Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 11:23

Deux jugements concernant d'une part Sephora et d'autre part Castorama et Leroy-Merlin provoquent la colère des salariés envers les syndicats qui ont porté plainte contre ces sociétés... Dans les deux cas, l'amplitude de travail est réduite et les salariés se retrouvent donc à gagner moins quand ils ne risquent pas tout bonnement  de perdre leur emploi...

Face à cette situation, les salariés de Sephora ont déjà décidé de se battre sur le terrain judiciaire en portant plainte contre ces syndicats dont ils contestent la représentativité...

J'ajouterais à propos du magasin Sephora des champs Elysées qu'il suffit de faire fermer tous les magasins situés dans les lieux touristiques  à 21 heures pour faire fuir les touristes qui ne viennent pas à Paris que pour admirer l'immeuble de Niemeyer place du Colonel Fabien....

A l'heure où notre pays compte plus de 5 millions de chômeurs ne demandant qu'à travailler, on ne peut que déplorer que les syndicats agissent de la sorte...

Si ces syndicats veulent réellement s'intéresser à ces problèmes de travail nocturne et dominical dans l'intérêt des travailleurs et non par haine envers les employeurs, qu'ils s'intéressent à l'organisation du temps de travail dans les entreprises concernées: nombre de jours de travail consécutifs, nombre de jours de repos consécutifs, amplitude des repos entre plage de travail, ... Ce sera plus utile que d'imposer des fermetures...


Le Parisien a écrit:
Sephora : des salariés attaquent les syndicats pour pouvoir travailler la nuit

Publié le 27.09.2013, 19h52 | Mise à jour : 20h48

Cent-un salariés du magasin Sephora des Champs-Elysées (VIIIe) ont assigné ce vendredi en référé les syndicats du commerce de Paris, qui ont obtenu en justice lundi la fermeture à 21 heures du parfumeur, propriété du groupe LVMH, au lieu de minuit ou une heure du matin. La juge des référés du tribunal de grande instance (TGI) de Paris a toutefois mis l'accent sur le fait que l'affaire avait été jugée en appel et que le référé n'était pas «une juridiction de recours».

Les avocats respectifs des salariés et de la direction de Sephora ont fait valoir que le personnel travaillant le soir allait subir «une atteinte immédiate au contrat de travail» à cause de l'action de l'intersyndicale du commerce, le Clic-P (CGT, CFDT, FO, Seci-Unsa, SUD et CGC). Dans la salle d'audience, dite «chambre des criées», une soixantaine de salariés étaient venus assister aux plaidoiries, vêtus de leur uniforme, un tee-shirt noir avec la marque inscrite au dos. Une trentaine de représentants syndicaux étaient également présents.

Les avocats ont également contesté la légitimité des syndicats du commerce, leur reprochant de n'avoir aucun représentant parmi les salariés du magasin des Champs-Elysées. Ils demandent au tribunal «condamnation des organisations syndicales à 100 000 € d'astreinte par jour et par organisation pour tout acte direct et indirect susceptible d'entraîner la modification de leur contrat de travail».

Une demande «farfelue» pour les syndicats

De leur côté, les avocats des syndicats ont jugé cette demande «farfelue» et estimé que Sephora «utilisait des salariés pour faire une opération de communication». La juge des référés s'est elle interrogée sur la «demande précise» des plaignants. «On ne comprend pas la décision de la cour d'appel, nous demandons juste de pouvoir continuer à travailler», a répondu lors de l'audience Olivier Martin, porte-parole de la CFTC, premier syndicat chez Sephora.

De son côté, Karl Ghazi, de la CGT du commerce, a regretté l'action des personnels de Sephora qui «sont là sur un affreux malentendu». «C'est l'ensemble des salariés du commerce qui est concerné par cette décision. Il s'agit bien de l'intérêt collectif des salariés et pas de la somme d'intérêts particuliers», a-t-il ajouté.

L'affaire a été mise en délibéré.
Source: http://www.leparisien.fr/economie/sephora-des-salaries-attaquent-les-syndicats-pour-pouvoir-travailler-la-nuit-27-09-2013-3175361.php

Pour mémoire,une donnée qui aurait dû être intégrée par les syndicats avant de faire fermer plus tôt un commerce situé sur les Champs Elysées:

Ministère du tourisme a écrit:
Le secteur du tourisme a, une nouvelle fois en 2012, largement contribué au soutien de l'activité économique de la France. Les dépenses des visiteurs, français et étrangers, représentent structurellement plus de 7% de la richesse produite dans le pays.  D'ores et déjà, la saison hivernale 2012-2013 a enregistré d'excellents résultats pour la période de Noël, et les perspectives sont stables pour les vacances d'hiver.
Source: http://www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr/premier-bilan-tourisme-2012


Dernière édition par a.nonymous le Ven 19 Aoû 2016, 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 20:32

Petite précision :
Les astreintes sont au bénéfice des syndicats accusateurs (120 000 euros par dimanche pour Leroy Merlin) n' est ce pas là une forme de racket?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 21:02

Affrontement a écrit:
Les syndicats ne représentent qu'une petite minorité de travailleurs et d'employés.
Leur position dogmatique est insupportable.
Hélas elle est soutenue par toute la gauche et les écolos.
Quand serons nous libères de ces carcans?
Non, non, il y a des gens à gauche, comme moi, qui pensent qu'il serait plus simple d'avoir des syndicats comme le système allemand en propose avec des solutions consensuelles à la clef. Allez ne stigmatisons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2881
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 21:29

mamiea a écrit:
Petite précision :
Les astreintes sont au bénéfice des syndicats accusateurs (120 000 euros par dimanche pour Leroy Merlin) n' est ce pas là une forme de racket?
On pourrait demander à ces syndicats s'ils comptent les redistribuer aux salariés de ces enseignes...
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 22:16

Des salariés qui attaquent les syndicats...preuve s'il fallait en trouver de l'individualisme de notre société !! Rolling Eyes 

Affrontement a écrit:
Les syndicats ne représentent qu'une petite minorité de travailleurs et d'employés.
Leur position dogmatique est insupportable.
Hélas elle est soutenue par toute la gauche et les écolos.
Quand serons nous libères de ces carcans?
Loin de moi de défendre les syndicats, mais les syndicats représentent les salariés, ils sont élus lors d'élection, libre à chacun d'aller voter mais ils ne sortent pas d'un chapeau !! Comme pour nos élus politiques, on a les syndicats que l'on mérite...


Libellule a écrit:

Non, non, il y a des gens à gauche, comme moi, qui pensent qu'il serait plus simple d'avoir des syndicats comme le système allemand en propose avec des solutions consensuelles à la clef. Allez ne stigmatisons pas.
Si vous préférez le système Allemand c'est que vous voulez un syndicalisme sans idéologie politique, impossible un truc comme cela en France ! Les syndicats français ne sont que la branche armée des partis (de gauche), CGT/PCF CFDT/PS, une des raisons si peu de salariés se syndiquent dans le privé.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 22:22

+1 aux deux interventions de telemaque. Il est important que les syndicats représentent la volonté des salariés. Le modèle allemand est politisé tout autant que le modèle français mais d'une manière plus consensuelle. La réunification est ouest, y est peut être pour quelque chose Smile
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2881
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 22:41

Il reste à vérifier si les syndicats qui se sont portés en justice sont les syndicats au niveau de la branche (le commerce) ou des sections syndicales des entreprises mises en cause.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 22:41

Affrontement a écrit:
Les syndicats ne représentent qu'une petite minorité de travailleurs et d'employés.
Leur position dogmatique est insupportable.
Hélas elle est soutenue par toute la gauche et les écolos.
Quand serons nous libères de ces carcans?
.
Oui, la position de certains syndicats proches de la gauche antilibérale et composés essentiellement de fonctionnaires est insupportable comme on a pu le voir lors des négociations de l'ANI...

Fort heureusement d'autres syndicats proches de la gauche sociale-démocrate ont des approches beaucoup plus constructives...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 22:56

telemaque a écrit:
---/---
Loin de moi de défendre les syndicats, mais les syndicats représentent les salariés, ils sont élus lors d'élection, libre à chacun d'aller voter mais ils ne sortent pas d'un chapeau !! Comme pour nos élus politiques, on a les syndicats que l'on mérite...
---/---
.
La représentativité de certains syndicats est quand même sujette à questions mais il est vrai que dans nombre d'entreprises du privé les salariés  ne se pressent pas pour voter lors des élections des membres du CE ou des délégués du personnel...

En mars 2013, quelques semaines après la signature de l'ANI, des chiffres ont été publiés à l'occasion du congrès de la CGT:

La Croix a écrit:
Qui sont les syndicalistes CGT ?

On les décrit souvent comme essentiellement contestataires mais, dans les entreprises, ils signent 84 % des accords. Portrait-robot des syndicalistes CGT, qui tiennent congrès à partir du lundi 18 mars à Toulouse.

18/3/13
---/---
Combien sont-ils ?

La CGT comptait plus de 6 millions d’adhérents après la Seconde Guerre mondiale. Mais les effectifs ont décliné à grande vitesse pour descendre sous les 640000 dans les années 1990. Depuis 2005, les adhésions repartent légèrement à la hausse. Aujourd’hui, la CGT affiche, selon les derniers comptages, plus de 690000 adhérents, soit moins que la CFDT, qui utilise cependant un mode de calcul avantageux.

Où travaillent-ils ?

La CGT est le deuxième syndicat le mieux implanté, puisque 67 % des salariés des entreprises de plus de 10 salariés ont un syndicat CGT dans leur établissement (contre 69,1 % pour la CFDT).

Cependant, la sociologie des adhérents CGT reste en décalage avec le salariat français, où huit personnes sur dix travaillent dans le secteur privé. Selon les données fournies à l’AFP par la CGT, 58,4 % des adhérents en activité travaillent avec un contrat de droit privé (56,6 % des adhérents si l’on intègre les retraités). Par fédérations, celles qui relèvent du public, notamment les puissantes organisations des services publics, cheminots et santé, rassemblent près de 54 % des adhérents (actifs ou retraités).

Autre décalage, alors qu’en France, quatre salariés du privé sur dix travaillent dans une entreprise de moins de 50 personnes, c’est le cas pour seulement 7,5 % des adhérents. À l’inverse, 58 % des cégétistes se trouvent dans des établissements de plus de 500 salariés.

Enfin, 53 % des adhérents sont âgés de 35 à 55 ans. Les troupes vieillissent : les 55-59 ans représentent aujourd’hui 15 % des adhérents, contre 12,5 % en 2009, et les plus de 60 ans sont 17 % (contre 14 % il y a quatre ans). La part des adhérents de moins de 35 ans est restée stable, à 15 %.

Près des deux tiers des adhérents restent des hommes. La proportion de femmes (36,5 %) est cependant en augmentation : + 2 points en quatre ans.
---/---
Suite et source: http://www.la-croix.com/Actualite/France/Qui-sont-les-syndicalistes-CGT-_NG_-2013-03-18-922164

Après et quelque soit le syndicat, certains sujets ayant trait aux délocalisations, à l'emploi de salariés étrangers dans le cadre de la directive services dite Bolkestein ou à l'ouverture du marché du travail à certains salariés étrangers restent très sensibles pour ne pas dire tabous...

Seules quelques fédérations comme celles du bâtiment, de l'hôtellerie-restauration, des services informatiques, ... osent aborder librement ces sujets parce que l'impact sur leurs adhérents est dès à présent important....



Dernière édition par a.nonymous le Sam 28 Sep 2013, 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 23:00

salamandre a écrit:
Il reste à vérifier si les syndicats qui se sont portés en justice sont les syndicats au niveau de la branche (le commerce) ou des sections syndicales des entreprises mises en cause.
Clic P est une intersyndicale du commerce de Paris

http://uscommerceparis.free.fr/_lintersyndicale_du_commerce_de_paris_decide_dac.html

telemaque a écrit:
Des salariés qui attaquent les syndicats...preuve s'il fallait en trouver de l'individualisme de notre société !! Rolling Eyes
On peut tout aussi bien dire que ses syndicalistes veulent imposer leur point de vue en se comportant comme des dictateurs.
Comme quoi tout n' est ni blanc ni noir.
Les syndicats français cherchent toujours (comme les patrons) l 'affrontement au lieu de faire comme dans de nombreux pays preuve de consensus.
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 23:45

mamiea a écrit:
On peut tout aussi bien dire que ses syndicalistes veulent imposer leur point de vue en se comportant comme des dictateurs.
Comme quoi tout n' est ni blanc ni noir.
Pardon, mais c'est juste une simple application de la loi. Ici, j'ai déjà lu qu'il faut appliquer la loi, la loi juste la loi. Alors oui, on va nous montrer des salariés pour travailler le dimanche (l'employeur est tout content d'ailleurs), mais ceux qu'ils ne le veulent pas, et oui il y en a, les mêmes qui ont demandé aux syndicats d'aller en justice pour que les enseignes soient dans les clous , vous ne les verrez pas devant des caméras, mais ils existent. Et tout ceux qui ont connu le système du volontariat, savent très bien les limites d'un tel système.

Alors la presse en fait ses choux gras, elle nous sort un sondage où 90% des gens veulent que les magasins ouvrent très tard mais oublie de faire l'autre, celui où 95% ne veulent pas travailler le dimanche ou tard le soir. L'individualisme par excellence !

Toulouse n'est-il pas une ville où il fait bon vivre ? Et bien pourtant, les magasins de bricolage ne sont jamais ouvert le dimanche, les gens survivent à ce dilemme très parisiens.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Sam 28 Sep 2013, 23:52

La loi rien que la loi +1. La recherche du consensus c'est une autre logique, légalito compatible. On avance Smile Si on y ajoute une bonne dose de pragmatisme. Cela le fera.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 00:09

telemaque a écrit:
Pardon, mais c'est juste une simple application de la loi. Ici, j'ai déjà lu qu'il faut appliquer la loi, la loi juste la loi.
---/---
.
N'oubliez pas qu'il y a dans notre pays plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent à Pole emploi et qui ne demandent qu'une chose qui n'est pas le respect du "droit du travail" mais juste le "droit à un travail"...


Dernière édition par a.nonymous le Dim 29 Sep 2013, 00:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 00:09

Ce qui est particulier, dans ces cas la, c' est de voir un syndicats sensé protéger les salariés risquer de les mettre au chômage.
Il serait peut être temps de dépoussiérer le code du travail afin de le rendre plus lisible car c' est un vrai labyrinthe.
Voir les plages d' ouvertures du centre commercial "plan de campagne", une loi des applications diverses et variées.
Donc pas tout blanc pas tout noir mais une pagaille monstre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 00:14

mamiea a écrit:
Ce qui est particulier, dans ces cas la, c' est de voir un syndicats sensé protéger les salariés risquer de les mettre au chômage.
Il serait peut être temps de dépoussiérer le code du travail afin de le rendre plus lisible car c' est un vrai labyrinthe.
---/---
Ce n'est pas "particulier", il suffit de regarder les positions de certains syndicats pendant les négociations de l'ANI...
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 00:27

a.nonymous a écrit:
telemaque a écrit:
Pardon, mais c'est juste une simple application de la loi. Ici, j'ai déjà lu qu'il faut appliquer la loi, la loi juste la loi.
---/---
.
N'oubliez pas qu'il y a dans notre pays plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent à Pole emploi et qui ne demandent qu'une chose qui n'est pas le respect du "droit du travail" mais juste le "droit à un travail"...
Arrêtez avec votre expression " notre pays plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent à Pole emploi" Avec notre système d'indemnité chômage en France, je pense que l'expression crever n'est pas appropriée je trouve.

Et là, dans ce cas précis, c'est intéressant ce que vous dites, car c'est bien la le problème. "Ils" demandent qu'à trouver du travail, mais là, le travail du dimanche ou la nuit, on a du mal à trouver des gens malgré "5 millions de chômeurs qui crèvent" comme vous dites.La raison pour laquelle on emploi aussi des étudiants, la raison pour laquelle aussi le volontariat a des limites, car on ne trouve pas assez de volontaire pour ce type de travail. Normal vu que 95% des 90% qui veulent que les magasins soient toujours ouvert, ne veulent pas par contre le faire.

Mais si le droit du travail vous le voulez comme au Taboulistan, très bien, continuons alors dans ce raisonnement, donnons des boulots payés une misère à ces chômeurs si le droit du travail vous vous en foutez.


Dernière édition par telemaque le Dim 29 Sep 2013, 01:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 00:46

Et toc Re en plein dans la gueule. Une tarte à la crème. Une. Bon allez. Je finis mon clafoutis aux cerises bio. Et je reviens parler français et pas argot local.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 01:00

telemaque a écrit:
Arrêtez avec votre expression " notre pays plus de 5 millions de chômeurs qui crèvent à Pole emploi" Avec notre système d'indemnité chômage en France, je pense que l'expression crever n'est pas appropriée je trouve.
.
Si ce n'est que ce système d'indemnité chômage limite celle-ci - la fameuse ARE ou Allocation d'aide au Retour à l'Emploi qui est basée sur les derniers salaires - à  730 jours (2 ans) pour les moins de 50 ans et 1095 jours (3 ans) pour les plus de 50 ans....

Après ces 2 ans ou 3 ans selon l'âge, c'est l’ASS  ou Allocation de Solidarité Spécifique qui prend le relais... Celle-ci est est fixé à 15,90 € par jour ou 477 € pour un mois de trente jours...

Voir: http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F12483.xhtml

J'ajouterai que même si l'alimentaire est assuré pendant ces 2 ou 3 ans, l'absence de perspectives réelles, l'impossibilité de se projeter dans le futur, la désocialisation, ... sont particulièrement éprouvants pour certains de ceux qui se retrouvent du jour au lendemain au chômage après des années de travail...

Ce sont des choses qu'il faut dire et redire car trop souvent ressources humaines, délégués du personnel, inspecteurs du travail, juges prud’homaux, politiques, syndicalistes,... considèrent que dès lors que la partie matérielle liée à un licenciement est cadrée tout va bien ce qui est faux...

On peut donc bien parler pour certains de crever à Pôle emploi...


telemaque a écrit:
Et là, dans ce cas précis, c'est intéressant ce que vous dites, car c'est bien la le problème. "Ils" demandent qu'à trouver du travail, mais dans là, le travail du dimanche ou la nuit, on a du mal à trouver des gens malgré "5 millions de chômeurs qui crèvent" comme vous dites.La raison pour laquelle on emploi aussi des étudiants, la raison pour laquelle aussi le volontariat a des limites, car on ne trouve pas assez de volontaire pour ce type de travail.

Mais si le droit du travail vous le voulez comme en Roumanie, très bien, continuons alors dans ce raisonnement, donnons des boulots payés une misère à ces chômeurs si le droit du travail vous vous en foutez.
.
Dans le domaine du commerce physique, la concurrence roumaine ou en provenance d'autres pays "low cost" n'est pas évidente mais effectivement dans de nombreux autres domaines, il y a concurrence entre les salariés français et les salariés d'autres pays de l'Union...   C'est une réalité...

Il est donc urgent soit d'harmoniser un minimum, Jean-marc Ayrault  parle de la nécessité d'un salaire minimum européen, soit d'adopter des mesures protégeant l'emploi dans notre pays...


Dernière édition par a.nonymous le Dim 29 Sep 2013, 01:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 01:10

L'ass à 3 fois le smic roumain, sans emploi. On comprend mieux. Et l'ass roumaine, elle est à combien?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 01:30

Chiche ! on ferme tout le dimanche !
Les restaurants, les cinoches, les autoroutes, les hopitaux, les casernes de pompiers, les commissariats, les stations services, les stades (plus de footistes), la boulangerie (plus de croissants) le PMU (plus de tiercé)...
dans la foulée on interdit le travail de nuit... plus de journal le matin, on aura la première fournée de pain à 15 eures et le reste à l'avenant.

La loi rien que la loi mais la même pour tous.

Je suis encore plus à gauche que la gauche sur ce coup là !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 01:38

tonton christobal a écrit:
Chiche ! on ferme tout le dimanche !
Les restaurants, les cinoches, les autoroutes, les hopitaux, les casernes de pompiers, les commissariats, les stations services, les stades (plus de footistes), la boulangerie (plus de croissants) le PMU (plus de tiercé)...
.
On fait fermer la boucherie ouverte le dimanche après-midi boulevard de Verdun, les épiceries ouvertes jusqu'à deux heures du matin avenue de la République, ...
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 01:44

Vous avez oublié les forums sur le web dans vos listes, cela nous évitera d'écrire des conneries le week-end. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 358
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 02:23

telemaque a écrit:
Vous avez oublié les forums sur le web dans vos listes, cela nous évitera d'écrire des conneries le week-end. Basketball
Pas gentil pour le forum du Plateau...Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1163
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 07:09

Que le Web Master se rassure, Télémaque n'exprime que son avis personnel que bien entendu la grande majorité des intervenants ne partage pas, loin delà !
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 07:25

Robin a écrit:
Que le Web Master se rassure, Télémaque n'exprime que son avis personnel que bien entendu la grande majorité des intervenants ne partage pas, loin delà !
A vous avez lancé un sondage pour savoir cela ?? Ou bien vous êtes le porte parole d'un groupe içi ?

En tout cas, vous avez pas d'humour, et prenez tout au pied de la lettre. Rolling Eyes 

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 17:55

telemaque a écrit:
Robin a écrit:
Que le Web Master se rassure, Télémaque n'exprime que son avis personnel que bien entendu la grande majorité des intervenants ne partage pas, loin delà !
A vous avez lancé un sondage pour savoir cela ?? Ou bien vous êtes le porte parole d'un groupe içi ?

En tout cas, vous avez pas d'humour, et prenez tout au pied de la lettre. Rolling Eyes 

Dites donc que faites vous de vos écrits ? A cette heure vous devriez avoir coupé la liaison, bu votre tizane et au lit ....Embarassed affraid affraid 
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 18:11

a.nonymous a écrit:
Deux jugements concernant d'une part Sephora et d'autre part Castorama et Leroy-Merlin provoquent la colère des salariés envers les syndicats qui ont porté plainte contre ces sociétés... Dans les deux cas, l'amplitude de travail est réduite et les salariés se retrouvent donc à gagner moins quand ils ne risquent pas tout bonnement  de perdre leur emploi...

Le repos dominical est un principe qui date de la loi du 13 juillet 1906 votée après de la catastrophe de Courrières. Le travail du dimanche et de la nuit sont des reculs sociaux immenses qui nous ramènent au XIXe siècle. Pourquoi pas remettre en route le travail des enfants ?

Il faut reposer le débat dans des termes corrects. Non, la fin du travail de nuit n'est pas la cause de la baisse du pouvoir d'achat. La fin du travail du dimanche non plus.

Pour Sephora la question posée par ces travailleurs qui veulent travailler la nuit pour gagner de l'argent et s'en sortir c'est celle des salaire.

Si ces boites qui font des profits colossaux (Leroy Merlin, Castorama ou Sephora...) payaient mieux les employés ceux-ci ne chercheraient pas les primes de nuit ou de dimanche.

Alors qu'ils augmentent les salaires au lieu de vouloir imposer la régression sociale !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 18:40

Loïc a écrit:
Le repos dominical est un principe qui date de la loi du 13 juillet 1906 votée après de la catastrophe de Courrières. Le travail du dimanche et de la nuit sont des reculs sociaux immenses qui nous ramènent au XIXe siècle. Pourquoi pas remettre en route le travail des enfants ?

Il faut reposer le débat dans des termes corrects. Non, la fin du travail de nuit n'est pas la cause de la baisse du pouvoir d'achat. La fin du travail du dimanche non plus.
Défendre le repos du Dimanche pour un communiste, c 'est un comble. Ce poser en défenseur des juifs et des musulmans et leur imposer le dimanche comme jour de repos hebdomadaire, il y a là un certain anachronisme. Ce jour a été choisi en fonction de la croyance très majoritaire en 1906, correspond elle au présent?

Affirmer que la fin du travail de nuit ne cause pas de baisse du pouvoir d'achat est une faute grave, venant de quelqu'un qui n' a manifestement jamais travaillé de nuit ou les dimanches.
Allez donc demander à tous les travailleurs postés (heures de nuits majorées a 50%, travail du dimanche et jours fériés 100%), j 'en sais quelque chose puisque je l' ai fait pendant 15 ans.
Par contre oui il y a baisse du pouvoir d'achat lorsque vous arrêtez ces horaires( et elle est importante).
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Dim 29 Sep 2013, 19:42

Loïc a écrit:

Le repos dominical est un principe qui date de la loi du 13 juillet 1906 votée après de la catastrophe de Courrières. Le travail du dimanche et de la nuit sont des reculs sociaux immenses qui nous ramènent au XIXe siècle. Pourquoi pas remettre en route le travail des enfants ?  

Il faut reposer le débat dans des termes corrects. Non, la fin du travail de nuit n'est pas la cause de la baisse du pouvoir d'achat. La fin du travail du dimanche non plus.

Pour Sephora la question posée par ces travailleurs qui veulent travailler la nuit pour gagner de l'argent et s'en sortir c'est celle des salaire.

Si ces boites qui font des profits colossaux (Leroy Merlin, Castorama ou Sephora...) payaient mieux les employés ceux-ci ne chercheraient pas les primes de nuit ou de dimanche.

Alors qu'ils augmentent les salaires au lieu de vouloir imposer la régression sociale !
Comme d'habitude Loïc raconte n'importe quoi, il reste lui et son parti sur des positions archaïques qui ne font en rien avancer le problème. Loïc par exemple ne pense pas à tout ces étudiants qui n'ont que le samedi et le dimanche pour travailler et pouvoir ainsi se payer leur études et avoir un salaire pour pouvoir contribuer à la consommation de biens.

Loïc ne pense pas non plu à toutes ces personnes qui sont célibataires, divorcés qui vivent seules qui pour eux le faite de travailler le dimanche ou de nuit ne les dérangent pas du tout, se qui leur permets aussi d'améliorer le quotidien et d'augmenter leur salaire. Les empêchez de travailler le dimanche ou la nuit et bien Loïc pour beaucoup vous les amputerai d'à peu près 300 € par mois, vous irez expliquer à tout ces salariés votre position et vous verrez l'accueil que vous allez à voir.

Loïc et son parti qui se dit moderne est complètement à coté de la plaque, ils veulent moderniser la France et demain Fontenay sous Bois avec une liste sous l'étiquette PCF et bien avec ça Fontenay sous Bois est bien mal parti, en même temps cela fait 50 ans que Fontenay sous Bois n'est pas sorti de sa léthargie chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 03:29

Si défendre les droits sociaux des travailleurs c'est être à côté de la plaque, j'assume.

Non, l'austérité à vie, la casse du code du travail et la regression sociale ne sont pas des progrès et ne représentent en rien ce qui correspond au monde d'aujourd'hui.

Certains voudraient nous le faire croire mais c'est un grossier mensonge !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 04:20

Loïc a écrit:
Si défendre les droits sociaux des travailleurs c'est être à côté de la plaque, j'assume.

Non, l'austérité à vie, la casse du code du travail et la regression sociale ne sont pas des progrès et ne représentent en rien ce qui correspond au monde d'aujourd'hui.

Certains voudraient nous le faire croire mais c'est un grossier mensonge !
Vous voyez Loïc votre positionnement n'est pas celui de tout vos camarades, j'en veux pour preuve que dans la ville d'Ivry qui aux dernières nouvelles est au main du PCF, eux ont voté favorablement à l'ouverture du dimanche du Leroy Merlin situé sur leur commune, ils ont rejoint dans leur vote les communes de Fresnes et de Villiers qui sont elles de couleurs différentes et qui ont eux aussi voté pour l'ouverture du dimanche des magasins qui se trouvent sur leur commune.

Vous pouvez essayer d'écrire ce que vous voulez, mais vous montrez à tout les lecteurs de ce forum comment votre positionnement est archaïque et loin des réalité et dire que vous voulez encore diriger Fontenay sous Bois, avec des idées pareilles la ville n'est pas près de sortir de sa léthargie chronique.

Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 04:45

Bien sûr, vouloir des droits sociaux et des salaires dignes c'est être "archaïque".

Cette modernité que vous vantez en creux, celle du travail du dimanche "volontaire" du fait des salaires de misère, cette pseudo modernité, cet exclavage moderne n'est pas acceptable.

Pas même pour des étudiants qui devraient avoir les moyens de vivre dignement sans travailler le week-end en plus de leurs études...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 05:09

Loïc a écrit:
Bien sûr, vouloir des droits sociaux et des salaires dignes c'est être "archaïque".

Cette modernité que vous vantez en creux, celle du travail du dimanche "volontaire" du fait des salaires de misère, cette pseudo modernité, cet exclavage moderne n'est pas acceptable.

Pas même pour des étudiants qui devraient avoir les moyens de vivre dignement sans travailler le week-end en plus de leurs études...
Ce qui n'est pas acceptable c'est de crever à Pôle emploi pourtant c'est le cas de plus de 5 millions de chômeurs...

Et puisque vous parlez d'emploi, j'attends toujours une réponse de votre part ici:

http://www.plateaufontenay.net/t1289-ca-bouge-en-pologne-100000-manifestants-contre-le-gouvernement#37969


Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 05:19

Loïc a écrit:
Bien sûr, vouloir des droits sociaux et des salaires dignes c'est être "archaïque".

Cette modernité que vous vantez en creux, celle du travail du dimanche "volontaire" du fait des salaires de misère, cette pseudo modernité, cet exclavage moderne n'est pas acceptable.

Pas même pour des étudiants qui devraient avoir les moyens de vivre dignement sans travailler le week-end en plus de leurs études...
Si si, je persiste et je signe, votre position est ARCHAÏQUE, si cela permets de gagner un peu plus d'argent je ne vois pas en quoi cela vous défrise et ces volontaires on le droit d'améliorer leur quotidien, c'est un libre choix et vous avec vos positions d'un autre âge vous bafouez la démocratie, vous savez ce mot que vous utilisez à tout bout de champ et que vous bafouez tout les jours.

On peut aussi constater qu'il y a des divergences de point de vue entre les camarades du PCF fontenaysiens et ceux d'Ivry qui eux sont pour en votant pour l'ouverture du dimanche du Leroy Merlin situé sur leur commune, comme vous le voyez vous n'êtes pas très crédible dans vos déclarations.

Juste une question, n'y a t'il pas du personnel communal qui travaille le dimanche ?

Si c'est le cas, il va falloir revoir votre position.
Revenir en haut Aller en bas
TE

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 10:13

La vérité de cette histoire, c'est que la justice avait refusé à l'enseigne Bricorama sur la demande d'un syndicat l'autorisation de faire travailler ses salariés le dimanche, suite à cette décision, bricorama a attaqué ces concurrents en justice, les syndicats ne sont donc pas responsable de la condamnation de Leroy-Merlin et de Castorama et ne gagnent rien à l'affaire.

Maintenant, il faut rappeler que le travail du dimanche n'est pas interdit en France, d'ailleurs certains commerces et services indispensables sont ouvert le dimanche, comme les boulangers et épiciers, ainsi que les professions médicales, les personnels savent qu'ils aurons à travailler le week-end, mais ils sont indemnisés en conséquence et bénéficie d'un jour de compensation (pour les commerces de détail il s’agit souvent du lundi).

Le problème c'est que les commerces de bricolages ne sont pas indispensable le dimanche, surtout que le bricolage du dimanche peut être gênant, voir interdit dans certains immeubles.

La généralisation du travail le dimanche n'est pas souhaitable, elle se ferait au détriment des salariés les plus fragiles, en revanche il est toujours possible de donner dérogations, celle ci devant se faire de manière claire et dans des conditions favorables aux salariés.

C'est pourquoi le gouvernement envisage de mettre tout les intéressées, syndicats, patronats, consommateurs, autour de la table de négociation.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Lun 30 Sep 2013, 13:45

TE a écrit:
---/---
Le problème c'est que les commerces de bricolages ne sont pas indispensable le dimanche, surtout que le bricolage du dimanche peut être gênant, voir interdit dans certains immeubles.
---/---
Cet argument est pour le moins fallacieux...  Ce qui est interdit dans nombre d'immeubles c'est d'importuner ses voisins en se livrant à une activité bruyante telle que jouer de la perceuse à percussion.... En revanche et fort heureusement, rien n'interdit encore de bricoler chez soi au moment de son choix dès lors que l'on n'importune pas ses voisins...

Après les arguments avancés par le député socialiste Olivier Faure et d'autres députés dans leur courrier adressé au ministre du travail Michel Sapin en début d'année sont recevables en particuliers celui sur le mode vie des parisiens et le temps passé dans les transports par ceux-ci...

Je rajouterais que l'inventaire à la Prévert de l'article R3132-5 du code du travail laisse songeur...On peut ainsi acheter un appartement un dimanche, les "Bureaux de vente sur les lieux de construction ou d'exposition" peuvent être ouvert mais on ne peut pas acheter un pot de peinture...

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGIARTI000018534409&dateTexte=20130623





Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 11:46

Nouveau problème d'horaires d'ouverture chez Monoprix cette fois encore avec très certainement des licenciements à la clé...

Il est étonnant de voir comment la CGT sait monter aux créneaux sur de tels sujets, qui plus est pas toujours dans l'intérêt  des travailleurs concernés, et comment elle est silencieuse sur l'harmonisation salariale, sociale et fiscale à l'intérieur de l'Union...

AFP a écrit:
01/10/2013 à 20:12
Monoprix contraint de fermer ses grands magasins à 21h

Les grands magasins Monoprix (groupe Casino) vont devoir fermer à 21H00 en raison d'un blocage de la CGT à un nouvel accord négocié sur le travail en soirée, a annoncé mardi la direction de l'entreprise.

Cet accord, négocié après l'invalidation en avril de celui datant de 2006 par la cour d'appel de Versailles, prévoyait notamment de 25 à 35% de majoration de salaire pour le travail de soirée, mais "la CGT a exercé son droit d'opposition, rendant ainsi l'accord inapplicable", selon un communiqué de Monoprix.

Sur les quelque 300 magasins Monoprix existant en France, 94 pratiquaient jusqu'à présent des ouvertures au-delà de 21h et vont ainsi devoir restreindre leurs horaires du soir.

"La direction de Monoprix regrette cette décision qui va à l?encontre de l?intérêt des collaborateurs. Elle va examiner, magasin par magasin, les réponses à apporter et étudier la situation des collaborateurs concernés", selon le communiqué de la direction.

Seuls les magasins populaires Monoprix sont concernés, et non les enseignes Monop', Monop' Daily, Monop' Beauty, Monop" Station (en gares) et Naturalia (magasins bio), a précisé un porte-parole de Monoprix à l'AFP.

Interrogé sur les conséquences en termes de suppressions de postes, il a indiqué que le groupe allait "regarder dans les semaines qui viennent comment faire, magasin par magasin".

Selon la direction de Monoprix, le nouvel accord prévoyait "de nombreuses avancées sociales et salariales, notamment des majorations de 25 à 35% des salaires, des repos compensateurs supplémentaires ainsi que des mesures sur la sécurité ou la mobilité des salariés concernés, qui sont tous volontaires".

Elle précise que cet accord avait été "signé par trois syndicats, approuvé par le Comité Central d'Entreprise ainsi que par 81% des CHSCT (Comités d'hygiène et de sécurité) des magasins fermant après 21h00".

Monoprix avait formé un pourvoi en cassation contre la décision de la cour d'appel de Versailles.
Source: http://actu.orange.fr/une/monoprix-contraint-de-fermer-ses-grands-magasins-a-21h-afp_2591472.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 15:18

Peut être qu'il convient de poser le problème d'une manière différente :

Le salarié qui travaille le dimanche perçoit un salaire "amélioré" pour cette prestation.
Dans la situation actuelle ce n'est pas dédaignable d'autant que cela peut aussi lui ouvrir la disposition de temps libres à d'autres périodes qui lui permettrons d'avoir une activité qui lui convienne...
En revanche, si l'entreprise réduit son créneau d'ouverture plus de salaire amélioré et au pire perte d'emploi... pour ce qui concerne le client, vous savez celui qui fait vivre la boite, on s'en fout ! Il demandera à s'absenter de son job pour aller faire ses courses...

Le syndicaliste surtout s'il est permanent a peu de risque de se retrouver au chômage, les problèmes de rentabilité il s'en fout ! si la boite coule c'est parfait ! en fabriquant des mécontents inoccupés il disposera de gens remontés qui feront une parfaite main d'oeuvre disponible en permanence pour les prochaines manifs...

Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 17:12

Les positions de la CGT et d'autres syndicats ainsi que des partis politiques ne sont pas toujours bien équilibrés.

Je prends l'exemple de la presse, un des secteurs ou la CGT est encore largement majoritaire et pourtant, tous les journaux sont imprimés la nuit et là, la CGT ne dit rien et pour cause vue les salaires pratiqués on peut comprendre qu'un syndiqué CGT ne veux pas que les journaux soient imprimés le jour, il aurait beaucoup à perdre sur son salaire.

Comme quoi en fonction des branches la CGT et d'autres font la pluie et le beau temps, il y a deux poids et deux mesures en fonction de leur représentativité.

Après il ne faudra plus s'étonner que les syndicats se cassent la figure, que les salariés de plus en plus nombreux ne se déplacent plus pour aller voter pour les élections professionnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 20:10

Avec de tels raisonnements il ne faudra pas s'étonner qu'un jour les conventions collectives disparaissent
http://www.laconventioncollective.com/convention-collective-imprimerie-labeur-industries-graphiques/heures-nuit.htm

(mode court à partir de maintenant ... ) Basketball 
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 21:14

Libellule a écrit:
Avec de tels raisonnements il ne faudra pas s'étonner qu'un jour les conventions collectives disparaissent
http://www.laconventioncollective.com/convention-collective-imprimerie-labeur-industries-graphiques/heures-nuit.htm

(mode court à partir de maintenant ... ) Basketball 
La prochaine fois faite encore plus court, car à vouloir vous mêler de tout vous finissez par écrire n'importe quoi, moi j'ai parlé de la presse, pour le reste cherchez vous même ça vous occupera pendant ce temps là.

@Igor

Si c'est si bien que ça à Cuba, pourquoi n'allez vous pas habiter là bas, on moins comme ça vous arriverez dans un pays qui est géré comme vous voulez. Et quand vous tomberez malade, surtout faite vous soignez là bas aussi, je suis sur que vous apprécierez.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 21:53

Vieux breton ... On ne va pas se fâcher. La presse c'est une série de conventions collectives : Imprimerie du Labeur, Journalisme, Régie Publicaire, Pigistes, (tiens pour le coup un vrai statut de précaire avec la gestion des droits d'auteur), Réseau de diffusion (transports et messageries) et points de vente (libraires ou autres).

Maintenant au lieu de commenter le lien sur la convention (au singulier)

relisez moi : Avec de tels raisonnements il ne faudra pas s'étonner qu'un jour les conventions collectives disparaissent le lien est une des illustrations, j'ai choisi ce lien pour agrémenter votre positionnement par rapport au travail de nuit et au dimanche.

Sinon effectivment il peut être intéressant aussi de se pencher sur la manière dont fonctionne prestaliss, avec la gestion des invendus, ce qui permettrait d'évoquer les mille et une raisons qui font qu'aujourd'hui la presse papier est globalement à l'agonie, et pas par la faute des syndicats.

http://www.graphiline.com/dossier/vie-des-entreprises
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2976
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 22:05

Libellule a écrit:
Vieux breton ... On ne va pas se fâcher. La presse c'est une série de conventions collectives : Imprimerie du Labeur, Journalisme, Régie Publicaire, Pigistes, (tiens pour le coup un vrai statut de précaire avec la gestion des droits d'auteur), Réseau de diffusion (transports et messageries) et points de vente (libraires ou autres).

Maintenant au lieu de commenter le lien sur la convention (au singulier)

relisez moi : Avec de tels raisonnements il ne faudra pas s'étonner qu'un jour les conventions collectives disparaissent le lien est une des illustrations, j'ai choisi ce lien pour agrémenter votre positionnement par rapport au travail de nuit et au dimanche.

Sinon effectivment il peut être intéressant aussi de se pencher sur la manière dont fonctionne prestaliss, avec la gestion des invendus, ce qui permettrait d'évoquer les mille et une raisons qui font qu'aujourd'hui la presse papier est globalement à l'agonie, et pas par la faute des syndicats.
Vous interprétez mes propos comme vous voulez, vous pouvez les déformer j'en ai rien à faire, j'ai pris l'exemple de la presse qui travaille de nuit avec comme syndicat premier la CGT et Monoprix ou la CGT pour des soi-disant problème de santé, fait capoter des négociations, surtout qu'il fallait travailler jusqu'à 22h00. C'est pour cela que j'ai écrit qu'il y a deux poids et deux mesures.

Alors libellule arrêtez de la ramener à chaque fois sur tout en voulant absolument nous des donner des leçons, nous coller des liens en veux-tu en voilà, comme ci on était pas capable de faire une recherche soi même.

J'ai pas besoin d'un chaperon quand j'ai des recherches à faire, je sais me débrouiller tout seul moi.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 02 Oct 2013, 23:02

Igor a écrit:
Quand les parents travailleront volontairement ou pas le dimanche, vous viendrez vous plaindre que les enfants sont sans foyer constitué, que la cellule familiale ne fait pas son boulot, que la délinquance augmente, qu'il n'y a plus d'activités sportives ou culturelles.
Si les étudiants sont obligés de travailler chez castoche le dimanche (sans vraie compétences de vendeurs), c'est que l'etat ne leur permet pas de mener des études normales. Vous avez beau rigoler, mais à Cuba on ne voit pas ça, et les médecins formés n'ont pas partagé leur temps d'études avec celui de vendeur de perceuses ou de carrelage.
Parce qu' en ce moment ce n' est pas le cas? Il n' y a pas de délinquance (qui augmente)? Il n' y a pas d'enfants sans foyer constitué?
Si vous voulez être crédible trouvez d' autres arguments.
A tous : Il est assez "amusant" de voir certains parler de santé pour les travailleurs de monoprix (et autres) alors qu' ils font grand silence sur les travailleurs du métro (travail en sous-sol, en horaire décalés).
Il est vrai que là on touche au fond de commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Jeu 03 Oct 2013, 09:33

Ce sont les mêmes qui ne veulent pas parler des postes en 3*8 avec des conduites de rotatives dans un bruit important, des vapeurs d'encres permanentes, une poussière de papier très irritante, des conditionnements par palettes européennes éprouvantes, avant que d'autre prennent le relais très tôt pour que les journaux qu'ils lisent leur parviennent à temps dans leur boite aux lettres. elephant Ces mêmes qui passent leur temps à dire que ce seraient les autres qui déformeraient leur propos, alors qu'on se contente de les compléter , ou de les éclairer sous un autre angle. clown clown clown clown clown

Et de citer la grand-mère du petit chaperon rouge : Tire la bobinette et la chevillette cherra. je sais me débrouiller tout seul moi.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Jeu 03 Oct 2013, 11:29

mamiea a écrit:
---/---
A tous : Il est assez "amusant" de voir certains parler de santé pour les travailleurs de monoprix (et autres) alors qu' ils font grand silence sur les travailleurs du métro (travail en sous-sol, en horaire décalés).
Il est vrai que là on touche au fond de commerce.
Si ce n'est que les agents de la RATP travaillant dans le tunnel partent qu'en même en retraite plus tôt que le reste des salariés ce qui est justifié...

Retraite RATP a écrit:
Age légal de départ en retraite : 60 ans jusqu'en 2016 puis passage par pallier de 4 mois à 62 ans de 2017 à 2022.

Age maximum de maintien en services : 65 ans avec passage progressif à 67 ans

Possibilité d'anticipation de l'âge de départ : oui à 50 et 55 ans (avec passage progressif à 52 et 57 ans) pour les agents classés en services actifs à condition de remplir la double condition d'âge et de services et pour les agents handicapés sous certaines conditions de durée d'assurance et de durée cotisée.
Source: http://www.info-retraite.fr/?id=520

50 puis 52 ans pour le personnel roulant et souterrain de la RATP et les agents de conduite de la SNCF nés en 1967 et après
55 puis 57 ans pour les autres agents de la SNCF et les agents de la RATP travaillant en atelier nés à partir de 1962
60 puis 62 ans pour les agents de la RATP classés en catégorie sédentaire nés à partir de 1957
Revenir en haut Aller en bas
franck.k



Messages : 73
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 57

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 09 Oct 2013, 01:29

Je viens de parcourir ce post et je suis un peu surpris par la position de l'élu M. Damiani, il faut savoir qu'il y a des agents de la mairie de Fontenay sous Bois qui travaillent le dimanche, je vais prendre l'exemple des gardiens de parc qui travaillent le dimanche, il faut savoir que le travaille du dimanche est inclus dans les 35 heures et que pour un dimanche travaillé ils touchent une généreuse prime de 21.39 €.

Si les élus du PC qui gèrent cette mairie devrait prendre la décision en fonction de leur conviction ne plus faire travailler leur personnel le dimanche, il serait comme ça en accord avec leur position.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.franckylebreton.fr
kermor



Messages : 414
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 09 Oct 2013, 08:13

Triste époque quand même.

L'espoir de notre pays, de notre continent est de répondre au diktat des anglais : travailler le dimanche. les Allemands résistent, pour combien de temps ?

Vive le libéralisme !

Et puis les "tonnes" de main d’œuvre arrivent pas bateau pour maintenir notre niveau de vie, notre croissance.

Vive la mondialisation !

Bref passons des dimanches entiers à acheter, à trainer dans les magasins de bricolage. N'y a-t-il plus d'alternative à Drucker et Leroy Merlin ?

Vous pouvez dire ce que vous voulez, mais le programme des barbus est plus consistant pour les faibles d’esprit que votre indécente société de consommation.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 09 Oct 2013, 18:02

@ kermor :

Mais vous êtes libre de faire ce que vous voulez de votre temps libre.
Heureusement vous êtes libre d' aller à la Messe, au P.M.U, ou tout autre activité.
Heureusement qu' il y a un Drucker pour occuper les Dimanche des personnes trop âgées pour sortir, des malades alités.
Heureusement qu'il y a des magasins de bricolage afin d' entretenir son logement soi-même (par goût ou par nécessité).
Heureusement qu'il y a moyen de trouver les quatre vis, le pot de peinture ou le pot de colle manquant après un samedi de bricolage et de ne pas attendre 1 semaine pour achever ses travaux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end   Mer 09 Oct 2013, 18:10

Il est surtout heureux pour les dimanches de ceux qui ne travaillent pas que d'autres travaillent le dimanche...

Cinéma, restaurant, autoroute, station service, hôpitaux, police, pompiers, bar, tabac, PMU, télé, théâtre, commerçants divers comme le boulanger ou le pâtissier et quelques autres...
Revenir en haut Aller en bas
 
Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des salariés attaquent les syndicats en justice - Travail de nuit et du week-end
» NARBONNE - Les gendarmes attaquent leurs ministères en justice
» La prise en charge des accidents de trajet en allant ou en revenant du travail
» Paris - Délais trop longs aux Prud'hommes : 300 salariés poursuivent l'Etat pour déni de justice.
» La Justice et l'Injustice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: