Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Armement - Enfin une bonne nouvelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Jeu 30 Jan 2014, 21:34

Rappel du premier message :

Enfin une bonne nouvelle même si...

... les adeptes du slogan "faites l'amour pas la guerre" auraient certes préféré qu'il s'agisse de sex-toys ou de lingerie fine mais ces secteurs sont abandonnés aux chinois alors que les fusils et les canons ça fait quand même un paquet d'emplois pour les salariés français...


AFP a écrit:
29/01/2014 à 23:02
Armement: les exportations françaises en forte hausse en 2013

Les exportations françaises d'armements ont bondi en 2013 d'environ 30% par rapport à 2012, avec 6,3 milliards d'euros de prises de commandes, grâce notamment à d'importants contrats conclus au Moyen-Orient, a indiqué mercredi le ministère de la Défense.


En 2012, année plutôt terne pour le secteur, les prises de commandes s'étaient élevées à 4,8 milliards d'euros, contre 6,5 milliards un an plus tôt. 2013 a en revanche été marquée par "un retour significatif des contrats majeurs", avec huit contrats d'environ 200 millions d'euros, contre trois seulement l'année précédente.

Des résultats préliminaires que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, doit présenter jeudi à Brest, lors de la remise par les chantier-navals DCNS d'une frégate multi-missions (FREMM) à la Marine Royale marocaine.

Dans un contexte politique favorable, en raison des tensions entre le puissant concurrent américain et ses alliés dans le Golfe, Paris espère "faire au moins aussi bien en 2014" et conforter sa position de quatrième exportateur d'armes mondial, derrière les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie.

Géographiquement, la France a fait en 2013 un retour en force sur le marché moyen-oriental, qui a représenté 40% du total de ses exportations. Avec 1,8 milliard d'euros de prises de commandes et 28% de l'ensemble, l'Arabie saoudite est le premier client de la France en matière d'armements. Selon le ministère, l'Asie du sud est (16%), avec en particulier Singapour, l'Afrique du nord (11%) et l'Amérique latine (9%) constituent ensuite les principaux débouchés de l'industrie française de défense.

Parmi les gros contrats 2013, la rénovation de la flotte saoudienne compte pour plus de 500 millions d'euros, et la vente de satellites de communication au Brésil pour 300 millions. Mais d'autres importants contrats, comme la vente d'hélicoptères à l'Ouzbékistan et au Pérou, témoignent de la présence française dans une variété de secteurs.(La vente de deux satellites espions aux Emirats Arabes Unis, qui doit entrer en vigueur "dans les semaines qui suivent", n'a pas été comptabilisée).


L'électronique de défense en pointe

2013 a également été marquée par la consolidation du "socle" sur lequel reposent les exportations françaises, avec des contrats inférieurs à 200 millions d'euros, en hausse de 7%. Le fabricant européen de missiles MBDA et Thales, spécialisé dans l'électronique de défense, ont été en 2013 les deux premiers groupes exportateurs, pour 1,5 milliard d'euros chacun pour la seule part française des contrats.

Les exportations dans le domaine satellitaire ont été multipliées par quatre par rapport à 2012 et ont constitué 1/8e des 6,3 milliards de prises de commandes, avec un fort potentiel de développement pour les années à venir, estime-t-on au ministère.

Plusieurs facteurs expliquent, selon la Défense, le rebond des exportations françaises. La politique française au Moyen-orient - notamment sur la Syrie ou l'Iran - "fait que les monarchies du Golfe ont tendance à favoriser les commandes françaises", souligne-t-on.

Une meilleure organisation du soutien aux exportations, avec la création d'un Comité ministériel exportations de défense (Comed), et le volontarisme du gouvernement ont par ailleurs renforcé l'efficacité de la filière. Un responsable de la Défense souligne également "l'attitude de conquête des entreprises françaises", dans un secteur de plus en plus concurrentiel, où la baisse des commandes publiques oblige tous les industriels occidentaux à se disputer les nouveaux marchés.

Les groupes industriels français devraient bénéficier cette année du même environnement politique favorable. "L'année 2014 peut être exceptionnelle, si le contrat de vente du Rafale à l'Inde se concrétise", fait-on valoir côté Défense. Une discussion "très avancée", que Paris espère voir aboutir dans les prochains mois, tout en soulignant avec prudence la durée toujours très longue de ce type de négociations avec l'Inde. Estimée à plus de 12 milliards d'euros, la vente de 126 appareils par Dassault Aviation ferait exploser les chiffres des exportations.
Source: http://actu.orange.fr/economie/armement-les-exportations-francaises-en-forte-hausse-en-2013-afp_2804314.html


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 30 Jan 2014, 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Sam 02 Mai 2015, 00:22

tonton christobal a écrit:
Pour ma part du moment que l'affaire donne du travail et rapporte des devises comme de toute manière si nous ne vendons pas nos avions d'autres pays vendront les leurs ...

Je suis à 300% d'accord à vous, je préfère que ce soit les salariés de Dassault, Thalès et Snecma qui aient du travail plutôt que ceux de Lockheed et de Pratt & Whitney.... Il semble que les salariés cégétistes de Dassault partage eux aussi cet vision...

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Sam 02 Mai 2015, 00:35

Il est possible qu'un cégétiste chez Dassault soit assez différent d'un cégétiste SNCF ou EDF, ou bien d'un cgtiste du Livre. La CGT est très diverse.
La preuve : certains syndicalistes CGT signent des accords négociés avec leur direction, d'autres jamais.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 00:49

Face au chômage que connait notre pays, une nouvelle fois on ne peut que se réjouir de ce nouveau contrat militaire à l'export d'un montant exceptionnel remporté par une entreprise nationale, contrat qui va assurer des heures de travail aux salariés de la DCNS et de ses sous traitants et ce même si le contrat inclut un transfert de technologie et si la construction de ces sous-marins se fera en Australie...

Cette commande de 12 sous-marins à la DCNS fait suite à la commande récente de 4 paquebots de croisière aux chantiers de Saint-Nazaire - http://www.plateaufontenay.net/t885-la-filiale-francaise-du-coreen-stx-va-construire-un-paquebot#81796 - ce qui tend à prouver que notre pays à une valeur reconnue dans ce qui a trait à la construction navale... Sans parler des Mistral construits pour la Russie et vendus à l'Egypte...



http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/sous-marins-dcns-remporte-en-australie-un-contrat-de-34-milliards-d-euros-CNT000000nGGks.html a écrit:
Sous-marins: DCNS décroche en Australie un mégacontrat à 34 milliards d'euros

Martin PARRY, publié le 26 avril

Australie: le groupe français DCNS a remporté face à ses concurrents allemand et japonais un mégacontrat estimé à 34 milliards d'euros

Le groupe français DCNS a remporté mardi face à ses concurrents allemand et japonais un mégacontrat estimé à 34 milliards d'euros en vue de la construction de la prochaine génération de sous-marins australiens.

Le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, a annoncé mardi que l'offre française "présentait les meilleures capacités pour répondre aux besoins uniques" de son pays.

L'Australie a annoncé en février une importante rallonge de son budget de Défense pour faire face aux enjeux géopolitiques en Asie-Pacifique. Canberra se montre notamment notamment préoccupé par les visées territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale.

Parfois surnommé "le contrat du siècle", la commande australienne, d'un montant estimé à 50 milliards de dollars australiens (34,5 milliards d'euros), est le plus important contrat de défense passé par l'Australie.

Il porte sur 12 sous-marins océaniques qui devront remplacer les sous-marins conventionnels de la classe Collins, qui datent des années 1990 et sont censés ne plus être utilisés à partir de 2026.

"C'est une entreprise nationale capitale", a déclaré le Premier ministre australien lors d'une conférence de presse à Adelaide, où les sous-marins seront construits.

"Le choix par l'Australie de la France et de DCNS comme partenaires pour la construction de 12 sous-marins est historique", lui a répondu l'Elysée dans un communiqué.

"Il marque une avancée décisive dans le partenariat stratégique entre les deux pays, qui vont coopérer durant 50 années sur l'élément majeur de souveraineté que représente la capacité sous-marine."

- Tokyo initialement favori- Le spécialiste français du naval de défense détenu par l'Etat et Thalès était en concurrence avec l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) et un consortium emmené par Mitsubishi Heavy Industries et soutenu par le gouvernement japonais.

DCNS proposait une version de son Barracuda, quand ThyssenKrupp défendait le Type 216 et le Japon le Soryu.

L'offre japonaise avait un temps tenu la corde, Tokyo mettant en avant son partenariat régional avec l'Australie.

Début avril, le quotidien The Australian expliquait que cette offre était aussi privilégiée par Washington, non seulement pour la qualité de ses bâtiments, mais aussi dans l'idée d'approfondir la coopération stratégique trilatérale face à l'émergence de la Chine.

Mais pour l'Australie, coopérer ainsi avec le Japon risquait également d'irriter Pékin. Certains pointant en outre le manque d'expérience du Japon dans l'exportation de telles technologies de pointe.

"Nous avons fait de notre mieux et la décision est regrettable", a déclaré à des journalistes le ministre japonais de la Défense, Gen Nakatani, selon des responsables de son ministère. "Nous allons demander aux Australiens des explications."

Interrogé sur les risques que la décision déplaise à Washington, M. Turnbull a rappelé que le choix d'un prestataire était "une décision souveraine de l'Australie".

"La France est reconnaissante de la confiance que lui témoigne l'Australie et fière de l'excellence technologique dont ses entreprises ont su faire preuve dans cette compétition de haut niveau", a déclaré l'Elysée dans un communiqué.

Le processus d'appel d'offres était politiquement sensible, avec en toile de fond les craintes pour l'avenir de l'industrie navale australienne.

Canberra cherchait à obtenir des assurances qu'une grande partie du processus de fabrication serait réalisée en Australie de façon à maximiser la participation et l'emploi de l'industrie australienne.

- 'milliers d'emplois' en France- "C'est un grand jour pour notre marine, un grand jour pour l'économie australienne du 21e siècle, un grand jour pour l'avenir de l'emploi", a déclaré M. Turnbull.

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a de son côté affirmé que ce contrat représentait aussi des "milliers d'emplois" en France.

L'entrée en service des nouveaux sous-marins est prévue en 2027.

Le contrat prévoit une enveloppe globale sur 50 ans comprenant notamment les infrastructures, la maintenance et la formation des équipages.

Les 12 sous-marins, a assuré M. Turnbull, seront "les vaisseaux les plus sophistiqués construits dans le monde".

Alliée des Philippines, l'Australie s'inquiète notamment de l'attitude de la Chine en mer de Chine méridionale, objet d'âpres contentieux territoriaux entre Pékin et les capitales régionales.

La Chine y mène d'énormes opérations de remblaiement d'îlots, transformant des récifs coralliens en ports, pistes d'atterrissage et infrastructures diverses.

L'Australie est également engagée dans la coalition emmenée par les Etats-Unis contre l'organisation Etat islamique en Syrie et en Irak.
Source: http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/sous-marins-dcns-remporte-en-australie-un-contrat-de-34-milliards-d-euros-CNT000000nGGks.html




http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/04/26/97002-20160426FILWWW00084-la-cgt-se-felicite-du-mega-contrat-remporte-par-dcns.php a écrit:
La CGT se félicite du méga-contrat remporté par DCNS

Mis à jour le 26/04/2016 à 09:14 Publié le 26/04/2016 à 08:59

Invité de Jean-Jacques Bourdin, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a salué le méga-contrat remporté par DCNS estimé à 34 milliards d'euros en vue de la construction de la prochaine génération de sous-marins australiens. "On se félicite à chaque fois que l'industrie française montre son potentiel", a-t-il déclaré au micro de RMC/BFMTV. Le secrétaire général a néanmoins appelé à la prudence, et notamment sur le front de l'emploi. "Il faut vérifier que les emplois créés en France correspondent à la charge de travail", a-t-il nuancé. "L'armement n'est pas une marchandise comme les autres (...) Il y a besoin d'un contrôle plus sérieux de la vente d'armes".

Philippe Martinez est également revenu sur la grève à la SNCF, la troisième en deux mois, qui se déroule ce mardi, soulignant qu'il s'agissait d'une "grève d'avertissement". Pour le secrétaire général de la CGT, "l'ouverture à la concurrence va entraîner l'essor du dumping social". A la question de savoir si la grève sera reconduite, il n'a pas souhaité répondre, mais il a indiqué que d'autres journées étaient programmées. "Si les dirigeants patronaux acceptent de discuter, il n'y aura plus de problèmes".

Le syndicaliste s'est également prononcé en faveur de la filière nucléaire en France. "Des milliers de citoyens français souffrent de précarité énergétique", a-t-il soutenu. "A ce titre, je ne suis pas pour la fermeture de Fessenheim: il faut renforcer la sécurité".
Source: http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/04/26/97002-20160426FILWWW00084-la-cgt-se-felicite-du-mega-contrat-remporte-par-dcns.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13863
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 02:27

Il y a des avantages à vendre à des pays cohérents comme l'Australie : nous ne sommes pas tenus de garantir les emprunts qu'ils font pour nous acheter (éventuellement) du matériel.

Les avions pour l'Inde... aux dernières nouvelles ce n'est pas gagné... les Russes ont sans doute rendu la politesse des deux bateaux à flanbi. Dans l'affaire on gagne à tous les coups...

Les avions et les bateaux pour l'Egypte c'est compliqué. Les bateaux ne sont pas payés et il n'y a pas de fric pour les avions...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 03:00

Peut-être vais je passer pour un pessimiste mais, il y a ce transfert de technologie et je crains qu' en finale il y ai bien plus d' emplois en Australie qu' en France.
Citation :
Canberra cherchait à obtenir des assurances qu'une grande partie du processus de fabrication serait réalisée en Australie de façon à maximiser la participation et l'emploi de l'industrie australienne.

- 'milliers d'emplois' en France- "C'est un grand jour pour notre marine, un grand jour pour l'économie australienne du 21e siècle, un grand jour pour l'avenir de l'emploi", a déclaré M. Turnbull
.

Enfin c' est toujours un contrat (sur 50 ans).

http://www.europe1.fr/economie/sous-marins-vendus-par-dcns-a-laustralie-quel-sera-limpact-du-contrat-du-siecle-2729944 a écrit:
L’industrie française devrait au final récupérer seulement environ 8 milliards d’euros, d’après une estimation citée par Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2973
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 04:11

Sans vouloir passer pour pessimiste (bis) modérons notre joie dans l'immédiat - au delà de cette confirmation du savoir faire industriel en France, dans ce domaine :

"Aucun contrat n’est signé pour le moment entre l’Australie et le groupe industriel français. Mais à la suite de l’annonce faite par le premier ministre Malcolm Turnbull, l’Australie et DCNS vont entrer dans des négociations exclusives en vue de sa signature.
Les discussions devraient s’achever au début de l’année 2017. Et la mise en service du premier sous-marin n’est prévue que pour 2027.

()
Mais si le contrat est estimé à 34,3 milliards d’euros, la part revenant aux industriels français est estimée à 8 milliards d’euros.
()
Concrètement, en France, le contrat mobilisera plus de 4 000 personnes pendant six ans chez DCNS et ses 200 sous-traitants, principalement sur les sites de Cherbourg, Nantes et Lorient. Difficile pourtant de dire, à ce stade, combien de ces emplois seront créés pour l’occasion."

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/04/26/sous-marins-six-questions-sur-le-contrat-historique-entre-l-australie-et-dcns_4908951_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14243
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 04:43

Des emplois ne seront peut-être pas détruits ou "supprimés avec méthode"
http://www.charentelibre.fr/2015/10/12/dcns-suppression-de-1-000-postes-envisagee-sans-licenciements,2021750.php
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 18:30

Ce qui est choquant, ce sont les annonces faites dans les médias.
En premier lieu les titres "contrat du siècle" en donnant le montant global sans la répartition.
sur le montant annoncé de 34 milliards il n' y en a que 8 pour la France et encore a savoir que cette manne va se diviser en 20 (ou plus) soit grosso-modo 400 millions par an (un peu plus que le déficit de 2014 "pertes de 336 millions d'euros en 2014" pour la DCNS).
Quels emplois créés? Certainement pas en chaudronniers, soudeurs, électriciens, mécaniciens et autres emplois (ils seront en Australie), seul des spécialités à très haute valeur ajouté mais ne représentant que quelques centaines d' emplois viendront de France.
Sans transfert de technologie ce contrat aurait été "du siècle" pour la France et un bonne nouvelle pour l' emploi dans ce secteur, là on ne doit parler que d' un bon contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3447
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 20:05

Très juste. Un peu de modération dans l'enthousiasme s'impose.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 21:17

mamiea a écrit:
Ce qui est choquant, ce sont les annonces faites dans les médias.
En premier lieu les titres "contrat du siècle" en donnant le montant global sans la répartition.
sur le montant annoncé de 34 milliards il n' y en a que 8 pour la France et encore a savoir que cette manne va se diviser en 20 (ou plus) soit grosso-modo 400 millions par an (un peu plus que le déficit de 2014 "pertes de 336 millions d'euros en 2014" pour la DCNS).
Quels emplois créés? Certainement pas en chaudronniers, soudeurs, électriciens, mécaniciens et autres emplois (ils seront en Australie), seul des spécialités à très haute valeur ajouté mais ne représentant que quelques centaines d' emplois viendront de France.
Sans transfert de technologie ce contrat aurait été "du siècle" pour la France et un bonne nouvelle pour l' emploi dans ce secteur, là on ne doit parler que d' un bon contrat.


Certes il y a comme très souvent une emphase dans les titres de presse mais cela n’empêche que, face à des concurrents américains et japonnais, c'est la société françaises DCNS qui a remporté le marché...

Même si il y aura transfert de technologies pour permettre la production de ces sous-marins sur place et par des salariés australiens, ça n'en reste pas moins un beau coup sur lequel il est normal de communiquer...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Mer 27 Avr 2016, 22:09

a.nonymous a écrit:



Certes il y a comme très souvent une emphase dans les titres de presse mais cela n’empêche que, face à des concurrents américains et japonnais, c'est la société françaises DCNS  qui a remporté le marché...

Même si il y aura transfert de technologies  pour permettre la production de ces sous-marins sur place et par des salariés australiens, ça n'en reste pas moins  un beau coup sur lequel il est normal de communiquer...

Oui de communiquer mais pas de mentir par omission. Il y a une différence entre donner une information juste et complète et de faire du Buzz.
Que se soit la presse ou les gouvernants ce contrat nous est présenté sur le montant total et comme si ce dernier revenait à la France ce qui est faux. Pour comparer il faudrait savoir ce que les concurrents ont proposés (montant du devis, conditions particulières.....).
J' ai souvenir d' un contrat avec le Koweït pour la fourniture d' un central téléphonique enlevé de haute lutte aux allemands qui en fin de course a rapporté de l' argent au client.
Ce contrat est un exemple car il n' est pas le seul dans ce cas là et ce quelque soit le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Jeu 28 Avr 2016, 01:45

C'est drôle, il y a personne pour se plaindre de l'économie de marché, de la globalisation de l'économie ...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12184
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Armement - Enfin une bonne nouvelle...   Jeu 28 Avr 2016, 03:20

thierry a écrit:
C'est drôle, il y a personne pour se plaindre de l'économie de marché, de la globalisation de l'économie ...


Sachant que les problèmes liées à l'économie de marché et à la globalisation viennent essentiellement de la pression concurrentielle exercée par des pays low cost qui plus est aux réglementations laxistes...

Pour le coup on parle là de l'Australie, des Etats-Unis, du Japon et de la France, pays qui n'entrent pas dans cette catégorie...
Revenir en haut Aller en bas
 
Armement - Enfin une bonne nouvelle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Armement - Enfin une bonne nouvelle...
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Les femmes annonçant la bonne nouvelle sont une grande armée.
» SNSM 092 Notre Dame de Bonne Nouvelle
» precher la bonne nouvelle !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: