Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La mascarade de l'union des gauches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: La mascarade de l'union des gauches    Lun 20 Jan 2014, 14:24

Rappel du premier message :

Alors que dans notre commune les godillots socialistes sont rentrés dans le rang et sont désormais sous la férule des communistes, le Front de Gauche déclare lui qu'il votera contre la confiance au gouvernement socialiste  sur le texte relatif au pacte de responsabilité proposé aux entreprises....


Le Monde a écrit:
Le Front de gauche ne votera pas la confiance au gouvernement

Le Monde.fr avec AFP | 19.01.2014 à 19h46 • Mis à jour le 19.01.2014 à 20h56

Jean-Luc Mélenchon a affirmé dimanche que les députés du Front de gauche ne voteront pas la confiance au gouvernement sur le texte relatif au pacte de responsabilité proposé aux entreprises.

« Le groupe Front de gauche votera contre la confiance », a assuré le coprésident du Parti de gauche, allié au PCF au sein du Front de gauche. Invité de « 12-13 Dimanche » sur France 3, il a estimé que le président François Hollande avait « fait un choix politique de droite ».

Jusque-là, Jean-Luc Mélenchon avait toujours dit que les députés du Front de gauche, bien que non membres de la majorité, ne voteraient pas une défiance au gouvernement.

Mais, si les députés FG devaient décider de ne pas voter la confaince au gouvernement de Jean-Marc Ayrault lorsque celui-ci engagera sa responsabiliuté sur le texte du pacte de responsabilité, il n'y a aucune chance que le gouvernement soit renversé, les socialistes ayant la majorité à l'Assemblée nationale. M. Melenchon l'a reconnu en disant: « il faut qu'on en gagne d'autres (députés) ».



« HOLLANDE FAIT LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE DE LA DROITE »

Pour lui, « la chance » de François Hollande, « c'est qu'il a à faire à des pleutres et pense qu'il va se sortir d'affaire par habileté ». « Il faut créer une opposition de gauche dans ce pays (...) les députés socialistes, ils vont être mis au pied du mur et on va pas les rater », a-t-il dit. « Hollande fait la politique économique de la droite (...) pour la gauche, pour les gens de gauche, c'est la trahison, car c'est une politique de droite et tout le monde le sait ».

Le coprésident du parti de gauche a relevé que le chef de l'Etat avait « coupé l'herbe sous le pied de la droite ». S'agissant du pacte de responsabilité, il a jugé que ce n'était « pas une politique pour l'entreprise », mais « une politique pour les actionnaires à qui on fait cadeau de 30 milliards d'euros ». « Cela ne marchera jamais. Cette politique est appliquée dans pratiquement toute l'Europe et partout c'est la récession », a-t-il fait valoir.

Pour le porte-parole du Front de gauche, « le problème des petites entreprises, c'est le carnet de commandes », et il faut « arrêter de mettre dans le même sac les entreprises de 40 000 salariés et celles qui ont 10 compagnons ».
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/19/le-front-de-gauche-ne-votera-pas-la-confiance-au-gouvernement_4350708_823448.html


Dernière édition par a.nonymous le Mer 05 Fév 2014, 03:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 10:11

EOLE a écrit:
Effectivement on reconnaît bien là, les blocages idéologiques des communistes dont Loic s'est mille fois fait le porte parole en mission sur ce forum.
Avec eux vous perdrez tout, à commencer par votre réputation. Vous avez déjà lourdement fauté aux cantonales et dans la présente campagne. A croire que Carvounas vous veut du mal.
Sans un appui externe au PS, vous êtes battus.
Il vous reste à vous rapprocher sans prétentions de la liste courageuse qui a montré le bon chemin, celle de l'Appel. Mais une liste que vous ne conduirez pas évidemment, à laquelle vous viendrez en demandeurs donc en comprenant intelligemment qu'elle conserve ses leaders actuels, tous sans exception.
Dans ce cas, vous serez élu, vous aurez des adjoints, il n'y aura que 3 ou 4 élus communistes et vous pourrez participer à la renaissance de Fontenay.
Mais il y a la liste Lecoq, alors faites de la politique et pas du commerce de sièges et d'écharpes.


Pas question on est à la dérive mais on veut avoir un maximum de postes... pourquoi faire ?

Pas grand chose comme lors du dernier mandat où le PS n'a pas été nul, il n'existait pas ! mais on est sur la photo et on perçoit son enveloppe tous les mois.

C'est que ça fait du bien les indemnités ! on a le cœur à gauche mais le porte feuilles à droite.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 11:59

Benoît Calmels a écrit:
Mis à part un point essentiel. Jamais nous ne prendrons le risque de faire passer la droite à Fontenay.

Non sans blague ? En cassant l'union de la gauche et en menant campagne contre le Maire depuis juin 2013 ?  J'ai du mal comprendre alors ! drunken 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 17:51

Loïc a écrit:
Benoît Calmels a écrit:
Mis à part un point essentiel. Jamais nous ne prendrons le risque de faire passer la droite à Fontenay.

Non sans blague ? En cassant l'union de la gauche et en menant campagne contre le Maire depuis juin 2013 ?  J'ai du mal comprendre alors ! drunken 

Une gauche sans les communiste cela n'a rien d'impossible.

En Allemagne il y a bien un gouvernement qui rassemble la gauche non communiste et la droite sans que le pays soit à la dérive.

Sommes nous si stupide que nous ne soyons pas capables de réaliser ce que font les Allemands lorsque la situation l'exige ?

Il est certain que pour se répartir le gâteau il faut négocier... pour les communiste la négociation se définie ainsi :
Ce qui est à moi est à moi ! ce qui est à vous est négociable... ensuite on fait sortir les chars des casernes...

Peut être va t il falloir envisager de plier bagages...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 20:29

Plier bagages?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 20:31

Oui, tout est possible.

Mais pour l'instant la gauche se rassemble autour du Maire Jean-François Voguet dans le cadre de Fontenay pour tous où sont représentées toutes les sensibilités : communistes, socialistes, verts, PG, composantes du Front de gauche, PRG et citoyens.

Dans quelques jours le projet sera publié autour de trois axes : une ville solidaire, écologique et citoyenne. Et chacun alors pourra se rendre compte que la gauche et la droite ce n'est pas la même chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 20:42

Votre gauche est bidon. Et en plus elle a montré depuis 50 ans ses limites à Fontenay.
Vos trois axes on les connait
Solidaire: on pompe ceux qui paient des impôts et qui bossent, et on distribue aux assités. On a déjà donné, les femmes battues, les sans papiers, les jeunes délinquants, les immigrés sans espoir... on connait vos choix.
Ecologique: là il faut rafler les 2 ou 3 % des babas cools écolos, multiplier les campements comme Bulles de Vie ou les 1000 plateaux, les cantines sociales, le commerce équitable, empêcher la présence des voitures à Fontenay, peindre des couloirs pour les cyclistes, laisser pousser les herbes sauvages partout.
Citoyenne: c'est la généralisation des couscous parties, le blabla communautariste, la reprise des conseils de quartiers imprudemment confiés à la gestion d'une élue FASE qui a découragé les habitants.

Lecoq va vous virer tout cela, vous allez enfin comprendre où se trouvent les solutions qu'attendent les Fontenaysiens.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 20:52

Oui enfin il faudra que les citoyens le décident.

Ce qui est certain Emile c'est que Lecoq entend effectivement "virer" comme vous dites des gens. A commencer par les 850 familles à revenus moyens qui vivent encore dans des logements publics à coup de surloyers quitte à briser la mixité sociale que la municipalité a construit au fil des décennies.

Beau projet en effet !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 20:59

Pourquoi les virer? L'application de la loi Molle (Boutin) les soumettrait au surloyer, et peut être libérerait des logements pour des familles plus nécessiteuses que celles parfois aisées qui s'y trouvent. Suivez mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 21:06

Et adieu la mixité de notre ville. Vous avez raison, créer des ghettos voilà la solution !  No 
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 17 Fév 2014, 21:17

c'est votre refrain. Sauf qu'actuellement vous faites tout pour que des guetos se créent, que l'exotisme s'installe, que le communautarisme scinde la ville. Vos couscous illustrent bien votre ambition a minima de la mixité sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 03:40

Robinson2 a écrit:
que l'exotisme s'installe,

C'est quoi "l'exotisme s'installe" ?

Qu'est-ce que cela veut dire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 03:52

Commerces turcs, pakistanais, kebab, coiffeurs non francophones, et en plus on a le coucous-coco
Revenir en haut Aller en bas
hilarian



Messages : 258
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 04:23

Loïc, vous devriez vous demander si des ex socialistes nombrilistes exclus du parti sont fréquentables §§§§
Avec Voguet vous avez tout fait pour créer l'explosion du parti socialiste , notamment en promettant à Tabanou un THEATRE, THEATRE que vous n'évoquez que très peu dans vos interventions couscous !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 04:32

Hilarian, pour les communistes en perdition tout le monde est fréquentable.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2086
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 04:37

La liste Voguet n'est en rien une liste d'union de la gauche. C'est une liste PCF à laquelle est venu s’agglomérer une ribambelle de partis croupions et de renégats opportunistes.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 04:43

Loïc a écrit:
Et adieu la mixité de notre ville. Vous avez raison, créer des ghettos voilà la solution !  No 

Arrêtez de parler de mixité au niveau de notre ville qui est scindée en deux parties bien distinctes...

Ce qui crée des ghettos aujourd'hui c'est avant tout le problème de la répartition des logements sociaux au niveau des territoires et l'absence de contrôle sur l'attribution de ceux-ci...

Quand des quartiers comme Jean Zay ou les Larris comptent plus de 95% ou plus de 65% de logements sociaux et que la mairie n'a aucun contrôle sur la mixité sociale ou culturelle des occupants de ceux-ci il y a, qu'on le veuille ou non, ghettoïsation de ceux-ci...
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 04:57

matmut a écrit:
La liste Voguet n'est en rien une liste d'union de la gauche. C'est une liste PCF à laquelle est venu s’agglomérer une ribambelle de partis croupions et de renégats opportunistes.

Bien résumé.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 18 Fév 2014, 05:39

Le programme est simple tout pour les larris et vive les soirées couscous...

et avec ça on repart pour 6 ans !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 24 Fév 2014, 01:26

Suite au saccage de Nantes au cours de la manifestation contre l'aéroport de NDDL, manifestation à laquelle participaient Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon, le gouvernement semble aujourd'hui enfin décidé à faire pression sur EELV pour que ce parti sorte de l'ambiguïté...

Plus près de nous, on peut se demander quel est aujourd'hui le ressenti des électeurs socialistes fontenaysiens à qui les socialistes ont fait croire en 2012 que voter pour une députée EELV c'était voter pour une députée de la "majorité présidentielle"...



NouvelObs avec AFP a écrit:
Notre-Dame-des-Landes : "EELV doit sortir de l'ambiguïté"

Par Le Nouvel Observateur avec AFP
Publié le 23-02-2014 à 13h58

Jean-Marc Ayrault lance une mise en garde aux écologistes. Cécile Duflot s'est dite samedi "de coeur" avec les manifestants.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a estimé dimanche 23 février qu'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) devait "sortir de l'ambiguïté" au sujet de son soutien aux opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes au lendemain d'une importante manifestation qui a dégénéré et causé d'importants dégâts à Nantes, dans une déclaration à Presse-Océan.

"Ces violences sont inacceptables dans un Etat de droit. Tous ceux qui exercent des responsabilités publiques doivent condamner les squatteurs de la Zad (zone d'aménagement différé dédiée à l'aéroport, ndlr), organisateurs délibérés de ces violences", a déclaré le Premier ministre dimanche à Presse-Océan, qui les reproduit sur son site internet, avant d'ajouter "EELV doit sortir de l'ambiguïté".

La manifestation, la plus importante depuis le début du mouvement d'opposition au projet, a rassemblé entre 20.000 personnes selon la préfecture et 50 à 60.000 selon les opposants. Mais d'intenses heurts se sont produits tout au long du parcours entre un millier de casseurs et les forces de l'ordre, avec d'importants dégâts.
"Inacceptable"

Samedi soir, Jean-Marc Ayrault avait condamné "avec la plus grande fermeté les actes violents commis par un millier de manifestants radicaux", dans un communiqué.

"En démocratie, le droit de contester et de manifester contre un projet est légitime. Mais de telles violences sont inacceptables, et rien ne pourrait les justifier", ajoutait Jean-Marc Ayrault, qui défendait la nécessité du projet lorsqu'il était maire de Nantes.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a pour sa part mis en cause l'ultra-gauche et les "Black Bloc". "Un millier d'individus de l'ultra gauche, ainsi que des Black Bloc, très violents, se sont livrés à des exactions et à des violences intolérables: cocktails Molotov, boulons, pavés jetés sur les forces de l'ordre, détruisant des vitrines de magasins, saccageant un certain nombre de commerces, du mobilier urbain ainsi que l'entrée d'un commissariat de police", a-t-il dit.
"Succès"

Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a salué le "succès de la mobilisation" mais a condamné "les dégradations et les actes de violences en marge de la manifestation".

Avant la manifestation, dans une interview au "Monde", la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, avait déclaré que si elle n'était pas ministre, elle soutiendrait "plutôt deux fois qu'une" les manifestants, se disant "de coeur avec eux".

Le préfet de Loire-Atlantique Christian de Lavernée a pour sa part estimé dimanche que "l'opposition institutionnelle à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit cesser d'être la vitrine légale d'un mouvement armé".
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140223.OBS7393/notre-dame-des-landes-eelv-doit-sortir-de-l-ambiguite.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 19 Mar 2014, 04:50

Quoi qu'en disent les dirigeants syndicaux, à quelques jours seulement des municipales, les syndicats liés à la gauche antilibérale et anticapitaliste chère au maire-sortant ont donc décidé de taper un peu plus sur le gouvernement de gauche sociale-démocrate en descendant dans la rue...

Cette nouvelle journée montre bien le clivage réel qui existe entre ces deux gauches...



AFP a écrit:
18/03/2014 à 16:32
Des milliers de salariés dans la rue pour dire non au pacte de responsabilité

A cinq jours des municipales, plusieurs milliers de salariés sont descendus dans la rue mardi partout en France à l'appel de quatre syndicats - CGT, FO, FSU, Solidaires - pour dire non au pacte de responsabilité, qui incarne la nouvelle politique de François Hollande pour relancer l'économie.

"Le gouvernement l'a décidé, le patronat l'a engendré, retrait du plan Hollande-Gattaz", scandaient le millier de manifestants à Rouen (3.000 selon les organisateurs).

Centré sur "les salaires, l'emploi, les services publics et la sécurité sociale", le mouvement de grève et de manifestations a pris pour cible le pacte de responsabilité, approuvé par les syndicats réformistes (CFDT, CFE-CGC, CFTC) et le patronat.

Côté grèves, le trafic aérien était légèrement perturbé avec des retards à Orly, Roissy, Lyon ou Toulouse. L'aviation civile avait demandé lundi aux compagnies de réduire leurs vols de 30% aux aéroports parisiens (Orly, Roissy et Beauvais) et de 20% à Lyon, Marseille, Lille et Toulouse.

"Assez, assez de cette politique", ont scandé des milliers de salariés dans le cortège parisien.

"Qu'est-ce que les salariés ont gagné avec ce pacte? Rien. M. Gattaz a eu satisfaction", a lancé au départ du défilé à Montparnasse, Jean-Claude Mailly, numéro un de FO et fer de lance de la mobilisation.

"Nous voulons dire au Medef que le chèque qu'il a obtenu de François Hollande ne sera pas un chèque en blanc, nous voulons des résultats en termes d'emplois, de salaires, de service public et de protection sociale", a lancé Thierry Lepaon, leader de la CGT.

Le gouvernement, en tout état de cause, ne renonce pas. "Les choses avancent, on est tout près de l'aboutissement sur la partie coût du travail et fiscalité" du pacte, a déclaré mardi à des journalistes le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Il prévoit d'engager sa responsabilité en avril devant le Parlement sur ce projet.

Malgré la proximité avec le premier tour des municipales dimanche, les leaders syndicaux se défendent de visées politiques.

La mobilisation "n'a rien à voir avec les élections" et reste dans "un registre social et syndical", a assuré M. Mailly. Il ne s'agit "pas de manifestations anti-Hollande", a renchéri son homologue de la CGT.



- "Medef, CFDT, PS, empactés" -

En région, de nombreux cortèges ont été organisés: entre 6.000 (police) et 42.000 (organisateurs) personnes ont marché à Marseille. "Il n'est pas question qu'on négocie le pacte, on va le combattre", expliquait un responsable CGT.

A Lyon, entre 1.000 et 3.000 personnes ont défilé jusqu'à la préfecture. Elles étaient entre 1.200 et 1.500 à Clermont Ferrand. A Grenoble, où seuls 50% des tramways et des bus fonctionnaient, la police a recensé 1.480 manifestants.

Des défilés ont eu lieu aussi à Toulouse (entre 3.100 et 12.000), Saint-Nazaire (entre 750 et 1.500), Nice (1.400 et 3.000), Nantes (entre 1.800 et 5.000), Rennes (entre 1.400 et 2.500), Toulon (entre 2.000 et 3.500), Tours (entre 1.100 et 1.500), Orléans (entre 600 et 1.300).

A Lille, où se sont rassemblées entre 1.000 et 1.200 personnes, un délégué CGT de La Redoute a dénoncé "une trahison" de François Hollande.

Les appels à la grève semblaient peu suivis. Dans l'éducation nationale, 5,7% d'enseignants dans les 26 académies métropolitaines ont été grévistes, à Pôle emploi, 5,20% du personnel, selon la direction.

A la Sécurité sociale, un arrêt de travail est appelé par tous les syndicats - y compris la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC. Mais ces derniers ne se sont pas associés à la manifestation parisienne qu'ils estiment "confisquée" par la CGT et FO.

Aucune perturbation n'était en revanche signalée à la RATP et à la SNCF.

Les divergences sur le pacte ont aggravé les clivages syndicaux entre ce front de refus et les réformistes.

Ainsi à Rennes, des slogans anti-CFDT étaient lancés: "Medef, PS, CFDT empactés", "non au pacte des voleurs".

"C'est une manifestation fourre-tout", "on n'a pas du tout de gêne de ne pas y être" et "on n'a pas eu de remontées de nos troupes nous disant +on aurait aimé y aller+", a répliqué Laurent Berger, numéro un de la CFDT en déplacement à Besançon.
Source: http://actu.orange.fr/france/des-milliers-de-salaries-dans-la-rue-pour-dire-non-au-pacte-de-responsabilite-afp_2884442.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 19 Mar 2014, 05:05

Cette nouvelle journée montre bien le clivage réel qui existe entre ces deux gauches...
A.nonymous .... deux seulement? ah bon... Voilà plus qu'un aveu alors...

En tant que DG de campagne où classez-vous alors votre 3e liste (je parle ordre panneau d'affichage ne vous méprenez pas).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 19 Mar 2014, 05:59

Eva Joly continue à se distinguer... avec les centrales nucléaires.
On peut s'interroger sur l'attitude d'une ex magistrate... candidate à la présidence de la république.

Peut être un début d'explication à la défiance des Français à l'égard de la justice...

A propos, toujours en matière de justice, la directrice de cabinet de Taubira avait oublié de lui signaler que sarko était sur écoutes.
Il est vrai que chez les gens de gauche on écoute tellement qu'une de plus ou une de moins on ne fait plus attention et puis un ex président est ce important ? ça va ça vient !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mar 01 Avr 2014, 23:53

Les choses décantes et les positions s'affirment...



"En 2012, les députés Front de gauche s'étaient abstenus lors du vote qui avait suivi le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault."


AFP a écrit:
01/04/2014 à 13:35
Le Front de gauche votera contre la confiance au gouvernement

Le gouvernement n'obtiendra pas les voix du Front de gauche lors du vote de confiance, a annoncé le député André Chassaigne.

Les députés Front de gauche voteront contre la confiance au nouveau gouvernement, a affirmé mardi leur chef de file André Chassaigne, pour qui le choix de Manuel Valls est "secondaire".

En 2012, les députés Front de gauche s'étaient abstenus lors du vote qui avait suivi le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault.

"Bien sûr que nous voterons contre", a affirmé André Chassaigne, interrogé mardi lors d'un point presse. "Je n'accorde pas une grande importance au choix du Premier ministre. L'important n'est pas dans le casting, l'important c'est la déclaration politique du président" lundi soir, a-t-il déclaré.

"L'orientation politique n'est pas franchement nouvelle, c'est la continuité d'une dérive libérale", a déploré ce député du Puy-de-Dôme. Le "pacte de solidarité" annoncé par François Hollande n'est qu'un "habillage de cette politique libérale", il "acte le fait qu'il ne faut pas augmenter les salaires", selon lui.

Les municipales ont été "une déroute" pour les socialistes, et plus largement "pour les forces de gauche", a-t-il reconnu. Le PCF a perdu 87 villes ou villages de plus de 1.000 habitants, a-t-il précisé.
Source: http://actu.orange.fr/france/le-front-de-gauche-votera-contre-la-confiance-au-gouvernement-afp-s_2912114.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 02 Avr 2014, 23:47

Et nos écolos de choc où sont ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 02 Avr 2014, 23:55

Des communiqués officiels sont passés. Vous en voulez une copie ici?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Jeu 03 Avr 2014, 00:02

Les écolos sont très forts pour faire du buzz et la ramener mais pas pour prendre des responsabilités gouvernementales... c'est la fuite !
Au pied du mur au moment de montrer leurs capacités en dirigeant un grand ministère entrant en plein dans leurs compétences ils se débinent...

Pour faire du papier et des communiqués effectivement ils sont plus forts.

Les écologistes devraient avoir le ministère de la bonne parole !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Jeu 03 Avr 2014, 00:09

C'est bien ce qui me semblait. Quoi qu'on dise quoi qu'on fasse, si cela ne plait pas à tonton, il n'y a plus lieu de discuter de quoi que ce soit.  Basketball 

XXXXXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Jeu 03 Avr 2014, 06:38

Toujours plus fort ! ça n'a pas trainé... pour une fois...

http://actu.orange.fr/politique/gouvernement-grand-retour-de-royal-imbroglio-autour-du-commerce-exterieur-afp_2913936.html

En bref on a changé le bocal mais pas les cornichons !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Lun 07 Avr 2014, 05:39

De toutes façons, les choses ne vont pas en rester là, ....

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/04/05/cent-deputes-ps-en-colere-reclament-un-contrat-de-majorite_4396241_823448.html avec fac similé du courrier

Préparé depuis le début de la semaine à l'initiative de plusieurs sensibilités socialistes, ce courrier est « une démarche inédite qui répond à une situation politique sans précédent à gauche », explique au Monde le député de la Nièvre Christian Paul, un de ses initiateurs. La déroute du PS aux municipales est, selon M. Paul, « une des plus graves défaites de mi-mandat de la gauche au pouvoir », pire encore que les municipales de 1983 ou les législatives de 1993.

Ces derniers mois, plusieurs de ces députés avaient tenté d'alerter l'exécutif d'un rejet de sa politique par la population et d'un possible vote sanction aux municipales. En vain. « Quand on expliquait à l'Elysée ou au gouvernement que les Français ne comprenaient pas nos réformes, on nous répondait qu'il fallait simplement mieux les expliquer », s'agace un signataire. Face à une telle déroute, ces élus estiment désormais que « le temps du Parlement est venu ».

« ON VEUT TRAVAILLER MAIN DANS LA MAIN »

Ces cent députés en colère appartiennent à plusieurs satellites de la planète socialiste : on y retrouve notamment des membres des « reconstructeurs », sensibilité composée de fabiusiens et d'anciens strauss-kahniens, des proches de Martine Aubry, de Benoît Hamon ou d'Arnaud Montebourg, ainsi que l'aile gauche traditionnelle du PS.

Tous exigent que l'Assemblée soit désormais pleinement associée à l'action du gouvernement et posent « les conditions de la confiance ». « Ce n'est plus le gouvernement décide et le Parlement exécute. C'est le Parlement qui doit pleinement voter la loi. On veut travailler main dans la main », a expliqué le député (Hauts-de-Seine) signataire Jean-Marc Germain, vendredi 4 avril sur France Info.

Ce coup de force ne va pas trop loin pour autant. « Cette lettre n'est ni une rébellion, ni une dissidence, mais l'expression de ce qu'attendent de nous les Français », précise M. Paul. Pas question, par exemple, de refuser la confiance au gouvernement ce mardi. D'autant que le premier ministre Manuel Valls a affirmé, dès sa prise de fonction, vouloir un « véritable contrat avec les parlementaires de la majorité ».

« Ne pas voter la confiance serait comme nous autodissoudre », explique un signataire. En revanche, l'examen des prochains textes, à commencer par le projet de loi de finances, devra prendre en compte les aspirations des députés. « Si le gouvernement rejette systématiquement nos amendements comme cela a été trop souvent le cas ces deux dernières années, il manquera plusieurs voix le jour du vote », prévient un parlementaire.

« RÉORIENTER » L'EUROPE

Parmi les conditions de ce « contrat de majorité », figure la « réorientation » de l'Europe par « un plan de relance contre la déflation » et « une révision des trajectoires budgétaires insoutenables et ennemies de la croissance et de l'emploi ». Les députés considèrent que la trajectoire budgétaire européenne n'est pas « tabou » et qu'« il y a urgence à [la] rediscuter ». Selon eux, l'Union européenne doit procéder à des « investissements massifs » dans « les énergies renouvelables, les transports, le numérique, la construction de logements, la recherche » qui sont le seul « échappatoire au déclin ».

Ils demandent également de « concentrer les moyens publics sur la création réelle d'emplois ». A cet égard, le pacte de responsabilité et ses contreparties « les plus coûteuses et sans condition » doivent se voir « substituer un pacte national d'investissement négocié jusqu'au niveau des entreprises » et non plus des seules branches.

Autre exigence : la mise en place d'une politique de demande en faveur du pouvoir d'achat. La politique de l'offre enclenchée au début de l'année par le chef de l'Etat ne suffit pas, estiment les signataires. Il faut l'accompagner d'une « réforme fiscale » en faveur des bas salaires et des retraites les plus modestes, incluant une CSG progressive.

Enfin, ce contrat veut « amplifier » plusieurs « engagements de 2012 », comme la régulation des activités financières et bancaires qu'il faut « muscler », la transition écologique à « rendre populaire » et la « transformation de l'Etat et des collectivités locales » qui doit se traduire par des « économies efficaces » et non par des « régressions sociales ».
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Avr 2014, 04:46

Si à Fontenay EELV et FdG sont désormais mariés pour 6 ans, il n'en va de même partout et ainsi à Sevran il y a semble-t-il quelques tensions...

"Dans son recours devant le tribunal administratif de Montreuil, déposé vendredi et consulté par l'AFP, Mme Autain accuse notamment le maire [EELV de Sevran Stéphane Gatignon] de n'avoir "pas hésité à acheter des voix, soit en distribuant de l'argent, soit en promettant aux électeurs de leur obtenir, après le scrutin, un logement ou un emploi". "

A rapprocher des propos de l'ancienne maire EELV de Montreuil Dominique Voynet qui justifiait ainsi de ne pas se représenter à Montreuil:

"Je refuse de partir en campagne en promettant logements et jobs "à la mairie" à tour de bras comme le font certains de mes adversaires depuis des mois."



Ce qui est rassurant c'est que ce n'est pas chez nous que de telles choses se passeraient...  

Pensez donc, malgré un centre commercial dont la majorité des commerces sont fermés - http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/la-cite-des-larris-veut-sauver-ses-commerces-23-02-2013-2591393.php - et une école dont les instituteurs ont fait grève pour se plaindre de l'état de vétusté  - http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/en-images-vetuste-de-l-ecole-des-larris-a-fontenay-les-profs-a-bout-04-11-2013-3285811.php - , les électeurs des Larris ont quand même voté à près de 70% pour le maire sortant...

Dans ces conditions, on se demande bien pourquoi quatre membres du Politburo ont perdu leur temps à relever bons et mauvais citoyens sur les cahiers d'émargement vendredi dernier à la préfecture de Créteil...




AFP a écrit:
08/04/2014 à 18:09
Sevran: recours de Clémentine Autain contre la réélection de Gatignon #mun93270

La candidate du Front de Gauche aux élections municipales à Sevran (Seine-Saint-Denis) Clémentine Autain a déposé un recours pour obtenir l'annulation de la réélection du maire EELV Stéphane Gatignon, dénonçant notamment mardi des "achats de voix" dans des cités de cette ville.

"C'est une mauvaise perdante", a réagi M. Gatignon, contacté par l'AFP, qui réfute l'ensemble des accusations et a attaqué Mme Autain pour diffamation devant le TGI de Paris. La plainte doit être examinée le 24 juin.

Au deuxième tour des municipales, Stéphane Gatignon l'avait emporté avec 50,56% des voix dans une triangulaire l'opposant à Clémentine Autain (31,31%) et à un candidat de droite Philippe Geffroy (18,13%). L'abstention avait atteint 52,55%.

Dans son recours devant le tribunal administratif de Montreuil, déposé vendredi et consulté par l'AFP, Mme Autain accuse notamment le maire de n'avoir "pas hésité à acheter des voix, soit en distribuant de l'argent, soit en promettant aux électeurs de leur obtenir, après le scrutin, un logement ou un emploi".

Se référant à une décision du Conseil d'Etat qui avait annulé en juin 2009 la réélection de Serge Dassault aux municipales de 2008 à Corbeil-Essonnes et l'avait condamné à un an d'inégibilité, la candidate promet de livrer plusieurs témoignages à la justice.

"Les gens racontent, mais ils ont peur des représailles" et hésitent à livrer leur témoignage à la justice, a-t-elle affirmé à l'AFP, dénonçant ce qu'elle appelle un "système Gatignon", notamment dans les quartiers Rougemont et aux Beaudottes, des cités minées par le trafic de drogue.

Dans son recours, elle accuse aussi l'ancien maire d'avoir utilisé le personnel et les moyens de sa mairie pour faire campagne, d'avoir fait imprimer des tracts anonymes, et pointe un marché public de communication, douteux selon elle.

Selon un arrêté municipal, transmis par l'équipe de Mme Autain, la mise au point d'une "stratégie globale de communication" pour la ville a été attribuée à une société spécialisée pour 30.000 à 50.000 euros, Dardel et associés, seulement 2 mois avant le scrutin, le 14 janvier.

Un candidat de droite, Mohammed Chirani, avait dénoncé de son côté un "système mafieux" et a porté plainte contre des proches de M. Gatignon à la mairie. Il accuse notamment ceux-ci d'avoir détourné des biens publics et pointe un marché de rondes de sécurité en voiture dans les quartiers en rénovation urbaine, attribué selon lui frauduleusement.
Source: http://actu.orange.fr/politique/sevran-recours-de-clementine-autain-contre-la-reelection-de-gatignon-mun93270-afp_2925540.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2086
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Avr 2014, 05:02

Nous tranquilles à Fontenay, l'opposition ne surchargera pas le T.A malgré que leur partisans aient été victimes de chasse à l'homme, elle reste conviviale et pardonne pourvu que cela ne recommence pas.
Perso j'aurai détesté être colleur d'affiches pour Réveillons Fontenay
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Jeu 10 Avr 2014, 22:40

Et bien voilà, on va finir par y arriver au divorce définitif entre la gauche sociale-libérale et la gauche antilibéral et anticapitaliste...

Les électeurs fontenaysiens sociaux-démocrates qui ont voté pour Abeille aux législatives ou pour Voguet aux municipales se sont vraiment fait cocufier en beauté ! Je refuse pourtant de croire que les élections ne sont qu'un piège à cons....

Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Ven 11 Avr 2014, 06:46

a.nonymous a écrit:

Les électeurs fontenaysiens sociaux-démocrates qui ont voté pour Abeille aux législatives ou pour Voguet aux municipales se sont vraiment fait cocufier en beauté ! Je refuse pourtant de croire que les élections ne sont qu'un piège à cons....

On était cocufié que ceux qui étaient naïf !

Tout le monde savait les positions très à gauche à EELV, d'ailleurs ils ne l'ont jamais caché. Vous n'aviez qu'à voir le comportement de leurs adhérents lors de la primaire face à N Hulot pour vous rendre compte que vous étiez plus à une réunion de militants d'ATAC ou NPA. Les cocus sont plutôt ceux qui veulent voir l'écologie au premier plan dans un gouvernement, car pour le moment c'est l'écologie qui est prise en otage par EELV. Encore maintenant, le dernier coup politique de Duflot pour se positionner pour les primaires 2017, on leur propose ce qu'ils demandent depuis des années, et ils refusent, on peut donc se poser logiquement la question : croit-il vraiment en ce qu'il raconte ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Ven 11 Avr 2014, 09:37

Ces extrémistes on les retrouve au conseil municipal. On verra ces élus, dont certains "ont l'air sympa" comme Marc Brunet, soutenir des positions dogmatiques et contraires à l'intérêt général.
Par exemple la création inutile d'un théâtre à Fontenay, avec les violons de la gauche sur le grand besoin de culture pour les plus défavorisés, sera une source d'impôts nouveaux pour ceux qui en paient.
Ce qui serait bien ce serait de faire un référendum local pour ou contre ce projet, avec un contrôle très scrupuleux et attentif du dépouillement.
Revenir en haut Aller en bas
celine



Messages : 390
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Ven 11 Avr 2014, 18:48

Bonne idée le référendum, mais pourrons nous faire confiance aux résultats ! le comportement récent les partisans Voguet laisse planer le doute !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 03 Mai 2014, 21:28

Aujourd'hui il y a définitivement deux gauches, la sociale-démocrate et l'antilibérale-anticapitaliste,  alors effectivement pourquoi pas une scission du groupe PS à l'Assemblée comme le suggère Mélenchon ?

Séparé de son aile antilibérale-anticapitaliste, le PS pourrait très certainement bâtir de nouvelles alliances constructives avec la gauche du centre...


AFP a écrit:
AFP 03-05-2014 - 10:50
Mélenchon appelle à un groupe autonome des députés PS abstentionnistes

Le co-président du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a appelé samedi les 41 députés PS qui se sont abstenus sur le programme de stabilité budgétaire à constituer un groupe autonome à l'Assemblée, assurant qu'ils avaient "un rôle historique" à jouer.

Sur i-Télé, l'ancien candidat à la présidentielle a pressé "ces camarades, ces amis", de "s'autonomiser". "Quitter le PS, c'est leur affaire, mais qu'ils s'autonomisent, qu'ils forment un groupe", a-t-il dit.

Selon lui, "ces socialistes là ont un rôle historique aujourd'hui. S'ils s'autonomisent, c'est eux qui recréeront la possibilité d'un dialogue à gauche et d'un autre gouvernement qui ait une politique de gauche".

"Je ne serai jamais personnellement un obstacle à aucun rassemblement pour peu que ce soit sur une ligne claire de gauche", a-t-il ajouté.

En cas de groupe autonome, "nous ouvririons immédiatement le dialogue et il y a quatre composantes qui pourraient dialoguer: ces socialistes, le Front de gauche, les écologistes et le MRC de Jean-Pierre Chevènement. Il y a une majorité de rechange à celle de Manuel Valls mais pas avec le centre, avec la gauche", a-t-il assuré.

Actuellement, selon M. Mélenchon, "tout dialogue est pétrifié par cette situation: les écologistes sont partis à cause de Manuel Valls, le MRC n'a pas voté la politique du gouvernement, et nous le Front de gauche nous sommes tenus à l'écart de tout depuis tantôt deux ans (...) Manuel Valls, il a commencé à le faire, va chercher du côté du centre et de la droite l'appoint qu'il n'a pas".
Source: http://actu.orange.fr/politique/melenchon-appelle-a-un-groupe-autonome-des-deputes-ps-abstentionnistes-afp_CNT00000021Lzy.html
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2086
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 03 Mai 2014, 22:02

Bonne idée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 03 Mai 2014, 23:20

Et la même chose chez les EELV. Vive l'union de la gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 03 Mai 2014, 23:39

Comme si à droite tout le monde etait d'accord. Vive l'union des droites. La mascarade des unions est un grigri à géométrie très variable. Sad
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Dim 04 Mai 2014, 00:08

Libellule a écrit:
Comme si à droite tout le monde etait d'accord. Vive l'union des droites. La mascarade des unions est un grigri à géométrie très variable. Sad

Effectivement à droite aussi il y a des divergences entre droite parlementaire et extrême droite....

A gauche les divergences me semblent cependant plus fortes car elles concernent l'organisation économique de la société... Si la gauche sociale-démocrate accepte l 'économie libérale, la gauche antilibérale-anticapitaliste refuse ce modèle économique et veut le mettre à mal....

Ce n'est pas pour rien que cette gauche antilibérale-anticapitaliste s'oppose aujourd'hui au gouvernement, aux banque, aux directeurs financiers, ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Dim 04 Mai 2014, 00:13

Si les choses étaient aussi simples cela se saurait.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 14 Juin 2014, 23:47

Si il en a un qui est lucide à gauche, c'est bien Manuel Valls....


"nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut être même d'un cycle historique pour notre parti

"La gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République"
"



AFP a écrit:
AFP 14-06-2014 - 13:20
Valls: "Le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle existe"

Manuel Valls a affirmé samedi que "le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle" de 2017 existait, devant le conseil national du parti socialiste, jugeant que "la gauche peut mourir".

"Notre pays peut se défaire et se donner à Marine Le Pen", a ajouté le Premier ministre dans un texte distribué à la presse.

Prévenant que "Oui la gauche peut mourir" et qu'il n'existe "pas d'alternative à gauche", l'échec électoral du PS ne renforçant pas "la gauche de la gauche", M. Valls a estimé: "nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut être même d'un cycle historique pour notre parti".

Selon lui, "nous pourrions basculer (...) dans une ère dans laquelle le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle existe. Une ère dans laquelle un des grands partis républicains et cette fois sans que cela soit une surprise... peut être absent de ce grand rendez-vous électoral. Et si rien n'est fait, ce peut être la droite, ce peut être nous, par conséquent une ère dans laquelle la gauche peut aussi disparaître".

"La gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République", a-t-il dit.

Face à ce constat le chef de l'Etat a jugé que "la gauche doit être capable de se dépasser".

"Nous devons nous réinventer. Et nous réinventer dans un contexte particulier: l'exercice du pouvoir, faute de ne l'avoir pas fait dans l'opposition", selon lui.
Source: http://actu.orange.fr/politique/valls-le-risque-de-voir-marine-le-pen-au-second-tour-de-l-election-presidentielle-existe-afp_CNT0000002GL2o.html
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1181
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Sam 14 Juin 2014, 23:59

Lucide le Catalan !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14064
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Dim 15 Juin 2014, 00:31

Que l'UMP soit en vrac est ce un problème national ? NON
Tout au plus une affaire à traiter par les militants de ce parti.

Pour l'instant et jusqu'à nouvel ordre ce sont les socialistes et leurs alliés qui sont aux manettes de l'état et dans ce cas de figure, de gauche de droite ou d'ailleurs nous sommes tous impliqués y compris ceux qui ne votent pas à gauche.

Nous expliquer que la droite "va mal" ça ne règle pas les dossiers français... en revanche les rubans qui flottent chez ceux qui gouvernent c'est une autre affaire.

On voit les dégats avec la fiscalité, les emplois qui partent, les grèves, les désordres dans la rue, le dossier de l'immobilier où Cécile à fait merveille, l'éducation nationale avec l'emploi du temps qui flanque en l'air la vie des familles... pas grave on s'occupe de l'UMP
Un de ces quatre le FN va mettre tout le monde d'accord !

On aura gagné le programme est respecté avec la réforme pénitentiaire et le mariage des homos... était ce les urgences nationales ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3047
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Dim 15 Juin 2014, 01:23

a.nonymous a écrit:
Si il en a un qui est lucide à gauche, c'est bien Manuel Valls....

(AFP)Face à ce constat le chef de l'Etat a jugé que "la gauche doit être capable de se dépasser".

Source: http://actu.orange.fr/politique/valls-le-risque-de-voir-marine-le-pen-au-second-tour-de-l-election-presidentielle-existe-afp_CNT0000002GL2o.html

a la lecture de cette dépèche de l'AFP, une chose est claire : "le chef de l'Etat", c'est Manuel Valls!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Dim 15 Juin 2014, 09:23

Bien que le Conseil National du PS se soit tenu a huis clos, les informations filtrent...


"serrer les rangs autour du seul "chemin" possible, le "réformisme" que représente le pacte de responsabilité"


AFP a écrit:
Valls, alarmiste sur une "gauche qui peut mourir", appelle le PS à serrer les rangs

Publié le 14-06-2014 à 12h50Mis à jour à 22h50

Paris (AFP) - Manuel Valls a lancé samedi un sévère avertissement aux socialistes sur le risque de voir "la gauche mourir", appelant sa majorité à serrer les rangs autour du seul "chemin" possible, le "réformisme" que représente le pacte de responsabilité.

Pour son premier discours devant le conseil national du Parti socialiste (parlement du PS) en tant que locataire de Matignon, le Premier ministre s'est voulu alarmiste : "Le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle de 2017 existe" et "oui, la gauche peut mourir", a-t-il lancé devant ses camarades réunis à la Maison de la Chimie à Paris, trois semaines seulement après la nouvelle déroute électorale des européennes.

"Nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut-être même d'un cycle historique pour notre parti", a-t-il mis en garde, soulignant le fait que "la gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République".

Face à ce constat, "nous devons nous réinventer", a-t-il exhorté, et "tenir bon, dans la durée" sur les "réformes" et "les choix économiques qui sont les nôtres". "Avec le président de la République, nous considérons que c'est le cap qu'il faut maintenir".

Le choix de la politique de l'offre, "je l'assume" et "je n'ai qu'une certitude : prendre un autre chemin nous conduirait à l'échec", a-t-il dit.

Point de place, donc, aux aventuriers. "Il faut de la fermeté, de l'autorité pour gouverner la France", a-t-il dit.

D'où un appel aux récalcitrants sur la nécessité de voter dans les semaines qui viennent les deux textes traduisant le pacte de responsabilité et de solidarité. Une partie des députés PS s'oppose aux 50 milliards d'euros d'économies décidées dans le cadre de ce pacte proposé par François Hollande.

La tradition de "la reparlementarisation à outrance des institutions n’est pas tenable", car ce serait "la voie ouverte à la multiplication d’initiatives minoritaires qui feraient exploser le bloc central de la majorité", a lâché M. Valls.



- Pas de guérilla parlementaire -

Car "c'est le réformisme qui est en jeu", a insisté le chef du gouvernement en appelant les socialistes à avoir "l'obsession" d'"en finir avec la gauche du +un petit tour et puis s'en va+".

Dressant lui aussi un sombre constat sur le PS, qui n'est "plus une parti de propositions et de positions", qui n'a plus la "force propulsive du parti d'Epinay de 1971", Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti aux manettes depuis deux mois, a appelé à redéfinir un "nouveau parti socialiste", ayant une nouvelle "carte d'identité".

Il a aussi reconnu qu'il y avait une "minorité active" au sein du parti".

"Le message de Valls, c'est +circulez y 'a rien à voir+, pas d'alternative possible. Je ne suis pas surpris mais inquiet", c'est "une situation de blocage", a réagi auprès de l'AFP Emmanuel Maurel, animateur de l'aile gauche du parti ("Maintenant la gauche"). "Ca n'éteindra pas le débat qu'il y a chez les parlementaires", a-t-il dit.

Il a également reproché à M. Cambadélis de mettre de côté le débat sur le fond pour s'intéresser à l'organisation du parti.

"L'un des députés "frondeurs", Laurent Baumel, animateur de "la Gauche populaire", a regretté "un discours (du Premier ministre) intransigeant sur le fond". "On défendra nos idées librement, sans passer sous les fourches caudines de la discipline", a-t-il prévenu.

La question d'une éventuelle primaire en 2016 pour départager les candidats à la présidentielle en 2017, lancée il y a plusieurs semaines par Julien Dray, s'est aussi invitée à nouveau lors de cette rencontre.

Certains responsables de l'aile gauche du PS, comme Emmanuel Maurel, y sont favorables, arguant qu'en 2011 en France elles avaient servi le PS.

"Nous verrons le moment venu ce que les socialistes décideront", a déclaré le patron du parti, Jean-Christophe Cambadélis, tandis que pour Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, "la question ne se pose pas".
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140614.AFP9610/valls-le-risque-de-voir-marine-le-pen-au-second-tour-de-l-election-presidentielle-existe.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12307
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Juil 2014, 10:56

Encore un exemple qui montre qu'une union des gauches serait une véritable mascarade....


"Le groupe communiste a fait échouer au Sénat tous les textes budgétaires présentés depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée."


et ce alors que notre pays est engagé dans une guerre économique qui a déjà fait plus de 5 millions de victimes...



Reuters a écrit:
Le Sénat rejette le projet de finances rectificative 2014

Reuters – il y a 3 heures

PARIS (Reuters) - Le Sénat a rejeté mardi le projet de loi de finances rectificative 2014 qui prévoit quatre milliards d’euros d’économies, dont 1,6 milliard du budget de l’État, pour poursuivre la réduction du déficit public.

Les sénateurs n'ont pas adopté la première partie du projet de loi de finances, avec 187 voix contre et 154 pour. Par conséquent, "l'ensemble du projet de loi est considéré comme rejeté", précise la haute assemblée sur son site.

Les voix des sénateurs communistes se sont jointes à celles de la droite pour voter contre la première partie du texte qui porte sur les recettes, contrairement aux socialistes, écologistes et RDSE (à majorité PRG) qui ont voté pour.

Les députés avaient adopté ce texte début juillet.

Le groupe communiste a fait échouer au Sénat tous les textes budgétaires présentés depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée. Le PS, majoritaire à l'Assemblée, ne l'est pas au Sénat et doit compter sur toutes les voix de gauche pour pouvoir faire voter ses textes.

(Gérard Bon)
Source: https://fr.news.yahoo.com/le-s%C3%A9nat-rejette-le-projet-finances-rectificative-2014-192332563.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Juil 2014, 16:32

Cela fait un moment que ce forum a son Filoche modemisé au delà du convenable.
Explications : http://blogs.mediapart.fr/blog/brigitte-pascall/230414/le-ps-est-droite

Aucune mascarade en vue. peut-être une tromperie.


LE PS EST A DROITE, LE PS EST A DROITE, LE PS EST A DROITE...!!!

Voici un (excellent) article de Frédéric LORDON, publié dans Télérama le 2 mars 2012, intitulé "Gauche de gauche, gauche de droite", disqualifiant le PS de sa prétendue qualité à être "un parti de gauche"(sic). Bien qu'écrit, il y a plus de deux ans, cette analyse n'a pas pris une ride. Que nous dit-il ? "Le PS est maintenu dans ses titres de créance politique ("être de gauche"), comme un malade en phase terminale sous respirateur, par un univers médiatique confusément conscient d'avoir à se sauver lui-même". Voilà pourquoi l'inénarrable Libération titre "de gauche" au lendemain du discours de Hollande au Bourget, comme s'il était nécessaire de qualifier Sarkosy "de droite"... !

1°)- DISQUALIFIER LE PS DE SA QUALITE DE "PARTI DE GAUCHE" EST LA PRIORITE DU MOMENT !

Le PS "paye" en déclarations verbales non suivies d'actes, quand il se dit "pour la justice sociale". (Commentaires perso : Tout le crédit dont bénéficie Filoche, soit-disant "'homme de gauche" repose sur sa capacité à dire et répéter qu'il y a 5 millions de chômeurs, point barre, ce qui provoque aussitôt 'admiration naïve de mes amis FDG, admiration à peu de frais, puisqu'elle n'est jamais suivie d'actes : Filoche ne va tout de même pas jusqu'à proposer le "plein emploi", c'est à dire un emploi ou un revenu d'existence décent pour chaque chômeur, ce que j'essaie très modestement de défendre dans mes livres et dans mes articles.)

F. LORDON explique que le PS ne sort JAMAIS du cadre libéral, c'est à dire, "le primat de la finance actionnariale, le libre-échange, l'orthodoxie de politiques économiques sous surveillance des marches financiers", soit le libéralisme triomphant et son cortège de chômeurs et de pauvres, qu'il fabrique tous les jours encore et encore...! Jamais, ce même PS, soit-disant de gauche, ne trouvera que l'Europe libérale est un "problème", et qu'il faut en sortir. Or précisément, comme le rappelle l'auteur, "être de gauche, c'est vouloir sortir de ce cadre libéral, alors que JP Jouyet, depuis promu Secrétaire général de l'Elysée, ceci expliquant cela, avertissait en janvier 2012, "que la campagne (présidentielle) allait être sous la surveillance de la finance"(sic). Alors, pour vibrer lorsque Hollande affirmait au Bourget "mon ennemi c'est la finance !" témoignait d'une naïveté enfantine de première grandeur... !!!

Qu'est ce que le "vote utile", sinon l'aliénation de notre droit de vote, une fois tous les 5 ans, la mort du véritable suffrage universel ! Et de conclure : "le PS s'apercevra-t-il un jour, que le capital libéré de tout détruit la société".

2°)-LE FDG MERITE L' ETIQUETTE DE "PARTI DE GAUCHE" :

Pour finir par un discours de ROOSEVELT de 1936 : "nous avons à lutter contre les vieux ennemis de la paix- le business et les monopoles financiers, la spéculation, les banques déchainées-ceux-la ont commencé à faire du gouvernement des Etats-Unis une simple dépendance de leurs affaires (...) Elles sont unanimes dans la haine qu'elles me portent, et j'accueille cette haine avec plaisir". J'aime beaucoup ROOSEVELT, dont je parle chaleureusement dans mes livres, pour avoir trouve un emploi à 15 millions d'américains au chômage.

Mais je pense que notre programme FDG "L'humain d'abord" n'est pas mal non plus. Nous aussi proposons de gouverner face a la finance, rompre avec le libre-échange, la surveillance des marches et de Bruxelles. Si le PS est disqualifié à jamais, pour se réclamer "de la gauche", parler au nom du Peuple français, qu'il n'a eu de cesse de trahir au delà du pensable, au cours de ces 30 dernières années, tel n'est pas notre cas : nous n'avons pas démérité, pouvons même nous regarder dans une glace, car nous joignons un discours de gauche par des propositions véritablement de nature a tirer vers le haut les plus démunis, (avec un effort encore a faire sur la question du chômage, il est vrai).

Dans cette campagne des Européenne vide de sens, on ne répètera jamais assez que le PS est à droite, le PS est à droite, le PS est à droite..., et que seule la gauche critique (NPA, certains écolos, FDG, ATTAC...) méritent seul le label de "force de gauche"...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Juil 2014, 19:38

Oui et non : la notion de "seul chemin du réformisme" (il manque l'adjectif libéral pour le coup) est au fond le point clef du débat actuel ; est-ce le PS qui se réforme pour s'adapter à la nécessité de faire une politique un tout petit peu contraire avec ce qui avait été annoncé aux français, ou est-ce ceux qui restent sur l'idée qu'un programme c'est quand même fait pour donner des orientations que l'on va mettre en oeuvre dans le respect de ses électeurs. Si on peut bien évidemment, à l'impossible nul n'est tenu....

Disons le autrement : il n'est pas interdit de mener une politique courageuse de réduction des déficits après les années de laisser aller pendant le mandat de Sarkozy. Mais il aurait été plus courageux de l'annoncer d'emblée, en évitant le discours du Bourget. Et puis creuser les déficits, on a l'impression que c'est un métier quand on est gourou à l'UMP....

Mais peut-être que si tel avait été le cas, Hollande n'aurait pas pu rallier les voix du FDG et des EELV comme il l'a fait. Oublier sans cesse qu'Hollande n'a été élu que parce que le report de voix à gauche s'est plutôt bien passé, et prétendre que seul le PS aurait porté Hollande au pouvoir c'est se la jouer et surtout c'est vouloir considérer qu'il ne faut être que godillot d'une majorité quelque soit la couleuvre à avaler, et bien non. Certes la bienveillance du Modem y est aussi pour quelque chose, dans cette élection, mais cela ne veut pas dire que Hollande doit se comporter comme s'il n'était que représentant du socialisme modémisé. La social démocratie, je le répète c'est autre chose.

Ce qui est vrai pour Hollande l'étant aussi pour Laurence Abeille et pour Jean François Voguet.

Ce sont les mêmes électeurs qui ont fait ces trois victoires électorales. Et sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, l'étiquette politique des uns et des autres ne leur ont pas posé de problème majeur ; il ont voté pour qu'une majorité de gauche, non pardon, des forces de gauches, de toutes les forces de gauche, se dégage à chaque fois.

Aucune mascarade dans ces états de fait, je le répète. Ce n'est pas parce que nous avons un Filoche modémisé qui voudrait faire croire à tous que sa "position" et son discours sur "les 5 millions de chômeurs" est représentatif de plus de votants que ceux qui se sont reportés sur la liste qu'il a soutenu activement en en faisant partie qu'on doit suivre ses raisonnements comme des godillots. S'il veut répéter encore 100 ou 200 fois que "les chômeurs entrants sont désormais ceux de Hollande", libre à lui, mais libre aux autres de relever ses contradictions perpétuelles porteuses d'aucune solution. Or avant 2004 et 2007 qui a vu l'élargissement de l'Europe à ... etc... etc... il y avait déjà depuis 2003... je vou slaisse deviner qui...  rendeer 

Quand la gauche a besoin de se mobiliser pour défendre ses idées elle sait le faire, sans avoir besoin de recevoir de leçons d'un diviseur professionnel. Et finalement oui Valls fait peut-être preuve parfois de moments de lucidité quand il dit que "La gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République"".

Forcément si le PS n'a de cesse de se réformer pour aller ailleurs.
Si au moins ce ailleurs restait au centre gauche, on pourrait en débattre, et étudier les nouveaux axes de convergences à créer si on ne veut pas que les choses restent figées. On pourrait le faire ne serait-ce que pour contre carrer la montée en puissance des groupes identitaires, mais non, même cela on ne le fait pas.

Par contre, comme on peut relire ce sujet tel que posté en janvier dernier je remets pour le plaisir du beau message contradictoire qu'il porte : les godillots socialistes sont rentrés dans le rang et sont désormais sous la férule des communistes Que personne ne rit, SVP.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Juil 2014, 22:23

Toujours intéressante de voir comment on réécrit l' histoire.
Est-ce que les voix de "gauche" étaient majoritaire lors de l' élection présidentielle ?
Si l' on prend les voix de droite (FN+UMP) on obtient 16818962 voix
Si l' on considère tout les autres (Modem compris nous avons 19064247 voix au premier tour.
Lorsqu' on reprends les votes du second tour nous avons :
16 860 685 pour N. Sarkozy et 18 000 668 pour F. Hollande.
Soit + 1000000 de voix de plus pour le premier nommé et - 1000000 pour le président actuel.
Bizarre n' est-ce pas?
Après 2 victoires nationales et tout les pouvoirs, 2 déculottés ( pour l' ensemble de la gauche) ça équilibre !!
Le vote n ' a jamais été un vote pour un programme mais un vote "tout sauf" et ce n' est pas avec une telle logique que l' on fait avancer un pays. Avec de tels arguments il n' est pas anormal de se retrouver avec une majorité de "cocus des élections", mais après tout on récolte ce que l' on sème.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14425
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La mascarade de l'union des gauches    Mer 09 Juil 2014, 22:30

Oui vous avez raison de le signaler. A quelques semaines près Sarkozy aurait pu être réélu. Et les législatives qui auraient suivi n'auraient pas déboucher sur les résultats que l'on connait ; mais les si, désormais ne servent à rien.
Les municipales reflètent les conséquences de l'élection de Hollande, pas celles de la réélection de Sarkozy....
Normal, c'est celui qui est au pouvoir qui doit tirer les conséquences de ses choix.

Pour ma part j'ai toujours laissé à d'autres l'argument du "vote tout sauf". On peut éventuellement voter par défaut pour un candidat plutôt qu'un autre, le discours du tout sauf, est un argument de la droite elle-même pour mobiliser ses troupes. Prenez le dernier discours de l'ancien président : Tout le monde s'acharne sur lui... La justice, les syndicats, la gauche, le gouvernement, et qui sais-je encore....

La gauche parfois s'est emberlificotée dans l'argutie : après un certain 21 avril 2002. Tout sauf le Pen.
Pas sûr que c'était utile, mais si cela l'a été tant mieux.

Sarkozy le dit, (tout sauf lui, le seul à être mal traité, mon œil!)) mais personne n'est obligé de le croire. D'ailleurs pour le coup, très peu y croient, mais l'effet mobilisateur aura un peu joué le temps de faire passer au second plan le fait que "son" parti est en quasi banqueroute.

Ceci étant, ceux qui votent que ce soit pour un programme, une victoire de la gauche ou de la droite on raison de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
La mascarade de l'union des gauches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» pis, la réunion d'hier pour le CPE La Gatinerie....
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: