du Buzz. Les questions posées par Patoo montre qu'il y a bien longtemps qu'elle n'a pas circulé dans le cimetière.
Citation :
- un espace de recueillement laïc de qualité au cimetière

- la création d'un jardin du souvenir permettant la dispersion des cendre et le recueillement

- l'ordonnancement afin que l'élément végétal y soit plus présent ?
L'espace de recueillement a été créé par feu Mr.Legendre qui si il n'avait pas brillé pour sa gestion des marchés s'était particulièrement investit pour la rénovation du cimetière.
Le jardin du souvenir existe déja, peut être pas sous la forme qui vous plairait mais il est là.
Maintenant pour le troisième questionnement, si vous attendez un espace boisé vous rappelant le bois de Vincennes,c'est vrai que vous pouvez être déçue.Pensez simplement que dans un cimetière, de plus en zone urbanisée,l'espace est compté et que ce qui compte en priorité c'est l'entretient de cet espace et là c'est vrai que c'est plutôt satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 31 Oct - 10:12

Le maire-adjoint s'appelait Francis Gendre. Paix à son âme.
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: 23 nov : échangeons sur l’avenir de notre ville   Ven 1 Nov - 14:59

Fabienne Bihner et Marc Brunet, chefs de file Europe Ecologie – Les Verts,
avec le soutien de Laurence Abeille, notre députée,

vous invitent à la « Fabrique à idées »


Venez contribuer,  avec vos idées,  à un atelier participatif citoyen

Soirée conviviale avec animation musicale et buffet partagé

Samedi 23 novembre de 18h à 22h


Foyer Ambroise Croizat, 64 Rue Jules Ferry, Fontenay-sous-bois

Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 1 Nov - 15:09

Je suis socialiste et la question ouverte par Patoo est intéressante, voici ma contribution

Marion a écrit:
Jardin du souvenir, promenade du souvenir où toutes les religions y compris celle de n'en avoir aucune y trouvent leur place.Travailler la liaison paysagère entre les religions et non-religions, l'apaisement et le recueuillement pour tous, ouvrir le cimetière à la promenade. S'inspirer des jardins d'Albert Kahn de la forêt Vosgienne au jardin japonais...Développer la culture des jardins et de la promenade dans les cimetières.
Et celle d'une amie qui m'a beauoup émue:

une amie a écrit:
La semaine passée j'étais à Cardiff pour me recueillir sur la tombe d'une amie. Ces magnifiques pelouses anglaises sont tellement reposantes, et les écureuils, et les chats, et les bancs pour se poser et peut-être même passer un après-midi entier à méditer, bref un petit paradis sur terre pour moi qui suis athée, lieu tellement plus accueillant que nos cimetières où la pierre domine.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 1 Nov - 17:14

Les écologistes sont des gens sans vergogne !


Après s'être illustrés lors d'un conseil de quartier et un conseil municipal en s'en prenant aux habitants du quartier du Plateau, ils viennent maintenant faire leur publicité politique sur le site du Plateau et solliciter nos suffrages.

Ces politicards pensent ils que nous n'avons pas de mémoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 1 Nov - 18:29

+1
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1207
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 1 Nov - 20:04

La bonne idée serait qu'ils aillent exercer leur talent ailleurs que chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 1 Nov - 21:20

Quel talent?
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1207
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Sam 2 Nov - 10:56

Oui, c'est vrai. Je corrige "leurs délires"
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 8:41

Dans le cadre de « la Fabrique à idées » avant la soirée festive du 23 nov, voici le nouveau thème à discuter :


"Les métiers de la fonction publique territoriales doivent être valorisés, de nouvelles formations mises en place en particulier dans les domaines du développement durable (énergies renouvelables, biodiversité urbaine, bio dans la restauration collective, etc.)"


> Qu’en pensez-vous ?
.

Il ne fait pas encore écho à ce qui aurait déjà été initié dans les propositions (4 pages), mais plutôt à un autre retour :

'Heureusement beaucoup d humain grâce a un personnel souvent fontenaysien qui a le sens du service public..."  
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 9:35

D'accord avec la valorisation des métiers du service public.

mais

ça ne passe pas que par la mise en oeuvre de nouvelles filières de formation

ça doit passer aussi par:

L'évaluation des formations existantes

L'explication des métiers du service public auprès de la population

La mise en place des retours d'expérience

Des évaluations rigoureuses, et  sincères des retours d'expérience

On arrête de prendre les gens pour des imbéciles et on ne fait pas joujou avec leurs nerfs.

ce n'est pas du tout dirigé contre vous Patoo, je parle en général.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 17:36

Marion Legouy-Desaulle a écrit:

ça doit passer aussi par:

L'évaluation des formations existantes

L'explication des métiers du service public auprès de la population

La mise en place des retours d'expérience

Des évaluations rigoureuses, et  sincères des retours d'expérience

On appelle ça le contrôle de gestion et son travail : le bilan d'activité des services qui est publié chaque année dans la délégation de M. Bénédict je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Robin

avatar

Messages : 1207
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 19:14

Et voilà qui est répondu bien emballé dans du fiel. Ça devient une spécialité chez Damiani !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 21:24

Au contraire, je mets en avant le travail remarquable de cet élu socialiste qui a su impulser une dynamique dont malheureusement sa collègue Mme Legouy ne semble pas avoir pris connaissance. Pour des élus qui siègent dans le même groupe, c'est surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Ven 8 Nov - 21:47

Loïc a écrit:
Marion Legouy-Desaulle a écrit:

ça doit passer aussi par:
L'évaluation des formations existantes
L'explication des métiers du service public auprès de la population
La mise en place des retours d'expérience

Des évaluations rigoureuses, et  sincères des retours d'expérience
On appelle ça le contrôle de gestion et son travail : le bilan d'activité des services qui est publié chaque année dans la délégation de M. Bénédict je crois.
à propos, il parait qu'il y a seulement 2 contrôleurs de gestion pour suivre l'ensemble des services municipaux.
ridicule comparé à l'étendue de la tâche, et aux effectifs qui lui sont consacrés dans une entreprise.

comme quoi les communistes ne sont pas toujours partisans du renforcement des effectifs.
Et l'alternative n'est pas tant de réduire le personnel, que de le placer là où il est nécessaire. Avec une connaissance fine des besoins de la population et de la gestion municipale.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Sam 9 Nov - 9:08

+1 et PAN dans lez à Loïc
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: échangeons sur l’avenir de notre ville   Jeu 21 Nov - 8:53

Fabienne Bihner et Marc Brunet, chefs de file Europe Ecologie – Les Verts,
avec le soutien de Laurence Abeille, notre députée,
vous invitent à la « Fabrique à idées »

Venez contribuer à un atelier participatif citoyen
Soirée conviviale avec animation musicale et buffet partagé

Samedi 23 novembre de 18h à 22h
Foyer Ambroise Croizat , 64 Rue Jules Ferry,  Fontenay /s bois






Source : Fabrique à idées
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 9:36

Mon commentaire supprimé ici,
https://www.facebook.com/eelv.fontenay

Je le dépose donc ici ... en espérant qu'il ne sera pas supprimé.


Pourquoi cet atelier participatif ? Votre décision [du groupe EELV] semble être déjà prise.

Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:09

Le lien https://www.facebook.com/eelv.fontenay que vous nous nous mettez en ligne JS est à l'image de leur parti bordélique, illisible et incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:28

@js De quelle décision parlez-vous? Il s'agit d'une affiche de campagne du maire sortant pour laquelle on a déjà eu pas mal de commentaires de Loïc ici nous expliquant qu'il s'agissait de mots de la langue courante. Et de nous citer les différents partis composant le Front de Gauche dans la FASE.

Si cela a trait au fait que les alliances seraient déjà faites, au nom d'EELV, je ne le pense pas ... mais peut-être que Patoo pourra mieux vous renseigner que moi.


Dernière édition par Libellule le Jeu 21 Nov - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:30

@ Libellule,

« Des forces de gauche écologistes » ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:34

JS a écrit:
@ Libellule,

« Des forces de gauche écologistes » ...
et? comme je l'indique Loïc nous renvoie à

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_pour_une_alternative_sociale_et_%C3%A9cologique
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:42

Reste à voir quelle sera la position de EELV.
Accord ou pas accord dès le 1er tour ?
Et avec qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:47

matmut a écrit:
Le lien https://www.facebook.com/eelv.fontenay que vous nous nous mettez en ligne JS est à l'image de leur parti bordélique, illisible et incompréhensible.
Mais non mais non, tenez par exemple celui là, est assez complet, structuré, sur un sujet donné, (ici on va le juger beaucoup trop long, ..., mais bon un dossier documenté ce n'est seulement deux phrases et un slogan stop aux pesticides par exemple) et fournit de la matière pour permettre à chacun d'approfondir le sujet d'une manière transversale et de constater que ce débat se tient en bonne intelligence avec des députés venant de tous bords.

Voici quelques temps, les 577 députés français recevaient dans leurs boîtes email des centaines de milliers de messages de leurs électeurs leur demandant de soutenir la proposition de résolution de la députée Laurence Abeille pour un moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles.

En parallèle, au niveau européen, les Ministres de l’Agriculture des 27 pays membres ont dû se prononcer sur une interdiction des pesticides néonicotinoïdes pendant deux ans dans toute l’Europe.

Sous la pression de grands groupes agrochimiques, Bayer, Syngenta, Dow Chemical ou Monsanto, ces pesticides continuent à être autorisés, commercialisés et utilisés massivement dans les champs.

Cet élan donné, des politiques emmenés par Gérard Bapt, d'un côté, député PS, et les sénateurs EELV de l'autre, mais aussi des scientifiques et des responsables associatifs ont maintenant décidé de lancer à leur tour divers appels aux autorités politiques à agir pour la réduction, voire la suppression quand cela est possible, de l’usage des pesticides.

D'abord par une proposition de loi :

Pour Ronan Dantec, rapporteur de la commission du développement durable, cette proposition de loi est « une étape importante, car si dans l’espace public, le « zéro phyto » devient la règle culturelle, l’utilisation de produit phytosanitaire dans les espaces privés demeureront l’exception. »
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/proposition-loi-visant-limiter-produits-phytosanitaires-l-objectif-z-ro-phyto-461109

Puis par un appel trans courants politiques :

http://www.change.org/fr/pétitions/appel-de-montpellier-passer-à-un-niveau-supérieur-d-alerte-et-de-prévention-pour-limiter-les-risques-sanitaires-et-écologiques-des-pesticides

Baptisée "Appel de Montpellier", en référence au colloque sur le même thème qui s’y est tenu le 26 août, cette pétition réunit à ce jour une trentaine de parlementaires ou élus.

Elle est également signée par des médecins et chercheurs comme le Pr Charles Sultan, spécialiste des troubles hormonaux au Centre hospitalier régional universitaire de Montpellier, ou des représentants du Réseau environnement santé, de Générations Futures, ainsi que de l’Union nationale de l’apiculture française.

http://www.generations-futures.fr/sinformer/pesticides/

L’expertise collective présentée en juin 2013 par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a fait le point, à partir des données scientifiques des trente dernières années, sur les conséquences néfastes pour la santé humaine (cancers, maladie de Parkinson, troubles de la reproduction et du développement…) associées à l’exposition à des produits phytosanitaires. Les travaux de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) ont éclairé sur les mécanismes de la perturbation endocrinienne (hormonale) ou sur l’excès de mortalité retrouvé parmi des colonies d’abeilles exposées à certains de ces produits.

Faisant référence au plan Ecophyto 2018,
http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/PLAN_ECOPHYTO_2018-2-2-2_cle8935ee.pdf
qui vise à réduire de moitié à son échéance l’usage des pesticides, les signataires s’alarment en premier lieu de constater, "malgré une diminution nette des quantités vendues depuis 1998", que "les ventes de pesticides ne diminuent pas depuis trois ans". Une situation inquiétante à leurs yeux, alors que le Commissariat général au développement durable estime que 90% des cours d’eau en France sont marqués par une "présence généralisée" de pesticides.

L’appel met également en avant les travaux scientifiques menés par l’Inra et par le Centre de coopération international en recherche agronomique pour le développement (Cirad), qui "ont montré qu’un mode de gestion agro-écologique des systèmes de production agricole permettrait de réduire drastiquement la quantité de pesticides utilisée, voire dans certains cas de s’en affranchir". Autrement dit, il n’y a pas de fatalité au maintien d’un recours massif aux pesticides.

Or, si certains produits dont des effets négatifs ont été démontrés ont fini par être retirés du marché, d’autres posent encore problème. D’autant qu’à côté des expositions professionnelles, existent des expositions environnementales liées aux épandages, ou aux résidus présents sur des aliments, dans les nappes phréatiques, ainsi que dans l’air intérieur.

De plus, le cumul des expositions est susceptible d’entraîner un "effet cocktail" néfaste, dont l’appel souligne qu’il est "encore insuffisamment documenté".

En conséquence, les signataires estiment nécessaire que soient déclenchées "des campagnes d’information et de prévention auprès des publics vulnérables et des professionnels de la maternité et de la petite enfance".

En effet, l’expertise collective de l’Inserm avait mis en évidence le fait que "les expositions aux pesticides intervenant au cours des périodes prénatales et périnatale ainsi que lors la petite enfance semblent être particulièrement à risque pour le développement de l’enfant". Les pétitionnaires pressent les pouvoirs publics "de mieux prendre en considération le risque professionnel, le risque d’exposition des riverains pendant les campagnes d’épandage, et également celui de la population générale".

L’appel s’adresse aussi aux "autorités de sécurité sanitaire et alimentaire", qui sont invitées à "passer à un niveau supérieur d’alerte et de prévention pour limiter les risques sanitaires et écologiques désormais avérés et interdire la publicité assurant la promotion des pesticides vers le grand public".

De même, les pétitionnaires demandent que "les familles de produits dangereux pour l’homme et les écosystèmes, identifiées comme telles par le dispositif Reach [système européen d'évaluation et d'autorisation des substances chimiques],
http://eur-lex.europa.eu/fr/dossier/dossier_44.htm
soient retirés du marché, et que des systèmes alternatifs de production, ainsi que des méthodes substitutives de bio-contrôle soient prioritairement développés".

A cet effet, ils plaident pour que l’agriculture biologique et l’agro-écologie bénéficient de "mécanismes réglementaires et fiscaux puissants permettant de les privilégier significativement". Enfin, l’appel réclame que "les points noirs de l’imprégnation du territoire aux pesticides soient précisément ciblés et traités, notamment les zones de captage d’eau potable".

Pour ses initiateurs, l’appel de Montpellier doit "donner une impulsion nouvelle au plan Ecophyto 2018, pour aller vers une utilisation nouvelle des pesticides aux plans agricole et domestique". "C'est un combat qu’il faut mener tant au niveau français, où la politique de santé environnementale est en cours d’actualisation et où il existe des éléments intéressants dans le projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, qu’au niveau européen, où des conflits d’intérêts freinent la mise en œuvre de décisions sur les perturbateurs endocriniens".

En France, un troisième Plan national santé-environnement (PNSE3)
http://www.sante.gouv.fr/plan-national-sante-environnement-pnse.html
doit être lancé, pour succéder au plan en cours qui couvrait la période 2009-2013. Et les ministères en charge de la santé et du développement durable sont en train d’élaborer une Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, après la consultation publique qui s’est achevée le 20 septembre dernier.

"Le ministère analyse les commentaires, afin que le gouvernement dispose de l’ensemble des éléments pour arrêter définitivement une stratégie nationale avant la fin de l’année 2013. Un plan d’action détaillé sera alors établi et mis en œuvre dans le cadre du PNSE3", précise-t-on au ministère du développement durable.

Un calendrier destiné, selon les autorités, à faire jouer un "rôle moteur" à la France dans ce dossier, au moment où la Commission européenne prépare une définition des perturbateurs endocriniens afin d’harmoniser les différentes initiatives réglementaires, et une stratégie européenne dans ce domaine. Cependant, la décision de Bruxelles de soumettre ses décisions à une étude d’impact, avant même qu’une définition harmonisée des perturbateurs endocriniens ait été élaborée, est critiquée par les associations écologistes et les mouvements de défense de la santé environnementale.

Les études sur l’impact des pesticides qui peuvent être à l’origine de malformations génitales chez les bébés ou de l’épidémie actuelle de pubertés de plus en plus précoces sont ont rendu leur verdict
. Aujourd’hui, on sait que la problématique est beaucoup plus large : les pesticides sont aussi en cause dans les retards de croissance intra-utérins, ils ont un rôle dans les pathologies dégénératives, mais aussi le cancer, l’obésité, le diabète...

Comme par ailleurs, le Grenelle de l’environnement prévoyait de réduire de 50 % l’utilisation de pesticides à l’horizon 2018, il est bien temps d’agir.
Pourtant, la vente de pesticides ne baisse pas depuis trois ans. Il ne faut pas qu’un engagement devienne un vœu pieux. Il faut une mobilisation nationale pour mettre en adéquation les grands principes et la réalité. La situation est alarmante : 95 % des cours d’eau et 70 % des nappes phréatiques sont contaminées selon le commissariat général au développement durable.

C’est peut-être utopique mais désormais il faut savoir militer pour l’abolition de l’utilisation des pesticides en trouvant des solutions alternatives.

Or, elles existent : le Cirad développe par exemple des méthodes alternatives en Indonésie, pour se passer de pesticides dans les cultures.
http://agents.cirad.fr/index.php/Magalie+JANNOYER/gestion_risques_environnement

Il y a une prise de conscience. Maintenant, il faut que les politiques soient plus actifs, qu’ils assurent le relais sans jamais plus reculer dans leur détermination à changer les règles de productions agricoles


Dernière édition par Libellule le Jeu 21 Nov - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 12:51

Libellule a écrit:
JS a écrit:
@ Libellule,

« Des forces de gauche écologistes » ...
et? comme je l'indique Loïc nous renvoie à

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_pour_une_alternative_sociale_et_%C3%A9cologique
"La Fédération pour une alternative sociale et écologique" a force d' empiler les groupes et partis ne devrait-on pas parler de conglomérat?
Citation :
conglomérat, nom masculin
Sens 1 Roche constituée d'une agglomération de fragments d'autres roches [Minéralogie]. Synonyme agglomérat
Sens 2 Groupe d'entreprises ayant diverses activités [Economie]. Synonyme agglomération
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 13:01

Bon, ce n'est le mot que les EELV locaux ont retenu pour vous parler de la place de l'écologie dans notre ville.

Fabienne Bihner et Marc Brunet, chefs de file Europe Ecologie – Les Verts, avec le soutien de Laurence Abeille, notre députée,vous invitent, eux, à la « Fabrique à idées ».

Ce qui tient plus d'un atelier participatif citoyen que d'un conglomérat si l'on en croit Patoo.

La soirée est annoncée comme conviviale avec animation musicale et buffet partagé, alors si il y a des curieux, même s'ils ne sont pas d'accord, ils seront les bienvenus Samedi 23 novembre de 18h à 22h au
Foyer Ambroise Croizat , 64 Rue Jules Ferry,  Fontenay /s bois.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 13:04

Libellule a écrit:
Fabienne Bihner et Marc Brunet, chefs de file Europe Ecologie – Les Verts, avec le soutien de Laurence Abeille, notre députée,vous invitent, eux, à la « Fabrique à idées ».
Laurence Abeille qui rappelons le s'est déclaré publiquement pour le démontage des caméras de vidéosurveillance selon elle inutiles:

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1409-utilite-des-cameras-de-video-surveillance#43992
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 13:18

Oui oui les inutiles dans les lycées. Et on en met modérément ailleurs.  Venez le 23 on en parlera de vive voix si vous voulez.

La fabrique à idéées vous attend.

Samedi 23 novembre de 18h à 22h au
Foyer Ambroise Croizat , 64 Rue Jules Ferry,  Fontenay /s bois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Jeu 21 Nov - 19:12

JS a écrit:
Pourquoi cet atelier participatif ? Votre décision (du groupe EELV) semble être déjà prise.
prémonitoire ? quelques heures plus tard ce même 21 Novembre, Loïc poste sur le Forum (sujet "Fontenay pour tous") le mot du maire :
Citation :
Depuis, des contacts se sont noués avec « Europe Ecologie, Les Verts », les rencontres sont appelées à se poursuivre. Nous les avons invités à participer à nos ateliers thématiques pour écrire le futur programme municipal et ils ont fait de même en nous invitant à leur propre rencontre. Nous y serons, bien entendu.
Du monde en perspective samedi à l'atelier EELV... bientôt AREV (alliance rouges et verts) selon Voguet
Revenir en haut Aller en bas
patoo

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 24 Nov - 18:17

Les 1ers retours : http://fontenaysousbois.eelv.fr/1ers-retours-sur-la-fabrique-a-idees/

Près de 60 personnes,
- plus de 100 contributions sur les ateliers thématiques,
- des petits plats sains et goûteux,
- une bonne ambiance,
- et un concert mémorable de P&M jusqu’à minuit…


1ères photos de la soirée:
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrique à idées    Dim 24 Nov - 18:31

patoo a écrit:
Près de 60 personnes
Je confirme. Au moins chez EELV, ils ne gonflent pas les chiffres.
J'ajoute qu'ils sont ouverts d'esprit. La parole y est libre. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fabrique à idées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment fabrique-t-on un parfum ?
» comment Fabrique-t-on du verre ?
» Comment fabrique-t-on la bière ?
» Le père Noël fabrique des biscuits en Basse-Normandie...!!!
» LA FABRIQUE A HISTOIRES DE BERNARD FRIOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: