Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14528
Date d'inscription : 30/05/2011

Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes Empty
MessageSujet: Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes   Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes EmptyJeu 01 Oct 2015, 13:52

Pour ceux qui s'intéressent au patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes...



“Nous avons conclu, après une analyse mathématique très poussée que, premièrement, contrairement à ce qu’affirmaient certains “historiens” du XIXe siècle, comme Mahé de la Bourdonnais ou Puig de Ritalongi, cette population n’a strictement aucune origine asiatique. Deuxièmement, que si l’on compare cette population, avec celle de l’île de Man, du Pays de Galles…, un bigouden est plus proche génétiquement de ces populations, que des autres finistériens. Troisièmement, que la forte homozygotie de cette population n’est pas due, comme on pouvait le croire, à une forte consanguinité, mais à des isolats sociologiques. On peut dire, que cette étude est la seule démonstration mathématique qu’il y a bien un patrimoine génétique celtique”.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_Bigouden a écrit:
Le mythe des origines développé au XIXe siècle

On a donné toutes sortes d'ancêtres aux Bigoudens : Mongols, Galtchas (les « Tadjiks des Montagnes »), Lapons, Phéniciens, Atlantes34… Selon certains ethnologues du XIXe siècle, les Bigoudens seraient les descendants des aborigènes ayant occupé la Bretagne avant les premières invasions celtes. Selon d'autres, se basant sur des « ressemblances physiologiques » (pommettes hautes des Bigoudènes, yeux légèrement bridés, etc.), les Bigoudens descendraient d'une tribu mongole. L'ingénieur A. Mahé de La Bourdonnais voit dans le Bigouden « un Mongol pur sang », « aux traits taillés à coups de hache », présentant le type commun aux Bouriates, aux Tchouktches, aux Kalmouks, aux Tibétains. D'après la thèse pour le doctorat en médecine soutenue en 1899 par le Quimpérois René Le Feunteun, les Bigoudens, « race mongoloïde », forment une « population étrange, qui n'a adopté du Breton que la langue, conservant ses mœurs, son type et un costume à part ».

   « Les Bigoudens sont foncièrement laids et n'ont rien de commun avec le type grec. (...) Ils me paraissent être d'origine thibétaine (...) Les Bigoudens paraissent être des Mongols pur sang. (...) Les Quimpérois les appellent communément des Chinois, et qu'il n'y a pas à Quimper une seule boutique ou commerce tenu par un « Bigouden ». Elles (sic) ont le monopole de la « marée » et tous les matins, elles arrivent des campagnes environnantes ou des bords de la mer, étaler leurs produits agricoles ou leur pêche, sur la place du marché. Mais, le soir venu, il ne reste pas un seul habitant de Pont-l'Abbé à Quimper. »

À partir de 1983, une enquête immunogénétique, parrainée par l'Inserm, est menée par l'équipe du professeur Gabriel Le Menn. Elle confirme qu'on a bien affaire, de Plozévet à Sainte-Marine, à une seule et même population : « Non seulement cette population constitue un ensemble homogène, mais également elle diffère des Bretons limitrophes. » Les enquêteurs considèrent en revanche qu'« il faut tordre le cou au mythe oriental… puisqu'il n'existe rigoureusement aucune analogie génétique entre Bigoudens et Asiatiques… » La population bigoudène a plus d'affinités génétiques avec les populations de pays celtiques insulaires (île de Man, pays de Galles) que la moyenne de la population finistérienne.
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_Bigouden


http://www.espace-sciences.org/archives/science/11423-etre-breton-27ae.html a écrit:
Les Celtes… par les mathématiques.

Le Professeur Pierre Youinou, généticien et immunologue, a travaillé il y a quelques années, à une vaste étude génétique des populations bigoudènes. C’est la première et seule expérimentation qui ait effectivement démontré des “particularités” celtes.

En 1983, le Professeur Charles Salmon de l’INSERM, charge le Professeur Youinou d’une étude de la population bigoudène (50 500 personnes environ). Ce groupe présente en effet un certain nombre de maladies génétiques, comme la luxation congénitale de la hanche ou l’immunoglobuline monoclonale, dans des proportions plus importantes que le reste de la population. “Le pari était difficile, explique Pierre Youinou. Nous avons donc tiré au sort, à partir des listes électorales, 500 personnes ayant les critères suivants : vivre en pays bigouden, y être né avant 1945, avoir ses quatre grands parents nés dans le pays et qu’aucune de ces personne n’ait de parenté avec les autres sujets du test. Durant deux ou trois ans, nous avons ainsi procédé à des prélèvements sanguins, qui ont été analysés dans plusieurs laboratoires de Rouen et de Paris. Nous avons étudié 23 marqueurs génétiques. Par ailleurs, nous avons fait le même travail sur 200 personnes, toutes finistériennes, mais non bigoudènes, pour servir de témoins.”

Cette étude, a fait l’objet d’une épaisse publication. “Nous avons conclu, après une analyse mathématique très poussée que, premièrement, contrairement à ce qu’affirmaient certains “historiens” du XIXe siècle, comme Mahé de la Bourdonnais ou Puig de Ritalongi, cette population n’a strictement aucune origine asiatique. Deuxièmement, que si l’on compare cette population, avec celle de l’île de Man, du Pays de Galles…, un bigouden est plus proche génétiquement de ces populations, que des autres finistériens. Troisièmement, que la forte homozygotie de cette population n’est pas due, comme on pouvait le croire, à une forte consanguinité, mais à des isolats sociologiques. On peut dire, que cette étude est la seule démonstration mathématique qu’il y a bien un patrimoine génétique celtique”.
Source: http://www.espace-sciences.org/archives/science/11423-etre-breton-27ae.html


Dernière édition par a.nonymous le Jeu 01 Oct 2015, 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4511
Date d'inscription : 08/01/2012

Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes Empty
MessageSujet: Re: Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes   Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes EmptyJeu 01 Oct 2015, 14:40

A défaut d'étude sur les bigourdans et les bigourdanes voisins, en voici une récente sur l'origine des basques grâce à la génétique, témoins (un peu fossilisés, mais à l'ADN bien conservé) inclus.

Citation :
Sur les traces génétiques des premiers Basques
Une étude montre que les premiers agriculteurs ibériques, arrivés du Proche-Orient vers 7 000 av. J.-C., seraient les ancêtres les plus proches des Basques.

D’où viennent les Basques ? La question intrigue et fascine les chercheurs depuis que les linguistes ont montré que leur langue, l’euskara, n’a aucune parenté avec les langues indo-européennes ni avec aucune autre famille de langue. Les anthropologues cherchent donc à savoir si le peuple basque a une origine différente des autres peuples européens. Les études génétiques menées ces dernières années ont donné des résultats contradictoires. Certaines montraient que les Basques avaient vécu dans l’isolement pendant des siècles sans se mélanger aux populations ibériques, quand d’autres montraient au contraire que l’ADN des Basques et des Espagnols était très semblable. L’étude relayée par la BBC va aussi dans ce sens.

Selon cette étude relayée par la revue scientifique américaine PNAS (qui publie les résultats de l’Académie américaine des sciences), les premiers agriculteurs ibériques seraient en effet les ancêtres les plus proches des Basques.
Elle se base pour cela sur l’analyse des génomes de huit squelettes humains découverts dans la grotte d’El Portalón dans la Sierra de Atapuerca, dans le nord de l’Espagne et qui vivaient là entre 3 500 et 5 500 ans avant J.-C.

Chasseurs-cueilleurs voisins
Résultat : les Basques représentent, selon cette analyse, la population la plus proche génétiquement des individus d’El Portalón, qui sont les premiers fermiers d’Ibérie. Ces derniers représentent les premières populations d’agriculteurs qui sont arrivées en Europe en provenance du Proche-Orient il y a 7 000 ans avant notre ère. Une fois en Europe, ces agriculteurs ont assimilé petit à petit les groupes de chasseurs-cueilleurs voisins. Cela veut donc dire que les Basques seraient liés à la propagation de l’agriculture durant le Néolithique.

Mais après ce mélange entre agriculteurs et chasseurs, les ancêtres des Basques se sont retrouvés plus isolés, peut-être à cause de leur situation géographique et de leur culture. «Il est difficile de spéculer, mais nous avons travaillé avec des historiens basques, et il est clair […] que cette zone était très difficile à conquérir», explique le professeur Jakobsson à la BBC News.
Le Pays basque a été largement ignoré par les migrations qui ont suivi et qui ont façonné les modèles génétiques dans le reste de l’Europe. A l’âge du Bronze par exemple, les pasteurs de la steppe se sont rendus en masse à l’ouest et ont ainsi répandu les langues indo-européennes en Europe, surtout au nord et au centre. Mais on ne retrouve aucune trace de cette migration chez les Basques.

http://www.liberation.fr/politiques/2015/09/15/sur-les-traces-genetiques-des-premiers-basques_1382358
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes Empty
MessageSujet: Re: Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes   Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes EmptyJeu 01 Oct 2015, 15:51

Attention pas de "race" basque ou bigoumachin sinon ça va fumer !

Nous aurons peut être un peuple basque ou bigoutruc comme il y a un peuple corse selon Jospin... sans que cela fasse trembler les chaumières.

Pour le peuple landais, morvandiau ou bourbonnais c'est en cours mais nous comme nous sommes tous pareils bien que tous différents...rien ne presse.

Le migrant syrien qui va apprendre le basque va s'amuser ! surtout qu'il n'y a pas de méthode à "mimile" basco syrienne...

Ne rigolons pas avec ces choses sinon le toréador va nous faire une leçon et nous serons crucifiés à la tribune de l'assemblée nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes Empty
MessageSujet: Re: Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes   Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrimoine génétique des bigoudens et bigoudènes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique
» Petite nouvelle
» peggy sage qui a testé?
» Le Blaireau de la Semaine
» Le miel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: