Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires

Aller en bas 
AuteurMessage
thierry

thierry

Messages : 1282
Date d'inscription : 03/03/2013

Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires EmptyMar 22 Sep 2015, 15:04

le ministre macron a lancé le pavé dans la mare de la bienpensance et du politiquement correctement en engageant un débat autour du statut des fonctionnaires.

On a pu lire hier, un sujet dans Les Echos mais aussi Economie matin.

http://www.lesechos.fr/economie-france/social/021339984448-macron-enflamme-la-gauche-en-ouvrant-le-debat-sur-la-fonction-publique-1157280.php

http://www.economiematin.fr/news-reforme-statut-fonctionnaires-europe-fabrice-durtal-contribuables-associes

Quelques passages:

En 2002, la Suisse a réformé la législation régissant le personnel de la Confédération. Elle a permis de remplacer les contrats publics des fonctionnaires par un modèle proche du droit privé

Avant lui, Mario Monti s'était déjà attaqué aux salaires pharaoniques de la classe politique. Le salaire des ministres a été rogné d'environ 10 % et la rémunération des hauts fonc­ tionnaires de 5 % (entre 90 000 et 130 000 euros annuels) et de 10 % au­delà de 130 000 euros annuels

L'Espagne et le Portugal ont également choisi de mettre leurs hauts fonctionnaires au régime. Sous le gouvernement Rajoy, 350 000 ronds­ de­cuir ont été remerciés entre 2011 et 2013

De l'autre côté de la Manche, le conservateur David Cameron a mis les bouchées doubles en annonçant la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires d'ici à 2015


ce débat peut etre interressant


Dernière édition par thierry le Mar 22 Sep 2015, 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Re: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires EmptyMar 22 Sep 2015, 15:41

Un premier pas serait la transparence sur les éléments de rémunération primes comprises. Au moins pour les plus hautes rémunérations, d'ailleurs publiées dans le cas des grandes entreprises privées. Plus la transparence sur les avantages du statut (condition de retraite et autres).

Après, pour agir la difficulté va être accrue par le fait qu'une bonne partie de nos dirigeants politiques vient de la haute fonction publique. Car en France, on peut cumuler à vie mandat d'élu et statut de fonctionnaire (avec ou sans solde, mais avec droits à retraite sauf erreur). Ailleurs, il faut choisir, au bout d'un délai raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

matmut

Messages : 2080
Date d'inscription : 10/07/2010

Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Re: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires EmptyMar 22 Sep 2015, 16:04

Il est interressant de voir comment se comportent nos hommes politiques. Le Président de l’Assemblée nationale, Mr.Bartolone, interrogé après les propos fuités d de notre ministre du budget, Mr.Macron, sur le statut des fonctionnaires, a répondu qu’il faudrait qu’ Emmanuel comprenne que ses propos jouaient contre son propre camp. Mais le Président de l’Assemblée n’a rien dit sur le statu des fonctionnaires !
Nous avons là, au plus haut niveau de nos Institutions, ce qui se fait de plus courant et de plus bas en politique. se préoccuper uniquement de l’impact politicien des propos du ministre sur l’avenir de son clan. Mais il n’analyse pas ce qui a été dit pour l’appuyer ou pour le condamner.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Re: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires EmptyMer 23 Sep 2015, 23:12

La résistance au changement de certains fonctionnaire laisse pantois...

Si il fallait un exemple pour appuyer les propos attribués à Emmanuel Macron, les syndicalistes de la RMN l'apporte....



http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/le-musee-d-orsay-ferme-a-la-suite-d-une-greve-du-personnel-oppose-a-l-ouverture-7-7-23-09-2015-5120155.php a écrit:
Le musée d'Orsay fermé à la suite d'une grève du personnel opposé à l'ouverture 7/7
23 Sept. 2015, 18h51 | MAJ : 23 Sept. 2015, 18h51

Le Musée d'Orsay était fermé, mercredi, à la suite d'un mouvement de grève du personnel, engagé la veille à l'initiative de la CGT-Culture, qui proteste contre le projet d'ouverture sept jours sur sept, a-t-on appris auprès de la direction.

Les personnels des musées d?Orsay sont mobilisés "pour obtenir l'arrêt immédiat et l'annulation du projet imminent" d'ouverture du musée le lundi, actuellement jour de fermeture, indique la CGT-Culture dans un communiqué.
Le président de la République, François Hollande, avait annoncé il y a quelques jours l'ouverture "dès cet automne" des musées du Louvre, d'Orsay et du Château de Versailles le 7e jour - jour de fermeture jusqu'à présent - afin d'accueillir des groupes d'élèves. Cela doit être le cas à partir du 2 novembre pour Orsay.
Les personnels d'Orsay craignent que cette décision, qui doit concerner notamment les scolaires, soit ensuite généralisée à tous les publics, a précisé la direction du musée à l'AFP. Elle a indiqué que la poursuite de la grève a été votée mercredi matin lors d'une assemblée générale.
Pour la CGT-Culture, l'ouverture sept jours sur sept "suscitera chaque lundi des conflits aux entrées publiques, ouvertes pour certains visiteurs, fermées pour les autres".
Elle modifie "l'organisation du travail des services, ajoute de nombreuses contraintes pour des équipes déjà en sous-effectif chronique et dégrade fortement les conditions de travail des personnels déjà confrontés à une fréquentation saturée".
Selon le ministère de la Culture, "les recrutements nécessaires à la bonne mise en oeuvre de la mesure (70 emplois supplémentaires sur les trois établissements) ont été prévus dès le budget 2015, et pris en compte dans le budget 2016".
A la suite de l'annonce du président de la République, "les établissements ont entamé les concertations avec les agents en vue de la mise en oeuvre progressive de la mesure", précise le ministère.
Source: http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/le-musee-d-orsay-ferme-a-la-suite-d-une-greve-du-personnel-oppose-a-l-ouverture-7-7-23-09-2015-5120155.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Re: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires EmptyMer 30 Sep 2015, 14:09

Les choses bougent avec un passage en force du nouvel accord salarial malgré l'opposition de la CGT, Force ouvrière et Solidaires...

A quelques semaines des élections régionales et alors que le PS appelle à un référendum sur l'unité de la gauche pour sauver les meubles, ce passage en force est politiquement surprenant même si il parait justifié...



« Face à une situation inédite, il faut sans doute une décision exceptionnelle. […] Nous avons décidé, avec [la ministre de la fonction publique] Marylise Lebranchu, que l’accord approuvé par six organisations syndicales [CFDT, Unsa, FSU, CFTC, CFE-CGC, FA-FP] s’appliquerait à l’ensemble des fonctionnaires. »
---/---
Cet accord est « nécessaire » et « indispensable », notamment « pour revaloriser progressivement d’ici à 2020 tous les salaires à l’embauche et tous les salaires en fin de carrière ». Il est également « indispensable pour améliorer la mobilité parce qu’il y a beaucoup trop de rigidité dans la fonction publique », a estimé le premier ministre.




http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/09/30/fonctionnaires-manuel-valls-veut-appliquer-l-accord-salarial-malgre-le-refus-de-syndicats_4777877_823448.html?xtmc=fonctionnaires&xtcr=3 a écrit:
Fonctionnaires : l’accord salarial s’appliquera, malgré le refus de certains syndicats

Le Monde.fr | 30.09.2015 à 10h07 • Mis à jour le 30.09.2015 à 10h37

Le gouvernement n’entend pas reculer sur le sujet de la rémunération des fonctionnaires, même si le projet d’accord est théoriquement tombé à l’eau depuis que la CGT a opposé une fin de non-recevoir au texte.

Ce projet, finalisé en juillet après un an de négociations, propose de revoir d’ici 2020 toutes les grilles de rémunération (catégories A, B et C) – un chantier inédit depuis le vaste accord Durafour de 1990. Pour être validé, il devait recueillir l’aval de syndicats représentant au moins 50 % des voix aux élections professionnelles, mais a été rejeté par la CGT (qui représente 23,1 % des voix), Force ouvrière (18,6 %) et Solidaires (6,86 %).

Mais, interrogé sur France Inter le 30 septembre, le premier ministre Manuel Valls a annoncé que l’accord « s’appliquerait » malgré tout :

« Face à une situation inédite, il faut sans doute une décision exceptionnelle. […] Nous avons décidé, avec [la ministre de la fonction publique] Marylise Lebranchu, que l’accord approuvé par six organisations syndicales [CFDT, Unsa, FSU, CFTC, CFE-CGC, FA-FP] s’appliquerait à l’ensemble des fonctionnaires. »

Initialement, Mme Lebranchu avait indiqué que, faute d’accord majoritaire, le gouvernement retirerait toutes ses propositions, y compris celle sur une négociation salariale en février, alors que le point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des fonctionnaires, est gelé depuis 2010.



Un accord « nécessaire » et « indispensable »

Mais « je ne veux pas, nous ne voulons pas que ce progrès, le résultat d’un an de négociations, soit bloqué par le refus de s’engager de certains, le refus de prendre leurs responsabilités », a expliqué M. Valls mercredi :

« Six syndicats sur neuf représentatifs de la fonction publique ont dit qu’ils signeraient l’accord, trois ont annoncé qu’ils ne signeraient pas. Les six sur neuf représentent 49 % des fonctionnaires. Je reconnais que cela ne fait pas 50 %. Dans la fonction publique de l’Etat, qui représente pratiquement la moitié des fonctionnaires, les signataires sont très largement majoritaires, c’est-à-dire 59 %. »

Cet accord est « nécessaire » et « indispensable », notamment « pour revaloriser progressivement d’ici à 2020 tous les salaires à l’embauche et tous les salaires en fin de carrière ». Il est également « indispensable pour améliorer la mobilité parce qu’il y a beaucoup trop de rigidité dans la fonction publique », a estimé le premier ministre.

Interrogé sur Europe 1, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a pointé le « climat délétère » régnant autour du sujet des fonctionnaires, qui « n’aide pas au dialogue ». M. Martinez vise notamment les déclarations du ministre de l’économie Emmanuel Macron, qui a récemment qualifié le statut des fonctionnaires de ni « adéquat » ni « justifiable ».

M. Valls a, pour sa part, estimé que la décision de la CGT sur l’accord au sujet des fonctionnaires n’était pas lié à la déclaration de son ministre : « leur choix (était déjà fait) depuis plusieurs jours », a-t-il lancé.
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/09/30/fonctionnaires-manuel-valls-veut-appliquer-l-accord-salarial-malgre-le-refus-de-syndicats_4777877_823448.html?xtmc=fonctionnaires&xtcr=3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty
MessageSujet: Re: Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires   Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment nos voisins ont refromé le statut de leurs fonctionnaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» recherche sur le statut des régions en Europe
» Comment l’ONE a réduit ses déficits
» comment trouver un atelier ?
» Comment marquer la totalité des adresses comme "Privées"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: