Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Enquête sociologique au quartier du Terroir

Aller en bas 
AuteurMessage
nickdouille



Messages : 3
Date d'inscription : 26/09/2014

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptyVen 26 Sep 2014 - 21:49

Bonjour à tous,

Il y a quelques temps de cela, je suis tombé sur une enquête menée par une sociologue dans le quartier du Terroir. Cette sociologue, Stéphanie Vermeersch, est allée discuter avec les habitants de ce quartier pour connaitre leur ressenti, ce qui les a poussé à s'y installer et le plaisir, ou la déception, qu'ils ont maintenant à y vivre.
Le regard étranger et neutre de la sociologue, ainsi que la multitude et longueur des témoignages, rendent l'enquête particulièrement intéressante pour qui aimerait connaitre l'opinion des Fontenaysiens sur leur ville, et cette lecture permet de prendre du recul sur notre situation de Fontenaysien.

Cette enquête est disponible ici : http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SOCO_083_0131

Le titre, bien vivre au-delà du "périph" : les compromis des classes moyennes, rend bien compte de la conclusion pertinente de l'auteure. Après cette lecture, j'ai pris conscience que Fontenay est une ville de compromis. Rares sont les gens qui s'y installent par coup de cœur, surtout à Val (je le dis tout en étant né dans ce quartier, j'y habite encore et que je m'y sens bien). Certainement que de nombreux néo-fontenaysiens emménagent dans la ville parce qu'ils y trouvent un compromis entre la densité de Paris, et l'espace offert par des villes plus éloignées. La ville offre des quartiers verts (surtout le quartier du Terroir), tout en offrant des transports à proximité, et des équipements, qui à défauts d'être prestigieux ou glamour sont pratiques (Auchan se reconnaîtra). Et ces équipements et ces transports, au sein d'une ZUP, permettent également un compromis entre un Paris convoité, mais cher, et des quartiers bons marchés, mais vus comme difficiles. Bref, un compromis que des membres de la classe moyenne sont prêts à faire. Voici, par exemple, un témoignage cité par la sociologue :  « On cherchait en fait un pavillon (...) avec un petit terrain (...) et on ne trouvait pas vraiment dans notre budget ; on ne voulait pas emprunter sur un trop long terme, donc on a coupé la poire en deux : on a trouvé un duplex, le cadre est bien, il y a une terrasse, donc ce qu’on voulait à l’extérieur... (...) ça correspondait un peu à ce qu’on recherchait ; c’est pas un pavillon, bon, c’était un compromis »
Et l'étude permet également de mettre en valeur la spécificité du quartier du Terroir qui est trop facilement oublié par ses propres habitants : une grande zone piétonne et verdoyante, et où tous les appartements sont des duplex. Ce cadre est, à ma connaissance, difficile à retrouver ailleurs.

Lorsque les témoignages évoquent d'autres sujets que ces compromis acceptés lors de l'installation, ils donnent une impression pas très étonnantes de la ville. Certains anciens habitants sont déçus par la tournure que prend la ville, naïvement j'aurais tendance à dire que ça se comprend surtout parce qu'ils vivent dans un quartier pratiques pour les couples avec enfants (établissements scolaires, équipements sportifs, transports et centre commercial à proximité), mais tous ces éléments n'intéresse guère des personnages âgés, et le béton de Val n'est pas le soleil dont on peut rêver pour une retraite.


Il est marrant de prendre conscience qu'on développe un sentiment d'appartenance, et presque de fierté, pour une ville alors que, parce que c'était un compromis, il y avait une part de déception lorsque ses parents s'y sont installés.

La sociologue conclut son enquête sur une note d'espoir :
"Ces territoires « moyens mélangés » donnent à voir une image éloignée des stéréotypes véhiculés sur les banlieues. Insécurité et peur de l’autre marquent moins les discours des habitants que l’expression d’un certain bien vivre, y compris au sein de zones disqualifiées comme les ZUP. Si les banlieues parisiennes pâtissent de l’image homogénéisante qui leur est le plus couramment accolée, les « classes moyennes » sont au coeur du même processus qui vient gommer la diversité des situations et des ressentis pour n’en retenir que la figure décliniste, censément emblématique. Or les rapports à la ville sont plus variés et moins figés. Certes, la contrainte de devoir s’éloigner des centres peut relever d’une forme de déclassement. Mais d’une part cela n’est pas vrai pour toutes les fractions de classes moyennes, notamment celles qui n’ont jamais organisé leur existence autour de la centralité parisienne et pour lesquelles celle-ci ne constitue pas une référence. D’autre part, la contrainte ressentie, liée à l’éloignement du centre et de ses aménités, peut être retravaillée, notamment pour le coeur des classes moyennes, qui en possède encore les moyens économiques et/ou culturels : les individus construisent alors des compromis, investissent les sociabilités de proximité, parcourent au quotidien le grand Paris selon leurs besoins et leurs habitudes. Ce faisant, ils se façonnent un mode de vie qui les satisfait, bien loin de la frustration et du ressentiment inhérents au déclassement."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptyVen 26 Sep 2014 - 22:22

Bienvenue sur ce forum.
Est-ce qu'une telle enquête a été, à votre connaissance, conduite dans d'autres quartiers?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
nickdouille



Messages : 3
Date d'inscription : 26/09/2014

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptySam 27 Sep 2014 - 9:55

Bonjour à vous,

Je ne crois pas. L'enquête utilise le Terroir comme un exemple de quartier de banlieue qui s'embourgeoise avec l'étalement urbain dû aux loyers parisiens prohibitifs. Pour la sociologue, je ne pense pas qu'il s'agissait d'enquêter sur Fontenay, c'est, en fait, presque un hasard que le quartier étudié soit à Fontenay.

Du moins, si quelqu'un a connaissance d'un autre travail sociologique sur Fontenay, je suis preneur Smile.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14753
Date d'inscription : 30/05/2011

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptySam 27 Sep 2014 - 12:42

nickdouille a écrit:
Du moins, si quelqu'un a connaissance d'un autre travail sociologique sur Fontenay, je suis preneur Smile.

Dans une autre registre, cette étude accorde une large place à Fontenay:

http://www.cairn.info/revue-histoire-urbaine-2006-3-page-47.htm
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 361
Date d'inscription : 09/07/2010

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptySam 27 Sep 2014 - 19:22

à nickdouille

Sur le forum du Plateau vous trouverez quelques statistiques susceptibles de vous intéresser

http://www.plateaufontenay.net/f23-statistiques-et-donnees-sur-fontenay

notre association dispose aussi d'un site

http://www.fontenayplateau.net/

sur lequel figurent les résultats des élections depuis plus de 10 ans, ainsi que le dernier recensement global de 1999, les suivants étant effectués par tranches de populations.

cordialement
webmaster
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 695
Date d'inscription : 27/09/2010

Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  EmptyLun 29 Sep 2014 - 13:47

J'aime bien ce mot "compromis" qui identifie Fontnay et ses habitants.
A la lecture du 1er post de nickdouille il y a beaucoup de choses interressantes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty
MessageSujet: Re: Enquête sociologique au quartier du Terroir    Enquête sociologique au quartier du Terroir  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Enquête sociologique au quartier du Terroir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: