Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Une graine de propreté de son pair pour notre père

Aller en bas 
AuteurMessage
Maya L 'Abeille

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 07/05/2015

MessageSujet: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Mer 23 Sep 2015, 17:40

Une fois n'est pas coutume, MENTION SPECIALE pour le maire PCF de Montreuil Patrice Bessac qui s'attaque courageusement à un phénomène nuisible à bien des égards et qui touche à des niveaux différents toutes les communes ... les dépôts sauvages d'encombrants. Cet épineux phénomène lié aux incivilités d'ostrogoths qui ,sans vergogne, reportent sur la communauté le coût et le désagrément de leurs déchets, ne devrait plus être admis par les communes comme une fatalité. Parce que les citoyens responsables et respectueux ne le supportent plus et surtout PARCE QU IL EXISTE UNE SOLUTION RADICALE : toucher au portefeuille des pollueurs malotrus. Le maire de Montreuil l'a compris et mis en place deux dispositifs efficaces : une brigade propreté et des caméras aux endroits sensibles. Parce que quand la sensibilisation se montre inefficace, il faut malheureusement passer à l'action. La nature humaine est ainsi faite.
Au risque de déplaire à notre élu aux affaires internationales je suggère de mettre en place un parangonnage efficace : inutile de chercher la solution à Koungheul alors qu'elle se trouve à Montreuil.
Gageons que notre maire dans sa grande sagesse saura se rapprocher de son pair au moment du bilan pour nous faire profiter des enseignements qui s'annoncent prometteurs. Voilà une graine qui ne traînera pas sur nos trottoirs mais mériterait de se développer et féconder les synapses de nos élus.

http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/montreuil-une-brigade-proprete-dressera-des-pv-aux-pollueurs-22-09-2015-5116999.php
Le Parisien a écrit:
Montreuil : une brigade propreté dressera des PV aux pollueurs
Sébastien Thomas | 22 Sept. 2015, 19h32 | MAJ : 22 Sept. 2015, 19h32
 

Montreuil. Des tas de cartons et autres déchets abandonnés sur un trottoir. C’est ce que la ville ne veut plus voir. Une brigade propreté de dix agents va ainsi dresser des procès-verbaux aux pollueurs des rues.
Montreuil. Des tas de cartons et autres déchets abandonnés sur un trottoir. C’est ce que la ville ne veut plus voir. Une brigade propreté de dix agents va ainsi dresser des procès-verbaux aux pollueurs des rues. (LP/M.G.)
La propreté est un combat que tous les maires ont tenté de mener à Montreuil. En vain. Un mal récurrent qui empoisonne la vie de la population. Lors du prochain conseil municipal, le 30 septembre, le maire (PCF) Patrice Bessac a décidé de taper du poing sur la table en proposant de mener de véritables opérations commandos.


En octobre 2012, déjà, Dominique Voynet alors maire (EELV) avait mis en place un plan ambitieux. Mais les résultats n’ont pas été à la hauteur. En octobre 2014, c’est le service nettoyage de la ville qui était réorganisé pour améliorer la qualité de ses interventions. Cette fois-ci, la municipalité a décidé de s’attaquer aux racines du mal : les pollueurs. Et pour y parvenir, elle va s’en prendre là où ça fait mal, à savoir au portefeuille. Une brigade de propreté, constituée de dix agents, aura pour fonction de les traquer sans relâche. « Les gros comme les petits, prévient Patrice Bessac. Les nuisances ne concernant pas uniquement les entreprises qui déchargent leurs gravats mais aussi les commerçants qui se débarrassent de leurs cartons ou encore des particuliers qui déposent dans la rue des matériaux relevant de la déchetterie. » Le flagrant délit sera donc la règle. Mais ce n’est pas possible dans tous les cas. Alors, depuis plusieurs mois, des caméras ont été installées dans les endroits les plus sensibles pour repérer les fraudeurs. « Nous avons déjà multiplié le nombre d’amendes par 3 », s’enorgueillit l’élu. Le montant des amendes a aussi été revu à la hausse partant de 450 € à plus de 2000 € en fonction de l’infraction.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13586
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Jeu 24 Sep 2015, 08:33

Comme mentionner dans ce nouvel article, à Montreuil la prise en compte de la propreté urbaine n'est pas nouvelle puisqu'un "plan exceptionnel pour la propreté de l'espace public" avait déjà été voté en conseil municipal en octobre 2012 à l'époque où Dominique Voynet administrait cette ville:

Voir: www.plateaufontenay.net/t1023-dans-la-ville-voisine-de-montreuil#28217



Question politiquement incorrecte, il y a-t-il un lien entre mixité sociale et culturelle d'une part et propreté urbaine d'autre part ?

Si on regarde une ville comme Fontenay avec des quartiers assez tranchés, on constate que du coté du Bois, de Moreau-David des Rigollots, du Village, .... l'espace public est plutôt bien entretenu mais qu'à partir du plateau et en redescendant sur le Val ça se dégrade sérieusement...

Doit-on mettre cette différence sur le compte des employés municipaux, des consciencieux à l'ouest , des négligents à l'est, ou sur le compte des différences de populations entre ces quartiers ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13586
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Ven 04 Mar 2016, 08:48

A Fontenay, la dernière fois que j'ai entendu  des élus parler de propreté urbaine dans un conseil de quartier au cours duquel les habitants se plaignaient, encore une fois, de l'état des rues, c'était pour que ces élus expliquent aux habitants le caractère ingrat du métier de cantonnier qui consiste à ramasser constamment la saleté laissée par d'autres...

Sans nier le manque de civisme de certains citoyens, ces élus défenseurs de la veuve et du cantonnier avaient juste oublié une chose, c'est que  ces cantonniers touchaient un salaire pour accomplir cette tâche ingrate....

Après il y a sûrement des leçons à tirer de ce qui se fait dans la ville voisine de Montreuil....


http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/a-montreuil-la-brigade-proprete-traque-les-pollueurs-au-fond-des-sacs-poubelle-03-03-2016-5595361.php a écrit:
A Montreuil, la brigade propreté traque les pollueurs au fond des sacs poubelle
Aurélie Lebelle | 03 Mars 2016, 14h04 | MAJ : 03 Mars 2016, 14h04

Montreuil, ce mardi matin. L’équipe de la brigade propreté effectue sa tournée dans les rues de Montreuil. Depuis le déploiement de la brigade, le 11 janvier dernier, 152 PV ont été dressés à l’encontre de commerçants ou particuliers en infraction. (LP/Aurélie Lebelle.)

La camionnette s’est arrêtée, rue de Paris, à la hauteur du marché de la Croix-de-Chavaux, à Montreuil. Deux gros sacs-poubelles gisent sur le trottoir, au pied d’un lampadaire.

Comme ils n’ont rien à faire là, les agents de la brigade propreté de la ville — déployée depuis le 11 janvier — descendent du véhicule, enfilent leurs gants et déchirent sans ménagement les sacs noirs. Leur objectif : trouver un nom, une adresse ou toute preuve permettant de remonter au propriétaire des déchets. Bingo ! Au bout de deux minutes, ils découvrent des relevés de banque et des papiers adressés à une entreprise située… juste à côté.



150 € pour ceux qui ont abandonné leurs poubelles sur le trottoir

«C’est plus simple de déposer ses poubelles sur le trottoir que d’attendre le jour de passage des éboueurs ! », déplore Claude Chica, le patron de la brigade propreté, qui remplit déjà des papiers et prends des photos pour monter un dossier. Dans 24 heures, le propriétaire devrait recevoir dans sa boîte aux lettres une convocation au tribunal d’instances de Montreuil assortie d’une amende de… 150 €, dont un quart pour les finances de la commune ! Et s’il ne ramasse pas dans les 48 heures la poubelle remballée dans la foulée par les agents de la brigade, l’amende grimpera à 350 €. Et cette fois-ci, 100 % de la somme — qualifiée de «frais d’enlèvements » — sera versée à la ville !

Si la ville de Montreuil s’est lancée dans une chasse aux dépôts sauvages, en redéployant des agents vers la brigade propreté, c’est que la collecte mise en place jusqu’ici ne donne clairement pas satisfaction.



1 500 t collectés dans la rue en six mois

«Normalement, c’est l’agglomération Est Ensemble qui gère les tas sauvages, mais il y a beaucoup trop de travail », précise-t-on poliment en mairie. Preuve de l’insuffisance de la collecte : la ville dépense 1,5 M€ par an pour compléter le travail d’Est Ensemble. Entre le 1er juin et le 31 décembre 2015, 1 538 t de déchets issus des dépôts sauvages ont été collectés par les agents municipaux.

Les amendes liées aux dépôts sauvages représentent-elles une cagnotte juteuse pour Montreuil ? Probablement, il n’y a qu’à faire le tour des avenues pour constater combien les tas de déchets abandonnés sont nombreux. En un mois, la brigade a d’ailleurs déjà dressé 152 PV. Sans compter les 70 supplémentaires envoyés aux propriétaires qui n’ont pas ramassé leurs poubelles dans les 48 heures.



«Les gens ont toujours une bonne excuse »

Reste à savoir si le juge validera ou non les amendes des particuliers ou commerçants verbalisés. La ligne téléphonique de la brigade propreté est presque saturée par les intéressés, «qui ont toujours une bonne excuse », assure Claude Chica. Leurs arguments : pas assez de bennes à ordures, mauvaise gestion de la femme de ménage qui dépose les sacs-poubelles sur le trottoir, besoin urgent de se débarrasser de cartons encombrants… Certains commerçants ou particuliers assurent que leurs poubelles ont été sorties des bennes à ordures, ouvertes et éparpillées par d’autres sur la chaussée. Il faudra attendre quelques semaines pour quantifier le degré de clémence du juge du tribunal d’instance de Montreuil.

Mais à la brigade propreté, on assure que la répression financière porte déjà ses fruits. «On note des résultats, se félicite Claude Chica. Sur les 200 à 250 points de dépôts identifiés, 60 % ont disparu ou se sont déplacés en trois semaines. »
Source: http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/a-montreuil-la-brigade-proprete-traque-les-pollueurs-au-fond-des-sacs-poubelle-03-03-2016-5595361.php


http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/montreuil-emploie-des-detectives-prives-pour-pister-les-gravats-de-chantier-03-03-2016-5595283.php a écrit:

Montreuil emploie des détectives privés pour pister les gravats de chantier
A.L. | 03 Mars 2016, 13h12 | MAJ : 03 Mars 2016, 13h12

raquer les entreprises qui déversent illégalement des tas de gravats dans Montreuil. Voilà l’objectif d’un cabinet de détectives privés mandaté pendant un mois et demi à deux mois par la municipalité communiste.

De jour, et plus souvent de nuit, les détectives pistent ces sociétés qui débarquent de départements voisins pour se débarrasser de leurs gravats dans une poignée de rues bien connues à Montreuil, comme la rue des Lilas ou celle des Acacias.

«Ce sont des sociétés qui refusent de payer les frais de déchetterie et qui, bien souvent, mettent la pression sur des employés parfois en situation irrégulière, pour qu’ils aillent déverser les déchets dans des villes comme Montreuil, explique-t-on en mairie. Comme on ne trouve pas d’adresse dans leur dépôt sauvage, les détectives sont là pour remonter les filières, conjointement avec la police. » Le coût de cette enquête pour la ville ? 20 000 €.
Source: http://www.leparisien.fr/montreuil-93100/montreuil-emploie-des-detectives-prives-pour-pister-les-gravats-de-chantier-03-03-2016-5595283.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13586
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Sam 25 Juin 2016, 03:34

Après Montreuil Nogent..... Et à Fontenay ?


« Les gens sortent la nuit tous leurs cartons, électroménager, gravats… ajoute son collègue. Nous signalons immédiatement au service du territoire le lieu où venir les retirer le plus vite possible, mais nous essayons aussi d’identifier l’habitant qui a fait ça, en discutant avec ses voisins ou en retrouvant des adresses sur les cartons délaissés. Nous commencerons par discuter avec les habitants qui salissent, nous enverrons un courrier rappelant la loi, mais en cas de récidive, nous dresserons un PV. »


http://www.leparisien.fr/nogent-sur-marne-94130/ils-veillent-et-verbalisent-pour-garder-nogent-propre-24-06-2016-5910805.php a écrit:
Ils veillent et verbalisent pour garder Nogent propre

Nogent-sur-Marne|Laure Parny|24 juin 2016, 17h16


Nogent, vendredi 17 juin. Frédéric Chassard et Alain Signe ont été désignés parmi les agents des services techniques de Nogent pour former l’équipe Nogent Protection Environnement qui sillonnent les rues. (LP/Laure Parny.)



Comment rendre aux rues de Nogent toute la propreté qu’elles méritent ? Pour répondre à cette problématique, la ville a constitué une équipe spécialement dédiée à la lutte contre les dépôts sauvages d’ordures et les déjections canines. Prévention et répression sont désormais mises en œuvre puisque depuis la semaine dernière, les deux agents désignés peuvent mettre une amende à celui qui ne respecterait pas la propreté de la ville.

Équipés de deux scooters pour se déplacer facilement et rapidement dans toute la ville, Frédéric Chassard et Alain Signe sillonnent les rues du lundi au vendredi. « On démarre tôt, regardez tout ce qu’on a repéré ce matin », décrit Frédéric Chassard, qui travaille depuis plus de 12 ans aux services techniques de Nogent. L’employé fait défiler sur son téléphone tous les dépôts sauvages repérés en quelques heures.

« Les gens sortent la nuit tous leurs cartons, électroménager, gravats… ajoute son collègue. Nous signalons immédiatement au service du territoire le lieu où venir les retirer le plus vite possible, mais nous essayons aussi d’identifier l’habitant qui a fait ça, en discutant avec ses voisins ou en retrouvant des adresses sur les cartons délaissés. Nous commencerons par discuter avec les habitants qui salissent, nous enverrons un courrier rappelant la loi, mais en cas de récidive, nous dresserons un PV. »

Cette indulgence pour les dépôts sauvages ne sera pas appliquée pour les déjections canines. « Nous avons multiplié les campagnes d’information, nous distribuons 700 000 sacs à déjections par an dans 100 distributeurs, il y a même des caninettes où faire faire leurs besoins aux chiens, liste Gilles Henry, directeur des services techniques. Puisque ce sujet reste une question essentielle dans la ville, nous prenons de nouvelles mesures, mais sans dépense supplémentaire. » Il en coûtera ainsi 38 € de contravention aux détenteurs de l’un des 4 000 chiens minimum que compte Nogent en cas de crotte de chien non ramassée. « L’équipe circulera même parfois de nuit pour éviter que ne reste sur le trottoir la déjection du soir après le film », insistent les services techniques.
Source: http://www.leparisien.fr/nogent-sur-marne-94130/ils-veillent-et-verbalisent-pour-garder-nogent-propre-24-06-2016-5910805.php
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1318
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Sam 25 Juin 2016, 05:40

On aurait déjà des caméras de surveillance aux endroits stratégiques ça limiterait les dépôts sauvages !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13586
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Une graine de propreté de son pair pour notre père   Mar 20 Fév 2018, 14:31

2018

Quel dommage de ne plus lire sur le forum Maya qui avait créée cette discussion en 2015 !

Après Montreuil, en 2018 c'est au tour d'Ivry d'entrer en lutter pour la propreté urbaine..

A Fontenay il y a une véritable inégalité territoriale à ce sujet. En allant de l'Ouest vers l'Est la situation ne fait que de se dégrader comme si la propreté urbaine n'était pas aussi une aspiration pour les habitants de l'Est, à minima pour ceux pour qui le Bled n'est qu'un livre de conjugaison...

Après on voit qu'à Ivry aussi il y a une hostilité des élus envers une véritable police municipale pourtant réclamée par une grande partie de la population...


Citation :
Ivry : des PV contre les malpropres
Lucile Métout (@lucilemetout)| 19 février 2018

A l’issue des Assises, c’est l’une des réponses concrètes promise par la ville (PCF) à ses administrés. Elle se donne trois mois pour fixer le cadre juridique de son action contre les incivilités et le barème des amendes.

Face aux élus, cette maman du quartier d’Ivry-Port décrivait des « monticules de détritus » à contourner sur les trottoirs. Et comme elle, fin 2017, des dizaines d’habitants avaient profité des Assises de la ville pour dénoncer les trop nombreuses immondices. Aux grands maux les grands remèdes : la mairie communiste s’apprête à verbaliser les malpropres.

« Le volet répressif ne fait traditionnellement pas partie de la culture d’Ivry, admet Sabrina Sebaihi (EELV), adjointe à la prévention sécurité. Mais puisque l’action de nos médiateurs et de nos ambassadeurs du tri ne suffit pas, nous devons passer à l’étape supérieure. » La municipalité se donne trois mois pour élaborer un plan dissuasif. Le temps, surtout, d’en fixer le « cadre juridique ».

Quatre gardes urbains traquent actuellement les dépôts sauvages. Mais lorsqu’ils parviennent à remonter jusqu’aux auteurs, ils doivent souvent se limiter au rappel à la loi. Et si une trentaine de PV a tout de même été dressée l’an dernier, « on ne sait même pas si le parquet poursuit ou non », déplore Stéphane Prat (EELV), élu à l’écologie urbaine.

« Parallèlement, 23 agents verbalisent le stationnement sans être habilités à punir les mégots, les encombrants ou les déjections canines », poursuit Sabrina Sebaihi. Priorité, donc, à la mutualisation des différents corps de métier — environ quarante gardiens de parc, gardes urbains et Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) — et à l’extension des assermentations. « Mais on ne crée pas de police municipale », martèle la ville, balayant déjà la « mauvaise interprétation ».

Concrètement, certains agents passeront sous statut de gardes champêtres ou de police administrative. Ils pourront alors demander eux-mêmes la mise en fourrière des véhicules gênants, sanctionner les colleurs de stickers et les semeurs de poubelles. Un barème sera défini sur « un spectre assez large ». Quant aux entreprises vues en train de déverser leurs gravats, « elles seront systématiquement verbalisées et paieront les frais d’enlèvement. »

Tout cela va « dans le bon sens », pour Christiane, Ivryenne de longue date. Mais elle juge la tâche « trop grande » vu le nombre de « sans-gêne ». C’est justement ce que déterminera l’expérimentation. Elle sera évaluée au bout d’un an, et pérennisée en cas de succès.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/ivry-des-pv-contre-les-malpropres-19-02-2018-7568112.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Une graine de propreté de son pair pour notre père
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une graine de propreté de son pair pour notre père
» Des images de chats pour notre horloge
» un peu contrariée ... pour le choix du prénom
» Une pensée spéciale pour notre amie Sue (Suzanne)
» Une pensée pour ma belle soeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers-
Sauter vers: