Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 une école aux Parapluies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 12:04

Le quartier des Parapluies est niché tout au fond à l'ouest de Fontenay, sur un terrain assez en pente (45m de dénivelé), il s'étend en bas de l'avenue de Stalingrad jusqu'au parc des Beaumonts en haut. Avec le Plateau, ses rues font partie des dernières à avoir encore des fils aériens et des rues défoncées, ce qui renforce encore un peu plus le sentiment de quartier abandonné.

Peu de structures municipales. En bas du quartier, on y trouve la maison de retraite, un square et une ludothèque. En haut rien.

Pour les activités culturelles telle que la musique par exemple, la Maison pour Tous et le Conservatoire, c'est l'autre bout de la ville.
Piscine, patinoire, idem, pas faisable à pieds. Collège, lycée ? Idem, rien à proximité.

Pour les petites écoles, il faut aller jusqu'aux Roublots ce qui représente, pour des enfants en maternelle, jusqu'à 30minutes de marche dans le cas le plus éloigné (rue des 4 ruelles).

Pour accéder à toutes ces structures éloignées, la voiture est fortement découragée et si vous n'avez pas de parking de toute manière vous devrez bientôt la vendre, plan de circulation douce oblige (merci M. Brunet EELV, heureux bénéficiaire d'un parking qui supprime tous les jours des places de stationnement sur la voie publique).

Evidemment personne n'oblige personne à habiter ce quartier et les 3 lignes de bus (124,127 et Navette) peuvent vous emmener partout en ville avec vos enfants pour peu que vous ne soyez pas pressés (comptez entre 20min et 1 heure selon votre lieu d'habitation sur le quartier et selon le facteur chance). N'oubliez pas de composter vos billets, 1,50euro par adulte à chaque voyage et 0,70 par enfant.
Eh oui, quand on habite aux parapluies, l'accès aux services municipaux a un coût.

A côté de ça, 2ème constat, on a des écoles aux Roublots (primaire Jules Ferry et maternelle Elisa Lesourd) dont le nombre d'enfants ne cesse d'augmenter.  On y avait déjà une classe dans un local que certains pensent abandonné (http://www.plateaufontenay.net/t1426-isolation-thermique-des-batiments-communaux). Cette année, avec l'ouverture d'une classe supplémentaire, c'est la bibliothèque de l'école qui a du laisser sa place aux bambins. Il ya aussi belle lurette que les récréations sont décalées en fonction des classes car sinon vu le nombre d'enfants il y aurait déjà eu des morts, je plaisante bien sur.
Enfin il y a quelques années, une annexe a du ouvrir dans un bâtiment à quelques pâtés de maison de là.

3ème constat, la proximité de Paris, la réserve foncière et l'arrivée, même lointaine, du métro, vont forcément se traduire, bon gré mal gré, par une densification du quartier des Rigollots qui abrite ces écoles, mais également du quartier des parapluies et donc, in fine, du nombre d'enfants.

En conclusion je me dis que pour palier aux augmentations d'effectif qui vont se poursuivre, éviter la saturation des écoles Roublots et participer au désenclavement des Parapluies, il faudrait implanter une nouvelle école sur ce quartier des Parapluies.
Un tel projet nécessitant beaucoup de temps, il faut dès maintenant travailler sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 12:39

Oui une école serait bienvenue, mais Fontenay pour Tous veut faire un cadeau de bienvenue au socio traitre qui promeut la construction d'un théatre pour 15,5 millions d'euros (devis de base).
Alors il faut choisir. Un théatre pour que répètent les copains de M.Tabanou ou l'entretien et la construction des écoles?
Réponse en mars.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 12:45

Il y a un an la municipalité a fait l'acquisition d'un terrain dans le quartier des Parapluies et Murielle Michon, signataire de l'Appel pour Fontenay,  a fait à l'époque des suggestions d'utilisation de celui-ci:

Murielle Michon a écrit:
Un nouveau projet à construire pour les enfants du quartier des Parapluies
Publié le 30 octobre 2012 par Murielle MICHON

Le 25 octobre, le conseil municipal a voté l’acquisition du terrain rue Estienne d’Orves situé à l’Ouest de Fontenay. C’est une excellente nouvelle pour le quartier des Parapluies.

Cette expropriation est justifiée par l’éventuelle création d’un équipement collectif tourné vers la petite enfance. Dans ce quartier un peu isolé des grands équipements de notre ville, c’est une excellente nouvelle pour l’avenir et le bien être des familles.
Aujourd’hui, le projet est à écrire. Plusieurs projets peuvent être étudiés. Je vous en propose trois.

Une des premières hypothèses pourrait être une réelle opportunité pour alléger les effectifs de l’école Jules Ferry, très importants depuis de nombreuses années. Envisager de transférer des classes sur le site Estiennes d’Orves permettrait de rapprocher les enfants de leur lieux de scolarisation et de diminuer de façon significative le trajet domicile/ école.

Une autre hypothèse pourrait être la création d’une structure pour la petite enfance type crèche, halte garderie, ludothèque, espace parents etc … Le rajeunissement de ce quartier avec l’arrivée de nombreuses familles pourrait répondre à un besoin réel de structure d’accueil.

Une autre hypothèse pourrait être la création d’une structure modulable intergénérationnelle permettant à différents publics d’être accueillis en fonction des besoins avec un chemin de vie du plus jeune, à l’ado, aux seniors..

Il est toujours passionnant de prévoir l’avenir ( ne pas prévoir c’est déjà gémir dixit Leonard), surtout en restant raisonnable en terme de couts de gestion pour les contribuables et en terme d’éventuelles nuisances pour les riverains.

Belle équation à définir avec tous les fontenaysiens concernés ou intéressés.

Avec les habitants, nous allons enfin pouvoir travailler sur le besoin de créer un nouvel équipement public de proximité pour les enfants.
Source: http://www.muriellemichon.fr/un-nouveau-projet-a-construire-pour-les-enfants-du-quartier-des-parapluies
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 12:48

A propos de Murielle Michon et des signataires pour l'appel de Fontenay, où en sont-ils? Ils appellent toujours? ils ont eu des réponses?
Ramadier, Dornbusch, JS et quelques autres sont ils toujours en piste pour le renversement du pouvoir?
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 13:08

Savez-vous de quel terrain rue Estiennes d'Orves il s'agit ?
Revenir en haut Aller en bas
Appel pour Fontenay

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 13:38

Dominique a écrit:
A propos de Murielle Michon et des signataires pour l'appel de Fontenay, où en sont-ils? Ils appellent toujours? ils ont eu des réponses?
Ramadier, Dornbusch, JS et quelques autres sont ils toujours en piste pour le renversement du pouvoir?


Les signataires de l'Appel pour Fontenay sont toujours aussi déterminés à proposer une véritable alternative pour la gouvernance de notre ville.

Depuis la publication de l'Appel, de nombreuses personnes sont venues rejoindre des premiers signataires et le travail de réflexion et d'élaboration de la feuille de route qui sera soumise aux électeurs avance bien.

Si vous le souhaitez, vous pouvez rencontrer les signataires ce samedi après-midi à partir de 15h30 dans le passage derrière Auchan près de l'entrée de la patinoire ou demain dimanche à partir de 10h30 sur le marché Moreau David.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.appelpourfontenay.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 14 Déc 2013, 14:27

Derrière Auchan! Drôle d'idée! Pourquoi pas sur le marché Verdun? Le Plateau vous connaissez? À Auchan il y a plein de non Fontenaysiens
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 13:53

Dans son discours à l’occasion de ses voeux le 22 janvier, Gildas Lecoq, candidat aux élections municipales, a indiqué que l'implantation d'une nouvelle école primaire, voire école maternelle, était nécessaire de même qu'un 4ème collègue.

Il estime que ces implantations devraient se faire sur le quartier des parapluies.

Encore un bon point pour lui qui a compris le besoin tant sur le point de nouvelles structures au vu de la démographie (la ville se rajeunie) que sur la nécessité de désenclaver ce quartier pauvre en structures municipales.

Je rajoute que l'arrivée du métro aux rigollots ne fera qu'accentuer ce besoin. Il faut anticiper dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 15:14

Une école nécessite beaucoup de foncier. Aux Parapluies, mis à part les terrains de l'ex-imprimerie EFI (entre la rue d'Estienne d'Orves et la rue de Trucy), je ne vois pas. Et cela permettrait tout juste de construire une école maternelle (comme ce qui a été fait à Dolto). Et dans ce cas la, comment fera t-on avec les fratries lorsqu'un des enfants sera scolarisé à Jules Ferry et l'autre dans la maternelle des Parapluies ? Tous les parents qui ont un enfant à Dolto et un autre à Pasteur râlent. Ne refaisons pas les mêmes erreurs.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 16:32

On fera comme dans d'autres communes... il arrive effectivement que des enfants d'une même famille ne soient pas dans les locaux d'une même école...

Lorsque j'étais à Michelet il y avait des enfants à la maternelle, d'autres dans l'école primaire voisine et d'autres au "château" qui dépendait de Michelet les anciens savent ce que cela signifie.

La question se pose plus tard lorsque les jeunes enfants sont à l'école primaire et les plus agés au collège... ces deux structures ne sont pas toujours proches.

Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 17:48

Les collégiens sont, en général, autonomes dans leurs déplacements.
Revenir en haut Aller en bas
Franck M.

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : plateau

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 18:26

Une école de plus, pourquoi pas, faut'il encore que l'académie y envoi des profs,quand on voit les difficultés à gardés les classes existantes.
La réduction du nombres de fonctionnaires a des conséquences ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 18:39

JS a écrit:
Les collégiens sont, en général, autonomes dans leurs déplacements.

je me demande alors pourquoi il y a autant de véhicules arrêtés à proximité des collèges lors des heures d'entrée et de sortie des élèves
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 18:48

Franck M. écrit:
Citation :
Une école de plus, pourquoi pas, faut'il encore que l'académie y envoi des profs,quand on voit les difficultés à gardés les classes existantes.
La réduction du nombres de fonctionnaires a des conséquences ...
Je vais faire réagir Tonton mais je me dois de le dire c'est la faute à Sarko.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 19:02

matmut a écrit:
Franck M. écrit:
Citation :
Une école de plus, pourquoi pas, faut'il encore que l'académie y envoi des profs,quand on voit les difficultés à gardés les classes existantes.
La réduction du nombres de fonctionnaires a des conséquences ...
Je vais faire réagir Tonton mais je me dois de le dire c'est la faute à Sarko.

Pas du tout : avec les 50 000 enseignants engagés par flambi tout sera OK lorsque l'école sera construite...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 19:13

tonton christobal a écrit:
JS a écrit:
Les collégiens sont, en général, autonomes dans leurs déplacements.

je me demande alors pourquoi il y a autant de véhicules arrêtés à proximité des collèges lors des heures d'entrée et de sortie des élèves

Quels collèges ? Notre Dame de la Providence, Montalembert, Albert de Mun ?

Pour ce qui est du collège public de proximité Joliot Curie, je vois tous les matins les collégiens prendre seuls le bus 118 au croisement d'Estienne d'Orves et de République (Rigollots / Parapluies).
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 22:20

JS a écrit:
Et dans ce cas la, comment fera t-on avec les fratries lorsqu'un des enfants sera scolarisé à Jules Ferry et l'autre dans la maternelle des Parapluies ?
Bin c'est simple, dans ces cas là, les 2 seront scolarisés à Jules Ferry/Elisa Lesourd sur le même site et pis voilà.
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 22:36

JS a écrit:
Aux Parapluies, mis à part les terrains de l'ex-imprimerie EFI (entre la rue d'Estienne d'Orves et la rue de Trucy), je ne vois pas. Et cela permettrait tout juste de construire une école maternelle (comme ce qui a été fait à Dolto).
J'avais cherché où était ce fameux terrain mais en vain, merci de l'info.
Un peu petit pour une école c'est vrai.

Ce bâtiment n'étant plus aux normes, je suggère de le démolir et d'en faire un .... PARKING.

Pour la joie des riverains qui tournent en rond des heures et des piétons qui en ont marre des voitures stationnées partout
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 22:47

stabe a écrit:
JS a écrit:
[...] l'ex-imprimerie EFI (entre la rue d'Estienne d'Orves et la rue de Trucy) [...]
J'avais cherché où était ce fameux terrain mais en vain, merci de l'info.
Un peu petit pour une école c'est vrai.

Ce bâtiment n'étant plus aux normes, je suggère de le démolir et d'en faire un .... PARKING.

Pour la joie des riverains qui tournent en rond des heures et des piétons qui en ont marre des voitures stationnées partout

Dans ce genre d'opération, c'est très compliqué ... et très long (voir le dossier du futur lycée rue de la Jarry à Vincennes, http://www.plateaufontenay.net/t273p50-futur-lycee-a-vincennes-en-limite-de-fontenay).

Premièrement, il faudra racheter les locaux et le terrain au propriétaire ... si celui-ci en est d'accord. Sinon, il faudra en passer par une expropriation. Deuxièmement, il faudra demander aux squatteurs de bien vouloir libérer le lieu de leur présence. Si ceux-ci s'y refusent, il faudra alors engager une procédure d'expulsion manu-militari auprès du juge. Là encore très long à obtenir. Une fois que le juge l'aura prononcée, il faudra encore que le Préfet la fasse appliquer par les forces de l'ordre. Or les Préfets ne sont pas toujours enclins à faire appliquer ces décisions judiciaires d'expulsion manu-militari ... sachant que de toute manière cela est exclu en période hivernale comme le prévoit la loi. Comptez bien 10 ans.

Moi, je me demande surtout qui a bien pu brieffer ces squatteurs venu du fin fond de la France (entre autre de l'Allier) sur la disponibilité de ce local d'activité industrialo/commerciale en cessation d'activité ....
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 22:50

JS a écrit:
[Moi, je me demande surtout qui a bien pu brieffer ces squatteurs venu du fin fond de la France (entre autre de l'Allier) sur la disponibilité de ce local d'activité industrialo/commerciale en cessation d'activité ....

Vous avez dit Allier ? Ne serait-ce pas l'autre département ?
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 22:51

a.nonymous a écrit:
JS a écrit:
[Moi, je me demande surtout qui a bien pu brieffer ces squatteurs venu du fin fond de la France (entre autre de l'Allier) sur la disponibilité de ce local d'activité industrialo/commerciale en cessation d'activité ....

Vous avez dit Allier ? Ne serait-ce pas l'autre département ?

Il semblerait que oui ...
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:02

JS a écrit:
Une école nécessite beaucoup de foncier. Aux Parapluies, mis à part les terrains de l'ex-imprimerie EFI (entre la rue d'Estienne d'Orves et la rue de Trucy), je ne vois pas.
Alors la solution c'est quoi ? On laisse pourrir comme l'actuelle majorité municipale ou bien on prépare notre avenir ?

Les crottes ne tombent pas du ciel nous dit-on à la mairie. Et bien pareil pour les terrains dans le quartier des parapluies.
Alors on se retrousse les manches et on s'arme de COURAGE POLITIQUE !
Si l'intérêt général l'exige, en l'occurrence celui de la scolarisation des enfants dont on ne sait plus où les caser, il faut aller les chercher les terrains.

Alors je me lance et je vous livre une piste.

Avenue parmentier (au coeur des Parapluies pour le coup, bien mieux placé que rue de Trucy), nous avons côté à côté un square municipal qui ne sert à rien et qui a toutes les allures d'une future cours d'école avec ses marronniers (enfin je crois) puis une entreprise PASTA SIRIO puis une autre VIBRAT CONSTRUCTION ( pas certain des orthographes désolé).
Le tout réuni, vous obtenez un terrain plus grand que celui de la partie ancienne de l'école Elisa Lesourd. Sachant que cette dernière accueille 12 classes, on devrait pouvoir créer dans cette école au moins 6 classes. Des personnes plus ingénieuses que moi devraient également être capables de caser un petit dojo sur ce terrain fin d'y accueillir les nécessaires activités sportives de cette nouvelle école mais également les associations sportives et culturelles du quartier les soirs et week end.
Voilà une photo du site et une autre d'Elisa Lesourd pour comparaison à échelle identique.

Récupérer les 2 terrains des entreprises peut être simple comme compliqué. Peut-être se trouvent-elles à l'étroit actuellement et ont besoin de s'étendre auquel cas un déplacement sur la ZA du Val pourrait arranger tout le monde. Ou pas. Mais pour ça, encore faut-il s'atteler à la tâche. Comme elle risque d'être longue, plus tôt on commence ...





ps : si il faut j'ai aussi une idée pour l'emplacement du 4ème collègue à l'Ouest ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:03

L'Allier et le Val de Marne ne sont-ils pas les deux derniers départements communistes français?
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:05

JS a écrit:
Dans ce genre d'opération, c'est très compliqué ... et très long (voir le dossier du futur lycée rue de la Jarry à Vincennes, http://www.plateaufontenay.net/t273p50-futur-lycee-a-vincennes-en-limite-de-fontenay).

Premièrement, il faudra racheter les locaux et le terrain au propriétaire ... si celui-ci en est d'accord. Sinon, il faudra en passer par une expropriation. Deuxièmement, il faudra demander aux squatteurs de bien vouloir libérer le lieu de leur présence. Si ceux-ci s'y refusent, il faudra alors engager une procédure d'expulsion manu-militari auprès du juge. Là encore très long à obtenir. Une fois que le juge l'aura prononcée, il faudra encore que le Préfet la fasse appliquer par les forces de l'ordre. Or les Préfets ne sont pas toujours enclins à faire appliquer ces décisions judiciaires d'expulsion manu-militari ... sachant que de toute manière cela est exclu en période hivernale comme le prévoit la loi.

JS, que dites vous ? A.nonymous indique que ce terrain rue de Trucy est déjà la propriété de la mairie

a.nonymous a écrit:
Il y a un an la municipalité a fait l'acquisition d'un terrain dans le quartier des Parapluies et
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:19

stabe a écrit:
JS, que dites vous ? A.nonymous indique que ce terrain rue de Trucy est déjà la propriété de la mairie

a.nonymous a écrit:
Il y a un an la municipalité a fait l'acquisition d'un terrain dans le quartier des Parapluies et

Aux dernières nouvelles, je n'ai pas connaissance que la mairie en soit propriétaire. Je pourrai vérifier à l'occasion. De toute manière le plus difficile sera la question de faire libérer les locaux. Et la majorité municipale PCF actuelle est farouchement contre les expulsions manu militari et ne s'en cache pas. Elle considère cette démarche juridique inhumaine ... quant aux riverains qui subissent les nuisances, cela n'est pas son problème. C'est vrai que dans le cas de la veuve et de l'orphelin il y a un côté inhumain a procéder à une expulsion. mais dans le cas de l'ex-imprimerie EFI, nous ne sommes pas dans cette configuration là.
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:24

JS a écrit:
stabe a écrit:
JS, que dites vous ? A.nonymous indique que ce terrain rue de Trucy est déjà la propriété de la mairie

a.nonymous a écrit:
Il y a un an la municipalité a fait l'acquisition d'un terrain dans le quartier des Parapluies et

Aux dernières nouvelles, je n'ai pas connaissance que la mairie en soit propriétaire. Je pourrai vérifier à l'occasion. De toute manière le plus difficile sera la question de faire libérer les locaux. Et la majorité municipale PCF actuelle est farouchement contre les expulsions manu militari et ne s'en cache pas. Elle considère cette démarche juridique inhumaine ... quant aux riverains qui subissent les nuisances, cela n'est pas son problème. C'est vrai que dans le cas de la veuve et de l'orphelin il y a un côté inhumain a procéder à une expulsion. mais dans le cas de l'ex-imprimerie EFI, nous ne sommes pas dans cette configuration là.

Peut-être qu'en changeant de majorité municipale ...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:24

stabe a écrit:
Avenue parmentier (au coeur des Parapluies pour le coup, bien mieux placé que rue de Trucy), nous avons côté à côté un square municipal qui ne sert à rien et qui a toutes les allures d'une future cours d'école avec ses marronniers (enfin je crois) puis une entreprise PASTA SIRIO puis une autre VIBRAT CONSTRUCTION ( pas certain des orthographes désolé).

On ne déplace pas une activité économique comme ça d'un coup de baguette magique. Sans vous prendre de haut, je crois que vous n'imaginez pas une seconde le poids de l'histoire et de l'attachement des habitants à certaines activités. Savez-vous qu'une de ces entreprise fournit une bonne partie des foyers du quartier Rigollots et Parapluies en saumon fumé. Les gens ont leurs petites habitudes. Quant aux entrepreneurs, avec la crise économique il sont très frileux au changement.

Je crois que la solution se trouve ailleurs ... mais suppose de l'anticipation.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:38

JS a écrit:
On ne déplace pas une activité économique comme ça d'un coup de baguette magique. Sans vous prendre de haut, je crois que vous n'imaginez pas une seconde le poids de l'histoire et de l'attachement des habitants à certaines activités. Savez-vous qu'une de ces entreprise fournit une bonne partie des foyers du quartier Rigollots et Parapluies en saumon fumé. Les gens ont leurs petites habitudes. Quant aux entrepreneurs, avec la crise économique il sont très frileux au changement.


Les entreprises pourvoyeuses d'emplois hors du secteur tertiaire lié à l'économie spéculative (dit autrement hors des banques et des assurances) ne sont pas très nombreuses sur notre commune et il faut donc être très prudent pour ne pas mettre en périls ces emplois... Tous le monde n'a pas le profil, les aptitudes ou l'envie pour se retrouver trader à la Société Générale ou agent immobilier à BNP Paribas Real Estate...


Dernière édition par a.nonymous le Ven 24 Jan 2014, 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Ven 24 Jan 2014, 23:47

JS a écrit:
stabe a écrit:
Avenue parmentier (au coeur des Parapluies pour le coup, bien mieux placé que rue de Trucy), nous avons côté à côté un square municipal qui ne sert à rien et qui a toutes les allures d'une future cours d'école avec ses marronniers (enfin je crois) puis une entreprise PASTA SIRIO puis une autre VIBRAT CONSTRUCTION ( pas certain des orthographes désolé).

On ne déplace pas une activité économique comme ça d'un coup de baguette magique. Sans vous prendre de haut, je crois que vous n'imaginez pas une seconde le poids de l'histoire et de l'attachement des habitants à certaines activités. Savez-vous qu'une de ces entreprise fournit une bonne partie des foyers du quartier Rigollots et Parapluies en saumon fumé. Les gens ont leurs petites habitudes. Quant aux entrepreneurs, avec la crise économique il sont très frileux au changement.

Je crois que la solution se trouve ailleurs ... mais suppose de l'anticipation.

Votre "ailleurs" me laisse perplexe. La solution est pourtant là sous nos yeux et vous verrez que ça finira comme ça. Je ne prétends nullement que ça doit se faire en 6 mois ni qu'il faille brusquer qui que ce soit. Quant à la résistance au changement, elle est naturelle et souvent légitime, ça demande de la concertation, de l'explication.

Ca prendra du temps c'est certain mais cette solution me parait malgré tout plus simple que de faire sauter 15 ou 20 pavillons contigües.
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 00:16

Idée : une école Villa Bel-Air au Plateau.
Intérêt : éviterait aux habitants du Plateau de descendre et remonter la côte pour aller à Jules Ferry
Délai : compter de 20 à 40 ans le temps de racheter tous les pavillons et les détruire un à un.
Prix pour les terrains : exhorbitant !
Politiquement : extrêmement sensible car « pas touche à la tranquillité du quartier du Plateau » ce qui peut se comprendre. Si bien que personne ne le proposera et que l'on restera sur l'arlésienne de l'école aux Parapluies sans terrain pour la construire.  Cool  Encore une fois un manque d'anticipation et de vision sur le long terme. Le PCF est aux commandes depuis 1965  Crying or Very sad 

Pour ce qui est de récupérer les terrains d'une entreprise (sauf à ce qu'il y ait une faillite) cela me semble bien plus complexe que de racheter des pavillons au fur et à mesure et les détruire. A Bagnolet, place de la mairie, ils ont mis près de 15 ans pour racheter et détruire des maisonnettes assez délabrées (on n'était pas sur du beau pavillon comme au Plateau). Ca leur a pris du temps, mais ils y sont arrivé. Et le résultat est assez sympa : un hôtel de ville ultra moderne + une médiathèque + une esplanade bien dégagée.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 06:24

Si on attend 40 ans pour une école ce sera moins long que pour avoir le métro aux Rigollots...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 09:04

Je peux aussi faire dans la démagogie, mais ça n'est pas mon truc.

Les élèves du Plateau sont affectés dans 2 écoles (Michelet et Jules Ferry), la rue Victor Lespagne constituant la ligne de démarcation entre les 2 zones de recrutement

Pour en revenir au groupe scolaire « Elisa Lesourd / Jules Ferry », il  accueille à la fois des élèves de « Rigollots / Parapluies » et à la fois des élèves du Plateau (ceux situés à l'ouest de rue Victor Lespagne).

Quand on analyse sérieusement ces deux informations on se rend alors à une évidence : si on veut véritablement désengorger le groupe scolaire « Elisa Lesourd / Jules Ferry » la construction d'une école située villa Bel-Air au Plateau est la solution idéale. Certes, cela ne se fera pas en un jour et suppose une sacré dose de diplomatie et de courage politique pour expliquer cela aux riverains qui, à juste titre, n'ont pas forcément envie d'être expropriés de leurs pavillons. Cela suppose surtout une stratégie d'acquisition foncière (par préemption) étalée dans le temps. Mais, il est plus facile de ressortir du sac l'arlésienne de l'école aux Parapluies, sana même disposer de terrains pour la construire. A moins qu'il ne s'agisse de construire uniquement une maternelle annexe sur le site de l'ex-imprimerie EFI, comme cela a été fait pour Dolto (bonjour la galère pour les fratries ! ).
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 09:11

Franck M. a écrit:
Une école de plus, pourquoi pas, faut'il encore que l'académie y envoi des profs,quand on voit les difficultés à gardés les classes existantes.

La réduction du nombres de fonctionnaires a des conséquences ...


Et aussi que les effectifs y soient suffisants, comme en ce qui concerne un éventuel 4e collège.

Une étude précise a été menée par les services de la ville à ce sujet et il semble que les évolutions soient plutôt ailleurs dans la commune.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 09:22

Loïc a écrit:
Et aussi que les effectifs y soient suffisants, comme en ce qui concerne un éventuel 4e collège.

Oui. Si on atteint les 56.000 habitants la situation deviendra tendue à Joliot Curie. La ville compte déjà 53.000 habitants.

Loïc a écrit:
Une étude précise a été menée par les services de la ville à ce sujet [les établissements scolaires] et il semble que les évolutions soient plutôt ailleurs dans la commune.

Dans quels secteurs ?
Cette étude est-elle mise en ligne sur le site de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2091
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 09:27

Non cela circule certainement uniquement dans la cellule du PCF fontenaysien. Transparence vous avez dit transparence ce mot n'existe pas chez les camarades de Loïc.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 09:36

JS a écrit:
Loïc a écrit:
Et aussi que les effectifs y soient suffisants, comme en ce qui concerne un éventuel 4e collège.

Oui. Si on atteint les 56.000 habitants la situation deviendra tendue à Joliot Curie. La ville compte déjà 53.000 habitants.


Des aménagements sont en cours. Ainsi l'Académie a décidé de basculer la SEGPA de Joliot-Curie à celle de Jean-Macé dont les locaux ont été récemment rénovés.

Ainsi Joliot-Curie va gagner dès la rentrée prochaine 2 salles de classe à temps plein ce qui donnera un peu d'air et desserrera la situation.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 10:20

Loïc a écrit:
Des aménagements sont en cours. Ainsi l'Académie a décidé de basculer la SEGPA de Joliot-Curie à celle de Jean-Macé dont les locaux ont été récemment rénovés.

Ainsi Joliot-Curie va gagner dès la rentrée prochaine 2 salles de classe à temps plein ce qui donnera un peu d'air et desserrera la situation.

Bonne nouvelle ! Mais, c'est reculer pour mieux sauter.
Dans le PLU, aucun terrain n'est mis en réserve foncière
en vue de la construction d'un 4ème collège.


Dernière édition par JS le Sam 25 Jan 2014, 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 10:29

Il conviendrait de connaître la population scolaire par rue et éventuellement de redéfinir les secteurs ou le ramassage scolaire
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 12:56

C'est en effet une piste envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
stabe

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 16:59

JS a écrit:
Quand on analyse sérieusement ces deux informations on se rend alors à une évidence : si on veut véritablement désengorger le groupe scolaire « Elisa Lesourd / Jules Ferry » la construction d'une école située villa Bel-Air au Plateau est la solution idéale. Certes, cela ne se fera pas en un jour et suppose une sacré dose de diplomatie et de courage politique pour expliquer cela aux riverains qui, à juste titre, n'ont pas forcément envie d'être expropriés de leurs pavillons. Cela suppose surtout une stratégie d'acquisition foncière (par préemption) étalée dans le temps. Mais, il est plus facile de ressortir du sac l'arlésienne de l'école aux Parapluies, sana même disposer de terrains pour la construire. A moins qu'il ne s'agisse de construire uniquement une maternelle annexe sur le site de l'ex-imprimerie EFI, comme cela a été fait pour Dolto (bonjour la galère pour les fratries ! ).

Merci d'avoir présenté votre projet qui semble avoir déjà été muri.

Cependant je me permets quelques remarques :

    * comment croire un instant qu'il  est plus rapide et plus simple d'acquérir les 20 ou 30 pavillons (le minimum a vu de nez sur la zone géographique que vous présentez) nécessaire à votre projet plutôt que 2 entreprises comme je le préconise. Par ailleurs la zone de bel air, que vous ne connaissez pas bien semble-t-il, accueille également des entreprises dont le seul bar de tout ce quartier. Vous évoquez vous-même un délais de 20 à 40 ans. Vous préconisez sérieusement de laisser pourrir ce secteur pendant tant d'années jusqu'à avoir la dernière maison ? A l'usure en somme !


    * il est toujours plus difficile de négocier l'achat d'une maison que d'une entreprise. Une maison on y a vu grandir ses enfants, elle a parfois hébergé plusieurs générations et on la vend quand on l'a décidé, rarement parce qu'on nous le propose. Une entreprise c'est certes également parfois difficile à quitter quand on l'a développé mais il y a généralement moins l'aspect "famille" qui est très difficile à surmonter. Et si on propose un déplacement pour travailler dans de meilleures conditions, ça peut être tentant. Je parle en connaissance de cause ayant moi même été employé d'une entreprise dans un quartier très touristique à La Rochelle. De notre petit terrain à 200m de la mer, nous avions déménagé dans la ZA à plusieurs km de là pour un bâtiment flambant neuf, 4 fois plus grand, moderne, plus adapté à notre activité et avec un parking pour les employés. Certes un cadre moins agréable mais mon patron était ravi et nous aussi finalement.


    * quand vous êtes dans une zone pavillonnaire et qu'on vous dit qu'on va en raser une partie pour construire un grand édifice public en face de chez vous, vous risquez de ne pas apprécier (il me semble que nous avons eu le cas sur le plateau). Par contre quand on vous dit qu'on remplace des hangars ou des bureaux d'une entreprise par un édifice public, c'est plus facile à accepter, d'un point vue cadre environnemental c'est de même nature.


    * je trouve curieux votre choix d'emplacement tout dans un coin de notre ville limitrophe à Montreuil sur 180° !


    * si on veut désenclaver Les Parapluies, ce n'est pas sur le Plateau qu'il faut mettre cette école


    * si mettre cette école en haut évite à avoir à descendre, ça n'évite pas aux enfants en bas des parapluies de devoir monter. Dans ma solution, on est au coeur des parapluies et à mi-hauteur.


    * pour ce qui est la démographie, la pression foncière est bien plus forte sur le quartier rigollots/bas des parapluies aux alentours de la future station de métro. C'est donc là que la densité va continuer à augmenter en 1er. Que ça nous plaise ou non, inéluctablement, l'avenue de Montreuil (future ex avenue de Stalingrad   ) va voir ses maisons remplacée par de petits immeubles. C'est là que seront les enfants supplémentaires, et moins à Bel Air.


Dernière édition par stabe le Dim 26 Jan 2014, 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 17:56

Je n'arrive pas à vous convaincre. Dont acte. Je précise que si on implante cette école en haut, les enfants des Parapluies (du moins la partie basse) continueront à aller à Jules Ferry / Elisa Lesourd. C'est le parcours que je fais quotidiennement avec mes filles : 15 minutes à pied ce qui ne paraît pas insurmontable ... et même bon pour la santé (il est conseillé de marcher au moins 30 minutes par jour). Pour votre info, j'habite juste à côté des deux entreprises dont vous parlez. Donc, sur le fond votre idée me convient parfaitement ... une école à deux pas de chez moi. Mais bien souvent à Fontenay on récupère les terrains des entreprises lorsque celles-ci périclitent.

Si vous le voulez bien, laissons passer quelques années et nous remettrons alors ce débat sereinement sur le tapis. Là j'ai une élection à préparer avec mes amis et donc beaucoup de travail. Meilleures salutations.


Dernière édition par JS le Sam 25 Jan 2014, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14542
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 18:03

JS a écrit:
Je n'arrive pas à vous convaincre. Dont acte. Je précise que si on implante cette école en haut, les enfants des Parapluies (du moins la partie basse) continueront à aller à Jules Ferry / Elisa Lesourd. C'est le parcours que je fais quotidiennement avec mes filles : 15 minutes à pied ce qui ne paraît pas insurmontable ... et même bon pour la santé (il est conseillé de marcher au moins 30 minutes par jour).

Si vous le voulez bien, laissons passer quelques années et nous remettrons alors ce débat sereinement sur le tapis. Là j'ai une élection à préparer avec mes amis et donc beaucoup de travail. Meilleures salutations.

vous êtes pressé ? vous n'attendez pas 2020 ?
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: une école aux Parapluies   Sam 25 Jan 2014, 18:06

tonton christobal a écrit:
vous êtes pressé ? vous n'attendez pas 2020 ?

Si on peut y arriver en 2014 c'est mieux, bien sûr. C'est l'objectif de base de tout candidat. Après, il y a la réalité des chiffres. Et à se laisser aller à l'ivresse électorale, à perdre le sens des réalités, on finit bien souvent avec la gueule de bois. Nous ferons des propositions concrètes et les électeurs trancheront.
Revenir en haut Aller en bas
 
une école aux Parapluies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une école aux Parapluies
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» BE - batiments-école du type Léopard
» Les parapluies de Cherbourg.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Les services publics de votre quartier-
Sauter vers: