Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 18:11

J'ai parfois l'impression que les Elus locaux évitent de débattre ou même  de s'exprimer sur les sujets de l'actualité de notre pays, donc de notre ville.
Je me demande par exemple ce que pensent et proposent les communistes, les écologistes, l'UDI, ET l'UMP, des questions qui nous concernent comme la réforme des programmes scolaires ou celle des collèges, le problème des migrants, la crise de la médecine,  mais on pourrait aussi parler des navires "presque russes"ou ďes problèmes liés à la Gpa par exemple.
Leur discours politique est inaudible sur ces sujets, comme si la représentativité avait des limites dans les débats, bien que les sénateurs soient choisis par ces grands électeurs.
Avoir un point de vue, prendre une position sur ces problèmes peut être intéressant pour éclairer l'inscrit sur les listes électorales, voire l'abstentionniste, qui le plus souvent ne connait pas les élus de sa ville, de son département ou de sa circonscription.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Mer 27 Mai 2015, 09:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 19:09

Pour les communistes il vous suffit d'acheter et de lire l'Humanité quotidienne.

Le n° de ce matin parlait de la réforme des collèges (pages 1, 4, 5 et 6), de la question des migrations (page 17), de celle de la transition énergétique (page 11)...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 19:22

Citation :
Pour les communistes il vous suffit d'acheter et de lire l'Humanité quotidienne.

Le n° de ce matin parlait de la réforme des collèges (pages 1, 4, 5 et 6), de la question des migrations (page 17), de celle de la transition énergétique (page 11)...

Je parle de débat démocratique, voire d'expression personnelle.
Peut-on imaginer qu'il soit possible de penser et de s'exprimer avec sa propre sensibilité, ses propres convictions sans chercher préalablement à reprendre en écho ce que pensent les autres, les chefs, un parti?
Evidemment l'information est nécessaire, mais elle doit être pluraliste, aussi objective que possible.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 19:32

Gérard a écrit:


Je parle de débat démocratique, voire d'expression personnelle.
Peut-on imaginer qu'il soit possible de penser et de s'exprimer avec sa propre sensibilité, ses propres convictions sans chercher préalablement à reprendre en écho ce que pensent les autres, les chefs, un parti?
Evidemment l'information est nécessaire, mais elle doit être pluraliste, aussi objective que possible.

information objective et communiste... rien qui choque ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 19:51

@Gérard l'expression en tant qu'individu est souhaitable. Quand on le fait on ramène cela à être porte parole d'un parti.

Vous mêmes y faites réfèrence.

Je vous cite :

Je me demande par exemple ce que pensent et proposent les communistes, les écologistes, l'UDI, ET l'UMP.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6319
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 21:26

Libellule a écrit:

Je vous cite :

Je me demande par exemple ce que pensent et proposent les communistes

Tout à fait exact. Et pour le coup, ce que proposent les communistes on peut en avoir une idée précise dans l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 21:49

Je pense qu'il doit être possible de penser sans nécessairement "faire parti(e)"
Le parti est certes utile pour diffuser, pour agir, pour gagner, mais il y a bien des gens qui ont leurs idées personnelles, leurs convictions hors structures, et, on le voit maintenant chaque jour, à l'intérieur des organisations auxquelles ils appartiennent.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 22:29

Oui. Mais alors il faut veiller à empêcher les amalgames.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 23:01

l'amalgame ! le grand mot !

il faut savoir si on est "avec" "contre" ou "neutre" mais si on ne se défini pas et que l'on partage les prébendes on se retrouve "amalgamé"
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14692
Date d'inscription : 30/05/2011

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 19 Mai 2015, 23:46

Loïc a écrit:
Pour les communistes il vous suffit d'acheter et de lire l'Humanité quotidienne.


Si l'Humanité exprime en tant qu'"organe central du Parti Communiste Français" les positions de ce parti, les militants communistes n'ont-ils pas chacun leurs position personnelle sur nombre de sujets ?

Je crois comprendre que c'est celles-ci que Gérard aimerait entendre mais peut-être qu'au nom du centralisme démocratique ces militants dans leur grande majorité ne les expriment pas, un André Gerin restant une exception...


Gérard a écrit:
Le parti est certes utile pour diffuser, pour agir, pour gagner

Vladimir Ilitch Lénine, Que Faire ?, Février 1902
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

vieux-breton

Messages : 3097
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 08:21

Il ne faut pas oublier une chose la devise du PCF c'est " le parti a toujours raison, c'est la réalité qui se trompe ".

Après vous comprenez mieux le positionnement de ses représentants.

Quand à acheter l'Huma, certainement pas.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 10:10

Loïc a écrit:


Tout à fait exact. Et pour le coup, ce que proposent les communistes on peut en avoir une idée précise dans l'Humanité.

Est-ce ce que proposent les communistes ou bien le parti ? Question qui se pose pour toutes les organisations politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 11:44

anonymous a raison de citer André Gérin.

Michèle Picard, la maire sortante, et réélue y conduisait la liste réunissant PCF, PG, EELV, MRC, PRG, des citoyens non encartés, des personnalités locales, des socialistes, etc... Parmi les 2 400 personnes qui ont rejoint le comité de soutien l'un deux a appelé à « conforter une équipe soucieuse du bien vivre ensemble », vous savez qui c'était : André Gérin, l'ancien député maire du coin.

Côté individualités présentes c'était pas mal ; on a même eu droit à la lecture de nombreux messages par exemple des responsables d’EELV comme Éric Piolle (maire de Grenoble) ou Emmanuelle Cosse (secrétaire nationale), de plusieurs artistes, de syndicalistes de la CGT et aussi d’habitants, chacun dans le respect de ses différences. Comme Isabelle, qui a quitté la capitale rhodanienne pour Vénissieux, « où (elle) apprécie les efforts faits pour la jeunesse » ; comme Bernard, un directeur d’école, pour qui « il faut sans cesse rappeler ce que sont nos valeurs progressistes », ou encore comme Mireille, pour qui « c’est par les urnes que nous allons rendre justice à la ville ».

Ne restons pas en reste parlons de certains des adversaires : L’ultradroite y est toujours active à Venissieux. Yvan Benedetti, ex-dirigeant de l’OEuvre française, groupuscule d’ultradroite désormais interdit, et tête de liste en 2014 sous le label des Identitaires à Vénissieux, s'est empressé de soutenirles candidats FN d’Échirolles aux élections départementales en Isère,  indiquait France 3 il y a peu.

Vous savez c'est celui qui a été mis en examen à Lyon pour « reconstitution de ligue dissoute », Benedetti avait inclus sur sa liste vénissiane des candidats pour lesquels le juge administratif a parlé de « refus de consentement ».

Alors on va fait court; Ce forum peut respecter et ceux qui acceptent de parler en leur nom, et ceux qui préfèrent parler au nom de leur parti, l'un n'empêchant pas l'autre, et tous ces anonymes qui se veulent parfois un peu trop donneurs de leçons. Chacun fait selon son consentement et c'est très bien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 12:22

@spring... Qui que vous soyez, je n'y peux rien Si mes analyses et commentaires vous font peur. Ils existent. Et bien entendu ils reflètent la complexité du monde qui ne doit jamais être étudié que par un seul bout de la lorgnette. C'est en mettant les jumelles dans le bon sens, que sa vision du monde s'élargit le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14692
Date d'inscription : 30/05/2011

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 12:27

Libellule a écrit:

Libellule a écrit:
anonymous a raison de citer André Gérin.

Michèle Picard, la maire sortante, et réélue y conduisait la liste réunissant PCF, PG, EELV, MRC, PRG, des citoyens non encartés, des personnalités locales, des socialistes, etc... Parmi les 2 400 personnes qui ont rejoint le comité de soutien l'un deux a appelé à « conforter une équipe soucieuse du bien vivre ensemble », vous savez qui c'était : André Gérin, l'ancien député maire du coin.



Je ne suis pas étonné car je suis convaincu que le communiste André Gerin - http://www.pcf.fr/11396 - est depuis des années un réel défenseur du "vivre ensemble"  n'hésitant pas à s'exprimer ouvertement et courageusement, sans aucune idée clientéliste, sur ceux qui mettent celui-ci en péril...



"Parce qu'il y a une sorte de paralysie par rapport au Front national. Il y a des sujets tabous. Aussi à cause de l'angélisme de la gauche, qui continue, du côté du PC, de Mélenchon, du PS. J'ai quand même l'impression que Manuel Valls a compris : il fait exactement ce que j'ai dit. Mais on va voir la suite. Il va maintenant y avoir débat au PS sur ces questions, c'est obligatoire."



Citation :
Le Point - Publié le 20/01/2015 à 18:53
Islam radical - André Gerin : "Les gouvernements successifs ont renoncé à combattre le mal"

L'ancien député-maire de Vénissieux est à l'origine de la loi proscrivant le voile intégral dans les lieux publics. Il déplore 30 ans d'inaction.

Propos recueillis par Catherine Lagrange à Lyon

André Gerin, l'ancien député-maire de Vénissieux, fin connaisseur des banlieues et figure emblématique du Parti communiste, n'est pas étonné des attentats terroristes qui viennent de frapper la France. Il explique qu'il tire la sonnette d'alarme depuis des années sans être entendu.



Le Point.fr : Vous dénoncez depuis des années ceux que vous appelez "les talibans français". Qu'entendez-vous par là ?

André Gerin : J'ai eu deux électrochocs. Le premier en 2002 quand je me suis retrouvé avec deux gamins de Vénissieux enfermés à Guantánamo. C'étaient des jeunes intégrés qui ne posaient pas de problèmes. Ils étaient du même quartier. J'ai cherché à savoir qui pourrissait la tête de nos gamins et s'il y avait des têtes de réseau. Le second électrochoc, c'est 2005 et ses trois semaines d'émeutes. Je me suis demandé ce qui s'était passé entre le drame dans le transformateur électrique et, huit jours après, la grenade à proximité de la mosquée. La situation a changé de nature. Il y a eu huit cents communes concernées avec, en ligne de mire, les lieux de la République, les écoles, etc. À côté de ces deux déclencheurs, j'ai eu aussi des échos de la part des enseignants, dans les collèges, qui me décrivaient des ados qui se lèvent pour contester les cours de bio, de sciences naturelles, d'histoire, etc.



C'est pour cette raison que vous êtes parti en guerre contre le port du voile intégral en 2009 ?

J'ai toujours dit que, pour moi, le voile intégral était la partie émergée de l'iceberg. À la base, je voulais une enquête sur la question du voile intégral dans l'espace public, le problème que cela posait chez les musulmans, les conflits dans les services sociaux, à l'état civil, dans les hôpitaux. Je voulais aussi pointer du doigt les problèmes que rencontraient les jeunes filles dans certains territoires de la région parisienne et ailleurs. Pour être dispensées de sport au collège, elles se présentaient avec des certificats de complaisance. Il était impossible pour des jeunes filles d'aller au planning familial de leur quartier.



Vous avez l'impression d'être seul à gauche sur ces sujets ces dernières années ?

Politiquement, oui, mais, en réalité, pendant ces six mois de mission sur le voile, j'ai reçu quelque cinquante mille messages, dont seulement 5 % qui m'insultent, et le reste, surtout des femmes, qui me soutiennent. Quand j'ai remis mon rapport à l'Assemblée, il y avait une trentaine de télévisions étrangères, j'ai fait plus de deux cents interviews, du Japon au Pakistan, en passant par l'Angleterre, le Canada. C'était un sujet géopolitique. Pourtant, le problème n'a jamais été pris au sérieux du point de vue politique, je le regrette. Ensuite, on est passé à autre chose, comme on le fait depuis trente ans.



Pour quelles raisons ?

Parce qu'il y a une sorte de paralysie par rapport au Front national. Il y a des sujets tabous. Aussi à cause de l'angélisme de la gauche, qui continue, du côté du PC, de Mélenchon, du PS. J'ai quand même l'impression que Manuel Valls a compris : il fait exactement ce que j'ai dit. Mais on va voir la suite. Il va maintenant y avoir débat au PS sur ces questions, c'est obligatoire.



Où ces attentats islamistes prennent-ils racine, selon vous ?

On se trompe en considérant que ces événements n'ont pour origine que des problèmes économiques et sociaux. Il s'agit aussi d'une guerre culturelle. Il y a vraiment des gens qui mènent une guerre culturelle contre la République, contre un art de vivre, contre ce qu'il y a de meilleur dans les valeurs occidentales. Le fond du problème est là. On se souvient de l'imam Bouziane qui incitait à la lapidation des femmes, avec un discours anti-République, anti-Blancs et anti-France. Le discours des fondamentalistes est un discours de culpabilisation de la France, de l'Europe, de l'Occident.



Vous dénoncez un racisme anti-français ?

Bien sûr, et je n'hésite pas à le dire. Il faut dénoncer le racisme anti-arabe, anti-musulman, l'antisémitisme. Mais le racisme anti-Blancs, anti-France, fait aussi partie de ce que vivent les gens dans les quartiers populaires. Des quartiers qui ont changé de figure en vingt ans. Aujourd'hui, les Français "de souche" n'y sont presque plus présents parce que ça devient invivable pour eux pour cette raison, mais aussi parce qu'il y a une nouvelle forme de banditisme, de voyoucratie, qui s'y installe.



Vous reliez le banditisme à la montée de l'intégrisme religieux ?

Il est évident qu'il y a une prise de pouvoir commune de certains territoires par les trafiquants de drogue, les mafias et les fondamentalistes. Il y a une connivence entre eux pour la prise de pouvoir sur les gamins. Cela explique pour une part les violences, contre les pompiers, la police. J'en ai maintenant la certitude, ces trafics de drogue et autres sont une source de rémunération pour les intégristes qui ont besoin d'argent pour financer leurs activités. C'est un des sujets qu'il faudra aborder très vite : faire la guerre à la drogue, avec de la police d'investigation.



Vous dénoncez le manque de réponses politiques ?

Les gouvernements successifs ont renoncé à combattre le mal par la racine. On est dans une logique purement économiste et cette question de la sécurité a été négligée. Je dénonce tous les discours sur la victimisation des musulmans, sur l'excuse, qui deviennent insupportables. Si on parle de la question de l'islam, si on n'est pas capable de dire qu'il y a un islam de paix et un islam de guerre, un islam politique, on va se préparer des lendemains encore plus douloureux. Il faut encourager le dialogue avec les Français de confession musulmane, mais en même temps mener un combat impitoyable avec tous ceux qui pourrissent la vie de nos quartiers.



Quelles sont les solutions à apporter, selon vous ?

Elles passent par l'école et par la sécurité. Pour l'école, on a complètement oublié le rapport Obin remis en 2004 à François Fillon qui dénonçait déjà une montée du communautarisme dans les établissements. L'école doit redevenir un sanctuaire. Il faut sortir de l'illusion de l'école portes ouvertes, comme on le fait depuis quarante ans. On a considéré que les problèmes de la société devaient aussi venir dans l'école. Il faut désormais que la laïcité soit totalement respectée, qu'il y ait une séparation entre l'école et la société, et un retour à l'autorité. Commençons à appliquer les vingt propositions de la commission Stasi. Il faut peut-être aussi interdire le port du foulard à l'université. Il faut que les enfants puissent manger ensemble à la cantine, de tout. Pourquoi y aurait-il une interférence entre le religieux et l'école ? Il faut en finir avec ça, c'est terminé. Il ne faut pas que ça devienne un élément de séparation entre les enfants. Il y a comme ça de nombreux principes simples à respecter. On a sous-estimé l'endoctrinement des gamins. Et pour la sécurité, il faut s'attaquer aux mafias et aux trafics dans les territoires. Là, il faut mettre en place une stratégie nationale. Il faut les toucher là où ça fait mal : l'argent.



Localement, considérez-vous que certains élus ont fermé les yeux sur beaucoup de choses au nom de la paix sociale ?

Certes, mais il ne faut pas taper sur les élus. C'est au niveau national que ça doit passer. Va-t-on enfin débattre sur ces questions ? Est-on capable politiquement d'avoir une approche républicaine, non partisane ? Allons-nous continuer à nous renvoyer la patate chaude sur les questions aussi fondamentales que l'école et la sécurité ?



Ne craignez-vous pas de conforter ainsi le FN ?

Il y a le FN, mais surtout les millions de gens qui ne votent plus et qui représentent pour moi des bombes à retardement. Ce qui pose problème aujourd'hui, ce n'est pas le Front national, mais les réponses politiques que la gauche et la droite apportent à la société. Les manifestations du 11 janvier posent des questions inédites d'exigence qui font que les partis politiques sont au pied du mur. Il faut que les dirigeants politiques de ce pays balayent devant leur porte, et je remonterai jusqu'à Giscard. Leur responsabilité est engagée par rapport au Front national. En 1991, Fabius disait que le FN posait de bonnes questions, mais apportait de mauvaises solutions. C'est bien dit. Chirac a parlé un jour des problèmes de voisinage, on lui est tombé dessus... Le rapport Peyrefitte de 1978 sur "sécurité et liberté" lui a valu bien des critiques. De même, le travail de Gilbert Bonnemaison reprenait les travaux de Peyrefitte.



Vous proposez la création d'un conseil national de lutte contre le terrorisme ?

C'est effectivement ce que je vais proposer au Premier ministre. C'est une approche républicaine d'une question qui concerne l'intérêt général, où il n'y a pas de place pour les approches partisanes. Il serait représentatif de toutes les tendances politiques. Il ferait tout d'abord un état des lieux, puis des propositions partagées. C'est, pour moi, la réponse aux manifestations du 11 janvier.



Comment voyez-vous l'avenir proche ?

Je ne suis pas très optimiste. Quand on voit qu'on a applaudi dans certains quartiers après le drame du 7 janvier... La situation fait penser au 11 septembre 2001. Je pense qu'on n'a pas vu le pire. Je crains que le réveil ne soit encore plus douloureux.
Source: http://www.lepoint.fr/societe/islam-radical-andre-gerin-les-gouvernements-successifs-ont-renonce-a-combattre-le-mal-20-01-2015-1898144_23.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 12:44

J'aime bien son... Certes, mais il ne faut pas taper sur les élus.

Suivi de ... . C'est une approche républicaine d'une question qui concerne l'intérêt général, où il n'y a pas de place pour les approches partisanes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 12:51

J'espère que pour avoir tenu de tels propos André GERIN a été sanctionné !

Dans un pays où on pardonne aux incendiaires et où l'on condamne ceux qui sonnent le tocsin il serait normal de réduire un tel individu au silence.

Si vous critiquez le fonctionnement de la justice c'est que vous êtes raciste et si la récente réforme des collèges vous parait néfaste vous êtes xénophobe... il est plus facile de tenter de marginaliser ceux qui sortent des chemins de la réflexion balisée par le gouvernement que de remédier aux dysfonctionnements de l'état.

Lorsque les évidences soulignées par A. GERIN seront enfin admises il est à craindre qu'il soit trop tard pour rétablir la situation.

Une statistique qui devrait faire réfléchir (en tout cas le ministère concerné commence à ouvrir les yeux) il y a en France une dizaine ou une douzaine de policiers tués en service chaque année c'est "la dose traditionnelle", pour les blessés en service et les déprimés c'est en constante progression. Cerise sur le gâteau on compte 50 suicides annuels... et là c'est nouveau !
Ce doit d'ailleurs être la seule donnée qui progresse en France.

L'administration ne publie d'ailleurs pas le nombre de démissions enregistrées lors de la formation et des premières années de service des policiers... c'est préférable, sous peu on recrutera nos archers du roi à "popol emploi" comme les profs.

Lorsque les fonctionnaires qui devraient être les remparts protégeant une société atteignent ce point de découragement nos intellectuels, enfin ceux que la gauche au pouvoir considère comme tels car ils sont à la botte, ainsi que nos dirigeants pourraient s'interroger...

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 12:58

Il ecrit de temps à autre dans l'humanité, et parfois ailleurs, sans que cela pose de problèmes à quiconque.
André Gerin exprime librement sa pensée et c'est très bien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 13:15

Libellule a écrit:
@spring... Qui que vous soyez, je n'y peux rien Si mes analyses et commentaires vous font peur. Ils existent. Et bien entendu ils reflètent la complexité du monde qui ne doit jamais être étudié que par un seul bout de la lorgnette. C'est en mettant les jumelles dans le bon sens, que sa vision du monde s'élargit le mieux.
Et sans jumelles le champs de vision est plus étendu Smile .
Plus sérieusement, vous ne répondez pas a la question de Gérard : un élu est-il libre de donner son avis ou est-il contraint à la stupide "discipline de parti" (autrement dit pas d' avis personnel).

Citation :
Je me demande par exemple ce que pensent et proposent les communistes, les écologistes, l'UDI, ET l'UMP, des questions qui nous concernent comme la réforme des programmes scolaires ou celle des collèges, le problème des migrants, la crise de la médecine, mais on pourrait aussi parler des navires "presque russes"ou ďes problèmes liés à la Gpa par exemple.

Si l' on reprend le questionnement de Gérard a propos de la GPA par exemple le gouvernement est contre et le dit mais laisse aux juges le soin de dire si un enfant né sous ce système de procréation doit avoir ou non la nationalité des parents achetant. Belle hypocrisie car c' est reconnaître de facto la GPA en la réservant à une population aisée (a quand le crédit à la consommation?)

Pour les navires ils sont de moins en moins Russe et de plus en plus sans nationalité.
Sur tout ces points un élu local est il libre de donner son avis personnel tel est la question.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 13:48

Je ne peux parler qu'en mon nom et je pense que j'ai suffisamment posté sur ce forum pour que chacun se fasse une idée Si Oui ou non je suis libre de m'exprimer comme bon me semble sans contrainte ... La liberté d'expression fait que certains en usent sur un forum voire ailleurs, sur les supports de leurs choix, d'autres pas.

Je n'ai jamais reçu de remarques particulières. Je sais que je suis lu, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 16:53

Cher Gérard par votre post vous interrogez les représentants politiques locaux sur plusieurs questions d'actualité, Spring en profite pour me demander plus directement mon avis.

Les sujets sont nombreux mais je profite de cette question pour développer mon point de vue sur la réforme du Collège qui a pris une tournure nouvelle avec la signature des décrets d'application par le gouvernement. Évidemment ces propos n'engagent que moi membre de l'Udi et non mon groupe politique au conseil municipal.

Vous me permettrez tout d’abord de juger la forme du débat sur cette réforme. Quelle brutalité dans le traitement d’une réforme qui touche quasiment la totalité de la population par les enfants et les familles ! Chaque personne qui a donné un avis contraire au projet durant le débat médiatique s’est vue traitée de tous les noms ou accusée de n’avoir pas lu le texte. Je trouve cela personnellement choquant de la part de notre ministre de l’éducation nationale. On peut considérer que son projet est le meilleur mais accepter une parole différente, c’est ce qu’on appelle le débat public, la démocratie. Brutalité et mépris, enfin, pour les parents, les professeurs et les élèves avec la signature en force des décrets d’application.

Pour ma part je crois encore que la recherche de l’excellence, est le meilleur moyen de tirer le maximum de monde vers le haut, or cette loi vise le nivellement. Traiter les élèves de la même façon ne garantira nullement l’égalité mais au contraire maintiendra les inégalités. Dans ce projet la liste des renoncements est longue : suppression des classes bi-langues européennes, retraits d’heures d’enseignement du latin et du grec, refonte du programme d’histoire où l’apprentissage des Lumières devient optionnel… Puisque l'on ne peut pas donner le meilleur à tout le monde alors on supprime tout, ce n'est pas un bon signal.

Cette réforme du Collège arrive après celle des rythmes scolaires qui a profondément désorganisé l’enseignement primaire et surtout coûté chère à nos communes. D'ailleurs cette réforme du temps scolaire visait à améliorer l'enseignement, pourquoi ne pas attendre, dès lors, les premiers fruits, pour ensuite adapter le collège ? Tout cela est dommage et une fois encore précipité avec la peur d'affronter le débat. L’éducation de nos enfants doit être un socle fort de notre République, un bien commun à tous. Il est inimaginable qu’une réforme passée en force puisse la mettre en danger contre l’avis d’un très grand nombre de Français.

Voilà mon point de vue rapide sur cette question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 17:18

Belle synthèse xxxxxxxxxxxxx lien supprimé xxxxxx

XXXXXXXXXX INTERVENTION du Webmaster. Ce fil est destiné à recevoir des avis personnels, ce qui est le cas ci-dessus. Hors des structures partisanes si besoin.
Votre renvoi vers d'autres propos que ceux exprimés par un participant est inutile voire nuisible au débat. M. Lecoq donne son point de vue, si vous estimez avoir tout dit sur ce sujet, à titre personnel, attendons d'autres interventions...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 651
Date d'inscription : 27/05/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 17:37



@Libellule

Libellule a écrit:
Belle synthèse xxxxxxxxxxxxx lien supprimé xxxxxx

XXXXXXXXXX INTERVENTION du Webmaster. Ce fil est destiné à recevoir des avis personnels, ce qui est le cas ci-dessus. Hors des structures partisanes si besoin.
Votre renvoi vers d'autres propos que ceux exprimés par un participant est inutile voire nuisible au débat.  M. Lecoq donne son point de vue, si vous estimez avoir tout dit sur ce sujet, à titre personnel, attendons d'autres interventions...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Gildas Lecoq

Gildas Lecoq

Messages : 293
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 47

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 17:41

Je vous remercie si vous voulez jouer à ce jeu il n'y a pas de souci j'ai failli le faire il y a peu mais je me suis abstenu. Je suis dans la même ligne que mon parti il est donc normal que je dise à peu près la même chose. Ce qui aurait été étrange c'est que je dise le contraire des membres de ma famille politique, mais allez voir aussi sur le site de l'UMP et même lisez les pages de l'Humanité vous trouverez les mêmes mots et les mêmes idées parfois. Vous pouvez même les retrouver sur les sites des fédérations de parents d'élèves...

Les clivages sur la GPA, le collège, la taxation des heures supplémentaires, l'Europe, ... sont en train de dépasser les frontières de nos familles politiques. On peut être dans l'une parfois sur une position et dans l'autre sur une autre... La question de l'écologie par exemple est très développée à l'UDI sans doute de manière plus positive et pragmatique que dans votre propre famille...

Mais je reviens au Collège. Il y a un autre point de débat en parallèle qui est intéressant c'est le point de vue de Bruno Le Maire de l'UMP. Je ne partage pas a priori son point de vue sur la fin du collège unique mais je trouve que justement le débat doit avoir lieu et moi même ne suis pas fermé sur cette réflexion. Je l'ai déjà dit ici, je pense que l'on doit avoir aussi le droit d'évoluer sur certains sujets et malheureusement c'est encore assez difficile de nous laisser ce droit.

Le débat nourrit la réflexion, la ministre de l'éducation semble l'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 18:01

Selon les sondages 58% de la gauche française approuvent cette réforme. En tant que citoyen qui vote, je lirais avec intérêt ce que pense le maire de ma ville ou, pour le moins, son premier adjoint en charge de l'enseignement et enseignant lui même.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 18:12

Merci de vos précisions, Gildas Lecoq. Loin d'être un jeu, j'indiquais juste que comme beaucoup d'élus, vous êtes naturellement amené à suivre et reprendre ce que l'on appelle les éléments de langage impulsé par votre parti. Il y a quelques variations entre partis. Supprimer un lien (le plateau) qui renvoyait aux communiqués du vôtre ne me dérange pas plus que cela ; Reste ceux qui renvoient au journal de l'humanité.  alien  cat  Basketball  study  flower Pourquoi pas.

Pour ce est qui de mon rapport à l'écologie (ancien puisque je viens moi-même du MEP et des JNE),  j'ai accompagné pas mal de monde depuis 42 ans pour ne plus être sensible aux références à tel ou tel parti. Comment vous le dire, je suis de la mouvance écologique depuis bien avant qu'un parti pour en porter la couleur, ne voit le jour.  jocolor  geek  sunny

Je suis, et vous le savez tout à fait trans-partis, défendant toujours les acteurs et les ministres de l'écologie par exemple, quel que soit le gouvernement et je mets rarement un étendard spécifique (qu'on m'en colle un ça c'est clair). je suis plutôt de gauche que de droite, et suis comme je le disais d'ailleurs à d'autres collègues écologico-compatible avec tout porteur de projets en cette direction.

Itou sur d'autres sujets : Quand j'en appelle à plus de convergences on me raille parfois sur ce forum ; Pour votre information je suis un des premiers à avoir penser que Bruno Lemaire pouvait avoir un avenir politique significatif (écrit sur ce forum quasiment à mon arrivée). A lui de faire ses preuves. On jugera sur pièce et en particulier sur sa manière d'intégrer (ou non) l'écologie dans son programme.

Sur la réforme du collège, j'ai déjà fourni mes propres réponses au sujet dédié sur ce forum ; je n'ai à l'instant rien à rajouter. J'avais été, et reste sévère sur la réforme des rythmes scolaires. Pareil dans le sujet dédié ; itou pour la GPA. Sur ces sujets, comme sur les autres, je ne crois pas avoir fait faux bon.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 18:24

Si on admet que la gauche et la droite représentent environ chacune 50% du corps électoral et que 58% de la gauche approuve la réforme des collèges nous avons donc une énorme majorité des Français qui sont contre...  à savoir les 50% de gens de droite plus près de la moitié des gens de gauche.

On est en plein dans le décrochage entre l'électorat et le pouvoir !

Démocratiquement on fait le coup de force... on retrouve la logique souvent exprimée sur le forum : on est élu... c'est au programme (pour les collèges c'est faux) donc on a raison car nous avons eu la majorité.

NB pour la majorité il faut parler au passé, les élections depuis 2012 ont permis de savoir où nous en sommes.


Dernière édition par tonton christobal le Mer 20 Mai 2015, 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 19:36

Lorsque l'on demande sur un sujet donné à un élu de préciser une position personnelle et qu'il répond on devrait s'en satisfaire et non tenter par des manœuvres aussi tortueuses que maladroites de déformer les faits en triturant différentes interventions étrangères à la question.

Cette manière de procéder pour fausser les échanges et qui perdure est insupportable ! Il devient visible de manière éclatante qu'il s'agit encore de tentatives afin de déstabiliser un forum bien tenu qui est perturbant pour certains politicards.

Ce serait sans doute une aubaine si le forum du plateau devenait inintéressant ou déserté par les participants.


Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 20:02

+1 pour votre premier paragraphe. Le reste va de soi. Personne ne doit chercher à fausser le débat pour qu'il reste intéressant. Beaucoup d'informations circulent sur ce forum. Il faut que cela continue.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14692
Date d'inscription : 30/05/2011

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 20:40

Libellule a écrit:
---/---
je suis plutôt de gauche que de droite
---/---

Qu'entendez-vous par là ?

Aubry, Cahuzac, Damiani, Duflot, Favier, Filipetti, Gerin, Hollande, Laurent, Macron, Mélenchon, Montebourg, Morelle, Moscovici, Rebsamen, Sapin, Saint-Gal, Valls, Voguet, ...... se disent tous de gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 20 Mai 2015, 21:02

Pas Melenchon, trop râleur. Pas Cahuzac trop faux cul. Pas Morelle, trop tatanes de riches. Avec les autres je n'ai pas de soucis. Quelques références perso :Biberonné par Dumont, et Monod, proche du Ceres de Chevènement, de Rocard, et de Delors pour l'Europe. Mitterrand (et non pas Giscard donc  alien  cat ). Aujourd'hui, Yves cochet, Eva Joly, Pascal Canfin, DCB, et Roosevelt2012, Et bien entendu, Localement pour les gens pour qui j'ai voté. plus à gauche que d'autres. Bayrou parfois dit des vérités qui me plaisent assez. Hollande aurait du le prendre dans son gouvernement. Sachant que DLM (93 ans aujourd'hui) est, elle, une Hollandiste pur jus, si, si.  study et une proche de http://www.fondation-seligmann.org/ et http://www.fondation-seligmann.org/evenements/14/27

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Centre_d'%C3%A9tudes,_de_recherches_et_d'%C3%A9ducation_socialiste
et ce blog pré candidature
http://evajoly.blogs.nouvelobs.com/
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 13:26

Pour revenir sur le thème

L'actualité sociale économique et politique et les élus locauxu

je voudrais bien connaître le point de vue des élus locaux, notamment des quelques écologistes de EuropeEcologielesVerts sur les questions suivantes:


  • Projet de suppression de lignes de transports ferrés régionales et leur remplacement par des autocars ou la privatisation.



  • Interdiction de détruire les larves de moustiques par exemple dans le Languedoc, par dispersion de produits chimiques de contact. Il faut maintenant que la larve ou l'insecte, du moustique tigre par exemple, ingère le produit pour être détruit. Mais s'il ne le mange pas, il ne renonce pas pour autant à piquer, avec les conséquences qu'on connaît.



  • L'ambroisie, plante sauvage de plus en plus répandue, provoque de nombreux cas d'allergies. Que faire?


Quelles propositions?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 14:04

Transports. La question est la rentabilité. Cette nuit j'ai pris un intercités il était complet et comptait 14 wagons. Peut-être les refaire connaître, avant de prendre des décisions de fermetures. Un train, un bus, une question de charges et e nombre de passagers aussi ; sans prendre en compte l'entretien des rails.

Ceci étant le communiqué officiel est plutôt celui-ci

‪#‎EELV‬ appelle le gouvernement a enterrer le rapport qui propose de réduire les trains ‪#‎Intercites‬ ‪#‎sncf‬. http://t.co/wD8SGdgrZC Via Julien Bayou, Eelv Haute-Normandie EELV Paris 14 EELV Épinay sur Seine 93800 EELV Calais Flandre Maritime Eelv EELV Montpellier Eelv Bègles-VDO Elus Eelv Clermont-Ferrand Eelv Creteil Albertville Tarentaise Eelv EELV Lyon 7e Eelv Royaume-Uni Eelv Vallée du Cailly Eelv Nice Pays Niçois Eelv St Priest Eelv Aquitaine Eelv Basse-Normandie Eelv Nancy Eelv de l'Isère EELV Rhône-Alpes Elus Eelv Metropole Eelv Noisy le Grand Eelv Dordogne Eelv LaSeyne StMandrier EELV Six-Fours Eelv Aubervilliers Eelv Deux-Sèvres Ardeche EELV Eelv Lorraine Eelv Fontenay Eélv Québec Elus Eelv Toulouse Eelv Clichy EELV Groupe local Saint Gilles Croix de Vie Challans Eelv Pays de Vannes EELV Bretagne Eelv-lesVerts Bayonne Eelv Macon

Moustique tigre :

On peut lire utilement les procédés d'éradition proposés. Il y a deux axes de lutte pour se prémunir des piqûres : éviter la prolifération des moustiques en court-circuitant leur cycle de reproduction et veiller à la protection individuelle.

Le moustique tigre est fortement affilié à l’homme et se déplace peu. Il y a donc toutes les chances pour que le moustique qui vous pique soit né chez vous, ou tout près. C’est pourquoi les mesures prises à la maison sont les plus efficaces pour éviter la prolifération.

Eliminer les eaux stagnantes

Arrosoir, soucoupes de pots de fleurs, descente de gouttière, égouts, creux d’arbres, vieux pneus, bassins divers, fût d’eau de pluie... de très nombreux endroits parfois insoupçonnés peuvent être propices à la ponte. Le mieux est de passer régulièrement le jardin au peigne fin pour les éliminer.

Pour les réservoirs d’eau tels que les puits, mares ou les piscines hors d’usage (celles en fonction ne sont pas propices à la ponte), pensez à mettre des larvicides.

RÉPULSIFS. Dans certaines régions très propices aux moustiques (zones humides ou marécageuses), ces mesures ne suffiront pas. Il est donc nécessaire de se protéger individuellement. Les produits répulsifs constituent un marché gigantesque dans lequel il est difficile de se retrouver. Voici quelques repères :

Les produits à oublier :

Les applications smartphones qui prétendent éloigner les moustiques par l’émission d’ultrasons sont nombreuses. Elles sont pourtant parfaitement inutiles. Testées et désapprouvées par Sciences et Avenir.

Les bracelets anti-moustiques qui fleurissent dans les rayons des supermarchés sont certes très tendance, mais sans grand intérêt. Si les produits qu'ils diffusent peuvent être efficaces, ils ne le sont qu'au niveau de la zone du bracelet. Tout juste vous protégeront-ils l'avant-bras si vous le mettez au poignet et le mollet si vous le placez sur votre cheville... Il vaut donc mieux choisir des sprays à étaler sur les surfaces découvertes de votre peau.

Bien que très populaire, la citronnelle sous ces différentes déclinaisons (bougies, huile, spray) n'est pas l'idéal. Son efficacité est réduite à quelques espèces seulement, et le moustique tigre n'en fait pas partie.

Les produits efficaces :

Economique et presque infaillible, la moustiquaire est encore ce qui se fait de mieux lorsque vous n'êtes pas en mouvement.

Dans la catégorie répulsif, le DEET (Diethly Toluamide) est considéré comme le plus actif. Sous forme de spray, lotion ou gel, il agit en modifiant les perceptions olfactives du moustique afin de l’empêcher de piquer. Attention cependant car il s'apparente à un produit neurotoxique. Il est formellement déconseillé chez la femme enceinte et les enfants de moins de six mois.

Attention, les répulsifs ne font pas bon ménage avec les crèmes de protection solaire : celles-ci doivent être appliquées au moins 20 minutes avant le répulsif.

Plus naturel que le DEET mais tout aussi agissant, l'IR3535 ne comporte aucune contre-indication particulière et est réputé efficace également contre les tiques, les taons, les guêpes et les abeilles. Son utilisation chez les jeunes enfants demande néanmoins de respecter scrupuleusement les précautions d'emploi. Au besoin, demandez conseil à votre pharmacien.

Enfin, il faut savoir que les moustiques tigres piquent à travers les vêtements et sont attirés par les couleurs foncées. Pensez donc à mettre des vêtements longs, amples et clairs.

Itou pour l'ambroisie.

Selon les chercheurs, la progression de l'ambroisie est encouragée par le réchauffement climatique qui favorise la croissance de la végétation. Mais ils mentionnent également des modifications dans l'utilisation du sol ainsi que la facilité avec laquelle les graines d'ambroisie sont dispersées par le vent.

Ainsi, elle est déjà présente dans le centre et dans le sud de l'Europe, notamment en Italie du Nord ainsi que dans un grand quart sud-est de la France, mais aussi dans certaines régions d'Australie, d'Amérique du Sud et même du Japon.

Dans le sud-est de la France, des campagnes d'arrachage sont régulièrement organisées. Mais l'éradication de l'ambroisie est très difficile car la plante envahit des zones non cultivées situées autour des zones habitées.

En 2012, entre 10 et 15% des habitants en Rhône-Alpes étaient allergiques à la plante. D'après l'Observatoire régional de la Santé (ORS), le nombre d’allergiques à l’ambroisie a plus que doublé en dix ans dans la région, rapporte le collectif Stop Ambroisie dans un communiqué de presse publié en avril 2015.

Interrogé en 2012 par francetv info, un agriculteur de la Drôme confirmait que "des arrêtés préfectoraux nous imposent de lutter contre l'ambroisie", mais décrivait une tâche semblable au supplice de Sisyphe. "Il faut que ça soit collectif, que les propriétaires non agricoles aussi se penchent sur la question", prévenait-il. Ainsi, en juin 2014, la région a lancé une plateforme interactive permettant de signaler la présence de la plante, rapportait France 3 Alpes.

La lutte contre les espèces végétales et animales à la prolifération nuisible pour la santé humaine, comme l'ambroisie ou le papillon de cendre, fera également l'objet d'un chapitre du Code de la santé. "Dans le cas de l'ambroisie, les coûts de santé estimés pour la seule région Rhônes-Alpes s'élèvent à 15 millions d'euros par an", précise cet amendement de la commission des Affaires sociales adopté début avril par les députés.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 14:59

Pour ce qui concerne le remplacement eventuel des trains par des bus il conviendrait de parler de la pollution, des difficultés en cas d'intempéries, des aléas de la circulation routière

Les moustiques sont, dans certaines régions riches en marais, étangs ou zones humides, combattus par épandages mécaniques terrestres et aériens. On ne parle pas ici des décharges, des jardins ou des gouttières engorgees.
le problème soulevé par les démoustiqueurs professionnels est que les choix des autorités ne sont pas bons, les produits efficaces sont interdits.

Enfin pour l'ambroisie, on peut certes affirmer que son développement est peut être la conséquence d'un réchauffement de la planète, ceci dit que proposent les pouvoirs publics? Aura-t-on bientôt de l'ambroisie au parc des Carrières ou sur nos trottoirs?

Reconnaissons donc que ce qui est naturel n'est pas nécessairement bon pour l'homme.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 15:14

Absolument. L'homme a vocation de maîtriser la nature pour se nourrir, s'habiller, se déplacer ; la nature parfois se rebelle, car la terre reste un être vivant. Fontenay a eu ses crises sanitaires quand les rus et ruelles n'étaient pas assainies ; j'évoque ici ou là cet aspect des choses en pages d'histoire locale. On a inventé le tout à l'égoût, et c'est clair qu'il n'est pas présent partout.

Un virus (celui de la grippe ) est capable de muter après l'élaboration d'un vaccin ; quand on regarde en détail la surmortalité (18 000 personnes) on constate qu'à plus de 90% la population des victimes se situe dans la tranche d'âge des plus de 65 ans. Mais pas dans les EHPAD ni les maisons de retraites ou hospices, mais bien "au domicile de la personne". Le moustique tigre a-t-il fait autant de victimes ? Pas que je sache. Des gens isolés ont été les principales visctimes, tout autant isolées que les décharges, gouttières et jardins que vous signalez. Il n'y a pas de protection absolue face aux aléas naturels ; on voit ici revenir le choléra, là la dengue, ailleurs encore le typhus ou la tuberculose ou la rougeole. L'homme a créé lui-même ses propres désastres : la thalidomide, la crise de la vache folle, la grippe aviaire (quoique), ou ses moeurs l'ont vu se retrouver face au sida... etc...

Le risque zero forcément n'existe pas, l'équilibre entre mal direct et effets secondaires d'un traitement (médicaments, pesticides, contraception, droit de se déplacer en voiture) est un dilemme permanent qui se pose à la science.

Globalement néanmoins on vit plus longtemps et mieux ici qu'il y a ne serait-ce qu'un siècle. Mais c'est loin d'être vrai partout, puisque sur la planète terre l'insécurité alimentaire et la pauvreté progresse.

Le concorde a été un fleuron de notre économie, et qui n'a pas eu son électroménager Moulinex pendant des années durant, et pourtant les modèles économiques ont tranché : le concorde ne s'est pas révélé rentable, que même que le concept du robot de la ménagère : les surgelés, les plats cuisinés, (et la concurrence aéronautique pour le concorde) sont passés par là. Airbus rest un fleuron de notre industrie et probablement que le TGV a modifié la donne et l'utilisation des intercités en même temps qu'il modifiait l'intérêt du traif paris Lyon en avion par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 15:52

Citation :

Globalement néanmoins on vit plus longtemps et mieux ici qu'il y a ne serait-ce qu'un siècle. Mais c'est loin d'être vrai partout, puisque sur la planète terre l'insécurité alimentaire et la pauvreté progresse.

Oui pour la première partie de votre affirmation. Cela permet d'être optimiste contrairement à certaines ideologies catastrophistes et punitives.
Pour la deuxième partie je suis bien de votre avis. Des populations subissent les contrecoups de décisions prises ailleurs. Mais là nous parlons de la nature et de ses pouvoirs. Pouvez-vous me préciser les populations dont l'espérance de vie est en décroissance. Je ne parle pas des pays en guerre je le rappelle.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2081
Date d'inscription : 10/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 18:32

Gérard écrit:
Citation :



Je pense qu'il doit être possible de penser sans nécessairement "faire parti(e)"
Pour les élus encartés il est effectivement possible de penser mais reconnaissons difficile d'exprimer des pensées divergentes de la ligne du parti. Nous les premiers ferions nos choux gras des "couacs".
Il est plus facile pour Mr.Lecoq de vous répondre puisqu'il est membre d'un parti d'opposition tant au plan local que national et il nous remet une couche des positions de l'opposition sans "couacs" ni rien de nouveau. Peut il penser autrement? certainement mais en tant que leader de l'opposition municipale il n'exposera pas sa pensée ou sa conviction intime sur un blog public.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 22:00

Du vert, du rouge, sur plusieurs années. (non, ce n'est pas une dépêche partisane Smile )

http://www.statistiques-mondiales.com/esperance_de_vie_par_pays.htm

Il y a des endroits où la retraite ne parait même pas être à l'ordre du jour.

Alors qu'en France... je vous laisse découvrir les derniers chiffres.
http://www.lepoint.fr/economie/hausse-du-nombre-de-retraites-en-france-28-04-2015-1924790_28.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 22:09

Tableau encourageant. Je n'ai pas trouvé de pays pour lesquels l'espérance de vie diminue.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMar 26 Mai 2015, 22:11

Non, mais les conditions de vie c'est une autre notion. Qui voudrait d'un euros 25 cent par jour en France.
http://www.inegalites.fr/spip.php?article381


Et pour rester sur l'idée que la nature peut faire des ravages, quand bien même c'est la crise alimentaire qui peut tout ravager.
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/17/la-crise-alimentaire-guette-les-pays-d-afrique-de-l-ouest-touches-par-ebola_4577937_3212.html

Un petit siècle en arrière... chez nous http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1957_num_12_2_2641

Disette et sécheresse ne font pas bon ménage.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 72
Localisation : Fontenay sous Bois

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 27 Mai 2015, 08:26

Libellule a écrit:
Non, mais les conditions de vie c'est une autre notion. Qui voudrait d'un euros 25 cent par jour en France.
http://www.inegalites.fr/spip.php?article381

MOI, si je n' ai besoin que de 50 centimes par jour pour vivre décemment. Tout est question de mesure, hors nous sommes dans un monde où chacun veut avoir plus que son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4608
Date d'inscription : 08/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 27 Mai 2015, 09:00

Citation :
Non, mais les conditions de vie c'est une autre notion. Qui voudrait d'un euros 25 cent par jour en France.

La baguette coute près de 1 euro en France, mais il reste possible de se nourrir pour moins cher dans un autre pays où le bol de riz ou de manioc coute quelques centimes.
Bref, il faut raisonner non en euros ou dollars, mais en pouvoir d'achat, pour comparer les pays : tenir compte du prix des biens dans chaque pays.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18867
Date d'inscription : 06/07/2010

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 27 Mai 2015, 12:56

STOP !

Pour toute question la solution est simple : elle a été indiquée par loïc on se lève aux aurores et on lit l'Humanité.

Tout est dit et les tables de la loi sont établies...

Je cite : "Pour les communistes il vous suffit d'acheter et de lire l'Humanité quotidienne.

Le n° de ce matin parlait de la réforme des collèges (pages 1, 4, 5 et 6), de la question des migrations (page 17), de celle de la transition énergétique (page 11)..."

Pour le reste des sujets d'actualité nul doute que la référence est la même...

Alors on circule oui ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15058
Date d'inscription : 23/01/2012

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyMer 27 Mai 2015, 14:40

salamandre a écrit:


La baguette coute près de 1 euro en France, mais il reste possible de se nourrir pour moins cher dans un autre pays où le bol de riz ou de manioc coute quelques centimes.
Bref, il faut raisonner non en euros ou dollars, mais en pouvoir d'achat, pour comparer les pays : tenir compte du prix des biens dans chaque pays.

@salamandre Dans le lien fourni tous ces aspects sont pris en compte, à découvrir, je vous l'assure.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14692
Date d'inscription : 30/05/2011

L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux EmptyJeu 28 Mai 2015, 02:19

Gérard a écrit:
je voudrais bien connaître le point de vue des élus locaux, notamment des quelques écologistes de EuropeEcologielesVerts sur les questions suivantes:

Projet de suppression de lignes de transports ferrés régionales et leur remplacement par des autocars ou la privatisation


La question est pertinente...

De mon point de vue de simple citoyen, certains services nécessitant des infrastructures coûteuses participent à l'aménagement du territoire: santé, énergies, télécommunications, réseaux routiers et ferré...

Dès lors et même si dans le cadre de l'Union la privatisation et la concurrence sont la règle, il ne me  parait pas anormal que certains de ces services soient soit des services publics, soit des services assurés par des  "sociétés anonymes à capitaux publics" - La Poste, EDF - ou par des "établissement public à caractère industriel et commercial" - SNCF, RFF....

Il ne me parait pas non plus anormal que la rentabilité, voir même le simple équilibre financier, puisse dans certains cas être reléguée au second plan.... En revanche, il ne faut pas qu'au nom de ce principe, on se retrouve face à des puits sans fond alimentés sans discernement par l'argent des contribuable...

Pour éviter ce travers, il est nécessaire d'appliquer à la gestion de ces services les mêmes méthodes rigoureuses de contrôle de gestion et d'audit que celles employées dans toutes les autres entreprises, toute absence de rentabilité ou déséquilibre financier devant être expliqué à l'heure du bilan...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty
MessageSujet: Re: L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux   L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les jeunes se détournent de la politique
» Hausse des impôts locaux de 2,9 %
» zonage et locaux adjacent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: