Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 21 Jan 2014, 22:47

Rappel du premier message :

L 'avortement pose une question d'éthique primordiale qui va au delà du slogan : " notre corps nous appartient ".

La femme est responsable de l'enfant qu'elle porte . Le corps de la femme n'est pas seul en cause, il s'agit aussi du corps de l'enfant. Cet enfant n'est pas libre de choisir ou non de mourir. Là est le problème.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 30 Nov 2016, 23:48

Pour répondre à votre remarque justifiée sur le financement, voici l'argumentaire du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA)....

A mon sens et je l'ai déjà écrit sur ce forum, vu la réduction de la mortalité infantile et l'allongement de l'espérance de vie, il est juste impossible d'échapper à une nécessaire régulation de la démographie mondiale....


UNFPA a écrit:
---/---
La planification familiale permet de réaliser des économies

Investir en faveur de la planification familiale présente des avantages économiques évidents. Chaque dollar investi dans la contraception fait diminuer le coût des soins liés à la grossesse de 1,47 dollar.

Le coût d’opportunité à vie de la grossesse chez les adolescentes (calcul du revenu annuel non perçu par les jeunes mères durant toute leur vie) peut aller de 1 % du produit intérieur brut annuel dans un grand pays comme la Chine à 30 % du PIB annuel dans une petite économie comme l’Ouganda. Si les adolescentes parvenaient à ne pas avoir leur premier enfant avant l’âge de 20 ans, la productivité économique augmenterait de plus de 3,5 milliards de dollars au Brésil et de 7,7 milliards de dollars en Inde.

La planification familiale peut également permettre aux pays de bénéficier d’un « dividende démographique », à savoir une accélération de la productivité économique qui se produit lorsque la population active augmente et que le nombre de personnes dépendantes diminue.

Les régions où les besoins en moyens de contraception modernes sont les plus importants (l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud) connaîtraient des retombées particulièrement positives en matière de santé et de bien-être si ces besoins étaient satisfaits.
---/---
Source: http://www.unfpa.org/fr/planification-familiale
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 01:28


https://fr.news.yahoo.com a écrit:
Délit d'entrave sur l'IVG: les députés LR opposés, l'UDI pour

AFP 29 novembre 2016

Paris (AFP) - Les députés LR s'opposeront à la proposition de loi PS sur le délit d'entrave à l'IVG au nom de "la liberté d'expression", a indiqué mardi leur chef de file, Christian Jacob, tandis que son homologue de l'UDI Philippe Vigier a annoncé un soutien "majoritaire".

La proposition de loi, qui sera débattue jeudi dans l'hémicycle, vise à étendre le délit d'entrave à l'IVG aux sites internet diffusant de "fausses informations" sur l'avortement. Ce texte, qui provoque une vive opposition dans les milieux catholiques, a déjà nourri un clash entre députés LR et PS la semaine dernière en commission, au détour de l'évocation par un socialiste de la polémique sur l'IVG entre Alain Juppé et François Fillon.

Dénonçant "la pensée unique et des tons moralisateurs" côté socialiste, M. Jacob a indiqué que son groupe y était "opposé" au nom de "la défense de la liberté d'expression", au cours d'une conférence de presse.

"Il y a un problème constitutionnel très clair" car "on est clairement dans une entrave" à cette liberté, a-t-il ajouté. "A partir du moment où on n'est pas dans la ligne du gouvernement ni d'un site officiel, on serait condamnés", imaginez "que l'on élargisse cela, c'est juste invraisemblable", a-t-il poursuivi.

Sur la question de l'avortement, "on a toujours été très au clair sur l'accès des femmes à l'IVG" et "nous n'avons aucune leçon à recevoir", a-t-il dit, rappelant que la loi Veil avait été adoptée sous un gouvernement de droite.

Jugeant pour sa part que "la liberté d'expression s'arrête là où elle emmène sur le chemin dangereux de l'aliénation", Philippe Vigier a indiqué que les députés UDI voteraient de manière "très majoritaire" "pour la protection des femmes", rappelant que son groupe était "attaché à la liberté de conscience et de vote" mais ayant aussi eu "une pensée émue" pour Simone Veil "car elle ne va pas bien du tout".

L'élu d'Eure-et-Loir, qui sera l'orateur de son groupe dans l'hémicycle, s'est cependant demandé s'il fallait "aller jusqu'à fermer ces sites" et s'il ne faudrait pas "une autorité scientifique garantissant que les propos tenus sur les sites soient justes".

Sur l'IVG, il a aussi souligné que "c'est un droit", qu'il est "hors de question de revenir sur le remboursement", tout en "rappelant que l'avortement n'est pas un mode de contraception" et que "c'est un drame humain, avec des conséquences, a minima morales, parfois physiques et médicales".
Source: https://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9lit-dentrave-livg-d%C3%A9put%C3%A9s-lr-oppos%C3%A9s-ludi-133113727.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 04:00

Le débat intelligent est perdu d'avance... on résout les problèmes qui ne se posent pas ou plus.
On refuse de constater les évidences...

Simultanément on ne traite pas les questions importantes pour la survie du pays et de ses habitants... en bref on voudrait noyer le poisson que l'on agirait pas autrement.

Lorsque l'on fait la liste des sujets importants qui inquiètent les Français il apparait à l'évidence que ce ne sont pas ceux qui sont traités par nos élus... de là à comprendre la montée des abstentionnistes et les votes dits populaires il y a un pas que nos politologues bien verrouillés ne franchissent pas.

Continuons à débattre du sexe des anges !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 05:20

Aux plus hauts niveaux de l'Etat, on craint l'IVG : interruption volontaire de gouvernement.
A moins qu'il ne s'agisse d'indécision versatile de gauche.
Ou alors d'imprévision/imprécision variable généralisée...
(fin de l'aparté)
Augmenter la Liberté en restreignant la liberté d'expression, nouvelle variante en cours au Parlement : là en particulier et de plus en plus en général, de délit en délit.
Occasion, un bon vieux marqueur de clivage gauche/droite conservatrice, le vote des immigrés étant passé (de mode). Ce qui est dommage, c'est qu'une confrontation au Parlement par monologues n'aide pas vraiment le débat. Une fois de plus, sur des questions de sociétés. Le droit de chacune à l'IVG n'étant pas mis en cause, dans les déclarations que je peux connaitre.
Comme réflexion mieux écrite sur les problèmes que pose la notion de "délit d'entrave numérique" :
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/11/30/31001-20161130ARTFIG00129-ivg-laurence-rossignol-veut-transformer-l-appel-a-la-reflexion-en-delit.php


Dernière édition par salamandre le Jeu 01 Déc 2016, 07:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 05:55

Ivg, Goldman Sachs ... Comme c'est bizzare ce qui se passe outre Atlantltique... Trump s'est branché sur ce forum...  et reprends bon nombre de ses mots clefs. What a Face Barroso va être jaloux.

Un ex de Goldman Sachs, une milliardaire, un anti-IVG... Le gouvernement Trump prend forme

Trois semaines après son élection à la tête des Etats-Unis, Donald Trump a déjà bien avancé dans la constitution de son équipe gouvernementale. Celle-ci devrait être bouclée d’ici le 15 décembre, date à laquelle le nouveau président tiendra une conférence de presse, a-t-il annoncé ce mercredi. 20 minutes fait le point sur les personnalités déjà nommées aux principaux postes.

Steve Mnuchin, le secrétaire au Trésor, un banquier de Wall Street
Steve Mnuchin, 53 ans, n’a pas d’expérience de la politique, mais a apporté tôt dans la campagne son soutien à Donald Trump. Il a d’ailleurs été directeur financier de sa campagne en avril dernier. Steven Mnuchin se voit ainsi récompensé de s’être rallié à Donald Trump au moment où les gros donateurs traditionnels du parti républicain se détournaient du candidat. C’est un ancien dirigeant de Goldman Sachs dont la proximité avec les marchés pourrait s’avérer à la fois un atout et un handicap en pleine montée du populisme.

Ce nouveau ministre de l’Economie devra appliquer les promesses de Donald Trump concernant les baisses d’impôts, mettre en œuvre la réforme fiscale pour inciter les multinationales à rapatrier leurs bénéfices, revenir sur les accords commerciaux de libre-échange et abroger l’intégralité de la loi Dodd-Frank, qui réglemente les banques depuis 2010.

Wilbur Ross, un autre investisseur de Wall Street, nommé ministre du Commerce
Wilbur Ross, 79 ans, a travaillé avec le magnat de l’immobilier lorsque certains de ses casinos traversaient des difficultés à la fin des années 1980. C’est un spécialiste du redressement des entreprises en difficultés, ce qui lui a valu le surnom le « roi des faillites ». Ses activités lui ont permis de bâtir une fortune évaluée aujourd’hui par le magazine Forbes à 2,9 milliards de dollars, le situant au 232e rang des milliardaires américains. Très bien introduit à Wall Street, il faisait partie depuis août dernier, des conseillers économiques de Donald Trump.
En charge de la politique industrielle américaine, il devra notamment œuvrer pour garder les emplois industriels aux Etats-Unis.

Tom Price, un anti-avortement, comme ministre de la Santé
Donald Trump a nommé comme ministre de la Santé Tom Price, un républicain anti-avortement et farouche opposant à la réforme de l’assurance maladie Obamacare, provoquant des réactions indignées à gauche. « Il est exceptionnellement qualifié pour mener à bien notre engagement d’abroger et de remplacer Obamacare afin de donner à tous les Américains une couverture santé abordable et accessible », a déclaré Donald Trump.

http://www.20minutes.fr/monde/1971747-20161130-ex-goldman-sachs-milliardaire-anti-ivg-gouvernement-trump-prend-forme
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 06:40

mince alors je pensais que c'était Juppé qui allait être le prochain président français, on a loupé Hillary et on va se farcir Trump...

Heureusement que nous sommes plus intelligents ! nous mettons aux commandes du pays des gens compétents qui ne coulent pas le pédalo... et on se moque des ricains qui ne sont pas encore au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 226
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 07:23

Demain, jeudi 1er décembre sera débattue à l'Assemblée Nationale la proposition de loi du groupe socialiste, qui considère que faire état sur internet des risques liés à l'avortement et proposer d'autres voies que celle de l'IVG est un "délit d'entrave numérique", passible de 30 000€ d'amende et de 2 ans de prison.

Cette proposition de loi vise les sites internet qui présentent des alternatives à l'avortement et proposent des lieux d'écoute, d'information sur les conséquences d'un avortement, cela à rebours du "tout avortement" déployé progressivement depuis 2014 :

L'IVG devient un droit fondamental : novembre 2014.
Suppression de la condition de détresse : août 2014
Suppression du délai de réflexion : avril 2015
IVG remboursée à 100% : avril 2016

Cette proposition de loi bâillonne la liberté d'expression et porte atteinte à la liberté des femmes qui ne pourront plus dire leur éventuels désarroi et souffrance suite à un avortement cela pouvant décourager des candidates à l 'avortement.


Voici le texte qui sera soumis à l ' assemblée nationale , texte qui réécrit l’article L. 2223-3 du code de la santé publique :

« Est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende le fait d’empêcher ou de tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption de grossesse (…) en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l’entourage de ces dernières par tout moyen de communication au public, y compris en diffusant ou en transmettant par voie électronique ou en ligne, des allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse. »
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 07:47

joseph1 a écrit:
Voici le texte qui sera soumis à l ' assemblée nationale , texte qui réécrit l’article L. 2223-3 du code de la santé publique :



Pour être précis, l'article  L. 2223-2 du code de la santé publique actuellement en vigueur est le suivant:

Citation :
Est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher de pratiquer ou de s'informer sur une interruption de grossesse ou les actes préalables prévus par les articles L. 2212-3 à L. 2212-8 :

- soit en perturbant de quelque manière que ce soit l'accès aux établissements mentionnés à l'article L. 2212-2, la libre circulation des personnes à l'intérieur de ces établissements ou les conditions de travail des personnels médicaux et non médicaux ;

- soit en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d'intimidation à l'encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s'informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l'entourage de ces dernières.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006687566&dateTexte=&categorieLien=cid



La proposition de loi prévoit de compléter celui-ci par un alinéa ainsi rédigé :

Citation :
«– soit en diffusant ou en transmettant par tout moyen, notamment par des moyens de communication au public par voie électronique ou de communication au public en ligne, des allégations, indications ou présentations faussées et de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur la nature, les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse ou à exercer des pressions psychologiques sur les femmes s’informant sur une interruption volontaire de grossesse ou sur l’entourage de ces dernières. »
http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion4118.asp


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 01 Déc 2016, 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 19:22

Il est remarquable de voir comment les femmes sont prises pour des "neu-neu"!
Ne sont-elles pas assez intelligentes pour faire la part des choses et prendre, elles même, leurs décisions ?
Croyez vous que, lorsque elle décident d' avorter, ce sont les écrits de quelques sites qui les feront changer d' avis? Croyez-vous qu' elles prennent ce moyen comme contraceptif?
Si l' on pénalise ces sites, on légitime leur combat on les victimise, est-ce le but recherché, ou bien par ce biais essaie-t-on de discréditer un candidat à la présidentielle?
A quand la pénalisation du personnel médical opposé à l' IVG ? Est-ce une nouvelle forme de démocratie ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 20:01

Il est bien connu que dans les régimes de gauche la parti sait ce qui est bon pour vous !

Si on ajoute le flicage du politiquement correct élevé au niveau de morale nationale officielle, les idées qualifiées de "nauséabondes" qu'il est interdit d'émettre publiquement voire même d'avoir, et les médias qui remplacent le directeur de conscience et le confesseur... on comprend tout le déplorant lorsque l'on est un esprit libre le caractère invasif de ceux qui sont aux manettes.

On est prêt à autoriser la fumette de pétard et on devrait interdire la cigarette...
Une inversion des valeurs ou des mensonges caractérisés n'arrêtent pas l'action de nos moralistes de pacotille qui parlent au nom de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 20:28

En complément à mon intervention précédente,
Pour les tenants de l' anti IVG, se pose-t-on la question du devenir de l' enfant ? Je ne le crois pas.
Un enfant non désiré sera-t-il heureux dans un tel foyer ?
Un enfant non désiré et abandonné ne peut-il être considéré comme l' équivalant d' un enfant né par GPA ?
On est en droit de ce poser la question, surtout lorsqu' on se déclare opposé à la GPA, une autre forme de marchandisation du corps de la femme!!!
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 01 Déc 2016, 23:41

mamiea a écrit:
Un enfant non désiré sera-t-il heureux dans un tel foyer ?
Un enfant non désiré et abandonné ne peut-il être considéré comme l' équivalant d' un enfant né par GPA ?
On est en droit de ce poser la question, surtout lorsqu'on se déclare opposé à la GPA, une autre forme de marchandisation du corps de la femme!!!

Le gouvernement ayant antérieurement légalisé l'adoption "pour tous", on peut remarquer qu'il y a (déjà avant d'ailleurs) beaucoup beaucoup plus de couples souhaitant adopter qu'il n'y a d'enfants à adopter, en France ou dans nos pays voisins d'Europe. Donc, listes de longue attente et recherche d'adoption dans des pays lointains. Si leurs dirigeants veulent bien.

Des anti-IVG améliorant la vie d'une femme pendant sa grossesse non désirée, mais possible, pour permettre l'adoption de l'enfant par un couple de même genre (ou pas), je ne suis pas sûr qu'il y ait un candidat à la présidentielle pour défendre cette position. Qui a pourtant, une forme de rationalité
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 226
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 03:05

Le simple fait de s'interroger moralement et à voix haute sur l'avortement,  apparaît pour Valls comme une faute morale consubstantielle.

Le fait que François Fillon ait pu ainsi publiquement indiquer qu' «à titre personnel» il était hostile à l'avortement même s'il reconnaissait  le droit légal des femmes à le pratiquer librement , dans le droit fil de la loi Veil, a été en conséquence considéré par Valls comme un crime de lèse-féminisme.

Vouloir défendre à ce point un droit à l'avortement nullement attaqué  montre peut-être   une pulsion destructrice de mort.
Le féminisme quant à lui ,semble se résumer à l 'accès aux moyens contraceptifs, l ' avortement étant considéré comme l 'un d 'entre eux.
La femme occidentale  n 'est l 'avenir ni de l 'homme ni de la société.

à lire :
http://www.lepoint.fr/presidentielle/actualite/manuel-valls-cible-francois-fillon-sur-l-ivg-16-12-2016-2091089_3131.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 03:54

joseph1 a écrit:
à lire :
http://www.lepoint.fr/presidentielle/actualite/manuel-valls-cible-francois-fillon-sur-l-ivg-16-12-2016-2091089_3131.php


Cet article est intéressant car les propos lucides de Manuel Valls sur la place des femmes dans l'espace public reflètent hélas une triste réalité dont sont victimes nombre de femmes de banlieue....

http://www.lepoint.fr a écrit:
« Dans certains quartiers, les femmes sont tout bonnement exclues de l'espace public », a pointé l'ancien Premier ministre, qui veut « lutter contre le sexisme ordinaire ». « Quarante pour cent des femmes selon certaines enquêtes admettent qu'elles ont déjà dû renoncer à fréquenter un lieu. Des cafés par exemple. Cet ordre machiste, qui n'est pas qu'un ordre religieux, doit être combattu au nom même des valeurs de la République », a souligné Manuel Valls, en appelant à « frapper fort » sur ce sujet.
Source: http://www.lepoint.fr/presidentielle/actualite/manuel-valls-cible-francois-fillon-sur-l-ivg-16-12-2016-2091089_3131.php



Voir sur ce forum: http://www.plateaufontenay.net/t2548-femmes-de-banlieue-populaire-en-lutte-pour-une-place-au-cafe
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1236
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 04:01

Il devient difficile de comprendre la ou plutôt les démarches de Manuel Valls qui du temps de ses responsabilité à la tête du gouvernement a longtemps eu des idées libérales et novatrices alors qu'aujourd'hui qu'il est en campagne tourne plus ou moins le dos à ce qu'il défendait hier. Curieux bonhomme qui ne me paraissait pas versatile à ce point, ses réflexions sur le 49-3 en étant l'illustration.
Je crains que ce soit dur pour lui cette campagne car nombreux celles et ceux prêts à lui savonner la planche dans son camps.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 04:09

@ Robin

Un peu hors sujet dans cette discussion sur l'avortement mais j'ai posté sur le forum deux documents qui pour moi expliquent pas mal de choses...

Il s'agit d'une part d'un article sur les positions exprimées par Manuels Valls durant la primaire 2011, positions où il se démarquait du projet socialiste.... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2916-manuel-valls-2011

Et il s'agit d'autre part d'un article qui explique les difficultés rencontrées par tous les collaborateurs de Hollande pour travailler avec celui-ci... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2945-hollande-bashing#89212
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1236
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 04:31

Oui, vous avez raison c'est hors sujet si ce n'est le lien avec l'attitude de Manuel Valls au concernant la place des femmes aujourd'hui qu'il défendait avec vigueur.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Dim 18 Déc 2016, 05:36

A la limite le sujet abordé importe peu.
Nous sommes au cœur d'une lutte pour le pouvoir où on brûle ce que l'on a adoré et inversement.
La seule motivation à ces revirements n'ayant plus rien à voir avec la logique ou un idéal politique mais relève de la démagogie et du clientélisme pour atteindre le but recherché à savoir le pouvoir !

Actuellement on ne s'occupe même plus de gouverner le pays avec un minimum de cohérence on distribue le fric que l'on a pas donc que l'on emprunte.
On a tondu les gens pendant 4 ans et on va raser gratis...

Le sens de l'état est aux abonnés absents !

Un exemple frappant : on va supprimer le 49/3 alors que l'on ne s'est pas privé de l'utiliser... il serait simple de s'abstenir de tripatouiller la constitution puisque c'est le pouvoir en place qui en a la maitrise... et au lieu de supprimer un article de la constitution de ne pas l'employer.
Il était plus simple de crier à la dictature lorsque les adversaires faisaient la même chose.

Ces gesticulations me rappellent le stupide épisode de la déchéance de nationalité qui a défrayé la chronique pour un résultat néant.
Là encore un cinoche improbable alors qu'il suffisait si on voulait aboutir de modifier deux articles de loi.

On fait des "coups" pour occuper la scène du barnum et on ne gère pas la boutique, on s'occupe du programme potentiel des adversaires, on se tire dans les pattes entre alliés. Quel spectacle !
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2093
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 19 Déc 2016, 05:44

Citation :
L 'avortement pose une question d'éthique primordiale qui va au delà du slogan : " notre corps nous appartient ".

La femme est responsable de l'enfant qu'elle porte . Le corps de la femme n'est pas seul en cause, il s'agit aussi du corps de l'enfant. Cet enfant n'est pas libre de choisir ou non de mourir. Là est le problème.
Incroyables Français! Quarante ans après la loi Veil certains esprits radicaux remettent le couvert sur lIVG. Personnellement je pense qu'il y a des sujets actuels beaucoup plus importants à débattre.
Comme ces enfants qui meurs en Syrie sous les bombes, d'autres qui meurs de faim en Afrique.
Allons un peu de sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 19 Déc 2016, 06:05

A ce jour je n'ai pas encore entendu d'homme politique d'envergure se lancer dans une manœuvre d'abolition de l'IVG.
Il est vrai qu'au lieu de traiter les réelles difficultés il est plus facile d'inventer les problèmes qui ne se posent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1236
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 19 Déc 2016, 06:27

Matmut a raison. Il y a bien d'autres sujets de préoccupation que de remettre le couvert sur une affaire sur laquelle tout à déjà été dit et redit.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 20 Déc 2016, 22:29

Un site à connaitre....



http://www.ivglesadresses.org
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 20 Déc 2016, 23:10

Une idée stupide en passant : si au lieu d'avorter on tentait de ne pas être enceinte ?

Mais il est vrai que c'est compliqué et que cela requiert un peu d'attention... les vieux cons de la génération "pilule" et quelques autres méthodes y pensaient déjà et arrivaient à des résultats probants.

Avec l'IVG c'est plus simple : on n'a pas à penser ou à réfléchir on téléphone.
L'avortement par internet n'est pas au point mais ça va venir !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 20 Déc 2016, 23:29

tonton christobal a écrit:
Une idée stupide en passant : si au lieu d'avorter on tentait de ne pas être enceinte ?


J'ai toujours dit et aussi écrit sur ce forum que l'IVG n'était pas une méthode de contraception mais un pis aller quand celle-ci n'avait pas été utilisée ou avait échoué...

Parce qu'elles sont souvent en détresse, il est important que les femmes qui doivent y avoir recours soient bien orientées et ne perdent pas un temps précieux au risque de se retrouver "hors délai"...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 20 Déc 2016, 23:54

a.nonymous a écrit:



J'ai toujours dit et aussi écrit sur ce forum que l'IVG n'était pas une méthode de contraception mais un pis aller quand celle-ci n'avait pas été utilisée ou avait échoué...

Parce qu'elles sont souvent en détresse, il est important que les femmes qui doivent y avoir recours soient bien orientées et ne perdent pas un temps précieux au risque de se retrouver "hors délai"...

Le problème est que l'IVG devient pour nombre de gens LA méthode de contraception... avec tout de même à la clé quelques inconvénients qu'il n'est pas bon de lister sous peine de se retrouver une fois de plus chez les fachos.


Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1236
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 21 Déc 2016, 06:18

Oui l'IVG n'est pas une partie de plaisir loin s'en faut mais il faut bien reconnaître qu'il constitue un rempart face à une négligence ponctuelle, par contre je ne crois pas que les femmes dans leur grande majorité considère cette pratique comme un substitue à la bonne vielle "capote"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 21 Déc 2016, 09:37

Robin a écrit:
Oui l'IVG n'est pas une partie de plaisir loin s'en faut mais il faut bien reconnaître qu'il constitue un rempart face à une négligence ponctuelle, par contre je ne crois pas que les femmes dans leur grande majorité considère cette pratique comme un substitue à la bonne vielle "capote"

Vous seriez surpris par l'ampleur du phénomène... et encore plus par les profils des femmes qui sont le plus souvent dans cette situation.

C'est confondant !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 21 Déc 2016, 19:18

Soyons clair et parlons chiffre,
https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/avortements-contraception/avortements/

Plus que des paroles plus ou moins dirigées les chiffres sont parlant (voir ceux concernant la contraception). Si quelques femmes utilisent l' IVG comme contraceptif elles se mettent en danger (et encore faudrait il étudier les raisons de ce choix, forcé ou voulu?) il n' en demeure pas moins que cette opération n' est pas anodine ni en terme psychologique ni de santé (risque de stérilité).
Alors un peu de réflexion et de tenue SVP.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 03:45

Certains veulent remettre en cause un droit important pour les femmes.....

http://tempsreel.nouvelobs.com a écrit:
#IVG Deux membres de l'équipe de François Fillon participeront à une manifestation anti-IVG ce dimanche

Publié le 22/01/17 à 8:41

Jean-Frédéric Poisson, conseiller politique de François Fillon pour la présidentielle, et Madeleine de Jessey, porte parole de Sens Commun, et membre de l'équipe de campagne du candidat Les Républicains prendront part ce dimanche à une manifestation anti-IVG à Paris selon les informations de "Mediapart".

La 11eme édition de la "marche pour la vie" a pour but selon ses organisateurs de "promouvoir un nouveau modèle de société qui ne banalisera plus l’interruption volontaire de grossesse en proposant une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220 000 avortements annuels".

Le collectif En marche pour la vie, regroupe cinq associations dont Choisir la vie, la fondation Lejeune, Renaissance catholique ou les Survivants.

L'Assemblée nationale doit se prononcer la semaine prochaine sur l'adoption définitive d'une proposition de loi prévoyant de pénaliser les sites pratiquant de la "désinformation" sur l'IVG, adoptée début décembre au Sénat. L'Eglise catholique en France, par la voix de ses évêques, a vivement critiqué la création de ce délit d'entrave numérique, dénonçant une atteinte "grave" aux libertés.
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/32669-ivg-membres-equipe-francois-fillon-participeront.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 05:35

Nous avons je crois des ministres musulmans au gouvernement... doit on penser que ces personnes sont favorables au terrorisme islamique ?

C'est aussi intelligent et cohérent que d'affirmer que les convictions personnelles d'un homme ou d'une femme politique sont telles qu'il ou elle va modifier la loi pour la mettre en phase leurs idées morales ...

A ce jour sauf erreur de ma part il y a des personnalités politiques qui sont réservés sur la question de l'avortement, peut on affirmer qu'elles envisagent de changer la loi ?

Une fois de plus nous sommes dans le procès d'intention.

Il y a des élus communistes dois je penser qu'ils envisagent d'ouvrir des goulags pour y placer leurs adversaires ?
Dans l'affirmative je souhaite en être avisé.

Lorsque des gens intelligents oublient leur sens critique voire le bons sens c'est dommage !

C'est sans doute un effet pervers de la politisation des esprits.


Dernière édition par tonton christobal le Lun 23 Jan 2017, 07:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 226
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 07:31

Certains veulent remettre en cause un droit important pour les femmes.....



http://tempsreel.nouvelobs.com a écrit:
IVG Deux membres de l'équipe de François Fillon participeront à une manifestation anti-IVG ce dimanche

Publié le 22/01/17 à 8:41

Jean-Frédéric Poisson, conseiller politique de François Fillon pour la présidentielle, et Madeleine de Jessey, porte parole de Sens Commun, et membre de l'équipe de campagne du candidat Les Républicains prendront part ce dimanche à une manifestation anti-IVG à Paris selon les informations de "Mediapart".

La 11eme édition de la "marche pour la vie"  a pour but selon ses organisateurs de "promouvoir un nouveau modèle de société qui ne banalisera plus l’interruption volontaire de grossesse en proposant une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220 000 avortements annuels".

Le collectif En marche pour la vie, regroupe cinq associations dont Choisir la vie, la fondation Lejeune, Renaissance catholique ou les Survivants.

L'Assemblée nationale doit se prononcer la semaine prochaine sur l'adoption définitive d'une proposition de loi prévoyant de pénaliser les sites pratiquant de la "désinformation" sur l'IVG, adoptée début décembre au Sénat. L'Eglise catholique en France, par la voix de ses évêques, a vivement critiqué la création de ce délit d'entrave numérique, dénonçant une atteinte "grave" aux libertés.


Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/32669-ivg-membres-equipe-francois-fillon-participeront.html[/quote]



C 'est aussi un "droit important " pour le bébé à naître.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 07:56

en fait il y a les idées contre lesquelles on est fondé à manifester et les autres contre lesquelles il est inconvenant de s'opposer...

C'est simple il suffit de demander aux directeurs de pensée labellisés et autorisés la marche à suivre.

NB : on ne s'interroge naturellement pas sur l'usage de l'avortement en lieu et place des mesures de contrôle des naissances... il est vrai qu'elles peuvent être contraignantes et que les tronches molles auront du mal à les appliquer.
On va se faire avorter, c'est plus simple et au moins on n'est pas obligé de penser...

Pour les cas relevant de la justice pénale c'est un autre aspect de la question que l'on ne se privera pas de mettre en avant pour fausser le débat.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 08:13

J'ai toujours pensé que l'IVG ne devait pas être considéré comme un moyen contraceptif mais comme un pis-aller...

Parce que certaines femmes peuvent se trouver à ne pas avoir d'autre choix et au delà de tout procès d'intention, je suis inquiet quand l'entourage d'un candidat à la présidence de la République participe à une manifestation anti-IVG....
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 19:08

https://fr.wikipedia.org/wiki/Interruption_volontaire_de_grossesse a écrit:
Le nombre total d'IVG dans le monde en 2003 a été estimé à 42 millions, soit un taux de 29 IVG pour mille femmes en âge de procréer. Ce taux est de 12 ‰ en Europe occidentale, de 17 ‰ en Europe du Nord, de 18 ‰ en Europe du Sud, de 21 ‰ globalement aux États-Unis et au Canada, de 44 ‰ en Europe de l'Est. En France, chaque année (pour les années 2000) il y a environ 201 000 à 215 000 avortements, soit 14 pour 1000 femmes de 15 à 49 ans.

La tendance est globalement à la baisse par rapport à 1995, année où avaient été pratiqués 46 millions d'IVG dans le monde, soit un taux de 35 IVG pour mille femmes en âge de procréer. Cette baisse est particulièrement forte en Europe de l'Est, où le taux a baissé de 51 % entre 1995 et 2003, contre 17 % à l'échelle mondiale. Si le nombre global d'avortements a diminué entre 1995 et 2003, le nombre d'avortements pratiqués dans des conditions dangereuses a stagné à près de 20 millions au niveau mondial, et a augmenté de 10 % en Afrique, où le taux a cependant diminué en raison de l'accroissement du nombre de femmes en âge de procréer.

Rapporté au nombre de grossesses menées à terme, il y avait, en 2003, 31 avortements pour cent naissances vivantes dans le monde, avec un pic de 105 avortements pour cent naissances vivantes en Europe de l'Est.

Considérer l' IVG comme moyen de contraception ne parait plus que douteux, combien de femmes utilisent la pilule ou autre, véritable moyen de contraception ?

A quand la prochaine étape l' interdiction des contraceptifs (cette pratique a bien pour but d' éviter des grossesses!) puis suivra la suppression du droit de vote et de divorce pour les femmes.

Tiens voila de nouveaux djihadistes!!!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 19:16

Tout cela va accoucher d'une souris. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 23 Jan 2017, 20:41

Les pussy cat sont aux aguets

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 30 Juin 2017, 21:05

http://www.lemonde.fr a écrit:
Mort de Simone Veil, icône de la lutte pour les droits des femmes

L’ancienne déportée, ancienne ministre de la santé et femme politique, est décédée à l’âge de 89 ans.

LE MONDE | 30.06.2017 à 10h55 • Mis à jour le 30.06.2017 à 10h58 | Par Anne Chemin

Simone Veil est morte à l’âge de 89 ans, a fait savoir sa famille vendredi 30 juin. L’ancienne déportée incarne – à sa manière – les trois grands moments de l’histoire du XXe siècle : la Shoah, l’émancipation des femmes et l’espérance européenne. Au cours de sa vie, Simone Veil a en effet épousé, parfois bien malgré elle, les tourments d’un siècle fait de grandes désespérances mais aussi de beaux espoirs : elle fait partie des rares juifs français ayant survécu à la déportation à Auschwitz, elle symbolise la conquête du droit à l’avortement et elle est l’une des figures de la construction européenne.

A LIRE, SA BIOGRAPHIE SUR LE SITE DU MONDE: http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2017/06/30/mort-de-simone-veil-icone-de-la-lutte-pour-les-droits-des-femmes_5153554_3382.html


---/---
Source: http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2017/06/30/mort-de-simone-veil-icone-de-la-lutte-pour-les-droits-des-femmes_5153554_3382.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 30 Juin 2017, 21:40



Dernière édition par Libellule le Ven 30 Juin 2017, 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Ven 30 Juin 2017, 21:43

Un exemple a suivre, bien au dessus des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Sam 01 Juil 2017, 21:42

L’engagement méconnu de Simone Veil pour l’environnement
Jean-Marc Proust

On connaît peu cette facette de sa vie publique: Simone Veil était également une femme engagée, de longue date dans la protection de l’environnement. Elle a notamment contribué à établir un dialogue entre les collectivités, les associations et les industriels.

Sans doute commence-t-elle à appréhender le sujet en 1987, lorsqu’elle devient présidente du Comité français pour l'Année européenne de l'environnement. La question est alors secondaire dans le débat politique. Simone Veil réunit autour d’elle des élus, de sensibilités diverses, mais aussi des chercheurs, des associations ONG, des collectivités locales et des entreprises. Elle réussit, c’était loin d’être évident à l’époque, à les faire dialoguer.

Sa personnalité, son autorité aussi, facilitent ce dialogue. Ce comité avait vocation à être éphémère. Elle décide de le consolider (et il existe encore aujourd’hui sous le nom de Comité 21). Elle en garde la présidence, jusqu’au moment où elle en démissionnera pour rejoindre le gouvernement Balladur en 1993.

Entretemps, elle aura notamment participé au Sommet de Rio (1992), dont elle revient avec des questions nouvelles pour elle, dont celle du réchauffement climatique et la protection des espèces menacées. Elle s’interroge alors, à mi-chemin entre la philosophie et la cause environnementale: faut-il tout protéger? Y compris les virus ?

Dans les débats qu’elle anime, deux restent marquants. Le premier confronte les points de vue, résolument antagonistes, de Greenpeace et d’industriels français, notamment de la pétrochimie. Des deux côtés, cette discussion fait peur. Le débat sera ferme, courtois, les points de vue irréconciliables mais le débat a eu lieu.

Dans une autre conférence, le président de Peugeot, Jacques Calvet, expose ses griefs vis-à-vis de Bruxelles, qui lui impose des normes environnementales excessives (on parle alors beaucoup du pot catalytique). D’autres présidents de grands groupes relaient ce discours, évoquant les difficultés qu’ils rencontrent à s’adapter à des contraintes qualifiées de technocratiques.

Colère froide de Simone Veil qui prend la parole. C’est l’ancienne présidente du Parlement européen qui parle. Elle a vu, des années durant, les industriels de la plupart des pays, et notamment l’Allemagne, porter des exigences environnementales fortes, proposant des normes qui correspondaient à leurs procédés industriels.

«Et vous, les industriels français, on ne vous voit jamais à Bruxelles. Vous pensez que vous pouvez continuer à polluer tranquillement. En revanche, lorsqu’il s’agit de demander des délais, des reports, de ne pas appliquer la loi qui a été votée, vous êtes les premiers. C’est intolérable. C’est irresponsable. Faites des efforts ils seront soutenus au niveau européen.»

En quelques phrases, elle a conjugué ses engagements environnementaux et européens et dit publiquement ce que l’on tait d’ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2093
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 03 Juil 2017, 03:28

Simone Veil, grande dame dont notre pays peut être fier.
Européenne convaincue, ministre de la santé héroïque qui a défendue bec et ongles la légalisation de l'IVG, à l'assemblée nationale, sous les quolibets ( et je suis gentil) des députés de sa propre majorité.
Épaulée finalement par J.Chirac qui l'avait envoyée au charbon devant une assemblée misogyne,elle a finalement obtenue une majorité droite/gauche pour faire passer sa loi.
Elle restera avec Robert Badinter porteur de la loi sur l'abolition de la peine de mort une des grandes figures politique françaises du XXeme siècle.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 11 Jan 2018, 14:41

Et pendant ce temps en Pologne l'église catholique est à la manœuvre assimilant l'IVG à un assassinat ce qu'il n'est pas .....

Citation :
Le débat sur l'avortement relancé au Parlement polonais

AFP, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 02h25

L'avortement pourrait être presque totalement interdit en Pologne au terme d'un débat entamé mercredi par les députés, plus d'un an après "la protestation noire" des femmes contre une précédente tentative dans ce pays catholique où l'IVG est déjà fortement limitée.

Le Parlement polonais, dominé par les conservateurs nationalistes de Droit et Justice (PiS) a décidé dans la soirée d'envoyer en commission une législation durcissant les conditions pour autoriser un avortement en Pologne.

Un deuxieme projet d'initiative citoyenne, libéralisant l'IVG, a lui été rejeté après un débat houleux de quelques heures.

Le texte envoyé en commission, déposé fin novembre par le Comité Stop Avortement, doit interdire "l'avortement eugénique", celui décidé en raison d'une  malformation du fœtus constatée grâce à un examen prénatal.

Ce genre de problème est à l'origine de 1.046 avortements, soit 96% des IVG pratiquées légalement en Pologne en 2016, selon Kaja Godek, une responsable de Stop Avortement.

"Le projet, très bref, prévoit d'enlever de la loi en vigueur la possibilité de tuer les enfants handicapés ou risquant de l'être", a expliqué Mme Godek à l'AFP.

Si cet amendement à la loi actuelle - fruit d'un compromis laborieusement atteint en 1993 - est voté, l'IVG ne sera plus autorisée que dans deux cas: risque pour la vie ou la santé de la mère et grossesse résultant d'un viol ou d'un inceste.

"Il existe un grand consensus en Pologne quant à l'interdiction de tuer les enfants handicapés. En deux mois, la proposition a été signée par un nombre record de 830.000 personnes", assure Mme Godek.

Le président Andrzej Duda, proche de l'Église catholique, s'est engagé en novembre à promulguer la loi une fois adoptée.

"Je signerai la loi interdisant l'avortement eugénique, avant tout pour supprimer le droit de tuer des enfants atteints du syndrome de Down" (trisomie 21), avait déclaré le chef de l'État.

La proposition est moins restrictive que celle qui avait provoqué en 2016 de grandes manifestations de femmes vêtues de noir dans plusieurs villes de Pologne et avait finalement été rejetée par le Parlement.

Ce texte prévoyait des peines allant jusqu'à cinq ans de prison pour les médecins et autres personnes participant à l'IVG, y compris pour les patientes elles-mêmes, mais autorisait le juge à renoncer à punir ces dernières.

Plus de cent personnes, adversaires du durcissement de la législation et défenseurs du libre accès à l'IVG, vêtues de noir, ont manifesté devant le parlement polonais pour "défendre les droits de l'Homme et les droits des femmes", a constaté un journaliste de l'AFP.
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 11 Jan 2018, 14:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 11 Jan 2018, 14:44

Citation :
---/---
"Je réfléchis très sérieusement à émigrer. J'aime beaucoup mon pays, mais le climat politique change tellement que je n'imagine pas faire naître et élever mes enfants ici", a dit une femme de 32 ans, Kamila Radecka.

En face, une quinzaine de manifestants pro-vie ont installé un grand écran projetant des images de corps de bébés ensanglantés et un grand haut-parleur diffusant des cris d'enfants. "L'avortement est le meurtre d'un enfant innocent", a lancé un des militants, Maciej Wiewiorka.

- 'Une Pologne européenne' -

La proposition libérale rejetée prévoyait la libéralisation de l'IVG jusqu'à la 12e semaine de grossesse pour des raisons psychologiques et sociales, ainsi que l'introduction de l'éducation sexuelle dans les écoles et un accès libre à "la pilule du lendemain".

"Souvenez-vous de la vague de protestations qu'un projet ultérieur avait déclenché en 2017", a mis en garde les députés Barbara Nowacka en défendant son projet libéral baptisé "Sauvons les femmes 2017".

"Les droits de la femme ont été sévèrement limités depuis plus d'un an, on a limité l'accès à la contraception, aux droits reproductifs", a-t-elle déclaré.

"Nous voulons une Pologne normale, européenne".

Depuis leur arrivée au pouvoir il y a deux ans, les conservateurs ont introduit plusieurs mesures alignées sur les vues de la puissante Église catholique.

Le gouvernement PiS a notamment mis fin dès mi-2016 au programme de financement de la fécondation in vitro par l'État. En mai 2017, il a limité l'accès à "la pilule du lendemain", désormais accessible uniquement sur prescription médicale.
https://actu.orange.fr/monde/le-debat-sur-l-avortement-relance-au-parlement-polonais-CNT000000VhfNR.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3793
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Jeu 11 Jan 2018, 15:39

Quand l'église remplace l'état on court à la catastrophe

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 15 Jan 2018, 20:48

Gérard a écrit:
Quand l'église remplace l'état on court à la catastrophe

Je note tout de même que les pays où l'église semble avoir le plus d'importance sont les anciens pays communistes... ça fait réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Lun 15 Jan 2018, 23:20

Bien pire pour les femmes polonaises que les agissements de Weinstein ou les propos de Deneuve !


Citation :
En Pologne, le gouvernement s’apprête à rendre l’avortement quasi impossible

L’opposition polonaise s’est discréditée à l’occasion d’un vote sur l’interruption volontaire de grossesse.

LE MONDE | 15.01.2018 à 12h08 | Par Intérim (Varsovie)

La proposition de libéralisation de l’avortement a été rejetée à neuf voix près en première lecture, alors que 39 élus des partis libéraux étaient absents lors du vote. Furieux, des défenseurs des droits des femmes ont manifesté le week-end du 13 janvier à Varsovie pour dénoncer une « honte ».

En Pologne, le parti ultraconservateur Droit et justice (PiS), au pouvoir depuis 2015, vient de faire coup double en se rapprochant d’une interdiction quasi-totale de l’avortement, tout en semant la discorde dans l’opposition.

La semaine du 8 janvier, les députés polonais devaient se prononcer sur deux initiatives citoyennes visant à réformer, dans des directions opposées, le droit de l’avortement. Le projet de durcissement a été envoyé en commission pour examen, mais pas la proposition de libéralisation, rejetée à neuf voix près en première lecture, alors que 39 élus des partis libéraux étaient tout bonnement absents de la salle au moment du vote. Furieux, des défenseurs des droits des femmes ont manifesté le week-end du 13 et du 14 janvier dans plusieurs grandes villes pour dénoncer une « honte ».

Comptant parmi les plus restrictives en Europe, la réglementation polonaise actuelle interdit l’avortement sauf dans trois cas de figure : si la grossesse met en danger la vie de la femme enceinte, si elle résulte d’un acte criminel, ou si le fœtus est atteint d’une grave malformation.

Fruit d’un « compromis » passé il y a vingt-cinq ans entre conservateurs et libéraux, cette loi continue de satisfaire une majorité relative de Polonais. En revanche, pour les catholiques radicaux soutenus par l’épiscopat, le millier d’avortements pratiqués légalement chaque année en Pologne représente toujours autant de « meurtres » de trop.

A l’inverse, l’association de planning familial Federa relève que « la loi de 1993 est violée de façon chronique » car, même dans les situations où elle autorise le recours à l’avortement, il existe des régions entières où aucun médecin n’accepte de le pratiquer, soit par peur d’être poursuivi en justice, soit en raison d’une « utilisation abusive de la clause de conscience ».
---/---
http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2018/01/15/en-pologne-le-gouvernement-s-apprete-a-rendre-l-avortement-quasi-impossible_5241889_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 16 Jan 2018, 01:49

Pas évident.. . Peut étre que pour les polonais l'avortement n'est pas necessaire.

Il semble le monde référence internationale ne soit pas dans la logique polonaise.
Sinon les anti avortement ne seraient pas majoritaires sauf complot... comme chez nous avec les taxes pour petits vieux.
En France doit on penser que ceux qui veulent l'augmentation des impôts sont majoritaires ? Sans nul doute oui puisque les élus votent pour... La logique trouve ses limites...

Que se passe t il dans les pays où il n'y a pas de cathos ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12990
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mar 23 Jan 2018, 23:47

Des catholiques réactionnaires sont encore descendus dans la rue dimanche pour tenter de peser sur la société et faire reculer les droits des femmes...

Plus que jamais il faut empêcher les religieux de tous poils de peser sur notre société !


Citation :
Mis à jour le 22 janvier 2018 à 7h33
Manif contre l'avortement à Paris
AFP
Plusieurs milliers de personnes opposées à l’avortement, mais aussi à l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) ou encore à l’euthanasie ont défilé dimanche à Paris sous la pluie, alors que s’engage la révision des lois de bioéthique.

La marche s’est déroulée sous le slogan «Je souris, maman a choisi la vie».

Affiches multicolores, produits dérivés dont des sweats à capuche floqués «j’aime la vie», la 12e «Marche pour la vie» est partie de la porte Dauphine en direction du Trocadéro, sous la pluie. Selon la préfecture de police, ils étaient 8.500 participants, 40.000 selon les organisateurs.

Première cible des manifestants, l’Interruption volontaire de grossesse (IVG). Une pancarte montrant un foetus proclamait «C’est mon corps pas ton choix».
---/---
Alors que viennent de s’ouvrir les États généraux dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique de 2011, les participants à la Marche, venus de toute la France et souvent en famille, ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d’euthanasie.

«La PMA sera au coeur de la vie politique en 2018», a estimé Victoire de Gubernatis, porte-parole de la Marche. Le mouvement, qui voit dans la PMA «l’homme trié, congelé, manipulé», s’oppose à son élargissement aux couples de femmes et aux femmes célibataires et réclame aussi une révision de la législation actuelle.

Autre sujet, la fin de vie, des pancartes affirmant que «sédation définitive euthanasie active» ou clamant «soignez-moi, ne me tuez pas».
---/---
Aucune personnalité politique n’était attendue, mais le député européen polonais Marek Jurek est venu parler de la situation de son pays où les ultraconservateurs souhaitent limiter encore le droit à l’IVG, déjà très restreint.

Initiée par un collectif d’associations En marche pour la vie, qui réunit notamment Choisir la vie, la fondation Jérôme Lejeune, Renaissance catholique ou les Survivants, la «Marche pour la vie» dénonce la «banalisation» de l’IVG et prône «une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220.000 avortements annuels».

Le nombre d’IVG en France est d’un peu plus de 200.000 par an, avec un taux de recours quasi stable depuis 2006.
https://www.lesoleil.com/actualite/monde/manif-contre-lavortement-a-paris-6a6e6ab42112f334f927b43aa7dc01b3
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 24 Jan 2018, 02:45

C'est original ! En France  où n'importe qui peut manifester pour ou contre à peu près n'importe qui ou quoi on devrait interdire aux cathos de manifester .

Cette vision de la pratique de la démocratie me surprend...

On revient à ma constatation : des gens de gauche manifestent les gens de droite laissent faire.
Si des gens de droite manifestent la gauche fait une contre manifestation ou veut l'interdire... exemple type de la démocratie.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15181
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 24 Jan 2018, 03:02

Marche pour la vie : cinquante manifestants cagoulés attaquent un car

/ Lundi 22 janvier 2018 à 22:5526

Faits-divers. Un car de la Marche pour la vie de l’association familiale catholique a été bloqué à Rennes par une cinquantaine de manifestants cagoulés. Ils  ont tenté d'y mettre le feu.
Ils ont vécu trois heures d’angoisse. Dimanche matin, vers 07h45, les passagers du car affrété par les Associations Familiales Catholiques, en provenance de Vannes (56) et passant par Rennes pour se rendre à la Marche pour la Vie tenue à Paris dimanche 21 janvier, ont été visés par une embuscade particulièrement violente. Comme le relate Le Télégramme dans son édition de ce lundi, le car est tombé dans un guet-apens tendu par une cinquantaine d’individus au visage masqué par des cagoules et des capuches.

Après avoir disposé des barrières à l’avant et à l’arrière du car pour le bloquer, un des manifestants a jeté un fumigène à l’intérieur du véhicule, brulant le manteau d’un homme et le pull-over d’une jeune femme. Si un drame a sans doute été évité, la quinzaine de passagers, âgés de 15 à 75 ans, a été particulièrement choquée. “Au début, il faisait nuit. Ils jouaient du tam-tam, lançaient des cris de haine, dansaient autour du car et nous prenaient en photo, raconte l’un d’entre eux dans les colonnes du Télégramme. Ils ont même réussi à prendre une des feuilles de présence. Des passagers sont descendus pour parlementer avec eux. En vain.”

Trente minutes après le début du blocage, l’arrivée de la police a permis d’enlever les barrières avant que le car ne soit escorté sur une centaines de mètres avant de prendre l’autoroute. Aucune plainte n’a pour l’heure été signalée.

https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/marche-pour-la-vie-cinquante-manifestants-cagoules-attaquent-un-car-92642

------------------------

Finalement nos terroristes de banlieue ont fait des émules... on n'arrête pas le progrès.

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 226
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil   Mer 24 Jan 2018, 04:00



Les Catholiques sont mal-aimés. Ce sont les seuls qui disent : " avorter c 'est tuer". Cette vérité dérange.


Dernière édition par joseph1 le Mer 24 Jan 2018, 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contraception, avortement, IVG - Lucien Neuwirth - Simone Veil
» Décès de Lucien Neuwirth - SAS
» SIMONE VEIL - UNE FEMME, UNE VRAIE
» Mort de Simone Veil
» Simone Weil a la dent dure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: