Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mar 23 Juin 2015, 23:22

Les vacances approchent, il y a peut-être parmi les lecteurs du forum des gens qui aiment lire des livres en accès libre en plein écran sur leur ordinateur, (il suffit de cliquer sur l'icône study et de choisir le format diapositive) surtout en période de congés annuels : en voici un, dont je reprends l'avant-propos. Il contient par ailleurs un sommaire détaillé pour ceux qui ne voudraient s'intéresser qu'à une ou deux parties de l'ouvrage.



« Se lancer à la découverte des petites et grandes histoires de la ville où l’on a choisi de vivre, a quelque chose d’aléatoire, en ce sens, que l’on ne sait jamais à l’avance ni ce que l’on va découvrir, ni ce que l’on va choisir de raconter, comment et pourquoi.
.
C’est le genre d’idées qui émergent presque par hasard : alors que je venais de m’inscrire sur un forum local dit le plateau, son webmaster lançait l’idée que d’aucun apporte ses témoignages sur la vie et l’évolution de notre ville, en l’illustrant de cartes, photos caractéristiques d’une période ou d’un thème d’histoire, de géographie, de géologie, et de tout élément ou événement remarquable qui pouvait permettre de conserver et de faire vivre la mémoire.
.
Il proposait de partir du blason de Fontenay sous Bois qu’il présentait ainsi : Les armoiries de Fontenay-sous-Bois se blasonnent : d’or au chêne de sinople enganté du champ posé sur une terrasse aussi de sinople chargée d’une fasce ondée d’argent, au chef d’azur chargé d’un rai d’escarboucle pommeté et fleurdelisé d’or accosté de deux fleurs de lys du même.
.
chêne au sinople = chêne émaillé vert. Du latin sinopis (« couleur rouge », « terre de Sinope »), du grec ancien σινωπίς (« terre de Sinope » sorte d’ocre rouge). De Σινώπη, nom en grec ancien de la ville de Sinop au nord de la Turquie. (Héraldique) Le sens originel était rouge mais est devenu vert durant le XIIIe et le XIVe siècle. Une fois remplacé par gueules, le terme vieilli sinople aurait été récupéré opportunément pour désigner le vert, confondu avec vair. Escarboucle, un meuble héraldique représentant une pierre précieuse d’où partent huit rais terminés par des fleurs de lys.
.
Partant de cette idée, et souhaitant la développer, je pris, pour ma part, le parti de chercher à mêler les petites histoires qui se sont passées sur le territoire de Fontenay-sous-Bois -à travers le temps- à de plus grandes histoires qui, chacune à leur manière ont structuré celle de notre pays, de notre région, de notre commune : C’est ainsi que je me suis intéressé aux querelles de clochers, comme celle de l’Unigenitus par exemple-, que je suis parti à la recherche -au travers de lieudits très anciens- de ce que pouvait être l’organisation de notre territoire au temps de Guillaume V de Garlande, -terre de bois, de maraîchers et de vignes dont le célèbre Guinguet- et comment ces terres ont vu leurs propriétaires changer au fil des siècles.
.
J’ai souhaité  par ailleurs rouvrir  quelques pages des amours galants de nos rois dont les plus connues sont celles d’Agnès Sorel et de Charles VII à une époque où les rus, ruelles, ruisseaux, et fontaines, coulaient à flot aux risques et périls de la population, et comprendre notre organisation sociétale autour des fabriques pendant l’époque allant de la Fronde à la Révolution, ou celle de notre médecine locale du temps de la léproserie à celui de l’hospice intercommunal. Chaque fois en prenant le temps de la curiosité au-delà du seul fait historique.
.
Je me suis aussi intéressé aux éléments structurants de notre commune en me posant encore et toujours la question du comment et du pourquoi : A propos de la présence de fortifications sur notre territoire, dont l’une la Redoute a donné le nom à l’un de nos quartiers, tandis qu’un promontoire passait inaperçu alors, qu’en véritable point de veille et de guet, il marquait l’entrée de nos carrières de gypse devenues aujourd’hui éco-parc René Dumont.  
.
J’ai aussi voulu parler de l’organisation des transports autour des lignes de tramway et de la ligne ferroviaire de la Bastille avant que Bus et RER ne viennent progressivement effacer tout cela. Tout en n’omettant pas d’évoquer le grand retour du tramway tel qu’il est prévu désormais autour du Grand Paris express (T1est ; Ligne 1 prolongé, ligne 15 lancée). Le tout permettant de comprendre, par l’ouverture d’un nouveau chapitre, comment notre ville s’est vue imbriquée malgré elle, d’un Grand Paris à l’autre depuis 1790, par évolutions successives.
.
Enfin, et d’une manière tout à fait arbitraire j’ai choisi de procéder à quelques survols historico-géographiques telle une Libellule capable de se déplacer d’une mare à un bois, d’un lieudit à un autre, pour donner tout leurs sens aux cartes anciennes mises en comparaison avec des saisies d’écran et vues aériennes de google maps. Cette démarche ayant une vertu, celle de permettre de fixer les anciennes possessions de Fontenay-sous Bois (pourtour rouge de la carte de couverture) au-delà des limites actuelles de notre commune (trait jaune) et de se projeter d’une manière virtuelle tant dans l’espace que dans le temps. C’est que les Libellules existent depuis plusieurs millions d’années, l’ordre des Odonates vivant déjà au carbonifère, dans des lieux chauds et humides … Leurs formes contemporaines existaient déjà à l’ère Tertiaire. Celle qui a duré 65 millions d’année, alors que la suivante,  l’ère quaternaire n’ayant duré environ que 2 à 4 millions d’années, voyant tardivement arriver l’homme… une fois la déglaciation et le retrait des mers intervenus, expliquant par ailleurs la formation du gypse –roche tendre saline-.
.
Ce faisant j’ai eu aussi envie de vous raconter des anecdotes territoriales entrecroisées comme celle des propriétés Guérin Leroux –Jacques Maquer, ou de celle du jeune prince héréditaire de Saxe-Gotha qui reçut Jean Jacques Rousseau pendant 48 h, ce qui allait bouleverser sa vie d’écrivain. Tout en vous indiquant ce qu’elle devint au fil des changements de propriétaires. Ou celle encore de la visite de Danton à son beau père limonadier, ou de Méliès à la villa de sa muse située au148bis avenue de la République. Ou celle d’un lieu à multiples facettes, à la fois château de belles vues, école des pauvres,  petit séminaire où les histoires s’entremêlent autour d’un lieu d’accueil aujourd’hui connu sous le sigle de la MDCVA Maison du citoyen et de la vie associative.
Laissant volontairement de côté d’autres histoires déjà racontées mais plus connues.
.
De même j’ai limité volontairement mes récits locaux à ceux qui étaient particulièrement bien documentés comme la chute d’un aéronef en 1911, l’incendie de la maison Gaveau en 1908, et l’assassinat d’un employé de l’hospice en 1932 ou le bombardement de Fontenay sous Bois par l’armée allemande la nuit du 30 au 31 janvier 1918 ou enfin sa libération en 1944 sous l’impulsion du capitaine Fontaine.  
.
Autre choix personnel ; je m’en suis tenu à raconter l’histoire de quelques personnages locaux qui nous ont laissé des noms de rues, simplement parce que j’ai été interpellé par ces histoires plutôt que par d’autres. J’ai fait une seule exception à cette règle, en m’intéressant exhaustivement aux noms des rues des grands ensembles sortis de terre dans les années 60 70 dans  la mesure où de mon point de vue « aérien », j’ ai « vu » une unité de lieux et de noms tout  à fait remarquable.  
.
Je ne vous en dis pas plus et vous souhaite une bonne lecture. »
.
Libellule

Le lien vers le livre numérique de 314 pages qui en résulte toujours modifiable si besoin.

http://fr.calameo.com/read/004387492395dcfd530c7

Origine de l'article
http://fontenaysousbois.eelv.fr/petites-et-grandes-histoires-a-fontenay-sous-bois/
Revenir en haut Aller en bas
Maya L 'Abeille

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mer 24 Juin 2015, 08:13

Bonsoir,

J'ai très envie de lire ces petites et grandes histoires, mais je ne suis vraiment pas fan de la lecture en plein écran qui impose de nombreuses contraintes, notamment ne pas pouvoir être confortablement installée dans la nature à cause de la luminosité ... est-il possible de se procurer cet ouvrage en format papier ou de pouvoir l'imprimer? (sans être obligée d'aller boire un café SmileSmileSmile)
D'avance merci pour votre retour.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mer 24 Juin 2015, 08:52

Le format papier n' est pas encore d'actualité. Mais qui sait... Patience.
Chaque chose en son temps dit-on. Mais sachez que Sans consultation d' autres livres numérisés ce livre n'aurait pas pu lui-même être êcrit, à+
Revenir en haut Aller en bas
Maya L 'Abeille

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mer 24 Juin 2015, 09:06

quel dommage! il est tellement agréable de feuilleter un livre, souligner des passages, y revenir ... l'emporter avec soi ... marquer des pages ... y coincer une image ... le livre virtuel ne permet d'accéder à aucun de ces petits plaisirs tellement délicieux ! Le numérique est un formidable outil d'une puissance démesurée mais qui ne remplacera jamais le charme (désuet pour certain et d'autant plus charmant pour d'autres) d'un ouvrage papier, palpable, annotable et personnalisable. Pensez-y!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Sam 03 Oct 2015, 05:41

Ça se confirme : Le biologiste Gilles Bœuf aime, lui, à citer « la libellule qui, avec quelques watts seulement, peut voler à presque 100 km/h et ce depuis des millions d’années ». Un exemple parfait d’économie d’énergie pour celui qui a été nommé, en juillet, conseiller scientifique pour l’environnement, la biodiversité et le climat par la ministre de l’écologie, Ségolène Royal. Pour autant, reconnaît-il, dans ce domaine, « la France a un réel effort à faire ».
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Sam 03 Oct 2015, 06:23

Nous sommes hors sujet. Donc....

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mar 24 Nov 2015, 14:41

Revenons y alors.

Avec le lien plus haut, il est désormais possible de récupérer cet ouvrage en forme pdf et donc de l'éditer.

Il s'est enrichi de nouveaux chapitres de telle sorte que le sommaire s'établit ainsi désormais

 
[size=48]Sommaire [/size]
 
 
 
En guise d’Avant-propos    3
La querelle de l’Unigenitus vue de Fontenay sous Bois       6
Les terres Fontenaysiennes de Guillaume V de Garlande  23
La demoiselle de Fromenteau et la Dame de Beauté Agnès Sorel  43
Le temps des fabriques de la Fronde à la Révolution  61
Et pendant ce temps là, terres, eaux et forêts, chasses s’organisent  83
De la Léproserie à l’Hospice intercommunal100
Les fortifications de Fontenay-sous-Bois - 128
Des carrières de gypse à l’éco parc René Dumont152
Le tramway et la ligne Bastille à Fontenay sous bois avant le RER176
Le grand retour du tramway et le projet du Grand Paris Express194
Fontenay-sous-bois, d’un Grand Paris à l’autre depuis 1790206
Quelques histoires locales méconnues sur les terres de Fontenay-sous-Bois235
Quand Fontenay-sous-Bois fait la une de la presse régionale et nationale 278
Ces rues de Fontenay-sous-Bois qui témoignent d’un passé méconnu300
Ces noms de rues qui servent de signatures au quartier des Larris319
En guise de dernier mot336


le lien d'accès direct restant le même  http://fr.calameo.com/read/004387492395dcfd530c7
Revenir en haut Aller en bas
Erable



Messages : 24
Date d'inscription : 29/11/2014

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mar 24 Nov 2015, 21:00

libellule a écrit:
Avec le lien plus haut, il est désormais possible de récupérer cet ouvrage en forme pdf et donc de l'éditer.
Le bouton "télécharger" est grisé, alors comment faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mar 24 Nov 2015, 21:12

Et l'option partager par mail?
Ou insérer sur un site?
Sinon m'indiquer le moyen de le stocker sur ce forum par exemple ou ailleurs (il n'y a pas d'exclusive). Il pèse (20 millions) et compte à ce stade 345 pages.
Dernier recours un transfert en mode privé sur une boite qui accepte cette taille de fichiers.
Si ce n'est celui d'un simple chargement grâce à une clef usb dont je suis détenteur.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mar 24 Nov 2015, 23:06

Pour votre information, Libellule
Ce forum n'accepte pas le stockage des gros fichiers. Même pour présenter la version numérique du journal du Plateau j'utilise un lieu de stockage externe, à savoir le site du Plateau et non le forum.
Je vous conseille d'utiliser le logiciel gratuit wetransfer si, par message privé, un usager ou une autre personne veut prendre connaissance et télécharger votre ouvrage.
La taille ne pose aucun problème sur wetransfer.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12554
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Mer 25 Nov 2015, 00:03

Libellule a écrit:
Et l'option partager par mail?
Ou insérer sur un site?
Sinon m'indiquer le moyen de le stocker sur ce forum par exemple ou ailleurs (il n'y a pas d'exclusive). Il pèse (20 millions) et compte à ce stade 345 pages.

Il suffit d'ouvrir un compte sur https://hubic.com/fr/ et de créer un lien de partage sur le fichier puis de diffuser ce lien...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Jeu 26 Nov 2015, 02:28

Oui et non. Puisque je mets cet ouvrage à jour au fil de l'eau ; je viens par exemple de revoir quelques lignes du chapitre sur les fortifications en venant d'y intégrer quelques éléments nouveaux et une illustration du fort de Nogent occupé par les Prusssiens daté de janvier 1871, et trouvé sur un site d'histoire tenu par une université étrangère. Or je ne tiens pas à ce que diverses versions circulent, la plus fiable restant celle sur calameo.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Jeu 26 Nov 2015, 19:36

Autre rajout de ce matin, par exemple, cette aquarelle conservée au musée de Champigny qui illustre la restitution dudit Fort quelques mois plus tard (page 142)

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Lun 30 Nov 2015, 20:18

j'ai depuis complété ce chapitre en détaillant quelques éléments en relation avec l'histoire du Fort de Nogent de 1902 à nos jours avec les illustrations correspondantes. Voilà vous savez tout.
http://fr.calameo.com/read/004387492395dcfd530c7

A consulter d'ici une heure, le temps de charger ces mises à jour.

NB Je ne pense pas le modifier de nouveau d'ici à la fin de l'année, ayant traité l'ensemble des documents que j'avais archivé au fil de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Zanpanzar



Messages : 35
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Jeu 03 Déc 2015, 04:40

Très instructif, merci d'avoir partagé ce beau travail.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Jeu 03 Déc 2015, 15:58

Oui, avec l'ensemble des sujets "(H/h)istoires locales" des mines de renseignements où fureter.
Un peu comme une encyclopédie en construction, et à suivre.

à compléter par géographie régionale ? Ainsi,
Libellule a écrit:
La solution (lien vers article Persée.fr)

Le lac de Paris à l'époque quaternaire.
Clémence Royer
()
http://www.persee.fr/doc/bmsap_0301-8644_1875_num_10_1_3158
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14763
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Jeu 03 Déc 2015, 22:39

Déjà fait au chapitre gypse et éco parc. Smile si, si.

En tout cas merci de vos agréables commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois   Ven 04 Déc 2015, 02:04

Le problème n'est pas seulement de rajouter des matériaux, mais aussi de le classer, l'organiser, pour le retrouver et l'exploiter.
Dans l'exemple ci-dessus, on voit que l'article 'lac de Paris au quaternaire' de ~1875 apparait aussi à l'entrée : Histoire antique etc..
Revenir en haut Aller en bas
 
Petites et grandes histoires à Fontenay-sous-Bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 avril 1913 : un survol de Fontenay sous Bois tourne à la catastrophe.
» La loi 1905 en question à Fontenay sous bois?
» Fontenay sous bois : supermarché de la drogue
» Fontenay sous bois, la ville a vivre : Actualite juive.
» Bio dans leurs assiettes RESTAURATION SCOLAIRE à Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Histoire locale-
Sauter vers: