Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Mer 15 Avr 2015, 15:12

Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale, ce n'est pas compatible avec les dogmes du PCF, on parle de médiateurs...

Champigny montrant la voie, il n'y a plus qu'à  attendre que le maire de Fontenay Jean-François Voguet fasse la même demande aux bailleurs présents sur notre ville... Voir: http://www.fontenay-sous-bois.fr/cadre-de-vie/habitat-durable-et-solidaire/logement-social/fonctionnement/index.html?L=mvbbcxalhzvlhjvm/index.Phtml/



"Des médiateurs vont-ils bientôt circuler dans les quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs ? C’est en tout cas le souhait formulé récemment par le maire (PCF) de Champigny, Dominique Adenot. Souhait d’une « politique de médiation renouvelée », évoquée à la suite de la série de rencontres citoyennes"



http://www.leparisien.fr a écrit:
Un bailleur de Champigny prêt à lancer des rondes nocturnes dans les cités
Fanny Delporte | 14 Avril 2015, 16h36 | MAJ : 14 Avril 2015, 16h36

Des médiateurs vont-ils bientôt circuler dans les quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs ? C’est en tout cas le souhait formulé récemment par le maire (PCF) de Champigny, Dominique Adenot. Souhait d’une « politique de médiation renouvelée », évoquée à la suite de la série de rencontres citoyennes

Si tel est le cas, Champigny serait la première ville, après Paris, à bénéficier d’un dispositif de sécurisation de ses logements sociaux.

Depuis 2004, la capitale dispose en effet du « GPIS » - un groupement interbailleurs de surveillance. Il se traduit par la présence d’équipes de sécurité de 20 heures à 8 heures. Ses hommes vêtus d’un uniforme noir, qui ne disposent d’aucun pouvoir de police, circulent dans dix arrondissements avec pour mission principale de réaliser des rondes dissuasives tous les soirs, en particulier dans les halls et autres parties communes. Ces patrouilles veillent également à prévenir tout acte de malveillance ou de vandalisme. Il existe aussi un service d’intervention sur appel de locataires pour pouvoir déclencher des interventions immédiatement. Le GPIS regroupe aujourd’hui treize bailleurs, couvre 75 000 logements.

À Champigny, 2 700 logements, aux Mordacs et au Bois-l’Abbé, pourraient eux aussi y avoir droit.Mais pas sûr que la ville suive point par point le modèle parisien. « Ce ne sera peut-être pas le même système », précise Jean-Jacques Guignard, maire-adjoint (PCF) aux quartiers des Mordacs et du Bois-l’Abbé, dans la mesure où la ville préférerait des « médiateurs », à des agents de sécurité.

« Jusqu’à présent, a indiqué Dominique Adenot, les locataires versaient près d’une centaine d’euros par an à Paris Habitat mais ce dernier n’utilisait ces sommes qu’au profit exclusif du dispositif parisien ». À Paris Habitat, bailleur que la ville a approché, on explique que « les locataires ne paient rien », le système fonctionnant « sur fonds propres ». « En bout de chaîne ce sont les locataires qui paient », contredit-on, tout de même, à Champigny. Le directeur général de Paris Habitat a en tout cas « répondu positivement » à la demande de Champigny, précise le bailleur. Une demande de rencontre avec tous les bailleurs de Champigny a d’ores et déjà été proposée, précise le maire-adjoint au quartier.

Pour Laurent Jeanne, chef de file de l’opposition UMP, « tout ce qui va dans le sens de la sécurisation est une bonne chose ». Mais il serait « surprenant », poursuit-il, que le maire envisage de « transférer ses responsabilités » sur les bailleurs. Et de réitérer la demande de « création d’une police municipale ». Médiateurs, agents de sécurité, bref une présence régulière dans le quartier, « Il serait grand temps », estime de son côté Paulette, une habitante de la tour Rodin. Une telle présence dans son quartier serait « primordiale », explique-t-elle, « surtout le soir, car à partir de 20 heures, il y a des gens traînent, c’est infernal. » Car bien que l’entrée de cette tour ait été sécurisée, « certains arrivent à rentrer. On paie assez cher en loyer et en charges », estime-t-elle, pour pouvoir exiger un peu de « tranquillité ».
Source: http://www.leparisien.fr/champigny-sur-marne-94500/un-bailleur-de-champigny-pret-a-lancer-des-rondes-nocturnes-dans-les-cites-14-04-2015-4691847.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3056
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Mer 15 Avr 2015, 17:54

"Un bailleur de Champigny prêt à lancer des rondes nocturnes dans les cités"

Pour un bailleur de Fontenay-sous-Bois, cela pourrait-il être : la ronde des abeilles ?
('ronde des abeilles dont une spécialité est : le miel à la Rose de Provins). Faire son miel avec la rose est tout un art, bien vivant chez nous  Smile
http://www.provins.org/larondedesabeilles.htm
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14105
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Mer 15 Avr 2015, 18:13

Pas grave lorsque nous aurons des "milices de quartiers" et la libanisation de certains secteurs de la ville on fera appel à l'ONU pour ramener la paix...

Médiateurs habituels : les ex présidents Carter et Clinton... au boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3056
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Mer 15 Avr 2015, 20:15

En parlant d'effectifs, l'arrivée de renforts pour le commissariat de Fontenay-sous-Bois avait été claironnée, avant les élections municipales 2014, me semble-t-il.
Quelqu'un a les chiffres d'évolution des effectifs présents au commissariat, sur plusieurs années ?
effectifs... pour les forces de l'ordre, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14105
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Jeu 16 Avr 2015, 01:11

Les effectifs c'est de la faute de sarko... et depuis 3 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3056
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...   Jeu 16 Avr 2015, 02:09

Citation :
En parlant d'effectifs, l'arrivée de renforts pour le commissariat de Fontenay-sous-Bois avait été claironnée, avant les élections municipales 2014, me semble-t-il.

Voici donc un article du Parisien surement présent (mais pas trouvé) sur le Forum du Plateau, au titre du droit de suite, ou de relance.  
http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_suite_(journalisme)

"Commissariat : les promesses de Matignon" ... et/ou du Maire JF Voguet : Confirmation ? Quoi de neuf depuis ces annonces de Décembre 2013, relayées dans le Parisien ?

"Commissariat  : les promesses de Matignon"
(le Parisien | 18 Décembre 2013)
"«J'ai eu la confirmation que les effectifs ne baisseraient plus et qu'une partie des policiers qui sortiront de formation au printemps sera affectée à Fontenay. Mais c'est un rendez-vous de nature à élever d'un cran nos revendications », se félicitait hier soir Jean-François Voguet, maire PC de Fontenay, en sortant d'un entretien avec Ludovic Kaufman, le conseiller sur les questions de sécurité de Jean-Marc Ayrault à Matignon.

Un incendie criminel a marqué les esprits

Après de nombreux échanges de courriers avec Manuel Valls et un rendez-vous avec le préfet du Val-de-Marne sur les questions de sécurité dans la ville, le maire a de nouveau défendu le besoin d'effectifs dans son commissariat. « Ils sont passés de 140 à 102 fonctionnaires en cinq ans, alors que dans le même temps fermait la gendarmerie », regrette le maire, de nouveau candidat en mars prochain.

Depuis quelques jours, des renforts des services de police départementaux sont visibles dans le quartier de Jean Zay. Un quartier où les habitants réclament cette présence policière, notamment suite à l'incendie criminel survenu au 7, avenue des Olympiades le 12 novembre dernier. « J'ai redemandé la présence d'effectifs, le jour comme la nuit, dans ce quartier. Nos réclamations ont été comprises, assure le maire, qui a mis en place une cellule de veille dans le quartier, à laquelle participaient encore une trentaine d'habitants lundi soir. De notre côté, nous intervenons avec le bailleur sur la sécurisation des halls, des parkings, sur l'entretien, mais les habitants sont en demande de ces renforts. »

Depuis quelques semaines, le thème de la sécurité dans ce quartier s'est même invité dans la campagne. Le candidat UDI-UMP, Gildas Lecoq, insiste notamment sur la nécessité de renforcer les effectifs de la police municipale et d'installer des caméras de vidéoprotection.
"
http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/commissariat-les-promesses-de-matignon-18-12-2013-3418761.php

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fontenay-sous-bois-l-incendie-fait-un-blesse-12-11-2013-3308307.php

Des esprits soupçonneux avaient noté à l'époque, sur le Forum je crois, qu'il ne suffit pas que des policiers arrivent pour renforcer les effectifs, encore faut-il qu'il en arrive plus qu'il n'en part (mutation, retraite ou autre)....
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ne pas parler d'agents de sécurité ou de police municipale ...
» Limite d'âge pour les agents de la police municipale.
» Partir à l'étranger
» Le Taser pour les policiers municipaux, c'est officiel
» Enfant, orthophonie et ALD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Les questions de sécurité-
Sauter vers: