Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Laïcité : il est temps de se ressaisir !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Lun 30 Juin 2014, 02:54

Rappel du premier message :

Il y a urgence !

Les politiques se sont trop longtemps défaussés sur les juges, comme le montre l'interminable feuilleton Baby-Loup, désormais entre les mains de la justice européenne. "Marianne" publie un appel d'intellectuels, de politiques et d'acteurs de la société civile. Pour renouer avec la tradition républicaine et en finir avec trente ans de démissions. Un appel que vous pouvez vous aussi signer sur la plateforme Change.org:

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/aux-citoyens-et-aux-responsables-politiques-la%C3%AFcit%C3%A9-il-est-temps-de-se-ressaisir


Marianne a écrit:
Laïcité : il est temps de se ressaisir !

Jeudi 26 Juin 2014

Hommes et femmes d'horizons philosophiques, politiques et professionnels différents, nous sommes inquiets de voir à quel point, face à l'action engagée par diverses mouvances religieuses et politico-religieuses pour attenter à la laïcité républicaine, la réponse politique demeure faible. Pour notre part, récusant autant ceux qui exploitent la défiance générale pour accentuer la fracture sociale et identitaire, que ceux qui rejettent toute analyse critique du multiculturalisme dans le camp des « réactionnaires » ou des « intolérants », notre démarche vise à défendre et faire vivre la laïcité sans blesser mais dans la clarté et la fermeté, à trouver des solutions sans heurter mais sans faillir.

La laïcité — qui refuse les aspects politiques des religions et laisse à ces dernières toute liberté dans la vie sociale sous régime de droit commun — est globalement vécue dans notre pays comme une « tradition moderne », ce qui est parfois difficile à décrypter pour ceux venus d'ailleurs. Or aujourd'hui, la laïcité comme principe politique, code de vie collective et force morale, est remise en question par divers mouvances et groupes religieux qui rejettent « la démocratie des mécréants », la suprématie du droit civil sur les textes, à leurs yeux sacrés, avec un usage maîtrisé des radios communautaires et d'internet. Dans cet espace ainsi ouvert se rejoignent radicaux et orthodoxes issus des trois religions monothéistes pour exploiter à leur profit la crise ambiante, remettant notamment en cause les acquis du long combat pour l’égalité des sexes que l’on croyait clos et qui, à notre grande surprise, est à reprendre.

Notre propos n'est pas de nier l'existence d'une diversité ethnique, religieuse, culturelle ou autres, encore moins de réfuter le droit d'appartenir à telle ou telle communauté à la condition, toutefois, que celle-ci ne verse pas dans le communautarisme et reste ouverte sur l'extérieur, qu'elle facilite le va-et-vient en pensées et en individus entre le dedans et le dehors. Mais plus encore à la condition que, sachant indivisible notre République de citoyens, chacun se reconnaisse dans un fonds commun en histoire, en droits, en valeurs et en normes dont la laïcité est l’une des plus éminentes. Pour autant la laïcité n'est pas un dogme, on a le droit de manifester des opinions anti-laïques, mais on n'a aucunement le droit de transgresser les lois laïques votées par le Parlement.

Or depuis une trentaine d'années, des mouvements se développent dans notre société qui semblent aller en sens inverse, du fait d'une immersion des peuples dans la mondialisation avec perte des repères, d'une circulation accentuée de populations poussées hors de leurs pays par la misère, les révolutions et les guerres théocratiques, fondamentalistes, interethniques et nationalistes. Ont ainsi surgi des exigences en matière de rituels vestimentaires, alimentaires, cultuels ou d'expression médiatique, qui sont loin de correspondre toujours aux demandes réelles de populations hétérogènes d'un point de vue économique et identitaire. Certains pays ont expérimenté sur ce terrain une attitude permissive, comme le Canada sous le couvert d'accommodements dits raisonnables, avant de reculer face aux incohérences des revendications et au risque d'un éclatement sociétal : tribunaux rabbiniques ou islamiques, jours fériés spécifiques à chaque religion, révision multiforme des programmes scolaires, pauses pour les prières sur les lieux de travail, formation au multiculturalisme de la police et des médecins, imposition de quotas pour certains recrutements et différents concours, etc. Ces accommodements s'imposent quelquefois au niveau mondial avec, depuis peu, l'autorisation du port du voile ou du turban sur les stades.

De plus en plus en France, le flou juridique en matière de laïcité, doublé de l'indécision politique, favorise au sein de nombreuses institutions publiques et privées des « accommodements » mal vécus par une grande partie des professionnels et des usagers. Face à ces confusions — qui alimentent les extrêmes — ce sont aujourd’hui bien souvent les décisions prises par des acteurs de la société civile, sans toujours le garant de la loi, qui montrent courageusement la voie à suivre. Ce fut ainsi le cas pour la crèche Baby-Loup comme pour l'entreprise Paprec, en Seine-Saint-Denis, qui s’est dotée d’une charte de la laïcité, acceptée à l'unanimité des 800 représentants de ses 4 000 salariés, pour imposer un devoir de neutralité sur le lieu de travail où coexistent des employés de 52 nationalités.

Pour accueillir l'altérité, un pays se doit d'être solide sur ses pieds, confiant dans ses fondations, tout en étant capable, par ses structures d'accueil et en fonction de ses capacités, d'intégrer chacun sur la base de principes clairs expliqués et enseignés. Il appartient aux politiques et aux institutions de transmettre cette laïcité, qui reste par nature un formidable levier d'intégration puisqu'elle permet de rassembler tous les citoyens — et au-delà tous ceux qui vivent sur le territoire national —, quelles que soient leurs origines religieuses ou ethniques, qu’ils soient croyants ou non, sans la moindre distinction. Tous les citoyens et les responsables, quelle que soit leur sensibilité politique, sont concernés. Or nombre d'entre eux ne réagissent plus sur ce terrain, quand d'autres l'instrumentalisent d'un point de vue idéologique. Entre autres raisons, les résultats des dernières élections municipales et européennes ont durement sanctionné ce délaissement de nos valeurs par nombre de ceux qui avaient à les faire vivre. Ainsi de la laïcité. Il est grand temps de se ressaisir !

Voir: http://www.marianne.net/Laicite-il-est-temps-de-se-ressaisir-_a239732.html ou http://www.laicite-republique.org/laicite-il-est-temps-de-se.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 02:47

Libellule a écrit:




A question simple réponse rapide ici.
Si vous ne le saviez pas autant vous éclairer.
http://m.rue89.nouvelobs.com/node/257284

Quant à la thèse reprise ç' est bien celle évoquée pour la première fois par Gérard Brazon dont le profil politique ne laisse aucun doute sur ses sympathies.

Effectivement je n 'arrive plus à mettre la main sur la vidéo. Je cherche.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 02:48

tonton christobal a écrit:
http://actu.orange.fr/france/30-des-collegiens-ne-sont-pas-charlie-des-disparites-en-fonction-des-ecoles-afp-s_CNT000000e7L6d.html

alors s'ils ne sont pas "charlie" il va être nécessaire de les rééduquer...

C'est de la faute à la "marinade"... c'est elle qui a fait un massacre à "charlie hebdo"... a coupé la tête du brave patron qui contrariait un "pov travailleur", qui a trucidé quatre ou cinq personnes qui se trouvaient dans le magasin juif... la marinade c'est le danger !

En bref les massacres qui se passent en France, en Espagne, En Angleterre... et au proche orient sont à imputer à la droite "facho réac franchouillarde" néfaste à l'épanouissement de la politique mondiale visionnaire de flanbi !

Donc voyons si avec un peu de chance et l'aide de la justice indépendante nous ne pourrions pas interdire le FN... in fine c'est le but de l'opération !


Surtout interdire les identitaires,
mais pas l 'extrême gauche qui détruit régulièrement le centre de Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 03:50

Pas les interdire, juste les identifier. Informer quoi.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 05:19

Les identifier pourquoi faire ? un peu d'agitation comme lors des campagnes électorales ?

A mon avis informer serait une idée intéressante... un peu de pub avant les élections juste pour obtenir l'effet inverse de celui recherché.

Les neuneus n'ont pas compris que leurs gesticulations stériles deviennent contre productives pour leurs idées.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 05:31

Informer.Juste informer.Sans s'agiter. Ni gesticuler.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Jeu 24 Sep 2015, 06:51

Je me demande parfois si les mots en langue française ont pour tout le monde le même sens.

Par exemple être libéral :
Emprunté au latin liberalis (« qui concerne la liberté, digne d’un homme libre, de bonne famille, bien élevé, honnête, noble, bon, généreux, bienveillant, libéral, copieux, abondant ») dérivé de liber (« homme libre »).
1.Qui aime à donner, qui se plaît à donner. Sois libéral dans tes offres, Isaac, et n’épargne pas ta bourse pour l’amour de ta fille ; …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
2.Qui est digne d’un homme libre. En ce sens, s’emploie surtout dans les locutions suivantes : Éducation libérale : Éducation propre à former l’esprit et le cœur.
Arts libéraux : Qui appartiennent plus particulièrement à l’esprit et où les facultés intellectuelles ont plus de part que les facultés physiques (par opposition aux « arts mécaniques »).

Pour certains c'est une insulte...

Identitaire :
Qui a trait à la spécificité d'un individu
Exemple :Né d’une prise de conscience identitaire de plus en plus précise, l’American Indian Movement (AIM) est créé à Minneapolis par Dennis Banks notamment. Il a pour vocation de protéger le droit des Indiens d’Amérique et d’améliorer leur situation. Il se fait surtout connaître lorsque ses initiateurs décident d’occuper l’île d’Alcatraz. À la veille de 1974, les membres du mouvement occuperont également Wounded knee, dans le Dakota du Sud. Cette action est lourde de symbole étant donné que la dernière bataille des Indiens contre les colons américains se déroula à Wounded knee, en 1890.

Nationaliste :
Ce nationalisme est une doctrine et une action politique qui visent à l'indépendance d'une nation lorsqu'elle est placée sous une domination étrangère. Le nationalisme peut aussi chercher à défendre une culture opprimée ou niée par un occupant ou dissoute au sein d'un ensemble plus vaste.
Le nationalisme s'appuie alors sur l'unité historique, culturelle, linguistique de la population (Voir Nation). Il est fondé sur le principe d'autodétermination des peuples ("droit des peuples à disposer d'eux-mêmes") avec pour conséquence la souveraineté populaire et l'indépendance de l'État sur un territoire national.

Si vous êtes à la fois identitaire, libéral et nationaliste votre cas est grave et relève des tribunaux... cette tyrannie du langage érigée en dogme par les bobos commence à devenir pesante.
Alors dénonçons donc les identitaires nationalistes ces salauds qui par exemple n'ont pas voulu devenir Allemands... lorsque l'on est dans la bêtise autant y aller fort !
itou pour les autres mots...

Comment peut on imaginer que des gens qui emploient des mots en en détournant le sens puisse avoir des idées cohérentes ?
Sachant que la réflexion doit précéder l'action on constate les dégâts en premier lieu chez les politiques qui pensent à l'envers, parlent en dépit du bon sens pour in fine agir de travers, ce qui somme toute est normal puisqu'ils sont intellectuellement et en permanence à coté du sujet.

Lorsque je donnais des cours il m'arrivait de dire : c'est parfait de faire 4 ou 5 ans de droit mais il ne faut pas en profiter pour ensuite durant 40 ans faire tout de travers !
Oraison funèbre à l'intention de ceux qui triturent la langue française pour en faire un charabia grand guignolesque destiné à atteindre des but politicards.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 01 Déc 2015, 02:20

A l'occasion des élections régionales saluons ce qui doit être vu comme un engagement de Valérie Pécresse, et ce même sans pour autant adhérer à toutes ses idées, et attendons la réponse de Claude Bartolone....

Il serait souhaitable qu'un engagement identique soit aussi pris par les conseils généraux et les municipalités, de gauche comme de droite....


http://actu.orange.fr/politique/regionales/pecresse-lr-contre-toute-subvention-de-la-region-sans-laicite-afp_CNT000000fXpkL.html a écrit:
AFP 30-11-2015 - 12:23
Pécresse (LR) contre toute subvention de la Région sans laïcité

Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains aux régionales en Ile-de-France, a affirmé lundi qu'en cas de victoire elle ferait signer une charte conditionnant toute subvention de la Région au respect de la laïcité.

Dans une interview au Figaro, Mme Pécresse affirme qu'elle sera "intransigeante". "Tous ceux qui prétendent à une subvention signeront une charte par laquelle ils s'engagent à respecter les lois et valeurs de la République et au premier rang desquelles la laïcité et l'égalité hommes-femmes", dit-elle.

"Toute entorse conduira à la suppression de la subvention", ajoute la candidate qui, interrogée sur la radicalisation des banlieues, affirme qu'elle "n'acceptera ni angélisme, ni lâcheté face aux dérives communautaristes qui défient la République".
Source: http://actu.orange.fr/politique/regionales/pecresse-lr-contre-toute-subvention-de-la-region-sans-laicite-afp_CNT000000fXpkL.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 14:41

Il semble que suite aux tragiques attentats du 13 novembre, les candidats et élus LR aient décidé de jouer désormais la carte de la Laïcité, un principe qui fut longtemps l'apanage de la seule gauche...

Rappelons qu'à Fontenay un "arbre de la Laïcité" qui devait être planté par le maire Jean-François Voguet dans le parc des carrières le 9 décembre 2014, journée de la Laïcité,  s'est transformé, on ne cherchera pas à savoir pourquoi, en "arbre de la paix et de la tolérance"... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2006-une-certaine-idee-de-la-laicite-est-attaquee-sur-tous-les-fronts#65409

Rappelons aussi que certainement pour les mêmes raisons, l'hommage aux victimes du 13 novembre organisé par la municipalité fut bien timoré au regard de ce qui s'est fait dans d'autres villes...



"L'octroi de subventions et la mise à disposition de salles à Angers (Maine-et-Loire) seront soumis dès 2016 à la signature d'une charte sur la laïcité, a décidé le sénateur-maire Christophe Béchu (Les Républicains).

La mesure a été adoptée lundi soir par le conseil municipal à l'unanimité moins trois abstentions, dans le cadre d'un «Pacte républicain». Ce texte, qui associe des mesures de sécurité et de prévention, est destiné à compléter à l'échelle locale les dispositions liées à l'état d'urgence décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre par François Hollande."




http://www.leparisien.fr/societe/angers-pas-de-subventions-sans-le-respect-d-une-charte-sur-la-laicite-01-12-2015-5330771.php a écrit:
Angers : pas de subventions sans le respect d'une charte sur la laïcité
01 Déc. 2015, 21h53 | MAJ : 01 Déc. 2015, 22h23

L'octroi de subventions et la mise à disposition de salles à Angers (Maine-et-Loire) seront soumis dès 2016 à la signature d'une charte sur la laïcité, a décidé le sénateur-maire Christophe Béchu (Les Républicains).

La mesure a été adoptée lundi soir par le conseil municipal à l'unanimité moins trois abstentions, dans le cadre d'un «Pacte républicain». Ce texte, qui associe des mesures de sécurité et de prévention, est destiné à compléter à l'échelle locale les dispositions liées à l'état d'urgence décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre par François Hollande.

«Il faut que la frontière entre la République, la laïcité et le communautarisme soit absolument infranchissable», justifie Christophe Béchu.

La charte, dont la rédaction fera appel à différents partenaires sociaux, entend s'adresser «tout autant aux agents qu'aux usagers du service public pour leur rappeler le sens, le contenu et la portée du principe de laïcité», indique la délibération votée par la municipalité angevine.



Améliorer la collaboration entre les polices municipale et nationale

«L'octroi de subventions et la mise à disposition des salles» seront dès le mois prochain conditionnés à la signature de cette charte et une clause d'engagement sur la laïcité sera intégrée «à chacune des conventions d'objectifs et de moyens de la collectivité», précise le sénateur-maire.

Outre cette mesure, le «Pacte républicain» d'Angers prévoit entre autre d'améliorer les collaborations et communications entre police municipale et police nationale, en permettant à cette dernière d'accéder «en temps réel» aux images du système de vidéo-protection mis en place par la Ville.

Ce pacte attribue aussi des missions de suivi des phénomènes de radicalisation au Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, lequel regroupe représentants de l'État, de la justice, des bailleurs sociaux, de la vie associative, de l'éducation et des élus de proximité.
Source: http://www.leparisien.fr/societe/angers-pas-de-subventions-sans-le-respect-d-une-charte-sur-la-laicite-01-12-2015-5330771.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 18:29

Le problème est surtout que le concept assez simple de la laïcité a été transformé au fil de son histoire en chasse à la calotte à l'origine pour dans un but politique finir en lambeaux et totalement perverti par la recherche d'un résultat aux élections...
Nous en dégustons les conséquences.

Pour ce qu'il en est d'admettre comme vérité première que la laïcité aurait été mieux défendue ou respectée par la gauche, c'est une affirmation que je suis assez peu disposé à graver dans le marbre.

Dans le même ordre de grands principes républicains nous remplaçons la méritocratie par la discrimination positive ( la négative elle est condamnée)
Que dire de celui qui ne bénéficiant pas de la "discrimination positive" va à juste titre s'estimé à mérite égal injustement pénalisé ?

Juste pendant de la laïcité on attend d'une république que l'on souhaite irréprochable un apolitisme dans son fonctionnement... vaste programme !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 19:17

La discrimination... C'est le mot valise à la mode alors que précisément la république se doit d'être une et indivisible (voir lien dont la vertu pédagogique est indéniable y compris pour les adultes réfractaires à cette idée) 
http://www.education.gouv.fr/cid73734/au-bo-du-12-septembre-2013-charte-de-la-laicite-a-l-ecole-apprentissage-et-actions-educatives.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 19:32

Le message de a. Nonymous du Sujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir ! Aujourd'hui à 03:41 recadre une fois encore tres bien la question.
Des interrogations sont formulées, qui donnera les réponses?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 20:11

tonton christobal a écrit:
Les identifier pourquoi faire ? un peu d'agitation comme lors des campagnes électorales ?

A mon avis informer serait une idée intéressante... un peu de pub avant les élections juste pour obtenir l'effet inverse de celui recherché.

Les neuneus n'ont pas compris que leurs gesticulations stériles deviennent contre productives pour leurs idées.


Googliser (ou tester un autre moteur de recherches) : la sagesse des foules pdf
Qu'en pensez-vous, tonton ? 286 000 choix (de lien) possibles selon google, il y a quelques minutes.

Pour débuter, on peut commencer par Wikipedia, en général assez sûr (mais rien n'est jamais garanti si modif. récente)
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Sagesse_des_foules
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sagesse_des_foules


Dernière édition par salamandre le Jeu 03 Déc 2015, 04:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 20:15

??? Question Question Question Mad Evil or Very Mad Crying or Very sad

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 20:22

En langue universelle, peut être ? « La sagesse des foules » The Wisdom of crowds, James ...
Encore 23800 résultats


Dernière édition par salamandre le Jeu 03 Déc 2015, 04:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 20:35

Un décryptage peut-être ici?
http://www.nonfiction.fr/article-6517-la_paresse_cognitive_contre_la_sagesse_des_foules.htm

Je lis souvent ici qu'il ne faudrait pas passer par la case philosophie pour mieux comprendre le monde tel qu'il est et non tel qu'on le décrit par le bien et le mal (valeurs subjectives selon le point de vue que l'on prend). La laîcité à la française tient sa force qu'elle est adossée à une solide démocratie , une indivisibilité de sa république et de symboles forts contenus dans sa devise. Plus la foule s'y reconnait, moins les sachants qui voudraient en changer les règles pour des causes identitaires ou discriminatoires n'auront de rôles à jouer. Des problèmes d'éducation se posent, et des abandons du vivre ensemble perturbent le bon fonctionnement de tout cela, ce n'est pas pour autant qu'il faut laisser trop de place aux discours guerriers ; notre civilisation tient sa force de sa capacité à réfléchir et à rester debout à chaque coup de butoir qui ne cessent de marquer notre histoire depuis des siècles. Défendre nos valeurs ce n'est pas accepter la fatalité. C'est résister, insister et persister à lever tous les étendards de la Liberte de la Fraternité et de l'Egalité dans notre beau pays.

Un mini extrait La confiance qui fonde le lien social constitue la matière première de notre démocratie : un monde de la suspicion ou de la vérification permanentes ne serait pas tenable, or c’est celui qui tend chez nous à s’imposer, si l’on en croit des enquêtes d’opinion sur l’optimisme ou le pessimisme de nos compatriotes, qui expriment une sinistrose nationale pire qu’au Nigéria, ou en Irak ! Cette tendance paranoïaque à préférer le soupçon, indicateur apparent d’intelligence ou du beau rôle, empoisonne notre espace public en y propageant les rumeurs inquiétantes qui alimentent le fameux "principe de précaution" (au nom duquel on interdit les O.G.M., l’usage de l’eau de Javel ou le passage au-dessus des habitations de lignes à haute tension...).


La foule est moins inquiète que cela de mon point de vue, mais il ne faut jamais oublier que cette contradiction est nécessaire pour construire un avenir qui tienne la route au delà des bons sentiments. La crise est diverses (sociale, environnementale, financière) se contenter de le dire ne suffit pas, il faut porter les solutions.


Supprimer les subventions ici plutôt qu'ailleurs? Pour faire sauter des garde-fous (à prendre au sens premier du terme)? 
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 21:11

Ce n'est pas si loin des questions de fond sur la démocratie : délégation des pouvoirs par le peuple à ses représentants élus, pour 4, 5 ou 6 ans ? démocratie participative ? démocratie délibérative ? suffrage universel où 1 être humain = 1 voix lors de l'élection ; mais à quel âge la majorité électorale ? Quels garde-fous (ou contre-pouvoirs) aux pouvoirs des élus ? Relisons Montesquieu
http://la-philosophie.com/citations-de-montesquieu
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 02 Déc 2015, 21:53

Dans le domaine de la "foule" je connais un adage qui a un énorme défaut : il se vérifie régulièrement  à travers le temps et touche tous les sujets... ce qui laisse peu de place aux échanges stériles pour amateurs et gourmets fanas de bricolages d'arrières trains de mouches.

[i]En matière de foule les conneries s'additionnent et les intelligences se divisent...

[/i]
Théorie constatée, appliquée, enseignée et rabâchée dans toutes les structures ayant à connaitre voire à traiter les problèmes de manifestations...

Pour le reste je laisse les débats philosophiques infructueux à ceux qui veulent les mener.
Pour les aspects technique, ceux qui en parlent le mieux sont ceux qui les connaissent le moins... et surtout qui en bons théoriciens ne sont pas amenés à traiter le dossier dans le monde réel... ce qu'ils ne souhaitent d'ailleurs pas et reste tout compte fait préférable pour la bonne marche souhaitée de la société.

Belle divagation sur un sujet embarrassant pour nos élites qui grâce à une diversion dérive vers le n'importe quoi et sera totalement brouillé...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 12 Jan 2016, 09:24

Encore une fois Elisabeth Badinter ose remettre certaines pendules à l'heure....


"Il faut s'accrocher et il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe, qui a été pendant pas mal d'années le stop absolu, l'interdiction de parler et presque la suspicion sur la laïcité. A partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses."

"On ferme le bec de toute discussion sur l'islam en particulier ou d'autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : 'Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !' Et c'est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu'on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C'est la meilleure arme qu'on pouvait trouver à l'égard des gens de bonne foi.""



http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-il-ne-faut-pas-avoir-peur-se-faire-traiter-islamophobe-100239221.html a écrit:
Elisabeth Badinter : "Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe"
Mercredi 06 Janvier 2016 à 10:10

Un an après l'attentat contre "Charlie Hebdo", la philosophe appelle à ne pas se laisser bâillonner par le politiquement correct lorsqu'il s'agit de défendre la laïcité.

Un an moins un jour après l'attentat contre Charlie Hebdo, l'équipe du journal satirique avait carte blanche ce mercredi 6 janvier dans la matinale de France Inter, et a notamment fait le choix d'inviter Elisabeth Badinter. L'occasion pour la philosophe de se lancer dans un vibrant plaidoyer pour la laïcité. "C'est affreux à dire, les évènements de novembre ont donné au peuple français une espèce de retour à l'importance de la laïcité", analyse-t-elle. "Je pense que c'est une valeur qu'on nous envie beaucoup dans d'autres pays qui ne l'ont pas, notamment en Angleterre."

Avant d'appeler, toujours en parlant de la laïcité, à ne pas craindre de la défendre coûte que coûte, quitte à déranger : "Il faut s'accrocher et il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe, qui a été pendant pas mal d'années le stop absolu, l'interdiction de parler et presque la suspicion sur la laïcité. A partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses."

Invitée un peu plus tard à préciser ses propos, Elisabeth Badinter assume : "On ferme le bec de toute discussion sur l'islam en particulier ou d'autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : 'Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !' Et c'est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu'on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C'est la meilleure arme qu'on pouvait trouver à l'égard des gens de bonne foi."

Certes, Elisabeth Badinter appelle "évidemment" à "combattre au maximum le racisme, l'antisémitisme, le racisme anti-musulman, etc". Mais elle persiste et signe sur l'islamophobie : "Je me suis aperçue depuis quelques années que c'est la phrase clé qui arrête tout et je veux pouvoir, comme beaucoup d'autres, discuter d'une religion, de toutes les religions. Donc je ne veux pas qu'on me ferme la bouche avec ça."

Interrogée sur la récupération de la laïcité par le Front national, Elisabeth Badinter pointe surtout le manque de courage des adversaires politiques de l'extrême droite. "Marine Le Pen a été très maligne et je pense la gauche ne l'a pas été du tout, pour des raisons probablement idéologiques", accuse-t-elle. "C'est vrai que c'est gênant. Pour autant, il n'y a pas de raison de se taire et de changer de discours." En février dernier déjà, dans une interview à Marianne, Elisabeth Badinter se montrait très dure avec la gauche sur le sujet : "La laïcité, devenue synonyme d’islamophobie, a été abandonnée à Marine Le Pen. Cela, je ne le pardonne pas à la gauche."
Source: http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-il-ne-faut-pas-avoir-peur-se-faire-traiter-islamophobe-100239221.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 12 Jan 2016, 19:05

a.nonymous a écrit:
Encore une fois Elisabeth Badinter ose remettre certaines pendules à l'heure....


"Il faut s'accrocher et il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe, qui a été pendant pas mal d'années le stop absolu, l'interdiction de parler et presque la suspicion sur la laïcité. A partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses."

"On ferme le bec de toute discussion sur l'islam en particulier ou d'autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : 'Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !' Et c'est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu'on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C'est la meilleure arme qu'on pouvait trouver à l'égard des gens de bonne foi.""




Source: http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-il-ne-faut-pas-avoir-peur-se-faire-traiter-islamophobe-100239221.html

Même logique avec les problèmes concernant les délits sexuels dans les pays voisins... un de ces jours on va peut être découvrir que la France n'est pas épargnée...

Salauds de flics qui cachent la vérité (la diraient ils qu'ils seraient trainés devant les tribunaux et au minimum sanctionnés administrativement s'ils échappent à la sanction pénale) et hop un ou deux responsables (pas trop hauts tout de même que l'on ne touche pas au ministère) à mettre au tas pour enterrer le dossier.
Pas de statistiques ethniques surtout ne pas stigmatiser.
Sous peu il sera impossible d'établir un portrait robot de loubard. Pas de mention de couleur de peau, d'yeux ou de cheveux ça peut choquer, pas dire s'il est petit ou grand, gros ou maigre on stigmatise... et si on ne le trouve pas ce sera de la faute de devinez qui ?

Espérons que la stupidité a atteint les limites supportables et que le bon sens va reprendre le dessus. Les miracles existent enfin certains le disent...

On condamne celui qui sonne le tocsin et on ignore l'incendiaire.

Que penser des mesures prises contre les "écrivains et journalistes maudits" que l'on a retiré du paysage médiatique ?  ils ont bonne mine nos moralistes de salon.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 12 Jan 2016, 19:59

Le racisme de bonne foi n’est pas un concept nouveau ; de bonne foi on peut avoir peur de la couleur d’une peau ou d’un voisin qui potentiellement représente une autre identité que la sienne, au plan national. Cela dépend de la définition que précisément on donne ou veut donner à ce qu’est la nation. Faut-il en conclure que le mot « racisme » est toujours employé de  bonne foi, et que celui qui lance le premier l’épithète le perçoit de la même manière que de celui qui la subit ?
 
Sachant que chacun, in fine, appartient à un groupe historique ou ethnographique différent de celui de l’autre?

Comme si il devait y avoir un camp  vainqueur et un camp vaincu ou à vaincre. Les uns conscients de leur supériorité  ayant la volonté d’en user, et de la convertir en maintien d’avantages de divers ordres en refusant toute invasion. Que l’on peut dès lors décliner à loisir. Les invasions barbares, celle  des intrus qui sont sur place, invasions idéologiques,  morales ou religieuses (de l’autre religion). Du principe de l’invasion découle de bonne fois celle d’envahisseurs qui disputent le même espace que le sien.

En quoi consiste dès lors l’installation de la peur de l’autre (xenophobie)? Et bien chacun des  groupes en présence s’inquiète des comportements de l’autre, et chacun sélectionne un certain nombre de caractéristiques de l’autre, très différentes de ses caractéristiques à lui, et qu’il ressent comme choquantes, voire vulnérantes pour les dénoncer de bonne foi. De leur situation historique se dégage la dernière bonne foi de qui doit être le plus faible et qui doit rester le plus fort. Chacun prenant des mesures de protection contre ce trouble, cette image potentiellement menaçante.

Là où cela ne va plus c’est quand collectivement, la constatation de différences  se veut devenir  jugement de valeurs avec ses hiérarchies plus ou moins bien pensantes. On entre dans l’univers des « réactions », de manière négative ou très négative. Finie l’analyse impartiale l’un et l’autre groupe  pouvant se disculper d’être raciste de bonne foi.

Avec cet axiome qui s’impose toujours à la fin, il y en a toujours un qui est plus de bonne foi que l’autre. Et tandis que chacun criera qu’il ne fait que noter des vérités, la réalité qu’il y a derrière le terme  raciste ou xenophobe  s’effacera pour laisser s'exprimer un groupe humain gêné par un autre groupe humain, chacun finissant par réagir plus fort que l’autre.

Cette histoire s’inscrit à la verticale du temps, et de l’espace et par période se synchronise, c’est-à-dire qu’elle se produit de façon plus ou moins simultanée dans maint pays de la planète du fait de circonstances historiques  selon une occurrence aléatoire mais régulière.

Cela fait des mois sur ce forum que je dis et répète que le terme de raciste ou de xenophobe n’est qu’un terme relatif. Le tour de passe-passe pourtant se répand ; il est de le faire prendre pour un terme absolu. L’objectif de cette supercherie de masse étant de nous conduire au résultat toujours cherché en matière de terrorisme intellectuel : mettre en face d’une catégorie de suspects, de coupables présumés qui peuvent s’appeler légion, une catégorie accusatrice : les « antiracistes » qui décréteront de « racisme » tous ceux à qui ils en ont. Il y a donc des groupes et des personnes qui seront toujours partout et quoi qu’ils fassent antiracistes, et à l’inverse, les groupes et les personnes qu’ils désignent seront réputés racistes.

Tant que l’on prendra comme postulat que le terme « raciste » est un terme péjoratif global il ne peut en être autrement l’antiracisme des insecure invaders, des immigrés, peut se dire racisme inversé. Avec ce côté déroutant qu’on peut le qualifier dès lors de mauvaise foi, au regard du raciste de bonne foi puisque l'antiracisme commettrait l'erreur de nier -de mauvaise foi donc-  l’antériorité dans l’occupation des lieux, comme on dit en Droit.

Alors oui, l'insécurité trouve une partie de son essence dans la présence de ces envahisseurs ; mais d'une partie seulement, et comme dans le même temps "on" vous parlera - sous couvert de la bonne foi révélée - du camp des idéologues  désireux de contraindre leurs compatriotes français à faire place aux nouveaux occupants, et à faire que ces nouveaux occupants jouissent de tous les droits et prérogatives dont jouissent les Français, ces "on" n'ont plus qu’à déclarer qu’ils sont menacés par un grave danger : le racisme. "on" pouvant en conclure que le racisme est "le bien" exprimé de bonne foi, et l'anti racisme le mal, exprimé de mauvaise foi.

Tant pis si le racisme selon l’époque se voit décliné en « anti juif, anti islam, anti magrébin, anti syrien, anti roms, etc » tant que les Français se sentent prêts à se mobiliser contre ces fantômes qui les hantent depuis un siècle au moins à tour de rôles, en le faisant de bonne foi. Cette bonne foi s'appelant depuis 1905 la défense de la laïcité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 12 Jan 2016, 20:57

Toutes ces élucubrations à rallonges pour justifier l'injustifiable et expliquer que les vérités voire de simple avis sont interdits par le politiquement convenable.

Lors d'une intervention Bernard Tapie en parlant d'un joueur de son équipe de foot disait :
"il est con !"  du nanard sévèrement burné pur jus et dans le texte. (Monsieur Nanard ex ministre et élu national...)

Aussitôt le journaliste lui saute dessus : "vous dites qu'il est con car il est noir!"

Réponse du nanard :
"je dis qu'il est con parce qu'il est con ça n'a rien à voir avec la couleur. Je connais aussi des cons blancs..."

A l'époque nanard ne s'était pas retrouvé une fois de plus au tribunal... maintenant...  

A titre personnel je n'ai pas d'avis sur l'intelligence du joueur je cite cette affaire car elle est emblématique de l'état d'esprit d'une époque.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mar 12 Jan 2016, 23:21

Elisabeth Badinter a écrit:
"Il faut s'accrocher et il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe, qui a été pendant pas mal d'années le stop absolu, l'interdiction de parler et presque la suspicion sur la laïcité. A partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses."

"On ferme le bec de toute discussion sur l'islam en particulier ou d'autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : 'Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !' Et c'est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu'on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C'est la meilleure arme qu'on pouvait trouver à l'égard des gens de bonne foi.""


Si nécessaire un exemple local déjà cité allant dans le sens de ce qu'a déclaré Elisabeth Badinter....

En 2011 alors que le Ramadan tombe  au mois d'août, le maire de Fontenay Jean-François Voguet refuse que les enfants des centres de vacances soient confiés à des animateurs ne s'alimentant pas et ne s'hydratant pas entre le lever et le coucher du soleil... Cette mesure prise au nom du principe de précaution et visant à protéger les enfants mais aussi à protéger juridiquement le maire et la municipalité en cas d'accident est parfaitement justifiée...

En réponse certains montent immédiatement aux créneaux en affirmant que le maire est islamophobe...

Cette accusation était bien sûr totalement infondée comme l'ont prouvé et le prouvent encore les initiatives du maire en faveur de la communauté musulmane:  bail antiphéotique pour la mosquée du Val, prêt de la mairie annexe des Alouettes, prêts de gymnases pour l'Aïd, ... Précisons que les initiatives du maire ne se limitent pas à la seule communauté musulmane, les autres communautés religieuses ne sont pas en reste...

Il n'empêche que le mal est fait et qu'aujourd'hui encore il suffit de faire une recherche Google avec comme mots clé "voguet islamophobe" pour mesurer l'ampleur des dégâts puisque une telle recherche retourne encore aujourd'hui 211 résultats...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 13 Jan 2016, 01:30

Conclusion les lanceurs de rumeurs laissent des traces... Sad
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 13 Jan 2016, 02:41

Pour le coup il ne s'agissait pas d'une rumeur - bruit qui se répand dans le public, dont l'origine est inconnue ou incertaine et la véracité douteuse - mais d'une offensive politique visant à obtenir le soutien d'une communauté et à décrédibiliser le maire et la municipalité et ce avec l'aide du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF)...

J'ajouterais que dès que cette affaire a éclaté j'ai personnellement exprimé mon soutien en tant que citoyen au maire et à la municipalité... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t378-jeune-du-ramadan-soutenons-la-municpalite-de-fontenay


« J'ai discuté avec deux animateurs qui ont été contraints de rompre le jeûne sous peine de licenciement. Un autre jeune m'a appris qu'on lui avait demandé, lors d'un entretien d'embauche, s'il comptait faire le ramadan. Répondant par l'affirmative, il n'a pas été retenu », s'insurge Abdelkader Lakhal. Ce responsable associatif, ancien directeur de centre pour la ville, a donc alerté le CCIF, adressé un courrier au maire, Jean-François Voguet (PC), et tente de mobiliser les jeunes qui ont été confrontés « au caractère discriminatoire de ces agissements ».


http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/interdite-de-ramadan-elle-porte-plainte-contre-la-mairie-07-09-2011-1595780.php a écrit:
Interdite de ramadan, elle porte plainte contre la mairie
Le Parisien | 07 Sept. 2011, 07h00

La pratique du jeûne au cours du ramadan — du 1er au 29 août cette année — est-elle compatible avec l'encadrement d'un centre de vacances? Pour la mairie communiste de Fontenay, c'est non. Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) a été saisi et une plainte vient d'être déposée par une animatrice auprès de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité) (lire ci-contre le témoignage de la plaignante).

« Nous avons eu une réunion en mai pour préparer les colonies. Le directeur de la caisse des écoles, Gilles Martin, et l'élue à la jeunesse, Martine Antoine, nous ont signifié l'interdiction d'embaucher des personnes pratiquant le ramadan, relate un directeur de centre de vacances. Ils ont expliqué que l'animateur ne pourrait pas être à 100% de ses capacités avec les enfants, d'où un problème de sécurité. Ils ont aussi mis en avant la notion d'exemplarité : si l'adulte ne mange pas, pourquoi les enfants mangeraient-ils? Tout s'est fait de façon informelle mais les consignes étaient claires. »

« J'ai discuté avec deux animateurs qui ont été contraints de rompre le jeûne sous peine de licenciement. Un autre jeune m'a appris qu'on lui avait demandé, lors d'un entretien d'embauche, s'il comptait faire le ramadan. Répondant par l'affirmative, il n'a pas été retenu », s'insurge Abdelkader Lakhal. Ce responsable associatif, ancien directeur de centre pour la ville, a donc alerté le CCIF, adressé un courrier au maire, Jean-François Voguet (PC), et tente de mobiliser les jeunes qui ont été confrontés « au caractère discriminatoire de ces agissements ».

D'aucuns notent un durcissement de la politique locale à l'encontre des musulmans pratiquants. Ils rappellent qu'en décembre, la ville avait déjà refusé aux parents qui le réclamaient, l'élaboration d'un menu sans viande dans les cantines. Parmi eux, des familles musulmanes demandaient à ce que la viande non halal ne soit pas servie à leur enfant.

Du côté de la mairie, on assume des consignes qualifiées de « respect strict de la laïcité ». « Il n'y a pas eu de polémique durant l'été, défend Martine Antoine, adjointe au maire PC chargée de la jeunesse. La question a été abordée dès le mois de mai. Nous n'avons absolument pas recruté en fonction de critères religieux. L'équipe d'animateurs est composée de confessions diverses, ce qui prouve que ça n'a pas influencé notre sélection de candidats. Mais nous avons prévenu tout le monde que nous estimons la pratique du ramadan incompatible avec l'encadrement d'un séjour. Les animateurs étaient libres de travailler dans nos centres sans faire le ramadan ou de ne pas partir en août. Il est de toute façon incompatible avec l'organisation de proposer des repas en pleine nuit aux animateurs qui feraient le ramadan. Et le repas est aussi un temps pédagogique. Il est important qu'animateurs et enfants le partagent. » Et certains élus PC de confier qu'ils estiment difficiles physiquement de « s'occuper d'enfants toute la journée sans manger ».
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/interdite-de-ramadan-elle-porte-plainte-contre-la-mairie-07-09-2011-1595780.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 13 Jan 2016, 02:48

Une offensive politique erronée n'est pas une rumeur. Une veracité douteuse, alors. On note, on note. Y compris les redites. On en est à 212... Sad


Dernière édition par Libellule le Mer 13 Jan 2016, 03:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 13 Jan 2016, 03:01

Libellule a écrit:
Une offensive politique erronée n'est pas une rumeur. Une veracité douteuse, alors. On note, on note.


A l'heure où certains au nom d'une religion n'hésitent plus à attaquer terrasses de café, salle de spectacle, commissariat, voir simple citoyen de confession différente comme hier à Marseilles, votre réponse venant d'un élu me parait encore une fois et sur un sujet aussi grave bien légère pour ne pas dire inappropriée...

Vous aimez polémiquer, vous aimez troller sur ce forum, ça peut se comprendre mais pour le faire sur un sujet aussi sérieux il faut vraiment n'avoir rien compris à la gravité de la situation actuelle...

Et pour ce qui est des redites, l'agression antisémite hier à Marseille, la dizaine de morts aujourd'hui à Istanbul n'en sont pas... Ce sont juste de nouvelles occurrences mais avec les mêmes motivations de faits que certains se refusent à admettre depuis des lustres...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 13 Jan 2016, 04:13

Au nom d' une religion dont ils ont détourné le sens. Alors de votre côté ne vous détournez plus du sujet. La laïcité mérite effectivement de se resaisir. Sans troll ... Qui serait repris encore plus de 200 fois. C'est vous qui l'affirmez. Pas moi de même que vous avez voulu ouvrir la boite du racisme de bonne foi. Pandore ou pas ?
A+
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 20 Jan 2016, 11:52

Le premier ministre  Manuel Valls remet les pendules à l'heure en prenant la défense d'Elisabeth Badinter attaquée par les responsables de l'Observatoire de la Laïcité...


"Manuel Valls a affirmé lundi soir quelle était la ligne du gouvernement. Le premier ministre juge qu’en s’opposant à l’interprétation combative, voire « islamophobe », d’Elisabeth Badinter, l’Observatoire de la laïcité « dénature » le concept :

« [Nicolas Cadène], un collaborateur d’une organisation de la République, ne peut pas s’en prendre à une philosophe comme Elisabeth Badinter ; pas parce qu’elle est philosophe ni parce qu’elle s’appelle Elisabeth Badinter, mais à partir de ses propos : c’est une défense intransigeante — que je partage d’ailleurs — de la laïcité dans bien des domaines. Et ça, ça doit être rappelé à chacun. »"



http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/19/quel-debat-autour-de-la-laicite_4850049_4355770.html a écrit:
Quel débat autour de la laïcité ?

Le Monde.fr | 19.01.2016 à 20h54 | Par Samuel Laurent et Elvire Camus

Que renferme le concept de laïcité ? Le premier ministre, Manuel Valls, a sévèrement critiqué, lundi 18 janvier, lors d’une conférence des Amis du Conseil représentatif des institutions juives de France, les responsables de l’Observatoire de la laïcité – organisme rattaché à Matignon –, estimant que cette instance « ne peut dénaturer » les principes qu’elle doit défendre. Le rapporteur général de cet observatoire, Nicolas Cadène, s’en était pris à la philosophe Elisabeth Badinter, qui avait affirmé sur France Inter début janvier qu’il ne fallait pas avoir peur de se faire taxer d’islamophobe pour défendre la laïcité :

   « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe. A partir du moment où les gens auront compris que c’est une arme contre la laïcité, peut-être [qu’] ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses. »

A cette intervention, Nicolas Cadène avait répondu par un tweet : « Quand un travail de pédagogie de trois ans sur la laïcité est détruit par une interview à France Inter d’une personne. A quand un vrai débat clair ?

Son message lui avait valu une vive riposte des opposants à la ligne qu’il défend avec le président de l’Observatoire, l’ancien ministre socialiste Jean-Louis Bianco, tous deux accusés par leurs détracteurs de « repli communautariste au détriment de l’esprit d’une véritable République laïque ». Mais comment expliquer qu’il existe une rivalité entre deux parties qui se réclament pourtant d’un même concept ? Quelle est cette « ligne » défendue par l’Observatoire de la laïcité et celle défendue, à l’inverse, par le gouvernement ? Enfin, existe-t-il une définition de la laïcité ?



   Que dit la loi ?

Souvent associée à la seule loi de 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat, la laïcité s’est progressivement établie en France. Ainsi, le site vie-publique créé par La Documentation française rappelle que c’est la Révolution française qui a « posé les bases de la liberté religieuse et de la séparation entre l’Etat et l’Eglise ».

1789. Selon l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »

1791. La Constitution confère « la liberté à tout homme […] d’exercer le culte religieux auquel il est attaché ».

1881-1882. L’école « publique, gratuite, laïque et obligatoire » est créée par les lois Jules Ferry.

1905. La loi de séparation des Eglises et de l’Etat établit dans son article 1 que « la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes […] dans l’intérêt de l’ordre public. » L’article 2 prévoit que « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».



   Un concept aux règles variables

Depuis, d’autres textes sont venus préciser le concept, notamment son application à l’école et dans l’espace public. Ces lois émanent du débat public autour de la question des signes religieux dits « ostentatoires » que l’on est autorisé ou non à porter en fonction des lieux ou des cas.

L’école. Depuis la loi de 2004, le port de signes religieux « ostentatoires » est interdit à l’école publique (maternelle, primaire, collège, lycée). Plus précisément, « dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit ». La jurisprudence de cette loi, conçue avant tout pour répondre au problème du port du voile islamique par des élèves, a quelque peu précisé la notion d’« ostensible » : un médaillon arborant une croix chrétienne, un croissant musulman ou une étoile juive est toléré, mais pas un voile, ni une kippa, ni une grande croix portée sur les vêtements. On parle évidemment ici de l’école publique, non des établissements privés, où ces règles peuvent varier.

La fonction publique. Autre cas distinct, celui des agents et des bâtiments publics. Concernant les fonctionnaires, une charte de la laïcité mise en place en 2006 requiert de tout agent public un « devoir strict de neutralité religieuse ». Il leur est donc interdit non seulement toute forme de prosélytisme, mais aussi de manifester de façon ostensible une appartenance religieuse par le port d’un signe distinctif (là encore, crucifix, kippa ou voile, par exemple).

L’espace public (la rue, un musée, le métro, un supermarché…). Ici, c’est encore un autre texte qui s’applique : la loi de 2010 qui proscrit la dissimilation du visage. Prévu avant tout pour répondre au port du niqab (voile islamique recouvrant le visage à l’exception des yeux), ce texte interdit donc d’arborer tout vêtement dissimulant le visage, qu’il s’agisse d’un voile ou d’une cagoule de ski. Elle prévoit des exceptions pour certains cas (carnaval et autres manifestations culturelles, pratiques sportives impliquant un masque comme le ski…).

Le travail. La législation est plus complexe. L’affaire « Baby Loup », du nom d’une crèche, dont une employée avait été licenciée pour avoir porté le voile malgré un règlement intérieur le prohibant, a montré les fluctuations de la justice sur ces questions – il a fallu quatre années et de nombreux revirements avant que ce licenciement soit jugé légal –, et posé quelques principes. Plusieurs notions s’opposent : d’une part le principe de liberté de religion et de liberté vestimentaire ; ensuite le principe général de laïcité ; enfin le droit pour l’employeur d’imposer un règlement intérieur, et les limites de celui-ci.

Tout dépend donc de ce règlement et de ce qu’il autorise ou non ; mais aussi d’autres facteurs : l’entreprise est-elle gestionnaire d’un service public, et donc tenue au principe de neutralité ? Le salarié est-il en contact avec la clientèle ? Dans le privé, en effet, la nature de la tâche à accomplir par un salarié peut justifier une restriction de ses droits individuels (par exemple celui de porter un voile). Mais cette restriction peut être contestée. Et le droit n’a pas encore établi de principe général très clair à ce sujet.



   Deux visions de la laïcité s’opposent

Et le débat sur les contours de la laïcité n’est pas clos. Aujourd’hui, une vision dite « fermée » du concept, c’est-à-dire attachée à la stricte neutralité religieuse dans l’espace public, s’oppose à une vision qualifiée d’« ouverte », au contraire opposée à gommer toute appartenance religieuse.

Manuel Valls a affirmé lundi soir quelle était la ligne du gouvernement. Le premier ministre juge qu’en s’opposant à l’interprétation combative, voire « islamophobe », d’Elisabeth Badinter, l’Observatoire de la laïcité « dénature » le concept :

   « [Nicolas Cadène], un collaborateur d’une organisation de la République, ne peut pas s’en prendre à une philosophe comme Elisabeth Badinter ; pas parce qu’elle est philosophe ni parce qu’elle s’appelle Elisabeth Badinter, mais à partir de ses propos : c’est une défense intransigeante — que je partage d’ailleurs — de la laïcité dans bien des domaines. Et ça, ça doit être rappelé à chacun. »

Manuel Valls s’apprête d’ailleurs à rappeler les deux responsables de l’Observatoire à l’ordre sur ce point : « Je verrai bientôt Jean-Louis Bianco. L’Observatoire de la laïcité, placé d’ailleurs sous ma responsabilité – je lui rappellerai –, ça ne peut pas être quelque chose qui dénature la réalité de cette laïcité », a-t-il dit lundi soir. Le premier ministre reproche notamment à l’instance d’avoir signé une tribune intitulée « Nous sommes unis » dans Libération, alors que celle-ci avait également reçu le soutien de plusieurs personnalités, dont des militants réputés proches des Frères musulmans. Mardi, les signataires du collectif ont demandé à rencontrer Manuel Valls pour une « explication ».

Le président de l’Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco, a lui aussi réagi aux propos du premier ministre mardi, affirmant que le rapporteur général de l’instance, auteur du tweet au sujet d’Elisabeth Badinter, se « born[ait] à rappeler le droit existant ».

Dans un entretien au Monde, Jean-Louis Bianco précise sa vision de la laïcité, dictée selon lui par la réalité du terrain :

   « Nous défendons la laïcité en en faisant la promotion sur le terrain où nous sommes deux à trois fois par semaine. Nous sommes sollicités partout pour dire ce qu’est la laïcité, son histoire, son droit, son application concrète. Ce n’est pas un choix intuitif ou idéologique. Ceux qui dénaturent la laïcité, ce sont précisément ceux qui en font un outil antireligieux, antimusulman, qui prétendent, ce qui est une monumentale erreur sur le principe même de laïcité, que l’espace public est totalement neutre, comme si nous n’avions plus le droit d’avoir des opinions. »

Elvire Camus
Journaliste au Monde

Samuel Laurent
Responsable des Décodeurs - Vérifications, contexte, données.
Source: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/19/quel-debat-autour-de-la-laicite_4850049_4355770.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 20 Jan 2016, 13:07

http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-mauvaise-conscience-gauche-100239499.html a écrit:
Elisabeth Badinter, mauvaise conscience de la gauche

Dimanche 17 Janvier 2016 à 11:00

Eric Conan [a travaillé à Libération, au Monde, à Esprit (où il fut rédacteur en chef), à L'Express, puis enfin à Marianne]

En lançant son "Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe !", Elisabeth Badinter a osé s'attaquer à cet interdit de "l'islamophobie", d'autant plus discutable que mal défini. Depuis trente ans, elle est la mauvaise conscience de la gauche sur cette question.

Il y a ceux qui font semblant de ne pas l'avoir entendue. Et ceux qui font semblant d'avoir entendu autre chose. «Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe !» C'est clair. Elisabeth Badinter a rompu le ronron d'une commémoration interminable, plus suivie par les médias que par les Français, qui ont boudé Johnny, Hollande et cette répétition d'hommages tournant en rond. Ils se lassent des grandes phrases automatiques qui noient le poisson.

Elisabeth Badinter a osé s'attaquer à cet interdit de l'«islamophobie» d'autant plus indiscutable que mal défini, comme l'a bien résumé Michel Houellebecq, s'assumant «islamophobe», tout en rappelant : «Le mot "phobie" signifie "peur" plutôt que "haine".» Peur d'une religion perçue comme «intolérante» par 75 % des Français. Une peur partagée à gauche, 70 % des électeurs de Mélenchon estimant que l'islam cherche «à imposer son mode de fonctionnement aux autres». Et cette peur n'étant ni entendue ni traitée, les attentats «ont conforté l'opinion populaire dans l'idée qu'il y a un problème avec l'islam que les élites ne veulent pas voir», analyse le philosophe Marcel Gauchet.

Lâcheté des élites qui a laissé les islamistes et leurs alliés assimiler l'islamophobie au racisme pour «fermer le bec de toute discussion sur l'islam», explique Elisabeth Badinter qui veut trancher ce nœud coulant idéologique. «A partir du moment où les gens auront compris que c'est une arme contre la laïcité, peut-être qu'ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses.» En quelques phrases sont résumés l'objectif et la méthode du concept militant d'islamophobie ainsi que son résultat, en grande partie atteint : accorder à l'islam un statut dérogatoire lui épargnant la mise au pas qu'ont subie judaïsme et christianisme. Depuis trente ans, droit et pouvoirs publics font plus montre d'islamophilie que d'islamophobie.

Et, depuis trente ans, Elisabeth Badinter est la mauvaise conscience de la gauche, principale responsable de cette régression. «La laïcité, devenue synonyme d'islamophobie, a été abandonnée à Marine Le Pen. Cela, je ne le pardonne pas à la gauche.» Dans les années 80, la philosophe se faisait accuser d'«ethnocentrisme» par Jack Lang parce qu'elle combattait l'acceptation de la polygamie et de l'excision alors prônée à gauche au nom du respect de la différence. Elle alertait sur l'installation du communautarisme, «cette idée que tous les rituels culturels ou religieux, y compris les plus intégristes, sont respectables et doivent être respectés». Elle dénonçait le sabotage d'une tradition universaliste portée depuis un siècle par la gauche. Pourquoi ? Hier, «par manque de courage». Aujourd'hui, «par électoralisme». Comment ? Par le «déni : pour avoir la paix, on pense qu'il suffit de nier les problèmes».

L'intimidation à l'islamophobie clôt tout débat. Il y a treize ans, les Territoires perdus de la République, recueil de témoignages d'enseignants révélant l'ampleur de l'antisémitisme d'importation musulmane, avaient été qualifiés d'«islamophobes». Aujourd'hui, et malgré ce qui s'est passé, Charlie Hebdo subit toujours la même accusation. Cette escroquerie est aidée par des sociologues pensionnés par le CNRS qui ont inventé le concept de «musulman facilitateur d'islamophobie», l'attribuant à Malek Boutih, Mohamed Sifaoui, Soheib Bencheikh, Abdennour Bidar, aux militantes algériennes des droits de la femme en exil à Paris, et plus généralement aux musulmans appelant à un islam respectant les droits de l'homme. Elle profite aussi de la paresse des médias acceptant de se faire enfumer par des associations islamistes qui dressent des «statistiques» d'«actes islamophobes» incluant des condamnations pour entreprise terroriste, des expulsions d'imams antisémites, des fermetures de salles de prière illégales et des provocations contre la loi sur les signes religieux à l'école, elle-même qualifiée d'islamophobe...

Mais, comme le disait Charb, ces militants œuvrant à l'islamisation font moins peur que les idiots utiles qui leur donnent du crédit. Outre le Parti socialiste, qui les reçoit rue de Solferino, le comble est la légitimité que leur apporte le très officiel Observatoire de la laïcité, dont le premier réflexe a été de donner une interview à ces manipulateurs pour répliquer à Elisabeth Badinter. Cet Observatoire qui n'observe rien est présidé par Jean-Louis Bianco, lequel avait étrenné sa sinécure en expliquant qu'«il n'y a pas de problème de laïcité en France» tout en appelant ensuite avec le Parti socialiste au «développement de l'enseignement confessionnel musulman»... Il a laissé son second produire un tweet indigne sur la philosophe, cette fine équipe pensant avoir ainsi identifié l'ennemi principal du moment. Pour se désolidariser de cette dinguerie, trois des membres de l'Observatoire de la laïcité, l'ancien ministre socialiste Jean Glavany, la sénatrice radicale de gauche Françoise Laborde et l'ancien grand maître du Grand Orient Patrick Kessel ont suspendu leur participation à cet organisme qui dépend de... Matignon ! Manuel Valls, qui considère que «l'islamophobie est le cheval de Troie des salafistes» et dit vouloir défendre la laïcité, pourrait commencer par là : trancher clairement entre la gauche Bianco et la gauche Badinter.
Source: http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-mauvaise-conscience-gauche-100239499.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 20 Jan 2016, 19:02

Lorsque l'idéologie interdit la constatation des évidences l'issue ne peut être que dramatique...

Comment peut on traiter un problème en niant son existence ?
Peut on prendre les mesures indispensables à la sauvegarde d'un pays et de ses habitants en punissant y compris en inventant des délits pour réduire au silence et sanctionner ceux qui tirent le signal d'alarme ?
On peut être trainé en justice voire condamné en dénonçant par la plume ou par le verbe des faits dérangeants ou contraires à nos lois et ne pas être sanctionné pour les avoir commis ou en soutenir la commission... ne parlons même pas de l'excuse toute faite pour expliquer l'insoutenable.

Continuons dans le déni et préparons nous au pire !

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 22 Jan 2016, 13:30

Il est évident que beaucoup partage depuis longtemps la vision de Manuel Valls sur la nécessité de "donner un coup d’arrêt aux « petits accommodements » avec l’islam"... J'aurais juste rajouté "dans la sphère publique et en garantissant à chacun une totale liberté religieuse dans sa sphère privée"...

Les "arbres de la Laïcité" ne doivent plus se transformer par clientélisme ou par lâcheté en "arbres de la Paix"...


"Plus profondément, l’Observatoire voit s’affronter deux conceptions de la laïcité. L’une, apaisée, que souhaite incarner Jean-Louis Bianco, le président de l’observatoire ; l’autre, plus offensive, défendue par ceux qui veulent donner un coup d’arrêt aux « petits accommodements » avec l’islam. En début de semaine, le premier ministre Manuel Valls a clairement pris parti pour « une conception offensive » de la laïcité en désavouant publiquement Jean-Louis Bianco lors d’une conférence-débat organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)."


http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/01/21/nouvelle-demission-a-l-observatoire-de-la-laicite_4851433_1653130.html a écrit:
Nouvelle démission à l’Observatoire de la laïcité

Le Monde.fr | 21.01.2016 à 17h46 • Mis à jour le 21.01.2016 à 17h58 | Par Françoise Fressoz

La crise s’envenime au sein de l’Observatoire de la laïcité où deux conceptions de la place de la religion s’affrontent désormais au grand jour. Jeudi 21 janvier, le juriste Hugues Portelli, sénateur du Val-d’Oise, membre du parti Les Républicains a décidé de démissionner de l’Observatoire en mettant en cause son fonctionnement. Il a fait part de sa décision au président du Sénat en lui demandant de ne renommer personne pour le remplacer tant que l’abcès ne sera pas crevé. « Je ne nommerai personne sans y voir clair » a affirmé Gérard Larcher.

Trois autres membres (Jean Glavany, député socialiste des Hautes-Pyrénées, Françoise Laborde, sénatrice PRG de Haute-Garonne et Patrick Kessel, président du comité laïcité République) avaient déjà décidé de suspendre leur participation à l’Observatoire en dénonçant ses méthodes de fonctionnement.



Deux conceptions de la laïcité

Dans leur collimateur Nicolas Cadène, le rapporteur général de l’Observatoire qui, dans un tweet, avait vertement répondu à la philosophe Elisabeth Badinter qui au nom de la défense de la laïcité avait déclaré sur France inter le 6 janvier : « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe. »

Le 21 janvier sur RFI, Jean Glavany a pointé « un problème de forme » : « Le rapporteur général est un fonctionnaire qui devait se tenir au devoir de réserve. Il a réagi alors que nous n’avions pas délibéré » a-t-il fait valoir.

Plus profondément, l’Observatoire voit s’affronter deux conceptions de la laïcité. L’une, apaisée, que souhaite incarner Jean-Louis Bianco, le président de l’observatoire ; l’autre, plus offensive, défendue par ceux qui veulent donner un coup d’arrêt aux « petits accommodements » avec l’islam. En début de semaine, le premier ministre Manuel Valls a clairement pris parti pour « une conception offensive » de la laïcité en désavouant publiquement Jean-Louis Bianco lors d’une conférence-débat organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).



Relancer le débat autour de la laïcité

L’affaire dépasse à présent l’Observatoire, car le président du Sénat veut profiter de la crise qui s’y est ouverte pour relancer le débat autour de la laïcité. « Le fait religieux existe, le repli identitaire aussi, il faut le traiter. Je veux que l’Etat s’empare de la question des religions », fait valoir Gérard Larcher.

Le 15 avril 2015, au lendemain des attentats de janvier, le président du Sénat avait remis un rapport au président de la République intitulé « La nation française, un héritage en partage ». Il invitait le gouvernement à s’emparer de la question du port du voile à l’université ou dans les associations accueillant des mineurs, en prévenant : « Il ne faut pas laisser passer un délai de quinze ans pour traiter ce sujet », comme cela avait été le cas pour le port du voile en milieu scolaire.

Gérard Larcher s’inquiétait aussi de la tournure prise par le débat sur les menus dans les cantines scolaires : « Il ne saurait y avoir de menus confessionnels dans les écoles publiques. A l’école le régime alimentaire est déterminé par des considérations diététiques » écrivait-il, en regrettant que « l’Etat soit désormais pris au piège de l’instrumentalisation croissance du religieux dans la vie publique ».

Le débat au Parlement pourrait prochainement resurgir à l’occasion de l’examen, au Sénat, le 3 février, d’une proposition de loi constitutionnelle visant à consolider la loi de 1905. Elle est défendue par le groupe des radicaux de gauche et apparentés et pourrait faire quelques émules.

   Françoise Fressoz
   éditorialiste
Source: http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/01/21/nouvelle-demission-a-l-observatoire-de-la-laicite_4851433_1653130.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 22 Jan 2016, 18:30

Brillants résultats du dysfonctionnement de l'état qui n'arrive plus à faire appliquer ses lois sur son territoire.
Devrait on aussi s'interroger sur les décisions des juges qui prononcent des jugements qui sont contraires à nos lois voire en arrivent à soutenir ceux qui y contreviennent...  la loi de 1905 qui se suffisait à elle même pendant plus d'un siècle, maintenant constamment foulée aux pieds y compris par les élus pour des raisons de basse politique doit être revue.

Dommage que ce soit les mêmes que l'on érige (lorsqu'ils ne le font pas par eux mêmes) en contrôleurs de l'activité de tous... on en est à faire appel au juge pour tout et n'importe quoi et ce ne sont pas les institutions européennes qui clarifient les situations.

Lorsque la justice n'applique plus les lois mais veut les faire les problèmes se posent. Idem lorsque les élus contournent les lois par démagogie électorale.
Le pouvoir judiciaire contrôlant le politique et le constitutionnel débouche sur la "république des juges" connue dans certains pays qui n'y ont pas trouvé pour autant leur compte, il est vrai qu'en France avec nos magistrats indépendants constructeurs du "mur des cons" les meilleures garantis d'impartialité , de neutralité et de sens de la mesure sont assurés.

Pour ce qui concerne le fameux "observatoire de la laïcité" sa composition, la manière dont il fonctionne et surtout les résultats de son action le classe parmi les usines à gaz refuges pour politiciens cherchant une occupation gratifiante supplémentaire le tout étant instrumentalisé pour en faire un outil supplémentaire de déstabilisation des institutions.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 17 Fév 2016, 07:25

Quelques semaines après la philosophe Elisabeth Badinter - voir http://www.plateaufontenay.net/t1841p150-laicite-il-est-temps-de-se-ressaisir#78672 - c'est au tour de Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République, de s'exprimer sur les procès en islamophobie trop souvent intentés par certains...


"Si le racisme antiarabe doit être combattu, les accusations systématiques d’islamophobie visent en revanche à discréditer l’idée que la laïcité s’applique à tous les cultes, à l’islam comme aux autres."


http://www.liberation.fr/debats/2016/02/15/en-finir-avec-le-proces-en-islamophobie_1433511 a écrit:
En finir avec le procès en islamophobie

Par Patrick KESSEL, Président du Comité Laïcité République — 15 février 2016 à 17:11

Si le racisme antiarabe doit être combattu, les accusations systématiques d’islamophobie visent en revanche à discréditer l’idée que la laïcité s’applique à tous les cultes, à l’islam comme aux autres.

L’affaire de l’Observatoire de la laïcité, qui oppose certains de ses membres à ses responsables, traduit une opposition de fond entre ceux qui affirment qu’il n’y a pas de problème de laïcité en France et ceux qui pensent au contraire que les problèmes posés par les revendications communautaristes sont de plus en plus nombreux. C’est la résurgence d’un ancien débat qui remonte à la Révolution française.

D’un côté les tenants d’un humanisme qui place la grandeur de chaque individu dans son cheminement vers l’émancipation, toujours inachevée. Ce sont les héritiers des Lumières, pour qui la liberté de conscience et l’égalité en droit entre tous les citoyens, quelles que soient leurs origines, leur couleur de peau, leur sexe, leurs appartenances religieuses ou philosophiques, et en premier lieu l’égalité entre femmes et hommes, ne sont pas négociables.

De l’autre, les tenants du communautarisme pour qui la valeur de l’homme tient à ses racines, aux origines, à l’ethnie, à la religion, à la terre. Ceux-là prônent des accommodements avec la loi, voire des droits différenciés en fonction des communautés d’origine.

Certains vont même jusqu’à revendiquer la renégociation des principes républicains, la laïcité en premier lieu. Désormais portée par certains intellectuels de gauche, cette idée sort en fait des officines de l’extrême droite des années 70, lorsque cette dernière cherchait à légitimer l’apartheid sud-africain au nom de «différences» entre Blancs et Noirs ! Régis Debray, en son temps, nous avait prévenus : le droit à la différence débouchera sur la différence des droits ! Le débat a pris un tour nouveau avec les attaques dont Elisabeth Badinter a été l’objet, parce qu’elle avait osé dire qu’il faut «défendre la laïcité sans avoir peur d’être traité d’islamophobe», signifiant ainsi que la laïcité doit s’appliquer à toutes les religions et contribuer au combat contre tous les racismes. Le procès en «islamophobie», au cœur de la polémique, est une véritable imposture. Alors que le racisme antiarabe doit être combattu avec fermeté comme tous les racismes, cette campagne idéologique vise à discréditer ceux qui défendent l’idée que la laïcité s’applique à tous les cultes et que les musulmans en France sont des citoyens comme les autres, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs. C’est une démarche inquisitoriale qui vise à interdire toute critique d’une religion et à condamner pour blasphème la liberté de penser. Charb nous avait mis en garde dans sa Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes (1).

En s’engageant de fait dans cette campagne, les dirigeants de l’Observatoire sont sortis de l’exigence de neutralité. Ce n’est pas là le rôle de cette instance placée sous la tutelle du Premier ministre, qui a mission d’observer et de proposer, de rassembler plutôt que de diviser. La situation était suffisamment grave pour que Manuel Valls se soit clairement et courageusement engagé, condamnant ces déclarations et rappelant cet organisme public à ses devoirs.

Au-delà de ces péripéties, cette affaire témoigne de la profonde déchirure culturelle qui accompagne la fracture sociale. Dès 2004, le Rapport Obin, conçu par des inspecteurs de l’éducation nationale, avait révélé la profondeur de la crise provoquée par la montée du communautarisme. Douze ans plus tard, le déni n’est plus possible, a fortiori quand les tensions sont plus fortes dans nombre d’écoles, d’hôpitaux, de prisons mais aussi de crèches, d’établissements d’enseignement supérieur, d’entreprises… de quartiers. Il n’est plus possible de dire qu’il n’y a pas de problèmes de laïcité en France. Il est urgent de trouver des solutions, de faire appliquer les règlements quand ils existent, de légiférer quand cela s’avère nécessaire.

La confusion s’est installée dans les têtes au fil des ans. Une partie de la droite retrouve son vieux penchant pour une catho-laïcité, inscrivant la religion catholique au cœur de l’identité nationale. Une centaine d’élus de droite viennent de protester contre l’Association des maires de France, présidée par François Baroin, dont le rapport invite les conseils municipaux à ne pas installer de crèche de Noël dans les mairies ! Comment expliquer à des jeunes filles voilées qu’on ôte les signes religieux ostensibles en entrant dans l’école, alors que des symboles chrétiens seraient les bienvenus dans les mairies ?

Ce qui est nouveau, c’est qu’une partie de la gauche, autrefois universaliste, balance entre accommodements dits raisonnables et communautarisme. Certains n’hésitent pas à affirmer que les islamistes seraient en quelque sorte les héritiers du prolétariat en lutte contre le capitalisme mondial ! Un Congrès international d’extrême gauche s’est ainsi interrogé sur les alliances entre le mouvement révolutionnaire et le mouvement islamiste ! Tout cela prospère dans la confusion.

Contrairement à ce qu’on suggère, la laïcité ne s’oppose pas aux communautés humaines fondées sur des «affinités électives» qui ont plaisir à se retrouver, à entretenir une mémoire, une culture, une langue, une religion ou une philosophie. Elle est l’art de conjuguer le singulier et l’universel. En revanche, elle pose que les communautés ne font pas la loi de la République, laquelle est commune. C’est cet universalisme des Lumières qu’ils voudraient jeter aux poubelles de l’histoire! A l’occasion de l’affaire de l’Observatoire, la chape de plomb s’est soulevée. Les yeux se sont dessillés, les témoins ont entrepris de parler. Une certaine prise de conscience s’est faite jour. Le débat doit maintenant s’ouvrir dans le pays, sur les deux rives de la République.

(1) Les Echappés, 96 pp., 13,90 €.

Patrick KESSEL Président du Comité Laïcité République
Source: http://www.liberation.fr/debats/2016/02/15/en-finir-avec-le-proces-en-islamophobie_1433511
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Mer 17 Fév 2016, 08:22

Raz la cafetière !
La laïcité ne pose pas problème avec les catholiques, les protestants, les juifs, les indous, les taoïstes, les bouddhistes et nombre d'autres disciples de religions diverses qui sont largement répandues à travers le monde.

La laïcité pose problème avec les musulmans... et on cherche à culpabiliser le monde entier.

Maintenant il faut arrêter de prendre le problème à l'envers. Ce ne sont pas les non musulmans qui posent problème.

Que chacun en tire ses conclusions, d'autant qu'en leur qualité de musulmans non seulement ils sont en conflit avec les non musulmans mais qu'en plus ils sont en guerre entre eux.

On arrête de chercher des solutions impossibles et on en revient à des idées simples.
Nul n'est tenu dans un pays démocratique de rester sur place s'il ne s'y sent pas épanoui d'autant que chacun peut y vivre à sa convenance en respectant les lois qui sont en vigueur.

NB la loi de 1905 relative à la laïcité en France a fonctionné durant un siècle. Depuis une quinzaine d'année elle semble ne plus convenir à une minorité de personnes implantées sur le territoire... devrait on se poser des questions sur ceux qui n'ont pas de difficulté à la respecter ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 03:56

http://actu.orange.fr/france/un-guide-sur-la-laicite-a-l-hopital-pour-rappeler-et-faire-respecter-les-regles-afp-s_CNT000000k19KA.html

Un guide sur la laïcité à l'hôpital, pour "rappeler" et "faire respecter" les règles  

L'observatoire de la laïcité a adopté mardi un guide sur la gestion du fait religieux à l'hôpital, pour répondre à des "préoccupations croissantes".

Religion et médecine ne font pas toujours pas bon ménage. "À l'hôpital, comme à l'école et à l'entreprise, on a besoin de connaître les règles, de les rappeler et de les faire respecter" estime Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire de la laïcité. Pour ce faire, l'instance placée auprès du Premier ministre a adopté mardi 16 février un ouvrage pratique sur la laïcité à l'hôpital disponible dans tous les hôpitaux de France d'ici quelques semaines.

Avant d'établir son guide, adopté "à l'unanimité" des membres "présents ou représentés", dont les réponses sont "encadrées par le droit", l'observatoire a auditionné des responsables de la Fédération hospitalière de France (FHF) et des hôpitaux publics de Paris, Lyon et Marseille. "Il y a des préoccupations croissantes, indiscutablement, mais les acteurs de terrain nous ont dit ne pas discerner si c'était parce que les problèmes étaient plus nombreux ou parce qu'il y avait plus de remontées", a expliqué Jean-Louis Bianco.

- Entre "devoir de neutralité" et respect des croyances -

L'objectif : trouver le juste équilibre entre "le devoir de neutralité" qui doit être propre aux agents des établissements publics de santé, et les respect des croyances des patients. Tout prosélytisme est interdit aux professionnels comme aux aumôniers et aux usagers.

Ce guide sera-t-il suffisant pour faire appliquer les règles de laïcité en milieu hospitalier ? En 2005 déjà, une circulaire sur ce sujet était sortie, sans succès rappelle Isabelle Lévy, conférencière et auteur du livre "Menaces religieuses sur l'hôpital", au micro de RTL. "Aujourd'hui, cette circulaire n'est pas appliquée parce qu'elle n'est pas connue. Et même si elle l'est, les directeurs comme les personnels d'encadrement ont peur des représailles et ne l'appliquent pas" déplore-t-elle.

L'interdiction au personnel de porter des signes religieux, le guide citant le cas concret d'une "chirurgienne d'un CHU" qui "souhaite porter un foulard", le droit de choisir son praticien qui ne s'applique pas en situation d'urgence, ou encore les transfusions sanguines nécessaires à la survie d'un enfant effectuées contre l'avis de ses parents figurent parmi les règles de ce guide.

Pour la conférencière, ce guide n'est qu'un nouveau rappel de la loi inutile. Mais pas pour la docteur Ghada Hatem. Pour cette gynécologue, interrogée par RTL, il pourra peut-être faciliter le dialogue. "Il faut qu'on soit ferme. Il faut qu'on dise clairement que le sexe de la personne n'a pas d'importance, sa religion n'a pas d'importance, il ne faut pas tout mélanger. Ça va nous servir à dire que c'est la loi de l'État français. Nous travaillons dans un établissement de l'État français et nous respectons la loi" affirme-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 04:32

Ce livret s'ajoutera aux textes officiels déjà écrits

Bibliographie

Circulaire n°2005-57 du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé
Charte du patient hospitalisé (version avril 2006)
Circulaire DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A no 2006-90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées et comportant une charte de la personne hospitalisée
Charte de la laïcité dans les services publics ; juillet 2007.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 05:41

Gérard a écrit:
Ce livret s'ajoutera aux textes officiels déjà écrits

Bibliographie

Circulaire n°2005-57 du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé
Charte du patient hospitalisé (version avril 2006)
Circulaire DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A no 2006-90 du 2 mars 2006 relative aux droits des personnes hospitalisées et comportant une charte de la personne hospitalisée
Charte de la laïcité dans les services publics ; juillet 2007.

En matière de textes il n'y a pas pénurie... encore faut il les appliquer et surtout sanctionner ceux qui y contreviennent.

L'intérêt serait donc de lister le nombre d'infractions constatées et la suite donnée.

Ce qui est certain c'est que l'on ne peut plus cacher qu'il y a un problème de "laïcité" (non respectée dans les services hospitaliers...) sinon pourquoi pondre des textes à répétition ?  qui non respectés restent sans sanction.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 06:02

tonton christobal a écrit:
Ce qui est certain c'est que l'on ne peut plus cacher qu'il y a un problème de "laïcité" (non respectée dans les services hospitaliers...) sinon pourquoi pondre des textes à répétition ?  qui non respectés restent sans sanction.

C'est déjà une première avancée importante: il y a aujourd'hui un problème avec le respect de la laïcité dans notre pays et personne ne peut plus le nier...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 06:36

a.nonymous a écrit:


C'est déjà une première avancée importante: il y a aujourd'hui un problème  avec le respect de la laïcité dans notre pays et personne ne peut plus le nier...

Si au lieu d'être dans le déni, quitte à organiser des campagnes de presse mensongères et même à flanquer des procès aux gens qui avaient raison nos dirigeant avaient été courageux, objectifs et lucides nous n'en serions pas au point actuel... itou pour les "migrants" et quelques autres sujets.

Lorsque l'aveuglement politique tient lieu de raison il y a nécessairement des retours de bâtons y compris dans la manière dont les gens votent ou ne votent plus.

Actuellement au lieu de remettre en cause et d'écarter des responsabilités nationales ceux qui se bouchaient les yeux et les oreilles on s'en est pris à ceux qui lucides tiraient le signal d'alarme... et la catastrophe nous arrivant dessus on va rendre responsables les mauvais électeurs.

La lecture du dernier "courrier international" est intéressante.
Nous avons un "état d'urgence" inefficace à moins que son utilité réelle soit dissimulée.

On développe officiellement et artificiellement une psychose quitte à gonfler des faits secondaires en cachant les vrais problèmes pour en tirer à terme un bénéfice politique passager.
En se refusant à voir la vérité en face ou en la connaissant sans apporter de remèdes aux disfonctionnements nous nous enfonçons dans les difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4162
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 19:31

a.nonymous a écrit:

C'est déjà une première avancée importante: il y a aujourd'hui un problème  avec le respect de la laïcité dans notre pays et personne ne peut plus le nier...

Pourquoi réinventer le fil à couper le beurre, l' eau chaude et j' en passe alors qu' il suffit d' appliquer les règlements!
C' est encore une fois de la gesticulation sans intérêt sinon de cacher notre incapacité a faire respecter la loi ou les règlements.
Lorsque l' on se rend à l' étranger suit-on les lois en vigueurs ou bien notre propre loi?
Si la laïcité est en danger, c' est bien en grande partie de notre faute parce que trop laxistes (ou bien droits de l' hommistes), une des règle de base n' est-elle pas : notre liberté s' arrête où commence celle d' autrui. Les lois sont là pour indiquer les limites.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 20:49

mamiea a écrit:


Pourquoi réinventer le fil à couper le beurre, l' eau chaude et j' en passe alors qu' il suffit d' appliquer les règlements!
C' est encore une fois de la gesticulation sans intérêt sinon de cacher notre incapacité a faire respecter la loi ou les règlements.
Lorsque l' on se rend à l' étranger suit-on les lois en vigueurs ou bien notre propre loi?
Si la laïcité est en danger, c' est bien en grande partie de notre faute parce que trop laxistes (ou bien droits de l' hommistes), une des règle de base n' est-elle pas : notre liberté s' arrête où commence celle d' autrui. Les lois sont là pour indiquer les limites.

C'est logique mais comme le "cul par dessus tête" est le mode de pensée et de fonctionnement on ne sait plus faire !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 20:51

L'idée sous-jacente n' est-elle pas de dire que nos étrangers ou supposés tels car pas vraiment de la bonne religion vaudraient bien moins que nous français, quand nous nous rendons à l'étranger? Et de quels pays de destination parle-t-on, sur quel continent, pour quelles raisons, le tourisme ou la recherche d'une terre d'asile après avoir fui guerre ou misère?

Etrange comme parti pris. Comme si la laïcité n' était plus l'acceptation de toutes les croyances et non croyances..=
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 21:09

Lorsqu'un usage habituel chez les uns devient impactant pour les voisins ( par bastos de kalash interposées) peut être devient il urgent d'aviser et de modérer la tolérance que l'on doit lui accorder.

Encore que si pour s'épanouir on doit tuer les autres un bon catholique qui tend la joue gauche s'il est frappé sur celle de droite devrait prendre conscience que lorsque l'on est mort on n'a pas une seconde vie à offrir.

Il est tout aussi simple de respecter les lois et lorsque l'on y déroge des les faire appliquer y compris en sanctionnant...


Dernière édition par tonton christobal le Ven 19 Fév 2016, 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4162
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Ven 19 Fév 2016, 21:16

Libellule a écrit:
L'idée sous-jacente n' est-elle pas de dire que nos étrangers ou supposés tels car pas vraiment de la bonne religion vaudraient bien moins que nous français, quand nous nous rendons à l'étranger? Et de quels pays de destination parle-t-on, sur quel continent, pour quelles raisons, le tourisme ou la recherche d'une terre d'asile après avoir fui guerre ou misère?

Etrange comme parti pris. Comme si la laïcité n' était plus l'acceptation de toutes les croyances et non croyances..=

Drôle de raisonnement! Où ai-je parlé de religion? Où ais-je parlé de valeur entre personnes. Simplement nous avons des lois, des règlements et nous ne les faisons pas respectés. Si vous vous expatriez au USA ou bien au Canada, au Portugal ou en Arabie Saoudite, respectez-vous les lois en vigueurs dans ces pays ?
Oui la France ne fait pas respecter sa réglementation, fait preuve de laxisme et en paye le prix.Je suis fatigué d' entendre les "bien pensants" donner des leçons au reste de l' humanité alors qu' ils sont en partie responsables de la perte de la laïcité dans notre pays.
Les résultat de ce laxisme on en voie les méfaits tout les jours, et que dire de cette propension bien française à vouloir donner des leçons à tout le monde ? Actuellement les agriculteurs en font les frais.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Sam 20 Fév 2016, 00:11

Je pose une question, qui vous a donné l'occasion de préciser votre pensée. Sans considérer votre question, et/ou remarque, comme adressée directement à moi, je vous soumets une réflexion relative à "mon vécu" pendant mon séjour aux USA. aucune loi ne prévoit que l'on soit raciste ; néanmoins il y a des villes blanches en assez grand nombre aux USA. http://www.slate.fr/story/96511/raciste-etats-unis-Harrison-arkansas

Faut-il le constater ou l'ignorer? Peut-on constater que selon votre lieu d'habitation vous êtes plus ou moins sensible à qui vous entoure en fonction de (votre/leur) religion, ou athéisme ou de (votre/leur) couleur de peau? Est ce que la laïcité doit prévoir que l'on ne s'habille plus qu'en jeans et robe et qu'on change de fond de teint épi-dermique pour passer inaperçu? Aucune affirmation de ma part, juste de nouvelles questions.

Quand des lieux deviennent sensibles à ce genre de questions, il est bon partout de resensibilier aux fondamentaux de notre laîcité : Ecoles, Hôpitaux, banlieues et espaces publics avec présence de multiculturalisme, ou multi-cultualisme, par exemple. En quoi est-ce gênant de le faire? Sauf à admettre qu'un jour nous ayons aussi des villes blanches, ou mono culturelles ou cultuelles.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Sam 20 Fév 2016, 01:28

Le vivre ensemble est une excellente idée... encore faut il que chacun le souhaite.

Reste à déterminer qui sont ceux qui refusent de vivre avec les "autres" ? lorsque l'on se penche sérieusement sur la question la réponse est embarrassante.
Est il nécessaire d'entrer dans les détails ?
Qui vivant dans un endroit donné et y a investit son argent pendant 15 ou 20 ans pour acheter son appartement veut le quitter ? et pourquoi ?

Se poser les bonnes questions pour trouver les bonnes réponses... c'est un bon début de réflexion.

Si pour avoir la paix il faut déménager, point n'est besoin d'attendre c'est déjà ce qui se passe.

NB : il y a même des propriétaires qui quittent des appartements où ils vivaient depuis des dizaines d'années parce que le contexte environnemental devient insupportable... sans doute une question de relationnel à revoir et des gens à rééduquer !

Espérons que les personnes à rééduquer seront celles qui posent problème.
Lorsque les poubelles passent par les fenêtres certains disent que c'est une question de ramassage des ordures... qui croire ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Sam 20 Fév 2016, 02:16

tonton christobal a écrit:
---/---
Qui vivant dans un endroit donné et y a investit son argent pendant 15 ou 20 ans pour acheter son appartement veut le quitter ? et pourquoi ?
---/---
NB : il y a même des propriétaires qui quittent des appartements où ils vivaient depuis des dizaines d'années parce que le contexte environnemental devient insupportable... sans doute une question de relationnel à revoir et des gens à rééduquer !
---/---

Au delà des propriétaires pour qui il n'est pas toujours évident de déménager il y a un autre phénomène qui est celui de la rotation des locataires dans le parc locatif en particulier social...

Quand un ensemble d'immeubles ou un quartier commence à se communautariser d'une manière trop visible, nombre de ceux qui n'appartiennent pas à la communauté refusent de venir y habiter ce qui a pour effet d'accélérer la communautarisation qui peut finir par une véritable ghettoïsation du dit ensemble d'immeubles ou quartier...

Face à cette situation le rôle du maire et de la municipalité est important en particulier pour promouvoir une véritable politique de peuplement visant à maintenir une réelle mixité sociale et culturelle dans le parc social... A voir certains quartiers de notre ville, il semble hélas que pas grand chose ne soit fait dans ce domaine...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Sam 20 Fév 2016, 03:14

Pour les locataires le déménagent est pécuniairement mois pénalisant... encore que.

Je cite un cas qui m'a interpellé. : une famille tout a fait honorable refusant un appartement plus grand correspondant mieux au nombre d'enfants qui la composait ne voulant pas bouger pour aller dans un logement plus grand parce que (je cite) :
"moi, Monsieur, j'élève bien les enfants, ils vont à l'école et il faut qu'ils trouvent un travail et si je vais ..... là bas ce sont des voyous, ils vont emmerder les filles avec leurs conneries et mes garçons vont tourner mal"

Lui il avait compris... pas nos élus ! dommage car ce sont eux nos élus qui organisent la ville !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Sam 20 Fév 2016, 06:42

En matière de laïcité dans l'entreprise, je ne sais pas ce qui ressortira définitivement dans la loi destinée à revoir le code du travail mais ce qui filtre de certains articles du projet en matière de neutralité religieuse dans l'entreprise me laissent rêveur...

Nous avons sur le forum des spécialistes de la recherche documentaire, à eux de jouer.

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2016/02/17/31007-20160217ARTFIG00342-communautarisme-tpe-fragilisees-les-dangers-du-projet-de-loi-el-khomri.php

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4162
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Dim 21 Fév 2016, 03:28

Libellule a écrit:
Je pose une question, qui vous a donné l'occasion de préciser votre pensée. Sans considérer votre question, et/ou remarque, comme adressée directement à moi, je vous soumets une réflexion relative à "mon vécu" pendant mon séjour aux USA. aucune loi ne prévoit que l'on soit raciste ; néanmoins il y a des villes blanches en assez grand nombre aux USA. http://www.slate.fr/story/96511/raciste-etats-unis-Harrison-arkansas

Faut-il le constater ou l'ignorer? Peut-on constater que selon votre lieu d'habitation vous êtes plus ou moins sensible à qui vous entoure en fonction de (votre/leur) religion, ou athéisme ou de (votre/leur) couleur de peau? Est ce que la laïcité doit prévoir que l'on ne s'habille plus qu'en jeans et robe et qu'on change de fond de teint épi-dermique pour passer inaperçu? Aucune affirmation de ma part, juste de nouvelles questions.

Quand des lieux deviennent sensibles à ce genre de questions, il est bon partout de resensibilier aux fondamentaux de notre laîcité : Ecoles, Hôpitaux, banlieues et espaces publics avec présence de multiculturalisme, ou multi-cultualisme, par exemple. En quoi est-ce gênant de le faire? Sauf à admettre qu'un jour nous ayons aussi des villes blanches, ou mono culturelles ou cultuelles.

Il existe des lois on peut les rappeler mais avant tout elles doivent être appliquées. La burqa est interdite en France, est-ce que cette loi est appliqué ? Un patients choisit-il son soignant lorsqu' il va à l' hôpital ? Pourtant certains au nom d' une religion ne veulent pas respecter ce principe, doit-on se plier à leur exigences, accepter leur violence?
C' est en ne respectant pas les règles de vie commune que l' on crée du communautarisme du racisme et du replis sur soi.
Qu' il y est des villes plus ou moins raciste au USA et ailleurs n' est pas le sujet, mais la conséquence de ce laxisme peut devenir cela.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laïcité : il est temps de se ressaisir !   Dim 21 Fév 2016, 04:17

Pas besoin d'aller aux USA. Je connais des endroits en France ou si on n'est pas du quartier on a des ennuis... il est même possible en étant du quartier si on n'est pas dans la mouvance dominante d'avoir des problèmes.


Revenir en haut Aller en bas
 
Laïcité : il est temps de se ressaisir !
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Laïcité : il est temps de se ressaisir !
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe
» Je change tout le temps d'avis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: