Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Pourquoi j'espère la victoire de Syriza

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptySam 24 Jan 2015, 10:09

L'élection grecque va avoir lieu demain et si Syriza gagne, on va enfin pouvoir apprécier à sa juste valeur les conséquences d'une politique d'extrême gauche ( celle du front de gauche et des écolo bobo) sur un pays.

J'espère que syriza décidera de ne pas rembourser les dettes du pays et en parallèle augmenter les dépenses publiques.
Cela devrait conduire à une fermeture des frontières économiques du pays comme le préconise le fdg et le PCF depuis des années pour nous.
On Vera enfin la pertinence leurs programmes économiques.

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptySam 24 Jan 2015, 11:14

En voyant le titre et le signataire, j'étais quand même étonné.
Mais avec les explications du message, ça se défend.

Toutefois, s'il se confirme que Syriza a renoncé à quitter l'euro, et que justement on ne peut en sortir la Grèce sans son consentement...
éclairage sur les origines et conséquences de notre problème grec,
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2015/01/la-grèce-notre-croix-commune.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 08:00

J'attends avec une curiosité non dissimulée la suite des évènements.

Ils voulaient le pouvoir, ils ont les clés de la boutique, à eux de jouer !

Espérons que la brillante opération ne finira pas une fois encore par : "Français et quelques autres, mettez la main à la poche"
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 08:43

Les réactions politiques françaises sont à noter ce matin:
Marine le Pen soutien le programme de syriza sur la de l'euro...
Le PS félicite Syrisa, alors que l'allié naturel et traditionnel du PS en Grèce est le Pasok, rePonsable de la faillite du pays et parti hautement corrompu.

Autre point amusant ce matin: nos média nous annoncent que la sortie de l'euro n'est plus un des objectifs de Syriza. Si cela se confirme c'est la1er recul dans le programme prévu. Melanchon Et Laurent sont ils eux aussi pour le maintien dans l'euro?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 10:17

Dans le cas présent, plutôt que de se fier aux dires plus ou moins circonstanciés des uns et des autres qui ne sont qu'une musique polyphonique franco-française politico orientée avec évocation de diverses rumeurs en tous genres à des fins de plus ou moins grande séduction des électeurs a priori acquis à certaines thèses plus ou moins populistes ou dites avec des oeillères (le pasok et la droite au pouvoir par alternance depuis 40 ans et la chute de la dictature des colonels n'y sont pour rien), n'est-il pas préférable de se fier à ce qu'écrivait le patron de Syriza voici pile deux ans dans un article paru dans le monde diplomatique?

L'exposé a le mérite d'être clair, et sauf à ce que je devienne sourd, je ne crois pas que l'on s'oriente vers quelque chose de bien différent de cela deux ans plus tard pour ce qui est du discours officiel de son leader. La négociation va s'ouvrir, point barre, sachant qu'il va falloir la faire rentrer en même temps dans le plan de capital infusion des banques centrales nationales qui a devancé ce résultat électoral de quelques jours. http://www.leparisien.fr/economie/la-bourse-s-envole-pour-saluer-le-plan-de-la-banque-centrale-europeenne-23-01-2015-4472559.php Il le fallait pour que le système ne dévisse pas. Le reste est à écrire, et de préférence, le plus calmement possible.. Par QE intérposé, cela semble accessible. On peut relire les argumentaires développés ici http://www.plateaufontenay.net/t2022-interview-d-emmanuel-macron-dans-les-echos

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/TSIPRAS/48724

en clair (car précis) - daté 3 février 2013.

Le laboratoire grec
« Notre solution pour l’Europe »

Le 3 janvier, l’économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI) concédait qu’une « erreur » avait conduit l’institution à sous-estimer l’impact négatif des mesures d’austérité qu’elle prône par ailleurs. Ce faisant, il apportait une caution inattendue à l’analyse que présente ici M. Alexis Tsipras, porte-parole de Syriza, la principale force de la gauche grecque. Par Alexis Tsipras, février 2013

Février 1953. La République fédérale d’Allemagne (RFA) croule sous les dettes et menace d’entraîner l’ensemble des pays européens dans la tourmente. Préoccupés par leur propre salut, ses créanciers — dont la Grèce — prennent acte d’un phénomène qui n’a surpris que les libéraux : la politique de « dévaluation interne », c’est-à-dire la réduction des salaires, n’assure pas le remboursement des sommes dues, au contraire.

Réunis à Londres au cours d’un sommet exceptionnel, vingt et un pays décident de réévaluer leurs exigences à l’aune des capacités réelles de leur partenaire à faire face à ses obligations. Ils amputent de 60 % la dette nominale cumulée de la RFA et lui accordent un moratoire de cinq ans (1953-1958), ainsi qu’un délai de trente ans pour rembourser. Ils instaurent également une « clause de développement » autorisant le pays à ne pas consacrer au service de la dette plus d’un vingtième de ses revenus d’exportation. L’Europe vient de prendre le contre-pied du traité de Versailles (1919), jetant les fondations du développement de l’Allemagne de l’Ouest après la guerre.

C’est précisément ce que la Coalition de la gauche radicale grecque (Syriza) propose aujourd’hui : procéder à rebours des petits traités de Versailles qu’imposent la chancelière allemande Angela Merkel et son ministre des finances Wolfgang Schäuble aux pays européens endettés, et nous inspirer de l’un des plus grands moments de clairvoyance qu’ait connus l’Europe d’après-guerre.

Les programmes de « sauvetage » des pays d’Europe du Sud ont échoué, creusant des puits sans fond qu’on invite les contribuables à tenter de remplir. Parvenir à une solution globale, collective et définitive du problème de la dette n’a jamais été aussi urgent. Et l’on comprendrait mal qu’un tel objectif soit escamoté de façon à assurer la réélection de la chancelière allemande.

Dans ces conditions, l’idée avancée par Syriza d’une conférence européenne sur la dette, sur le modèle de celle de Londres sur la dette allemande en 1953, représente, selon nous, la seule solution réaliste et bénéfique pour tous : une réponse globale à la crise du crédit et au constat de l’échec des politiques menées en Europe.

Voici donc ce que nous demandons pour la Grèce :

— une réduction significative de la valeur nominative de sa dette publique cumulée ;

— un moratoire sur le service de la dette, afin que les sommes conservées soient affectées au redressement de l’économie ;

— l’instauration d’une « clause de développement », afin que le remboursement de la dette ne tue pas dans l’œuf le redressement économique ;

— la recapitalisation des banques, sans que les sommes en question soient comptabilisées dans la dette publique du pays.

Ces mesures devront s’adosser à des réformes visant à une plus juste répartition des richesses. En finir avec la crise implique en effet de rompre avec le passé qui a permis de l’engendrer : œuvrer à la justice sociale, à l’égalité des droits, à la transparence politique et fiscale, bref à la démocratie. Un tel projet ne pourra être mis en œuvre que par un parti indépendant de l’oligarchie financière, cette poignée de chefs d’entreprise qui ont pris l’Etat en otage, d’armateurs solidaires entre eux et — jusqu’en 2013 — exemptés d’impôt, de patrons de presse et de banquiers touche-à-tout (et en faillite) qui portent la responsabilité de la crise et s’efforcent de maintenir le statu quo. Le rapport annuel 2012 de l’organisation non gouvernementale (ONG) Transparency International désigne la Grèce comme le pays le plus corrompu d’Europe.

Cette proposition constitue à nos yeux la seule solution, à moins de se satisfaire du gonflement exponentiel de la dette publique en Europe, où elle dépasse déjà, en moyenne, 90 % du produit intérieur brut (PIB). C’est ce qui nous rend optimistes : notre projet ne pourra pas être rejeté, car la crise ronge déjà le noyau dur de la zone euro. La procrastination n’a d’autre conséquence que d’accroître le coût économique et social de la situation actuelle, non seulement pour la Grèce, mais également pour l’Allemagne et pour le reste des pays ayant adopté la monnaie unique.

Pendant douze ans, la zone euro — inspirée des dogmes libéraux — a fonctionné comme une simple union monétaire, sans équivalent politique et social. Les déficits commerciaux des pays du Sud constituaient l’image renversée des excédents enregistrés au Nord. La monnaie unique a par ailleurs servi l’Allemagne, en « refroidissant » son économie après la coûteuse réunification de 1990.

Briser, enfin, la collusion entre milieux
politiques et économiques

Mais la crise de la dette a bouleversé cet équilibre. Berlin a réagi en exportant sa recette de l’austérité, ce qui a aggravé la polarisation sociale au sein des Etats du Sud et les tensions économiques au cœur de la zone euro. Apparaît désormais un axe Nord-créditeurs / Sud-débiteurs, nouvelle division du travail orchestrée par les pays les plus riches. Le Sud se spécialisera dans les produits et les services à forte demande de main-d’œuvre avec des salaires planchers ; le Nord, dans une course à la qualité et à l’innovation, avec, pour certains, des salaires plus élevés.

La proposition de M. Hans-Peter Keitel, président de la Fédération allemande de l’industrie (BDI), dans un entretien accordé au site Internet du Spiegel, visant à transformer la Grèce en « zone économique spéciale » (1) révèle le véritable objectif du mémorandum (2). Les mesures prévues par ce texte, dont la portée s’étend au moins jusqu’en 2020, se soldent par un échec retentissant, que reconnaît désormais le Fonds monétaire international (FMI). Mais, pour ses concepteurs, l’accord a l’avantage d’imposer une tutelle économique à la Grèce, qu’il ramène au rang de colonie financière de la zone euro.

Son annulation constitue donc le préalable à toute sortie de crise : c’est le médicament qui est mortel et non la dose, comme le suggèrent certains.

Il faudra par ailleurs s’interroger sur les autres causes de la crise financière en Grèce. Celles qui conduisent au gaspillage de l’argent public n’ont pas changé : le coût de construction de routes au kilomètre le plus élevé d’Europe, par exemple ; ou encore la privatisation des autoroutes en guise de « prépaiement » de nouveaux axes… dont la construction a été interrompue.

L’extension des inégalités ne saurait être réduite à un effet secondaire de la crise financière. Le système fiscal grec reflète la relation clientéliste qui unit les élites du pays. Telle une passoire, il est criblé d’exemptions et de passe-droits taillés sur mesure pour le cartel oligarchique. Le pacte informel qui, depuis la dictature, soude le patronat et l’hydre à deux têtes du bipartisme — Nouvelle Démocratie et Mouvement socialiste panhellénique (Pasok) — en scelle le maintien. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’Etat renonce aujourd’hui à obtenir les ressources dont il a besoin par l’impôt, lui préférant la réduction continuelle des salaires et des retraites.

Mais l’establishment — qui a survécu de justesse aux élections du 17 juin (3), en semant la peur quant à une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro — vit sous l’assistance respiratoire d’un second poumon artificiel : la corruption. La difficile tâche consistant à briser la collusion entre milieux politiques et économiques — une question qui ne concerne pas que la Grèce — constituera l’une des priorités d’un gouvernement populaire conduit par Syriza.

Nous réclamons donc un moratoire sur le service de la dette pour changer la Grèce. Faute de quoi, toute nouvelle tentative d’assainissement financier fera de nous autant de Sisyphes condamnés à l’échec. A ceci près que, cette fois, le drame ne concerne plus seulement l’antique cité de Corinthe, mais l’Europe dans son ensemble.

Alexis Tsipras
Dirigeant de la Coalition de la gauche radicale grecque (Syriza)


(1) « BDI-Chef will Griechenland zur Sonderwirtschaftszone machen », Spiegel Online, 10 septembre 2012.

(2) NDLR. Accord signé en mai 2010 imposant l’austérité à Athènes en échange de son « sauvetage » financier.

(3) NDLR. Avec 29,66 %des voix, le parti Nouvelle Démocratie (droite) a été contraint de former une coalition avec le Pasok (12,28 % des voix) et Gauche démocratique (6,26 %). Arrivé deuxième, Syriza enregistrait un score de 26,89 % (dix points de plus que lors du scrutin législatif de mai 2012), et le parti néonazi Aube dorée, 6,92 % (stable par rapport à mai 2012).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 12:55

Finalement les Grecs de gauche sont de bons politiques : ils se font élire sur un programme et une fois en place ils font l'inverse.

Flanbi n'est pas un cas unique.

Préparez vous à continuer à payer... tout ça pour ça, on se demande de qui on se moque...

Réponse : de nous qui avons le soucis à tout moment d'équilibrer le budget de nos familles.
Pour les autres entre l'annulation des dettes, les subventions, le copinage qui permet tout... pas de problème !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 13:36

Avez-vous au moins lu le programme de Syriza, il colle à la déclaration de février 2013 ci-dessus.

here it is http://syriza.net.gr/index.php/en/theseis/45-what-the-syriza-government-will-do

Le souci d'équilibrer le budget de nos familles. C'est assez bien vu : les uns, grâce à des crédits à taux réduits, si ce n'est zéro, d'autres à des pensions versées (retraite, divorce, enfant à charge), d'autres encore grace à des allocations familiales, d'autres aussi grâce à des tarifs préférentiels dans les cantines et des exonérations pour trop faibles revenus ; d'autres, ne les oublions pas, grâce aux allocations chômage ou RSA ... ; aux remboursements de sécurité sociale, les aides pouvant parfois se chevaucher, pour les plus miséreux...  guère de rappport avec un quelconque copinage à vrai dire, mais bon... Les grecs ne doivent pas compter beaucoup de copains eux qui ont vu baissé leurs revenus et autres aides de % qui en feraient frémir plus d'un en France si cela devait nous arriver...

Bon, comme je sens que par ailleurs il faut prendre l'avis de Sarko, le voici...

« Tout doit être fait pour éviter » la sortie de la Grèce de la zone euro qui constituerait « un drame », a estimé lundi à Berlin Nicolas Sarkozy. « Les Grecs ont choisi, il faut tenir compte de ce qu’ils ont dit. (...) Leur choix doit être respecté », a déclaré le président de l’UMP à Berlin, où il devait rencontrer la chancelière Angela Merkel. Une sortie de la Grèce de l’euro, « cela voudrait dire qu’un pays européen peut être failli, peut décider de ne pas rembourser sa dette. Vous voyez les conséquences pour tout le monde, pour les créanciers que nous sommes, nous Français, et pour les autres pays », a poursuivi Nicolas Sarkozy.

Interrogé sur le sort de la dette grecque, que souhaite renégocier Syriza, Nicolas Sarkozy a répondu : « La question pour l’instant n’est pas là. La Grèce est pays membre de l’Europe, elle a choisi un gouvernement, ce gouvernement doit être responsable dans l’intérêt des Grecs eux-mêmes qui ne veulent pas quitter l’euro. »


Pour la teutonne comme dit tonton, c'est là

Angela Merkel attend du futur gouvernement grec qu’il respecte les engagements pris jusqu’à présent par le pays an matière de réformes économiques et de rigueur budgétaire, a déclaré son porte-parole Steffen Seibert. Et d’ajouter qu’il ne voulait pas commenter « une élection souveraine, (...) un vote qui doit être respecté ». Il a assuré que Berlin allait « proposer au futur gouvernement (grec) de travailler ensemble ». Comme c’est la tradition, Angela Merkel, qui ne s’est pas encore entretenue avec le dirigeant du parti Syriza Alexis Tsipras depuis sa victoire électorale, lui enverra un télégramme de félicitations une fois que celui-ci aura été officiellement nommé Premier ministre, a précisé le porte-parole. Cette prise de fonction est prévue lundi à 14H00 GMT.

Steffen Seibert a répété que l’Allemagne voulait garder la Grèce dans la zone euro. « Depuis le début de la crise, l’intention et l’objectif du gouvernement (allemand) est de stabiliser la zone euro » avec l’ensemble de ces pays, a-t-il insisté.



En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204108801738-direct-merkel-ferme-vis-a-vis-de-la-grece-1086963.php?X0MR6YR03xX4PUl4.99
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 647
Date d'inscription : 27/05/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 14:04

@ Libellule

Merci de ne pas répondre pour d'autres, tonton christobal notamment.
Et essayez plutôt de commenter des sources que de les citer in extenso.
Cordialement
Webmaster

Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 14:05

Ce n'était pas vraiment dans le programme de Syriza : alliance avec la droite souverainiste, située à droite de la droite. L'équivalent grec d'un mariage Mélenchon - Dupont-Aignan est en cours ! D'ailleurs ces deux leaders minimo français sont aux anges de la victoire de Syriza.
Le PCF je comprends moins, puisque le parti communiste grec KKE a pris la patée autant que le socialiste PASOK.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 14:52

???? @plateau je commente le budget des familles évoqué par tonton avant de citer un texte, et pas in extenso. Et puisqu'il aime appeler notre président Flambi je rappelle une autre expression qu'il a utilisée. Je cite Sarkozy pour ne laisser aucun partenaire national d'importance de côté.

Plus haut je mets des liens sans faire de copier coller envahissant pour une large partie. J'explique la raison de ma mise en clair de l'article, car précis -et conforme au programme-. Là encore en faisant mes commentaires au préalable. Cordialement, bien entendu. d'où mes ???? néanmoins.


Dernière édition par Libellule le Lun 26 Jan 2015, 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

GUIZMO

Messages : 291
Date d'inscription : 25/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 14:58

Bon comme dans la gestion guerrière, F. Hollande va t'il réagir au champ politique nouveau et s'emparer des dotations BCE, vers les banques centrales nationales, pour supprimer nos dettes souveraines? La contagion est sur orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 15:03

Au prorata des QE, certainement, il n'y a pas de raison; L'allemagne itou avec ses 17% (la France c'est 14%). La relance passe par là. Sauf théorie des dominos ou du complot, comme d'habitude en période de tensions extrèmes. Une partie importante se joue, et à cet instant bien malin celui qui peut dire comment elle va finir. Mais dèjà qu'elle puisse se dérouler nous évitera de plus longues tergiversations. 7 ans, cela commençait à faire. On va ainsi vérifier si oui ou non l'adage "too big to fail" est solide ou non.

Petit lien didactique en attendant la suite des événements. En pire ou en mieux...
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/22/20002-20150122ARTFIG00007-bce-le-rachat-de-dettes-d-etat-pour-les-nuls.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 17:47

pour ma part sarko, flanbi ou angie... rien à cirer !

Ce que je constate c'est que mes revenus n'augmentent pas, que les taxes, impôts... et charges diverses augmentent.
Qu'à la fin du mois j'ai de moins en moins d'argent, que mon président candidat promettait de ne pas ponctionner les classes moyennes et que le candidat élu fait le contraire.

J'ai aussi un principe : le responsable est celui qui détient le pouvoir.
Alors les tergiversations, les tripatouillages et le reste... rien à cirer si on a la moindre logique on sait que l'on ne peut pas dépenser plus que l'on gagne et que lorsque l'on fait le contraire on va dans le mur.

le taux de croissance des Chinois ne sera que de 6 ou 8% il n'ont pas deux chiffres cette année les pauvres les ricains plus de 3... et nous ? dans les choux ! et on va crier vive la saine gestion de flanbi !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 18:04

En Grèce : Une consultation avec les centristes de To Potami est également envisagée, représentant une option d'alliance plus modérée vis-à-vis de l'Union européenne (UE).
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 19:23

J'aimerai bien connaître la position du Front de gauche du PC et des écolos quand les grecs vont venir nous voir pour nous demander de ne pas nous rembourser les emprunts qu'on leur a fait en 2009/2012.

Il ne fait pas oublier qu'en 2009/2012 on a fait les fins de mois des grecs pour éviter leur faillite.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 19:32

thierry a écrit:
J'aimerai bien connaître la position du Front de gauche du PC et des écolos quand les grecs vont venir nous voir pour nous demander de ne pas nous rembourser les emprunts qu'on leur a fait en 2009/2012.

Il ne fait pas oublier qu'en 2009/2012 on a fait les fins de mois des grecs pour éviter leur faillite.


Franchouillards à vos poches ! vos grands parents se souvenaient des emprunts russes qui avaient plombé les héritages vous vous souviendrez de la dette grecque...

C'est curieux mais à chaque fois que la gauche arrive au pouvoir dans un pays... on se retrouve avec des dettes non honorées.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 20:13

Chiche on fait payer la dette à ceux qui ont fait rentrer la Grèce dans l'UE ? On fait payer la dette à ceux qui ont "maquillé" les comptes de la Grèce ?

Surprenant ce tollé contre ce petit mouton qui a quitté le troupeau. Ah non ! Surtout pas contester la politique libérale de l'UE, elle est tellement géniale cette UE !

Ah la blague...pas voter ce qu'on ressent, ce qu'on voit...continuer à voter pour des incapables qui eux même viennent nous dire que ce sont les autres les incapables !!! Et viennent demander d'être responsable ? Sans rire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 20:47

Si maintenant chacun doit assumer la responsabilité de ses actes... la vie va devenir impossible !

Depuis responsable mais pas coupable... tout et son contraire sont possibles.

J'assiste en témoin intéressé à la confusion générale, au "sauve qui peut" "chacun pour soi" tout en regrettant à la fin d'en être le payeur.

Les acteurs de la pantalonnade n'en doutons pas reviendront sous peu, il seront d'ailleurs toujours en poste pour nous rejouer la même comédie.
Le coup de vent étant passé ils seront les premiers à redonner des leçons et à nous expliquer des trémolos dans la voix que ceux qui ne pensent pas comme eux sont des égoïstes, des affreux réacs repliés sur eux mêmes ... en bref les pires citoyens possibles.

Peut être ne se rendent ils pas compte que leur crédit s'épuise et qu'ils lassent le bon peuple...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 21:32

kermor a écrit:
---/---
Ah non ! Surtout pas contester la politique libérale de l'UE, elle est tellement géniale cette UE !
---/---

Pourtant nombre de ceux qui sont confrontés au quotidien aux réalités de l'UE se posent nombre de questions....
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 22:13

Ce soir, une certitude : personne ne veut payer la dette grecque. Et une question : qui va la payer, alors ?
En plus, l'idée 'géniale' de Tsipras c'est de ne pas rembourser et de dépenser des milliards en plus.
Une idée de titre pour la suite de la saga : Harry Potter et le tonneau des Danaïdes...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 22:27

salamandre a écrit:
Ce soir, une certitude : personne ne veut payer la dette grecque. Et une question : qui va la payer, alors ?
En plus, l'idée 'géniale' de Tsipras c'est de ne pas rembourser et de dépenser des milliards en plus.
Une idée de titre pour la suite de la saga : Harry Potter et le tonneau des Danaïdes...

c'est simple : il suffit de "mutualiser" la dette... qui va payer ? ce n'est pas la question ! mutualisons et on verra plus tard !

flanbi trouve l'idée intéressante...mais des vilains pas beaux réactionnaires de droite sont très réservés sur sa mise en place. Dommage parce qu'en Grèce la droite vilaine pas belle trouve l'idée géniale.

Finalement flambi va faire copain copain avec la droite supposée extrême pour sauver l'économie nationale... tonton va se retourner dans sa tombe !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyLun 26 Jan 2015, 23:03

"Timeo Danaos et dona ferentes" (Virgile) : "Je crains les Grecs, même ceux apportant des cadeaux". A propos du cheval de Troie... Un mythe prophétique.
Le cheval de Troie grec d'aujourd'hui, en fait de cadeaux ... une montagne de dettes !

Si encore la confiance existait envers les dirigeants européens. Mais c'est plutôt un sentiment de compétences très limitées, de promesses mensongères et de fuite des responsabilités.
Bref avoir les compétences pour se faire élire, ou bien les compétences pour gouverner, ils ont choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 00:31

Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 08:26

Connaissez vous la technique du 'flou global généralise'?

Cela consiste à noyer une question, comme celle du remboursement de la dette grecque, en lançant un débat plus général (les États Unis d'Europe) qui englobe le sujet et le fait disparaître. C'est d'autant plus utile si vous n'avez rien à dire ou en mauvaise position.

Une alternative consiste à lancer un débat sur la mort de Demis Roussos, mais elle est moins utilisée
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 08:33

La question n'est pas noyée ; la discussion en cours porte sur deux points concommittents ; la politique de la Bce et de ses QE, d'un côté (Etats Unis d'Europe en marche sur le plan financier, si, si..), et traitement spécifique de la dette Grecque, dans l emême élan, non pas par abandon de créances forcément, mais par allongement du temps de rembpoursement de celle-ci de 36 à 50 ans par exemple, avec baisse des taux d'intérêt de 1 point par exemple, toujours. En dire plus pour l'instant, tant que les négociations n'ont pas abouti, serait se lancer dans des hypothèses plus hasardeuses les unes que les autres, ce qu'il convient d'éviter. Les marchés financiers ne dévissent pas, et semblent réagir serinement aux résultats des élections grecques, car le mouvement a pour une fois été bien anticipé, et des mesures techniques prises pour que l'Euro doucement s'aligne sur la valeur dollar (on est ces jours ci à un euro = 1.10, 1.12 $) et un pétro dollar assez bas, deux phénomènes favorables à un climat de relance.

Regarder tout cela à l'échelle européenne plutôt de fixer son regard sur les messages politico-électoraux locaux (départementales obligent) ou strictement helléniques n'est pas actuellement le plus intéressant. En tout cas, demon point de vue.


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Jan 2015, 08:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 08:38

C'est pas ce que j'ai lu dans l'article de Paris Match que vous citez !!!

La ficelle est un peu grosse
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 08:42

On peut discrètement signaler la disparition d'une célébrité grecque le jour d'une élection dans ce pays, sans détourner un sujet, voir ma réponse juste au dessus. Voir toujours des ficelles partout suppose que l'on considére qu'il n'y a que des pantins partout incapables d'avoir une pensée dégagée des schémas classiques ; pas trop mon truc.


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Jan 2015, 08:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 08:44

En bref comment continuer à vivre à crédit avec des institutions politiques erratiques le tout en remboursant ses dettes aux calendes grecques (c'est approprié à la situation) .

Pour faire bonne mesure et accessoirement en se payant la tête des habitants-électeurs-contribuables des autres pays qui arrivent à rester dans les clous en faisant des sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 09:08

Bon, de quoi parle-ton, si on est oiseau de mauvaise augure ? La France et l’Allemagne ont eux-mêmes emprunté sur les marchés, pour financer la Grèce en 2010 ce qui a aggravé leur taux d'endettement, personne ne discute ce point. Mais c’est seulement en cas de non-remboursement, que les Français perdraient de l'argent.

Aux quelques 11 milliards de facture potentielle, il faut ajouter la part française dans le deuxième plan d'aide à la Grèce destiné à faciliter la restructuration de la dette détenue par les investisseurs privés, à recapitaliser les banques grecques en difficulté et à continuer à financer le pays. Le montant des engagements hexagonaux se monte à 31 milliards d'euros. L'Allemagne, elle, est exposée à hauteur de 41 milliards.  C'est l'équivalent du coût du pacte de responsabilité de François Hollande d'ici à 2017. La rémunération actuelle est de 2.5%, (pour un taux directeur à 0.5%).

Ce scénario du pire est toutefois assez improbable, là tout de suite à cet instant (restons prudent sur un plus long terme, car il ne faut surtout pas s'emballer, c'est clair) puisque Alexis Tsipras veut seulement alléger sa dette (par un étalement et une renégociation des intérêts disais-je).

Mais il pourrait se matérialiser si la Grèce était poussée à sortir de la zone euro -beaucoup moins si elle il reste, ce qui est le scenario de travail actuel) afin de faire un exemple et empêcher d'autres pays de suivre la même voie. Il y a ici ou là des va-t-en-guerre pour promouvoir cette hypothèse, il va falloir qu'il nous explique ce qui les motive...

"Sur la dette (...), il y aura une discussion. Mais je rappelle que les 40 milliards d'euros que la Grèce doit à la France ne sont pas dus aux spéculateurs, aux marchés financiers, ils sont dus aux contribuables français. Annuler ces 40 milliards d'euros ce serait un don de 40 milliards à la Grèce", a expliqué le Français Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE. L'équation est connue et là encore personne ne remt en cause cet aspect des choses et ce lien direct de cause à affets.

En revanche, les banques françaises privées ont considérablement réduit leur exposition au secteur public grec, tout comme les banques allemandes. Leur engagement s'est effondré depuis 2010 de plus de 14 milliards de dollars, à 120 millions.

On peut toujours dire que le pire peut arriver, comme cela le jour où cela arrivera il y en aura quelques-uns qui pourront dire : « vous voyez je vous l’avais prédit ». Sauf qu’il vaut mieux pour tout le monde que ce scenario du pire soit évité ; Voulant rester optimiste de nature, je me dis que l’on en est pas là, et quitte à me répéter, je pense qu’il fallait que la situation bloquée depuis 7 ans au niveau européen se décante ; que cela arrive parce qu’un peuple souverain a décidé de jouer une forme de va-tout c’est un peu dommage certes, mais du coup, tous les pusillanimes depuis des années à traiter le sujet à bras le corps s’y voient contraints ; reste à s’assurer que l’intelligence de comportement des uns et des autres va l’emporter sur des protectionnismes nationaux.

a appris pas mal de choses par l ebiais de la gestion de crise des années 30 ; il faut se dire que l'on sortira tous ensemlbe, où qu ele dévissage sera global. Sans jouer aux dés, masi en construisant avec beaucoup de méthotologie l asortie de crise.

Ce que je crois personnellement c'est que l'apport de cash aux banques par le biais du QE de la BCE limite le risuqe de défaillances des banques, tout en permettant aux Etats de dispose de  leviers pour accéder à la croissance ; ceci dit, la croissance ne se décrête pas, il faut dans un premier temps que les investisseurs reprennent confiance ; les lettres de conjoncture des mois à venir sront à lire avec la plus grande attention.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 09:24

a.nonymous a écrit:


Pourtant nombre de ceux qui sont confrontés au quotidien aux réalités de l'UE se posent nombre de questions....

Absolument. Certains ne votent pas, d'autres votent "mal". Voilà la réponse Française...

Si on regarde l'expression des suffrages : Ce sont les "privilégiés" du système (hauts fonctionnaires, retraités, cadres sup) qui votent UMP/PS (et ses satellites), donc qui valident, en grande partie, la politique actuelle.

Les autres, la classes moyenne reléguée en périphérie devenue populaire + la classe populaire, votent mal ou s'abstiennent. Soit ils se reconnaissent dans le vote de LePen Soit ils ne se reconnaissent dans aucun parti.

Cette analyse ce lit dans les derniers suffrages exprimés : les grandes villes PS/UMP et les autres "petites" villes (grand ouest par exemple) basculent FN. C'est la gentrification des villes qui a poussé les classes moyennes dehors. Les grandes villes c'est la mondialisation réussie : deux classes en son sein : haut niveau d'étude et faible ou aucune compétence (immigration)...C'est Paris en somme. C'est l'éthnisation des classes sociales. Le bobo est blanc, le pauvre est noir ou Arabe. Pour les autres (les classes moyennes) il n'y a plus de place. Ils émigrent en périphérie, pointent au chômage et se taisent en mourant socialement ?

Les dirigeants s’inquiètent de ce nouvel adversaire. Pour ce faire ils les traites d'incompétents et d'irresponsables. Sauf qu'en France il y a des gens qui ne bénéficient pas de la mondialisation quoiqu'en dise Attali et ses amis, et que la situation actuelle (chômage, délinquance, absence de croissance) ce sont les amis d'Attali qui l'ont créée !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 09:33

Ce n'est certainement pas la politique nationale actuelle qui va motiver les électeurs... et les encourager à remettre les mêmes de gauche comme de droite en place.
Ne parlons surtout pas de l'Europe et des errements permanents de sa gestion par la technocratie internationale ce serait en remettre une couche.

Le "tout sauf sarko" a fonctionné en son temps, il se double du maintenant du "tout sauf flanbi" et d'une véritable haine pour les idéologues suffisants érigés en "sachants".

Le déficit de confiance est total !

Il y a des gens plus détesté que les dirigeants de l'Europe : les écolos ! ils le méritent largement.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 27 Jan 2015, 09:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 09:34

La motivation, cela ne se décrête pas non plus.

En revanche parler d'incompétences ou irresponsabilité car abstentionnistes ou votant FN? Certainement pas. Plus sensibles à leur environnement quotidien, et peu convaincus par les politiques successives portées, plus vraisemblablement. Attali est un sarkoflambiphilocompatible, c'est certain. Que les événements actuels nous amènent à approcher les réalités du monde sous un autre angle peut avoir du bon. Mais seul l'avenir nous le dira.

L'expression nouvelle donne (new deal) va peut-être s'imposer peu à peu.
http://www.nouvelledonne.fr/le-programme-des-europeennes
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:15

0.5% ou moins selon
2.5% actuellement
Oui cela fait partie de la gestion des flux croisés
Oui a priori, mais la priorité est de prêter à ceux qui sont en capacité d'investir.


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Jan 2015, 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:16

kermor a écrit:
---/---
Si on regarde l'expression des suffrages : Ce sont les "privilégiés" du système (hauts fonctionnaires, retraités, cadres sup) qui votent UMP/PS (et ses satellites), donc qui valident, en grande partie, la politique actuelle.

Les autres, la classes moyenne reléguée en périphérie devenue populaire + la classe populaire, votent mal ou s'abstiennent. Soit ils se reconnaissent dans le vote de LePen Soit ils ne se reconnaissent dans aucun parti.
---/---

SI ce n'est que les choses sont en train de changer... La monté du chômage y compris chez les cadres, le gel voir la régression des pensions de retraite, ... créent nombre de nouveaux mécontents qui eux aussi se mettent hélas à "voter mal"....

kermor a écrit:
---/---
Sauf qu'en France il y a des gens qui ne bénéficient pas de la mondialisation quoiqu'en dise Attali et ses amis, et que la situation actuelle (chômage, délinquance, absence de croissance) ce sont les amis d'Attali qui l'ont créée !
---/---

Je dirais plutôt dit qu'en France il y avait des gens qui font les frais de la mondialisation en allant rejoindre les 3.5 millions de chômeurs qui crèvent déjà à Pole emploi...

Parce que le modèle mis en place par la mondialisation n'est pas viable, je suis personnellement convaincu que si rien n'est fait pour le corrige rapidement ça va se terminer par de l'agitation sociale avec du sang et des larmes dans notre pays mais aussi ailleurs...


Dernière édition par a.nonymous le Mar 27 Jan 2015, 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:18

Personne ne vote mal, c'est fou de persister à dire cela. Même avec des "..." Chaque électeur est souverain d'utiliser son bulletin de vote ou non et comme il veut. Après que certains électeurs ne reconnaissent pas que la démocratie s'est prononcé c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:21

Il y a des gens qui votent mal , c'est évident puisqu'il faut leur faire de la pédagogie pour leur apprendre à voter "bien"
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:23

Ah bon! Il y aurait donc des pédagogues habilités à bien faire voter. Je ne le crois pas ; il y a des partisans de tous bords qui pensent qu'ils ont raison de recommander un vote plutôt qu'un autre et qui, dans la vraie vie, sont plus ou moins accompagnés dans leur démarche de mobilisation des troupes, par des bulletins exprimés, guère plus.

Syriza a reçu des voix, et quand on regarde les résultats plus en détails et que l'on se met à classer par ordre d'arrivée les diverses autres composantes, on constate seulement que les partis habitués à récupérer des majorités dans des temps pas si lointains hors mis peut-être la nouvelle démocracie ont vu leur électorat s'éroder.

Le taux de participation n'est pas top, mais c'est ainsi.

Comme j'ai évoqué voici quelques temps (il y a deux ans à peu près) qu'il fallait un peu se méfier des rapprochements des extrèmes, autant lire ceux qui disent du bien de la situation actuelle. Ici quelques avis intéressants.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/26/victoire-de-syriza-l-euro-austerite-en-proces_4563384_3214.html


Dernière édition par Libellule le Mar 27 Jan 2015, 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:44

Dans le centre d’Athènes, la participation a été assez faible, entre 25 et 30 %. Elle a en revanche été beaucoup plus importante dans les quartiers populaires. C’est là où vivent ceux qui désirent le changement et qui repoussent en même temps le système politique actuel. On est dans les 55% d'abstention globalement.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:54

Libellule a écrit:
Dans le centre d’Athènes, la participation a été assez faible, entre 25 et 30 %. Elle a en revanche été beaucoup plus importante dans les quartiers populaires. C’est là où vivent ceux qui désirent le changement et qui repoussent en même temps le système politique actuel. On est dans les 55% d'abstention globalement.

Dois-je en déduire que, comme en France, la majorité des Grecs ne font confiance à aucun parti ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 11:59

Pourtant la pédagogie politique est à la mode !

Si les sondages s'effondrent et les électeurs trouvent que l'on est mal gouverné il faut faire de la pédagogie et expliquer nous répètent nos dirigeants...
Manque de pot ça fonctionne de moins en moins bien !

Certains même affirment que : "la pédagogie c'est la démagogie plus de la vaseline"

Les socialistes grecs sont de mauvais pédagogues résultat 5%... peut être un problème de qualité du lubrifiant ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 12:23

http://www.lecontrarien.com/et-pourtant-le-soleil-sest-leve-27-01-2015-edito?utm_source=Le+Contrarien+Matin&utm_campaign=6644dc3962-daily_newsletter_2015_01_27&utm_medium=email&utm_term=0_b6dd3f3e5f-6644dc3962-45284885

Un type qui vise souvent juste même s'il est souvent pessimiste. Là bon il dit bien que le d
Soleil se lève, mais bon il semble indiquer qu'il ne va pas forcément faire beau temps.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 13:02

Les 4 millions de grecs vivant à l'étranger n'ont pas pu voter.
Une partie d'entre eux est-elle inscrite en Grece, donc comprise dans les abstentions ? Je ne sais.
Sachant 10 millions d'électeurs inscrits.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 13:13

Libellule a écrit:
Dans le centre d’Athènes, la participation a été assez faible, entre 25 et 30 %. Elle a en revanche été beaucoup plus importante dans les quartiers populaires. C’est là où vivent ceux qui désirent le changement et qui repoussent en même temps le système politique actuel. On est dans les 55% d'abstention globalement.

C'est surtout là où vivent ceux qui ne bénéficient pas des fruits de la mondialisation et des bienfaits de l'UE....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 14:01

Oui pas faux, mais on peut utilement faire connaissance avec le nouveau ministre des finances grec.
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20150127tribfb9b653d1/grece-pourquoi-le-nouveau-ministre-des-finances-a-raison.html
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 18:21

thierry a écrit:
Cela devrait conduire à une fermeture des frontières économiques du pays comme le préconise le fdg et le PCF depuis des années pour nous.



Heu non, le PCF et le Front de gauche ne préconisent en rien la fermeture des frontière mais la sortie de l'austérité et un autre partage des richesses, ce n'est en rien la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 18:33

Loïc a écrit:
[Heu non, le PCF et le Front de gauche ne préconisent en rien la fermeture des frontière mais la sortie de l'austérité et un autre partage des richesses, ce n'est en rien la même chose.


Alors que l'Union s'est faite sans aucune harmonisation salariale, sociale, fiscale et environnementale et alors qu'il y a plus de 3,5 millions de chômeurs qui crèvent à Pole emploi dans notre pays, nombre qui ne fait hélas que de progresser, j'aimerais savoir ce que le PCF et le FdG préconisent comme solutions pour qu'entreprises et salariés de droit français arrivent à tirer leur épingle du jeux ?

Pour mémoire, aujourd'hui le salaire minimum est de 1 457 Euros en France alors qu'il n'est par exemple que de 205 Euros en Roumanie ce qui explique nombre de délocalisation et de travailleurs détachés...
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 420
Date d'inscription : 20/07/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 19:11

Le FdG et le PCF ne préconisent rien qui puisse aller à l'encontre des méfaits de la mondialisation...il est clair que le discours du FdG est une soupe servie pour la classe dominante. Une soupe tellement surjouée que les ouvriers et les jeunes précaires ne s'y trompent plus...n'en déplaise à Melenchon.

Ils ont bien compris qu'il n'y aura plus de 36 ou de 68, tout juste quelques émeutes loin de toutes revendications sérieuses et évidemment non politisées. Il n'y aura pas non plus de 33, n'en déplaise à ceux qui gagnent leur réélection (futures ou passées) au deuxième tour sur cette peur (et surtout aux électeurs bien naïfs).


Dernière édition par kermor le Mar 27 Jan 2015, 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 19:17

Quel est l'opinion du PCF du FDG et des écolos sur la sortie de la Grèce de la monnaie unique?
Que pense t il du non remboursement de l'argent que nous leur avons prêté pour éviter la faillite de leur pays en 2011/2012?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 19:24

kermor a écrit:
Ils ont bien compris qu'il n'y aura plus de 36 ou de 68, tout juste quelques émeutes loin de toutes revendications sérieuses et évidemment non politisées. Il n'y aura pas non plus de 33, n'en déplaise à ceux qui gagnent leur réélection (futures ou passées) au deuxième tour sur cette peur (et surtout aux électeurs bien naïfs).

Je suis assez d'accord... Faute d'éducation politique ce qui risque de se produire ce sont d'autres 2005 ou d'autres bonnets rouges élargis en âge et en population...

Le danger est que ce type d'émeutes, non politisées et non encadrées, est difficilement gérables et peut vite dégénérer...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  EmptyMar 27 Jan 2015, 19:33

@thierry. La question n'est pas là, sinon à ne retenir qu'une hypothèse parmi d'autres.

Le bouleversement politique en Grèce est sans doute l'expression d'un peuple qui a trop souffert des errances et des mensonges des gouvernements qui se sont succédé depuis des décennies à la tête du pays. Mais c'est sûrement également le message d'une Nation en partie sacrifiée à une Union européenne qui n'a que trop longtemps oublié les peuples qui la composent.

Depuis la crise de 2008 et ses répercussions qui semblent infinies, la réponse de la Commission européenne et des chefs d'État a été avant tout purement technique et mécanique. L'austérité érigée en principe suprême a rapidement montré ses limites lorsque tous les pays européens s'y sont soumis en même temps et avec la même ardeur. Si tous les marchés se contractent en même temps, difficile de sortir la tête de l'eau. L'émergence d'Alexis Tsipras à la tête de la Grèce peut dès lors être considérée comme celle d'un jeune chien arrivant dans le jeu de quilles européen. Mais avant même d'imaginer une réelle contagion de l'anti-austérité, il faudra qu'il obtienne des résultats dans son pays et qu'il parvienne à mener une habile négociation avec les créanciers. Taper du poing sur la table ou décréter que la troïka « c'est fini » ne suffiront pas. Pour autant, la crainte d'une réelle déflation dans la zone euro et d'une croissance encore trop faible pourraient profiter aux partisans d'un desserrement du carcan européen. Ou tout du moins encourager vraiment ceux qui le souhaitent.
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2015/01/26/Jeu-de-quilles-2198893
Texte de Périt que je fais mien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi j'espère la victoire de Syriza    Pourquoi j'espère la victoire de Syriza  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi j'espère la victoire de Syriza
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi pas d'hélico sur les frégates E71 ?
» Pourquoi la médiatisation est à sens unique ?
» Pourquoi n'y a-t-il pas de rugby en Normandie ?
» pourquoi les hommes sont plus heureux
» POURQUOI LE HOMARD ROUGIT A LA CUISSON : MYSTERE RESOLU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: