Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Fontenay sous bois : supermarché de la drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akissi



Messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Sam 20 Sep 2014, 19:44

Bonjour,

Je réside à Fontenay depuis plus de 20 ans et je suis effarée de la dégradation de Val de Fontenay. Je suis passée par le centre commercial des Larris et je suis écoeurée de voir tous les commerces fermés sauf une bande de vendeurs de drogue dont le commerce est florissant puisque ils ont même installé une table pour j'imagine débiter leurs produits.

Ces dealers sont là depuis plus de 3 ans, la police le sait, le maire le sait, et pourtant rien n'est fait. Les dealers sont à proximité des écoles et résidant rue Henri Wallon, je vois tous les jours des jeunes de 13 à 14 ans rouler et fumer des joints sans être inquiétés.

Cette drogue disponible aussi facilement est en train de devenir un véritable fléau et entraine son lot de désagréments, incivilités, vols et cambriolages.

C'est donc un cri de colère que je souhaite partager avec vous car je vois la ville s'enfoncer et se dégrader chaque jour un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Sam 20 Sep 2014, 21:14

Je me joins à votre j'ACCUSE....

Un autre centre commercial en perdition du Val est lui aussi utilisé par les dealers pour faire leur commerce...
Voir: http://www.plateaufontenay.net/t1873-des-drones-a-fontenay#61935

Concernant le centre commercial situé dans le quartier confirmé prioritaire des Larris - http://www.plateaufontenay.net/t1826-politique-de-la-ville-les-larris-et-la-redoute-quartiers-prioritaires -  après l'association Equitess et après le bureau d'études Sadev94, ce serait maintenant les bureaux d'études Epareca - http://www.epareca.org/ - et Segat - ttp://www.segat.fr/ - qui travailleraient sur le dossier.... Une réunion entre les commerçants survivants du centre, la municipalité et ces organismes a eu lieu en début de mois...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Sam 20 Sep 2014, 22:10

En creusant encore un peu le dossier sans doute apprendriez vous que vos "vendeurs" ont été interpellés à diverses reprises par la police et qu'après avoir été présentés à la justice on leur a fait très sévèrement les "gros yeux" et qu'ils ont été remis dehors...

Dans la foulée, vous serez informé que politiquement il n'est pas bon d'appliquer dans certains endroits les lois de notre pays, qu'il faut éviter d'irriter la banlieue et que les policiers sont incités à ne pas s'y rendre... de temps en temps des enfants meurent car personne ne veut se risquer dans ces zones de non droit mais c'est moins grave qu'une émeute.

Il reste tout de même la possibilité de s'en prendre aux pompiers pour passer le temps ! ça doit soulager...

Actuellement il convient de faire une relecture du code pénal et du code de procédure pénale mais surtout de mettre en applications les "circulaires" ministérielles qui elles ne sont pas ratifiées par le parlement et beaucoup plus discrètes... tout s'explique mieux alors.

Heureusement sous peu la réforme de Mme Taubira va remédier à ces errements !

Un échantillon : alors que l'on envisage d'abaisser l'âge de la majorité pour voter, que l'on envisage d'abaisser l'âge du permis de conduire on va reculer l'âge de la majorité pénale... en bref vous pourrez écraser des gens à 17 ans, voter à 16 mais serez responsable de vos actes "plus tard"...

POur ce qui concerne l'urgence : pas de police municipale, pas de caméras, vous ferez avec ou plutôt sans... Fontenaysiens débrouillez vous mais sachez que l'auto défense est illégale !
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 21:07

Akissi a écrit:
Bonjour,

Je réside à Fontenay depuis plus de 20 ans et je suis effarée de la dégradation de Val de Fontenay. Je suis passée par le centre commercial des Larris et je suis écoeurée de voir tous les commerces fermés sauf une bande de vendeurs de drogue dont le commerce est florissant puisque ils ont même installé une table pour j'imagine débiter leurs produits.

Ces dealers sont là depuis plus de 3 ans, la police le sait, le maire le sait, et pourtant rien n'est fait. Les dealers sont à proximité des écoles et résidant rue Henri Wallon, je vois tous les jours des jeunes de 13 à 14 ans rouler et fumer des joints sans être inquiétés.

Cette drogue disponible aussi facilement est en train de devenir un véritable fléau et entraine son lot de désagréments, incivilités, vols et cambriolages.

C'est donc un cri de colère que je souhaite partager avec vous car je vois la ville s'enfoncer et se dégrader chaque jour un peu plus.


N'allez pas dire qu'il ne fait pas bon vivre au Larris ou au Val, c'est nos élus Libellule et Loic qui vont se facher et vous contre dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 22:12

A quoi bon, je laisse Akissi assumer ses propos et le titre tout en délicatesse qu'elle a donné à sa page. On n'est plus dans les termes d'un débat possible; Elle est écoeurée ; à part en prendre acte et rappeler ce qu'est ce quartier à savoir essentiellement une zone d'habitation de quelques 8 000 âmes qui sont en majorité des familles. Que la population y est très jeune, qu'il compte 76% de locataires aux revenus  moyens de - de 30 000 euros par ménage ce qui expliquent qu'y a de très nombreux HLM et que ceux ci étaient déjà là il y a 20 ans, que dire? La compétition du centre commercial est trop forte pour que les commerces des Larris tiennent? Qu'Akissi - qui a osé poussé son chemin jusque là- a raison et que les électeurs qui ont reconduit son maire sont majoritairement équipés de 2 neurones, sans jamais avoir été lobotomisé comme l'indique Sarko quand il nous parle de son nombril? afro elephant

http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/21/video-sarkozy-neurones-_n_5858238.html

Après la lepénisation des esprits, (le commentaire de Chevalier) voici le temps de la trépanation du cerveau... On ne peut juste que passer son chemin et laisser dire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 22:26

surtout ne pas dire que les commerçants quittent le quartier en raison des problèmes de sécurité rencontrés...

Ce genre de propos n'est pas "municipalement compatible"
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 22:42

Mais si des gens veulent le dire, qu'ils partent caméras au poing et quittent le confort de leur état d'âme.
Akissi peut même tenir le rôle de la metteuse en scène si elle veut;

Voilà un modèle de reportage dont effectivement elle peut s'inspirer. Il n'y a pas de sujet à éluder par qui que ce soit, il y a simplement des gens qui témoignent anonymement et ceux qui témoignent sous forme vidéo.
https://www.youtube.com/watch?v=ziZI_AE9lpo
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4123
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 23:01

En quoi un publi-reportage municipal serait-il plus crédible que la parole d' Akissy ?
Rien n' est plus facile que de faire la même chose avec des contributeurs adversaire et de "démontrer" le contraire.
La seule vérité c' est que certains ne se reconnaissent plus dans leur quartier, d' autres s' y sentent à l' aise et le point de vue de chacun est respectable.
Par contre, Libellule, vous avez tendance à vouloir donner des leçons à tous. Un peu d' humilité ne serait pas pour déplaire.
PS : vous êtes un anonyme parmi les autres.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 23:20

Lutter contre l'insécurité avec une caméra c'est une idée intéressante ! entendons nous bien : caméra oui mais de reportage (les caméras de surveillance n'y pensons pas c'est CACA !)

Quelques équipes de reportage ont fait ces expériences dans des banlieues françaises à leurs dépends...

Pour rétablir le calme il semblerait plus logique d'interpeller les loubards et de faire en sorte que les tribunaux les mettent à l'écart pour quelques temps mais ce n'est pas la solution en vogue en régime flambiesque...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 22 Sep 2014, 23:49

Libellule, vous avez tendance à vouloir donner des leçons à tous. Certainement pas. flower
Je participe à ce forum avec une certaine passion certes, et avec des convictions qui ne sont pas trop conventionnelles, je le reconnais bien volontiers, mais c'est tout. Que cela me démarque un peu de beaucoup d'intervenants, y compris des gens de ma famille politique, j'en suis conscient, mais laissez tomber l'idée que voudrais donner des leçons à quiconque ; j'essaye de documenter mes interventions quand c'est possible, ça oui. alien cat

Le titre FSB supermarché de la drogue me parait toujours très excessif et je crois important de le dire avec mes mots d'autant plus que l'on m'interpelle (Smile) pour que je rentre dans ce sujet. Sans cette interpellation, je ne crois pas que je serais venu m'en mêler. Je ne dois pas être considéré comme si anonyme que cela, vu les commentaires qui accompagnent cette interpellation. Basketball Discret oui, anonyme, plus trop.

Et puis je n'oppose pas un reportage à un autre, je dis que deux reportages permettraient d'avoir deux perceptions impliquant des habitants d'un même quartier ayant des avis différenciés.
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 00:13

LIbellule a écrit:
Libellule, vous avez tendance à vouloir donner des leçons à tous. Certainement pas. flower

Si si, je vous assure que vous avez tendance, c'est une tendance très prononcée même.

Vous êtes un vrai militant EELV...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 00:21

alien cat pas que, pas que.... mais ce serait trop long à expliquer. flower
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 00:22

Libellule a écrit:
Et puis je n'oppose pas un reportage à un autre, je dis que deux reportages permettraient d'avoir deux perceptions impliquant des habitants d'un même quartier ayant des avis différenciés.

Vous voulez quoi comme reportage pour vous forcez à ouvrir les yeux ??

Qu'on interview les dealers ? Qu'on filme les gens à leur insu ? J'ai encore le souvenir des propos qui ont été tenu sur anonymous qui avait eu le malheur de poster la voiture du maire en stationnement incivique. On arriverait probablement vu la justice dans ce pays, à condamner la personne filmant les actes de délinquance.

Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 00:23

Libellule a écrit:
alien cat pas que, pas que.... mais ce serait trop long à expliquer.  flower

Commencez surtout pas, car si vous indiquez par avance "trop long" on peut craindre le pire, déjà en mode court je sature !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 00:48

Restons en mode court alors : Vous voulez quoi comme reportage pour vous forcez à ouvrir les yeux ?? Quelque chose de construit, par exemple : les constats, pour ouvrir les yeux, oui pourquoi pas, bien que je ne pense pas que je ferme personnellement les yeux sur quoi que ce soit, l'intervention d'un élu de l'opposition exposant ses solutions, sans que l'on soit en campagne électorale, éventuellement un débat contradictoire; précisément quelque chose qui ne serait pas fait à l'insu de quiconque ; on peut traiter un sujet sans passer par la délation, ni par des "j'accuse", ni même par la caricature (quel qu’en soit son sens) : ni angélisme, ni procès en sorcellerie. Peut-être est-ce ce qui manque sur notre ville : des débats républicains qui aillent un peu au delà de "l'entre camp", comprendre "chacun dans le sien", de telle sorte que l'on n'avance jamais les uns vers les autres. Je reste convaincu que ce forum peut permettre de progresser vers ce type de débat ; c'est un peu simplet, comme raisonnement je le sens bien, mais c'est ce qui m'y fais rester.

Et quand je dis sur notre ville, je pourrais rajouter et au delà ; un exemple récent : Hollande fait une intervention, pour disons se rassurer ou se faire peur (je ne sais plus) ; un débat est organisé avec Lepen fille, MKM, Laurent, Cambadélis, Bayrou, pour nous dire quoi : que personne ne voit les réalités en face, c'est de toute façon la faute de l'autre ; tout ce que je déteste réuni ensemble à une heure de grande écoute : l'empoignade qui nous éloigne du portage de solutions. Bon il n'y avait pas de EELV parmi les invités, mais lors de ce débat j'ai trouvé que le plus convaincant avait été Bayrou.

c'est encore dispo 3 jours http://www.france2.fr/emission/des-paroles-et-des-actes/diffusion-du-18-09-2014-20h50

Mes plus anciens posts sur ce forum invitaient à la recherche de plus de convergences dans les idées et moins d'opposition ; je n'ai pas changé de boussole ni de mode de pensée. Mais je n'ai pas l'impression que cela soit encore complètement compris. Il vaut mieux être catalogué ceci ou cela ; c'est vraiment dommage quand soi-même, on "n'est pas que". Tout ceci dit sans vouloir donner de leçon, cela va de soi, surtout aux homme et femmes qui font de la politique par profession, ce qui n'est pas mon cas. Est-ce ce qui fait de moi qu el'on me lise comme un donneur de leçons potentiel, parfois j'en viens à me le demander. Basketball sunny


Dernière édition par Libellule le Mar 23 Sep 2014, 01:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 01:28

maintenant il faut "converger" et "débattre"... pour savoir s'il est bon ou non de mettre fin à un trafic de drogue qui se déroule ouvertement sur la voie publique...

Vous vous laissez piéger par les habituelles arguties dilatoires.

Est il nécessaire lorsque l'on attrape un voyou de la laisser dehors ?

Le bracelet est il un matériel de contrôle fiable alors que celui qui en est équipé commet des braquages alors qu'il est supposé être sous surveillance ou qu'un autre l'a accroché au cou de son chien pendant qu'il vaquait à ses activités délictuelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 01:33

Non à la première question, puis oui, puisque on peut tracer où il sera en cas de récidive ; aux deux questions en respectant leur ordre. Cela ne traite pas néanmoins le sujet au fond. Car beaucoup de cas de figures vont rester "non traités".
Faut-il aller chercher les solutions pour que cela cesse, oui. Vaut-il mieux que celles-ci reçoivent l'approbation du plus grand nombre, oui. Faut-il dans ces conditions quitter les postures politiques traditionnelles, oui. Telle est ma conviction oui. Merci alien cat
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 02:38

Libellule a écrit:
---/---
Le titre FSB supermarché de la drogue me parait toujours très excessif et je crois important de le dire avec mes mots d'autant plus que l'on m'interpelle (Smile) pour que je rentre dans ce sujet.
---/---

Ce titre est en effet inexact car tous les quartiers de la ville, de par leur différences sociologiques, ne rencontrent effectivement pas les mêmes problèmes...

En revanche, dans certains quartiers du canton Est mais pas seulement, le deal en tant qu'activité illicite organisée progresse...

C'est une réalité qu'il faut prendre en compte et contre laquelle il faut agir vite...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 23 Sep 2014, 02:54

Ignorance totale du fonctionnement du bracelet mais c'est habituel... on ne trace rien puisque 90% des bracelets ne sont pas équipés de balise.
Ils détectent simplement que l'appareil est à proximité d'un capteur dans un appartement donné.
En dehors des heures de présence obligatoire à domicile le quidam se déplace librement par exemple pour chercher du travail ( il a braqué à une douzaine de reprises ce qui prouve qu'il n'était pas inoccupé pendant ses heures de non astreinte chez lui)

En principe le bracelet est mis à des détenus de confiance donc non potentiellement récidiviste... les victimes éventuelles seront dans leur rôle : à la morgue ou a l'hôpital... comme d'habitude.

Je suis surpris d'apprendre qu'il est "politique" de souhaiter que l'on applique les lois française sur le territoire national... c'est sans doute un effet des nouvelles circulaires...
Dans un pays de droit, le droit pénal n'est pas de gauche ou de droite il est fait pour lutter contre le milieu !

Les politiciens du droit ne sont pas les gens qui veulent appliquer les lois, ce sont ceux qui érigent le "mur des cons" en y faisant figurer le portrait du père d'une fille assassinée. Un citoyen qui veut que la loi s'applique ne fait pas de politique il respecte et veut faire appliquer la constitution.

Lorsque l'on arrive à ce niveau en dessous de zéro de l'argumentaire, la démonstration est faite : inutile de perdre son temps !

L'histoire est un éternel recommencement...
Revenir en haut Aller en bas
Akissi



Messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 19:22

Bonjour à tous,

Je comprends que le titre de ce post "Fontenay sous bois : supermarché de la drogue" vous choque mais quand je me déplace dans de nombreux quartiers de la ville, ce sont les mêmes scènes, des jeunes qui roulent des joints ou des transactions rapides que ce soit au Larris, au centre commercial d'Auchan, au Rigollots... On peut certes raisonner en termes de quartiers mais lorque notre ville est pointée du doigt telle qu'elle l'a été pour l'affaire des tournantes, c'est l'image entière de la ville qui est salie.

J'ai fait ce constat et j'en ai parlé aux forces de police de notre ville (ne voulant pas me cantonner au rôle de citoyenne spectatrice), qui désabusées m'ont en effet informée que dès qu'ils arrêtaient un jeune, il était aussitôt relâché après un bref rappel à la loi.

Triste réalité pour les fontenaysiens.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 19:33

La réalité c'est que vous choisissez de salir la ville en reprenant des événements qui se sont passés il y a maintenant quinze ans, faute d'avoir mieux à faire. Ces événements ont suivi le cours normal de la justice avec jugement puis appel Twisted Evil Et que vous êtes à placer dans la catégorie des délatrices sans discernement pour le reste. Qu'il y est quelques lieux un peu chauds, personne ne le conteste, et que cela vous permette de cibler quelques dizaines de personnes sur la ville pourquoi pas. Reste que notre ville compte 50 000 habitants et que votre assimilation à un super marché de la drogue est tout simplement indécent.

Quand vous écrivez que vous imaginez le rôle d'une table installée, on fait quoi, on vous croit sur paroles ou on vous fait remarquer qu'il ne suffit pas d'imaginer?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 20:04

En quoi est-ce violent de parler de délation dans le cas d'espèce?

La délation désigne une dénonciation méprisable et honteuse. Elle consiste à fournir des informations concernant un individu, (ici la ville prise comme un tout) en général à son insu.

Tournée contre un individu ou un groupe d'individus, la délation est faite par un délateur, individu ou groupe de personnes, pour son propre gain pour lui nuire de manière malveillante (jalousie, envie, haine). Que certains détestent leur ville à en être écoeuré, c'est leur problème si cela ne leur permet plus de mieux discerner le vrai (il y a quelques dizaines de personne sur la ville qui n'ont pas une conduite irréprochable) du faux (la ville est un supermarché de la drogue).

Cette forme d'opportunisme se retrouve de manière récurrente dans l'histoire et dans un grand nombre de civilisations. Elle  se manifeste sous forme de faux témoignage (on imagine)  ou de calomnie (des j'accuse), (tous pourris ou tous fraudeurs).

Si vous préférez que je parle de sycophante, va pour sycophante. Peut-être convergerons nous mieux sur l'emploi des mots.

Que l'on soit bien clair, la délation ne doit en aucun cas être confondue avec la dénonciation d'infraction, de crime ou délit, ou encore le lancement d'alerte, activité désintéressée et risquée consistant à informer le public, les media, les élu(e)s de pratiques douteuses ou dangereuses de la part d'entreprises ou d'organisations diverses, qui de la sorte menacent l'économie, la santé, la société en général... mais dans ce cas il convient d'étayer son propos, et peut-être d'une manière plus discrète pour que la traque des délinquants se fasse afin de les prendre en flagrant délit.

Rester en contact avec le terrain ne veut pas dire y jouer au m'as-tu-vu. Il y en a bien assez comme cela sur la ville, qui croient qu'il suffit d'avoir un micro à la main dans tel ou tel quartier pour être "un mieux" que rien.

Pour le reste je vous renvoie à mon message du Lun 22 Sep 2014, 12:12.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2913
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 21:31

Libellule a écrit:
La délation désigne une dénonciation méprisable et honteuse. Elle consiste à fournir des informations concernant un individu, (ici la ville prise comme un tout) en général à son insu.

Utiliser délation, et non calomnie, est significatif : la calomnie est une accusation mensongère, tandis que la délation est une dénonciation "avec des motifs méprisables".

Une délation, contrairement à une calomnie, peut donc concerner des faits réels.
Le fait qu’une dénonciation soit anonyme ne suffit pas à la qualifier de délation : elle peut venir, par exemple, de citoyens surtout motivés par l’envie d’un quartier calme (disons sans délits).

Enfin, les motifs de la dénonciatrice (Akissi disons) sont-ils méprisables ? On peut certes y trouver des traces prononcées d’opposition à la mairie actuelle, à son action ou ses résultats. Mais l’opposition à la majorité municipale n’est pas encore un motif méprisable en soi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 21:55

Bien vu Salamandre, vous faites la différenciation qu'il convient :

Le Larousse nous dit effectivement que la délation (du latin delatio) est une dénonciation intéressée et méprisable (sans référence au mot "motif" alors qu’une dénonciation (du latin denuntiare, faire savoir) consiste à désigner un coupable (d’un acte répréhensible) à une autorité, à la justice, et donc avec un "motif".

Là le premier intervenant tient un propos délétère sur une ville par assimilation d’idée, dans son titre (elle le fait par intérêt contre la ville et  par mépris de celle-ci) et de l’autre, ce même intervenant veut dénoncer des dealers à juste titre (au motif que, etc...). CQFD, alors, dénonciation, délation ou « dénonlation » qui permet de faire les deux en même temps ?

Moi je prétends que le titre est une délation (qui peut heurter tous ses habitants), et que le reste du propos tient de la dénonciation (les quelques dizaines de personnes dont je parle).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 22:14

Libellule a écrit:
---/---
Qu'il y est quelques lieux un peu chauds, personne ne le conteste, et que cela vous permette de cibler quelques dizaines de personnes sur la ville pourquoi pas. Reste que notre ville compte 50 000 habitants et que votre assimilation à un super marché de la drogue est tout simplement indécent.

Quand vous écrivez que vous imaginez le rôle d'une table installée, on fait quoi, on vous croit sur paroles ou on vous fait remarquer qu'il ne suffit pas d'imaginer?


Comme je l'ai déjà écrit, parler de "supermarché de la drogue" pour la ville dans son ensemble ne correspond pas la réalité puisque les quartiers de notre ville sont très différents tant au niveau urbanistique que sociologique en particulier entre canton Ouest et Est....

En revanche , dans certains quartiers de la ville en particulier dans le canton Est, on trouve effectivement sans peine, à des places fixes et du milieu de la matinée à tard dans la soirée, des dealers en activité et je parle bien là de dealers et non de consommateurs...

Même si il ne s'agit que d'un nombre restreint d'individus appartenant  à un nombre restreint de familles, cette activité n'en est pas moins une nuisance et un danger pour les autres habitants du quartier et en particulier pour ceux qui ont des adolescents circulant seuls...


Je rajouterais que face à ce genre de situation il n'est pas toujours évident de vouloir jouer le héros comme en témoigne ce qui s'est passé il y a moins d'un an avenue des Olympiades, dans le canton Est....


Le Parisien a écrit:
Les dealeurs mettent le feu à l'immeuble en représailles

Squatté en permanence par des bandes de jeunes, un petit immeuble d'une cité de Fontenay-sous-Bois a été la cible d'un incendie criminel, faisant trois blessés.

Publié le 13.11.2013

«Ça ressemble clairement à des représailles. On est obligés d'appeler les flics car notre immeuble est squatté cinq jours sur sept par des bandes de jeunes. Ils écoutent de la musique, ils fument, ils vendent de la drogue… C'est devenu invivable et, maintenant, on risque notre peau! » Cette habitante du 7, avenue des Olympiades, situé quartier Jean-Zay, à Fontenay-sous-Bois, résume à elle seule le sentiment de tous les occupants du petit immeuble de cinq étages.


Dans la nuit de lundi à mardi, vers 4 heures, une poubelle a été volontairement placée devant la porte d'entrée de l'un des appartements du premier étage et incendié alors que tout le monde dormait. Les quatre occupants de l'appartement ont été incommodés par les fumées. L'un d'eux souffre de brûlures au second degré. Hier matin, la mère d'une cinquantaine d'années et son fils de 22 ans étaient hospitalisés à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Ils sont sortis dans la journée. La famille doit être relogée vu l'état de l'appartement. « Je réalise à peine ce qui s'est passé, on dormait tous, raconte Jean-Pierre, le père de famille qui vit dans l'appartement. On a toujours été gentil avec tout le monde, je ne sais pas si nous étions visés personnellement, mais c'est effrayant. »

Pour les voisins de Jean-Pierre, aucun doute, il s'agit « d'une vengeance, parce que les jeunes, qui sont entre 15 et 30 chaque nuit, n'apprécient pas d'être dérangés durant leur trafic ». L'une des habitantes conserve précieusement sur son portable les photos des derniers actes de vandalisme : porte d'entrée du hall brisée, incendie volontaire d'un scooter au pied de l'immeuble, digicode d'entrée qui ne fonctionne plus depuis un mois, menaces de mort (« Sale fils de p… on va te brûler ») taguées près d'un appartement du rez-de-chaussée. « Sans compter les insultes ou doigts d'honneur dès qu'on passe près d'eux, raconte un locataire. Je n'ose même plus regarder à la fenêtre, sinon ils croient que je les surveille. Pourquoi n'y a-t-il pas de caméras dans ce quartier? »

Les habitants et l'amicale des locataires avaient une nouvelle fois alerté la mairie la semaine dernière à l'occasion de l'inauguration de la réhabilitation de la résidence par le bailleur social. « Depuis plusieurs mois, nous ne cessons d'aborder cette question avec le commissaire, rappelle Jean-François Voguet (PC), le maire de Fontenay. Malgré quelques dispositions prises, rien n'est réglé à ce jour. Cette situation n'est pas acceptable! » L'élu réclame des effectifs de police supplémentaires. On compte aujourd'hui 105 fonctionnaires contre 140 il y a quelques années. Une rencontre autour d'élus, du bailleur et des habitants aura lieu vendredi, en présence du commissaire de Fontenay, en charge notamment de l'enquête sur cet incendie criminel.

Le Parisien
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/les-dealeurs-mettent-le-feu-a-l-immeuble-en-represailles-13-11-2013-3310131.php


A la lecture de cet article, on comprend que la municipalité n'ignore rien du problème mais que son action est pour l'heure resté inefficace:  

« Depuis plusieurs mois, nous ne cessons d'aborder cette question avec le commissaire, rappelle Jean-François Voguet (PC), le maire de Fontenay. Malgré quelques dispositions prises, rien n'est réglé à ce jour. Cette situation n'est pas acceptable! »


Et parce que cette situation n'est effectivement pas acceptable, le maire Jean-François Voguet a raison quand il dit cela, il faut oser regarder la réalité en face, assimiler les évolutions sociétales et sortir de la démagogie et du dogmatisme...  

Certains devraient donc revoir urgemment leurs postures critiques contre l'action des gardiens de la paix, contre la place des polices municipales, contre la vidéoprotection, contre la pénalisation des jeunes pour certains délits, ... Il en va de l'avenir de certains quartiers populaires et sans aucune stigmatisation les exemples de Marseille, Sevran, Clichy, Saint-Ouen, ... devraient ouvrir les yeux aux derniers angéliques...



Après il est bien sûr possible pour un ou des élus de digresser sans fin sur la sémantique employée dans les messages postés sur ce forum mais ce n'est vraiment pas ce qu'attendent les habitants concernés par le problème...


Dernière édition par a.nonymous le Mer 24 Sep 2014, 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
telemaque

avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 24 Sep 2014, 23:36

On dit souvent qu'on a les élus que l'on mérite !! Et bien à la lecture de cet élu sur ce forum, je me demande ce que je fais dans la vie pour mériter cela.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Jeu 25 Sep 2014, 03:37

Les habitants concernés par ce problème attendent effectivement des améliorations.
1) je n'ai jamais dit le contraire.
2) je regrette le titre de cette page qui sert de mot clef à toute consultation sur google.
Appelez cela du mot que vous voulez, mais ce n'est pas acceptable de laisser passer cela sans réagir un peu pour les lecteurs extérieurs aux habitués de ce forum, et qui pourraient être attirés par ce lien.
Point barre. Il n'y a effectivement pas lieu de digresser plus avant. Je le dis depuis mon message de lundi 12h12.

On n'est plus dans les termes d'un débat possible disais-je ; Akissi est écoeurée ; à part en prendre acte et rappeler ce qu'est ce quartier à savoir essentiellement une zone d'habitation de quelques 8 000 âmes qui sont en majorité des familles. Que la population y est très jeune, qu'il compte 76% de locataires aux revenus  moyens de - de 30 000 euros par ménage ce qui expliquent qu'y a de très nombreux HLM et que ceux ci étaient déjà là il y a 20 ans

... On ne peut juste que passer son chemin et laisser dire.

Néanmoins certains en-cuirassés ont voulu jouer les prolongations... d'une manière polémique...   je ne vois pas pourquoi ... on devrait  dès lors s'étonner de l'absence de recherche de convergences à cet instant : cela reste pourtant ma ligne de conduite. Trouver par le débat des points d'accord. Et non l'inverse. alien cat Basketball

Et ce, sans servir de serpillière à qui que ce soit. flower study
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3383
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Jeu 25 Sep 2014, 09:55

Il me semble que le grave problème soulevé par Akissi relève, pour ce qui concerne la mairie, et dans un premier temps, de son inscription à l'ordre du jour du prochain conseil de quartier. Ceci n'exclut évidemment pas les démarches parallèles, pétitions, manifestations, interpellation autorisée en conseil municipal, et toute autre démarche en direction de la justice ou de la police.
Notre ville, comme beaucoup d'autres rencontre des problèmes, il faut que les élus écoutent les habitants et surtout agissent. Je comprends parfaitement le désarroi d'Akissi.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Jeu 25 Sep 2014, 21:51

La priorité de la municipalité c'est de construire un nouveau théâtre à plusieurs dizaines de millions d'euros. Les Fontenaysiens ont voté pour ça et ils auront ça.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Jeu 25 Sep 2014, 22:17

Gérard a écrit:
Il me semble que le grave problème soulevé par Akissi relève, pour ce qui concerne la mairie, et dans un premier temps, de son inscription à l'ordre du jour du prochain conseil de quartier.
---/---

Il faut savoir qu'il y a deux ou trois ans certains citoyens ayant débattu de problèmes similaires en conseil de quartier devant des jeunes invités par une élue ont ensuite fait l'objet d'intimidations...

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 144
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 15 Oct 2014, 02:59

Pourquoi la drogue ?
Une tentative de réponse :


Justice à Rennes. Relaxé alors qu'il transportait 1,5 kg de cannabis
http://www.ouest-france.fr/justice-rennes-relaxe-alors-quil-transportait-15-kg-de-cannabis-2881712
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 15 Oct 2014, 03:11

joseph1 a écrit:
Justice à Rennes. Relaxé alors qu'il transportait 1,5 kg de cannabis
http://www.ouest-france.fr/justice-rennes-relaxe-alors-quil-transportait-15-kg-de-cannabis-2881712


C'est sidérant mais c'est pourtant vrai....


L'Express a écrit:
Non, "avoir l'air nerveux" n'est pas un motif suffisant pour un contrôle policier

Par LEXPRESS.fr, publié le 07/10/2014 à 13:35

Un jeune homme qui transportait 1,5 kg de cannabis dans son sac à dos a été relaxé par le Tribunal correctionnel de Rennes, car la raison de son contrôle était "insuffisante".

Le 16 septembre, en fin d'après midi, un jeune homme attire l'attention de trois policiers de la Brigade anticriminalité (Bac) de Rennes. Nous sommes près de la dalle Kennedy, dans un quartier rennais où vivent beaucoup d'étudiants.

Le passant, 21 ans, porte un sac à dos. Il "semble nerveux", et "presse le pas" racontent les policiers de la BAC, cités par Ouest France. Un comportament louche pour les policiers, qui, mus par leur instinct professionnel, décident de contrôler son identité, et le contenu de son sac... Bingo: le jeune transporte 1,5 kg de cannabis. Ce qui l'ammène devant le tribunal correctionnel de Rennes, lundi.  

A l'audience, l'avocat du jeune interpellé, Me William Pineau, conteste la procédure, au motif que le contrôle n'est pas "juridiquement justifié". Le procureur, lui demande un an de prison dont 6 mois avec sursis.

Verdict? Le tribunal a accédé aux requêtes de l'avocat, reconnaissant que le motif du contrôle était "insuffisant", et annulé toute la procédure. Le jeune est reparti libre -Ouest France ne précise pas si il a pu récupérer son sac à dos.  

Source: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/non-avoir-l-air-nerveux-n-est-pas-un-motif-suffisant-pour-un-controle-policier_1608895.html#CjwFVHe7qry9mkm5.99


Il faut reconnaitre que les juges de Rennes semblent plutôt cools...

http://www.rennes.maville.com/ a écrit:
Jeudi 11 septembre 2014 15:52
Rennes : Stupéfiants : les deux jeunes remis en liberté

Les deux jeunes, interpellés dans la nuit de mardi à mercredi à Rennes, ont été remis en liberté. Ils étaient au volant d'une voiture volée avec 100 g de shit à bord.

Les deux amis arrivaient de Chartres (Eure-et-Loir) et s'étaient perdus dans le centre de Rennes. Pour trouver leur chemin, ils avaient demandé leur route à un automobiliste, ignorant qu'il s'agissait d'un policier de la brigade anticriminalité (Bac). Il était 2 h 15 du matin mercredi.


Casier bien chargé

La police avait senti une forte odeur de cannabis qui émanait de la voiture des deux jeunes de 19 ans, orientés rapidement vers le commissariat. Le véhicule était volé et le jeune conducteur roulait sans permis. Ils transportaient 100 g de résine. Les deux suspects ont déjà un casier bien chargé malgré leur jeune âge.

Ce jeudi matin, les magistrats rennais ont remis une convocation devant le tribunal correctionnel aux deux fumeurs de shit pour le 8 décembre.
Source: http://www.rennes.maville.com/actu/actudet_-rennes-stupefiants-les-deux-jeunes-remis-en-liberte_52674-2616628_actu.Htm


Et bien sûr si un jour les policiers de la BAC locale sont démotivés il faudra s'interroger sur le pourquoi du comment...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 15 Oct 2014, 03:37

IL faut sans doute recruter à grands frais plus de policiers pour qu'ils arrêtent plus de malfrats... que de nombreux nouveaux magistrats recrutés à grands frais remettront dehors...

On leur mettra un bracelet qui ne fonctionnera pas, ou que l'on retrouvera au cou du chien... et comme au bout d'un moment l'opinion publique sera lassée on expliquera que c'est le tout répressif (qui na jamais été mis en place) qui est la cause de ces "incivilités"...

A ce moment on recrutera de nombreuses assistantes sociales et on achètera la paix sociale en payant les sports d'hivers à ces malheureux.

Arrivés sur place ils casseront tout, voleront et se frictionneront avec les gendarmes... et reviendront dans leur cité fêtés comme des anciens combattants de retour du front.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 22 Sep 2015, 05:38

Ca ne se sait peut-être pas dans le reste de la ville, en particulier du coté de l'hôtel de ville  ou de la tranquille rue Xavier de Ricard, mais en septembre 2015  du coté de Bois-Cadet le commerce tourne à plein, en plein jour et aux yeux de tous....

Que font les élus ? Que fait la police ? Que fait la justice ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 05 Oct 2015, 21:56

Même si pour l'heure la situation de Fontenay, qu'il s'agisse des Larris ou de Bois-Cadet, n'est pas aussi dramatique que celle de Saint-Ouen, ces deux articles du Parisien illustrent bien les difficultés rencontrées pour éradiquer les dealers une fois que ceux-ci on pris possession d'un quartier....



http://www.leparisien.fr/faits-divers/cazeneuve-empecher-les-quartiers-de-basculer-dans-le-crime-05-10-2015-5156225.php a écrit:
Cazeneuve : « Empêcher les quartiers de basculer dans le crime »

Bernard Cazeneuve vient aujourd'hui à Saint-Ouen, où il avait lancé un plan pour endiguer le trafic de drogue il y a cinq mois.

Propos recueillis par Claire Guédon et Nathalie Perrier | 05 Oct. 2015, 07h39 | MAJ : 05 Oct. 2015, 07h40

Le ministre de l'Intérieur est ce lundi après-midi à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), pour faire le point sur le plan de lutte contre le trafic de stupéfiants dans cette ville aux portes de Paris, qu'il présentait il y a cinq mois, dans nos colonnes.

Six fusillades ont fait cinq blessés entre le 25 mars et le 8 mai 2015 dans la ville.



Vous avez décidé de cibler les consommateurs de cannabis. Quel est le résultat de cette mesure ?

Une vingtaine d'opérations contre les consommateurs ont déjà été conduites, par la mobilisation conjointe des douanes et de la police : parmi les 645 acheteurs ou usagers contrôlés depuis le mois de mai, 336 se sont acquittés d'amendes, dont le montant varie en fonction de la quantité de produits stupéfiants trouvée. Ce dispositif de transaction, que nous avons déjà expérimenté à Marseille, permet une sanction effective, et immédiate. Il est à ce titre très dissuasif pour les consommateurs, parmi lesquels l'information circule.



Où en est-on dans la lutte contre les trafiquants ?

Nous nous attaquons à toutes les facettes du trafic. Nous menons à Saint-Ouen un travail de police scientifique et technique, de filature, de démantèlement des filières enkystées dans les quartiers, comme nous l'avons fait avec succès à Marseille. Depuis le mois de mai, à Saint-Ouen, grâce aux renforts de police, nous avons procédé à 770 arrestations pour infraction à la législation sur les stupéfiants. La plupart étaient des acheteurs, mais pas uniquement  : nous avons aussi interpellé 75 vendeurs, et 28 guetteurs. Les policiers ont par ailleurs saisi près de 40 kg de cannabis, 4 pistolets automatiques, un fusil, une Kalachnikov et environ 40 000 € d'avoirs. Nous menons ainsi à Saint-Ouen une action répressive visant à prévenir le basculement de quartiers dans le crime. La lutte contre les trafiquants de drogue est un des objectifs que j'ai fixé à mes services sur l'ensemble du territoire national. Je suis allé à Marseille à plusieurs reprises, j'ai annoncé il y a quelques jours un plan spécifique à Lille, Roubaix et Tourcoing, et je continuerai de rendre compte des résultats obtenus, comme je le fais à Saint-Ouen ce lundi.



Sur place, les CRS semblent moins présents, qu'en est-il ?

La présence des CRS ne peut pas être constante compte tenu de leurs nombreuses autres missions, liées notamment au risque terroriste ou à l'ordre public. Mais ils sont là chaque fois que c'est nécessaire, en renfort des opérations quotidiennes de contrôles de halls d'immeubles notamment. Cette présence, en particulier en fin de journée, est efficace et perturbe les trafics. Ce dispositif va perdurer.



Les habitants ont l'impression que le combat est vain. Que leur répondez-vous ?

La lutte contre le trafic de drogue ne se traite pas en quelques semaines. C'est un travail au long cours, qui consiste, après une phase d'identification précise des lieux concernés, des trafiquants et des pratiques en vigueur, à engager une phase d'interpellation des délinquants et d'éradication des réseaux. Dans un troisième temps, une action concertée sera menée avec les différents partenaires dans le quartier, tout en gardant des forces de police visibles afin d'éviter la réimplantation du trafic. Cette méthode opiniâtre est la bonne méthode si l'on veut éradiquer les trafics dans la durée. Et permettre à chacun de retrouver la tranquillité à laquelle il a droit.
 Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/cazeneuve-empecher-les-quartiers-de-basculer-dans-le-crime-05-10-2015-5156225.php



http://www.leparisien.fr/saint-ouen-93400/trafic-de-drogue-a-saint-ouen-la-justice-poursuit-aussi-guetteurs-et-clients-05-10-2015-5154499.php a écrit:
Trafic de drogue à Saint-Ouen : la justice poursuit aussi guetteurs et clients
CAROLE STERLE | 05 Oct. 2015, 01h11 | MAJ : 05 Oct. 2015, 01h14

LA FORTE MOBILISATION policière n’est pas venue à bout du trafic à Saint-Ouen. Pour s’en convaincre, il suffit de circuler dans la ville. Cinq mois après les annonces — renfort de CRS, opérations contre les consommateurs, aide au déploiement de la vidéosurveillance — de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, ce dernier sera en visite ce matin à Saint-Ouen.

Les arrestations se multiplient, mais après ? Que fait la justice ? La procureure de la République à Bobigny, Fabienne Klein Donati, qui n’a pas été conviée à la visite du ministre, dresse elle aussi le bilan judiciaire de la lutte contre le trafic de drogue à Saint-Ouen.

« Pour travailler correctement, il faut une initiative politique forte, une vision globale, pas morcelée et les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux », déplore-t-elle. « La partie visible, avec la présence policière, sur le terrain est nécessaire pour montrer aux habitants qu’ils ne sont pas abandonnés. Mais il faut rétablir l’équilibre entre la partie visible et le travail de fond », préconise la responsable du parquet, qui supervise les enquêtes de police. A moyens contraints, le parquet a néanmoins envisagé de nouvelles offensives.



Juger les guetteurs. Désormais les guetteurs peuvent être poursuivis et jugés comme co-auteurs du trafic. Cinq l’ont été depuis cet été. Tous condamnés, jusqu’à quinze mois de prison  et l’interdiction de paraître à Saint-Ouen. « Il faut établir un procès-verbal de contexte qui permet de caractériser un trafic, dans telle rue, tel hall, avec des acheteurs. Si les guetteurs réguliers sont identifiables, qu’on les entend crier ou qu’on les voit prévenir à l’approche de la police, on peut les poursuivre », explique la procureure qui a pris le soin d’expliquer cette démarche aux policiers et aux juges du siège, ceux qui prononcent la sanction.



Des sanctions  contre les acheteurs. Un barême a été établi cet été. Il tient notamment compte du passé judiciaire du détenteur, de la quantité de drogue saisie… A moins de 50 g de résine, point de garde à vue… A la première arrestation, si le détenteur est inconnu de la justice, il est tout de même interpellé et fiché. Des procédures simplifiées permettent aux policiers d’arrêter les acheteurs et de les entendre, plus brièvement, en « audition libre », qui se soldent par des rappels à la loi, à l’injonction de soin ou au travail non rémunéré. « Conformément à la loi de 1970 qui privilégie une réponse sanitaire à la sanction juridictionnelle, rappelle la procureure. Tous les faits caractérisés sont sanctionnés et gradués» ajoute-t-elle en réponse à ceux qui estiment que rien n’est fait.



Prouver l'origine de l'argent. Ceux qui sont interpellés avec de grosses sommes d’argent peuvent s’inquiéter. La loi prévoit désormais que c’est au détenteur de prouver l’origine licite de l’argent et non plus à l’autorité judiciaire de démontrer le lien avec une entreprise de blanchiment. En juin, un prévenu a ainsi été condamné à un an de prison pour n’avoir pas convaincu de la provenance de 49 000 €. Une première.
Source: http://www.leparisien.fr/saint-ouen-93400/trafic-de-drogue-a-saint-ouen-la-justice-poursuit-aussi-guetteurs-et-clients-05-10-2015-5154499.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Lun 05 Oct 2015, 22:15

Je suis surpris ! si avec de pareilles initiatives nous ne venons pas à bout des trafics de drogues ce sera à désespérer... Il est super fort notre ministre... comme tous ceux qui l'ont précédé.

Heureusement nous avons les "salles de shoot" pour compenser ces mesures d'une extrême rigueur.

Il y a des instants délicieux lorsque connaissant un peu la musique on voit les politicards successifs se planter. Les rares qui ont eu une vision un peu réaliste ou moins angélique ont été ramenés à une approche politiquement correcte par nos maitres à penser, élite auto cooptée de la nation.
La culture de l'excuse a encore de beaux jours devant elle ! taubira y veille !

On évoque des "crises de vocation" pour certaines professions, curieux n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 19:30

Le titre est "supermarché de la drogue".

Ma question est "pouvez-vous m'informer des possibles promos ou soldes dans ce genre de supermarché, merci?"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 19:43

Smile a écrit:
Le titre est "supermarché de la drogue".

Ma question est "pouvez-vous m'informer des possibles promos ou soldes dans ce genre de supermarché, merci?"

Il y a les pré-soldes, les ventes privées voire confidentielles... mais ces opérations réservées aux très bons clients qui plus est sélectionnés se font sur invitations personnelles encore que le "bouche à oreille" soit aussi en usage.
A mon grand regret je n'étais pas invité à profiter de ces bonnes affaires.

Je me trouvais plutôt du coté des gens qui participaient à la réussite de sauteries elles aussi confidentielles consistant à confectionner des pétards géants dans des incinérateurs industriels le tout sous la surveillance attentive de préposés supposés sérieux chargés de veiller au bon déroulement de l'opération.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 19:55

tonton christobal a écrit:
Il y a les pré-soldes, les ventes privées voire confidentielles... mais ces opérations réservées aux très bons clients qui plus est sélectionnés se font sur invitations personnelles encore que le "bouche à oreille" soit aussi en usage.


Si il s'agissait de "ventes privées voire confidentielles" comme vous dites ce serait un moindre mal mais aujourd'hui à Fontenay certaines ventes, j'en ai été témoin avec d'autres, se passent au grand jour et à la vue de tous y compris devant des mères de famille avec leurs enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 20:02

a.nonymous a écrit:



Si il s'agissait de "ventes privées voire confidentielles" comme vous dites ce serait un moindre mal mais aujourd'hui à Fontenay certaines ventes, j'en ai été témoin avec d'autres, se passent au grand jour et à la vue de tous y compris devant des mères de famille avec leurs enfants...

Pourquoi aller les deranger et donc créer une certaine tension dans Fontenay lorsqu'ils font leur trafic gentillement dans leur quartier sans gener la vie paisible des autres 80% de Fontenaysien?!?!? Laissons leur les halls, le service culturelle avec les colos, activités, les clubs de sport et toutes les assoc etc ... et allons nous promener dans le bois de Vincennes tranquillement. Par contre n'oubliez pas de payer vos impots ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 20:16

Smile a écrit:


Pourquoi aller les deranger et donc créer une certaine tension dans Fontenay lorsqu'ils font leur trafic gentillement dans leur quartier sans gener la vie paisible des autres 80% de Fontenaysien?!?!? Laissons leur les halls, le service culturelle avec les colos, activités, les clubs de sport et toutes les assoc etc ... et allons nous promener dans le bois de Vincennes tranquillement. Par contre n'oubliez pas de payer vos impots ...

ils montent des "start up" !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 20:50

a.nonymous a écrit:



Si il s'agissait de "ventes privées voire confidentielles" comme vous dites ce serait un moindre mal mais aujourd'hui à Fontenay certaines ventes, j'en ai été témoin avec d'autres, se passent au grand jour et à la vue de tous y compris devant des mères de famille avec leurs enfants...

comme pour les poissons : petit dealer deviendra grand...

durant des années il ne fallait pas traiter le problème des consommateurs (victimes, malades) , les "petits dealers" étaient sans importance

pourtant sans petit dealer pas de gros importateur...

et pour trouver les gros sans "indicateur" (interdits flics ripoux) il reste la boule de cristal...

et maintenant on perçoit les dividendes de la doctrine vérolée de nos politiques... alors on a la solution : on vide les prisons...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2913
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 21:09

Toutefois, aux USA, Al Capone a été inculpé (puis condamné) pour fraude fiscale, c'est le seul motif qui a permis de le mettre en prison, non ?
L'un (prouver et remonter le trafic) combiné avec l'autre (preuves de revenus et patrimoine inexpliqués) c'est encore mieux
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 06 Oct 2015, 22:07

salamandre a écrit:
Toutefois, aux USA, Al Capone a été inculpé (puis condamné) pour fraude fiscale, c'est le seul motif qui a permis de le mettre en prison, non ?
L'un (prouver et remonter le trafic) combiné avec l'autre (preuves de revenus et patrimoine inexpliqués) c'est encore mieux

a ceci près que maintenant nous avons des zones où la police ne pénètre plus... ce qui complique un peu les investigations.

Tout le monde sait faire de la police, enseignerait mieux que nos profs et conduit mieux que Frangio... c'est une constante !

Dommage que lors d'une visite sur le terrain une commission parlementaire se soit aperçu que ce qu'elle s'étonnait de ne pas voir faire par les fonctionnaires de police était exactement ce que ses décisions proscrivaient... dans la loi qu'elle venait de faire voter.

Le ridicule ne tue pas deux députés sauvés...

Je me souviens d'un commissaire noté : excellent théoricien de la police... en fait au bureau il était excellent, il arrêtait son réveil le matin... pour les truands en matière d'arrestation c'était moins évident.
Dommage que le plus souvent ce soit un manque de techniciens qui plante la machine.

Ne parlons pas de ceux qui au chaud dans un bureau ou derrière un clavier expliquent ce qu'il conviendrait de faire... sans jamais être même allés sur place.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 07 Oct 2015, 02:34

tonton christobal a écrit:
comme pour les poissons : petit dealer deviendra grand...

durant des années il ne fallait pas traiter le problème des consommateurs (victimes, malades) , les "petits dealers" étaient sans importance

pourtant sans petit dealer pas de gros importateur...


Pour que les dealers, petits ou gros, prospèrent il faut qu'il y ait des clients et quoi de mieux comme clients que certains cols blancs stressés ayant besoin de décompresser et disposant d'un fort pouvoir d'achat ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 07 Oct 2015, 04:04

a.nonymous a écrit:



Pour que les dealers, petits ou gros, prospèrent il faut qu'il y ait des clients et quoi de mieux comme clients que certains cols blancs stressés ayant besoin de décompresser et disposant d'un fort pouvoir d'achat ?

en matière de clients... si mes souvenirs sont exacts l'éventail de la société dans son intégralité est représenté.

la mixité sociale nationale voire internationale dans toute sa splendeur ! on y trouve tout ! pas de jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mer 07 Oct 2015, 04:23

Je suis bien d'accord, l'éventail de la société dans son intégralité est représenté parmi les clients des dealers... Ceci étant, dans une zone de chalandise comme le Val de Fontenay les cols blancs du tertiaire représentent un potentiel intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Jeu 15 Oct 2015, 06:36

Alors que les policiers étaient aujourd'hui dans la rue pour exprimer leur mal être, la colère gronde aussi parmi les fontenaysiens qui sont eux de plus nombreux à s'exprimer dans les réunions publiques pour demander plus de tranquillité et de sécurité...

Même si comme cela a été dit par certains "Fontenay n'est pas Champigny ou Saint-Ouen", des dealers à Bois-Cadet aux casses répétitifs des box de la Redoute dans lesquels les habitants retrouvent du "chichon", l'insécurité matériel qui s'ajoute à l'insécurité sociale devient hélas un leitmotiv....

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Ven 06 Nov 2015, 01:24

Pendant ce temps du coté de Bois-Cadet, certains parents inquiets délaissent pour les mêmes raisons square et city-stade....




http://www.plateaufontenay.net/t1887-fontenay-sous-bois-supermarche-de-la-drogue a écrit:
Saint-Ouen : des parents excédés par le deal à la sortie de l’école
Nathalie Revenu | 04 Nov. 2015, 13h24 | MAJ : 04 Nov. 2015, 13h24

Mardi après midi, pendant que les démineurs étaient à l’œuvre devant l’école Bachelet à Saint-Ouen, les enfants, pourtant confinés dans leurs classes, n’ont rien ignoré de l’intervention. Eric Hervieu, père d’élève et responsable FCPE en témoigne : « La première chose que ma fille, âgée de 7 ans, m’a demandée en revenant de l’école c’est : Il y avait quelque chose dans l’arbre avec la police, tu sais ce que c’est ? ».

Une classe qui revenait de la piscine n’a pas pu réintégrer l’école, en raison du périmètre de sécurité. L’équipe de la police nationale a finalement extrait une grenade fumigène, dissimulée au creux d’un arbre situé juste devant le groupe scolaire. Un engin dont les enquêteurs pensent qu’il appartient aux dealeurs de ce quartier miné par le trafic de cannabis.

Ce groupe scolaire de 700 élèves est situé en centre-ville et au cœur d’une des zones de trafic de drogue les plus actives de Saint-Ouen : la place du 8-mai-1945. Les enfants ont appris à vivre avec. « Papa, on va passer devant les gens qui vendent de la drogue ? », a demandé un soir sa fillette à Eric Hervieu en sortant de l’école. Car si la classe se termine à 15 h 45, des activités périscolaires se tiennent encore dans l’établissement jusqu’à 17 h 15. À ce moment, dealeurs et enfants se croisent. « Les revendeurs arrivent à 17 heures et s’assoient sur le perron de l’école maternelle », indique Eric Hervieu, excédé par cette situation « anormale et récurrente ». « Même s’il s’agit d’une grenade fumigène, ce n’est pas acceptable. On ne peut tolérer que nos enfants côtoient des dealeurs », tonne le représentant FCPE.

Les parents d’élèves se sentent démunis. « Ce matin certains se sont demandés s’ils n’allaient pas garder leur enfant chez eux », poursuit-il. Vendredi prochain, jour de conseil d’école, cette question sera une nouvelle fois au centre des discussions. « Nous en parlons à chaque conseil d’école, précise-t-il. Il faut un dispositif humainà la sortie ».

Ce mercredi matin, l’équipe pédagogique devait aborder l’incident avec les élèves.
Source: http://www.plateaufontenay.net/t1887-fontenay-sous-bois-supermarche-de-la-drogue
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fontenay sous bois : supermarché de la drogue   Mar 10 Nov 2015, 09:40

On ne va pas regarder ce qui se passe du coté de Créteil car ça n'a absolument rien à voir avec ce qui se passe dans certains quartiers de notre ville...  

Non, non, rien à voir dirons certains habitants d'autres quartiers de la ville méconnaissant la réalité des quartiers en questions...

Ceci étant, ce qui est surprenant c'est que ceux-là même qui affirment que notre ville ne connaît rien de tel sont ceux que l'on ne croisent jamais dans les quartiers en questions même à l'occasion de réunions publiques...




http://www.leparisien.fr/creteil-94000/creteil-une-bande-s-approprie-les-choux-les-habitants-n-en-peuvent-plus-09-11-2015-5262309.php a écrit:
Créteil : une bande s’approprie les Choux, les habitants n’en peuvent plus

Agnès Vives | 09 Nov. 2015, 17h32 | MAJ : 09 Nov. 2015, 17h32

« Pour rentrer chez moi, je dois demander pardon. » Cette mère de famille qui préfère conserver l’anonymat habite le quartier des Choux à Créteil. Rien à voir pourtant avec la cité sensible aux barres immenses où ce genre de situation se produit. Non, c’est plutôt un quartier renommé, qui se visite pour son architecture, symbolique des années 1970, et décor du film « Tellement proches ».

Cet ensemble signé Gérard Granval a même reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

« Quelle image peuvent avoir les visiteurs, en voyant tout ça… », se désole cet habitant, depuis 20 ans aux Choux. Ça ? Ce sont les dégradations qui se multiplient depuis des semaines autour de la tour, dite du Petit Chou. Dernières en date : les vitres brisées au rez-de-chaussée du bâtiment, le hall saccagé, le réverbère explosé, les innombrables barquettes de frites… En cause, des jeunes qui ont décidé que cet immeuble, c’était le leur. Aux habitants de partir.

« J’avoue, je suis un peu stressée en rentrant, confie cette locataire du foyer étudiant aménagé dans le Petit Chou. Avant ils squattaient le hall. Fin août, ils ont tout cassé. » Un gardien est désormais là le soir, côté foyer. Ces groupes de jeunes, se sont depuis rabattus sur une autre entrée du 2, Pablo-Picasso. Les voitures vont et viennent. Le volume des radios poussé à fond.

« C’est insupportable. Ça dure jusqu’à 4 heures du matin. On ne peut rien leur dire, confie ce papa, d’une autre tour. Un voisin a essayé, il a retrouvé sa voiture vandalisée. » Effrayé, un couple qui vient visiter un appartement a tourné les talons : « Le logement est bien mais on dirait qu’il y a eu la guerre. »

Les locataires sont persuadés qu’il y a du trafic de drogue là-dessous. Selon la police, cette bande voudrait juste « s’approprier le quartier ». Des opérations se multiplient pour les déloger. A chaque fois, cela a été « très chaud », assure cet agent. Après, les jeunes dégradent tout ce qui traîne. De quoi décourager des habitants pourtant charmés par les larges espaces verts.

« Certains sont déjà partis, d’autres y pensent », assure ce locataire. Selon ce policier, un travail de fond est mené avec la ville. Un projet de résidentialisation avec clôture, éclairage, devait être lancé en octobre. Sollicité, le maire PS Laurent Cathala n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.
Source: http://www.leparisien.fr/creteil-94000/creteil-une-bande-s-approprie-les-choux-les-habitants-n-en-peuvent-plus-09-11-2015-5262309.php


Dernière édition par a.nonymous le Mar 10 Nov 2015, 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Fontenay sous bois : supermarché de la drogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fontenay sous bois : supermarché de la drogue
» 17 avril 1913 : un survol de Fontenay sous Bois tourne à la catastrophe.
» La loi 1905 en question à Fontenay sous bois?
» Fontenay sous bois, la ville a vivre : Actualite juive.
» Bio dans leurs assiettes RESTAURATION SCOLAIRE à Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Les questions de sécurité-
Sauter vers: