Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 21 Jan 2014, 22:47

L 'avortement pose une question d'éthique primordiale qui va au delà du slogan : " notre corps nous appartient ".

La femme est responsable de l'enfant qu'elle porte . Le corps de la femme n'est pas seul en cause, il s'agit aussi du corps de l'enfant. Cet enfant n'est pas libre de choisir ou non de mourir. Là est le problème.
Revenir en haut Aller en bas
hilarian



Messages : 258
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 21 Jan 2014, 23:10

Il ne fallait donc pas toucher à la loi Weill , pour une fois qu'il y avait consensus
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 00:15

Non, il n'y avait pas consensus. Depuis des décennies la droite traditionaliste dénonce la loi Veil.

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
hilarian



Messages : 258
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 01:47

Alors pourquoi c'est la gauche qui modifie la loi, la droite traditionnaliste avait admis le fait
Cette proposition n'est qu'une manœuvre politique .....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 02:04

Vou spouvez préciser le mot manoeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 02:18

Le droit des femmes ne supporte pas de limites pour ce qui concerne l'ivg et sa prise en charge par la sécurité sociale à 100%
Pas de regression
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 03:17

C'est simple à comprendre : lorsqu'au bout de deux ans on a échoué sur tous les plans et que les promesses ne sont pas tenues on trouve des ennemis...
Il faut mobiliser les énergies et trouver un sujet porteur.

Avant les élections on va organiser des actions... un coup de Dieudonné, un coup d'avortement on va remettre sur le tapis le vote des étrangers ou la PMA... il y aura troubles avec un peu de chances et quelques provocations on appellera le sauveur, l'homme qui va nous protéger des réacs : super flambi !

Manœuvres habituelles de déstabilisation de l'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 08:47

On va faire simple; Les hommes revendiquent le droit permanent de faire usage de leurs corps comme bon leur semble. Quand Dieu a laissé le choix entre les deux derniers accessoires qu'il avait en sa possession, aux êtres qu'il était en train de créer, Adam s'est précipité sur le tuyau d'arrosage y voyant le principe de virilité. Il pouvait écrire au sol son prénom et marquer ainsi son territoire. Ève a donc récupéré le cerveau, mais aussi le devoir de porter les enfants, recevant le principe de maternité. Par simple réciprocité accorder le même droit aux femmes, ce n'est pas mal. Sans condition de détresse préalable c'est encore mieux. N'oublions pas que seules les femmes portent les enfants. Autant que ceux-ci soient désirés. les hommes n'ont jamais ce soucier de cet aspect des choses.


Dernière édition par Libellule le Mer 22 Jan 2014, 08:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 08:56

Finalement nous en arrivons à l'avortement à la place de la pilule, du stérilet... pourquoi pas puisque l'infirmière du collège donne déjà la pilule du lendemain.

Plus la peine de se faire du soucis pour la contraception... on avorte.

Il ne semblait pas y avoir de problème depuis la loi Weill on a trouvé le moyen d'en fabriquer un...

Heureusement que flambi est là pour réparer les clivages de la politique de sarko.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 09:00

Faux, on voit que ce n'est pas Monsieur qui assume la contraception. La pilule ce n'est pas du 100%, le stérilet non plus, même le retrait parfois laisse à désirer. Et donc si Monsieur n'a pas suivi tout cela pour sa belle, cela lui donnerait le droit d'imposer la naissance. Eh bien non.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 10:01

A l'origine la loi est faite pour traiter les litiges entre les gens ou pour protéger la société des malfaisants.

Lorsque l'on fait des lois pour protéger les imbéciles on arrive nécessairement à des stupidités.

En l'espèce il y avait un consensus qui ne semblait pas poser problème ... mais avec un peu de chance nous déboucherons sur des oppositions frontales entre les gens.
Je fais confiance au gouvernement pour y mettre du sien pour envenimer la situation avant les élections comme cela a été fait pour le mariage homo et d'autres sujets...

Comme c'est le but poursuivi il est en phase d'être atteint. Je ne sais pas si à terme la majorité actuelle va y trouver son compte.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 15:40

tonton christobal a écrit:
---/---
En l'espèce il y avait un consensus qui ne semblait pas poser problème ... mais avec un peu de chance nous déboucherons sur des oppositions frontales entre les gens.
Je fais confiance au gouvernement pour y mettre du sien pour envenimer la situation avant les élections comme cela a été fait pour le mariage homo et d'autres sujets...

Comme c'est le but poursuivi il est en phase d'être atteint. Je ne sais pas si à terme la majorité actuelle va y trouver son compte.


Je suis assez d'accord sur le fait que ce consensus, difficile à obtenir à l'époque et obtenu au dessus des clivages politiques uniquement grâce à l'entremise des Francs Maçons, n'avait vraiment pas besoin d'être remis en cause par les socialistes dans la situation actuelle d'autant plus que "l'état de détresse" était appréciée d'une manière suffisamment floue...

Aujourd'hui, maintenant que les socialistes ont ouvert la boite de Pandore, l'affrontement entre pro IVG et réactionnaires de toutes religions risque de ne pas être triste...

Si en 1975 il n'y a avait guère que les réactionnaires catholiques qui gravitaient autour de Monseigneur Lefebvre, la Fraternité Saint Pie X, Saint Nicolas du Chardonneret et Laissez les vivre, qui étaient radicalement opposés et prêts à faire le coup de poing avec l'aide d'Ordre Nouveau, aujourd'hui juifs orthodoxes et musulmans intégristes risquent fort d'être de la partie...


Au niveau local, on remarquera que la député EELV Laurence Abeille élue avec les voix socialistes a préféré faire les soldes plutôt que de voter contre le déremboursement  de l'IVG: http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0767.asp
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 16:29

mais avec un peu de chance ... L'affrontement risque de ne pas être triste...
Tonton et anonymous  dans leurs postures habituelles de XXXXXXXXX

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 17:09

Libellule a écrit:
mais avec un peu de chance ... L'affrontement risque de ne pas être triste...
Tonton et anonymous  dans leurs postures habituelles de XXX.

Ca n'a rien d'une posture de XXXXXXXX....

Si vous étiez pris un jour des coups sur la figure par des catholiques mais aussi par des militants PCF avinés pour défendre des militantes du MLF tractant en faveur de l'IVG vous sauriez de quoi je parle...

Après pour ne se mettre personne à dos il est toujours possible de faire comme Laurence Abeille: se faire élire députée, prendre les 7000 Euros d'indemnités mais ne pas être quand il faut voter: http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0767.asp

J'avoue que seulement 5 députés écologistes sur 17 pour voter ça donne une idée du sérieux de ce groupe...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 17:18

Je vois avec plaisir que je ne suis plus le seul dans le viseur, j'ai de la compagnie : A.nonymous, DD, Lecoq plus quelques autres comme Giscard, sarko... , la liste de l'appel, le FN, l'UMP et les centristes... ça commence à faire du monde, chouette je ne vais pas m'ennuyer.

XXXXXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 22 Jan 2014, 18:05

Je n'ai jamais douté que vous étiez bien entouré.

XXXXXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 23 Jan 2014, 03:17

Theophraste a écrit:
Le droit des femmes ne supporte pas de limites pour ce qui concerne l'ivg et sa prise en charge par la sécurité sociale à 100%
Pas de regression

La femme n'est plus l'avenir de l'homme.

Il est nécessaire que l'homme remette la femme sur le chemin de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 24 Jan 2014, 02:41

paulau a écrit:
Theophraste a écrit:
Le droit des femmes ne supporte pas de limites pour ce qui concerne l'ivg et sa prise en charge par la sécurité sociale à 100%
Pas de regression

La femme n'est plus l'avenir de l'homme.

Il est nécessaire que l'homme remette la femme sur le chemin de l'humanité.

 affraid Je n'aime pas trop cette réflexion paulau , quand vous aurez trouvé le moyen de porter la vie , revenez s'il vous plait me le faire savoir et là je cautionnerai le fait que la femme n'est plus l'avenir de l'homme ....je n'évoquerai  pas le coté matchisme qui vous reflète à travers vos écrits , mais tant que les hommes ne seront pas devenus des  hermaphrodites et capables de devenir l'avenir de la femme ,  la femme restera l'avenir de l'humanité avec la Liberté d'écouter et de gérer son  propre corps  scratch
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4264
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 24 Jan 2014, 03:38

Loïc a écrit:
Non, il n'y avait pas consensus. Depuis des décennies la droite traditionaliste dénonce la loi Veil.

Et il n' y a pas qu'eux :
paulau a écrit:
Il est nécessaire que l'homme remette la femme sur le chemin de l'humanité.
Dans les manifs je n' ai pas vu que des "Cathos".

Sans commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 05:09

Bien cet appel ,

Solidaires des femmes espagnoles, nous, femmes politiques françaises, appelons le gouvernement espagnol à retirer son projet de loi sur l'avortement. Nous demandons à toutes les femmes, quelle que soit leur appartenance politique, de se mobiliser pour ce combat fondamental pour notre société.

Nous demandons au gouvernement espagnol d'écouter les femmes et les hommes de son pays qui depuis plusieurs semaines se mobilisent. Ce projet, qui n'autoriserait l'avortement que dans des cas extrêmes (danger pour la santé de la femme ou suite à un viol), marquerait un retour en arrière dangereux dans un pays où les droits des femmes ont été au cœur des débats politiques ces dernières années. Une véritable régression !

Nous le savons bien : c'est l'Espagne qui a montré à l'Europe la voie en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. C'est l'Espagne qui a inspiré la loi française de 2010 instaurant l'ordonnance de protection et créant le téléphone grand danger pour les femmes victimes de violence. L'Espagne ne peut être aujourd'hui le pays du grand retour en arrière.

LE SIGNE PRINCIPAL DE L'ÉMANCIPATION DES FEMMES

Le droit des femmes à disposer de leur corps n'est pas un supplément d'âme dans une société qui se targue de construire l'égalité. Il s'agit d'un droit fondamental, c'est le socle de l'égalité. C'est le signe principal de l'émancipation des femmes dans la société.

La liberté des femmes de choisir d'avoir ou non un enfant est la clé d'entrée pour l'ensemble des autres droits. Sans liberté de disposer de son corps, il n'est pas possible d'imaginer l'égalité dans le couple ou la famille, l'égalité dans l'entreprise ou dans la sphère publique.

En France, dès 1975, Simone Veil, figure de la politique nationale et européenne, apportait cette avancée démocratique essentielle pour les femmes, soutenue par les familles politiques de droite et de gauche, car ce sujet appelle au dépassement des clivages traditionnels.

Aujourd'hui dans le monde, une femme meurt toutes les neuf minutes des suites d'un avortement clandestin. Refuser ce droit fondamental aux femmes espagnoles aura des conséquences graves en termes de santé publique. Même dans des pays où les autorités accompagnent une information sur la contraception, l'avortement est un droit fondamental.

Nous sommes solidaires des femmes espagnoles, c'est pour cela qu'à travers cet appel, nous nous mêlons de ce qui nous regarde, toutes et tous, au-delà des frontières nationales.

Ont co-signé ce texte Anne Hidalgo (première adjointe au maire de Paris), Clémentine Autain (féministe, directrice d'édition), Roselyne Bachelot (ancienne ministre de la santé), Michèle Barzach (ancienne ministre de la santé), Martine Billard (ancienne députée), Jeannette Bougrab (ancienne ministre), Marie-George Buffet (députée des Hauts-de-Seine), Caroline de Haas (féministe), Catherine Coutelle (députée, présidente de la délégation nationale des droits des femmes), Michèle Sabban (vice présidente de la région Ile-de-France), Yvette Roudy (ancienne ministre du droit des femmes et ancienne parlementaire), Dominique Voynet (maire de Montreuil) et Rama Yade (ancienne secrétaire d'Etat chargée des affaires étrangères et des droits de l'homme).
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2098
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 05:24

Hilarian écrit:
Citation :
Alors pourquoi c'est la gauche qui modifie la loi, la droite traditionnaliste avait admis le fait
Cette proposition n'est qu'une manœuvre politique .....
Erreur Hilarian, la droite catholique traditionaliste n'a jamais admis le fait comme vous dîtes, ni au moment du vote qui n'a été acquit qu'avec les voies de la gauche ni depuis puisque chaque année cette droite catholique traditionaliste organise une manifestation anti avortement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 05:56

bravo ! dans les cadre des élections municipales à Fontenay nous en sommes à gérer la politique espagnole !

Qu'aurions nous dit si les Espagnols s'étaient occupés du mariage des homos en France ?

Les partis espagnols ont leur programme, nous avons le notre...

Sommes nous des exemples internationaux ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 06:01

Flamboyance a écrit:
Je n'aime pas trop cette réflexion paulau , quand vous aurez trouvé le moyen de porter la vie , revenez s'il vous plait me le faire savoir et là je cautionnerai le fait que la femme n'est plus l'avenir de l'homme ....je n'évoquerai  pas le coté matchisme qui vous reflète à travers vos écrits , mais tant que les hommes ne seront pas devenus des  hermaphrodites et capables de devenir l'avenir de la femme ,  la femme restera l'avenir de l'humanité avec la Liberté d'écouter et de gérer son  propre corps

Oui les hommes et les femmes sont différents et il faut toujours un homme et une femme pour assurer l'avenir de l'espèce...

Après, il faut aller jusqu'au bout du raisonnement et se poser la question de la soit-disant égalité revendiquée par les couples homosexuels qui réclament le droit à l'adoption et à la PMA pour tous...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 06:25

bravo ! dans le cadre des élections municipales à Fontenay nous en sommes.. etc nous dit Tonton, Alors qu'il s'agit d'un appel lancé par des femmes au nom des femmes... Étonnant cette appropriation du nous! Smile
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 06:52

Je suis surpris mais c'est habituel : nous partons sur un problème législatif français, à savoir la modification chez nous de la loi sur l'avortement.

Immédiatement nous allons faire la guerre au gouvernement espagnol qui prend des décisions qui déplaisent à nos illuminés locaux... de quoi se mêle t on ?

Mais non ! c'est normal... tout comme à Fontenay où nos élus locaux qui ne sont pas foutus de mettre des WC dans un jardin public et nous expliquent que ce n'est pas nécessaire vont illico en installer en Afrique...

C'est dans la droite ligne de la gestion communale...

Nous serons étonnés lorsque les étrangers nous trouvent insupportables.

Pas grave occupons nous de tout sauf de ce qui nous concerne...
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 26 Jan 2014, 07:09

a.nonymous a écrit:
Flamboyance a écrit:
Je n'aime pas trop cette réflexion paulau , quand vous aurez trouvé le moyen de porter la vie , revenez s'il vous plait me le faire savoir et là je cautionnerai le fait que la femme n'est plus l'avenir de l'homme ....je n'évoquerai  pas le coté matchisme qui vous reflète à travers vos écrits , mais tant que les hommes ne seront pas devenus des  hermaphrodites et capables de devenir l'avenir de la femme ,  la femme restera l'avenir de l'humanité avec la Liberté d'écouter et de gérer son  propre corps

Oui les hommes et les femmes sont différents et il faut toujours un homme et une femme pour assurer l'avenir de l'espèce...

Après, il faut aller jusqu'au bout du raisonnement et se poser la question de la soit-disant égalité revendiquée par les couples homosexuels qui réclament le droit à l'adoption et à la PMA pour tous...

Nous naissons pour ainsi dire , provisoirement quelque part et c'est peu à peu que nous composons ..en nous ...le lieu de notre origine pour y naître..après coups et chaque jours plus définitivement >>

L'égalité revendiquée par les couples homosexuels reste jurisprudentielle car l'administration officie sur des normes hétérocentrées et le principe d'égalité demeure alors inavouable et les juridictions réduisent encore la filiation à sa dimension reproductive

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 26 Nov 2014, 18:19

Après l'adoption de la loi sur l'IVG défendue par Simone Veil, loi qui fête aujourd'hui ses 40 ans, Simone de Beauvoir a déclaré "Ne crions pas victoire. N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise économique, politique ou religieuse pour que nos droits soient remis en question. Votre vie durant, vous devrez demeurer vigilantes"...

Tous les jours certains nous démontrent par leur propos et par leurs actes que Simone de Beauvoir était clairvoyante...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 26 Nov 2014, 18:51

Intéressant ce binôme des Simones. Lapsus ou ... Combinaison des raisonnements?
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Deuxi%C3%A8me_Sexe
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 26 Nov 2014, 19:28

Il ne s'agit pas d'un lapsus, Simone Veil a mené le combat législatif alors que Simone de Beauvoir a mené elle le combat médiatique avec le Manifeste des 343 salopes...



Si la France et nombre de pays occidentaux ont permis la contraception et, si celle-ci à fait défaut, l'IVG ce n'est pas pour cela que les combats dans ce domaine sont terminés....

Dans ces pays occidentaux, il faut déjà rester vigilant et veiller à ce qu'aucun lobby qu'il soit politique, religieux, philosophique, ... ne viennent remettre en question ces droits...

Dans le reste du monde et en particulier dans les pays en voie de développement auxquels nous apportons médicaments et alimentation, donc réduction de la mortalité enfantine et allongement de l'espérance de vie, il est urgent d'arriver à faire passer l'idée de contrôle des naissances, de contraception et d'IVG en tant que pis aller et ce malgré les oppositions locales qui sont essentiellement religieuses...

C'est une question primordiale pour l'équilibre de la planète et pour éviter la multiplication des drames de Lampedusa ou d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 00:26

Je crois qu'une nouvelle loi est en réparation afin de permettre l'avortement aux couples homosexuels masculins... l'égalité homme femme progresse enfin !
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3106
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 00:45

Loïc a écrit:
Non, il n'y avait pas consensus. Depuis des décennies la droite traditionaliste dénonce la loi Veil.

Êtes vous sur de vos affirmations, pour un historien cela ne fait pas très sérieux, j'ai vu il n'y a pas très longtemps un documentaire sur le communisme français ( la banlieue rouge ), on y voit des membres du parti en parler en toute honnêteté et avec une grande franchise, à un moment dans ce documentaire il est justement question de la loi sur l'avortement ( loi Veil ) et une militante du pari communiste français explique qu'à l'époque le PCF était contre l'avortement car c'était à l'époque un moyen pour la bourgeoisie de pouvoir avoir des relations sexuelles hors mariage, elle a aussi expliqué que le PCF était contre la contraception car la aussi c'était une idée bourgeoise et que surtout la classe ouvrière devait  continuer de faire des petits bébés pour que le PCF continu d'exister.

Elle fini son discours en disant et je trouve qu'elle a eu un grand mérite à dire ça, " le parti de toute façon a toujours eu 20 ans de retard sur tout ", je trouve cette phrase tellement juste et vraie.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 02:09

Vieux breton a écrit:
Êtes vous sur de vos affirmations, pour un historien cela ne fait pas très sérieux, j'ai vu il n'y a pas très longtemps un documentaire sur le communisme français ( la banlieue rouge ), on y voit des membres du parti en parler en toute honnêteté et avec une grande franchise, à un moment dans ce documentaire il est justement question de la loi sur l'avortement ( loi Veil ) et une militante du pari communiste français explique qu'à l'époque le PCF était contre l'avortement car c'était à l'époque un moyen pour la bourgeoisie de pouvoir avoir des relations sexuelles hors mariage, elle a aussi expliqué que le PCF était contre la contraception car la aussi c'était une idée bourgeoise et que surtout la classe ouvrière devait  continuer de faire des petits bébés pour que le PCF continu d'exister.

J'ajouterais qu'à cette époque certains militants du PCF et de la CGT avaient des comportements pour le moins  déplacés envers les militantes du MLF qui tractaient sur l'IVG ou sur la contraception aux sorties de métro ou d'usines, comportements qui seraient aujourd'hui assimilés à des agressions sexuelles...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 02:14

20 ans de retard, mouais,... on est quarante ans après l'ouverture des débats qui ont conduit à l'instauration du droit à l'avortement en France,...

La proposition de résolution faite en 2014 rappelle que le droit universel des femmes à disposer librement de leur corps est une condition indispensable pour la construction de l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, et d'une société de progrès, affirmant la nécessité de garantir l'accès des femmes à une information de qualité, à une contraception adaptée, et à l'avortement sûr et légal.

la porte-parole des députés PS Annick Lepetit disant : « Nous tendons la main à l'opposition (...) : si cet hommage est partagé et unanime, nous sommes beaucoup plus forts collectivement. Nous ne sommes pas obligés de tomber systématiquement dans le piège où veulent nous entraîner certains à droite, mais plutôt dépasser cela, montrer à quel point la France peut être en avant sur ces questions. ». « Ces combats ne sont jamais terminés. [...] Le droit à l'IVG reste contesté, empêché par l'action de groupes intégristes ou le manque de services spécialisés. »

Un constat que la député socialiste n'est pas la seule à faire, alors qu'une loi restrictive sur l'IVG vient d'être autorisée au Texas et que l'Espagne n'a renoncé que difficilement à une loi anti-avortement. Invitée de France Inter, la philosophe Elisabeth Badinter déplore par exemple une « grande phase de régression », regrettant qu'« il y a au sein de l'Eglise des gens qui n'ont pas évolué ».

Pour les écologistes, a expliqué leur coprésidente, Barbara Pompili, cette résolution est « plus que jamais nécessaire » pour « rappeler le droit fondamental des femmes à disposer de leur corps », alors que « des enquêtes montrent que les femmes en France ont toujours des difficultés d'accès à l'IVG ». Celles-ci sont notamment dues à la fermeture d’établissements pratiquant l'IVG – 130 en dix ans selon le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes.

Résultat : le délai légal de douze semaines est parfois dépassé et des femmes sont obligées d'aller avorter à l'étranger. Elles seraient « entre 3 500 et 5 000 » femmes à avoir recours à cette ultime solution chaque année, selon Véronique Séhier, codirectrice du Planning familial.

Le nombre d'IVG en France est aujourd'hui stable depuis une dizaine d'années, avec près de 220 000 IVG réalisées en 2012, selon les statistiques de l'Etat. Autrement dit, une femme sur trois aura recours à une IVG dans sa vie.

réécrit et allégé en partant de
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/26/le-droit-a-l-avortement-a-40-ans_4529308_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4264
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 02:27

libellule a écrit:
20 ans de retard, mouais,... on est quarante ans après l'ouverture des débats qui ont conduit à l'instauration du droit à l'avortement en France,...
Hier soir, le fils de Madame Simone Veil, a très justement remis les choses dans le droit chemin (ce qui est logique pour un avocat).
La "loi Veil" portait sur la dépénalisation de l 'avortement et non sur l'instauration du droit à l'avortement ce qui n' est pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 02:36

exact, le remboursement date de 1982 http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Roudy_du_31_d%C3%A9cembre_1982_pour_l%27IVG
40 ans c'est l'ouverture des débats.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 02:58

mamiea a écrit:
La "loi Veil" portait sur la dépénalisation de l 'avortement et non sur l'instauration du droit à l'avortement ce qui n' est pas la même chose.

De facto, dès que l'IVG a été dépénalisé certains centres du Planning Familial qui jusqu'alors envoyaient les femmes à l'étranger se sont mis à pratiquer eux-mêmes des IVG par la méthode Karman - https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_de_Karman ...


Planning Familial a écrit:
Féministe et d’éducation populaire, c’est ainsi que s’affirme Le Planning Familial.

Créée en 1956 sous le nom de "La maternité heureuse", l’association réunissait des femmes et des hommes bien décidés à faire changer la loi de 1920 qui interdisait l’avortement, ainsi que l’utilisation et la diffusion de tout moyen contraceptif en France.
En 1960, l’association devient le "Mouvement Français pour Le Planning Familial" (MFPF) dit "Le Planning Familial" et adhère à l’International Planned Parenthood Federation (IPPF).

Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences,  lutte contre le SIDA et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales.

Alors que la hantise d’une grossesse non prévue inhibait la sexualité des femmes, la conquête de la contraception et du droit à l’avortement ont bouleversé la société toute entière par la possibilité de dissocier "sexualité" et "reproduction". Les femmes ont gagné  le droit de choisir d’avoir ou non des enfants et de vivre une sexualité épanouie. Cap fondamental vers leur émancipation et leur implication dans la vie sociale, professionnelle et politique, ce droit n’est pas encore une réalité pour toutes les femmes.

C’est pour une société plus juste, fondée sur l’égalité entre les femmes et les hommes, la mixité et la laïcité que Le Planning Familial inscrit son action.
Source: http://www.planning-familial.org/articles/presentation-du-planning-familial-0027
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3106
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 28 Nov 2014, 04:05

libellule a écrit:
20 ans de retard, mouais,... on est quarante ans après l'ouverture des débats qui ont conduit à l'instauration du droit à l'avortement en France,...

Comme d'habitude vous voulez arranger les choses comme cela vous intéresse, vraiment pas utile d'avoir le moindre dialogue avec vous.

La militante du PCF parlait du parti en ces termes quand elle disait " le parti de toute façon a toujours eu 20 ans de retard sur tout " elle parlait aussi du présent et pas d'y il a 40 ans comme certain aimerai nous le faire croire. Elle démontrait par ses propos que le PCF était archaïque et avait toujours 20 ans de retard sur n'importe quel débat ou sujet de société, à l'époque c'était sur l'avortement et la contraception.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 30 Nov 2014, 20:11

En 1956, Jeannette Vermeersch, s'exprimant en tant que vice-présidente de l'Union des femmes françaises prend parti contre le "contrôle des naissances" : "Le « Birth control », la maternité volontaire, est un leurre pour les masses populaires, mais c'est une arme entre les mains de la bourgeoisie contre les lois sociales" 6. Cette position va à l'encontre de celles de nombreux militants, notamment dans les milieux médicaux. Thorez prend parti pour Jeannette en condamnant les thèses néo-malthusiennes7[réf. insuffisante]. La critique de Jeannette Vermeersch est plus radicale : « Depuis quand les femmes travailleuses réclameraient le droit d’accéder aux vices de la bourgeoisie ? Jamais ». Elle maintient son refus en 1965, François Mitterrand ayant proposé l'autorisation de la contraception, lors de la campagne présidentielle, où il est soutenu par le PCF[réf. nécessaire],

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeannette_Vermeersch

Heureusement le général de Gaulle n'a pas attendu la gauche pour autoriser la contraception...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 30 Nov 2014, 20:48

Contracepion et avortement. Deux mots. Deux raisons d'être. L'une n'etant pas forcément infaillible. L'autre ayant ses raisons autres que contraceptuelles. Ces méthodes ne s'opposent pas, elles se complètent et ont permis à la femme de rester maîtresse de son corps en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 30 Nov 2014, 22:18

C'est d'ailleurs pourquoi de nombreuses inconséquentes utilisent l'avortement comme méthode de contraception, plus d'oubli de pilule pour les têtes en l'air... en plus c'est gratos...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 10 Sep 2015, 23:50

Libellule a écrit:
Bien cet appel ,

Solidaires des femmes espagnoles, nous, femmes politiques françaises, appelons le gouvernement espagnol à retirer son projet de loi sur l'avortement. Nous demandons à toutes les femmes, quelle que soit leur appartenance politique, de se mobiliser pour ce combat fondamental pour notre société.

Nous demandons au gouvernement espagnol d'écouter les femmes et les hommes de son pays qui depuis plusieurs semaines se mobilisent. Ce projet, qui n'autoriserait l'avortement que dans des cas extrêmes (danger pour la santé de la femme ou suite à un viol), marquerait un retour en arrière dangereux dans un pays où les droits des femmes ont été au cœur des débats politiques ces dernières années. Une véritable régression !
---/---
Ont co-signé ce texte Anne Hidalgo (première adjointe au maire de Paris), Clémentine Autain (féministe, directrice d'édition), Roselyne Bachelot (ancienne ministre de la santé), Michèle Barzach (ancienne ministre de la santé), Martine Billard (ancienne députée), Jeannette Bougrab (ancienne ministre), Marie-George Buffet (députée des Hauts-de-Seine), Caroline de Haas (féministe), Catherine Coutelle (députée, présidente de la délégation nationale des droits des femmes), Michèle Sabban (vice présidente de la région Ile-de-France), Yvette Roudy (ancienne ministre du droit des femmes et ancienne parlementaire), Dominique Voynet (maire de Montreuil) et Rama Yade (ancienne secrétaire d'Etat chargée des affaires étrangères et des droits de l'homme).

Cet appel n'a pas été totalement entendu...


http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/l-espagne-limite-les-avortements-pour-les-mineures-10-09-2015-5079557.php a écrit:
L'Espagne limite le droit à l'avortement pour les mineures
10 Sept. 2015, 12h35 | MAJ : 10 Sept. 2015, 13h16

Le Sénat espagnol a définitivement approuvé mercredi la réforme de la loi sur l'avortement, qui interdit aux mineures d'avorter sans consentement parental, une version assouplie d'une réforme vivement contestée par l'opposition.

La Chambre haute espagnole a approuvé la réforme avec 145 votes pour, 89 contre et cinq abstentions, ce qui constitue la dernière étape formelle avant son entrée en vigueur.

La réforme prévoit que «pour l'interruption volontaire de grossesse d'une mineure (...), en plus de la manifestation de sa volonté, le consentement exprès de ses représentants légaux sera nécessaire», éliminant la possibilité d'avorter de son propre chef, comme le permettait la loi jusqu'à présent.



Retour en arrière

La modification cherche à «rendre aux pères et aux mères la capacité de conseiller leur fille et d'être à ses côtés dans ce moment si difficile de sa vie», a défendu la sénatrice María Dolores Pan, du Parti populaire (conservateur) au pouvoir. «C'est une réduction des droits», a affirmé de son côté Laura Berja, sénatrice du Parti socialiste, principal parti d'opposition, ajoutant qu'il s'agissait d'une «initiative qui ne répond pas à une demande sociale» et que «cela ne va pas éviter que les jeunes avortent».

Le gouvernement de Mariano Rajoy avait provoqué la polémique en approuvant en décembre 2013 un avant-projet de loi qui interdisait l'avortement sauf dans quelques cas - risque vital pour la vie ou la santé de la mère, viol - et excluait les cas de malformation du fœtus comme motif valable. Cette loi représentait un retour en arrière par rapport à la législation en vigueur, approuvée par la gauche en 2010, et qui permettait aux femmes d'avorter sans justification dans les 14 premières semaines de grossesse.

Après des mois de controverse, l'exécutif a renoncé il y a un an à cette réforme et a annoncé que, à la place, il se limitait à proposer l'interdiction de l'avortement sans consentement parental.
Source: http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/l-espagne-limite-les-avortements-pour-les-mineures-10-09-2015-5079557.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Sam 16 Avr 2016, 08:29



"Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a effectué un bilan sévère à propos du passe, en avril 2015.

« Au lieu de le supprimer, il faudrait réfléchir aux moyens de mieux le faire fonctionner »"





http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/15/polemique-apres-la-suppression-du-pass-contraception-en-ile-de-france_4902593_3224.html a écrit:
Polémique après la suppression du Pass’ contraception en Ile-de-France

LE MONDE | 15.04.2016 à 06h37 • Mis à jour le 15.04.2016 à 11h10 | Par Gaëlle Dupont

Véritable atteinte aux droits des jeunes ou procès de mauvaise foi ? Les faits ont été relevés par Marianne dans un article, mercredi 13 avril : la majorité de droite à la tête de la région Ile-de-France a annoncé, lors de la séance plénière du conseil régional du 7 avril, la suppression du Pass’ contraception, un dispositif réservé aux jeunes de 15 et 16 ans. L’opposition a condamné une politique jugée conservatrice. « Trente ans après la mort de Simone de Beauvoir, Valérie Pécresse met fin au Pass’ contraception », a condamné la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, sur son compte Twitter. L’association Osez le féminisme ! a protesté dans un communiqué.

Le Planning familial est également très critique. « Les agissements de [la nouvelle présidente] Valérie Pécresse ne nous permettent pas de confirmer son féminisme », affirme Veronica Noseda, la coordinatrice nationale.

Selon Mme Pécresse, le Pass’ contraception est supprimé, car c’est « un échec ». Ce dispositif, lancé par Ségolène Royal en Poitou-Charentes, en 2010, se présente sous la forme d’un chéquier dont les coupons détachables doivent être remis aux professionnels de santé qui effectuent les actes médicaux et délivrent les contraceptifs de façon anonyme et gratuite.




La ligne budgétaire supprimée s’élève à 20 000 euros.

« Pour 500 lycées publics, ça fait 40 euros par lycée, soit 4 centimes par lycéen, a souligné Mme Pécresse le 7 avril. Ces 20 000 euros étaient inscrits au budget mais pas dépensés. Il y a un double langage : celui qu’on tient dans les hémicycles et dans les médias (…), et il y a la réalité des discours et des actions. »

Seuls 2 000 passes ont été distribués au total dans la région. Les autres budgets de la région consacrés à la contraception ou à l’interruption volontaire de grossesse sont maintenus ou augmentés.



Taux de recours « excessivement faible »

Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a effectué un bilan sévère à propos du passe, en avril 2015. Il est présent dans une dizaine de régions, sous des formes très variables. Le taux de recours des mineures y est « excessivement faible », selon l’IGAS. Dans quatre régions étudiées, le volume de passes distribués par rapport à la population éligible est inférieur à 4 %, et le taux d’utilisation du chéquier inférieur à 50 %.

Complexe à obtenir et à utiliser, il est censé s’adresser en particulier aux jeunes qui vivent en milieu rural, afin d’être complémentaire avec le Planning familial. Or, trop peu de médecins en zone rurale signent une convention avec la région et acceptent le passe. « Au lieu de le supprimer, il faudrait réfléchir aux moyens de mieux le faire fonctionner », observe Mme Noseda.

Le sujet reste pour l’heure circonscrit à l’Ile-de-France : le président (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, dément les informations parues dans la presse et affirme qu’il n’est pas question de supprimer le passe dans sa région.

Gaëlle Dupont
journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/15/polemique-apres-la-suppression-du-pass-contraception-en-ile-de-france_4902593_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 20 Juil 2016, 14:59

La France est un pays laïc et il serait donc totalement inacceptable que des pharmaciens tenant un commerce réglementé puisse choisir ce qu'ils acceptent ou refusent de vendre en fonction de leurs préceptes religieux...

Souvenons-nous que dans nombre de villes de province il n'y a plus qu'une seule officine....


"le site le Moniteur des pharmacies estime que « des officinaux pourraient être tentés de s’en prévaloir pour refuser la contraception orale d’urgence, voire la contraception tout court pour des motifs religieux »"


http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/07/19/une-clause-de-conscience-qui-fait-debat-chez-les-pharmaciens_4971964_3224.html a écrit:
Une clause de conscience qui fait débat chez les pharmaciens

Le Monde.fr avec AFP | 19.07.2016 à 20h03

L’éventuelle introduction d’une clause de conscience fait débat chez les pharmaciens et est l’objet d’une nouvelle consultation au sein de la profession, qui inquiète la ministre des droits des femmes. Mardi 19 juillet, Laurence Rossignol s’est étonnée de cette consultation lancée par l’ordre des pharmaciens, affirmant que si elle était « suivie d’effet, elle ouvrirait clairement la possibilité pour des pharmaciens de refuser de délivrer la contraception d’urgence [pilule du lendemain], la pilule, le stérilet ou même le préservatif ».

En réaction, la présidente du conseil national de l’ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, a jugé ce communiqué « scandaleux », car écrit sur la base de « rumeurs de réseaux sociaux », et a affirmé que « l’ordre a toujours défendu les droits des femmes ». Certains professionels de santé s’en sont en effet inquiétés sur Twitter, tandis que le site le Moniteur des pharmacies estime que « des officinaux pourraient être tentés de s’en prévaloir pour refuser la contraception orale d’urgence, voire la contraception tout court pour des motifs religieux », comme le relève un article de Slate.

Mme Adenot a expliqué qu’un nouveau code de déontologie est en préparation pour remplacer l’actuel, qui date de 1995. Pour rédiger ce nouveau code, qui passe de 77 à 48 articles, le conseil national « a interrogé les 75 000 pharmaciens et tous les syndicats ». « Sur quelque 3 000 pharmaciens ayant répondu début 2016, 85 % voulaient une clause de conscience », sujet qui n’est « pas du tout lié à la contraception mais à la fin de vie, question qui fait énormément débat dans la profession », a-t-elle ajouté.



Acte pharmeutique portant atteinte à la vie humaine

Le conseil national a délibéré début juillet sur un projet de nouveau code mais il était « très divisé » sur l’introduction d’une clause de conscience. Il a donc décidé de lancer une nouvelle consultation, jusqu’au 31 août, sur un unique article, « pas du tout celui qui circule sur Internet, qui n’est qu’un extrait de la phrase ». Le projet d’article soumis à consultation impose en fait « une obligation », a souligné Mme Adenot :

   « Sans préjudice du droit des patients à l’accès ou à la continuité des soins, le pharmacien peut refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible d’attenter à la vie humaine. Il doit alors informer le patient et tout mettre en œuvre pour s’assurer que celui-ci sera pris en charge sans délai par un autre pharmacien. Si tel n’est pas le cas, le pharmacien est tenu d’accomplir l’acte pharmaceutique ».

Le conseil national de l’ordre se réunira le 5 septembre pour prendre sa décision. Dans une réaction transmise à l’AFP, la ministre de la santé, Marisol Touraine, a exprimé sa « pleine confiance » en Mme Adenot « pour que le droit à la contraception d’urgence et à l’IVG ne soit aucunement remis en cause ». « La ministre ne croit pas que l’ordre ait jamais eu l’intention de porter une proposition qui remette en cause ces droits fondamentaux des femmes », a ajouté son entourage, soulignant que le nouveau code de déontologie devra être validé par Mme Touraine, qui « ne laisserait jamais place à une telle disposition. »
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/07/19/une-clause-de-conscience-qui-fait-debat-chez-les-pharmaciens_4971964_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Sam 01 Oct 2016, 21:48

Que l'église catholique commence par régler les problèmes de pédophilie et de viols qui la gangrène avant de vouloir restreindre le droit des femmes à disposer d'elles mêmes...


http://www.lemonde.fr a écrit:
La Pologne envisage l’interdiction totale de l’avortement

Les organisations féministes polonaises appellent à manifester samedi contre un projet de loi qui prévoit de durcir une des législations les plus restrictives d’Europe.

LE MONDE | 01.10.2016 à 07h36 • Mis à jour le 01.10.2016 à 10h30 | Par Jakub Iwaniuk (Varsovie, correspondance)

« La fête est finie ! » C’est sous ce slogan que les organisations féministes polonaises veulent rassembler, samedi 1er octobre, une des plus grandes manifestations de femmes depuis la transition démocratique. Depuis que le Parlement polonais a décidé, le 23 septembre, de renvoyer en commission parlementaire une proposition de loi visant l’interdiction totale de l’avortement dans le pays, la mobilisation, notamment par l’intermédiaire des réseaux sociaux, ne faiblit pas.

La « manifestation noire » – couleur de l’habit des protestataires – devrait culminer lundi 3 octobre, lors d’une grève des femmes polonaises au cours de laquelle nombre d’entre elles ne devraient pas se rendre au travail pour descendre dans la rue

La législation sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en Pologne est déjà l’une des plus restrictives d’Europe. Fruit d’un compromis entre l’Eglise et l’Etat datant de 1993, elle est autorisée dans trois cas seulement : en cas de viol ou d’inceste, de graves pathologies du fœtus, ou de risques avérés pour la vie ou la santé de la mère. Le projet déposé au Parlement à l’initiative des organisations « pro-vie » vise à supprimer ces exceptions. Il fait écho à un appel lancé en ce sens par l’épiscopat polonais en avril.
---/---
Source et SUITE: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/10/01/la-pologne-envisage-l-interdiction-totale-de-l-avortement_5006509_3214.html



Et ça veut nous expliquer ce qui est moral ou pas.....

http://www.lepoint.fr a écrit:
Prêtres pédophiles : une association recueille 400 témoignages

L'association La Parole libérée a recueilli 400 témoignages de victimes qui expliquent avoir subi des agressions sexuelles de prêtres pédophiles.
Par Louis Chahuneau
Publié le 30/09/2016 à 17:40 | Le Point.fr

"Halte à l'omerta. » Voilà ce qu'on peut lire sur la bio Twitter de l'association La Parole libérée. En 11 mois, l'organisation, basée à Lyon, a récolté 400 témoignages de victimes d'agressions sexuelles, en grande majorité de la part de prêtres (90 % des cas). Si tous les cas n'ont pas l'objet d'une enquête, l'information ne manque pas d'éclabousser un peu plus la réputation de l'Église.
---/---
Source et SUITE: http://www.lepoint.fr/societe/pretres-pedophiles-une-association-recueille-400-temoignages-30-09-2016-2072652_23.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 29 Nov 2016, 21:03

Alors que le candidat de la droite à la prochaine présidentielle sera un catholique qui "philosophiquement et compte tenu de sa foi personnelle, ne peux pas approuver l'avortement", le président de la Conférence des évêques de France écrit au Président de la République pour demander le retrait d'une proposition de loi.....

A titre personnel si j'estime que la liberté d'expression doit prévaloir et que ce n'est pas une bonne idée d'interdire les sites tentant de dissuader des femmes d’avorter dès lors que ceux-ci ne véhiculent pas d'informations fallacieuses, j'estime aussi que les religieux de toutes religions n'ont pas à intervenir pour influencer l'écriture de la Loi....

J'ajouterais que comme pour les sites néo-nazis, révisionnistes, antisémites, islamophobes, pédophiles, ..... nos politiques n'ont toujours pas compris que la fermeture ne servait à rien puisque ces sites peuvent être hébergés à l'étranger et restés accessible à partir de la France au travers d'un VPN, d'un proxy ou de Tor...  


http://www.lemonde.fr a écrit:
Délit d’entrave à l’IVG : Mgr Pontier en appelle à Hollande

Le président de la Conférence des évêques de France critique la proposition de loi visant à permettre la fermeture de sites controversés tentant de dissuader des femmes d’avorter.

LE MONDE | 29.11.2016 à 04h05 • Mis à jour le 29.11.2016 à 08h22 | Par Cécile Chambraud

Contre l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) inscrit dans une proposition de loi de la majorité, l’Eglise catholique a recours aux grands moyens. Le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Mgr Georges Pontier, a écrit à François Hollande pour lui demander de ne pas laisser « arriver à son terme » ce texte législatif qui doit être examiné par les députés jeudi 1er décembre. Une telle initiative épistolaire est d’autant plus marquante qu’elle est rare.

Dans une lettre datée du 22 novembre mais rendue publique par l’épiscopat lundi 28 novembre au soir, l’archevêque de Marseille, reconnu pour sa pondération, critique une proposition de loi qui, à ses yeux, porte « une atteinte très grave aux principes de la démocratie ». Ce texte, qui, souligne à deux reprises Mgr Pontier, « rela[ie] une initiative gouvernementale », vise à permettre la fermeture de sites Internet qui porteraient « des allégations ou une présentation faussées » pour en réalité dissuader des femmes enceintes de recourir à une IVG.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/famille-vie-privee/article/2016/11/29/delit-d-entrave-a-l-ivg-mgr-pontier-en-appelle-directement-au-president_5039809_1654468.html
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 530
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 17:31

Concernant ce délit d 'entrave, voici l’amendement adopté, modifiant et réécrivant l’article L. 2223-3 du code de la santé publique qui vient d 'être approuvé par la commission de la chambre des députés:

« Est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende le fait d’empêcher ou de tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption de grossesse (…) en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l’entourage de ces dernières par tout moyen de communication au public, y compris en diffusant ou en transmettant par voie électronique ou en ligne, des allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse. »


Une conséquence des dispositions que j 'ai mis en gras est que les femmes ne pourront plus s’exprimer sur le sujet de l 'avortement. Quoi de plus dissuasif en effet qu’une femme témoignant de la réalité de l ' avortement et conseillant aux autres de l’éviter à tout prix ? Les avortées pourront-elles exprimer des regrets ?
Ces deux éléments , conseil de l 'évitement , regrets; peuvent dissuader une femme d 'avorter et tomberont donc sous le coup de la loi.
On interdira donc aux femmes de s 'exprimer sur leur avortement , de pleurer l’enfant qu’elles ont perdu,
C’est là une violence qui est faite à ces femmes."
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 21:18

joseph1 a écrit:
Concernant ce délit d 'entrave, voici l’amendement adopté, modifiant et réécrivant l’article L. 2223-3 du code de la santé publique qui vient d 'être approuvé par la commission de la chambre des députés:

« Est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende le fait d’empêcher ou de tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption de grossesse (…) en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l’entourage de ces dernières par tout moyen de communication au public, y compris en diffusant ou en transmettant par voie électronique ou en ligne, des allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse. »


Une conséquence des dispositions que j 'ai mis en gras est que les femmes ne pourront plus s’exprimer sur le sujet de l 'avortement. Quoi de plus dissuasif en effet qu’une femme témoignant de la réalité de l ' avortement et conseillant aux autres de l’éviter à tout prix ? Les avortées pourront-elles exprimer des regrets ?
Ces deux éléments , conseil de l 'évitement , regrets; peuvent dissuader une femme d 'avorter et tomberont donc sous le coup de la loi.
On interdira donc aux femmes de s 'exprimer sur leur avortement , de pleurer l’enfant qu’elles ont perdu,
C’est là une violence qui est faite à ces femmes."



Relisez bien le texte que vous avez vous-même mis en gras, il s'agit de punir "allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse."...

Je ne vois pas en quoi cela peut empêcher les femmes qui ont subit une IVG de s'exprimer sur leur ressenti...

Par ailleurs il est fallacieux de parler de "l'enfant qu'elles ont perdu" car l'IVG étant pratiqué dans les 12 première semaines de grossesse, il ne s'agit encore pas encore d'un enfant mais d'un fœtus...

Enfin, la première violence faite aux femmes n'est-elle pas de leur imposer un enfant qu'elles n'ont pas souhaité avec toutes les conséquences qui s'ensuivent ?


Dernière édition par a.nonymous le Mer 30 Nov 2016, 21:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 21:21

Le site Démographie responsable - http://www.demographie-responsable.org - propose de signer la pétition suivante, pétition dont le texte mérite attention.....



Citation :
Pétition en faveur de la gratuité de la contraception dans le monde

Considérant que 300 000 à 500 000 femmes meurent chaque année du fait de grossesses trop précoces, trop rapprochées, trop fréquentes ou trop tardives,

Considérant que la maîtrise de la croissance démographique mondiale constitue une condition essentielle pour la construction d'une société plus harmonieuse, d'un monde durable et plus respectueux de l'environnement,

Considérant que, selon le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), la satisfaction des besoins financiers pour la contraception dans le monde permettrait de :
- faire passer le nombre de grossesses non désirées de 75 à 22 millions,
- faire passer le nombre d'avortements de 45 à 14 millions,
- et en conséquence faire diminuer de 22 millions le nombre de naissances non désirées, en les faisant passer de 30 à 8 millions.

J’appuie la proposition suivante émise par l'UNFPA:

« Financer en totalité les services de planification familiale et les produits de contraception dans le cadre d’une politique de la santé et des droits en matière de reproduction, et veiller à ce que la faiblesse du revenu ne limite en rien l’accès ».

Pétition proposée par l'association Démographie Responsable
Source: https://www.lapetition.be/petition.php/Petition-en-faveur-de-la-gratuite-de-la-contraception-dans-le-monde/7343
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17244
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 23:08

Une fois de plus nous avons des idées... parfois excellentes mais pas toujours.

En revanche il y a une constante : on oublie ou on omet de préciser comment en financer la réalisation... et surtout qui va en supporter le cout...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13852
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 23:48

Pour répondre à votre remarque justifiée sur le financement, voici l'argumentaire du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA)....

A mon sens et je l'ai déjà écrit sur ce forum, vu la réduction de la mortalité infantile et l'allongement de l'espérance de vie, il est juste impossible d'échapper à une nécessaire régulation de la démographie mondiale....


UNFPA a écrit:
---/---
La planification familiale permet de réaliser des économies

Investir en faveur de la planification familiale présente des avantages économiques évidents. Chaque dollar investi dans la contraception fait diminuer le coût des soins liés à la grossesse de 1,47 dollar.

Le coût d’opportunité à vie de la grossesse chez les adolescentes (calcul du revenu annuel non perçu par les jeunes mères durant toute leur vie) peut aller de 1 % du produit intérieur brut annuel dans un grand pays comme la Chine à 30 % du PIB annuel dans une petite économie comme l’Ouganda. Si les adolescentes parvenaient à ne pas avoir leur premier enfant avant l’âge de 20 ans, la productivité économique augmenterait de plus de 3,5 milliards de dollars au Brésil et de 7,7 milliards de dollars en Inde.

La planification familiale peut également permettre aux pays de bénéficier d’un « dividende démographique », à savoir une accélération de la productivité économique qui se produit lorsque la population active augmente et que le nombre de personnes dépendantes diminue.

Les régions où les besoins en moyens de contraception modernes sont les plus importants (l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud) connaîtraient des retombées particulièrement positives en matière de santé et de bien-être si ces besoins étaient satisfaits.
---/---
Source: http://www.unfpa.org/fr/planification-familiale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil
» Décès de Lucien Neuwirth - SAS
» SIMONE VEIL - UNE FEMME, UNE VRAIE
» Mort de Simone Veil
» Simone Weil a la dent dure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: