Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

  Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyMar 06 Jan 2015, 10:07

Rappel du premier message :

Alors que les médecins généralistes en grève ont fermé leur cabinet puis ont continué leur action en boycottant en partie la carte vitale, je me pose une question bien plus locale...

Est-il possible que, suite au départ à la retraite des médecins qui se sont installés sur le Val il y a quelques décennies et suite au refus des nouveaux médecins de s'installer comme généralistes dans ce type de quartier, celui-ci devienne progressivement un désert médical obligeant les patients à se rendre dans l'autre partie de la ville ou dans les villes voisines pour se faire soigner ?

La question est d'actualité et l'interrogation est aujourd'hui bien réelle....

La solution ne serait-elle pas la création d'une maison médicale bien située, bien sécurisée et avec un parking, maison qui offrirait aux médecins libéraux des cabinets à un loyer raisonnable...

Quand je parle maison médicale, je parle bien d'une mutualisation de moyens pour des médecins libéraux et non d'un dispensaire municipal hébergeant des médecins fonctionnaires...


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 28 Déc 2017, 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 12:22

L'hospice intercommunal sur le territoire de Fontenay sous Bois fonctionne 24 h sur 24. A part ça tout va bien. L'enceinte du parc royal de Vincennes qui séparait les aristocrates du peuple fontenaysien a été abattue en 1731. Mais à ce que je vois il y a encore de la lutte des classes dans l'air parce que les limites d'un canton ont été redéfinies. Mais bon, "ah ça ira", "ah ça ira" mieux lundi. Chacun va se calmer, le peuple se sera exprimé et on fera les comptes pour de vrai. La Seine Saint de Denis (Montreuil) et Le val de Marne (Vincennes et Fontenay) auront quoi qu'il en en soit des conseillers départementaux et une majorité d'entre eux feront le boulot pour lequel ils auront été élus.

http://www.plateaufontenay.net/t1755-la-creation-de-lhospice-intercommunal-de-fontenay-sous-bois?highlight=hospice

Pour mémoire extraits Smile


L'intérêt porté à «l'amélioration de la condition ouvrière», selon l'expression de l'époque, s'explique, pour une part, par la montée révolutionnaire de certaines fractions du prolétariat, comme en témoigne ce chant d’Eugène Pottier qui n’a pas encore écrit l’internationale (1888).
Nous sommes en 1880 :

JEAN MISÈRE


A Henri ROCHEFORT

Décharné, de haillons vêtu, Fou de fièvre, au coin d'un impasse,Jean Misère s'est abattu. «Douleur, dit-il, n'es-tu pas lasse ?»

Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Pas un astre et pas un ami !La place est déserte et perdue. S'il faisait sec, j'aurais dormi, Il pleut de la neige fondue.
Ah ! mais...Ça ne finira donc jamais ?... Est-ce la fin, mon vieux pavé ? Tu vois : ni gîte, ni pitance, Ah ! la poche au fiel a crevé ; Je voudrais vomir l'existence.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Je fus bon ouvrier tailleur. Vieux, que suis-je ? une loque immonde. C'est l'histoire du travailleur, Depuis que notre monde est monde.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Maigre salaire et nul repos, Il faut qu'on s'y fasse ou qu'on crève, Bonnets carrés et chassepots Ne se mettent jamais en grève.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Malheur ! ils nous font la leçon, Ils prêchent l'ordre et la famille ; Leur guerre a tué mon garçon, Leur luxe a débauché ma fille !
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... De ces détrousseurs inhumains, L'Église bénit les sacoches ; Et leur bon Dieu nous tient les mains Pendant qu'on fouille dans nos poches.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?...Un jour, le Ciel s'est éclairé, Le soleiil a lui dans mon bouge ; J'ai pris l'arme d'un fédéré Et j'ai suivi le drapeau rouge.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Mais, par mille on nous coucha bas ; C'était sinistre au clair de lune ; Quand on m'a retiré du tas, J'ai crié : Vive la Commune !
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... Adieu, martyrs de Satory, Adieu, nos châteaux en Espagne ! Ah ! mourons !... ce monde est pourri ; On en sort comme on sort d'un bagne.
Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?... A la morgue on coucha son corps, Et tous les jours, dalles de pierre, Vous étalez de nouveaux morts : Les Otages de la misère !

Ah ! mais... Ça ne finira donc jamais ?...

Pour marquer la force de cette confrontation deux simples phrases prononcées à quelques années d'intervale

Eugène Pottier, « Logements insalubres », 1887 "Voici le bruit, le jour du terme : nous n 'avons pas le premier sou". ...
Emile Cheysson, « La construction des maisons à bon marché à Paris se fera»,
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 12:42

tonton christobal a écrit:
C'est bien l'intercommunalité ! le métro à Montreuil aux grands pêchers, les soins à Vincennes et à Fontenay les bus pour la fête de l'huma !
On ne peut pas tout avoir !

Fontenay a quand même la A86 (dont la pollution démesurée reste à mesurer) et un cimetière de Vincennes. Pour les personnes de l'hospice (intercommunal) local ?
Le début à St Mandé (maternité Begin) ou Nogent, les soins (soirs et week-end) à Vincennes, la fin à Fontenay, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 15:02

Libellule a écrit:
En fait personne ne devrait se plaindre que le territoire de la maladerie et de la Pissote retrouve son attache d'origine.  On l'oublie mais ce n'est qu'en juillet 1829, par ordonnance royale, que 36 hectares sont prélévés au dépens de Fontenay. Vincennes avant ne disposait pas d'un terroir qui lui était propre : on a vu ce que  cela a donné : une évolution du village à la ville pour en faire aujourd'hui la ville la plus dense de France juste après la ville de Levallois Perret dont on ne présente plus le maire, perte d'immunité oblige. On est loin de la notion de désert. C'est à l'Ouest de Fontenay, mais bien à l'Est de Vincennes.


Je vais être honnête et franc avec vous, ce qui s'est passé en 1829 je m'en tamponne le coquillard pour parler un peu vulgairement ce qui n'est pas vraiment dans mes habitudes...

En revanche, qu'en 2015 des médecins généralistes fontenaysiens  prennent leur retraite sans avoir trouvé de remplaçant ou qu'il soit impossible d'obtenir la visite d'un SOS médecin un samedi matin m'amène à m'interroger sur l'évolution actuelle du système de santé dans notre pays et sur notre commune ainsi que sur les priorités de certains élus locaux qui bataillent pour l'installation de latrines ou d'internet au Sénégal ou pour le bien-être des lapins d'élevage...


Dernière édition par a.nonymous le Sam 28 Mar 2015, 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 651
Date d'inscription : 27/05/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 15:14

SVP Libellule nous sommes dans un sujet d'actualité, REEL, vous comprenez?
webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 15:25

Oui l'intercommunalité médicale est un vrai sujet. Impliquant le département. Cela dépasse les querelles des implantations sur Vincennes ou Fontenay. Je l'illustre en faisant référence à notre histoire locale.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 16:00

On est parti pour n'importe quoi ! si on entre dans le subterfuge on va nous expliquer qu'au nom de l'intercommunauté il est normal de ne plus disposer de médecin à Fontenay durant le week end...

Encore un moyen de noyer le poisson !

On ne peut avoir de commerce sauf si ce sont des commerces communaux subventionnés, pas de médecins, pour le métro c'est Montreuil...

En même temps la gauche nous inflige en permanence ses critiques sur Vincennes et St Mandé et nous vante la qualité de vie à Fontenay alors que tout barre en quenouille.

Il devient urgent d'arrêter de prendre les électeurs pour des demeurés !

Bientôt on va nous raconter que c'est l'état, la droite ou les ricains ou les martiens qui sont responsables du fait que les médecins, les commerçants... ne veulent pas s'installer à Fontenay ! tout le monde est responsable peut être un coup de sarko (ils l'ont oublié) tous coupables, le département... dirigé par qui ? de la faute de tout sauf le monde sauf de ceux qui depuis 50 ans dirigent la ville !

Le problème c'est que le boulot n'est pas fait par ceux qui dirigent le département depuis 40 ans et la commune depuis 50 !

Alors on va voter ! on ne s'abstient pas et on flanque les sortants dehors ! On ne risque pas grand chose à en mettre d'autres en place.

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 28 Mar 2015, 16:12

Libellule a écrit:
Oui l'intercommunalité médicale est un vrai sujet. Impliquant le département. Cela dépasse les querelles des implantations sur Vincennes ou Fontenay. Je l'illustre en faisant référence à notre histoire locale.

Pourquoi pas un cabinet médical par département (comme pour les CIO), le tiers payant généralisé impliquant, à termes des médecins fonctionnarisés aux ordres des mutuelles (sociétés d' assurances), autrement dit la privatisation de la couverture maladie. De plus chaque patient devra se rendre dans le cabinet qui lui sera affecté sous peine de ne pas être remboursé.
Ce qui est vrai c' est que les jeunes médecins veulent être des salariés, mais ne voient pas venir le "coup fatal" : l' obligation de pratiquer où on leur dira d' aller.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyJeu 02 Avr 2015, 21:12

Quid de l'avenir du Sami de Vincennes au vu de la situation d'autres SAMI du département ?



"Les maisons médicales ouvertes en soirée, le week-end et pendant les jours fériés ont-elles du plomb dans l’aile ? C’est ce que craint Bernard Le Douarin, représentant des Sami (service d’accueil médical initial) du Val-de-Marne, un dispositif unique en France."



Le Parisien a écrit:
Crainte sur l’avenir des maisons médicales du Val-de-Marne
Anne-Laure Abraham | 02 Avril 2015, 19h56 | MAJ : 02 Avril 2015, 19h56

Les maisons médicales ouvertes en soirée, le week-end et pendant les jours fériés ont-elles du plomb dans l’aile ? C’est ce que craint Bernard Le Douarin, représentant des Sami (service d’accueil médical initial) du Val-de-Marne, un dispositif unique en France.

Ce dernier, par ailleurs président de l’Ordre des médecins sur le département, vient de tirer la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’un des douze Sami, celui de Villejuif, qui draîne la population de cinq communes (Villejuif, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly, Arcueil et Cachan) et même au-delà, soit 4 000 passages par an. « Le maire du Kremlin-Bicêtre vient d’avertir qu’il ne soutiendrait plus financièrement le dispositif pour des raisons budgétaires. Je crains que d’autres villes ne se désengagent. » Selon lui, Villejuif, qui partage les frais avec Le Kremlin-Bicêtre, aura peut-être du mal assumer toute seule les 60 000 € annuels nécessaires au paiement de l’eau et du gardiennage. La question de la fermeture est donc posée.Une perspective qui désole Josiane, une habitante : « Moi, j’y vais régulièrement. C’est pratique le week-end. Ça serait vraiment dommage que ça disparaisse. » L’annonce fait également réagir sur Twitter : certains taclent « un désengagement inopiné et incompréhensible » d’autant que 15 % des patients du Sami sont des Kremlinois. Jean-Luc Laurent (MRC), maire du Kremlin-Bicêtre, justifie ce retrait : « On n’est plus en situation de payer cette subvention. Je regrette vivement cette décision, mais nous y sommes contraints à cause de la baisse des dotations de l’Etat (NDLR, 700 000 € pour la ville).Nous avons décidé de ne pas augmenter les impôts, Il faut compenser cette perte. »

Bernard Le Douarin redoute que le phénomène ne s’amplifie. Deux responsables des Sami de Vitry et Champigny doivent selon lui être convoqués par les communes dans les semaines à venir. « Les Sami ne sont pas en danger », jurent en chœur les deux communes qui prévoient de continuer à verser leurs subventions. Vitry indique que le rendez-vous doit permettre « un examen précis pour travailler à l’efficience du service ». Villejuif se veut également rassurante : « On va continuer à payer et on va chercher des solutions. » Anne-Laure Abraham

Le Parisien a écrit:
L’inégale participation des communes

Le Sami, créé en 2002 pour désengorger les urgences, est un dispositif inédit en France, subventionné à 275 000 € par an par l’Agence régionale de santé, qui enregistre 55 000 passages par an. Malgré le succès, toutes les villes ne participent pas financièrement à ce service, ce que déplore Bernard Le Douarin : « Si c’était le cas, ce serait plus efficace. » Pour celui de Villejuif, seuls Villejuif et Le Kremlin-Bicêtre mettent la main à la poche (40 000€ et 20 000 €). Arcueil, Cachan et Gentilly ne sont pas impliquées : « On dépense 1,4 M€ par an pour notre centre de santé municipal. La fréquentation du Sami est de 2,9 % d’Arcueillais, ce qui est vraiment à la marge », indique-t-on à Arcueil. À Limeil, la mairie qui paie presque 100 000 € par an a décidé de demander une participation aux six autres villes qui dépendent du Sami. Les conventions sont en attente de signature.
Source: http://www.leparisien.fr/villejuif-94800/crainte-sur-l-avenir-des-maisons-medicales-du-val-de-marne-02-04-2015-4660707.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 03 Avr 2015, 07:31

Citation :
Crainte sur l’avenir des maisons médicales du Val-de-Marne (le Parisien)
Les maisons médicales ouvertes en soirée, le week-end et pendant les jours fériés ont-elles du plomb dans l’aile ? C’est ce que craint Bernard Le Douarin, représentant des Sami (service d’accueil médical initial) du Val-de-Marne, un dispositif unique en France.

Ce dernier, par ailleurs président de l’Ordre des médecins sur le département, vient de tirer la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’un des douze Sami, celui de Villejuif, qui draîne la population de cinq communes (Villejuif, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly, Arcueil et Cachan)
--
seuls Villejuif et Le Kremlin-Bicêtre mettent la main à la poche (40 000€ et 20 000 €). Arcueil, Cachan et Gentilly ne sont pas impliquées :« On dépense 1,4 M€ par an pour notre centre de santé municipal. La fréquentation du Sami est de 2,9 % d’Arcueillais, ce qui est vraiment à la marge », indique-t-on à Arcueil.

Un peu léger, l'alibi du maire d'Arcueil, pour ne pas financer le Sami local, sans ouvrir davantage son CMS.
Car, quelles sont les heures d'ouverture de ce CMS qui coute 1,4 M€ par an à Arcueil ?
CMS 3, rue du 8 mai 1945
Le centre est ouvert du lundi au vendredi de 8h40 à 12h30, et de 13h30 à 19h30, et le samedi de 8h40 à 12h.
http://www.arcueil.fr/category/sante/sante-sante/cms/

On comprend mal qu'il puisse remplacer un SAMI ouvert tous les soirs jusqu'à minuit, et tous les week-end dimanche compris !!  
Shocked
Il 'suffit' sans doute de tomber malade pendant les heures d'ouverture du CMS d'Arcueil ... un peu comme à Fontenay.

Le maire d'Arcueil est un certain Daniel Breuiller qui serait EELV (du coté gauche).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arcueil#Liste_des_maires
Ville EELV donc, quand le CMS y est fermé, les patients peuvent sans doute tenter leur chance aux urgences vétérinaires. cat
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 04 Avr 2015, 09:29

Citation :
Pour (le Sami) de Villejuif, seuls Villejuif et Le Kremlin-Bicêtre mettent la main à la poche (40 000€ et 20 000 €). Arcueil, Cachan et Gentilly ne sont pas impliquées :« On dépense 1,4 M€ par an pour notre centre de santé municipal. La fréquentation du Sami est de 2,9 % d’Arcueillais, ce qui est vraiment à la marge », indique-t-on à Arcueil.

Au passage la différence indiquée de coût de fonctionnement (pour la ville) entre CMS et Sami est impressionnante :
(1) CMS Arcueil : "On dépense 1,4 M€ par an pour notre centre de santé municipal ( ) indique-t-on à Arcueil"
(2) Sami de Villejuif : "seuls Villejuif et Le Kremlin-Bicêtre mettent la main à la poche (40 000€ et 20 000 €)"

Pas les mêmes services ou effectifs, certes. Mais la différence n'est-elle pas aussi entre :
(1) La ville salarie tout le monde et prend (presque) tout en charge ?
(2) La ville fournit les locaux pour les médecins et professions medicales exerçant en libéral ?
simple hypothèse à vérifier, en comparant les budgets : CMS de Fontenay et Sami de Vincennes, par exemple, par municipalité

Loin de moi l'idée de médire du statut de salarié(e).
Simplement, si des médecins, dentistes, infirmier(e)s ou autre profession médicale sont disposé(e)s à s'installer à Fontenay en "libéral" (aaargh le maudit mot dit) pourquoi ne pas les encourager ?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 12 Avr 2015, 22:37

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 12 Avr 2015, 22:47

Effectivement encore un article de 94 Citoyens - http://94.citoyens.com - très intéressant....

Concernant notre ville et comme trop souvent, l'analyse ne prend pas en compte les disparités entre les deux versants de celle-ci....

Si l'ancien canton Ouest  est sans doute encore correctement pourvu, l'ancien canton  "Est" souffre lui c'est certain  d'un manque de généralistes exerçant en libéral....




94 Citoyens a écrit:
Comment prévenir les déserts médicaux en Val-de-Marne?
Le 12 avril 2015 par C.Dubois

La région parisienne n’est pas épargnée par les déserts médicaux, en particulier dans les quartiers les plus pauvres ou en zone périurbaine. Si la situation n’est pas catastrophique aujourd’hui, elle est préoccupante au regard des départs en retraite massifs à venir.

Afin de rééquilibrer la donne, l’Agence régionale de santé (ARS, autorité régionale qui dépend de l’Etat) vient de revoir à la hausse sa cartographie des zones déficitaires dans lesquelles l’Etat propose une aide à l’installation ou au maintien d’activité des médecins.

La nouvelle carte couvre désormais près de 30% de la population francilienne, contre 12% en 2012, alors que le taux de professionnels de santé dans certaines communes de la région a fortement diminué en dix ans, notamment concernant les médecins généralistes. Quatre critères ont été utilisés : l’accessibilité au médecin généraliste, la complémentarité de l’offre sur les territoires, l’évolution prévisible de l’offre en médecine générale (âge des médecins en exercice) et les besoins de la population : évaluation via l’indicateur de développement humain. Les communes identifiées par l’ARS sont classées en zones fragiles ou déficitaires. Les zones déficitaires représentant 7 % des zones les plus fragiles en offre de soins de premier recours en Ile-de-France.



Evolution dans le Val-de-Marne

En 2012 le Val-de-Marne comptait déjà un territoire déficitaire et un seul territoire fragile. Avec le nouveau zonage, le département compte un territoire déficitaire (qui n’est plus le même) et sept territoires fragiles. Ces territoires fragiles couvrent désormais 14% de la population du département contre 3,4% en 2012. Dans le détail, Orly qui était considéré comme fragile en 2012 devient déficitaire en 2015 tandis que Chevilly-Larue et Rungis, territoire déficitaire en 2012 devient fragiles en 2015. Alfortville, Bonneuil-sur-Marne, Gentilly, L’Hay-les-Roses, Villeneuve-le-Roi et Valenton deviennent également fragiles dans le nouveau zonage. Au total, le Val-de-Marne compte un peu plus de 4500 médecins en activité régulière inscrits au Conseil départemental de l’Ordre, dont un tiers de généralistes.



Bourses d’étude, rémunération minimale et aide matérielle à l’installation

L’installation en zone fragile ou déficitaire donne droit à plusieurs aides, de la part de l’ARS, le Conseil régional ou encore l’Assurance maladie (CPAM). L’ARS propose un Contrat d’engagement de service public (CESP) qui consiste en une bourse d’étude mensuelle de 1200 € bruts en contrepartie d’un engagement à s’installer dans la zone pendant une durée au moins égale à celle de la perception de l’allocation (minimum 24 mois). Pour les diplômés, l’Agence régionale propose également un Contrat de praticien territorial de médecine générale (PTMG) qui garantit une rémunération minimale une fois l’installation effective. Le Conseil régional propose pour sa part un Contrat régional d’exercice sanitaire (CRES), qui s’adresse aux médecins généralistes, aux spécialistes de premier recours (ophtalmologie et gynécologie), aux sages-femmes, aux chirurgiens-dentistes, aux infirmiers et aux masseurs-kinésithérapeutes qui s’engageant à exercer pendant une période minimale de trois ans leur activité, en secteur 1 (c’est à dire qui pratique le tarif de base qui sert de référence au remboursement par l’Assurance maladie) sur un territoire déficitaire ou fragile. Ce contrat leur permet de bénéficier d’une bourse d’études ou d’une aide au financement de leurs travaux d’installation, d’équipement ou de sécurisation. Enfin, l’Assurance maladie propose une aide à l’activité et à l’investissement, uniquement aux médecins généralistes qui s’installent dans des zones déficitaires (pas seulement fragiles).



Entre les chiffres et le terrain

« Les chiffres utilisés aujourd’hui sont en partie biaisés car les médecins qui exercent en libéraux dans les hôpitaux sont comptabilisés alors qu’ils n’exercent pas en ville« , note Alain Leclerc, médecin à Limeil-Brévannes, élu du Conseil de l’Ordre des médecins du Val-de-Marne (CDOM 94) et de l’union régionale des professionnels de santé (URPS). « En un an à Limeil-Brévannes, quatre patientèles se sont retrouvés sans leur médecin généraliste tandis que la population passait de 15 000 à 22 000 habitants. La situation est comparable à Créteil, Bonneuil-sur-Marne, Valenton où il y a de nouvelles constructions mais pas de nouveaux médecins », témoigne le médecin.



Vers qui les patientèles en jachère se tournent-elles ?

« Conséquence : des délais d’attente sont de plus en plus longs, des services d’urgence débordés et une tentation accrue de recourir à l’automédication« , poursuit Alain Leclerc. « Le taux de croissance du passage aux urgences est régulier dans le Val-de-Marne mais au vu des dernières discussions en Codamu (comité départemental de l’aide médicale urgente, de la permanence des soins et des transports sanitaires, qui réunit régulièrement  les différents protagonistes de l’organisation des urgences en préfecture), ce-sont plutôt les Sami (Service d’accueil médical initial, maisons médicales de garde initiées dans le département en 2002 par le Conseil départemental de l’Ordre, la CPAM et le Conseil général) qui sont en train de répondre à la disparition des médecins de famille. Au point qu’à la dernière réunion, le Sami se posait la question d’étendre ses horaires en journée. Les gens font assez bien la distinction dans leurs besoins. Ils viennent aux urgences s’ils estiment avoir besoin d’une radio, une analyse…, beaucoup moins pour une grippe, même su nous avons entre 10 et 20% des consultations en urgence qui ne nécessitent pas d’utiliser le plateau technique », constate Corinne Bergeron, chef du service des urgences du CHIV et déléguée départementale de l’AMUF.



Comment attirer les médecins ?

« Les jeunes médecins n’ont pas de visibilité sur leur avenir professionnel à cinq-dix ans et vont difficilement se projet dans un emprunt à 30 ans. Il faut revaloriser la consultation des médecins »,  suggère Alain Leclerc. « Il y a aussi un changement de mentalité dans la nouvelle génération. Les jeunes médecins n’ont pas envie de faire les horaires de dingue des anciens médecins de famille« , pointe Corinne Bergeron. « Je commence mes journées à 7-8 heures et les termine rarement avant 22-23 heures le soir, entre les consultations, les visites, l’administration« , témoigne de fait Alain Leclerc.  De plus en plus de médecins préfèrent faire des remplacements, ne pas s’engager dans un cabinet, constatent les deux médecins. « Dans les PMI, il n’y a pas de problème de recrutement« , remarque Corinne Bergeron.



Regroupements des praticiens

Parmi les pistes régulièrement évoquées en parallèle des aides à l’installation : les regroupements interdisciplinaires. Dans le département, un certain nombre de communes ont déjà développé des centres municipaux de santé et/ou des maisons médicales regroupant des praticiens libéraux, en parallèle du dispositif de Sami initialement mis en place pour éviter l’encombrement des urgences. Petit à petit, la réflexion fait son chemin au sein des municipalités, même si cet enjeu n’est pas encore considéré partout comme une priorité, ne figurant pas parmi les compétences communales. « Depuis quelques années, nous travaillons avec une association de médecins locaux  pour créer une maison médicale dans un quartier, témoigne Stéphanie Daumin, maire PCF de Chevilly-Larue. Progressivement, le projet a changé de forme et il va prendre vie aujourd’hui rue Pasteur. Y seront regroupés plusieurs types de praticiens libéraux (généralistes, kinésithérapeutes, dentistes, infirmiers…) avec un secrétariat commun.  Nous les avons aidés à faire avancer le projet et le permis de construire doit être dépose prochainement« , précise l’édile. « A Villejuif, 45 % des médecins de ville seront en retraite d’ici à cinq ans et nous devons nous y préparer dès aujourd’hui, témoigne pour sa part Edouard Obadia, maire-adjoint UDI à la santé à Villejuif et médecin de profession. Une préparation qui passe par les centres municipaux de santé déjà en place, et qui pourraient être regroupés dans un lieu plus grand, mais aussi par la création à proximité d’un plateau regroupant des praticiens libéraux. Il faut les deux systèmes« , insiste l’élu.  Valenton, également,  a présenté un projet de maison de santé locale lors de la journée des Urps  en novembre 2014. Une approche également défendue dans la présentation du président du Conseil départemental de l’Ordre des médecins, Bernard Le Douarin, lors de cette journée. Ce dernier a également insisté que la nécessité de se rapprocher de l’université pour « créer un véritable compagnonnage. »



Le principe du numerus clausus est-il obsolète ?

« Il faudrait tenir compte de cette évolution des comportements dans le numérus clausus (principe, instauré en 1971, consistant à limiter le nombre de diplômes de médecin délivrés en France chaque année) car plus  de médecins seront nécessaires pour réaliser le même nombre d’actes, estime également la délégué départementale de l’Amuf. Un questionnement également porté par le Conseil de l’ordre, suite  à la parution de son dernier Atlas de la démographie médicale (2013). Il en ressort que les médecins titulaires d’un diplôme étranger représentent désormais 9% de des médecins inscrits en activité régulière au tableau de l’Ordre, et 24,1% des médecins nouvellement inscrits au 1er janvier  2013.  De quoi compenser la sélection hyper drastique opérée à l’université française, laquelle devient dans le même temps paradoxale.
Source et infographie: http://94.citoyens.com/2015/deserts-medicaux-en-val-de-marne-les-premieres-mesures-de-lars,12-04-2015.html

Voir aussi: http://cdn.citoyens.com/files/2015/04/Liste-zones-fragiles-et-deficitaire-medecins-Ile-de-France-Avril-2015.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 12 Avr 2015, 23:01

Ce probleme concerne tous les Fontenaysiens. Il serait bon que le Maire fasse rapidement des propositions face à cette désertification progressive du monde médical.
Une commission ou un groupe de prospective pourrait être créés afin de trouver des solutions, comme cela se fait ailleurs.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyLun 13 Avr 2015, 07:21

En plus des astreintes il y a des problèmes de sécurité... pensez vous que dans une ville comme Fontenay qui refuse toute mesure sécuritaire les praticiens vont se bousculer pour venir s'installer ?

http://www.conseil-national.medecin.fr/article/observatoire-de-la-securite-des-medecins-2010-des-actes-de-violences-en-leger-recul-mais-des-efforts-1172

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/04/10/plus-de-900-agressions-contre-les-medecins-declarees-en-2014_4613481_1651302.html

http://www.20minutes.fr/sante/1583271-20150410-securite-medecins-praticiens-sentent-souvent-isoles-assez-entendus

Pas de problème on leur organisera une "grande bouffe" (spécialité locale) après chaque agression.

Un toubib agressé une grande fête pour le consoler... très forts pour les grandes fêtes les camarades... beaucoup moins pour réparer l'éclairage public, nettoyer les rues, entretenir les trottoirs mais pour la grande bouffe ils sont là !

Dans la vie on ne peut pas être bon partout !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyLun 13 Avr 2015, 10:51

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyLun 13 Avr 2015, 12:12

Ici à Fontenay et maintenant à Fontenay que fait on pour traiter le dossier ?

On va organiser une grande fête !

Comme on distribue des ordinateurs l'affaire est sans importance.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyLun 13 Avr 2015, 12:13

C'est bien le lien de libellule, c'est exactement le même que j'ai mis hier, mais bon il faut bien qu'il fasse une réponse de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 18 Avr 2015, 12:47

Dans un autre sujet,
Citation :
Le braqueur violent du Lidl de Fontenay interpellé dans sa fuite
Un jeune homme âgé de 21 ans a été interpellé ce vendredi matin à Fontenay-sous-Bois () après avoir braqué le magasin Lidl situé avenue Salengro. () Il s’en est pris à un caissier en lui donnant un coup de crosse avant de se faire remettre le contenu de deux caisses.

() Le salarié du magasin a été transporté à l’hôpital Armand Brillard de Nogent pour des examens. ()

http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/le-braqueur-violent-du-lidl-de-fontenay-interpelle-dans-sa-fuite-17-04-2015-4702671.php

On notera que l’hôpital privé Armand Brillard (groupe Générale de Santé) à Nogent a été choisi plutôt que l’Hôpital intercommunal de Montreuil. Ce qui prouve simplement que le privé peut offrir des soins de qualité.
http://www.generale-de-sante.fr/hopital-prive-armand-brillard-nogent-sur-marne

Au passage, Armand Brillard a une maternité de bon niveau.
http://www.generale-de-sante.fr/hopital-prive-armand-brillard-nogent-sur-marne/Nos-poles-d-activites/Le-pole-maternite

Il ne s'agit pas de détails provocateurs pour banlieue rouge. Ni de jouer privé contre public, ou public contre privé, mais d'organiser les soins en prenant en compte l'ensemble des acteurs.
Et l'Agence régionale de Santé (ARS) Île-de-France, c'est là que ça se passe en grande partie - même si les professions libérales ont encore la liberté d'installation.
http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Internet.iledefrance.0.html


Dernière édition par salamandre le Sam 18 Avr 2015, 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4648
Date d'inscription : 08/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 18 Avr 2015, 12:52

L'offre de soins et médico-sociale

L’ARS réunit en une seule entité différentes structures sanitaires chargées des politiques de santé. Elle assure une véritable coordination entre l’Etat et l’Assurance maladie pour renforcer l’efficacité du système de soins tout en maîtrisant l’évolution des dépenses de santé publique. Elle est une opportunité pour renforcer l’efficience des actions engagées dans le domaine de la santé.

Offre hospitalière

L’offre hospitalière francilienne est dense, diversifiée et couvre des besoins locaux, régionaux et parfois nationaux. Environ 420 établissements de santé, tous statuts confondus, sont répartis sur l'ensemble des territoires de santé de la région. Leur implantation ainsi que la nature de leurs activités dépendent des orientations définies en amont par l'Agence Régionale de Santé.

Médecine de ville

La médecine de ville regroupe tous les professionnels de santé libéraux qui exercent en cabinet de ville. L’Agence Régionale de Santé (ARS Ile-de-France) et l’Assurance Maladie travaillent avec ces professionnels pour maîtriser les dépenses de santé tout en maintenant des soins de qualité.

Secteur médico-social

L’Agence Régionale de Santé (ARS Ile-de-France) régule l’offre d’accompagnement médico-social. Ce secteur recouvre les établissements et services pour les personnes âgées, et pour les enfants et adultes handicapés. Elle gère les procédures d’autorisations, les investissements et les appels à projet. Elle élabore des programmes d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie. Elle veille à la qualité et l’efficience des établissements médico-sociaux.

Transports Sanitaires

Depuis le 1er septembre 2012, tout nouveau salarié d’une société, dont le siège social se situe à Paris, devra se présenter à la Délégation Territoriale de l'ARS de Paris (75).


http://www.ars.iledefrance.sante.fr/L-offre-de-soins-et-medico-soc.81531.0.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 00:56

http://videos.leparisien.fr a écrit:
Une médecin du 93, victime d'agressions, abandonne les visites à domicile

Pour voir la vidéo: https://www.dailymotion.com/video/x2nkjl3_une-medecin-du-93-victime-d-agressions-abandonne-les-visites-a-domicile_news

Joselyne Rousseau, médecin depuis 33 ans à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) a décidé, à contrecœur, d'arrêter les visites à domicile. Lundi 20 avril, alors qu'elle effectuait une visite à domicile dans la cité des Poètes, à quelques centaines de mètres, sa voiture a été vandalisée. Après 20 cambriolages et deux agressions physiques dont une particulièrement violente, c'est le « coup de trop », pour cette médecin qui n'a eu de cesse de se battre contre la désertification médicale dans un département qu'elle a choisi.
Source: http://videos.leparisien.fr/video/une-medecin-du-93-victime-dagressions-abandonne-les-visites-a-domicile-22-04-2015-x2nkjl3#xtref=http%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fval-de-marne-94


Dernière édition par a.nonymous le Ven 24 Avr 2015, 22:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 07:09

Peut être devrait on ajouter aux propos de la victime que d'arrêter les auteurs des infractions est une chose, les punir lorsque l'éducation échoue en est une autre et les mettre hors d'état de nuire s'ils ne se "rangent " pas en est une troisième.

Arrêter à plusieurs dizaines de reprises les mêmes individus pour qu'ils regagnent immédiatement leurs pénates afin de poursuivre en toute tranquillité leurs exactions est la solution en vigueur actuellement avec les résultats que l'on connait.  

Donc ne changeons rien et constatons dans le meilleur des cas en les minimisant pour cacher une vérité dérangeante pour la doctrine en vigueur les résultats d'une politique pénale totalement décrochée des réalités.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 10:34

visiteur a écrit:
On a connu tous ces incidents à Fontenay, y compris le meurtre d'un médecin.
On sait que la plupart de ces hommes et de ces femmes qui nous soignent veulent une vie plus normale, des horaires normaux, des revenus plus en rapport avec leurs responsabilites et leurs compétences, de la securité, moins de paperasses, davantage d'aide des collectivités et de l'Etat,  tout en conservant leur statut libéral.
Pour ce qui concerne les quotas, l'insuffisance de généralistes reçus au concours, très difficile et très sélectif, ne faudrait-il pas, enfin, revoir les objectifs de la médecine du 21ème siècle, reconsiderer les formations et les modes de fonctionnement en ville ou à la campagne?

NB : le meurtre d'un médecin me semble dépasser les cadre des "incidents" admissibles...

Il ne me semble pas que le praticien qui s'exprime ci-dessus soit dans une demande aussi globale.
Ses propos sont consacrés à sa sécurité et à celle de son véhicule lors des visites aux malades. Elle mentionne aussi des agressions personnelles... ce qui dépasse tout de même le problème de la paperasse dont tout le monde se plaint.  

Multiplier le nombre de médecins par deux ne changera rien à la situation si ceux ci ne peuvent pas de déplacer normalement sans crainte lors de leurs visites ou si dans certains quartiers ils se font attaquer par des truands armés dans leur cabinet lors des consultations.
A terme ils déménageront !

Les mêmes qui par leurs exactions permanentes les auront fait partir se plaindront de leur absence... Tout comme ils se plaignent de la fuite des commerçants qu'ils rackettaient... ou des arrêt du fonctionnement des bus qu'ils prennent régulièrement sans payer, qu'ils caillassent journellement et dont ils molestent les conducteurs.

Les pauvres petits mignons ne peuvent plus s'amuser ! pas étonnant qu'ils fassent des bêtises !

Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 695
Date d'inscription : 27/09/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 10:50

No comments, tout est dit!
Mais comme nous avons choisi et voulu cet environnement à nous de payer les conséquences et d'assumer nos responsabilités...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 12:51

Le slogan racaille partout, justice nulle part a trouvé ses marques sous Chirac. Les groupes identitaires n'ont fait Depuis que progresser. Pas le nombre de médecins. L'environnement nous le choisissons. Pas ses voisins. Et alors? Que chacun balaie devant sa porte et apprenne le Vivre ensemble plutôt que la condamnation des autres et le monde ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 13:35

Libellule a écrit:
Le slogan racaille partout, justice nulle part a trouvé ses marques sous Chirac. Les groupes identitaires n'ont fait Depuis que progresser. Pas le nombre de médecins. L'environnement nous le choisissons. Pas ses voisins. Et alors? Que chacun balaie devant sa porte et apprenne le Vivre ensemble plutôt que la condamnation des autres et le monde ira mieux.


Sauf que, quoi qu'en pense encore certains voulant jouer les donneurs de leçons, la volonté de "vivre ensemble" n'est hélas pas ou plus partagée par tous comme le prouvent régulièrement les violences contre les médecins, pompiers, policiers, chauffeurs de bus, ....  dans certaines cités de banlieue qui sont devenus de véritables zones de non droit au quotidien...

On peut s'interroger sur les causes de cette situation: difficultés sociales pour beaucoup et difficultés d'intégration pour les immigrés, ghettoïsation, recul des services publics, .... mais le résultat est là, il existe dans notre pays des zones de non droit au quotidien et ce même si l'Etat, qu'il soit de droite ou de gauche, arrive a y reprendre la main le temps d'une opération médiatique comme ce fut le cas récemment à la Castellane dans les quartiers Nord de Marseille,....



C'est lors d'une visite dans la cité des Poètes que ce médecin a eu sa voiture vandalisée, cité a déjà été largement évoquée sur ce forum dans cette discussion: http://www.plateaufontenay.net/t323p500-on-reparle-des-roms#60110

Le contenu de l'article du Monde cité dans le message http://www.plateaufontenay.net/t323p500-on-reparle-des-roms#60267 est particulièrement éclairant...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 14:57

Les médecins choisissent de balayer devant leur porte, puisque tout le monde est supposé le faire mais après quelques expériences pénibles ils font comme ceux qui veulent vivre tranquilles : ils déménagent et vont balayer plus loin.
Ceux qui les y ont forcé ou leurs enfants qu'ils sont infoutus de faire tenir tranquilles jouent ensuite les victimes et se plaignent de la désertification du quartier.

Sauf incompréhension de ma part ce ne sont pas les toubibs qui profitent de leurs visites pour casser le voitures appartenant aux personnes résidant à proximité des gens qu'ils soignent ou qui agressent les malades...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 15:36

tonton christobal a écrit:
Ceux qui les y ont forcé ou leurs enfants qu'ils sont infoutus de faire tenir tranquilles jouent ensuite les victimes et se plaignent de la désertification du quartier.

C'est effectivement une attitude pour le moins paradoxale: les adultes, citoyens lambda mais aussi certains élus, qui réclament plus de sécurité, plus de services publics, plus de commerces, en bref "plus de mieux vivre" dans les quartiers populaires sont aussi souvent en première ligne pour demander la clémence de la justice quand des jeunes attentent à ceux-ci...

Si on veut garder des médecins de quartiers, si on veut pouvoir continuer à bénéficier de visites à domicile, si on veut que SOS Médecins, SAMU ou pompiers se déplacent rapidement  en cas de besoin et ce quel que soit le quartier que l'on habite, ne faut-il pas commencer déjà par "sanctuariser"  ceux-ci ?


A partir de là et alors que notre ville comme beaucoup d'autres commence à être confrontée au problème de raréfaction des médecins, je suis  personnellement choqué qu'un élu de la majorité municipal "Fontenay pour tous" appelle "chacun à balayer devant sa porte" plutôt que de réfléchir à une réponse collective à ce problème sociétal...

Si cet élu  "Fontenay pour tous" pense que la réponse doit être individuel et non collective, si il pense que chacun doit balayer devant sa porte, il n'a pas sa place au sein du conseil municipal et il n'a qu'à démissionner...
Revenir en haut Aller en bas
Robin

Robin

Messages : 1363
Date d'inscription : 13/02/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 16:21

Bien vu !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 18:51

Dire que chacun doit balayer devant sa porte pour enclencher un mieux Vivre ensemble est bien l'entame d'une démarche collective. Comprendre l'inverse est un brillant contresens. Je pense que chacun doit jouer son rôle. Il faut se rendre chez son médecin de proximité. Pas s'en éloigner. Les médecins ne vont pas ailleurs. Certains prennent leur retraite. Et la vocation se perd. certains médecins ne souhaitent pas rester au tarif conventionnel. Certains patients ne peuvent pas payer plus. La généralisation du tiers payant est un progrès. Compris par les patients. Mal perçu par les médecins. L'équilibre est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 19:49

hors sujet ! comme d'habitude...Le médecin interrogé se plaint d'avoir été victime d'agressions et de dégradations sur son véhicule.
Le sujet est embarrassant on le détourne... on ne résoudra pas le problème ainsi.

C'est pour des raisons de sécurité personnelle qu'elle a décidé de renoncer aux visites à domicile...  Nous sommes loin des considérations philosophico économiques.

Lorsque l'on est mal comprenant (volontaire ou de naissance) il est normal de donner de mauvaises solutions à un vrai problème...
Finalement les désordres dans les structures cocologistes sont logiques : ils ne se comprennent pas entre eux donc comment imaginer qu'ils comprennent les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 20:53

Le sujet est le risque de désert médical de proximité. Qui comprend ou soutient autre chose le fait certainement volontairement. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyVen 24 Avr 2015, 23:26

Voir page précédente.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 08:56

visiteur a écrit:
J'en connais un qui va nous parler des soins médicaux à Fontenay sous Charles VII et qui se gardera bien de solliciter son groupe politique  pour faire des propositions de maisons communales de santé dans nos quartiers. Être élu cela demande aussi du réalisme, de l'imagination et du courage.

Le sujet, la désertification médicale à Fontenay et surtout les causes du problème (lorsqu'elles sont bien cernées par une victime) sont gênantes pour les doctrinaires anti mesures de sécurité et néfastes à la préservation du tableau aussi idyllique qu'artificiel que l'on veut dresser de l'environnement local... alors comme d'habitude c'est n'importe quoi sauf la vérité.

Aboutissement normal et attendu de l'argumentaire lorsque les avis formulés sont dérangeants.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 09:12

@visiteur Mar 06 Jan 2015, 15:12 et suivants du même auteur.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 20:54

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/tiers-payant-laveu-du-parti-socialiste/

----------------------------

La finalité de la mise en place du tiers payant, mesure parfaitement démagogique et irresponsable sur le plan économique a été cachée par Marisol Touraine. L’objectif de cette mesure est clairement dévoilé et explicité par Brigitte Dormont, économiste proche du PS (tendance Martine Aubry), dans une interview donnée à France Culture.

Avant de vous livrer une vidéo présentant ces propos, en voici le résumé :


« C’est d’une certaine façon la mort annoncée de la médecine libérale mais qui est une bonne chose (…) le tiers payant (…) cette mesure est extrêmement structurante (…) cela rend le médecin effectivement dépendant de financeur. » En parlant de l’assurance maladie : « Si elle veut faire pression sur les médecins elle a les moyens financiers de le faire. (…) Effectivement, les médecins vont dépendre pour leur niveau de vie et leur rémunération de financeur et je crois que c’est ce qui fait l’opposition des médecins.»


L’aveu de Brigitte DORMONT économiste de la… par ucdf



On ne peut pas être plus clair !

L’argument de la déresponsabilisation du patient qui n’aura plus à débourser un seul euro pour aller chez son médecin est balayé dédaigneusement au nom de la justice sociale et du libre accès à la santé. Cet argument est des plus fallacieux quand on sait que 13 millions de Français – on imagine que ce sont les plus pauvres – bénéficient déjà du tiers payant. Fallait-il donc déresponsabiliser les 50 autres millions de Français qui ont les moyens d’avancer le coût d’une visite chez le médecin.

Oui, la démagogie et l’irresponsabilité financière forment le quotidien des gouvernements socialistes.

https://www.dailymotion.com/video/x2na8js_l-aveu-de-brigitte-dormont-economiste-de-la-sante-du-parti-socialiste_news

-----------------------------------------------

Vous ne serez pas soigné selon vos besoins mais selon le bon vouloir de l'administration.
Pas au bon parti, trop vieux, pas dans la nomenklatura ... pas de prothèse ! en chaise roulante !






Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 21:14

Le tiers payant doit être généralisé progressivement. Le dispositif, actuellement octroyé aux bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou de l'aide médicale d'État, sera étendu de façon «volontaire» au 1er juillet 2016 aux patients pris en charge à 100% par l'Assurance maladie (dont ceux affectés par des maladies de longue durée, type diabète, et les femmes enceintes). Il deviendra un droit pour ces patients au 31 décembre 2016.

A partir du 1er janvier 2017, médecins, dentistes et autres professionnels de santé pourront appliquer la dispense d'avance de frais à tous les assurés. La mesure deviendra un droit le 30 novembre 2017.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 21:25

Dès lors que ce tiers payant sera généralisé à tous, accepterez-vous que votre caisse de sécurité sociale prélève directement sur votre compte bancaire les éventuelles franchises médicales ?


Dernière édition par a.nonymous le Sam 25 Avr 2015, 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 21:33

Lorsque l'on connait l'administration lorsqu'il s'agit de gérer le fric des administrés, de rembourser les "trop perçus" ou les rappels de traitement je crains que la médecine à plusieurs vitesses ait de beaux jours devant elle...

Les médecins (les moins mauvais) vont rapidement aller s'installer sous d'autres cieux.
Les malades eux se débrouilleront avec une baisse de qualité du suivi médical.

Durant des années la gauche nous a expliqué que la médecine anglaise était mauvaise, que le système franchouillard était le meilleur et à force de ponctionner les uns pour donner gratos aux autres nous en arrivons à plonger au niveau des britons... mais chez nous c'est mieux grace à flanbi !

La paupérisation médicale généralisée grace au socialisme !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptySam 25 Avr 2015, 21:35

a.nonymous a écrit:
Dès lors que ce tiers payant sera généralisé à tous, accepterez-vous que votre caisse de sécurité sociale prélève directement sur votre compte bancaires les éventuelles franchises médicales ?

bénéficiaire de l'AME chambre seule gratos, cotisant depuis 1965 avec mutuelle onéreuse on casque !

Plus le temps passe plus mes soins me reviennent cher et moins je suis remboursé.

Mais je suis "solidaire" ! d'autres qui ne bossent pas, ne cotisent à rien sont soignés gratuitement et avec un meilleur service que moi... on se demande comment des mécontents peuvent avoir des réactions de répulsion devant l'urne au moment de voter et pourquoi les vilains pas beaux ont une audience ascendante aux élections...

Lorsque la médecine sera bien "étatisée" une structure administrative supérieure ou d'arbitrage décidera qu'à votre âge ou vu votre état général tel soin onéreux ou telle intervention chirurgicale est une mise de fonds trop couteuse pour la société (le ça ne vaut pas le coût appliqué à l'humain) ou qu'il s'agit de soins de "confort" non indispensables et comme les caisses seront vides on vous laissera crever à petit feu dans votre coin... le tout bien sur au nom de la solidarité nationale.

http://www.slate.fr/story/21299/minc-polemique-sante

Lorsque Alain MINC a des idées aussi lumineuses qu'humanistes...et que les socialistes comme la droite s'y mettent le pire est à venir.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 10:01

a.nonymous a écrit:
Dès lors que ce tiers payant sera généralisé à tous, accepterez-vous que votre caisse de sécurité sociale prélève directement sur votre compte bancaire les éventuelles franchises médicales ?

Mais on ne vous demandera pas votre avis, vous serez amené à accepter cet état de fait si vous voulez être pris en charge (si vous refusez vous cotiserai de toute façon).
Comme cela ce passe actuellement, ces frais serons pris sur vos cotisations.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 14:50

mamiea a écrit:
Comme cela ce passe actuellement, ces frais serons pris sur vos cotisations.

Rien ne semble encore tranché....

http://www.europe1.fr a écrit:
La franchise médicale bientôt prélevée sur votre compte ?

Publié à 11h23, le 13 mars 2015, Modifié à 11h23, le 13 mars 2015

---/---
Qu'est-ce qui va changer en 2017 ?

En 2017, avec la généralisation du tiers payant, les patients n'avanceront plus ces frais remboursables par la Sécurité sociale. Lors de certains achats en pharmacie et d'une partie des consultations chez le généraliste, le patient n'aura donc rien à sortir de sa poche. Comment, dès lors, payer la franchise médicale et la participation forfaitaire ? La réponse n'est pas encore tranchée, et provoque déjà un imbroglio au sein du gouvernement.

La secrétaire d'État au Personnes handicapées, Ségolène Neuville, avait assuré devant le Sénat que les franchises médicales seraient perçues par prélèvement bancaire. Les caisses d'assurance maladie devraient donc demander à leurs 58 millions d'affiliés une autorisation de prélèvement. Et ceux-ci seraient alors ponctionnés directement sur leurs comptes. Toutefois, la proposition ne fait pas l'unanimité. "Est-ce que vous imaginez que la caisse de Sécurité sociale va être en capacité de récupérer une autorisation de prélèvement automatique pour chaque Français ? C'est un doux rêve", a ainsi réagi le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), Jean-Paul Ortiz.

Le ministère de la Santé s'est d'ailleurs empressé de nuancer les propos de sa secrétaire d'Etat. "Plusieurs options seront examinées, rien n'est arrêté à ce stade", a-t-on ainsi réagi dans l'entourage du ministère de la Santé.
---/---
Source: http://www.europe1.fr/sante/la-franchise-medicale-bientot-prelevee-sur-votre-compte-2398745
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 15:01

Regardez bien vos décomptes, pour chaque acte une franchise vous est appliquée, certes elle est minime mais elle existe.
Alors ce débat est faussé car déjà en vigueur, il suffira de l' étendre aux actes non prévus ou de ne pas prendre en charge les dépassements.

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Pictur14

Exemple ci-joint.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 15:11

Dans l'état actuel des choses, dans un premier temps vous déboursez  de l'argent chez le médecin et le pharmacien et dans un second temps la sécurité sociale vous rembourse en retenant de ce remboursement les éventuelles franchises...

Si en 2017 vous ne débourserez plus rien  chez le médecin et le pharmacien, cela ne signifiera pas pour autant que la sécurité sociale renoncera à cette franchise... Vous devrez donc vous en acquitter d'une manière ou d'une autre par un mouvement d'argent de votre compte vers celui de la sécurité sociale...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 15:17

a.nonymous a écrit:
Dans l'état actuel des choses, dans un premier temps vous déboursez  de l'argent chez le médecin et le pharmacien et dans un second temps la sécurité sociale vous rembourse en retenant de ce remboursement les éventuelles franchises...

Si en 2017 vous ne débourserez plus rien  chez le médecin et le pharmacien, cela ne signifiera pas pour autant que la sécurité sociale renoncera à cette franchise... Vous devrez donc vous en acquitter d'une manière ou d'une autre par un mouvement d'argent de votre compte vers celui de la sécurité sociale...

Il y a fort longtemps que les pharmaciens pratiquent le tiers payant.
Comme je vous le disais, vous ne faites pas de virements pour vos cotisations, il suffit donc à la sécu d' augmenter vos cotisations des sommes trop perçues, il n' y a pas besoin de d' autorisations supplémentaires. Vous pouvez faire confiance aux experts de Bercy ils sont au top.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 15:31

mamiea a écrit:
Il y a fort longtemps que les pharmaciens pratiquent le tiers payant.

C'est exact mais pour l'heure le patient paie lui-même en officine l'éventuelle franchise en fonction de l'ordonnance et de ses choix: ordonnance spéciale pour les pathologies prises à 100%, refus du générique quand le praticien n'a pas mis la mention manuscrite "non substituable", médicaments dits "de confort", ....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 15:47

En gros ils payent donc rubis sur l'ongle. Cqfd.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 16:07

Encore une réponse a coté du problème... comme d'hab !

Le temps mis à rembourser une ordonnance est peut être à considérer mais il y a plus grave !

Ce qui est à craindre c'est que les praticiens ne puissent plus exercer en toute liberté et que des organismes de contrôle décident qui peut être soigné, comment, avec quelle technique et in fine qui ne vaut pas la peine de l'être... et selon quels critères.

Nous en arriverons à la méthode soviétique où la nomenklatura disposait de systèmes de soins et d'établissements réservés le bas peuple faisait avec ce qui restait ou fonctionnait en utilisant la corruption..
CF la vidéo ci-dessus de la spécialiste socialiste de la santé... tout est clairement énoncé
Relire les élucubrations d'Alain Minc et consort qui sont aussi écoutés à gauche qu'à droite...

Nous sommes très loin des questions d'apothicaires c'est une remise en question totale de la médecine et de son fonctionnement qui se prépare.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 17:07

Que dire du modèle anglais?

L’assurance maladie en Angleterre (NHS) : un système public qui prend en charge une bonne partie des frais médicaux

L’assurance maladie britannique représente une faible charge financière pour les personnes qui en bénéficient : c’est le tiers payant qui est pratiqué (les malades n’ont pas à payer les frais médicaux, ceux-ci sont « avancés » par les établissements hospitaliers ou par les professionnels de la santé). On note quelques exceptions, notamment : les médicaments, pour lesquels vous devrez payer un forfait par ordonnance inférieur à 10 livres) les soins dentaires les consultations auprès de spécialistes (opticiens, gynécologues, dentistes…), pour lesquelles vous devrez vous acquitter d’un forfait compris en moyenne entre 20 et 45 livres selon le coût de la prestation médicale

Certaines catégories de personnes qu’on jugera parmi les moins favorisées sur le plan financier ou ayant un état de santé particulier (comme notamment les étudiants, les personnes au chômage, les personnes âgées, les femmes enceintes) peuvent bénéficier, sous certaines conditions, de la gratuité des soins pour les consultations chez les spécialistes. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès du NHS.

Le prépaiement des ordonnances ou PPC : une solution bon marché pour les personnes en mauvaise santé

Si votre état de santé n’est pas bon, occasionnellement ou pas, et nécessite que vous preniez des médicaments régulièrement ou fréquemment, il est possible de bénéficier d’une procédure permettant d’éviter de payer à chaque fois le forfait (ce qui pourrait s’avérer ruineux selon les situations). Cette procédure s’appelle le « Prescription Prepayment Certificate » (PPC) et consiste à payer un forfait annuel d’une centaine de livres, ou un forfait trimestriel d’environ 30 livres pour l’ensemble des médicaments achetés pendant la période. La demande peut se faire : si vous aurez à payer pour plus de 4 ordonnances dans le trimestre si vous aurez à payer pour plus de 14 ordonnances dans l’année

La demande doit se faire sur le site de la NHS , ou via un formulaire (FP95) délivré par certaines pharmacies.

Qui peut bénéficier de l’assurance maladie (NHS) au Royaume Uni ?

En tant que travailleur étranger travaillant au Royaume Uni, vous et votre famille bénéficiez de l’assurance maladie NHS. Les étudiants peuvent en bénéficier également s’ils étudient depuis au moins 6 mois. Pour en bénéficier, il est indispensable de s’inscrire au régime britannique de soins NHS.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 17:28

Nous aurons le système briton mais à la française c'est à dire que ce qui ne fonctionne pas bien chez eux ne fonctionnera plus du tout en France...

En plus vous irez choisir votre praticien chez plumeau...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14741
Date d'inscription : 30/05/2011

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 17:29

Libellule a écrit:
Que dire du modèle anglais?

Votre intervention est un simple copier/coller de cet page: http://www.travailler-en-angleterre.com/sante/assurance-sante-angleterre.html

Quelles sont les positions de "Fontenay pour tous" et de groupe EELV sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 EmptyDim 26 Avr 2015, 18:17

Le tiers payant tel que proposé marque un progrès pour les patients. Il ne règle pas la question de la perte des vocations ni le fait que les professions libérales de santé ont vocation à s'autoréguler. Prétendre qu'un tel systeme ne pourrait pas marcher en France ne doit pas servir de frein à cette réforme... Je ne vais pas me répéter pour le reste.


Dernière édition par Libellule le Dim 26 Avr 2015, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville    Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Désert médical - Un possible désert médical sur l'Est de la ville
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: