Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'évolution du climat en question : il est temps d'agir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 18 Sep 2014, 00:26

Rappel du premier message :



De Rio à Djakarta, de New-York à Paris, la Marche pour le Climat programmée le 21 septembre prochain, réunissant des centaines de milliers de personnes à travers le monde, lance une série de grandes mobilisations en vue de l’échéance majeure que représente la COP 21 à Paris en décembre 2015.

Nous devons peser sur les négociations qui devront impérativement parvenir à un accord ambitieux sur la réduction des gaz à effet de serre. Montée des eaux, réfugiés climatiques, accroissement des phénomènes naturels extrêmes… le réchauffement climatique ne concerne pas que les générations futures, il a d’ores et déjà des conséquences dramatiques sur notre quotidien !

Heureusement, l’écologie apporte des solutions : engager la transition énergétique pour créer des emplois, produire une énergie saine et renouvelable, développer des modes de transports plus doux, mieux se loger tout en réduisant sa facture d’électricité… Nous pouvons protéger la planète tout en améliorant notre qualité de vie.

Les écologistes s’y engagent au sein des institutions, dans les territoires et auprès des populations. Débat parlementaire sur la transition énergétique, plans de rénovation des bâtiments dans les collectivités locales, soutien des initiatives citoyennes pour développer les énergies renouvelables sont quelques exemples des nombreuses actions mises en œuvre et qui montrent d’ores et déjà des résultats.

En tant que pays hôte de la conférence-climat, la France doit montrer l’exemple en matière d’excellence environnementale et de mise en œuvre de politiques publiques climatiques.

Le dérèglement climatique nous concerne toutes et tous.

Alors mobilisons-nous !

Agir pour le climat, c’est améliorer notre qualité de vie :

-En créant des emplois par la transition écologique, les énergies renouvelables, l’agriculture paysanne et la rénovation thermique des bâtiments

-En nous déplaçant mieux dans des transports plus doux, agréables et non polluants

-En réduisant les factures énergétiques grâce à une meilleure isolation des bâtiments

- En finir avec l’énergie nucléaire, nocive pour l’homme et pour l’environnement, pour passer à une énergie saine et renouvelable

-En améliorant notre alimentation avec des produits locaux et de qualité.


Toutes les informations sur la Marche pour le Climat ici http://peoplesclimate.org/paris/

En savoir plus sur le Sommet Mondial sur le Climat du 23 septembre http://www.un.org/climatechange/summit/fr/a-propos/ »


PARIS MARCHE POUR LE CLIMAT

Rendez-vous dimanche 21 septembre, à 14h Place de la République

Deux jours avant le sommet historique des Nations unies sur le changement climatique, des millions de citoyens se mobilisent partout dans le monde afin de demander des mesures ambitieuses sur le climat.

De New York à Berlin, de Bogota à New Delhi, de Paris à Melbourne ainsi que dans des milliers d’autres villes, nous serons des millions à faire entendre nos voix pour rappeler aux chefs d’Etats que la question climatique est universelle, urgente et que d’elle dépendent les écosystèmes et le destin des hommes.

Les dirigeants ont une responsabilité sur le changement climatique, à travers la gestion de l’économie, des ressources et des énergies. Exigeons un monde plus juste, un air respirable et une eau potable pour tous, une économie respectueuse de la planète et des générations futures.

Ce sommet aura toute l’attention des médias et ils n’auront d’autre choix que de parler de la Marche pour le climat, le plus grand rassemblement citoyen jamais organisé sur l’enjeu climatique. En France, cette mobilisation sera encore plus déterminante pour rappeler à notre gouvernement son rôle-clé pour le succès de la Conférence Climat qui aura lieu à Paris en 2015.

Il est temps de changer le cours des choses. Pour tout changer, il faut tout le monde ! Rejoignez la Marche pour le Climat.

La marche sera suivie d’un rassemblement sur la Place de l’Hôtel de Ville et d’un concert du chanteur Patrice. Des personnalités viendront également sur scène partager leur engagement.

Apportez vos tambours et habits verts, et rejoignez la lutte mondiale contre le changement climatique ! De nombreuses activités seront organisées en marge de la Marche pour le Climat, consultez le programme en septembre sur ce site.

Organisations ayant rejoint la marche à Paris:

Action Contre la Faim, Agir pour l’environnement, Amazon Watch, Art of Change 21, AVAAZ, Blue Energy, CARE France, CCFD – Terre Solidaire, Centre d’information sur l’environnement et d’action pour la Santé,Chrétiens unis pour la Terre, Climates, Comité 21, Coordination Sud, Fédération Protestante de France, Fondation France Libertés, Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, GERES, Greencross France, Greenpeace France, Greenraid, Jeûne pour le Climat, Koom, La Ruche, Les engraineurs, Mouvement Colibris, Mouvement de la Paix, Mouvement Générations Cobayes, Oxfam France, Planète Amazone, Plateforme Océans et Climat, Pari Roller, REFEDD, Réseau Action Climat, Secours Catholique – Caritas France, Sherpa, Singa, Sum of Us, Surfrider Foundation Europe, URD Groupe, Vélorution Paris Ile-de-France, Vignerons Franciliens Réunis, WWF France, Youth Diplomacy, 350, 4D.

Avec le soutien de:

Europe Écologie Les Verts, Jeunes écologistes, Mouvement des Jeunes Socialistes, Nouvelle Donne, Parti de Gauche
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 10:20

Ceci étant on est bien au coeur des difficultés à surmonter

Un autre article que je n'ai pas ecrit mais dont j'apprécie le contenu
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Rechauffement-climatique-et.html

Que disent les experts de la santé ? Nous savons que la hausse des températures a une incidence sur la qualité de l’air et donc la santé humaine, mais la réponse est complexe. Les agents mis en cause sont multiples et leurs effets sont très variables : la dangerosité est différente selon les catégories de populations observées, la durée et l’intensité d’exposition… En outre, certains effets sur le long terme, comme la survenue de cancers, sont difficiles à mettre en évidence.

Dans l’immédiat, notre premier coupable ce sont les micro-particules, principalement émises par la circulation automobile et le chauffage domestique. Elles sont responsables de la mort prématurée de 40000 personnes chaque année en France.

Le réchauffement ne contribuet-il pas à dégrader la qualité de l’air ?

Si, bien sûr, même si cela est difficile à quantifier. La chaleur et le rayonnement solaire, en agissant sur la nature chimique de polluants primaires, favorisent la formation de polluants secondaires, en particulier l’ozone. Et cette molécule, qui est naturellement présente dans la haute atmosphère et nous protège du rayonnement solaire ultraviolet, est, à notre contact, un poison irritant et toxique. Ponctuellement, l’ozone ne fera pas grand-chose sur un sujet en bonne santé. En revanche, elle sera dangereuse pour une personne présentant une insuffisance cardiaque et/ou respiratoire et fragilisera les plus vulnérables.

Quelles mesures doivent être prises ?

D’abord, ne dramatisons pas. Actuellement, nous vivons surtout une augmentation de l’acuité des mouvements climatiques. Par exemple, les vagues de chaleur sont plus importantes et plus fréquentes. Je dirais que nous rentrons dans un climat plus brutal. Le principal problème, dans l’immédiat, est que nous n’avons conscience ni de notre implication, ni de notre capacité à agir sur cette évolution. Or, chacun d’entre nous, à son niveau, peut participer : en évitant de prendre son véhicule pour aller acheter du pain, en ne brûlant pas ses déchets verts, en améliorant l’isolation thermique de son habitation… Et dans cette prise de conscience, les collectivités locales ont un rôle majeur à jouer.


Dernière édition par Libellule le Mer 27 Mai 2015, 00:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 10:44

Au niveau local, le maire Jean-François Voguet a déclaré le 18 février 2005 en conseil municipal:


"Nous allons dire à l'Etat que ce plan [de Protection de l'Atmosphère de la région Ile-de-France] est insuffisant, qu'il ne nous convient pas et que nous votons contre et allons mettre en place un groupe de travail pour faire des propositions".


Est-il possible de connaître les conclusions de ce groupe de travail, les propositions qui ont été faites, à qui, et l'écho qu'elles ont reçues ?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4212
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 19:23

salamandre a écrit:
Libellule est bien serviable.
Il pourrait nous donner aussi, à défaut des mesures, le lien vers le seuil maximal actuel autorisé pour les rejets de polluants de Chaufferies urbaines.

Car là où ça se complique, je n'ai trouvé qu'une référence au rejet de CO2 (gaz à effet de serre, mais fort peu toxique).
Mais je me trompe surement, et il est alors possible de le prouver en publiant (avec lien?) le seuil pour les poussières et particules fines, oxydes d'azote et autre ozone.

réponse sur les rejets de la chaufferie :

http://tinyurl.com/q88eb9q
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3780
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 20:46

merci bien pour les infos mamiea ! à regarder de plus près
Emissions chaufferie y sont notées en mg/Nm3 (N ?). Reste aussi à connaitre le cumul (masse ou volume quotidiens) total chaufferie RCU "la plus grande d'Île-de-France".

Et le cumul RCU + A86 à Val. Mais pour celà il faudrait un capteur AirParif en continu.
Peut-être le groupe de travail 2005 municipal (voir post a.nonymous) en a-t-il parlé...


Dernière édition par salamandre le Lun 24 Nov 2014, 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 21:26

Lorsque l'on veut enterrer un projet on nomme une commission !

à Fontenay en plus on appelle un "bureau d'études" nous attendons l'étape suivante : l'audit du cabinet conseil !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 21:42

merci mamiea, c'est l'extrait que je m’apprétais à publier, je n'avais pas l'outil adéquat dimanche pour le faire de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 24 Nov 2014, 21:49

Le dérèglement climatique accélère la pauvreté
24 NOVEMBRE 2014 |  PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART

Le réchauffement climatique risque d'aggraver « considérablement » la pauvreté sur le Globe en asséchant les récoltes agricoles et en menaçant la sécurité alimentaire de millions de personnes, met en garde la Banque mondiale dimanche 23 novembre.

« Sans une action forte et rapide, le réchauffement et ses conséquences pourraient considérablement aggraver la pauvreté dans de nombreuses régions du Globe », prévient l’institution dans un rapport publié un an avant la conférence de Paris sur le climat


Ce cri d'alarme est issu de http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2014/11/23/climate-report-finds-temperature-rise-locked-in-risks-rising (en français)

L'institution prévoit un scénario catastrophe dans lequel la communauté internationale n'atteindrait pas son objectif de limiter la hausse du thermomètre mondial de +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, contre +0,8°C actuellement.

Dans l'hypothèse d'une hausse de 4°C, les événements climatiques "extrêmes" pourraient devenir la "nouvelle norme", affirme l'institution, qui sonne particulièrement l'alarme sur trois régions du globe (Amérique latine, Moyen-Orient et Europe orientale).

Importante chute de rendement des récoltes

Selon le rapport, réalisé avec l'aide de l'Institut de recherches sur l'impact climatique de Potsdam, en Allemagne, l'éradication de l'extrême pauvreté (objectif que la BM s'est fixé à l'horizon 2030) s'annonce déjà "compliquée" dans un monde à +2°C mais pourrait être tout simplement "hors de portée" en cas de hausse de 4°C du thermomètre mondial.

Le rapport qui paraît aujourd’hui confirme ce que les chercheurs n’ont cessé de répéter, à savoir que les émissions passées ont tracé une trajectoire inéluctable de réchauffement pour les deux prochaines décennies, qui va surtout affecter les populations les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. Nous ne pouvons pas continuer sur cette voie et laisser les émissions augmenter de manière incontrôlée.  Close Quotes
Jim Yong Kim, President, World Bank Group
Jim Yong Kim
Président du Groupe de la Banque mondiale


le pdf http://www-wds.worldbank.org/external/default/WDSContentServer/WDSP/IB/2014/11/21/000112742_20141121172140/Rendered/PDF/927040v10French000Executive0Summary.pdf

Extraits

Le rapport Baissons la chaleur : Face à la nouvelle norme climatique examine les effets probables d’un réchauffement de 0,8 °C (niveau actuel), 2 °C et 4 °C – par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle – sur la production agricole, les ressources en eau, les villes, les services écologiques et la vulnérabilité des côtes à travers l’Amérique latine et les Caraïbes, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, mais aussi dans certaines parties d’Europe et d’Asie centrale. Il s’inscrit dans le prolongement d’un rapport publié par la Banque en 2012 qui a conclu à la probabilité d’un réchauffement planétaire de 4 °C d’ici la fin du siècle si nous n’engageons pas immédiatement une action concertée.

Préparé par l’Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam et Climate Analytics, ce rapport révèle comment la hausse des températures mondiales menace de plus en plus la santé et les moyens d’existence des populations les plus vulnérables, amplifiant grandement les problèmes auxquels chaque région est confrontée actuellement.

Les trois régions sont toutes exposées aux répercussions potentielles des vagues de chaleur extrêmes. Des exercices de modélisation de pointe démontrent que des vagues de chaleur « exceptionnelles » similaires à celles observées en Asie centrale et en Russie en 2010 et aux États-Unis d’Amérique en 2012 augmentent rapidement dans un scénario d’émissions associées à une hausse de température de 4 °C. Ils démontrent également que les risques de diminution des rendements agricoles et de pertes de production dans les régions étudiées sont nettement accentués dans l’hypothèse d’un réchauffement de plus de 1,5 °C à 2 °C. La baisse de la productivité agricole se fera également ressentir en dehors des principales régions de production – avec de graves conséquences sur la sécurité alimentaire – et peut mettre en péril la croissance et le développement économiques, la stabilité sociale et le bien‐être des populations.

Les principaux constats dressés dans les régions sont :

En Amérique latine et dans les Caraïbes, les vagues de chaleur extrême et les changements de régime de précipitations auront des conséquences néfastes sur la productivité agricole, les régimes hydrologiques et la biodiversité. En l’absence de mesures d’adaptation, un réchauffement de 2 °C pourrait entraîner une baisse des rendements allant jusqu’à 70 % pour le soja et 50 % pour le blé au Brésil, d’ici à 2050. L’acidification des océans, l’élévation du niveau de la mer, les cyclones tropicaux et les variations de température auront une incidence négative sur les moyens de subsistance des populations côtières, le tourisme et la sécurité sanitaire, alimentaire et hydrique, particulièrement dans les Caraïbes. La fonte des glaciers constituerait une catastrophe pour les villes andines.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, une intensification notable des vagues de chaleur, combinée à des températures moyennes plus élevées, mettra à rude épreuve des ressources en eau déjà rares, avec des conséquences majeures pour la consommation humaine et la sécurité alimentaire dans la région. D’ici à 2050, les rendements agricoles risquent de connaître une baisse pouvant atteindre 30 % en Jordanie, en Égypte et en Lybie, dans le cas d’un réchauffement de 1,5 °C à 2 °C. Les migrations et les pressions du climat sur les ressources pourraient accroître le risque de conflit.

Dans les Balkans occidentaux et en Asie centrale, la diminution des ressources en eau disponibles dans certaines localités devient une menace à mesure que la hausse des températures progresse vers la barre de 4 °C. La fonte des glaciers en Asie centrale et la modification des régimes fluviaux se traduiront par une diminution des ressources en eau durant les mois d’été et des risques élevés de pluies torrentielles. Dans les Balkans, l’augmentation du risque de sécheresse peut entraîner une baisse des rendements agricoles, une dégradation de la santé en milieu urbain et une diminution de la production énergétique. En Macédoine, une hausse des températures de 2 °C pourrait générer des pertes de rendement allant jusqu’à 50 % pour le maïs, le blé, les légumes et le raisin, d’ici à 2050.

Le rendement des cultures de soja pourrait ainsi chuter de 30 à 70% au Brésil tandis celui de blé risquerait d'être amputé de moitié en Amérique centrale ou en Tunisie, avance le rapport qui a été réalisé avec l'apport de l'Institut de recherches sur l'impact climatique de Potsdam (Allemagne). Les conséquences pour le développement seraient graves avec un déclin des récoltes, un recul des ressources aquatiques, une montée des eaux et la vie de millions de personnes mises en danger. De plus, les populations "les plus pauvres" et les plus "exclues socialement" en seront les premières victimes.

Selon le scénario noir d'un réchauffement de +4°C, jusqu'à 80% du Moyen Orient et d'Amérique du Sud pourraient être frappés par des vagues de chaleur d'une ampleur "sans précédent" au risque de provoquer de vastes vagues de migration, ajoute le document.

Le rapport prévient également que si le réchauffement se poursuit sans relâche, il pourrait provoquer des changements irréversibles à grande échelle. Dans le nord de la Russie, le dépérissement des forêts et le dégel des pergélisols menacent d’intensifier le réchauffement planétaire à mesure que le carbone et le méthane que renferme cette région sont libérés dans l’atmosphère, donnant lieu à une boucle de rétroaction qui s’auto-alimente.

Dans un monde à + 2 °C, les émissions de méthane pourraient augmenter de 20 à 30 % dans toute la Russie d’ici à 2050. « Le rapport montre clairement que nous ne pouvons continuer sur la trajectoire actuelle d’émissions incontrôlées et à la hausse. Les dirigeants doivent monter au créneau et prendre les décisions qui s’imposent pour gérer nos économies de façon à promouvoir une croissance écologiquement rationnelle et un développement à l’épreuve du climat », déclare Rachel Kyte, vice-présidente du Groupe de la Banque mondiale et envoyée spéciale pour le changement climatique. « De profonds changements doivent s’opérer d’urgence aux plans technologique, économique, institutionnel et comportemental pour inverser les tendances actuelles. Le développement économique et la protection du climat peuvent se compléter, mais il faut pour cela une volonté politique. »



Source : Banque Mondiale


Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 04:34

Des effets du changement climatique qui se remarquent en France (côte atlantique) mais aussi ailleurs depuis des années :

http://histoire-geo-ensemble.overblog.com/2014/11/les-effets-du-changement-climatique-l-exemple-de-shishmaref-en-alaska.html

Un phénomène qui va multiplier le nombre de réfugiés climatiques…
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 06:08

Loïc a écrit:
Des effets du changement climatique qui se remarquent en France (côte atlantique) mais aussi ailleurs depuis des années :

http://histoire-geo-ensemble.overblog.com/2014/11/les-effets-du-changement-climatique-l-exemple-de-shishmaref-en-alaska.html

Un phénomène qui va multiplier le nombre de réfugiés climatiques…

on va voir l'efficacité des assoces de Fontenay pour recevoir les réfugiés climatiques américains déboulant par boat people en hordes serrées d'Alaska... et réclamant le RMI

Nos assoces locales seront elles aussi mobilisées que pour les réfugiés d'Amérique du Sud ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 18:53

LE PREMIER FORUM QUALITÉ

DE L'AIR , 26 NOVEMBRE 2014

/ PARIS

10ÈME ÉDITION ANNIVERSAIRE DES RESPIRATIONS 26 NOVEMBRE 2014

AU CARREAU DU TEMPLE À PARIS

Tous les liens par ici http://www.lesrespirations.org/2014/
ou http://cleantuesdayparis.fr/news/2014/10/1/cleantuesday-conference-les-respirations-26-novemb

E D U Q U E R P O U R M I E U X R E S P I R E R . L E T H È M E C H O I S I P O U R L A 1 0 E É D I T I O N D E S R E S P I R A T I O N S L E 2 6 N O V E M B R E 2 0 1 4 À P A R I S E S T L ' E D U C A T I O N

Découvrir le programme.

L A Q U A L I T É D E L ' A I R : U N E U R G E N C E P L A N É T A I R E

La pollution atmosphérique a fait 7 millions de morts dans le monde en 2012 selon l'OMS. La situation est même qualifiée d'Airpocalypse en Chine.

En savoir plus.

L A Q U A L I T É D E L ' A I R : U N E P R I O R I T É N A T I O N A L E

En mars 2014 la France a subi un pic de pollution atmosphérique sans précédent. Plus aucun doute : la transition écologique passera par la qualité de l'air.

En savoir plus.

La conférence événement Les Respirations est gratuite et accessible à tous sous réserve des places disponibles. Il est cependant obligatoire de se pré-inscrire via le formulaire en ligne.

A PROPOS DES RESPIRATIONS

Le premier forum 100% dédié à la qualité de l'air.

Le forum Les Respirations est la première initiative mondiale qui rassemble toutes les parties prenantes autour de la qualité de l'air. Depuis bientôt dix ans, Les Respirations réunissent hommes politiques, chefs d'entreprises, étudiants, universitaires, écrivains, médecins, juristes, ONG, scientifiques,etc... autour de tables rondes pour débattre sur le thème de la qualité de l'air. Y sont notamment abordés les sujets des transports, de l'environnement, de la ville durable, de l'énergie, du bâtiment, du climat, du droit,etc... au regardde la qualité de l'air intérieur et extérieur.

LA DIXIÈME ÉDITION ANNIVERSAIRE

Le 26 novembre 2014, Les Respirations fêteront leur dix ans. Pour cette édition anniversaire, Les Respirations accueilleront au coeur de Paris, dans le superbe édifice nouvellement rénové du Carreau du Temple, un large public de professionnels mais aussi de curieux sur le thème de l'éducation. Les problématiques seront abordées de manière concrète, pragmatique et surtout positive. A un an de la conférence de l'ONU sur le climat, les Respirations soutiennent qu'adresser le climat par la qualité de l'air serait un moyen innovant et efficace de faire émerger la voix de la France. En plus d'être un vecteur de transition écologique, la qualité de l'air est assurément un élément décisif de compétitivité territoriale et économique.

LE PARCOURS PARALLÈLE : LA MINI EXPOSITION UNIVERSELLE

Tout au long de la journée un parcours parallèle aux conférences sera proposé aux visiteurs à travers une mini exposition universelle qui réunira de nombreux acteurs de la filière de l’air au sens large venus présenter leurs produits, services ou technologies. Véhicules électriques, projets architecturaux,objets design, logiciels 3D, capteurs pour la mesure de la qualité de l’air, purificateurs d’air, robots, photos,… seront exposés de manière ludique et pédagogique. Un seul objectif : rendre visible l’invisible ! Découvrir le programme.

LE CLEANTUESDAY CONSACRÉ AUX START UP DE L'AIR

Cette année pour la première fois Les CleanTuesday organiseront sur le site des Respirations un événement sur le thème de la qualité de l'air. Une sélection de start up de l'air sera confrontée à un panel d'investisseurs. Découvrir les CleanTuesday.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 20:49

espoir a écrit:
A défaut de purifier l'air, tous ces débats brassent du vent, c'est déjà ça.

Mais non, mais, non.... Je vois qu'il y deux élus qui interviennent dans cette discussion... L'un d'eux peut sans doute nous dire où l'on peut consulter les résultats du groupe de travail sur le sujet annoncé officiellement en conseil municipal par le maire Jean-François Voguet le 18 février 2005...

Jean-François Voguet le 18 février 2005 en conseil municipal a écrit:
"Nous allons dire à l'Etat que ce plan [de Protection de l'Atmosphère de la région Ile-de-France] est insuffisant, qu'il ne nous convient pas et que nous votons contre et allons mettre en place un groupe de travail pour faire des propositions".
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 21:00

Nos voisins allemands commencent à toucher du doigt les avantages d'avoir mis le nucléaire en veilleuse...

http://actu.orange.fr/sciences/berlin-veut-limiter-le-recours-au-charbon-pour-remplir-ses-objectifs-de-co2-afp_CNT0000005WXaG.html

http://actu.orange.fr/sciences/energie-l-allemagne-s-interroge-sur-le-sort-de-ses-centrales-au-charbon-afp_CNT0000005TGYk.html

Pas de nucléaire, pas de charbon ça va devenir problématique de faire tourner les usines parce qu'il semblerait que les éoliennes ne soit pas tout à fait adaptées aux besoins.

Les écolos français vont aller leur expliquer comment faire et ici ça nous fera des vacances...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 21:01

@anonymous Message transmis à votre colistier DD qui n'est pas sans lien historique avec l'association Cleantuesday, des fois que vous l'ignoreriez et le débat du 26 novembre 2014. Nous ne sommes plus en 2005. Il est dit plus haut que le Grenelle2 et ses Zapa avait été un échec collectif aucune municipalité n'ayant fait quoi que ce soit. On peut le regretter mais c'est ainsi ; il faut donc remettre ce type d'organisation sur pied, comme l'expliquent les textes que j'ai reproduit plus haut. On y travaille. Et peut-être aurons-nous l'occasion de nous rapprocher de votre colistier, ou de MM si ce n'est de vous.

http://cleantuesdayparis.fr/event/

http://cleantuesdayparis.fr/presentation/bureau/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 21:48

Finalement si la municipalité de Fontenay n'a rien fait ou plutôt si les résultats du groupe de travail de l'époque sont inconnus c'est de la faute d'un actuel élu de droite qui lors des faits ne siégeait pas au conseil municipal... pas mal n'est ce pas ? et bien sur c'est à lui qu'il convient de demander des comptes... on rêve !

Les soviétiques enlevaient des gens indésirables sur les photos , les cocologistes ajoutent des élus qui ne l'étaient pas au conseil de l'époque.

Heureusement que nous sommes sur un forum et non dans une cour d'assise sinon ça craindrait !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 21:51

On est effectivement sur un forum. alien cat Excellente remarque.

En 2010, le Président de la République, Sarkozy pour ne plus le nommer  alien  cat quelques jours avant le débat parlementaire entourant l’adoption de la seconde loi issue du Grenelle, n’a-t-il pas lui même refermé le petit livre vert du grenelle en lâchant devant des agriculteurs : "L’environnement... ça commence à bien faire !" ?

Retour en arrière ce que certains redoutaient déjà en 2007 est arrivé : les petites avancées que le gouvernement affichait se devaient pas masquer l’absence criante de mesures de rupture, structurantes et réellement efficaces.

Le dossier noir des transports en témoigne  : Premier secteur émetteur de gaz à effet de serre avec 26% des émissions nationales, les transports risquent de le rester encore très longtemps : relance d’un programme routier/autoroutier (plus de 1000 km), taxe kilomètres poids lourds reportée à meilleure fortune, , casse de l’activité wagons isolés dans le plan Fret, autorisation de circulation pour les 44 tonnes (denrées agricoles), etc. Quant au secteur aérien, le plus énergivore par passager et km parcouru, il est préservé : le kérosène reste le seul carburant exonéré de taxes.

Le texte de loi de l'époque restreignait le champ d’action et délaissait l’approche territoriale. Et pas l'inverse

Le Grenelle de l’environnement s'est avéré une supercherie écologique, une quasi opération de prostitution de l’écologie. Si maintenant, d'après certains bien pensants,  on n'a plus le droit de refaire le bilan de Nicolas Sarkozy alors qu'il joue à nouveau du menton, sur un forum, on se demande bien pourquoi. Non, mais!


Dernière édition par Libellule le Mar 25 Nov 2014, 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 22:06

être sur un forum n'est pas une excuse pour écrire n'importe quoi.

Sous peu le fil sera fermé par l'administrateur... qui sera lassé et on commence à le comprendre.

La fermeture du forum du plateau semble de plus en plus être le but recherché par les gens qu'il inquiète ou dérange.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 22:08

Libellule a écrit:
@anonymous Message transmis à votre colistier DD qui n'est pas sans lien historique avec l'association Cleantuesday, des fois que vous l'ignoreriez et le débat du 26 novembre 2014. Nous ne sommes plus en 2005. Il est dit plus haut que le Grenelle2 et ses Zapa avait été un échec collectif aucune municipalité n'ayant fait quoi que ce soit. On peut le regretter mais c'est ainsi ; il faut donc remettre ce type d'organisation sur pied, comme l'expliquent les textes que j'ai reproduit plus haut. On y travaille. Et peut-être aurons-nous l'occasion de nous rapprocher de votre colistier, ou de MM si ce n'est de vous.

On n'est certes plus en 2005 mais c'est important de savoir si les engagements pris officiellement en conseil municipal par un élu, et donc consignés dans le compte-rendu de ce conseil disponible en maire et en préfecture, ont été suivi d'effet ou non....

Peut-on dire que pour le coup le maire Jean-François Voguet n'a pas tenu l'engagement qu'il a pris en conseil municipal le 18 février 2005 ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 22:20

ce forum est un lieu d'expression libre ; et le webmaster sait effectivement faire son boulot si cela est nécessaire.

Rappeler ce qui s'est passé depuis 2005 est toujours utile ; y compris les raisons d'un échec collectif. Quand un président déclare que l'écologie ça suffit, c'est sûr que c'est encourageant ... Cela peut être dit sur un forum, sans passer par la case du tribunal, et c'est très bien ainsi.

Si des actions de sensibilisation retrouvent force et vigueur à l'initiative de gens engagés, en ce qui me concerne, je ne vais pas m'en plaindre. Rappeler les liens historiques de DD avec cleantuesday a localement son intérêt, même si a.nonymous ne s'intéresse guère à cet aspect des choses. Moi si. Il en va de la réussite des convergences à venir.

En 9 ans la perception de notre maire a progressé en terme d'écologie alors que dans le même temps celle du président dont il ne faut pas parler a régressé. Les réalisations en terme d'écologie sont certainement insuffisantes néanmoins sur la ville, et il faut donc continuer à porter le combat pour le progrès de l'écologie, personne ne dit le contraire.

C'est même un des trois piliers du programme de la liste élue aux dernières municipales.

La lutte contre la pollution de l'air faisant partie d'une des manières de réduire le risque climatique, le débat de respirations méritait à ce titre d'être mentionné. C'est fait. Iront ou se documenteront sur les conclusions de cette rencontre ceux et celles qui voudront marquer par leur intérêt leur engagement local.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 25 Nov 2014, 22:46

On n'a toujours pas d'explication à cette idée brillante qui envoie l'administré aussi contribuable demander des comptes à une personne qui n'était pas élue au conseil municipal... alors que le même conseil ne semble pas avoir rendus public les résultat d'un travail.

Le conseil municipal ne travaille pas sous le contrôle de l'un ou de l'autre plus ou moins proche mais sous l'autorité du maire.
Dommage que les notions de base en matière d'institutions ne soient pas connues, il est vrai que l'on oublie l'instruction civique pour des sujets moins austères à 'école.

Bravo ! nous apprenons que le président de la république a perturbé le travail du conseil municipal de Fontenay... qui devait sans doute être aux ordres de sarko y compris en matière de garde des enfants lors des grèves.

Passer par le forum au lieu d'un tribunal est une idée qui ne semble pas avoir germée dans l'esprit de certains il y a peu de temps, d'autres d'ailleurs encouragent cette manière de procéder en votant le déblocage des crédits nécessaires aux poursuites judiciaires.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 00:13

A chacun en effet de faire passer son esprit par où il veut pour le faire germer. Même chose pour sa manière d'analyser les événements et les situations. Rien de bien nouveau dans ce postulat. alien cat

Pour faire germer d'autres pistes cet article http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-combes/251114/blockadia-et-alternatiba-les-deux-piliers-de-la-justice-climatique

l'article est long mais passionnant.


Dernière édition par Libellule le Mer 26 Nov 2014, 01:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 01:01

vieux-breton a écrit:
Le post du dessus est le parfait exemple du post qui est fait pour décourager les personnes qui viennent lire ce forum, encore un peu plus long et il va rentrer dans le Guinness des records.

Vraiment n'importe quoi.


Je ne suis pas d'accord avec vous, ce n'est pas n'importe quoi mais bel et bien une volonté délibérée de faire péricliter ce forum comme cela a déjà été fait pour le forum municipal par la même personne qui utilisait alors le pseudo DLM...

De tels tels lieux de dialogue démocratique libre a n'en pas douter dérange certains...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 01:30

XXXXXXXXX
webmaster


pour le reste, le webmaster a tenu son rôle en me faisant remarquer que le copier coller était trop long. j'en ai pris acte.
l'article est très très intéressant, pour ceux qui ont autre chose à faire que de parler du risque que ce forum pourrait péricliter. Ce qui tient du pur fantasme ; il se porte bien et les gens prennent plaisir à y participer.

Pour ma part, j'en étais là, le copier coller en moins.

Pour faire germer d'autres pistes cet article http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-combes/251114/blockadia-et-alternatiba-les-deux-piliers-de-la-justice-climatique

l'article est long mais passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 01:54

XXXXXXXXXX
webmaster

Ma remarque n'est en rien déplacée puisque vous avez écrit vous même que vous écriviez sur le forum municipal sous ce nom....

Libellule a écrit:
@kermor cela fait longtemps qu'anonymous et ma famille échangeons en effet (près de 3 ans maintenant).

dlm lui a laissé l'autre forum pour lui tout seul. Elle l'a même écrit. Et j'ai déjà dit que pour les articles longs j'avais écrit pour elle. Ce n'est pas un scoop donc.

Source: http://www.plateaufontenay.net/t1173-serait-on-pris-juste-pour-des-bisounours#34437
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 04:32

Réellement ce forum peut il fonctionner qu'avec trois intervenants largement majoritaires dans leurs interventions sur tous les sujets?
Tonton,a.nonymous et Libellule faites place au débat argumenté sans vouloir tranché une fois pour toute les discussions pour Tonton, rabâcher X- fois les mêmes choses pour a.nonymous et noyer le poisson pour Libellule. Nobody is perfect mais la vous exagérez, laisser de la place aux autres et admettez que peut être vous ne possédez ni l'un ni l'autre la vérité absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 04:45

+1 il suffit que chacun s'en tienne au débat. et fasse confiance au webmaster dans ses décisions.

XXXXXXXXXXX
webmaster.


Dernière édition par Libellule le Mer 26 Nov 2014, 04:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 04:53

Libellule a écrit:
---/---
Heureusement, l’écologie apporte des solutions : engager la transition énergétique pour créer des emplois, produire une énergie saine et renouvelable, développer des modes de transports plus doux, mieux se loger tout en réduisant sa facture d’électricité…
---/---


Un exemple d'emplois créés par la transition énergétique:

http://www.plateaufontenay.net/t909-envoye-special-les-travailleurs-detaches-les-nouveaux-forcats-du-btp#64396
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 05:25

matmut a écrit:
Réellement ce forum peut il fonctionner qu'avec trois intervenants largement majoritaires dans leurs interventions sur tous les sujets?
Tonton,a.nonymous et Libellule faites place au débat argumenté sans vouloir tranché une fois pour toute les discussions pour Tonton, rabâcher X- fois les mêmes choses pour a.nonymous et noyer le poisson pour Libellule. Nobody is perfect mais la vous exagérez, laisser de la place aux autres et admettez que peut être vous ne possédez ni l'un ni l'autre la vérité absolue.

Que les uns ou les autres intervenions trop c'est votre avis... tout le monde à le droit d'avoir le sien.

Toutefois, je ne vois pas en quoi les prises de position des uns ou des autres, que l'on est libre d'apprécier ou non, sont des entraves à l'expression d'autres personnes désirant participer librement au forum.

Une solution à creuser peut être, déterminer combien d'interventions seront autorisées à chacun chaque jours et en fonction de quels critères on aura droit à son "ticket d'intervention"

Pour ma part je ne prétend rien "trancher une fois pour toutes" mais il est certain que j'ai certaines idées personnelles et que pour les avoir je suis obligé de m'informer ou d'être informé, ce qui peut être gênant pour ceux qui disent ou plutôt écrivent n'importe quoi... d'autres ont les idées du parti, c'est moins original mais on ne se fatigue pas à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 06:04

Citation :
Que les uns ou les autres intervenions trop c'est votre avis... tout le monde à le droit d'avoir le sien.
Peut être mais les chiffres parlent:
Tonton: 6656 messages
a.nonymous: 7324 messages
Libellules: 7218 messages
Citation :
Toutefois, je ne vois pas en quoi les prises de position des uns ou des autres, que l'on est libre d'apprécier ou non, sont des entraves à l'expression d'autres personnes désirant participer librement au forum.
Votre positionnement tranché de monsieur je sais tout et de toutes façons j'ai toujours raisons n'incite pas à essayer d'échanger des ponts de vues sinon de vous décerner des satisfécits qui peuvent flatter votre égo.
Quand vous ne serez plus que vous trois à intervenir sur ce forum peut être vous lasserez vous et le forum fermera la porte. J'ose espérer que ce n'est pas une fin en soit pour chacun d'entre vous d'être considéré comme les fossoyeurs du forum du Plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 06:21

On se calme...

le sujet du climat est provisoirement déverrouillé.
webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 20:17

Merci au webmaster d'avoir ré ouvert ce fil, l'actualité se prêtant à poursuivre nos échanges.


CLIMAT Nicolas Hulot fait des élus locaux le moteur de la mobilisation citoyenne
Publié le 25/11/2014 • Par Laurence Madoui

(extraits choisis)

A un an de la conférence mondiale sur le climat qu’accueillera Paris, l’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète insiste sur la force mobilisatrice des acteurs locaux, assurant que « le changement est en marche » à l’échelle territoriale.

(...)

« Les quelques éclaircies sont plus manifestes à l’échelle locale qu’à l’échelle nationale et, plus encore, qu’à l’échelle internationale, a déclaré l’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète. Le changement est en marche, de façon plus probante à l’échelle territoriale. L’innovation est en mouvement, permettant de concilier environnement et économie, qui formaient encore un oxymore il y a peu. »

« le concept d’économie circulaire a diffusé, dans le vocabulaire et les pratiques, tout comme ceux d’éco-conception ou de bâtiment à énergie positive ». Celui qui avait soumis un « Pacte écologique » à la signature du plus grand nombre, lors du Congrès des maires de 2006, souligne aujourd’hui le rôle des élus locaux en matière de mobilisation et d’entrainement de tous les citoyens dans le développement durable. En exprimant une réserve sur ce dernier terme, pouvant s’apparenter à « une forme de camomille mielleuse permettant de mieux digérer les excès de la civilisation ».

Le créateur de la Fondation pour la nature et l’homme (FNH) cite le rapport de 2013 des sénateurs Ronan Dantec et Michel Delebarre sur « les collectivités territoriales dans la perspective de Paris Climat 2015 « , document mettant en évidence la place essentielle du maillon local dans l’atténuation du changement du climat et dans l’adaptation à son dérèglement. D’où l’impératif de mobilisation citoyenne qu’actionneront les élus locaux, afin de « donner des ailes aux chefs d’Etat ».

Des actes - Voyant dans le conformisme et le scepticisme « nos pires ennemis » à l’heure où les « aberrations climatiques s’observent même sous nos latitudes », Nicolas Hulot martèle que « l’avenir dépend encore de nous ». Pointant le caractère irréversible de l’altération des grands équilibres écologiques, il rappelle que l’accomplissement de l’humanité se jouera vraisemblablement à la conférence de Paris en décembre 2015. « Nous n’avons que trop parlé ».

(...) levier d’action : la commande publique, qui représente 15 à 20 % de la consommation mondiale. « Les élus ont toute latitude pour que l’environnement devienne un critère de premier choix. Il y a de quoi faire de la commande bas carbone la norme ».
(...) Nicolas Hulot cite un récent propos tenu par le Saint-Père lors d’une visite du chef de l’Etat : « Les hommes pardonnent parfois, Dieu pardonne toujours, la nature, jamais. »


l'article complet ici
http://www.lagazettedescommunes.com/297778/nicolas-hulot-fait-des-elus-locaux-le-moteur-de-la-mobilisation-citoyenne/

le rapport cité dans l'article
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/photos-videos-publications/publications/enjeux-planetaires-cooperation/rapports/article/les-collectivites-territoriales-109072
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 685
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 20:39

Du concret et de l'action Messieurs les ecologistes!
Vous avez mis très gentillement de coté Mr N.Hulot pendant quelques temps et là, c'est le seul a se faire entendre à nouveau. Expliquez nous ...
Pendant 20 ans dans l'opposition et avoir la chance d'intégrer un gouvernement pendant un peu moins de deux ans et ... rien!

Pourtant, l'environnement est un sujet très, très important qui ne doit pas être ignoré
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 20:52

Pour ma part je n'ai mis aucun écolo partisan d'où qu'il vienne de côté, puisque je cherche la plus large union entre tous ceux qui portent un intérêt majeur sur ce sujet ; certes, une primaire a eu lieu ; personne n'a été mis dehors, Les liens sont restés étroits avec Nicolas Hulot ; Partout où il y a eu des primaires, il y a quelqu'un qui est arrivé en tête pour x raisons (c'est le résultat d'une démarche démocratique). Et comme précisément, l'environnement est un sujet très très important qui ne doit pas (plus) être ignoré, je défends depuis toujours l'idée qu'un maximum de personnes doit en prendre conscience pour que l'écologie devienne réellement une préoccupation transversale.

Je le redis, je suis dans le mouvement écologique depuis plus de 40 ans (pas 20, ni 30 donc, j'ai donc la possibilité de regarder cela avec beaucoup de recul) et je peux vous dire que les progrès faits dans ce domaine sont significatifs depuis les années du balbutiement. On doit maintenant passer à une vitesse supérieure, c'est l'objet même de ce fil de voir comment le faire avec la plus grande intelligence possible dans le cadre d'une transition qui s'annonce pour les 40 ans à venir.

Du concret et de l'action de tous les acteurs est nécessaire, je ne vais pas vous dire le contraire ; les écologistes peuvent certes aiguiller, mais seuls, ils ne seront pas assez puissants pour renverser la table des immobilismes auxquels ils font face. C'est l'enjeu auquel je consacre quelques temps sans désespérer de voir les choses évoluer.

Que Nicolas Hulot soit aujourd'hui proche des institutions, vu mon profil politique et mon mode de pensée par ailleurs, est plutôt pour me plaire puisque j'ai également fait campagne pour les primaires du parti socialiste. Et il ne me viendrait pas à l'idée que pour autant ce parti a jeté Martine Aubry aux oubliettes. On notera qu'un temps Nicolas Hulot a indiqué qu'il pouvait se sentir proche du FDG, tout comme Eva Joly d'ailleurs ; il est donc comme pas mal d'écologistes transversal politiquement après avoir participé aux Grenelles organisés sous la précédente présidence.

Ségolène Royal tient la place au gouvernement; Espérons qu'elle durera plus longtemps de Batho, et Martin.
Pour ce qui est du logement, l'isolation et la rénovation est toujours à l'ordre du jour ; cela s'est avéré plus compliqué d'obtenir le contrôle des loyers face à des institutions poussant des vents contraires ; mais bon, pas à pas les choses bougent, malgré quelques dé-tricotages, et c'est pour moi l'essentiel, je ne suis pas d'une nature résignée ni pessimiste.
Voilà vous savez tout.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 22:57

à l'intention de MATMUT :

Je conçois que des avis tranchés qui reposent sur des faits, sur ce que prévoient notre constitutions, nos lois ou tout simplement qui découlent du vécu ou de l'expérience professionnelle ... puissent troubler des intervenants engagés politiquement dont le bréviaire et le mode de pensée est guidé par la rhétorique d'un parti.

Pire encore il y a des problèmes graves dont la solution passe par des actions contraires au mode de réflexion actuel bobo gaucho écolo.
Alors on va traiter le dossier, on nie le problème, on le minimise et comme il est impossible de l'ignorer on trouve une solution : évacuer celui qui pose les question auxquelles on est infoutu de répondre.
C'est la technique qui fonctionne depuis quelques dizaines d'années en France : on enterre le dossier faute de le traiter et on en voit le résultat ici chez nous et maintenant.

Alors OUI Matmut j'ai des idées, je suis capable d'étayer ma pensée et lorsque j'affirme quelque chose je suis capable de le prouver... il est normal que ça gène !

Tant que je suis dérangeant je suis rassuré car dans un milieu d'inconsistants il est normal que celui qui détonne soit à éliminer.

Vous même qui me critiquez avez été infoutu de faire une démonstration crédible que j'étais à coté de la plaque.
On peut ne pas partager mes avis, ce serait d'ailleurs tout à fait normal, mais encore faut il prouver que je déconne... et pour l'instant c'est loin d'être arrivé sur ce forum.

Voila ce que j'ai à répondre à vos attaques directes. Je suis à vos yeux péremptoire mais en tout cas pas un ramolli.


Dernière édition par tonton christobal le Mer 26 Nov 2014, 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 26 Nov 2014, 22:58

Sinon, vous pouvez découvrir les propositions qu'EELV va porter pendant la conférence des 27 et 28 novembre en avant première ici
http://eelv.fr/2014/11/25/conference-environnementale-les-propositions-deelv-3/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 27 Nov 2014, 19:13

A un an de la Conférence de Paris sur le changement climatique, François Hollande mobilise jeudi pour la troisième fois les acteurs concernés par les défis environnementaux.

Un point de départ bien modeste.

Santé, transports et climat seront au centre de la 3e conférence environnementale ce jeudi 27 novembre à Paris. Des groupes de travail réunissant ONG, syndicats, patronat et collectivités ont planché depuis juin sur plusieurs dizaines de propositions qui seront sur la table. Etat des lieux.

# Environnement et santé :

- Alimentation : "le crédit d'impôt en faveur de l'agriculture biologique sera prorogé pour une durée de trois ans au-delà de 2015", préconise le document de travail sur lequel se pencheront les participants. Pour favoriser le bio en restauration collective, le ministère de l'Agriculture favorisera à travers un guide "l'approvisionnement en produits de proximité et de qualité".

- Pesticides : une "campagne d'information grand public sur les impacts connus des pesticides sur la santé et l'environnement sera lancée", de même qu'une campagne de surveillance des pesticides dans l'air ambiant. La France mènera "une action volontariste au niveau européen pour la réévaluation des substances les plus problématiques".

- Résidus de médicaments dans les milieux naturels : laconférence propose d'envisager la généralisation de la vente des médicaments à l'unité, sur la base d'un rapport remis au Parlement au plus tard en 2017.

- Nanomatériaux : "l'évaluation des dangers" représentés par ces substances "sera poursuivie". La conférence propose de créer un groupe de travail pour "examiner la possibilité d'encadrer la mise sur le marché et l'usage des produits" en contenant.

- Perturbateurs endocriniens : un message d'information sera inséré dans le carnet de maternité et le carnet de santé en 2015. Leur interdiction éventuelle dans les produits d'hygiène et cosmétiques va faire l'objet d'une étude.

- Qualité de l'air : le gouvernement "étudiera l'opportunité" d'étendre la prime pour le remplacement d'un vieux véhicule diesel par un véhicule propre "notamment aux véhicules d'occasion et aux appareils de chauffage au bois performants".

Les bulletins météo des chaînes publiques régionales comprendront une communication de l'indice ATMO sur la qualité de l'air.

# Transports

- Favoriser le covoiturage (campagne de communication, "référentiel de bonnes pratiques"...)

- Pollution des véhicules : L'Etat conçoit "en 2015 un système d'identification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes", en appui des politiques locales de circulation et de stationnement (par exemple dans le cadre de création de zones d'accès restreint en centre-ville).

- La vitesse : publier "avant juin 2015 une étude sur l'impact environnemental et socioéconomique de la baisse des vitesses routières maximales autorisées".

- Stimuler l'innovation : "faire du développement et de la production de véhicules sobres et propres, un axe structurant de la politique industrielle de la France".

- Forêt fluvial : réunir en 2015 une conférence pour développer le trafic notamment sur les marchés émergents (déchets, biomasse, desserte urbaine). "Afin de favoriser un report modal massif de la route vers la mer, la France soutiendra les liaisons transeuropéennes maritimes sur la façade atlantique", suggère une recommandation.

# Climat et biodiversité, un an avant la Conférence de Paris

- Soutenir une économie bas-carbone. Parmi les mesures préconisées, "encourager secteurs agricoles et forestiers dans leur contribution à atténuer le dérèglement climatique".

- Financements : développer des "véhicules financiers innovants, tels que les 'obligations vertes'". Le "comité pour la fiscalité écologique" reprendra ses travaux d'ici fin 2014, avec une mission "étendue à l'étude de l'ensemble des outils économiques au service de la transition écologique".

- Mobiliser la société civile : labellisation d'initiatives, guide d'information, mobilisation des médias, notamment l'audiovisuel public, etc.

- Accompagner l'adaptation des territoires et la reconquête de la biodiversité. Le comité national de suivi de l'érosion des côtes mettra en œuvre dès 2015 des actions prioritaires, notamment la 1e cartographie nationale de l'évolution historique de cette 'érosion.

- Agir à l'international. Notamment, réformer les crédits à l'exportation de la France pour le charbon.

(Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4212
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 27 Nov 2014, 19:50

Libellule vous nous dites : "Un point de départ bien modeste", vus êtes bien généreux.

J' ai l' impression de lire les bonnes résolutions de nouvel an, vous savez celles que l' on ne tiens jamais !

Par exemple :
Citation :
- Résidus de médicaments dans les milieux naturels : la conférence propose d'envisager la généralisation de la vente des médicaments à l'unité, sur la base d'un rapport remis au Parlement au plus tard en 2017.

Quel avantage ? et que fait-on des résidus issus de l' ingestion de ces médicaments ?

Citation :
Les bulletins météo des chaînes publiques régionales comprendront une communication de l'indice ATMO sur la qualité de l'air.

Ce genre d' information que l' on se presse d' oublier !

Citation :
Forêt fluvial : réunir en 2015 une conférence pour développer le trafic notamment sur les marchés émergents (déchets, biomasse, desserte urbaine). "Afin de favoriser un report modal massif de la route vers la mer, la France soutiendra les liaisons transeuropéennes maritimes sur la façade atlantique", suggère une recommandation.
Et le fluvial ? Est-il concevable qu' un chargement partant d Dunkerque (ou bien de Anvers) passant par le détroit de Gibraltar pour arriver à Marseille retienne l' attention d' un client ?
Est-il sécurisant d' augmenter le trafic maritime dans la Manche ?
Nous avons un réseau fluvial bien agencé qui ne demande qu' a être remis en état, une liaison Rhin/Rhône à grand gabarit à créer et à favoriser ce type de transport (certes moins rapide qu' un camion mais tellement moins dangereux et moins poluant) sans pour autant ne compter que sur des trains de barges, en re-développant les péniches de petites et moyennes tailles.

Citation :

- Accompagner l'adaptation des territoires et la reconquête de la biodiversité. Le comité national de suivi de l'érosion des côtes mettra en œuvre dès 2015 des actions prioritaires, notamment la 1e cartographie nationale de l'évolution historique de cette 'érosion.

Là encore on redécouvre le fil à couper le beurre, j' ai étudié ça il y a plus de 50 ans, enfin survolé, en classe !!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 27 Nov 2014, 21:22

Généreux, non ; ironique plutôt. Les propositions d'EELV sont en effet plus consistantes. (voir lien plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 27 Nov 2014, 22:16

ET si avec flambi ça ne fonctionne pas on enverra la "bravitude" pour interdire le gel en hiver et les températures de plus de 27° en été !

non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 28 Nov 2014, 18:45

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 28 Nov 2014, 19:28

Les liens secs, vers des séries de vidéos déjà citées en haut de fil, sont sans grand intérêt dans un forum de debats
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 28 Nov 2014, 19:31

c'est informatif, et cela évite des reproches sur le fait de faire trop long. le titre du lien (nouveau) étant explicite, il n'y a en l'occurrence pas grand chose à ajouter, puisque contenant le message essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 28 Nov 2014, 20:30

Athena a écrit:
Les liens secs, vers des séries de vidéos déjà citées en haut de fil, sont sans grand intérêt dans un forum de debats

Le but est d'occuper le terrain et non d'amener un élément utile...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 28 Nov 2014, 21:30

Le but est d'occuper le terrain et non d'amener un élément utile...

Voilà que tonton m'accuse de faire comme lui, trop bien!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 09:19

Faire et défaire.....

Le Monde a écrit:
Le gouvernement veut s’attaquer au gazole

Le Monde.fr | 28.11.2014 à 19h58 • Mis à jour le 28.11.2014 à 20h20 | Par Rémi Barroux

---/---
IDENTIFICATION DES VÉHICULES POLLUANTS

Le premier ministre a annoncé un nouveau « système d’identification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes », qui devrait être mis en place en 2015. Il permettrait aux collectivités qui souhaitent par exemple limiter l’accès des centre-villes pour les véhicules les plus polluants, ou qui souhaitent favoriser les plus vertueux en leur rendant le stationnement gratuit ou en leur permettant d’emprunter des couloirs réservés, d’identifier les différents types de véhicules. Le dispositif, qui devrait être précisé dans les prochains mois, pourrait reposer sur des pastilles de couleur apposées sur les vignettes d’assurance ou sur les plaques d’immatriculation. Tous les véhicules seraient concernés, particuliers ou professionnels.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/28/le-gouvernement-veut-s-attaquer-au-gazole_4531384_3244.html

Sauf que....

Wikipedia a écrit:
La pastille verte est un autocollant fixé sur la partie inférieure droite du pare-brise d’un véhicule pour indiquer qu'il répond à certains critères dans la lutte contre la pollution atmosphérique.

Le principe d’une pastille de couleur verte a été introduite dans le code de la route par un décret signé le 17 août 1998. Cette disposition a depuis été supprimée par un autre décret, publié au Journal officiel le 22 février 2012.

Elle permettait de distinguer les véhicules polluants de ceux qui l'étaient moins, et de circuler lorsque le pic de pollution atteignait le niveau 3 de la procédure d'alerte notamment dans les grandes villes où le nombre de voitures est plus important.

Elle était délivrée par la préfecture pour :

   les véhicules fonctionnant au gaz (GPL, GNV) ;
   les véhicules électriques ;
   les véhicules essence ou Diesel munis par construction d’un pot catalytique ou d’un système équivalent ;
       toutes les voitures essence mises en circulation après le 31 décembre 1992,
       toutes les voitures Diesel mises en circulation après le 1er janvier 1997,
       toutes les camionnettes essence mises en circulation après le 1er octobre 1994,
       toutes les camionnettes Diesel mises en circulation après le 1er octobre 1998.

Cinq ans après sa création, en août 2003, l'édition de la pastille verte a été abandonnée et les règles d'application ont été modifiées.
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pastille_verte

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4212
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 18:39

Mais surtout, c' est pénaliser les plus défavorisés. En effet qui roule avec des véhicules âgés et "polluants" ? certainement pas les couches aisées (qui préfèrent le 4/4 en ville) et qui ont les moyens de changer de véhicule ou d' en acheter un de plus.
Encore une fois, nos édiles ne savent faire qu' une chose : PUNIR. Qu'il ne s' étonnent pas que les "petites gens" ou "la France d' en bas" les rejette et aille voir vers l' extrême droite ou l' abstention.
Ils en sont largement responsables.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4212
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 19:03

soleil a écrit:
Je viens d'acheter une grosse diesel neuve. À crédit. Elle est française.
Quelle perspective pour moi qui compte garder cette voiture de plus de 30000 euros pendant au moins 10 ans

Faites comme moi, servez-vous de votre véhicule et boycottez les villes qui veulent vous pénaliser.
Boycott = j' évite ces villes, je n' achète pas dans ces villes (entre autre Paris la ville BOBO). S' ils ne veulent pas de mon véhicule, ils n' auront pas mon argent.
Et pour votre prochaine voiture achetez la a essence, cela permettra de vous pénaliser en interdisant les véhicules dégagent trop de CO2, si l' on vous parle de véhicule électrique posez donc la question : Pour un Fontenay / La Baule combien de temps 2 ou 3 jours?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 19:39

Si demain on mettait en pratique en France toutes les mesures préconisées par les cocologistes (y compris les plus délirantes et ils ont de l'imagination) croyez vous que cela changerait le niveau de pollution en France ?
NON sauf si nous isolions le pays sous une bulle étanche... en revanche notre économie déjà par brillante serait raide morte et nos voisins se rempliraient les poches.

IL est plus facile de gesticuler en France, éventuellement de tout casser dans le monde à chaque occasion : sommet européen, Davos, réunion OTAN... ou d'aller faire le guignol sur le toit d'une centrale française en sachant que l'on ne risque rien que de se poser en interlocuteur cohérent et digne d'intérêt.

On remarque d'ailleurs que nos excités sont plus calmes en Russie où leur dernier exploit contre une plate forme pétrolière de ce pays s'est terminé piteusement la queue entre les jambes, chacun demandant bien gentiment à son pays d'origine d'intervenir auprès des autorités russes pour le sortir du guêpier où il s'était fourré...

Lorsque ces gens seront plus cohérents ils seront crédibles, pour l'instant même si leur but est louable, leurs actions contestables, leurs exigences déraisonnables et leur déphasage d'avec les réalités les discréditent.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 19:50

Je lis le verbe PUNIR.... Comme s'il s'agissait d'un châtiment de vouloir eviter le dérèglement climatique. Identifier les causes humaines. Vouloir en réduire les effets. Voilà l'objectif à atteindre. Avant que les réfugiés climatiques se comptent par millions. Effectivement, ne faisons rien. Et n'allons plus à la Baule en train.... Seuls les riches seront inondés...

Une problématique est posée. 2014 va s'inscrire parmi les années les plus chaudes Depuis 1900, avec une concentration de co2 nous ramenant 800 000 ans en arrière. En ne regardant pas ce sujet en face, c'est assez simple, on va dans le mur. Apres tout qu'importe. Être bourgeois bohème ou non, être au Rsa, est un critère qui à lui seul va permettre tout un chacun de cramer sur place. Belle perspective!

L'individualisme a encore de beaux jours devant lui.
Salauds de pauvres, salauds de cevenols, salauds d'habitants des littoraux, salauds d'inondés des vallons encaissés...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 20:16

Il y a 800 000 ans en arrière (et même peut être avant car les bobo-gaucho-écolo étaient là et ont sauvé le monde) à l'époque ou la température dans les pays baltes était celle des tropiques, les capitalistes de l'époque ont écoutés les écolos et immédiatement supprimé les bagnoles qui marchaient au fuel ! tout le monde le sait...

Les Chinois, les Indiens et quelques autres principaux pollueurs vont si la France devient une bonne élève écolo suivre son exemple et arrêter leur industrialisation... c'est évident.

Nous aurons un "président du monde" le poste est vacant et va être créé : "big boss écolo" qui nous guidera !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 20:27

On est bien d'accord Si les chinois et l'Asie dans son ensemble ne changent pas de comportements il peuvent entraîner le monde dans le chaos.
Donc, il ne faut rien faire ailleurs. Normal.... Car les français seront épargnés des périodes de sécheresse et d'inondations extrêmes. Paris ne sera plus au bord de la saturation en particules fines ... on crèvera sans être responsable....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 29 Nov 2014, 20:37

Les questions sans réponse :

Pourcetage de la pollution française dans le monde ? réponse : négligeable

Pourcentage de la pollution chinoise indienne et quelques autres ? réponse : énorme !

Logique gaucho-écolo-bobo : on empoisonne la vie des Français pour s'occuper, justifier les subventions des assoces qui permettent de bien vivre et on laisse tranquilles les pays qui polluent le plus car on ne peut rien contre eux.

Si par cette politique de neuneus on flanque le pays par terre ce n'est pas grave ! on a des postes au gouvernement, dans les assemblées, dans les structures diverses et on fait notre beurre.
Les boites ferment : on s'en fout ça ne nous touche pas on continue à recevoir nos indemnités.

Inutile de discuter ou de débattre les vérités s'imposent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution du climat en question : il est temps d'agir
Revenir en haut 
Page 2 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'évolution du climat en question : il est temps d'agir
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: