Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le genre veut rentrer à l'école.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Le genre veut rentrer à l'école.   Dim 26 Jan 2014, 04:26

Rappel du premier message :

J 'ouvre un post se rapportant à l'étude du genre à l'école.
Ce sujet me semble d'importance .
Je propose à votre attention un texte publié ce jour par "Saphirnews"


La théorie du genre à l'école, un débat qui mobilise en France
Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Samedi 25 Janvier 2014


Depuis quelques semaines, des parents s’inquiètent. La théorie du genre serait doucement enseignée à leurs enfants dans les écoles publiques. Sous couvert d’y mettre en place un programme de lutte contre les inégalités homme-femme et l'homophobie, l'Education nationale voudrait enseigner aux enfants qu'ils peuvent choisir leur identité sexuelle, dénoncent des militants. Ces derniers ont décidé de s’organiser contre un projet éducatif que le gouvernement nie mettre en place mais qui prête à controverse. Saphirnews fait le point
http://www.saphirnews.com/La-theorie-du-genre-a-l-ecole-un-debat-qui-mobilise-en-France_a18317.html#last_comment
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 06:04

paulau a écrit:
« la lutte contre les stéréotypes de genre et l’homophobie doit être menée avec force, à tous les niveaux d’enseignement. Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire », extrait du livre programme de Peillon Refondons l’école , Seuil, février 2013, page 128.



Et c'est une très bonne chose qui n'a rien à voir avec les théories complotistes de de l'extrême droite qui s'en donne à coeur joie (comme dimanche dernier dans la rue) avec l'homophobie, le racisme, l'antisémitisme et autres fléaux.

Et oui effectivement les les stéréotypes doivent être remis en question. Les manuels de lecture qui disant dans les années 70 : "papa fume au salon pendant que maman fait la cuisine" c'est légèrement dépassé.


Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3106
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 06:54

Loïc a écrit:


Et oui effectivement les les stéréotypes doivent être remis en question. Les manuels de lecture qui disant dans les années 70 : "papa fume au salon pendant que maman fait la cuisine" c'est légèrement dépassé.


Dans les années 70 le communisme était présenté comme l'avenir de l'humanité, aujourd'hui on voit bien que cela est complètement dépassé et surtout complètement archaïque.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 08:17

Loïc a écrit:
paulau a écrit:
« la lutte contre les stéréotypes de genre et l’homophobie doit être menée avec force, à tous les niveaux d’enseignement. Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire », extrait du livre programme de Peillon Refondons l’école , Seuil, février 2013, page 128.



Et c'est une très bonne chose qui n'a rien à voir avec les théories complotistes de de l'extrême droite qui s'en donne à coeur joie (comme dimanche dernier dans la rue) avec l'homophobie, le racisme, l'antisémitisme et autres fléaux.

Et oui effectivement les les stéréotypes doivent être remis en question. Les manuels de lecture qui disant dans les années 70 : "papa fume au salon pendant que maman fait la cuisine" c'est légèrement dépassé.



Maintenant c'est papa Jean-Jacques fume au salon et maman Victor va au karaté... c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 08:23

C'est là où vous faites erreur.

Dans ce cas là, c'est "papa Jean-Jacques" et "papa Victor".

Les temps changent, les moeurs et la société aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 08:32

Loïc a écrit:
C'est là où vous faites erreur.

Dans ce cas là, c'est "papa Jean-Jacques" et "papa Victor".

Les temps changent, les moeurs et la société aussi.



Je suis excusable car pour ma part je suis un "traditionnel" vous êtes sans doute plus avancé que moi dans le fonctionnement du nouveau couple.

L'un dans l'autre finalement il semble que vous puissiez vous y retrouver... moi il faut que je prenne le temps de m'adapter mais il est à craindre que je sois un cas désespéré... un facho réac imperméable aux nouveautés.

Cette brave jeannette Vermersch doit se retourner dans sa tombe en voyant les dérives actuelles du PC... il est vrai qu'avant de mourir elle en avait vu d'autres avec sa famille...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeannette_Vermeersch

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13672
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 09:37

tonton christobal a écrit:
Maintenant c'est papa Jean-Jacques fume au salon et maman Victor va au karaté... c'est mieux !

Un charmant petit couple (désolé c'est en anglais)...

http://www.huffingtonpost.com/2013/07/23/transgender-teenage-couple-arin-andrews-katie-hill_n_3639220.html




Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 16:04

Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 16:14

KIK a écrit:
Paulo vous avez une façon expéditive de juger les enseignants. Vos excès insultants vous enlèvent toute crédibilité.


Enfants d’enseignants, ces "chouchous" de l’école
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/05/08/enfants-d-enseignants-ces-chouchous-de-l-ecole_3173567_1473688.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 16:51

Je ne comprends pas ce que vous voulez prouver paulau en parlant ainsi des enfants d'enseignants "chouchous de l'école"
Pour une fois que les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés ne vous plaignez pas. Je remarque que "les études" auxquelles cet article fait allusion ne font référence à aucun passe droit ou privilège injuste accordé à "une caste" particulière. Tout est question d'éducation au sein des familles. On a trop souvent l'idée que l'école fait tout et que la famille a un rôle secondaire dans l'éducation et la maîtrise des réussites scolaires des enfants. C'est une grave erreur. D'ailleurs beaucoup de parents modestes ou cadres, non enseignants, savent les valeurs de l'effort, du travail, de l'assiduité, du respect des enseignants, de la culture annexe avec des visites de musées, des lectures, des spectacles choisis. Ils élèvent bien leurs enfants qui, ainsi, obtiennent de bons résultats.
C'est donc un exemple à suivre plus qu'à critiquer. Je ne doute pas un instant, si vous avez des enfants, que vous leur donnez tous ces principes d'éducation qui assurent parfois les conditions de la réussite.
Mais votre tirade contre l'école est injuste. Les professeurs ne bénéficient d'aucun avantage dans le monde non professionnel. Croyez-vous que les professeurs de lettres reçoivent gratuitement un exemplaire des grands prix littéraires chaque année comme les journalistes? croyez vous que les professeurs de sciences humaines sont invités à des expositions ou à des conférences de bon niveau? non. Croyez vous que les chouchous dont vous parlez pourront être scolarisés dans un autre lycée que celui de leur secteur? non. Et je ne parle pas de la situation des enseignants qui ont consacré leur vie à l'éducation nationale et ne bénéficient même pas de réduction pour les musées, les parcs zoologiques, Versailles...contrairement à de nombreuses catégories d'ex professionnels non en relation avec la transmission du savoir.
Demain votre colère ira sans doute vers les enfants des professionnels de santé, ou des employés de banque... ce n'est pas sérieux.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 18:33

Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 18:34

Loïc a écrit:
C'est là où vous faites erreur.

Dans ce cas là, c'est "papa Jean-Jacques" et "papa Victor".

Les temps changent, les moeurs et la société aussi.

Cessez de croire que c'est une tare que de se transporter dans l'hermaphrodisme  Very Happy Very Happy "l'escargot n'a pas ce problème de ségrégation " queen 
Revenons à nos origines foetales

Le terme sexe réfère à la signature biologique d'un individu .
L'embryon humain , n'est ni mâle ni femelle jusqu'à la 7 ème semaine après la gestation .
En fait pendant toute cette période , l'embryon possède un système reproducteur primitif constitué de deux canaux reproductifs , donc avec une chance sur deux de devenir garçon ou fille ....juste une affaire de chromosome , X ou Y

Donc pendant les premières semaines de notre vie , nous sommes tous des asexués primaires  lol! 
Après chacun est libre de vouloir et pouvoir être ou ne pas être

Il est bien que nos enfants sachent aussi , comment un jour ils sont devenus petite fille ou petit garçon , cela leur évite bien des questions et frustrations ..maintenant que les hommes choisissent leurs gants mappa pour faire la vaisselle , je pense que les dames ne vont pas s'en plaindre .
Et puis messieurs sachez qu'il y a aussi de bons aspirateurs et que pendant que madame ne se fatigue pas au ménage , elle aura plus d'énergie à vous accorder ...je vous invite à méditer sur le sujet  Basketball 
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 18:46

Les escargots ne sont pas dans le ni ni.
http://m.youtube.com/watch?v=c9Nrdt4BflQ
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13672
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 20:41

Pour faire avancer le débat, un lien vers le site "ABCD de l'égalité" sur lequel on en apprend plus sur ce qui a été mis en place par le ministère de l'éducation nationale :

http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

A lire la présentation, on est là dans une démarche visant à élimer dès le premier degré les distinctions et discriminations sexistes mais je ne vois pas trace de remise en question de la relation entre sexe biologique et sexe social, fondement de la théorie des genres...

Cette démarche "ABCD de l'égalité" qui est en cours n'a donc, pour l'instant, rien à voir avec le contenu du rapport "Lutter contre les stéréotypes filles-garçons" qui a été remis il y a seulement quelques jours à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du Gouvernement:

http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/01/rapport-lutter-contre-les-stereotypes-filles-garcons/

Il faudra néanmoins faire attention à ce que dans le futur certains n'essaient pas, sous prétexte de lutter contre les distinctions et discriminations sexistes, de présenter comme étant la norme une possible divergence entre sexe biologique et sexe social alors que cela ne touche, à l'échelle de l'ensemble de la population, qu'une minorité d'individus...


Par contre et pour en revenir à l'"ABCD de l'égalité", à la lecture de cette présentation on comprend aisément que les intégristes de certaines religions, en particulier la frange intégriste de la religion musulmane, montent aux créneaux pour s'opposer à cet enseignement...

A ce propos, j'aimerais bien connaitre la position du maire-sortant Jean-François Voguet aujourd'hui tête de la liste "Fontenay pour tous" qui en tant que sénateur a voté CONTRE la loi interdisant la dissimulation du visage donc de facto POUR l'autorisation du port du voile intégral...


ABCD de l'égalité a écrit:
À propos

Transmettre des valeurs d’égalité et de respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, est une des missions essentielles de l’école, au fondement de la réussite de tous les élèves, les filles comme les garçons.

En effet, les inégalités de traitement, de réussite scolaire, d’orientation et de carrière professionnelle demeurent bien réelles entre filles et garçons. Les pratiques ordinaires dans la classe constituent des phénomènes souvent sexués, sans que les enseignants, l’ensemble des acteurs de l’éducation, les élèves et leurs familles en aient nécessairement conscience. Pour les élèves, interagir entre pairs, partager espaces et activités ; pour les enseignants, donner la parole, évaluer, sanctionner ou récompenser, orienter, obéit à des représentations le plus souvent implicites sur les compétences supposées des unes et des autres. Ces représentations, qui relèvent souvent de préjugés et stéréotypes profondément ancrés, peuvent être la source directe de discriminations.

C’est l’objectif du dispositif « ABCD de l’égalité » que d’agir dès l’école primaire pour lutter contre la formation de ces inégalités dès le plus jeune âge, en agissant sur les représentations des élèves et les pratiques des acteurs de l’éducation. Il offre aux enseignants des outils et des ressources pour aider à la prise de conscience des préjugés, dans et hors la classe, et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes.

L’expérimentation « ABCD de l’égalité » est menée conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et le ministère des Droits des femmes, en partenariat avec le CNDP. Elle est déployée dans plus de 600 classes de dix académies volontaires : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen, Toulouse. Une généralisation est prévue en septembre 2014, après évaluation des premiers résultats.

Le dispositif expérimental « ABCD de l’égalité » se déclinera selon les modalités et le calendrier qui suivent :

   formation des formateurs et des formatrices : inspecteurs et inspectrices de l’Éducation nationale (IEN), conseillers et conseillères pédagogiques de circonscription (CPC) – session de formation académique (1 journée) pilotée par le chargé ou la chargée de mission académique « égalité filles-garçons » (septembre à Toussaint 2013) ;
   sensibilisation des enseignants et des enseignantes du premier degré dans le cadre du plan de formation de proximité (1/2 journée) et accompagnement tout au long du déploiement selon des modalités définies au sein de chaque circonscription du premier degré (septembre à Toussaint 2013) ;
   expérimentation et accompagnement des enseignants et des enseignantes dans les classes par les IEN/CPC (Toussaint 2013 à fin mars 2014) ;
   évaluation du dispositif en vue de sa généralisation (avril à juin 2014).

L’éducation à l’égalité et au respect entre filles et garçons s’inscrit dans les objectifs du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Elle doit être mise en œuvre dans une approche transversale qui engage l’ensemble des matières enseignées et des activités vécues.

Pour répondre aux interrogations des enseignants, un site internet de l’ABCD de l’égalité, conçu par le CNDP en lien avec le ministère de l’Éducation nationale (DGESCO) et le ministère du Droit des femmes (DGCS-SDFE), ainsi qu’une animation nationale sont prévus. Le site internet a une triple ambition :

   valoriser et diffuser les références et les documents existants ;
    faciliter la production et le partage de nouvelles ressources pour les classes par les équipes pédagogiques et les élèves ;
   encourager le travail collaboratif et renforcer les échanges autour des pratiques professionnelles en faveur de l’égalité filles-garçons.
Source: http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/a-propos.html


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 30 Jan 2014, 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Jeu 30 Jan 2014, 21:03

Dans cette école d'Evreux très attachée au dialogue avec les familles, où l'équipe s'est portée volontaire pour expérimenter les « ABCD de l'égalité », il n'a pas fallu grand-chose pour « désamorcer la polémique », note la directrice. « Les parents inquiets sont venus me questionner. Je leur ai expliqué que le nouveau dispositif n'avait rien à voir avec la prétendue théorie du genre, qu'on travaillait sur l'égalité entre les sexes pour lutter contre les stéréotypes, contre une orientation scolaire et professionnelle depuis trop longtemps défavorable aux filles… Et ils sont repartis en disant qu'ils nous soutenaient ! » Le lendemain, 4 enfants – sur 185 – manquaient à l'appel.

Sur l'ensemble du territoire, l'appel au boycott lancé par Farida Belghoul, figure de la seconde « marche des beurs » (1984) aujourd'hui proche de la formation d'extrême droite Egalité et réconciliation d'Alain Soral (lui-même lié à Dieudonné), a eu un « impact localisé », martèle-t-on au ministère de l'éducation.

Mais heureusement des anonymes bien intentionnés continuent à vouloir faire genre...



Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 02:22

Ceci est une rumeur.

Cette rumeur ne fait que 24 pages, avec de gros titres et des couleurs.

On peut donc , en 20 secondes, se faire une idée sur la dite rumeur.

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13672
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 02:39

paulau a écrit:
Ceci est une rumeur.

Cette rumeur ne fait que 24 pages, avec de gros titres et des couleurs.

On peut donc , en 20 secondes, se faire une idée sur la dite rumeur.

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf


Attention de ne pas faire de confusion entre:

- directives et expérimentations officielles - http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html
- rapports d'études commandées par le gouvernement - http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/01/rapport-lutter-contre-les-stereotypes-filles-garcons/
- documents syndicaux - http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf

Attention aussi de ne pas faire de confusion entre:

- lutte contre des distinctions et discriminations sexistes, l'égalité homme-femme ou plutôt femme-homme pour respecter l'ordre alphabétique comme préconisé par la ministre des Droits des femmes
- lutte contre l'homophobie
- théorie des genres

Certains ont sans doute intérêt à tout mélanger...
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 02:42

a.nonymous a écrit:
paulau a écrit:
Ceci est une rumeur.

Cette rumeur ne fait que 24 pages, avec de gros titres et des couleurs.

On peut donc , en 20 secondes, se faire une idée sur la dite rumeur.

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf


Attention de ne pas faire de confusion entre:

- directives et expérimentations officielles - http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html
- rapports d'études commandées par le gouvernement - http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/01/rapport-lutter-contre-les-stereotypes-filles-garcons/
- documents syndicaux - http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf

Attention aussi de ne pas faire de confusion entre:

- lutte contre des distinctions et discriminations sexistes, l'égalité homme-femme ou plutôt femme-homme pour respecter l'ordre alphabétique comme préconisé par la ministre des Droits des femmes
- lutte contre l'homophobie
- théorie des genres

Certains ont sans doute intérêt à tout mélanger...

Les syndicats représentent le personnel de l'éducation national. Ces syndicats n'ont pas à se mêler de ce que l'on doit mettre dans la tête des enfants. Ce n'est pas leur problème .
Le document que j'ai posté ci-dessus montre une chose : les enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 03:22

Ah bon pourquoi ? Il ne faudrait pas éduquer contre l'homophobie ? Ne pas éduquer non plus contre le racisme ou les stéréotypes sexistes ?

Personnellement je croyais que l'école avait aussi pour but de former des citoyens...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 13672
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 04:40

Loïc a écrit:
Personnellement je croyais que l'école avait aussi pour but de former des citoyens...

Former, éduquer ou instruire ?
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 06:02

Loïc a écrit:
Ah bon pourquoi ? Il ne faudrait pas éduquer contre l'homophobie ? Ne pas éduquer non plus contre le racisme ou les stéréotypes sexistes ?

Personnellement je croyais que l'école avait aussi pour but de former des citoyens...

L 'éducation est du ressort des parents, l'école se doit seulement de transmettre l'instruction .
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 06:55

paulau a écrit:
Loïc a écrit:
Ah bon pourquoi ? Il ne faudrait pas éduquer contre l'homophobie ? Ne pas éduquer non plus contre le racisme ou les stéréotypes sexistes ?

Personnellement je croyais que l'école avait aussi pour but de former des citoyens...

L 'éducation est du ressort des parents, l'école se doit seulement de transmettre l'instruction .

Pour une fois je cautionne la réponse de Monsieur Damiani ,  je suis une juste dans la justesse des sens et des mots .. Very Happy 
Instruire commence aussi par une mise en condition à l'écoute et pour pouvoir écouter et bien assimiler il faut un minimum de présence aussi éducative ...l'enseignant est aussi un éducateur , un préparateur à l'enseignement hors éducation parentale , et c'est aussi une action de guidage même au sein de la scolarité .
l'éducation parentale ne peut se faire à l'intérieur d'une enceinte scolaire , l'enseignant se doit de prendre le relais pour que nos enfants aient un droit et une éducation de qualité , non discriminante qui leur permettra d'acquérir les connaissances nécessaires pour se construire un avenir pour avoir un métier ..l'.éducation est aussi le lien entre citoyenneté et solidarité pour mieux envisager l'avenir de l'enfant , et du jeune adulte ...

C'est aussi à travers les projets éducatifs en milieu scolaire , que nos enfants apprennent le respect d'autrui et de certaines règles de vie  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 07:03

Pas d'accord ! les enseignants enseignent et les parents élèvent ! Mais avec les socialistes les parents n'ont plus d'autorité...
Exemple : l'infirmière scolaire est là pour donner la pilule du lendemain et vous parents vous n'avez rien à y voir.
A quel niveau se situe votre autorité ?

Avec un loic enseignant je n'ai aucune confiance sur sa neutralité politique... j'ai moi-même eu des profs engagés et j'en garde de mauvais souvenirs.

Les domaines étaient mieux définis lorsque l'éducation nationale s'appelait instruction publique.

Laissez les faire et nous aurons des enfants embrigadés et modelés à la manière des dictatures de gauche ou de droite selon les cas.
Le seul avantage des dictatures de droite étant qu'elle tiennent moins longtemps sinon c'est pareil.
Même méthodes et mêmes buts !
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 07:17

tonton christobal a écrit:
Pas d'accord ! les enseignants enseignent et les parents élèvent ! Mais avec les socialistes les parents n'ont plus d'autorité...
Exemple  : l'infirmière scolaire est là pour donner la pilule du lendemain et vous parents vous n'avez rien à y voir.
A quel niveau se situe votre autorité ?

Avec un loic enseignant je n'ai aucune confiance sur sa neutralité politique... j'ai moi-même eu des profs engagés et j'en garde de mauvais souvenirs.

Les domaines étaient mieux définis lorsque l'éducation nationale s'appelait instruction publique.

Laissez les faire et nous aurons des enfants embrigadés et modelés à la manière des dictatures de gauche ou de droite selon les cas.
Le seul avantage des dictatures de droite étant qu'elle tiennent moins longtemps sinon c'est pareil.
Même méthodes et mêmes buts !

Bon ..! je suis aussi en accord avec vous tonton christobal , les enseignants enseignent et les parents élèvent ...mais ce qui lie le parent à l'enseignant , c'est ce transfert de l'éducation parentale à l'éducateur scolaire ...

Et l'éducation de nos petits , n'a ni couleur , ni parti ... elle se fait plus ou moins bien pour certains , mais elle se fait quand même et cela avec une certaine autorité et complicité entre parents , enfants , enseignants ..

Les bases de la politesse se font au sein du nid parental , ces bases doivent être entretenues au sein d'une collectivité .
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 07:32

Il est tout de même curieux que ce qui se faisait naturellement il y a quelques dizaines d'années soit maintenant sujet à débat.

Lorsque les uns et les autres auront fini de discuter à l'infini en voulant s'occuper de ce qui ne les concernent pas et que chacun assumera pleinement sa charge la situation sera certainement plus claire et les difficultés aplanies.

Je vois avec plaisir que dans l'affaire du genre on a si bien embrouillé les pistes et laissé les uns et les autres s'en mêler que l'on va convoquer les parents à l'école.

On est moins exigeant avec les parents des enfants qui posent problème, avec les parents qui n'envoient pas les mômes à l'école... on fait de la laïcité à la carte et ensuite nos dirigeant viennent donner des leçons.

Une fois de plus c'est gros nuage de fumée et tentative de main mise sur le mode de fonctionnement individuel.
Vous serez étonnés les uns et les autres par les votes protestataires et par les contestations qui vont venir de la rue. La gauche s'en offusquera comme si elle même n'avait jamais manifesté... une manif de gauche est légitime une de droite est un retour des ligues et du fascisme.
Comme elles ne seront pas estampées gauche bobo bien pensant ce sera des fachos.
Le gouvernement qui monte la mayonnaise va percevoir les dividendes de sa politique.

Ce n'est pas un avis personnel mais une prédiction. Tout comme lorsque l'on prévoit de la pluie aux infos ce n'est pas politique mais une prédiction... mais maintenant même les prédictions du temps pour les jours suivants doivent être politiquement correctes.

Elle commence à fatiguer la langue de bois ! y compris celle employée par les gens de droite qui ont peur de s'assumer. Pour celle utilisée par la gauche n'en parlons plus tout a été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 07:48

tonton christobal a écrit:
Il est tout de même curieux que ce qui se faisait naturellement il y a quelques dizaines d'années soit maintenant sujet à débat.

Lorsque les uns et les autres auront fini de discuter à l'infini en voulant s'occuper de ce qui ne les concernent pas et que chacun assumera pleinement sa charge la situation sera certainement plus claire et les difficultés aplanies.

Je vois avec plaisir que dans l'affaire du genre on a si bien embrouillé les pistes et laissé les uns et les autres s'en mêler que l'on va convoquer les parents à l'école.

On est moins exigeant avec les parents des enfants qui posent problème, avec les parents qui n'envoient pas les mômes à l'école... on fait de la laïcité à la carte et ensuite nos dirigeant viennent donner des leçons.

Une fois de plus c'est gros nuage de fumée et tentative de main mise sur le mode de fonctionnement individuel.
Vous serez étonnés les uns et les autres par les votes protestataires et par les contestations qui vont venir de la rue. La gauche s'en offusquera comme si elle même n'avait jamais manifesté... une manif de gauche est légitime une de droite est un retour des ligues et du fascisme.
Comme elles ne seront pas estampées gauche bobo bien pensant ce sera des fachos.
Le gouvernement qui monte la mayonnaise va percevoir les dividendes de sa politique.

Ce n'est pas un avis personnel mais une prédiction. Tout comme lorsque l'on prévoit de la pluie aux infos ce n'est pas politique mais une prédiction... mais maintenant même les prédictions du temps pour les jours suivants doivent être politiquement correctes.

Elle commence à fatiguer la langue de bois ! y compris celle employée par les gens de droite qui ont peur de s'assumer. Pour celle utilisée par la gauche n'en parlons plus tout a été dit.

Je vous rassure , je ne suis pas enseignante !!
Que "Dame divergence n'est pas belle " quand elle sépare les humains au lieu de les rassembler
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 08:18

Il est vrai qu'avec quatre enseignants dans ma proche famille je dois les détester... (mère, épouse, fille et gendre)

Je ne vois d'ailleurs pas en quoi mon intervention peut être considérée comme anti profs.
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 08:25

Un article assez clair, je trouve, sur le sujet de départ. Ca montre en passant que la droite réactionnaire a gagné en partie son combat en imposant dans la bouche même d'un ministre "de gauche" son vocabulaire.

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/les-mots-demons/2014/01/30/theorie-du-genre-de-quel-theorie-parle-t-bon-dieu-232237
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 08:34

roselavy a écrit:
Un article assez clair, je trouve, sur le sujet de départ. Ca montre en passant que la droite réactionnaire a gagné en partie son combat en imposant dans la bouche même d'un ministre "de gauche" son vocabulaire.

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/les-mots-demons/2014/01/30/theorie-du-genre-de-quel-theorie-parle-t-bon-dieu-232237

La droite ne peut être que réactionnaire... c'est évident

En revanche la gauche qui au lieu de gouverner et de traiter les problèmes qui sont importants pour l'avenir du pays et touchent tout le monde s'muse à vouloir changer le fonctionnement de la famille se plante lamentablement... la démagogie n'a qu'un temps.

Elle va se prendre des coups de pieds en retour qui seront d'autant plus violents que la déception est grande.

C'est aussi simple que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 08:39

vous êtes dans l'erreur mon cher tonton mais comme je me sens une âme charitable ce soir, je vous éclaire: non, la droite peut ne pas être réactionnaire. Si ce n'était pas le cas je n'aurais pas accolé l'adjectif "réactionnaire" au nom "droite".

Avec vous, tout est toujours très simple, évidemment. Si vous preniez le temps de lire ce que les autres personnes écrivent, de réfléchir à ce qu'ils veulent dire et, pourquoi pas, tiens...d'argumenter ce serait bien aussi de temps en temps.
bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 08:55

Effectivement il y a une droite modérée comme celle de Gildas Lecoq. Elle est bien préférable à la gauche démagogique et dogmatique des tenants de la liste de Fontenay pour Tous ( ... tous les communistes bien sur).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 09:04

roselavy a écrit:
vous êtes dans l'erreur mon cher tonton mais comme je me sens une âme charitable ce soir, je vous éclaire: non, la droite peut ne pas être réactionnaire. Si ce n'était pas le cas je n'aurais pas accolé l'adjectif "réactionnaire" au nom "droite".

Avec vous, tout est toujours très simple, évidemment. Si vous preniez le temps de lire ce que les autres personnes écrivent, de réfléchir à ce qu'ils veulent dire et, pourquoi pas, tiens...d'argumenter ce serait bien aussi de temps en temps.
bonne nuit.

Avec vous ce n'est pas du temps de perdu car à chaque fois je peux vous en mettre un coup sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 09:08

Ceux qui s'occupent du mariage des homos, de la modification de la loi sur l'avortement, de la théorie du genre, de flambi et de ses affaires de fesses pourraient trouver à s'inquiéter en lisant cela :

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203278134322-attractivite-le-rapport-alarmant-de-la-cnuced-646532.php

C'est un peu plus important mais pour remonter la pente il faut être efficace et pas démagogue et là les socialistes et la gauche en général ne savent pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 09:15

tonton christobal a écrit:
Il est vrai qu'avec quatre enseignants dans ma proche famille je dois les détester... (mère, épouse, fille et gendre)

Je ne vois d'ailleurs pas en quoi mon intervention peut être considérée comme anti profs.

Une petite intuition , pas une prédiction , quoi que je ressentais bien cet entourage d'enseignants  study 
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 09:26

paulau a écrit:
Les syndicats représentent le personnel de l'éducation national. Ces syndicats n'ont pas à se mêler de ce que l'on doit mettre dans la tête des enfants. Ce n'est pas leur problème .
Le document que j'ai posté ci-dessus montre une chose : les enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.

ce "les", article défini pluriel, me semble aussi généraliste et faux que d'affirmer que "les parents" sont incompétents, que "les enfants" sont méchants, que "les" villes de gauche sont comme ceci et "les" villes de droite comme cela.
Il y en a même qui diraient que "les" propos tenus sur ce forum sont intelligents, subtils, nuancés et bienveillants. Il y a des exceptions.  pale

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 10:39

Message posthume.

Les doigts pleins d'encre de François Cavanna Les pauvres ont un plumier, creusé dans un bloc de hêtre et fermé par un couvercle coulissant qui se coince à tous les coups. Il y a aussi des plumiers en carton bouilli verni noir avec des fleurs dessus, très jolis, mais ceux_là font gonzesse, on les laisse aux filles. Les riches ont des trousses en cuir imitation croco que tu dirais du vrai, avec dedans, des petites brides pour tenir en place les crayons et tout le bazar, vachement bien foutues, tiens, il y a la bride pour le taille crayon, la bride pour la gomme, la bride pour le compas, si tu te trompes et que tu essaies d'enfiler un truc à une place qu'est pas la sienne, ça marche pas, y a rien à faire, finalement être riche, c'est pas tellement marrant, en plus qu'ils ont des beaux habits qu'il ne faut pas qu'ils salissent, des pull-overs avec des dessins dessus, des pantalons de golf que nous on appelle des culottes à chier dedans, s'ils filent un coup de pied dans un gros caillou pour jouer au foot, crac, ils s'écorchent les belles tatanes en cuir jaune. Nous, nos affaires, on les bourre en vrac dans nos plumiers, nos tabliers noirs, on n'a pas les jetons de les dégueulasser, ils sont faits juste pour ça, et nos tatanes, c'est des galoches avec la semelle en bois, quand tu cavales sur les pavetons, tu dirais la grande guerre, et quand tu loupes le ballon, et que le copain prend ça sur l'os du devant de la jambe, là où qu'il y a juste la peau et pas de viande, qu'est-ce que ça fait mal, la vache !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 17:53



et on s'occupe de Léonarda et de la théorie du genre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13672
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 18:53

tonton christobal a écrit:
et on s'occupe de Léonarda et de la théorie du genre.

Désolé Tonton mais il y a un voile de fumée entre moi et mon écran qui m'empêche de lire votre message...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 19:03

a.nonymous a écrit:
tonton christobal a écrit:
et on s'occupe de Léonarda et de la théorie du genre.

Désolé Tonton mais il y a un voile de fumée entre moi et mon écran qui m'empêche de lire votre message...

Après nous avoir piqué les sous ils nous piquent les yeux !

Mais en tout cas notre brillante politique nous vaut la confiance de l'étranger... dommage que les infos ne parlent pas de ce beau succès.

Ceci n'ayant aucun effet sur le dynamisme des nos industries qui tournant à plein régime vont embaucher.
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 19:47

Gerard a écrit:
paulau a écrit:
Les syndicats représentent le personnel de l'éducation national. Ces syndicats n'ont pas à se mêler de ce que l'on doit mettre dans la tête des enfants. Ce n'est pas leur problème .
Le document que j'ai posté ci-dessus montre une chose : les enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.

ce "les", article défini pluriel, me semble aussi généraliste et faux que d'affirmer que "les parents" sont incompétents, que "les enfants" sont méchants, que "les" villes de gauche sont comme ceci et "les" villes de droite comme cela.
Il y en a même qui diraient que "les" propos tenus sur ce forum sont intelligents, subtils, nuancés et bienveillants. Il y a des exceptions.  pale

Exact : je corrige et je dis :  Des  enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 685
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 21:07

paulau a écrit:
Gerard a écrit:
paulau a écrit:
Les syndicats représentent le personnel de l'éducation national. Ces syndicats n'ont pas à se mêler de ce que l'on doit mettre dans la tête des enfants. Ce n'est pas leur problème .
Le document que j'ai posté ci-dessus montre une chose : les enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.

ce "les", article défini pluriel, me semble aussi généraliste et faux que d'affirmer que "les parents" sont incompétents, que "les enfants" sont méchants, que "les" villes de gauche sont comme ceci et "les" villes de droite comme cela.
Il y en a même qui diraient que "les" propos tenus sur ce forum sont intelligents, subtils, nuancés et bienveillants. Il y a des exceptions.  pale

Exact : je corrige et je dis :  Des  enseignants ne sont pas dignes de leur fonction.

Arretez de rejeter la faute toujours aux autres et ici aux enseignents! Que l'on se préoccupe aussi de l'education faite des parents ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Ven 31 Jan 2014, 23:34

Paulau vous devriez mettre un peu de mesure dans vos jugements à l'emporte pièce.
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 00:52

Des professeurs militent pour la réussite scolaire des enfants :

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/09-10-20-12pages-lgbt-couleurL.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 01:05

L'école publique est l'école de la République. Ses contenus pédagogiques et ses programmes, souvent ses méthodes, sont décidés par des commissions présidées par des représentants de l'Etat.
Les lois sont votées par les députés que vous avez élus.
Elle sont appliquées par les autorités nommées ou élues.
Par exemple nous avons une députée EELV qui soutient toutes les modifications sociétales que vous désapprouvez
Nous avons un Maire et des adjoints qui, selon Loic, sont heureux et fiers de marier des personnes d'un même sexe, même si cela ne vous plaît pas. Idem pour certains qui vont jusqu'à atteindre les mariages blancs, et d'autres faits de société marginaux mais légaux.
Alors vous avez raison de ne pas être d'accord et de le dire. Ce forum est là pour cela. Libre aux partisans de ces faits de société et de ceux qui inéluctablement vont apparaître de donner leur avis.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 01:56

Whoo écrit:
Citation :
Par exemple nous avons une députée EELV qui soutient toutes les modifications sociétales que vous désapprouvez
Ilserait préférable d'écrire que certains désapprouvent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 02:15

vous avez raison matmut, je répondais à Paulau, mais je sais que très nombreux sont ceux qui ne sont pas d'accord avec la priorité donnée à ces questions et aux divisions qu'elles créent coup après coup dans notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 08:37

"" Non certes, l'Etat n'est pont docteur en mathématiques , docteur en lettre ni en chimie (...) Si il lui convient de rétribuer des professeurs , ce
n'est pas pour créer ni répandre des vérités scientifiques : ce n'est pas pour cela qu'il s'occupe de l'éducation : il s'en occupe pour y maintenir
une certaine morale d'Etat n une certaine doctrine d'Etat , indispensable à sa conservation .>>

Vous n'êtes pas seulement , messieurs les professeurs , des maîtres de langue , d'arithmétique ou de technologie , vous êtes , vous devez devenir
des éducateurs (...)
Vous devez inculquer à vos élèves , en un temps où tant de passions et d'Utopies font appel aux vains rêves , aux folles convoitises , cette idée
qu'il y a , dans les choses humaines , des réalités plus fortes que les volontés humaines , des nécessités qui tiennent à la nature même des
choses :que l'humanité est dirigée non par la caprice , mais par la science.(...)

Oh ! Alors ne craignez pas d'exercer cet apostolat de la science , de la droiture et de la vérité , qu'il faut opposer résolument , de toutes parts
à cet autre apostolat , à cette rhétorique violente et mensongère, (...) cette utopie criminelle et rétrograde qu'ils appellent "la guerre de classe"

Apprendre à l'ouvrier , d'abord , les lois naturelles avec lesquelles il se joue dans l'exercice de son métier , mais lui apprendre également la loi social
lui découvrir les phénomènes économiques , lui donner des notions justes sur les problèmes sociaux , c'est en avancer beaucoup la solution .
Ce qui n'était dans d'autres temps qu'une résignation sombre à des nécessités incomprises , peut devenir...une adhésion raisonnée et volontaire
à la loi naturelle des choses "

""le genre est un vaste sujet qui ne devrait pas donner lieu à "  une réflexion épineuse " et nous ne rentrons pas dans une rénovation sociale , le genre fut de tout temps sujet à questionnement .....<< Si l'on ne s'invente pas soi-même au sens où l'on ne se crée pas soi-même de toutes pièces
il reste que l'on puisse se réinventer par une sorte de "répétition destinée à suggérer une vérité neuve" ..

Pour tous ceux qui connaissent ils en retrouveront l'auteur d'un passage de ce post

Et je rajouterai une phrase de plus 'la République doit prendre en main le citoyen du berceau jusqu'à la tombe
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 17:39

Philippe Riès | mediapart 13/12/2013
Education : la France «découvre» PISA....un peu tard
réagirDix ans après ce que les Allemands on appelé le «choc PISA», la France semblerait renoncer à la politique de l'autruche, tête dans le sable, cul vers les étoiles, après la «révélation» par l'étude triennale de l'OCDE des performances calamiteuses de l'Education dite «nationale» (elle est tout sauf cela) et notamment de son caractère profondément inégalitaire, en dépit du slogan (devenu parfaitement creux) inscrit aux frontons de nos bâtiments «républicains». Le débat agite le microcosme politico-médiatique. La fin du déni ? A voir.
Dix ans après ce que les Allemands on appelé le «choc PISA», la France semblerait renoncer à la politique de l'autruche, tête dans le sable, cul vers les étoiles, après la «révélation» par l'étude triennale de l'OCDE des performances calamiteuses de l'Education dite «nationale» (elle est tout sauf cela) et notamment de son caractère profondément inégalitaire, en dépit du slogan (devenu parfaitement creux) inscrit aux frontons de nos bâtiments «républicains». Le débat agite le microcosme politico-médiatique. La fin du déni ? A voir.
En mars 2006, l'auteur de ces lignes publiait sur le fil AFP une dépêche datée de Bruxelles et intitulée «L'Europe est en train de perdre la bataille cruciale de l'éducation (étude)». Traduite en anglais et d'autres langues de travail de l'agence, la dépêche fera le tour de monde, avec des «reprises» particulièrement fortes en Asie. En France ? Désintérêt poli. L'auteur de l'étude présentée, commissionnée par le «think tank» bruxellois Lisbon Council, était Andreas Schleicher, créateur et directeur à l'OCDE du désormais fameux programme d'évaluation des performances scolaires des adolescents dans des domaines cruciaux, maîtrise de la langue et des mathématiques, niveau en sciences.

La non-réaction française était en ligne avec celle ayant suivi les résultats de l'étude PISA (Programme for International Student Assessment) de 2003, qui avait mis en évidence les mauvaises performances des deux principales puissances économiques européennes, Allemagne et France. Mais alors qu'au delà du Rhin l'étude provoquait une prise de conscience et une mobilisation générale, l'establishment politico-syndical éducatif français, dominé par le dinosaure de la FSU Gérard Aschieri, préférait, comme à son habitude, exécuter le messager. L'OCDE ? Un «machin» anglo-saxon (son siège est...à Paris) qui ne comprendrait rien à «l'exception française». Le Lisbon Council ? Un repaire «d'ultra-libéraux» au service de la «technocratie» bruxelloise...Et ces gens voudraient donner des leçons «au peuple le plus intelligent de la terre» ? Laissez moi rire...

Les résultats 2013 de l'étude PISA sont tombés et les rires sont devenus jaunes : dans les trois classements, les premières places sont trustées par les Asiatiques, la ville de Shanghai (la Chine comme pays n'est pas membre du programme) occupant la première marche du podium. Leader européen et mondial en 2006, la Finlande n'est dans le «top 5», de justesse, que dans le domaine des sciences. Quand à la France, elle se classe respectivement 21ème, 25ème et 26ème, tout juste en dessus ou au dessous de la moyenne européenne. Et surtout, les résultats détaillés de l'étude 2013 proclame tout haut le secret honteux (mais connu des initiés) de l'éducation dite «nationale» : un système profondément inégalitaire, au service d'une élite dirigeante, et qui laisse sur le bas coté les enfants des classes défavorisées.

Que disait la dépêche AFP de 2006 ? «Economiquement médiocres, les systèmes éducatifs allemand et français sont aussi socialement injustes, relève l'étude, qui dénonce le "préjugé de classe inhérent" de mécanismes qui "taxent les pauvres pour subventionner les opportunités d'éducation des riches". En Allemagne, la pré-sélection sociale dés l'âge de dix ans des filières éducatives fait que "des enfants de cadres hautement qualifiés ont quatre fois plus de chance d'emprunter la voie universitaire que ceux des ouvriers". La situation n'est pas très différente dans d'autres pays européens dont la France qui, souligne Andreas Schleicher, "refuse de publier les preuves fournies par PISA de l'inégalité sociale entre écoles!" »

Des coupables ? La liste est longue mais on «isolera» les innombrables ministres de l'Education dite «nationale» qui se sont succédés depuis quarante ans, toutes couleurs politiques confondues, en voulant chacun attacher son nom, promis sinon aux poubelles de l'Histoire, à la «grande réforme»...qui laisserait intacte le système corporatiste cogéré avec les syndicats. Avec comme slogan le célèbre «Il faut que tout change pour que tout reste comme avant». Et s'il faut un nom, un seul, celui du «mélanchoniste» Aschieri, longtemps le vrai «boss» du système, qui coule aujourd'hui une retraite confortable et bien méritée (prise à 57 ans) au Conseil économique et social, ce couteux (pour les contribuables) et inutile fromage de la République, caisse sur-complémentaire des bonzes syndicaux et éclopés du suffrage universel. L'homme des «moyens», qui seraient toujours «insuffisants» alors que pour des résultats aussi minables, la France dépense dans l'éducation des dizaines de milliards d'euros de plus que les pays voisins comparables.

Dans l'étude de 2006, Andreas Schleicher voyait dans le système éducatif des pays européens à la traîne "une industrie arriérée, dont les praticiens travaillent dans l'isolement et élaborent leurs pratiques à partir de la sagesse populaire sur ce qui marche". Constat toujours valable aujourd'hui pour la France, ce champion de «l'individualisme» auto-satisfait. La cerise sur le gâteau, c'est que l'élite sociale des jeunes diplômés formés à grand prix (200.000 euros par tête en moyenne) par la République n'a aujourd'hui qu'une idée en tête, aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Tant il est vrai que les performances éducatives et économiques sont intimement liées, à l'âge de «l'économie de la connaissance». Et la retraite, elle est bonne, M. Aschieri



ET pendant que ça part en vrille on s'occupe de la théorie du genre...
Revenir en haut Aller en bas
paulau



Messages : 254
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 18:09

Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 20:15

Oui, lutter contre les discriminations et pour le respect de tous est une des missions de l'école n'en déplaise aux tenants des théories d'extrême droite…
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Flamboyance

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 20:15

Et si nous ne perdions pas de temps dans un sujet  à faire oublier qu'il y a des faits , des résultats , de la misère et autres  importances ....
Noyer le poisson pour faire oublier que tout est en surface ...
Retirons nos oeillères , cela nous permettra d'aller à l'essentiel .

Et pour ma part , il n'y a pas de genre supérieurs ou inférieurs , il y a une liberté derrière tout cela et ce qui peut déplaire à certains ne déplaira pas à d'autres .

Il n'y a pas de race supérieure à une autre , il y a des êtres libres et en tant qu'humain , nous sommes les égaux de genres différents et peu importe ce que nous choisissons d'être dans l'avenir , nous sommes "NOUS" et pas les autres



Dernière édition par Flamboyance le Sam 01 Fév 2014, 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   Sam 01 Fév 2014, 20:17

déjà le 31 août 2011 Najat disait des conn...ies. A quoi bon les répéter?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le genre veut rentrer à l'école.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le genre veut rentrer à l'école.
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre premier jour à l'école de spécialité.
» Je donne des DVD et K7 vidéo
» Changement d'ecole maintenant ou après ?
» [Malice & Caprice] Caprice ne veux pas aller à l'école!
» Ma fille ne veut plus alle ra l'ecole (grande section)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: