Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Métropole Grand Paris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Salamandre

avatar

Messages : 3350
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Métropole Grand Paris    Sam 09 Mai 2015, 13:58

Rappel du premier message :

Après les élections départementales, un an après les élections municipales, nous voici à moins de 9 mois de la naissance d’une MGP (Métropole Grand Paris) à la gestation sinon chaotique, du moins confuse…
Qui connait assez bien le sujet pour éclairer ? Quel(le) journaliste auprès de qui s’informer ? Pour accompagner la digestion d'une masse d'infos

Suggestion, millésimes 2014-2015 en particulier :
http://www.liberation.fr/auteur/1963-sibylle-vincendon

Au fil des pages de ce recueil d’articles, vous trouverez le sujet MGP, mais aussi la réforme territoriale et d’autres –dont un nombre appréciable en clair.
Source pour compléter :
http://grandparis.blogs.liberation.fr/

Extraits : liste d'articles se rapportant à MGP, depuis décembre 2014 – en fait il y en a eu depuis bien avant les élections municipales :

Un préfet juge de paix pour la métropole du Grand Paris]
Grand Paris : le catalogue Valls
«Baronnies, égoïsmes, potentats», reprise des hostilités dans le Grand Paris

Réforme territoriale : l’art de faire et défaire
«Le Grand Paris vient me faire les poches»
Le Grand Paris passe l'étape Sénat (cette fois)

Métropole du Grand Paris : les élus jouent Valls contre Lebranchu
Le nouvel horizon des métropoles
Grand Paris : une idée capitale dans toutes les têtes


Dernière édition par salamandre le Dim 31 Jan 2016, 05:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Salamandre



Messages : 3350
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Dim 12 Fév 2017, 05:51

Après d'intenses débats théoriques et politiques, les réalités pratiques. Les sous ? Y'en a plus. A peine assez pour payer "la structure" (les conseillers) ... A-t-on pris les choses à l'envers ? La structure d'abord, et se demander après : quoi et comment faire ?
Organiser certaines décisions (démocratiquement) à l'échelle de l'agglomération ou du territoire se justifierait.

Définir le niveau pertinent selon chaque sujet, y adapter la répartition des pouvoirs locaux, éviterait que chacun bricole dans son coin, en doublon ou aux dépends (ex. la circulation à Paris) des autres.
Alors que ce qui a été fait, c'est laisser leurs pouvoirs aux élus locaux actuels, et les mêmes se réunir pour discuter quoi faire de l'argent qu'ils n'ont pas.
De plus, pour une décision démocratique, il faudrait un mode d'élection plus démocratique.

La Métropole du Grand Paris craint de se retrouver les poches vides
Le constat de l’impuissance financière.
Ce vendredi, le conseil de la Métropole du Grand Paris (MGP) se réunissait pour son débat d’orientation budgétaire. Et le constat est sans appel : une fois les frais retirés, la métropole ne dégage que 75,6 M€, contre 77,7 M€ en 2016. Dérisoire.

« C’est une montagne financière qui accouche d’une toute petite souris » déplore Gilles Carrez (LR). () 20 M€ seront nécessaires pour faire « vivre la structure », contre 7,5 M€ l’année dernière. Le reste sera versé au Fonds d’investissement métropolitain, qui aura une enveloppe de 55,4 M€ pour aider les communes, soit douze de moins qu’en 2016 (67,5 M€).

La MGP a enregistré une hausse de 32 M€ de la cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE), qui ne couvre pas la baisse de la dotation générale de fonctionnement (DGF), versée par l’Etat. Si la CVAE baisse d’une année sur l’autre, la métropole ne pourrait même pas boucler un budget équilibré ! « Il faudrait aller chercher l’argent chez les communes. Or on est censé leur redistribuer, ce serait la révolte », assure Gilles Carrez.

Si le président (LR) Patrick Ollier espère « que les prochains dirigeants du pays comprendront que la métropole a besoin d’un vrai budget », l’avenir s’assombrit pour la métropole et son président qui tente, tant bien que mal, de la rendre indispensable. Quelle solution pour inverser la tendance ? Pour le moment aucune. La chute des dotations de l’Etat est « mécanique », et se poursuivra. « Dans 3 ou 4 ans, nous n’aurons plus aucune marge de manœuvre, prévient Gilles Carrez. Si rien ne change, la métropole est morte dans l’œuf ».


http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/la-metropole-du-grand-paris-craint-de-se-retrouver-les-poches-vides-10-02-2017-6671292.php

Encore une grrande réforme à l'actif de ce gouvernement, qu'il laisse en héritage au prochain pour trouver une solution.
Pourquoi pas fusionner les conseils départementaux concernés dans MGP, en supprimant  au passage une bonne moitié des postes de conseillers multiples (territoires, départements, métropole).
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Dim 12 Fév 2017, 07:46

Quelques précisions peut-être utiles=

C’est en milliards d’euros ce que va dépenser la Société du Grand Paris en 2017. Un budget en hausse de 58 % par rapport à 2016 qui vient souligner à quel point le Grand Paris Express entre cette année en phase d’intensification. Rappelons que sur la période 2010-2016 la SGP n’avait dépensé « que » 2,1 Mds €. Sur ces 1,76 Md€, 1,25 Md€ seront alloués à la réalisation du super métro. 510 M€ seront consacrés à la modernisation et adaptation du réseau existant, subside de l’État voulu par le Contrat de plan État-Région 2015-2020.

La SGP dépense, mais la SGP collecte aussi. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseau (66 M€), taxe annuelle sur les locaux d’entreprise (370 M€), taxe d’équipement « Grand Paris » (117 M€). Au total, des recettes fiscales qui avoisinent les 600 M€, mais qui ne seront pas suffisantes. Pour la première fois de sa jeune histoire, la Société du Grand Paris va donc devoir piocher dans l’emprunt. La Banque européenne d’investissement lui a promis 1 Md€ pour la ligne 15 sud. Même chiffre pour la Caisse des Dépôts pour les lignes 15 sud, 16 et 14 nord. En 2017, ce sont 700 M€ que la SGP va déjà leur emprunter.

Des emprunts à très long terme qui s’éteindront 40 ans après les dernières mises en service (en 2070 peut-être). Mais des emprunts dont le montant va aussi grimper. La SGP les estime à 6,1 Mds € pour 2018 et 2019. Pour y avoir recours, elle a prévu de se positionner dès cette année sur les marchés financiers. C’est tout le sens de l’évaluation qu’elle a demandé à l’agence de notation américaine Moody’s. Laquelle lui a attribué la note Aa2, troisième cran dans sa hiérarchie, au même niveau que le gouvernement français.

Une vingtaine des sites retenus sur les 59 du premier appel à projets Inventons la Métropole, dont la SGP est partenaire, se situe à proximité d’une gare du Grand Paris Express. Soit 120 hectares à bâtir dont l’attribution se fera en septembre 2017.

https://www.societedugrandparis.fr/?attachment_id=23062

AA/Aa2
La notation AA/Aa2 est la troisième note financière la plus élevée pouvant être accordée à une obligation ou à un débiteur de la part des agences de notation, derrière la notation AA+/Aa1.

Sous cette notation AA/Aa2, l’agence Standard & Poor’s (AA) considère que « la capacité à faire face aux engagements financiers est très importante », tandis que l’agence Moody’s (Aa2) estime que « les obligations sont de haute qualité, sujettes à un très faible risque de crédit »
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3350
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Mar 07 Mar 2017, 02:38

Libellule, je parle Métropole Grand Paris (intercommunalité des communes de Paris + 92, 93, 94) dirigée par des élus, souvent maires, comme le sont ses 12 subdivisions (les Territoires, dont le notre EPT10 alias Paris Est Marne et Bois).

Votre message concerne la Société du Grand Paris, chargée de construire la rocade en banlieue "Grand Paris Express" dont lignes 15 sud (Val de Marne, en construction) et 15 est (passera à Val de Fontenay, dans 15 ans..).
La Société Grand Paris a de l'argent, elle, grâce d'ailleurs à N. Sarkozy qui lui a fléché des taxes. Mais comme on lui demande de payer aussi pour les rénovations du réseau....


Dernière édition par salamandre le Mar 07 Mar 2017, 03:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Mar 07 Mar 2017, 02:43

Qui finance quoi reste la question essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3791
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Lun 02 Oct 2017, 18:49

Dans quelques jours la suppression des départements dont celui du Val-de-Marne seront à l'ordre du jour
Voir ce lien intéressant
http://www.lejdd.fr/jdd-paris/comment-macron-veut-reorganiser-le-grand-paris-3451649

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15094
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Lun 02 Oct 2017, 19:39

Salamandre a écrit:
Libellule, je parle Métropole Grand Paris (intercommunalité des communes de Paris + 92, 93, 94) dirigée par des élus, souvent maires, comme le sont ses 12 subdivisions (les Territoires, dont le notre EPT10 alias Paris Est Marne et Bois).

Votre message concerne la Société du Grand Paris, chargée de construire la rocade en banlieue "Grand Paris Express" dont lignes 15 sud (Val de Marne, en construction) et 15 est (passera à Val de Fontenay, dans 15 ans..).
La Société Grand Paris a de l'argent, elle, grâce d'ailleurs à N. Sarkozy qui lui a fléché des taxes. Mais comme on lui demande de payer aussi pour les rénovations du réseau....

Avoir de l'argent à un temps T ne préjuge pas de l'état de trésorerie à moyen terme.

Certes, le projet est financé par une taxe affectée et ne pèse pas directement sur le budget, mais la Société du Grand Paris (SGP), en charge de la construction du réseau, a revu ses prévisions de dépenses à la hausse, ce qui suscite des craintes de dérive.

En effet, à mesure qu’elles avancent, parallèlement aux premiers chantiers, les études techniques se précisent et débouchent sur des surcoûts courants dans ce type de projet . A cela se sont ajoutées les demandes des élus et de la région Ile-de-France qui ont obtenu d’importantes et coûteuses modifications du réseau.

Résultat, au début de l’été, la facture effective se montait à 26 milliards d’euros. La SGP estimait alors que le chantier pourrait atteindre 28 milliards avec les modifications susceptibles d’intervenir sur les quatre derniers tronçons dont les études techniques ne sont pas terminées. En ajoutant 16 à 22 % de provisions pour risques identifiés et 6 à 10 % d’aléas, la facture risque d’atteindre 35 milliards d’euros à la mise en service du dernier tronçon en 2030.

Si Bercy obtient gain de cause, il restera à décider où faire des économies ou, plus vraissemblablement, comment étaler les dépenses.

Le préfet d’Ile-de-France Michel Cadot prépare un rapport au Premier ministre pour préparer les arbitrages prévus dans un mois. La tâche s’annonce ardue car « m aintenant le coup est parti », selon un bon connaîsseur du dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3350
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Métropole Grand Paris    Mer 14 Fév 2018, 00:23

Et le désir s’accroit quand l’effet se recule ? cornélien

Edito : Maintenant on parle de mars…
(12 février 2018) Les annonces présidentielles sur le Grand Paris institutionnel pourraient intervenir en mars 2018.

Contrairement à ce que l’on indiquait, aucune annonce n’interviendra le 14 février sur le Grand Paris institutionnel. Pour deux raisons.
La première, de l’aveu d’un proche d’Emmanuel Macron, c’est que le président lui-même, qui doit trancher, ne parvient pas à trouver la martingale.
La seconde, c’est que les annonces sur l’organisation administrative n’auront lieu qu’après celles concernant le nouveau calendrier du Grand Paris express. Celles-ci pourraient intervenir d’ici à fin février, selon le préfet Cadot lui-même. Ce qui laisse donc penser que le sort des établissements publics territoriaux, de la métropole du Grand Paris, des départements et de la Région pourrait être connu dès mars.

Voilà. La prochaine fois que l’on annoncera une date, c’est qu’elle figurera noir sur blanc dans les agendas… En attendant, faites vos jeux…

Car la seule certitude semble bel et bien la disparition des conseils départementaux dans leur forme actuelle. Sauf retournement de dernière minute. Et les départements pourraient resurgir sous une forme inattendue. C’est le dernier scénario qui circule : une fusion des EPT et de la métropole dans une nouvelle collectivité à statut particulier, qui reprendrait les contours des actuels départements, aboutissant, en petite couronne, à quatre entités, dont Paris, de taille comparable sinon équivalente.

Il resterait à trouver, dans cette hypothèse, la forme que prendrait la gouvernance de la zone dense, dont personne (ou presque) ne nie l’existence. Et à informer les plus petites communes qu’elles ne siègeraient plus dans ces nouvelles intercommunalités départementales. Mais ce n’est qu’une hypothèse de plus, bien entendu.

https://www.lejournaldugrandparis.fr/edito-on-parle-de-mars/


Autant de choix en peu de temps pour un seul homme, c'est beaucoup. A défaut de parité, au sommet de l’État, ne faudrait-il pas instaurer la délégation de pouvoirs ? A des adjoints (ministres) dignes d'être habilités, ou à des assemblées démocratiques et représentatives, soyons fous. Reste à savoir si cela existe. La première loi Métropole Grand Paris, ou le réassemblage des régions en 2015, ne sont pas des exemples de bonnes pratiques en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Métropole Grand Paris
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Grand Paris
» Colloque "L'Eure dans le Grand Paris" à Evreux le 17 Janvier
» Grand Ouest, Grand Paris ou Grand Nord.
» Le Havre: Le Grand Paris en débat à l'Université.
» Offre de service de la future gare du Métro Grand Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Fontenay et les regroupements de territoires: intercommunalités, contrats inter villes, Métropole, ACTEP...-
Sauter vers: