Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Scandale ordinaire, malheureusement

Aller en bas 
AuteurMessage
grandaizer



Messages : 15
Date d'inscription : 13/04/2011

Scandale ordinaire, malheureusement Empty
MessageSujet: Scandale ordinaire, malheureusement   Scandale ordinaire, malheureusement EmptyVen 20 Déc 2013, 15:06

Pour Jean-Vincent Placé, l’abus de bagnole ne nuit pas à la carrière
20 décembre 2013, par Olivier Razemon


Scandale ordinaire, malheureusement JV-Plac%C3%A9-Cr%C3%A9dit-photo-Martin-Bureau-AFP-681x1024
Jean-Vincent Placé © Martin Bureau, AFP

Un silence embarrassé ou une réprobation prudente. C’est ainsi que les dirigeants du parti écologiste réagissent à l’invraisemblable accumulation d’amendes routières récoltées par l’un des leurs, Jean-Vincent Placé. Pour ceux qui auraient raté un épisode, le sénateur EELV de l’Essonne doit encore régler un arriéré de 18161€ d’amendes suite à 133 infractions routières commises, au volant de sa voiture de fonction, à l’époque où il présidait le groupe vert au Conseil régional d’Ile-de-France.

"Proto-monarque".

Tous les automobilistes se demandent comment il a pu en arriver là. Pour devoir une telle somme, 22 000€ au départ, il faut non seulement ne jamais respecter le code de la route, dépasser les limites de vitesse sur le périphérique et en agglomération, se garer n’importe où et tout le temps, probablement doubler par la droite, en d’autres termes faire comme si une voiture n’occupait pas d’espace, ne faisait pas de bruit, ne polluait pas l’atmosphère et ne dégageait aucune émission de gaz à effet de serre. En outre, pour en arriver là, il faut se montrer insouciant lorsqu’on reçoit les amendes, ne pas réagir aux mises en demeure, s’estimer sans doute un peu au-dessus des lois. Enfin, pour en arriver là, il avoir beaucoup de points de permis en réserve... L'élu aurait dû, en toute logique, repasser 36,3 fois son permis de conduire, observe le blog "frère la route". Mais il a sans doute été couvert par le Conseil régional, avance un lecteur. Bref, un comportement de "chauffard-assassin ou de proto-monarque", réagissait hier soir un internaute sur Facebook.

Comportements dangereux.

Faisons un effort d’imagination : 137 infractions, donc, plus toutes celles qui, probablement, n’ont pas été sanctionnées. Combien de jeunes parents, leur bébé dans une poussette, ont dû faire un dangereux détour par la chaussée parce que la berline de Jean-Vincent Placé était posée sur le trottoir ? Combien de personnes en fauteuil roulant ont renoncé à traverser une rue à cause de cette même voiture officielle ? Combien de cyclistes se sont-ils fendus d'un écart parce que le sénateur était garé sur une piste cyclable ? Combien d’enfants ont fait un bond soudain en arrière parce que le bolide, dépassant toutes les limites, fonçait en pleine ville, sans aucun égard pour les piétons ? Combien de motards ont été déstabilisés? Combien de passagers d’un bus ont dû patienter parce que la voie réservée était bloquée ?

La faute à pas de chance.

Certes, le sénateur n'a pas contesté, s’est excusé, a invoqué "des problèmes personnels". Tous ceux qui se En face de l'Assemblée nationale. © Olivier Razemontrouvent dans une situation délicate et qui paient quand même leurs PV apprécieront. Surtout, l'homme politique a affirmé que la somme était en voie d’être réglée, que l’échelonnement des pénalités était en cours. Puis M. Placé a mis son infortune sur le dos de sa "notoriété". Si on comprend bien, un automobiliste qui ne serait ni sénateur, ni responsable d’un parti politique, ni invité récurrent des chaînes de télévision pourrait après tout se permettre ces incivilités. Si le comportement de M. Placé est rendu public, au fond, c’est qu’il n’a pas de chance !

Tout-voiture.

A tout cela, la plupart des responsables politiques écologistes ne réagissent pas. Pas plus que les autres élus, d’ailleurs. Pour les décideurs, de nos jours, en France, les infractions au volant ne sont pas vraiment des infractions. Elles sont considérées comme inévitables, dommages collatéraux du rude travail d'élu. Elles résultent d'une sorte de fatalité. Si on en doutait encore, soyons rassurés : nous sommes bien dans la société du tout-voiture.


Source : http://transports.blog.lemonde.fr/
Revenir en haut Aller en bas
grandaizer



Messages : 15
Date d'inscription : 13/04/2011

Scandale ordinaire, malheureusement Empty
MessageSujet: Re: Scandale ordinaire, malheureusement   Scandale ordinaire, malheureusement EmptyVen 20 Déc 2013, 15:11

S'il avait choisi d'habiter Fontenay plutôt que Paris, la note aurait été nettement moins salée.
Viens, Jean-Vincent, viens, tu te sentiras moins réprimandé ici et tu te découvriras plein plein d'amis!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14486
Date d'inscription : 30/05/2011

Scandale ordinaire, malheureusement Empty
MessageSujet: Re: Scandale ordinaire, malheureusement   Scandale ordinaire, malheureusement EmptyDim 13 Avr 2014, 15:29



Pour une "République exemplaire" qu'elle disait Eva Joly... Drôle d'exemple....


AFP a écrit:
13/04/2014 à 14:46
Canal + : coup de colère théâtral de Jean-Vicent Placé sur le plateau du "Supplément"

Le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé a quitté le plateau du "Supplément" sur Canal + dimanche 13 avril, agacé par un reportage qui évoquait ses PV impayés.

"Je trouve ça honteux, je me tire d'ailleurs, vous me faites chier". Visiblement, il était remonté, Jean-Vincent Placé. Président du groupe Écologiste au Sénat s'est emporté contre l'attitude "lamentable" de Canal + et a brièvement quitté le plateau de l'émission politique dominicale de la chaîne qui avait rappelé l'épisode de ses milliers d'euros d'amendes en souffrance.

Le chef de file des sénateurs écologistes et conseiller régional d'Ile-de-France s'était déjà expliqué concernant ces 18.000 euros de PV impayés à la suite d'une centaine d'infractions routières commises sur la période 2004-2010 avec une voiture de fonction du conseil régional.

Le Canard Enchaîné avait révélé les faits en décembre 2013 et quelques semaines plus tard, Placé avait assuré avoir "réglé l'ensemble du dossier". "J'ai présenté des excuses, j'ai payé", avait-il déclaré le 7 janvier. "C'était une période où j'étais pas bien, j'ai fait un peu n'importe quoi", s'était-il justifié sur France 2. Dans son émission "Le Supplément politique" (diffusée en différé), Canal + a rappelé cet épisode et fait entendre les déclarations d'une vice-présidente de la région IdF, Michèle Sabban (PS), affirmant qu'"il en aurait payé 7.000 (euros), mais (qu')il reste encore des PV à payer". Et l'élue de ponctuer: "C'est un acte de civilité et en plus, quand on est élu, il est important de le remplir".

Cette séquence, intégrée dans un portrait de lui en images, a mis en colère le responsable écologiste, qui a martelé "c'est faux", et accusé à mots couverts la chaîne de lui avoir tendu un piège après l'avoir suivi "pendant cinq-six jours en faisant des risettes". Nie-t-il alors ? "Non je n'ai rien à nier, j'ai déjà tout dit sur ce dossier (...) C'est clos, j'ai tous les éléments et je trouve ça lamentable".

"C'est une histoire d'il y a cinq ans qu'on m'a ressortie notamment pour me nuire politiquement, j'ai dit ce qui était à dire, et je trouve ça assez minable de repasser sur cette histoire (...)", a-t-il ajouté. "Tout est réglé", a insisté le sénateur de l'Essonne. Ne parvenant pas à se calmer, alors que la journaliste faisait valoir que l'émission lui permettait de s'expliquer, Jean-Vincent Placé a décidé au bout de quelques minutes de quitter le plateau.

Après la coupure publicitaire il était de retour sur le plateau pour être interviewé.
Source: http://actu.orange.fr/france/canal-coup-de-colere-theatral-de-jean-vicent-place-sur-le-plateau-du-supplement-afp-s_2934564.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14486
Date d'inscription : 30/05/2011

Scandale ordinaire, malheureusement Empty
MessageSujet: Re: Scandale ordinaire, malheureusement   Scandale ordinaire, malheureusement EmptyDim 13 Avr 2014, 17:28

Quand Placé ne ressort vraiment pas gagnant d'un passage télé... A regarder jusqu'à la dernière seconde...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Scandale ordinaire, malheureusement Empty
MessageSujet: Re: Scandale ordinaire, malheureusement   Scandale ordinaire, malheureusement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Scandale ordinaire, malheureusement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHRONIQUE D'UN HIVER ORDINAIRE
» le scandale du LEVOTHYROX
» ras le bol
» mais quelle horreur !
» CARPIMKO : un hold-up pour la bonne cause

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Les transports publics pour les Fontenaysiens-
Sauter vers: