Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...   Ven 29 Mai 2015, 03:00

On entend régulièrement dire que le commissariat de Fontenay manque d'effectifs pourtant hier vers 21h00 une véritable cohorte de voitures de police à traverser  le Val pour remonter vers le commissariat toutes sirènes hurlantes...


"Appelés en urgence, les policiers sont rapidement intervenus, investissant les lieux, difficilement en raison de l’abondance de gaz lacrymogène dans les différentes pièces. Dans les étages, ils sont parvenus à interpeller une vingtaine de personnes qui ont toutes été placées en garde à vue au commissariat de police de Fontenay."


Le Parisien - http://www.leparisien.fr - a écrit:

Le Parisien a écrit:
Fontenay : 19 interpellations après le concert des Évangélistes
Fabienne Huger | 28 Mai 2015, 15h08 | MAJ : 28 Mai 2015, 15h08

L’office religieux des Évangélistes, organisé mercredi soir, rue de la Fontaine-du-Vaisseau à Fontenay-sous-Bois s’est terminé dans les larmes après qu’une vingtaine de perturbateurs se sont introduits et ont usé de gaz lacrymogène. Une vingtaine de personnes ont été interpellées.

C’est sans doute l’un des invités de la soirée qui, bien involontairement, a entraîné la rixe qui a éclaté vers peu après 20 h 30. Proche du pouvoir congolais, cette personne était venue assister à la soirée mais sa présence a déclenché les foudres d’opposants au pouvoir en place au Congo. Venus de Paris, de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne, du Val-d’Oise mais aussi pour certains de l’Essonne et du Val-de-Marne, la vingtaine de perturbateurs s’est donc introduite dans la salle. Après avoir distribué des tracts sur lesquels figurait une prière « détournée », critiquant férocement le pouvoir en place au Congo et réclamant la démission du président de la République Démocratique du Congo, la tension est rapidement montée d’un cran. À tel point que les opposants ont fait usage de bombes lacrymogènes, aspergeant les personnes présentes.

Appelés en urgence, les policiers sont rapidement intervenus, investissant les lieux, difficilement en raison de l’abondance de gaz lacrymogène dans les différentes pièces. Dans les étages, ils sont parvenus à interpeller une vingtaine de personnes qui ont toutes été placées en garde à vue au commissariat de police de Fontenay. Où elles se trouvaient toujours ce jeudi matin.
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-19-interpellations-apres-le-concert-des-evangelistes-28-05-2015-4810913.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14440
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...   Ven 29 Mai 2015, 04:11

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...   Ven 29 Mai 2015, 07:45

On notera encore une fois la position courageuse et volontaire de la municipalité conduite par le maire Jean-François Voguet toujours soucieuse de la tranquillité des fontenaysiens...


"Dans la rue où se mêlent pavillons et entreprises, l’incident est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
---/---
« C’est un lieu privé, avance-t-on au cabinet du maire. On a demandé à nos services de voir si tout était en règle et aux services de police d’intervenir en cas de tapage. »
"




Le Parisien - http://www.leparisien.fr - a aussi écrit:

Le Parisien a écrit:
La prédication évangéliste dégénère : 19 interpellations à Fontenay

Anne-Laure Abraham et Fabienne Huger | 28 Mai 2015, 21h16 | MAJ : 28 Mai 2015, 21h16

« C’est regrettable. On n’est pas venu pour un homme. On est venu pour Dieu. Si vraiment ils veulent combattre, qu’ils aillent au Congo. C’est vraiment là-bas qu’il y a des combats à mener. » Comme cette jeune femme, interviewée par le site Congo top news, de nombreuses personnes venues assister à une prédication évangéliste dans une salle d’un bâtiment situé rue de la Fontaine-du-Vaisseau à Fontenay-sous-Bois, faisaient part de leur dépit mercredi soir.

L’intervention du pasteur Moïse Mbiye, à laquelle devaient participer plusieurs centaines de fidèles venus de Paris, de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne, du Val-d’Oise ou de l’Essonne ainsi que du Val-de-Marne, s’est soldée par l’interpellation de dix-neuf personnes. Le prêche, mêlant prières et chants, a en effet été annulé à cause d’une vingtaine de « combattants », des opposants à Joseph Kabila, l’actuel président de la République démocratique du Congo, pays où des élections présidentielles sont prévues l’année prochaine. Les perturbateurs, taxant l’un des participants d’être proche du pouvoir, se sont introduits dans la salle située à l’étage puis ont distribué des tracts où figurait une prière détournée critiquant férocement l’exécutif en place et demandant la démission du président. La tension est rapidement montée d’un cran, à tel point que les opposants ont usé de gaz lacrymogène sur les personnes présentes. Bilan : des larmes et un mouvement de foule.

« Il y avait des femmes avec des enfants. Les gens ont été bousculés. C’est pas normal de faire ça », déplore une participante. Appelés en urgence, les policiers sont rapidement intervenus et ont interpellé dix-neuf personnes, dont une femme. Tous ont été relâchés dans la journée de jeudi après avoir été entendus au commissariat de Fontenay.



Les riverains furieux

Dans la rue où se mêlent pavillons et entreprises, l’incident est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. « Ils ont commencé à chanter et à hurler. C’était insoutenable, d’autant que ça n’est pas la première fois », se plaint une voisine. D’après plusieurs riverains, les évangélistes se seraient installés il y a environ un an dans une partie de cet immeuble où se côtoient une entreprise dans le bâtiment, un vendeur de voiture et une école de bateau. Entre cent et deux cent personnes viendraient chaque dimanche. « Au départ, on ne les entendait pas, reprend un habitant. Après ils ont commencé à venir de plus en plus. Ils commencent le vendredi à 21 heures et ça se termine le lendemain à 9 heures. Le samedi, ça recommence. On n’arrive plus à dormir. On n’en peut plus ». Les voisins pointent du doigt les conversations nocturnes, la musique dans les voitures, les coups de klaxons et les problèmes de stationnement. Certains sont allés au commissariat ou ont pris rendez-vous avec la mairie, sans qu’il n’y ait de réel changement. « C’est un lieu privé, avance-t-on au cabinet du maire. On a demandé à nos services de voir si tout était en règle et aux services de police d’intervenir en cas de tapage. » Après s’être dit « traumatisé » par la situation, le révérend, en charge de la communauté, n’était plus joignable pour répondre à nos questions Anne-Laure Abraham et Fabienne Huger
Source: http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/la-predication-evangeliste-degenere-19-interpellations-a-fontenay-28-05-2015-4811789.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12316
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...   Ven 29 Mai 2015, 07:52

Sur Congo Top News - http://www.congotopnews.com - quelques images de Fontenay-sous-Bois....

Si, si, Fontenay-sous-Bois....

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14090
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...   Ven 29 Mai 2015, 19:32

Situation normale, nous avons déjà les séquelles du conflit israélo palestiniens à domicile... quelques divergences entre Turcs...

La première obligation prévue par les lois internationales à laquelle sont tenus le réfugiés politiques accueillis dans un pays est de s'abstenir de toute activité pouvant générer un trouble à l'ordre public dans le pays où ils sont reçus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le conflit politique congolais s'invite à Fontenay...
» Quand notre député Droite Populaire invite, la honte nous accable
» Arrêter la garde alternée pour résoudre le conflit?
» help!!que faire quand on est invité à manger chez des amis..
» Selon Felix Tshisekedi: Vital Kamerhe est un adversaire politique + affaire Médard et Malumalu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Incivilités et faits divers à Fontenay-
Sauter vers: