Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L'agresseur de la gare arrêté Val de Fontenay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: L'agresseur de la gare arrêté Val de Fontenay   Mer 19 Nov 2014, 20:52

Notre ville administrée par Jean-François Voguet a encore aujourd'hui les honneurs de la presse avec un gros titre dans la rubrique faits divers...





Le Parisien a écrit:
L'agresseur en série chassait dans les gares

Un jeune homme de 23ans a été écroué ce week-end aprèsavoir commis une douzaine de vols avec violence à la nuit tombée.
Elsa Marnette | 19 nov. 2014, 07h00

L'individu agissait le plus souvent à la nuit tombée, lorsque les travailleurs rentrent chez eux après une journée de labeur. Un homme de 23 ans a été mis en examen et écroué ce week-end pour une série de vols avec violence commis notamment autour de la gare RER Val-de-Fontenay à Fontenay-sous-Bois.

Depuis septembre, et jusqu'à son interpellation le 11 novembre, ce jeune habitant de Seine-Saint-Denis a agressé une douzaine de personnes en Ile-de-France, notamment à Lognes et Torcy (Seine-et-Marne), Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) ou encore Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).

Chaque fois, son procédé est le même : cet homme athlétique de plus de 1,85 m aborde une personne -- le plus souvent une jeune femme ou un homme moins costaud que lui -- aux abords de la gare. Il lui demande un coup de main : parfois, c'est un SMS à envoyer, mais, le plus souvent, le jeune homme prétexte une voiture en panne et un besoin d'aide pour pousser le véhicule. Sauf qu'une fois dans un coin moins fréquenté il sort un couteau ou un pistolet pour menacer sa victime. Certaines reçoivent également des coups pour se faire extorquer un téléphone, une carte bancaire et le code secret qui va avec. Une fois en possession de son butin, l'agresseur réalise des achats sur Internet ou des retraits dans des distributeurs. Son butin ? De l'ordre de plusieurs milliers d'euros, puisqu'il dérobe au moins 1 000 € à chacune de ses victimes.

Saisis pour ces vols à répétition, les enquêteurs de la sûreté territoriale se mettent en chasse. Ils ont à leur disposition le signalement établi par les personnes agressées, son procédé et des images de vidéosurveillance aux abords des gares et des banques. Des filtres qui leur permettent de remonter à ce jeune homme, déjà connu de leurs services puisqu'il vient de sortir de prison après avoir purgé une peine pour d'autres vols avec violence.

Le 11 novembre au soir, une dizaine d'enquêteurs, renforcés par des policiers du commissariat de Fontenay, se mettent en planque aux abords de la gare RER. Ils repèrent l'individu suspect et décident de l'interpeller, alors que ce dernier s'apprêtait à agresser une jeune femme. Après deux jours de garde à vue, pendant laquelle il aurait reconnu les faits, et une présentation à un juge, il dort désormais en prison dans l'attente de son nouveau procès.
Source: http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/l-agresseur-en-serie-chassait-dans-les-gares-19-11-2014-4303115.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'agresseur de la gare arrêté Val de Fontenay   Mar 09 Juin 2015, 09:47

"Le rappeur de 25 ans, originaire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), a été condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir extorqué de l’argent et des téléphones à douze de ses victimes entre juin et octobre de l’année dernière. À chaque fois, l’artiste,  ---/--- , choisissait ses proies près des gares du RER A. Torcy, Lognes, Bussy en Seine-et-Marne, Neuilly-Plaisance, Mont d’Est, Noisy-Champs en Seine-Saint-Denis et surtout Val-de-Fontenay."



http://www.leparisien.fr a écrit:
VIDEO. Le racketteur en série du RER A était le rappeur du «Chat noir»
Denis Courtine | 08 Juin 2015, 20h40 | MAJ : 08 Juin 2015, 21h05

« Tu seras ma reine, je t’emmènerai vivre dans un palais de justice ». Dans « Chat noir », son titre phare, le rappeur Mansly ne se faisait guère d’illusions sur son avenir. Il n’avait pas tort. Un an après la sortie de ce son, il se trouvait ce lundi au palais de justice de Créteil.

Sans reine mais flanqué de deux policiers dans le box. Le rappeur de 25 ans, originaire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), a été condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir extorqué de l’argent et des téléphones à douze de ses victimes entre juin et octobre de l’année dernière. À chaque fois, l’artiste, adoubé par le rappeur vitriot Leck, son « frère », choisissait ses proies près des gares du RER A. Torcy, Lognes, Bussy en Seine-et-Marne, Neuilly-Plaisance, Mont d’Est, Noisy-Champs en Seine-Saint-Denis et surtout Val-de-Fontenay.

Le mode opératoire ? Moussa, c’est son surnom à Noisy, repère un individu isolé et lui demande un service comme l’aider à pousser sa voiture en panne. Une fois à l’abri des regards, il menace sa proie et exige sa carte bancaire ou son téléphone et souvent les deux. Selon ses victimes, il était armé d’un couteau ou d’une arme à feu. « Il m’a dit qu’il me tirerait dans le pied », tremble encore l’une d’entre elles.

Dans le box, le rappeur déjà condamné à cinq reprises par le passé, « ne comprend pas » les versions des douze victimes même s’il « reconnaît les faits » et « s’excuse » auprès d’elles. « Sa maturité n’a rien à voir avec sa maturité physique, tente d’expliquer son avocat Michel Stansal, en désignant le rappeur aux épaules tombantes de boxeur. Il a fait onze mois de prison pour une autre affaire qui s’est finalement soldée par un non-lieu ».

Le parquet, qui avait requis cinq ans ferme, voit plutôt en lui un délinquant « en récidive de récidive », que « rien n’arrête » et qui a dépouillé ses victimes, souvent des petits jeunes, pour « 3 000 € de préjudice au final ». Car Mansly ne gagnait pas des fortunes en tant que rappeur. « Chaque année, avec la Sacem, je touche 600/700 €, reconnaît-il. Là avant de me faire interpeller j’allais enregistrer en studio ». En 2012, incarcéré à Villepinte (Seine-Saint-Denis), il avait envoyé sur les réseaux sociaux un message de remerciement à ses soutiens, suivi du titre « J’oublierai jamais ». Ce qu’il rappait ? « Quand je pense à mon futur, je risque d’être foutu ».
Source: http://www.leparisien.fr/noisy-le-grand-93160/le-racketteur-en-serie-du-rer-a-etait-le-rappeur-du-chat-noir-08-06-2015-4844797.php
Revenir en haut Aller en bas
 
L'agresseur de la gare arrêté Val de Fontenay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agresseur de la gare arrêté Val de Fontenay
» chauffeur a été épinglé par la police municipale parce qu’il laissait tourner le moteur de son bus, à l’arrêt quelques minutes en gare de Brétigny.
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Un bon plan pour se garer près de la gare ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Incivilités et faits divers à Fontenay-
Sauter vers: