Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Fonctionnement de la justice....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Fonctionnement de la justice....   Mar 22 Sep 2015, 12:39

Rappel du premier message :

Je pense qu'une bonne partie du Peuple français au nom duquel est rendu la justice peut désormais s'interroger sur le fonctionnement de celle-ci....




Il y a quelques jours....

http://www.leparisien.fr/evry-91000/la-courneuve-le-meurtrier-du-policier-libere-avant-un-second-proces-16-09-2015-5098483.php a écrit:
La Courneuve : le meurtrier du policier libéré avant un second procès
Carole Sterlé | 16 Sept. 2015, 21h12 | MAJ : 16 Sept. 2015, 23h02

Même le personnel du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne) a eu du mal à y croire. Un homme condamné à Bobigny à vingt ans de réclusion en 2011 pour le meurtre d’un policier a été libéré ce mercredi après-midi.

Il avait fait appel de sa condamnation et attend toujours d’être rejugé à Evry (Essonne). Et depuis ce mercredi, il est libre.

« La chambre de l’instruction a estimé que le délai d’audiencement n’était pas raisonnable », relate Me Thierry Benkimoun, l’avocat de Rajeswaran Paskaran qui salue une « décision courageuse ». C’est lui qui avait saisi la chambre, en demandant la mise en liberté de son client, estimant anormal de n’avoir toujours pas de date de procès, alors qu’« il est détenu depuis six ans et demi ».



Cinq personnes étaient jugées aux assises en 2011

Le soir du 21 février 2009, le gardien de la paix Aurélien Dancelme, âgé de 33 ans, avait été tué d’une balle dans la tête avec son arme de service, dans le quartier des Quatre-Routes, à La Courneuve. Il n’était pas officiellement en service, mais devait procéder à des vérifications sur des marchands de sommeil, dans le secteur. Il avait bu aussi, et croisé deux fois la route des accusés qu’il ne connaissait pas. Une bagarre avait éclaté, puis le coup de feu fatal, avec l’arme du policier qui avait montré son brassard et tiré en l’air pour se dégager lorsqu’il avait été pris à partie.

En octobre 2011 à Bobigny, ils étaient cinq à s’expliquer devant la cour d’assises. Deux étaient jugés pour meurtre : Paskaran, l’auteur du tir mortel, et Sivatharan, pour l’avoir incité à tirer. Faute de preuves le second a été condamné à cinq ans de prison pour violences volontaires aggravées et non pas complicité de meurtre. Deux autres ont été condamnés à cinq et deux ans de prison pour les violences mais ils ont été libérés quelques semaines plus tard pour vice de forme. Seul le cinquième a été acquitté.



La Chancellerie demande «en urgence» un rapport

Un nouveau procès est donc prévu et doit avoir lieu à Evry pour quatre des accusés. « L’audiencement est cogéré par le président de la cour d’assises et le parquet », indique un magistrat en précisant qu’Evry ne dispose que d’une seule cour d’assises. «La Garde des Sceaux a demandé en urgence un rapport circonstancié aux chefs de cour (NDLR : le procureur général et le premier président) sur les raisons expliquant l'absence d'audiencement de cette affaire» indique ce mardi soir le porte-parole de la Chancellerie. En fonction des éléments communiqués, une inspection pourrait être décidée.
Source: http://www.leparisien.fr/evry-91000/la-courneuve-le-meurtrier-du-policier-libere-avant-un-second-proces-16-09-2015-5098483.php


Aujourd'hui...

http://www.leparisien.fr/faits-divers/condamnee-a-30-ans-de-prison-en-2014-la-veuve-noire-de-l-isere-liberee-21-09-2015-5113643.php a écrit:
Condamnée à 30 ans de prison en 2014, «la veuve noire de l'Isère» libérée
21 Sept. 2015, 18h33 | MAJ : 21 Sept. 2015, 19h03

Manuela Gonzalez, surnommée «la veuve noire de l'Isère» et condamnée en avril 2014 à 30 ans de réclusion pour le meurtre de son dernier mari, a été libérée lundi par la cour d'appel de Grenoble pour non-respect du «délai raisonnable» de jugement.

«Manuela Gonzalez a été libérée par la chambre de l'instruction qui considérait que le délai entre la première instance et l'appel était trop long», a précisé le parquet général. Me Ronald Gallo, l'avocate de la quinquagénaire, avait déposé une demande de remise en liberté de sa cliente le 22 juillet.

Cette dernière, en détention provisoire depuis mars 2010, avait été condamnée à 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son dernier mari, Daniel Cano, en octobre 2008, dans des conditions rappelant étrangement l'intoxication de quatre autres de ses compagnons.



Pas de date pour le nouveau procès avant la mi-2016

Lors du procès devant la cour d'assises de l'Isère, Me Gallo avait plaidé l'acquittement, tandis que le parquet avait requis 25 ans de réclusion. Devant la sévérité de la peine, l'avocat grenoblois avait immédiatement annoncé son intention de faire appel.

Alors que dix-sept mois se sont écoulés depuis cet appel, aucune date n'est fixée pour le nouveau procès. «On a une cour d'assises saturée en ce moment», a-t-on expliqué au parquet général, où l'on a précisé que le procès de Manuela Gonzalez ne pouvait être fixé avant la mi-2016 «au plus tôt».

Un procès de six semaines attend en effet la cour d'assises de l'Isère à partir du 2 novembre : celui du meurtre des jeunes Kevin et Sofiane lors d'une rixe à Echirolles en septembre 2012.



Son dernier mari retrouvé calciné et drogué en 2008

La chambre de l'instruction a donc fait application de la jurisprudence de la cour européenne des droits de l'Homme qui estime que «toute personne a le droit d'être jugée dans un délai raisonnable».

Le corps de Daniel Cano, un chaudronnier de 58 ans, avait été retrouvé le 31 octobre 2008 à l'arrière de son véhicule incendié, non loin de sa maison de Villard-Bonnot (Isère) dans la vallée du Grésivaudan. L'enquête avait conclu vite à un incendie volontaire et les analyses toxicologiques avaient révélé la présence de trois somnifères différents dans le sang de la victime.

Avant lui, quatre autres compagnons de l'accusée avaient subi des intoxications, dont deux avaient péri de mort violente. «J'en appelle à votre raison et à votre intime conviction, il y a des éléments lourds, précis et concordants qui me permettent de vous demander d'entrer en voie de condamnation», a insisté l'avocat général.
Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/condamnee-a-30-ans-de-prison-en-2014-la-veuve-noire-de-l-isere-liberee-21-09-2015-5113643.php
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 10 Oct 2015, 17:42

Où se trouve la frontière entre la naïveté, la stupidité ou la complaisance confinant à la complicité ?

Pas de commentaire...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Lun 12 Oct 2015, 08:29

Le sénateur et candidat (LR) aux régionales Bruno Retailleau a interpellé dimanche le président François Hollande, l'exhortant, dans un courrier, à "clarifier" sa position sur l'évacuation de la "Zad" de Notre-Dame-des-Landes, la zone d'aménagement différé dédiée au projet contesté d'aéroport près de Nantes, occupée par des dizaines d'opposants.

"Je vous demande de clarifier votre position ( ...). Oui ou non partagez-vous la position de votre Premier Ministre, qui s'est engagé à évacuer la Zad sitôt les recours en première instance purgés, ce qui est le cas depuis la décision du tribunal administratif du 17 juillet dernier ?", écrit le chef de file des sénateurs Les Républicains et tête de liste aux régionales pour son camp dans les Pays de la Loire, dans une lettre à François Hollande, dont l'AFP a reçu copie.

"Dans cette affaire de Notre-Dame-des-Landes, vous ne pouvez plus faire preuve de faiblesse et de renoncement. Car si l'Etat n'évacue pas la Zad, alors c'est l'Etat que vous évacuez de la Zad, en donnant le signal que la République est incapable de se défendre", poursuit le sénateur de Vendée, qui demande également au chef de l'Etat d'annoncer "la dissolution des associations qui organisent ou soutiennent les exactions des zadistes".

Dans son courrier, Bruno Retailleau fait référence à une visite du président de la République à Saint-Nazaire prévue mardi - mais non confirmée officiellement dimanche soir.

Alors qu'"un camion égaré a été pillé, un acte de vandalisme supplémentaire" des zadistes selon lui, "personne ne comprendrait que votre visite ne soit pas l'occasion de clarifier votre position et de prendre des décisions", poursuit Bruno Retailleau.

Un important dispositif a été déployé vendredi à Notre-Dame-des-Landes pour récupérer un poids lourd, retenu dans la nuit par des zadistes. Le camion, qui transportait notamment de l'alcool, s'était retrouvé "par erreur" en pleine nuit sur une route départementale, entravée depuis des mois par des chicanes, au cœur de la "Zad".

Le conducteur a été "pris à partie par des individus" et des "délinquants ont dérobé une partie des marchandises transportées", selon la préfecture de Loire-Atlantique. "Il n'y a eu aucune violence sur le chauffeur qui est resté tranquillement dans sa cabine jusqu'au matin où un véhicule est venu le chercher. Personne ne s'est opposé à la récupération de la marchandise", ont affirmé les zadistes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mar 13 Oct 2015, 02:55

http://actu.orange.fr/faits-divers/alsace-un-detenu-evade-interpelle-pour-le-viol-d-une-promeneuse-afp_CNT000000ey1ge.html

----------------------------------------------

Un détenu de 32 ans, déjà condamné pour viol et récemment évadé de prison à l'occasion d'une permission de sortie, a été interpellé samedi, soupçonné d'avoir, pendant sa cavale, violé et grièvement blessé à coups de couteau une promeneuse en Alsace, a annoncé lundi le parquet de Strasbourg.

Nicolas Weiss faisait l'objet d'un mandat d'arrêt depuis qu'il n'avait pas réintégré la prison de Toul (Meurthe-et-Moselle) le 26 août, après une permission de sortie de trois jours, a-t-on précisé de même source.

Il est soupçonné d'avoir violé et grièvement blessé de plusieurs coups de couteau, notamment aux mains et aux épaules, une femme de 40 ans qui promenait son chien en forêt, vendredi à Mertzwiller près de Haguenau (Bas-Rhin).

La victime a dû être transportée par hélicoptère à l'hôpital universitaire de Strasbourg, mais ses jours ne sont pas en danger.

Le suspect purgeait une peine de 12 ans de réclusion criminelle, prononcée en avril 2009 par les assises du Bas-Rhin pour le viol d'une adolescente de 15 ans, en juillet 2006. Sa peine courait jusqu'à fin 2018.

"Originaire du campement de gens du voyages de la commune, l'agresseur avait contraint sa victime à le suivre en la menaçant avec une arme à feu", avaient rapporté en 2009 Les Dernières nouvelles d'Alsace, au moment du procès.

Samedi, Nicolas Weiss a été interpellé dans la forêt où les faits se sont produits, sur la base de "rapprochements" opérés par les enquêteurs. En garde à vue, l'homme a "nié les faits", mais "les charges à son encontre sont relativement fortes", selon le parquet.

Le suspect devait être présenté lundi à un juge d'instruction, en vue de sa mise en examen pour "tentative d'homicide volontaire" et "viol avec arme". En situation de récidive, il encourt la perpétuité.

La permission de sortie qui lui avait été accordée par un juge d'application des peines (JAP) de Nancy avait pour objectif soit de "maintenir les liens familiaux", soit de "préparer sa réinsertion", a expliqué le parquet de Strasbourg, qui n'était pas en mesure d'expliquer sur laquelle de ces deux bases il avait pris sa décision.

Contacté par l'AFP, le parquet de Nancy, de son côté, s'est refusé à tout commentaire.


--------------------------------------

tout va bien... dormez brave gens, taubira fait sa réforme...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 17:23

Police-justice, les raisons d'un divorce

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/10/13/31003-20151013ARTFIG00335-police-justice-les-raisons-d-un-divorce.php
 
________________________________________
Alexandre Giuglaris est délégué général de l'Institut pour la justice.
________________________________________

Demain, l'ensemble des organisations représentatives de la police nationale appelle à manifester devant la chancellerie ou devant les tribunaux pour exprimer le ras-le-bol de la profession à l'encontre des dysfonctionnements de la chaîne pénale. Plusieurs milliers de policiers descendront dans la rue pour exprimer leur colère à la suite d'un braquage au cours duquel l'un de leurs collègues a été très grièvement blessé et mettant en cause deux multirécidivistes, dont l'un était fiché comme dangereux et radicalisé et qui s'était évadé de prison lors d'une permission de sortir.
L'émotion suscitée dans les rangs de la police par cette affaire n'est pas retombée car elle intervient après d'autres dysfonctionnements, notamment judiciaires, qui heurtent nos policiers et nos gendarmes. Il y a quelques semaines, par exemple, on apprenait que le meurtrier présumé du gardien de la paix Aurélien Dancelme, condamné en 2011 à 20 ans de prison, était relâché. Il avait fait appel de cette condamnation et, comme aucun nouveau procès n'était prévu, son avocat avait demandé sa libération au nom du droit à un procès dans un «délai raisonnable».
Les oppositions police-justice, souvent incarnées par les tiraillements entre gardes des Sceaux et ministres de l'Intérieur, ont toujours existé. Mais elles n'avaient rarement, voire jamais, atteint un tel niveau au sein des fonctionnaires de la police nationale. Comment a-t-on, pu en arriver là? Quatre phénomènes, au moins, se conjuguent aujourd'hui pour expliquer ce mouvement de défiance sans précédent.
Le mépris
Tout d'abord, les forces de police ont pu ressentir une certaine forme de mépris de la part de la chancellerie. Faut-il rappeler que, lors de la réforme pénale, les syndicats de policiers, et même certains syndicats de magistrats, allaient négocier au ministère de l'Intérieur car ils n'étaient pas reçus, pour certains, et surtout pas écoutés par la garde des Sceaux?
Par ailleurs, le Syndicat de la Magistrature est, chacun le reconnaît, très en cours à la chancellerie avec Mme Taubira. Faut-il rappeler, là encore, que c'est ce même syndicat qui publiait, il y quelques années seulement, un fascicule sur les droits des citoyens face aux policiers? Ces derniers étaient représentés avec une tête de porc… On a connu plus respectueux comme approche et comme vision. Dès lors, faut-il s'étonner que les policiers se sentent méprisés par leurs éventuels interlocuteurs de la place Vendôme?
La stigmatisation et l'injustice ressenties par les policiers
Dès qu'il y a un soupçon de bavure ou de faute, l'IGPN (la police des polices) est saisie. A tort ou à raison, les policiers, et au-delà une large partie de l'opinion, ont le sentiment qu'à l'inverse, lorsqu'un magistrat est soupçonné de fautes professionnelles, les poursuites ou sanctions sont faibles, voire inexistantes.
A cette injustice ressentie s'ajoutent des discours et une politique qui envisageaient d'instaurer des récépissés lors de contrôles au faciès. La garde des Sceaux, même lorsque le gouvernement a renoncé à cette idée, a fait savoir qu'elle y était toujours favorable. C'est son droit, encore qu'en tant que ministre on peut être tenu à une certaine réserve, mais il faut comprendre que les policiers puissent être agacés par une certaine rhétorique qui les stigmatise.
Les alertes restées sans réponse
Depuis de nombreux mois, la grogne monte dans les rangs de la police. Les discours et la politique pénale du gouvernement déplaisent aux forces de sécurité. Et il y a eu de nombreuses alertes que l'on n'a pas voulu entendre. Ainsi, faut-il rappeler la lettre que Manuel Valls avait envoyée au président de la République lorsqu'il était à l'Intérieur et dans laquelle il s'opposait très largement à la réforme pénale de Christiane Taubira?
Faut-il rappeler que, ces derniers mois, les violences à l'égard des forces de l'ordre on augmenté, notamment à Paris, où elles ont progressé de 8% entre 2014 et 2015? En moyenne, on compte près de 100 agressions physiques par jour rien que dans la capitale.
Enfin, on ne peut pas comprendre le malaise de la police et de la gendarmerie sans se rappeler le sort qui a été réservé au général Soubelet, n°3 de la gendarmerie. Pour avoir osé dénoncer l'insuffisante fermeté de la réponse pénale et l'impossibilité de voir la délinquance diminuer sans davantage de peines de prison ferme prononcées et exécutées, il a tout simplement été sanctionné à travers une mutation.
La réforme pénale
Les propos du général Soubelet ont déplu en haut lieu, car c'est la politique pénale du gouvernement qui était indirectement visée par ses propos. En effet, alors que l'opinion publique et les forces de l'ordre sont unanimes sur la nécessité de renforcer les sanctions pénales et de recourir davantage à la prison ferme comme peine, la réforme pénale de Christiane Taubira est allée exactement en sens inverse. Elle a notamment instauré un mécanisme de libération sous contrainte, quasi automatique, aux 2/3 de la peine prononcée, donc en réalité possiblement dès la moitié de la peine, avec le jeu des réductions de peine. Dès lors, pourquoi se battre pour arrêter les délinquants et les criminels si on a le sentiment qu'ils ne seront pas réellement condamnés ou très rapidement relâchés?
Les discours de la chancellerie, reprenant la rhétorique de l'école de la défense sociale, en clair, le délinquant est une victime de la société, exaspèrent les forces de l'ordre et au-delà tous les Français, qui sont inquiets pour leur sécurité et qui subissent la hausse de la criminalité. Cette réforme pénale a accru, légitimement, ces inquiétudes. Mais attention, car le niveau de mécontentement s'accroît et devient dangereux. Les enquêtes du CEVIPOF montrent par exemple que 50% des Français sont aujourd'hui favorables au rétablissement de la peine de mort (+ 15 points depuis 2011), et 43% des Français pensent que les démocraties ne savent pas bien maintenir l'ordre! Il est temps de réagir et d'ouvrir les yeux…
C'est dans ce contexte général que la fusillade survenue à Saint-Ouen, et la multiplication des révélations sur des évasions réalisées lors de permissions de sortie, a joué comme détonateur d'une crise plus profonde. Il y a une chose capitale que le gouvernement et l'autorité judiciaire doivent absolument comprendre pour essayer de résoudre cette crise: les policiers et les gendarmes exposent leur vie au quotidien. On compte plusieurs morts par an et des dizaines de milliers de blessés dans leurs rangs.
Alors, on ne peut pas entendre ce ras-le-bol généralisé si on ne prend pas en compte cette donnée essentielle. Et les magistrats qui sont de plus en plus exposés, eux-aussi, aux «réactions hostiles» et «menaces» au cours des audiences devraient davantage en tenir compte. Alors cessons de nous aveugler et faisons preuve de la fermeté nécessaire.
Il faut réconcilier sécurité et justice. C'est même une urgente et impérieuse nécessité. Cela repose principalement sur trois conditions: sortir l'idéologie de ces débats, écouter les attentes des citoyens et mettre en place une grande politique pénale qui ait pour priorité la sécurité des Français par l'exécution rapide des peines prononcées. C'est l'enjeu majeur des années à venir et sans doute des prochaines élections présidentielles.

--------------------------------------

tout va bien ! dormez braves gens !
taubira veille...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 18:06

Les policiers qui manifestent dans la rue et, symbole fort, devant le ministère de la justice, c'est rare.
On avait déjà vu les greffiers les avocats, les notaires sans compter tant d'autres categories professionnelles
Parmi les 70 000 messages déjà déposés sur ce modeste forum reconnaissons que tonton christobal a très souvent expliqué pourquoi la police était au bout de la patience. Il avait prévu ces manifestations il y a des mois et des mois.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 18:40

Gérard a écrit:
Les policiers qui manifestent dans la rue et, symbole fort, devant le ministère de la justice, c'est rare.
On avait déjà vu les greffiers les avocats, les notaires sans compter tant d'autres categories professionnelles
Parmi les 70 000 messages déjà déposés sur ce modeste forum reconnaissons que tonton christobal a très souvent expliqué pourquoi la police était au bout de la patience. Il avait prévu ces manifestations il y a des mois et des mois.

merci de reconnaitre qu'il m'arrive parfois de prévoir à juste titre que les déboires sont en route.

Je n'ai pas grand mérite : il suffit d'intervenir sur des sujets que l'on connait un peu.

Pour imaginer la suite, la condition indispensable est de n'être carté nulle part et d'écouter "les gens" de bon sens y compris ceux qui ne pensent pas comme soi-même. Ces "gens" qui sont méprisés depuis des années et bien en confiance ils parlent... on comprend alors rapidement ce qui va se passer dans l'avenir.

Les "gens", ceux à qui les "bien pensants" investis de la science infuse tentent de faire un lavage de cerveau intensif par médias interposés...  et bien ces gens ne croient plus à grand chose et plus du tout aux politicard. En revanche ils constatent la dégradation de leurs conditions de vie ainsi que de nombreux dysfonctionnements dans les organismes du pouvoir.
A terme ils réagissent... parfois dégoutés ils ne votent plus ou alors révoltés ils votent mal.

Pour les gendarmes et les policiers la différence est que le raz le bol est plus long à percevoir en raison de leur statut ce qui n'implique pas qu'il soit moins fort, bien au contraire, c' est d'autant plus dangereux.

Pour un gouvernement arriver à mettre dans la rue sa police relève de l'exploit... le duo infernal flanbi taubira y est arrivé en 3 ans... BRAVO !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:02

Le malaise au sein de la police n'est pas nouveau et le temps du ras le bol est arrivé.

Tout est symbole et celui-ci est effectivement fort. Mais au delà de ce symbole qui met en avant les 0.5% de décisions de justice inappropriées au lieu de valoriser le fait que 99.5% d'entre elles sont et ont été les bonnes, il convient de ne rien oublier du comment et du pourquoi nous en sommes arrivés là ; je vais le faire avec deux images





La première qui permet de ne pas oublier d''où provient la baisse des effectifs organisée sans discernement depuis 2002 malgré une correction partielle en 2007, vite effacée à partir de 2008 et qui a fini par rendre les conditions de travail inacceptables, rendant difficile jusqu'à l'organisation de patrouilles adaptées au regard de l'évolution du terrain

La seconde qui témoigne des revendications réelles portées par le principal syndicat organisateur de ce mouvement et de leur hiérarchie qui commencent bien par l'inacceptabilité des conditions de travail qui ont une conséquence terrible sur la manière d'appréhender l'avenir depuis la baisse des effectifs.

L'affiche est claire, il faut être en mesure d'aller "au delà" des clivages syndicaux et catégoriels devant des "attaques récurrentes" (comprendre depuis longtemps).

Fixer symboliquement les rendez vous devant les palais de justice ne doit pas être vu comme autre chose qu'un réelle demande que la police soit traitée avec les impératifs de justice pour elle même, pour ses agents, du moindre gradé au plus titré. Qu'une décision d'un tribunal mal venue finisse par une agression sur policier est un concours de circonstances qui est suffisamment rare aussi pour être utilisé comme levier d'une mobilisation massive. D'autant que les evenements de janvier sont passés par là.

Il est clair aussi que ce mouvement s'inscrit dans l'actualité de ce récent braquage au cours duquel l'un de ses membres a été très grièvement blessé et mettant en cause deux multirécidivistes, dont l'un était fiché comme dangereux et radicalisé et qui s'était évadé de prison lors d'une permission de sortir. L'exception de trop qui intervient après d'autres dysfonctionnements, notamment judiciaires, qui heurtent nos policiers et nos gendarmes.

Il y a quelques semaines, par exemple, on apprenait que le meurtrier présumé du gardien de la paix Aurélien Dancelme, condamné en 2011 à 20 ans de prison, était relâché. Il avait fait appel de cette condamnation et, comme aucun nouveau procès n'était prévu, son avocat avait demandé sa libération au nom du droit à un procès dans un «délai raisonnable».

On peut dire que tout cela se passe au niveau du Ministère de la Justice, pour s'en prendre en même temps au titulaire du poste, pour en faire un "symbole", mais cela revient à oublier que la justice prend ses décisions en toute indépendance du Ministère, chaque chambre judiciaire étant souveraine.

Non, le vrai problème tient au nombre de victimes parmi les rangs de la police depuis que la baisse des effectifs a été engagé ; ils se comptent par milliers.


Dernière édition par Libellule le Mer 14 Oct 2015, 23:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:11

Diagnostic totalement erroné qui dénote une ignorance crasse du dossier... comme d'habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:15

Je présente des éléments venant d'un syndicat engagé dans la contestation actuelle ; je commente une affiche et rappelle les faits déclenchant. Aucune référence à des articles de journaleux qui forcément ne comprendraient rien à rien. Mais si effectivement il n'y a plus d'indépendance entre les décisions de justice et le Ministère éponyme, il convient d'expliquer comment cela se passe pour que personne ne reste ignorant.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:25

Faire une étude des problèmes professionnels des policiers... lourde tache !
Expliquer comment fonctionne la justice... on déguste depuis des années les résultats ça se passe de commentaire...
Méconnaitre que dans la police il doit y avoir pas loin d'une vingtaine de syndicats et tout expliquer à la lueur des affiche de' l'un d'eux... c'est pour le moins osé.

Mais depuis Audiard nous savons tous qu'il y a un type de personne qui ose tout...

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:35

Est-il possible de discuter calmement, posément, civilement? On peut aussi se respecter les uns les autres même si on n'est pas du même avis. Sad Evil or Very Mad

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:37

L affiche rappelle que le clivage intersyndical n'est pas de mise, mais bon.... Cela ne doit pas être à considérer.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 19:44

Gérard a écrit:
Est-il possible de discuter calmement, posément, civilement? On peut aussi se respecter les uns les autres même si on n'est pas du même avis. Sad Evil or Very Mad

Tout à fait d'accord, mais ce n'est pas toujours possible avec tout le monde c'est pourquoi je ne discute pas avec libellule...

Comme l' argumentaire est totalement à coté de la plaque et dénote une parfaite méconnaissance du sujet, que l'affaire va se terminer par n'importe quoi pour avoir raison y compris de discourir à coté du thème alors que pour un connaisseur l'article qui initie le fil est parfaitement documenté, remettre le débat dans le bon sens et fournir des éléments intéressant équivaudrait à construire une pyramide.

Alors ce sera sans moi...

Il faut relancer le sujet et l'intituler :
"la police facho dans la panade à cause de sarko et heureusement que la justice qui fonctionne admirablement avec à sa tête une ministresse d'élite nous protège."

Toujours sans moi... même en changeant le titre.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 22:28

Et voilà vous nous l'avez fâché.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mer 14 Oct 2015, 22:37

Qui a fâché qui?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Jeu 15 Oct 2015, 01:04

Gérard a écrit:
Et voilà vous nous l'avez fâché.

pas fâché mais pas de temps à perdre en débat vérolé... et tout de même parfois d'autres choses à faire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Jeu 15 Oct 2015, 23:05

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/lille-deux-detenus-liberes-a-cause-d-une-mauvaise-numerisation-des-dossiers-7780107220

Lille : deux détenus libérés à cause d'une mauvaise numérisation des dossiers
[i]En détention provisoire, deux personnes soupçonnées de braquages et de tirs contre des policiers ont dû être libérés, selon "20 minutes".
[/i]À cause de pages numérisées de manière incomplète, deux individus soupçonnés de braquages et de tirs contre des policiers ont pu être libérés de leur détention provisoire, vendredi 9 octobre. La cour d'appel de Douai a accédé à la réclamation des intéressés car "il manquait quelques lignes du dossier qui avaient été mal numérisées", a fait savoir un membre de la magistrature à 20 minutes qui révèle l'information.

Ce vice de procédure pourrait faire jurisprudence, alors que la quasi-totalité des dossiers traités par la justice, et qui peuvent contenir des centaines de pages, seraient concernés par ce genre de défauts de numérisation. "La procédure exige que la copie transmise soit intégrale", soutient en tout cas l'avocat des deux personnes, Me Quentin Lebas. Dans ce cas précis, la faille juridique est d'autant plus cocasse qu'elle ne concernerait que de la retranscription d'une écoute téléphonique sans grand intérêt...

-------------------------------

IL faut être médisant pour se plaindre... Braquage et tir sur des policiers... de la broutille !

Est ce que de "renforcer les effectifs de la police" pourrait changer quelque chose ? Ces flics qui manifestent sont vraiment des individus excités que l'on devrait calmer à coups de sanctions... surtout pas touche taubira, flanbi en a besoin pour équilibrer son équipe gouvernementale !

Certaines mauvaises langues disent qu'elle plombe le gouvernement mais ce sont des jamais contents !

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 01:25

tonton christobal a écrit:
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/lille-deux-detenus-liberes-a-cause-d-une-mauvaise-numerisation-des-dossiers-7780107220

Lille : deux détenus libérés à cause d'une mauvaise numérisation des dossiers
[i]En détention provisoire, deux personnes soupçonnées de braquages et de tirs contre des policiers ont dû être libérés, selon "20 minutes".
[/i]À cause de pages numérisées de manière incomplète, deux individus soupçonnés de braquages et de tirs contre des policiers ont pu être libérés de leur détention provisoire, vendredi 9 octobre. La cour d'appel de Douai a accédé à la réclamation des intéressés car "il manquait quelques lignes du dossier qui avaient été mal numérisées", a fait savoir un membre de la magistrature à 20 minutes qui révèle l'information.

Ce vice de procédure pourrait faire jurisprudence, alors que la quasi-totalité des dossiers traités par la justice, et qui peuvent contenir des centaines de pages, seraient concernés par ce genre de défauts de numérisation. "La procédure exige que la copie transmise soit intégrale", soutient en tout cas l'avocat des deux personnes, Me Quentin Lebas. Dans ce cas précis, la faille juridique est d'autant plus cocasse qu'elle ne concernerait que de la retranscription d'une écoute téléphonique sans grand intérêt...

-------------------------------

IL faut être médisant pour se plaindre... Braquage et tir sur des policiers... de la broutille !

Est ce que de "renforcer les effectifs de la police" pourrait changer quelque chose ? Ces flics qui manifestent sont vraiment des individus excités que l'on devrait calmer à coups de sanctions... surtout pas touche taubira, flanbi en a besoin pour équilibrer son équipe gouvernementale !



Certaines mauvaises langues disent qu'elle plombe le gouvernement mais ce sont des jamais contents !


Ce qui est certain c' est que Taubira ne plombe pas les policiers, d' autres s' en chargent. Embarassed

Ce qui est aussi vrai c' est que la justice n' est pas encore à la pointe du progrès. Comment ce fait-il qu' à l' heure du tout numérique on soit encore à dupliquer les documents à la photocopieuse?

Pour les signatures? il existe un matériel qui permet de numériser une signature, cela s' appelle un tablet (utilisé par la poste, les transporteurs et les dessinateurs).
Enfin soyons optimistes, la justice a abandonnée la plume d' oie.

J' oubliais le principal : prochaine manif, celle des arbres que l' on abat pour ce ministère. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 02:00

Pas besoin des truands pour plomber les policiers ! ils se plombent eux même à la cadence d'un par semaine en moyenne...

Pas de statistique chez les gendarmes.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/28/01016-20150128ARTFIG00444-des-mesures-pour-lutter-contre-le-suicide-dans-la-police.php

Alors que le taux de suicide en France est de 18 pour 100.000, selon rapport de l'Observatoire national remis à Marisol Touraine en décembre 2014, celui qui touche la police nationale a franchi le cap des 38 pour 100.000 l'année dernière. Soit plus du double. Ce chiffre a en outre bondi de 10 points par rapport à 2013, ce qui en fait une des profession les plus exposée au suicide de ses agents

Nul doute qu'en 2015 la situation soit en cours d'amélioration.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 02:11

tonton christobal a écrit:
Pas besoin des truands pour plomber les policiers ! ils se plombent eux même à la cadence d'un par semaine en moyenne...

Pas de statistique chez les gendarmes.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/28/01016-20150128ARTFIG00444-des-mesures-pour-lutter-contre-le-suicide-dans-la-police.php

Alors que le taux de suicide en France est de 18 pour 100.000, selon rapport de l'Observatoire national remis à Marisol Touraine en décembre 2014, celui qui touche la police nationale a franchi le cap des 38 pour 100.000 l'année dernière. Soit plus du double. Ce chiffre a en outre bondi de 10 points par rapport à 2013, ce qui en fait une des profession les plus exposée au suicide de ses agents

Nul doute qu'en 2015 la situation soit en cours d'amélioration.
La solution la plus simple : enlever les armes aux policiers, contre les malfrats ils devront utiliser la persuasion (déplacer rapidement l' index de droite à gauche et sermonner le délinquant par cette phrase: "c' est pas bien ce que vous faites). Embarassed Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 20:13

Une nouvelle rassurante pour tous :
http://www.europe1.fr/societe/la-consommation-de-cannabis-et-la-conduite-sans-permis-feront-lobjet-de-simples-contraventions-2530741 a écrit:
Selon un décret d'application au Journal Officiel, ces deux délits feront l'objet de simples amendes, payables immédiatement.

C'est une publication qui pourrait faire du bruit. Comme le révèle Le Monde, un décret d'application été publié au Journal officiel le jeudi 14 octobre. Celui-ci permet désormais aux policiers de proposer pour les petits délits une simple amende, payable immédiatement, plutôt que de s'en référer à la justice.
Pas une dépénalisation. Comme l'explique le quotidien, ces mesures pourront s'appliquer notamment sur la consommation de cannabis, ou à la conduite sans permis ou sans assurance. Mais ces amendes, proposées par la police, devront être autorisées "au préalable au cas par cas par le procureur". Cette mesure pourrait, in fine, permettre de sanctionner plus durement les consommateurs de drogue notamment en leur infligeant une amende alors que beaucoup de cas de détention de stupéfiants ne sont plus transmis aux tribunaux.
Combien de consommateurs en France ? L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (Ofdt) dénombre trois profils : les expérimentateurs - qui en ont consommé une fois dans leur vie -, les consommateurs - qui en ont consommé dans l’année- et les consommateurs réguliers -qui comptabilisent au moins 10 joints par mois-. Selon ses dernières estimations, qui datent de 2011, 3,8 millions de Français sont des consommateurs occasionnels, parmi lesquels on compte 1,2 millions de consommateurs réguliers.

Et tout cela en catimini, il ne faut pas boire mais l' on peut fumer du  cannabis et rouler sans permis ce n' est pas grave.

En cas d' accident la note sera réglée par les autres automobilistes ou motards.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 21:07

Lorsque l'on connait le prix du permis de conduire et le temps d'attente pour le passer il y a des calculs à faire étant donné la faible chance (est ce une chance ?) de faire l'objet d'un contrôle de police.
Même raisonnement pour l'assurance, d'autant qu'en cas d'accident on peut prendre la fuite et que la victime d'un accident grave sera prise en charge par le fonds de garantie (payé par les contribuables)

Pourquoi se compliquer la vie d'autant que l'on peut toujours demander à payer une amende et être insolvable.
Pour nos patrons de "start up" en plein boum même si par une heureuse initiative "citoyenne" ils payaient leurs amendes, vous imaginez que ce serait moins douloureux pour eux que pour vous de payer vos impôts (qu'ils ne payent pas car ce type de "start up" n'est pas imposable)

Pour le pétard, finalement on est moins empoisonné en fumant du H qu'en allumant un clop...

Lorsque ces idées avait été émises devant les nombreuses réactions négatives notre ministresse disait y avoir renoncé, on voit le résultat !

Le fin du fin serait de conduire sans permis une voiture non assurée le tout en se fumant son joint et au moment de payer d'être sans ressources. Dans la semaine qui va suivre l'application de ces mesures les cas de ce genre vont se multiplier.

Vous avez l'occasion de voter dans deux mois... tirez des conclusions.

Pour améliorer la situation il faut engager des policiers ! ça coute moins cher que de mettre les loubards au trou surtout lorsque l'on les laisse aller se promener.

Le pays du cul par dessus tête vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3199
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 16 Oct 2015, 23:05

Citation :
Le fin du fin serait de conduire sans permis une voiture non assurée le tout en se fumant son joint et au moment de payer d'être sans ressources. Dans la semaine qui va suivre l'application de ces mesures les cas de ce genre vont se multiplier.

Possibilité offerte dans ce cas : prélever l'amende en liquide, en fait en litres d'essence ou diesel dans le réservoir de la voiture. Et s'il n'y en a pas assez ? Voiture immobilisée cause panne d'essence, et conducteur mis à pied.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 17 Oct 2015, 00:08

salamandre a écrit:


Possibilité offerte dans ce cas : prélever l'amende en liquide, en fait en litres d'essence ou diesel dans le réservoir de la voiture. Et s'il n'y en a pas assez ? Voiture immobilisée cause panne d'essence, et conducteur mis à pied.

souvent la bagnole est volée... ce qui retire beaucoup de force coercitive à l'initiative...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 17 Oct 2015, 06:23

Visiblement ceux qui établissent les lois ne connaissent pas la réalité de certains quartiers gangrénés par la délinquance....


http://www.leparisien.fr/automobile/securite-routiere/conduite-sans-permis-cannabis-au-volant-sanctionnes-par-une-amende-16-10-2015-5191229.php a écrit:
La consommation de cannabis sanctionnée par une simple amende

La consommation de cannabis et les petits vols pourront désormais être sanctionnées par de simples amendes. Le décret d'application de ce dispositif de transaction pénale a été publié jeudi au Journal officiel.
16 Oct. 2015, 10h02 | MAJ : 16 Oct. 2015, 17h58

A partir d'aujourd'hui, dans les cas de petits délits, les policiers ont la liberté de décider, avec l'accord du procureur toutefois, de la nature et du montant de l'amende. Si les syndicats de police avaient vivement contesté la loi au moment de son vote, la mesure semble aujourd'hui faire consensus.

Objectif : éviter de saisir la lourde machine judiciaire et désengorger les tribunaux.

La publication au Journal officiel, jeudi 15 octobre, du décret d’application de la transaction pénale a été plutôt discrète révèle «Le Monde». La mise en œuvre de ce dispositif, l'un des volets de la réforme pénale votée en août 2014, est en effet un sujet sensible. Il y a moins de trois mois la polémique autour de Christiane Taubira, l'a prouvé. La garde des sceaux avait été obligée de faire machine arrière sur sa proposition de transformer en contraventions automatiques le défaut de permis de conduire ou d’assurance.



Uniquement pour un premier délit

Désormais, la transaction pénale permet aux officiers de police judiciaire de proposer pour les petits délits une amende, qui serait immédiatement payée, ce qui a l'avantage pour l'Etat d'augmenter le taux de recouvrement des contraventions. Cette mesure pourra s’appliquer notamment à la consommation de cannabis, ou encore aux vols simples, dont le montant n'excède pas 300 €.

Mais attention, ce dispositif devrait s'appliquer dans le cas de personnes qui commettent des délits pour la première fois, et ne pourra jamais être proposé aux personnes en garde à vue qui, elles, devront automatiquement passer devant un tribunal.



Pas de dépénalisation

Les amendes proposées par la police en dehors des tribunaux devront avoir été autorisées «au préalable au cas par cas par le procureur» précise-t-on à la chancellerie. Charge ensuite au procureur de la République de confirmer la sanction ou de décider de l’ouverture d’une procédure judiciaire. Il ne s'agit donc pas de dépénalisation d'autant que les articles du code pénal fixant le quantum des peines encourues pour ces délits restent inchangés.

Cette mesure pourrait même être utilisée pour accroître la répression contre la simple consommation de drogues, en infligeant des amendes pour des cas que la police ne se donnait plus la peine de transmettre aux tribunaux.



Les policiers y sont plutôt favorables

«Cela va soulager les tribunaux et devrait aussi permettre aux enquêteurs d'avoir une concrétisation visible de leur travail par l'application d'une sanction financière directe dont devra s'acquitter le mis en cause. Mais elle ne doit pas être une charge supplémentaire pour des services judiciaires asphyxiés», a déclaré un porte-parole du SCSI, syndicat majoritaire chez les policiers, qui demande «une expérimentation avant la généralisation du dispositif»

Le syndicat des officiers Synergie, lui, se dit «favorable à ce dispositif dès lors qu'il allège la tâche des policiers en le substituant à la lourdeur de la garde à vue», mais attend néanmoins «de voir quelles seront les modalités d'application».
Source: http://www.leparisien.fr/automobile/securite-routiere/conduite-sans-permis-cannabis-au-volant-sanctionnes-par-une-amende-16-10-2015-5191229.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 17 Oct 2015, 19:22

Faire une telle réforme sans passer par le pouvoir législatif c'est plutôt osé...
Avec un peu de chance le conseil constitutionnel va s'en mêler avec les résultats prévisibles que l'on peut attendre.
Comment soutenir l'égalité des contrevenants devant la justice puisque ceux qui auront de l'argent pourront rester libres en payant une amende alors que d'autres risqueront la prison... en passant en jugement.

Pour ce qui concerne l'aspect pratique de la mise en place de la mesure... il faut être un total ignorant du code de procédure pénale pour envisager le dispositif tel qu'il est présenté sans violer les règles en usage et surtout sans à brève échéance être mis en cause pour n'avoir pas respecté les droits de la défense.

IL est vrai que c'est une affaire de spécialistes, on comprend bien que la loi a peu d'importance lorsque l'on fait de la démagogie...
Je prévois de belles empoignades juridiques en perspective et je ne doute pas que bon nombre d'affaire vont se terminer à Bruxelles pour notre plus grande honte.
Ce qui n'en doutons pas va simplifier les jugements, désengorger les tribunaux et amener de notables économies d'autant que les procès se feront le plus souvent avec des avocats financés par les fonds publics les mis en cause étant démunis de moyens.

Le passage de taubira es qualité de ministresse de la justice... va être mémorable !

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 17 Oct 2015, 19:56

Certainement une fois que les amateurs d intoxication auront été remis tranquillement à leur place sans polémique inutile. Article très complet ici à ce sujet
http://www.liberation.fr/desintox/2015/10/17/taubira-le-laxisme-la-justice-une-semaine-d-intox_1403329
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 17 Oct 2015, 20:20

Connaissant l'apolitisme de libé et son non engagement partisan on peut en sourire.

Depuis les dernières années on tortille dans tous les sens les méthodes de calcul de la délinquance pour prouver que tout va bien...
Type d'argumentaire stupide : il y a plus de gens en prison donc on réprime plus fort !

Logique n'est ce pas ? peut être faudrait il rapprocher le nombre d'incarcérés avec le nombre de gens laissés libres ou sous une surveillance symbolique. Le tout mis en parallèle avec l'explosion du chiffre des infractions constatée (sans compter celles commises ou pour diverses raison les victimes de déposent plus plainte.)
Il devrait aussi être possible de faire le ratio entre infractions commises et auteurs sanctionnés et à temps perdu étudier le cas des remises de peines... on va arrêter là la vérité est si aveuglante qu'il faut bien monopoliser les médias de gauche pour sauver les meubles.

Une statistique serait intéressante à publier : le ratio entre les peines encourues et les peines prononcées, le ratio entre peine prononcées et peines accomplies effectivement et surtout le ratio entre gens condamnés à la prison et ceux qui ne la font pas, sans compter ceux qui libérés se sont engagés indemniser leurs victimes, ne s'acquittent pas de leur dette... et devraient à ce titre retourner au placard.

Un peu léger sur le sujet libé...

Résultat de ce que pensent et constatent les Français dans deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mar 20 Oct 2015, 01:06

J'ai du mal à comprendre comment la justice compte les années...


"Le jeune homme a déjà été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour des faits de vol avec violences et de viol sur un garçon de 13 ans commis le 6 mai 2012. Il était sorti de prison le 9 septembre 2013."

Le 30 mars 2014, une jeune femme de 18 ans était violée et torturée à la sortie de la gare d'Evry-Courcouronnes"





http://www.leparisien.fr/essonne-91/assises-de-l-essonne-la-barbarie-d-un-adolescent-violeur-recidiviste-19-10-2015-5199869.php a écrit:
Assises de l'Essonne : la barbarie d'un adolescent violeur récidiviste
Le jeune homme comparaît pour le viol d'une femme de 18 ans en 2014 à Evry, commis avec trois complices âgés de 13 ans à 15 ans. La victime avait enduré des sévices d'une violence inouïe.
Sébastien Morelli | 19 Oct. 2015, 11h47 | MAJ : 19 Oct. 2015, 11h55

Un avocat du barreau de l'Essonne n'hésite pas à qualifier ce dossier comme « le plus sensible traité par le parquet d'Evry (Essonne) depuis vingt ans ». Le 30 mars 2014, une jeune femme de 18 ans était violée et torturée à la sortie de la gare d'Evry-Courcouronnes, par quatre adolescents de 13 à 17 ans, dont trois frères d'origine turque.



A compter de ce matin et jusqu'à mercredi, le plus âgé d'entre eux, présenté comme le meneur, est jugé à huis clos par la cour d'assises des mineurs à Evry pour viols en récidive, actes de tortures et barbarie. Le jeune homme a déjà été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour des faits de vol avec violences et de viol sur un garçon de 13 ans commis le 6 mai 2012. Il était sorti de prison le 9 septembre 2013. Il encourt cette fois vingt ans de réclusion criminelle en tant que mineur à moins que l'excuse de minorité lui soit retirée au vu de la gravité des faits. L'accusé risquerait alors la perpétuité.

Ses trois jeunes complices, âgés de 13 et 15 ans, ont, eux, déjà été jugés par le tribunal des enfants en avril dernier où ils ont écopé de cinq, six et sept ans de prison.

Ils avaient menacé de mort leur victime pour qu'elle ne les dénonce pas

Ce matin du 30 mars 2014, à Evry, vers 5 heures, deux automobilistes découvrent une jeune femme de 18 ans, le visage tuméfié et en état de choc, errant dans la rue. Elle leur explique avoir été violée par quatre inconnus. Raccompagnée chez ses parents, la victime est prise en charge par les secours puis auditionnée par les policiers. Le récit du calvaire qu'elle a vécu est insoutenable. Cette nuit-là, la jeune femme est rentrée d'une soirée à Paris en RER et descendue à la station Evry-Courcouronnes. Il est alors aux environs de 1 heure du matin. En sortant de la gare, elle croise quatre individus coiffés d'une capuche. Le plus grand enfile une cagoule et exige qu'elle lui remette son téléphone portable. Ses acolytes sortent une bombe lacrymogène, un tournevis et un brise-vitre. L'accusé commence à la fouiller, s'empare de ses bijoux et s'adonne à des attouchements sexuels.

Puis ils entraînent la jeune femme derrière un talus, la déshabillent tout en la frappant, et la violent. Alors qu'un passant approche, les agresseurs la contraignent à se rhabiller sommairement. L'accusé la prend par l'épaule et l'emmène dans le parc des Coquibus. Il abuse à nouveau d'elle tout en fumant des cigarettes. Les trois autres la frappent à coups de bâton. Ses tortionnaires la violent encore à plusieurs reprises, la torturent, l'humilient, en s'adonnant à des actes indicibles durant deux heures.

Avant d'abandonner leur victime dans la nuit, ils la rouent encore de coups de pied et de poing au visage et sur tout le corps avec la volonté de la voir saigner. Puis la menacent de mort, elle et sa famille, si elle les dénonce.

Les quatre auteurs de ces atrocités, domiciliés à Evry et Courcouronnes, avaient été rapidement identifiés et interpellés grâce aux bandes de vidéosurveillance de la gare. L'aîné de la bande avait affirmé devant les enquêteurs avoir seulement voulu voler le portable de la victime avant de reconnaître avoir perdu le contrôle de lui-même, comme s'il « avait quelqu'un en lui ».



Des motivations racistes ?

Durant l'instruction, les mis en cause avaient avancé des motivations racistes. Lors de sa garde à vue, le plus âgé avait ainsi lancé : « Quand je sortirai, je niquerai la France. » Un autre avait demandé ses origines à la victime. Et un troisième déclaré s'en être pris à cette jeune fille parce qu'elle était française et qu'il n'aime pas les Françaises. Des éléments que les autorités policière et judiciaire locales avaient refusé de confirmer à l'époque. L'information avait été relayée sur Internet et les réseaux sociaux, accusant les médias et les politiques de cacher la vérité sur un fait divers tragique survenu dans la ville du Premier ministre, Manuel Valls. « J'ai été amené à gérer les choses avec le maire de Courcouronnes (Stéphane Beaudet, Les Républicains). Il y avait eu des consignes de diète médiatique, à la demande des parents. Ce n'était pas pour l'image de la ville », assure Francis Chouat (PS), le maire d'Evry. Au final, la dimension raciste n'a pas été retenue. « Les juges ont choisi de retenir les qualifications les plus graves de viols et d'actes de tortures et barbarie, qui font encourir la peine la plus forte. Y ajouter l'injure raciale ne change rien à la peine encourue, confie une source proche du dossier. Mais ces propos ont été évoqués et seront abordés lors du procès. »
Source: http://www.leparisien.fr/essonne-91/assises-de-l-essonne-la-barbarie-d-un-adolescent-violeur-recidiviste-19-10-2015-5199869.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Mar 20 Oct 2015, 05:20

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/10/18/01016-20151018ARTFIG00136-le-batonnier-de-paris-christiane-taubira-ne-dit-pas-la-verite.php

INTERVIEW - Pierre-Olivier Sur exige le retrait de la réforme du financement de l'aide juridictionnelle. «C'est à l'État, dit-il, d'assumer la pérennité du service public de la justice, pas aux avocats.»


Pierre-Olivier Sur, dont le mandat à la tête du barreau de Paris se termine à la fin de l'année, estime que la garde des Sceaux est passée en force.

LE FIGARO. - Pourquoi vous êtes-vous personnellement engagé dans le mouvement de grève des avocats?

Pierre-Olivier SUR. - Parce que notre profession est gravement menacée par les mesures prises par le gouvernement. À l'instar de beaucoup d'autres services publics - la police et l'école notamment -, celui de la justice file un mauvais coton. L'État fait n'importe quoi, il ne prend pas ses responsabilités. Le pire est que la dévalorisation de notre métier est le fruit de la politique menée par un gouvernement socialiste qui ne cesse de répéter son attachement au bon fonctionnement des services publics. Le barreau de Paris est révolté....

Les flics et les pandores ne sont pas contents, les avocats non plus et la super ministresse continue comme au cirque par toujours plus fort ! se mettre à dos en même temps les supposés ennemis héréditaires c'est un exploit !

Lorsque dans peu de temps nous aurons un vote sanction violent on se posera des questions...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Jeu 22 Oct 2015, 00:02

Comme le sentiment que la notion d'ordre public est perdu de vue
________________________________________________________

Castres : un camp de gens du voyage entraîne la fermeture de la gare
Selon la SNCF, les altercations et les actes de malveillance se sont multipliés, conduisant les agents à faire valoir leur droit de retrait.
Source AFP
Publié le 19/10/2015 à 15:58 | Le Point.fr
La gare de Castres (Tarn) est fermée depuis 14 jours en raison de la présence à proximité d'un camp illégal de gens du voyage accusés de nombreuses incivilités, a-t-on appris lundi auprès de la SNCF et de la mairie. Actes de malveillances, plaques de béton sur les voies, altercations avec les voyageurs : les problèmes se sont multipliés, a affirmé la SNCF. C'est à la suite d'une détonation d'origine indéterminée que les agents SNCF ont fait valoir leur droit de retrait, selon le service de communication. La circulation ferroviaire - vingt-deux trains - est ainsi interrompue entre Saint-Sulpice/Lavour et Mazamet et remplacée par des autocars, a précisé la même source.
Le 7 octobre, le tribunal de grande instance de Castres a ordonné l'expulsion des Tziganes installés à une cinquantaine de mètres des voies dans un bois, dans un camp qui regroupe une vingtaine d'adultes et autant d'enfants, selon le décompte de la préfecture. « On continue de demander l'exécution de cette décision pour retrouver la sérénité », a ajouté le service de communication de la SNCF. Mais pour l'instant sans résultat. « J'ai demandé le recours à la force publique. Il n'y a eu aucune évacuation », a déploré le maire (Les Républicains) Pascal Bugis, pour lequel « personne ne fera le boulot à la place de l'État ». « L'État me dit qu'il veut bien mais qu'il ne sait pas où les mettre », a rapporté l'élu. « Or, ce n'est pas à moi de leur mettre à disposition un terrain avec eau et électricité gratuites. »
Le problème est apparu après la fermeture pour cause de travaux de l'aire d'accueil des gens du voyage, le camp de la Vivarié. « Il y en a pour plusieurs mois de travaux, car c'est un champ de ruines », a dénoncé Pascal Bugis. Quelques familles venues de cette aire ainsi que d'autres venues d'ailleurs se sont installées près des voies. Interrogée, la préfecture a refusé de polémiquer avec la mairie. Elle a indiqué qu'elle allait faire respecter la décision judiciaire « de manière imminente ». « Cette situation est insoluble, l'État ne peut pas mettre toujours des terrains à disposition. Tant que la Vivarié sera fermée, l'espoir qu'ils partent ailleurs est illusoire », avait déploré mardi le préfet du Tarn, Thierry Gentilhomme.

Nos dirigeants manquent d'imagination pour traiter les dossier.
Dans quelques jours peut être faudrait il aller voter ! Si nous en trouvions d'autres plus imaginatifs ?...


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Jeu 19 Nov 2015, 14:09

http://actu.orange.fr/une/un-detenu-radicalise-s-est-evade-il-y-trois-semaines-de-la-prison-de-clairvaux-afp-s_CNT000000fvz53.html a écrit:
AFP 18-11-2015 - 17:01
Un détenu radicalisé s'est évadé il y trois semaines de la prison de Clairvaux

Selon des sources concordantes, un détenu s'est évadé il y a trois semaines de la prison de Clairvaux dans l'Aube. Musulman, il s'était radicalisé depuis son incarcération.

Un détenu musulman radicalisé de la maison centrale de Clairvaux (Aube) s'est évadé voici trois semaines après une permission de sortie, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

"Eric Youssef n'est pas revenu de permission. Il s'était radicalisé à l'islam", a déclaré une source proche du dossier, confirmant une information du quotidien L'Est Eclair.

Selon une autre source proche du dossier, le détenu, qui avait été condamné en 2006 à vingt ans de réclusion pour le meurtre d'un commerçant à Versailles en 2004, s'est évadé "il y a environ trois semaines à l'occasion d'une permission de sortie".

"Il s'était converti à l'islam et c'était un détenu assez vindicatif", a indiqué Frédéric Stoll, syndicat de FO-pénitentiaire, qui s'est dit "étonné" d'une permission pour un tel détenu.

Contactée , la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) dont dépend la prison de Clairvaux n'était pas en mesure de confirmer ou d'infirmer l'information.
Source: http://actu.orange.fr/une/un-detenu-radicalise-s-est-evade-il-y-trois-semaines-de-la-prison-de-clairvaux-afp-s_CNT000000fvz53.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Jeu 19 Nov 2015, 21:16

Le dernier message de tonton est révélateur de cette impuissance volontaire, idéologique même, des autorités qui nous gouvernent.
On n'entend pas les voix angéliques des politiques prêcheuses du droit à la différence, à la honteuse "stigmatisation" de certaines minorités, on imagine l'amalgame habituel fait par les "zumanistes" éclairés, nous en connaissons même à Fontenay, qui déclenchent sans hésiter leur moulin à insultes, "xénophobes, fascistes, nauséabonds, haineux..." lorsque des citoyens ordinaires demandent simplement à vivre en paix dans le respect des lois.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 20 Nov 2015, 06:11


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 20 Nov 2015, 19:36

Gérard a écrit:
On lira avec une certaine surprise les apostrophes de magistrats et de policiers sur ces deux liens.

http://www.syndicat-magistrature.org/Vendredi-soir-des-attentats.html


http://le-scpn.fr/wp-content/uploads/2015/11/COMMUNIQUE-SCPN-QUAND-LINDECENCE-LE-DISPUTE-A-LA-CECITE-et-ANNEXE.pdf

Le communiqué du syndicat de la magistrature n' a rien de choquant Crying or Very sad , il est dans la droite ligne de leur dogme.
Je ne comprends pas qu' il soit encore autorisé, ils sont partiaux et donc comment peuvent-ils remplir leur mission avec impartialité?
Je ne comprends pas que l' on ne leur oppose pas le principe de "suspicion légitime".
Il est bien confortable de s' offusquer de "restriction des libertés" bien à l' abris derrière son bureau protégé par des policiers qui eux risquent leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Ven 20 Nov 2015, 23:31

Des policiers mécontents. On nous transmet...


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 19 Déc 2015, 06:43

http://actu.orange.fr/france/des-procureurs-appellent-les-parquets-au-bord-du-burn-out-a-suspendre-certaines-missions-afp_CNT000000gOZu2.html


AFP  18-12-2015 - 19:04
Des procureurs appellent les parquets, au bord du "burn-out", à suspendre certaines missions

La conférence nationale des procureurs de la République (CNPR) a appelé jeudi les parquets, saturés et au bord du "burn-out" après les attentats de Paris, à suspendre certaines missions annexes pour se concentrer sur l'essentiel, notamment la direction des affaires judiciaires.

Cinq procureurs, membres de l'association qui revendique 90 adhérents et 130 sympathisants sur les 167 procureurs de France, ont lancé jeudi devant la presse un cri d'alarme sur la dégradation des conditions de travail des parquets, sortant ainsi de leur traditionnelle réserve.

"C'est un crève-coeur de s'exprimer ainsi mais la tension est extrême. Nos collègues sont épuisés, certains au bord du burn-out", a expliqué Thomas Pison, président du CNPR et procureur de Nancy, en expliquant que la mobilisation après les attentats du 13 novembre et l'état d'urgence ont à nouveau mis en lumière le manque de moyens humains et matériels du ministère public face à des missions toujours plus nombreuses.

"Il y a une vraie urgence. Nous avions déjà lancé des cris d'alarme en 2011 et 2013, mais nous constatons que les choses n'ont pas beaucoup avancé", a-t-il regretté, ajoutant que les procureurs, malgré leur dévouement, ne peuvent plus tout faire et des priorités doivent être définies.

Réunis samedi en assemblée générale, la CNPR a donc demandé aux parquets de France "de suspendre leurs activités périphériques et chronophages éloignées de leurs missions judiciaires essentielles" et de "cibler leur participation aux multiples instances partenariales pour ne retenir que celles présentant un intérêt opérationnel".

En clair, les procureurs appellent à mettre entre parenthèses les rapports administratifs, les réunions sur la politique de la ville ou la prévention de la délinquance pour se concentrer sur les métiers de base: l'action publique, la direction des enquêtes judiciaires, leur présence dans les états-majors de sécurité, les cellules de radicalisation.

"On a écrit lundi à la garde des Sceaux pour lui expliquer ce que l'on comptait faire. Nous attendons sa réponse", a indiqué Thomas Pison.

Sur la crise de moyens, les procureurs constatent que 6,58% des postes de magistrats du parquet restent non pourvus et qu'on assiste à une véritable crise des vocations: "ceux qui sortent de l'école sont motivés. Mais au bout de deux ans, ils choisissent d'autres fonctions moins prenantes et avec un niveau de responsabilité moins fort".

"La garde des Sceaux a souhaité que tous les parquets aient des référents terrorisme. Mais ce ne sont pas des collègues en plus qui sont arrivés, ce sont des missions en plus qui sont venues se rajouter", a déploré Thomas Pison, pour qui la "pression" supplémentaire peut engendrer des "erreurs de procédure".

Les parquetiers français sont aujourd'hui 2,9 pour 100.000 habitants contre 12 au niveau européen. Ils traitent en moyenne chacun 2.532 affaires par an contre 615 pour leurs voisins. A l'inverse, le coût de la justice représente en moyenne 61 euros par habitant en France contre 121 en Europe.

---------------------------------

le turn over continue aussi au cabinet de la ministresse de la justice.

Si les jeunes magistrats démissionnent pour aller vers d'autres activités il en est de même dans la police où les stagiaires démissionnent alors qu'ils sont à l'école ou durant leurs premières années de service.
Après les policiers dans la rue ce sera bientôt au tour des magistrats... heureusement il y a le "mur des cons" pour remettre les choses en place !

Où sont les 40 000 fonctionnaires embauchés ? dans des sinécures politico administratives ? ou là où sont sont nécessaires ?

La politique de la parlotte... et pour le travail de terrain... c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12541
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 19 Déc 2015, 10:14

http://actu.orange.fr/france/des-procureurs-appellent-les-parquets-au-bord-du-burn-out-a-suspendre-certaines-missions-afp_CNT000000gOZu2.html a écrit:
AFP  18-12-2015 - 19:04
Des procureurs appellent les parquets, au bord du "burn-out", à suspendre certaines missions
---/---
En clair, les procureurs appellent à mettre entre parenthèses les rapports administratifs, les réunions sur la politique de la ville ou la prévention de la délinquance pour se concentrer sur les métiers de base: l'action publique, la direction des enquêtes judiciaires, leur présence dans les états-majors de sécurité, les cellules de radicalisation.
---/---

Cela est loin d'être anodin pour les fontenaysiens alors que certains quartiers de notre ville rencontrent de graves problèmes de délinquance...

En effet, la municipalité qui s'obstine à refuser de doter la ville d'une vraie police municipale ou de vidéoprotection, argue qu'il faut mettre l'accent sur la prévention avec l'ensemble des acteurs concernés en particulier au niveau du CLSPD -  Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance...

Si les magistrats décident de ne plus participer à ce type d'instances celle-ci vont perdre tout substance et je ne vois pas comment la situation pourrait évoluer dans un sens positif...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Dim 20 Déc 2015, 04:30

http://actu.orange.fr/faits-divers/orne-un-detenu-se-fait-livrer-un-colis-de-noel-de-59-kilos-

Orne : un détenu se fait livrer un colis de Noël de 59 kilos
19 Déc. 2015, 12h47 | MAJ : 19 Déc. 2015, 12h46

La direction du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne) a autorisé la livraison d'un colis de 59 kg à un détenu braqueur multirécidiviste et auteur d'évasions spectaculaires : une décision dénoncée par les syndicats des surveillants de prison.

C'est un très beau cadeau de Noël que s'est offert un détenu du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne) : il vient de recevoir un colis de 59 kilos, principalement de la nourriture, livré en transpalette. Habituellement, juste avant les fêtes de fin d'année, chaque détenu peut recevoir un colis de Noël de sa famille. Poids autorisé : 5 kg... Cette livraison a soulevé un tollé parmi les surveillants, raconte le quotidien Ouest France.

« La direction, avec probablement l'assentiment de la Direction interrégionale, a décidé d'octroyer royalement un laissez-passer pour faire entrer un colis de 59 kg, au bénéfice d'un braqueur multirécidiviste et auteur d'évasions spectaculaires », s'est offusqué le bureau national du syndicat Force ouvrière. «C'est une décision loufoque ! Inadmissible et incompréhensible !», au profit  d'«un caïd libérable en 2052», s'insurgent les responsables du syndicat FO des personnels de surveillance.

«Cet individu qui, en 2009, s'est évadé de Moulins (Allier) avec des explosifs et en prenant en otage des Personnels de surveillance mérite-t-il de telles faveurs?» s'interrogent les syndicalistes qui déroulent la biographie du détenu. «Ce dangereux criminel qui, à Fresnes (Val-de-Marne) en 2001, opérait une évasion (échouée) à l'aide d'un hélicoptère, et dont les complices, n'ont pas hésité a faire feu, sur les agents en poste au mirador.»

«Les détenus sont rois, les surveillants sont en permanence humiliés»

Le colis était si lourd qu'il a fallu un transpalette pour l'amener jusqu'à la cellule du détenu. À l’intérieur, beaucoup de nourriture «mais rien n'a été fouillé», déplore Emmanuel Baudin, secrétaire interrégional de Force ouvrière pénitentiaire. Pas plus les paquets de gâteaux que les sachets de farine. Une preuve supplémentaire, pour le syndicat, que l'administration pénitentiaire «cède sur tout».

«Les détenus sont rois, les surveillants sont en permanence humiliés. Les collègues n'en peuvent plus… Il est urgent que la Direction de l'administration pénitentiaire se positionne et applique des consignes claires, poursuit Emmanuel Baudin. Vendredi dernier, des détenus ont bloqué les ateliers de travail, réclamant une prime de Noël... Ils se sentent chez eux.»

Contactées par Ouest France, la direction du centre pénitentiaire et la Direction interrégionale n'ont pas souhaité s'exprimer sur cette affaire.

----------------------------------------

Doit on s'interroger sur le fonctionnement du ministère de la justice et de l'administration pénitentiaire ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Lun 18 Jan 2016, 05:51

AFP  17-01-2016 - 18:07
Seine-et-Marne: tentative d'assassinat sur deux surveillantes de la prison de Meaux

Deux surveillantes de prison ont été blessées, dont une très grièvement, après avoir été délibérément renversées dimanche matin par une berline sur le parking du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne), a annoncé la procureure de Meaux.

"Entre 07H15 et 07H30, un véhicule qui les attendait visiblement est venu percuter par derrière les deux surveillantes: la première a été bousculée et légèrement blessée, mais la seconde a été traînée sur plusieurs mètres et son pronostic vital est engagé", a indiqué la procureure Dominique Laurens.

Cette surveillante, âgée de 56 ans, "a été héliportée vers l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) dans un état grave, mais elle n'avait pas perdu connaissance", selon le secrétaire général adjoint de l'UFAP, l'Union fédérale autonome pénitentiaire, Claude Tournel.

Elle souffre d'une "hémorragie interne" et a dû subir une opération dimanche après-midi, a-t-on appris auprès de l'administration pénitentiaire. L'autre surveillante a été "légèrement blessée à la cuisse", a-t-on précisé.

"On est étonné de la violence du procédé. Notre préoccupation, c'est l'état de santé de notre surveillante" grièvement atteinte, a souligné la même source.

Les deux femmes ont été attaquées alors qu'elles marchaient vers l'entrée de l'établissement pour y prendre leur service, selon le responsable syndical.

La voiture a réussi à prendre la fuite. L'enquête pour tentative d'assassinat a été ouverte et confiée au SRPJ de Versailles.

Selon l'UFAP, les deux femmes attaquées sont des surveillantes expérimentées, qui travaillent depuis au moins quatre ans dans ce centre pénitentiaire de l'est de la région parisienne.

La garde des Sceaux Christiane Taubira a exprimé sa "vive émotion" après cet "acte odieux". "A sa demande, l'administration pénitentiaire a mis en place une cellule de soutien psychologique", selon un communiqué du ministère de la Justice.

Mme Taubira "tient à assurer de tout son soutien et de toute sa sympathie les victimes ainsi que leur famille", de même que les personnels du centre pénitentiaire, a ajouté le ministère.

L'établissement de Meaux-Chauconin compte un peu moins de 250 surveillants, dont une cinquantaine de femmes, selon l'UFAP.

Ouverte en 2004, cette prison comprend notamment une maison d'arrêt et un centre de détention, et accueille plus de 800 détenus.

--------------------------------

Lorsque l'on en est à tenter d'assassiner de sang froid deux fonctionnaires de l'administration pénitentiaire, un esprit logique penserait que le ministre et sa haute hiérarchie se doivent de remettre en question leur politique ainsi que le mode de fonctionnement de l'administration qu'ils sont en charge de diriger.
Les réformes envisagées vont elles dans le "bon sens" c'est effectivement une question à se poser...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 16:46

P ousseur du métro arrêté en flagrant délit
6Medias, publié le vendredi 27 mai 2016 à 19h30
Le suspect est un récidiviste, il avait provoqué la mort d'une femme en 1998.
Un homme de 54 ans a été arrêté vendredi, alors qu'il était en train de pousser une femme sur la ligne 4 du métro parisien, comme le rapporte Europe 1. Les faits se sont déroulés dans la station de la Gare du Nord aux alentours de midi.
La victime, une touriste d'origine roumaine a réussi a retrouver l'équilibre de justesse et a ainsi évité une chute sur les voies.
Europe 1 précise que l'agresseur a pris la fuite avant d'être arrêté par un policier hors service, dans le 8e arrondissement de la capitale. Il a d'abord été placé" en garde à vue à la Brigade des réseaux ferrés (BRF) de la police parisienne", puis "a été admis dans le courant de la journée à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police".
La station rajoute que le suspect avait déjà été arrêté pour des faits similaires en 1998 à la station Saint-Michel, sur la même ligne de métro. Il avait alors poussé sa victime, une femme de 28 ans, à l'arrivée du métro. Elle était morte sur le coup. La justice ayant déclaré l'homme pénalement irresponsable, il n'a jamais été condamné, mais il avait été interné. Il souffrait de dépression nerveuse..


-------------------------------

Un auteur d'homicide volontaire déclaré malade et en liberté...Tente de trucider une autre personne.
Même mode opératoire : on ne change pas une stratégie gagnante !

Entre ceux qui tentent de faire bruler les policiers, ceux qui leur jette de l'acide... celui qui récidive et balance les passager sous le train tout ce monde là étant dehors, la seule idées est : "C'est de la faute de sarko qui a diminué le nombre de policiers... "

Personne ne peut envisager qu'avant de s'occuper de recruter des archers du roi dont l'utilité devient aléatoire on pourrait sans doute agir en sorte que les malfaisants arrêtés ne soient pas dehors... il est vrai que cela heurterait la sensibilité des adeptes de l'excuse absolutoire et mettrait au chômages les distributeur de nouvelles dernières chances permanentes.

On s'étonne ensuite des scores des partis dits populistes... et du dégout inspiré aux électeurs par nos partis de gouvernement qui sont en permanence et quelque soit le sujet dans l'erreur couronnée par l'échec dommageable à tous.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 17:47

L' important n' est pas de savoir comment punir ces pousseurs, mais de savoir comment empêcher de tels actes.
La réponse est visible sur les lignes 1 et 15 : sécuriser l' accès aux rames, sur ces 2 lignes il y a séparation physique entre le quai et les voies empêchant tout accès à ces dernières.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 18:10

mamiea a écrit:
L' important n' est pas de savoir comment punir ces pousseurs, mais de savoir comment empêcher de tels actes.
La réponse est visible sur les lignes 1 et 15 : sécuriser l' accès aux rames, sur ces 2 lignes il y a séparation physique entre le quai et les voies empêchant tout accès à ces dernières.

et quel dispositif usine à gaz hors de prix doit on mettre en place pour empêcher un fondu de pousser un quidam du bord d'un trottoir sous un bus ?
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 18:48

tonton christobal a écrit:


et quel dispositif usine à gaz hors de prix doit on mettre en place pour empêcher un fondu de pousser un quidam du bord d'un trottoir sous un bus ?

Que proposez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 18:56

mamiea a écrit:


Que proposez-vous?

Je ne propose rien en matière de technologie parce que je crois et que ça se vérifie en permanence que la connerie humaine lorsqu'elle se double de perversité et d'ingéniosité arrive à déjouer les dispositifs les plus astucieux.

Au lieu de se prendre la tête et de dépenser de argent inutilement à mettre en place des usines à gaz qui seront détournées de leur usage je prône la neutralisation des connards patentés reconnus comme tels...
Restera à définir les moyens à mettre en place pour y parvenir mais avec un peu d'inventivité et de fermeté sous d'autres cieux on y arrive.

En bref selon mon habitude je préfère traiter la cause que de pallier les effets en pleurant sur les résultats.


Dernière édition par tonton christobal le Sam 28 Mai 2016, 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 19:18

Votre réponse démontre bien votre méconnaissance des dispositifs employés sur la ligne 1, tout comme sur Orlyval, le Métro de Lille et autres: tout les quais fermés par des murs de plexiglass de 2 mètres de haut avec portes automatiques en regard des portes de la rame, ne s' ouvrant que lorsque les deux entrées sont face à face.
De plus ces métros étant entièrement automatisés, ils sont plus réguliers et peuvent fonctionner en cas de grève.
Alors oui, il vaut mieux une "usine à gaz" que des non solutions car encore une fois comment traitez vous la cause? Comment "neutraliser les connards"?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 19:34

mamiea a écrit:
Votre réponse démontre bien votre méconnaissance des dispositifs employés sur la ligne 1, tout comme sur Orlyval, le Métro de Lille et autres: tout les quais fermés par des murs de plexiglass de 2 mètres de haut avec portes automatiques en regard des portes de la rame, ne s' ouvrant que lorsque les deux entrées sont face à face.
De plus ces métros étant entièrement automatisés, ils sont plus réguliers et peuvent fonctionner en cas de grève.
Alors oui, il vaut mieux une "usine à gaz" que des non solutions car encore une fois comment traitez vous la cause? Comment "neutraliser les connards"?

Je connais les moyens utilisés pour les trains, il m'arrive même de prendre le métro mais sont ils applicables sur la voie publique sur un trottoir au bord d'une rue ? parce que le connard peut aussi avoir son quart d'heure colonial dehors...le champ d'action n'est pas limité. Je vous retourne la question : quel est votre plan ?
Pour ce qui concerne la neutralisation ou la mise hors d'état de nuire des inconvenants il s'agit de méthodes incompatibles avec nos habitudes et l'état d'esprit actuel, ce qui fait que tout fonctionne admirablement.
Les cintrés sont dehors et peuvent à loisir trucider leurs semblables, les gens assignés à résidence peuvent tranquillement circuler se livrer à leurs exactions favorites ou commettre leurs méfaits... tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible... et les déboires fréquents passent dans les profits et pertes.
On traitera le dossier par l'administration massive de soutiens psychologiques et on guérira les victimes en faisant des marches blanches.

Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 19:59

Il n'empêche que le quidam "normal" sous l'emprise d'une bonne biture est bien capable de tout de façon ponctuelle et imprévue. Il en va de même avec certain certes fragiles d'avoir ce que les psychiatres appellent une bouffée délirante et qui peut engendrer un comportement imprévu tels ceux cités.
Il est évident que le suivi et le contrôle permanent de ceux que vous qualifiez de cintrés est impensable d'autant qu'un malade fragile sensé être guéri ne l'ait jamais vraiment de plus nous ne sommes plus au temps où la lobotomie était sensée calmer les excités du bocal.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 20:15

tonton christobal a écrit:


Je connais les moyens utilisés pour les trains, il m'arrive même de prendre le métro mais sont ils applicables sur la voie publique sur un trottoir au bord d'une rue ? parce que le connard peut aussi avoir son quart d'heure colonial dehors...le champ d'action n'est pas limité. Je vous retourne la question : quel est votre plan ?
Pour ce qui concerne la neutralisation ou la mise hors d'état de nuire des inconvenants il s'agit de méthodes incompatibles avec nos habitudes et l'état d'esprit actuel, ce qui fait que tout fonctionne admirablement.
Les cintrés sont dehors et peuvent à loisir trucider leurs semblables, les gens assignés à résidence peuvent tranquillement circuler se livrer à leurs exactions favorites ou commettre leurs méfaits... tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible... et les déboires fréquents passent dans les profits et pertes.
On traitera le dossier par l'administration massive de soutiens psychologiques et on guérira les victimes en faisant des marches blanches.


Donc on peut en conclure que nous sommes tous sans execption, à un moment ou un autre, des "connards" soit en temps que piéton ou automobiliste, cycliste .....! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 20:42

mamiea a écrit:


Donc on peut en conclure que nous sommes tous sans execption, à un moment ou un autre, des "connards" soit en temps que piéton ou automobiliste, cycliste .....! Shocked

Votre conclusion n'engage que vous... je crois être habituellement assez explicite pour que l'on puisse se dispenser d'interpréter ce que j'écris.

Pour ma part comme beaucoup d'autres, n'ayant jamais tenté de blesser ou de trucider sans raison un de mes semblables je me classe dans une catégorie différente de celle des criminels "pousseurs" .
Si vous souhaitez m'y intégrer vous me permettrez de ne pas être de votre avis.

En revanche si dans votre désir de généralisation vous voulez vous joindre aux "pousseurs" je n'y vois pas d'inconvénient sauf si l'idée imprudente vous passait par la tête de faire un essai sur ma personne.
Ce qui ne serait pas sans danger ni sans conséquences.

NB : l'observation du monde et la lecture des faits divers incitent tout de même à penser que nombre de nos semblables tapent un peu dans les gamelles...


Dernière édition par tonton christobal le Sam 28 Mai 2016, 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fonctionnement de la justice....   Sam 28 Mai 2016, 20:42

Une pensée à cet instant pour les tontons flingueurs qui sont nostalgiques du temps du dégommage de quilles au bowling de la matène. Du blabla à la Audiard, ... Reste Lino Ventura, impeccable.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fonctionnement de la justice....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Justice et l'Injustice
» Justice à l'américaine
» OGM - Monsanto débouté par la justice allemande
» Nous devrions avoir sof de Justice !!
» [Clip] Justice - Stress, scandale sur la toile !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: