Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L'évolution du climat en question : il est temps d'agir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Jeu 18 Sep 2014, 00:26

Rappel du premier message :



De Rio à Djakarta, de New-York à Paris, la Marche pour le Climat programmée le 21 septembre prochain, réunissant des centaines de milliers de personnes à travers le monde, lance une série de grandes mobilisations en vue de l’échéance majeure que représente la COP 21 à Paris en décembre 2015.

Nous devons peser sur les négociations qui devront impérativement parvenir à un accord ambitieux sur la réduction des gaz à effet de serre. Montée des eaux, réfugiés climatiques, accroissement des phénomènes naturels extrêmes… le réchauffement climatique ne concerne pas que les générations futures, il a d’ores et déjà des conséquences dramatiques sur notre quotidien !

Heureusement, l’écologie apporte des solutions : engager la transition énergétique pour créer des emplois, produire une énergie saine et renouvelable, développer des modes de transports plus doux, mieux se loger tout en réduisant sa facture d’électricité… Nous pouvons protéger la planète tout en améliorant notre qualité de vie.

Les écologistes s’y engagent au sein des institutions, dans les territoires et auprès des populations. Débat parlementaire sur la transition énergétique, plans de rénovation des bâtiments dans les collectivités locales, soutien des initiatives citoyennes pour développer les énergies renouvelables sont quelques exemples des nombreuses actions mises en œuvre et qui montrent d’ores et déjà des résultats.

En tant que pays hôte de la conférence-climat, la France doit montrer l’exemple en matière d’excellence environnementale et de mise en œuvre de politiques publiques climatiques.

Le dérèglement climatique nous concerne toutes et tous.

Alors mobilisons-nous !

Agir pour le climat, c’est améliorer notre qualité de vie :

-En créant des emplois par la transition écologique, les énergies renouvelables, l’agriculture paysanne et la rénovation thermique des bâtiments

-En nous déplaçant mieux dans des transports plus doux, agréables et non polluants

-En réduisant les factures énergétiques grâce à une meilleure isolation des bâtiments

- En finir avec l’énergie nucléaire, nocive pour l’homme et pour l’environnement, pour passer à une énergie saine et renouvelable

-En améliorant notre alimentation avec des produits locaux et de qualité.


Toutes les informations sur la Marche pour le Climat ici http://peoplesclimate.org/paris/

En savoir plus sur le Sommet Mondial sur le Climat du 23 septembre http://www.un.org/climatechange/summit/fr/a-propos/ »


PARIS MARCHE POUR LE CLIMAT

Rendez-vous dimanche 21 septembre, à 14h Place de la République

Deux jours avant le sommet historique des Nations unies sur le changement climatique, des millions de citoyens se mobilisent partout dans le monde afin de demander des mesures ambitieuses sur le climat.

De New York à Berlin, de Bogota à New Delhi, de Paris à Melbourne ainsi que dans des milliers d’autres villes, nous serons des millions à faire entendre nos voix pour rappeler aux chefs d’Etats que la question climatique est universelle, urgente et que d’elle dépendent les écosystèmes et le destin des hommes.

Les dirigeants ont une responsabilité sur le changement climatique, à travers la gestion de l’économie, des ressources et des énergies. Exigeons un monde plus juste, un air respirable et une eau potable pour tous, une économie respectueuse de la planète et des générations futures.

Ce sommet aura toute l’attention des médias et ils n’auront d’autre choix que de parler de la Marche pour le climat, le plus grand rassemblement citoyen jamais organisé sur l’enjeu climatique. En France, cette mobilisation sera encore plus déterminante pour rappeler à notre gouvernement son rôle-clé pour le succès de la Conférence Climat qui aura lieu à Paris en 2015.

Il est temps de changer le cours des choses. Pour tout changer, il faut tout le monde ! Rejoignez la Marche pour le Climat.

La marche sera suivie d’un rassemblement sur la Place de l’Hôtel de Ville et d’un concert du chanteur Patrice. Des personnalités viendront également sur scène partager leur engagement.

Apportez vos tambours et habits verts, et rejoignez la lutte mondiale contre le changement climatique ! De nombreuses activités seront organisées en marge de la Marche pour le Climat, consultez le programme en septembre sur ce site.

Organisations ayant rejoint la marche à Paris:

Action Contre la Faim, Agir pour l’environnement, Amazon Watch, Art of Change 21, AVAAZ, Blue Energy, CARE France, CCFD – Terre Solidaire, Centre d’information sur l’environnement et d’action pour la Santé,Chrétiens unis pour la Terre, Climates, Comité 21, Coordination Sud, Fédération Protestante de France, Fondation France Libertés, Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, GERES, Greencross France, Greenpeace France, Greenraid, Jeûne pour le Climat, Koom, La Ruche, Les engraineurs, Mouvement Colibris, Mouvement de la Paix, Mouvement Générations Cobayes, Oxfam France, Planète Amazone, Plateforme Océans et Climat, Pari Roller, REFEDD, Réseau Action Climat, Secours Catholique – Caritas France, Sherpa, Singa, Sum of Us, Surfrider Foundation Europe, URD Groupe, Vélorution Paris Ile-de-France, Vignerons Franciliens Réunis, WWF France, Youth Diplomacy, 350, 4D.

Avec le soutien de:

Europe Écologie Les Verts, Jeunes écologistes, Mouvement des Jeunes Socialistes, Nouvelle Donne, Parti de Gauche
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mamiea



Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 00:04

Citation :
Dans les colonnes de Paris Match la semaine dernière, la nouvelle présidente de France Télévisions avait commenté cette affaire: «Lorsqu'on est salarié d'une maison comme France Télévisions, il faut faire une distinction entre ses avis personnels et ce que l'on fait porter à l'entreprise. Là, il y a eu confusion, et ça me pose problème», indique celle qui reconnaît avoir seulement «parcouru le livre» en question.

Ce livre a-t-il était édité sous le nom de Verdier ou bien de France Télévision ? Il me semble qu' il y a là confusion des genres, cela semble bien sous entendre qu' un journaliste de FT ne peut penser , écrire ou dire que ce qui est la ligne du groupe.
Lorsqu' une procédure de licenciement est engagée, elle est régie par certaines règles dont l' entretien préalable est une obligation. Par contre la volonté de l' employeur de se séparer de cet employé ne peut-être niée.

Libellule a écrit:
Le débat entre info météo et évolution du climat permet certaines confusions argumentaires que chacun entretient du coup, alors que des records de chaleurs et de précipitations continuent d' être tranquillement enregistrés

Il est évident que le débat ne peut avoir lieu dans ce cas là puisqu' on dénie le droit d' expression au "coupable". Comme je l' ai dit on peut ne pas être d' accord avec la pensée de ce journaliste, mais on en débat arguments contre arguments. Nul ne détiens la vérité absolue, seulement une petite partie.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 00:18

L'expression est libre. On est dans la médiatisation pour Verdier de chaque côté. La personne "auteur d' un livre" gérant son statut avec une certaine ambiguïté qui peut soit lui rendre service soit lui nuire pendant l' entretien préalable et le cas échéant devant les tribunaux.
L' enjeu étant certainement une histoire de transaction à la clef.

Parfois des querelles de personnes tournent à l' aigre alors que des procédures sont en cours comme ici
http://www.liberation.fr/france/2015/10/29/melun-un-avocat-tue-un-batonnier-puis-se-suicide_1409692

Trop d' irrationnel perturbe souvent le jugement des uns et des autres. Il vaut mieux ici attendre l'évolution de la procédure disais je.

Pour ce qui est des solutions favorables à la réduction du dérèglement climatique, une nouvelle piste commence à prendre corps.
http://m.lesechos.fr/paris-climat-2015/climat-la-solution-au-dereglement-passe-aussi-par-nos-assiettes-021431832828.htm
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 03:17

Je reste toujours admiratif devant la capacité de certains à réinventer le fil à couper le beurre.
Votre lien en est un parfait exemple, cela fait plus de 40 ans que des chefs cuisiniers disent et mettent en pratique cette magnifique découverte.
Nous avons étés conditionnés par la publicité, les industriels et par nos gouvernants (de tous bord) à consommer plus, n' importe comment et surtout n' importe quoi.
Revenir à des bases saines ne peut être que profitable mais soulève un autre combat : nourrir toute la planète et là comment faire ?
Manger mieux, dans l' état actuel, est plus onéreux que de se nourrir par la grande distribution et donc, est-ce que tout le monde peut le faire ?
Si l' on prend l' exemple de Fontenay, où trouver des légumes de qualité pas cher, où trouver de la viande de qualité (il n' y a plus que 2 bouchers traditionnels sur le bas de la ville) ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 05:00

Manger mieux et nourrir tout le monde est bien le sujet qu'un simple fil à couper le beurre n'a pas encore résolu. C'Est bien pour cela qu'il y a à la fois surconsommation, pollution des sols et effet de serre accru. Pour la simple et bonne raison que la prise de conscience est toujours remise à plus tard. D' où ce sujet, il est bien temps après 20 cop de prendre notre destin à bras le corps sans une nouvelle fois laisser la problématique aux générations futures. Hic et hunc. Il est temps d' agir et de changer d' accessoire, le beurre fondant, si je peux me permettre cette formule. Smile
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 05:30

Libellule a écrit:
Manger mieux et nourrir tout le monde est bien le sujet qu'un simple fil à couper le beurre n'a pas encore résolu.


Nourrir tout le monde telle est le problème...

Niger: 7,57 enfants par femme
Mali: 6,85 enfants par femme
Burundi: 6,12 enfants par femme
Ouganda: 5,96 enfants par femme
Zambie: 5,73 enfants par femme
Burkina Faso: 5,69 enfants par femme
Sénégal: 4,98 enfants par femme
---/---
France: 2,01 enfants par femme
Etats-Unis: 1,88 enfants par femme
Allemagne: 1,38 enfants par femme
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 19:08

@a.nonymous :
Si le nombre d' enfants par femme est très instructif, la population globale de l' Afrique est parlante : Population: 1.166.239.000

source : http://populationpyramid.net/fr/afrique/2015/
Le problème est simple le continent africain est-il en mesure de nourrir toute sa population ?
Une partie de ses terres agricole sert actuellement à faire pousser des fleurs, des haricots verts pour le marché européen, une autre étant détournée (légalement) pour nourrir la Chine.
Cette problématique se pose aussi pour le continent asiatique, ces deux partie du globe ayant une forte augmentation des populations prévue. Donc la question qui se pose est simple (mais sa solution non) doit-on utiliser nos sols pour produire de la nourriture pour ces continents ou bien se retrouver face à une "invasion" de migrants alimentaire ? Ou bien revoir cette question en permettant à ces populations de se rendre autosuffisante ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 22:40

Un conseil de lecture
http://www.alternatives-economiques.fr/famine-au-sud--malbouffe-au-nord--comment-le-bio-peut-nous-sauver_fr_art_1149_59147.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 23:12

Libellule a écrit:
Un conseil de lecture
http://www.alternatives-economiques.fr/famine-au-sud--malbouffe-au-nord--comment-le-bio-peut-nous-sauver_fr_art_1149_59147.html


Il faut parfois redescendre sur terre et comparer les étiquettes...

Le poulet Auchan à 4,05 Euros le kilo...




Le poulet Brunet vendu par Bulles de vie à 8,50 Euros le kilo...

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Ven 30 Oct 2015, 23:58

Ça c'est l'état des lieux qu'il convient de changer. A moins de prendre une fois pour toutes le parti de l' immobilisme.
Nos modes de vie ont changé depuis 100 ans, elles vont de nouveau évoluées pour les 100 ans à venir. On est aux prémices de cette évolution.

Découvrez le rapport de synthèse sur les contributions nationales en vue de la #COP21 http://bit.ly/1PYrOQ3 #INDCs
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 07:09

Libellule a écrit:
Ça c'est l'état des lieux qu'il convient de changer. A moins de prendre une fois pour toutes le parti de l' immobilisme.

Le "changement"  on nous l'a déjà vendu en 2012....

Souvenez-vous:

Aujourd'hui on mesure le résultat de ce que certains entendent par "changement":  2 922 100 chômeurs de catégorie A en mai 2012, 3 547 000 en  septembre 2015 sans parler des petits boulots de misère qui permettent de contenir le nombre de chômeurs de catégorie A...

On pourrait aussi parler des retraites.....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 07:31

Libellule a écrit:
Ça c'est l'état des lieux qu'il convient de changer. A moins de prendre une fois pour toutes le parti de l' immobilisme.
Nos modes de vie ont changé depuis 100 ans, elles vont de nouveau évoluées pour les 100 ans à venir. On est aux prémices de cette évolution.

Découvrez le rapport de synthèse sur les contributions nationales en vue de la #COP21 http://bit.ly/1PYrOQ3  #INDCs

Anonymous il ne faut pas tout mélanger. Un slogan de campagne et une nécessité d' évoluer pour les générations futures. Vous vous obnubilez tout seul là. Sad
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 09:27

on est tout de même élu à la suite d'une campagne électorale...

Pour la campagne le "tout sauf" ça a fonctionné nickel... pour la suite, bonjour les dégât !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 19:36

Revenons à nos moutons : le climat.
J' ai une solution pour régler le problème définitivement, sachant que
https://crioux.wordpress.com/2010/09/22/combien-de-co2-lhumain-produit-il-juste-en-respirant/ a écrit:
Donc 6,8 milliards d’humains sur terre, collectivement vont émettre 6.8 milliards de kg par jour, ou 6.8 million de tonnes métriques par jour. Dans un an, ça fait 2.482 milliards de tonnes de CO2 produit seulement par la respiration humaine.
On peut réduire cette émission en arrêtant de respirer. Grace à cette action, plus de problème de pollution humaine, plus besoin de pétrole de gaz de bois ou de nucléaire, plus d' insecticides de pesticides d' engrais en tout genre que du naturel on n' aura plus à légiférer sur les ânes fini les principes de précaution.
La solution est toute simple supprimons la cause donc l' humanité. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2912
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 21:12

mamiea a écrit:

La solution est toute simple supprimons la cause donc l' humanité. Very Happy Very Happy

Mourir pour des idées d'accord, mais de mort lente, disait Brassens.
Et puis, la disparition de l'être humain impliquant la disparition aussi des animaux domestiques ou d'élevage, on devrait pouvoir stabiliser avant disparition complète pour eux et nous.
Ceci dit, mamiea vous rejoignez René Dumont (premier candidat écolo aux présidentielles, et malthusien convaincu) qui écrivait entre autres : La plus grave menace pour l’avenir de l’humanité reste l’explosion démographique, la prolifération du plus redoutable prédateur, l’homme, sur une “petite planète"
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 21:39

+1

Maintenant qu'on y est, et que cet aspect des choses n'a pas pu être évité il faut doublement relever les manches.
«C'est comme dans un marathon, le dernier kilomètre est le plus difficile», remarque Pascal Canfin, du think-tank World Ressources Institute. Un dernier tronçon d'autant plus ardu que les pays se sont jusqu'ici attaqués «à la partie la plus facile: injecter quelque 36 % d'énergies renouvelables dans leur bilan électrique à l'horizon 2030.

Il faut ensuite engager des changements structurels et radicaux, notamment pour passer vers une énergie “décarbonée” dans les transports et l'aérien. Or ces changements doivent être engagés avant 2020  si on veut y arriver à l'horizon 2050» , ajoute Thomas Spencer, de l'Institut du développement durable et des relations internationales.

Des efforts considérables devront donc être accomplis par les pays pour améliorer leurs contributions, y compris par l'Europe et la Chine, qui font pourtant figure de bons élèves. De plus, un point très sensible de l'accord de Paris sera d'obtenir qu'une clause de révision soit acceptée par tous pour accroître, tous les cinq ans et avant 2020, les engagements de chacun. Le prochain voyage de François Hollande vise à persuader la Chine d'accepter cette clause.

En attendant, les INDCs permettront de limiter de 3,6 Gt (milliards de tonnes) par an les émissions de CO2 en 2030, par rapport aux seuils émis s'il n'y avait pas eu d'engagements. Elles seront alors de 56,7 Gt en 2030, contre quelque 40 Gt en l'an 2000. L'inversion de tendance ne sera pas encore engagée.

Que cela génère une sur consommation de co2 pendant la conférence pourrait in fine s' avérer un moindre mal si le projet permet de concrétiser des nouveaux efforts pour les 30 ans à venir.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 22:03

@salamandre :
Non la disparition de l' homme n' implique pas la disparition du monde animal car lui, contrairement à nous, sait s' adapter.

@a.nonymous :
Le geste de nos camarades socialistes n' est pas anodin, il représente exactement le mouvement du couteau électrique, donc on peut en déduire qu' ils nous invitaient à nous faire couper le cou. Embarassed Embarassed

Libellule a écrit:
Que cela génère une sur consommation de co2 pendant la conférence pourrait in fine s' avérer un moindre mal si le projet permet de concrétiser des nouveaux efforts pour les 30 ans à venir.

Ce serait une bonne chose s' il pouvait y avoir une augmentation significative de la température dans la salle de conférence plutôt que des bruit de moteur d' avion.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 31 Oct 2015, 23:50

Smile Smile Smile les participants ne seront pas en même temps dans la salle de conférence et dans les avions. Smile Smile Smile

Mais effectivement il faut espérer que l' ambiance ne sera pas glaciale mais plutôt chaleureuse. A choisir....
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 01 Nov 2015, 02:57

Un texte pas dénué de sens trouvé sur Planète Info....


http://www.notre-planete.info/actualites/4358-demographie-COP21 a écrit:
Sera-t-il question de démographie à la COP 21 ?

16 octobre 2015, 11 h 12

À la veille de COP 21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015), il convient de rappeler combien l'avenir de notre planète est entre nos mains, bien en-deçà de ses conditions climatiques. Les problèmes majeurs qui sont posés à l'humanité ne sont-ils pas en effet le résultat de l'aveuglement et du manque de courage des responsables de tous les pouvoirs, face aux problèmes que pose notre démographie ? Il suffit pour s'en rendre compte de considérer le mutisme obstiné de la plupart d'entre eux à propos d'une population mondiale passée, en un peu plus d'un siècle, de 1 à 7 milliards d'êtres humains et promettant de ne pas en rester là. Car qui consomme, détruit, dégrade, et pollue, sinon ces êtres humains, alors que leur multiplication se complique de l'abolition des frontières et des distances résultant d'un progrès et d'une mondialisation accélérée ?

Chacun peut se prendre à rêver à l'harmonie et aux réels bienfaits d'une croissance qu'une régulation de cette population eut pu assurer à l'humanité, pour des générations. Au lieu de cela, notre planète est devenu le théâtre de désordres, de violences et de gaspillages augmentant sans cesse et se généralisant.

Les peuples et les classes sociales en sont à former un tout hypertrophié, dans lequel les individus ayant le moindre statut social font figure de nantis. Un peuple de miséreux, auxquels la notion de revenu est étrangère, erre d'un continent à l'autre ou s'entasse dans des bidonvilles et des camps de réfugiés pour former un nouveau sous-prolétariat. Socrate doit en remuer dans sa tombe, lui qui prévoyait déjà que le nombre de citoyens dans la cité poserait problème. Toujours est-il que modernes damnés de la terre, êtres humains inférieurs soustraits au double asservissement de l'industrie et de l'économie modernes, les nouveaux miséreux sont les laissés pour compte d'un matérialisme partout triomphant. Mais ces sous-prolétaires sont-ils les victimes de notre avidité, de notre imprévoyance, ou d'une fatalité ?

Ils ne sont en tout cas pas les seuls à en souffrir. Une pauvreté moindre se développe, puisant ses effectifs dans les classes moyennes pour augmenter le nombre de pauvres n'allant pas jusqu'à être qualifiés de "profonds". Là encore la question se pose : fatalité ?

Car la fatalité existe. Notre vieillissement, bien des maladies, nos antécédents, les cataclysmes naturels et bien d'autres événements sont là pour nous le rappeler, à tous les instants de notre existence qu'elle est inscrite dans la structure irrévocablement pyramidale de la société. C'est l'un des mérites de l'homme que de la reconnaître afin de lutter contre elle, quelles que soient les chances de la vaincre, plutôt que de la nier, que ce soit par vanité ou par crainte. Prendre conscience de la fatalité, là où elle se manifeste, ce n'est pas s'y soumettre mais commencer à agir contre elle, en évitant de le faire à la manière de ces insectes prisonniers derrière la vitre à laquelle ils se cognent obstinément pour retrouver leur liberté. C'est aussi refuser l'attitude de l'autruche se cachant pour échapper à ce qui l'effraie. C'est encore dépasser la résignation et cette désespérance qui ne font qu'aggraver la gangrène de la misère.

Outre les luttes sociales – aux résultats dérisoires, comparés à ce qu'ils ont coûté et à une insatisfaction qui perdure –, la conscience et la compassion d'une société qui n'a jamais été aussi opulente se manifestent par des politiques et avec des moyens tant publics que privés toujours distancés. Pour qu'il en soit autrement, ne faudrait-il pas avoir la vision d'une situation et d'un destin communs lucide, et non pas déformée par des croyances et des idéologies ayant fait pendant des siècles la preuve de leur impuissance ?

Quand la population du globe est en voie de dépasser les 11 milliards d'individus selon les dernières prévisions de l'ONU, alors que l'humanité n'a jamais produit ni accumulé autant de richesses, le chômage, la pauvreté et les violences qui en sont l'aboutissement n'ont jamais été aussi préoccupants. Dans quelle mesure cette situation et son évolution sont-elles en relation, ici avec le nombre, là avec le surnombre ? Si les démographes sont dans leur rôle en se montrant statisticiens plutôt que sociologues, ils sont souvent d'une neutralité, voire d'un optimisme, méconnaissant les effets néfastes d'une dynamique des populations vantée comme condition première du progrès. Par ce principe sacralisé, et certaines pratiques aberrantes – dont l'une des plus emblématiques est l'ukase idéologique interdisant de prendre en compte des données à caractère ethnique, religieux, etc. dans les études menées en son nom –, la démographie renseigne bien peu sur l'avenir qualitatif de la vie sur terre. Et ce n'est pas la promesse d'une transition démographique qui y changera quoi que ce soit, compte tenu du niveau mondial de peuplement d'ores et déjà atteint.

« Que savons-nous de la pauvreté [démographie qualitative] dans le monde ? ». Ainsi s'interrogeait le philosophe Thomas Pogge (Columbia University, New York) en 2006, doutant de l'efficacité des instruments employés par la Banque Mondiale pour la mesurer à l'échelle planétaire.

À en juger par la bataille de chiffres à laquelle continuent de se livrer les experts, notre savoir a-t-il évolué depuis ? Il est permis d'en douter en lisant la déclaration du millénaire de la même Banque Mondiale, qui énumère comme suit les huit objectifs de sa lutte contre l'extrême pauvreté :

« Les huit ODM listés ci-dessous guident les efforts de presque toutes les organisations travaillant dans le domaine du développement et sont devenus un cadre communément accepté pour mesurer les progrès en matière de développement :

   Réduire l'extrême pauvreté et la faim
   Assurer l'éducation primaire pour tous
   Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
   Réduire la mortalité infantile
   Améliorer la santé maternelle
   Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d'autres maladies
   Préserver l'environnement
   Mettre en place un partenariat mondial pour le développement »

Quels qu'en soient les résultats aujourd'hui – dont il est permis de penser qu'ils sont autant sinon davantage un partage de la pauvreté que de la richesse –, n'est-il pas significatif qu'aucun de ces objectifs ne fasse clairement et directement référence à la démographie ? Si les objectifs 2 & 3 peuvent donner lieu à une interprétation qui en tient compte, dans le sens où une meilleure éducation et l'autonomisation des femmes – à commencer par celles qui sont concernées par la polygynie – pourraient les conduire à prendre conscience du sort réservé à leur progéniture, il ne s'agit là que de mesures dont les résultats ne peuvent se situer que dans le long terme. Résultats d'ailleurs aussitôt contrebalancés par ceux d'actions ayant pour effet contraire d'augmenter la population. Cf. objectifs 4, 5 & 6.

Tout aussi significatif est le fait qu'en janvier 2012, parmi les thèmes cités comme étant abordés sur son site Internet, la Banque Mondiale ne fasse pas la moindre mention de la démographie et a fortiori de son éventuel contrôle. Et pourtant :

« Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l'accroissement de la population, nous allons en payer le prix, nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l'environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées. » - Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies (1997 - 2006)

« L'effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l'atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable. » - Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population.

Est-ce trop espérer, que COP 21 manifeste une prise de conscience de nos problèmes démographiques, en inscrivant leur examen à son ordre du jour ? L'homme, qui se soucie de protéger certaines espèces en cherchant à équilibrer leurs populations, ferait bien de commencer par celle à laquelle il appartient.

Auteur

Claudec

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de notre-planete.info. Elles contribuent au débat
Source: http://www.notre-planete.info/actualites/4358-demographie-COP21
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 04 Nov 2015, 20:21

Libellule a écrit:
Smile Smile Smile les participants ne seront pas en même temps dans la salle de conférence et dans les avions. Smile Smile Smile

Mais effectivement il faut espérer que l' ambiance ne sera pas glaciale mais plutôt chaleureuse. A choisir....

Je parlais des ronflements pas des avions eux-même. Smile

Conclusion de l' affaire Verdier : licenciement. En 40 ans de carrière je n' ai jamais vu de conclusion différente de celle-ci, à chaque fois cela s' est conclu par un licenciement.
Cette procédure est une mascarade (je ne parle pas que pour Verdier mais pour l' ensemble des licenciements).
Fin de l' aparté.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 04 Nov 2015, 20:42

La démographie... vaste programme d'autant que ce sont ceux qui sont les moins à même de produire les biens nécessaires au fonctionnement du monde qui font le plus d'enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 04 Nov 2015, 21:21

@mamiea Very Happy  en effet pour les avions

Pour l'aparté, autant préciser pour ce que j'en ai compris, que dans une vidéo, le chef de service météo de France 2 a mis en scène l'ouverture d'une lettre où il apprendrait son éviction définitive de la chaîne, suite à la parution de son livre polémique. La pétition lancée sur Internet, ainsi que l'appui de plusieurs députés Républicains, n'ayant  donc pas eu l'effet espéré malgré les 10 000 signatures annoncées.

On peut par ailleurs noter que pour l'instant le chef du service météo de France 2, est le seul à indiquer qu'il a été écarté de l'antenne pour ses remises en cause des conséquences du réchauffement climatique en indiquant que tout cela est lié à la parution de son livre. Philippe Verdier se met en scène, s'exprimant face caméra, et choisit de la passer sur Dailymotion par les éditions de son livre polémique Climat investigation, les éditions Ring. Tout cela démontrant qu'il est cohérent avec lui-même.

Philippe Verdier explique vouloir ouvrir cette lettre avec le téléspectateur, «au nom de la liberté d'expression et de la liberté de l'information». Alors qu'il lit la missive, annonçant vraisemblablement son licenciement, l'image se fige. Un texte indique alors sur l'écran que Philippe Verdier a été «licencié un mois avant la COP21», la conférence sur le climat qui s'ouvrira à Paris en décembre. On n'en saura pas plus.

On commence à comprendre les tenants et les aboutissants de tout cela, quand on comprend qu'outre son livre, Philippe Verdier a adressé une lettre ouverte à François Hollande dans laquelle il dénonçait le manque d'intérêt du gouvernement pour cette cause. En son nom propre, à titre de journaliste, (?) pour l'instant on va dire que personne ne le sait.

C'est ce double fait (et non pas la parution du livre seul) qui semble-t-il avait amené la nouvelle présidente de France Télévisions à commenter cette affaire ainsi :

«Lorsqu'on est salarié d'une maison comme France Télévisions, il faut faire une distinction entre ses avis personnels et ce que l'on fait porter à l'entreprise.

Le lendemain, sur Europe 1, Philippe Verdier jugeait «tout à fait possible» que son éviction de l'antenne ait été commandée par le gouvernement. «Forcément, quand quelqu'un se met en travers de la route de la COP 21, ça ne fait pas plaisir à l'Élysée», affirmait-il alors au micro de Jean-Marc Morandini. Reconnaissant du même coup l'envoi de la lettre.

Comme je l'ai dit plus haut je ne suis pas persuadé que cette mise en avant médiatique qu'il a voulu lui même orchestrée ne lui ait finalement pas plus nui, que servi.

Je suis comme vous mamiea, toujours gêné de voir des combats entre pot de terre et pot de fer tourner ainsi. Mais le dossier est loin d'être clos, car bien entendu il y aura prudhommes derrière.

Mais effectivement ce sera bien après que la cop21 se soit tenue. Ce qui veut dire que l'on n'aura vraisemblablement tous les pièces du puzzle que plus tard, sauf à ce qu'une des parties nous éclaire plus avant d'ici là, ce qui m'amènera naturellement à réouvrir cet second aparté.

Il y aura vraisemblablement deux axes d'attaque ou de défense, comme souvent :  la liberté d'expression et d'information d'un côté et le droit de réserve vis à vis d'un statut précis de l'autre. Cà aussi c'est assez courant comme procès. Avec une frontière qu'il convient de tout le temps respecter, quelque soit le média concerné, du simple forum à la télévision nationale. Il y a ce qui est du domaine public et ce qui doit rester dans le domaine privé. Quand pour des raisons précises on fait basculer une information du domaine privé à un domaine public, souvent on commet une faute, reste après à en évaluer la portée, de par la nuisance qu'elle provoque ou non pour la victime supposée.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 09 Nov 2015, 23:30

tonton christobal a écrit:
La démographie... vaste programme d'autant que ce sont ceux qui sont les moins à même de produire les biens nécessaires au fonctionnement du monde qui font le plus d'enfants...

Il faut constater que les pays ayant le plus d' enfants sont aussi ceux dont la mortalité infantile est le plus élevé, il y a là un corollaire évident: je fais beaucoup d enfants pour être sûr d' en avoir quelques uns pour assurer mes vieux jours (ce qui était le cas de la France au siècle dernier dans nos campagnes).
Ce qui est indiscutable c' est que la maitrise de la démographie sera un des enjeux des décennies à venir, la terre ne pouvant nourrir une population galopante.
J' ai trouvé ce site qui me parait très intéressent :
http://www.statistiques-mondiales.com/mortalite_infantile.htm
je vous conseille de cliquer sur champion du monde et de voir "Emissions de CO2" et pourquoi pas les autres statistiques.

Pour le CO2 un article fort instructif :


http://votreimpact.org/gaz-a-effet-de-serre/sources-de-co2 a écrit:
La production d'électricité et de chaleur est le secteur économique qui produit la plus grande quantité d'émissions de dioxyde de carbone attribuables à l'homme. En 2010, ce secteur a produit 41% d'émissions de dioxyde de carbone liées aux combustibles fossiles. Dans le monde entier, ce secteur dépend fortement du charbon, qui est le combustible fossile le plus intensif parmi tous; Ceci explique ainsi l'énorme empreinte carbone de ce secteur.

Il faut lire tout l' article
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 11 Nov 2015, 03:59

Pour continuer :
http://votreimpact.org/gaz-a-effet-de-serre/sources-de-co2 a écrit:
Le tableau ci-dessous montre le pourcentage d'énergie électrique produite par la combustion de combustibles fossiles en fonction de chaque nation membre du G8; pour la liste complète de toutes les nations cliquez ici.

Tableau 1:

Énergie Électrique Produite par la Combustion des Combustibles Fossiles
(Milliards de Kilowattheure)
Pays du G8 Combustion de Combustibles Fossiles Total %
Canada 154.55 569.41 27.1%
France 52.23 535.45 9.8%
Germany 354.78 561.57 63.2%
Italy 223.16 268.18 83.2%
Japan 640.17 982.76 65.1%
Russia 569.72 869.07 65.6%
United Kingdom 278.21 373.26 74.5%
United States 2,758.65 3,891.72 70.9%
Source: International Energy Database (2008), Energy Information Administration. [Base de données Internationale sur l'Énergie (2008), L'Agence d'Information sur l'Énergie.]

pour les transports :
même source a écrit:
Secteur des transports

Le secteur des transports constitue la deuxième source majeure d'émissions de dioxyde de carbone attribuable à l'homme. En 2010, le transport des marchandises et des personnes à travers le monde, a produit 22% des émissions de dioxyde de carbone liées aux combustibles fossiles. Ce secteur nécessite une très grande consommation d'énergie, et, pour répondre à ses besoins, utilise presque exclusivement des carburants dérivés du pétrole (essence, diesel, kérosène, etc.). Depuis les années 1990, les émissions liées au transport se sont accrues rapidement, augmentant de 45% en moins de 20 ans.

Le transport routier représente 74% des émissions de dioxyde de carbone du secteur des transports. Les automobiles, les camions de fret et les camions légers sont les sources principales d'émissions pour l'ensemble du secteur des transports, et les émissions provenant de ces trois modes de transport ont régulièrement augmenté depuis 1990. Outre les véhicules routiers, les autres sources importantes d'émissions pour ce secteur sont la navigation maritime et l'aviation mondiale.

Le transport maritime produit 14% des émissions de dioxyde de carbone dues au transport. Bien qu'il y ait beaucoup moins de navires que de véhicules routiers qui soient utilisés dans le secteur des transports, les navires utilisent le carburant le plus polluant sur le marché, un carburant si peu raffiné qu'il peut être suffisamment solide pour être traversé à température ambiante. De ce fait, le trafic maritime est responsable de plus de 1 milliard de tonnes d'émissions de dioxyde de carbone, dépassant ainsi les émissions annuelles de plusieurs pays industrialisés (Allemagne, Corée du Sud, Canada, Royaume-Uni, etc.), et ce secteur continue de croître rapidement.

L'aviation mondiale représente 11% des émissions de dioxyde de carbone issues du secteur des transports. Les vols internationaux créent environ 62% de ces émissions et les vols intérieurs représentent 38%. Au cours des 10 dernières années, l'aviation a été l'une des sources d'émissions de dioxyde de carbone la plus fortement en croissance. L'aviation est également la forme de transport la plus intensive au niveau du carbone, et en conséquece, sa croissance est accompagnée d'un impact considérable sur le changement climatique.

Schéma 2:
Utilities (power, gas, oil etc...), Transportation and Industrial production.
Source: CO2 Emissions from Fuel Combustion (2012), International Energy Agency. [Émissions de CO2 provenant de la combustion de combustibles (2012), Agence Internationale de l'Énergie.]
Autrement dit 41% de gaz à effet de serre dû à la production électrique pour 22% pour les transports.
Il est bien plus facile et moins stigmatisant de réduire drastiquement les gaz issus de la production électrique que celle des transports.
Barack Obama a parfaitement analysé la situation et fait des propositions plus facile à réussir que de stigmatiser les conducteurs, il va réduire la production à base de charbon (un premier pas).
Quand aurons-nous des politiques responsables au lieu des pères fouettard actuel?
Nous avons les techniques permettant de réduire les émissions de CO2 de 40% pourquoi ne pas le proposer?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 11 Nov 2015, 04:23

mamiea a écrit:
Il faut constater que les pays ayant le plus d' enfants sont aussi ceux dont la mortalité infantile est le plus élevé, il y a là un corollaire évident: je fais beaucoup d enfants pour être sûr d' en avoir quelques uns pour assurer mes vieux jours (ce qui était le cas de la France au siècle dernier dans nos campagnes).
Ce qui est indiscutable c' est que la maitrise de la démographie sera un des enjeux des décennies à venir, la terre ne pouvant nourrir une population galopante.

Il est tout à fait exacte que les familles nombreuses avaient pour but d'avoir quelques enfants arrivant à l'âge adulte pour assurer les vieux jours de leurs parents....

Ceci étant, les progrès de la médecine (pénicilline 1941) et le développement de l'aide humanitaire en particulier alimentaire ont changé la donne et aujourd'hui, même dans les pays défavorisés, le nombre d'enfants arrivant à l'âge adulte, et donc en capacité d'avoir eux même des enfants, a considérablement augmenté...

A partir de là il faudrait que les populations de ces pays prennent conscience qu'une réduction des naissances contribuerait pour elles à un meilleur niveau de vie...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mer 11 Nov 2015, 19:07

a.nonymous a écrit:


Il est tout à fait exacte que les familles nombreuses avaient pour but d'avoir quelques enfants arrivant à l'âge adulte pour assurer les vieux jours de leurs parents....

Ceci étant, les progrès de la médecine (pénicilline 1941) et le développement de l'aide humanitaire en particulier alimentaire ont changé la donne et aujourd'hui, même dans les pays défavorisés, le nombre d'enfants arrivant à l'âge adulte, et donc en capacité d'avoir eux même des enfants, a considérablement augmenté...

A partir de là il faudrait que les populations de ces pays prennent conscience qu'une réduction des naissances contribuerait  pour elles à un meilleur niveau de vie...

Pour compléter il fallait aussi des bras pour les champs!!
Pour que ces pays accepte une certaine régulation des naissances, il faut que les femmes de ces pays aient accès à l' éducation car c' est d' elles et seulement d' elles que cela sera possible.
Pour que la mortalité infantile soit "acceptable" il est nécessaire que la couverture médicale (je parle là en termes de superficie) soit plus importante (comme pour les écoles).
Tout cela doit venir des pays eux-même, surtout pas imposé par l' étranger mais soutenu par les pays riches (attention à la corruption).

Jean-Louis Borloo mène une très belle action dans ce sens avec l' électrification en Afrique. Ce qui montre bien qu' il y a des gens qui agissent avec intelligence, avec une recherche de l' adhésion et non en imposant.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 01 Déc 2015, 02:26

Bon ce n'est pas tout ça, il semblerait que les chefs d'Etats soient de plus en plus nombreux à dire qu'il est temps d'agir. Pour ma part je ne vais pas m'en plaindre.
http://www.lemonde.fr/planete/live/2015/11/30/en-direct-les-chefs-d-etat-arrivent-au-bourget-pour-la-cop21_4820260_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 01 Déc 2015, 04:22

Libellule a écrit:
Bon ce n'est pas tout ça, il semblerait que les chefs d'Etats soient de plus en plus nombreux à dire qu'il est temps d'agir. Pour ma part je ne vais pas m'en plaindre.
http://www.lemonde.fr/planete/live/2015/11/30/en-direct-les-chefs-d-etat-arrivent-au-bourget-pour-la-cop21_4820260_3244.html

Cela fait un certain temps qu' ils le disent, mais le font-ils?
Attendons la fin de la conférence avant de se réjouir, les mauvaises surprises peuvent arriver (il y en a déjà).
Le principal est de savoir comment ces dirigeants vont décider de la méthode et des axes de réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Mar 01 Déc 2015, 04:48

Oui respectons le conditionnel
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 12 Déc 2015, 08:05

Et après ils se disent écologistes et défenseurs de l'environnement....


"Huit camions et cinq équipes de vélo ont répandu des milliers de litres de peinture sur les pavés de Paris"


http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75008/greenpeace-transforme-la-place-de-l-etoile-en-soleil-de-triomphe-11-12-2015-5362607.php a écrit:
Greenpeace transforme la place de l’Etoile en « soleil de triomphe »
Eric Le Mitouard | 01 Janv. 1970, 01h00 | MAJ : 11 Déc. 2015, 20h28

Place de l’Etoile (VIIIe), ce vendredi 11 décembre. Huit camions et cinq équipes de vélo ont répandu des milliers de litres de peinture sur les pavés de Paris. (LP/E.L.M.)

« Nous avons réussi à faire passer notre message », se réjouissait ce vendredi, Frédéric Amiel, porte-parole de Greenpeace France. Une opération commando a en effet permis de transformer la place de l’Etoile en un immense un « soleil Triomphant », selon les termes d’une élue écologiste.

A partir de 11 h 30, pas moins de huit camions (de locations) et cinq équipes de cyclistes ont répandu des milliers de litres de peinture jaune sur le pavé parisien. Au même moment, trois militants — l’un d’entre eux s’était même suspendu dans le vide — avaient déployé une banderole sur l’Arc de Triomphe aux termes précis : « M. Hollande, renouvelez l’énergie ».

La police a interpellé au sol pas moins de 50 militants, notamment les conducteurs des camions, puis une trentaine d’autres sur le monument. Il a cependant fallu attendre 13 heures pour faire descendre en toute sécurité les alpinistes.

L’opération, engagée en marge de la réunion sur le climat (COP 21), était assez spectaculaire, puisque toute la place de l’Etoile était jonchée de peinture jaune, ainsi que plusieurs avenues alentours. « Nous sommes là pour dire à François Hollande qu’il faut renouveler l’énergie. Pour sauver le climat, il faut 100 % d’énergies renouvelables en 2050 », a commenté Frédéric Amiel.

Place de l’Etoile, d’autres interrogations, plus immédiates occupaient les Internautes. « Avec quoi vous avez « proprement » dégueulassé la place ? » s’interrogeait l’un d’eux. « Ca va être sympa le bilan carbone du nettoyage », ajoutait un autre Parisien. « C’est juste un mélange de pigments minéraux de craie, d’eau et d’un additif alimentaire qui va s’enlever à la première pluie », précisait ce vendredi un responsable de Greenpeace alors que ses compagnons étaient placés, un à un, en garde à vue. En plein Etat d’urgence, la préfecture de police avait mobilisé de nombreuses forces de l’ordre. La circulation, interrompue vers midi, a pu reprendre vers 12 h 30.
Surce: http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75008/greenpeace-transforme-la-place-de-l-etoile-en-soleil-de-triomphe-11-12-2015-5362607.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Sam 12 Déc 2015, 23:58

Quelques tonnes de flotte pour nettoyer la Place de l'Etoile (à Fontenay on ne lave pas les rues pour économiser l'eau) , des camions pour transporter les ingrédients et les camions ça pollue... des journées de travail pour remettre les lieux en état...

Les écolos ont fait leur caprice et ensuite ils viendront donner des leçons...

Comme d'habitude ! une réunion d'écolos c'est au bout du compte des journées de travail pour remettre tout en état.... les vandales sont passés !
Pas touche ce sont des écolos... peut être un peu de lassitude et des envies de friction de cul avec une semelle renforcée ?

Ils commencent à nous fatiguer les gorets donneurs de leçons !

A un moment où on nous fait de la Marseillaise à jet continue (ceux qui nous en balance le plus étant ceux qui voulaient la supprimer) où dans le même temps nous sommes en rupture de stocks de drapeaux tricolores, les porcs salopent la tombe du soldat inconnu et l'Arc de Triomphe...  

Heureusement le toréador même le combat contre la révolution qui serait en marche...

Ils rigolent un peu de nous les voisins !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 00:35

La COP 21 ne se termine pas aujourd'hui. Pendant l'année qui vient L.Fabius, son président, va veiller à la mise en place des dispositions communes dans 195 pays. Il est certain que les mesures ne seront pas les mêmes aux îles Marshall qu'en Chine.
100 milliards pour la première mise de fonds pour la planète cela a l'air énorme, en fait c'est peu si on compare l'opération entre Dow Chemical et DuPont : une méga fusion dans l'agrochimie américaine qui, hier, ont fusionné pour 130 milliards de dollars, avec sans doute des sources nouvelles de pollution de l'air, des sols et de l'eau en perspective.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Dim 13 Déc 2015, 03:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 00:50

Gérard a écrit:
La COP 21 ne se termine pas aujourd'hui. Pendant l'année qui vient L.Fabius, son président, va veiller à la mise en place des dispositions communes dans 195 pays. Il est certain que les mesures ne seront pas les mêmes aux îles Marshall qu'en Chine.
100 milliards pour la première mise de fonds pour la planète cela a l'air énorme, en fait c'est peu si on compare l'opération entre Dow Chemical et DuPont : une méga fusion dans l'agrochimie américaine qui, hier, ont fusionné pour 130 milliards de dollars, avec sans doute des sources nouvelles de pollution de l'air, des sols et de l'eau en perspective.

pas grave la COP 21 franchouillarde a été menée de main de maitre... avec quel résultat ? c'est la question qui va fâcher...

que personne ne la ramène en demandant comme avec sarko : combien ça coute ?  avec flanbi ce serait indécent de poser une telle question et la "bravitude" se mettrait en colère... et la "bravitude " en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 07:32

http://www.slideshare.net/lesechos2/le-texte-de-laccord-de-paris-sur-le-climat
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 07:55

Tout est bien qui commence bien. Cela va nécessiter un discours convaincant et nouveau des écologistes et des politiques. Et du temps....

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 09:46

Le temps de l'action universalisée peut effectivement s' ouvrir. Les premiers pas vers la transition des mentalités va aller au delà du fait politique. Et c'est le résultat d' une prise de conscience du rôle des pratiques protectrices pour Notre planète. Plus de 40 ans de militantisme pour en arriver là. 195 pays d' accord, ce n'est pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 11:09

http://actu.orange.fr/sciences/cop21-187-pays-ont-fait-des-promesses-insuffisantes-pour-tenir-les-2-c-afp_CNT000000gvf19.html

AFP 12-12-2015 - 21:21

COP21: 187 pays ont fait des promesses, insuffisantes pour tenir les 2°C

La quasi totalité des pays - 187 - ont remis à l'ONU, pour la COP de Paris, leurs engagements de réduction des gaz à effet de serre à l'horizon 2025-2030, des promesses qui restent insuffisantes pour contenir le réchauffement sous le seuil des +2°C.
Si tous ces engagements étaient tenus, la planète se réchaufferait de +3° par rapport au niveau pré-industriel, contre +4 à 5° si rien n'était fait.
Ces 187 pays couvrent la quasi-totalité des émissions globales de gaz à effet de serre.
1 - CHINE
Le premier émetteur mondial (environ 1/4 des émissions) s'est engagé, pour la première fois, à plafonner ses émissions de gaz à effet de serre (GES), au plus tard en 2030, après avoir été longtemps sur la défensive au nom de ses impératifs de développement.
A la fois premier consommateur mondial de charbon, énergie la plus dommageable, et premier investisseur dans les renouvelables, il veut réduire de 60 à 65% son "intensité carbone" (émissions de CO2 rapportées à la croissance) en 2030 par rapport à 2005.
2 - ETATS-UNIS
Le deuxième pollueur mondial veut réduire de 26 à 28% ses émissions d'ici à 2025 par rapport à 2005. Un objectif en-deçà de celui des Européens, mais au-delà des précédentes contributions américaines.
"Les Etats-Unis sont au moins désormais présents avec un plan crédible", souligne Jennifer Morgan, du World Resources Institute, ajoutant que l'administration Obama est "la première à s'attaquer au problème".
3 - UE
Début mars, l'UE (environ 10% des émissions, 3e rang) a été la première à transmettre son plan: réduire d'au moins 40% d'ici à 2030 ses émissions par rapport à 1990.
"Ces engagements insufflent une dynamique positive, mais ces pays pourraient améliorer leurs contributions", souligne la Fondation Hulot, tandis que le pôle de recherche Climate Action Tracker juge ce niveau d'engagement "moyen".
4 - INDE
L'Inde a promis de réduire son "intensité carbone" de 35% d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005, mais sans fixer d'objectif de réduction globale des émissions.
Elle compte sur les énergies renouvelables (40% de son électricité d'ici 2030), tout en reconnaissant sa dépendance au charbon (doublement de production prévu d'ici 2020).
5 - RUSSIE
Le 5e émetteur assure viser moins 25 à 30% entre 1990 et 2030.
Mais si l'on retire l'effet positif généré par ses vastes forêts, ce n'est plus qu'une réduction des émissions de GES industriels de 6 à 11%, souligne le Climate Action Tracker, qui évoque un effort "inadapté".
6 - JAPON
Le 6e émetteur veut réduire ses émissions de 26% entre 2013 et 2030, comptant sur le retour de l'énergie nucléaire, inutilisée depuis Fukushima.
ONG et instituts de recherche jugent "insuffisant" le projet du Japon, gros utilisateur de charbon.
7 - BRESIL
Le Brésil (2% des émissions) a annoncé qu'il entendait réduire de 43% ses émissions d'ici à 2030 par rapport à 2005, en diversifiant ses sources d'énergies renouvelables. Le plan a été plutôt bien accueilli.
8 - IRAN
Le 8e émetteur s'est engagé à réduire en 2030 ses émissions de 4% par rapport à un scénario où rien ne serait fait. Téhéran évoque un effort supplémentaire de 8% sous réserve de soutien financier et de levée, selon ses termes, de toutes "sanctions injustes".
9 - INDONESIE
Le pays annonce moins 29% d'émissions en 2030, qui pourraient passer à -41% s'il bénéficie d'aides financières.
10 - CANADA
Le gouvernement conservateur, qui avait décidé de sortir du protocole de Kyoto, avait annoncé une réduction des émissions de 30% d'ici 2030 par rapport à 2005. Une contribution jugée insuffisante par les ONG, devant le poids de la production pétrolière issue des sables bitumineux.
Le nouveau gouvernement libéral a promis de revoir la copie.
AUTRES
De nombreux pays en développement ont émis des engagements, souvent conditionnés à la mise en place d'aides.
Le Mexique a été le premier pays émergent à le faire, et le Gabon le premier pays africain.
Sur l'ensemble, la copie de l'Ethiopie et celle du Maroc comptent parmi les rares qualifiées de "suffisantes" par les ONG.
L'Arabie saoudite a été le dernier membre du G20 à remettre son plan, le 10 novembre.
Deux pays l'ont fait ce samedi, jour de clôture de la COP: Saint-Christophe-et-Niévès, mais aussi le Venezuela, comme l'a annoncé sa représentante en séance plénière.
Parmi les 8 pays absents on trouve le Nicaragua, la Corée du Nord, la Libye ou encore le Népal.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 11:24

Le processus est enclenché, to us pays confondus. C'est le vrai progrès. Le resultat va tenir à l'évolution des techniques, partout à la fois dans le monde. L'accord original est dispo plus haut.
http://www.slideshare.net/lesechos2/le-texte-de-laccord-de-paris-sur-le-climat
Il fait quelques pages de plus.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 19:20

Soyons prudents, nous avons déjà eu, par le passé, de telles manifestations de joie vite disparues.
Cet accord doit être ratifié par les pays et il n' est pas assuré que cela soit le cas (changement de politique, recherche du profit maximum....).
Après il faudra voir comment chacun va agir concrètement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 19:38

mamiea a écrit:
Soyons prudents, nous avons déjà eu, par le passé, de telles manifestations de joie vite disparues.
Cet accord doit être ratifié par les pays et il n' est pas assuré que cela soit le cas (changement de politique, recherche du profit maximum....).
Après il faudra voir comment chacun va agir concrètement.

+1... et ce n'est pas l'utilisation politico médiatique qui en est faite pour des raisons contestables qui me rassure...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 21:15

Moi, Président, je m'engage à inverser la courbe du ...chauffage. Si ce but n'est pas atteint en 2050 j'en tirerai les conséquences.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 21:50

Lorsque les Japonais vont cesser d'utiliser le charbon et revenir au nucléaire... ça va coincer chez les écolos bobos !

Je souhaite beaucoup de courages aux écolos pour expliquer qu'une usine sidérurgique peut fonctionner avec l'énergie des moulins à vents et avec des capteurs qui ne captent rien si le temps est mauvais, le tout fonctionnant de manière aléatoire... et selon des règles qui échappent à l'homme. Mais il est vrai qu'en utopie tout est possible et que la finance n'existe pas.

Energie onéreuse disponible de manière incontrôlable, délicate à stocker et couteuse à transporter... beau programme et excellents perspectives.

Hourrah ! en ce jour de gloire 13 janvier 2015 tout le monde est content...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 23:05

tonton christobal a écrit:
Lorsque les Japonais vont cesser d'utiliser le charbon et revenir au nucléaire... ça va coincer chez les écolos bobos !

Je souhaite beaucoup de courages aux écolos pour expliquer qu'une usine sidérurgique peut fonctionner avec l'énergie des moulins à vents et avec des capteurs qui ne captent rien si le temps est mauvais, le tout fonctionnant de manière aléatoire... et selon des règles qui échappent à l'homme. Mais il est vrai qu'en utopie tout est possible et que la finance n'existe pas.

Energie onéreuse disponible de manière incontrôlable, délicate à stocker et couteuse à transporter... beau programme et excellents perspectives.

Hourrah ! en ce jour de gloire 13 janvier 2015 tout le monde est content...

Il est une voie que nous n' avons pas exploré; les moulins à vents. Non pas ceux de Daudet ou des Pays bas, non ceux de nos hommes politiques.
Ils sont plus éficaces que les éoliennes et ne s' arrêtent jamais, avec un petit effort ils doivent pouvoir alimenter le secteur sidérurgique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Dim 13 Déc 2015, 23:19

mamiea a écrit:


Il est une voie que nous n' avons pas exploré; les moulins à vents. Non pas ceux de Daudet ou des Pays bas, non ceux de nos hommes politiques.
Ils sont plus éficaces que les éoliennes et ne s' arrêtent jamais, avec un petit effort ils doivent pouvoir alimenter le secteur sidérurgique. Very Happy


En ce qui concerne la fourniture et le personnel s'agitant comme les moulins à vents la question est résolue surtout si nous avons des caméras et des photographes à proximité... pas de problème il y a de ma main d'œuvre volontaire et gratuite ..

Mais pour le stockage de cette vaillante énergie... rien n'est résolu et en plus elle n'est pas produite là où il serait bon d'en disposer pour le bien commun...



Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 00:05

mamiea a écrit:
Soyons prudents, nous avons déjà eu, par le passé, de telles manifestations de joie vite disparues.
Cet accord doit être ratifié par les pays et il n' est pas assuré que cela soit le cas (changement de politique, recherche du profit maximum....).
Après il faudra voir comment chacun va agir concrètement.

Il y a aussi l'article 28 de l'accord:

Citation :
Article 28

1. À l’expiration d’un délai de trois ans à compter de la date d’entrée en vigueur du présent Accord à l’égard d’une Partie, cette Partie peut, à tout moment, le dénoncer par notification écrite adressée au Dépositaire.

2. Cette dénonciation prend effet à l’expiration d’un délai d’un an à compter de la date à laquelle le Dépositaire en reçoit notification, ou à toute date ultérieure pouvant être spécifiée dans ladite notification.

3. Toute Partie qui aura dénoncé la Convention sera réputée avoir dénoncé également le présent Accord.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 00:38

tonton christobal a écrit:



En ce qui concerne la fourniture et le personnel s'agitant comme les moulins à vents  la question est résolue surtout si nous avons des caméras et des photographes à proximité... pas de problème il y a de ma main d'œuvre volontaire et gratuite ..

Mais pour le stockage de cette vaillante énergie... rien n'est résolu et en plus elle n'est pas produite là où il serait bon d'en disposer pour le bien commun...




Pas besoin de stockage, utilisation immédiate et facilité de déplacement du "matériel" par l' utilisation du vélo (encore une production gratuite) en fonction des besoins (pas comme une éolienne) et des lieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 00:44

Le temps comme souvent sera le juge incontestable des accords...

Souvenons nous de Chamberlain brandissant une page blanche pour expliquer en arrivant en Angleterre que la paix mondiale était sauvée... grâce aux accords de Munich.

Nous pourrions aussi évoquer Mr DALADIER accueilli en vainqueur triomphant à la même époque et pour les mêmes raisons qui se tournant vers un de ses assistants disait... "les Cons"... ce qui relativisait beaucoup le triomphe.

Est il nécessaire de rappeler les accords de Camp David où tout le monde était au top pour régler de manière définitive la question israélo palestinienne avec les suites que nous connaissons...

Alors pour la COP 21 et le triomphe de flanbi... on continue dans la béatitude ou on attend pour voir ?
Si dans quelques mois ça foire... nous aurons une bonne mine...

Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2077
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 04:42

tonton écrit:
Citation :
Alors pour la COP 21 et le triomphe de flanbi... on continue dans la béatitude ou on attend pour voir ?
Si dans quelques mois ça foire... nous aurons une bonne mine...
Comment ne pas apprécier à sa juste valeur ce succès diplomatique que représente la Cop21 sous présidence française? Le monde entier s'en félicite mais certains chez nous pour des raisons partisanes tentent de le minimiser sinon de le dénigrer.
Alors que le sommet de Copenhague en 2009 avait été unanimement reconnu comme un échec , celui de Paris réunissant pour la première fois 195 nations dont les plus polluantes est considéré unanimement comme un succès.
Alors bien sur il s'agit d'un accord diplomatique élaboré suivant le langage lui aussi diplomatique qui a été approuvé par 184 pays sur les 195 présents ce qui permet de qualifier cet évènement comme un succès d'autant que parmi les signataires figurent pour la première fois les pays considérés comme les plus gros pollueurs ( USA, Chine et les pays producteurs de Pétrole).
Maintenant reste pour chacune des nations signataires de faire ratifier par leurs assemblées législatives cet accord ce qui ne devrait pas poser de problème car aucun des pays concernés ne peut se présenter face au monde comme réfractaire à la bonne santé du monde.
Reste le contrôle des engagements pris! Sûrement le plus difficile car il n'existe pas encore d'organisme mondial attributaire de cette fonction ni de moyens techniques fiables pour y parvenir.
Devons nous pour cela, par des aprioris fallacieux, cracher dans la soupe parce-que ce succès diplomatique mené soit dit en passant de mains de maitre,depuis de longs mois par notre président et son ministre des affaires étrangères ne correspondrait pas à notre vision de l’exécutif au niveau national?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3381
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 05:09

Pour l'instant on peut en effet reconnaître le succès de cet accord diplomatique. Il va falloir un peu de recul, du temps, et une pédagogie très différente de celle employée jusqu'à présent en France par les écolo penseurs punisseurs, pour changer les mentalités et les habitudes. On peut aussi espérer que les scientifiques, les techniciens et les économistes trouveront des solutions, et, ça, cela ne relève pas d'un accord diplomatique.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 05:57

@ matmut :

Les souvenirs s' estompent aussi il est bon de temps en temps de les rafraîchir :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/L-Accord-de-Copenhague,21485.html a écrit:
L’Accord de Copenhague
25 février 2011 - ÉNERGIE, AIR ET CLIMAT
Share on facebookShare on twitterMore Sharing ServicesShare on email
Imprimer
L’accord de Copenhague est un texte sans précédent qui rassemble des orientations à l’échelle planétaire sur le traitement du changement climatique en particulier sur la réduction des émissions et les financements pour les pays en développement pour les prochaines décennies.
Texte de 3 pages et 2 annexes, entériné par les leaders mondiaux, il a été rédigé au cours du segment de haut niveau à l’issue de négociations informelles au sein d’un groupe restreint représentatif de toutes les positions (pays industrialisés, pays émergents, pays en développement, pays les moins avancés).

Permettez, qu' aux vues des résultats de Copenhague et des autres sommets, nous ayons quelques réserves envers celui de Paris.
Si l' on a fait le vœux de réduire les émissions de gaz à effet de serres, promettre de l' argent pour certain, je reste très méfiant.
Par exemple que sont devenus les promesses de dons pour Haïti ?
Ma réserve n' est pas à l' endroit de nos dirigeants français actuels, mais envers tous les dirigeants mondiaux qui ne seront, pour la plupart, plus là  pour mettre leurs promesses en actions.

Promettre ne coûte rien, faire est une autre paire de manches.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2077
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 06:01

Citation :
Pour l'instant on peut en effet reconnaître le succès de cet accord diplomatique. Il va falloir un peu de recul, du temps, et une pédagogie très différente de celle employée jusqu'à présent en France par les écolo penseurs punisseurs, pour changer les mentalités et les habitudes. On peut aussi espérer que les scientifiques, les techniciens et les économistes trouveront des solutions, et, ça, cela ne relève pas d'un accord diplomatique.

Il n'aura échappé à personne que les écologistes d'EELV qui ont quitté le gouvernement depuis longtemps n'ont en rien participé au succès de cette COP21 pas plus qu'ils n'ont participé aux débats trop occupés au sauvetage de leur parti. Par contre D'anciens proche d'EELV comme Nicolas Hulot sont aussi à saluer pour leur forte implication. A noter aussi que de nombreux chefs d'entreprises se sont impliqués dans ce sommet ce qui laisse augurer que les scientifiques, les techniciens et les économistes ont des solutions. Maintenant Cet accord n'aura pas d'effets immédiat, il faut laisser le temps législatif et règlementaire de se mettre en place et aux mesures consécutives d'établir leur effet.Pour rappel objectif 2020-2050 ce qui nous laisse du temps pour juger.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'évolution du climat en question : il est temps d'agir   Lun 14 Déc 2015, 06:52

matmut a écrit:

Il n'aura échappé à personne que les écologistes d'EELV qui ont quitté le gouvernement depuis longtemps n'ont en rien participé au succès de cette COP21 pas plus qu'ils n'ont participé aux débats trop occupés au sauvetage de leur parti. Par contre D'anciens proche d'EELV comme Nicolas Hulot sont aussi à saluer pour leur forte implication. A noter aussi que de nombreux chefs d'entreprises se sont impliqués dans ce sommet ce qui laisse augurer que les scientifiques, les techniciens et les économistes ont des solutions. Maintenant Cet accord n'aura pas d'effets immédiat, il faut laisser le temps législatif et règlementaire de se mettre en place et aux mesures consécutives d'établir leur effet.Pour rappel objectif 2020-2050 ce qui nous laisse du temps pour juger.

et à la température ambiante de monter... si tout se passe bien.

Ce genre de grande fête médiatique m'intéresse mais comme j'ai eu l'habitude de fréquenter et d'assurer le suivi des "messes" j'attends pour voir...

Reste à savoir qu'elles seront les retombées politiques nationales de l'affaire... 2017 c'est bientôt en espérant que le ratio bonification politicarde électorale, résultat effectif pour notre vie et cout de l'affaire ne sera pas un nouveau gouffre financier...

Bujumbura en son temps a laissé des traces chez ceux qui connaissent...

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution du climat en question : il est temps d'agir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'évolution du climat en question : il est temps d'agir
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: