Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chômage: un nouvel espoir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 31 Mar 2014, 19:57

Rappel du premier message :

Cette nouvelle discussion fait suite à la longue discussion:

http://www.plateaufontenay.net/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs



Le Monde a écrit:
François Hollande demande à Manuel Valls de succéder à Jean-Marc Ayrault

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 31.03.2014 à 17h09 • Mis à jour le 31.03.2014 à 18h59

Au lendemain de la cuisante défaite de la gauche aux élections municipales, François Hollande a demandé à l'actuel ministre de l'intérieur, Manuel Valls, de former un nouveau gouvernement, en remplacement de Jean-Marc Ayrault, selon les informations obtenues à Matignon par Le Monde.
Jean-Marc Ayrault a présenté lundi après-midi à François Hollande sa démission et celle de son gouvernement, a annoncé Matignon dans un communiqué.

Le chef de l'Etat, très impopulaire, était sous pression ces dernières semaines jusque dans son camp pour changer de gouvernement et de politique. Pour la gauche, la débâcle est en effet sans précédent : perte de 151 villes de plus de 10 000 habitants ; basculement à droite de métropoles de plus de 100 000 habitants, comme Toulouse, Reims, Saint-Etienne, Angers ou Amiens ; chute de bastions historiques, comme Limoges…

Selon l'entourage de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas, député socialiste du Finistère, pourrait succéder à Manuel Valls au ministère de l'intérieur. Toujours selon la même source, Cécile Duflot ne retrouverait pas de portefeuille dans le nouveau gouvernement.

La journée de lundi a été rythmée par les rumeurs sur le sort qui pourrait être réservé à l'actuel premier ministre. MM Hollande et Ayrault se sont longuement entretenus à la mi-journée. Rien n'a fuité sur la teneur de leurs discussions.

C'est d'abord le nom de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, qui est revenu en force dans les premières heures de la matinée. Selon i-Télé, François Hollande a proposé Matignon à Jean-Yves Le Drian, lequel a refusé et a soutenu Manuel Valls.

Dimanche soir, Jean-Marc Ayrault avait déclaré que la responsabilité des mauvais résultats de la gauche était « collective » et qu'il y prenait « toute [s]a part ».

« Je pense que nous n'avons pas assez expliqué que l'action de redressement engagée depuis 2012 était essentielle pour notre pays », avait-t-il déclaré à Matignon, ajoutant « que la situation de nos finances publiques, de nos entreprises, et notamment de notre industrie, était particulièrement dégradée et exigeait beaucoup d'efforts sous peine de voir la politique de la France dictée par les marchés financiers ».
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/31/francois-hollande-s-adressera-aux-francais-a-20-heures_4393110_823448.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mamiea



Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 01 Oct 2014, 10:13

La fibre optique un avenir déjà vieux de 30 ans :
https://lafibre.info/anciens-fai/ftth-il-y-a-30-ans-en-france/ a écrit:
Bonjour à tous,

Je voulais juste vous rappeler que le FTTH a quasiment 30 ans en France. Je pense que tout le monde ne s'en souvient pas...

La toute première expérience se passait à Biarritz. J'étais tout gamin à l'époque, et j'étais déjà fasciné par tout ça.
Le petit réseau FTTH de Biarritz est resté opérationnel pendant de très nombreuses années.
Si vous aimez bien la technique et que vous avez le temps de lire ça, c'est assez intéressant.
http://replay.web.archive.org/http://socard.fr/bia0.htm

C'était du FTTH analogique à 90%. Seule une liaison minitel/téléphone à 128kb/s par abonné était en numérique (l'équivalent du numéris).
Et à l'époque, ça proposait de la télévision, de la visiophonie. Il me semble qu'il était même envisagé de faire de la VOD, mais ça n'aurais jamais vu le jour.
C'était assez énorme de pouvoir proposer autant de services à l'époque, et surtout en analogique. Le défi technologique était tout à fait remarquable. Malheureusement, ça n'est resté qu'une expérimentation, c'était beaucoup trop couteux à l'époque.

C' est vrai qui s' en souvient ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 01 Oct 2014, 12:17

Il y a 30 ans il y avait principalement à Lannion dans les Cotes d'Armor le Centre national d'études des télécommunications - CNET - qui dépendait de P&T. donc du public..  Les chercheurs de du CNET menaient des études qui débouchaient sur des produits - Minitel, modem, télécopieur, visiophone, .... - qui étaient ensuite fabriqués généralement en France par Alcatel, Sagem, CGE, TRT, ...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 01 Oct 2014, 12:30

a.nonymous a écrit:
Il y a 30 ans il y avait principalement à Lannion dans les Cotes d'Armor le Centre national d'études des télécommunications - CNET - qui dépendait de P&T. donc du public..  Les chercheurs de du CNET menaient des études qui débouchaient sur des produits - Minitel, modem, télécopieur, visiophone, .... - qui étaient ensuite fabriqués généralement en France par Alcatel, Sagem, CGE, TRT, ...

Faut aller jusqu' au bout et voir ce qu' était le CNET et ce qu' on en a fait :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_national_d'%C3%A9tudes_des_t%C3%A9l%C3%A9communications
Un exemple de ce qui ne faut pas faire (ce qui est en prise directe avec le chômage).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyVen 03 Oct 2014, 01:03

Après l'UNEDIC  il y a quelques jours - http://www.plateaufontenay.net/t1712p150-chomage-un-nouvel-espoir#62505 - c'est au tour de l'iNSEE d'annoncer que le nombre de chômeurs crevant sans avenir à Pôle emploi va continuer à augmenter jusqu'à fin 2015...

Au delà de l'augmentation du nombre des demandeurs qui peut s'expliquer par l'arrivée de nouveaux demandeurs, étudiants ayant terminé leurs études, immigrés nouvellement arrivés, ... ce qui est inquiétant c'est la diminution du nombre d'emplois, -12.000 au premier semestre et -52.000 au second alors que l'INSEE tablait sur -22.000 sur l'année...

Dit autrement, le gouvernement non seulement n'arrive pas à relancer l'économie mais celle-ci continue  à se détériorer au delà des prévisions...

Quelle déception pour ceux qui ont mis un bulletin Hollande dans l'urne en 2012 et qui ont ensuite cru à sa boite à outils et à son inversion de la courbe...


Le point de conjoncture de l'INSEE dans son intégralité: http://www.insee.fr/fr/indicateurs/analys_conj/archives/ve_octobre_2014_VF.pdf



La Libre Belgique avec AFP a écrit:
Ces chiffres qui mettent Hollande dans l'embarras

AFP Publié le jeudi 02 octobre 2014 à 22h06 - Mis à jour le jeudi 02 octobre 2014 à 22h08

International

Chômage, reprise économique, les chiffres continuent de "flinguer" le bilan présidentiel.

Le taux de hômage devrait augmenter de 0,2 point en métropole (9,9%) et de 0,1 point avec l'outre-mer (10,3%) d'ici à la fin de l'année, selon des prévisions de l'Insee publiées jeudi, plus pessimistes que les précédentes.

L'Institut de la statistique tablait en juin sur des taux légèrement inférieurs: 9,8% en métropole et 10,2% avec l'outre-mer.

Mesuré par l'Insee selon les normes du Bureau international du Travail, le taux de chômage avait baissé de 0,2 point fin 2013 en métropole, à 9,7% de la population active, avant de se stabiliser sur les deux trimestres suivants.

Mais cette éclaircie devrait être de courte durée, à cause de la croissance nulle enregistrée depuis le début de l'année. D'autant que l'Insee ne prévoit que 0,4% de croissance sur l'année entière, comme le gouvernement qui a dû revoir ses propres prévisions à la baisse.

Or, selon la plupart des économistes, il faut au moins 1,5% de croissance en moyenne pour faire refluer le chômage. Aucun organisme international ne prévoit, en conséquence, de baisse du chômage avant 2015, au mieux.

Plusieurs membres du gouvernement, Manuel Valls en tête, ont admis récemment que les chiffres du chômage ne pouvaient être bons en l'absence de croissance. Le ministre du Travail, François Rebsamen, s'est fixé l'objectif de maintenir le taux sous la barre des 10% en métropole en 2014.

L'horizon s'assombrit également en termes d'emplois. "Avec l'atonie de l'activité, l'emploi marchand reculerait de nouveau au second semestre 2014", avec 52.000 destructions de postes, anticipe l'Insee dans son point de conjoncture. Le secteur marchand avait connu une relative accalmie au premier semestre (-11.800 postes).

Là encore, les prévisions sont plus pessimistes qu'en juin. Ll'Insee ne prévoyait alors que 22.000 destructions de postes sur l'année.

"Néanmoins, le soutien de l'emploi aidé compenserait le recul de l'emploi marchand et l'emploi total serait quasi stable au second semestre", prévoit l'Insee.

Contrairement au taux de l'Insee, le nombre d'inscrits à Pôle emploi, deuxième thermomètre du chômage, augmente de manière quasi continue: les demandeurs d'emploi sans activité étaient 3,41 millions fin août (+5,2% sur un an), flirtant avec le record atteint en juillet.

François Rebsamen s'était fixé l'objectif de ramener leur nombre "le plus près possible des trois millions" d'ici à la fin du quinquennat en 2017.

Pour ce faire, le gouvernement mise avant tout sur le pacte de responsabilité, dont il attend plusieurs centaines de milliers d'embauches. Le pacte octroie 40 milliards d'euros aux entreprises d'ici à 2017, en échange de négociations dans les branches professionnelles sur l'emploi notamment. Pour l'heure, seules les industries chimiques ont signé un accord.


La reprise, c'est pas maintenant

L'Insee a baissé jeudi sa prévision de croissance moyenne en France en 2014 à 0,4%, et prévenu que le Produit intérieur brut ne devrait progresser que de 0,1% au troisième comme au quatrième trimestre.

En juin, sa prévision était de 0,7%. En l'abaissant, l'Insee s'aligne sur la prévision du gouvernement.

Sans donner de prévision pour 2015, ce qui attendra décembre, l'Institut national de la statistique et des études économiques a toutefois indiqué que la France entamerait l'année sans filet, avec un "acquis", c'est-à-dire une réserve de croissance, de 0,1%.

L'acquis de croissance désigne ce que serait la croissance moyenne l'an prochain en France si l'économie stagnait sur chacun des quatre trimestres de 2015. S'il est presque nul, cela signifie que la conjoncture n'a pas de tremplin.

La croissance l'an prochain est la grande inconnue du budget 2015, qui a été présenté mercredi et qui est basé sur une hypothèse de 1%, jugée "optimiste" par le Haut conseil des finances publiques, organe indépendant de contrôle.

Vladimir Passeron, chef du département de la conjoncture à l'Insee, a jugé lors d'une conférence de presse que la France se trouvait dans un "régime de croissance extrêmement bas", avec un taux de croissance de seulement 0,1% par trimestre en moyenne depuis le printemps 2011.

Dans le détail, l'Institut a dressé le portrait d'une France au ralenti. Les ménages épargnent davantage (le taux d'épargne est prévu à 15,6% en 2014, contre 15,1% en 2013) et consomment à peine plus (+0,1% en 2014). Par ailleurs leurs investissements, c'est-à-dire essentiellement les achats de logements, s'effondrent: -7,4% attendus cette année, une baisse deux fois plus forte qu'en 2013, et un retour aux niveaux de 1998.

Les entreprises elles vont à nouveau réduire les investissements (-0,6%) et leur taux de marge, un indicateur de rentabilité, se dégrade en dépit du soutien du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi: l'Insee le voit à 29,4% en 2014, contre 29,8% en 2013.
Source: http://www.lalibre.be/actu/international/ces-chiffres-qui-mettent-hollande-dans-l-embarras-542daf93357030e610440a52
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyVen 03 Oct 2014, 08:08

flambi nous a tout dit à sa dernière conférence de presse : 7 fois "ce n'est pas facile" et 1 fois "c'est dur"

Il est certain que tous sont plus à l'aise pour gouverner en étant dans l'opposition avec "yaka" chez les uns et "moi président" chez les autres...
Les prédictions incantatoires sur l'inversion des courbes de notre grand économiste spécialiste de la fiscalité (il l'a prouvé) on la touche du doigt.
Pour ce qu'il en est de la miraculeuse boite à outils... on a perdu le mode d'emploi !

Ce qui est inquiétant c'est que si la droite repasse, par démagogie comme tous ceux qui ont été au pouvoir, elle ne se décidera pas à dire la vérité aux Français en sifflant la fin de la récréation et en prenant les décisions pénibles nécessaires donc nous allons continuer à plonger sauf si nous sommes déjà au fond.

Pas grave on fera des manifs pour les droits acquis...

« Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.  »  
Georges Clemenceau

Vous imaginez nos hommes politiques qui lorsque "ça foire" pensent que les problèmes seront traités avec de la "pédagogie"
On va pédagogiquement vous expliquer pourquoi vous perdez votre emploi ou pourquoi un fondu a cassé la tronche à votre gamin qui rentrait de l'école...
Ayant été "pédagogiquement" informé et bien sur ayant compris la normalité de l'injustifiable, la vie sera belle, le fiston n'aura plus mal à la tête et le traditionnel caddy du samedi se remplira par miracle...

Qui va avoir le courage de dire la vérité ? où est le Churchill français ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 13:08

Alors que l'INSEE vient d'annoncer qu'il n'y aurait pas 22.000 suppressions de poste cette années mais 64.000 soit trois fois plus, Manuel Valls se trompe quand, pour réduire le nombre de demandeurs d'emploi, il veut réformer l'assurance chômage...

Quand des salariés se font jetés parce que leur emploi est délocalisé dans un pays low cost ou parce que leur entreprise fait faillite à cause de la concurrence d'entreprises de ces mêmes pays low cost, ce n'est pas de  gaité de cœur que ces salarié devenus chômeurs vont rester à crever sans avenir à Pôle emploi....

A quelques exceptions près, si ces chômeurs perdurent dans cette situation c'est juste parce qu'il n'y a plus suffisamment d'emplois dans notre pays pour satisfaire la demande, sachant que cette demande est composée de ceux qui ont perdu leur emploi et des nouveaux arrivants sur le marché du travail que ceux-ci soient jeunes ou immigrés...

Avant de s'en prendre aux chômeurs, il faudrait déjà que le gouvernement travaille à l'harmonisation salariale, sociale, fiscale et environnementale au sein de l'Union pour éviter que les entreprises aient intérêt à donner nos emplois à des roumains ou à d'autres...

Il faudrait aussi s'assurer que tout l'argent public profite avant tout et dans tous les domaines à des entreprises et des salariés de droit français et non à quelques fournisseurs ou sous-traitants basés dans des pays low-cost....


20minutes a écrit:
A Londres, Manuel Valls estime que la question de l’assurance chômage «doit être reposée»

Créé le 07.10.2014 à 17:07
Mis à jour le 07.10.2014 à 17:07

Manuel Valls

Le Premier ministre Manuel Valls était en pleine opération séduction ce lundi à Londres. Devant les représentants des milieux d’affaires du quartier de la City, il n’a pas hésité à ressortir son plaidoyer pro-entreprise. Afin de réduire le nombre de demandeurs d'emploi record en France, il s'est attaqué cette fois-ci à l’assurance chômage en estimant que la question devait être «reposée» en termes de montant et de durée.
---/---
Source: http://www.20minutes.fr/economie/1456139-20141007-londres-manuel-valls-estime-question-assurance-chomage-doit-etre-reposee


Le Parisien a écrit:
Jean-Marie Le Guen s'interroge sur le montant des allocations chômage

Publié le 07.10.2014, 20h38 | Mise à jour : 08.10.2014, 08h54

Le sujet est explosif. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, a affirmé mardi que la question du montant des allocations chômage pendant la période d'indemnisation ferait partie du débat lors de la renégociation de la convention assurance-chômage prévue en 2016. A l'heure actuelle, le montant perçu en France est le même pendant toute la période d'indemnisation.
---/---
Source: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/le-gouvernement-lance-le-debat-sur-le-montant-des-allocations-chomage-07-10-2014-4195189.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 13:27

Curieusement alors que l'on cherche à rogner sur les dépenses sociales il y a des postes que l'on n'évoque jamais...

Lors de mes démarches dans la vie courante je constate que ces "oublis" ne passent pas inaperçus à mes concitoyens, dommage que nos dirigeants soient moins bien informés ou moins perspicaces.

A terme cette cécité volontaire ou non peut se payer très cher.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 14:22

tonton christobal a écrit:
---/---
Lors de mes démarches dans la vie courante....
---/---

"Dans la vie courante...." tout est dit.....


Il y a peu l'ex ministre Michèle Delaunay a posté sur son blog un article intitulé "Le tunnel, ou comment faire carrière sans mettre un pied dans la vraie vie" - http://www.michele-delaunay.net/delaunay/blog/le-tunnel-ou-comment-faire-carriere-sans-mettre-un-pied-dans-la-vraie-vie

Plus récemment, le ministre du travail François Rebsamen a accordée une interview, censurée par son service de communication, dans laquelle il déclarait: "Les socialistes ne vivent plus comme les gens" et  les Français "sont bien plus en avance que nous sur la nécessité d'un certain pragmatisme en politique" alors que "le secrétariat national [du PS] refuse toutes ces avancées" - http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/francois-rebsamen-et-sa-non-interview-non-relue-un-peu-trop-liberale_1607693.html et http://emploi.blog.lemonde.fr/2014/10/03/une-interview-choc-de-francois-rebsamen-depubliee/

Il suffirait pourtant juste que nos politiques descendent chez Carrefour, Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, H&M, Celio, Darty, Boulanger, Kiabi, Bata, André, La Halle aux chaussures, Ikea, ..... et qu'il regarde où a été fabriqué ce qui passe en caisse pour qu'ils comprennent un peu mieux la situation....
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 14:29

M. Manuel Valls n'ayant jamais exercé d'emploi, en dehors de syndicaliste étudiant, élu ou assistant d'élu, je ne pense pas qu'il soit habilité à parler chomage. Et encore moins recherche d'emploi dans le privé.
Jean-Marc Ayrault, lui au moins, avait été professeur d'allemand avant d'être élu.

Maintenant, c'est facile pour un ministre de demander une réforme du chomage, puisqu'en fait ce sont patronat et syndicats qui négocient et décident en la matière.
C'est un peu comme un ministre qui réforme les rythmes (para)scolaires, puisque ce sont surtout les communes qui paient.
ou comme un maire qui revendique une nouvelle ligne de métro, puisque là c'est surtout la région IdF qui paie...


Dernière édition par salamandre le Mer 08 Oct 2014, 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 14:39

Les échanges entre clients dans la pharmacie ce matin ont été éloquents, je cite et je ne suis pas resté pour la suite :

La carte Vitale impossible à mettre à jour "bugg"
Les mauvais remboursements des cotisants, les lunettes les soins dentaires
Les médicaments gratuits pour d'autres.
Les intermittents du travail non du spectacle
un peu plus de 9000 en 84
41000 en 91
106 000 en 2013 qui en plus leur flanque les vacances par terre...
L'AME
La CMU
Les escroqueries à la sécu

Passons sur les commentaires... lorsque la conversation est arrivée sur les impôts.

Résultat des courses le gouvernement largué à coté des dossiers.

Surprise : il y a des votes protestataires... on n'est pas content mais il ne faut pas "mal voter"
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 17:04

Français vivant à l'étranger, de retour en France pour traitement de cancer : il faut que son cancer veuille bien attendre 3 mois, le temps de la prise en charge Sécu. Il sera mort avant.
Jeune française hospitalisée 1 mois en réanimation, elle n'est ni étudiante ni salariée, résultat : très grosse facture (à 5 chiffres) pour les parents.
Bénéficiaire de l'AME, n'ayant jamais cotisé : prise en charge sans problème.
Cherchez l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 21:35

Manuel Valls persiste à propos de l'indemnisation du chômage...

Reuters a écrit:
---/---
PARIS (Reuters) - La question des règles d'indemnisation du chômage est renvoyée à la prochaine négociation de la convention Unedic en 2016 mais rien n'empêche de s'interroger avant sur les moyens d'accélérer le retour à l'emploi, a déclaré mercredi Manuel Valls.
---/---


Rappelons quand même qu'une des premières décisions de Manuels Valls alors qu'il était ministre de l'intérieur a été d'élargir les emplois ouverts aux nouveaux arrivants dans l'Union roumains et bulgares...

Il se trouve qu'au moment où a été pris ce décret, nombre de salariés de droit français voyaient leur emploi délocalisé vers la Roumanie ou un autre pays low cost... Cet élargissement n'avait alors pas été nécessairement compris par les dits salariés ...

Imaginez la réaction quand maintenant on vient dire aux mêmes salariés, dont nombre crèvent sans avenir à Pôle emploi, que si ils sont au chômage c'est de leur fait et qu'il faut donc réduire les indemnités pour les inciter à reprendre le  chemin du travail...


Faute d'expérience en entreprise, j'abonde dans le sens de Salamandre, Manuel Valls n'a vraiment rien compris sur les causes du chômage de masse que nous connaissons !



Légifrance a écrit:
Arrêté du 1er octobre 2012 modifiant l'annexe de l'arrêté du 18 janvier 2008 relatif à la délivrance, sans opposition de la situation de l'emploi, des autorisations de travail aux ressortissants des Etats de l'Union européenne soumis à des dispositions transitoires
---/---
Fait le 1er octobre 2012.

Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,

Michel Sapin

Le ministre de l'intérieur,

Manuel Valls
Source: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026483654&dateTexte=&categorieLien=id
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 21:52

Comment des gens qui n'ont aucune expérience du monde de l'entreprise et qui sont imbibés de marxisme peuvent ils comprendre comment fonctionnent une boite.

Pour eux on fait fonctionner le commerce avec des taxes et des aides distribuées au petit bonheur la chance...

Ils oublient qu'une entreprise qui ne produit rien ne rapporte rien.
Qu'une entreprise qui n'a pas de client ne peut pas fonctionner.
Que lorsque l'on a conduit des boites à être non rentables elles perdent leurs clients.
Ou que lorsque l'on met dans le même monde économique des gens qui ont des écarts de salaires énormes on va aboutir à des naufrages...

Pour un économiste de gauche ce ne sont que balivernes, d'ailleurs les communistes prétendent que le prix de la main d'œuvre n'est pas un facteur important du prix de revient d'un produit... ne parlons pas des écolos qui grâce aux énergies propres vont tout flanquer par terre si on les laisse faire...

Tout va pour le mieux dans le meilleur monde d'UBU possible !

Nous arrivons à exporter du bois français en Chine et à l'importer en Europe sous forme de parquet à un prix de revient inférieur à celui obtenu en faisant le travail en France... un exemple pareil devrait faire réfléchir un énarque fut il de gauche...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 22:15

tonton christobal a écrit:
---/---
Nous arrivons à exporter du bois français en Chine et à l'importer en Europe sous forme de parquet à un prix de revient inférieur à celui obtenu en faisant le travail en France... un exemple pareil devrait faire réfléchir un énarque fut il de gauche...

A voir ce reportage de France 2 http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-mercredi-8-octobre-2014_708551.html à partir de 18mn35...

Après, soit on arrive à être aussi compétitifs que les chinois soit on instaure des mesures protectionnistes et de préférence nationale... Ce qui est sûr c'est qu'il faut désormais arrêter de tendre la gauche...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 22:24

Quand je dis qu'il faut arrêter de tendre benoîtement la gauche...

(Ce n'est pas Hollande, Sarko ou Chirac qui ont bradé notre sidérurgie mais Giscard....)


"Le département américain du Commerce a déclaré que ces droits anti-dumping variaient entre 6,88% pour les entreprises sud-coréennes, dont Daewoo, et 407,52% pour les groupes chinois."



Les Echos a écrit:
USA : Taxes confirmées pour des pièces d'acier d'Asie et d'Europe

08/10/14 à 10:19 - Reuter

WASHINGTON, 8 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis ont confirmé mardi des droits à l'importation d'acier électrique à grains non orientés en provenance de Chine, Japon, Corée du Sud, Taiwan, Allemagne et Suède après avoir conclu que ces biens étaient vendus à trop bas prix sur le marché américain.

Le département américain du Commerce a déclaré que ces droits anti-dumping variaient entre 6,88% pour les entreprises sud-coréennes, dont Daewoo, et 407,52% pour les groupes chinois.

Les japonais JFE Steel Corporation et Sumitomo devront s'acquitter d'une taxe fixée à 204,79% pour cet acier utilisé dans les moteurs, les transformateurs et les générateurs.

L'affaire avait été portée à la connaissance des autorités par le sidérurgiste américain AK Steel Corporation.

Les biens en provenance de Taiwan et de Chine seront soumis à des taxes compensatrices supplémentaires.

La Commission américaine du commerce international (ITC) rendra sa décision finale d'ici au 20 novembre.

(Krista Hughes, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)
Source: http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/usa-taxes-confirmees-pour-des-pieces-d-acier-d-asie-et-d-europe-1004515.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 22:43

a.nonymous a écrit:
Quand je dis qu'il faut arrêter de tendre benoîtement la gauche...

(Ce n'est pas Hollande, Sarko ou Chirac qui ont bradé notre sidérurgie mais Giscard....)


"Le département américain du Commerce a déclaré que ces droits anti-dumping variaient entre 6,88% pour les entreprises sud-coréennes, dont Daewoo, et 407,52% pour les groupes chinois."




Source: http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/usa-taxes-confirmees-pour-des-pieces-d-acier-d-asie-et-d-europe-1004515.php

Pour l'aciérie c'est Mitterrand qui a donné le coup de grâce (il y a dans ce lachage beaucoup à dire y compris sur ceux qui ont bien profité de l'affaire)

Source : un membre important du staff de Francis MER qui a l'époque (Giscard) dirigeait la sidérurgie française et qui a ce titre a été liquidé mais a quelques infos tout de même...
Source personnelle les détails n'ont pas leur place sur ce forum. On est libre de ne pas me croire sur parole.

Une partie de la campagne présidentielle de 81 reposait d'ailleurs sur la promesse de Mitterrand de conserver cette industrie alors que Giscard diminuait la voilure contre l'avis des syndicats qui ensuite ont laissé faire la gauche... ça c'est plus facile à vérifier.
C'est de la bonne politique...
On a vu le résultat, c'est comme le coup médiatique : avec moi il n'y aura pas un million de chômeurs et deux ans après on en avait 3 et 3 dévaluations.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 08 Oct 2014, 22:51

tonton christobal a écrit:
Une partie de la campagne présidentielle de 81 reposait d'ailleurs sur la promesse de Mitterrand de conserver cette industrie alors que Giscard diminuait la voilure contre l'avis des syndicats qui ensuite ont laissé faire la gauche... ça c'est plus facile à vérifier.

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1073-quand-giscard-s-adressait-aux-francais-pour-parler-siderurgie
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyJeu 09 Oct 2014, 01:01

a.nonymous a écrit:
---/---
Plus récemment, le ministre du travail François Rebsamen a accordée une interview, censurée par son service de communication, dans laquelle il déclarait: "Les socialistes ne vivent plus comme les gens" et  les Français "sont bien plus en avance que nous sur la nécessité d'un certain pragmatisme en politique" alors que "le secrétariat national [du PS] refuse toutes ces avancées" - http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/francois-rebsamen-et-sa-non-interview-non-relue-un-peu-trop-liberale_1607693.html et http://emploi.blog.lemonde.fr/2014/10/03/une-interview-choc-de-francois-rebsamen-depubliee/
---/---

L'interview en question est republiée: http://www.miroir-mag.fr/64362-francois-rebsamen-je-me-bats-depuis-longtemps-pour-une-vision-liberale-de-leconomie/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyJeu 09 Oct 2014, 09:00

Pour réussir à haut niveau en politique et dormir tranquille il y a deux solutions :
1- ne pas avoir de morale et trahir ses amis ou sa parole.
2- ne pas avoir de mémoire.

Si un individu peut réunir ces deux caractéristiques il peut légitimement nourrir de grandes ambitions.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyJeu 09 Oct 2014, 13:32

Laurent Berger, secrétaire nationale de la CFDT, monte aujourd'hui aux créneaux  suite aux propos de Valls sur l'indemnisation du chômage... Cette prise de position de la CFDT prend tout son poids quand on sait que jusqu'à présent ce syndicat a toujours été en première ligne aux cotés du gouvernement pour réformer le marché du travail afin de donner plus de compétitivité à nos entreprises...

Laurent Berger a tout à fait raison quand il affirme que «C'est très dangereux ce qui se passe en ce moment, de pointer du doigt les chômeurs»«Il y a un climat social très lourd, c'est très éruptif» car nombre de ces chômeurs se considèrent aujourd'hui complètement lâchés voir stigmatisés par la gauche...

Dignité des chômeurs !




Le Parisien a écrit:
Assurance-chômage : Berger (CFDT) en «a assez qu'on stigmatise» les chômeurs

Publié le 09.10.2014, 09h18 | Mise à jour : 09h49

Le débat sur le montant et la durée d'indemnisation du chômage agace manifestement Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT. «J'en ai assez qu'on stigmatise ceux qui subissent la crise économique et sociale (...) J'en ai assez, il faut que le gouvernement arrête», s'est emporté jeudi sur BFMTV, le leader syndical.

Une réforme de l'assurance chômage, un sujet mis sur la table par le Premier ministre Manuel Valls, est, selon Laurent Berger, «un débat à contretemps». La nouvelle convention d'assurance chômage vient à peine de rentrer en vigueur le 1er octobre dernier et cette dernière s'appliquera jusqu'en 2016.

«C'est très dangereux ce qui se passe en ce moment, de pointer du doigt les chômeurs», s'est-il alarmé. Laurent Berger souligne que cette polémique intervient quelques semaines après les déclarations du ministre du Travail, François Rebsamen, qui souhaitait renforcer le contrôle des demandeurs d'emploi. Et de conclure: «Il y a un climat social très lourd, c'est très éruptif».

Sur la même longueur d'ondes, le numéro un de la CGT, Thierry Lepaon, avait dénoncé mercredi une«provocation». «La responsabilité du gouvernement n'est pas de stigmatiser la population» mais «de trouver des solutions pérennes», a-t-il poursuivi.

Son homologue de FO, Jean-Claude Mailly, a quant à lui jugé le «ballon d'essai» de Manuel Valls «pas vraiment acceptable», rappelant que la question n'était «pas de la responsabilité du gouvernement».
Source: http://www.leparisien.fr/economie/emploi/assurance-chomage-berger-cfdt-en-a-assez-qu-on-stigmatise-les-chomeurs-09-10-2014-4199711.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptySam 11 Oct 2014, 17:57

mamiea a écrit:
Faut aller jusqu' au bout et voir ce qu' était le CNET et ce qu' on en a fait :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_national_d'%C3%A9tudes_des_t%C3%A9l%C3%A9communications
Un exemple de ce qui ne faut pas faire (ce qui est en prise directe avec le chômage).

Et les choses ne risque pas de s'arranger puisque l'Etat se désengage encore un peu plus du capital d'Orange...

Même si on peut comprendre que pris financièrement à la gorge, l'Etat en soit réduit à vendre les bijoux de famille ayant encore une certaine valeur, pour le coup le choix d'Orange va à l'encontre du discours officiel qui nous serine que l'avenir est dans le numérique...

Plus l'Etat se désengagera du capital d'Orange, plus il sera facile aux chinois Huawei, HTC, ZTE ou au coréen Samsung de s'implanter en France... Plus il sera aussi facile à Orange de faire appel à des sous-traitants tunisiens ou marocains pour ses centres d'appels....

Et bien sûr l'opération a été mené par...... Goldman Sachs....



http://www.boursier.com a écrit:
L'Etat a cédé près de 2% du capital d'Orange

Aujourd'hui à 12h49

(Boursier.com) — Michel Sapin a récemment confirmé l'intention du Gouvernement de s'alléger au capital de certaines sociétés commercialement bien assises, et dont l'Etat est actionnaire. La seconde opération annoncée, après GDF Suez cet été, vient de se conclure. Sans surprise, Bpifrance a placé -via Bpifrance Participations, filiale à 100% de Bpifrance Groupe- 50 millions d'actions du groupe de téléphonie Orange. Celles-ci représentent 1,9% du capital de la société.


584 ME de cessions

L'AASGO, l'association de défense des intérêts des actionnaires salariés et anciens salariés d'Orange, aurait souhaité bénéficier de la possibilité de racheter des titres à conditions privilégiées. Toutefois, L'opération s'est effectuée sans leur sollicitation, dans le cadre d'un placement privé par construction accélérée d'un livre d'ordres auprès d'investisseurs institutionnels. La transaction a été réalisée au prix de 11,6 euros par action. Le placement privé représente un montant brut cessions de 584 millions d'euros. Il a été dirigé par Goldman Sachs en qualité de Coordinateur Global et Teneur de livre associé et BNP Paribas en qualité de Teneur de livre associé.



Financer de nouveaux investissements

Cette cession s'inscrit dans le cadre d'une politique de gestion active des participations de Bpifrance et donc, des intérêts de l'état. Le produit de cession est destiné à financer de nouveaux investissements dans le cadre de la mission de financement des entreprises françaises confiée à Bpifrance. A l'issue de cette opération, Bpifrance Participations détient encore 11,6% du capital et des droits de vote d'Orange.
Pas d'autre opération avant 6 mois

L'organisme public confirme son intention de "demeurer un actionnaire significatif au capital d'Orange", sans pour autant préciser s'il prévoit à terme de nouvelles cessions de titres. Bpifrance Participations a toutefois pris l'engagement de conserver l'intégralité de sa participation résiduelle dans Orange pour une durée de 180 jours (6 mois) à compter du règlement-livraison de l'opération. Le pacte d'actionnaires liant l'Agence des Participations de l'Etat et Bpifrance Participations n'est pas modifié suite à la transaction. Tous deux détiendront conjointement plus de 25% du capital d'Orange et demeurent les actionnaires de référence d'Orange. La représentation de Bpifrance Participations et de l'Etat au Conseil d'administration d'Orange n'est pas non plus modifiée.
Source: http://www.boursier.com/actualites/economie/l-etat-a-cede-pres-de-2-du-capital-d-orange-25623.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptySam 11 Oct 2014, 18:56

"Et bien sûr l'opération a été mené par...... Goldman Sachs...."

Ce ne sont tout de même pas les brillants économistes du PS qui vont être capables de nous monter une opération financière internationale.

On a eu le malheur de les laisser jouer avec le Crédit Lyonnais et on nous en parle encore !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 02:15

a.nonymous le 23 mai 2014 a écrit:
Jusqu'à quand l'état va-t-il pouvoir au travers de l'Unédic acheter la paix sociale ?

Quelques mois plus tard, alors que le gouvernement n'a pas réussi à relancer l'économie et alors que les disparitions d'emplois pas délocalisation ou cessation d'activité continuent hélas à se multiplier, les choses semblent se préciser à écouter le ministre de l'économie....


""Il ne doit pas y avoir de tabou, ni de posture. L'assurance chômage est en déficit de quatre milliards d'euros", déclare-t-il [Emmanuel Macron]. "Quel responsable politique peut s'en satisfaire ?"

"Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là", ajoute-t-il.
"



https://www.zonebourse.com a écrit:
Bourse de Paris : France-Macron relance le débat sur l'assurance chômage

12/10/2014 | 00:04

par Emmanuel Jarry

Le ministre de l'Economie juge nécessaire une réforme de l'assurance chômage et estime même que l'Etat pourrait "reprendre la main" si les blocages "sont trop lourds", au risque de relancer un débat hautement sensible en France.

Après avoir déclenché un tollé en prônant une réforme des règles d'indemnisation des chômeurs, le Premier ministre, Manuel Valls, s'est efforcé mercredi de ramener le calme dans les esprits en renvoyant la question à des négociations entre les partenaires sociaux en 2016. (voir )

Le président François Hollande a paru prendre ses distances avec ce débat en estimant à Milan, en marge du sommet européen sur l'emploi, qu'il y avait déjà assez de sujets de réforme sur la table pour occuper le gouvernement.

Son ancien conseiller économique, aujourd'hui ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, remet cependant les pieds dans le plat dans une interview au Journal du dimanche.

"Il ne doit pas y avoir de tabou, ni de posture. L'assurance chômage est en déficit de quatre milliards d'euros", déclare-t-il. "Quel responsable politique peut s'en satisfaire ?"

"Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là", ajoute-t-il.

Entre-temps, selon des sources européennes, Bruxelles a fait savoir à Paris qu'une des conditions pour que la France obtienne un nouveau délai pour ramener son déficit public à 3% du PIB est de s'engager sur une réforme de son marché du travail.

Une correction du projet de budget 2015 jugé par la Commission européenne trop éloigné de la cible et la promesse de réformes structurelles permettraient de "démarrer la discussion sur de meilleures bases", fait valoir une de ces sources.

Or la gestion de l'assurance chômage relève en France des organisations patronales et syndicales représentatives, qui ont conclu en mars dernier une convention fixant les modalités d'indemnisation des chômeurs jusqu'en 2016.

Cette convention introduit notamment des "droits rechargeables" - la possibilité pour des demandeurs d'emplois enchaînant contrats de travail courts et périodes de chômage de conserver leurs droits à indemnisation non consommés.



LE CONTRÔLE DES CHÔMEURS

"C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses", admet le ministre de l'Economie dans le JDD. "Mais comme l'Etat garantit financièrement le régime, il peut aussi reprendre la main si les blocages sont trop lourds. Le sujet reviendra en temps voulu."

Etat et partenaires sociaux auront vite l'occasion d'échanger sur le sujet: les négociations tripartites sur une nouvelle convention définissant les objectifs de Pôle emploi doivent commencer fin octobre-début novembre.

Une autre question, évoquée en septembre par le ministre du Travail, François Rebsamen, mais rapidement mise en sourdine, pourrait ressurgir à ce moment-là, celle d'un renforcement du contrôle des demandeurs d'emploi.

Ce débat sera alimenté par la publication mercredi d'une étude réalisée par Pôle Emploi dans quatre régions sur ce sujet tout aussi sensible que les modalités d'indemnisation.

Interrogé vendredi dans le cadre du Talk Orange-Le Figaro, François Rebsamen n'a pas hésité à parler de "constat d'échec".

Les demandeurs d'emploi ont l'obligation de chercher du travail, a-t-il expliqué. "Or il apparaît qu'il y en a un certain nombre qui ne le font pas. Il y a sûrement des tas de raisons et cette expérimentation doit le montrer."

"D'abord il faut analyser pourquoi ils ne recherchent pas d'emploi (...) Je pense qu'on va en tirer comme conclusion que Pôle Emploi doit faire mieux pour accompagner (les demandeurs)", a ajouté le ministre. (édité par Henri-Pierre André)
Source: https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/France-Macron-relance-le-debat-sur-lassurance-chomage--19173133/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 09:10

Ce qui se passe chez nous et pas seulement avec le chômage me fait penser à l'histoire que racontait un chirurgien militaire de mes amis qui devait traiter des blessés en urgence et dans des conditions opératoire souvent délicates.

Devant soigner des blessés il s'est retrouvé face à des récalcitrants à la piqure d'antibiotique... ça fait mal on n'aime pas ça...

On veut être soigné avec des pansements indolores, qui sentent bon si possible par une infirmière top modèle... si on a la faiblesse de céder, quelques jours plus tard on en arrive à l'opération et on est au bord de l'amputation.

Chez nous on fait du social soft depuis plus de 30 ans, on recule la prise de mesures efficaces quitte à mentir ou à repasser la patate aux suivants.
Ceux qui tirent le signal d'alarme depuis des décennies ne sont pas écoutés (et doivent être heureux de ne pas se retrouver malmenés ou pour le moins tournés en ridicule) .
Maintenant nous sommes dans le dur avec le remède de cheval à la clé.

Il est toujours possible de faire une révolution et au lieu d'être opéré on sera amputé.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 12:28

En politique comme dans une entreprise, il est fréquent qu'un raisonnement économique, même impeccable, ne suffise pas à convaincre les sujets de base. Surtout s'il annonce des désagréments.
Par contre, il y a un autre type d'argument : la vertu de l'exemple. Totalement absent chez les dirigeants et brillants stratèges de l'effort pour les autres.

Prenons le chômage : on remarquera que la grande majorité de notre classe politique dispose, par ailleurs, depuis sa jeunesse d'un poste de haut-fonctionnaire, donc d'une garantie d'emploi à vie. Cela peut amener à être insensible aux vraies difficultés des français de base.

Un remède a été proposé par l'UMP Bruno le Maire, le seul je crois à l'avoir fait : démissionner de la fonction publique après un délai raisonnable (6 mois, un an ?) de mandat politique.
Cela ouvrirait aussi, sans doute, l'éventail des types de professions représentées chez les élus.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 12:44

...


Dernière édition par Libellule le Dim 12 Oct 2014, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 13:07

L'amputation elle est en cours : exemple, mes revenus !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 13:15

Dans la tourmente il y en a qui s'en sortent mieux que d'autres...
Ce sont nos "faiseurs d'opinion" qui on le constate de plus en plus souvent sont à coté de la plaque.
Vous pouvez compter sur eux pour être "objectivement informé"

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dupont Aignan provoque un esclandre sur Canal Plus. La vidéo très courte est à voir.

Les journalistes en prennent plein les dents et n'osent pas répondre à sa question, qui fait mouche.

VOIR LA VIDEO SUR : http://www.francetvinfo.fr/dupont-aignan-provoque-un-esclandre-sur-canal_83611.html

Tous ces journalistes se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux.

Au-delà de 3 mois de présence les journalistes ont droit à la totalité de la rémunération mensuelle pendant 3 mois,

Ils ont demandé à François HOLLANDE de porter la durée à 6 mois.

Les journalistes en service, victimes d’accidents du travail, de trajet ou atteints de maladie professionnelle contractée à l’occasion de leur travail, conservent pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liés à l’accident du travail ou à la maladie professionnelle, l’intégralité de leur rémunération dans la limite de 2 ans.

Ils ont demandé de pousser à 4 ans.
En cas d’incapacité permanente partielle telle qu’elle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une PRIORITE DE RECLASSEMENT dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits - y compris la déduction fiscale -, notamment en matière de salaire.
A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d’une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d’exercer leur fonction, conservent pendant les trois premières années l’intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux.

Ils ont demandé à François HOLLANDE … de porter à 5 ans.

Au cours de la dernière campagne présidentielle, les journalistes ont évidemment fait la claque pour F.-Hollande.

En France tous les salariés sont exonérés d'impôt sur 10 % de leurs revenus.

En France tous les journalistes ont droit depuis 1934 à une exonération supplémentaire de 30 % (avec un plafond) qui s’additionne aux 10%.

En 1996, un premier ministre a osé tirer un trait sur certaines niches ! Une profession va particulièrement se plaindre « LES JOURNALISTES ».

Alain LAMBERT ex-rapporteur du budget au Sénat se souvient : « De la hargne de journalistes et de la trouille des politiques ». Le premier ministre de l’époque avait tenu bon, mais il avait accepté une première concession à la profession : la création d’un fonds budgétaire pour compenser la hausse d’impôt que subiront les journalistes.

Parallèlement, les négociations étaient engagées avec les syndicats. Elles aboutiront sous JOSPIN : Il fut décidé de rétablir l’avantage fiscal, sous forme un peu plus juste : au lieu de 30 % les journalistes pourront dorénavant retirer soit 7 650 EUR (ou équivalent 50 000 francs de l’époque) de leurs revenus (mesure unique pour les journalistes et les autres Français ---RIEN---).

Avant les primaires socialistes, les syndicats de journalistes ont demandé à François HOLLANDE de rétablir les 30% d’abattement : 42.500 journalistes bénéficieront de cet avantage.
Quand on pense que le gouvernement a défiscalisé les heures supplémentaires pour les ouvriers et employés !...

Savez-vous que des proches des journalistes, (qui ne sont pas journalistes) se déclarent journalistes sans carte de presse.

Et maintenant des journalistes de l’audiovisuel ont demandé un abattement supplémentaire de 10 % pour des frais esthétiques !

Mesdames, Messieurs les journalistes : Parlez aussi de vos privilèges au journal de 20 heures !



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 14:07

Toujours la force des lobbies d'un côté, la pusillanimité des politiques de l'autre.

Déjà à remiser dans la boîte à souvenirs
http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/16/1919450-37-professions-protegees-en-ligne-de-mire.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 14:32

tonton christobal a écrit:
Les journalistes en prennent plein les dents et n'osent pas répondre à sa question, qui fait mouche.
 
VOIR LA VIDEO SUR : http://www.francetvinfo.fr/dupont-aignan-provoque-un-esclandre-sur-canal_83611.html

Pour mémoire:

SMIC: 1 445 Euros mensuel brut
ASS: 483 Euros mensuel avec un plafond revenu+ASS cumulé limité à 1 127 Euros mensuel
RSA: 509 Euros mensuel pour une personne seule sans enfant
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 14:36

Le problème essentiel étant tout de même l'indépendance de l'information lorsque ceux qui la font tiennent leurs prébendes du pouvoir et donc sont tenus au renvoi d'ascenseur.

Le notaire ou le pharmacien ne "font pas une élection" est ce la même chose pour celui ou ceux qui détiennent le pouvoir de mettre en place "une bonne campagne de presse" ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 14:47

tonton christobal a écrit:
Le problème essentiel étant tout de même l'indépendance de l'information lorsque ceux qui la font tiennent leurs prébendes du pouvoir et donc sont tenus au renvoi d'ascenseur.

Il y a certes le problème de la l'indépendance de l'information mais aussi celui de la coupure des élites avec le monde réel....

Ca vaut ce que ça vaut venant d'une personne trompée et humiliée mais voici ce qu'écrit Valérie Trierweiler à propos de sa relation avec François Hollande en 2007, avant qu'il ne soit président:

"Je l’emmène aussi à travers la banlieue qu’il connaît mal, lui l’élu des champs. Il met une casquette et des lunettes de soleil et entre avec moi dans ces magasins discount où l’on achète des produits entreposés sur des palettes et dont la date de péremption est proche.
Je veux qu’il connaisse la réalité quotidienne qu’affronte une partie des Français, ceux qui comptent chaque euro et ne savent jamais comment finir le mois. Lui qui préfère se passer d’un repas lorsque ce n’est pas du premier choix, ne mange pas mes fraises si elles ne sont pas des « garriguettes », ne goûte pas aux pommes de terre si elles ne proviennent pas de « Noirmoutier », et met directement à la poubelle la viande si elle est sous vide.
Il connaît si peu le prix des choses. Combien de fois l’ai-je entendu dire « ce n’est pas cher » pour des aliments ou des objets hors de prix !
"
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 15:09

LA RÉPLIQUE - Quand le président parle, "les ministres appliquent", a rétorqué le premier secrétaire du PS à Emmanuel Macron.
http://www.europe1.fr/politique/assurance-chomage-cambadelis-recadre-macron-2257503

"La gauche a quelques totems". Ses déclarations dans le Journal du Dimanche ont eu l'effet d'une petite bombe. Les propos d'Emmanuel Macron favorable à une réforme de l'assurance chômage ont été abondamment commentés par plusieurs responsables socialistes réunis en Conseil national, dimanche. Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis a recadré sèchement le ministre de l'Economie en lui rappelant que François Hollande avait tranché la question d'une réforme de l'assurance-chômage. "La gauche n'a pas de tabous mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s'exprime, les ministres appliquent ", a déclaré le député à son arrivée au conseil national du PS. Est-ce une fin de non recevoir à ce chantier? "Absolument", a tranché Jean-Christophe Cambadélis.
>> LIRE AUSSI - L'indemnisation des chômeurs peut-elle être réformée ?

Des députés de l'aile gauche du PS ont également fait part de leur mécontentement après cette sortie du ministre de l'Economie, comme l'a rapporté Aurélie Herbemont, journaliste politique d'Europe 1 :

Une nouvelle provocation. "C'est une nouvelle provocation, ou une nouvelle boulette ou un nouveau couac. Et c'est regrettable", a tancé Emmanuel Maurel, de "Maintenant la gauche", l'une des deux sensibilités de l'aile gauche socialiste. "Il y a mieux à faire que de pointer du doigt la responsabilité individuelle des chômeurs", a taclé le frondeur Laurent Baumel.

"On ne peut pas en rester là", dit Macron. Le patron de Solférino réplique ainsi à Emmanuel Macron qui, dans le JDD, a jugé qu'il ne devait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage, en plein débat à gauche sur l'opportunité de débattre du montant et de la durée des allocations. "L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros", argumente le ministre. "Quel responsable politique peut s'en satisfaire ? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là. C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses".

Une dissonance entre Valls et Hollande. Cette forte prise de position intervient trois jours après que François Hollande eut assuré à Milan, à propos d'une réforme de l'assurance chômage, qu'il y avait "suffisamment de sujets pour que nous soyons bien occupés et que nous montrions que nous faisons des réformes utiles à l'emploi". La déclaration du chef de l'Etat avait été interprétée comme un recadrage de propos rapportés par Manuel Valls. A Londres, le Premier ministre aurait déclaré que la question du montant et de la durée de l'indemnisation chômage en France devait "être reposée". Mais dimanche, l'Elysée n'a pas pipé mot en lisant le JDD. Un proche de François Hollande estime ainsi que "Macron dit que c’est aux partenaires sociaux de faire avancer les choses et que le sujet reviendra en temps voulu. Le président n’a pas dit autre chose".


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 15:45

Libellule a écrit:
LA RÉPLIQUE - Quand le président parle, "les ministres appliquent", a rétorqué le premier secrétaire du PS à Emmanuel Macron.
http://www.europe1.fr/politique/assurance-chomage-cambadelis-recadre-macron-2257503

"La gauche a quelques totems". Ses déclarations dans le Journal du Dimanche ont eu l'effet d'une petite bombe. Les propos d'Emmanuel Macron favorable à une réforme de l'assurance chômage ont été abondamment commentés par plusieurs responsables socialistes réunis en Conseil national, dimanche. Le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis a recadré sèchement le ministre de l'Economie en lui rappelant que François Hollande avait tranché la question d'une réforme de l'assurance-chômage. "La gauche n'a pas de tabous mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s'exprime, les ministres appliquent ", a déclaré le député à son arrivée au conseil national du PS. Est-ce une fin de non recevoir à ce chantier? "Absolument", a tranché Jean-Christophe Cambadélis.


A rapprocher de l'interview "censurée" du ministre du travail François Rebsamen....


"Malheureusement, le parti socialiste, ou du moins son secrétariat national refuse toutes ces avancées. Il ne veut pas casser les tabous, se pose en garant de l’ordre social établi."


Après il ne faut pas être dupes.... Devant les réalités économiques et la réalité du chômage qui ne pourront être résolus sans remettre en question acquis sociaux et accords internationaux, qu'il s'agisse de l'Union et de l'OMC, le gouvernement prépare l'opinion et en est pour l'instant  à la phase des ballons d'essais: dès qu'un ministre souffle le chaud, un autre s'empresse de souffler le froid en réponse...

Il ne faudrait cependant pas que cela détourne le débat des vrais problèmes: comment dans un espace de libre circulation des biens et des personnes les entreprises et les salariés de droit français peuvent-ils se battre face aux entreprises et aux salariés de pays low cost ?

Personnellement je ne connais aucun salarié qui est parti de gaité de cœur crever sans avenir à Pôle emploi parce que son emploi était supprimé ou délocalisé...



http://www.miroir-mag.fr a écrit:
---/---
[Le Mirroir] La phrase [sur le contrôle des chômeurs] que vous évoquez a en effet provoqué un tôlé, au sein même du parti socialiste. La regrettez-vous ?

[François Rebsamen] Où ce fut un véritable tollé médiatique. Politique aussi. Ce qui n’a pas empêché 70% de la population d’approuver ce message. Ils ont conscience qu’il faut adapter notre système social, par ailleurs très protecteur. Les français considèrent qu’il faut renforcer les contrôles, assouplir les seuils, la législation, autoriser le travail le dimanche. Ils sont bien plus en avance que nous sur la nécessité d’un certain pragmatisme en économie.

Malheureusement, le parti socialiste, ou du moins son secrétariat national refuse toutes ces avancées. Il ne veut pas casser les tabous, se pose en garant de l’ordre social établi. Je ne suis pas là pour stigmatiser les chômeurs, encore moins pour casser les droits sociaux, mais pour rappeler les règles. Et c’est parfois dur. Je ne suis pas un ennemi de l’entreprise, je ne suis pas pour l’économie administrée ni pour les pays communistes. Je me bats depuis longtemps pour une vision libérale de l’économie, de la vie de l’entreprise. Avec des droits sociaux, avec une protection de l’individu.

Les citoyens des classes populaires se rendent bien compte que la droite ou la gauche ne sont pas prêtes à appliquer ces réformes alors ils se tournent vers les extrêmes. C’est ça que je veux éviter. Les socialistes ne vivent plus comme les gens : les élus ne connaissent pas le terrain. Ils ne savent pas comment la vie se déroule dans un HLM, dans le quartier de la Fontaine-d’Ouche, qui rassemble toutes les nationalités, dans sa diversité…
---/---

L'interview complète: http://www.miroir-mag.fr/64362-francois-rebsamen-je-me-bats-depuis-longtemps-pour-une-vision-liberale-de-leconomie/


Après, pour en revenir à Jean-Christophe Cambadélis, sa fiche Wikipedia nous renseigne sur son parcours professionnel et sa connaissance réelle du monde de l'entreprise et de ses salariés: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Cambad%C3%A9lis
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 16:38

IL est préférable que le big boss du PS n'ai pas d'emploi si on en juge par son CV... en cela il semble avoir un profil assez semblable à celui de son prédécesseur au même poste.
Les prestations professionnelles se terminant d'ailleurs de la même manière et devant les mêmes instances.

Ce doit être un effet "petite blague" dont flambi a le secret. C'est qu'il a de l'humour le bougre, la prochaine fois il va les nommer "ministres du travail" ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyDim 12 Oct 2014, 16:47

"Lorsque le président parle les ministres appliquent..." certes c'est un peu comme Hitler qui à la fin de la guerre bien abrité dans son bunker et abandonné de ses proches faisait manœuvrer des unités militaires fantômes sur des cartes d'état major alors que les chars russes circulaient dans Berlin en ruine au dessus de sa tête.

On décide et on fait faire lorsque l'on en a les moyens... sinon ce ne sont que gesticulations aussi puériles que stériles dans le vide !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 11:07

Aujourd'hui c'est l'Elysée qui intervient sur le sujet de l'indemnisation du chômage quitte à contrarier le premier secrétaire du PS.....


"S'agissant de l'assurance chômage, il y a bien un problème de déficit, mais la négociation sur le sujet viendra le moment venu, pas immédiatement", a-t-on déclaré de même source, estimant que cette "question relève de la responsabilité des partenaires sociaux en lien avec l'Etat"."



AFP a écrit:
AFP 13-10-2014 - 10:14
Assurance chômage: négociation "le moment venu" mais "pas immédiatement", assure l'Elysée

La négociation sur l'assurance chômage "viendra le moment venu" mais "pas immédiatement", a déclaré lundi l'Elysée, interrogé par l'AFP au lendemain d'une polémique initiée par des propos du ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

"S'agissant de l'assurance chômage, il y a bien un problème de déficit, mais la négociation sur le sujet viendra le moment venu, pas immédiatement", a-t-on déclaré de même source, estimant que cette "question relève de la responsabilité des partenaires sociaux en lien avec l'Etat".

"Une convention a été signée en 2014 et une date a été fixée par les partenaires sociaux pour un nouveau rendez-vous en 2016", rappelle l'Elysée, qui relève que d'ici là "il y a beaucoup de sujets de négociations à l'agenda des partenaires sociaux, notamment la négociation en cours sur la modernisation du dialogue social".

Dans une interview au Journal du Dimanche, le ministre de l'Economie a estimé qu'il ne devait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance chômage, en plein débat à gauche sur l'opportunité de débattre du montant et de la durée des allocations.

"L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire?" avait poursuivi Emmanuel Macron. La réforme actuelle est "insuffisante" mais il appartient "aux partenaires sociaux (...) de faire avancer les choses", avait-il ajouté.

Le Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis a réagi sèchement dimanche: "La gauche n'a pas de tabous, mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s'exprime, les ministres appliquent".

François Hollande avait souligné jeudi qu'il y avait "suffisamment de sujets pour que nous soyons bien occupés et que nous montrions que nous faisons des réformes utiles à l'emploi", recadrant des propos attribués au Premier ministre, Manuel Valls, selon lesquels la question du montant et de la durée de l'indemnisation chômage en France devait "être reposée".
Source: http://actu.orange.fr/une/assurance-chomage-negociation-le-moment-venu-mais-pas-immediatement-assure-l-elysee-afp_CNT0000004Z0KZ.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 11:28

Ce n'est plus la chute de Berlin en 1945 mais un remake du célèbre film : "on a perdu la 7e compagnie"... Je commence à réfléchir sur le casting gouvernemental

Finalement le président, son premier ministre, ses ministres et quelques conseillers s'amusent si bien entre eux à se contredire ou à se soutenir selon les moments ou les sujets qu'ils n'ont même plus le temps de gouverner le pays.

Un doute affreux commence à s'immiscer dans les esprits : sont ils bien à leur place ? sont ils bien les hommes et les femmes (n'oublions pas les femmes sinon...) de la situation ?

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 11:56

tonton christobal a écrit:
---/---
Finalement le président, son premier ministre, ses ministres et quelques conseillers s'amusent si bien entre eux à se contredire ou à se soutenir selon les moments ou les sujets qu'ils n'ont même plus le temps de gouverner le pays.
---/---

Emmanuel Macron a été un temps secrétaire général adjoint de la présidence de la République et il est aujourd'hui ministre de l'économie, un ministère clé dans la situation actuel du pays....

J'ai donc du mal à croire qu'il s'exprime aujourd'hui "hors contrôle"... Il en est de même pour Valls ou Rebsamen...

Croyez-vous réellement que le premier ministre, le ministre de l'économie et le ministre du travail s'expriment dans le même sens au même moment sans concertation alors que les communicants veillent à la position de chaque virgule ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 12:00

a.nonymous a écrit:


Emmanuel Macron a été un temps secrétaire général adjoint de la présidence de la République et il est aujourd'hui ministre de l'économie, un ministère clé dans la situation actuel du pays....

J'ai donc du mal à croire qu'il s'exprime aujourd'hui "hors contrôle"... Il en est de même pour Valls ou Rebsamen...

Croyez-vous réellement que le premier ministre, le ministre de l'économie et le ministre du travail s'expriment dans le même sens au même moment sans concertation alors que les communicants veillent à la position de chaque virgule ?

alors ils ont oublié de mettre camba au jus à moins que comme d'habitude il n'ai vu ni la flèche ni l'indien...

Il est vrai que lorsque l'on liste les enclumes successives qui ont dirigé le PS ce n'était pas, surtout ces dernières années, un nid de prix Nobel en devenir.

Au résultat a t on le sentiment d'une équipe gouvernementale qui sait où elle va ?  
Etant entendu que mon avis personnel n'a qu'une importance très relative sauf s'il commence à être partagé par le plus grand nombre des gens qui composent le corps électoral.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 19:25

En parlant de prix Nobel, extraits d'un article du journal le Monde :

Jean Tirole, Prix Nobel d'économie, appelle à réformer un marché de l'emploi « assez catastrophique »

Présenté comme « l'un des économistes les plus influents de notre époque »par le comité Nobel, Jean Tirole « ne pense pas que l'économie française est un cas désespéré », car « on a quand même beaucoup d'atouts. On a des grandes entreprises qui marchent bien, un tissu de PME qui est encore trop faible et beaucoup de capital humain ».

Mais il pense qu'il va falloir très vite « changer les choses » pour « donner un avenir à nos enfants ».
« Depuis trente ans, quarante ans, il y a du chômage, et les jeunes, on leur propose des CDD dans leur très grande majorité parce que les entreprises ont trop peur de donner des CDI. On se retrouve donc avec une situation complètement absurde qui est qu'à force de trop protéger les salariés, on ne les protège plus du tout. Ce n'est pas un hasard que toute l'Europe du Sud, qui a exactement les mêmes institutions du marché du travail, se retrouve avec beaucoup de chômage alors que l'Europe du Nord, la Scandinavie par exemple, qui a un système différent, se retrouve avec assez peu de chômage. »

En 2003, Jean Tirole avait proposé avec Olivier Blanchard, aujourd'hui chef économiste du Fonds monétaire international, l'instauration d'un contrat de travail unique qui se substituerait aux contrats à durées déterminée et indéterminée (CDD, CDI), assorti d'une augmentation progressive des droits des salariés en fonction de l'ancienneté.
--
L'attribution du Nobel à Jean Tirole illustre le succès rencontré actuellement par les économistes français. Cet été, le FMI dressait la liste des vingt-cinq chercheurs qui, selon lui, « façonnent la manière dont nous pensons l'économie mondiale ». Parmi ces économistes figuraient sept Français, dont Thomas Piketty.
Source :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/10/13/le-prix-nobel-d-economie-distingue-le-francais-jean-tirole_4505250_3234.html

Nous avons de brillants économistes, mais les politiques semblent avoir du mal à pratiquer leurs recommandations...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyLun 13 Oct 2014, 20:47

Les économistes analysent une situation, font des bilans et envisagent des solutions parfois douloureuses à mettre en place mais efficaces sur le long terme.

Les politiques font en sorte de satisfaire leur électorat et préparent la prochaine échéance. Après nous le déluge !

Pas étonnant que les raisonnements et les moyens envisagés soient différents.

En France depuis les présidentielles nous avons eu les législatives, les européennes, les communales, les sénatoriales, nous attendons les cantonales et les régionales en 2015 pour ensuite repartir pour un cycle... comme il y a toujours une échéance à préparer on se garde bien de prendre le risque de mécontenter l'électeur.
S'il est impossible de s'en sortir on changera la règle du jeu.

En avant pour les redécoupages, le déplacement des dates d'élections, la modification du corps électoral, on va faire voter les étrangers si ce n'est pas possible on naturalisera à tour de bras... pour les traitements sérieux vous attendrez que les coutures claquent et le sauve qui peut général.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMar 14 Oct 2014, 07:39

tonton vise juste. Dilemme entre être réélu ou apporter une solution durable… mais il est aussi possible de perdre sur les deux tableaux.

Série prix Nobel, une citation qu’un ministre français actuel  pourrait reprendre :
"La théorie c’est quand on sait tout mais que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !"  A. Einstein (présumé)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMar 14 Oct 2014, 15:23

Une question sans tabou alors que notre pays compte plus de 3,5 millions de chômeurs et que le gouvernement parle de revoir l'indemnisation du chômage:

Comment envisager une quelconque synergie entre salariés du privé exposés aux affres de l'unionisation et de la mondialisation, fonctionnaires ou assimilés bénéficiant de la garantie de l'emploi et chômeurs privés d'emploi ?


94 Citoyens a écrit:
Les agents en grève pour leurs RTT à Boissy-Saint-Léger
Le 14 octobre 2014 par C.Dubois

Des agents de la ville de Boissy-Saint-Léger sont en grève ce mardi 14 octobre à l’appel du syndicat Fsu-Sdu 94. En cause : les heures de RTT.

Alors que les agents bénéficient actuellement de 23h30 de RTT par an, ils devraient passer d’ici 2015 à 5h50.

« Le maire a prétexté un courrier du préfet de 2002 qui indiquait que le calcul des RTT n’était pas légal. Le maire de l’époque avait pourtant maintenu sa décision et le préfet n’avait pas insisté. Aujourd’hui, le maire s’appuie sur ce courrier pour nous retirer des RTT et des jours de congé exceptionnel, sans contrepartie. La perte de RTT devrait représenter 2-3 jours. Il nous a été proposé de récupérer ces jours de RTT en passant de 37h30 par semaine à 38-39h, c’est inacceptable  », indique un délégué du personnel.

« J’ai découvert ce courrier du préfet cet été, c’est pourquoi je n’étais pas revenu sur ces RTT auparavant, explique de son côté Régis Charbonnier, maire PS de la ville. Les syndicats le savaient mais ne m’avaient rien dit. Tant mieux pour eux s’ils ont bénéficié de cette erreur pendant plusieurs années mais je ne peux pas me permettre de prolonger. Je risquerais tôt ou tard de me faire épingler par la Chambre régionale des comptes. J’ai proposé aux agents d’assouplir leur organisation horaire pour qu’ils puissent continuer à bénéficier de ces journées, en réduisant leur pause déjeuner par exemple. »

Le piquet de grève sera installé devant la mairie de Boissy-Saint-Léger dès 9 heures ce mardi 14.

Conseiller d’opposition, ex premier adjoint dans la première mandature de Régis Charbonnier, Moncef Jendoubi a apporté son soutien au personnel municipal et réclame un conseil municipal exceptionnel pour traiter de ce point.
Source: http://94.citoyens.com/2014/les-agents-en-greve-pour-leurs-rtt-a-boissy-saint-leger,14-10-2014.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 15 Oct 2014, 11:51

Sur BFM Business:

"La tendance du moment : les enjeux de la délocalisation-relocalisation pour les entreprises ont été débattus par Jacques Carles, auteur de "Délocaliser ou relocaliser ?", Mouhoud El Mouhoub, professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, Philippe Peyrard, directeur général délégué d’Atol et Jean-Brice Garella, président du groupe Garella Holding. - Paris est à vous, du 14 octobre, présenté par Karine Vergniol, sur BFM Business."

Chiffres: de 2009 à 2013, 44 entreprises ont relocalisé, 267 ont délocalisé....


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyJeu 16 Oct 2014, 13:18

Alors que les agents municipaux de Boissy-Saint-Léger soutenus par la FSU viennent de faire grève pour défendre leur RTT - http://www.plateaufontenay.net/t1712p200-chomage-un-nouvel-espoir#62922 - ,  les employés de l'hôpital Paul-Guiraud soutenus par la CGT appellent eux au blocage des admissions pour défendre là aussi leur RTT...

Tant que l'économie fonctionne, tant que le chômage est à un niveau raisonnable, tant que les prestations sociales, les retraites, les indemnités, .... sont maintenues et réévaluées,  il est normal de défendre ses acquis sociaux....

Mais quand plus rien de tous cela ne marche, n'y a-t-il pas quelques choses d'indécent dans ces mouvements sociaux  de salariés bénéficiant de la sécurité de l'emploi ?



Le Parisien a écrit:
Blocage des admissions en perspective à Paul-Guiraud
16 oct. 2014, 07h00

Les grévistes de l'hôpital Paul-Guiraud appellent au blocage des admissions, demain soir à Villejuif. La menace planait déjà en fin de semaine dernière, mais une avancée des négociations entre syndicats et direction avait « provisoirement » apaisé le climat. Les pourparlers se sont de nouveau interrompus hier matin. Pour rappel, un mouvement social a débuté le 2 juin dans cet établissement spécialisé dans la psychiatrie adulte. Les salariés en grève contestent la suppression programmée de 9,5 jours de RTT par an. Cette réforme du temps de travail doit entrer en vigueur au 1er novembre. L'intersyndicale CGT-SUD-FO-UNSA, qui souhaite un assouplissement de la mesure, indiquait hier que l'Agence Régionale de Santé, « relayée par la direction », « [refuse] catégoriquement de faire le moindre pas ». Après celle de juin, une seconde opération de blocage des admissions doit commencer à 19 heures demain, « pour une durée indéterminée ».
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/blocage-des-admissions-en-perspective-a-paul-guiraud-16-10-2014-4216567.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyVen 17 Oct 2014, 20:16

Tri du bétail vendredi matin chez GAD...


"A partir de 08H00, les salariés ont été convoqués par groupes, selon un ordre alphabétique par la direction de Gad SAS.

"Et là, c'était comme dans un film en noir et blanc. Y'avait une grande colonne, toi tu vas à droite, toi à gauche, et soit on était dans la bonne file, soit dans la mauvaise file", celle des gens menacés de licenciement, a raconté le délégué CFDT chez Gad SAS, Patrick Piguel.

"Imaginez, c'était épouvantable, c'était l'abattage", a-t-il ajouté, "Cette manière d'opérer comme ça, c'est très douloureux".
"






Pour nombre de salariés un licenciement avec toutes ses conséquences est déjà un vrai drame et cette manière de procéder est juste inhumaine et inacceptable !

Ce n'est pas pour que des salariés vivent de telles situations qu'une majorité d'électeurs ont envoyé le candidat du Parti Socialiste François Hollande à l'Elysée en mai 2012...




AFP a écrit:
AFP 17-10-2014 - 16:45
Gad: une file pour les salariés qui restent, une pour ceux qui partent

Les salariés de l'abattoir Gad SAS à Josselin (Morbihan) repris jeudi par le groupe Intermarché, ont appris dès vendredi "dans la douleur" qui sera gardé dans la nouvelle entité, et qui pourrait être licencié, selon la CFDT.

A partir de 08H00, les salariés ont été convoqués par groupes, selon un ordre alphabétique par la direction de Gad SAS.

"Et là, c'était comme dans un film en noir et blanc. Y'avait une grande colonne, toi tu vas à droite, toi à gauche, et soit on était dans la bonne file, soit dans la mauvaise file", celle des gens menacés de licenciement, a raconté le délégué CFDT chez Gad SAS, Patrick Piguel.

"Imaginez, c'était épouvantable, c'était l'abattage", a-t-il ajouté, "Cette manière d'opérer comme ça, c'est très douloureux".

Le tribunal de commerce de Rennes a validé jeudi le plan de reprise de l'abattoir par la SVA Jean Rozé (groupe Intermarché), 530 emplois étant sauvegardés sur 755. Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de Gad SAS doit encore être validé par la direction du travail (Direccte).

Vendredi, les salariés ont donc appris s'ils allaient garder leur poste dans la nouvelle entité baptisée "Josselin Porcs Abattage".

"Dans les 530 repris, il y avait pourtant des personnes qui avaient fait une demande de départ volontaire". Inversement, "dans les licenciés, il y a des personnes qui voulaient rester", a souligné M. Piguel.

"On apprend en plus que la SVA Jean Rozé vient lundi avec des intérimaires et des prestataires, c'est inadmissible", a critiqué le représentant syndical. "Si on l'avait su avant, je l'aurais dit au tribunal" de commerce, a-t-il poursuivi.

"C'est vrai que Josselin était dans une situation de liquidation. Mais il ne faut pas que (la SVA Jean Rozé) arrive auréolée de son statut de +sauveur+", a conclu le syndicaliste.

Contacté par l'AFP, la SVA Jean Rozé a confirmé l'activité de prestataires sur le site, mais "il y avait des contrats de prestation, ils perdurent", a expliqué son Pdg, Dominique Langlois.

"Ce n'est pas une nouveauté, ça a toujours existé dans les sociétés de viande", a-t-il ajouté, "car il y a une fluctuation des activités de production, il y a obligation d'avoir de la flexibilité", a-t-il justifié.

Outre les 530 salariés repris, le groupe Intermarché s'est engagé à proposer 123 postes sur ses sites industriels dans l'Ouest. Ces offres s'ajoutent aux quelque 155 postes de reclassement proposés par le groupe coopératif morbihannais Cecab, dont dépendait jusqu'alors Gad SAS.
Source: http://actu.orange.fr/france/gad-une-file-pour-les-salaries-qui-restent-une-pour-ceux-qui-partent-afp_CNT0000005eeRP.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyVen 24 Oct 2014, 19:08

Et ça continue...

Les clowns nous ont amusés quelques temps avec leur inversion de courbe et leur boite à outils mais les résultats sont là, le nombre d'emplois continue le diminuer et le chômage continue à progresser et Hollande est incapable de redresser la situation...

Sortez le clown et vite, avant qu'il y ait du sang et des larmes....



Reuters a écrit:
Le chômage repart à la hausse en septembre

Reuters – il y a 12 minutes

PARIS (Reuters) - Le chômage a augmenté de 0,6% en septembre en France dans la catégorie la plus observée par rapport au mois précédent, après une baisse de 0,3% en août, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a crû de 19.200 personnes en France métropolitaine, pour atteindre le chiffre record de 3.432.500. Sur un an, il augmente de 4,3%.

En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de 50.200 (+1,0%), pour atteindre à 5.128.200 en métropole et 5.431.500 en incluant les départements d'Outre-mer.

Sur un an, le chômage croît de 5,7% pour les catégories A, B et C en France métropolitaine.

En septembre, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a augmenté de 0,4% pour les moins de 25 ans (-1,2% sur un an), de 0,5% dans la tranche 25-49 ans (+3,3% sur un an), et de 1,0% pour les 50 ans et plus (+11,1% sur un an).

En catégories A, B et C, la variation est de +0,7% pour les moins de 25 ans (+1,0% sur un an), +1,0% pour les 25-49 ans (+5,1% sur un an) et +1,1% pour les 50 ans et plus (+11,2% sur un an).

La publication de ces chiffres intervient au moment où le débat renaît en France sur une éventuelle réforme de l'assurance chômage et l'idée d'un contrat de travail unique, évoquée par le Premier ministre Manuel Valls.

Interrogé à Bruxelles, à l'issue du Conseil européen, François Hollande a esquivé le sujet du contrat unique en affirmant que rien de durable ne se ferait contre le chômage "si la croissance ne repart pas en Europe".

"Il faut utiliser tous les instruments qui existent, notamment les emplois d'avenir", a déclaré le chef de l'Etat. "Mais (...) c'est la croissance qui fait l'emploi."




REBSAMEN DEMANDE DU TEMPS

Il est possible d'accompagner celle-ci par de "nouveaux instruments" et des réformes structurelles, dont celles qui sont négociées par les partenaires sociaux, a-t-il cependant ajouté.

François Hollande a ainsi mentionné les discussions en cours sur la modernisation du dialogue social, la représentation des salariés et la question des seuils sociaux.

"Ce n'est qu'ensuite qu'on peut éventuellement ouvrir d'autres négociations, qui relèvent des partenaires sociaux", a ajouté le chef de l'Etat.

De son côté, le ministre du Travail a fait valoir dans un communiqué que la progression moyenne du chômage avait ralenti à 11.400 par mois au troisième trimestre (elle était de 14.000 par mois au premier trimestre et de 16.300 au deuxième). Mais ce ralentissement est dû à la baisse enregistrée en août.

François Rebsamen admet que la progression du nombre de chômeurs de moins de 25 ans nécessite de "soutenir l'effort en faveur de l'insertion des jeunes".

"Les réformes ont besoin de temps pour produire leurs effets", souligne le ministre, qui rappelle également qu'il a réuni cette semaine les partenaires sociaux "pour définir de nouvelles actions contre le chômage de longue durée".

Selon le ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, inscrits depuis un an ou plus à Pôle emploi dans les catégories A, B et C, a crû de 1,5% en septembre en France métropolitaine (+10% sur un an).

Les entrées à Pôle emploi (catégories A, B et C) en métropole ont augmenté de 1,6% (-1,6%% sur un an) et les sorties ont diminué de 9,6% (-0,2% sur un an).

Les offres d'emploi collectées par Pôle emploi ont diminué de 6,9% le mois dernier en métropole (-4,9% sur un an).

(Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)
Source: https://fr.news.yahoo.com/rebond-du-chômage-0-6-en-septembre-160141367.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptySam 25 Oct 2014, 00:21

Alors que le 2 septembre François Rebsamen, ministre du travail, stigmatisait les chômeurs en demandant à Pôle emploi de renforcer les contrôles à leur encontre, ce même François Rebsamen, toujours ministre du travail, reconnait aujourd'hui ouvertement l'échec du gouvernement face à la montée du chômage....

Je ne peux m'empêcher de penser à tous ceux qui il y a encore peu trouvaient que c'était de la xénophobie que de vouloir s'opposer à ce que les emplois des salariés de droit français soient accaparer par des salariés de pays low cost...

Quelques mois plus tard et alors que des pays comme la Chine, l'Inde, la Roumanie, ... connaissent une croissance importante ce ne sont plus seulement les chômeurs qui crèvent sans avenir à Pôle emploi qui sont à la peine mais bel et bien tout le pays...

Ce qui se passe aujourd'hui montre bien que non, ce n'était pas de la xénophobie mais bien de la lucidité que de dire qu'il fallait défendre coûte que coûte l'emploi des salariés de droit français....


AFP a écrit:
AFP 24-10-2014 - 20:21
Rebsamen reconnaît "un échec" sur le front du chômage

Le ministre du Travail François Rebsamen évoque "un échec" en matière de lutte contre le chômage dans un entretien publié vendredi par leparisien.fr.

"Soyons honnêtes: nous sommes en échec", a déclaré le ministre, dans cet entretien publié après l'annonce des chiffres des demandeurs d'emploi en septembre, qui ont enregistré un nouveau record. Le mois dernier, 5,13 millions de demandeurs d'emploi, sans aucune activité ou avec activité réduite, pointaient en métropole à Pôle emploi.

"On a beau faire feu de tout bois, tant qu'une croissance plus forte n'est pas là, il n'y a pas assez de création d'emplois", explique le ministre.

Le gouvernement aurait "dû faire preuve de plus de pédagogie" auprès des entreprises, notamment sur la mise en oeuvre du crédit d'impôt compétitivité et emploi (CICE), une mesure censée dopée leur compétitivité et, par conséquent, favoriser l'embauche.

"On ne peut pas vouloir que les mesures produisent leurs effets avant que tout le monde ne les connaisse", conclut le ministre.

L'annonce de ce niveau record du nombre de chômeurs intervient à la mi-mandat de François Hollande, qui a fait de la lutte contre le chômage une priorité de son quinquennat. Depuis son élection en mai 2012, plus d'un demi-million de chômeurs supplémentaires ont poussé la porte de Pôle emploi.

Les résultats, ils tardent à venir, je le sais", mais "ils viendront", assurait M. Hollande, fin septembre. Au printemps, le président estimait qu'il n'aurait pas la crédibilité pour briguer un second mandat sans baisse du chômage.
Source: http://actu.orange.fr/politique/rebsamen-reconnait-un-echec-sur-le-front-du-chomage-afp_CNT0000005kqEO.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyMer 29 Oct 2014, 13:12

J'ai démarré cette discussion "Chômage: un nouvel espoir" suite à la nomination de Manuel Valls au poste de premier ministre:

Le Monde a écrit:
François Hollande demande à Manuel Valls de succéder à Jean-Marc Ayrault

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 31.03.2014 à 17h09 • Mis à jour le 31.03.2014 à 18h59
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/31/francois-hollande-s-adressera-aux-francais-a-20-heures_4393110_823448.html



Près de sept mois plus tard, Manuel Valls reconnait hélas aujourd'hui "n'avoir pas réussi à  changer la donne" mais le pouvait-t-il réellement sans changer le cadre ?

Notre pays évolue dans une économie unionsée et mondialisée dans laquelle il peine à se faire entendre....

Nos emplois partent à l'étranger vers des pays low cost quand ce ne sont pas des salariés low cost qui viennent travailler chez nous et hélas, à chaque fois qu'un salarié low cost prend ici ou là-bas l'emploi d'un salarié de droit français, c'est un chômeur de plus dans notre pays...

Il n'y a aujourd'hui que deux solutions possibles pour ce sortir de ce chômage endémique: le gain en compétitivité, avec tout ce que cela sous entend comme remise en cause des acquis, ou le protectionnisme.... Les autres voies évoquées telles que innovation ou différenciation technologiques ne peuvent pas s'inscrire dans la durée car nos compétiteurs, qui ne sont pas plus bêtes que nous, savent s'adapter très vite si il y a des gains à réaliser....

Après, dès lors que l'on parle remise en cause des acquis ou protectionnisme, certains montent aux créneaux sans qu'ils jouent contre les intérêts d'un grand nombre de salariés du privé....

Hier Rebsamen admettait l'échec, aujourd'hui c'est Valls et les chômeurs eux continuent à crever sans avenir à Pôle emploi...



AFP a écrit:
AFP 29-10-2014 - 09:13
Chômage: Valls reconnaît n'avoir "pas réussi à changer la donne"

Le Premier ministre, Manuel Valls, a reconnu mercredi ne pas avoir réussi à "changer la donne" sur le chômage, ajoutant que le ministre du Travail, François Rebsamen, avait "dit la vérité aux Français" en déclarant que le gouvernement était "en échec" dans ce domaine.

"Il faut toujours dire la vérité aux Français. François Rebsamen a dit qu'il y a avait un échec et que nous étions en échec sur le chômage, quand on a plusieurs millions de chômeurs depuis des années, on constate malheureusement qu'on n'a pas réussi à changer cette donne", a estimé sur RTL M. Valls, interrogé sur la déclaration de son ministre.

"Et en même temps, il a dit - et on n'a pas retenu l'ensemble de son propos - que nous faisions tout précisément pour lutter contre le chômage", a-t-il ajouté.

"Soyons honnêtes: nous sommes en échec", avait déclaré François Rebsamen dans un entretien publié vendredi par Le Parisien, après l'annonce d'un nouveau record du chômage en septembre (3,43 millions de demandeurs d'emploi sans activité en métropole). Le ministre du Travail a ensuite estimé mardi que l'échec était "collectif" et pas uniquement imputable au "gouvernement".
Source: http://actu.orange.fr/france/chomage-valls-reconnait-n-avoir-pas-reussi-a-changer-la-donne-afp_CNT0000005siTr.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 EmptyJeu 30 Oct 2014, 02:19

Selon le Monde:

Le Monde a écrit:
---/---
Invité mercredi 29 octobre de l’émission « Questions d’info », sur la chaîne LCP, en partenariat avec Le Monde, France Info et l’Agence France-presse, l’ancien premier ministre
----/---
Jean-Marc Ayrault, dont c’était la première longue intervention publique depuis son départ de Matignon, est revenu sur le début du quinquennat pour regretter de n’avoir pas dit « plus fort, plus clairement » que la France était « au bord du gouffre », car « c’était la condition pour que les Français comprennent le sens de l’effort ». A l’époque, a-t-il précisé, François Hollande pensait qu’il « ne fallait pas décourager le pays ».
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/10/29/mort-de-remi-fraisse-les-regrets-de-jean-marc-ayrault_4514738_823448.html


Alors comme ça, la boite à outils, la courbe qui s'inversait, c'était juste de l'esbroufe ?

La révélation de Jean-Marc Ayrault pose quand même sacrément la question de la confiance que l'on peut accorder aux politiques....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: un nouvel espoir
Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réveillon nouvel an 2008
» Rachida Dati, une lueur d'espoir?
» Fauville-en-Caux
» La pâtisserie chocolaterie « Les Ducs »
» Cours du soir (espoir ?) [Pv Laura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: