Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chômage: un nouvel espoir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyLun 31 Mar 2014, 19:57

Rappel du premier message :

Cette nouvelle discussion fait suite à la longue discussion:

http://www.plateaufontenay.net/t1152-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs



Le Monde a écrit:
François Hollande demande à Manuel Valls de succéder à Jean-Marc Ayrault

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 31.03.2014 à 17h09 • Mis à jour le 31.03.2014 à 18h59

Au lendemain de la cuisante défaite de la gauche aux élections municipales, François Hollande a demandé à l'actuel ministre de l'intérieur, Manuel Valls, de former un nouveau gouvernement, en remplacement de Jean-Marc Ayrault, selon les informations obtenues à Matignon par Le Monde.
Jean-Marc Ayrault a présenté lundi après-midi à François Hollande sa démission et celle de son gouvernement, a annoncé Matignon dans un communiqué.

Le chef de l'Etat, très impopulaire, était sous pression ces dernières semaines jusque dans son camp pour changer de gouvernement et de politique. Pour la gauche, la débâcle est en effet sans précédent : perte de 151 villes de plus de 10 000 habitants ; basculement à droite de métropoles de plus de 100 000 habitants, comme Toulouse, Reims, Saint-Etienne, Angers ou Amiens ; chute de bastions historiques, comme Limoges…

Selon l'entourage de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas, député socialiste du Finistère, pourrait succéder à Manuel Valls au ministère de l'intérieur. Toujours selon la même source, Cécile Duflot ne retrouverait pas de portefeuille dans le nouveau gouvernement.

La journée de lundi a été rythmée par les rumeurs sur le sort qui pourrait être réservé à l'actuel premier ministre. MM Hollande et Ayrault se sont longuement entretenus à la mi-journée. Rien n'a fuité sur la teneur de leurs discussions.

C'est d'abord le nom de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, qui est revenu en force dans les premières heures de la matinée. Selon i-Télé, François Hollande a proposé Matignon à Jean-Yves Le Drian, lequel a refusé et a soutenu Manuel Valls.

Dimanche soir, Jean-Marc Ayrault avait déclaré que la responsabilité des mauvais résultats de la gauche était « collective » et qu'il y prenait « toute [s]a part ».

« Je pense que nous n'avons pas assez expliqué que l'action de redressement engagée depuis 2012 était essentielle pour notre pays », avait-t-il déclaré à Matignon, ajoutant « que la situation de nos finances publiques, de nos entreprises, et notamment de notre industrie, était particulièrement dégradée et exigeait beaucoup d'efforts sous peine de voir la politique de la France dictée par les marchés financiers ».
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/31/francois-hollande-s-adressera-aux-francais-a-20-heures_4393110_823448.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 29 Jan 2015, 07:09

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/01/28/31007-20150128ARTFIG00131-mensonge-d-etat-les-vrais-chiffres-du-chomage.php

Une intéressante approche du dossier et de ses conséquences.

L'article est dans le Figaro autant le préciser tout de suite donc à prendre avec des pincettes... Ne pas rire SVP.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 29 Jan 2015, 07:36

tonton christobal a écrit:
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/01/28/31007-20150128ARTFIG00131-mensonge-d-etat-les-vrais-chiffres-du-chomage.php

Une intéressante approche du dossier et de ses conséquences.

L'article est dans le Figaro autant le préciser tout de suite donc à prendre avec des pincettes... Ne pas rire SVP.


Cet article est assez juste et traduit bien ce que pensent non pas ceux qui, bien assis dans leur emploi, traitent ceux qui s'inquiètent de xénophobes mais nombre de ceux qui sont confrontés aux réalités du chômage...

En revanche quand cet article parle du "traumatisme du chômage, qui tue à sa manière les libertés individuelles et contre lequel la France est tout aussi impuissante" je ne suis pas d'accord...

Il suffirait en effet que la France reprenne la main, que nos vêtements ne soit plus tous fabriqués par des bangladeshis ou des chinois,  notre électronique  par des chinois ou des coréens, nos chaussures par des vietnamiens, nos voitures par des roumains ou des marocains, que les ouvriers du bâtiments, les employés de la restaurations ou les chauffeurs routiers ne soient plus des employés polonais, roumains, bulgares, .... détachés pour qu'une partie de chômeurs de droit français reprennent le chemin de l'emploi....

Mais pour cela il faudrait que ces salariés de droit français soient compétitifs de n'importe quelle façon puisque nous évoluons désormais dans un grand marché unique ou la concurrence est reine...

Ceci étant, ce grand marché unique a du bon pour certains puisque le "socialiste" (c'est pour rire)  Moscovici émarge à 24000 Euros brut mensuel aux frais de l'Union...

Et quitte à me répéter: de l'agitation sociale, du sang et des larmes...



"Redisons-le, au-delà du chiffre générique sur le solde net du chômage, la réalité du chômage est pire que les Français ne peuvent l'imaginer."



Le Figaro a écrit:
Mensonge d'État : les vrais chiffres du chômage

       Par Eric Verhaeghe
       Publié le 28/01/2015 à 10:46

FIGAROVOX/ANALYSE - Après une hausse supplémentaire en décembre le nombre de demandeurs d'emploi frôle les 3,5 millions en métropole. Un record absolu. Et pourtant, comme l'explique Eric Verhaeghe, la réalité du chômage est bien plus dramatique.

Eric Verhaeghe est directeur de la publication du premier site en ligne d'information sociale Tripalio

Il y a quelques jours, le Premier Ministre Manuel Valls expliquait à des lycéens qu'ils devaient s'habituer au terrorisme comme à une donnée immédiate de leur existence. Au vu des chiffres qui ont été, comme chaque mois, publiés, il aurait pu ajouter que notre jeunesse doit aussi s'habituer à un autre compagnon de triste augure: le chômage de masse.

Comme à l'accoutumée, a-t-on envie d'ajouter, Pôle Emploi et la DARES ont annoncé des chiffres cataclysmiques pour l'emploi. Ce mois-ci, le chômage indemnisé a encore augmenté de 8.000 unités. C'est à la fois beaucoup et peu de choses par rapport à la forêt que cet arbre cache. La France compte désormais près de 5,9 millions de demandeurs d'emploi, dont près de 3,5 millions sont indemnisés (pour la seule métropole). Autrement, près d'un Français sur dix se déclare demandeur d'emploi, et un Français sur dix-neuf est indemnisé.

Bien entendu, il n'y a pas mort d'homme, mais un parallèle mérite d'être dressé entre le traumatisme du terrorisme, qui tue les libertés publiques et contre lequel la France semble impuissante, et le traumatisme du chômage, qui tue à sa manière les libertés individuelles et contre lequel la France est tout aussi impuissante. Il faut quand même finir par se demander dans quelle mesure l'un n'est pas le terreau de l'autre, et dans quelle mesure l'impuissance publique face à l'un ne nourrit pas la même impuissance publique face à l'autre.

Redisons-le, au-delà du chiffre générique sur le solde net du chômage, la réalité du chômage est pire que les Français ne peuvent l'imaginer.

   On ne dira jamais assez que cette rupture entre une jeunesse promise à la précarité, qui doit quand même cotiser au nom de la solidarité pour la santé et la retraite des insiders en CDI, et ses insiders eux-mêmes (CDI, fonctionnaires) qui ne se préoccupent que d'eux-mêmes, cette rupture-là est le germe de troubles sociaux à répétitions dont nous nous repentirons tôt ou tard.

La physionomie globale du chômage est en soi tout à fait effrayante. En 4 ans, le nombre total de demandeurs d'emplois a augmenté de 25%, soit 1,2 millions de personnes. Si l'on se souvient que chaque année, 700.000 jeunes environ arrivent sur le marché du travail, l'évolution globale de la demande d'emplois montre qu'en 4 ans, près de la moitié de jeunes n'a pas pu trouver sa place sur le marché du travail. Cette proportion effrayante explique largement la désespérance qui s'est emparée des forces vives du pays: pendant ce temps, insiders en CDI et fonctionnaires continuent à déblatérer comme si de rien n'était sur la défense de leurs acquis.

On ne dira jamais assez que cette rupture entre une jeunesse promise à la précarité, qui doit quand même cotiser au nom de la solidarité pour la santé et la retraite des insiders en CDI, et ses insiders eux-mêmes (CDI, fonctionnaires) qui ne se préoccupent que d'eux-mêmes, cette rupture-là est le germe de troubles sociaux à répétitions dont nous nous repentirons tôt ou tard.

D'autres chiffres font froid dans le dos. En un an, la France a «gagné» 200.000 chômeurs indemnisés. Dans le même temps, le nombre de chômeurs indemnisés depuis plus d'un an a augmenté… de 200.000. Pour caricaturer la situation, ceux qui sont entrés au chômage il y a un an n'en sont toujours pas sortis. C'est probablement la meilleure illustration du malaise français: non seulement le chômage gagne du terrain, mais il comporte un effet cliquet: quand on y entre, on en sort de moins en moins facilement.

Ce sombre tableau, qui n'en finit pas de s'assombrir depuis plusieurs années, ne peut être dressé sans souligner l'effondrement dramatique des offres d'emploi collectées par Pôle Emploi. En 2011, Pôle Emploi collectait mensuellement environ 280.000 offres nouvelles. Aujourd'hui, notre agence nationale en collecte moins de 215.000 mensuellement.

C'est peut-être cette désespérance-là qui est la plus critique: rien n'annonce une reprise de l'activité.  
Source: http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/01/28/31007-20150128ARTFIG00131-mensonge-d-etat-les-vrais-chiffres-du-chomage.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 29 Jan 2015, 07:51

Pour reprendre en main notre destin il faut remettre en cause les règles européennes... qui va le faire ? les populistes ?
Le seul en pareil cas qui a réussi à imposer sa politique qui était aussi celle du pays en pratiquant la politique de la chaise vide n'est plus là depuis quelques années.

Lorsque l'on est un observateur attentif on comprend mieux pourquoi l'Europe souhaite que les structures nationales se dissolvent dans une bouillie de structures régionales qui regrouperont des territoires sans unité politique... Le peu de résistance qui existe encore disparaitrait.

Que pourrait une région de Catalogne, Basque ou Flandres composée d'Espagnols, de Français ou de Belges et de Français en matière de décisions concernant la politique internationale ? rien... une situation rêvée pour un technocrate européen.

Si en plus on pouvait privilégier les langues locales l'affaire serait plus faciles car avec le temps et un peu de chance les électeurs ne se comprendraient même pas.
Pour les affaires sérieuses ou internationales qui ne concernent pas le peuple on traiterait en Anglais...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 02:44

Dur, dur mais pourtant sans doute un fait bien réel alors que le nombre de ceux qui crèvent sans avenir à Pôle emploi ne fait qu'augmenter...



"L'étude est passée presque inaperçue. Il est vrai qu'elle est tombée au moment de la vague d'attentats sur Paris. Publiée dans la grande revue d'épidémiologie, International Archives of Occupational and Environmental Health (1), elle révèle que le chômage tue chaque année en France 14 000 personnes. Soit presque deux fois plus que les accidents de la route. Un chiffre effrayant et totalement inédit."

"Comme l'écrivent les épidémiologistes, en conclusion de leur étude, "tuer des emplois signifie tuer des gens, au sens figuré comme au sens propre"."



Et pendant ce temps celle qu'une majorité d'électeurs fontenaysiens ont envoyée à l'Assemblée pour les représenter s'occupe du bien-être animal !





Le Point a écrit:
Le chômage tue 14 000 Français par an

Le Point - Publié le 04/02/2015 à 12:53 - Modifié le 05/02/2015 à 07:33


Privé d'emploi, on boit, on fume et on mange plus. Les chômeurs sont ainsi confrontés à une surmortalité qu'une très sérieuse étude met en lumière.

Par Olivia Recasens

L'étude est passée presque inaperçue. Il est vrai qu'elle est tombée au moment de la vague d'attentats sur Paris. Publiée dans la grande revue d'épidémiologie, International Archives of Occupational and Environmental Health (1), elle révèle que le chômage tue chaque année en France 14 000 personnes. Soit presque deux fois plus que les accidents de la route. Un chiffre effrayant et totalement inédit.

Pendant douze ans, les chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont suivi 6 000 Français âgés de 35 à 64 ans dans huit régions. Après avoir écarté tous les facteurs de risque et autres biais possibles, leurs conclusions sont sans appel : perdre son emploi fait chuter l'espérance de vie ! La mortalité des chômeurs est en effet trois fois supérieure à celle des travailleurs. Non seulement les scientifiques ont découvert que les personnes sans emploi affichaient un taux de mortalité par suicide plus élevé que les actifs, mais aussi que la perte de travail favorisait l'apparition de pathologies cardiovasculaires. Les chômeurs ont ainsi un risque d'AVC et d'infarctus augmenté de 80 % par rapport aux actifs. Ils sont aussi plus nombreux à mourir de cancer. Le constat est identique chez les femmes ou les hommes.


"La condition de chômeur induit des conduites à risque"

Une hécatombe qui touche également de plein fouet les personnes socialement privilégiées, dont le profil socio-économique et le niveau d'études sont supérieurs à la moyenne, et ce, alors qu'elles prêtent naturellement plus attention à leur santé. "La condition de chômeur induit des conduites à risque, on fume plus, on boit plus, on mange plus déséquilibré, on voit donc apparaître hypertension, diabète et obésité, qui impactent la santé ; mais il existe un effet spécifique associé au chômage indépendant des autres facteurs de risque, souligne Pierre Meneton, chercheur en santé publique à l'Inserm. Une surmortalité que l'on n'explique pas bien, sans doute liée à la dimension psychologique du chômage, avec des phénomènes tels que la dépression ou le manque de sommeil." Comme l'écrivent les épidémiologistes, en conclusion de leur étude, "tuer des emplois signifie tuer des gens, au sens figuré comme au sens propre".


(1) " Unenmployment is associated with high cardiovascular event rate and increased all-cause mortality inmiddle-aged socially privileged individuals ", Pierre Meneton, Serge Hercberg, Joël Ménard, Int Arch Occup Environ Health, janvier 2014.
Source: http://www.lepoint.fr/emploi/le-chomage-tue-14-000-francais-par-an-04-02-2015-1902276_30.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 07:24

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 07:32

En ayant cité un bouquin qui traite du dossier on a traité l'affaire...

Tout est normal on a marqué le terrain en pensant sans doute avoir le dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 07:44

Non, non. C'est informatif, et d'actualité. Sur ce Forum, c'est vous qui postez le plus souvent en dernier. Sad

Le traumatisme du chômage
Alerte sur la santé de 5 millions de personnes
Michel DEBOUT

Ce livre met un nom sur ce que vivent cinq millions de personnes en France. Être licencié et quitter des collègues, ne pas parvenir à retrouver un nouvel emploi, ne plus arriver à payer son loyer et les échéances d’un emprunt, se sentir inutile… Ces phénomènes, loin d’être anodins, provoquent souvent un véritable traumatisme. Pourtant, aucune action de santé n’est engagée auprès des chômeurs pour prévenir ces risques majeurs.
Médecin, Michel Debout décrit avec précision les effets psychiques et physiques du licenciement et du chômage. Sous de multiples aspects, la souffrance vécue par beaucoup de chômeurs est incommunicable. Elle engendre ainsi des dégâts multiples : repli sur soi, problèmes conjugaux, sentiment de précarité, addictions, impossibilité d’envisager le futur et, parfois… suicide.

En identifiant ces différents symptômes et leur enchaînement, Michel Debout met le doigt sur le gâchis humain provoqué par la mise à l’écart de près d’un actif sur dix. Il formule des propositions pour que ce traumatisme du chômage soit enfin pris en compte dans les politiques de santé. Ceux et celles qui ont perdu leur emploi ne se réduisent pas à des chiffres. Quand la société va-t-elle enfin s’engager avec eux dans une démarche de prévention
et de soins qui renforce leur dignité ?

Quelques éléments de réflexion : Michel Debout considère qu'il est urgent de créer une médecine préventive des chômeurs « afin d'évaluer pour chacun d'eux l'état de santé au moment de la perte de 'lemploi et l'importance du choc subi ». Ses propositions sont concrètes et logiques : ce suivi pourrait dès le départ être pris en charge par la médecine du travail de l'entreprise qui a procédé au licenciement, d'autant que « le médecin du travail connaît déjà les problèmes de santé présentés par les salariés devenus chômeurs ». Mais le demandeur d'emploi pourrait opter pour d'autres solutions comme par exemple un suivi effectué par le médecin traitant, lorsqu'il en a désigné un. « Cette consultation serait payée par l'assurance chômage et non par l'assurance maladie ».

La question que pose a.nonymous tient au nombre de personnes en détresse et des décès induits, le sujet est suffisemment grave pour qu'on évite toute caricature sur l'utilité d'un tel livre.

Ce livre a bénéficié de la collaboration de Gérard Clavairoly, journaliste spécialisé dans les questions de santé.

Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la Fondation Jean Jaurès.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 08:47

Libellule a écrit:
Cela porte un nom http://www.editionsatelier.com/index.php?page=shop.product_details&flypage=bookshop-flypage.tpl&product_id=598&category_id=1&manufacturer_id=1&option=com_virtuemart&Itemid=1


Votre lien n'apporte pas grand chose au débat, la vraie question étant que faire pour éviter un tel massacre ?

Nos élus sont toujours prompts à monter aux créneaux qui pour 3400 morts sur les routes, qui pour le bien être des ânes... Que vont-ils faire face à ce pour ce problème clairement exposé par l'INSERM - Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale - car là on ne parle pas de 3400 morts ou d'ânes mais bel et bien de 14000 morts pris parmi votre famille, vos amis, vos voisins, vos collègues, ... touchés par le chômage ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 06 Fév 2015, 09:01

Bien sûr que cela apporte au débat. Je peux comprendre que vous consideriez qu'une approche par la prévention en terme de santé ne soit pas la réponse que vous escomptiez. L'aspect humain est toutefois un des premiers facteurs à traiter. Celui du Retour à l'emploi est un autre chantier. Entrepreunarial, plus que politique, de mon point de vue, sauf à lancer enfin un new deal conséquent permettant une judicieuse rencontre entre les entrepreneurs, l'innovation, et la transition énergétique, et la puissance publique par exemple. Thèse portée par des gens qui, c'est leurs droits, aussi, peuvent s'occuper des humains, de la nature et à titre subsidiaire, des animaux. Et je crois même par l'un de vos amis personnels bien connu de ce forum qui a été contributeur dans un livre portant sur le besoin de réindustrialisation de la France par l'innovation. http://www.jean-jaures.org/Publications/Etudes/Reindustrialisation-j-ecris-ton-nom

Et oui, c'est encore la Fondation Jaurés...

Vous prenez un angle d'attaque qui lui-même a ses limites : comparer les 3 400 morts par accident de la route (responsabilité directe des intervenants dans cette mort, au moins pour partie... de là à les considérer comme des ânes, il y a un pas pour moi que je ne franchirai pas préférant vous laisser à votre humour déplacé et pour le coup plutôt malsain) aux 14 000 disparitions "parce que chômeurs" ne me parait pas des plus pertinentes pour tout vous dire. Sauf à aborder le sujet en terme de sécurité : sécurité routière d'un côté, prévention de l asanté de l'autre, et c'est donc l'angle d'attaque que j'ai choisi de porter au débat.

Quant à la mise en cause des politiques cela me gène un peu, dans la mesure et toujours pour rester dans les statistiques mortifères, il y a encore en France un nombre de décès par cancer estimé à 85 000 chez l'homme et 63 000 chez la femme -avec des causes connues comme le tabac ou le diesel- (on peut le dire là maintenant puisque ce mercredi, c'était la journée mondiale contre le cancer) .Cette maladie reste la première cause de mort dans le monde et se tient en bonne position en France même si les recherchent avancent considérablement. Doit on en faire porter le nombre aux hommes ou ou femmes politiques de tous bords? Pour ma part je ne le crois pas ; on ne peut que constater que des mesures de prévention, là encore permettent de traiter "le nombre" des "non morts" sans que le zero mort ne s'impose à tous. Et certains estiment qu'il ne faut surtout pas engager le débat politiquement incorrect des comportements des victimes directes ou co latérales : fumer ne tuerait pas, rouler au diesel, source de particules fines, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 16:09

Certains socialistes, jeunes ou moins jeunes sont vraiment désopilants...

Alors qu'il y a dans notre pays plus de 3.5 millions de chômeurs qui crèvent sans avenir à Pôle emploi, alors que l'INSERM vient de livrer une étude qui dit que le chômage tue 14000 personnes dans notre pays chaque année, alors que tout le monde connait les ravages sur l'emploi des délocalisations et des travailleurs détachés, ....la présidente des jeunes socialistes prône  pour relancer l'emploi juste.............. une année sabbatique....

Voilà qui va réjouir les salariés des pays low cost qui vont pouvoir venir travailler un peu plus dans notre pays car dans c'est bien à cela qu'aboutirait une telle mesure de réduction du temps de travail dans un marché ouvert si aucune mesure protectionniste n'est mise en place...



"Laura Slimani, pour qui "la seule manière de créer massivement de l'emploi" est de réduire le temps de travail, propose "une année sabbatique à chaque salarié"."



Sortez les clowns et vite avant qu'il y ait de l'agitation sociale, du sang et des larmes...



Le Point a écrit:
Le Point - Publié le 06/02/2015 à 19:18
Pour relancer l'emploi, la présidente des jeunes PS prône l'année sabbatique

Laura Slimani, pour qui "la seule manière de créer massivement de l'emploi" est de réduire le temps de travail, propose "une année sabbatique à chaque salarié".

Une proposition surprenante. Invitée de Sud Radio ce vendredi, la présidente des Jeunes Socialistes a prôné l'année sabbatique pour chaque salarié afin de contrer le chômage. Laura Slimani, pour qui "la seule manière de créer massivement de l'emploi ces dix dernières années, ce sont les 35 heures de Martine Aubry", estime que relancer l'emploi passe par une réduction du temps de travail.

Et la socialiste d'avancer plusieurs manières pour réduire le temps de travail et permettre ainsi aux chômeurs d'accéder à l'emploi. "Il y a plein de manières de réduire le temps de travail. On peut le faire dans la semaine, mais on peut aussi le faire dans l'année", explique Laura Slimani, avant de donner l'exemple d'"une année sabbatique à chaque salarié".

La proposition de la présidente du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) n'a pas manqué d'amuser les internautes, qui s'en sont alors moqués allégrement sur Twitter avec le hashtag #UneAnnéeSansSlimani. Quand certains proposent qu'"on offre un stage" à la socialiste "dans une entreprise privée pour qu'elle découvre le monde du travail", d'autres assurent que Laura Slimani "propose des sessions désintox à CandyCrushSaga" pour relancer l'emploi. L'internaute Aubin invente quant à lui un petit jeu : "Toi aussi, aide Laura Slimani à choisir sa tenue d'été".

La présidente du MJS a précisé auprès du Lab sa position, indiquant que l'année sabbatique pourrait avoir lieu dans le cadre de la "carrière d'un salarié par exemple tous les dix ou vingt ans" et "dans le cadre, évidemment, d'accords avec les partenaires sociaux". Comme le rappelle Le Figaro, plusieurs économistes, notamment Thomas Piketty, mais aussi Pierre Larrouturou, défendent une baisse du temps de travail pour relancer l'emploi.
Source: http://www.lepoint.fr/emploi/pour-relancer-l-emploi-la-presidente-des-jeunes-ps-prone-l-annee-sabbatique-06-02-2015-1903011_30.php
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 16:45

C'est de l'humour ou se sont vraiment des gens qui vivent en dehors de toute réalité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 16:52

Laura SLIMALI a une longue expérience du monde du travail (on est encore en droit de plaisanter ?) et d'ici quelques années en suivant la même voie elle sera au point pour un poste gouvernemental.

CF l'actuel gouvernement ou personne n'a été employé dans le monde réel du travail à un poste de responsabilité.

Le mannequin en marinière a attendu la cinquantaine pour aller étudier comment fonctionne le monde des affaires alors qu'il était chargé du redressement industriel... dans un film burlesque on dirait que le scénariste avait fumé la moquette mais ça ne choquer personne au plus haut niveau de l'état.

J'espère que l'année sabbatique sera payée et comptera pour la retraite... avec prime de noel et mois double pour les vacances SVP
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4654
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 17:31

L'idée de la jeune Laura Slimani, vue dans le sens une année sabbatique ... pour tous les chômeurs, améliorerait remarquablement les statistiques du chômage !
Puisque pour être chômeur, il faut chercher un travail, ce qui n'est pas le cas en année sabbatique.
Reste maintenant à trouver qui paie l'année sabbatique. Allez Laura, encore une idée !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 19:03

Info ou intox? Cela m'a l'air contradictoire avec ce qui est ecrit ici.
http://lelab.europe1.fr/Francois-Hollande-ne-reprend-pas-l-idee-du-groupe-PS-d-un-service-civique-obligatoire-20992
On va suivre cela bien gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 08 Fév 2015, 19:09

Pour suivre flanbi encore faudrait il qu'il sache lui même où il va et incidemment où il conduit le pays...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 13 Fév 2015, 14:10

Le nombre de ceux qui crèvent sans à avenir à Pôle emploi ne peut arithmétiquement hélas que continuer à augmenter jusqu'à ce que cela finisse par de l'agitation sociale, du sang et des larmes ....


"L'économie française a connu en 2014 une nouvelle année noire sur le front de l'emploi, avec 67.600 suppressions nettes de postes

L'emploi marchand s'était déjà dégradé à un rythme comparable en 2013, année où 69.000 postes avaient été rayés de la carte.

Chaque année, plus de 100.000 actifs supplémentaires arrivent sur le marché du travail. Par conséquent, le chômage devrait poursuivre sa hausse d'ici à mi-2015, à 10,2% de la population active en métropole (contre 9,9% au 3e trimestre 2014) et à 10,6% avec l'outre-mer (contre 10,4).
"




AFP a écrit:
Emploi salarié: nouvelle année noire en 2014, malgré un 4e trimestre stable

Par AFP | AFP – il y a 4 heures

L'économie française a connu en 2014 une nouvelle année noire sur le front de l'emploi, avec 67.600 suppressions nettes de postes (-0,4%), malgré un dernier trimestre stable grâce à l'intérim, selon une estimation de l'Insee publiée vendredi.

Au dernier trimestre, l'intérim a créé 23.600 emplois ("4,6%), permettant à l'emploi marchand de limiter les dégâts: 5.100 postes détruits (-0,0%).

L'embellie dans le travail temporaire a compensé de nouvelles baisses dans tous les autres secteurs: -11.100 postes dans l'industrie (-0,4), -13.000 dans la construction (-1,0%) et -4.600 dans le tertiaire hors intérim (-0,0%).

Sur l'ensemble de l'année 2014, seul le secteur tertiaire (hors intérim) est dans le vert, avec 15.700 créations. La situation dans l'industrie (-1,2%) et dans la construction (-3,1%) a continué de se dégrader.

De son côté, l'intérim est "quasi-stable" sur un an (-0,2%).

L'emploi marchand s'était déjà dégradé à un rythme comparable en 2013, année où 69.000 postes avaient été rayés de la carte.

Ces piètres résultats ne sont pas une surprise, au vu de la faible croissance. L'Insee a annoncé plus tôt dans la matinée qu'elle avait plafonné à 0,4% la croissance du Produit intérieur brut en 2014, comme en 2013.

Or la plupart des économistes estiment qu'en-dessous de 1,5% de croissance, l'économie ne crée pas suffisamment d'emplois pour faire baisser le chômage.

"Ce n'est pas exact", a estimé Michel Sapin, le ministre des Finances, sur iTELE. "Je pense qu'à partir de 1%, on recrée de l'emploi." 1%, c'est justement la prévision de croissance du gouvernement pour 2015.

L'Insee, elle aussi, s'attend à une situation légèrement meilleure en 2015, notamment grâce aux effets du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) et des autres mesures du Pacte de responsabilité. Mi-décembre, il évaluait leur impact à 80.000 emplois en 2015.

Cela ne devrait toutefois pas suffire à faire passer le secteur marchand dans le vert, mais les destructions devraient être moins nombreuses: -11.000 prévues au premier semestre.

L'emploi total devrait toutefois repartir à la hausse ("18.000 postes au 1er semestre), grâce à un secteur public toujours soutenu par les emplois subventionnés.

Insuffisant toutefois pour compenser le dynamisme de la population active. Chaque année, plus de 100.000 actifs supplémentaires arrivent sur le marché du travail. Par conséquent, le chômage devrait poursuivre sa hausse d'ici à mi-2015, à 10,2% de la population active en métropole (contre 9,9% au 3e trimestre 2014) et à 10,6% avec l'outre-mer (contre 10,4).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 15 Fév 2015, 07:34

L'emploi du futur et du conditionnel a encore de beaux jours en conjugaison politique...

ça ira mieux demain... lorsque l'on est bien au chaud dans une situation privilégiée c'est le refrain habituel.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 18 Fév 2015, 22:31

Un constat qui reste accablant en pointant cette union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale, fiscale, environnementale....

Un emploi délocalisé de la France vers un autre pays de l'Union, c'est un salarié français qui part crevé sans avenir à Pôle emploi....


"Inutile de dénoncer plus que de raison les bas salaires asiatiques ! «  Les délocalisations restent relativement faibles en 2014 avec 2,3 % des suppressions d’emplois (6,5 % dans l’industrie) », ajoute le document. En réalité, contre toute attente, les transferts de sites vont à plus de 60 % dans des pays de l’Union européenne."



Les Echos a écrit:
La France ferme moins d’usines, cependant les créations d’emplois patinent
Julie Chauveau / Chef de service | Le 18/02 à 06:00, mis à jour à 12:00

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20150218/lec2_pme_et_regions/0204164882045-la-france-ferme-moins-dusines-cependant-les-creations-demplois-patinent-1094263.php?VBZvLjKdhRZYzlee.99

Les créations d’usines sont en hausse en 2014 ­ mais elles sont de plus en plus petites en termes d’emploi, selon le cabinet d’analyse économique Trendeo. L’Union européenne représente 60 % des emplois délocalisés.

Les élus Bretons ont visité récemment à Carhaix le chantier de l’usine de lait pour bébés Synutra. Les premières tours de séchage sont déjà hautes de 30 mètres, l’inauguration est prévue début 2016. A la clef, 150 emplois et un signal fort : il est possible de ­construire de nouvelles usines dans une région traumatisée par les affaires Doux et Gad. A Montpellier, Computacenter prévoit de créer 300 emplois avec son centre de service. Les signaux sont encore ténus, mais le cabinet d’analyse économique Trendeo, qui s’est fait une spécialité depuis 2009 d’analyser le flux des ouvertures et des fermetures de sites, estime qu’il y a eu 163 créations d’usines en 2014, contre 217 fermetures. Soit encore 54 sites perdus. Une donnée qui reste désespérément dans le rouge depuis cinq ans, même si les suppressions diminuent depuis 2012. Difficile d’en conclure que les stratégies en faveur du made in France et de la relocalisation commencent à faire effet. Le nombre d’emplois moyen créés par site industriel (49) est en baisse de 32 % sur les quatre dernières années !



« Les délocalisations restent relativement faibles »

L’observatoire Trendeo, qui scrute également l’ensemble des types d’activités, du centre logistique aux suppressions de postes du ministère des Finances, estime que, depuis le début de l’année, 199 fermetures ont été rendues publiques. Dernière en date : les Atelières (ex-Lejaby), couturières en lingerie fine, présentées par l’ex-ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg comme une solution exemplaire de reprise par les salariés. Depuis le 1er janvier 2015, 340 créations de sites ont également été comptabilisées.

Inutile de dénoncer plus que de raison les bas salaires asiatiques ! «  Les délocalisations restent relativement faibles en 2014 avec 2,3 % des suppressions d’emplois (6,5 % dans l’industrie) », ajoute le document. En réalité, contre toute attente, les transferts de sites vont à plus de 60 % dans des pays de l’Union européenne. Les délocalisations vers l’Allemagne sont pour moitié le fait d’entreprises d’outre-Rhin qui rapatrient leur production. Et celles qui vont vers la Pologne sont majoritairement le fait d’entreprises américaines. «  L’économie est sur une tendance positive, mais avec un rythme d’amélioration trop faible. Il est notamment difficile d’évoquer une reprise durable tant que les créations d’emplois restent en baisse  à plus de 94.000 postes créés, soit un peu moins de 10.500 qu’en 2013 », explique David Cousquer, fondateur de Trendeo. Pour 2014, le solde net d’emplois est toujours négatif (– 3.162). Mais on revient de loin. En 2013, le solde net était de – 10.836 emplois, et de ­ – 116.117 en 2009.



L’administration supprime des postes

Autre signal, un peu plus encourageant, le secteur privé repasse dans le vert. Il a gagné 10.726 emplois nets en 2014 contre une perte de 13.471 postes en 2013. L’industrie manufacturière représente le premier vecteur d’amélioration sur les cinq dernières années avec une part croissante de même que le secteur des logiciels. L’asthénie semble provenir de secteurs comme le commerce, la restauration ou le BTP. «  C’est le secteur automobile qui se redresse le plus en 2014, même si, en net, il continue à supprimer des emplois. C’est la même logique pour les autres secteurs qui s’améliorent le plus entre les deux années comme la construction. Ils vont mieux mais c’est d’abord parce qu’ils suppriment moins d’emplois », ajoute l’expert.

Côté secteur public, l’année a été marquée par les quelque 4.490 suppressions de postes annoncées d’ici à 2017 par la CNAM (Caisse nationale d’assurance-maladie). Depuis 2009, l’administration affiche un solde net négatif de 69.732 emplois. Pour 2015, reste l’inconnue des collectivités locales dont les dotations devraient baisser pour la première fois cette année.
Julie Chauveau, Les Echos
@juliechauveau
Source: http://www.lesechos.fr/journal20150218/lec2_pme_et_regions/0204164882045-la-france-ferme-moins-dusines-cependant-les-creations-demplois-patinent-1094263.php?VBZvLjKdhRZYzlee.99
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 19 Fév 2015, 10:18

@a.nonymous :

Ne pas oublier que pour chaque travailleur détaché en France, c' est un emploi en moins pour nos chômeurs. Ne pas oublier en plus que ce type de contrat concerne aussi les emplois dits "non délocalisable" que l 'on présente comme une avancée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 25 Fév 2015, 21:50

Si les chiffres de janvier peuvent paraitre positifs ils sont néanmoins à interpréter avec précaution:

- le chômage poursuit en effet sa hausse si l'on intègre les chômeurs ayant exercé une petite activité
- cette embellie cache une nouvelle aggravation du chômage de longue durée
- en catégorie A la baisse de janvier concerne plus particulièrement les jeunes dont nombre bénéficient d'emplois aidés même si c'est très bien pour qu'ils trouvent ou retrouvent un emploi



AFP a écrit:
Chômage: une légère éclaircie pour débuter l'année 2015

AFP Par Carole GUIRADO, Jean-Philippe CHOGNOT | AFP – il y a 2 heures 2 minutes

L'année 2015 commence positivement sur le front de l'emploi: le chômage a enregistré en janvier sa première baisse depuis l'été, pour s'établir à 3,48 millions de demandeurs d'emploi sans activité, "un encouragement à poursuivre" pour Manuel Valls.

Pôle emploi a recensé en janvier 19.100 inscrits en catégorie A (sans aucune activité) de moins qu'en décembre, où le chômage avait atteint le record de 3,50 millions. En incluant l'outremer, le nombre de demandeurs s'élève à 3,74 millions (-0,5%).

Il s'agit seulement de la 4e baisse du chômage en 33 mois de mandat de François Hollande.

Ces chiffres sont "un encouragement à poursuivre", un "premier signe positif", a réagi le Premier ministre Manuel Valls devant la presse, après avoir présenté aux partenaires sociaux les grandes lignes d'un projet de loi sur le dialogue social dans les entreprises.

De son côté, le ministre du Travail François Rebsamen a appelé, dans un communiqué, à "rester prudent" et à "observer dans la durée les évolutions mensuelles".

D'autant que les chiffres de janvier ne sont pas tout roses: le chômage poursuit en effet sa hausse si l'on intègre les chômeurs ayant exercé une petite activité ("0,3%). A la clef: des records de 5,23 millions demandeurs d'emploi en métropole et de 5,53 millions en France entière.

En catégorie A, la baisse de janvier "concerne plus particulièrement les jeunes, qui n'avaient plus connu une telle diminution depuis plus d'un an", note M. Rebsamen dans un communiqué. Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a baissé de 1,4% en janvier, mais reste mal orienté sur un an ("0,4%).

De son côté, le chômage des seniors s'est stabilisé le mois dernier ("0,1%). Il reste en très forte hausse par rapport à janvier 2014 ("9,6%).

L'embellie de janvier cache, en outre, une nouvelle aggravation du chômage de longue durée: 2,27 millions de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an, une statistique en hausse de 0,7% sur le mois et de 9,3% sur un an.

Début février, le ministre du Travail a présenté pour eux un plan contenant notamment des "formations gratuites" dans le cadre du compte personnel de formation (CPF).

En janvier, les demandeurs d'emploi avaient une ancienneté moyenne de 542 jours à Pole emploi, soit environ un an et demi.



- Lever les obstacles à l'embauche -

Les chiffres de janvier ne sont pas forcément annonciateurs d'une embellie durable.

En cause: la faible croissance. Même si François Rebsamen espère atteindre "plus de 1% de croissance" en 2015, cela ne devrait pas être suffisant pour enrayer le chômage, qui ne baisse, selon les économistes, qu'au-delà de 1,5% de croissance.

Résultat: l'Insee anticipe une poursuite de la hausse du taux de chômage d'ici à mi-2015, à 10,2% en métropole ("0,3 point par rapport au 3e trimestre 2014) et à 10,6% avec l'outremer ("0,2 point).

De son côté, l'Unédic, qui gère l'assurance chômage, table en métropole sur 104.000 chômeurs de plus en 2015, sur la base d'une prévision de croissance (+0,8%) plus faible que celle du gouvernement.

En 2014, 189.100 demandeurs d'emploi supplémentaires avaient poussé la porte de Pôle emploi.

Mais M. Rebsamen reste optimiste. "Ce que j'espère, c'est que le nombre de chômeurs diminuera à la fin de l'année", déclarait-il récemment.

Pour y parvenir, le gouvernement mise sur le Pacte de responsabilité, 40 milliards d'euros de baisse du coût du travail et de réductions d'impôts pour les entreprises, ainsi que sur le projet de loi Macron, censé "déverrouiller l'économie française" mais dont le parcours parlementaire est semé d'embûches.

Dernier levier que le gouvernement souhaite actionner: le dialogue social dans les entreprises. Manuel Valls a présenté mercredi, avant la publication des chiffres, les grandes lignes d'un texte qu'il souhaite voir "définitivement adopté cet été".

Objectif: simplifier le dialogue entre employeurs et représentants des salariés et ainsi lever les obstacles à l'embauche.
Source: https://fr.news.yahoo.com/ch%C3%B4mage-l%C3%A9g%C3%A8re-%C3%A9claircie-d%C3%A9buter-lann%C3%A9e-2015-183631035.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 25 Fév 2015, 22:14

Lynxie a écrit:
On a bien là le type d'incantation stérile des socialistes.

A-t-il mis un cierge à Sainte Rita, la sainte patronne des causes désespérées et des choses impossibles ? Certains y croient...

Ceci étant les socialistes actuellement aux affaires ont compris que dans une économie unionisée et mondialisée il n'était pas possible de faire baisser le chômage sans augmenter la compétitivité des entreprises et des salariés de droit français ce qui passe par une réduction de l'imposition, donc du train de vie de l'Etat, et par une remise en question de certains acquis sociaux...

Ceux qui prétendent le contraire en s'opposant à l'ANI, au CICE, le PNCCE sont juste des bonimenteurs qui se gardent bien de proposer des alternatives crédibles pour faire baisser le chômage dans une économie, je le répète, unionisée et mondialisée faite de concurrence...

Le seul résultat de leurs manœuvres d'obstruction à l'Assemblée et au Sénat est juste de retarder l'adoption des différentes mesures susceptibles de faire bouger les choses...


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 26 Fév 2015, 00:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 07:25

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Chomag10

Une baisse du chômage est toujours bonne, mais attention au miroir aux alouettes. Les - de 25 ans sont ceux qui bénéficient de la majeur partie des aides à l'emploi précaire (petits boulots subventionnés, emplois aidés...). Les faire sortir des statistiques de Pôle Emploi de cette manière, c'est bien mais relativement artificiel comme méthode de calcul à long terme. D'ailleurs, on voit bien que le chômage de longue durée et celui des + de 50 ans a augmenté. Alors ne nous réjouissons pas trop vite. Le chômage a progressé toutes catégories confondues de 0.3% en janvier.

Les choses ne bougeraient guère plus vite avec telle ou telle loi de votée. L'activité économique est trop basse pour qu'un tel effet levier fonctionne. Ce qui peut jouer en revanche c'est la fin de la frilosité vis-a-vis de grands plans d'investissements à forte valeur ajoutée.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1287
Date d'inscription : 03/03/2013

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 18:30

J'adore lire ce type d'analyse de la part de quelqu'un qui a voter hollande en 2012, et par la qui a contribué à planter l'économie du pays.

C'est beau les retournements de veste.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 18:54

Que nenni, cela fait des décennies que je lis les agrégats économiques de la même manière. En gestionnaire, pas en politique, Et je ne renie aucun de mes votes Depuis que je suis en mesure de voter. cela ne doit rien enlever à l'Esprit critique.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 19:15

Faire moins de politique, plus d'économie. Rester avec des convictions par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 19:39

Cadichon a écrit:
On sait qu'avec les socialistes et Hollande, cela ne marche pas.
A cause du MEDEF, de la conjoncture, de l'Europe, d'Angela, etc...
On a vu qu'avec Sarkozy cela ne fonctionnait pas mieux, dette accrue, déficit à l'export, chômage, désindustrialisation, services publics, etc...
So what?

Excellente question....

Dans un même cadre unionisé et mondialisé droite puis gauche se révèlent toutes deux incapables de redresser l'économie de notre pays... Et il en serait de même voir pire si l'extrême droite ou l'extrême gauche arrivaient aux affaires...

A partir de ce constat il faudrait peut être se poser la question de la modification du cadre mais ça risque d'être compliqué car certains de nos "partenaires" y trouvent eux leur compte...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1287
Date d'inscription : 03/03/2013

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 20:07

Avec Sarko, et malgré une crise qui a failli emporter toutes les banques, la France restait dans la course en terme de PIB.
Aujourd'hui apres 3annees de gestion socialiste la France est à la traine de tous les pays développés, croissance nulle chômage élevé.
Regardez nos voisins qui assument l'économie liberale: plus de 3% de croissance aux USA et chez les britanniques, chômage a 5% dans l Europe du Nord et en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 20:21

Une inconnue est comment s'en serait sorti Sarkozy suite aux élargissements de 2004 et 2007 dont les effets ne se sont pas fait sentir immédiatement...

Aurait-il été meilleur que Hollande face à la concurrence des pays low cost qui se matérialise par des délocalisations et des travailleurs détachés ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4654
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 20:43

Plutot que le match asynchrone Sarkozy/Hollande, il y a France /Allemagne :
L'Allemagne est soumise aux mêmes règles que la France. Elle est même plus proche des pays de l'Est, donc moins de frais de transport à l'importation.
Et pourtant, comme dit par thierry, nos voisins allemands ont de meilleurs résultats. Même s'il conviendrait de compléter la comparaison.
Autrement dit, la "concurrence des pays low-cost" est une part seulement de la réalité. La vérité est, en partie, aussi ailleurs. En interne, dans l'économie et le social ? La formation et l'innovation ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Fév 2015, 21:03

Apprentissage, travail en alternance, solidarité par la baisse des salaires de tous les salariés à meilleure fortune en période de baisse d'activité, - et donc non mise au chômage de 10% des effectifs par le licenciement qui se trouvent à jouer au loto quand il s'agit de retrouver un travail-, moins de crèches -donc plus de femmes au foyer-,ce qui permet à la meilleure fortune de revenir plus vite, ... et quelques autres différences fondamentales.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Fév 2015, 17:42

thierry a écrit:
Avec Sarko, et malgré une crise qui a failli emporter toutes les banques, la France restait dans la course en terme de PIB.
Aujourd'hui apres 3annees de gestion socialiste la France est à la traine de tous les pays développés, croissance nulle chômage élevé.
Regardez nos voisins qui assument l'économie liberale: plus de 3% de croissance aux USA et chez les britanniques, chômage a 5% dans l Europe du Nord et en Allemagne.

Reste à savoir si les Français sont d'accord pour adhérer aux reformes faites par l’Allemagne...job à 1 euros, niveau de retraités pauvres le plus élevé des pays industriels etc...

article de la Tribune
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptySam 28 Fév 2015, 00:39

kermor a écrit:
Reste à savoir si les Français sont d'accord pour adhérer aux reformes faites par l’Allemagne...job à 1 euros, niveau de retraités pauvres le plus élevé des pays industriels etc...

Auront-ils le choix dès lors que notre pays évolue dans une économie libérale unionisée et mondialisée ?

Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1287
Date d'inscription : 03/03/2013

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 01 Mar 2015, 10:56

Face à la crise de 2008 notre pays n'a rien fait pour se redresser: les allemands avaient anticipé grace a Schroeder, mis en place la TVA sociale etc... Les autres pays du Nord ont eux aussi pris des mesures comme la diminution des charges de l'état au Royaume Unis.
L'Europe du Sud n'a rien fait mais aujourd'hui elle réagit en diminuant les retraites, les salaires, la fonction publique. Et ça marche, le taux de chômage en Espagne se réduit, en Grèce le déficit primaire était proche de zéro avant l'arrivée de Syriza.

Et nous pendant ce temps la qu'a t'on fait: le gouvernement Hérault a massivement augmenter les impôts pour aucun résultat, sauf celui de maintenir le pouvoir d'achat de sa clientèle électorale: la fonction publique. Il a aussi réduit l'âge de départ en retraite, supprimer les exonérations fiscale sur les heures sup ( c'était de moyen de détourner les 35h sans le dire)

Après cela il ne faut pas s'étonner que le chômage augmente, tout a été fait pour ne rien faire.

Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyDim 01 Mar 2015, 16:15

a.nonymous a écrit:


Auront-ils le choix dès lors que notre pays évolue dans une économie libérale unionisée et mondialisée ?



Il convient a juste titre de remarquer l'impasse dans laquelle l'UMP et le PS nous ont fichu et qui ne nous laisse plus beaucoup de marge de manœuvre...Mais une fois de plus nous pouvons remarquer que c'est toujours la classe moyenne qui paye : il est à craindre que ceux qui perdront le plus ce ne sont pas ceux à qui l'ont pense de prime abord...
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 361
Date d'inscription : 09/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyLun 02 Mar 2015, 10:33

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 05 Mar 2015, 10:43

Tout est dans l'article.....



"L'indicateur de l'Insee, le seul reconnu à l'international, reste moins sévère que celui de Pôle emploi, qui comptabilisait 3,50 millions d'inscrits sans aucune activité en métropole fin décembre, soit 189.000 de plus que fin 2013 (+5,7%). Le chômage Pôle emploi a, depuis, connu un mois de légère baisse en janvier, pour s'établir à 3,48 millions."



AFP avec INSSE a écrit:
AFP 05-03-2015 - 09:37
Le chômage a atteint la barre des 10% fin 2014 en métropole

Le chômage atteint un nouveau palier: le taux mesuré par l'Insee s'est établi à 10,0% de la population active fin 2014 en métropole, une barre symbolique que le gouvernement espérait ne pas connaître si tôt.

Avec l'outre-mer, le chômage progresse également de 0,1 point au 4e trimestre, pour atteindre 10,4%, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique.

Sur un an, le taux de chômage, mesuré par l'Insee selon les normes du Bureau international du travail (BIT), grimpe de 0,4 point en métropole et de 0,3 point en France entière, retrouvant dans les deux champs son niveau de la mi-2013.

Il s'agit d'une déconvenue pour le gouvernement, qui espérait maintenir le taux "en-dessous de 10% de chômage" en métropole, comme le déclarait le ministre du Travail, François Rebsamen, fin juin.

Toutefois, malgré la hausse du 4e trimestre, les situations respectives des jeunes et des seniors se sont stabilisées en métropole, à 23,7% pour les 15-24 ans et à 6,8% pour les 50 ans ou plus.

Ce sont les catégories d'âges intermédiaires (25-49 ans) qui supportent la totalité de la hausse: +0,2 point à 9,5%.

Au total, l'Insee a comptabilisé, fin 2014, 2,877 millions de chômeurs en métropole, soit 124.000 de plus que fin 2013 (+4,5%).

L'indicateur de l'Insee, le seul reconnu à l'international, reste moins sévère que celui de Pôle emploi, qui comptabilisait 3,50 millions d'inscrits sans aucune activité en métropole fin décembre, soit 189.000 de plus que fin 2013 (+5,7%). Le chômage Pôle emploi a, depuis, connu un mois de légère baisse en janvier, pour s'établir à 3,48 millions.

Cet écart entre les deux indicateurs s'explique par le fait qu'ils ne mesurent pas le chômage de la même manière: Pôle emploi recense les demandeurs d'emploi enregistrés sur ses listes alors que l'Insee mesure son taux à partir d'une enquête effectuée chaque trimestre auprès de 110.000 personnes.



- Proche du pic historique -

Une partie des 623.000 chômeurs supplémentaires comptabilisés par Pôle emploi fait partie du "halo du chômage" de l'Insee, réunissant 1,4 million de personnes qui souhaitent travailler mais ne sont pas disponibles immédiatement ou ne cherchent pas activement un emploi. Ce "halo" a accueilli 20.000 personnes supplémentaires au 4e trimestre et 78.000 sur un an.

Autre indicateur Insee négatif: le sous-emploi, qui concerne 6,5% des actifs (+0,1 pt). Il s'agit essentiellement de travailleurs à temps partiel qui souhaiteraient travailler davantage.

La hausse du 4e trimestre est conforme aux dernières prévisions de l'Insee. L'Institut prévoit d'ici à mi-2015 une poursuite de l'augmentation jusqu'à 10,2% en métropole et 10,6% avec l'outre-mer.

Le taux de chômage de l'Insee se rapprocherait ainsi de son pic historique (10,4% en métropole) atteint à deux reprises en 1994 et 1997. Sur les 30 dernières années, il a atteint son plus bas niveau (6,8%) en 2008, peu avant la crise financière mondiale.

Mais le gouvernement garde espoir. "Il n'y a pas de montée inexorable du chômage", assurait début février le président François Hollande, qui a laissé entendre qu'il ne briguerait pas de second mandat en 2017 si le chômage ne baissait pas.

De son côté, M. Rebsamen espérait récemment "que le nombre de chômeurs diminuera(it) à la fin de l'année" 2015, grâce à un "alignement des planètes plutôt favorable" pour l'économie. Le ministre compte notamment sur les baisses conjuguées de l'euro et du prix du pétrole et sur le plan d'investissement européen pour stimuler l'activité.

Mais si le gouvernement espère faire plus que le 1% de croissance prévu pour 2015, la barre de 1,5%, nécessaire selon la plupart des économistes pour faire baisser le chômage, semble difficile à atteindre.
Source: http://finances.orange.fr/actualites/infos-economiques/le-chomage-a-atteint-la-barre-des-10-fin-2014-en-metropole-afp_CNT00000086gYd.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 05 Mar 2015, 12:54

Le chômage il ne faut plus en parler !

Pour limiter les dégâts on peut même truquer les statistiques du gouvernement précédent !

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/19/20002-20140919ARTFIG00110-pourquoi-hollande-ment-sur-le-bilan-sarkozy-en-matiere-de-chomage.php

elle est belle la république exemplaire...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 13 Mar 2015, 04:11

Le Point a écrit:
Le chômage tue 14 000 Français par an

Le Point - Publié le 04/02/2015 à 12:53 - Modifié le 05/02/2015 à 07:33


Privé d'emploi, on boit, on fume et on mange plus. Les chômeurs sont ainsi confrontés à une surmortalité qu'une très sérieuse étude met en lumière.
---/---


Alors qu'il y a quelques semaines une étude mettait en évidence les méfaits du chômage sur la santé des chômeurs, une nouvelle étude met aujourd'hui en évidence et explique les problèmes de solitude chez certains chômeurs...

Situation selon certains moins prioritaire que celle des ânes ou des baudets !



Le Monde a écrit:
La solitude frappe davantage les chômeurs que les retraités

Le Monde.fr | 12.03.2015 à 17h59 • Mis à jour le 12.03.2015 à 18h02 | Par Yohan Blavignat

Les chômeurs souffrent plus de la solitude que les personnes âgées. Tel est le résultat d’une enquête de la Société Saint-Vincent-de-Paul, avec le soutien des Petits Frères des pauvres, de Caritas-France et de la Croix-Rouge, rendue publique mercredi 12 mars. Menée à Strasbourg depuis un an et demi et dirigée par le sociologue du CNRS Serge Paugam, cette étude met en lumière que les personnes sans diplômes, les ouvriers et les précaires sont les plus touchés par la solitude et la dépression.

« On ne s’est pas contenté d’un sondage, mais nous avons réalisé une véritable enquête afin de mieux comprendre le phénomène de solitude », affirme le sociologue. Ainsi, à Strasbourg, les retraités sont trois fois plus nombreux à vivre seuls que les chômeurs (32 % contre 6,7 %) ; mais 45 % des personnes sans emploi déclarent souffrir de la solitude, contre seulement 12 % des retraités.

« Les personnes au chômage se sentent en décalage avec la norme de la société qui incite les gens à travailler. Ainsi, ils rompent progressivement le lien social avec leurs proches, avec les institutions et finissent par en souffrir », explique le chercheur. Les personnes les moins qualifiées, premières victimes du chômage, sont donc les premières touchées : près de 23 % d’entre elles disent se sentir seules.

Cette étude, qui sera étendue à Bordeaux, Lille et Caen en septembre, a pour objectif d’apporter des réponses. Si on y ajoute Paris, où une enquête similaire avait été menée, l’échantillon total sera constitué de plus de 2 000 personnes. Grâce à ce travail, Bertrand Ousset, président de la Société Saint-Vincent-de-Paul, entend créer un « observatoire des liens sociaux ». Il serait financé par le gouvernement et aurait pour but « d’éclairer les politiques publiques » et de mettre à disposition des bénévoles « des moyens de compréhension de ce phénomène pour les aider à mieux cibler leurs actions et leur public ».

Mais au-delà des individus, Serge Paugam espère que ce travail permettra aux collectivités territoriales « d’avoir une meilleure représentation des quartiers les plus touchés afin de les rapprocher et de créer du lien social entre ces différentes entités ». Tout un programme.
Source: http://www.lemonde.fr/exclusion/article/2015/03/12/la-solitude-frappe-davantage-les-chomeurs-que-les-retraites_4592706_1653459.html#gsLG3gfmE1MYQLQt.99
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 25 Mar 2015, 18:56

Droit devant comme un A320 face à un versant montagneux...



"Fin février, Pôle emploi recensait 3,49 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité en métropole, soit 12.800 de plus que le mois précédent.
---/---
Mais malgré les échecs électoraux, l'exécutif exclut de changer de cap. Le président a prévenu avant le premier tour: "Il n'y aura pas de changement, ni de ligne ni de Premier ministre."
"



AFP a écrit:
Le chômage repart à la hausse, coup dur pour la majorité
AFP Par Jean-Philippe CHOGNOT | AFP – il y a 29 minutes

Après une baisse en janvier, le chômage est reparti à la hausse en février, flirtant avec son record absolu atteint fin 2014, une nouvelle épine dans le pied de la majorité avant le second tour des départementales.

Fin février, Pôle emploi recensait 3,49 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité en métropole, soit 12.800 de plus que le mois précédent. La hausse a été légèrement moins forte avec l'outre-mer: "0,3% à 3,75 millions.

En incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, le chômage a atteint de nouveaux records, à 5,26 millions en métropole et 5,56 millions en France entière.

Mais plutôt que la hausse de février, le ministre du Travail François Rebsamen préfère mettre l'accent, dans un communiqué, sur la légère baisse (-6.300, -0,2%) enregistrée en catégorie A (sans aucune activité) sur les deux premiers mois de l'année. Un chiffre "encourageant", selon lui, et une "première" depuis 2008.

Autre élément de satisfaction pour M. Rebsamen: le chômage des jeunes baisse pour le deuxième mois consécutif (-0,3% sur un mois), mais reste stable sur un an. Cela atteste, selon le ministre, du "succès" des dispositifs en faveur des jeunes (emplois d'avenir, garantie jeunes).

En revanche, la situation continue de se dégrader pour les seniors: "0,7% sur un mois, "9,1% sur un an.

Même constat pour le chômage de longue durée. Fin février, petite activité comprise, 2,28 millions de personnes pointaient à Pôle emploi depuis plus d'un an, un chiffre en explosion ("0,8% en février, +9,5% sur un an).



- Un air de déjà-vu -

Ces mauvais chiffres tombent mal pour la majorité, à quatre jours du second tour des départementales. D'autant qu'elle est déjà en mauvaise posture après avoir été éliminée d'un quart des cantons dès le premier tour.

Ce scenario a un air de déjà-vu pour le gouvernement. Il y a un an quasiment jour pour jour, l'entre-deux tours des municipales avait été marqué par un bond du chômage. Quatre jours plus tard, la gauche avait subi une cinglante défaite, perdant plus de 150 villes de plus de 9.000 habitants.

L'exécutif avait pourtant laissé entendre, par la voix de sa secrétaire d'Etat au Commerce Carole Delga, qu'il attendait une "nouvelle plutôt favorable" ce mercredi.

Mais ces chiffres sont conformes à la plupart des prévisions. L'Unédic tablait en janvier sur 104.000 chômeurs supplémentaires en métropole sur l'année, quand l'Insee voyait son taux de chômage grimper à 10,2% d'ici à mi-2015, contre 10,0% fin 2014.

Le Premier ministre Manuel Valls a d'ailleurs concédé lundi que "tant que nous n'avons pas un niveau de croissance suffisant, c'est-à-dire au-dessus de 1,5%, c'est difficile de faire baisser le chômage". Or, le gouvernement prévoit une croissance de 1% cette année.

Son ministre du Travail promet malgré tout "une année 2015 meilleure que 2014", avec "une stabilisation, voire une baisse du chômage" à la fin de l'année.

En attendant, l'opposition ne compte pas cesser le feu, surtout en période électorale.

Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a prédit "beaucoup plus de chômeurs" en France "à la fin 2015". "Quand le chômage baissera, M. Hollande, c'est que vous serez parti", avait-il déjà lancé début mars lors d'un meeting à Marseille.

De son côté, le Front national prospère dans les territoires les plus ravagés par le chômage. Marine Le Pen espère remporter le Vaucluse et l'Aisne, deux des départements les plus touchés.

Mais malgré les échecs électoraux, l'exécutif exclut de changer de cap. Le président a prévenu avant le premier tour: "Il n'y aura pas de changement, ni de ligne ni de Premier ministre."
Source: https://fr.news.yahoo.com/ch%C3%B4mage-repart-%C3%A0-hausse-f%C3%A9vrier-170511304--finance.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Mar 2015, 07:46

Si pour gouverner on doit s'occuper de la situation du pays où allons nous ?

Pour gouverner il faut remporter des élections en faisant de la démagogie
- en traitant des problèmes secondaires concernant des minorités qui sont susceptibles de rapporter des électeurs
- en mentant sur le bilan de son prédécesseur.
- en utilisant éventuellement les manettes de son pouvoir pour mettre hors jeu son adversaire politique.
- en modifiant de manière électoraliste l'organisation du pays.
- si c'est possible en tripatouillant la constitution...

ça c'est de la bonne politique !

Certes il y a un problème : le FN qui devait bouffer la droite traditionnelle se met à prendre des électeurs de gauche ce qui n'était pas prévu au programme.
Solution : faire voter les étrangers ou à défaut naturaliser sans discernement y compris ceux qui ne s'adaptent pas au mode de vie français voire ne parle pas notre langue et ne souhaite pas l'apprendre puisque dans le "quartier" on l'a oubliée tout cela afin de retrouver un nouveau corps électoral... les conséquences à termes ? pas le problème !

Lorsque la vision du futur se limite à la présidentielle de 2017 le pire est à redouter !

http://24heuresactu.com/2013/04/17/presidence-hollande-sarkozy-savait-tout-video/

Dommage pour nous qu'il ne se soit pas trompé !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Mar 2015, 10:37

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyJeu 26 Mar 2015, 11:16

chouette on va tirer un feu d'artifice... le déficit augmente mais moins que prévu !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Mar 2015, 10:54

Pendant ce temps on s'occupe du mariage homo, des baudets, des lapins maltraités...et de la circulation alternée consécutive à la pollution qui vient d'ailleurs mais contre laquelle on prend des mesures démagogiques en raison des élections proches.

http://actu.orange.fr/france/le-chomage-tue-entre-10-000-et-20-000-personnes-par-an-lenouvelobs_CNT0000008zNBd.html

La supercherie perdure flanbi et le toréador l'on dit : nous continuons sur la même voie !

Pour nous permettre de vivre en sécurité on projette de libérer quelques milliers de tôlards parmi lesquels des récidivistes !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Mar 2015, 13:52

tonton christobal a écrit:
Pendant ce temps on s'occupe du mariage homo, des baudets, des lapins maltraités...et de la circulation alternée consécutive à la pollution qui vient d'ailleurs mais contre laquelle on prend des mesures démagogiques en raison des élections proches.

http://actu.orange.fr/france/le-chomage-tue-entre-10-000-et-20-000-personnes-par-an-lenouvelobs_CNT0000008zNBd.html


C'est une réalité, le chômage tue, un autre article traitant de cette même étude de l'INSERM parlant lui de 14 000 victimes par an dans notre pays...  Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1712p300-chomage-un-nouvel-espoir#67002

Et pour le coup ce ne sont pas des ânes et baudets, animaux dont l'élue de notre circonscription est si préoccupée du bien-être, qui sont touchés mais bel et bien des hommes et des femmes... Ce qu'il faut aussi se dire, c'est que si le gouvernement se montre incapable de juguler ce chômage, celui-ci n'a certainement pas fini de tuer: aujourd'hui il tue par maladie et suicide, demain il tuera par mort violente lors de mouvements sociaux....



"La santé des chômeurs semble n'intéresser personne, ni les professionnels de santé, ni les chercheurs, ni surtout les pouvoirs publics", déplore Michel Debout."



Nouvel Obs a écrit:
Le chômage tue entre 10.000 et 20.000 personnes par an

Par L' Obs
Publié le 25-03-2015 à 13h43

C'est que révèle une étude de l'Inserm qui pointe les effets mortels du chômage sur la santé.

Le chômage tue. Beaucoup. C'est ce que l'on peut retenir d'une étude de l'Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm) réalisée par Pierre Meneton, alors que les chiffres de l'emploi pour le mois de février sont attendus ce mercredi 25 mars à 18h. L'auteur de l'étude estime ainsi qu'entre 10.000 et 20.000 personnes meurent des conséquences du chômage chaque année en France.

Entre 1995 et 2007, le chercheur a suivi 6.000 volontaires en recherche d'emploi, âgés de 35 à 64 ans, pour observer les effets sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. Il en ressort une "surmortalité très importante" chez les personnes au chômage, trois fois supérieure à celle des non-chômeurs.



"Des comportements à risque"

Le professeur Meneton, qui avait déjà publié ses résultats en décembre dans la revue "International Archives of Occupational and Environmental Health", explique que les chômeurs ont des "comportements à risque".
Ils consomment plus d'alcool, moins de fruits et légumes, et ont un apport calorique (hors alcool) très significativement plus élevé que la moyenne", développe le scientifique.

Les résultats obtenus pour les personnes au chômage diffèrent des personnes volontairement inactives ou des retraités, ce qui fait dire au chercheur que "ces effets sont bien liés à la condition de chômeur".

Les chiffres livrés par Pierre Meneton s'ajoutent à ceux, plus connus et médiatisés des suicides de chômeurs. Une autre étude de l'Inserm estime qu'entre 2008 et 2010, 584 suicides seraient imputables à la hausse du chômage.

D'après lui, les résultats pourraient même être sous-estimés puisqu'ils se basent sur un échantillon de personnes plus favorisées que la moyenne, et ne tiennent pas compte des effets de la crise économique de 2007, survenue après la fin de la phase d'observation.



"La santé des chômeurs n'intéresse personne"

Dans son livre intitulé "Le traumatisme du chômage", le psychiatre Michel Debout écrit que la santé des chômeurs est un "véritable trou noir de la connaissance scientifique et médicale". En France, les données sont très rares, alors que ce pays compte 3,7 millions de chômeurs, 5,5 millions si l'on compte les personnes en activité réduite.

La santé des chômeurs semble n'intéresser personne, ni les professionnels de santé, ni les chercheurs, ni surtout les pouvoirs publics", déplore Michel Debout.

Dans son plan de lutte contre le chômage présenté en février, le ministre de l'Emploi, François Rebsamen prévoyait de "renforcer la possibilité de déclencher un bilan de santé du demandeur d'emploi dans le cadre de son accompagnement". Mais pour l'heure, aucun module spécifique dans la formation initiale des conseillers n'existe. Afin de pallier aux risques, le psychiatre Michel Debout aimerait généraliser une "médecine préventive des chômeurs". Pour lui, la société devrait mieux s'adresser aux chômeurs, et leur dire : "On ne vous abandonne pas !"  

(Avec AFP)
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20150325.OBS5465/le-chomage-tue-entre-10-000-et-20-000-personnes-par-an.html



La députée de la circonscription Laurence Abeille est gentille:

"Laurence Abeille a interrogé le ministre de l’agriculture sur l’absence de normes concernant le bien-être des lapins dans la production cunicole française."
Source: http://www.laurence-abeille.fr/elevage-de-lapins-des-regles-de-bien-etre-doivent-etre-edictees/
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4654
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Mar 2015, 14:19

"Le chômage tue entre 10.000 et 20.000 personnes par an"
La retraite beaucoup plus, surtout à la fin.
Tous au travail ! Euh.. disons, tous actifs !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Mar 2015, 16:10

salamandre a écrit:
"Le chômage tue entre 10.000 et 20.000 personnes par an"
La retraite beaucoup plus, surtout à la fin.
Tous au travail ! Euh.. disons, tous actifs !

c'est comme le lit ! vu le nombre de gens qui claquent dans leur lit pour vivre éternellement il suffit de ne jamais se coucher !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4654
Date d'inscription : 08/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyVen 27 Mar 2015, 17:37

Attention, car "l'éternité c'est long, surtout vers la fin" (Woody Allen)
Pour citer une source au passage. Le sujet chomage étant sérieux, fin de l'entracte humour noir.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMar 31 Mar 2015, 19:16

Visiblement entre le 22/11/2013 - http://www.plateaufontenay.net/t1152p300-chomage-une-deception-a-la-hauteur-des-espoirs#44078 - et aujourd'hui le gouvernement n'a pas su sauver ces 2150 emplois dont une centaine dans le Val de Marne à Carvounasville....

Nos "partenaires" vont pouvoir continuer à faire caboter dans notre pays leurs camions roumains, bulgares, slovaques, slovènes, .... conduits par des chauffeurs sous payés.... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2030-greve-des-routiers


AFP a écrit:
Le transporteur MoryGlobal en liquidation, 2.150 licenciements
AFPPar Jeremy TALBOT, Valentin BONTEMPS | AFP – il y a 1 heure 11 minutes

"Jour noir" pour le transporteur MoryGlobal. Un an après sa naissance, la justice a prononcé mardi sa liquidation, avec une poursuite d'activité d'un mois qui n'empêche pas le licenciement des 2.150 salariés, déterminés à "se battre" pour un plan social "digne".

Le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a décidé, à l'issue d'une audience tenue à huis-clos, de mettre fin à la lente agonie de l'ancien numéro deux français de la messagerie, qu'il avait placé en redressement le 10 février avec une période d'observation de six mois.

"C'est un jour noir", a commenté le président du tribunal, qui a prononcé la liquidation de l'entreprise, tout en autorisant la poursuite de l'activité pendant un mois, le temps de "mener à bien les consultations avec les organisations syndicales" et de "procéder aux licenciements des salariés" de l'entreprise.

Licenciés pour motifs économiques, les employés recevront leurs lettres de licenciement "fin avril", estime Thomas Hollande, avocat du comité d'entreprise et fils du président de la République.

En l'absence de projet de reprise conséquent, la liquidation ne faisait "aucun doute", avait expliqué avant l'audience Denis Jean-Baptiste (CFTC), secrétaire du CE. "Maintenant, c'est sur les conditions de départ des salariés qu'il va falloir se battre".

Selon le responsable syndical, "ça ne va pas être simple de retrouver du travail. Le secteur de la messagerie est sinistré, celui du transport aussi. On a peu d'espoir de reclassement chez les confrères".

"C'est un immense gâchis", soupirait de son côté Jean-Claude Hacquard, délégué CGT. "Pendant un an, on nous a fait croire que l'activité allait repartir. On a le sentiment d'avoir été bernés par l'actionnaire", Arcole Industries, ajoute-t-il.

Née sur les décombres de Mory Ducros (dont Arcole était également propriétaire), placée en liquidation judiciaire début 2014, MoryGlobal n'avait repris que 2.200 salariés sur les 5.000 que comprenait le groupe. Malgré cela, la société n'a jamais réussi à trouver l'équilibre, perdant environ 43 millions d'euros en 2014.



- 'Roulés dans la farine' -

Estimant avoir été "roulés dans la farine", les salariés de MoryGlobal réclament un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) "digne de ce nom", c'est-à-dire au moins équivalent à celui de Mory Ducros, selon Michel Ariba (FO).

"Ca veut dire 25 millions d'euros à trouver. Vu la situation, ça va être compliqué", analyse une source proche du dossier.

Aux syndicats, qui exigent que la vente des actifs du groupe (agences, marchandises stockées, véhicules, etc.) serve en priorité au financement du plan social, elle réplique que "juridiquement, ce n'est pas possible". Mais on peut "déroger à la règle, avec l'accord du tribunal", ce qui est loin d'être acquis.

Pour l'heure, Arcole Industries est aux abonnés absents, d'après les syndicats. Selon eux, l'administrateur judiciaire n'aurait prévu que 3 millions d'euros pour financer les mesures d'accompagnement (congés de reclassement, budget formation, etc.) et rien pour les indemnités supplémentaires de licenciement.

Le 26 mars, l'Etat a sommé Arcole "d'assumer ses responsabilités d'actionnaire et de contribuer au financement du PSE", accusant le groupe de ne pas avoir "redressé l'entreprise, en dépit du soutien sans précédent apporté par les pouvoirs publics".

Invité mardi à BFMTV/RMC, le Premier ministre Manuel Valls a assuré vouloir "trouver une solution pour chacun" des salariés. Le gouvernement "travaille sur un plan de reconversion des sites et surtout pour trouver des possibilités d'embauche dans le secteur", a-il ajouté.

En février 2014, l'Etat avait accordé à la société un prêt de 17,5 millions d'euros, au titre du Fonds de développement économique et social (FDES), une aide publique qui fait l'objet d'une enquête de la Commission européenne.

Dans un jugement d'une rare sévérité, le tribunal de commerce de Pontoise a constaté un an plus tard que "l'actionnaire principal a semblé se désintéresser du projet de restructuration de la société MoryGlobal et de sa pérennité". Et il "s'est lui-même mis en difficulté" en prélevant 7,5 millions d'euros de la trésorerie de MoryGlobal pour financer le PSE de Mory Ducros, s'étonnent les juges, évoquant un "acte de gestion anormal".

Les syndicats seront à nouveau reçus jeudi à 17H00 au ministère des Transports, une semaine après une première rencontre.
Source: https://fr.news.yahoo.com/moryglobal-gouvernement-essaie-trouver-solution-selon-valls-081902309--finance.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14747
Date d'inscription : 30/05/2011

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 01 Avr 2015, 03:09

Il a été souvent dit que Sarkozy avait caché la crotte du chat sous le tapis le temps de laisser passer les élections présidentielles de 2012...

Apparemment il aurait fait école ce qui expliquerait les annonces d'aujourd'hui: MoryGlobal (2150), Galeries Lafayettes (350), Coop Alsace (150), .....



"Il semble que Matignon ait demandé à toutes les entreprises qui devaient procéder à des annonces de suppressions d’emplois, de ne pas les faire avant le second tour des élections départementales."



Le Monde a écrit:
Les Galeries Lafayette de Thiais et Béziers vont fermer

Le Monde.fr | 31.03.2015 à 10h45 • Mis à jour le 31.03.2015 à 12h41 | Par Nicole Vulser

L’avenir de trois magasins des Galeries Lafayette, à Lille, Béziers et Thiais (Val-de-Marne), déficitaires et menacés de fermeture, a été évoqué lors d’une réunion extraordinaire du comité central d’entreprise (CCE), mardi 31 mars dans la matinée. Il a été annoncé que Béziers et Thiais fermeront définitivement, tandis que le magasin de Lille pourrait être partiellement conservé et seul un étage serait fermé.

Toutefois ce scénario n’est pas encore définitif et dépend encore des négociations engagées entre la direction des Galeries Lafayette et le propriétaire du magasin. Si aucun accord n’est possible, dans ce cas, le magasin tout entier sera fermé. Aucune date n’a été donné aux représentants du personnel pour connaître le sort exact du point de vente lillois.

Au total, ces trois magasins comptent près de 350 salariés, en dehors des personnels employés par des marques (démonstrateurs). À Lille, une mesure de fermeture partielle ne concernerait qu’ une trentaine de salariés du groupe.

Il semble que Matignon ait demandé à toutes les entreprises qui devaient procéder à des annonces de suppressions d’emplois, de ne pas les faire avant le second tour des élections départementales.



« La politique familiale n’existe plus »

Le CCE devait initialement se tenir le 24 mars mais la question la plus délicate, celle de la fermeture des magasins avait été reportée d’une semaine. Selon l’un des participants, l’ambiance était particulièrement solennelle et la direction a pris l’engagement de reclasser au maximum les salariés dans d’autres magasins du groupe.

Le bail du magasin du centre commercial Belle-Epine, à Thiais, prend fin en décembre 2015, tandis que celui de Lille s’achève en mars 2016. Les murs du magasin de Béziers ont déjà été préemptés à l’automne 2014 par la mairie.

« On a le sentiment que la politique familiale, qui caractérisait les Galeries Lafayette, n’existe plus depuis que Philippe Houzé en a pris la tête », explique un représentant des salariés. « Ouvrir à Pékin l’amuse beaucoup plus que de conserver Belle-Epine. Avec la façon dont il a déjà fait tomber les têtes au comité de direction, on est inquiet », ajoute-t-il.

Un prochain CCE est prévu le 8 avril, pour envisager la mise en place d’un PSE et, espèrent les représentants syndicaux, en savoir davantage sur le sort de Lille. La direction des Galeries Lafayette n’avait pas encore réagi à la mi-journée.

   Nicole Vulser
   Journaliste au Monde
Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/31/les-galeries-lafayette-de-thiais-et-beziers-vont-fermer_4606407_3234.html#S1fvGV0qH0WBRPM1.99
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 01 Avr 2015, 06:48

Le bail du magasin du centre commercial Belle-Epine, à Thiais, prend fin en décembre 2015, tandis que celui de Lille s’achève en mars 2016.Un prochain CCE est prévu le 8 avril, pour envisager la mise en place d’un PSE dit avec aucun semblerait. C'est plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18862
Date d'inscription : 06/07/2010

Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 EmptyMer 01 Avr 2015, 07:29

a.nonymous a écrit:
Il a été souvent dit que Sarkozy avait caché la crotte du chat sous le tapis le temps de laisser passer les élections présidentielles de 2012...

Apparemment il aurait fait école ce qui expliquerait les annonces d'aujourd'hui: MoryGlobal (2150), Galeries Lafayettes (350), Coop Alsace (150), .....



"Il semble que Matignon ait demandé à toutes les entreprises qui devaient procéder à des annonces de suppressions d’emplois, de ne pas les faire avant le second tour des élections départementales."




Procès d'intention inqualifiable dans un gouvernement dirigé par un président ayant le culte de la "république irréprochable"

et interdit de rire !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Chômage: un nouvel espoir   Chômage: un nouvel espoir - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chômage: un nouvel espoir
Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: