Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Ecoles en danger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Ecoles en danger.    Sam 02 Avr 2011, 04:23

Rappel du premier message :

De nombreuses écoles de notre ville et plus largement dans l'académie et le pays étaient touchées ce jour par un mouvement de grève.

Il s'agissait de dénoncer la nouvelle "carte scolaire" qui prévoit pour l'an prochain la fermeture de 98 classe dans le Val-de-Marne dont pas moins de cinq dans notre ville.

Une manifestation a été organisée ce jour devant l'Inspection d'académie à l'occasion du Comité Technique Paritaire qui se tenait ce matin. Il y avait plusieurs centaines de manifestants (plus de 300 selon la police). De très nombreuses communes étaient présentes de Fontenay à Périgny, de Vincennes à Champigny, de Saint-Maur à Orly et de Créteil et Joinville à Vitry...

Divers élus étaient présent. Pour Fontenay il y avait en particuliers les deux vice-président du Conseil général Liliane Pierre et Gilles Saint-Gal, Daniel Alarçon, Pascal Clerget premier adjoint au maire...

Les délégations de différentes écoles ont été reçues. Celle de notre ville comportait des enseignants dont des directrices d'écoles, des parents et des élus. Nous avons réaffirmé (Pascal Clerget, Liliane Pierre et votre serviteur) notre oppostion aux fermetures de classes et la nécessité de sortir de cette logique comptable qui sacrifie l'avenir des enfants pour faire quelques économies. Nous avons insisté sur la nécessité de cesser la destruction du dispositif des Rased et la nécessité de redonner des moyens aux classes d'adaption telles que les Clis. Les inspecteurs qui nous recevaient ont pris note des demandes formulées.

Quelques infos et la motion adoptée lors du CTP.

http://94.snuipp.fr/spip.php?article66

http://94.snuipp.fr/IMG/pdf/decclaration_CTP_1er_avril_2011.pdf


Et un reportage sur cette nouvelle carte scolaire si désastreuse alors que les effectifsn d'élèves augmentent.

http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/protestation-contre-les-fermetures-de-classes-68177489.html?onglet=videos&id-video=vanv_PROTESTATION_FE_1392560_00YJMHWX_010420111151_F3
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr

AuteurMessage
Gérard



Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 05:11

Ahhhh Libellule !

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 06:01

A lire dans les blogs hébergés par le Monde un article de Thomas Piketty: http://piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/


http:/piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/ a écrit:
Thomas Piketty
31 août 2016
Le gouvernement souhaite-t-il vraiment la mixité sociale ?

En ces jours de rentrée scolaire, la question mérite d’être posée : le gouvernement souhaite-t-il vraiment promouvoir la mixité sociale, ou bien va-t-on en rester aux effets d’annonce ? Cela me permettra également de répondre à quelques questions posées par des internautes concernant ma chronique Le scandale APB.

Rappelons tout d’abord que le ministère de l’éducation avait annoncé en 2015 la mise en place de nouveaux dispositifs visant à réduire la ségrégation en vigueur dans les collèges. On avait même évoqué l’idée d’une ambitieuse expérimentation à Paris, avec des annonces précises à la rentrée 2016 et une mise en place à la rentrée 2017, suivie d’une possible généralisation dans le reste du pays. Malheureusement tout reste très flou à ce stade, et le ministère comme la Ville de Paris ne semblent guère pressés de passer de la rhétorique à la réalité.

C’est d’autant plus regrettable que le niveau de ségrégation sociale observée dans les collèges atteint des sommets inacceptables, notamment à Paris. Des travaux récents, comme ceux réalisés par Julien Grenet dans le cadre de la consultation en cours, ont souligné en particulier le rôle clé joué par les collèges privés, et le fait que de meilleures procédures d’affectations des élèves, plus justes et plus transparentes, pourraient permettre d’améliorer nettement la situation.
---/---

La suite avec infographies: http://piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/


Source: http://piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/







thierry a écrit:
Et oui on en est arrivé là, si l'on veut un enseignement de qualité pour ses enfants le mieux et le plus simple c'est de payer. Payer pour faire admettre ces enfants dans le privé, ou leur donner des cours en plus par le plus souvent des enseignants du public.


Il faudrait en finir avec le collège unique et l'objectif des 80% de bacheliers pour en revenir à une première orientation, de qualité, en fin de 5 ème, la filière générale restant accessible à tous ceux qui en ont les capacités et la volonté...

Ceci bien sûr en revalorisant le travail manuel et l'apprentissage et en offrant de réelles possibilités de formation continue pour ceux qui veulent ensuite évoluer...

Etant également entendu qu'entre la maternelle et cette orientation en fin de 5 ème tout doit être fait pour réduire le handicap des enfants venant des milieux les plus défavorisés...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 09:59

Und erreur de Jospin.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 18:26

Je crois pas beaucoup à la technique du retour vers le futur en reprenant ce qui se faisait il y a 50 ans.

Le problème fondamental de l'école est l'absence de culture de la réussite. La complaisance de l'échec ou du résultat moyen. Un exemple est la disparition des classes européennes. Un autre est le diminution des heures de classes en primaire pour transférer les heures à des activités d'éveil à la charge des communes.





Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 18:34

Tout à fait d'accord avec vous

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 19:37

Nous sommes donc au moins d'accord sur un point.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Sam 03 Sep 2016, 23:04

thierry a écrit:
Je crois pas beaucoup à la technique du retour vers le futur en reprenant ce qui se faisait il y a 50 ans.
Le problème fondamental de l'école est l'absence de culture de la réussite. La complaisance de l'échec ou du résultat moyen.

En 1967, 60% des candidats étaient admis, au bac général (le seul à l’époque).
En même temps, il n’y avait que 15,4 % de bacheliers dans cette génération 1967.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/47/9/5479.pdf

Pourtant, en 1967, c’était encore le plein emploi (le choc pétrolier de fin 1973 est la fin des "30 glorieuses"). Tous ou presque trouvaient un emploi, beaucoup connaissaient une progression de carrière. C'était une autre économie, d'un temps révolu en effet.

Mais c’est trop demander à l’école de la rendre principale responsable du chômage, de même qu’il était illusoire de croire que l’inflation scolaire des diplômes suffisait à multiplier des emplois salariés, de cadre notamment (voir les écrits de Marie Duru-Bellat). A la base, seule une économie en (état de) marche permet d’espérer emplois ou modèle social durables.


Dernière édition par salamandre le Mar 13 Sep 2016, 00:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Ecoles en danger.    Lun 12 Sep 2016, 23:28

http://piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/ a écrit:
Thomas Piketty
31 août 2016
Le gouvernement souhaite-t-il vraiment la mixité sociale ?
Pour voir l'article complet: http://piketty.blog.lemonde.fr/2016/08/31/le-gouvernement-souhaite-t-il-vraiment-la-mixite-sociale/



A lire sur le site du Monde (quelques difficultés aléatoires pour accéder au site du Monde depuis ce matin avec Firefox si vous avez activé la fonction "Do not trace"...)

http://www.lemonde.fr/education/article/2016/09/12/mixite-sociale-le-rectorat-de-paris-veut-utiliser-un-algorithme-pour-determiner-l-affectation-des-collegiens_4996327_1473685.html a écrit:
Mixité sociale : le rectorat de Paris veut utiliser un algorithme pour déterminer l’affectation des collégiens

LE MONDE | 12.09.2016 à 13h13 | Par Mattea Battaglia

Le débat sur la mixité sociale dans les 175 collèges de Paris rebondit. On savait que l’académie entendait mettre en place, à la rentrée 2017, des « secteurs multicollèges » modifiant en profondeur l’affectation des élèves entrant en 6e. On ignorait, en revanche, que cela s’accompagnerait de l’introduction d’un « Affelnet en sixième », algorithme d’« affectation par le net » qui existe déjà au lycée mais qui serait, pour la cohorte des 12 000 enfants faisant le saut du CM2 à la 6e, paramétré différemment. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le recteur de Paris, François Weil, alors que le débat sur la mixité sociale au collège a été relancé, dans nos colonnes, par le coup de colère de l’économiste Thomas Piketty le 7 septembre, auquel la ministre de l’éducation nationale a répondu le 8.
---/---
Pour voir l'article complet: http://www.lemonde.fr/education/article/2016/09/12/mixite-sociale-le-rectorat-de-paris-veut-utiliser-un-algorithme-pour-determiner-l-affectation-des-collegiens_4996327_1473685.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoles en danger.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: