Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Notre nouvelle Marianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Notre nouvelle Marianne   Dim 04 Oct 2015, 18:55

Rappel du premier message :

Lu sur Twitter
Notre nouvelle Marianne
A Fontenay-sous-bois dans le Val de Marne, une Marianne, signée par Corinne Pagny, a remplacé le buste de Marianne installé face à la place du maire dans la salle du conseil municipal
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
thierry



Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 00:05

Arrétez de vouloir faire glisser le débat sur la liberté de création, c'est trop facile, la ficelle est trop grosse.

Dans ce geste de remplacer le symbole de la république par une photo d émigrante, la municipalité montre qu'elle n'aime pas la république en encore moins si elle est française.

Par ce geste, c'est la culture nationale que l'on rejette, alors il ne faut pas s'etonner s'il y a des réactions vives. En effet pour une bonne partie de la population, et j'en fais parti, république française cela a une signification à laquelle je suis assez attaché.

Et surtout ne recherchez a faire glisser mes propos vers un nationalisme du début du 20eme siècle.

Aimer son pays et sa représentation ce n'est pas rejeter les autres, ce n'est pas de la xénophobie.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 00:10

http://www.citemiroir.be/sites/default/files/cover_catalogue.jpg je ne sais pour ma part où est la facilité

D' autant que l' art s'accompagne d'expositions et de bustes qui en disent bien plus long que des discours.

Un exemple ici donc http://www.citemiroir.be/sites/default/files/cover_catalogue.jpg

De quoi peut être mieux faire comprendre mon propos qui sait?
Au lieu de les considérer comme des " crottes" ( sic)
Libellule a écrit:
@salamandre la liberté l'égalité et la fraternité sont des valeurs qu'il convient de défendre mordicus, car non seulement elles sont universelles, mais elles sont les trois colonnes qui permettent de se mobiliser quand elles sont inutilement et frontalement attaquées. Vous avez raison de poser la question de l'entrave. Et non, il n'est pas dommage que le FN révèle sa vraie nature en s'attaquant à une oeuvre d'art.

L’art moderne n’a à subir aucune entrave dans un pays ou la liberté l'égalité et la fraternité sont des valeurs républicaines affirmées.

Un groupuscule en annonçant son déterminisme à retirer une représentation d' une Marianne artistiquement symbolisée d’une exposition dans le hall d’une Mairie au nom de la vision esthétique d'une seule femme nous renvoie bien évidemment à l’année 1937 et aux attaques  contre un soit disant art dégénéré et à cette triste histoire de l’Allemagne ou nationalisme et socialisme exacerbés se sont mis à prétendre qu’il ne devait y avoir qu’un seul art officiel. Aboutissement d’une longue pratique car c’est dès 1931, que le Parti national socialiste avait forcé l'école du Bauhaus, située à Dessau, à fermer ses portes avant qu'elle ne cesse définitivement d’exister deux ans plus tard. Ce fut là un combat épique et la première victoire du fascisme naissant. Celui là même qui ne doit plus passer.

Pour la première fois une attaque en règle était menée contre le cosmopolitisme des professeurs qui enseignaient à l’école, tout cela en faisait une «menace» pour les nouvelles autorités allemandes. Par la suite, à partir de 1933, les professeurs juifs furent chassés de toutes les académies d'art d’Allemagne et beaucoup d'artistes éminents, dont le Russe Vassily Kandinsky et le Suisse Paul Klee, ont préféré fuir, vers Paris ou la Suisse. Une fois au pouvoir, les nazis ont entrepris de diaboliser à une grande échelle l’avant-garde allemande. En 1935, Hitler définit ce que doit être l’art:

«Il n'est pas de la mission de l'art de se vautrer dans la crasse pour l'amour de la crasse, de peindre l'être humain que dans un état de putréfaction, de dessiner des crétins comme symboles de la maternité, ou  de présenter des idiots déformés en tant que représentants de la force virile.» Actualisée aux événements actuels il faut juste réécrire la fin pour se mettre dans le monde réel "présenter des Mariannes déformées en tant que représentantes de la force féminine symbole de la République". Merci@Icare pour sa juste remarque.

Jusqu’à l'organisation, donc, de l'exposition, devenue tristement célèbre, intitulée Entartete Kunst, (Art dégénéré). Elle ouvrit ses portes à Munich le 19 juillet 1937. En tout 600 œuvres étaient exposées à la vindicte, les œuvres d’artistes allemands rejetés se retrouvaient au côté de réalisations d’handicapés mentaux et de dessins d’enfants. Simultanément, le pouvoir nazi organisa une autre exposition montrant cette fois sa version d'un idéal esthétique, Grosse deutsche Kunstausstellung (Exposition du Grand Art Allemand). A l’issue de ces 4 mois d’existence, Entartete Kunst aura attiré plus de 2 millions de visiteurs… près de trois fois et demi plus que l’expo voisine du grand art allemand.

Il me parait utile en ces temps incertains de retracer l’origine idéologique du concept d’«Art dégénéré». Elle remonte à la fin du XIXe  siècle dans l’Allemagne de Bismarck. L'idée que certains artistes auraient des troubles pathologiques et que leur art pourrait corrompre la société entière tant leur état est mauvais et contagieux était une thèse développée par un médecin austro-hongrois, Max Nordau, dans un livre intitulé Entartung (dégénérescence) paru en 1892. Le refus de certaine forme d’art allait bien au-delà de l’expressionnisme allemand. L’Allemagne des années 30 refusait en bloc les grands mouvements de l’art moderne de la première moitié du XXe siècle, le cubisme, le surréalisme, le dadaïsme ou l’abstraction.

Rappeler cette page d'histoire n'a pour seule vocation qu'à rester vigilant, et aucunement à porter des jugements personnels sur untel ou untel, ce serait complètement déplacé. Je ne confonds jamais un électeur lambda qui se trouvant en souffrance peut porter sa voix sur un candidat FN, et ce candidat lui-même qui qu'on le veuille ou non a des approches très variables sur ce qu'il convient de faire avec le buste de Marianne.

Deux exemples que vous pourrez vérifier, par vous même - c'est essentiel-, en lançant deux recherches dans google images : la première sous le libelle "Marianne FN", la seconde sous "collectif Marianne" ; avec cette question subsidiaire : doit-on y voir de l'art, ou un détournement du symbole de notre république?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13548
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 02:19

Le temps que nous en sommes à l'histoire de l'art puisque nous avons semble t il un expert pourrait il nous faire un cours sur l'art en régime soviétique... parce qu'en matière de tolérance et d'art déviant ils n'étaient pas mal non plus...

Juste pour rigoler une petite comparaison entre l'art chez le père Joseph et l'art chez le caporal autrichien.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 02:34

Dans ce thème, il n'y a rien contre l'art contemporain, juste une critique de ceux qui mettent la république française au  2eme plan.

Mais heureusement, tel Don Quichotte qui s'attaquait aux moulins a vent, Libellule vient a la rescousse de l'art bafoué... ta ta ta
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 02:49

Smile Smile Smile on a échappé à La version masculine du ta ta ta.

Sinon ç' est vrai que Artcité n' est pas une exposition d' art contemporain. study http://www.art-cite.fr et la république est mise au premier plan par le Saint Just du FN. Cqfd plus haut et page précédente. De l' art ou de la politique?
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 03:41

Mais que seriez vous sans le FN? C'est devenu votre alibi pour tout.

Heureusement qu'il est la pour vous aider a exister positivement. Sinon il nous faudrait parler du programme de société d'EELV, et la ...on a pas fini

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13548
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Mer 07 Oct 2015, 03:58

thierry a écrit:
Mais que seriez vous sans le FN? C'est devenu votre alibi pour tout.

Heureusement qu'il est la pour vous aider a exister positivement. Sinon il nous faudrait parler du programme de société d'EELV, et la ...on a pas fini


il y a aussi sarko qui est nocif et les déficits qui sont creusés à cause de Giscard... mais l'art sous le régime communiste russse chinois ou cambodgien là on est moins bon.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12065
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 06:37

A propos d'une autre œuvre d'art exposée temporairement dans une mairie la cour administrative d’appel de Paris a statué avec une décision qui peut en irriter certains bien au delà des seuls croyants....



http://www.leparisien.fr/melun-77000/melun-la-creche-de-noel-a-la-mairie-interdite-par-la-cour-d-appel-15-10-2015-5188073.php a écrit:
Melun : la crèche de Noël à la mairie interdite par la cour d’appel
Marine Legrand | 15 Oct. 2015, 14h08 | MAJ : 15 Oct. 2015, 14h08

Il n’y aura plus de crèche de Noël dans la cour de la mairie de Melun durant les fêtes de fin d’année. Ainsi vient d’en décider la cour administrative d’appel de Paris, saisie par la fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne.

Un revirement de situation inattendu dans cette affaire qui fait polémique depuis 2014.

Libre Pensée 77, pourfendeur de la laïcité, et la justice considèrent que la crèche de la Nativité a le caractère « d’un emblème religieux ». « Elle représente la naissance de Jésus et est installée au moment où les chrétiens célèbrent cette naissance », justifie la cour dans sa décision du 8 octobre.

Pourtant, le 22 décembre 2014, le tribunal administratif de Melun, saisi par l’association, avait eu un jugement totalement opposé. Il considérait que cette crèche devait être vue comme une décoration traditionnelle. « L’installation d’une crèche peut n’être, à l’époque de Noël, que la manifestation d’une tradition locale et une simple décoration festive dépourvue de signification symbolique », défendait Gérard Millet (LR), le maire de Melun.

Le 8 octobre, la cour d’appel a donc annulé purement et simplement la décision de ses confrères melunais. Elle enfonce le clou en imposant à la mairie de verser 1 500€ d’indemnités aux libres penseurs au titre des frais de justice.

La ville rappelle que sa crèche n’était pas implantée de manière « ostentatoire ou revendicative », ce qui lui aurait valu d’être étiquetée d’emblème religieux et d’être alors interdite. Mais la cour administrative d’appel de Paris constate que cette crèche est dans l’enceinte de l’hôtel de ville, ce qui est « contraire au principe de neutralité des services publics ». « Le maire n’a pas à invoquer des traditions pour s’opposer à la loi, affirme l’association Libre-pensée 77. La crèche de Noël est un objet religieux. La loi du 9 décembre 1905 dit que les institutions publiques doivent respecter la liberté de conscience des citoyens et la neutralité. »

Gérard Millet, lui, ne compte pas en rester là. Il annonce faire appel devant le conseil d’Etat et va « réfléchir rapidement » s’il installera quand même une crèche à la mairie à Noël. Si non, « un grand panneau expliquera pourquoi la crèche est absente », prévient-il.
Source: http://www.leparisien.fr/melun-77000/melun-la-creche-de-noel-a-la-mairie-interdite-par-la-cour-d-appel-15-10-2015-5188073.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2901
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 07:17

Et voici, la décision inverse prise deux jours plus tôt :
Citation :
La crèche de Noël du département de la Vendée autorisée en appel

Une crèche de Noël, installée dans le hall du conseil départemental de la Vendée, qui avait dû être retirée après son interdiction par la justice administrative au nom de la laïcité, a finalement été autorisée mardi (13.10.2015) en appel, a-t-on appris auprès de l’avocat du département.

Dans un arrêt rendu mardi après-midi, la cour administrative d’appel de Nantes a «annulé» le jugement du tribunal administratif de Nantes, qui avait interdit cette crèche de la nativité le 14 novembre 2014, estimant qu’elle portait atteinte au principe de la laïcité, contenu dans la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat, a indiqué à l’AFP Me Alexandre Varaut.

Les juges ont considéré que la crèche, bien que «constituée de sujets représentant Marie et Joseph accompagnés de bergers et des rois mages entourant la couche de l’enfant Jésus», s’inscrit «dans le cadre d’une tradition relative à la préparation de la fête familiale de Noël et ne revêt pas la nature d’un signe ou emblème religieux », compte tenu notamment «de sa faible taille, de sa situation non ostentatoire et de l’absence de tout autre élément religieux», selon l’arrêt, consulté par l’AFP.

http://www.liberation.fr/societe/2015/10/13/la-creche-de-noel-du-departement-de-la-vendee-autorisee-en-appel_1403404

Après la thèse et l'antithèse, le Conseil d'Etat n'a plus qu'à trouver la synthèse dans ce match (des Cours d'Appel) Paris contre Nantes. Avant une qualification possible pour le niveau européen de justice, tant qu'on y est.
Il n'est pas possible d'envisager que les juges font n'importe quoi, l'alternative serait plutôt que les textes de loi sont particulièrement mal conçus et rédigés ici.
Et la nouvelle Marianne, dans l'Hotel de Ville, elle a ou pas une symbolique religieuse au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13548
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 07:39

Je ne puis qu'apprécier les interventions d'A.nonymous et de Salamandre.
Dans un pays où l'égalité tient lieu de logique et où on doit généralement veiller que de Marseille à Dunkerque les dysfonctionnements soient traités de la même manière, où on se fait un devoir de sanctionner les disparités, où nul ne doit se sentir discriminé... le même fait est accepté ou sanctionné par une justice impartiale selon l'endroit où il est constaté. Est ce la cas ?

Heureusement que nous avons une ministresse de la justice en parfaite cohérence avec nos lois.

Vous imaginez le brave flicard arrivant de son trou en fait de son école qui découvre que tout ce qu'il a appris pendant des mois est soumis à l'appréciation souveraine de juges qui prennent des libertés avec les lois... le tout étant susceptible de varier en fonction de l'endroit où il va exercer !

Je ne doute pas qu'un de nos intervenant habituel nous expliquera que la loi française doit s'appliquer de manière différente en fonction de la situation géographique où son contrôle est fait.

taubira est capable sans nul doute possible de nous donner les informations nécessaires à la compréhension d'une telle hérésie.
Faute de quoi un tribunal condamnera l'impertinent récalcitrant qui pose la question qui dérange.

Devrait on envisager que le pays fonctionne cul par dessus tête ? et pas seulement le pays...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 18:56

Vue la tournure que prend la discussion, va pour quelques éléments de réflexion autour de la crèche, de la trinité et de Marianne, pourquoi pas.

Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c’est la Trinité telle que voulue par "les écritures".

Dieu nous révélant le mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit sur terre.

Jésus se chargeant de passer la bonne parole que Dieu est « notre Père », en nous montrant d’une façon unique et originale, que Lui-même n’existe que par son Père.

Pour que la parole circule, Jésus se fait représentant de Dieu en se mettant à côté du Père. Et confie à douze hommes qu’Il a choisis et envoyés, le don de l’Esprit Saint. Il sera avec eux et en eux pour les instruire et les conduire « vers la vérité tout entière » (Jean 16, 13).

La Trinité comme la République de nos jours nous est donc présentée comme une et indivisible.

Une : nous ne croyons pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Il est libre, défend l'égalité et est source de fraternité. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. De même que la liberté, l'égalité et la Fraternité doivent devenir indissociables.

En 1875 Victor Hugo nous le dit en nous parlant du droit et de la loi : "La formule républicaine a su admirablement ce qu'elle disait et ce qu'elle faisait; la gradation est irréprochable. Liberté, Égalité, Fraternité. Rien à ajouter, rien à retrancher. Ce sont là les trois marches du perron suprême. La liberté, c'est le droit, l'égalité, c'est le fait, la fraternité, c'est le devoir. Tout l'homme est là...
Les heureux doivent avoir pour malheur les malheureux; l'égoïsme social est un commencement de sépulcre; voulons nous vivre, mêlons nos coeurs, et soyons l'immense genre humain... Tout ce qui souffre accuse, tout ce qui pleure dans l'individu saigne dans la société, personne n'est tout seul, toutes les fibres vivantes travaillent ensemble et se confondent, les petits doivent être sacrés aux grands, et c'est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts. J'ai dit."

Ainsi toute l’œuvre de Dieu est l’œuvre commune des trois personnes et toute notre vie de chrétiens est une communion avec chacune des trois personnes. C’est entre autre ce que nous rappelle dans son Petit guide de la foi, Mgr Vingt-Trois. Avant d'affirmer ceci à l'occasion des événements de janvier dernier : "Toutes les libertés sont intrinsèquement liées les unes aux autres. La liberté de la presse, quelle que soit cette presse, reste un des signes d'une société solide, ouverte au débat démocratique, capable de ménager une place digne à chaque personne dans le respect de ses origines, de sa religion, de ses différences. C'est cette France respectueuse de tous, symbole au-delà même de ses frontières, qui a été meurtrie ; c'est vers cette France qu'ont afflué du monde entier les très nombreux témoignages de sympathie et de compassion ; c'est cette France-là qui dimanche a redit son adhésion profonde aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité". Cqfd

Cette vision catholique du monde et de la révélation a eu ses détracteurs, au cours des siècles en particulier ceux qui ont préféré utiliser en lieu et place de cette trinité divine, une trinité maritale et c’est là qu’entrent en lice le tryptique Anne + Marie + Jésus = la Trinité mariale, combattue par l'Église catholique qui en interdit la représentation, probablement moins à cause du côté matriarcal qu'à cause de la confusion avec la Trinité biblique. L’imagerie la plus fréquente devenant : Anne enseignant la lecture à sa fille Marie qui deviendra allégorie de Marianne (Marie et Anne, les 2 prénoms les plus répandus ; femme symbole de fécondité, donc de prospérité) : La crèche, la nativité, la trinité fécondante par l'immaculée conception.

C’est ainsi que le buste de Marianne est présent dans les mairies que chaque commune doit construire à partir de 1884, soit 9 ans après l'analyse de Victor Hugo. La République voulant par ce biais donner l’image rassurante d’une femme sereine, parée des couleurs de la nation.  Rappel de la période révolutionnaire, qui constitue la référence des Républicains. C'est celui de la « Sainte Anne trinitaire » où voisinent Sainte Anne, la Vierge Marie et l'enfant Jésus.

L’idée n’est pas révolutionnaire en soi car d'après la tradition, il s’agissait d’une manière symbolique, de représenter la réunion de trois générations. Ce thème pictural apparaîssant au xiiie siècle et connaissant son apogée au xve siècle.

Leonard de Vinci nous en proposant un syncrétisme intéressant




car apparaît sur sa toile également l'agneau qui symbolise le sacrifice, Jésus en le tenant dans ses bras signifie qu'il accepte son destin; Marie, en tant que mère veut le prendre dans ses bras pour l'éloigner de ce destin de souffrance Sainte Anne, acceptant symboliquement le destin de son petit-fils.

De cette trinité en découlera une autre celle des rois Mages

Le texte de Matthieu : "Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe." ( II:11). Trois cadeaux symboliques selon une interprétation traditionnelle, rappelant trois aspects de Jésus :
l'or pour la royauté, l'encens, utilisé pour le culte, pour la divinité du Christ, la myrrhe, qui servait à embaumer les morts, pour son aspect véritablement homme et mortel.

De quoi, rappeler à tous les lecteurs assidus de ce forum que de toutes façons dans ce genre d'histoire et de lecture iconographique, tout est effectivement symbole et qu'il y a des moments où les querelles autour de telle ou telle représentation de telle ou telle Marie Anne sont source de faux débats.

Prenons le cas de Mariam Baouardy qui est née en Galilée, à Abillin et qui pour beaucoup doit être une illustre inconnue. Orpheline à 3 ans, son oncle la recueille. Mariam se consacre au Seigneur; elle a douze ans. Son oncle veut la marier. Elle refuse et s'enfuit chez un proche de sa famille qui est musulman et qui lui conseille d'embrasser l'Islam. Devant son refus indigné, il s'emporte et lui tranche la gorge. Mais elle est guérie par l'intercession de la Vierge Marie et se place dans une famille qu'elle suivra comme servante au Liban puis en France.

Elle n'oublie ni sa consécration virginale ni sa guérison miraculeuse. Elle se décide à entrer au Carmel de Pau où elle y vécut une floraison d'expériences mystiques: extases, bilocation, stigmates, prophéties et même possessions diaboliques au cours desquelles elle découragea le démon par sa confiance absolue en l'Esprit Saint sous la protection de Sainte Anne.

Au milieu de ces grâces déconcertantes à nos yeux, elle garde une humilité entière et une humeur paisible et joyeuse. Elle participe à la fondation du Carmel de Mangalore en Inde et à celui de Bethléem. C'est là qu'elle meurt à 32 ans à la suite d'un accident de chantier. Elle sera béatifiée en 1983. Car "Elle reflète les différents visages de l’Église: l’Église grecque-melkite dans laquelle elle a été baptisée et élevée, l’Église latine où elle a été initiée à la vie carmélitaine. En dehors de son pays natal, elle s’est insérée dans les communautés chrétiennes du Liban, de l'Égypte, de la France, de l’Inde." (Aux pèlerins venus pour la béatification de Sœur Marie de Jésus Crucifié, Jean-Paul II, 14 novembre 1983)

Voici le souvenir qu'une oeuvre d'art nous laisse d'elle

Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2980
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 20:18

Encore une fois libellule est complètement hors sujet, il profite systématiquement qu'une personne parle de quelque chose pour démontrer que dans cet exemple, une mairie peut être condamner et être interdite de mettre une crèche de Noël dans ses locaux, lui nous sort un texte sans aucun rapport avec le sujet, encore une belle preuve que cette personne n'est sur ce forum que pour le faire péricliter.

Y en a marre et je me mets à la place d'une personne qui vient de temps en temps sur ce forum pour s'informer ou se documenter, il doit ne plus rien comprendre, tout ça parce que nous avons une libellule qui nous pollue systématiquement ce forum, pour quelqu'un qui se dit " écologiste " et polluer à ce point c'est une HONTE.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 21:22

Le sujet c'est Marianne et sa représentation à travers le temps jusqu'à sa nouvelle représentation dans une mairie dans le cadre d'une expo artistique qui pour certains fait polémique alors qu'eux mêmes détournent ce symbole pour faire croire que la Marianne d'aujourd'hui pourrait être incarnée par une Marine au bleu éponyme. Ceci dit, si vous ne vous en êtes pas aperçu je n'y peux rien. Et si une plainte devait être déposée, on aura l'occasion de lire ici l'interprétation que la justice fera. Pas avant.

Que cela vous défrise que je fasse un rappel historique tant mieux.

En France, l’utilisation, comme symbole de la Liberté puis de la République, d’une femme drapée à l’antique portant un bonnet phrygien, et au sein nu, pour signifier la prospérité recherchée trouve son origine à la fin du XVIII ème siècle comme je l'indique. Car c’est tout naturellement que Marianne, « Déesse » de la Liberté", arborera le bonnet phrygien sur une pique avant de le coiffer , un bonnet rouge porté dans l’antiquité par les esclaves nouvellement affranchis en signe d'égalité et de fraternité. Vous savez ce même bonnet rouge que des bretons ont repris récemment comme symbole de lutte ...  sunny  study

Le lien avec le catholicisme et la volonté de se démarquer "trinitairement" vous y est expliqué, sachant que les procès d'intention quand ils passent en justice donnent lieu à des jugements souverains avec possibilité de faire appel, car c'est tout bêtement ainsi que fonctionne notre justice.


Dernière édition par Libellule le Ven 16 Oct 2015, 21:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13548
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 21:28

vieux-breton a écrit:
Encore une fois libellule est complètement hors sujet, il profite systématiquement qu'une personne parle de quelque chose pour démontrer que dans cet exemple, une mairie peut être condamner et être interdite de mettre une crèche de Noël dans ses locaux, lui nous sort un texte sans aucun rapport avec le sujet, encore une belle preuve que cette personne n'est sur ce forum que pour le faire péricliter.

Y en a marre et je me mets à la place d'une personne qui vient de temps en temps sur ce forum pour s'informer ou se documenter, il doit ne plus rien comprendre, tout ça parce que nous avons une libellule qui nous pollue systématiquement ce forum, pour quelqu'un qui se dit " écologiste " et polluer à ce point c'est une HONTE.

Allons Vieux Breton il ne faut pas empêcher les gens d'exister et donc d'occuper l'espace sinon on en fait des mécontents... certains disent que de les brider occasionne des troubles et que c'est ainsi que commencent les révolutions.

Un peu de tolérance ! tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2980
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 21:34

Vous avez raison tonton, de toute façon comme libellule veut avoir systématiquement raison et avoir systématiquement le dernier mot, je lui laisse volontiers, je n'ai pas l'attention de perdre mon temps avec cet individu qui ne mérite même pas que l'on s'arrête sur lui.

Il est très fort en écriture pour nous raconter n'importe quoi, mais quand il s'agit de s'exprimer en public là il est transparent et je ne parle même pas quand vous le croisez dans la rue, là il ne fait pas de bruit ni de provocation.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3372
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 22:18

Libellule a écrit:
d’une femme drapée à l’antique portant un bonnet phrygien, et au sein nu, pour signifier la prospérité recherchée trouve son origine à la fin du XVIII ème siècle comme je l'indique

La toute nouvelle exposition du Louvre sur les mythes fondateurs d'Hercule à Dark Vador, que j'ai visitée mercredi, présente des statuettes et des poteries de personnages coiffés du bonnet phrygien bien antérieures au 18ieme siècle. En général ces symboles antiques ou modernes représentent la force, la volonté, l'émancipation et le progrès. Ce n'est en général pas un angelot ni une frêle jeune fille qui représentent cet élan. Vous avez raison, le sein, -voire les deux-, nous propose un chemin de gloire comme le fait Rude avec la Marseillaise. Marchons, Marchons...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 22:37

Pour le côté frêle de la jeune fille cela se discute si on fait un gros plan sur ladite marseillaise.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3372
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Ven 16 Oct 2015, 23:31

Je n'ai jamais dit le contraire

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12065
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Jeu 27 Avr 2017, 00:21

Avec le recul quelle guignolade cette histoire de Marianne avec cette manifestation des élus de la majorité fontenaysienne face à deux pelés et un tondu du Front National...

Aujourd'hui, et alors que la candidate de même Front National est au deuxième tour de la présidentielle, il semble qu'il n'y ait plus péril dans la demeure puisque Jean-Luc Mélenchon, le candidat qui était soutenu par ces élus, a décidé de ne pas donner de consigne de vote pour faire barrage à la candidate de l'extrême droite...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14022
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Notre nouvelle Marianne   Jeu 27 Avr 2017, 02:24

Confusion des genres. Marine n'est pas Marianne.
Et chez Guignol, l'héroïne s'appelle Madelon.

Elle porte traditionnellement la robe camisole de lainage fleuri, ou « pet en l'air », un tablier, un petit fichu blanc sur les épaules ou petit foulard blanc autour du cou et un bonnet aux larges canons pas trop ressemblant au bonnet phrygien.
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre nouvelle Marianne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Notre nouvelle Marianne
» Venez "liker" notre nouvelle page facebook !
» ça y est on a décidé de notre nouvelle écharpe!
» SNSM 092 Notre Dame de Bonne Nouvelle
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: