Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Profitez d’une remise 10% sur vos achats eBay avec le code ...
Voir le deal

Partagez
 

 Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 02:18

Selon la carte interactive publiée aujourd'hui par le Parisien, les Larris et la Redoute seraient les deux quartiers de Fontenay retenus comme "quartiers prioritaires" et qui seront donc aidés dans le cadre de la politique de la ville...

On peut s'étonner que Bois Cadet du coté de Fernand Léger ne figure pas sur la carte...

Maintenant il faudra voir le contrat de ville qui va être élaboré, le montant des aides et ce à quoi elles vont être affectées sur chacun de ces deux quartiers... Si l'Etat est prêt à aider financièrement, les élus locaux auront leur part de responsabilité sachant que Clémence Avognon-Zonon qui était en charge de la politique de la ville et du CUCS a été remplacée par Nassim Lachelache qui ne semble avoir que la politique de la ville...



"Ce sont les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville, ces zones de pauvreté sur lesquelles le gouvernement veut concentrer ses aides financières."




Le Parisien a écrit:
DOCUMENT. Quartiers prioritaires : voici la nouvelle carte des villes qui seront aidées

Gwenael Bourdon, avec Maxime Fieschi et Laurent Degradi | Publié le 16.06.2014, 23h09 | Mise à jour : 23h37

1 300 points sur la carte de France. Ce sont les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville, ces zones de pauvreté sur lesquelles le gouvernement veut concentrer ses aides financières. Une liste que la ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, commentera abondamment ce mardi lors des Journées nationales d’échanges de la rénovation urbaine, à Paris.

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires 1402963575

L’objectif de la réforme, votée en février, était de raser la forêt de dispositifs existants aux noms barbares (ZUS, Cucs, ZFU…) et d’y substituer des « contrats de villes » uniques, à partir du 1er janvier 2015. A l’échelle nationale, 700 communes sont concernées, dont 147 en Ile-de-France et 12 dans l’Oise.

Une liste resserrée. « Donner plus à ceux qui ont beaucoup moins », le slogan de cette nouvelle « géographie prioritaire » supposait de raccourcir la liste des bénéficiaires. Il y aura donc 1 300 contrats de ville au lieu des 2 492 contrats urbains de cohésion sociale (Cucs). Sont ciblés des quartiers identifiés par l’Insee comme des « concentrations urbaines de pauvreté ». En d’autres termes, des endroits où plus de la moitié des habitants vivent avec de bas revenus (moins de 60 % du salaire médian français). 200 d’entre eux pourront en outre bénéficier des crédits d’un nouveau programme de rénovation urbaine. La liste sera arrêtée à l’automne.

Ce qu’il y aura dans les « contrats de ville ». Les élus et les pouvoirs publics vont définir des mesures pour améliorer le cadre de vie, l’emploi et le développement économique, la cohésion sociale. Le dispositif prévoit la création de 15 000 emplois d’avenir, des renforts dans les agences Pôle emploi, la création de classes de toute petite section en maternelle… La nouveauté : la « clause du territoire le plus favorisé », qui impose de hisser le quartier prioritaire au même niveau que la zone la plus aisée de l’agglomération.

Qui sont les gagnants ? Cent communes françaises vont bénéficier pour la première fois de la politique de la ville, dont 18 en Ile-de-France et dans l’Oise. En Seine-Saint-Denis, où trois villes sur quatre étaient déjà éligibles, la liste s’est allongée avec Le Bourget. « C’est la réparation d’une injustice. Nous ne disposions pas des mêmes moyens que d’autres », estime son maire, le sénateur UDI Vincent Capo-Canellas, qui compte sur cette manne pour « amplifier des actions pour l’accès au sport et à la culture ».

Et les perdants ? Dans les Hauts-de-Seine, sept communes disparaissent des radars de la politique de la ville. « Certaines n’auraient jamais dû y entrer, comme Boulogne-Billancourt », note-t-on dans l’entourage de la ministre. Dans les Yvelines, c’est la douche froide pour la sénatrice-maire UMP d’Aubergenville, Sophie Primas : « C’est un scandale. Cet argent nous sert à œuvrer dans les quartiers qui ont de vrais besoins… Ces habitants vont sans doute voir leurs impôts augmenter. Cela va aussi toucher la carte scolaire car, lorsqu’un quartier est classé en Politique de la ville, nous avons droit à un meilleur taux d’encadrement. Nous risquons d’avoir des classes surchargées. »

Quel sera le montant des aides ? C’est encore la grande inconnue. Les élus doivent au préalable élaborer leur « contrat de ville», en lien avec les préfets et les acteurs publics. On sait que les villes bénéficiaient jusqu’alors de sommes extrêmement variables. La ville de Boussy-Saint-Antoine (Essonne) perdra, en quittant le dispositif, entre 15 000 et 20 000 € annuels. « Le gouvernement a décidé de concentrer les moyens sur les territoires les plus fragiles. Pour ma commune, c’était plus du saupoudrage qu’un véritable effet levier », note Romain Colas, maire (PS). L’échelle n’est pas la même à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où le CUCS représente 600 000 € (auxquels s’ajoutent 90 000 € du CUCS intercommunal), une somme essentiellement dédiée à soutenir les centres sociaux et la vie associative. Le maire PS Olivier Klein espère obtenir « un peu plus ».
Source: http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/document-quartiers-prioritaires-voici-la-nouvelle-carte-des-villes-qui-seront-aidees-16-06-2014-3928353.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 03:13

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 10:26

Classement en quartier prioritaire, quel effet ?
Citation :
Les fonds du ministère de la Ville, un peu plus de 300 millions d’euros, ne représentent pas des sommes importantes (de l’ordre de 31 euros par habitant en Seine-Saint-Denis) mais figurer sur la liste permet aussi de demander à entrer dans le programme de rénovation urbaine, doté, lui, de moyens très importants.
Après un premier programme entamé en 2003 qui a concerné 500 quartiers et doté de 12 milliards d’euros de subventions, l’Etat doit lancer à l’automne un second programme avec 5 milliards de fonds publics.

En bénéficieront 200 quartiers qui figurent sur la nouvelle carte de la pauvreté et qui présentent les «dysfonctionnements urbains les plus importants».
http://www.liberation.fr/societe/2014/06/17/la-carte-de-la-pauvrete-s-etend-dans-les-campagnes_1043162

On se souvient que les Larris auraient pu bénéficier d'une large rénovation urbaine, mais la municipalité en décida autrement. Avec échec complet sur le centre commercial du lieu.
Aujourd'hui, des projets aux Larris (encore) et à la Redoute sont annoncés dans les projets de la municipalité. Mais il va être plus difficile de se classer dans les "200 quartiers" mentionnés ci-dessus pour obtenir des subventions.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 13:15

Le détail des quartiers prioritaires du Val de Marne autres que Les Larris et la Redoute...

Le Parisien a écrit:
Quartiers prioritaires : les gagnants et les perdants du 94
Quentin Laurent | 17 juin 2014, 12h22

C’est une réforme qui va forcément faire des heureux et des mécontents. Le gouvernement a dévoilé la nouvelle liste de « quartiers prioritaires » dans le cadre de la politique de la ville. C’est-à-dire les quartiers ciblés comme étant ceux qui ont le plus besoin des aides d’État. Le nombre de zones aidées est réduit pour concentrer l’aide sur les quartiers concentrant le plus de pauvreté.

Dans le département, sur les 28 villes qui bénéficiaient du dispositif, 7 villes en sortent et une seule y fait son entrée. C’est le cas de Saint-Maur, qui va désormais bénéficier d’aides de l’État pour le quartier du Pont de Créteil.

« Pour nous c’est important. Nous avions conscience que ce quartier de la ville connaissait des difficultés, explique Sylvain Berrios, maire (UMP) de Saint-Maur. Il y avait une vraie fragilité mais les pouvoirs publics ne le reconnaissaient pas. Maintenant ça va nous permettre de redynamiser le quartier en mettant en place des actions positives ».


Sept villes ne le sont plus

Par ailleurs, ce sont 7 villes qui sortent du dispositif (Sucy, Cachan, Fresnes, Chevilly, Joinville, Maisons-Alfort, Villeneuve-le-Roi). « Lamentable, se désole Didier Gonzales, maire (UMP) de Villeneuve. On a toujours les mêmes problématiques, ça n’a pas changé », déplore-t-il, la sortie du dispositif impliquant nécessairement une baisse d’aides économiques de l’État.

Si 21 villes du département étaient et restent dans le dispositif de la politique de la ville, leurs zones aidées ont pu cependant être modifiées pour cibler de façon plus précise les zones concentrant la pauvreté. Cette nouvelle classification entrera officiellement en vigueur à partir du 1er janvier 2015.

La liste précise des zones concernées est consultable sur LeParisien.fr. Les villes qui bénéficient du nouveau dispositif : Boissy, Chennevières, Créteil, Limeil, Alfortville, Ivry, Vitry, Choisy, Villejuif, Arcueil, l’Haÿ, Gentilly, Kremlin-Bicêtre, Villeneuve-Saint-Georges, Champigny, Fontenay, Valenton, Orly, Villiers, Thiais, Saint-Maur, Bonneuil.
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/quartiers-prioritaires-les-gagnants-et-les-perdants-du-94-17-06-2014-3929627.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 13:41

A propos de la Redoute on peut rappeler l'engagement 64 de la précédente municipalité élue en 2008: "Lancer la rénovation du quartier de la Redoute."

Voici ce qui a été fait, selon la municipalité, en rapport avec cet engagement 64:

Suivi engagement 64 a écrit:
Octobre 2009 : création d'un groupe de pilotage (Service Habitat-Logement et Direction de la Démocratie locale) chargé d'impulser des propositions d'actions concrètes et de coordonner les interventions des services municipaux.
En cours : les services municipaux (Parcs et jardins, Propreté urbaine, Voirie et Habitat logement) travaillent à l'amélioration des fonctionnalités des espaces autour des bâtiments dans le quartier de la Redoute.

Février 2010 : visite du groupe d'immeubles avec les services techniques pour définir les réparations et aménagements pouvant améliorer le cadre de vie des locataires.
Augmentation du nombre d'agents d'entretien municipaux, pour faire face au besoin.

Mars 2010 : le Conseil municipal vote le lancement d'un concours d'architecte pour la réalisation du théâtre danse / musique au sein du quartier La Redoute.
Nouvelle visite technique en présence de la Police municipale sur les questions de circulation et empiètement des véhicules sur les trottoirs.
Présence également du service Assainissement sur des problèmes d'affaissement.
Création d'une aire pour les encombrants et d'une aire pour les conteneurs dans le quartier de La Redoute.

Avril 2010 : présentation au bailleur social (IDF Habitat) de l'intention d'un projet urbain dans ce quartier, élargissant le périmètre d'intervention de la Redoute. Demande de partenariat et d'implication de sa part.

Mai 2010 : la médiathèque implante sa bibliothèque de rue "histoires en balade" dans le patio de la résidence Romain-Rolland.
Sur la dalle Maxime-Gorki, les ludothèques Montesquieu et Bois-Cadet proposent des jeux entrecroisés d'animation autour "d'histoires en ballade".
Réalisation d'un mur d'expression initié par le service de la Jeunesse et réalisé par les jeunes de la résidence.

Juin 2010 : la Médiathèque participe à la fête de quartier de Romain-Rolland.
La ludothèque Montesquieu participe également à la fête de quartier de Romain-Rolland, dans le cadre du groupe de pilotage "lien social", chargé d'impulser des propositions d'actions concrètes et de coordonner les interventions des services municipaux.

Septembre 2010 : visite du groupe d'immeubles avec les services municipaux, un représentant de l'Amicale des locataires et le gardien, pour constater les améliorations depuis le début du projet et ce qui reste à améliorer.
La médiathèque reprend ses lectures à la halte garderie "l'âme enchantée".

Octobre 2010 : intervention des services techniques municipaux pour la réfection des marches de l'escalier donnant accès à la dalle, amélioration de la voirie, amélioration des délimitations des espaces verts et espaces de stationnement.

Novembre 2010 : réunion du groupe technique municipal, en présence du bailleur, afin de faire le point sur les avancées des améliorations à apporter dans le groupe d'immeubles. Poursuite de l'élaboration d'un cahier des charges portant sur la requalification d'une partie du quartier de la Redoute. Un périmètre d'intervention a été défini dans le cadre d'une opération d'urbanisme.

Décembre 2010 : présentation du cahier des charges aux élu(e)s lors d'une rencontre sur "les grands projets urbains".

Janvier 2011 : le groupe de travail municipal "lien social", qui se rencontre chaque mois, fait le bilan de la dernière fête de quartier en prévision de la prochaine, prévue courant juin.
Finalisation du cahier des charges portant sur la requalification du quartier.

Février 2011 : présentation au conseil de quartier du cahier des charges concernant la requalification de La Redoute dans le cadre d'un concours d'urbanisme.
Les jeunes de l'antenne jeunesse réalisent une fresque sur les murs du quartier de la Redoute, avec l'aide d'un graffeur.

Mars 2011 : tenue d'un marché paysan dans le quartier de la Redoute, organisé par le collectif Equitess, en partenariat avec la ville.

Avril 2011 : ouverture de l'espace citoyen de la Redoute. Les habitants du quartier et les associations peuvent s'y rencontrer, y monter des expositions, des conférences-débats, y mener toute activité facteur de lien social et intergénérationnelle (aide aux devoirs, café des parents, ateliers culinaires...).
Lancement d'un concours d'urbanisme pour la requalification du quartier de la Redoute.

Mai 2011 : les jeunes du quartier de la Redoute rénovent l'antenne jeunesse.
Réunion du groupe technique municipal, en présence du bailleur, afin de faire le point sur les avancées des aménagements et de l'amélioration du cadre de vie.
Travaux de sécurisation de la dalle de la Redoute pour les piétons, suite aux différentes réunions du groupe technique municipal.

Juin 2011 : inauguration du nouvel espace citoyen de la Redoute, lors de la fête de quartier.
Les 3 candidats retenus (sur 21) à l'issue du concours d'urbanisme pour le projet de requalification du quartier de la Redoute travailleront durant trois mois à l'élaboration de propositions à remettre en octobre. Le candidat final sera choisi en novembre.
A l'occasion de la fête de quartier de Romain-Rolland, la Médiathèque, la ludothèque Montesquieu et le service Petite enfance organisent des animations dans le cadre du groupe de pilotage municipal "lien social". L'accent a été mis sur les 10 ans de la halte-garderie l'Ame Enchantée.

Octobre 2011 : les équipes retenues pour le projet de requalification du quartier de la Redoute remettent leurs propositions.

Janvier 2012 : lors du Conseil de quartier, débat avec les habitants sur le devenir de leur quartier, dans le cadre de la requalification.

Février 2012 : dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale 2012, la Ville obtient une subvention pour l'Espace citoyen du quartier de La Redoute.
Choix du lauréat issu du concours d’urbanistes pour le projet de requalification du quartier de la Redoute. Le jury comporte notamment 2 co-présidents citoyens des conseils de quartiers.

Avril 2012 : présentation du projet à la commission urbanisme.

Mai 2012 : lors du conseil de quartier de la Redoute, présentation de la démarche de concertation qui sera mise en place pour le projet de requalification du quartier, qui prendra la forme d'ateliers :
les ateliers réuniront les citoyens volontaires, les services municipaux concernés, les élus, le bailleur, l'équipe d'architectes missionnée par la ville ;
il y aura 4 ateliers thématiques : quotidienneté et actions immédiates, circulation et stationnement, équipements publics, logement.
Débat avec les habitants autour du thème "Ensemble requalifions notre résidence".

Juin 2012 : le Conseil municipal approuve le document d'orientations générales préalable au Contrat de développement territorial (CDT) "Paris-Est entre Marne et Bois" en vue d'une éventuelle signature fin 2013. Ce CDT, qui regroupe les communes de Rosny-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Marne ainsi que la communauté d'agglomération de la Vallée de la Marne et le Conseil général du Val-de-Marne, porte les bases de l'aménagement des territoires desservis par le futur réseau de transports du Grand Paris Express.
Cet accord-cadre comprend notamment l'inscription du projet de requalification de La Redoute dans les secteurs fléchés pour un nouveau programme national de rénovation urbaine.
Mise en place de l'atelier "quotidienneté et actions immédiates".

Juillet 2012 : poursuite de la concertation des habitants du quartier sur le thème de la "Vie quotidienne".

Octobre 2012 : restitution aux habitants des travaux de l'Atelier 1 et propositions d'aménagement.
Le Conseil municipal valide le principe de convention de mandat d’étude à la Société Publique Locale Marne-au-Bois, pour un ensemble immobilier en lieu et place des bâtiments vétustes situés à l'est de l'école Romain-Rolland, donnant accès 5 rue Lacassagne.
Dans le cadre du projet de requalification de La Redoute, lancement d'une étude sur l'accès aux entrées d'immeubles avenue Rabelais et sur la

Décembre 2012 : mise en place des ateliers de concertation "Espaces publics" et "Circulation et stationnement".

Avril 2013 : réunion publique du Conseil de quartier de La Redoute, avec présentation des premières phases du projet de requalification du quartier.

Juin 2013 : lancement des travaux de la première phase du projet de requalification du quartier de La Redoute
aménagement de la nouvelle aire de jeux Romain-Rolland, destinée aux plus petits ;
réaménagement du square Jacques-Brel avec l'objectif de remodeler l'espace afin de l'ouvrir sur le quartier et la rue.

Août 2013 : démarrage des travaux de l'aire de jeux Henri-Barbusse, déplacée afin d'agrandir sa superficie en vue de réaliser un équipement plus attractif et diversifié.

Septembre 2013 : travaux d'aménagement en cours sur l'aire de jeux et le square Marcel-Paul.
Le Conseil municipal approuve le projet d’aménagement du 5 rue Lacassagne et confie à la société publique locale Marne-au-Bois Aménagement, par voie de concession d’aménagement, la réalisation de cette opération pour le compte de la Ville démolition des anciens logements de fonction de l'école Romain-Rolland et reconstruction d'environ 30 logements en accession à la propriété ;
création d’une voie nouvelle passant à l’est du groupe scolaire pour rejoindre le parvis de l’école, contribuant ainsi au désenclavement du quartier en créant un sens de circulation vers la rue Lacassagne.
Source: http://www.fontenay-sous-bois.fr/engagements/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 15:16

"Participation des habitants", "Quartiers prioritaires", nouveau "Contrat de ville", "Renouvellement urbain" : les finalités de cette 'nouvelle Politique de la Ville', par ses concepteurs.
La loi a été votée en février 2014.
http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_de_presse-nouvelle_politique_de_la_ville.pdf

En particulier, il sera créé des "conseils citoyens dans tous les contrats de ville, qui participeront à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des projets".

Reste à savoir également si, à Fontenay, le nouvel adjoint à la ‘Politique de la ville’ a une délégation correspondant à cette nouvelle ‘Politique de la ville’ définie par la loi.
Son collègue à l’Urbanisme, sa collègue à la Démocratie et citoyenneté, et d’autres, ont peut-être des vues sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 19:21

a.nonymous a écrit:
Selon la carte interactive publiée aujourd'hui par le Parisien, les Larris et la Redoute seraient les deux quartiers de Fontenay retenus comme "quartiers prioritaires" et qui seront donc aidés dans le cadre de la politique de la ville...

On peut s'étonner que Bois Cadet du coté de Fernand Léger ne figure pas sur la carte...
Cependant,
Citation :
La carte est amenée à évoluer en fonction du dialogue qui va s’engager avec les collectivités pour les ajuster aux réalités locales.
Au terme de ces discussions, une seule carte remplacera désormais les nombreux zonages et dispositifs qui s’étaient empilés depuis vingt ans (Zus, Cucs, ZRU, ZFU...).
http://www.ville.gouv.fr/?carte-des-nouveaux-quartiers

Et sur cette carte (comme celle du Parisien, 1er post a.nonymous) il est possible que le quartier prioritaire ‘la Redoute’ comprenne déjà Montesquieu, à défaut de Bois Cadet.
Discussions à venir, probablement entre le préfet et la municipalité, pour délimiter précisément le périmètre des 2 'quartiers prioritaires' de Fontenay.


Dernière édition par salamandre le Mar 17 Juin 2014, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 19:27

salamandre a écrit:
Et sur cette carte (comme celle du Parisien) il est possible que le quartier prioritaire ‘la Redoute’ comprenne déjà Montesquieu, à défaut de Bois Cadet.

Montesquieu en rouge, Bois-Cadet en vert....

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires 1403026020
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 21:12

Le premier critère pour être classé "quartier prioritaire" est la pauvreté des habitants...

Pour que les Larris et la Redoute aient été classé dans les quartiers prioritaires, c'est donc que la moitié de la population de ces quartiers vit (officiellement) avec moins de 60% du revenu fiscal médian national...

Dès lors est en droit de s'interroger les responsabilités de ceux qui, aux affaires, élus et fonctionnaires, n'ont pas su ou pas voulu préserver la mixité sociale et culturelle de ces quartiers et qui ont laissé ceux-ci se ghettoïser au fil du temps...

Comment en est-on arrivé là à Fontenay alors que les villes voisines du Perreux, de Nogent, Vincennes, Saint-Mandé ne respectent pas leurs obligations en matière de logement social ?

Comment se fait-il que d'engagements en études et en subventions, la municipalité élue en 2008 n'ai rien fait, ou pas grand chose,  durant la précédente mandature pour redresser la situation ?

Aujourd'hui quelle politique de peuplement a été définie par la municipalité pour restaurer la mixité sociale et culturelle de ces quartiers ?



lagazettedescommunes a écrit:
---/---
Critère de pauvreté - « De l’innovation à l’exclusion, le fait urbain concentre les paradoxes de nos sociétés et les porte parfois à son paroxysme au sein d’un même territoire. La politique de la ville, qui a pour objet de lutter contre la spécialisation sociale des quartiers, les fractures territoriales, l’enclavement, doit s’y attaquer. C’est pourquoi ces quartiers ont été choisis selon le critère simple et unique de la pauvreté », a justifié la nouvelle ministre de la Ville.

Comme défini par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 22 février 2014 puis par le Conseil d’Etat le 10 juin dernier, la faiblesse de revenus des habitants (lorsque la moitié de la population vit avec moins de 60% du revenu fiscal médian national, soit 11 250€/an) a été mesurée à l’aide d’un carroyage découpant la France en entités de 200m x 200m.
Puis ce critère a été mis en rapport et pondéré avec les revenus nationaux (70%) et locaux (30%) afin de tenir compte du coût de la vie, susceptible de varier selon les territoires, notamment en Ile-de-France (où le ratio a été inversé).
---/---
Source: http://www.lagazettedescommunes.com/239141/politique-de-la-ville-la-carte-de-la-nouvelle-geographie-prioritaire-devoilee/
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 22:35

a.nonymous a écrit:
Dès lors est en droit de s'interroger les responsabilités de ceux qui, aux affaires, élus et fonctionnaires, n'ont pas su ou pas voulu préserver la mixité sociale et culturelle de ces quartiers
Voyons voir :
a.nonymous a écrit:
A propos de la Redoute on peut rappeler l'engagement 64 de la précédente municipalité élue en 2008: "Lancer la rénovation du quartier de la Redoute."

Voici ce qui a été fait, selon la municipalité, en rapport avec cet engagement 64:
(suit une longue liste, voir post de ce jour 13:41)

Dans cette liste des actions de la municipalité (en rapport donc avec l'engagement 64 "Lancer la rénovation du quartier de la Redoute" :
. nombreuses références au "lien social", aucune à la mixité sociale si j'ai bien lu
. plusieurs études, concours ou projets d'urbanisme. Résultat au bout de plus de 4 ans : une aire de jeux.
éducation ? rien ou presque. Aide à la formation, à la recherche d'emploi ? rien.

What else ?
Un Espace citoyen et des espaces verts. C'est bien, mais ce n'est pas le coeur du problème.
Note nécessaire : les quartiers de Fontenay nommés "Larris" et "la Redoute" contiennent, ce qui ne veut bien sur pas dire qu'ils se réduisent, aux 2 "quartiers prioritaires" de Fontenay officialisés aujourd'hui (ce sujet) aux limites à préciser.


Dernière édition par salamandre le Mar 17 Juin 2014, 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 22:41

Un quartier limitrophe haut de la ZUP/ quartier du Plateau, vers la rue Beaumarchais, s'appelle les Trontais Qui connaît l'origine de ce nom?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 17 Juin 2014, 23:02

salamandre a écrit:
Dans cette liste des actions de la municipalité (en rapport donc avec l'engagement 64 "Lancer la rénovation du quartier de la Redoute" :
. nombreuses références au "lien social", aucune à la mixité sociale si j'ai bien lu
. plusieurs études, concours ou projets d'urbanisme. Résultat au bout de plus de 4 ans : une aire de jeux.
éducation ? rien ou presque. Aide à la formation, à la recherche d'emploi ? rien.

A propos du "projet urbain" de requalification du quartier de la Redoute, l'avis publié au BOAMP en 2011...

BOAMP a écrit:
Avis n°11-65864 publié le 14/04/2011 - BOAMP n°74B, Annonce n°306

II.1.2) Description succincte :
le présent concours est un concours restreint sur remise d'un "projet urbain" de requalification du quartier de la redoute à Fontenay-Sous-Bois.
Ce projet pourra être retenu par la Commune comme un "schéma directeur d'aménagement pluriannuel". L'ensemble des documents remis au niveau du concours constitue le " projet urbain ". Situé sur la ligne de crête, à l'intersection des deux versants de Fontenay, le quartier de la Redoute se trouve au centre géographique de la ville, sur un site historiquement stratégique. Malgré son enclavement, ce quartier jouit d'un potentiel intéressant grâce à sa position centrale. Cette centralité lui permet d'être sur tous les axes stratégiques de la ville. Tout converge vers le quartier de la Redoute. Ce rayonnement urbain doit être renforcé et amélioré par des aménagements qualitatifs et pérennes de manière à revaloriser ce quartier et en faire un pole structurant, traversant.
La ville de Fontenay-Sous-Bois, souhaitant offrir un cadre de vie valorisé aux habitants de ce quartier et leur permettre de retrouver du lien dans la ville, lance un concours de concepteur destiné à élaborer une stratégie urbaine pour un projet " coeur de ville ".
L'ensemble de la zone d'étude représente une superficie totale de 9ha 53ca.
La mission ultérieure du lauréat sera une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage, sur des éléments complémentaires éventuels demandés par le Maître d'ouvrage, tels que : rédaction de documents de prescriptions urbaines, architecturales, paysagères et techniques pour les opérations à réaliser, rédaction de préprogrammes pour les opérations à réaliser, mission sur l'économie des opérations, conseil pour la modification du PLU au regard des opérations à réaliser, etc.
Source: http://www.boamp.fr/avis/detail/11-65864/0

(Voir aussi: http://www.plateaufontenay.net/t691p50-un-restaurant-panoramique#19187 )


et celui publié en 2013

BOAMP a écrit:
Avis n°13-170021 publié le 23/10/2013

Caractéristiques principales :
la consultation a pour objet la réalisation d'études géotechniques dans le cadre du projet d'aménagement du Quartier la Redoute à Fontenay-Sous-Bois. Ce projet vise notamment à rendre attractif et ouvert sur le reste de la ville ce quartier situé en son cœur géographique. À terme, il est prévu la démolition de certains bâtiments, la construction de bâtiments de logements, la création de nouvelles voies de dessertes, le réaménagement des espaces extérieurs aux bâtiments...
Le marché comporte une tranche ferme et d'une tranche conditionnelle composée comme suit :
-Tranche ferme : mission G11 et volet " aménagements extérieurs " de la mission G12
-Tranche conditionnelle : volet " parking semi-enterré " de la mission G12.
Des variantes pourront être proposées (pour l'élément suivant de la tranche conditionnelle) : Carottages pour reconnaissance de sol
Source: http://www.boamp.fr/avis/detail/13-170021/officiel


A l'issue du concours, c'est le projet Urbanica-BERIM - Bureau d'études et de recherches pour l'industrie moderne - dont l'un des fondateurs n'est autre que Raymond Aubrac "compagnon de route du PCF"...

Voir: http://www.fontenay-sous-bois.fr/fileadmin/mdcva/CDQ/La_Redoute/diapo%20redoute.pdf

J'avoue qu'en revoyant le projet Urbanica-BERIM, j'ai du mal à voir comment celui-ci va venir en aide aux habitants de ce quartier prioritaire touchés par la pauvreté...

J'ai l'impression d'un projet conçu par de gentils Bisousnours qui pensent que mettre trois plantes et deux fleurs va révolutionner la vie des habitants...  A l'opposé, durant la compagne des municipales, l'Appel a présenté un projet d'urbanisme pour les Larris... Celui-ci incluait une supérette hard-discount, des commerces de  proximité, une maison médicale et une maison de la prévention... Le projet de l'Appel cherchait à coller aux besoins concrets des habitants d'un quartier en déshérence... Voir: http://www.appelpourfontenay.fr/projets/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 01:46

salamandre a écrit:
---/---
On se souvient que les Larris auraient pu bénéficier d'une large rénovation urbaine, mais la municipalité en décida autrement. Avec échec complet sur le centre commercial du lieu.
---/---


Pourtant certaines villes du Val de Marne semblent moins attachées à leurs barres datant d'une autre époque (où peut-être aux électeurs qu'elles abritent) ...

Si la ville a de nouveau l'occasion de bénéficier de financements pour des opérations de rénovation urbaine avec démolition-reconstruction, il faudra peut-être se mobiliser pour ne pas laisser passer l'opportunité...



Le Parisien a écrit:
Réunion sur la démolition de la barre HU à Arcueil

18 juin 2014, 18h30

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires 1403134999

Une réunion d’information est organisée jeudi à 18 h 30 par la mairie d’Arcueil au sujet de la démolition de la barre HU. Cet immeuble, situé dans le quartier du Chaperon vert, doit être grignoté à partir d’octobre pour laisser la place à des bureaux ainsi qu’un centre socio-culturel. Les derniers locataires viennent de partir il y a plus de quinze jours. Le bâtiment devrait prochainement être barricadé et la mairie souhaite informer les riverains des différents passages possibles pour accéder à l’école…
Rendez-vous jeudi à 18 h 30 à l’école Olympe-de Gouges 54, avenue Lénine à Arcueil.
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/reunion-sur-la-demolition-de-la-barre-hu-a-arcueil-18-06-2014-3933167.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 03:46

a.nonymous a écrit:
Pourtant certaines villes du Val de Marne semblent moins attachées à leurs barres datant d'une autre époque (où peut-être aux électeurs qu'elles abritent) ...
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/reunion-sur-la-demolition-de-la-barre-hu-a-arcueil-18-06-2014-3933167.php

Si la ville a de nouveau l'occasion de bénéficier de financements pour des opérations de rénovation urbaine avec démolition-reconstruction, il faudra peut-être se mobiliser pour ne pas laisser passer l'opportunité...


A bas la barre ? Ailleurs dans le Val de Marne, l’ANRU (Agence nationale de Rénovation Urbaine) a en effet agi avec les municipalités. Pour remplacer des barres obsolètes par des immeubles à taille humaine.
Citation :
Rénovation urbaine : des réalisations et des espoirs
Le Parisien (94) 06.01.2014
Le département continue sa mue urbaine, avec le soutien de l'agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) mise en place par l'Etat, qui subventionne des grandes opérations de travaux urbains.

Depuis 10 ans, ce sont 16 projets de rénovation de quartiers, dans une douzaine de villes, qui ont été mis en place dans le Val-de-Marne, comme la Vache Noire à Arcueil , le Bois l'Abbé à Champigny-Chennevières ou encore le quartier du Bord de l'eau à Villeneuve-le-Roi .

Le montant total des travaux engagés dans ce programme est estimé à plus de 2 Mds€ au total. Les projets de l'Anru ont tous dépassé les 80% de réalisation et se poursuivent en 2014.

A Créteil , le quartier des Petit-Pré - Sablières poursuit sa mue. Les quatre bâtiments côté Petit-Pré doivent être démolis au premier semestre 2014. Suivront alors les premières constructions de logements sociaux au sud du quartier. Parallèlement, le bailleur Valophis doit achever le relogement de la dernière centaine de familles encore installées dans les barres des Sablières.

A Alfortville , c'est le quartier Chantereine qui va connaître d'importants changements avec la disparition définitive de la barre Jardins, la livraison de 73 logements neufs et l'aménagement d'un équipement sportif, ouverture prévue au printemps, sur les anciens terrains du BHV.

À Ivry-sur-Seine , la cité Gagarine-Truillot va commencer à changer de visage. Un vaste projet prévoit en effet la démolition du bâtiment de l'allée Gagarine (376 logements) et la reconstruction de 1400 habitations dans la ville à l'horizon 2023. L'intégralité des foyers aura été relogée d'ici cinq ans. Du côté d'Orly , c'est le quartier des Navigateurs qui va entamer sa transformation, avec la réfection de la rue Marco-Polo.

De nouveaux quartiers désignés cette année

Par ailleurs, c'est en 2014 que va être lancé le plan Anru 2, permettant à d'autres quartiers de bénéficier de subventions pour rénovation. La liste des projets sélectionnés devrait être connue au mois de septembre prochain. Dans le Val-de-Marne, plusieurs villes ont déjà postulé pour faire rentrer leurs quartiers dans ce nouveau programme.

La cité du Mont-Mesly à Créteil aspire à un coup de lifting. La ville espère toujours obtenir une enveloppe de l'Anru pour poursuivre la rénovation du quartier, avec la démolition de 471 logements sociaux entre le collège Laplace et le groupe scolaire Camus, l'aménagement d'un mail piétonnier et la construction de logements en accession à la propriété.

Villeneuve-Saint-Georges est également dans les starting-blocks et souhaiterait faire entrer les quartiers nord ainsi que le Bois-Matar dans le programme de rénovation.
http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/renovation-urbaine-des-realisations-et-des-espoirs-06-01-2014-3465033.php

Et à Fontenay ? Il est temps que les rénovateurs de façade considèrent la reconstruction. Les premiers logements du ’grand ensemble’ (appelé ensuite ZUP) furent livrés en 1965, dans le quartier de la Redoute.
http://urbanisme.u-pec.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1259766016700
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 11:04

La reconstruction?

Pouvez vous aller plus loin et être plus précis ? point de départ l'Etat des Lieux.

https://www.dailymotion.com/video/x1soajy_fontenay-sous-bois-94-visite-de-la-cite-la-zup-des-larris_travel
https://www.dailymotion.com/video/x1soaix_fontenay-sous-bois-94-visite-de-la-cite-la-redoute_travel?from_related=related.page.int.meta2-only.06b01de7c81e274ab03057a2a8c92425140316845

Par exemple en indiquant quelque barre ou immeuble devrait être considérés en premier lieu et pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 11:16

Et sinon on peut relire auparavant en effet le texte fourni par le lien

Laurent Coudroy de Lille
Colloque "Des grands ensembles aux villes nouvelles"
11 juin 2003

" Ville nouvelle " ou " grand ensemble " :
les usages localisés d'une terminologie particulière

(et en particulier les extraits à partir de)

La rupture municipale de 1965 à Créteil et Fontenay-sous-Bois.
n'hésitez pas à y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 14:14

Et? Est ce bien ou mal?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyJeu 19 Juin 2014, 22:16

Ca bouge vraiment coté gouvernement pour les quartiers prioritaires...

La question qui se pose est de savoir comment cela va être décliné à Fontenay pour les Larris et la Redoute et en tout état de cause, l'argument habituel de la municipalité "C'est de la faute à Sarko, à Hollande, au prochain, .... " risque d'être mise à mal pour ces quartiers...

Et si rien ne bouge pour ces quartiers, les fontenaysiens pourront dire "C'est de la faute à Voguet"...

Ceci est particulièrement vrai pour le centre commercial des Larris puisque les statuts fondateurs de la société d’investissement dédiée aux centres commerciaux des quartiers prioritaires, « Foncièrement quartier » réunissant la Caisse des Dépôts et l’Epareca ont été également signés en présence des ministres... Rappelons que la municipalité de Fontenay a de son coté déjà signé fin 2013 des conventions avec ce même Epareca relatives à la requalification du centre commercial du quartier des Larris...

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1486-les-larris-desormais-classes-en-zone-urbaine-sensible



Ministère de la ville a écrit:
De nouveaux moyens pour le développement économique des quartiers prioritaires de la politique de la ville

[19/06/2014]

A l’occasion des Journées nationales d’échanges du renouvellement urbain (Jeru), Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Carole Delga, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, et Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts, ont lancé deux actions structurantes pour le développement économique des quartiers prioritaires de la politique de la ville : la signature d’une convention d’objectifs entre la Caisse des Dépôts et le ministère chargé de la Ville pour les quartiers prioritaires, et le lancement de « Foncièrement quartier ».


Couvrant la période 2014-2020, la convention d’objectifs entre la Caisse des Dépôts et le ministère chargé de la Ville pour les quartiers prioritaires marque une nouvelle étape de la politique de la ville. La Caisse des Dépôts apportera sur fonds propres 400 millions d’euros qui permettront :

- d’accompagner les volets « urbain » et « développement économique » des contrats de ville en ingénierie ;
- de poursuivre les investissements dans les quartiers (immobilier d’activité, immobilier commercial,…) ;
- de soutenir la création d’emploi et d’activités ainsi que l’entrepreneuriat. « La politique de la ville ne pourra réussir que si elle est pleinement engagée sur le front de l’emploi dans des territoires […]Le premier levier pour être à la hauteur de cette ambition, c’est de donner enfin à ces territoires les moyens d’être autre chose que des cités dortoirs et qu’il s’y développe une vie économique et sociale : il faut créer de l’emploi pour les habitants des quartiers mais aussi créer de l’emploi et de l’activité dans les quartiers », a indiqué la ministre en charge de la Ville. Acteur historique de la politique de la ville et du renouvellement urbain, la Caisse des Dépôts inscrit ainsi son action dans la continuité des deux précédentes conventions signées en 2003 et 2008 avec l’Etat. En qualité de partenaire du programme national de rénovation urbaine depuis 2003, la Caisse des Dépôts a ainsi signé 397 conventions et est intervenue dans 530 quartiers, ce qui représente, sur ses fonds propres :
- 170 millions d’euros de crédits d’ingénierie
- 500 millions d’euros pour les investissements immobiliers.


Par ailleurs, les statuts fondateurs de la société d’investissement dédiée aux centres commerciaux des quartiers prioritaires, « Foncièrement quartier », ont été également signés en présence des ministres. Réunissant la Caisse des Dépôts et l’Epareca (établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux), cette société civile immobilière permettra de renforcer leurs capacités d’intervention et de constituer un investisseur de référence de l’immobilier commercial de proximité dans les quartiers de la politique de la ville.

« Grâce à ce nouveau partenariat, des acteurs de référence comme l’Epareca et la Caisse des Dépôts vont unir leurs efforts pour développer une nouvelle dynamique de soutien aux quartiers. Foncièrement Quartier aura pour objectif d’amorcer et d’accompagner le retour d’une activité économique pérenne, par les commerces de proximité, au service de l’emploi local et de la qualité de vie des habitants » commente Carole Delga.

Avec les crédits du programme d’investissements d’avenir (PIA), une enveloppe de 600 millions d’euros est ainsi mise au service du développement économique des quartiers de la politique de la ville.
Source: http://www.ville.gouv.fr/?de-nouveaux-moyens-pour-le
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 10:00

Libellule a écrit:
La reconstruction?
Pouvez-vous aller plus loin et être plus précis ? point de départ l'Etat des Lieux.

Dans ce sujet, nous parlons ‘quartiers prioritaires’, ‘renouvellement urbain’ et possibilités d’aide de l’Anru. Petit rappel :
Citation :
L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) est un Etablissement public industriel et commercial (Epic) créé en 2004 pour financer la restructuration des quartiers en difficulté dans un objectif de mixité sociale et de développement durable.
http://www.ville.gouv.fr/?anru,237

La municipalité est partenaire incontournable de l’Anru. Le maire de Fontenay a-t-il pour objectif dans nos "quartiers en difficulté" la mixité sociale, objectif de l’intervention de l’Anru ? L’état des lieux peut permettre d’y répondre, au vu des actions passées. Et dix ans plus tard, quel projet Fontenay- Anru a abouti ?

L’état des lieux est nécessaire aussi pour comparer et s’inspirer de réussites dans d’autres villes, à étudier, pour proposer.
Entre temps, je maintiens que la "rénovation urbaine", la "restructuration des quartiers", ce n’est pas seulement la rénovation de façade.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 11:18

Reste la question la us importante : quelque barre ou immeuble devrait être considérés en premier lieu et pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 11:37

@Gérard Trontais ... Ancienne orthographe de tronçais 1788.... Peut être une parcelle de forêt aux arbres coupés au tronc. Rien de certain, néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1363
Date d'inscription : 13/02/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 11:43

Tronçais vient de "tronce" ancien nom du chêne rouvre. Rien à voir avec un tronc coupé !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 12:01

Libellule a écrit:
Reste la question la us importante : quelque barre ou immeuble devrait être considérés en premier lieu et pourquoi?

Dans une ville qui jouxte la notre:

http://www.rosny93.fr/spip.php?article2327
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 12:10

Robin oui c'est l'autre piste que j'explorais n'étant pas certain de la première ; dans l'allier il y a une forêt qui porte ce nom : Tronçais, mais non Trontais, écrite en 1804 Trontais néanmoins.
http://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Tron%C3%A7ais

extraits peut-être circonstanciés
le chêne de Tronçais est particulièrement réputé pour la qualité de ses chênes, notamment pour faire des tonneaux destinés à « élever les vins » des bois que l'on débite jusqu'au tront ou tronc.

la référence avec trontais : foret pays trontais bourbonnais allier de Chastaing.

Beaucoup plus vaste à l'époque gallo-romaine, la forêt commença à être défrichée au Moyen Age. Elle allait jusqu'à la normandie en passant par l'ile de france. Peut être jusqu'à la limite de la foret de l'Aulnay. Propriété des ducs de Bourbon jusqu'en 1527, elle est rattachée à la couronne de France sous François Ier et appartient depuis à l'Etat.


Dernière édition par Libellule le Sam 21 Juin 2014, 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 13:39

À.nonymous . Les autres villes soit. Mais à Fontenay quel bâtiment.?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 14:08

Si au lieu de poser la question à la cantonade afin de déterminer par quel bout prendre le problème les élus qui dirigent la ville depuis plus de 40 ans s'y intéressaient et y répondaient ?
 
Je constate qu'il est de plus en plus fréquent que l'on vienne sur le forum pour avoir des réponses aux questions qui concernent la gestion communale... un esprit logique devrait envisager que les élus du même bord qui se succèdent depuis des dizaines d'années, les employés spécialisés de la ville et les fameux bureaux d'études que l'on met à toutes les sauces puissent avoir un début de réponse...
 
Et bien NON ! c'est loupé, les gens qui gouvernent, qui disposent des finances, qui ont tous les pouvoirs, attendent que le forum traite les questions d'urbanisme... nous marchons cul par dessus tête ! d'autant que la spécialité locale des instances dirigeantes est l'adage bien connu : "cause toujours je fais comme que je veux"

NB : nous avons perdu l'élue spécialiste des "questions à 10 Balles" qui trouvait sur le forum les réponses aux questions que les services compétents étaient incapables ou ne voulaient pas lui fournir...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 14:52

Si ce n'est pas au programme de démolir un quartier, d'un côté, c'est bien à d'autres d'en parler, de l'autre. Ouvertement de préférence. Et à avec précision. 2020 n'est pas loin. Autant savoir. Ou ne plus parler dans le vide en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 16:09

La rénovation urbaine (400 conventions ville(s)-Anru signées en France, 119 en Ile de France) Libellule appelle ça "démolir un quartier." Excès de langage.
Cela montre une vision purement négative, partagée par la municipalité qui ne fait rien ou presque. Mais pourquoi tant de maires ont signé, ailleurs, avec l’Anru alors?
Le lien fourni par a.nonymous en montre un exemple  instructif avec plusieurs facettes :
Citation :
L’opération d’aménagement de la résidence Jean MERMOZ prévoit de :
- DÉMOLIR les 2 barres les plus imposantes
- RÉHABILITER les autres bâtiments
- CONSTRUIRE un ensemble de nouveaux bâtiments à "taille humaine" accueillant logements et commerces
- CRÉER une nouvelle voirie de desserte interne pour désenclaver le quartier et repositionner les bâtiments par rapport à la rue
- FAVORISER la mixité sociale en diversifiant la taille des logements mais aussi en proposant différents produits immobiliers
- REPOSITIONNER la place et les commerces côté rue Jean Mermoz pour améliorer leur attractivité et ouvrir le quartier sur la Ville
- CRÉER une salle de sport au cœur de la résidence pour favoriser les échanges
http://www.rosny93.fr/spip.php?article2327

Toutes les lignes sont importantes, même si une partie est spécifique à ce cas. L’objectif, c’est l’ensemble : que peut-on faire de mieux. Pas se polariser d'entrée seulement sur quel bâtiment on démolit, comme y invite la question piège de Libellule. Qui sait d'ailleurs très bien qu'il y a toujours relogement au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 16:42

non pas "excès de langage", "caricature organisée" si vous voulez pour "pousser la réponse". Une reconstruction supposant une destruction préalable le plus souvent. Donc une démolition. Votre liste ne faisant que confirmer cette approche pragmatique et de terrain. Il ne faut pas présumer des raisonnements de chacun avant de les avoir éprouvés. Les approches négatives sont celles qui consistent à dire  ; ce n'est pas bien ce qui se fait aujourd'hui, sans préciser ce que pourrait être une alternative élaborée. En gros où, quand, comment, pourquoi, par qui. En s'occupant un peu plus précisément de qui sont les bailleurs.

Et comme il faut bien commencer à la première ligne des verbes, -démolir (en majuscule plus haut)-, et au premier adverbe de circonstance, le où,  je pose l'équation qui enclenche tout le reste, il faut considérer le point 1 avant d'envisager les autres : Le dire clairement aurait l'avantage de clarifier le sujet. Que faut-il détruire et pourquoi à Fontenay. Ce qui s'est fait ailleurs ne présentant que le côté informatif de la chose mais non le côté du concret d'un quelconque projet local portable d'un manière ou d'une autre. Que je prenne les porteurs d'un tel projet au mot, devrait les encourager à formuler le leur plutôt que de chercher des faux fuyants me semble-t-il. Tirer des plans sur la comète, chacun peut le faire, rentrer dans le concret est bel et bien une autre paire de manches.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 17:58

La municipalité vient d'organisé une série de réunions avec les citoyens intitulés "pour construire ensemble notre projet de vi(ll)e", la dernière s'est tenu hier soir sur la dalle de Bois-Cadet...

Même si ces réunions ont eu peu de succès auprès des citoyens, des élus PCF, FdG, FS, UDI et des personnes de l'Appel ont assisté à ces réunions mais il y a eu à minima trois réunions, peut être plus voir toutes, auxquelles aucun élu EELV n'était présent...

C'est dommage pour eux car c'est en allant au devant des citoyens que ces élus EELV pourraient comprendre les véritables problèmes de notre ville...
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 19:42

Celle que l'on a proposé en 2014 avec Ensemble, réveillon Fontenay.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 20:20

Les Écologistes font leur boulot. L'opposition aussi. Reste la question que j'ai posée... Et qu'il faut zapper. Smile
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptySam 21 Juin 2014, 22:59

Lorsque l'on pose une question, si toutefois c'est dans un but constructif et non pour noyer le poisson, en général on donne en même temps les éléments d'appréciation qui permettent une réponse cohérente et réaliste.

Qui ou quel organisme est en possession de ces éléments ?

Si on veut jouer il faut distribuer les cartes honnêtement. Est ce la cas ?

POur rebondir sur les propos d'A.nonymous c'est un comble de demander sur le forum des réponses à une question traitée officiellement en étant absent du débat...

Une fois encore les cocologistes sont surréalistes...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 00:54

Non, non. Chacun apprécie les choses comme bon lui semble. Et c'est très bien ainsi. Vos généralités ne sont pas des vérités. Ca, ce serait un comble, honnêtement, comme vous dites. Quant aux cocologistes, je ne vois pas au nom de quoi vous pourriez parler en leur nom comme un tout. Sortez de vos ornières. Je pose des questions à des intervenants, en mon nom propre. Libre à eux de me répondre ou pas. Vous ne faites plus partie depuis longtemps du cercle de ceux avec qui je dois discuter au cas où vous penseriez que votre mécanisme ne fonctionne qu'à sens unique. À+.


Dernière édition par Libellule le Dim 22 Juin 2014, 01:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 01:19

Libellule a écrit:
À.nonymous . Les autres villes soit. Mais à Fontenay quel bâtiment.?

Les bâtiments qui devraient ou pourraient être inclus dans une opération de démolition-reconstruction pour corriger les erreurs héritées d'un urbanisme du passé doivent être déterminés avec les organismes finançant ce genre d'opérations comme par exemple l'ANRU...

Je pense donc que pour en savoir plus vous devriez vous adresser à l'élu "délégué à la Recherche de subventions" qui doit en toute logique être en contact avec ces organismes...

Selon le site municipal, cet élu est XXXXXXXX voir le lien suivant
intervention du webmaster
...

http://www.fontenay-sous-bois.fr/democratie-locale-vie-municipale/vie-municipale/elus-et-permanences/index.html?L=mvbbcxalhzvlhjvm/index.html


Dernière édition par a.nonymous le Dim 22 Juin 2014, 01:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 01:22

La question n'est pas là, quel bâtiment = une désignation par le nom de l'ensemble concerné? Je comprends que vous fuyez la réponse. Pour le reste à chacun son rôle, en effet, au sein ou à l'extérieur du conseil municipal. Votre logique est ce qu'elle est. Vous devriez prendre l'avis de XXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 04:04

Je suis loin de parler au nom des cocologistes, d'ailleurs eux mêmes ne savent plus qui commande chez eux, mais il se trouve que dans les élus municipaux il y en a quelques uns.
 
En ma qualité d'électeur contribuable je m'étonne de l'absence de membres de ce parti à une réunion importante.
 
Je suis comme bien d'autres d'ailleurs d'autant plus surpris qu'un membre de ce parti, visiblement largué sur la question, vienne s'informer auprès des intervenants de ce forum alors que nous serions en droit d'attendre le contraire...
 
En bref, dans ce dossier comme dans d'autres, la logique shadock en usage à Fontenay est respectée... situation normale dans une équipe qui fonctionne comme la défunte armée de bourbaki ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 06:49

Vous êtes épatent dans le rôle du Gibi prussien. Comme vous l'étiez dans celui de Kurt. Mais là n'est pas la question.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 08:44

Libellule a écrit:
La question n'est pas là, quel bâtiment = une désignation par le nom de l'ensemble concerné? Je comprends que vous fuyez la réponse. Pour le reste à chacun son rôle, en effet, au sein ou à l'extérieur du conseil municipal. Votre logique est ce qu'elle est. Vous devriez prendre l'avis de XXXXX.

C' est plus que lassant des réponses (qui n' en sont pas) des arguments sans queue ni tête.
Si vous n' avez que ça comme argument, inutile de tenter d' avoir le dernier mot, même mon petit fils de 7 ans trouve mieux.
Dites nous quelles sont vos propositions ? Si toute fois vous en avez( ce qui ne semble pas être le cas en suivant votre discours).
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1363
Date d'inscription : 13/02/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 09:59

Je me souviens d'une réflexion de Madame Abeille en extase devant la tour de la Redoute déclarant : "cette tour doit être le symbole de Fontenay sous bois."
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 11:10

http://www.plateaufontenay.net/t1833-renaissance
À vous de vous lancer Smile

Pas de démolition majeure en vue. De la rénovation avec bien entendu des organismes concernés. Un point clef le désenclavement par la rue Lacassagne. On est loin du maintien du débat à des souvenirs non documentés.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyDim 22 Juin 2014, 17:17

Il me semble bon de revenir sur le passé...  

Pas un passé vieux de plusieurs décennies mais un passé vieux de seulement huit ans quand le maire actuel qui était déjà maire à l'époque présentait la requalification des Larris comme une victoire sur l'ANRU qui voulait déjà à l'époque une opération de démolition-reconstruction...

Huit ans plus tard et après que beaucoup d'argent ait été dépensé, alors que les Larris sont classés "quartier prioritaire" et alors que la municipalité signe des conventions pour le centre commercial avec Epareca, le maire oserait-il encore parler de victoire ?

Personnellement je parlerais plutôt d'un lamentable échec qui ne peut être imputé qu'au dogmatisme qui a conduit à refuser les préconisation de l'ANRU...

On pourrait avoir une piètre consolation si les fontenaysiens pouvaient grâce à ce choix obtenir des logements rapidement mais il n'en est rien puisque qu'ils ne sont aucunement pas prioritaires pour l'attribution de ces logements...

Loi DALO aidant, les grandes gagnantes sont les villes qui comme Le Perreux, Nogent, Saint-Mandé, Vincennes, ... ne respectent pas  leurs obligations en matière de logements sociaux et dont les demandeurs se voient donc attribuer un logement à Fontenay...




"Cela a été une bataille de longue haleine menée par la municipalité et les habitants du quartier. Ce dossier entre dans le cadre du contrat ville qui mobilise des financements de l’Etat. Or ce dernier a une politique de réduction des fonds publics en direction des collectivités territoriales notamment et plus précisément en direction des banlieues, puisque leurs crédits ont été amputés. Il nous aura fallu des interventions répétées, des visites sur place, la mobilisation des habitants et des élus pour que notre projet soit pris en considération. Notre détermination et nos actions ont fait accélérer le traitement du dossier. On peut dire que c’est une victoire ! D’autant que notre projet entre en contradiction avec les objectifs de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) car il ne prévoit pas de démolition- reconstruction. Nous avons donc obtenu une dérogation."






MIM 24 -Avril 2006 a écrit:
Les Larris - Un projet global

Les travaux de requalification du quartier des Larris commenceront en octobre prochain.
Les trois projets retenus seront présentés, le 3 avril aux habitants du quartier puis le jury désignera, le 7 de ce mois, le lauréat.
Jean-François Voguet, sénateur-maire de la ville, fait le point avec nous.

Fontenay-notre-ville : pourquoi le dossier de requalification des Larris a-t-il mis autant de temps à aboutir ?

Jean-François Voguet : Cela a été une bataille de longue haleine menée par la municipalité et les habitants du quartier. Ce dossier entre dans le cadre du contrat ville qui mobilise des financements de l’Etat. Or ce dernier a une politique de réduction des fonds publics en direction des collectivités territoriales notamment et plus précisément en direction des banlieues, puisque leurs crédits ont été amputés. Il nous aura fallu des interventions répétées, des visites sur place, la mobilisation des habitants et des élus pour que notre projet soit pris en considération. Notre détermination et nos actions ont fait accélérer le traitement du dossier. On peut dire que c’est une victoire ! D’autant que notre projet entre en contradiction avec les objectifs de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) car il ne prévoit pas de démolition- reconstruction. Nous avons donc obtenu une dérogation.


Fnv : Quelles sont les grandes échéances d’ici le début des travaux ?

J-FV : Dès que nous avons eu le feu vert de l’ANRU, nous avons engagé un concours d’architectes afin que plusieurs projets soient élaborés. Trois projets ont été retenus par le jury que j’ai l’honneur de présider et qui est composé d’élus, de personnalités du monde associatif du quartier et de professionnels (paysagistes et urbanistes). Le lauréat sera choisi le 7 avril. Mais avant, comme tout au long de l’élaboration du dossier, nous demanderons à la population de se prononcer sur les trois projets, en organisant, le 3 avril, un conseil de quartier extraordinaire, à l’espace intergénérationnel. Car je souhaite que les habitants des Larris s’approprient les projets et soient associés au choix du lauréat. En octobre prochain, les travaux démarreront et dureront un an.


Fnv : Dans quel cadre s’inscrit ce projet ?

J-FV : Il fait partie d’un projet plus global. Nous voulons la rénovation complète du quartier. Un certain nombre de réalisations ont déjà vu le jour, notamment l’espace intergénérationnel ou encore la réhabilitation des logements comme ceux de la Semidep. L’OPAC du Val-de-Marne vient de commencer les travaux au Pressoir-des-Bons-vivants, le collège Jean-Macé intégré au quartier est en complète rénovation et un gymnase est en cours de construction qui profitera aux élèves du collège mais aussi à l’ensemble du mouvement sportif de la ville en dehors des périodes scolaires, puisque la ville a participé au financement de cet équipement. Reste le centre commercial qui est une question difficile ! Mais l’ouverture des dalles rendra ce quartier plus beau, plus agréable et donc plus attractif pour les commerçants. Actuellement, le service économique de la ville travaille sur cette question. Et nous sommes en train de mettre au point une coopération avec l’association de commerce équitable présente sur le quartier, Terroirs du monde, afin de monter une opération mixte, mêlant commerce équitable et traditionnel.

Propos recueillis par Manuela Martins
Source: MIM 24 -Avril 2006
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyLun 23 Juin 2014, 15:24

Le Magazine Information Municipal #44 de février 2008 permet de mesurer tous ce qui a été fait au cours des quinze dernières années pour les Larris qui restent néanmoins en 2014 pour le ministère de la ville un "quartier prioritaire"...

L'accord des habitants pour une réhabilitation plutôt qu'une démolition-reconstruction qui est vanté dans cet article s'explique-il par une réelle envie de vivre dans ces "gratte-ciel panoramiques" ou par la peur de se retrouver sans logement ?

Il faut rappeler ou expliquer que suite aux opérations de démolition-reconstruction menées par d'autres municipalités dans des quartiers construits à la même époque que les Larris, les habitants concernés qui le souhaitaient ont été relogés dans leur quartier dans des appartements neufs conformes aux normes et à l'urbanisme actuel...




"Lorsque la requalification du quartier a été envisagée, la municipalité, en accord avec les habitants, a opté pour un réaménagement des espaces sans démolition des bâtiments d’habitation (comme le choix a pu en être fait ailleurs), mais en les faisant bénéficier d’une réhabilitation lourde. Nous ne reviendrons pas ici sur les péripéties et les luttes qui ont enfin conduit à la prise en compte du projet par l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), en mai 2005."





Magazine Information Municipal #44 - Fevrier 2008 a écrit:
Lorsque la requalification du quartier a été envisagée, la municipalité, en accord avec les habitants, a opté pour un réaménagement des espaces sans démolition des bâtiments d’habitation (comme le choix a pu en être fait ailleurs), mais en les faisant bénéficier d’une réhabilitation lourde. Nous ne reviendrons pas ici sur les péripéties et les luttes qui ont enfin conduit à la prise en compte du projet par l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), en mai 2005. La municipalité n’avait pas attendu pour engager la requalification de ce quartier emblématique. C’est ainsi que, dès 1996, elle contribuait à la réouverture de la supérette exploitée depuis février 2002 sous l’enseigne « Proxi ».

En 1998, la place des Larris était réaménagée pour en faire un espace de vie plus convivial. De 2000 à 2003, démarrait la restructuration du centre commercial, avec notamment la rénovation des revêtements (sols, plafonds et murs) et l’éclairage de la galerie marchande. La revitalisation du centre commercial fait actuellement l’objet d’une étude de faisabilité avec le concours du collectif d’associations Equitess. En 2001, une plaine de jeux de plus de 4 000 m 2 était aménagée aux Henriettes et, en 2004, ouvrait le centre intergénérationnel favorisant la rencontre et le lien social entre les habitants. Par ailleurs, le collège Jean-Macé a été entièrement réhabilité par le conseil général du Val-de-Marne.

L’étape qui s’achève porte sur l’aménagement des liaisons à l’intérieur du quartier afin d’en améliorer son image, d’assurer une meilleure desserte des logements et de désenclaver le centre commercial.

Deux nouvelles voies ont été créées de part et d’autre du centre commercial, désormais accessible de plain-pied tant depuis la rue Jean-Macé que depuis la rue Paul-Langevin. La suppression d’une partie des parkings couverts a été compensée par la création de places de stationnement en surface. Les larges espaces ainsi dégagés permettent une cohabitation harmonieuse entre les piétons et les véhicules. Les nouvelles plantations, le renforcement et l’amélioration de l’éclairage public, l’aménagement de cheminements piétonniers assurent désormais une agréable continuité de l’école Paul-Langevin à l’école Henri-Wallon.

La résidentialisation des tours

Parallèlement à ces travaux engagés par la ville, la résidentialisation des tours de l’OPAC de Paris et de l’OPAC du Val-de-Marne permet de rompre avec l’uniformité des dalles et apporte un meilleur environnement aux résidants. Un jardin est actuellement en voie d’achèvement au pied de ces gratte-ciel panoramiques. La rénovation des parkings de l’OPAC de Paris et de l’ensemble des trois tours (logements, parties communes, ravalement des façades) complète cet ambitieux programme de réhabilitation déjà achevé sur le groupe d’habitations de la Semidep.

Ce projet élaboré en étroite collaboration avec les habitants va maintenant faire l’objet d’un suivi pour assurer l’entretien du quartier, sa tranquillité, le respect du stationnement et de la circulation. Mais pour l’heure, un « nouveau » quartier prend vie. }

Jean-Marie Fumaroli
Source: MIM 44 - Fevrier 2008
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyLun 23 Juin 2014, 17:01

Merci pour tous ces rappels. Pour le prèsent et le futur, les débats se poursuivent. À suivre donc. Toutes les idées étant recevables ici outre les travaux qui bien sûr se poursuivent ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyLun 23 Juin 2014, 17:23

Libellule a écrit:
Merci pour tous ces rappels. Pour le prèsent et le futur, les débats se poursuivent. À suivre donc. Toutes les idées étant recevables ici outre les travaux qui bien sûr se poursuivent ailleurs.


Effectivement les travaux se poursuivent ailleurs comme par exemple demain mardi avec une réunion publique sur le PLU...

Site municipal a écrit:
Réunion publique PLU

Le 24 juin à 19h


Dans l'attente de la création de la commission de l'Urbanisme et de l'Habitat Durable et solidaire, une réunion publique préparant la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU).

Elle se tiendra dans la salle du conseil de l'Hôtel de Ville, mardi 24 juin à 19h. en présence de représentants du bureau d'études qui sera chargé de la rédaction du Plan Local d'Urbanisme, du bureau d'étude en charge de l'étude sur le quartier pavillonnaire (AUPA-urba).

L'ordre du jour :

- Présentation du bureau d'études chargé de la rédaction du Plan Local d'Urbanisme (PLU) et de la procédure de révision

- Présentation de l'étude sur le quartier pavillonnaire et des grandes orientations rattachées au PLU en révision

- Etat de l'avancement de la procédure de l'Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine

- Questions diverses.

Mardi 24 juin 19h - Salle du conseil de l'Hôtel de ville
Source: http://www.fontenay-sous-bois.fr/actualites-videos/actualites/evenements/resultat-en-savoir-plus/c4eb4e3dfb3d00cd8f4cb217ae50ad01/index.html?tx_ttnews[tt_news]=8406
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyLun 23 Juin 2014, 18:51

Pourquoi avoir lancé la révision du Plan Local d'Urbanisme après le projet de "requalification du quartier de la Redoute" ? Et le projet avant la révision ?

Comme indiqué au récent Conseil municipal du 26 Septembre 2013, ce projet 'quartier de la Redoute' prévoit "la démolition de certains bâtiments, la construction de bâtiments de logements, la création de nouvelles voies de dessertes, le réaménagement des espaces extérieurs aux bâtiments…".
C'est de l'urbanisme, non ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14742
Date d'inscription : 30/05/2011

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyLun 23 Juin 2014, 19:07

Pour permettre l'opération de la Redoute le PLU a déjà été modifié il n'y a pas encore un an...


CM du 27 juin 2013 a écrit:
Par délibération du 30 juin 2011, le Conseil municipal a décidé d’engager la procédure de modification du Plan Local d’Urbanisme afin, notamment, de permettre la réalisation des opérations logements les plus urgentes, dont certaines figurent au Plan Local de l’Habitat, à savoir :

• Ilôt Michelet
5 rue Lacassagne
• Bâtiment Renoir, 9 rue Hector Malot
• Ecole Jeanne d’Albret, 2 Bd Henri Ruel
• Ilôt Hervieux, 40 rue de Rosny

Les sites des 74 rue Louis Auroux et 88 avenue de Lattre de Tassigny sont exclus de la modification du PLU conformément aux observations de M. le Préfet du Val-de-Marne en date du 4 février 2013. Ce point est détaillé en annexe 2 de la présente note.
Les cinq opérations précitées nécessitent la modification du PLU en raison du coefficient d’occupation du sol réglementaire non adapté, ou en raison de règles d’implantation ou de hauteur ne permettant pas la réalisation des projets.
Des « sous-secteurs » sont donc créés avec une réglementation adaptée. (cf additif au rapport de présentation).
De même, la réglementation est modifiée pour permettre une opération de bureaux à l’emplacement de la boucle de l’A86, avenue Louison Bobet, parcelle appartenant à la Ville.
Cette opération s’inscrit dans la poursuite de l’objectif de développement économique inscrit au PLU approuvé le 26 octobre 2007.
---/---
Adopté à la majorité
23 voix pour :
MM. VOGUET, CLERGET, T....., CARRE, Mme DO ROSARIO, M. POIRIER, Mmes ANTOINE, COUPEAUX, TRICOT-DEVERT, AVOGNON-ZONON, SAINT-GAL, GARCIA, M.GAUTRAIS, Mme PERRIGUEUX, M.SAOUDI, Mme LE GAUYER, MM. SAINT-GAL, MALLERIN, Mme RETIF, MM. LOCKO, DAMIANI-ABOULKHEIR, Mmes NIAKHATE, BENZIANE,

21 voix contre :
Mme ABEILLE, M. BEDOURET, Mme XAMBEU, M. SEYE, Mmes MICHON, L---D--, MM. BENEDICT, BRUNET, CARRIER, VIENOT, Mmes ERMENAULT, VAYSSE, MM. RATRON, REMINIAC, ACCHIARDI, Mme RIOU, MM. ESCLATTIER, RAMADIER, Mmes ARCIER, BAKOULA, MINNAERT,
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMar 24 Juin 2014, 10:31

Au Conseil municipal du 26 Septembre 2013, à côté du point 13 ‘requalification du quartier de la Redoute’, lancée en 2011, il y a le point 3 ‘réhabilitation des logements IDF Habitat de la Redoute’.  
Et comme souvent, il est urgent de voter :
Citation :
3 -Demande de garantie d’emprunt d’IDF HABITAT pour la réhabilitation des logements de "la Redoute"
La Société IDF HABITAT a sollicité la garantie de la commune pour un prêt à contracter auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations pour un groupe d’immeubles de 430 logements.
--
Le démarrage des travaux est prévu en septembre 2013 pour une durée prévisionnelle de 15 mois.
Le prêt à garantir est à hauteur de 1 900 000 € pour financer cette opération d’un montant total de 4 007 839 €.

Donc démarrage des travaux annoncé en Septembre 2013, 6 mois avant les élections.
Nous sommes en Juin 2014, 9 mois plus tard, ou en sont les travaux ? Bien avancés ?
La parole aux locataires :
Citation :
TRAVAUX DE "REHABILITATIONS" INTERIEURS DES LOGEMENTS PLOMBERIE ET ELECTRICITE
Petit rappel
En date du 23 septembre 2014 (??) une réunion a eu lieu avec la direction de nôtre bailleur, nous avons demandé ou "en est la situation des travaux de réhabilitations des logements, nous sommes régulièrement interpelés par les locataires ?"
Nous avons rendez-vous avec les services techniques d'idf habitat début juin, pour l'organisation de la mise en oeuvre des travaux intérieurs.
Des appartements ont été visités, et nous voulons qu'ils le soient tous, avec un constat de début de travaux et de réception appartement par appartement.
http://www.romain-rolland.net/

Le "démarrage des travaux prévu en septembre 2013" a donc consisté depuis 9 mois en :
. l'accrochage d'un panneau géant (visible sur place) annonçant la réhabilitation
. la visite de quelques appartements.
C'était pas dit comme ça au Conseil municipal de septembre 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMer 25 Juin 2014, 09:05

Merci Cadichon c'est gentil. Tiens, j’ai trouvé (grace aux élus) un dictionnaire français/fontenaysien pour jeunes architectes/urbanistes :

Rénovation  I love you 

Réhabilitation  I love you 

Requalification  I love you 

Reconstruction  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires EmptyMer 25 Juin 2014, 09:36

@cadichon au CM des réponses seront bien entendu données. Il y a toujours des réponses à des pourquoi.
Ainsi va la vie. Et il y a toujours plusieurs manières de faire lecture d'un même événement, sinon la notion même de débat politique n'aurait plus de sens. On peut le caricaturer, ou simplement constater qu'il se tient. De là à ce qu'il satisfasse tout le monde, c'est une autre question, mais somme toute, ce forum a la vertu d'amener une forme de transparence bien venue pour chaque parti (partie) en présence, une fois les effets de manche toujours amusants à lire passés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty
MessageSujet: Re: Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires   Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Politique de la ville - Les Larris et la Redoute quartiers prioritaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les jeunes se détournent de la politique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: