Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 toujours plus fort en matière d'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: toujours plus fort en matière d'éducation   Dim 17 Mai - 10:38

http://actu.orange.fr/societe/maths-le-niveau-des-collegiens-francais-a-recule-afp_CNT000000a2eoi.html

----------------------------------


Le niveau des collégiens en mathématiques a reculé depuis six ans, selon une étude du ministère de l'Education rendue publique dimanche par Le Parisien alors que le projet gouvernemental de réforme du collège est fortement contesté.

Selon cette étude portant sur un échantillon représentatif de quelque 8.000 collégiens de 3ème, inscrits dans 323 collèges publics et privés sous contrat, en 2014, un élève sur cinq n'était capable de traiter que des exercices très simples, de niveau CM2 ou de début du collège.

En outre, le pourcentage des élèves de très faible ou de faible niveau passe de 15% à 19,5% en six ans.

Parallèlement, si les deux groupes de niveaux moyens restent à peu près identiques, celui des élèves de 3ème de bon niveau en maths perd près de 3 points (15,3% en 2014 contre 18,6% en 2008). Le groupe des "super-matheux" reste quant à lui stable à 9,1%.

Cette "évaluation nationale des collégiens par discipline (Cedre) s'est penchée sur les maths cette année. Ce type d'étude est réalisé tous les six ans pour chaque matière afin de mesurer l'évolution du niveau des élèves.

En mathématiques, les collégiens ont été testés sur leur aptitude à résoudre des problèmes de mathématiques, sur leur connaissance des définitions, sur leur aptitude à raisonner.

Selon Catherine Moisan, directrice de la Deep (Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l'Education), citée par le Parisien, les résultats en maths sont "préoccupants".

"Ce qui baisse vraiment", note-t-elle, "c'est la maîtrise technique (les calculs décimaux, le début du calcul littéral...) dont on peut difficilement se passer dans la vie quotidienne."

"L'écart social se creuse. Le collège sait bien faire réussir les bons élèves et les élèves favorisés", ajoute-t-elle. Mais les résultats baissent pour les autres.

Ces résultats confirment l'étude internationale Pisa réalisée en 2012 dans 65 pays de l'OCDE.

Leur publication intervient alors que la réforme du collège portée par la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem est très contestée, ses détracteurs dénonçant notamment un "nivellement par le bas".


-------------------------


on ne saura pas compter, on communiquera par SMS, on ignorera l'histoire de notre pays mais pas celle de l'islam... et on va se demander pourquoi nos investisseurs s'installent dans des pays économiquement plus favorables (vive l'Europe)  et où les gens sont mieux formés... ( le nivellement pas la base a ses limites)

Pas grave on accueille, on reçoit... ne pas se poser de questions qui fâchent, nos politicards ou la pensée cordialo-constructive environnementale font le reste.
Nos élites et les entrepreneurs fuient... ces salauds tout de même ! ils veulent des boites qui "tournent" !


Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Dim 17 Mai - 12:58

A en croire notre ministre de l' éducation, la réforme du collège va régler ces problèmes.
A suivre son raisonnement, l' éducation débute en sixième, et moi qui croyait que les bases se construisaient lors du primaire, suis-je bête!
Tant que l' on ne voudra pas admettre que ce qui n' est pas acquis au primaire ne le sera jamais et formera la base de l' échec scolaire nos ministres et conseillers en tout genre seront dans le dénie et les enfants dans l' échec.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Dim 17 Mai - 14:26

IL serait intéressant de mettre nos brillants élèves de 3e face à une épreuve du certif des années 50 ou 60.

Nous aurions à coup sur d'éminents "pédagogues de ministère" experts en "déplacement rapide en milieu aquatique contrôlé" ou spécialistes du "référentiel bondissant aléatoire" pour nous expliquer que grâce à une réforme judicieuse le niveau général monte...

Si en plus les mômes qui ne savent plus lire, écrire et compter disposent d'un ordi payé par la communauté nul doute que l'échec scolaire ne sera qu'un lointain souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Dim 17 Mai - 15:12

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Dim 17 Mai - 19:18

Soixante pour cent des Français soutiennent la journée d'action et la grève des enseignants de mardi contre la réforme du collège prévue par le gouvernement, selon un sondage réalisé par Odoxa pour Les Echos, Radio Classique et le cabinet FTI Consulting.

Selon ce sondage, 60 % des personnes interrogées qualifient de «justifiées» les manifestations prévues et 39 % pensent le contraire.

Parmi les sympathisants de gauche, ils sont 44% à les trouver "justifiés" et 55% les jugent injustifiées.

A droite, 72 % des sympathisants soutiennent le mouvement contre 27 % qui y sont opposés.

Des syndicats d'enseignants opposés au projet du ministère de l'Education ont lancé un appel à la grève mardi et à descendre dans la rue.

Se retrouveront côte à côte le Snes-FSU, majoritaire dans l'enseignement secondaire, le Snep-FSU, le Snalc (classé à droite), FO, la CGT et Sud. Ils représentent ensemble 80% des votes des enseignants du collège lors des élections professionnelles de décembre dernier, auxquelles avaient pris part quelque 40% des professeurs.

La ministre Najat Valaud-Belkacem a dit à plusieurs reprises que la réforme du collège a été approuvée à 51 voix pour (et 23 contre) par le conseil supérieur de l'éducation début avril et entrera donc en vigueur, comme prévu, à la rentrée 2016.

Elle a toutefois demandé à une autre instance, le conseil supérieur des programmes, de rendre plus lisibles les articulations des cours de français avec les langues et cultures de l'Antiquité, afin d'apaiser les professeurs de lettres classiques, mécontents de la suppression des options latin et grec.

La réforme est impérative, selon Mme Vallaud-Belkacem, en raison de la dégradation des résultats moyens en fin du collège, soulignée par des études internationales. Les écarts entre les bons élèves et les moins bons se creusent sur cette période, et l'origine sociale pèse sur le destin scolaire des petits Français bien plus que dans les autres pays de l'OCDE.

(Sondage réalisé par Odoxa auprès de 1.025 personnes interrogées par Internet les 13 et 14 mai 2015 pour Les Echos, Radio Classique et FTI Consulting.

 
-------------------------------------------


Nous sommes en situation de "normalité flanbiesque" en bref on résume simplement : Le bateau coule réglementairement ! ne pas s'inquiéter !

Il n'y aura plus de bons et de mauvais élèves... ils seront tous ignares pas de jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mar 19 Mai - 5:10

Depuis l'arrivée de flanbi on s'occupe de la jeunesse :




Pour ce qui concerne la réforme des collèges tout va bien à l'Ecole Alsacienne où la progéniture de nos dignitaires (de droite on s'y attendait mais de gauche aussi) est généralement et démocratiquement scolarisée avec pour but ultime "l'égalité des chances"

Les tarifs : http://www.ecole-alsacienne.org/spip/tarifs-1054.html

Le site de l'établissement sur lequel vous trouverez des infos intéressantes sur son mode de fonctionnement...
http://www.ecole-alsacienne.org/spip/-le-site-internet-227-.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mar 19 Mai - 5:55

Citation :
Le site de l'établissement sur lequel vous trouverez des infos intéressantes sur son mode de fonctionnement...
http://www.ecole-alsacienne.org/spip/-le-site-internet-227-.html

à noter, le site inclut : "Banlieues de la République", la video d'une conférence (à l'école alsacienne ?) de Gilles Kepel, qui porte sur l'agglomération de Clichy-sous-Bois/Montfermeil et surtout ses habitants (Kepel a mené une étude sur place, et entretiens avec plus d'une centaine d'habitants, "enquête semi-directive" avec questions ouvertes et questions fermées). La conférence est postérieure aux émeutes de 2005, évoquées par l'orateur, qui se situe "à l'aube d'un nouveau quinquennat" (avant 2012). Il y parle aussi éducation, et orientation - en particulier à la fin de la 3e - dans ces banlieues.
"si vous allez en Seine-Saint-Denis, vous voyez des jeunes partout - contrairement à ce quartier" () "normalement, la jeunesse est un atout pour un pays"() "quelle est la solution ?"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mar 19 Mai - 6:25

tout est dit !

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/valls-ne-manque-pas-de-culot/


lorsque l'on gouverne cul par dessus tête, même l'électorat traditionnellement de gauche proteste...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mar 19 Mai - 8:00

Citation :
tout est dit !

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/valls-ne-manque-pas-de-culot/

Edifiant : "faites ce que je dis, pas ce que je fais pour moi et mes enfants" résume la situation si elle est confirmée. Au début de l'article : "En effet, la plupart des ministres de son gouvernement ont scolarisé ses enfants dans le privé, ou dans de grands établissements parisiens. Le chef de l’État lui-même, François Hollande," aussi.

Dans un autre sujet, nous parlerons des conditions de soin des décideurs (ministres, politiques et hauts-fonctionnaires) comparées à celles des Français moyens. Mon médecin m'en parlait hier, justement.
Nous devrons aussi parler des conditions de retraite de ceux (ministres, parlementaires, dirigeants d'entreprise) qui décident de la retraite des Français.
Ce serait peut-être provocateur de remettre la devise de la République "liberté, égalité, fraternité" sur le fronton de l'école Michelet...
Mais surtout, nos dirigeant ont oublié que la démonstration par l'exemple personnel (de vivre ce qu'ils préconisent aux autres) vaut toutes les démonstrations rationnelles et cours de morale théoriques.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mar 19 Mai - 8:41

@ salamandre :

Vous n' ètes pas a l' heure, en effet la devise a changée, elle est devenu :

Liberté Égalité Fraternité pour le petit peuple mais pas pour nous. Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Mer 20 Mai - 13:03

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/07/27/royal-sur-vallaud-belkacem-elle-s-appelerait-dupont-elle-ne-serait-peut-etre-pas-la_1739427_823448.html

et c'est "ségo la bravitude" qui le dit... pas un vilain facho réac...

Il est heureux qu'à droite comme à gauche on sélectionne en fonction de critères qui ne font peut être pas de la compétence la donnée essentielle pour accéder à un poste de ministre. En ce domaine le match est nul dans tous les sens du terme !

Dans l'actualité récente, la parité, la prise en compte des minorités visibles, la non discrimination et son contraire la discrimination positive dans tous les domaines ont peut être pris le pas sur la simple recherche des compétences dans le domaine considéré pour faire évoluer le pays dans la direction la plus favorable pour le bien commun... d'autant même que nous avons des gens qui seraient compétents mais qui moins dans la "mouvance" ou moins photogéniques seraient plus à leur place dans le contexte régalien.

On devrait sans doute aussi doser les gouvernements en fonction du nombre d'Auvergnats, de Bretons, de Corses... des hétéros et des homos... des bruns et des blonds... pour le reste si la boutique flambe, que le pédalo coule et que la finance est à la dérive ce sera de manière cordialo-constructive et en fonction de l'égalité des chances !

Le vivre ensemble y compris pour ceux qui font fuir les premiers arrivés sur place et souhaitent vivre entre eux dans des règles contraires à celles du pays c'est l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 6:43

C'est certain. A en croire tous ces gens, le niveau baisse. Socrate le disait déjà il y a 25 siècles.

Les jeunes d'alors ne sont plus ce qu'ils étaient. Ils ne sont plus que poussière.

Hé oui ma bonne dame, le niveau baisse en mathématiques, en orthographe, en géographie, en latin... C'est triste.

Ce qui est est étrange c'est que jamais ces bonnes gens ne s'interrogent jamais sur le fait que les connaissances évoluent et que les enfants d'aujourd'hui savent faire des choses que leurs aînés etaient même incapables d'envisager il y a ne serait-ce que 10 ans... Mais ça aucun des déclinologues professionnels ne l'évoque jamais !

Le fameux syndrome de c'était mieux avant. "C'était mieux du temps de M. Bayeurte" me disait par exemple une femme de mon quartier qui, a 70 ans, un cancer et dont le mari est décédé et dont l'ancien amant qui a fait un AVC est désormais comme un légume bien incapable de la cajoler et combien même serait-il en toute posséssion de ses moyens, vue la tête de la dame de nos jours, je ne suis pas certain qu'il en ait encore envie. Je me disais en y réfléchissant. Ce n'est pas que M. Bayeurte était "mieux" que son successeur ni même que ce dernier soit mieux que celui qui lui succédera nécessairement un jour, c'est juste la question du temps qui passe. Ce qui est différent aujourd'hui c'est que le temps a fait son œuvre, "le temps à toutes les choses se plaît à faire un affront" comme disait l'autre. Alors plutôt que de tomber dans un trépignement aigri ne serait-il pas plus sage de regarder l'avenir en pensant autrement ? Mon père me le disait il y a encore quelques mois à la veille de ses 90 ans "non tu vois c'était certainement pas mieux avant, l'époque de de mes 20 ans c'était pas "le bon temps", je ne crois pas qu'on puisse le regretter"...

Je pense qu'il avait foutrement raison n'en deplaise à ceux qui devenus vieux et aigris crient partout que "c'était mieux avant, c'était mieux avant" faisant preuve d'un égoïsme et d'une vision péssimiste, passéiste et à courte vue.  

Même si on peut légitimement regretter sa jeunesse, ce n'était pas forcément mieux avant, ni pour l'école, ni pour tel ou tel quartier de la ville, ni forcément pour la vie en général. Cela ne veut pas dire que tout était mal avant, mais sans doute qu'il est préférable de regarder l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 7:25

Lorsque des études internationales qui n'ont rien à cirer de qui est le "big boss" en France constatent  la régression du niveau de nos écoliers ce n'est pas grave.
Lorsque nous universités et nos facs sont en queue de peloton européen et mondial on s'en fout.
Nous n'arrivons pas à former les ouvriers spécialisés dont nous avons besoin et on fait crever l'apprentissage, billevesées on fera venir des étrangers qui ne demandent que ça ou on délocalisera sous des cieux plus avantageux.
Nous formons à fonds perdus des bacs plus XXX pour comprendre en bout de course que leurs diplômes ne correspondent pas aux besoins du monde du travail mais "on a bien le droit d'étudier ce que l'on veut" pour être chômeur !
Que les investisseurs et les gens qui ont une haute spécificité se sauvent à l'étranger on s'en moque !

Heureusement nous sommes en tête pour l'endettement et le taux de chômage... on ne peut pas être toujours en queue de peloton. Alors l'avenir je ne sais pas s'il se trouve dans le passé mais avec nos actuels dirigeants je le vois sombre...

L'école actuelle donne tellement satisfaction que des grands groupes en sont à envoyer leurs cadres apprendre l'orthographe... et que des gens qui ont été scolarisé de 6 à 16 ans ne savent pas écrire et compter ou ne comprennent pas ce qu'ils lisent lorsqu'ils y arrivent...

L'armée et les grandes administrations qui font passer des tests et des concours aux candidats savent à quel niveau nous sommes.
Ne parlons même pas du niveau lamentable de recrutement des enseignants de l'éducation dite nationale dont le CAPES devient une opération portes ouvertes.

Dormez tranquilles braves gens flanbi et son équipe veillent...


Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3043
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 8:24

Loïc a écrit:
Le fameux syndrome de c'était mieux avant. "C'était mieux du temps de M. Bayeurte" me disait par exemple une femme de mon quartier qui, a 70 ans, un cancer et dont le mari est décédé et dont l'ancien amant qui a fait un AVC est désormais comme un légume bien incapable de la cajoler et combien même serait-il en toute posséssion de ses moyens, vue la tête de la dame de nos jours, je ne suis pas certain qu'il en ait encore envie.

Mais quel mépris que d'écrire de telle chose, vraiment honteux de la part d'un élu qui se dit démocrate et républicain, c'est une honte. J'imagine si j'avais écrit de telle chose comment ces même personnes se seraient empressées de porter plainte pour diffamation. J'espère qu'un jour vous paierez au centuple votre mépris des gens qui ne pensent pas comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 8:35

Loïc a écrit:
C'est certain. A en croire tous ces gens, le niveau baisse. Socrate le disait déjà il y a 25 siècles.

Les jeunes d'alors ne sont plus ce qu'ils étaient. Ils ne sont plus que poussière.

Hé oui ma bonne dame, le niveau baisse en mathématiques, en orthographe, en géographie, en latin... C'est triste.

Ce qui est est étrange c'est que jamais ces bonnes gens ne s'interrogent jamais sur le fait que les connaissances évoluent et que les enfants d'aujourd'hui savent faire des choses que leurs aînés etaient même incapables d'envisager il y a ne serait-ce que 10 ans... Mais ça aucun des déclinologues professionnels ne l'évoque jamais !

Le fameux syndrome de c'était mieux avant. "C'était mieux du temps de M. Bayeurte" me disait par exemple une femme de mon quartier qui, a 70 ans, un cancer et dont le mari est décédé et dont l'ancien amant qui a fait un AVC est désormais comme un légume bien incapable de la cajoler et combien même serait-il en toute posséssion de ses moyens, vue la tête de la dame de nos jours, je ne suis pas certain qu'il en ait encore envie. Je me disais en y réfléchissant. Ce n'est pas que M. Bayeurte était "mieux" que son successeur ni même que ce dernier soit mieux que celui qui lui succédera nécessairement un jour, c'est juste la question du temps qui passe. Ce qui est différent aujourd'hui c'est que le temps a fait son œuvre, "le temps à toutes les choses se plaît à faire un affront" comme disait l'autre. Alors plutôt que de tomber dans un trépignement aigri ne serait-il pas plus sage de regarder l'avenir en pensant autrement ? Mon père me le disait il y a encore quelques mois à la veille de ses 90 ans "non tu vois c'était certainement pas mieux avant, l'époque de de mes 20 ans c'était pas "le bon temps", je ne crois pas qu'on puisse le regretter"...

Je pense qu'il avait foutrement raison n'en deplaise à ceux qui devenus vieux et aigris crient partout que "c'était mieux avant, c'était mieux avant" faisant preuve d'un égoïsme et d'une vision péssimiste, passéiste et à courte vue.  

Même si on peut légitimement regretter sa jeunesse, ce n'était pas forcément mieux avant, ni pour l'école, ni pour tel ou tel quartier de la ville, ni forcément pour la vie en général. Cela ne veut pas dire que tout était mal avant, mais sans doute qu'il est préférable de regarder l'avenir !

Votre message est surprenant de vindicte et de propos sans retenue.
En ce qui me concerne, j'imagine que, compte tenu de votre classification sommaire entre les jeunes , les moyens et les vieux nécessairement aigris, passéistes et à courte vue, je vous propose une autre catégorie, celle de ceux, vieux ou pas, qui espèrent qu'à Fontenay cela ira mieux demain. J'en fais partie.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 9:30

Je verse au débat une chanson de Georges Brassens : "le temps ne fait rien à l'affaire"
http://www.boiteachansons.net/Partitions/Georges-Brassens/Le-temps-ne-fait-rien-a-l-affaire.php
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 10:18

@Loïc :
Citation :
Hé oui ma bonne dame, le niveau baisse en mathématiques, en orthographe, en géographie, en latin... C'est triste.


C' est bien de constater mais que faites vous, vous enseignant, élu ?
Comme vous le reprochez aux autres vous geignez un point c' est tout.
Vous nous demander de penser autrement, c' est bien, le faites-vous? Vous mettez en avant les avancée techniques que nos enfants connaissent en oubliant que ce sont nos générations qui les ont inventées, vous refusez de voir que nos jeunes ont d' énormes lacunes dans les fondamentaux et que ces lacunes resteront à jamais. L' on peut savoir se servir d' une tablette mais si l' on est tout juste capable de décrypter un texte, quelle utilité!

Quand a savoir si c' était mieux lors de nos 20 ans, pas d' hésitation oui c' était mieux nous avions 20 ans et nos illusions, nos rêves. Pour ce qui est de votre père, ses 20 ans c' était la fin de la guerre alors oui pour sa génération ce n' était pas rose.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 10:40

@gérard tout le monde a comme perspective qu'il advienne un monde meilleur ici comme ailleurs. Mais parfois, ce monde ne se présente pas et des événements douloureux se reproduisent cycliquement. En ce moment nous sommes malgré tout en paix, et tous nos enfants sont scolarisés jusqu'à au moins 16 ans.

Je suis surpris que le fait d'évoquer des instants fugitifs d'une époque révolue en comparaison de la nôtre provoque tant de polémique : On peut se souvenir de ce temps ou l'encre était violette, où les enfants se chauffaient au poêle au milieu de la classe, étaient tous en blouse et parfois en galoches, et où le bonnet d'âne était autorisé, de même que les coups de règles sur les doigts et où l'obtention du brevet ouvrait bien des portes...

Serait-ce la forme de le dire qui ne conviendrait pour  inviter les plus anciens à se guérir de la nostalgie qui peut les guetter ? reste le fond quoiqu'il en soit.

Pour ma part je mets un point d'honneur à faire découvrir à mes enfants ce qu'était l'école du temps de leurs anciens nés voici 80 ou 90 ans : cela permet en effet de mesurer le chemin parcouru depuis cette époque et de leur faire comprendre combien ils ont de la chance d’être des écoliers  des collégiens et des lycéens aujourd'hui dans un monde qui a tellement changé ces dernières décennies...

@sping Je n'ai pas compris la même chose que vous concernant la référence à Louis Bayeurte ; je crois que Loic se contente de situer une époque avec ce nom. En disant que les époques changent est un fait incontournable qui n'est pas lié à la couleur politique d'un Maire.

En bien en mal, en mieux en pire ; je crois que tout peut être relativisé, dès l'instant où ce n'est pas le "tout en bloc'.qui ne va pas plus mal, et même si le risque que la situation actuelle nous renvoie aux années 30 et à une période de grande crise..

Tout est dit en une phrase par la rapporteuse citée par tonton.

Je reprends le texte : 'écart social se creuse. Le collège sait bien faire réussir les bons élèves et les élèves favorisés", ajoute-t-elle. Mais les résultats baissent pour les autres.

J'ai vu passer le mot d'excellence pour qualifier ce que devrait être notre éducation nationale. Je n'ai pas vu celui des circonstances défavorisantes. La lutte des classes... Un double sens que je soumets à votre refléxion.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 11:34

Allez en page d'histoire locale au lieu de vous en prendre à moi sans raison. Lisez ce que j'ai écrit sur le quartier que vous évoquez. Et cherchez qui etait à l'urbanisme ...

http://www.plateaufontenay.net/t1760-1965-2002-retrospectives-autour-d-un-homme-et-d-un-quartier
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 11:54

Gérard a écrit:

Votre message est surprenant de vindicte et de propos sans retenue.

Vous avez tord de prendre ça pour un manque de retenue et de la vindicte. C'est au contraire un message qui regarde vers l'avenir contrairement à ceux de certains dont la seule rengaine est de dire que "c'était mieux avant". C'est tout le contraire, non, ce n'était pas mieux avant. C'esst plkutôt un message d'optimisme qui certes dénote avec ceux de gens dont la vie ne tourne qu'atour du regret d'un âge d'or (mythique) et révolu...


Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
kermor



Messages : 415
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 12:11

Loïc a écrit:

Ce qui est est étrange c'est que jamais ces bonnes gens ne s'interrogent jamais sur le fait que les connaissances évoluent et que les enfants d'aujourd'hui savent faire des choses que leurs aînés etaient même incapables d'envisager il y a ne serait-ce que 10 ans...

Sauf que les fondamentaux d'hier comme ceux de demain restent les mêmes : lire, écrire, compter.

Les enfants d'aujourd'hui maitrisent moins ces fondamentaux que la génération précédente, c'est un fait. Cette lacune peut-elle être justifié par d'autres maitrises ? J'en doute...d'ailleurs tout le monde en doute sauf...sauf tous les aveugles et les menteurs qui continuent à faire croire à nos gosses qu'"on" peut réussir sa vie sans savoir ni lire, ni écrire, ni compter...Qu'on peut réussir sa vie à trainer le soir plutot que de reviser ses cours, qu'on peut apprendre l'essentiel sur des tablettes, les reste c'est du superflus...la culture ? Eurodisney, le foot et les tags, y'a autre choses ??

En même temps le discours de Loïc rejoint celui des grands groupes : fabriquons des con-sommateurs. Supprimons la recherche d'excellence et faisons des ignares qui se congratulent...

Entre la réforme de Peillon et celle de NVB la grande perdante c'est l'éducation de nos enfants...et à part ça on fait quoi pour l'école de demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 12:46

Dans les pays les plus pauvres du monde, le seul rêve des parents, c’est de pouvoir envoyer leurs enfants à l’école pour qu’ils apprennent à lire afin de pouvoir s’élever, sortir de leur misère et avoir une vie meilleure.

Chez nous en France, comme dans beaucoup de pays riches, les plus pauvres rejettent l’école parce qu’ils disent qu’elle n’est pas faite pour eux mais pour des classes plus favorisées. La recherche de l’excellence serait la solution ; certainement, si on admet comme seul postulat clef que l’école aurait pour seule mission d’apprendre à lire, écrire, et  compter.

Accumuler des connaissances? Non ! Apprendre à réfléchir, à raisonner? Non plus !

Et quid du rôle en amont des parents pour que ceux-ci leur apprennent l’intérêt de travailler, le respect et quelque par, la discipline :

Je le dis plus haut, on ne marche plus au pas et au sifflet et au bonnet. Depuis Mai 68,  réformes, contre-réformes, expérimentations, retours en arrière, libéralisations et reprises en main, n’ont jamais rien résolu, mai ont amplifié  cette vague de nostalgie persistante de l’école à l’ancienne, qu'évoque Loic, avec ces mots, en nous renvoyant à l'époque de Louis Bayeurte (cliquez sur le lien que j'ai transmis pour spring, et on reparle calmement du sujet de l'éducation et de l'emprise de celle-ci sur les choix locaux des années 1970 1980) : on s'éloignera assez peu de la leçon de morale au tableau noir et du maître respecté qui savait se faire obéir.

Alors, plutôt que de polémiquer depuis tant d’années sur telle ou telle méthode d’enseignement, ou sur ses multiples changements de programmes, ne serait-il pas plus intéressant de s’interroger à quoi sert l’école? Mais pour de vrai.

@kermor Je vous le demande et que diriez vous si on changeait le but à atteindre? Si on profitait de cette occasion unique dans une vie humaine, ce moment de l’enfance où l’individu en formation se trouve dans cette extraordinaire société en miniature, si on en profitait pour essayer de changer l’homme, les enfants, et disons le les parents?

En lui apprenant à vivre ensemble, à respecter les autres, à les écouter ; en lui apprenant à devenir un citoyen responsable bien intégré dans la société, un individu bien armé pour réussir sa vie; en lui apprenant à s’ouvrir au monde et à s’enrichir de toutes les merveilles de la nature, de la civilisation, du monde des arts ; en lui donnant toutes les clés d’un bonheur possible pour une vie heureuse.

Encore des idées naïves? Encore un rêve impossible ? Peut-être, mais pourquoi ne pas essayer? Quel est le risque? Est-ce qu’on y perd? Est-ce qu’on y gagne?
Une école pour tous… Autrefois, on (les parents) respectait les enseignants. Aujourd’hui, on (les parents) les critique bien souvent.
Quelle est la vraie différence ? Autrefois, il suffisait d’imposer une discipline sévère pour être obéi : les parents approuvaient le maître et punissaient doublement l’enfant. Aujourd’hui, c’est bien souvent l’inverse : si l’élève apprend mal, s’il est indiscipliné, il ne faut surtout pas le punir car c’est la faute au maître qui ne sait pas se faire obéir ou qui s’y prend mal : l’autorité n’est plus un droit acquis grâce à la fonction, elle doit se mériter grâce à une compétence incontestable, et toute décision doit être parfaitement justifiée. Pendant ce temps les parents peuvent se tourner les pouces.

Je vous invite à lire  les travaux de Claude Anno http://www.atramenta.net/authors/claude-anno/28324 et en cliquant sur ce second lien. http://www.meirieu.com/FORUM/a_quoi_sert_lecole_anno.pdf à découvrir son point de vue intégral, plutôt plein de bon sens.

Je laisse à chacun le soin d'aller picorer et d'extraire le paragraphe qu'il souhaiterait mettre plus ou moins en exergue.

Aux parents l'éducation, aux professeurs, l'instruction.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 13:30

Loïc a écrit:

Loïc a écrit:
Vous avez tord de prendre ça pour un manque de retenue et de la vindicte. C'est au contraire un message qui regarde vers l'avenir contrairement à ceux de certains dont la seule rengaine est de dire que "c'était mieux avant". C'est tout le contraire, non, ce n'était pas mieux avant. C'esst plkutôt un message d'optimisme qui certes dénote avec ceux de gens dont la vie ne tourne qu'atour du regret d'un âge d'or (mythique) et révolu...

Vous avez raison on vit une époque formidable...

Nous sommes engagés dans une guerre économique sans merci, les entreprises licencient et ferment, le nombre des chômeurs n'en fini pas de progresser, les seniors se font jeter, les jeunes même diplômés ne trouvent pas d'emploi, les retraites sont figées mais c'est sûr pour le ravi de la crèche tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 13:32

Loïc a écrit:


Vous avez tord de prendre ça pour un manque de retenue et de la vindicte. C'est au contraire un message qui regarde vers l'avenir contrairement à ceux de certains dont la seule rengaine est de dire que "c'était mieux avant". C'est tout le contraire, non, ce n'était pas mieux avant. C'esst plkutôt un message d'optimisme qui certes dénote avec ceux de gens dont la vie ne tourne qu'atour du regret d'un âge d'or (mythique) et révolu...



Pourtant vos amis à Cuba et en Ex URSS ont tout miser sur l'education de la population car ils avaient compris que l'education etait la reussite du peuple, d'un pays. L'un des point positif que je retiens d'un regime communiste.
Il est vrai qu'à Fontenay on parie sur l'ignorance et le manque de culture des citoyens afin d'élire nos hommes politiques mais c'est un autre débat.

Vous, prof et élus PC, comment ne pas se révolter lorsque l'on saccage l'education national en France ainsi?!?!?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 14:08

De spring
Spring a écrit:
Je suis globalement de votre avis Libellule, mais l'école de la République est ce qu'en font les citoyens et surtout leurs représentants élus. les fonctionnaires restent au fond des éducateurs, s'ils etc...
Non si vous excluez la part de responsabilités des parents dans votre raisonnement -notion différente de celle de citoyens- (aux parents et à eux seuls, l'éducation, aux citoyens la res publica dont l'école de la république) vous ne pouvez pas dire que vous êtres globalement d'accord avec moi: partiellement, disons, mais c'est déjà pas mal (aux fonctionnaires l'instruction ) alien cat

Que pensez vous du fait qu'il peut y avoir deux classes sociales dans notre pays : la favorisée et la défavorisée?
Avez vous lu la page que je vous ai indiquée? Ou dois je faire un gentil ptfff! aussi alien cat flower
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Jeu 21 Mai - 15:12

Non, d'où aujourd'hui les parents qui se croient dispensés d'éduquer leurs enfants.

http://www.un.org/fr/events/parentsday/background.shtml

Une question en valant une autre : Avez vous remarqué que les inégalités sociales font l'actualité?
http://www.lesechos.fr/monde/europe/02182515179-les-inegalites-de-revenus-au-plus-haut-depuis-30-ans-1121377.php

début de l'article

La France se situe dans la moyenne, mais les inégalités ont beaucoup progressé depuis 2007.
Le constat est sans appel : les inégalités de revenus entre riches et pauvres n’ont jamais été aussi élevées qu’aujourd’hui dans la plupart des pays de l’OCDE et se situent désormais à leur plus haut niveau depuis trente ans. Dans un rapport rendu public jeudi, l’organisation du château de la Muette souligne que « dans les 34 pays de la zone OCDE, les 10 % les plus riches de la population ont un revenu 9,6 fois supérieur à celui des 10 % les plus pauvres. Cet écart était de 7,1 fois dans les années 1980 et de 9,1 fois dans les années 2000 », indique le document. Intitulé cette fois « Tous concernés : pourquoi moins d’inégalités profite à tous », ce rapport est le troisième depuis 2008 à traiter de ce sujet, signe que la question est prise très au sérieux.


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/02182515179-les-inegalites-de-revenus-au-plus-haut-depuis-30-ans-1121377.php?vEvsepUjXYIvgQE1.99
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 415
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 9:09

Libellule a écrit:

@kermor Je vous le demande et que diriez vous si on changeait le but à atteindre? Si on profitait de cette occasion unique dans une vie humaine, ce moment de l’enfance où l’individu en formation se trouve dans cette extraordinaire société en miniature, si on en profitait pour essayer de changer l’homme, les enfants, et disons le les parents?


Bah, d'accord. Sauf que les réformes faites n'ont jamais saisies l'occasion de changer la donne, juste de créer de l'inégalité supplémentaire. Dans reforme Peillon, ils sont où les intervenants, peintres, musiciens ?? A Fontenay à part le Le ballon de football et le Ping Pong où est la Culture dans les écoles entre 13h et 14h ? Quel énorme gâchis ! Il suffit de regarder d'autres communes pour voir le fossé entre ces enfants...

Les reformes dogmatiques faites sont absurdes...Heureusement la "gauche de gouvernement" aime bien...tant pis pour les autres, tant pis pour les enfants !


Libellule a écrit:


En lui apprenant à vivre ensemble, à respecter les autres, à les écouter ; en lui apprenant à devenir un citoyen responsable bien intégré dans la société, un individu bien armé pour réussir sa vie; en lui apprenant à s’ouvrir au monde et à s’enrichir de toutes les merveilles de la nature, de la civilisation, du monde des arts ; en lui donnant toutes les clés d’un bonheur possible pour une vie heureuse.


Je pensais que l'école faisait déjà ça depuis quelques décennies, 'm'aurait menti ??

Libellule a écrit:

Aux parents l'éducation, aux professeurs, l'instruction.

Sur ce point Spring vous a répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 9:18

L'école a toujours fait cela, c'est le rôle des parents qui a évolué, quoi qu'en dise spring. Je suis de gauche et conserve un fort esprit critique vis à vis de la réforme Peillon. Pour la réforme du collège, j'évite de suivre les analyses caricaturales plus proches du bashing (une grande mode commencée sous Sarkozy j'en conviens bien volontiers), où le débat tourne désormais en rond (bashons il en restera toujours quelque chose).

L'école instruit en donnant les clefs ; les parents n'indiquent plus comment fonctionne le trousseau.

Moins les parents ont de moyens, moins ils sont en mesure de constituer un trousseau digne de ce nom. Sauf exception bien sûr, sinon cela n'en ferait pas une règle dominante.
Or en ce moment, il n'y a qu'à lire les bonnes pages de ce forum pour savoir que tout le monde se plaint d'un appauvrissement général. (Crise globale, chômage catégoriels, dont la gestion ont modifié les priorités.  ... Plus le temps d'éduquer, il faut plus ou moins d'abord survivre. Un raccourci que l'on peut remettre en cause, certes, mais pas pour profiter de l'occasion pour critiquer une réforme sans en avoir pris connaissance formellement, mais en s'appuyant essentiellement sur les seules contre vérités émises qui restent nombreuses.

Ceci dit, publier le décrêt avant le débat, c'est certes un peu QQ. Mais quoi qu'il en soit, si l'ordre avait été débat puis décret, on lirait aujourd'hui les mêmes critiques, avec un raisonnement à peine modifié, du genre, à quoi bon organiser un débat, si ce n'est pas pour changer la réforme ; un des grands principes de toute langue de bois, avec éléments de langage à placer quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
kermor



Messages : 415
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 12:57

Libellule a écrit:

L'école instruit en donnant les clefs ; les parents n'indiquent plus comment fonctionne le trousseau.

Rien de nouveau sous le soleil...Les partis nous sortent ça depuis 20 ans...n'empêche que rien n'a changé, à part repeindre des immeubles et en casser d'autres ; comme si la solution était là. Tout le monde connait le vrai problème et ceux qui sont aux manettes inventent des parades pour fuir leurs responsabilités.

Quand un élu, dans une réunion publique, demande qu'on respect un jeune qui prend la parole sans y être invité, ni se décoiffer, ni se présenter tout est dit. Les mêmes qui nous dirigent sont ceux qui ont participé à la déliquescence de notre système éducatif.

Les uns nous parlant depuis 30 ans de la crise économique pour justifier l'injustifiable, quand ce n'est pas un autre argument...

Tant qu'on ne reviendra pas au système de pensée qui perdura jusqu'au années milieu des années 80, à savoir que les héritiers transmettaient leur savoir aux seconds sans renoncement, ni pleurs...ce qui faisait que la mixité sociale fonctionnait, et que les unions mixtes étaient à des niveaux largement plus important qu'aujourd'hui. Mais Bourdieu a fait des émules et nous payons les frais, et "ils" nous disent que le mal est ailleurs...

Mais comme dit Loïc c'était pas mieux avant. Il est temps d'acheter un labrador ! N'empêche Loïc nous serons la première génération à vivre avec un niveau de vie inférieure à celui de nos parents...(chômage, précarité, retraite, logement). Et le passage du charismatique Laurent dans les médias ne changera rien.

Bref, la réforme e NVB n'est vraiment pas celle qui sauvera notre système éducatif. Nos enfants ne liront pas mieux, ne compteront pas mieux, et n'écriront pas mieux. Mais finalement tout ça ne sert à rien pour faire des con-sommateurs.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 14:06

Citation :
L'école instruit en donnant les clefs ; les parents n'indiquent plus comment fonctionne le trousseau.
Tout à fait, Libellule, Malheureusement un certain nombre de parents (pour ne pas dire un nombre certain) n' ont pas eu ou pas lu le mode d' emploi.
Peut-être devrait on créer une primaire pour parents.

Citation :
Or en ce moment, il n'y a qu'à lire les bonnes pages de ce forum pour savoir que tout le monde se plaint d'un appauvrissement général.......
Ce qui est vrai dans tous les sens du terme et je le constate (pour ce qui est de l' enseignement) depuis près de 40 ans (ce qui veut dire que droite et gauche en porte la responsabilité).
Appauvrissement du français, des mathématiques et du respect. Trop de laxisme comme le fait de laisser un enfant ne maîtrisant pas les fondamentaux passer au niveau supérieur, trop de laxisme en laissant des parents insulter les enseignants et donnant systématiquement raison à leur progéniture.
Si le redoublement ne me semble pas être de nature a régler les problèmes (sujets mal acquis) il existe d' autres méthodes permettant d' atteindre cet objectif.
Pour ce qui est de la réforme Peillon, elle aurait pu être une bonne réforme si elle avait été jusqu' au bout donc de revoir les rythmes nonn sur la semaine mais sur l' ensemble de l' année, autrement dit de revoir la durée annuelle scolaire, la durée journalière et ce qu' il en découle.
Mais là qui voudra ouvrir les hostilités?

Enfin pour ce qui est du respect, il serait bon que nos politiques donnent l' exemple car quand l' on voit l' impolitesse qui règne sur les plateaux de TV lors de débats, j' en reste pantois et je zappe tant cette incorrection me heurte. J' ai appris à écouter celui qui parle et à ne pas lui couper la parole.
Il suffit de suivre un débat pour constater que chacun fait son spectacle, monter un irrespect total pour son adversaire et, beaucoup plus grave, envers les auditeurs.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 17:27

Alors que nous vivons sous le régime des 35 heures et que trop sont au chômage on n'a pas le temps de s'occuper de ses lardons... et c'est donc normalement qu'étant scolarisés jusqu'à 16 ans ils arrivent à cet âge en ânonnant sans savoir s'exprimer et en ne disposant pas de l'instruction de base.

Je me demande comment faisaient les parents de mon grand père : ils devaient bosser 60 heures par semaine et à 12 le gamin ans certif en poche il commençait à bosser en disposant des connaissances et de l'éducation lui permettant de vivre normalement en société.
Curieusement à 80 ans il ne faisait toujours pas de faute d'orthographe.

Il est vrai qu'à l'époque il était admis que pour savoir il fallait apprendre et que pour apprendre cela ne se faisait pas en jouant mais en se donnant du mal, lâchons le grand mot qui fait frémir : en bossant !

Entre une entrée dans la vie active à 13 ans une période d'armée débutée en 1912 pour se terminer en 1919 le tout dans des conditions qui n'étaient pas celles du club med... et sans aide psychologique dans les tranchées. Passons sur le reste et la plaisanterie de 39-45...

Si l'actuelle génération devait connaître ces situation nous sortirions de chez nous avec des gilets pare balles. J'imagine avec effroi nos excités actuels sur les routes de l'exode de 1940 plus besoin d'ennemis pour avoir des massacres sur la voie publique le tout couronné par des exactions d'autant plus facile à commettre dans l'anarchie environnante.

C'est pourquoi si la situation actuelle n'est pas rose même avec les socialistes aux manettes je m'estime chanceux lorsque je me remémore la vie de mes parents ou de mes grands parents.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 18:30

tonton christobal a écrit:
Entre une entrée dans la vie active à 13 ans une période d'armée débutée en 1912 pour se terminer en 1919 le tout dans des conditions qui n'étaient pas celles du club med... et sans aide psychologique dans les tranchées. Passons sur le reste et la plaisanterie de 39-45...

Donc c'était pas mieux avant… CQFD.

Je ne dis pas que nous vivons dans "le meilleur des mondes possibles" comme disait le docteur Pangloss, je dis qu'il est pitoyable de réduire toute perspective et toute réflexion à un sempiternel "c'était mieux avant" dont on peut convenir qu'il est l'apanage de gens qui ont du mal à regarder vers l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 18:52

loic regardez où vous voulez mais laissez aux autres la possibilité de tourner la tête où ils le souhaitent. Votre insistance à tout juger et à juger tout le monde devient lassante et un vrai repoussoir municipal.

Ici sur ce forum nous ne sommes pas dans un système totalitaire que vous contrôlez mais dans un lieu ou tout le monde s'exprime librement (je comprends que vous en soyez contrarié) si vous souhaitez que l'on respecte vos idées commencez par respecter celles des autres !

Exprimez vois mais foutez la paix aux gens ! on a encore, pour combien de temps ? le droit de ne pas être de votre avis sans être sanctionné et sans subir vos leçons...

En bref lâchez nous la grappe vous devenez inconvenant !

NB je ne vois toujours pas de raison de tirer un feu d'artifice pour fêter le niveau scolaire des élèves Français... qui n'a rien à voir avec le niveau de vie général bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Ven 22 Mai - 20:06

sujet provisoirement verrouillé. On se calme.
webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 6:50

Oui ben écoutez tonton, libre à vous de croire que "c'était mieux avant", du temps de l'âge d'or où les enfants prenaient dix coups de badine pour un accent mal placé ou du temps, pas si lointain, où ils finissaient au fo ne de la classe avec un bonnet d'âne pour une erreur en mathématiques, mais enfin il semble que ce type de sanctions humiliantes et blessantes (physiquement et psychologiquement) ne soient plus d'actualité et c'est tant mieux.

Parce que l'illusion du "c'était meux avant" j'aimerai bien savoir quand c'était. Quand ma grand mère en 1910 connaissait par cœur la liste de toutes les préfectures et qu'on mourrait à 55 ans silicose ? Ou bien simplement du temps où vous aviez 30 ans de moins et étiez simplement en meilleur santé ? Parce que si c'est ça tonton je vous le confirme cette époque est définitivement revolue et ne reviendra jamais... Vous pouvez le regretter mais c'est le cours de la vie auquel personne ne peut échapper.

Après libre à vous de trépigner et criant partout que "c'était mieux avant", pendant le "temps béni des colonies" quand les bons pères blancs éduquaient les "petits sauvages" et que nos banlieues n'étaient pas si colorées que de nos jours... Personnellement il me semble que c'est une illusion mortifère et je préfère regarder vers demain car comme dirait ma brave femme de mère "on n'arrête pas le progrès" et ça même les élèves qui  ont les plus mauvais résultats peuvent s'en rendre compte !

Allez bonne journée, je vous laisse, j'ai trois mariages à célébrer avec des gens qui ne diront certes pas que "c'était mieux avant" puisque leur mieu ils le vivent ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 7:18

Je refuse de m'engager dans un débat ou la stupidité des arguments de mon contradicteur le dispute à une caricature voir à l'invention de mes propos et où il répond à des arguments que je n'ai pas exprimé.

On comprend avec de tels débatteurs lorsqu'ils disposent du pouvoir absolu comment des gens se sont retrouvés dans une geôle en étant innocents de ce dont on les accusait le tout sans avoir même eu la possibilité de se défendre... ou même de s'exprimer puisque l'accusateur le faisait à leur place.

loic à raison ! il parle tout seul...

Conclusion :
On n'explique toujours pas pourquoi des gens ayant bénéficié d'une scolarité obligatoire de 6 à 16 ans dans des classes de 25 élèves n'ont pas les connaissances de base d'un enfant de 12 ans titulaire du certificat d'études qui était dans une classe unique de 40 ou 50 mômes...
De même un esprit logique aura du mal à démonter comment des gens qui travaillent 35 heures par semaines avec des congés à l'avenant sont moins disponibles que des parents qui travaillaient 50 ou 60 heures pour élever leurs enfants...

Pour ce qui concerne l'éducation méthode "pères blancs" et les coups de règle, les "hussards noirs" n'étaient pas en reste...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 7:47

Les parents ont simplement changé d'attitude vis à vis de leurs enfants en quelques décennies en faisant plus de place pour eux mêmes. En plus il y à plus de grands parents pour donner des bonbons aux tous petits et non plus des raclees

Le secondaire est en danger.

À part ça. RAS. Tous ceux qui disent ça ne peuvent être que des enfoirés. Coluche revient, ton second degré nous manque.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 8:28

La situation est grave les penseurs du XXe siècle sont à la une : COLUCHE et sous peu DESPROGES

au secours ! que les grands classiques Français sortent de leur tombe...

IL ne manque plus à la culture que de citer le troisième classique : AUDIARD et les éditions de la Pléiade seront au complet.

Au passage si on est de gauche, on tapera sur d'Ormesson écrivain dit de droite qui de son vivant à l'honneur d'y figurer.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 8:52

Loïc a écrit:
Oui ben écoutez tonton, libre à vous de croire que "c'était mieux avant", du temps de l'âge d'or où les enfants prenaient dix coups de badine pour un accent mal placé ou du temps, pas si lointain, où ils finissaient au fo ne de la classe avec un bonnet d'âne pour une erreur en mathématiques, mais enfin il semble que ce type de sanctions humiliantes et blessantes (physiquement et psychologiquement) ne soient plus d'actualité et c'est tant mieux.
Je tenais à apporter quelques rectificatifs a ces propos.
1)- les élèves punis n' allais pas au fond de la classe mais au contraire au tableau de façon a être visible de tous.
2)- Je n' ai jamais connu ni mes camarade de classe ce type de punition (scolarité des années 50).
Maintenant entre cette époque(qui a plus d' un siècle) et l' époque actuelle où des enseignants se font tabasser par des parents et certaines fois par des élèves, il y a la place a un juste milieu.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 8:58

mamiea a écrit:

Je tenais à apporter quelques rectificatifs a ces propos.
1)- les élèves punis n' allais pas au fond de la classe mais au contraire au tableau de façon a être visible de tous.
2)- Je n' ai jamais connu ni mes camarade de classe ce type de punition (scolarité des années 50).
Maintenant entre cette époque(qui a plus d' un siècle) et l' époque actuelle où des enseignants se font tabasser par des parents et certaines fois par des élèves, il y a la place a un juste milieu.

Votre raisonnement est si simple, évident et de bon sens qu'il n'a pas sa place dans l'esprit d'un doctrinaire.

Dans les années 40 une enseignante que j'ai bien connu avait en province une classe unique de 54 élèves.

Au collège de Vincennes près de la mairie à la fin des années 50 il y avait 45 élèves en 6E et nous finissions en 3E dans une classe de 28... sans taloche pour les lardons qui se gardaient bien d'en mériter et sans violence sur les profs... triste époque !

NB sur les 28 candidats au BEPC 27 l'ont décroché le tri sélectif était fait en amont y compris pour entrer en 6E soumise à un examen.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 9:31

Cqfd l'excellence d'aujourd'hui suppose le Retour au tri sélectif d'antan.
50 élèves d'antan tenus par des parents solidaire des profs valent mieux que 25 élèves vénérés par leurs parents qui en demissionnant de leur rôle éducatif se sont mis à cracher sur lesdits profs.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 9:49

A cette lointaine époque où nous étions vêtus de peaux de lapins écolos le tri se faisait sur les capacités de chacun à suivre l'enseignement dispensé dans le type de scolarité suivi.

Ceux qui ne suivaient pas se sont dirigés naturellement dans des filières où ils ont eu la chance de réussir avec à la clé un job...

Certains n'ont pas une carte de visite ronflante mais curieusement la manière dont le banquier leur tient la porte lorsqu'ils sortent de son bureau laisse à penser que leur compte doit être enviable...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 9:53

Libellule a écrit:
Cqfd l'excellence d'aujourd'hui suppose le Retour au tri sélectif d'antan.
50 élèves d'antan tenus par des parents solidaire des profs valent mieux que 25 élèves vénérés par leurs parents qui en demissionnant de leur rôle éducatif se sont mis à cracher sur lesdits profs.

Ne pas oublier que les enseignants sont aussi des parents, on pourrai dire que les enseignants ont eux aussi démissionnés.
Il est certain que 50 élèves ne faisant pas de chahut sont plus agréable pour un prof que 10 semant la panique dans une classe (expérience vécue dans les années 60).

Pour ce qui est du "tri sélectif" il n' a jamais cessé il ne ne cessera jamais, quoique vous fassiez, c' est dans la nature des choses.
Un enfant limité intellectuellement ne sera jamais un génie et ce quelque soit sa classe sociale, par contre donner la possibilité à un enfant doué de s 'épanouir, là oui il y a encore un chemin à parcourir.
Ce chemin ne peut se décréter il doit se travailler dès le plus jeune âge.


Dernière édition par mamiea le Sam 23 Mai - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 9:58

tonton christobal a écrit:


On n'explique toujours pas pourquoi des gens ayant bénéficié d'une scolarité obligatoire de 6 à 16 ans dans des classes de 25 élèves n'ont pas les connaissances de base d'un enfant de 12 ans titulaire du certificat d'études qui était dans une classe unique de 40 ou 50 mômes...

C'est pourtant simple, ils savent d'autres choses que les enfants qui avaient le certificat d'études ne savaient pas. Ils ont d'autres connaissances dans des domaines variés et aussi des compétences infiniment plus développées dans d'autres domaines.

Conclusion: l'école d'aujourd'hui n'est plus celle de Jules Ferry et de la IIIeme république. Est-ce un drame ? Vous me permettrez d'en douter.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 10:08

@Loïc :
Loïc a écrit:


C'est pourtant simple, ils savent d'autres choses que les enfants qui avaient le certificat d'études ne savaient pas. Ils ont d'autres connaissances dans des domaines variés et aussi des compétences infiniment plus développées dans d'autres domaines.

Conclusion: l'école d'aujourd'hui n'est plus celle de Jules Ferry et de la IIIeme république. Est-ce un drame ? Vous me permettrez d'en douter.

Mais quand un enfant de 16 ans, sorti du système scolaire est incapable de faire une multiplication, fait 20 fautes sur un texte de 10 lignes mais manie sa console de jeu avec dextérité, quel est son avenir? Manier un balai comme un joystick?
Cet exemple n' est pas une vue de l' esprit mais une réalité vécue.
Sortez un peu de votre nuage, allez faire quelques piges du coté des GRETA vous changerez d' opinion.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 10:31

Il faut savoir à quoi est destinée l'école primaire ?
A donner aux enfants les connaissances de base ou à leur fournir d'autres savoir et si oui lesquels ?

Lorsque l'on lit mal ou que l'on ne comprend pas ce qui est lu, lorsque l'on ne sait pas écrire et que compter est une aventure je me demande comment peut envisager un apprentissage.
Peut être vont ils être recrutés comme profs ou à Ariane espace pour lancer des fusées...

C'est le cas de ceux qui sont inemployables et que nous voyons dans nos villes. Lorsque on saura me dire ou définir de manière précise les merveilleuses compétences acquises sans savoir lire qui assurent un avenir radieux ce sera plus clair.
Peut être le rap ou les Jeux Olympiques de la play station... la tenue des murs et les tags en bref des artistes !

Il est vrai qu'à Fontenay on peut toujours compter sur une sinécure dans une assoce... sponsorisée par les gens qui ne comprennent rien à l'évolution de la société, qui bossent et payent leurs impôts. Le débat dans le désert très peu pour moi !

Pour info : ma fille enseignante mariée à un enseignant ayant baigné depuis son enfance dans le monde enseignant (éducation nationale) m'a dit lors des dernières vacances :
"avec leurs conneries ils me fatiguent, pour le reste c'est décidé le petit ira l'année prochaine dans le privé"

Sa conclusion étant : "nous n'avons même plus confiance dans les établissements dans lesquels nous enseignons"

Je ne vais pas vous lasser en développant plus largement les éléments concrets qui amènent cette décision.


Dernière édition par tonton christobal le Sam 23 Mai - 10:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 10:34

Mamiea. Votre commentaire page précédente...

Ne pas mélanger deux notions. Le prof instruit les élèves de sa classe.
Quand ils ont eux mêmes parents, ils ont pour responsabilité d'éduquer leur propre enfant. À aucun moment ils n'ont à se substituer à la démission des parents, ni à subir leurs récurrentes... sautes d'humeur, disons.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12547
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 10:40

Loïc a écrit:
C'est pourtant simple, ils savent d'autres choses que les enfants qui avaient le certificat d'études ne savaient pas. Ils ont d'autres connaissances dans des domaines variés et aussi des compétences infiniment plus développées dans d'autres domaines.


Cela permettra-t-il à ces enfants de trouver à l'âge adulte leur place dans la société, d'occuper un emploi, de se loger, de fonder un foyer, ... ?

Faut-il mieux être chômeurs dans les années 2010 avec "des connaissances dans des domaines variés" ou ouvrier qualifié électricien, plombier, menuisier, mécaniciens, ... dans les années 1970 ?

On peut même aller plus loin, en 2015, faut-il mieux être chômeur issu du système d'instruction français avec "des connaissances dans des domaines variés" ou ouvrier qualifié électricien, plombier, menuisier, mécanicien, ... originaire d'un pays low cost de l'Est ?


Le collège unique pour tous de René Haby (1975) et les 80 % d'une tranche d'âge au niveau bac de Jean-Pierre Chevênement (1985) ne finissent-ils pas par produire, indépendamment des conséquences de l'unionisation et de la mondialisation, beaucoup de chômeurs certes instruits mais chômeurs quand même ?


Une question un peu hors sujet....  

La municipalité de Fontenay qui se rêve Défense de l'Est parisien, est aujourd'hui très accueillante pour le secteur tertiaire: BNP-Paribas, Société Générale, Banque Palatine, RATP, ......  La même municipalité de Fontenay souhaite, dans le cadre des modifications du PLU, changer l'affectation des zones Peripole, des Alouettes, de la  Pointe, des Marais, ... , zones où sont actuellement concentrés nombre d'emplois non tertiaires de notre commune....

Les élus sont-ils convaincus que tous les jeunes fontenaysiens actuellement sur les bancs de l'école ont le potentiel pour et l'envie d'être après leurs études des employés du tertiaire ?


Dernière édition par a.nonymous le Sam 23 Mai - 20:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14764
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 11:26

Quelles réponses donneriez-vous à vos questions?
Quelles auraient-elles été en 1930, 1940, 1950, 1960, 1970, 1980, etc...
Auriez-vous posé les mêmes, et Si non pourquoi?


Dernière édition par Libellule le Sam 23 Mai - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: toujours plus fort en matière d'éducation   Sam 23 Mai - 11:28

Pas de problème ! nos chômeurs en devenir dotés de "connaissances dans des domaines variés" percevront les allocs que fourniront les ouvriers qualifiés des pays étrangers...

Comment je rigole ?

NB A.nonymous n'étant pas élu ce n'est pas à lui de trouver les réponses... déjà que les élus et parfois non ministres ne savent pas (Fabius pas informé du sang contaminé et pas au courant du Rainbow Warrior) et que d'autres sont parfois responsables sans être coupables, on ne peut pas demander à un simple électeur de corriger la situation.
IL a cependant le droit de la trouver dérangeante surtout lorsqu'il en est victime.
Revenir en haut Aller en bas
 
toujours plus fort en matière d'éducation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» toujours plus fort en matière d'éducation
» Toujours plus fort !
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Le réflexe d'éjection fort
» éducation, sv, pression sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: