Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mer 23 Oct 2013, 02:09

Rappel du premier message :

Mais où va-t-on ? Alors que l'Union Européenne actuelle est construite sur du sable, sans fondation solide hormis les profits des multinationales qui jonglent au gré des directives,  sans harmonisation salariale, sociale, fiscale, sans salaire minimum commun, alors que l'on mesure au quotidien les effets pervers des dernières adhésions des pays "low cost" de l'Est, la présidence lituanienne a annoncé aujourd'hui la réouverture des négociations d'adhésion avec la Turquie....

Fort heureusement il y aura en 2014 les élections européennes et il faudra se servir de celles-ci pour censurer ceux qui ne veulent faire que l'Union des multinationales....

PAS DE NOUVELLE ADHESION A L'UNION AVANT UNE HARMONISATION SALARIALE, SOCIALE ET FISCALE ET AVANT UN SALAIRE MINIMUM EUROPEEN !


AFP a écrit:
22/10/2013 à 11:53
L'UE relance les négociations d'adhésion avec la Turquie

La présidence lituanienne de l'Union Européenne a annoncé, ce mardi, la réouverture des négociations d'adhésion avec la Turquie.

Nouveau chapitre dans le feuilleton de l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne : après trois ans de paralysie, Bruxelles a décidé de rouvrir les négociations d'adhésion avec la Turquie, a annoncé, ce mardi 22 octobre, la présidence lituanienne de l'UE.

Suivant les recommandations de la Commission européenne, les ministres de l'UE chargés des Affaires européennes, réunis à Luxembourg, ont donné leur feu vert à l'ouverture, le 5 novembre prochain, d'un nouveau chapitre de négociations.

Cette décision formelle avait éte prise en juin mais avait été finalement ajournée, notamment sous pression allemande, en raison de la répression par les autorités turques de la vague de contestation civile partie de la place Taksim à Istanbul.

Dans son rapport de suivi la semaine dernière, la Commission européenne avait dénoncé un usage excessif de la force par la police dans cette répression, mais salué les "pas importants" de la Turquie en matière de démocratie.

Officiellement candidate depuis 1999, la Turquie a échoué jusqu'à présent à faire avancer ses négociations d'adhésion qui se heurtent aux réserves de Paris et Berlin à l'entrée d'un grand pays musulman dans l'Union et à l'absence de règlement à Chypre, dont la partie nord est occupée depuis 1974 par les troupes turques.

Sur les 35 chapitres de négociations, treize ont été ouverts et un seul a jusqu'ici pu être bouclé. L'UE conditionne un déblocage supplémentaire des discussions à la reconnaissance par Ankara de la République de Chypre, l'un des 28 pays de l' UE.
Source: http://actu.orange.fr/monde/l-ue-relance-les-negociations-d-adhesion-avec-la-turquie-afp-s_2629574.html


Dernière édition par a.nonymous le Lun 18 Juil 2016, 05:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 31 Mai 2016, 04:11

On a le droit de rire ?


"Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a condamné, lundi 30 mai dans un discours public à Istanbul, la répression policière en France en marge des manifestations contre la « loi travail »"


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/05/30/recep-tayyip-erdogan-condamne-la-repression-policiere-en-france_4929173_3214.html a écrit:
Recep Tayyip Erdogan condamne la répression policière en France

LE MONDE | 30.05.2016 à 17h14

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a condamné, lundi 30 mai dans un discours public à Istanbul, la répression policière en France en marge des manifestations contre la « loi travail » :

   « Je condamne la violence exercée par la police française contre les gens qui usent de leur droit de manifester. (…) [Les pays d’Europe] nous avaient fait remarquer qu’ils étaient inquiets [de la situation en Turquie]. Eh bien, moi aussi, je suis préoccupé par ce qui se passe en France. »

L’homme fort du pays, vivement critiqué après la répression policière de manifestations antigouvernementales en 2013, a critiqué les médias occidentaux qui, selon lui, n’ont pas couvert la fronde sociale en France contre le projet de loi de la ministre du travail, Myriam El Khomri.




Huit morts lors d’affrontements avec la police turque en 2013

Peu avant, le porte-parole du ministère des affaires étrangères turc, Tanju Bilgiç, avait lui aussi fait part de sa « préoccupation », invitant les autorités françaises à se garder de « tout usage excessif de la force ».

En juin 2013, une vague inédite de violentes manifestations avait fait vaciller le gouvernement islamo-conservateur turc, dirigé par M. Erdogan, qui a été élu président en 2014. Cette contestation avait démarré par la mobilisation d’écologistes, puis de centaines de milliers de Turcs, opposés à un plan d’aménagement urbain qui prévoyait la destruction du parc Gezi, un jardin public de la place Taksim d’Istanbul.

La violente répression de la protestation avait déclenché un mouvement de masse contre Recep Tayyip Erdogan, accusé par ses détracteurs de dérive autoritaire et de vouloir « islamiser » la Turquie. Les heurts entre policiers et manifestants avaient fait 8 morts et plus de 8 000 blessés.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/05/30/recep-tayyip-erdogan-condamne-la-repression-policiere-en-france_4929173_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 31 Mai 2016, 04:23

@a.nonymous
Venant de ce despote, on peut se poser la question.
Pour l'adhésion de la Turquie ce sera NON car après la question Arménienne se pose la question Kurde et le double jeu de ce pouvoir avec EI
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 16 Juil 2016, 09:34

Coup d'Etat de l'armée, ce soir en Turquie. Situation encore confuse concernant l'issue. Tentative d'une partie de l'armée ? Combats en cours ?
L'armée turque a déclaré (selon agence Reuters) dans un communiqué "avoir pris le pouvoir pour le maintien de l'ordre démocratique et les droits de l'homme".
Cela reste à voir, malgré l'autoritarisme d'Erdogan, de même que l'impact sur les relations avec l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Lun 18 Juil 2016, 02:17

Comment peut-on s'interroger sur une éventuelle adhésion de la Turquie à l'UE alors que le ministre des affaires étrangères s'interroge lui sur la fiabilité de ce pays dans la lutte contre l'Etat islamique?


"Le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a estimé dimanche 17 juillet que « des questions se posaient » sur la « fiabilité » de la Turquie comme partenaire dans la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI)."


http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/17/des-questions-se-posent-sur-la-fiabilite-d-ankara-dans-la-lutte-contre-l-ei-selon-ayrault_4970830_823448.html a écrit:
« Des questions se posent » sur la « fiabilité » d’Ankara dans la lutte contre l’EI, selon Ayrault

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 17.07.2016 à 13h21 • Mis à jour le 17.07.2016 à 14h47

Le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a estimé dimanche 17 juillet que « des questions se posaient » sur la « fiabilité » de la Turquie comme partenaire dans la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

« Il y a des questions qui se posent. Il y a une part de fiabilité et il y a une part de suspicion aussi, c’est vrai », a déclaré le ministre sur la chaîne de télévision France 3, en réponse à des questions sur la coopération d’Ankara dans la lutte contre l’EI.

Jean-Marc Ayrault a indiqué qu’il posera, en compagnie du ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, « clairement des questions pour comment faire pour combattre encore plus [l’Etat islamique] en Syrie » lors de la réunion de la coalition internationale la semaine prochaine à Washington, aux Etats-Unis, où se trouvera également M. Erdogan.



La Turquie, « un allié »

La Turquie est un « grand pays, qui a une situation stratégique, qui est membre de l’OTAN, qui est le premier pays frontalier de la Syrie, qui accueille deux millions et demi de réfugiés sur son territoire, et donc qui est un allié », a poursuivi le chef de la diplomatie française.

Peu après ses déclarations, l’entourage du ministre a précisé que M. Ayrault ne remettait pas en cause le rôle de la Turquie dans le combat contre l’EI et qu’Ankara restait un allié clé dans la lutte contre l’organisation terroriste.
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/17/des-questions-se-posent-sur-la-fiabilite-d-ankara-dans-la-lutte-contre-l-ei-selon-ayrault_4970830_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Lun 18 Juil 2016, 10:59

Une raison de plus pour la Turquie qui peut être un partenaire économique et politique de l'Union reste en dehors de celle-ci...


http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/17/turquie-erdogan-evoque-un-possible-retablissement-de-la-peine-de-mort-apres-l-echec-du-coup-d-etat_4970927_3210.html a écrit:
Turquie : Erdogan évoque un possible rétablissement de la peine de mort après l’échec du coup d’Etat

Le Monde.fr avec AFP | 17.07.2016 à 22h14

Deux jours après la tentative de coup d’Etat manquée en Turquie, Recep Tayyip Erdogan a continué dans la gradation de son discours répressif à l’égard de ceux qu’il accuse d’avoir voulu renverser son pouvoir.

« Le virus », c’est ainsi que le président turc qualifie ses adversaires qu’il entend « éliminer (…) de toutes les institutions étatiques » car « comme un cancer [il] s’est propagé à tout l’Etat ». Les opérations de purge ont ainsi commencé ce week-end, 6 000 personnes se trouvant en garde à vue a indiqué le ministre de la justice, Bekir Bozdag.



« Ceux qui mènent un coup contre l’Etat sont dans l’obligation d’en payer le prix »

M. Erdogan veut toutefois aller plus loin dans les outils répressifs, n’hésitant pas à évoquer, dimanche, devant une foule de sympathisant, le rétablissement de la peine de mort. Celle-ci a officiellement été abolie en 2004, dans le cadre de la candidature d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Répondant à une foule qui scandait « Nous voulons la peine de mort » pour les putschistes, le président turc a affirmé, dimanche :

« En tant que gouvernement et en tant qu’Etat, nous connaissons et entendons cette demande qui est la vôtre. Nous ne pouvons pas ignorer votre demande. »

Il a ajouté :

« Je pense que notre gouvernement va en discuter avec l’opposition et qu’une décision sera sans aucun doute prise. »

« En démocratie, la décision, c’est ce que veut le peuple », a poursuivi le chef de l’Etat turc. « Nous ne pouvons pas trop retarder cette décision car dans ce pays ceux qui mènent un coup contre l’Etat sont dans l’obligation d’en payer le prix ».



3 000 soldats et 2 745 juges dans le collimateur du pouvoir

Outre les personnes en garde à vue, près de 3 000 soldats ont été arrêtés, parmi lesquels l’aide de camp de Recep Tayyip Erdogan, le colonel Ali Yazici a rapporté l’agence de presse progouvernementale Anadolu.

Les autorités judiciaires ont par ailleurs annoncé samedi que 2 745 juges dans tout le pays allaient être démis de leurs fonctions. D’après NTV, une chaîne de télévision turque, Alparslan Altan, l’un des 17 juges de la Cour constitutionnelle, a été placé en détention pour des raisons inconnues.
Source: http://www.lemonde.fr/international/article/2016/07/17/turquie-erdogan-evoque-un-possible-retablissement-de-la-peine-de-mort-apres-l-echec-du-coup-d-etat_4970927_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Jeu 24 Nov 2016, 23:49

Il fut une époque où ceux qui osaient dire que l'entrée de la Turquie dans l'Union n'était pas une bonne idée se faisaient traiter d'islamophobes...

http://www.lemonde.fr/ a écrit:
Alerte

12:36 Le Parlement européen demande le gel des négociations d’adhésion avec la Turquie
Dans une résolution adoptée à une très large majorité, les eurodéputés appellent à « un gel temporaire » du processus d’adhésion commencé en 2005, même si leur vote n’est pas contraignant.
Source: http://www.lemonde.fr/#lE59ew3kPmrrpDJj.99
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Ven 25 Nov 2016, 05:11

a.nonymous a écrit:
Il fut une époque où ceux qui osaient dire que l'entrée de la Turquie dans l'Union n'était pas une bonne idée se faisaient traiter d'islamophobes...


Source: http://www.lemonde.fr/#lE59ew3kPmrrpDJj.99

Le temps et la peur remettent les idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 05:38

Et nos présidents successifs qu'en ont ils pensé:
- 2004 J. Chirac favorable à l'intégration de la Turquie fini par se prononcer pour un référendum.
- 2006 N. Sarkosy balance entre le contre et le pour qu'il fini par adopter et va jusqu’à supprimer l'option referendum.
- 2014 F.Hollande se dit plutôt favorable à l’intégration mais rétablit l'option référendum.
Jusqu’à maintenant tous les présidents des États Unis faisaient le forcing auprès de l'UE et des états pour l'intégration de ce pays membre important de l'OTAN. Avec le fantasque D.Trump et les dérives dictatoriales de Mr.Herdogan les cartes risquent d'être rebattues. Nos prétendants à la présidentielle de droite ont jusqu'à maintenant élucidé ce point.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 05:48

Avant de penser à une hypothétique entrée de la Turquie, réformons l' actuelle union.
Tant que la Turquie aura à sa tête un tel dictateur, pas question de continuer à discutailler, c' est non.
Pour ma part, la Turquie ne fait pas partie de l' Europe géographique ni politique.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1207
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 05:54

Et un bloc de 80 millions de musulmans ça pèse lourd pour nos civilisations judéo-chrétiennes européennes
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 06:09

Il y a quelques années l'avis des USA n'aurait pas été pris en compte par les présidents français...
Si nos dirigeants sont des indécis ce n'est pas de la faute des Américains qui eux et ce quelque soit celui qui est aux manettes ont pour idée directrice l'intérêt de leur pays.

Excuser nos manquements en invoquant l'attitude des puissances étrangères est une nouvelle preuve de la nullité de nos élites nationales.

Pour en terminer, quelque soit le dirigeant turc, c'est un pays qui n'a rien à voir avec l'Europe et qui historiquement a toujours tenté de l'envahir.
Son virage politique actuel ainsi que les problèmes que nous rencontrons avec le terrorisme devraient rendre l'Europe et ses instances dirigeantes prudentes... mais les guignols n'ont sans doute pas encore compris.

Combien de chocs électoraux seront ils nécessaires sur notre continent pour que les technocrates verrouillés du bulbe toujours en accord avec les médias et les "spin doctors" se remettent en question ?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 18:53

https://fr.wikipedia.org/wiki/Limites_de_l'Europe a écrit:
La définition des limites de l’Europe est sujette à controverse, la géographie physique ne la donnant pas immédiatement. En effet, le continent européen n’existe pas en tant qu’unité physique : il est un finistère de l'Asie et constitue avec elle un supercontinent dénommé Eurasie. Les limites de l’Europe sont donc une convention.

À l'est, les limites ont souvent été créées artificiellement non seulement en fonction de critères géologiques, mais également en raison de considérations culturelles, voire politiques et religieuses. Depuis l’antiquité jusqu’au règne du tsar Pierre le Grand (1682 – 1725), la limite orientale de l'Europe était fixée au fleuve Tanaïs, appelé par la suite le Don. Pierre Le Grand mène une politique de réorientation de l’empire russe vers l’Europe, en fondant Saint-Pétersbourg capitale ouverte sur la mer Baltique, et en chargeant Vassili Tatichtchev de déplacer vers l’Est la frontière de l'Europe. Ce dernier choisit l'Oural et le Caucase.

La Méditerranée, la mer Noire, les détroits du Bosphore suivi de celui des Dardanelles et de Gibraltar au sud et enfin l’océan Atlantique à l’ouest et au sud ne sont en revanche pas modifiées1.

On constate que la Turquie (dans sa grande majorité) est rattachée l' Asie, par contre la Russie elle est incluse dans l' Europe.

@Robin : Pour certains, un marché de 80 millions d' habitants est une aubaine, leur seul intérêt se trouve là.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 26 Nov 2016, 20:34

Pour le Général De Gaulle l'Europe allait de l'Atlantique à L'Oural... et comme l'Europe était une Europe des nations on évitait les dérives actuelles où n'importe qui dit et fait n'importe quoi en son nom et où personne n'est responsable.
On est infoutu d'avoir une politique économique, sociale, militaire, judiciaire, policière, même une politique étrangère... mais pour le fric là pas de problème ils savent faire.

Kissinger à la lointaine époque de la présidence de Nixon demandait : si j'ai une question concernant l'Europe à poser à qui dois je m'adresser ? depuis le temps on a monté des usines à gaz devant régler ce genre de problème mais la solution n'est pas trouvée.

Lorsque l'Italienne qui est supposée être la ministresse des affaires étrangères de l'Europe chiale devant les résultats des attentats commis par le terrorisme islamique est ce la bonne réponse à faire à des tueurs fanatiques pour qui la femme est un être de seconde importance ?

Par chance nous progressons la femme est maintenant reconnue comme un être vivant par les autorités religieuses d'Arabie Saoudite.
Les mêmes qui financent largement les mosquées construites chez nous...





Elle est bien récompensée Angie la teutonne qui va y arriver avec les pauvres migrants... (il y a quelques mois c'était la ritournelle et on jetait des fleurs sur les quais de gare).
Bientôt le nouvel an...

Ils sont meilleurs pour se frictionner avec les archers du roi allemands que pour se battre dans leur pays... à noter que les persécutés par les islamistes brandissent l'étendard de ceux qu'ils disent fuir...
Peut être un léger problème de tri lors de l'accueil... pas grave on va répartir

Avec une Turquie qui de laïque bascule vers l' islam injectera quelques dizaines ou centaines de milliers de musulmans de plus en Europe pour apaiser la situation.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 03 Jan 2017, 11:46

Un attentat dans une boite de nuit d'Istanbul revendiqué par l'Etat Islamique a fait 39 morts et 65 blessés lors de la nuit du jour de l'an, les victimes ne demandant, comme celle du Bataclan ou des terrasses, qu'à s'amuser à l'occasion du changement d'année....

Faut-il s'étonner d'un tel acte dans ce pays alors que les autorités conservatrices laisse publier de telles images ?



Dernière édition par a.nonymous le Mar 03 Jan 2017, 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 03 Jan 2017, 12:00

Dessin trouble. Daté 2013 ?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3043
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 03 Jan 2017, 17:53

Libellule a écrit:
Dessin trouble. Daté 2013 ?

Comme sur le site de votre ami camarade.

http://www.michel-tabanou.net/2017/01/la-violence-monotheiste.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Mar 03 Jan 2017, 18:36

Donc 2013.

Cette année là en Turquie, un groupe de jeunes musulmans agissant à titre local et un officiel régional avaient mené – séparément – des campagnes anti-Noël la veille du 24 décembre.

L’image ci-dessus a été réalisée par l’association des jeunes d’Anatolie de l’université d’Istanbul (AGD), et elle représente un jeune musulman plein d’amour et de tolérance pour les autres religions qui est en train de donner un coup de poing au visage du père Noël.

L’association avait en son temps déclaré qu’elle publierait un communiqué anti-chrétien à la presse le 26 décembre 2013. Sans suite.

En commentaire de son action, le groupe de jeunes musulmans voulait organiser un évènement intitulé : « musulman, revient à tes racines », et « Noël est une pratique chrétienne ». L'image "Facebook".

L’association critique également la célébration du nouvel an, expliquant que la date se réfère à la chrétienté, et que cela représente une « insulte à l’islam ».

Le site officiel de la ville "source" avait déclaré que « le père Noël ne viendra pas », et le président du conseil municipal du district Şirinevler, avait fait tendre une banderole pour expliquer que le père Noël n’est pas le bienvenu dans les rues du quartier. L'image "tabanou".

"Le père Noël ne viendra pas"
“Comme les années précédentes, le père Noël ne viendra pas à Şirinevler car il n’a rien à faire avec nos traditions et notre culture,” avait déclaré Galip Karayiğit, président du conseil municipal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

David Dornbusch avait dénoncé aussi l'extrémisme de ce site en son temps. Entraînant un rude échange avec JPG.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 24 Juin 2017, 14:23

Nous n'avons définitivement pas les mêmes valeurs que les turcs d'aujourd'hui....


http://www.lemonde.fr a écrit:
Turquie : la théorie de l’évolution retirée des manuels des élèves de troisième

En accord avec « les valeurs turques », le chapitre intitulé « L’apparition de la vie et l’évolution » va être supprimé dès la rentrée de septembre.

Le Monde.fr avec Reuters | 23.06.2017 à 19h30

La presse turque rapporte vendredi 23 juin que le conseil de l’enseignement supérieur a décidé de retirer des manuels de biologie des élèves de troisième la théorie de l’évolution de Charles Darwin, jugée controversée et trop compliquée à comprendre pour les élèves.

En accord avec « les valeurs turques », le chapitre intitulé « L’apparition de la vie et l’évolution » va être supprimé, a déclaré Alparslan Durmus, le président du conseil de l’enseignement supérieur cette semaine, selon le Hürriyet Daily News. « Nous sommes conscients que si nos enfants n’ont pas le bagage nécessaire ils ne seront pas capables de comprendre des thématiques soumises à controverse », a-t-il précisé.

Seuls les étudiants âgés de plus de 18 ans allant à l’université pourront accéder à ces documents.


Les travaux de Darwin « vieux et mauvais »

La théorie de l’évolution, formulée par Charles Darwin au XIXe siècle, est rejetée par les créationnistes chrétiens et musulmans, ces derniers croyant que leur dieu a créé la Terre, comme dans les descriptions de la Bible ou du Coran. Dernièrement, le vice-premier ministre Numan Kurtulmus avait jugé que les travaux de Darwin étaient « vieux et mauvais » et qu’il n’était pas indispensable de les enseigner.

Les défenseurs d’une éducation laïque du syndicat de fonctionnaires de l’éducation nationale Egitim-Is ont fait savoir que cette réforme du programme éducatif affaiblissait les fondements laïques de la Turquie moderne instaurés par Mustafa Kemal Atatürk.
Source: http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/06/23/turquie-la-theorie-de-l-evolution-retiree-des-manuels-des-eleves-de-troisieme_5150363_3218.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 24 Juin 2017, 17:49

En quelque classe étudie t on Darwin en France déjà?
Et depuis quand? En école normale sup depuis 1981 pour ce qui est d'un programme approfondi. Et non les simples 8 pages de certains manuels.

Le dossier de l’INRP, « Enseigner l’évolution en France« :
http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=38&lang=fr

Que penser du retour en force de l'enseignement du créationnisme aux Usa?

78 % des Américains, selon un sondage publié par Gallup en 2014, indiquant les dernières tendances des croyances sur les théories de l'évolution aux États-Unis. Un Américain sur quatre pense en effet que Dieu a créé l'Homme et la Terre il y a moins de 10 000 ans, tandis que l'autre moitié adhère à l'idée d'une évolution guidée par Dieu d'une manière ou d'une autre. Une antithèse à la théorie darwiniste, pourtant admise par l'ensemble des scientifiques, et partagée par seulement 15 % des Américains.

Depuis 1987, plus aucun État ne peut inscrire l'enseignement du créationnisme dans son programme scolaire, au nom de la séparation Église-État. La liberté est donc laissée aux écoles privées tandis que les écoles publiques sont chacunes dotées de conseils d'administration, qui ont la possibilité de changer les programmes. C'est pourquoi, dans une vingtaine d'États, des militants ont introduit des mesures pour affirmer que Darwin n'est pas infaillible, comme le relaye Le Monde.

C'est ainsi que de nombreux livres de biologie se voient apposer un autocollant sur la page de garde : « Ce livre contient des informations sur l'évolution. L'évolution est une théorie, pas un fait, relative à l'origine des êtres vivants. Ces informations doivent être approchées avec un esprit ouvert, étudiées soigneusement et considérées avec un esprit critique. », toujours selon les observateurs.

Dernière question : pourquoi éluder le rôle d'accueil actuel de la Turquie? Faire passer le fait religieux avant le fait humain?

La Turquie qui accueille 2,9 millions des 65 millions de réfugiés présents dans le monde se retrouve en haut de la liste des pays qui accueillent le plus de réfugiés dans le monde, a déclaré le 20 juin le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR).La plupart des réfugiés accueillis par la Turquie sont originaires de Syrie et d’Irak. Le HCR estime qu’en Turquie, on compte 30 000 réfugiés irakiens.

La Turquie accueille 54% des réfugiés syriens. Selon le ministre de l’Intérieur, il y a environ 2 699 000 Syriens recensés en Turquie, dont 1 376 000 femmes et 1 351 000 enfants.

Les réfugiés vivent principalement dans l’est et le sud-est de la Turquie. Kilis, Gaziantep, Hatay, Şanlıurfa, Mardin et Adana sont les provinces qui abritent le plus grand nombre de réfugiés syriens. Les grandes métropoles du pays, telles İzmir et Istanbul, accueillent également une grande partie de ces déracinés. Seulement 8% des réfugiés syriens vivent dans les 26 camps présents en Turquie.

Article de Youssra Gouram
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie   Sam 24 Juin 2017, 19:49

a.nonymous a écrit:
La théorie de l’évolution, formulée par Charles Darwin au XIXe siècle, est rejetée par les créationnistes chrétiens et musulmans, ces derniers croyant que leur dieu a créé la Terre, comme dans les descriptions de la Bible ou du Coran.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/06/23/turquie-la-theorie-de-l-evolution-retiree-des-manuels-des-eleves-de-troisieme_5150363_3218.html

Théorie de l'évolution et génétique (moléculaire, des populations, ...) sont liées. Mais aussi niées par des niais : une fois précédente, ce fut dans les pays de l'Est du temps de Staline, et du super-charlatan Lyssenko qui niait la génétique "science bourgeoise"...
Citation :
Trofim Denissovitch Lyssenko () était un technicien agricole soviétique. Il est à l'origine d'une théorie génétique pseudo-scientifique (qui) accède en 1948 au rang de théorie officielle exclusive opposée à une « science bourgeoise », fausse par essence.
En pleine guerre froide, les travaux de Gregor Mendel, de Morgan et des autres généticiens sur la théorie chromosomique de l'hérédité sont interdits d'enseignement en URSS, les laboratoires de génétique fermés et les chercheurs — ceux qui ont survécu aux purges d'avant-guerre — limogés. Ses travaux dans le domaine de l'agriculture lui valurent le titre de héros de l'Union soviétique et lui permirent de dominer la recherche biologique en URSS, jusqu'à son discrédit dans les années 1960.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trofim_Lyssenko

Parmi les éclairants résultats de ces élucubrations, un exemple célèbre repris par Maurice Duverger :
Citation :
Les orangers du Lac Balaton, Ed. du Seuil, 1980, 253 pages.
(..)
Le titre vient d'un fait authentique intervenu au début des années 50 en Hongrie, déjà stalinienne, lorsque les dirigeants décidèrent de planter des orangers sur les rives du lac Balaton où pourtant il gèle chaque hiver. L'agronome chargé de l'entreprise affirme qu'elle est impossible. Néanmoins, on plante des milliers d'arbres importés à prix fort.

Les orangers gèlent. En conséquence l'agronome est condamné pour sabotage. N'a-t-il pas montré sa mauvaise volonté dès le début, en critiquant la décision du Bureau politique ?

http://www.persee.fr/docAsPDF/receo_0338-0599_1980_num_11_4_2320.pdf

Une conclusion en rapport avec la Turquie ? On peut trouver des athées aussi obtus que les plus bornés des religieux, notamment dans les domaines scientifiques. "E pur si muove!"
Au passage, l'évolution des espèces au fil des millions d'années repose, en plus de la sélection naturelle (codécouvreurs : C. Darwin et A.R. Wallace) sur de multiples mécanismes de modifications, génétiques, de l'ADN des chromosomes. Et OGM = organisme génétiquement modifié, factuellement nous sommes tous des OGM Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
UE - Relance des négociations d'adhésion avec la Turquie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Don et adhésion au PFdN en ligne
» frais adhésion AGAO
» Adhérer au Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
» Trop tard pour adhérer à une AGA! Majoration de 25%? Des solutions?
» Faut-il autoriser les militaires à adhérer à un parti politique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: