Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 12 Nov 2013, 06:02

Rappel du premier message :

@salamandre

L'utilisation du conditionnel effectivement évite la diffamation. Un grand classique de la langue de bois. Untel pourrait être réac, n'a rien de diffamatoire. C'est une hypothèse non prouvée et donc a fortiori une assertion qui reste fausse faute d'éléments probants permettant de passer à l'affirmation : untel est réac parce que....
Il pourrait y avoir des fraudes, n'est donc pas diffamation. Reste à disposer des éléments probants qui permettent un jour de passer à l'affirmation.

En attendant chacun continue à porter des hypothèses, contradictoires ... Rien d'impressionnant dans tout cela.

Quel dommage que les gens soient si impatients à tout monter en épingles...


Suite à des problèmes techniques les premiers messages de cette discussion sont disponibles dans:

http://www.plateaufontenay.net/t922-le-charme-du-grrrrand-capital

Le webmaster
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 21:37

Et bien ils ne sont augmentés que modérément et notre ville reste bien en dessous des taux des villes équivalentes. Et cela c'est le résultat du développement économique que le Maire a insufflé !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 21:42

Gérard a écrit:
Une fois encore vos propos me choquent.


Désolé Gérard mais ne comptez pas sur moi pour faire du "politiccaly correct" ou de la langue de bois, ce n'est pas le genre de la maison et à force vous devriez le savoir. Ce n'était déjà le cas lorsque vous siégiez au conseil municipal. Cela au moins ça ne change pas !

Un dernier mot de ma part avant quelques vacances bien méritées : non je ne qualifierai pas de bisounours un pisse-vinaigre. Ce ne serait pas honnête de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 21:44

En consultant le document de synthèse sur le diagnostic PLU daté du 1er octobre 2014, on peut lire que si des emplois tertiaires sont créés à Fontenay, ceux-ci ne profitent pas directement aux habitants... Voir: http://www.fontenay-sous-bois.fr/fileadmin/fichierpdf/Urbanisme/2014_10_01_Synthese_diagnostic_finale.pdf

Ce document va jusqu'à poser cette question fort pertinente à l'heure où il est question de muter les zones de la Pointe, des Joncs Marins, des Marais et à l'heure où l'Etablissement Public Foncier d'Ile-de-France - EPFIF - exerce une veille sur les Alouettes dans le cadre d'une convention avec la municipalité.. Voir: http://www.epfif.fr/layout/set/fiche/Nos-Interventions/Conventions-Dep.-94/Fontenay-sous-Bois-Avril-2011 ...



"Existe-t-il  une  inadéquation  entre  l’offre  d’emplois locale et le profil des actifs fontenaysiens ?"



http://www.fontenay-sous-bois.fr/fileadmin/fichierpdf/Urbanisme/2014_10_01_Synthese_diagnostic_finale.pdf a écrit:
Depuis 1999, une évolution favorable de la situation de l’emploi: augmentation du nombre brut d’emplois à Fontenay, s’accompagnent d’une augmentation du nombre d’actifs ayant un emploi et habitant à Fontenay, mais dans une moindre mesure. Conséquence directe, l’indicateur de concentration d’emploi augmente.

Toutefois, cette évolution favorable ne signifie pas que l’offre d’emploi profite directement aux habitants de Fontenay. En effet, entre 1999 et 2010, la part des actifs fontenaysiens travaillant à Fontenay est relativement stable. Le territoire est donc marqué par d’importantes migrations pendulaires (Cf. Cartes page suivante).

Existe-t-il  une  inadéquation  entre  l’offre  d’emplois locale et le profil des actifs fontenaysiens ?
Source: http://www.fontenay-sous-bois.fr/fileadmin/fichierpdf/Urbanisme/2014_10_01_Synthese_diagnostic_finale.pdf


Dernière édition par a.nonymous le Dim 19 Avr 2015, 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 21:45

Je ne lis aucune appréciation, dans ce fil, des différentes formations politiques de la ville, sur ce problème complexe que constituent les recettes prévues â l'occasion de la vente de ce terrain.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 21:57

Loïc a écrit:
Gérard a écrit:
Une fois encore vos propos me choquent.


Désolé Gérard mais ne comptez pas sur moi pour faire du "politiccaly correct" ou de la langue de bois, ce n'est pas le genre de la maison et à force vous devriez le savoir. Ce n'était déjà le cas lorsque vous siégiez au conseil municipal. Cela au moins ça ne change pas !

Un dernier mot de ma part avant quelques vacances bien méritées : non je ne qualifierai pas de bisounours un pisse-vinaigre. Ce ne serait pas honnête de ma part.

Quand je siégeais, comme vous dites, en tant que '"personnalité connue pour ses sentiments républicains",  non inscrit et indépendant  (comme maintenant), vous étiez sans doute encore à l'école!

Je note que vous êtes désolé,  c'est toujours ça affraid
Quant au genre de la maison, si toutefois vous en êtes le représentant,  chacun appréciera

Bonnes  vacances...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 22:40

Rien à cirer des supposées équivalences communales ! l'équivalence est une notion artificielle et abstraite s'il n'y a pas de points de comparaison de référence !

Equivalentes en quel domaine ? propreté des rues ? entretien des trottoirs ? confort dans les parcs et jardins publics ? menus des bouffes du parti ? facilité du stationnement? respect des promesses de campagne ? heures et jours d'ouverture de la piscine ?

Vos arguments à deux balles fonctionnent sans doute avec les minus habens béats devant votre supposée science et qui n'ont aucun sens critique ils gobent votre argumentaire approximatif, tronqué et éculé mais pas avec les gens qui ont une culture sortant des chemins étroits balisés par le parti communiste.

Parler d'équivalence d'imposition est une stupidité dans la mesure ou on oublie de parler de services rendus.

D'autre part c'est à Fontenay que je paye des impôts pas dans une ville équivalente ! Ce qui me donne le droit de me plaindre lorsque l'usage que l'on en fait est critiquable.

Lorsque l'on présente un budget municipal avec des recettes illusoires qui se font attendre mais que l'on engage dépenses elles bien réelles on est un piètre gestionnaire... et je suis indulgent !

Au lieu de s'en prendre agressivement à ceux qui vont pâtir de cette désastreuse affaire en payant leurs impôts il serait judicieux si on est conscient d'adopter une attitude un peu plus modeste...

Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3043
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 19 Avr 2015, 23:06

Une fois de plus on voit bien l'agressivité de Loïc qui ne respecte pas ses adversaires, chacun est quand même libre sur un forum d'avoir son pseudo pour garder son anonymat.

Je comprends très bien pourquoi Loïc s'énerve comme ça, les articles que trouve a.nonymous sont dérangeant et qui vont à l'encontre de se que voudrait nous faire croire Loïc, il y a bien sur tous les autres intervenants qui eux aussi sous couvert d'anonymat apporte leur pierre à l'édifice des vérités qui ne sont pas bonnes à dire au yeux de Loïc, mais ne lui en déplaise on continuera à apporter des preuves que se qu'écrit Loïc est souvent loin de la réalité.

Et moi personnellement j'interviendrai à chaque fois que cela me paraitra utile malgré quelques pressions bien futiles et personne n'est près à me faire taire.
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 45

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Lun 20 Avr 2015, 19:35

Gérard a écrit:
Je ne lis aucune appréciation, dans ce fil, des différentes formations politiques de la ville, sur ce problème complexe que constituent les recettes prévues â l'occasion de la vente de ce terrain.


Gérard le problème est en fait "l'ultra dépendance" de notre ville vis à vis de ce projet de la boucle de l'A86. En effet notre compte administratif 2014 se solde par un déficit de 2M€ dû à un retard de paiement (retard de la BNP à verser cette taxe puis de l’État dans le reversement à la ville). J'y vois deux dangers plus 1.

1) "le sentiment d'insincérité" que j'ai évoqué au dernier conseil. J'avais volontairement pris des précautions oratoires mais la majorité ne les a pas entendues. Compte tenu des discussions avec BNP la ville devait bien se douter que cette taxe serait difficile à percevoir lors de l'exercice 2014. En effet tout a été accéléré par la mairie, on s'en souvient tous, pour boucler cette procédure notamment avant le 31 décembre 2014 (après cette date pas de versement de PLD) ! Dès lors en l'inscrivant au budget 2014 en recette sans assurance garantie de versement on peut y voir une forme de manque de sincérité puisque le budget devenait aléatoire. Mais sans l'inscription de cette recette aléatoire au moment du vote du budget il aurait été difficile de le boucler...

2) "L'ultra dépendance" est mauvaise et dangereuse pour une ville comme pour une entreprise. En 2015 notre ville attend un versement de 8,6 M€ imaginons que la même mésaventure arrive dans le versement et nous nous retrouvons avec un déficit de plus de 5% des recettes réelles de fonctionnement ! Conséquence nous nous retrouvons sous le coup d'une éventuelle tutelle !

On le voit, de part cette gestion aléatoire, notre ville se retrouve trop dépendante financièrement et budgétairement du versement d'une taxe d'une seule entreprise. Évidemment tout est fait pour que ça n'arrive pas mais cette méthode n'est pas saine.

Du coup j'y vois un autre danger. Celui du bouclage budget 2016 qui sera dès lors le "budget de la fin du versement de la taxe d'aménagement de la BNP" donc un budget complexe à boucler. En effet, ce budget devra, pour être équilibré, amputé de 8 M€ de recettes ! Quand on voit que les coupes effectuées en 2015 sont seulement de 0,7% sur le budget de fonctionnement, notre groupe et les Fontaneaysiens ne peuvent qu'être inquiets. Non je ne veux pas faire peur pour faire peur mais juste avertir quand à la réalité des contraintes budgétaires que traversent notre ville. A cela s'ajoute une dette abyssale de 104M€. Je veux bien qu'on se compare aux mauvais élèves de la même strate mais en gestion des finances locales en général on m'a toujours appris à viser l'excellence. Enfin pour information 2,9% d'augmentation des impôts cela fait en fonction des bases seulement 1,4M€ de recettes en plus ... Le maire nous dit que tout va bien mais la vente de la propriété de Hyères (Les Salins) montre, par exemple, qu'il faut trouver des recettes pour compenser celles de la boucle...

Voilà Gérard mon point de vue sur cette question. Au delà des recettes nouvelles il convient aussi de regarder avec plus de volonté nos dépenses de fonctionnement, la masse salariale notamment et d'agir avec la volonté de réduire nos dépenses. Bonne journée.

Gildas LECOQ

Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Lun 20 Avr 2015, 19:52

Comment envisager, voire seulement imaginer, que la mairie actuelle de Fontenay-sous-Bois continue sa fuite en avant, en vendant les terrains de Péripole par exemple, jusqu'à se retrouver fort dépourvue ? Le stock de terrains détenus par Fontenay n'est pas inépuisable, mais je ne sais pas s'il est consultable.

Vous pointez bien le fait que les comptes ne sont "équilibrés" (sur le papier) que par une recette de taxe exceptionnelle, comme l'an prochain ce pourrait être par une recette exceptionnelle de vente de terrain.
On pourrait parler de venteS des bijoux de famille, qui ne sont pas des rentrées régulières d'argent tous les ans, et ont donc forcément une fin.
http://www.plateaufontenay.net/t2139-la-vente-des-bijoux-de-famille
"Vogue la galère" signifie "advienne que pourra" : une forme de fatalisme présente déjà dans les écrits de Rabelais et Montaigne. Non au fatalisme !

Pour ce qui concerne les "villes de même strate" que Fontenay, et sachant que la plupart des villes de 50 000 à 100 000 habitants appartiennent à une communauté urbaine, ou bien d'agglomération, il reste une dizaine de villes au plus. Confirmez-vous ?


Dernière édition par salamandre le Mar 21 Avr 2015, 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Lun 20 Avr 2015, 22:05

Gildas Lecoq a écrit:
---/---
2) "L'ultra dépendance" est mauvaise et dangereuse pour une ville comme pour une entreprise. En 2015 notre ville attend un versement de 8,6 M€ imaginons que la même mésaventure arrive dans le  versement et nous nous retrouvons avec un déficit de plus de 5% des recettes réelles de fonctionnement ! Conséquence nous nous retrouvons sous le coup d'une éventuelle tutelle !
---/---


Sait-on d'une manière certaine si, à ce jour, la première partie des 8,6 M€ soit 4.3 M€ a été ou non perçue par la commune voir à défaut déjà par le trésor public ?

Selon les propos du maire Jean-François Voguet lors du conseil municipal du 31 janvier 2013, cette somme aurait dû être perçue un an après la délivrance du permis de construire soit au plus tard le 25 octobre 2014 mais selon le Compte Administratif 2014 la municipalité a dû avoir recours à l'emprunt pour pallier au retard...
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 45

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Lun 20 Avr 2015, 22:12

La réponse à votre question n'est pas aussi simple ;-)
Il est écrit dans les documents d'information qui nous ont été transmis : moyenne nationale 2014 (commune de 50 000 à 100 000 habitants et groupements). Donc il y a bien les communautés de communes dans le calcul. En revanche les données 2014 ne sont pas disponibles. C'est pourquoi les services municipaux ont indiqué dans leur source que c'était des données calculées (calcul effectué par eux !). J'ai essayé de faire ce calcul et j'arrive presque à leurs résultats. Donc leur comparaison n'est fausse et d'ailleurs c'est la méthode qui est utilisée par les services de l'Etat. Toutefois si on compare avec les 85 ou 86 villes de la même strate, les résultats sont intéressants (mais pas utilisés dans les comparaisons officielles !) !

Par exemple la taxe d'habitation à Fontenay en 2014 était de 23,19 % quand la moyenne des villes uniquement étaient de 19,93 %.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 45

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Lun 20 Avr 2015, 22:13

a.nonymous a écrit:
Sait-on d'une manière certaine si, à ce jour, la première partie des 8,6 M€ soit 4.3 M€ a été ou non perçue par la commune voir à défaut déjà par le trésor public ?

Selon les propos du maire Jean-François Voguet lors du conseil municipal du 31 janvier 2013, cette somme aurait dû être perçue un an après la délivrance du permis de construire soit au plus tard le 25 octobre 2014 mais selon le Compte Administratif 2014 la municipalité a dû avoir recours à l'emprunt pour pallier au retard...

Selon les réponses qui nous ont été faites oralement, il semblerait qu'elle ait été touchée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Robin

avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 00:49

Il est particulièrement inquiétant que les Elus de l'opposition ne puisse avoir de réponses plus formelles que "il semblerait" ...
Depuis le début de cette affaire nombreux sont les points obscurs ce qui, bien entendu, peuvent générer de la suspicion quant à la totale transparence de cette négociation.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 02:15

Nous ne sommes pas dans le cadre d'une vente de cravates à la sauvette dans un parapluie conclue dans les couloirs du métro parisien.
Il y a des actes de vente, un calendrier de versements... des protocoles actés.

Comment peut on admettre que les élus qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition soient dans le vent et ne puissent pas répondre à des questions aussi limpides qui engagent les finances d'une commune et directement les impôts des habitants ?

On ne va pas nous faire le coup du "secret défense" tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 45

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 03:53

Je mets un conditionnel car autant on peut voir dans le compte administratif qu'il n'a pas été versé autant dans un budget cela est additionné à d'autres recettes et donc il m'est difficile de le savoir avec certitude... C'est la différence entre un compte de clôture de résultats et un budget...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 04:16

Ces fameux conditionnels qui permettent de tout présenter comme une vérité ou, option, comme une non contre vérité. Le maintien d'un climat de suspicion cela s'entretient même après toutes les explications données. Il est facile de les ignorer pour se rendre ultra dépendant... de soit disant non dits. C'est tout pour aujoud'hui.
http://gabuzomeu57.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 04:26





libellule a écrit:
Sujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Aujourd'hui à 18:16     

Ces fameux conditionnels qui permettent de tout présenter comme une vérité ou, option, comme une non contre vérité. 

Libellule peut sans doute, compte tenu de ses compétences professionnelles, de son mandat d'élu, de sa mission qui consiste à rechercher des subventions donc des recettes, renseigner (au mode indicatif si possible) les citoyens contribuables non informés comme moi.
Qu'il en soit remercié (au subjonctif)

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Mar 21 Avr 2015, 04:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 04:26

Libellule a écrit:
Ces fameux conditionnels qui permettent de tout présenter comme une vérité ou, option, comme une non contre vérité. Le maintien d'un climat de suspicion cela s'entretient même après toutes les explications données. Il est facile de les ignorer pour se rendre ultra dépendant... de soit disant non dits. C'est tout pour aujoud'hui.
"Chat échaudé craint l' eau froide", des non dit il y en a a foison alors! des vérités dites (comme cette fameuse rentrée d' argent) nous nous en méfions .
La suspicion naît des promesses non tenues et pour regagner une confiance perdue il faut ramer et pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 04:43

D'oú que naît une suspicion, elle meurt d'elle même le moment venu. En attendant certains il est vrai pagaient à l'entretenir. Quant à avoir confiance quand on est dans la défiance permanente, et qu'elle dure depuis longtemps, qu'y faire? Le constater, et ne plus s'en offusquer. Sinon relire les réponses qui ont déjà été fournies sans prétendre qu'elles ne sont pas données. Plus de 17000 lectures - en 2 parties - d'un même sujet c'est déjà pas mal. On n'en est plus aux 4 fraudes envisagées, les explications de calcul ont été données et le calendrier a été révisé. Le reste se laisse lire, sans plus.

À Gérard. Oui je connais la réponse formelle. Et les éléments à prendre en compte pour les années à venir puisque membre titulaire de la commission budget. Cela implique non pas un quelconque secret défense, mais le simple respect de paliers de confidentialité. Je peux dire que le budget 14 a été fait avec sincérité, et que le non respect par un acteur de la date du 15 octobre 2014 ne peut en aucun cas permettre de dire que le budget 2015 serait insincère. Il est sincère. Et la démarche budgétaire pluri annuelle permet d'avoir une vision un peu différente que celle tenue par mon collège qui vient de s'exprimer plus haut. Je ne cherche pas non plus à le convaincre Smile

Philippe Cornelis à fait une intervention au ton bien différent que celui de Gildas Lecoq. On peut la visionner aussi. Smile

À salamandre. http://www.economie.gouv.fr/cedef/informations-dette-publique

En attendant que les transferts budgétaires ne viennent redistribuer tout cela.
'
Là on peut parler d'ultra dépendance à venir.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 06:09

Nous sommes des électeurs contribuables et à ce titre concernés directement par le budget de la ville.
Le flou entretenu a dessin ou non devient consternant.
Nous ne sommes pas des potaches occupés à plancher sur un devoir de philo pré bachot traitant de la notion de confiance.

On souhaite savoir si un marché qui devait permettre de diminuer les impôts en amenant des ressources financières à la ville est concrétisé ou non. C'est simple !
Si la réponse est négative pourquoi.

Les tissus de réponses alambiquées qui ne veulent rien dire ne sont que de l'enfumage politicard.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 07:27

Soyons factuels pour satisfaire Libellule...



- Dans le compte-rendu du Conseil municipal du 31 janvier 2013 il est écrit à propos du VDPLD

"Payable en 2 fois: le premier versement 1 an après l'arrêté de permis de construire, le deuxième, 2 ans après."



- Sur le panneau du permis de construire affiché sur le terrain il est écrit:

"Permis de construire délivré le 25/10/2013"

A partir de là on était en droit de penser que la première moitié du VDPLD serait versée au plus tard le 25/10/2014



- Dans le document budgétaire 2015, dans la section "Compte adminsitratif 2014" il est écrit:

"Le développement du territoire s’est poursuivit. Les services fiscaux n’ayant pas reversé en 2014, mais seulement début 2015, les recettes importantes liées à l’opération de la boucle pour 4,3 M€, le recours à l’emprunt a été plus important pour limiter le solde d’exécution."
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 07:31

Exactement ce que je résume. Smile pas de souci de sincérité en vue. Mais des gens qui entretiennent la suspicion en parlant au conditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 16:49

Dans le droit fil de la logique économique et financière fontenaysienne... l'accouchement aux fers de la vérité sur les rentrées d'argent pour l'instant fictives étant réalisé on constate en parlant au présent que la majorité municipale n'a pas annoncé, à ce jour, qu'elle renonçait à construire un théâtre dont le financement va un peu plus planter les finances.

Nous sommes dans une logique financière digne de Kafka : les rentrées d'argent prévues ne se réalisent pas, le budget va être impossible à boucler sans pressurer le contribuable ou recourir à l'emprunt en agravant la dette, mais on ne renonce pas à se mettre un peu plus dans le rouge pour satisfaire on ne sait trop quelles ambitions artistiques ou promesses politiques dont l'urgence est pour le moins douteuse.

Comme le dit un élu : on a gagné donc on a raison et on fait ce que l'on veut... C'est le programme !
Dommage que le programme n'ait pas prévu le petit problème de la rentrée d'argent qui n'arrive pas !

Le programme avait oublié que lorsque l'on prépare un budget avec des recettes aléatoires et des dépenses bien réelles il y a un moment où "ça coince"... pas grave les électeurs contribuables, ces cochons de payants, seront un peu plus "sollicités" en plus ce sont des "bourges" puisqu'ils payent des impôts !

La solidarité est une chose, ruiner la commune et mettre en difficulté des foyers en raison d'imprévoyances financières ou de doctrine politicarde en est une autre !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 18:02

tonton christobal a écrit:
Dans le droit fil de la logique économique et financière fontenaysienne... (..) on ne renonce pas à se mettre un peu plus dans le rouge

"Se mettre dans le rouge"  ce doit être inné ou naturel, pour un communiste.  Wink

tonton christobal a écrit:
Le programme avait oublié que lorsque l'on prépare un budget avec des recettes aléatoires et des dépenses bien réelles  il y a un moment où "ça coince"...
pas grave les électeurs contribuables, ces cochons de payants, seront un peu plus "sollicités" en plus ce sont des "bourges" puisqu'ils payent des impôts !

Un bon résumé des difficultés en cours. De plus, obtenir ses recettes par des taxes exceptionnelles ou des ventes de terrain, aléatoires ou pas, cela n'a qu'un temps.
Ce temps est limité à la présence de terrains municipaux encore à vendre - on attend open data la-dessus - et le sevrage ne sera que plus dur ensuite.
L'étape qui n'est pas encore mentionnée, pour les recettes municipales, c'est aussi la possible voie de disparition des contribuables locaux pressurés. Comme à Sevran.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 19:10

salamandre a écrit:

L'étape qui n'est pas encore mentionnée, pour les recettes municipales, c'est aussi la possible voie de disparition des contribuables locaux pressurés. Comme à Sevran.

Sans oublier le départ possible de grandes sociétés trouvant un accueil plus favorable en d' autres lieu (favorable financièrement s 'entend).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 19:38

salamandre a écrit:


"Se mettre dans le rouge"  ce doit être inné ou naturel, pour un communiste.  Wink




Les socialistes voient la vie en rose, les cocologistes veulent tout peindre en vert... in fine et sous peu car tous ensemble ils font ce qu'il faut on y verra que du bleu (marine) peut être ?


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 19:45

mamiea a écrit:


Sans oublier le départ possible de grandes sociétés trouvant un accueil plus favorable en d' autres lieu (favorable financièrement s 'entend).


Si l'environnement local continue à se dégrader peut être sera t il lui aussi un facteur de "retrait"...

Pour une boite de grande envergure ou internationale faire venir les clients top niveau à Fontenay dans certains quartiers ou en les faisant traverser des zones "crapoteuses" ce n'est pas une image de marque valorisante pour l'entreprise.

Si en plus quelques employés se font casser une voitures ou font des rencontres désagréables dans le voisinage la cause sera entendue...
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 20:34

Parce que le malheur contribue à leur réussite !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 21:05

mamiea a écrit:
Sans oublier le départ possible de grandes sociétés trouvant un accueil plus favorable en d' autres lieu (favorable financièrement s 'entend).

J'ajouterais que la logique financière des grandes entreprises est parfois compliquée à saisir pour le profane....  

Il faut parfois mieux déménager pour de nouveaux locaux aménagés par le bailleur  quitte à traverser simplement la rue plutôt que de rénover les anciens locaux à la charge du locataire...



tonton christobal a écrit:

Si l'environnement local continue à se dégrader peut être sera t il lui aussi un facteur de "retrait"...

Pour une boite de grande envergure ou internationale faire venir les clients top niveau à Fontenay dans certains quartiers ou en les faisant traverser des zones "crapoteuses" ce n'est pas une image de marque valorisante pour l'entreprise.

Si en plus quelques employés se font casser une voitures ou font des rencontres désagréables dans le voisinage la cause sera entendue...

C'est une réalité qui existe ou a existé à la Plaine Saint-Denis, à Colombes, à Gallieni, .... Des responsables sécurités épaulés par des policiers pouvant aller jusqu'à expliquer aux salariés qu'à partir d'une certaine heure il faut éviter de circuler seul avec un sac d'ordinateur portable car "ça constitue une tentation"...

Un article intéressant de Rue 89 sur la bunkerisation de la Plaine Saint-Denis... A Fontenay on parle de "campus" pour la Société Générale, ça fait mieux,  mais ce sera bien la même chose...




http://rue89.nouvelobs.com a écrit:
Saint-Denis : le nouveau quartier d’affaires du 9-3 se bunkérise
 
Mis à jour le vendredi 2 mai 2014 à 15h00

Pour faire des économies de loyer, les entreprises quittent Paris pour la Seine-Saint-Denis. Elles dépensent des milliers d’euros pour « sécuriser » leurs salariés qui se retrouvent parqués. Enquête.

Quand la SNCF a décidé de déménager son siège à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), il a fallu rassurer ses salariés. Un court instant, la question s’est posée de relier directement les stations de RER aux bureaux par une passerelle, pour leur éviter de traverser « la jungle du 9-3 ».

Pourtant, seuls quelques pas séparent la gare du RER D Stade de France Saint-Denis à la nouvelle maison de Guillaume Pepy. Et le bâtiment en verre se situe à moins d’un kilomètre de celle du RER B La Plaine Saint-Denis, aux abords réputés mal fréquentés. La SNCF nuance :

   « Cette idée de passerelle a été lancée au débotté lors d’une réunion d’information. Cela n’a bien sûr pas donné suite. »

L’entrée principale, initialement prévue rue des Cheminots, a quand même été déplacée sur le parvis du RER D, place aux Etoiles. Un nom moins prédestiné pour permettre aux cadres de filer plus vite à Paris. Elle a aussi réfléchi à mettre en place des navettes de bus entre les stations de métro et son siège, à l’image de VentePrivée.com.

L’entreprise ferroviaire a mis les bouchées doubles pour sécuriser la ligne du RER D, ce qui lui vaut le surnom de « train de Pepy ». Malgré ces frais supplémentaires, elle espère économiser 10 millions d’euros par an de loyer avec ce déménagement de la capitale à la banlieue.



Des médiateurs pour assurer la sécurité

Dans le flot de costumes cravates qui traversent cette place aux Etoiles, quelques imperméables rouges détonnent. Ce sont ceux des médiateurs de l’association « Partenaires pour la ville ». Ils assurent la sécurité des cols blancs qui passent en coups de vent, entre l’open space et le train.

Une présence qui coûte 500 000 euros par an, financée pour moitié par les entreprises implantées sur le territoire, 35% par la ville de Saint-Denis et 15% par l’Etat. Godjorma Kone vadrouille entre les stations de métro et de RER de La Plaine depuis deux ans.

   « Quand quelqu’un passe avec une tablette ou un smartphone apparent, nous lui conseillons de le ranger pour éviter d’attirer l’attention. Il arrive que des jeunes partent en courant après avoir dérobé un téléphone. Mais de moins en moins souvent depuis que notre présence s’est accentuée. »



Moins de délinquance qu’à La Défense

En réalité, les chiffres sont à peu près stables : en 2013, 300 vols avec violence et à la tire ont été commis à La Plaine Saint-Denis. 700 véhicules ont été visités, une centaine de voitures et 50 deux-roues ont été dérobées. A titre d’exemple, à La Défense, le plus grand quartier d’affaires d’Europe, environ 300 deux-roues disparaissent chaque année.

Pierre Quay-Thévenon est vice-président en charge du développement économique de la communauté d’agglomération Plaine commune :

   « Quand on regarde les chiffres, il y a moins de délinquance à La Plaine Saint-Denis qu’à La Défense, mais le sentiment d’insécurité, lui, perdure. »

Une réputation qui colle à la peau de la « nouvelle Défense », comme se plaisent à l’appeler les élus locaux. En 2009, à 1 kilomètre de là, au pied de la station de RER B La Plaine Saint-Denis, 1 850 cadres d’Orange Business services ont débarqué dans le « 9-3 » au moment même où le groupe France Télécom-Orange traverse la crise la plus difficile de son histoire.



« Bâtiment antisuicide » d’Orange

D’ailleurs, à l’époque, dans cet immense bâtiment translucide, les garde-corps de 1m20 ont été rehaussés pour davantage de sécurité : la presse le rebaptise « bâtiment antisuicide ».

Surtout, les premiers mois, les cadres d’Orange, logiquement bien dotés en appareils high-tech, représentent des cibles idéales et se font racketter à répétition. La direction sort l’artillerie lourde : des maîtres-chiens effectuent des rondes et des caméras sont installées aux abords du bâtiment, sur les conseils du commissariat de Saint-Denis. David Le Bars en est à la tête :

   « Nous poussons les entreprises à s’équiper en caméras. La municipalité n’a mis en place aucune vidéosurveillance or c’est très pratique en amont pour essayer d’identifier et d’anticiper les regroupements. »

A l’époque, Orange Business Services est l’une des premières sociétés à s’installer dans ce quartier de cols blancs en devenir, mais toujours mal réputé. Au grand dam de Sébastien Crozier, président CFE-CGC-Unsa France Télécom-Orange :

   « Alors que la direction espérait réaliser 100 millions d’économie sur douze ans avec cette opération immobilière, elle en perdra à peu près autant à cause des frais liés à la sécurisation du site, qui lui coûtent environ 200 000 euros par an, et surtout parce que les salariés travaillent moins depuis que leur temps de transport s’est accru. L’entreprise n’y gagne pas. »

« A deux pas du supermarché de la drogue »

Il déplore également :

   « Il n’y a pas eu d’insertion dans le tissu local ni de mixité, mais une “bunkerisation” dans cette zone extrêmement mal située, à deux pas du supermarché de la drogue du centre-ville. »

Un constat partagé par le commissaire :

   « Il faut différencier la Plaine Saint-Denis, qui représente seulement 15% de la délinquance de la ville, et le reste de Saint-Denis, qui se place à la première place en France de la criminalité, en ratio par habitants, avec 15 000 faits de délinquance en 2013. Les employés doivent surtout être prudents s’ils circulent dans le centre en sortant du bureau. »

Quand le concurrent d’Orange, SFR, a décidé d’installer son nouveau siège à La Plaine, les cols blancs ont craint d’être mangés à la même sauce. D’autant plus que leur patron, Jean-Yves Charlier, n’a pas caché avoir équipé chacun de ses salariés d’un smartphone dernier cri.



Pas de commerces ou de bistrots

Pour se protéger, les entreprises créent des mini-villages des temps modernes en leur sein : salle de sports collectifs chez SFR, tisaneries avec boissons à volonté à la SNCF, terrasses ensoleillées chez Orange business… Le paternalisme du XXIe siècle fait de son mieux pour que les salariés ne sortent pas de leur prison de verre. De toutes façons, aux alentours, aucune attraction en vue.

Eric Chollet, secrétaire national de la CFDT cheminots, remarque :

   « Même Guillaume Pepy mange à la cantine, faute de choix ! »

La ville et l’agglo ont beau avoir placardé le quartier de promesses de commerces de proximité, pour l’heure, seul un mini supermarché et quelques restaurants de chaîne se battent en duel pour offrir une alternative au self. Dehors, aucune boulangerie à plus de deux kilomètres à la ronde dans ce quartier d’affaires où l’on compte seulement un habitant pour trois salariés.



Peu d’embauches locales

Des affiches annoncent aussi 20 000 emplois à venir à La Plaine Saint-Denis, qui s’ajouteront aux 50 000 à 60 000 déjà existants. Elles vantent que « le plus grand chantier de bureaux d’Ile-de-France » mené par Vinci immobilier « embauche en priorité des habitants du territoire ».

Ledit bâtiment, celui du flambant neuf campus de SFR, avec vue sur l’A1, l’A86 et le Stade de France, accueille déjà 4 000 salariés et 4 500 de plus sont attendus d’ici fin 2015 (et peut-être davantage encore : la rumeur, non confirmée par la direction, veut que les salariés de Numericable, qui a racheté SFR, s’y installeront aussi).

Plus de 1 000 ouvriers ont travaillé à l’édification du tank des télécoms… Dont seulement 78 ont été embauchés localement dans le cadre du chantier d’insertion mené par Vinci, sous-traitants compris. Dans les zones urbaines sensibles de Saint-Denis, plus de 40% des jeunes [PDF] sont au chômage.
Source: http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/02/saint-denis-nouveau-quartier-daffaires-9-3-bunkerise-251904
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 21:34

a.nonymous a écrit:
Soyons factuels pour satisfaire Libellule...



- Dans le compte-rendu du Conseil municipal du 31 janvier 2013 il est écrit à propos du VDPLD

"Payable en 2 fois: le premier versement 1 an après l'arrêté de permis de construire, le deuxième, 2 ans après."



- Sur le panneau du permis de construire affiché sur le terrain il est écrit:

"Permis de construire délivré le 25/10/2013"

A partir de là on était en droit de penser que la première moitié du VDPLD serait versée au plus tard le 25/10/2014



- Dans le document budgétaire 2015, dans la section "Compte adminsitratif 2014" il est écrit:

"Le développement du territoire s’est poursuivit. Les services fiscaux n’ayant pas reversé en 2014, mais seulement début 2015, les recettes importantes liées à l’opération de la boucle pour 4,3 M€, le recours à l’emprunt a été plus important pour limiter le solde d’exécution."


Ce a quoi on peut rajouter tout en restant toujours aussi factuels:


Le 4 décembre 2014 le maire Jean-François Voguet faisait le bateleur aux cotés des dirigeants de Bnp Paribas Réal Estate à l'occasion du Salon de l'Immobilier d'Entreprise pour essayer de trouver un locataire pour le bâtiment qu'il est prévu de construire sur le terrain de la boucle... Voir: http://www.realestate.bnpparibas.fr/upload/docs/application/pdf/2014-12/simi-promotion_ie-lelyps_vf_041214.pdf

Le 19 avril 2015 le panneau "A louer" était toujours planté sur le terrain et pas un coup de pioche n'avait été donné

Le 21 avril 2015 sur le site de Bnp Paribas Réal Estate le bâtiment est toujours "A louer" ... Voir: http://www.realestate.bnpparibas.fr/bnppre/fr/13040556-19281097_ReCoDbODB.html

Si sur le panneau sur le terrain la date de disponibilité était le "1er trimestre 2017",  celle-ci a glissé à "Fin 2017" sur le site de  Bnp Paribas Réal Estate et à "début 2018" lors du  Salon de l'Immobilier d'Entreprise...

L'année comptable du groupe BNP Paribas se termine le 31 décembre: 31 décembre 2014 mais aussi 31 décembre 2015....

Même si 4,3 M€ ne pèse pas lourd dans le bilan du groupe, il peut y avoir certaines tentations vis à vis d'une taxe afférant à la construction d'un immeuble pour lequel il n'a pas encore été trouvé de locataire...


Dernière édition par a.nonymous le Mar 21 Avr 2015, 21:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mar 21 Avr 2015, 22:32

a.nonymous
Citation :
Même si 4,3 M€ ne pèse pas lourd dans le bilan du groupe, il peut y avoir certaines tentations vis à vis d'une taxe afférant à la construction d'un immeuble pour lequel il n'a pas encore été trouvé de locataire...
"Même placé à 3% c' est toujours mieux dans nôtre poche" si dit BNP.
Tout le monde sait que l' état est un très mauvais payeur ce qui incite les grands groupes à agir de même (si vous ne me croyez pas demandez donc aux petits entrepreneurs).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 22 Avr 2015, 00:43

Il y a quelques années on se foutait ouvertement de la gueule des ricains qui montaient des résidences surveillées avec gardiens et contrôles d'entrée afin de sécuriser les habitants... CF "sun city" emblématique de l'époque dont on se moquait.

Où en sommes nous en France maintenant ? les accès sont sécurisés, les ascenseurs protégés, on dispose de parlophones avec vidéo... et pendant ce temps à Fontenay on plane dans la béatitude.

On espère toucher le gros lot avec des boites de renom qui vont se précipiter pour s'installer... à échéance de quelques années en laissant faire les loubards nous irons aux résultats avec à la clé des recettes en chute libre.

Lorsque les employés sont malmenés et les clients dépités par un environnement catastrophique la conclusion ne se fait pas attendre.

New York a mis 80 ans à réhabiliter Harlem... et l'affaire n'est pas terminée !

et si l'acheteur commençait à s'inquiéter de la paupérisation de la ville ?
est ce une bonne affaire de s'installer à Fontenay lorsque l'on se place dans une perspective de temps avec à terme la mise en place du "grand Paris" ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 22 Avr 2015, 06:04

Conditionnel et 2018...

Il est clair qu'en tant que contribuables fontenaysiens, nous avons tout intérêt à ce que les choses se passent telles qu'elles ont été présentées en conseil municipal....

Le 13 Janvier 2015 http://www.dtz-immo.fr a écrit:
Les seules surfaces en chantier sont celles du futur siège de la SOCIETE GENERALE à Fontenay-sous-Bois. En revanche, avec le démarrage de ce chantier à Val de Fontenay, au carrefour de la ligne A du RER et de la future ligne 15 du Grand Paris Express, un nouveau quartier se dessine. Un projet de BNP PARIBAS REAL ESTATE, nommé « L’Elyps » d’une surface de 29 700 m² pourrait y voir le jour en 2018
Source: http://www.dtz-immo.fr/var/pm_leaddtz/storage/original/application/0dbd9614516355300f45d5626727983f.pdf
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 22 Avr 2015, 08:58

Je ne sais pas ce que contient le contrat mais à la place de nos élus et de la municipalité je me montrerais quand même très prudent...

Sur le site de Bnp Paribas Réal Estate, ceux-là même qui sont censés avoir acquis la boucle pour y construire l'Elyps, on trouve cette étude datée d'avril 2015 donc vraiment d'actualité: https://www.realestate.bnpparibas.fr/upload/docs/application/pdf/2015-04/at_a_glance_buridf_fr3-web.pdf?id=p_1629065 ...



"Avec 373 000 m² commercialisés au cours du premier trimestre 2015, le marché des bureaux franciliens affiche une baisse de 27 % comparativement à la même période de l’année 2014. Il s’agit d’un démarrage particulièrement faible par rapport aux cinq années précédentes. La moyenne décennale du premier trimestre, qui s’établit à 549 000 m², est loin d’être atteinte"
---/---
Alors que les offres en chantier connaissent un niveau particulièrement bas avec 727 000 m² recensés, le volume des opérations ayant obtenu un permis de construire s’élève à plus de 1,9 million de m². Les développeurs privilégient des opérations pré-louées, avec seulement 15 % des surfaces prévues pour un lancement en blanc. C’est le niveau le plus faible enregistré depuis 10 ans."





A la lecture de cette étude de Bnp Paribas Réal Estate et d'autres études quasi similaires sur l'immobilier de bureaux, on peut être amené à penser que la poule aux œufs d'or fontenaysienne, celle qui alimentait les caisses et qui permettait de ne pas avoir à se serrer la ceinture, risque de connaitre un passage à vide....

Il serait bien que les élus en tiennent compte et modèrent leur ambitions, je pense au théâtre mais pas seulement à celui-ci, pour éviter que les contribuables fontenaysiens aient un jour à assumer leurs éventuelles erreurs...




https://www.realestate.bnpparibas.fr a écrit:
At a glance
LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE [ par Bnp Paribas Réal Estate ]
2015 T1

FAIBLE ACTIVITÉ AU 1ER  TRIMESTRE

Avec 373 000 m² commercialisés au cours du premier trimestre 2015, le marché des bureaux franciliens affiche une baisse de 27 % comparativement à la même période de l’année 2014. Il s’agit d’un démarrage particulièrement faible par rapport aux cinq années précédentes. La moyenne décennale du premier trimestre, qui s’établit à 549 000 m², est loin d’être atteinte

La baisse globale des transactions est principalement due au recul des grandes surfaces > 5 000 m² ce trimestre : - 54 %. On compte néanmoins la location par PSA Peugeot de 15 000 m² dans l’immeuble Art & Fact 2.0 à Rueil-Malmaison, celle de Richemont Bucherer dans le QCA Opéra sur 12 000 m² et Exane pour 10 000 m² dans l’immeuble #cloud.paris. Les petites et moyennes surfaces, de leur côté, ont mieux résisté avec une diminution de 7 % des surfaces commercialisées. En particulier, les transactions de moins de 2 000 m² affichent une hausse de 4 % et maintiennent leur statut de socle de marché.

Le fait marquant ce trimestre est la prédominance de Paris intra-muros, qui regroupe 56 % des volumes de transactions. Alors que le Quartier Central des Affaires de Paris est resté stable à un bon niveau, les secteurs situés en dehors du QCA ont connu une hausse de 34 % des commercialisations. Ainsi, on recense la prise à bail du cabinet Bredin Prat dans le 7ème arrondissement sur 9 000 m². Malgré la légère hausse des transactions à La Défense (+ 13 %), le volume reste bien en-deçà de sa moyenne décennale, faute de transactions de grande surface. Tous les autres secteurs géographiques connaissent des baisses de transactions, notamment la Boucle Nord et la Première Couronne Nord. Une exception cependant : la Première Couronne Sud retrouve sa moyenne décennale grâce à une hausse des petites et moyennes surfaces.

L’offre à un an s’élevait à 4,94 millions de m² au 31 mars 2015, un niveau quasi stable depuis fin 2013. Cependant, l’offre a légèrement entamé sa décrue au premier trimestre 2015, en raison de la faiblesse des livraisons lancées ces derniers mois. En conséquence, la part des locaux neufs dans l’offre globale diminue, passant de 23 % à la fin de l’année 2014 à 21 % au T1 2015. Le taux de vacance, de son côté, s’établit à 7,6%, contre 7,4% au T1 2014. Les taux de vacance les plus élevés se situent toujours dans les secteurs du Croissant Ouest (15 % en Péri-Défense) et ceux les plus bas dans Paris intra-muros (5 %).

Alors que les offres en chantier connaissent un niveau particulièrement bas avec 727 000 m² recensés, le volume des opérations ayant obtenu un permis de construire s’élève à plus de 1,9 million de m². Les développeurs privilégient des opérations pré-louées, avec seulement 15 % des surfaces prévues pour un lancement en blanc. C’est le niveau le plus faible enregistré depuis 10 ans. Dans ce contexte, certains secteurs pourraient se retrouver en tension à horizon 2016, notamment dans Paris intra-muros.
Source: https://www.realestate.bnpparibas.fr/upload/docs/application/pdf/2015-04/at_a_glance_buridf_fr3-web.pdf?id=p_1629065
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 02:34

mamiea a écrit:
En mettant tous ses œufs dans le même panier (bancaire) on prend de gros risques pour l' avenir de l' emploi à Fontenay (voir Aulnay).

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t949-societe-generale#75411
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 03:31

Il ne faut pas aborder ce sujet uniquement sous cet aspect avec l'arrivée de la Métropole dans le billard des débudgétisations en cours (on n'attendra pas 2018 sur ce deuxième point même si le calendrier pourrait être revu à la marge, dit-on - on va introduire du conditionnel partout comme cela on ne commettra pas d'impair -  cheers ). Mais bon, l'un n'empêche pas l'autre sauf à ce que rapidement "on" décrête que ce n'est pas le sujet. flower J'attends un peu. santa jocolor geek study
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 03:45

On peut aborder ce sujet sous l'aspect des  promesses électorales non tenues de la liste "Fontenay pour tous"....

Souvenez vous, selon Loïc Damiani-Aboulkheir, aujourd'hui 14e Adjoint au Maire, cette opération de la boucle devait permettre de ne pas augmenter, je cite, "la part qui lui revient des impôts qui pèsent sur les ménages"....


Le Mercredi 6 Nov 2013 à 13h29 Loïc a écrit:
Donc effectivement les revenus tirés de cette opération sur le terrain de la boucle de la A 86 profite directement aux Fontenaysiens car pour rappel, 4 millions d'euros c'est rien moins que 10 points de fiscalité locale. Pour le budget 2014, les 4 millions de taxes pris sur la BNP permettront encore une fois à la commune de ne pas augmenter la part qui lui revient des impôts qui pèsent sur les ménages.

C'est clair, c'est simple, c'est précis.


C'est du même tonneau que la reconstruction de l'école Paul Langevin en 2015 promise par Pascal Clerget dans le Parisien ....

Cela conforte juste ce qu'a dit Daniel Cohn-Bendit en quittant EELV:  "les partis politiques entubent les électeurs"...


Dernière édition par a.nonymous le Mer 30 Sep 2015, 04:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 03:50

On a voulu "compter les œufs au cul de la poule" et elle ne pond pas en ce moment...

électeurs contribuables à vos poches il faut payer le théâtre !

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 05:03

a.nonymous a écrit:
on peut être amené à penser que la poule aux œufs d'or fontenaysienne, celle qui alimentait les caisses et qui permettait de ne pas avoir à se serrer la ceinture, risque de connaitre un passage à vide....

A ce jour, on se demande encore si le "logiciel" qui annonça, avant élection, de belles entrées fiscales, va correspondre au logiciel qui calcule les ressources réelles du budget de la ville.
Sinon, un slogan possible : Das AutoDestruction (des promesses)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Mer 30 Sep 2015, 06:38

salamandre a écrit:


A ce jour, on se demande encore si le "logiciel" qui annonça, avant élection, de belles entrées fiscales, va correspondre au logiciel qui calcule les ressources réelles du budget de la ville.
Sinon, un slogan possible : Das AutoDestruction (des promesses)

Une annonce bidon ! une de plus !

électeurs contribuables : à vos poches !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Ven 20 Nov 2015, 11:37

Au détour de la discussion sur un point du conseil municipal du 19 novembre 2015, nous avons appris que les élus EELV avaient été saisis par des fontenaysiens de la présence de hérissons sur le terrain de la boucle de la A86....

On peut en toute logique supposer qu'il s'agit de "Erinaceus europaeus", une espèce protégée par la Convention de Berne et en France, par l’arrêté du 23 avril 2007 ce qui risque de complexifier la réalisation du projet de la BNP le jour où celle-ci aura enfin trouvé un client...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Ven 08 Jan 2016, 23:30

A quoi va servir cet argent ? A la voire ? A l'éclairage public ? A l''entretien de la ville ? A la sécurité publique ?


"La RATP confirme qu’elle louera des bureaux dans ce nouveau bâtiment, restant cependant prudente sur la surface occupée. « Nous avons déjà environ 2 000 salariés répartis dans plusieurs immeubles au Val-de-Fontenay, précise le service de presse. Une partie d’entre eux pourrait être regroupée dans le nouvel immeuble d’ici à 2019, mais il nous reste du temps pour définir le nombre de mètres carrés loués et quels salariés viendront y travailler. »"

"L’arrivée de ce nouvel immeuble de bureau est aussi une bonne nouvelle financière pour la ville. La commune avait déjà fait une belle opération financière en revendant 2 M€ ce terrain acheté 900 000 € deux ans plus tôt. Selon la ville, « l’arrivée de ces bureaux représente aussi environ 10 M€ de taxes d’urbanisme diverses et par la suite 300 000 € par an de taxe foncière. »"


http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-la-ratp-s-installera-sur-le-terrain-de-la-boucle-de-l-a86-07-01-2016-5430281.php a écrit:
Fontenay : la RATP s’installera sur le terrain de la boucle de l’A86
Laure Parny | 07 Janv. 2016, 19h44 | MAJ : 07 Janv. 2016, 19h44

Finie la polémique qui avait fait voler en éclat la majorité de gauche au conseil municipal de Fontenay en juin 2013, place aux annonces !

Le maire communiste de la ville a annoncé ce mercredi soir, à l’occasion de ses vœux à la population, le nom du futur locataire de l’immeuble de bureaux qui va être construit sur le terrain dit « de la boucle de l’A86 ».

C’est finalement la RATP qui va louer au moins une partie des 30 000 m2 de bureaux que BNP Paribas immobilier va faire construire sur ce terrain, un délaissé de l’autoroute, coincé entre la rue Louison-Bobet et l’autoroute A 86. Le permis de construire a été déposé et les travaux pourraient démarrer d’ici à la fin de cette année.

Une nouvelle que le maire PCF de Fontenay, Jean-François Voguet, a tenue à « saluer » ce mercredi, tout en rappelant que « la Société générale installera bientôt ses 5 000 salariés dans des locaux flambant neufs ». Le Val-de-Fontenay n’a donc pas fini de s’étendre, méritant de plus en plus son surnom de « Défense de l’Est parisien ».

La RATP confirme qu’elle louera des bureaux dans ce nouveau bâtiment, restant cependant prudente sur la surface occupée. « Nous avons déjà environ 2 000 salariés répartis dans plusieurs immeubles au Val-de-Fontenay, précise le service de presse. Une partie d’entre eux pourrait être regroupée dans le nouvel immeuble d’ici à 2019, mais il nous reste du temps pour définir le nombre de mètres carrés loués et quels salariés viendront y travailler. »

À terme, ces salariés bénéficieront de l’un des pôles de transports majeurs du département. La gare du Val-de-Fontenay, à deux minutes à pied, proposera bientôt en plus des RER A et E, le T1, le Grand Paris Express et plus tard le métro 1.

L’arrivée de ce nouvel immeuble de bureau est aussi une bonne nouvelle financière pour la ville. La commune avait déjà fait une belle opération financière en revendant 2 M€ ce terrain acheté 900 000 € deux ans plus tôt. Selon la ville, « l’arrivée de ces bureaux représente aussi environ 10 M€ de taxes d’urbanisme diverses et par la suite 300 000 € par an de taxe foncière. »
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-la-ratp-s-installera-sur-le-terrain-de-la-boucle-de-l-a86-07-01-2016-5430281.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Jeu 28 Jan 2016, 06:23

On s'étonne que ce n'ait pas donné lieu à un communiqué de victoire à l'Assemblée, par notre député du Val-de-Marne et de la cause animale :

"Créteil : les lapins de garenne auront droit de cité près du futur écoquartier"
La présence de "lapins de garenne cristolliens qui ont élu domicile près de l’ancienne usine Pernod () a été prise en compte à proximité du futur écoquartier de Créteil".

Ce "chantier bordé par l’A86 et les rails du RER" "doit être livré progressivement d’ici 2019 : 619 logements, dont 65 logements sociaux, 2 résidences étudiantes, 16 commerces. Pour les membres de l’espèce humaine. Pour les lapins, il y aura aussi une « garenne artificielle », un aménagement qui permet de préserver cette espèce. Une « première », a priori, dans le cadre d’un programme immobilier."
http://www.leparisien.fr/creteil-94000/creteil-les-lapins-de-garenne-auront-droit-de-cite-dans-le-futur-ecoquartier-27-01-2016-5491025.php

A86, RER, chantier : comment ne pas penser à la boucle de l'A86 ? Pour ce qui est des lapins, avec à ce jour 2 ans de retards sur la date d'arrivée de millions annoncés (et inscrits au budget) nous sommes bien pourvus...
Mais bien sûr, 619 logements dont 65 sociaux (donc 554 pas sociaux) ce n'est pas à Fontenay que cela arriverait... LDA aurait dit que Créteil est une ville de droite, puisque PS.
Pour les hérissons, le concours continue.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Jeu 28 Jan 2016, 10:08

salamandre a écrit:
On s'étonne que ce n'ait pas donné lieu à un communiqué de victoire à l'Assemblée, par notre député du Val-de-Marne et de la cause animale :

"Créteil : les lapins de garenne auront droit de cité près du futur écoquartier"
La présence de "lapins de garenne cristolliens qui ont élu domicile près de l’ancienne usine Pernod () a été prise en compte à proximité du futur écoquartier de Créteil".

Ce "chantier bordé par l’A86 et les rails du RER" "doit être livré progressivement d’ici 2019 : 619 logements, dont 65 logements sociaux, 2 résidences étudiantes, 16 commerces. Pour les membres de l’espèce humaine. Pour les lapins, il y aura aussi une « garenne artificielle », un aménagement qui permet de préserver cette espèce. Une « première », a priori, dans le cadre d’un programme immobilier."
http://www.leparisien.fr/creteil-94000/creteil-les-lapins-de-garenne-auront-droit-de-cite-dans-le-futur-ecoquartier-27-01-2016-5491025.php

A86, RER, chantier : comment ne pas penser à la boucle de l'A86 ? Pour ce qui est des lapins, avec à ce jour 2 ans de retards sur la date d'arrivée de millions annoncés (et inscrits au budget) nous sommes bien pourvus...
Mais bien sûr, 619 logements dont 65 sociaux (donc 554 pas sociaux) ce n'est pas à Fontenay que cela arriverait... LDA aurait dit que Créteil est une ville de droite, puisque PS.
Pour les hérissons, le concours continue.

Les clapiers sont ils "sociaux" ou en accession à la propriété ?

Il est important pour les lapins de savoir si la mixité sociale va être respectée.

De même il est bon de fixer le ratio de lapins blancs, noirs ou gris... il ne faut pas discriminer et surtout il est bon d'équilibrer...



Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Sam 12 Mar 2016, 10:05

Il semble que le projet de la boucle avance enfin et que celui-ci aboutisse à l'emménagement de la RATP en.... 2019 .... soit cinq ans plus tard que ce qui avait été annoncé aux fontenaysiens durant la campagne des municipales 2014...


http://www.businessimmo.com/contents/68209/fontenay-sous-bois-la-ratp-loue-les-32-500-m-de-l-elyps a écrit:
Fontenay-Sous-Bois : La RATP loue les 32 500 m² de L’Elyps
11.03.2016

BNP Paribas Immobilier Promotion Immobilier d'Entreprise et la RATP ont signé un bail en état futur d'achèvement portant sur la totalité de l’immeuble L'Elyps , comprenant 32 500 m² d’espaces de bureaux situés au sein du pôle tertiaire de Val de Fontenay, dans la commune de Fontenay-sous-Bois.

Conçu par BDVA Architectes (Philippe de Vilmorin), L’Elyps accueillera à terme près de 2 200 collaborateurs de la RATP. L'immeuble sera réalisé par les équipes de promotion de BNP Paribas Real Estate, et vise notamment la certification HQE Exceptionnel ainsi que les labels BREEAM Excellent et Effinergie + (RT 2012 -40%). Le volet design intérieur a été confié à l'architecte décorateur Juan Trindade.

Le démarrage des travaux aura lieu au 2ème trimestre 2016 pour une livraison prévisionnelle mi 2019.
Source: http://www.businessimmo.com/contents/68209/fontenay-sous-bois-la-ratp-loue-les-32-500-m-de-l-elyps
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Sam 27 Aoû 2016, 02:17

Alors que la canicule sévit sur la région parisienne on peut s'interroger sur la pertinence d'un tel projet...

Plutôt que de construire un nouvel immeuble de bureau qui va profiter avant tout aux actionnaires de la BNP propriétaires du terrain, n'aurait-il pas mieux fallut conserver cet espace non construit  et le transformer en espace vert contribuant au rafraichissement du quartier ?

Place du général de Gaulle, boucle de la A86, îlot Michelet, ... de l'écologie politicienne à l'écologie pratique il y a un pas que la municipalité n'a visiblement pas franchi...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 08 Jan 2017, 00:16

Dans les écoles maternelles et primaires du département, environ 100 classes ont été supprimées l’an dernier. C’est normal, nous dit-on, les caisses sont vides.

Mais si les grandes entreprises et les riches particuliers payaient leurs impôts, c’est 60 milliards d’euros par an qui rentreraient dans les caisses de l’État.
De quoi créer 1 million et demi de postes de professeurs des écoles.

C’est les paradis fiscaux qu’il faut supprimer, pas les classes d’école !

C’est pourquoi un rassemblement devant la BNP de Fontenay-sous-Bois s'est tenu samedi 7 janvier, 10h30 52 rue du Commandant Jean Duhail RER A - Fontenay-sous-Bois.

Les banques jouent un rôle central dans le système de l’évasion fiscale. L’hiver dernier, des centaines de citoyens ont réquisitionné 200 chaises dans des agences de la BNP et d’autres grandes banques (à l’initiative des organisations Action-Non-Violente-COP-21, les Amis de la Terre, Attac et Bizi).

Cédant aux revendications des citoyens, la BNP a fermé ses filiales aux Îles Caïman, et comme promis, les chaises ont été restituées (à l’occasion du procès de Jérôme Cahuzac). Mais la BNP a porté plainte contre le militant Jon Palais pour « vol en bande organisée ». Depuis, les « faucheurs de chaises » ont repris du service, cette fois sur le mot d’ordre « faisons le siège des banques » : les citoyens apportent des chaises dans ou devant les agences, s’assoient pour mettre en scène de façon amusante l’évasion fiscale et ce qui serait possible avec cet argent.

Le procès de Jon Palais, qui s’ouvre le 9 janvier, sera l’occasion de faire symboliquement le procès de l’évasion fiscale.

Dans le Val-de-Marne, plus de 300 postes d’enseignants en primaire et maternelle ont été supprimés, alors que les effectifs ont augmenté de 6400 élèves ! Mais le discours officiel de l’Académie qualifie le Val-de-Marne de « département privilégié », au motif que les départements voisins (93 et 77) ont subi des coupes encore plus drastiques. Alors, les titulaires de comptes au Panama sont-ils vraiment des habitants des cités HLM de Fontenay, Vitry, Champigny ?

Le 7 janvier, installés devant l’agence de Fontenay-sous-bois a été mis en scène une salle de classe.

Les élèves, parents, professeurs, citoyens, élus invités à participer ont vu au programme, des leçons sur l’évasion fiscale, sur la situation des écoles maternelles et primaires de notre département du Val de Marne, et aussi du café et des chansons pour se réchauffer.

Source Attac 94 http://m.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/attac-manifeste-contre-l-evasion-fiscale-06-01-2017-6531507.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 08 Jan 2017, 00:37

Sauf erreur la ministre de l'éducation nationale est une ministre socialiste, au sein d'un gouvernement socialiste, avec un premier ministre socialiste, un président de la République socialiste, tout ce beau monde a été élu par la Gauche, y compris les communistes, et les écologistes d'EELV, eux mêmes ayant participé au gouvernement.
Le changement c'était maintenant
Maintenant il faut le changement. Mais lequel?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 08 Jan 2017, 00:46

Gérard a écrit:
Sauf erreur la ministre de l'éducation nationale est une ministre socialiste,  au sein d'un gouvernement socialiste, avec un premier ministre socialiste, un président de la République socialiste, tout ce beau monde a été élu par la Gauche, y compris les communistes,  et les écologistes d'EELV, eux mêmes ayant participé au gouvernement.
Le changement c'était maintenant


Quelle arnaque ce slogan "Le changement c'est maintenant" qui a contribué à faire d'un tocard un président de la République !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 08 Jan 2017, 01:25

a.nonymous a écrit:
Alors que la canicule sévit sur la région parisienne on peut s'interroger sur la pertinence d'un tel projet...

Plutôt que de construire un nouvel immeuble de bureau qui va profiter avant tout aux actionnaires de la BNP propriétaires du terrain, n'aurait-il pas mieux fallut conserver cet espace non construit  et le transformer en espace vert contribuant au rafraichissement du quartier ?

Place du général de Gaulle, boucle de la A86, îlot Michelet, ... de l'écologie politicienne à l'écologie pratique il y a un pas que la municipalité n'a visiblement pas franchi...

Les espaces verts ne rapportent pas d' argent, les bureaux si via les impôts. Je vous rappelle que l' on veut densifier (mais pas la verdure) toujours et encore ce qui permettra d' avoir plus chaud.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)   Dim 08 Jan 2017, 01:35

"Dans le Val-de-Marne, plus de 300 postes d’enseignants en primaire et maternelle ont été supprimés, alors que les effectifs ont augmenté de 6400 élèves ! Mais le discours officiel de l’Académie qualifie le Val-de-Marne de « département privilégié », au motif que les départements voisins (93 et 77) ont subi des coupes encore plus drastiques."

C' est certain le Val de Marne est privilégié comparé au Soudan!!

Encore une promesse en l' air, encore un peu de démagogie de laisser croire que c' est la faute à l' évasion fiscale (toujours la même rengaine "c' est pas ma faute mais celle de l' autre").

Gérard nous dit "Maintenant il faut le changement. Mais lequel?" il y a de fort risque de voir un changement radical et ce ne sera pas la faute des électeurs mais bien de nos dirigeants.
Le retour de bâton risque fort d' être sévère et douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (1ère partie)
» Le charme du Grrrrand Capital- la boucle de la A86 - (2ème partie)
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» boucle de ceinture
» Le capital régional et coopératif Desjardins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: