Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 10 Nov 2015, 18:12

Rappel du premier message :

AFP 10-11-2015 - 06:45
Maintien du Royaume-Uni dans l'UE: Cameron dévoile ses conditions

Le Premier ministre britannique David Cameron doit officiellement dévoiler mardi sa liste de conditions pour garder le Royaume-Uni dans l'Union européenne. Les grandes lignes sont déjà connues. Le maître-mot aussi: plus de flexibilité.
Réclamée à cor et à cri par ses partenaires, la "shopping list" britannique doit enfin atterrir dans la boîte aux lettres du président du Conseil européen, Donald Tusk, pour être discutée ensuite par les 28 en décembre à Bruxelles. Les deux leaders se sont déjà entretenus au téléphone lundi pour préparer le terrain.
Pour accompagner le courrier, David Cameron a par ailleurs prévu un discours dans la matinée à Londres, alors que son lieutenant, le ministre des Finances George Osborne, ira à la rencontre du président de la Commission européenne dans la capitale belge.
Cette offensive coordonnée lance la dernière ligne droite menant au référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE qui doit avoir lieu d'ici la fin 2017 au plus tard, les prévisions les plus hardies évoquant le mois de juin 2016.
Les sondages promettent un certain suspense avec un électorat divisé entre pro et anti-UE, alors que les deux camps ont intensifié leur campagne depuis la rentrée.
David Cameron, qui dit n'avoir "aucun attachement sentimental à l'UE", prône pour sa part un maintien dans une union réformée. Mais s'il n'obtient pas les changements voulus, il n'exclut "rien", comme il l'a répété lundi devant le patronat.
"Je ne me satisfais pas du statu quo en Europe. Les changements que je veux sont de taille et il est vital qu'on les obtienne", a-t-il martelé avant d'énumérer les quatre grands axes de réforme: "une Europe plus compétitive, une exemption de la nation d'union toujours plus étroite, plus d'égalité entre membres et non-membres de la zone euro et une réduction de la pression migratoire".
- 'Les autres pensent toujours qu'on bluffe' -
Si les spécialistes s'accordent à dire que "le diable sera dans les détails", ils jugent possible un accord sur les trois premières revendications. Elles servent d'abord à graver dans le marbre le statut spécial dont le Royaume-Uni bénéficie déjà dans les faits en ne participant pas à l'euro ou à l'espace Schengen.
La quatrième condition, qui consiste à priver les immigrés de l'UE de certaines prestations sociales, risque en revanche de rencontrer une franche hostilité.
Au sein même du camp de David Cameron, on s'interroge sur le caractère légal d'une telle mesure par rapport aux principes de libre circulation et de non-discrimination entre travailleurs européens.
"Notre ambition sur la question n'a absolument pas varié. J'ai été très clair avec mes collègues européens là-dessus", a pourtant assuré M. Cameron.
Selon lui, les quatre revendications peuvent "se résumer en un seul mot: flexibilité". Si "cette organisation", comme il aime appeler l'UE, est "suffisamment flexible, nous allons rester. Sinon, il faudra sérieusement se poser la question de savoir si le Royaume-Uni y est à sa place", a-t-il souligné.
En attendant, les Britanniques continuent à s'interroger sur les chances de leur Premier ministre d'obtenir mieux que quelques retouches cosmétiques.
"Vous savez quoi? Les autres pays européens pensent toujours qu'on bluffe. Nos amis et partenaires ne peuvent pas imaginer qu'on soit assez fous pour quitter l'UE (...) mais si nous voulons réussir cette négociation et rester dans une UE réformée, ils doivent comprendre que nous sommes très sérieux", écrit Boris Johnson, le maire de Londres, dans sa chronique hebdomadaire pour le Daily Telegraph.
Successeur potentiel de David Cameron à la tête des conservateurs à l'horizon 2020, il suggère qu'il faudra peut-être passer d'abord par un non à l'UE pour vraiment être en position de renégocier les termes de la relation.
Mais David Cameron a répété lundi que la réponse à la question du référendum sera définitive. "No way back" (pas de retour en arrière possible), a-t-il dit.

---------------------------------------

Ce sont sans doute les dernières brillantes prestations de nos dirigeants de l'UE qui vont inciter les Britanniques à rester...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 11 Avr 2017, 11:09

Ca ne semble pas aller si mal pour le commerce britanique...

http://france3-regions.francetvinfo.fr a écrit:
Le premier train de marchandises Royaume-Uni-Chine a traversé les Hauts-de-France

Par Quentin Vasseur avec AFP Publié le 10/04/2017 à 18:12

Le premier train de marchandises reliant directement le Royaume-Uni vers la Chine est parti de Londres lundi pour un long voyage à travers les continents, propre à rappeler l'ancestrale Route de la soie.

Le train, long de 600 mètres et composé de 32 wagons, a quitté la capitale britannique pour la ville de Yiwu, située sur la côté est de la Chine.

L'expédition doit durer 18 jours, le train s'apprêtant à avaler quelque 12.000 kilomètres à travers le tunnel sous la Manche, la France, la Belgique, l'Allemagne, la Pologne, la Biélorussie, la Russie et le Kazakhstan avant d'entrer en Chine.

Les conteneurs, remplis de whisky, de boissons non alcoolisés, de produits pour bébés, de médicaments ou encore de vitamines, devront toutefois être transférés sur d'autres wagons à la frontière biélorusse, en raison d'une largeur de voie plus importante dans les pays de l'ancienne Union soviétique.

Londres est la 15e ville desservie par ce nouveau service de fret ferroviaire censé être meilleur marché que le transport aérien et plus rapide que le transport maritime.

"Nous sommes fiers de pouvoir proposer le premier train d'exportations du Royaume-Uni vers la Chine", a déclaré Xubin Feng, président de Yiwu Timex Industrial Investment, société qui gère le service, heureux de "faire revivre l'ancienne Route de la Soie par l'échange de biens entre la Chine, l'Europe du Nord et désormais le Royaume-Uni".

La Chine, première puissance marchande planétaire, entend développer les infrastructures permettant d'offrir de nouveaux débouchés aux usines chinoises souvent en surcapacité. Le Royaume-uni, face à sa sortie programmée de l'Union européenne, est plus que jamais à la recherche de nouveaux partenariats.

"Le commerce entre la Chine et le Royaume-Uni est si important que tout ce qui permet d'améliorer son efficacité est bon pour tout le monde", a déclaré à l'AFP Rupert Soames, représentant de la Première ministre Theresa May pour les infrastructures et les transports et par ailleurs petit-fils de Winston Churchill.
Source: http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/premier-train-marchandises-royaume-uni-chine-traverse-hauts-france-1231405.html
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 11 Avr 2017, 18:05

@a.nonymous
Le Brexit n' a pas encore commencé et ce type de commerce ne sera pas impacté par ce dernier.
La sortie du royaume Uni ne suppose pas la fermeture des voies de communications.
Rien n' empêche la France de faire de même, cette idée semble bonne, a voir dans la durée surtout avec les problèmes relationnels entre états.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 12 Avr 2017, 05:04

Depuis plusieurs semaines, des milliers d’Allemands se rassemblent chaque dimanche dans plusieurs villes pour demander aux Français de ne pas voter en faveur d’un candidat hostile à l’Union européenne à la présidentielle.

De Cologne à Berlin, en passant par Francfort, ils forment le drapeau tricolore et scandent : “Français, restez avec nous !”, comme en témoigne cette vidéo et ces photos postées sur les réseaux sociaux par un journaliste de Radio France Internationale (RFI).
Inquiets après le Brexit et l’élection de Donald Trump

A l’origine de ce mouvement, baptisé “Pulse of Europe” (“Pouls de l’Europe”), un couple d’avocat allemand inquiet pour l’UE après le Brexit et l’élection de Donald Trump. En janvier, ils organisent un premier rassemblement à Munich. Ils sont deux cents mais leur initiative fait boule de neige dans une soixantaine de villes allemandes mais aussi aux Pays-Bas et en Suède. Ils sont maintenant plusieurs milliers à se rassembler chaque dimanche avec l’ambition de faire vivre la devise européenne, “unis dans la diversité”. Ce qu’ils craignent le plus : l’élection de Marine Le Pen le 7 mai prochain.

Des rassemblements dans plusieurs villes françaises

Paris a suivi la marche et depuis le 26 février, plusieurs centaines de Français se rassemblent dans le même esprit près de l’Eglise Saint-Eustache le dimanche à 15h.

A l’origine du mouvement parisien, deux avocats et une ambition : « montrer, dans le cadre d’un contexte électoral, notre attachement à l’unité européenne autour des valeurs fondamentales que sont la paix, la démocratie, la liberté et les droits de l’homme », explique l’un d’eux au journal Le Point, avant d’ajouter : « Ce n’est pas vrai que l’Europe n’intéresse personne» « Nous sommes conscients qu’il faut des réformes, mais ce n’est pas notre boulot, c’est celui des politiques, c’est à eux de proposer une vision pour l’Europe. »

D’autres rassemblements en France sont en train de se monter notamment via la page Facebook, à Amiens, Bordeaux, Angers mais aussi Tours et Strasbourg.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 18 Avr 2017, 22:29

un coup à la Chirac en vue?

Après concertation avec son gouvernement, la Première ministre britannique a annoncé vouloir davantage de stabilité durant les négociations sur le Brexit.
Les marchés se sont affolés, les commentateurs politiques aussi. En milieu de matinée, le 10, Downing street a annoncé l'imminence d'une allocution de la Première ministre, sans donner plus de précisions. La livre a chuté à 1,25 dollar, les spéculations sont allées bon train. A 11h05, dix minutes avant l'heure prévue, Theresa May est apparue sur le perron de la résidence du chef de l'Etat britannique pour annoncer son souhait de convoquer "à contrecœur" des élections législatives anticipées le 8 juin prochain.

La Première ministre devra d'abord obtenir l'aval des deux tiers des membres de la chambre des communes, les élections se tenant normalement au Royaume Uni tous les cinq ans, selon Fixed-term Parliaments act de 2011. Dans sa courte intervention, May a précisé qu'elle solliciterait les députés dès demain.

Pour l'heure, les conservateurs sont largement en tête dans les sondages, avec 44% des intentions de vote contre 23% pour les travaillistes. Mieux encore, 50% des Britanniques estiment que Therese May ferait une meilleure Première ministre que Jeremy Corbyn (14%), de plus en plus contesté au sein de son camp, ce n'est pas nouveau, et désormais dans les rangs de ses propres soutiens.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 18 Avr 2017, 23:38

Libellule a écrit:
Depuis plusieurs semaines, des milliers d’Allemands se rassemblent chaque dimanche dans plusieurs villes pour demander aux Français de ne pas voter en faveur d’un candidat hostile à l’Union européenne à la présidentielle.

De Cologne à Berlin, en passant par Francfort, ils forment le drapeau tricolore et scandent : “Français, restez avec nous !”, comme en témoigne cette vidéo et ces photos postées sur les réseaux sociaux par un journaliste de Radio France Internationale (RFI).


Est ce que ce sont les mêmes allemands qui agitaient déjà des drapeaux pour accueillir les migrants ?

Après sur le fond, ils sont gentils ces allemands avec leur taux de chômage inférieur à 6% alors que ce taux est en France à près de 10%.... Car ce que veulent avant  tout aujourd'hui les français ce n'est pas un quelconque "revenu universel" mais une économie fonctionne et qui permet à tous ceux qui le veulent d'avoir accès à un emploi..... comme en Allemagne....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 18 Avr 2017, 23:56

Je ne crois pas à la gentillesse comme axe politique. Mais encore moins à l'incitation à monter les peuples les uns contre les autres. Ni aux comparaisons tronquées en terme de pauvreté.

Aujourd'hui, la proportion d'enfants qui risquent de vivre dans la pauvreté en Allemagne se situe entre 15 et 21%.

Le thème des inégalités apparaît de plus en plus dans la campagne en vue des élections législatives de septembre là-bas.

Tout le monde va voter et on verra le résultat ici ou là.

On vit une époque d'appauvrissement général et du chacun pour soi. Chômeurs et pauvres pèsent autant d'un pays à l'autre.

Après le Brexit, le Fréxit ou le Germexit? Ce serait du Grand n'importe quoi en terme de maintien de nos richesses. Continuons à monter les pays les uns contre les autres et l'on perdra le bénéfice de la paix intra européenne et de la protection de la BCE.

A bien des égards, 2016 restera comme une annus horribilis pour la démocratie, avec pour derniers cauchemars en date, le Brexit et l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Elle nous laisse sonnés devant ce funeste panorama: partout à travers le monde, la montée des radicalismes, des nationalismes et des replis identitaires ; partout les barrières éthiques cèdent peu à peu face à des politiques sécuritaires et xénophobes ; partout le monde connecté se désagrège laissant prospérer peur, ressentiment et colère.

Et même le vote, cet instrument de liberté politique, devient pour bon nombre d'électeurs un moyen de faire défection, une arme contre la démocratie elle-même. Autant de symptômes d'un tournant historique voire d'un «retournement», tant les forces réactionnaires sont désormais agissantes.

Face à cette crise politique mondiale, il fallait rien moins qu'une mobilisation internationale des chercheurs et des universitaires pour tenter de saisir la nature et l'origine profonde de cette «grande régression», ainsi que les stratégies possibles pour la contrecarrer.

Porté par quinze intellectuels de renommée planétaire, allant de l'anthropologue indo-américain Arjun Appadurai au philosophe slovène Slavoj Ž

http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2017/04/08/une-theorie-de-la-regression_5108002_3232.html

Soit le mouvement nationaliste exacerbé va s'amplifier soit    chacun va en comprendre les limites. Les électeurs tiennent leur destin en main.

Éviter le retour des guerres centenaires entre français et anglais, ou les pires guerres avec les germaniques de 1814 à 1945 (5 au total) mérite d'autres considérations car les guerres feront certes moins de chômeurs mais plus de morts et de pauvres. Et les gens comme lors de la bataille du chemin des dames voici un siècle pleureront les centaines de milliers de tués de part et d'autre. http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2017/04/16/francois-hollande-au-chemin-des-dames-pour-la-premiere-commemoration-officielle-de-cette-bataille_5111992_3224.html

Évitons aussi toute guerre civile majeure. Entre fonction publique et secteur privé, laïcs et ...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 19 Avr 2017, 02:14

Citation :
A 11h05, Theresa May est apparue sur le perron () pour annoncer son souhait de convoquer "à contrecœur" des élections législatives anticipées le 8 juin prochain.
sachant que :
"la première ministre avait jusqu’alors formellement écarté l’hypothèse d’élections anticipées, répétant qu’il n’y aurait pas de scrutin avant les prochaines législatives, prévues en 2020." (le Monde)
et aussi :
"Theresa May a activé le 29 mars l’article 50 du traité de Lisbonne ouvrant la voie à la sortie du pays de l’UE, neuf mois après le référendum du 23 juin 2016, où 52 % des Britanniques ont voté pour quitter l’Union."

Un an après le référendum 'Brexit', un peu plus de 2 mois après l'activation de l'article 50 (donc Brexit en mars 2019), les Anglais vont donc revoter. Pour quoi ? pour donner à May une large majorité. Mais pour quoi ?
Pour qu'elle soit au pouvoir jusqu'en 2022, pardi ! Même si les choses tournent mal. Car les négociations (sur l'après-Brexit) avec les autres pays européens, ce n'est pas comme il plait à May, un accord se décide à plusieurs. Pareil pour Mé-lenchon, ou pour un(e) autre.


Dernière édition par salamandre le Mer 19 Avr 2017, 02:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12383
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 19 Avr 2017, 02:28

Libellule a écrit:
Je ne crois pas à la gentillesse comme axe politique. Mais encore moins à l'incitation à monter les peuples les uns contre les autres. Ni aux comparaisons tronquées en terme de pauvreté.


Il ne s'agit pas de monter les peuples les uns contre les autres mais de regarder la réalité de l'emploi et du chômage en face: alors que l'Allemagne a su tirer son épingle du jeu de l'unionisation et de la mondialisation, la France a continué elle à s'enfoncer, le nombre de chômeurs (de catégorie A) passant de 2,9 millions en 2012 à 3,5 millions en 2017...

Face à cette situation certains braillent contre "les capitalistes" alors que d'autres proposent une aumône sous forme de "revenu universel".... Ce ne sont pas des solutions.....

Ce dont nous avons aujourd'hui besoin, c'est d'un président qui comprend l'économie parce qu'il a eu un jour un vrai métier dans le privé et non d'un quelconque énarque ayant toujours vécu de l'argent public... Seul un tel président pourra remettre notre pays dans le droit chemin en relançant l'économie ce qui à terme garantira un emploi pour tous....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 19 Avr 2017, 02:47

Moment d'humour décalé : j'aurais dû me présenter. Je mets"je" pour faire plaisir à coufsur. affraid Libellule cela ne ferait pas sérieux clown
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 19 Avr 2017, 22:47

Libellule a écrit:
Moment d'humour décalé : j'aurais dû me présenter. Je mets"je" pour faire plaisir à coufsur. affraid Libellule cela ne ferait pas sérieux :clown:
Tout dépend qui vous êtes et où vous êtes, si vous nagez dans les eaux troubles d'une mare, attention.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 01:42

Les libellules ont une large capacité d'adaptation depuis 245 millions d'années Smile
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 02:33

Libellule a écrit:
Les libellules ont une large capacité d'adaptation depuis 245 millions d'années Smile

Vos informations sont en retard, cela fait 245 000 001 années (vos chiffres datent d' un an)! Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 02:36

Smile
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 07:00

A l'état larve la libellule est la terreur des mares pour les alevins et têtards. C'est un carnassier redoutable, sa mâchoire qui se projette en avant pour saisir ses proies.
C'est terrifiant au point que dans Alien les scénaristes se sont inspirés de la mâchoire de la larve de libellule accentuer son côté terrifiant.
A  l'état adulte, c'est le seul animal préhistorique qui peu faire du sur place et de la marche arrière en brassant de l'air (tout un programme).
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 07:59

MDR lol! cela nous éloigne des autres programmes. C'est votre choix. Je préfère rester dans le sujet avec l'aide d'Europe1.

#L’air de rien, cela fait tout de même presque un an que les britanniques ont décidé par référendum de quitter l’Union Européenne. Dans la foulée, il a fallu qu’on attende le successeur de David Cameron qui avait démissionné après avoir fait le pari du maintien dans l’UE. Puis, une fois que Theresa May l’a remplacé dans le courant de l’été, il a fallu qu’on attende son plan : voulait-elle un Brexit soft ou un Brexit dur, fallait-il y aller avec un parti rassemblé ou désuni, que faire des Ecossais?

La plupart de ces questions ont été réglées afin que Theresa May puisse tenir l’échéance qui lui avait été accordé par le Conseil Européen pour déclencher l’article 50 du divorce. Et voilà que trois semaines plus tard, alors qu’on commençait à travailler sur les questions qui fâchent, Theresa May décide ce qu’elle s’est toujours refusé à faire en arrivant à Downing Street : dissoudre le Parlement et convoquer des élections anticipées. Le 8 juin, cela signifie effectivement six semaines de plus de perdu dans la négociation et après c’est les vacances, donc rendez-vous en septembre.

En fait, on a l’impression d’assister à une course de lenteur. Mais en même temps, l’argument de Theresa May est implacable. C’est celui de la légitimité. Certes, elle a été désignée par son parti pour remplacer David Cameron mais pas par le suffrage universel alors qu’elle s’apprête à négocier au nom du peuple britannique à Bruxelles. En fait, on a là une sorte de référendum sur le référendum.

Soit les électeurs votent massivement pour les conservateurs, et elle aura les mains libres pour négocier un Brexit dur comme le réclame le parti et ses alliés. Soit les travaillistes, les libéraux-démocrates et les Ecossais regagnent du terrain et il est possible à ce moment-là que le Brexit soit remis en cause ou en tout cas dans ses modalités.

C’est évidemment la première option qui est privilégiée tellement la gauche anglaise est mal à l’aise sur le sujet et surtout complètement divisée entre son aile gauche tendance Jeremy Corbyn et son aile droite néo-blairiste.

Mais en admettant que Theresa May soit confortablement élue le 8 juin, que se passera-t-il? En ce qui concerne le Brexit, pas grand-chose, parce que personne de sérieux n’imagine qu’on va enfin entamer les négociations sans savoir qui va diriger l’Allemagne ces prochaines années. Autrement dit, il faudra attendre la fin septembre. Et imaginez que d’ici la fin de l’année on se retrouve avec Emmanuel Macron à la présidence en France, Martin Schultz en Allemagne et pourquoi pas Matteo Renzi de retour au pouvoir d’ici la fin 2017 en Italie, et politiquement le décor ne sera plus vraiment le même.

Voilà pourquoi, à tous ceux qui promettent le Frexit, il faut rappeler que c’est plus facile à dire qu’à faire, et que ce genre de promesses doit tenir compte de l’évolution du temps politique en Europe#


Dernière édition par Libellule le Jeu 20 Avr 2017, 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 17:59

@Libellule
+1
A ce demander si Theresa May veut réellement sortir de l' Europe! Ou bien attend-elle un retournement de l' opinion pour retirer sa lettre.
Melenchon fait marche arrière sur ce sujet, il a dû se rappeler des promesses de François Hollande sur l' Europe et voir les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 19:45

Les Anglais vont effectivement sortir rapidement de l'Europe. La position de l'Ecosse risque de les contrarier un petit peu, mais sans plus.
Il y aura sans doute d'autres sorties du genre brexit dans les annees à venir

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 20:15

La position de l’Écosse, mais pas seulement : en Irlande, va-t-on recréer une frontière entre nord et sud ? Que faire de Gibraltar, qui a besoin de l'Europe mais veut rester U.K. ? Toutes ces régions, comme Londres avaient voté massivement contre le Brexit.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 21:04

En cas de frexit que deviendraient les départements et territoires d'outre mer?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 20 Avr 2017, 22:25

Gérard a écrit:

En cas de frexit que deviendraient les départements et territoires d'outre mer?

La Guyane deviendrait une île.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 21 Avr 2017, 02:15

Gérard a écrit:
En cas de frexit que deviendraient les départements et territoires d'outre mer?

Ce qu' ils étaient avant mais plus dans la zone Europe, je pense
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 21 Avr 2017, 04:23

Le Parlement britannique a approuvé mercredi le projet de la Première ministre conservatrice Theresa May de tenir des législatives anticipées le 8 juin dans le but d'avoir "une meilleure main" pour négocier le Brexit.
Pour résumer, Theresa May espère bien avoir un parlement vraiment pro Brexit pour pouvoir négocier sereinement le Brexit.
Visiblement elle fait le pari que les Britanniques sont de plus en plus pro Brexit
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 14 Mai 2017, 05:11

Pari gagné pour Thesera May.
Large défaite du parti travailliste qui milite contre le Brexit, au Royaume-uni! Voilà bien une nouvelle dont le Système médiatico-politique français s’est bien gardé de trop parler.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 14 Mai 2017, 05:57

coufsurf a écrit:
Large défaite du parti travailliste qui milite contre le Brexit, au Royaume-uni! Voilà bien une nouvelle dont le Système médiatico-politique français s’est bien gardé de trop parler.

C'est vrai, il faut continuer de suivre l'actualité outre-Manche. Mais l'élection est à venir : le 8 juin, dans 4 semaines.
Pour le moment, il s'agit de sondages : Theresa May a "15 à 20 points d’avance dans les sondages – conservateurs à 44 % des intentions de vote et Labour à 28 % selon la dernière étude –, et face au leader de l’opposition le plus impopulaire depuis des décennies, y compris chez les électeurs travaillistes" c'est écrit (si, si) dans le Monde, journal pro-européen.

Sur le Brexit : Theresa May affirme être prête à partir, même s'il n'y a pas d'accord avec l'Europe, tandis que les travaillistes veulent parvenir à un accord.
Au dossier Brexit, s'ajoutent tous les autres : Corbyn, leader du Labour (travaillistes) a préparé un programme à gauche avec nationalisations, hausses d'impôts (pour les riches),  dépenses sociales (logement, etc..
Deux composantes donc, pour motiver le vote. Le Monde laisse entendre que c'est le programme de Corbyn qui le rend impopulaire. A voir. Mais c'est curieux, notre tribun insoumis ne s'est pas encore proposé pour aller haranguer les foules là-bas, aider la gauche british en difficulté. Lui qui aime tant voyager, pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 14 Mai 2017, 07:54

Zappons l'effondrement du parti UKIP...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 08 Juin 2017, 02:32

le point du jour (et du trimestre)
Citation :
Brexit : le ralentissement de l’économie britannique commence à se faire sentir
La croissance du produit intérieur brut du Royaume-Uni a été la plus lente des pays du G7 au premier trimestre 2017.

C’était l’un des principaux arguments des partisans du Brexit : malgré les prévisions alarmistes, l’économie n’a pas ralenti après le référendum du 23 juin 2016. Mieux encore, la croissance a été spectaculaire à la fin de l’année dernière (0,7 % au quatrième trimestre 2016).
Mais depuis, la croissance du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre n’a été que de 0,2 %. Cela place le Royaume-Uni en queue de peloton des pays du G7 sur cette période, à égalité avec l’Italie, et derrière la France (0,4 %), l’Allemagne (0,6 %) ou le Canada (0,9 %).

Forte chute de la livre sterling
Le Brexit n’a pas encore eu lieu : juridiquement, rien n’a changé. La sortie réelle de l’Union européenne est prévue pour mars 2019, après la période de deux ans de négociation prévue par les traités.
Mais le référendum a déjà eu un effet majeur : une forte chute de la livre sterling, qui reste environ 12 % plus bas qu’avant le vote. Cela renforce mécaniquement les prix des importations. Dans un pays qui importe plus qu’il n’exporte, particulièrement pour les biens de consommation, cela commence à se ressentir.
Dans les supermarchés, les prix augmentent. Certaines marques ont choisi de légèrement réduire la taille de leur produit, pour conserver leur prix : ainsi, des paquets de chips, des boîtes de céréales ou des bouteilles de jus d’orange ont tous discrètement rétréci.

Le pouvoir d’achat baisse
L’inflation, qui était de 0,5 % en juin 2016, a atteint 2,7 % au mois d’avril. Dans le même temps, les salaires progressent peu. Résultat, depuis trois mois, le pouvoir d’achat des Britanniques baisse. La consommation a ralenti, particulièrement hors alimentaire.
Ne pouvant pas savoir à quoi ressemblera l’accord final sur le Brexit, les entreprises semblent prendre moins de risques. A la City, les grandes banques préparent leurs plans de délocalisation d’une partie de leurs salariés, même si seulement quelques milliers d’emplois seront concernés dans un premier temps.

Il n’est pas question d’effondrement ou de récession. Les prévisions de croissance pour 2017 oscillent autour de 1,5 % et le chômage est toujours très faible. Mais le ralentissement lié au Brexit est désormais perceptible.
http://lemonde.fr/europe/article/2017/06/07/brexit-le-ralentissement-de-l-economie-britannique-commence-a-se-faire-sentir_5139902_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 08 Juin 2017, 02:42

Par ailleurs, souvent sondages british varient :
"Les sondages, qui attribuaient à Mme May un avantage de 24 points sur Jeremy Corbyn dans les intentions de vote à la mi-avril, ne lui en accordent en moyenne plus que 6. "
"En un mois, J. Corbyn a gagné 15 points de crédibilité tandis que la première ministre en a perdu 10."

Explications fournies :
"Le vent a tourné pour Mme May lorsqu’elle a inquiété les classes moyennes, en annonçant que les soins liés à la dépendance des personnes âgées seraient financés par un prélèvement sur les successions. Quand elle a fait brutalement volte-face tout en jurant le contraire, son slogan vantant « la force et la stabilité » de son leadership a pris du plomb dans l’aile."
"L’incapacité des services de sécurité à prévenir les attentats de Manchester et du London Bridge et l’austérité budgétaire imposée à la police ont affaibli un peu plus encore son message."
http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2017/06/07/comment-theresa-may-s-est-piegee-elle-meme_5139905_3214.html

Pour finir, "Le résultat du scrutin de jeudi aura de lourdes conséquences en politique intérieure." . Avec des perspectives post-élections annoncées peu réjouissantes, mais à vérifier ensuite (dès vendredi)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 03:55

On passe de la mise des pieds dans la soupière à la mise des pieds dans le bouillon.

Doit on s'en étonner?
https://www.romandie.com/news/ZOOM-Grande-Bretagne-Theresa-May-perd-sa-majorite-absolue-avant-de-/803800.rom
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 04:08

A force de sauter dans la soupe on s' éclabousse!!!!!!
A quand la soupe à la grimace?
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2088
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 05:10

Citation :
"Le résultat du scrutin de jeudi aura de lourdes conséquences en politique intérieure.
En effet le résultat de cette élection constitue un camouflet pour T.May et son parti "tory" ne vont pas le lui pardonner. Il est à noter que cette élection anticipée avait pour but de conforter une majorité pro brexit à la chambre des communes mais contre toute attente les électeurs ont voulus sanctionner la politique sociale des Tory ce qui va encombrer l'activité de ce parti au pouvoir pour mener en parallèle une politique sociale rassurante pour les anglais et les négociations dures annoncées par T. May pour le Brexit.D'autant qu'il va falloir tenir compte d'un allié encombrant le DUP irlandais présenté comme un parti super conservateur opposé à l'avortement, à la contraception, au mariage gay et j'en passe.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3575
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 05:21

Tout devient extrêmement compliqué. Partout. Tant que la paix règne (à peu près) sur l'Europe, le pire n'est pas encore là.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 06:18

Gérard a écrit:
Tout devient extrêmement compliqué. Partout. Tant que la paix règne (à peu près) sur l'Europe, le pire n'est pas encore là.

D'autant que les Britanniques qui sont tout à fait capables de se mettre des peignées entre eux (on en a des exemples au cours des siècles) sont solidaires lorsqu'il s'agit de défendre les iles.
J'ai appris à ne jamais sous estimer les Anglais surtout en matière de professionnalisme et de volontarisme dans l'adversité, mais aussi en matière de coups tordus et ce dans une autre vie.

La manière dont s'est déroulée la guerre des Malouines m'a servi de leçon.
J'avais émis des doutes en étant un peu moqueur devant un ami et "collègue" Gallois.
Il m'a expliqué comment l'affaire allait se traiter. Je doutais à la fois du mental des troupes, je prenais en compte les conditions matérielles et humaines dans le cadre desquelles l'affaire allait se passer il a balayé mes observations en décrivant ce qui allait être fait et par quelles unités.
Les faits lui ont donné en tous points raison et peu de pays auraient été capables de mettre en place un tel dispositif avec aussi peu de moyens à des milliers de KM de leurs bases et le tout en pleine mer..
Depuis j'ai le plus grand respect pour les Britanniques qui savent au mieux utiliser ce dont ils disposent et ont surtout un mental à toute épreuve... même si parfois ils sont insupportables par leur suffisance.

En envisageant que l'actuelle première ministresse explose, sauf à imaginer un nouveau référendum au résultat contraire à celui que nous connaissons, celui ou celle qui prendra sa place tiendra bon.
Si la cohorte désordonnée des européens menée par juncker le blagueur guilleret (les connaisseurs sauront ce que j'évoque) pense mettre les british à genou je ne vois pas la partie gagnée et je vais souhaiter à ceux qui vont entrer dans la danse bien du plaisir... surtout lorsque quelques années plus tard on fera l'état des lieux.
On peut penser gagner un deal et être perdant sur la durée... Grande Bretagne tête de pont des USA avec le Commonwealth derrière.

Il conviendra de chiffrer les dégâts dans une perspective de temps surtout lorsque l'adversaire est hétéroclite et à titre personnel défend souvent des intérêts contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 19:11

Lors de cette élection le Brexit n'a pas été un sujet, le résultat ne le remet pas en cause.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 11 Juin 2017, 21:06

thierry a écrit:
Lors de cette élection le Brexit n'a pas été un sujet, le résultat ne le remet pas en cause.


Le prêt à penser franchouillard ayant décidé à la place des britons ce qui est bon pour la Grande Bretagne à savoir rester dans l'Europe on entretient la confusion.

Si la première ministresse n'a pas la majorité absolue tout est remis en question... même si comme c'est probable elle va continer à être aux manettes.

Mais si lorsque l'on fait de la politique au petit pied on est tenu par la vérité où va t on ?
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2088
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 12 Juin 2017, 01:04

tonton écrit:
Citation :
La manière dont s'est déroulée la guerre des Malouines m'a servi de leçon.
J'avais émis des doutes en étant un peu moqueur devant un ami et "collègue" Gallois.
Il m'a expliqué comment l'affaire allait se traiter. Je doutais à la fois du mental des troupes, je prenais en compte les conditions matérielles et humaines dans le cadre desquelles l'affaire allait se passer il a balayé mes observations en décrivant ce qui allait être fait et par quelles unités.
Les faits lui ont donné en tous points raison et peu de pays auraient été capables de mettre en place un tel dispositif avec aussi peu de moyens à des milliers de KM de leurs bases et le tout en pleine mer..
Depuis j'ai le plus grand respect pour les Britanniques qui savent au mieux utiliser ce dont ils disposent et ont surtout un mental à toute épreuve... même si parfois ils sont insupportables par leur suffisance.
Il y aurait quand même beaucoup à dire sur la guerre des Malouines déclenchée maladroitement par la junte militaire au pouvoir en Argentine. Tout d'abord l'on peut se poser la question de savoir que font les anglais sur un ilot peu amène à des milliers de kilomètres de leur pays revendiqué depuis 1830 par l'Argentine. Ceci dit la grande disparité militaire en faveur de l'Angleterre réduit magistralement l’orra de la victoire anglaise.Pour mémoire c'est un sous marin à propulsion nucléaire anglais qui a coulé le vieux croiseur argentin "Général Belgrano" faisant 323 morts. Ce conflit peut recommencer demain que la supériorité militaire britannique mènerait au même résultat.
L'on pourrait demander aux anglais de revoir leur volonté hégémonique sur leurs micro-possessions lointaines, sans oublier Gibraltar revendiqué par l'Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3125
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 12 Juin 2017, 03:36

La guerre des Malouines avait aussi permis de montrer le savoir-faire français en matière de missiles Exocet... vendus à l'Argentine. Au point qu'il avait fallu vite fournir, je crois bien, des informations confidentielles à nos amis anglais pour limiter les pertes dans la Royal Navy. Et heureusement pour eux, le rayon d'action des avions argentins (made in France) était un peu juste.

Pour ce qui est du Brexit, il est clair que T. May espérait une large victoire électorale pour avoir les coudées franches. Elle se retrouve avec un allié nord-irlandais nécessaire, mais assez particulier, et son leadership entamé dans son propre parti.
La suite parait donc encore plus imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 12 Juin 2017, 04:34

Mon exemple des Malouines (opération d'une exceptionnelle difficulté les spécialistes l'admettent) était donné pour illustrer le mental des Britanniques qui n'a rien à voir avec l'esprit désordonné (j'allais écrire bordélique) et velléitaire des institutions européennes où tout fonctionne en "ordre" dispersé.
Ce qui présage un "débat" délicat à venir... il est possible de penser le contraire tout en ne perdant pas de vue les contingences économiques maitrisées à ce jour par les Anglais (bourse de Londres) première place financière européenne. Libre de tout engagement communautaire ce pays pourrait devenir un paradis fiscal en sortant de l'Europe.

J'avoue avoir utilisé une métaphore pour illustrer ma pensée sans doute peu compréhensible à un esprit raz des pâquerettes.
Je peux entrer dans un exposé technique sur l'affaire des Malouines mais avec 3000 caractères il faudrait faire un feuilleton sans grand intérêt d'ailleurs.

Pour rester au niveau zéro et être compris dans la continuité de la pensée qui concerne la politique anglaise et ses "colonies" je ne doute pas que la France va laisser tomber les possessions des Antilles, St Pierre et Miquelon, les Comores (macron ne dira plus de stupidités qui contrarient les voisins) la Réunion. Que faire des Kerguelen ? y a t il des amateurs pour y passer les vacances...
Pour l'ile de Ré, Oléron et Belle Ile il conviendra d'étudier les dossiers...
L' Ile de La Guyane (sic merci macron) restera française car on ne pourrait plus lancer nos fusées qui rapportent du pognon.

Pour la Corse l'assemblée locale s'exprime déjà dans la langue insulaire donc l'affaire est faite..
Nous garderons Fort Boyard pour la téloche !

Pour Gibraltar et les Anglais voir wiki truc :

Au début des années 1960, le gouvernement espagnol a soulevé la «question de Gibraltar» devant le Comité des Nations Unies pour la décolonisation et l'Assemblée générale a adopté les résolutions 2231 [archive], 1966 et 2353 [archive], 1967, qui demandent le début des pourparlers entre l'Espagne et le Royaume-Uni pour mettre fin à la situation «coloniale» de Gibraltar tout en préservant les intérêts du peuple de Gibraltar. En réponse à ces résolutions, les autorités de Gibraltar ont fait appel du droit à l'autodétermination et le Royaume-Uni a organisé un référendum en 1967 pour les Gibraltariens, dans lequel 99,64% des électeurs ont exprimé leur volonté de rester sous la souveraineté britannique. En mai 1968, afin de protester contre l'organisation quelques mois plus tôt, le 10 septembre 1967, d'un référendum « d'autodétermination » sur le rocher qui avait donné une écrasante majorité pour le maintien de la souveraineté britannique, le général Franco fait fermer la frontière entre l'Espagne et le rocher9, qui ne rouvrira que le 1er janvier 1985 à minuit10.


NB : ce n'est pas un débat mais une réflexion politico technique avec laquelle on à le droit de ne pas être d'accord sans toutefois m'insulter.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 25 Juin 2017, 08:45

La Première ministre britannique n'a reçu que des sourires polis et des silences gênés à Bruxelles au Conseil européen, alors qu'elle a donné de premières pistes pour le Brexit.

Des sourires, mais rien de plus. Une année après le vote cataclysmique en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, Theresa May a pu mesurer à Bruxelles, jeudi lors du Conseil européen, le gouffre qui s'installe entre elle et les autres leaders de l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 13 Juil 2017, 10:16

Menu Les Echos.fr
Facture du Brexit : Barnier répond à Londres par la fermeté
Vincent COLLEN et Derek PERROTTE

La question de la facture de la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE doit être abordée en priorité, insiste le négociateur des Vingt-Sept.

La négociation sur le Brexit est comme une partie de poker : pour y participer, vient un moment où il faut payer et abattre ses cartes. A quatre jours du deuxième round de négociation, lundi, c’est en substance le message qu’a adressé, mercredi depuis Bruxelles, Michel Barnier au gouvernement britannique.

Le négociateur européen, s’exprimant devant la presse, a souligné que le temps est venu (« l’heure tourne ») de régler la douloureuse question de la facture de la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Avec un message de fermeté : l’Europe en fait toujours un préalable avant toute discussion sur l’enjeu le plus décisif des négociations : la future relation commerciale. « Cette question est majeure pour créer la confiance dont nous avons besoin pour commencer les discussions sur la future relation (...) Dans un divorce, il faut solder les comptes », a-t-il dit.

Nouvelle provocation de Boris Johnson

Cette mise au point répond à une nouvelle provocation, mardi, du ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, qui a affirmé que l’UE pouvait « toujours courir » pour obtenir les sommes « exorbitantes » évoquées. « Il n’est nullement question de rançon ou de punition (...) mais de respect des engagements » déjà pris dans les programmes européens, rétorque Michel Barnier.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 14 Juil 2017, 03:03

Toujours lu dans Les Échos, la facture à régler à l'Europe pour le Brexit serait comprise entre 60 et 100 millards d'Euro.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 14 Juil 2017, 14:21

thierry a écrit:
Toujours lu dans Les Échos, la facture à régler à l'Europe pour le Brexit serait comprise entre 60 et 100 millards d'Euro.


le chiffre peut sembler élevé mais lorsque l'on sait que la dette française est de l'ordre de 2200 milliards d'euros... on relativise.
D'autant que selon certaines informations elle augmente de 2665 euros chaque seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 14 Juil 2017, 16:50

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 21 Juil 2017, 14:01

Brexit : faute d'accord nucléaire, Londres menace de réexpédier à l'UE ses déchets radioactifs © Neil Hall Source: Reuters

Parmi les nombreux sujets litigieux entre Bruxelles et Londres dans le cadre du Brexit : la possibilité d'un accord nucléaire. Face à la mauvaise volonté de l'UE, le Royaume-Uni menace de réexpédier les déchets radioactifs du continent.

Alors que les négociations du Brexit s'engagent, le Royaume-Uni menace de renvoyer à l'Union européenne des cargaisons entières de déchets radioactifs dans le cas où aucun accord nucléaire ne parviendrait à être trouvé entre les deux parties.

Le Guardian explique que ce projet est explicitement développé dans une note rédigée par le gouvernement britannique. Alors que, sur le continent, les voix se multiplient pour réclamer un Brexit le plus dur possible pour le Royaume-Uni, ce dernier aurait donc décidé de se mettre au diapason en agitant cette «menace à peine voilée» à l'encontre de Bruxelles. «Nous avons un très fort intérêt commun à s'assurer d'une coopération étroite dans le futur», explique la note, qui évoque, en cas d'échec des négociations, la possibilité de «retourner les déchets radioactifs à leur pays de provenance».

Le Royaume-Uni détient actuellement environ 126 tonnes de ces matériaux dangereux, principalement en provenance d'Allemagne, d'Italie et de Suède, ce qui en fait l'un des principaux acteurs mondiaux du traitement des déchets radioactifs. Londres a d'ailleurs clairement signalé à l'Union européenne qu'en cas de sortie du traité Euratom, il souhaitait toutefois continuer à coopérer sur les questions de régulation nucléaire après mars 2019, date prévue du Brexit.

Ainsi, le plan évoqué par le Royaume-Uni serait avant tout «un rappel qu'un bateau chargé de plutonium pourrait bien débarquer dans le port d'Anvers» si l'UE ne se montrait pas plus conciliante, comme le note un expert cité par le Guardian. Le cœur du litige entre Londres est Bruxelles réside dans la reconnaissance par le Royaume-Uni de l'autorité de la Cour européenne de justice, nécessaire selon l'UE pour établir une coopération nucléaire. Theresa May, elle, s'y refuse catégoriquement et a déjà prévenu qu'elle ne céderait pas sur ce point, le Royaume-Uni ayant vocation à s'émanciper de toutes les institutions européennes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 21 Juil 2017, 18:20

Se dégager de la cour européenne de justice me semble une excellente initiative... dont nous devrions nous inspirer.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14519
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 21 Juil 2017, 22:16

Smile

Ces 20 dernières années, les exploitants de centrales nucléaires allemands, suédois, italien, notamment, ont expédié leurs combustibles usés dans l’usine de retraitement de Sellafield, cousine britannique de La Hague. Dans ce gigantesque complexe nucléaire, situé en Combrie, la société BNFL avait pour mission de débarrasser le combustible encore exploitable de ses déchets, avant de les renvoyer à leurs propriétaires.

Parmi ces indésirables, l’on trouve du plutonium, matière première — mélangé à de l’uranium— à la fabrication de combustible «mixte», le fameux MOX. C’était la vocation d’une installation, également située à Sellafield.

Combustible au plutonium

Joyau technologique, l’usine de MOX devait produire 120 tonnes de combustible enrichi au plutonium par an. Un minimum pour rentabiliser le 1,4 milliard de livres qu’a nécessité sa construction. Dans ses meilleures années, sa production fut 100 fois inférieure. L’installation est désormais arrêtée. Mais environ 120 tonnes de plutonium « étranger » (le plus grand stock de plutonium civil du monde) sont toujours stockées à Sellafield dans de petits conteneurs en acier.

Pas de stockage

La matière fissile appartient, bien sûr, aux électriciens ayant fait retraiter leurs combustibles usés. Un MOX que les Britanniques n’ont pas réussi à produire. De plus, la plupart des pays d’Europe ne disposent pas d’installations capables de stocker définitivement le plutonium. La situation est donc bloquée.

Retour à Euratom ?

Deux lectures de la «menace» britannique sont possibles. Certains estiment qu’il s’agit d’un moyen de pression pour éviter l’éviction du Royaume (mécaniquement inévitable en cas de divorce avec l’Union européenne) de l’agence nucléaire communautaire, Euratom. Cette éjection compliquerait singulièrement le bon fonctionnement du système nucléaire britannique, dans son ensemble, et la construction de la centrale de Hinkley Point C, en particulier.

Autre possibilité, conjugable à la première : inciter le continent à reprendre —volontairement— le plutonium dont Londres n’a que faire et dont la sécurisation du stockage lui coûte environ 80 millions de livres par an.

NB : Le traité Euratom, contrairement aux autres traités ayant institué les autres Communautés européennes, n'a pas fusionné avec l'Union européenne ce qui en fait une entité juridique distincte bien que partageant les mêmes institutions
Revenir en haut Aller en bas
 
Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !
» pourquoi les bébés mettent tous à la bouche ?
» Des HLM nouvelle génération les pieds dans le terroir
» Bon Jeudi
» Arrêt de l'accueil des réfugiés et des migrants - Avant et après Cologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: