Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Derniers sondages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Derniers sondages   Mar 15 Oct 2013, 06:43

Rappel du premier message :

Alors que notre pays compte plus de 5 millions de chômeurs, alors que chacun connait dans sa famille ou dans son entourage quelqu'un qui a été licencié et qui n'a pas retrouvé de travail depuis que François Hollande est arrivé aux affaires, la cote de ce dernier n'en fini pas de s'écrouler...

"Il s'agit du score le plus faible jamais mesuré pour un chef de l'Etat depuis la création de ce baromètre en 1996, précise Ipsos"

"A gauche, les mécontents passent de 41 à 49%, y compris les sympathisants du PS (de 35 à 40%)"


Exigeons haut et fort avant qu'il ne soit trop tard:

- une harmonisation salariale, sociale et fiscale au niveau de l'Union avec un salaire minimum pour un nombre d'heures maximum
- un moratoire sur la libre circulation des salariés des pays "low cost" tant que les conditions ci-dessus ne sont pas remplies
- le droit d'insérer une clause de "préférence nationale" dans tous les appels d'offres financés par des fonds publics tant que les conditions ci-dessus ne sont pas remplies


AFP a écrit:
14/10/2013 à 17:41
Hollande à 24% d'avis favorables: nouveau record d'impopularité

François Hollande perd en octobre encore 3 points de popularité, tombant à 24% d'avis favorables contre 27% en septembre, marquant ainsi un record d'impopularité, selon un sondage Ipsos réalisé pour Le Point et publié lundi.

Il s'agit du score le plus faible jamais mesuré pour un chef de l'Etat depuis la création de ce baromètre en 1996, précise Ipsos, qui situe ce score dans le contexte fait de "couacs au sein du gouvernement, réforme de la fiscalité et des retraites, et chiffres du chômage erronés".

Au palmarès des leaders politique, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls retrouve la première place, avec 56% d'opinions favorables contre 48 un mois plus tôt. Ceux qui lui sont défavorables ne sont plus que 32%, contre 38% en septembre.

M. Valls détrône Alain Juppé, malgré la relative stabilité du score de ce dernier, qui passe de 51% à 50 d'opinions favorables.

Le ministre de l'Intérieur doit ce résultat surtout "à la hausse spectaculaire mesurée auprès des sympathisants de l'UMP" (+24 points, soit 70% de jugements favorables). Mais, souligne Ipsos, "si ses déclarations sur les Roms ont incontestablement séduit à droite, elles ont aussi heurté une partie de la gauche".

Quant à François Fillon, il chute de la 7e à la 11e place, perdant six points.

Parmi les personnes interrogées sur l'action du président de la République, 3% se sont dites "très favorables" à son action, sans changement par rapport au mois précédent, tandis que 21% étaient "plutôt favorables" (contre 24% en septembre).

Le nombre de jugements favorables a baissé sur l'ensemble du spectre politique, à l'exception des sympathisants de l'UMP, où le chef de l'Etat est passé de 6 à 8%.

Les opinions défavorables progressent de 68 à 71%, mais celui la proportion des "très défavorables" baisse de 38 à 35%, tandis que les "plutôt défavorables" montent de 30 à 36%.

A gauche, les mécontents passent de 41 à 49%, y compris les sympathisants du PS (de 35 à 40%). Au MoDem, leur proportion monte de 72 à 79%, et au Front national de 88 à 95%, alors qu'elle baisse parmi les partisans de l'UMP, de 92 à 90%.

Sans changement par rapport au mois dernier, 5% des personnes interrogées ont choisi de ne pas se prononcer sur la performance du chef de l'Etat.

La popularité du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, elle, reste presque stable, avec un recul de 27 à 26% d'opinions favorables, les avis défavorables restant inchangés à 63%, par rapport à septembre.

Elle baisse parmi les sympathisants de la gauche (de 50 à 45% d'avis favorables et de 55 à 51% pour ceux du PS), mais monte au MoDem (de 21 à 27%) et à l'UMP (de 8 à 14%). Les partisans du FN sont moins nombreux à se dire favorables à son action, passant de 11 à 7%.

Dans le même mouvement, les opinions défavorables sur l'action de M. Ayrault au sein de la gauche passent de 42 à 47%, au PS de 38 à 40%, mais baissent au MoDem à 68% (contre 70 un mois plus tôt) et à l'UMP (81% (contre 84%), et même au FN à 78% (contre 79).

Comme en septembre, 10% n'ont pas émis d'avis en réponse à la question sur l'action du Premier ministre.

Sondage effectué par téléphone les 11 et 12 octobre selon la méthode des quotas auprès de 955 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Source: http://actu.orange.fr/politique/hollande-a-24-d-avis-favorables-nouveau-record-d-impopularite-afp_2615124.html


Dernière édition par a.nonymous le Dim 17 Mai 2015, 01:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 18 Nov 2013, 07:22

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Si la gauche veut s'en sortir et tirer le pays de l'impasse il faut mettre en place une véritable politique de gauche. C'est possible. C'est souhaitable. C'est nécessaire pour avoir le Changement !
.
.
C'est quoi une "véritable politique de gauche" alors que notre pays est membre d'une Union qui s'est construite sans harmonisation salariale, sociale, fiscale et environnementale et qu'il est totalement dépendant de l'économie libérale mondialisée ?

Ce sont des choix politiques. Choix par exemple de favoriser les ménages plutôt que les patrons. Le contraire de ce qui est fait avec l'augmentation de la TVA cet impôt injuste car non progressif…
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 18 Nov 2013, 07:49

Loïc a écrit:
Ce sont des choix politiques. Choix par exemple de favoriser les ménages plutôt que les patrons. Le contraire de ce qui est fait avec l'augmentation de la TVA cet impôt injuste car non progressif…
.
.
Même Mélenchon est désormais moins dogmatique que le porte-parole du maire-sortant à propos du patronat...

AFP a écrit:
Fiscalité: Mélenchon solidaire du «petit patronat qui tire la langue»
AFP 17 novembre 2013 à 20:11

Jean-Luc Mélenchon, interrogé dimanche sur la colère dans le pays dont témoigne la mobilisation contre l’écotaxe, a dénoncé «l’injustice» de l’impôt de manière générale et s’est montré solidaire du «petit patronat qui tire la langue», citant la grogne de l’UPA.

Invité de l’émission «C' Politique» sur France 5, le co-président du Parti de gauche a décrit une société française «en train de se disloquer parce que la manière avec laquelle on lui fait porter la charge est injuste».

«Ce sont les classes moyennes et populaires qui portent tout l’effort», a-t-il enchaîné, «et ça se voit dans la manière dont l’impôt est organisé. (...) Il n’y a que cinq tranches d’impôt (sur le revenu, ndlr) et sur ces cinq tranches-là, vous avez ceux qui produisent, et non pas ceux qui sont dans les très grandes entreprises, (...) pas les très gros salaires parce qu’ils paient moins que les autres».

Et de poursuivre: «Même dans le patronat vous avez un clivage terrible entre les kékés du Medef qui sont des grands seigneurs gorgés d’argent, et le petit patronat qui, lui, tire la langue».

«C’est pas par hasard que vous avez l’UPA (l’organisation patronale des artisans et commerçants) qui elle aussi se met en mouvement contre l’augmentation de la TVA (...)», ces patrons là «voient bien que la ponction qui va être faite sur le pouvoir d’achat des gens (...), c’est des clients en moins pour eux».

Et vous leur parlez à eux? «Pas pour les flatter, pour leur dire +essayons de voir les objectifs de l’avant+», a répondu le responsable du Front de gauche. «Il faut des lignes de l’avant, de développement du pays». «Faisons la mutation, ça veut dire que des milliards doivent être investis pour changer les process de production», a-t-il ajouté.

L’UPA, qui est une des trois grandes organisations patronales de France avec le Medef et la CGPME, a lancé le 13 novembre une mobilisation nationale -par le biais notamment d’une pétition en ligne- contre le poids grandissant des prélèvements obligatoires.

Vendredi, M. Mélenchon a demandé à rencontrer les présidents de trois fédérations professionnelles, la CGAD (confédération générale de l’alimentation au détail), la CAPEB (confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et la CNAMS (Confédération nationale de l’artisanat, des métiers et des services), au sujet de la hausse de la TVA, selon un courrier transmis à l’AFP.

AFP
Source: http://www.liberation.fr/politiques/2013/11/17/fiscalite-melenchon-solidaire-du-petit-patronat-qui-tire-la-langue_947651
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 18 Nov 2013, 07:56

[quote="a.nonymous"]
AFP a écrit:

Et de poursuivre: «Même dans le patronat vous avez un clivage terrible entre les kékés du Medef qui sont des grands seigneurs gorgés d’argent, et le petit patronat qui, lui, tire la langue».

Le problème c'est que ce qui est donné au aux grandes entreprises, à ces "grands seigneurs gorgés d'argent" l'est donné sans aucune contrepartie… Et c'est ce quii plombe l'économie française…
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 18 Nov 2013, 08:03

Loïc a écrit:
---/---
Le problème c'est que ce qui est donné au aux grandes entreprises, à ces "grands seigneurs gorgés d'argent" l'est donné sans aucune contrepartie… Et c'est ce quii plombe l'économie française…
.
Ces grandes entreprises qui génèrent des milliers d'emplois mais qui aujourd'hui préfèrent délocaliser en Roumanie ou ailleurs parce que le coût du travail y est bien moindre...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mar 26 Nov 2013, 04:13

Un chiffre certes inquiétant mais guère étonnant après les déceptions occasionnées à droite par Sarkozy et à gauche par Hollande...

Après et comme dit précédemment à propos d'un autre sondage, il faut prendre en compte le fait que ce chiffre n'émane pas d'un des grands instituts de sondage que sont BVA, CSA, Ifop ou Ipsos mais de Polling Vox, nouveau venu récemment créé par l'ex-directeur opinion de CSA Jérôme Sainte-Marie...

Et si lors des municipales de 2014 le meilleur moyen de contrer la montée du FN était la présence de listes citoyennes constituées de femmes et d'hommes de talents faisant passer l'intérêt de leur ville et de leurs concitoyens avant celui d'un quelconque parti politique ?



AFP a écrit:
25/11/2013 à 06:13
Municipales: 42% des Français n'excluent pas de voter FN selon un sondage

42% des Français n'excluent pas de voter pour une liste soutenue par le Front national aux élections municipales si l'occasion se présentait dans leur ville, selon un sondage publié lundi par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF).

Selon ce sondage réalisé en ligne les 13 et 14 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.003 personnes par l'institut Polling Vox, 18% des Français répondent qu?ils pourraient voter "certainement" pour une liste soutenue par le Front national dans leur ville, 24% "peut-être", contre 58% qui répondent "non, en aucun cas".

Parmi les sympathisants UMP, le cumul de ceux pouvant "certainement" ou "peut-être" voter pour une liste du Front national atteint 59% contre 9% pour les sympathisants de gauche.


Dans le même sondage, 88% des Français répondent penser que "parmi les candidats présentés par le Front national il y a des personnes tenant des propos racistes ou antisémites", mais 40% disent penser qu'il n'y en a pas davantage que dans les autres partis.

69% disent qu'ils modifieraient leur vote si un candidat pour qui ils avaient l'intention de voter tenait des propos racistes ou antisémites, mais 30% ne le feraient pas. 71% trouvent justifié de poursuivre en justice un homme politique tenant de tels propos.

Par segment politique, 64% des sympathisants FN disent qu'ils ne modifieraient pas leur intention de vote en cas de propos racistes ou antisémites. 60% trouvent injustifié de poursuivre en justice un candidat tenant ces propos.

Ces chiffres atteignent respectivement encore 44 et 43% parmi les sympathisants UMP alors qu'ils sont à moins de 12% chez les sympathisants de gauche

Pour l'UEJF, qui veut réunir des partenaires partout en France "pour lancer un observatoire du racisme dans les discours de campagne", "il n'est pas surprenant que les sympathisants FN soient les plus complaisants à l?égard des propos racistes".

"Ce parti continue de se structurer autour d'un discours qui distille la haine, attise les peurs et agite les préjugés", juge le président de l'UEJF Jonathan Hayoun.
Source: http://actu.orange.fr/france/municipales-42-des-francais-n-excluent-pas-de-voter-fn-selon-un-sondage-afp_2687454.html
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mar 26 Nov 2013, 23:39

Rappelez-vous la montée du FN à l'époque après 14 ans de socialisme ...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2888
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 27 Nov 2013, 04:39

Smile a écrit:
Rappelez-vous la montée du FN à l'époque après 14 ans de socialisme ...
Plus précisément 14 ans de Mitterrand président. Qui a utilisé le vote FN pour affaiblir la droite, et d'après plusieurs témoignages a favorisé l’accès à la télévision pour le Pen père.
Les temps ont changé : le vote FN tente aussi des catégories qui votaient à gauche.
Le sondage ci-dessus demande confirmation, mais est inquiétant certes.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 414
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Jeu 28 Nov 2013, 08:44

salamandre a écrit:
Smile a écrit:
Rappelez-vous la montée du FN à l'époque après 14 ans de socialisme ...
Plus précisément 14 ans de Mitterrand président. Qui a utilisé le vote FN pour affaiblir la droite, et d'après plusieurs témoignages a favorisé l’accès à la télévision pour le Pen père.
Les temps ont changé : le vote FN tente aussi des catégories qui votaient à gauche.
Le sondage ci-dessus demande confirmation, mais est inquiétant certes.
Les temps ont changé : la gauche de gouvernement ne se préoccupe plus des ouvriers !

Restez sereins, si les élites devaient partager leur pouvoir avec le FN, elles se chargeraient de rendre ce parti illégal !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 01 Déc 2013, 01:23

Un sondage qui devrait alarmer le gouvernement mais dont les chiffres ne sont guère étonnants tellement aujourd'hui la déception est grande:

"les Français seraient 76 % à juger certaine ou probable une explosion sociale dans les prochains mois"

Après ce qu'il sera intéressant de regarder avec attention quand l'intégralité de ce sondage sera disponible, c'est la répartition par tranches d'âges...  Historiquement les tensions sociales sont plutôt le fait des jeunes et les seniors sont plutôt pondérateurs pour ne pas dire réactionnaires... La donne a aujourd'hui  changé car si le gouvernement en place peut acheter la paix sociale au niveau des jeunes à coup et à coût d'emplois aidés, il ne fait rien pour les seniors qui sont doublement touchés au niveau de l'emploi et au niveau des retraites...

Parmi cette tranche d'âge des plus de 55 ans qui a largement contribué à la richesse du pays et au système social la déception et la colère sont grandes et il y a fort à parier que les seniors ne joueront plus un rôle modérateur mais au contraire seront en première ligne de l'agitation sociale quand ça va exploser...

Le Monde avec IFOP a écrit:
Les Français envisagent une explosion sociale

Le Monde.fr | 30.11.2013 à 12h21

Selon un sondage IFOP à paraître dans Dimanche Ouest-France, les Français seraient 76 % à juger certaine ou probable une explosion sociale dans les prochains mois. Dans un climat social tendu où les mouvements de protestation de multiplient, « jamais cette anticipation n'avait été aussi importante, puisque nous atteignions 64 % en janvier 1998, 66 % en avril 2009 et 70 % en avril dernier », selon ce sondage.

Par rapport à avril, le pourcentage de ceux qui pensent « que nous assisterons certainement à une explosion sociale dans les prochains mois progresse de 8 points, pour s'établir à 27 %, et ceci constitue un signe supplémentaire que la situation sociale est très tendue dans le pays », commente l'institut de sondage.

La certitude de la survenue d'une « déflagration sociale » est le plus répandue parmi les 35-49 ans, qui sont 32 % à en être certains et 48 % à l'estimer probable. La tranche d'âge à y croire le moins est celle des 18-24 ans, qui sont quand même 70 % à estimer cette explosion sociale certaine ou probable. « On n'observe pas dans cette enquête de spécificités régionales, comme si c'était la majeure partie de la société qui s'attendait désormais à un mouvement social d'ampleur », note l'institut.

Si le risque d'explosion sociale est nettement plus ressenti aux extrêmes – avec 84 % de réponses positives chez les sympathisants de Lutte ouvrière ou du Nouveau Parti anticapitaliste, et 89 % parmi les proches du Front national (dont 51 % sont certains que ce scénario va se produire) –, il l'est aussi dans l'électorat de droite, avec 85 % de réponse positive à l'Union pour un mouvement populaire et 89 % à l'Union des démocrates et indépendants. Ils sont 56 % de sympathisants socialistes à juger probable ou certaine une telle issue. Ce chiffre est en évolution de cinq points par rapport à avril, alors que dans le reste de la gauche il a beaucoup plus progressé, de 14 points au Front de gauche (78 % croient aujourd'hui à une explosion sociale dans les prochains mois) et de 19 points chez Europe Ecologie-Les Verts (68 % désormais à y croire).
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/11/30/les-francais-envisagent-une-explosion-sociale_3523199_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 01 Déc 2013, 05:50

Ce que nous apprend l'histoire des USA :

En 1933, la crise touchait tous les secteurs de l'économie. Plus de 5 000 banques avaient fermé depuis le krach de 1929, entraînant la fermeture d'entreprises, faute d'avoir de l'argent. La production industrielle avait chuté de 50 %, mettant au chômage 15 millions de travailleurs (sans indemnités, à cette époque), soit entre un quart et un tiers de la population ouvrière. Ceux qui avaient encore un emploi connaissaient une baisse de leur revenu.

La pauvreté se généralisait, les travailleurs qui ne pouvaient plus payer leur loyer étaient expulsés de leur logement, de vastes bidonvilles (les « hoovervilles », du nom du précédent président) firent leur apparition, et les soupes populaires étaient pour beaucoup le seul moyen de se nourrir. Dans les campagnes, de nombreux fermiers furent expulsés de leurs terres, les métayers et ouvriers agricoles se retrouvaient sans emploi. Pendant ce temps-là, les stocks de marchandises et de nourriture étaient pleins, mais ne pouvaient s'écouler faute d'acheteurs.(Modèle Doux et économie bretonne).

La situation était explosive, ouvriers et paysans ne se laissant pas réduire à la misère sans réagir. Des émeutes spontanées éclataient un peu partout dans le pays et, malgré une répression brutale, la révolte menaçait de se généraliser. Roosevelt réussit alors à convaincre les capitalistes que, s'ils ne voulaient pas tout perdre, ils devraient accepter quelques contraintes visant, d'une part, à réguler le système afin de relancer l'économie et, de l'autre, à accorder quelques aides sociales aux travailleurs pour éviter les mouvements de révolte. (le smic allemand... suivez mon regard).

En ce qui concerne l'industrie et l'agriculture, Roosevelt allait mener une politique malthusienne de limitation de la production afin d'écouler les stocks et de relever les prix de vente des marchandises, pour permettre aux capitalistes de faire des profits. (on dirait aujourd'hui arrêter le dumping entre pays).

Alors qu'une partie de la population était affamée, faute d'argent pour se nourrir, l'Agricultural Adjustment Act, voté le 12 mai, visait à faire remonter les prix agricoles, en encourageant les propriétaires terriens à réduire les surfaces cultivées et abattre une partie de leur cheptel. En contrepartie, afin qu'ils ne perdent rien, l'État leur versait des indemnités compensatrices, qui allaient essentiellement profiter aux grosses exploitations agricoles. Mais les ouvriers agricoles et les métayers, jetés sur les routes, furent les premières victimes de cette réduction des cultures, de même que les petits fermiers pauvres qui survivaient déjà difficilement avec leur maigre production.

La même politique fut suivie pour l'industrie avec le National Industrial Recovery Act (NIRA - loi pour une relance industrielle), la grande loi du New Deal, qui visait à relancer la production en limitant la concurrence sauvage que se menaient les capitalistes. Elle prévoyait que les industriels s'entendent pour fixer des quotas de production et des minima pour les prix et les salaires, et baissent les horaires de travail afin de créer des emplois. Les accords seraient négociés entre employeurs, syndicats et gouvernement. Les industriels les plus réactionnaires crièrent aussitôt au socialisme, pour la double raison que l'État intervenait dans leurs affaires et accordait quelques droits aux syndicats. Cet « étatisme » était cependant bien limité et n'allait au-delà de l'incitation : aucune clause n'étant prévue dans le NIRA pour forcer les employeurs à respecter la loi. De plus, l'administration mise en place pour son application était contrôlée par le milieu des affaires !

Quant aux minima fixés par branche pour les salaires, ils étaient la plupart du temps inférieurs à ceux déjà versés. Un article du NIRA, la clause 7A, autorisait cependant les travailleurs à participer aux discussions collectives avec leur employeur et à adhérer au syndicat de leur choix.
Empêcher l'extension de révoltes.

Pour combattre le chômage, Roosevelt mit aussi en place une politique de grands travaux. Au niveau de chaque État, ils concernaient la réfection ou la construction d'écoles, de musées ou de bâtiments publics. (qu'on appelle cela aujourd'hui la transition énergétique, la relance par le bâtiment selon des nouvelles normes, ou la redistribution de la consommation, peu importe, il nous faut une nouvelle donne - a new deal-).  

Il en alla de même pour les lois sociales qui furent adoptées les années suivantes. Elles visaient avant tout à calmer les explosions de colère qui se produisaient et ébranlaient le système. Car si les prix remontèrent suite aux mesures prises, assurant plus de profit aux entreprises, les salaires ne suivaient pas. L'été 1934, les dockers se mirent en grève sur la côte californienne, les camionneurs à Minneapolis ; une grève des travailleurs du textile, partie du sud des États-Unis, s'étendit jusqu'en Nouvelle-Angleterre, dans le nord-est du pays. En 1935 fut votée une loi de Sécurité sociale, qui instituait entre autres une assurance chômage ; mais celle-ci était financée par des retenues effectuées sur les salaires.

En outre, les Noirs, les domestiques et les salariés agricoles en étaient exclus, tout comme ils l'avaient été de la fixation d'un salaire minimum ou des subventions versées aux agriculteurs, afin de ne pas heurter le Sud réactionnaire qui votait traditionnellement démocrate. (changer les noms par les nouvelles minorités et vous y êtes).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 01 Déc 2013, 06:15

La différence essentielle entre ce qui s'est passé aux US dans les années 30 et la situation actuelle en France, c'est que les salariés de droit français qui se retrouvent aujourd'hui au chômage ou en âge de partir en retraite ont alimenté pendant des années voir des décennies pour certains un système de protection social censé leur assurer la sécurité que ce soit au niveau maladie, au niveau chômage ou au niveau retraite...

Si ce système vient demain à défaillir il va être dur d'expliquer à ceux qui seront victimes de cette défaillance qu'ils ont cotisé pour les autres et non pour eux, ce qui est pourtant le principe même de la répartition...

Après pour ce qui est d'une régulation de l'économie, le périmètre est désormais pour nous l'Union échelle... Dès lors qu'à l'intérieur de cette Union il y a libre concurrence sans harmonisation salariale, sociale, fiscale voir environnementale, je ne vois pas comment il est possible de réguler quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 01 Déc 2013, 06:29

Oui cela est le résultat d'acquis sociaux qui pour ne pas disparaître supposent néanmoins qu'une nouvelle donne prenne corps et plutôt rapidement.
Notre modèle étant construit sur le fait que ceux qui cotisent payent pour ceux qui sont en difficulté et donc, en particulier surtout pas pour leurs propres retraites.

Il y eu déjà des générations sacrifiées y compris après 1933, par ce qu'on a appelé la seconde guerre mondiale. A choisir, autant sortir de l'ornière par un autre moyen que la guerre annoncée devienne civile plutôt que militaire. Je sais on me le dis souvent sur ce forum j'ai tout faux en me référant a 1933, et je ne comprends rien à rien en économie et aux cycles macro économiques. Et pourtant.

L'échelle Etats-unienne de 1933, et Union européenne version 2013 est en tous points similaires ; bon, avec moins d'Etats en Europe qu'Aux USA ; seules la barrières des langues vient changer la lecture des événements et rend délicate la création des Etats Unis d'Europe. Sachant que comparaison n'est toujours pas raison en terme d’harmonisation fiscale et sociale : Bien qu'unis les Etats de l'Amérique du Nord ont des lois différentes d'Etat à Etat encore en 2013.  Le geste que vient de faire l'Allemagne en instaurant son smic montre enfin un sens construit à cette harmonie sociale que vous désirez tant.

Mais déjà comparé au smic français, on n'y est toujours pas. Alors, on fait quoi? Et bien on se bat mais sans explosion sociale pour éviter de tout casser. Les pyromanes, il ne faut pas leur laisser des lances à incendie dans les mains, car ils les transforment en lance-flamme populistes, et les mécontents d'ailleurs ne doivent pas jeter de l'huile sur le feu, non plus. Aussi étrange que cela puisse paraître, c'est avec des mots aussi simples que parfois il faut parler de notre économie. Elle a besoin de la sagesse des hommes, et pas de va-t-en-guerre. Et pour moi il y a en France deux types de va-t-en guerre, les profils à la Mélenchon, et les profils à la Lepen. Et oui j’exècre ce type de profils qui viennent nous expliquer que parce que on ne les auraient pas essayer on ne prendrait pas de risques : et bien si, on prendrait celui du chaos comme après 1933 car aucun modèle qui a vu se rencontrer le nationalisme mono culturel et le socialisme débridé n'a fonctionné, simplement parce que notre monde est multiculturel. C'est ce qui fait le genre humain, avec ses droits et ses devoirs.

Les différences entre les deux périodes sont de plus en plus minimes; le ras de marée de la misère fait son oeuvre, et il va bien falloir éviter qu'il ne se transforme en tsunami qui peut tout emporter.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 414
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 02 Déc 2013, 20:44

1933 2013.

Il y a une crise, d'un côté 1929 de l'autre 2007-2008. Il y a des conséquences inhérentes à toute crise : chômage, misère, peur, xénophobie etc...

Sûr que tous les scénarios sont imaginables en pareille situation, de là à faire un copier coller 29 -07 c'est tout sauf raisonnable !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 02 Déc 2013, 22:05

D'autres préfèrent la comparaison avec 1788, qui a abouti à la révolution certes, mais aussi à quelques années de terreur. http://www.leparisien.fr/politique/jean-luc-melenchon-la-france-est-en-1788-30-11-2013-3365063.php

Si il y a bien une analyse où j'aimerais franchement avoir été déraisonnable, c'est bien celle-là. J'évoque 1933 comme un risque qui nous pend au nez si on ne sait pas maîtriser les diverses impulsions de peur, et si vous me suivez bien, je dis qu'il y a encore moyen de l'éviter et que cela passe par une politique raisonnable de relance économique, de mutualisation des dettes et de courage politique. Elle est là la nouvelle donne. Si vous comprenez autre chose en me lisant, je ne peux que le regretter.

Au lieu d'une révolution, par nature incontrolable, j'espère pour ma part une évolution, la plus raisonnable possible. Mais en appeler à la raison en période de grande émotion, où la peur de l'autre sert de doctrine et d'éxutoire, ce n'est pas gagné d'avance. Les crises épidermiques et urticantes ont devrait pouvoir arriver à s'en passer.

Loin d'être un cassandre, je suis un optimiste par nature. Je pense qu'à l'heure actuelle c'est le langage politique qui est devenu déraisonnable. En cela il rappelle de bien terribles moments.

Certains sondages à répétition sur le mal-être de la France contibuent largement à entretenir ce climat lourd.
Mais comme les raisons de ce mal être ne sont pas circonscrites à un point (le chômage par exemple), chacun regarde de plus en plus son voisin comme un ennemi potentiel qu'il faut dénoncer et cela ne me plais guère.

La réalité des diverses crises (financière, économique, identitaire) est là concommitente, comme il y a 80 ans, la crise écologique n'étant qu'une crise de plus qui vient se greffer sur tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Clarisse

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 23/12/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 02 Déc 2013, 23:14

A propos de sondage qui a été appelé ce week-end pour répondre aux questions sur les élections ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Lun 02 Déc 2013, 23:21

kermor a écrit:
1933 2013.

Il y a une crise, d'un côté 1929 de l'autre 2007-2008. Il y a des conséquences inhérentes à toute crise : chômage, misère, peur, xénophobie etc...

Sûr que tous les scénarios sont imaginables en pareille situation, de là à faire un copier coller 29 -07 c'est tout sauf raisonnable !

Une différence essentielle tient à l'unionisation et la mondialisation de l'économie...

Aujourd'hui on n'est plus dans une simple dualité riches-pauvres ou exploiteurs-exploités, le jeu est beaucoup plus complexe avec des convergences et des antagonismes qui peuvent varier entre niveau local, régional et mondial...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Fév 2014, 06:30

Rien de bien nouveau, François Hollande continue à dégringoler...


"François Hollande subit une nouvelle baisse de trois points, 23% des personnes interrogées approuvant son action dans le tableau de bord politique Ifop Paris Match diffusé mardi."



Reuters a écrit:
Hollande retrouve son plus bas niveau dans un sondage Ifop
Publié le 04-02-2014 à 16h31

PARIS (Reuters) - François Hollande subit une nouvelle baisse de trois points, 23% des personnes interrogées approuvant son action dans le tableau de bord politique Ifop Paris Match diffusé mardi.

Le chef de l'Etat, pourtant omniprésent entre ses discours télévisés et les affaires privées qui le concernent, égale le plus bas niveau atteint depuis le début de quinquennat, souligne l'institut de sondage.

Le virage de sa politique économique, suggéré par l'annonce du pacte de responsabilité, semble avoir effrayé ses partisans, à l'extérieur comme à l'intérieur de la majorité présidentielle.

Seulement 25% des sympathisants du Front de Gauche (-14) et surtout 30% de ceux d'Europe Ecologie-Les Verts (-11), pourtant composante de la majorité, approuvent aujourd'hui l'action de François Hollande.

En outre, son action sur la scène internationale est moins appréciée que par le passé : moins de la moitié des personnes interrogées jugent que le chef de l'Etat défend bien les intérêts de la France à l'étranger (49%, -5).

Ce sondage a été réalisé du 31 janvier au 1er février auprès d'un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140204.REU0728/hollande-retrouve-son-plus-bas-niveau-dans-un-sondage-ifop.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13537
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Fév 2014, 06:52

Mr petites blagues a frappé et Turquie... une belle image du pays !
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2075
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Fév 2014, 22:36

Et alors Igor d'après votre raisonnement la France aurait raison de poursuivre dans le sens de la Françafrique, La réponse du PCF étant non, peut être ne seriez vous pas aussi orthodoxe que nous le croyons.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Jeu 06 Fév 2014, 23:39

Erreur de casting ?

Prise de conscience de la situation économique de notre pays emberlificoté dans nombre de traités communautaires ou internationaux ?

Toujours est-il que la situation s'aggrave de mois en mois et que la question qui risque de venir est qui ? Valls ? Strauss-Kahn ? Fillon ? Copé ? Le Pen ?




"La perte de confiance à son endroit est particulièrement nette chez les sympathisants socialistes, qui sont désormais moins de la moitié (49%) à lui faire confiance, soit un recul de 7 points."



Reuters - TNS Sofres a écrit:
Les Français font encore moins confiance à François Hollande

Reuters – il y a 2 minutes 58 secondes

PARIS (Reuters) - Moins de 20% des Français font confiance à François Hollande pour "résoudre" les problèmes du pays, selon un baromètre TNS Sofres-SOPRA Group pour Le Figaro Magazine publié jeudi.

Le président, qui atteint, à 19%, son plus bas niveau dans ce baromètre, perd trois points par rapport au mois dernier.

La perte de confiance à son endroit est particulièrement nette chez les sympathisants socialistes, qui sont désormais moins de la moitié (49%) à lui faire confiance, soit un recul de 7 points.

"Il s'agit du niveau le plus bas enregistré par le président depuis son élection", écrit l'institut.

"Dans l'histoire de notre baromètre, seul Jacques Chirac a atteint des niveaux plus bas" avec 16% en juillet 2006, après 11 années au pouvoir, précise-t-il.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault bénéficie de son côté d'une cote de confiance de 20%, en baisse de 1 point, mais en hausse par rapport à son niveau le plus bas (18%), en décembre dernier.

"Ces faibles niveaux continuent (...) de témoigner de la difficulté du couple exécutif à convaincre les Français - et même les sympathisants de gauche -, de l'efficacité de leur action, à quelques mois d'échéances municipales qui pourraient s'avérer délicates pour le Parti socialiste", selon TNS Sofres.

Cette enquête a été réalisée en personne du 30 janvier au 3 février 2014 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse
Source: http://fr.news.yahoo.com/moins-20-des-fran%C3%A7ais-font-confiance-%C3%A0-hollande-111251729.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Jeu 06 Fév 2014, 23:53

Peut-être regarder la formation initiale de nos hommes politiques et éviter de refaire la même erreur.
Par exemple les Énarques (de droite et de gauche) suivent le même cursus, ont les mêmes professeurs et la même formation, comment voulez-vous qu' ils n' est pas les mêmes actions ?

Il est évident qu' il en est de même pour les autres grandes écoles, donc pourquoi ne pas mixer tout cela pour éviter le monolithisme.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Ven 07 Fév 2014, 02:53

@tonton :
Vous voulez parler de René Monory, je suppose.

Au cours de ma carrière professionnelle, il m' est très souvent arrivé de constater le gouffre existant entre les connaissances du directeur (très généralistes) des responsables (un peu plus étoffées) et des utilisateurs (très pointues). J' en ai déduit que pour mener à bien un projet il fallait dire bonjour au directeur, bonjour qui travaille sur cette mission au responsable, et enfin bonjour et si vous me disiez comment ça ce passe aux personnes en bout de chaîne.
Ce n' est pas ce que l' on apprend aux élèves des grandes écoles qui, eux, s' arrêtent au directeur, les autres n' étant que quantité négligeable.
Tant que ces personnages ne comprendrons pas que l' information est en bout de chaîne, nous n' avanceront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Ven 07 Fév 2014, 03:36

Je crois pour ma part que le "personnel" politique est fait de volontaires, qui se programment pour cela, soit en passant par l'ENA, les IRA, quelques grandes écoles "formatant", et effectivement rarement par le garage. On pourrait citer Bérégovoy, à côté de Monory. Après il y a les réseaux qui vont avec, qui se déclinent en clubs, loges, ou instituts divers.

Ceux qui XXXXXXXXXX, ont eu la chance d'approcher d'un peu plus près les hommes de pouvoir, s'amusnet effectivement de ce qu'ils peuvent voir.

L'entre soi est la règle et la cooptation est la méthode, mais est-ce si anormal que cela? Prendre un mandat quel qu'il soit suppose disons, de la disponiblité. Tout le monde n'en a pas. Du métier, pareil, tout le monde n'en a pas. Et plus on monte dans la hierarchie des places à prendre, plus effectivement il faut savoir déléguer et bien savoir s'entourer. Ce qui est un peu chausse trappe à chaque changement de majorité, car c'est bien connu tous les fonctionnaires sont apolitiques, soumis à tou sles droits de réserve possibles et inimaginables. Promis, les taupes cela n'existe pas.  queen 

A.nonymous evoque les noms de Valls, DSK, Fillon, Copé, Lepen, je n'y vois aucun garagiste, mais bien des membres de divers obediences, clubs et autres machins, et si l'on creuse un peu pour chacun on se dit que tou saucun qu'il ssont aiment le lobbying, qu'ils soient ou non sortis du moule de l'énarquie.


Dernière édition par Libellule le Ven 07 Fév 2014, 03:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Ven 07 Fév 2014, 05:38

Bon si on revenait aux choses sérieuses  silent
On a le message trop long de libellule, les souvenirs de guerre de Christobal, mais ce n'est pas très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13537
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Ven 07 Fév 2014, 05:49

Viva a écrit:
Bon si on revenait aux choses sérieuses  silent
On a le message trop long de libellule, les souvenirs de guerre de Christobal, mais ce n'est pas très intéressant.


Non mais chère ce n'était pas la guerre, ni la joie ... mais le travail... et oui il y a des gens qui ont travaillé et qui continuent, à leur cadence certes, mais qui continuent...

Il suffit de les solliciter. C'est comme la bicyclette on sait toujours comment faire même si les forces déclinent.

Si l'expérience passée ne sert à rien il n'est pas étonnant que nous ne nous sortions pas du bourbier. On recommence avec volupté les conneries antérieures.

On peut aussi rester serein en contemplant la catastrophe qui arrive surtout si on a pris quelques mesures de précaution au moins au niveau financier et pour protéger ses proches.

Le bateau coule mais règlementairement donc tout va bien. L'orchestre continue à jouer, le Titanic donne de la bande, tout est OK  même si nous manquons de canots de sauvetage.

NB je n'ai pas vu grand chose de concret chez les uns et les autres en matière de sécurité... on blablatte, on daube mais encore ... comment ? avec qui ? combien ça coute ? par brillants nos impétrants potentiels... le flou en guise de stratégie !


Dernière édition par tonton christobal le Ven 07 Fév 2014, 05:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Ven 07 Fév 2014, 05:52

Webmaster, au secours
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 11:11

a.nonymous le 30 Octobre 2013, a écrit:
---/---
En ce qui concerne, DSK, je pense qu'économiquement il aurait été sûrement un bien meilleur président que Hollande et qu'un an et demi après son élection, le pays aurait cessé de s'enfoncer un peu plus tous les jours dans la crise et le chômage...
---/---


Au moins sur un "petit forum de quartier" on peut s'exprimer librement même si l'on n'est pas politiquement correct...


"La direction du 'Parisien Magazine' revendique un choix éditorial, estimant que ce n'était pas possible de publier ce sondage, parce que, selon elle, il aurait fallu dans un même temps poser la question : 'êtes-vous pour ou contre le retour de DSK ?' L'enquête a donc été jugée trop politicienne et peu digne d'intérêt"


AFP a écrit:
04/03/2014 à 14:40
"Le Parisien Magazine" tait un sondage favorable à DSK

Selon "France Info", "Le Parisien Magazine" a choisi de ne pas publier un sondage BVA, où l'ancien patron du FMI arrive en tête des personnalités politiques qui "pourraient faire mieux que François Hollande".

Parmi les 14 personnalités politiques proposées, Dominique Strauss-Kahn (DSK) recueille l'aval de 56% des sondés. Il est suivi par Alain Juppé (53%), tandis que Nicolas Sarkozy et Manuel Valls suivent avec 49 et 48%.

Contactés par l'AFP, l'institut de sondages et la rédaction du "Parisien Magazine" n'ont pas souhaité faire de commentaire.

"La direction du 'Parisien Magazine' revendique un choix éditorial, estimant que ce n'était pas possible de publier ce sondage, parce que, selon elle, il aurait fallu dans un même temps poser la question : 'êtes-vous pour ou contre le retour de DSK ?' L'enquête a donc été jugée trop politicienne et peu digne d'intérêt", ajoute "France Info" sur son site internet.

DSK avait été arrêté le 14 mai 2011 et accusé d'agression sexuelle à New York alors qu'il était donné favori à la présidentielle de l'année suivante. Les poursuites pénales avaient été abandonnées le 23 août 2011 en raison de doutes sur la crédibilité de Mme Diallo.

La procédure civile aux États-Unis avait pris fin un an et demi plus tard, le 10 décembre 2012, avec la signature d'un accord financier secret. DSK devrait être jugé courant 2014 devant le tribunal correctionnel de Lille aux côtés d'une douzaine d'autres mis en examen dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton.
Source: http://actu.orange.fr/france/le-parisien-magazine-tait-un-sondage-favorable-a-dsk-afp-s_2860396.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 18:32

Mœurs dissolus, compétence théorique, jugement international au plus bas....non surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13537
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 19:12

KIK a écrit:
Mœurs dissolus, compétence théorique, jugement international au plus bas....non surtout pas.

De qui parlez vous ? de DSK ou de flambi ?

En matière d'affaires de "fesses" flambi n'est pas le dernier.

Pour le reste je laisse à DSK le bénéfice du doute... mais pas à flambi car avec lui nous payons cher dans tous les sens du terme pour en être aux certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 21:07

Je préfèrerais encore Lagarde ou des politiques neufs.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13537
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 21:24

Invisible a écrit:
Je préfèrerais encore Lagarde ou des politiques neufs.

Pour Lagarde je ne sais pas, je n'ai pas assez de recul pour juger encore qu'elle ne semble pas provoquer de vagues mais pour des politiques moins "usagés" oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 21:37

Tout sauf les écolos, tout sauf les communistes, tout sauf Fontenay pour Tous
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 22:00

Super comme programme, court, synthétique, objectif et surtout permettant d'enrichir le débat.

Celui autour des fesses paraissant du coup plus consistant.  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 22:05

Vous parlez des fesses de qui Libellule-Dominique, quand on parle de recul, lisez bien cela ne signifie pas re cul.
Cucu à la rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13537
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Mer 05 Mar 2014, 22:27

La gauche ne recule jamais !

Le Président l'a prouvé lors de l'adoption du "mariage pour tous"





Il y a d'ailleurs des moments où reculer peut réserver des surprises...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Sam 12 Avr 2014, 06:32


Tout va bien, tous les indicateurs sont au vert donc pas besoin de changer de politique....




Le Parisien a écrit:
Elections européennes : un sondage place le FN en tête devant l'UMP

Publié le 11.04.2014, 16h56 | Mise à jour : 17h47

C'est un nouveau coup dur pour l'UMP et la gauche. Selon un sondage Ifop pour Paris Match et Sud Radio, si les élections européennes, qui auront lieu dimanche 25 mai, avaient lieu ce dimanche, les listes Front national arriveraient en tête d'un cheveu (24%), devant l'UMP (23%) et le Parti socialiste allié au PRG (21%), le tout sur fond d'une forte abstention (61%).

Suivraient à distance les listes UDI-Modem (9%), puis le Front de gauche (8%) devant Europe Ecologie-Les Verts (7,5%) pourtant l'un des grands gagnants du dernier scrutin européen, en 2009, où il avait récolté plus de 16% des suffrages, soit presqu'autant que le PS.

Ensuite viendraient le Nouveau Parti anticapitaliste (2%), Debout la République (1,5%), Nouvelle Donne (1%), ainsi que Lutte ouvrière, Rassemblement citoyen et Force Vie, tous trois crédités de 0,5%. Enfin, 1,5% des personnes sondées voteraient pour une autre liste.

Le PS et le FN montent légèrement

La tendance s'inverse donc pour l'UMP, donné vainqueur, avec une faible avance, dans un sondage Ifop pour «Sud-Ouest Dimanche» datant du 6 avril et un autre sondage réalisé par «Le Nouvel Observateur» le 9 avril. Pour la première fois depuis les élections municipales, le FN passe devant.



Des choix qui ne sont pas définitifs

Ces résultats sont cependant à nuancer, compte tenu que 34 % des personnes interrogées affirment que leur choix n'est pas définitif.

Enquête en continu (rolling) réalisée sur Internet du 7 au 10 avril 2014 auprès de 997 personnes issues d'un échantillon de 1050 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Ce sont les premiers résultats de ce «rolling», enquête d'intention de vote en continu. Chaque jour, 330 à 350 électeurs sont interrogés et la vague du jour est cumulée à celle des deux jours précédents.

LeParisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/elections-europeennes/elections-europeennes-un-sondage-place-le-fn-en-tete-devant-l-ump-11-04-2014-3760791.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Sam 12 Avr 2014, 06:55

Aux municipales l'abstention a été très (trop) élevée mais le clientélisme a fonctionné et les sortants ont réussi eux à faire se déplacer leurs électeurs... Quand au premier tour et dans certains bureaux, la liste "Fontenay pour tous" fait 69% face à trois autres listes cherchez l'erreur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Sam 12 Avr 2014, 07:38

Les leaders des 3 autres listes n'étaient pas assez connus. C'est compréhensible pour M.Lecoq, nouveau venu sur le théâtre politique Fontenaysien, mais très surprenant de la part de Mme Michon et de M.Bedouret, tous deux maires adjoints.
Il faut reconnaître que le PC a très bien manœuvré et on ne peut que conseiller aux opposants de modifier leurs stratégies.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Sam 12 Avr 2014, 19:42

Il faut bien reconnaître que la propagande-couscous ça paye surtout bien ciblée ! ! !

Quand les p'tits pois remplacent les neurones il faut s'attendre à tout.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 11:37

Il paraitrait que les instituts de sondage seraient en train d'étudier comment avoir des niveaux de popularités  négatifs...


"La cote de popularité de François Hollande a chuté de cinq points en avril, à 18%, le plus bas niveau jamais atteint depuis deux ans, tandis que celle de Manuel Valls, tout nouveau Premier ministre, s'affiche à 58%, selon le baromètre mensuel Ifop pour le «Journal du dimanche»."


Un des deux clowns a déjà quitté la piste... Il faudrait peut être que l'autre le suive...



Le Parisien - JDD - IFOP a écrit:

Popularité : Hollande au plus bas, Valls démarre en fanfare

Publié le 13.04.2014, 00h26 | Mise à jour : 00h43

La cote de popularité de François Hollande a chuté de cinq points en avril, à 18%, le plus bas niveau jamais atteint depuis deux ans, tandis que celle de Manuel Valls, tout nouveau Premier ministre, s'affiche à 58%, selon le baromètre mensuel Ifop pour le «Journal du dimanche».

Président le plus impopulaire de la Ve République, François Hollande n'était jamais tombé si bas, ses derniers plus mauvais scores étant les 20% enregistrés en novembre 2013 puis de nouveau en février 2014. Le mois dernier, sa cote de popularité s'était légèrement redressée à 23%, toujours selon ce baromètre.

Quant à Manuel Valls, testé pour la première fois en sa qualité de Premier ministre, ses 58% font de lui le chef de gouvernement le plus populaire en début de mandat (en prenant en compte les scores à leurs débuts des «deuxièmes» chefs de gouvernement d'un mandat présidentiel). A titre de comparaison, Dominique de Villepin en juin 2005 enregistrait un indice de popularité de 44%, et Laurent Fabius de 29% en août 1984. Celui-ci venait alors de succéder au premier Premier ministre de François Mitterrand, Pierre Mauroy.


40 points d'écart entre Hollande et Valls, du jamais vu

Surtout, relève l'Ifop, un tel écart de 40 points entre les cotes de popularité du président de la République et du Premier ministre n'a jamais été vu depuis 1958 (hors cohabitations). Le plus important jusqu'alors était le différentiel de 21 points enregistré entre Nicolas Sarkozy (37%) et François Fillon (58%) en mars 2008.

Dans le détail, 2% des sondés se disent «très satisfaits» de François Hollande comme président de la République (chiffre inchangé par rapport à mars), et 16% «plutôt satisfaits» (-5), tandis que 44% se disent «plutôt mécontents» (+6) et 38% «très mécontents» (idem).

Quant au Premier ministre, quelques jours après son installation à Matignon le 1er avril, 5% se disent «très satisfaits», 53% «plutôt satisfaits», 23% sont «plutôt mécontents» et 12% «très mécontents». 7% ne se prononcent pas.

Etude réalisée par téléphone du 4 au 12 avril auprès d'un échantillon de 1 909 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).
Source: http://www.leparisien.fr/politique/popularite-hollande-au-plus-bas-valls-demarre-en-fanfare-13-04-2014-3763745.php


Dernière édition par a.nonymous le Dim 13 Avr 2014, 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 19:16

Si ce n'est pas pire.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 19:28

EOLE a écrit:
Quand allons nous assister à la mise en campagne de Gildas Lecoq pour tous les scrutins à venir?

Le temps fera son travail très cher EOLE , pas de précipitation , l'intelligence , la compétence, la sagesse feront certainement ce qu'à quoi vous ne semblez vouloir cautionner .

Oubliez un peu le parti et ouvrez les yeux sur l'homme..!  flower 
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 19:52

EOLE a écrit:
Flamboyance a écrit:
EOLE a écrit:
Quand allons nous assister à la mise en campagne de Gildas Lecoq pour tous les scrutins à venir?

Le temps fera son travail très cher EOLE , pas de précipitation , l'intelligence , la compétence, la sagesse  feront certainement ce qu'à  quoi vous ne semblez vouloir cautionner .

Oubliez un peu le parti et ouvrez les yeux sur l'homme..!  flower 

Caquoi de rien du tout, vous ne comprenez pas mon message, je souhaite tout simplement que Gildas Lecoq n'attende pas l'automne 2019 pour se faire connaître. Je crois et j'espère en son combat.

Après une très longue semaine , c'est la détente qui me permet de laisser ma réflexion dans mes chaussures .
Je vous dois donc des excuses , je sais reconnaitre mes fautes  queen 
Nous sommes très nombreuses et nombreux à le souhaiter .. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 19:58

Gildas Lecoq il fera comme tout le monde, il sera pragmatique et modeste face aux réalités économiques qui vont malheureusement s'imposer à tous. Cela fait des décennies que cela dure et l'effet ciseaux va forcer tout le monde à gérer le monde réel.

Croire autre chose ce serait penser que le politique a des leviers pour contrarier la mondialisation de l'économie. Je n'y crois pas pour ma part depuis 1974 lorsque la décision fut prise d'autoriser le déficit étatique. Premier signe de l'impuissance des politiques à dominer l'économie.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 20:21

Bien que je me conditionnais à ne plus vous répondre Libellule :

Continuez à ne croire qu'en vous même à travers le virtuel et à n'accorder aucun intérêt à la réalité de ce qui vous entoure réellement , au moins vous vous autosatisfaisez ..! Cela s'appelle aussi avoir l' esprit bas et fermé.."
Si cela vous convient , continuez ...ce n'est pas en cherchant à faire divergence à travers vos palabres , que vous détournerez notre regard sur votre nombril .

Abstenez vous de me répondre
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 20:25

EOLE a écrit:
---/---
Si Valls s'attaque au système de promotion des fonctionnaires et que leur traitement bloqué depuis 3 ans subit de nouvelles sanctions
---/---

Il y avait hier après-midi un rayon de soleil qui m'a permis un sympathique échange avec une voisine fonctionnaire de son état...

Quand j'ai expliqué à celle-ci que dans nombre d'entreprises privées, il n'y avait pas d'augmentation systématique, qu'un salarié pouvait rester des années avec le même salaire brut et que si les charges salariales augmentaient ce salarié verrait son salaire net diminuer elle n'en revenait pas... Enfermée dans son monde, elle me répondait points d'indice et valeur du point...


EOLE a écrit:
---/---
Et si on y ajoute des impôts nouveaux, une diminution des services publics et du pouvoir d'achat, et une non résolution du chômage, alors ça va faire Boum.
On aura des défilés, des grèves dures, des bagarres... Et comme en 68, c'est la droite qui sera élue aux législatives.

Si le risque d'agitation sociale est certain, le danger est que je vois pas quelle organisation, au sens large, sera capable d'encadrer celle-ci éviter tout et n'importe quoi et surtout le pire...


AFP a écrit:
Italie: scènes de guérilla urbaine dans une manifestation à Rome, un blessé

AFP – il y a 10 heures
---/---
La manifestation avait été organisée par les militants pour le droit au logement, les mouvements dénonçant les mesures d'austérité, des syndicats protestant contre le travail précaire, des étudiants ainsi que les opposants au TGV Lyon-Turin. Les manifestants ont affirmé être 15.000, sans que ce chiffre soit confirmé par les autorités.

Partie vers 13H00 GMT de Porta Pia, juste en dehors de l'enceinte du vieux Rome, elle s'est déroulée pacifiquement jusqu'à son arrivée deux heures plus tard devant les ministères de l'Industrie et du Travail, via Veneto, la rue immortalisée au cinéma par le film La Dolce Vita.

Des protestataires brandissant une banderole avec un "non au plan logement et au "jobs act" (la réforme du marché du travail, ndlr) du gouvernement Renzi !", ont commencé à jeter des oeufs et des oranges sur le bâtiment.

Beaucoup de slogans ont été scandés contre le gouvernement et la précarité comme "(...) donnons l'assaut à l'austérité et à la précarité" et "Logement, revenu, dignité". Sur les murs avaient été apposées des affiches en forme de défis : "vous pouvez nous appeler Neet (acronyme anglais pour définir ceux qui n'étudient pas, ne travaillent pas, ne se forment pas), nous sommes surtout des précaires en colère".

A un moment, certains manifestants, la tête cachée sous des capuches, ont commencé à lancer des pétards et des pierres vers les véhicules blindés de la police dont 2.000 agents ont été déployés dans tout le centre historique de Rome.
---/---
Selon les médias, les manifestants les plus virulents ont endossé des k-way bleus, pour se distinguer des anarchistes des "black blocs". Une sorte de provocation de ces "blu bloc" à l'encontre de la police italienne qui porte des tenues de la même couleur.
---/---
Source: https://fr.news.yahoo.com/italie-sc%C3%A8nes-gu%C3%A9rilla-urbaine-manifestation-%C3%A0-rome-bless%C3%A9-193437973.html


EOLE a écrit:
Finalement seules les listes Lecoq et Michon avaient une position non équivoque et politiquement logique.

Merci pour ceux qui se sont investis dans celles-ci....


Dernière édition par a.nonymous le Dim 13 Avr 2014, 20:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 20:40

Pourquoi dites vous cela Flamboyance alors que je dis strictement l'inverse. C'est le réel qui va continuer de tracer son sillon et s'imposer à tous y compris à Gildas Lecoq. Vous faites "l'effort" de me répondre, mais si cela est trop dur pour vous, ne le faites plus.

Je ne crois pas particulièrement en moi, je pense que si chacun avance avec modestie à la recherche de solutions consensuelles, notre ville avancera mieux que si on fait semblant pendant six ans de s'opposer pour s'opposer. Je suis arrivé sur ce forum en disant que j'avais un vrai souci de rechercher les convergences et je n'ai eu de cesse de le répéter jusqu'au moment ou des forumeurs ou forumeuses ne tentent de me cataloguer autrement. Le dernier mot à la mode ayant été cocologistes.

Contrairement à ce que vous pensez, je n'ai qu'un seul souci du haut de mon numéro 35. Puisque le destin a voulu que j'y sois, je vais m'intéresser à cette ville dans son intérêt supérieur, au même titre que les 44 autres élus, donc y compris les 9 qui siègent sur les bancs de l'opposition. Maintenant comme je considère que ce forum est actuellement le meilleur lieu de débat dans le monde virtuel, oui je l'utilise, et alors?

Comme vous pouvez le voir, non seulement je ne m'abstiens pas de vous répondre, mais je vous demande à vous de cesser de vous conditionner à refuser le débat.  
Et si vraiment vous vous intéressez à la partie de mon anatomie que je souhaite le plus utiliser pendant les six ans qui viennent, montez Le niveau de votre vision des choses et vous verrez que l'intelligence que vous prônez et que vous vous targuez d'avoir se trouve bien plus haut. j'ai posté voici quelques temps un sujet sur la substance et le réalisme politique, cherchez l'article et relisez le (ce n'est pas obligation, bien sûr, ni une injonction à le faire, mais de grâce, tenez-vous en tous et toutes à ce que j'écris, je ne suis pas un politique professionnel, je sis un passionné de l'intérêt public).

Comptez sur moi pour faire usage de de mon cerveau utilement. Sans démagogie, sans langue de bois et avec le plus grand pragmatisme possible au regard des difficultés qui nous attendent que l'on soit élu de droite ou de gauche.

La tactique de la non réponse peut bien entendu rester la vôtre ou celles d'autres personnes, elle ne sera pas la mienne. Tenez vous le pour dit une fois pour toutes. J'ai pour conviction que si la parole circule elle ne peut qu'être constructive, et que le silence est d'or , il n'est pas porteur de propositions alternatives face à un mur de décisions complexes à prendre.

D'autant plus, et cela me permet de revenir au sujet que les sondages actuels montrent bien que les français veulent que la gestion prennent le pas sur les discours politiques convenus qui ne valent que par des promesses non tenues.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 20:59

Libellule a écrit:
.........
Contrairement à ce que vous pensez, je n'ai qu'un seul souci du haut de mon numéro 35. Puisque le destin a voulu que j'y sois, ......j.
Pas de question de laisser dire que c' est le destin, non c' est votre volonté, votre choix, les résultats sont tels que vous faites partie des élus, il faut l' accepter et l' assumer (ce qu' il me semble vous faites).
Laissez donc Monsieur "Destin" à ses occupations (comme Monsieur ou Madame "Modération" que l' on nous sert sans retenue). Smile Smile Arrow 
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12051
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 21:02

Libellule a écrit:
Gildas Lecoq il fera comme tout le monde, il sera pragmatique et modeste face aux réalités économiques qui vont malheureusement s'imposer à tous. Cela fait des décennies que cela dure et l'effet ciseaux va forcer tout le monde à gérer le monde réel.

Croire autre chose ce serait penser que le politique a des leviers pour contrarier la mondialisation de l'économie. Je n'y crois pas pour ma part depuis 1974 lorsque la décision fut prise d'autoriser le déficit étatique. Premier signe de l'impuissance des politiques à dominer l'économie.


Si "la politique" ou plutôt "les politiques" n'ont pas les moyens d'agir sur la mondialisation et les effets de celle-ci à quoi servent-ils ?

Pour prendre un exemple local et sans tomber dans l'antiparlementarisme , la citoyenne Abeille que les Fontenaysiens ont envoyée siéger à l'Assemblée pour les représenter touche pour cela les indemnités mensuelles suivantes :

- Indemnité de base 5 514,68 €
- Indemnité de résidence (3 %) 165,44 €
- Indemnité de fonction (25 % du total) 1 420,03 €

Soit brut mensuel 7 100,15 € desquels sont retenus

- cotisation à la caisse de pensions : 669,75 €
- contribution exceptionnelle de solidarité : 56,80 €
- contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale : 568,01 €
- cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,57 €

Soit net mensuel 5 778,02 € .


Si la citoyenne Abeille touche 5 778,02 € net pour juste être la député des poneys et des ânes, si comme vous le laisser entendre elle n'a, comme les autres politiques, aucun levier "pour contrarier la mondialisation de l'économie" c'est bien cher payé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 21:05

Maintenant comme je considère que ce forum est actuellement le meilleur lieu de débat dans le monde virtuel, oui je l'utilise, et alors?
(Libellule)

vous avez entièrement raison, et ce que vous écrivez est tout aussi légitime et intéressant que les autres interventions. Go on Number 35, I love you  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13992
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Derniers sondages   Dim 13 Avr 2014, 22:12

Mamaiea. Bien sûr que j'assume. Destin, destinée, destination... C'est un tout, et Oui je me suis préparé à cette hypothèse, mais sans en faire un pronostic... Smile

Ozone. Merci de ce préjugé favorable.
Revenir en haut Aller en bas
 
Derniers sondages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Derniers sondages
» [résolu] Défilement des derniers sujets
» mes derniers achats !
» sondage pour le 6 Mai
» Recensement des sondages du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: