Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Cours de self-défense Val de Fontenay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Cours de self-défense Val de Fontenay   Dim 5 Oct - 1:45

Aujourd'hui le site Rue89 nous parle de cours de self-défense au Val de Fontenay....

Comme le dit  Assia Benziane, nouvelle adjointe Fontenay pour tous au maire de la ville "Il est évident que l'on devrait toutes faire du close combat"



"Ses « cours de self-défense n'ont rien d'anecdotiques », estime Assia Benziane, nouvelle adjointe au maire de la ville, déléguée au Droit des femmes. « J'ai perdu ma cousine brûlée vive à Vitry. Il est évident que l'on devrait toutes faire du close combat. »"



Rue89 a écrit:
04/10/2014 à 18h20
21 stations, 21 histoires : embarquez avec nous à bord du RER E !

Ici tu te fais niquer par une petite nana de 45 kg et t'assumes »


Deux hommes de corpulence moyenne attrapent une corde épaisse et la placent autour de la taille d’une jeune femme. Postés derrière elle, ils tirent à mains nues sur les extrémités du cordage. Malgré l’entrave, elle lutte, essaye d’atteindre la porte à quelques mètres, glisse sur le sol. Harnachée, elle est prise au piège. Serre fermement le lien contre son ventre, et dans un ultime effort parvient à s’en sortir, seule.

Des rires de satisfaction éclatent dans la salle. L’échauffement est terminé. Chacun choisit un partenaire et lui fait face, debout, sur des tapis de sport. « Pour éviter le pire, il faut viser en premier les yeux, la gorge ou les parties génitales », rappelle Julien Blumenfeld à ses élèves.

Comme chaque jeudi à 19h30, Julien dispense gratuitement aux femmes (et sous réserve de cotisation, aux hommes) des cours de close combat dans un local associatif à Fontenay-sous-Bois. Le close combat est une technique d'auto-défense empruntée au combat militaire dont les bases mêlent karaté, judo et Ju-Jitsu. Ici, « je pousse les femmes dans leurs retranchements pour leur sauver la vie. Je ne leur fais pas de cadeau. Mes cours sont assez violents ».

En général, les femmes qui passent le seuil ont subi un traumatisme. Mais il ne s'agit pas forcément d'agressions, de viols, de mutilations ou de violences conjugales. Il y a aussi les insultes, le harcèlement moral ou « les indélicatesses », comme le révèle Céline.

   « Je n'ai jamais vécu de « vraie agression » mais lorsque j'étais vendeuse, des clients se permettaient de me prendre la main sans me demander. J'ai voulu apprendre à me défendre et à contrôler ma peur. »

«Tu vas te prendre des coups, tu vas avoir mal»

Ce jeudi, la pulpeuse brune de 34 ans, aujourd'hui assistante de direction, est la seule « nana » de la session contre sept hommes. Avant, il y avait un cours exclusivement réservé aux femmes. Mais sans présence masculine, « cela manquait de réalisme », avoue Céline.

L'instructeur au crâne rasé est clair dès le départ : « Tu vas te prendre des coups, tu vas avoir mal », a-t-il prévenu Céline lorsqu'elle a débarqué il y a un an. Le discours tenu aux hommes est identique : « Ici, tu te fais niquer par une petite nana de 45 kg et t'assumes. »

Sur le tatami, tout le monde est sur un pied d'égalité. Homme ou femme, les instructions sont les mêmes et en cas d'oubli passager, Julien procède à une piqûre de rappel : « Allez, oublie que c'est une femme, égorge-la ! », crie-t-il au partenaire de Céline qui tient, dans ses mains, un couteau factice.

Tous s'attrapent par les poignets, la nuque ou le bassin. Se font tomber. Dans les tenues de sport, les muscles se crispent et les corps transpirent. Sous les néons crus, les visages concentrés et grimaçants s'effacent pour laisser place aux mines réjouies des prises réussies. Deux par deux, ils s’entraînent, reproduisent encore et encore les « gestes réflexes ». Lentement d'abord, pour imprimer le mouvement, puis de plus en plus vite. Il faut que l'agression simulée soit la plus réelle possible.

   « Lorsque quelqu'un s'en prend à toi, poursuit Julien, la panique s'empare de ton être. Tes jambes flagellent, ton cœur palpite à 140 pulsations par minute, tu hyper-ventiles. Résultat, tu n'es plus capable de rien, ta vie est en danger. »

Les élèves n'apprennent donc pas seulement à rendre des coups mais aussi à gérer leurs émotions pour ne pas perdre leurs moyens lors d'une violente attaque.


Principe de gratuité

Tout commence il y a quinze ans lorsqu'une des amies d'enfance de Julien Blumenfeld est violée par plusieurs de ses amis. « Quelques semaines plus tôt, elle m'avait demandé de lui montrer des prises de close combat, mais je n'avais pas eu le temps. Si j'avais pris un moment pour lui apprendre, il aurait pu y avoir une autre issue. » Pour l'homme de 41 ans, aucun doute, les femmes doivent apprendre à être autonomes et opérationnelles.

L'ancien videur de boîte de nuit décide alors de monter sa structure et d’instaurer un principe de gratuité. « Plein de femmes ne sont pas indépendantes financièrement de leurs maris ou sont en galère de thunes avec des enfants à charge. Pas de quoi payer une licence à l'année », se défend Julien qui avance avec fierté qu'« entre juin 2006 et juin 2014, 600 femmes ont été formées gratuitement », et sans la moindre subvention.

Ni les conjoints en colère (de savoir que leurs compagnes apprennent à se battre), ni « les associations qui font leur beurre (cotisations, aides de l’État) avec le malheur des femmes », n'entravent la détermination de l'instructeur drogué au café.

Ses « cours de self-défense n'ont rien d'anecdotiques », estime Assia Benziane, nouvelle adjointe au maire de la ville, déléguée au Droit des femmes. « J'ai perdu ma cousine brûlée vive à Vitry. Il est évident que l'on devrait toutes faire du close combat. »

Un avis partagé par Sébastien, 31 ans, qui suit les cours de close combat depuis deux ans, après dix ans de judo.

   « Avant sa grossesse, ma femme venait avec moi. Elle bosse dans l'intérim et avait pas mal de problème avec les hommes au boulot. Contrairement à d'autres arts martiaux, le close combat est applicable rapidement. Cela m'a rassuré qu'elle apprenne à se défendre. »


Hématomes violacés

22 heures, la fin de la séance approche. Sur la peau pâle et moite de Céline, des débuts d'hématomes violacés.

   « Je suis crevée mais je me sens bien. Avec cette dose d'adrénaline, je ne vais pas dormir de la nuit. »

Pour un final explosif, Julien propose un « get out » (deux participants maintiennent une tierce personne contre un mur. La personne plaquée, munie de gants de boxe, porte des coups à ses adversaires pour se dégager). «C'est l'un des exercices les plus durs», affirme l'instructeur. Il trouve trois volontaires. Céline laisse sa place mais ne quitte pas des yeux ses camarades.

   « Même si tu connais ceux qui te maintiennent, la crainte monte. Psychologiquement c'est fort car le get out ressemble à une agression réelle. »

Dans la lutte, Sébastien en a fait les frais. L'un des deux participants s'est assis sur son genou. Il finira la nuit aux urgences. Trois autres, pas refroidis par la scène, se collent à l'exercice.

Pour Céline, direction le RER. Sur le chemin, elle prend une profonde inspiration et raconte avec fierté :

   « Avant, quand je rentrais chez moi seule le soir, j'avais peur, je baissais les yeux. Lorsque j'entrais dans la rame, je me rapprochais le plus possible de la cabine du conducteur. Aujourd'hui, c'est terminé. J'ai pris confiance en moi. »

Gwénaëlle Fliti
Source: http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/04/21-stations-21-histoires-embarquez-a-bord-rer-e-255268



Une pensée pour Sohane, la cousine d'Assia Benziane: https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sohane_Benziane

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14090
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Dim 5 Oct - 9:26

La technique la plus efficace est le Krav Maga... et dans le pire des cas la paire d'Adidas de course.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Krav-maga

Pour ceux qui sont curieux et voudraient aller plus loin, je ne peux que leur conseiller une personne bien connue dans une vie antérieure :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Douieb

il n'est pas mal du tout ! conseil donné hors de considérations politiques ou autres mais basé sur une évaluation pratique de l'efficacité des méthodes considérée...

S'il faut transpirer et en baver je vise ce qui me semble donner les meilleurs résultats (après quelques dizaines d'années de pratique on peut avoir un avis dénué de considérations politiques)

avec certains il faut le préciser !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Dim 5 Oct - 14:20

Au delà des techniques de défense, ce qui interpelle c'est d'abord que ce soit ce sujet sur le close-combat qui ait été retenu pour Val de Fontenay alors que pour Rosny-Bois-Perrier c'est l'immobilier, pour Rosny-Ville le cinéma et pour Nogent la circulation automobile...

Ce qui interpelle ensuite c'est la déclaration de l'élue de Fontenay pour tous...

Ca interpelle parce que, d'un coté, le maire Jean-François Voguet rejette toutes responsabilités liées à la sécurité publique sur l'Etat et, de l'autre coté, une élue incite peu ou prou à une forme d'auto-défense...

Entre les deux, le rôle du maire et de la municipalité dans la protection des citoyens semble juste encore une fois esquivé...

Connaissant au travers de ses écrits le vécu et les engagements de cette élue, connaissant aussi en tant que fontenaysiens les histoires de Tanja, Nina, Aurélie, .... je comprend et respecte la position de cette élue mais j'aimerais que parfois le rôle de la municipalité en terme de sécurité soit clairement posé...

Dans certaines communes proches de la notre, il y a des effectifs de police municipale qui, en conjonction  avec les effectifs de police nationale, parfois aidés de caméras de vidéo protection, participent à la sécurité publique...

N'est ce pas aussi sécurisant pour la population que de prendre des cours de close-combat ?


Dernière édition par a.nonymous le Dim 5 Oct - 15:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14090
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Dim 5 Oct - 14:57

a.nonymous a écrit:
Au delà des techniques de défense, ce qui interpelle c'est que ce soit ce sujet sur le close-combat qui ait été retenu pour Val de Fontenay alors que pour Rosny-Bois-Perrier c'est l'immobilier, pour Rosny-Ville le cinéma et pour Nogent la circulation automobile...

chacun traite ses priorités du moment... doit on en dire plus ?

de même qu'après la bataille on panse ses plaies, lorsque vient le moment des comptes on liste les urgences.

à Fontenay nous avons un motif de satisfaction : les armes à feu sont en possession des loubards donc pas de bataille rangée à craindre.
Les victimes se feront tailler en pièces sans riposter... le bilan sera d'autant moindre, dommage que cela puisse diminuer le nombre de contribuables .
Revenir en haut Aller en bas
ASO



Messages : 2
Date d'inscription : 16/10/2014

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Jeu 16 Oct - 19:06

Rue89 a juste fait une petite pub pour la seule association Française qui a inclut la gratuité des cours de self défense pour les femmes directement dans ses statuts, et qui travail sur la ville depuis plus de 10 ans, ou est le problème ???  après pour le Krav maga  mort de rire....
Revenir en haut Aller en bas
ASO



Messages : 2
Date d'inscription : 16/10/2014

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Jeu 16 Oct - 19:09

Legionnary close combat Institue c'est autre chose que le krav maga


LEGIONNARY CLOSE COMBAT INSTITUTE

Floride USA /Londre UK / Escazu Costa Rica/ Golfe de Saint Tropez France / Fontenay sous bois France.

site officiel LEGIONNARY CLOSE COMBAT INSTITUTE : http://legionnary-closecombat.us/

FAN BLOG : http://closecombat-militaire.blogspot.fr/

LEGIONNARY SLIDE SHOW PICTURES : http://legionnary-closecombat.us/legionnary-institute-pictures.html

envie de rejoindre la Team Legionnary comme Instructeur : http://closecombat-militaire-stage.blogspot.fr/p/representer-legionnary-institute.html

sur Facebook :

LEGIONNARY (Monsieur Raffaelli Snackers): https://www.facebook.com/pages/Legionnary-Close-Combat-Institute-Fan-Page/415869551761017?fref=ts

ADESC COMBAT (Monsieur Jean-Jacques Lecomte): https://www.facebook.com/AdescCombat?fref=ts

ADARS (Monsieur Julien Blumenfeld) (AGGRESSIVE REACTIONARY SYSTEM): https://www.facebook.com/pages/ARS/448672031866578

autre :

Julien Blumenfeld : http://julienblumenfeld.blogspot.fr/


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14090
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Jeu 16 Oct - 21:56

pour ma part j'ai quelques certitudes :
-depuis que les Chinois ont inventé la poudre l'échelle des forces est bouleversée.
-depuis que Colt a inventé le revolver il n'y a plus d'homme fort...

et pour ce qui concerne ma survie :
je préfère être jugé par douze que je ne connais pas
que porté par six de mes meilleurs amis...

Pour le reste :




vous avez une assez bonne définition de mon mode de vie... qui me convient puisque malgré quelques désagréments dus à des inconvenants je suis toujours de ce monde... et j'espère pour quelques années encore.

Alors que des super combattants... il y en a plein les cimetières.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14439
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Jeu 16 Oct - 23:28

Ça on le savait.

par tonton christobal le Ven 3 Aoû 2012 - 11:56

Autre possibilité : l'arrière de la hausse du S&W est reliée à la carcasse par une vis à tête carrée insérée dans une fente taillée dans la carcasse.

Lorsque l'on ajuste la hauteur c'est sur cette vis que tout se tient.

Une de mes relations avait un problème de réglage en hauteur consécutif à une usure des filets de la dite vis... la hausse sautait ainsi deux ou 3 filets avant de s'échapper de la vis ce qui occasionnait des résultats en cibles "intéressants"
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Cours de self-défense Val de Fontenay   Dim 2 Nov - 18:21

Sujet déverrouillé mais halte au feu.
webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
 
Cours de self-défense Val de Fontenay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de self-défense Val de Fontenay
» Défense de l'usage de la langue française à Fontenay
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Incivilités et faits divers à Fontenay-
Sauter vers: