Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 10 Nov 2015, 18:12

Rappel du premier message :

AFP 10-11-2015 - 06:45
Maintien du Royaume-Uni dans l'UE: Cameron dévoile ses conditions

Le Premier ministre britannique David Cameron doit officiellement dévoiler mardi sa liste de conditions pour garder le Royaume-Uni dans l'Union européenne. Les grandes lignes sont déjà connues. Le maître-mot aussi: plus de flexibilité.
Réclamée à cor et à cri par ses partenaires, la "shopping list" britannique doit enfin atterrir dans la boîte aux lettres du président du Conseil européen, Donald Tusk, pour être discutée ensuite par les 28 en décembre à Bruxelles. Les deux leaders se sont déjà entretenus au téléphone lundi pour préparer le terrain.
Pour accompagner le courrier, David Cameron a par ailleurs prévu un discours dans la matinée à Londres, alors que son lieutenant, le ministre des Finances George Osborne, ira à la rencontre du président de la Commission européenne dans la capitale belge.
Cette offensive coordonnée lance la dernière ligne droite menant au référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE qui doit avoir lieu d'ici la fin 2017 au plus tard, les prévisions les plus hardies évoquant le mois de juin 2016.
Les sondages promettent un certain suspense avec un électorat divisé entre pro et anti-UE, alors que les deux camps ont intensifié leur campagne depuis la rentrée.
David Cameron, qui dit n'avoir "aucun attachement sentimental à l'UE", prône pour sa part un maintien dans une union réformée. Mais s'il n'obtient pas les changements voulus, il n'exclut "rien", comme il l'a répété lundi devant le patronat.
"Je ne me satisfais pas du statu quo en Europe. Les changements que je veux sont de taille et il est vital qu'on les obtienne", a-t-il martelé avant d'énumérer les quatre grands axes de réforme: "une Europe plus compétitive, une exemption de la nation d'union toujours plus étroite, plus d'égalité entre membres et non-membres de la zone euro et une réduction de la pression migratoire".
- 'Les autres pensent toujours qu'on bluffe' -
Si les spécialistes s'accordent à dire que "le diable sera dans les détails", ils jugent possible un accord sur les trois premières revendications. Elles servent d'abord à graver dans le marbre le statut spécial dont le Royaume-Uni bénéficie déjà dans les faits en ne participant pas à l'euro ou à l'espace Schengen.
La quatrième condition, qui consiste à priver les immigrés de l'UE de certaines prestations sociales, risque en revanche de rencontrer une franche hostilité.
Au sein même du camp de David Cameron, on s'interroge sur le caractère légal d'une telle mesure par rapport aux principes de libre circulation et de non-discrimination entre travailleurs européens.
"Notre ambition sur la question n'a absolument pas varié. J'ai été très clair avec mes collègues européens là-dessus", a pourtant assuré M. Cameron.
Selon lui, les quatre revendications peuvent "se résumer en un seul mot: flexibilité". Si "cette organisation", comme il aime appeler l'UE, est "suffisamment flexible, nous allons rester. Sinon, il faudra sérieusement se poser la question de savoir si le Royaume-Uni y est à sa place", a-t-il souligné.
En attendant, les Britanniques continuent à s'interroger sur les chances de leur Premier ministre d'obtenir mieux que quelques retouches cosmétiques.
"Vous savez quoi? Les autres pays européens pensent toujours qu'on bluffe. Nos amis et partenaires ne peuvent pas imaginer qu'on soit assez fous pour quitter l'UE (...) mais si nous voulons réussir cette négociation et rester dans une UE réformée, ils doivent comprendre que nous sommes très sérieux", écrit Boris Johnson, le maire de Londres, dans sa chronique hebdomadaire pour le Daily Telegraph.
Successeur potentiel de David Cameron à la tête des conservateurs à l'horizon 2020, il suggère qu'il faudra peut-être passer d'abord par un non à l'UE pour vraiment être en position de renégocier les termes de la relation.
Mais David Cameron a répété lundi que la réponse à la question du référendum sera définitive. "No way back" (pas de retour en arrière possible), a-t-il dit.

---------------------------------------

Ce sont sans doute les dernières brillantes prestations de nos dirigeants de l'UE qui vont inciter les Britanniques à rester...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mamiea



Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 30 Aoû 2018, 17:58

Ce n' est pas nouveau, il y a quelques années c' était la bataille navale entre pêcheurs Français et Espagnol au large des côtes basques. Il y a eu aussi des histoires entre bateaux Français et britanniques dans les eaux britanniques pour la pêche aux poissons.
Avec le brexit les grand bretons ne pourrons plus venir dans les eaux françaises et les pêcheurs français se verront interdire la pêche dans les eaux britanniques, conclusion tous perdants et particulièrement nous consommateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 31 Aoû 2018, 07:20

Brexit : le poisson (et le mollusque) pourraient y gagner par la limitation du risque de surpêche, et les consommateurs avoir ainsi un approvisionnement plus durable.
Par contre, pour ce qui est des dates de pêche différentes selon la nationalité du pécheur, surtout pour puiser au même endroit, je n'ai pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Ven 31 Aoû 2018, 17:14

Salamandre a écrit:
Brexit : le poisson (et le mollusque) pourraient y gagner par la limitation du risque de surpêche, et les consommateurs avoir ainsi un approvisionnement plus durable.
Par contre, pour ce qui est des dates de pêche différentes selon la nationalité du pécheur, surtout pour puiser au même endroit, je n'ai pas compris.

Oui un bon point pour les poissons et les coquilles (moins pêchés mieux protégés. Pour les pêcheurs mauvaise opération car moins de poissons pour les Français et plus de Saint jacques pour les grand bretons.
En ce qui concerne les dates de pêche, la France a instauré une période de pêche et un tonnage afin de préserver la ressource (celle-ci ayant failli disparaitre). Cette précaution n' a pas été prise au niveau européen ' peut-être un véto britannique!).
Pour les consommateurs augmentation des prix suite aux taxes d' entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 02 Sep 2018, 01:52

Jusqu’ici, tout va bien. Probablement.

Brexit : plus que quatre mois pour trouver un accord
Alors que le compte à rebours s’accélère, les risques de dérapage sont nombreux. Mais le scénario le plus probable reste celui d’un divorce à l’amiable.
Le Monde | 01.09.2018 | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) et Eric Albert (Londres, correspondance)

On entre dans la dernière ligne droite du Brexit. Alors que Michel Barnier et Dominic Raab, les deux négociateurs du Brexit, se sont rencontrés une nouvelle fois à Bruxelles vendredi 31 août, il ne reste que quelques mois pour trouver un accord.
Quelle que soit l’issue des négociations, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne le 29 mars à minuit, une fois les deux années légales écoulées depuis la notification de son retrait par Londres. Dans cet objectif, le sommet européen du 18 octobre est officiellement la date butoir. Celle-ci a été déterminée par M. Barnier, afin de laisser le temps aux Parlements britannique et européen de ratifier le texte. En vérité, les deux chambres ont besoin d’environ trois mois pour faire leur travail. Un dérapage du calendrier jusqu’au sommet européen de la mi-décembre ne serait pas une catastrophe. Ensuite, l’urgence deviendrait réelle.

Déjà, les négociateurs préparent les esprits. M. Barnier a parlé de « début novembre, mais certainement pas beaucoup plus tard ». « Il est possible que ça dépasse [le sommet d’octobre] », ajoute M. Raab.
Quelles chances ont-ils de trouver un accord ? Il n’est pas inutile de rappeler que chacun des deux camps continue d’afficher un certain optimisme. M. Barnier se dit « confiant », M. Raab estime que l’accord est « en vue ». Lundi, Emmanuel Macron disait « souhaiter un accord d’ici à la fin de l’année ».

La discussion bute sur la question irlandaise
Simple affichage ? La majorité des observateurs parient aussi sur un accord. « Nous pensons que le Royaume-Uni évitera le non-accord », estime l’agence de notation Fitch. « Notre scénario de base est que le gouvernement trouvera un compromis politique peu clair [« political fudge »] afin de sortir de l’impasse actuelle », abondent les analystes de la banque Nomura. « Un accord demeure le scénario le plus probable », ajoute Anand Menon, qui dirige le groupe universitaire UK in a changing Europe.
Leur principal argument pour expliquer cet optimisme peut être résumé ainsi : ni Londres ni Bruxelles ne sont suicidaires. « Un non-accord aurait non seulement des conséquences économiques très négatives, mais il brouillerait aussi les relations diplomatiques pour les dix années à venir », explique M. Menon.

Cela ne veut pas dire qu’il faut exclure les accidents de parcours, qui feraient tout dérailler. Ceux-ci peuvent se produire à deux niveaux. Le premier est évidemment entre Londres et Bruxelles. Il reste de nombreux points d’achoppement, mais le principal concerne la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande. Londres n’a toujours pas proposé de solution jugée satisfaisante pour Bruxelles, c’est-à-dire « détaillée » et « légalement opérationnelle », précise M. Barnier.
Cela fait maintenant des mois que la discussion entre les Vingt-Sept et Theresa May bute sur cette question irlandaise. L’Union propose de faire une exception pour l’Irlande du Nord afin qu’elle reste alignée sur les règles du marché intérieur mais la première ministre britannique refuse cette solution qui ferait exploser sa fragile majorité parlementaire. Or, « sans backstop [c’est-à-dire une clause qui évite le retour d’une frontière « dure »], il n’y a pas d’accord », a rappelé M. Barnier.
Pour cette raison, les esprits sont très inquiets à Bruxelles et considèrent désormais l’hypothèse d’un non-accord comme tout à fait possible. « Si les Britanniques parvenaient à surmonter cette question irlandaise, on pourrait conclure en deux jours de négociation », souligne un diplomate européen, traduisant un sentiment répandu à Bruxelles.

Juste le début d’une longue négociation
Mais même si un accord est trouvé, il reste un deuxième risque que tout échoue : au niveau du Parlement britannique. Mme May n’a pas de majorité absolue à la Chambre des communes et dépend du bon vouloir d’une cinquantaine de députés jusqu’au-boutistes. Si elle fait trop de concessions à Bruxelles, pas sûr que ceux-ci la soutiennent. Cela pourrait mener à l’effondrement du gouvernement britannique, qui ouvre tous les scénarios possibles, que ce soit un deuxième référendum, un changement de premier ministre conservateur ou l’arrivée au pouvoir de l’opposition travailliste.

Si ces écueils majeurs sont évités, ce ne serait pourtant que… le début d’une longue négociation. L’accord en discussion n’est que celui du divorce, qui prévoit une phase de transition jusqu’à fin 2020, pendant laquelle rien ne changerait. Il restera ensuite à négocier le futur traité de libre-échange entre l’UE et le Royaume-Uni.
En principe, ses grandes lignes doivent être déterminées dans une déclaration politique jointe à l’accord de divorce. Mais celle-ci pourrait être floue et ses détails précis ne seront pas tous réglés. Ce qui signifie que, fin 2019 ou début 2020, Londres et Bruxelles pourraient de nouveau entrer dans une « dernière ligne droite » pour faire aboutir les négociations. Plus qu’un risque de déraillement catastrophique, certes possible, le Brexit devrait surtout être un processus extrêmement lent.

https://lemonde.fr/economie/article/2018/09/01/brexit-plus-que-quatre-mois-pour-trouver-un-accord_5348935_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 18 Sep 2018, 17:30

Croissance robuste de l’économie britannique

L’économie britannique a connu une croissance record entre mai et juin 2018, en particulier dans le secteur des services. Le PIB a augmenté de 0,6 point entre mai et juin, surpassant les prédictions les plus optimistes qui prédisaient une augmentation de seulement 0,4 %.
https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-10/u-k-economy-posts-fastest-growth-in-almost-a-year-on-services
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 02:23

Sans fleurs ni couronne

Royaume-Uni. L’UE enterre le plan Brexit de Theresa May
Publié le 21/09/2018 - 06:10

«Humiliation», “catastrophe” : la presse britannique ne mâche pas ses mots pour qualifier le camouflet infligé par l’Union européenne à la Première ministre Theresa May, sommée de faire de nouvelles propositions après le rejet sans appel, jeudi au sommet de Salzbourg, de son plan pour le Brexit.
Alors qu’il s’était montré plutôt bienveillant mercredi, le président du Conseil européen Donald Tusk s’est avéré beaucoup moins conciliant jeudi, en clôture du sommet. Selon lui, en dépit d’“éléments positifs” dans le plan proposé par Londres, “le cadre des relations économiques tel qu’il est proposé ne marchera pas”, rapporte la BBC.

C’est donc la ligne dure, emmenée par la France et l’Allemagne, qui a prévalu face aux Belges et aux Néerlandais, qui semblaient plus enclins à travailler sur la proposition britannique. The Guardian assure qu’Emmanuel Macron a été intraitable, considérant que le Brexit proposé par Theresa May était “inacceptable” et que “ceux qui avaient expliqué qu’on peut vivre facilement sans l’Europe, que tout va bien se passer, que cela va rapporter beaucoup d’argent, étaient des menteurs”.
Sur le plan économique, le plan de Theresa May prévoyait de rester dans le marché unique pour la libre circulation des biens. Mais les dirigeants de l’UE ont rappelé que le marché unique englobait aussi les services et les personnes et que la proposition de Londres saperait les fondements du marché intérieur.

L’autre point d’achoppement est la question de la frontière irlandaise, le Brexit entraînant potentiellement la réapparition d’une frontière, dont personne ne veut, entre la province britannique d’Irlande du Nord et la république d’Irlande.
Pour Mme May, observe The Independent, les deux problèmes sont liés. “La solution de la frontière de l’Irlande du Nord ne peut passer que par la libre circulation des biens”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse, “visiblement énervée et tremblante”, selon le quotidien. “Notre plan reste la seule proposition sérieuse et crédible sur la table pour atteindre cet objectif.” Elle s’est néanmoins engagée à faire une nouvelle proposition, “sous peu”, sur la frontière irlandaise – mais n’a rien promis sur les autres sujets.

Or le temps presse, rappelle le quotidien autrichien Die Presse. Le prochain sommet européen ordinaire, le 18 octobre, sera le moment de vérité pour Theresa May, qui devra présenter de nouvelles propositions convaincantes. Si les Vingt-Sept constatent “des progrès suffisants”, alors “un sommet spécial conclura les négociations en novembre”.

Leadership menacé
Mais la Première ministre devra d’abord convaincre son pays et son parti qu’elle reste légitime pour négocier la dernière ligne droite du Brexit. El País estime que le sommet de Salzbourg “a mis Londres face à l’abîme d’un Brexit sans accord, aux conséquences dévastatrices pour l’économie britannique”. Et Theresa May n’a désormais d’autre choix que de “refaire des propositions qui lui ont déjà coûté une crise gouvernementale ou jeter l’éponge et laisser décider les urnes”.

De fait, sa prochaine épreuve sera, dès la fin du mois, un congrès du Parti conservateur qui promet d’être “turbulent”, selon le Daily Telegraph : “Mme May sera confrontée à une forte pression des eurosceptiques pour abandonner son plan au profit d’un accord de libre-échange de type canadien.
Son leadership pourrait aussi être menacé si les parlementaires qui n’ont plus confiance dans sa capacité à négocier le Brexit considèrent que la seule façon de changer de direction est de changer de dirigeant”, poursuit le quotidien.
Dans un éditorial, The Spectator ne se fait plus guère d’illusions sur l’avenir politique de Theresa May, après la “catastrophe personnelle” de Salzbourg. Le magazine estime qu’elle “fera figure d’exception dans les annales de la politique si elle survit plus longtemps, en tant que Première ministre, à des échecs de cette ampleur”.

https://www.courrierinternational.com/article/royaume-uni-lue-enterre-le-plan-brexit-de-theresa-may
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 02:32

J'ai (Un peu) suivi ces rencontres à la télévision et les différentes déclarations. J'ai été surpris que la question de l'immigration reste très discrète alors qu'elle a été l'argument majeur lors du référendum.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 04:18

La question de l'immigration européenne au Royaume-Uni (et britannique en Europe) était sur la table des négociations. Concernant les personnes déjà installées, il était question en quelque sorte de droit acquis à rester. Pour les nouveaux, par contre, il en irait autrement.
Pour l'immigration extra-européenne, elle préoccupait surement beaucoup moins les négociateurs du Brexit.
Un autre sujet non évoqué dans l'article est Gibraltar, britannique depuis un traité contesté par l'Espagne ; un point chaud en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 05:05

Shrinking UK ?

Le Brexit ravive la flamme entre les deux Irlande
Par Sonia Delesalle-Stolper, Envoyée spéciale à Belfast — 19 septembre 2018 à 20:56

Vingt ans après l’accord de paix, les velléités d’union entre Dublin et Belfast se réveillent et seront au menu du sommet européen de Salzbourg qui a débuté mercredi. Si une partie de la jeunesse a dépolitisé l’idée de réunification, le passé pèse encore lourd.
Et si le Brexit accélérait la réunification de l’Irlande ? 96 ans après la partition de l’île, 20 ans après l’accord de paix qui a mis un terme à 30 ans de violences qui ont fait 3 600 victimes, la question se pose ouvertement. Dans les rues de Belfast, le rattachement éventuel des six comtés du Nord aux 26 du Sud est de plus en plus évoqué.
(..)
«Le sujet de la réunification avait été dépolitisé par l’accord de paix mais, avec le Brexit, tout a basculé», explique Katy Hayward, professeure en sociologie à l’université Queen’s de Belfast. La perspective de quitter l’Union européenne, qui a lourdement investi dans le processus de paix, et l’angoisse du retour d’une frontière physique sur l’île ont réveillé la vieille idée. Plusieurs sondages ont récemment montré une majorité en faveur d’une réunification. Et l’inquiétude est palpable alors que les négociations du Brexit bloquent sur la manière de contrôler le flux des biens, des services et des personnes entre l’UE et l’Irlande du Nord, seule frontière terrestre entre l’UE et le Royaume-Uni.

La possibilité d’un référendum «sur la frontière» est inscrite dans l’accord de paix. Le ministre britannique à l’Irlande du Nord devrait l’organiser s’il devenait incontestable qu’une majorité dans les deux Irlande penchait pour la fin de la partition. Si, en juin 2016, le Royaume-Uni a voté en faveur du Brexit, l’Irlande du Nord avait choisi à 55,8 % de rester au sein de l’UE. Les protestants unionistes avaient voté à 60 % pour le Brexit mais les catholiques nationalistes s’étaient prononcés à 85 % pour rester. Selon une étude du centre de recherche universitaire UK in a Changing Europe, si un référendum avait lieu aujourd’hui, les Nord-Irlandais voteraient à 69 % pour le maintien dans l’UE.
(..)
Lors de la partition en 1921, les Britanniques souhaitaient une région où les protestants unionistes seraient majoritaires. C’est toujours le cas, mais plus pour longtemps. En 2011, lors du dernier recensement, 48,4 % de la population était protestante, contre 45,1 % de catholiques. La prochaine enquête aura lieu en 2021 et tout porte à croire que les catholiques seront majoritaires. «C’est le cas depuis 2000 dans les écoles. Chez les personnes en âge de travailler, de 16 à 60 ans, la population protestante stagne alors que la catholique augmente, explique le démographe Paul Nolan. Le problème en Irlande du Nord a toujours été les minorités. Or la question est de savoir avec quelle intensité ces minorités lutteraient contre la majorité. Les protestants unionistes modérés ne seraient pas forcément contre la réunification mais les loyalistes pourraient poser de très sérieux problèmes d’ordre public.»

Début 2013, le conseil municipal de Belfast, dominé par le Sinn Féin, avait ordonné que le drapeau du Royaume-Uni ne flotte plus tous les jours au-dessus de l’hôtel de ville. Cette décision avait provoqué la fureur des loyalistes. Pendant des semaines, des manifestations, parfois violentes, avaient agité l’Irlande du Nord. Pour un drapeau. Difficile d’imaginer l’ampleur de la réaction loyaliste en cas de réunification. «Je serais heureux d’avoir une Irlande unifiée, mais seulement si c’est une Irlande pacifiée, affirme Paul Nolan. Pour cela, il faudrait une majorité écrasante en sa faveur. Nous n’en sommes pas encore là, mais le génie est sorti de sa bouteille.»

https://www.liberation.fr/planete/2018/09/19/le-brexit-ravive-la-flamme-entre-les-deux-irlandes_1679934
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 22:00

Theresa May démontre que cest la panique en Grande Bretagne face à un Brexit dur qui se profile.

La banque d'Angleterre prévoit de forte variation sur le prix de l'immobilier, une paralysie du système économique (au moins les premiers mois) afin de remettre en place les contrôle douaniers et les taxes qui vont avec.

Et ceci d'autant plus que le rapprochement que les britanniques espéraient avec les États Unis ne se fera pas.

Ce Brexit est devenu une suite de claques données aux Britaniques.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Sam 22 Sep 2018, 22:03

A mon avis ils s'en sortiront toujours quitte à faire des alliances économiques avec l'Inde, la Chine, la Russie...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 23 Sep 2018, 05:16

Gérard a écrit:
A mon avis ils s'en sortiront toujours quitte à faire des alliances économiques avec l'Inde, la Chine, la Russie...

Avec le brexit, il n' y a pas que les négociations commerciales avec l' union européenne, la Grande Bretagne devra négocier les accords commerciaux avec tous les autres pays.
Jusqu' a présent la négociation se faisait pour le compte de l' Union, elle va devenir individuelle.
Et là que représente la Grande Bretagne face aux géants que sont la Chine, l' Inde ou la Russie ?
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 23 Sep 2018, 23:17

mamiea a écrit:


Avec le brexit, il n' y a pas que les négociations commerciales avec l' union européenne, la Grande Bretagne devra négocier les accords commerciaux avec tous les autres pays.
Jusqu' a présent la négociation se faisait pour le compte de l' Union, elle va devenir individuelle.
Et là que représente la Grande Bretagne face aux géants que sont la Chine, l' Inde ou la Russie ?

Peut-être que les Anglais sont conscients de ce paramètre,  mais sont moins pétris de trouille et d'esprit de renoncement que les français.
La plupart des français en sont aujourd'hui à remettre leur destinée entre les mains d'une Europe qui les protégera des méchants ogres (USA,Chine,Indes,Russie).
Rien ne sert de se jeter sous les jupes de maman Europe, c'est une réaction d'enfant, pas d'adulte.


Dernière édition par coufsur le Mar 25 Sep 2018, 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Dim 23 Sep 2018, 23:59

Restons sérieux : l'Union européenne n'est que la réunion des États européens ;
. Au Conseil européen le gouvernement ou le chef d’État français est partie prenante. Tandis que le ministre français des affaires européennes est un appendice décoratif sans utilité.
. Au Parlement européen, la France a actuellement 74 députés - le gros problème est que la majorité ne bosse pas, et les 24 députés FN élus en 2014 ne font carrément rien sinon quelques discours.
. A la Commission européenne, les administratifs français existent encore mais ne peuvent compenser les élus défaillants au Parlement. La frivolité avec laquelle a été traité le travail à Bruxelles (par les élus français de gauche et de droite) a beaucoup fait pour enfoncer la France. Trop de français ont pris un poste de député européen comme une allocation d'attente avant meilleure fortune à une élection française.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 01:12

Grâce à l'Europe et son marché commun (qui est le 1er marché du monde et le 1er PIB mondial) nous sommes en position de force face à la Chine, les USA.
Et le gouvernement britanique vient de comprendre que seul, les négociations sont plus difficiles.
D'où les essais de Mde May de rester dans le libre échange avec l'Union européenne sans la libre circulation des personnes, des travailleurs et des capitaux.
Et cela c'est inacceptable sauf à payer une redevance comme le font la Suisse et la Norvège.
Et surtout ceux sont le britaniques qui ont décidé de partir; à eux d'assumer leur choix, et la démagogie d'une partie de leur classe politique.


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 01:22

Puisque nous sommes dans l'Europe dont le fonctionnement est aussi irréprochable que démocratique pourquoi nous inquiéter des Anglais ?

Ils décident de partir et bon vent....
Il y a d'un coté des gens qui veulent le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière et de l'autre des déçus que l'on les abandonnent et qui veulent "faire un exemple" .
Résultat le cocu fait en sorte de compliquer le divorce Barnier l'a d'ailleurs dit.

Si d'autres pays avaient la même envie quel drame pour ce superbe édifice.

Conclusion on verrouille et on ne change rien au systéme, on va punir les récalcitrants.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 01:59

Le Royaume-Uni a toujours deux possibilités d'accord avec l'UE : un accord sur le mode de la Norvège, ou sur le mode du Canada.
Mais garder les avantages d'être dedans, tout en obtenant les avantages d'être dehors, à la carte, est un jeu que les Européens lui ont refusé. Et la diplomatie anglaise n'a pas réussi à les diviser, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 05:36

Citation :
La démographie de l'Union européenne est l'ensemble des données et études concernant la population des 28 États membres considérée comme un tout. Au 1er janvier 2017, la population de l'Union européenne (UE) est estimée à 511,8 millions d'habitants par Eurostat.
Si l' on y enlève les 65,64 millions de Grand Bretons il reste 446,16 millions d' Européens (UE).
qui a le plus de poids dans des accords commerciaux ?

coufsur a écrit:
Peut-être que les Anglais sont conscients de ce paramètre, mais sont moins pétris de trouille et d'esprit de renoncement que les français.
La plupart des français en sont aujourd'hui à remettre leur destinée entre les mains d'une Europe qui les projettera des méchants ogres (USA,Chine,Indes,Russie).
Rien ne sert de se jeter sous les jupes de maman Europe, c'est une réaction d'enfant, pas d'adulte.

IL ne semble pas que ce soit le cas puisqu' ils n' ont rien prévu en terme de négociations avec les autres pays et ce type d' opération ne se fait pas en "sifflant sur la colline".

De plus en plus les Grand Bretons se rendent compte qu' ils ont été roulés dans la farine, il pensait que l' Europe allait se plier à leurs conditions, ils viennent de prendre une claque des plus sévère.
Mieux vaut être un enfant conscient des choses qu' un adulte irréfléchi fonçant droit dans le mur et qui nous dit "pour l' instant tout va bien" juste avant le choc sur le mur de la vérité économique.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 07:27

On parle beaucoup des répercussions de ce départ sur l'économie des agriculteurs bretons. Surproduction de légumes, de viande...
En fait, sauf erreur, les Anglais ne vont pas cesser de consommer des choux fleurs ou des fraises. Ils devront payer des droits de douane.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 08:05

La Grande Bretagne va simplement renforcer sa coopération avec ses anciennes colonies... dont son appartenance avec l'Europe l'avait éloignée.

Je suis une fois de plus surpris que l'on semble plus intéressé par les éventuels ennuis internes des britons qui s'ils quittent l'Europe ne nous concernent pas, que des vrais problèmes dont souffrent les pays européens.

On laisse les situations gravissimes dégénérer lorsque l'on les nient pas... le bouquet final étant de sanctionner les pays qui refusent de sombrer...

On fait du commerce avec de multiples pays non européens et subitement tout serait interdit avec l'Angleterre, là il faut m'expliquer.

Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 08:42

Ce Brexit aura aussi le mérite d'avoir fait taire tout ceux qui veulent que l'on quitte l'UE, et tout les independantistes d'opérette: Catalans, Corses etc

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 08:49

thierry a écrit:
Ce Brexit aura aussi le mérite d'avoir fait taire tout ceux qui veulent que l'on quitte l'UE, et tout les independantistes d'opérette: Catalans, Corses etc


Ceci reste à prouver... d'ici à ce que nos tronches molles flanquent une telle pagaille que l'Europe explose on verra sans doute quelques évolutions.

Une petite vingtaine d'années de patience pour que l'Europe soit un Liban déchiré par des guerres internes et nous irons au résultat.

Les pacifistes immigrationnistes assisteront ceux qui feront fuir les récalcitrants populistes patriotes.

L'affaire mijotte inéluctablement.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 17:38

tonton christobal a écrit:
La Grande Bretagne va simplement renforcer sa coopération avec ses anciennes colonies... dont son appartenance avec l'Europe l'avait éloignée.

Je suis une fois de plus surpris que l'on semble plus intéressé par les éventuels ennuis internes des britons qui s'ils quittent l'Europe ne nous concernent pas, que des vrais problèmes dont souffrent les pays européens.

On laisse les situations gravissimes dégénérer lorsque l'on les nient pas... le bouquet final étant de sanctionner les pays qui refusent de sombrer...

On fait du commerce avec de multiples pays non européens et subitement tout serait interdit avec l'Angleterre, là il faut m'expliquer.


C' est une erreur de penser que les ennuis de la Grande Bretagne ne nous concernent pas, tout au contraire même si les effets seront moindre.
Quand au commerce, aucun interdit avec l' Angleterre, mais avec les mêmes règles que pour les pays non européens.
Jusqu' a présent les accords commerciaux avec les USA (par exemple) se faisait via l' UE au nom des 28 pays (un marché de 511 millions de consommateurs) et profitaient au 28 individuellement.
La Grande Bretagne sortie de l' Union c' est un marché de 65 millions qui devra discuter avec les USA, le poids n' est plus le même, les résultats aussi.
Ce qui est valable pour les USA l' est aussi pour les anciennes colonies britanniques. Les volumes ne seront pas les mêmes et les Britanniques devront payer le mouton néozélandais plus cher.
Pour ce qui est du choux Australien ou Canadien je n' en parle même pas (plus cher et moins frais)!
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 17:56

thierry a écrit:
Ce Brexit aura aussi le mérite d'avoir fait taire tout ceux qui veulent que l'on quitte l'UE, et tout les independantistes d'opérette: Catalans, Corses etc


Hier j'ai tracté dans un vide-grenier, le sentiment des français sur l'Union Européenne change, ils acceptent d'en débattre sans nous qualifier de fous, complotistes, secte.

D'accord pour les "indépendantistes d'opérette: Catalans, Corses etc", souhaitent être indépendant dans le cadre de l'Union Européenne / Euro / Otan, c'est de l'humour.
Etre indépendant sans maîtriser sa monnaie, sa politique économique,  son armée, ça sent la tromperie.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 18:29

coufsur a écrit:


Hier j'ai tracté dans un vide-grenier, le sentiment des français sur l'Union Européenne change, ils acceptent d'en débattre sans nous qualifier de fous, complotistes, secte.

D'accord pour les "indépendantistes d'opérette: Catalans, Corses etc", souhaitent être indépendant dans le cadre de l'Union Européenne / Euro / Otan, c'est de l'humour.
Etre indépendant sans maîtriser sa monnaie, sa politique économique,  son armée, ça sent la tromperie.

Exemple : les USA 50 états une monnaie, une armée une politique économique, mais des lois différentes des budgets propres à chaque état.
Idem pour le Brésil, le Canada auxquels je rajouterai l' Inde, la Chine la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 21:41

Coufsurf devrait réviser les différences entre État fédéral (USA, Canada, Allemagne, Suisse, Inde, etc...) et État centralisé (France, historiquement).
A sa décharge, il y a autant de modèles d’État fédéral qu'il en existe. Les fédérations existant montrent notamment des exemples de construction vers le haut (des États mettent en commun une partie de leurs pouvoirs) et vers le bas (un État délègue une partie de ses pouvoirs à l'échelon régional).
Mais la discussion sur le fédéralisme est presque tabou, en France une et indivisible ; on y pratique tout au plus un peu de décentralisation, sans pour autant éviter les doublons entre collectivités locales et entre services de l'Etat et des collectivités locales.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Lun 24 Sep 2018, 22:27

Je vais faire simple et bref car visiblement le message est trop compliqué ou mal exprimé.

L'Europe fonctionne mal pour différentes raisons qu'il serait trop longues à énumérer.
Un pays veut la quitter à la suite d'un référendum... ce qui change des habitudes de gouvernement de l'usine à gaz.
Que l'on traite le dossier technique de l'affaire est normal.

Ce qui est dérisoire est de constater que ceux qui font mal fonctionner la boutique dont ils ont la charge sont visiblement plus intéressés à attendre que les britons aient des ennuis voire à compliquer la situation (sans doute pour éviter d'autres départs) que  de faire en sorte de réparer les dégats dont ils sont à l'origine.

On prétend que les Anglais ont été manipulés afin de quitter l'Europe, est on plus honnète lorsque l'on la compose et la dirige depuis des dizaines d'années selon le bon vouloir d'irresponsables que l'on connait tous ?

Es qualité de Français mécontent des institutions européennes irréformables (l'envisager est même politiquement impossible) je suis plus concerné par nos ennuis que par ceux éventuels des partants.  

Etre dans les mains d'un dirigeant contestable qui dit publiquement que la volonté démocratique exprimée par un pays ne peut être opposée à une décision européenne me révolte surtout lorsque l'auteur de la citation est un incohérent notoire qui est aux manettes.

Si cette situation vous convient aux uns et aux autres c'est parfait, mais ce n'est pas mon cas.
Ce sont les mêmes qui glorifient la révolution française et nous mettent sur le tapis en permanence les supposées " valeurs de la république" bien peu respectées par les institutions européennes qui se soumettent aux caprices de non élus qui gouvernent en dépit du bon sens.

Je souhaite donc aux Anglais bon vent... à eux de jouer, au moins ils seront responsables de leur situation, ce qui change des pays européens dont la souveraineté est bridée dans tous les domaines.

Nb si la décision anglaise nous impacte, qu'avons nous fait pour remettre en question les règles européennes ? Sauf erreur de ma part les britons ne sont pas les seuls à penser qu'il aurait éte bon de faire bouger les choses.

Pas de probléme on verrouille, on fait des exemples... on ira aux résultats un peu plus tard.

On voit la grande intelligence, la grande efficacité et surtout la lucidité de nos tronches molles avec les "migrants" :  on n'ose même plus dire la vérité au bon peuple... il faut mentir pour éviter les ennuis électoraux et ce n'est qu'un exemple parmi de nombreux autres, mais il est emblématique.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 25 Sep 2018, 00:16

Lorsqu'en Europe, " la volonté démocratique exprimée par un pays" ou plusieurs est opposée à " la volonté démocratique exprimée" par un autre ou plusieurs pays, comment faire ?
C'est le nœud du problème. Et faire disparaitre l'Europe ne fera pas disparaitre les occasions de désaccord ou de conflit.

Le vote à l'unanimité est paralysant, chacun a droit de veto. L'alternative est le vote à la majorité, voire double majorité (60% des électeurs/élus et 50% des États, par exemple) mais il faut accepter alors d'être parfois minoritaire. Même quand on s'appelle la France.
Et sinon ? Quoi d'autre ?

Que les dirigeants soient mauvais n'implique pas que l'on doive torpiller l'Europe. Car avec ce raisonnement, où en serait la France, dans sa longue histoire ? Revenir aux provinces, aux comtés et duchés ? Par contre, il y a des institutions (nationales, européennes) pires que d'autres. En trouver de meilleures, compte tenu de l'imperfection des responsables politiques, serait déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 25 Sep 2018, 00:49

L'Union Européenne est un système auto-bloquant et irréformable et très peu démocratique, c'est la conclusion de l'UPR.
D'où notre volonté de sortir de l'UE/Euro/Otan qui sont trois entités liées de façon inextricables.
Avez-vous d'autres solutions ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 25 Sep 2018, 00:57

Article intéressant mais "dérangeant" sur figarovox... concernant le brexit. Auteur David Cayla
De telles évidences vont contrarier le cercle de raison auto proclamé.

On perçoit les grands bénéfices de l'élargissement sans concertation ni réflexion de la supposée communauté
Qui a éte consulté ? Personne sauf sous Pompidou lors de ladmission de la Grande Bretagne...

L'homme intelligent adapte ses désirs à l'ordre du monde.
L'imbécile veut changer le monde pour satisfaire ses caprices.

L'Europe certains comme de Gaulle le disait n'est pas viable dans son concept actuel... on voit le résultat.
Les tronches molles imposent leur autorité on compte les points...

Pour le reste on peut tripatouiller le mode de vote, on ne peut faire fonctionner un affaire qui a été volontairement  dévoyée et ce ne sont pas ceux qui on pondu le système et en ont dégradé l'esprit qui rétabliront la situation.

Plus le temps de développer... le temps est court en voyage lointain.

CONSEIL : voyage à Londres chez burberry livre basse, pas de douane tout va bien !
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 25 Sep 2018, 04:00

La musique commence a changer de ton dans les médias à propos du Brexit
"La France risque d'être la grande perdante du Brexit"
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2018/09/24/31007-20180924ARTFIG00118--la-france-risque-d-etre-la-grande-perdante-du-brexit.php#xtor=AL-201
Excusez moi Tonton Christobal, je n'ai pas fait gaffe que c'est l'article que vous citez.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 25 Sep 2018, 06:10

coufsur a écrit:
La musique commence a changer de ton dans les médias à propos du Brexit
"La France risque d'être la grande perdante du Brexit"
http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2018/09/24/31007-20180924ARTFIG00118--la-france-risque-d-etre-la-grande-perdante-du-brexit.php#xtor=AL-201
Excusez moi Tonton Christobal, je n'ai pas fait gaffe que c'est l'article que vous citez.

Etant à quelques milliers de km de France je n'ai pas toujours les moyens de mettre les références précises de mes sources...

En revanche l'éloignement et les échanges avec des personnalités locales démontrent à l'envie la désinformation pour ne pas dire le mensonge permanent dont nous souffrons.

La GRANDE FRANCE qui emmerde la minuscule Russie et la microscopique Amérique ça passait difficilement avec le grand Charles mais avec le freluquet à sa mémère ça n'amuse même plus c'est du grand guignol.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 07:37

Mais bien sûr on va perdre un partenaire avec le Brexit, cest évident

Mais cest le peuple britanique qui va le plus y perdre
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 10:57

M'en fout je ne suis pas anglais !

Ils ont voté et leur gouvernement en tient compte, c'est un comble mettre en application la volonté populaire, c'est anormal.

Chez nous on vote et les tronches molles font leur salade pour faire l'inverse de ce que décident les Français...

Pas grave on donne des leçons de démocratie ! On va condamner les Polonais ou les Hongrois qui appliquent les décisions de leurs population avec en plus la certitude d'être dans le droit chemin.

Il y a des coups de lattes au fion qui se perdent, mais attention aux populistes ils mettent la démocratie en danger.

Pour le reste qu'une fois de plus sur ce forum on soutienne l'insoutenable et que l'on justifie l'injustifiable n'est pas anormal... il conviendrait cependant de ne pas par trop travestir la vérité.

Il est vrai que si l'on tient pour vérité la propagande qui remplace l'information simplement factuelle tout est possible en matiére de mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 17:42

Si je ne me trompe, Pologne et Hongrie (comme la Grande Bretagne) ont adhéré à l' Union Européenne !
Cette adhésion comporte des droits et des devoirs, autrement dit un règlement.
Comment qualifiez-vous le fait de ne pas respecter ce règlement, vous le chantre de la loi ?

Citation :
Pour le reste qu'une fois de plus sur ce forum on soutienne l'insoutenable et que l'on justifie l'injustifiable n'est pas anormal... il conviendrait cependant de ne pas par trop travestir la vérité.
Entièrement d' accord, reste à savoir qui pense détenir la vérité et où est-elle !
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 516
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 19:25

mamiea a écrit:
Si je ne me trompe, Pologne et Hongrie (comme la Grande Bretagne) ont adhéré à l' Union Européenne !
Cette adhésion comporte des droits et des devoirs, autrement dit un règlement.
Comment qualifiez-vous le fait de ne pas respecter ce règlement, vous le chantre de la loi ?


D'ou l’intérêt d'expliquer comment fonctionne l'UE, ce que contiennent les traités (règlements) .
Lors de la dernière présidentielle et des dernières législatives, l'UPR était bien seule à citer les articles des traités et à en expliquer les conséquences.
A expliquer ce qu'est un pays contributeur net au budget de l'UE, que les directives européennes doivent s'appliquer à tous les pays membres quelque soit le vote populaire.
Beaucoup de Français croient que la règle de la "préférence communautaire " doit encore s'appliquer, et parlent encore de la CEE.

Je ne souhaite qu'une seule chose à propos des débat sur "l'Europe", que les Français connaissent la réalité de son fonctionnent, pour pouvoir juger en connaissance de cause, mais qu'ils arrêtent de voter pour ou contre une chimère.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 19:59

coufsurf a écrit:
D'ou l’intérêt d'expliquer comment fonctionne l'UE, ce que contiennent les traités (règlements) .

Les mots ont un ou plusieurs sens. Vous prenez le mot règlement à quel sens ?
Citation :
Quels sont les instruments juridiques de l’UE ?
Par souci de simplification, les instruments juridiques de l’Union sont ramenés de 15 à 5 par le traité de Lisbonne (entré en vigueur en décembre 2009) : le règlement, la directive et la décision qui sont obligatoires ; la recommandation et l’avis qui ne sont pas obligatoires."

Tous les instruments juridiques s’appliquent indifféremment à l’ensemble des politiques de l’Union. En revanche la procédure d’adoption peut différer selon les politiques. Deux procédures existent :
. La procédure législative ordinaire, procédure de droit commun qui nécessite un vote à la majorité qualifiée au Conseil de l’Union européenne (55% des États, représentant 65% de la population) et un vote du Parlement européen ;
. Des procédures législatives spéciales correspondant à toutes les autres formes d’adoption prévues par les traités.

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/union-europeenne/action/textes-juridiques/quels-sont-amenagements-apportes-par-traite-lisbonne.html
voir :
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/union-europeenne/action/textes-juridiques/qu-est-ce-qu-reglement.html
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/union-europeenne/action/textes-juridiques/qu-est-ce-qu-directive.html


Dernière édition par Salamandre le Mer 26 Sep 2018, 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 20:09

coufsur a écrit:

Je ne souhaite qu'une seule chose à propos des débat sur "l'Europe", que les Français connaissent la réalité de son fonctionnent, pour pouvoir juger en connaissance de cause, mais qu'ils arrêtent de voter pour ou contre une chimère.

Chimère selon vous, avenir pour moi mais quelque soit son sentiment, le vote des français est rarement sur le sujet posé mais pour ou contre la politique nationale.
Les campagnes électorales ne se font pas sur le sujet de l' Europe mais bien sur des sujets internes.
Que nous a apporté la construction européenne : la fin des conflits en europe (la guerre des Balkans n' était pas dans l' union), une monnaie stable....
Je sais vous ne voyez pas les dangers des dévaluations, regardez le Venezuela (par exemple) et ses résultats.
Il y a eu des erreurs dans la construction européenne (ouverture avant une union réelle, vote à l' unanimité, valable à 8 et intenable à 27
La monnaie unique, plus forte que les monnaie nationales mais acceptée trop facilement. Cette monnaie aurait pu être un moyen de payement international au lieu du seul dollar ce qui aurait été catastrophique pour ce dernier (je rappelle que nous payons le déficit des USA en commerçant avec le dollar).

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mer 26 Sep 2018, 22:37

mamiea a écrit:
Si je ne me trompe, Pologne et Hongrie (comme la Grande Bretagne) ont adhéré à l' Union Européenne !
Cette adhésion comporte des droits et des devoirs, autrement dit un règlement.
Comment qualifiez-vous le fait de ne pas respecter ce règlement, vous le chantre de la loi ?


Entièrement d' accord, reste à savoir qui pense détenir la vérité et où est-elle !

Si je ne me trompe le bordel actuel est bien la conséquence directe de l'incapacité européenne de faire appliquer ses propres lois concernant les frontiéres exterieures du continent.
Ne parlons pas de l'accord de Dublin qu'il était interdir de respecter... on allait mettre des dispositifs en place... oû sont ils ?
On reçois sans contrôle, on réparti... comment ? Oû ? Et on voit plus tard... nous sommes plus tard et on constate les dégats.

Je ne vais pas me payer une fois de plus un cours sur la question.
Un incompétent et  une autocrate ayant décidés l'opération "portes ouvertes" il faut répartir les migrants qu'ils ont largement participé à faire venir.

Ceux qui ne marchent pas dans l'affaire devant être sanctionnés.
Je déconne et tu casques et si tu ne veux pas : puni au coin !

Et bien non ! Le chantre de la loi constate qu'elle n'a pa éte appliquée et c'est d'autant plus dommage que les auteurs du désastre veulent sanctionner les victimes de la faute qu'ils ont commise.
Là chapeau les artistes c'est trés fort !

On ne va pas faire avec l'Europe les mêmes erreurs qu'avec les USA : les ricains font la cuisine tu bouffes à leur convenance et tu fais la vaiselle... trop c'est trop.

J'en laisse de coté ( des gratinées) pour la prochaine leçon que l'on ne va pas manquer de tenter de m'infliger.

Une fois de plus attaquer personnellement celui qui n'est pas d'accord montre les limites de l'intérêt du débat. Zero !
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 07:05

Le flou global généralisé:

- On vous soumet un sujet,
- Vous y ajouter des sujets annexes, pas trop éloignés. (c'est l’étape flou)
- Vous remuez le tout (c'est l'étape généralisée)
- Vous concluez que rien ne va, qu'il faut tout reprendre depuis le début.
- Vous pouvez ajouter que les acteurs du sujet ne sont pas à la hauteur (mais c'est en option)

C'est pratique, ça vous permet d'exister, d'avoir une opinion (bon c'est toujours la même et elle est négative).

On vit actuellement cela avec l'affaire Benallah:
- Au debut il y a une agression de racaille dans la rue par un ptit gars qu'a des relations
- vous ajouter des histoires de port d'armes, de coffres forts, de badge police, de remunération occulte
- Les médias et réseaux sociaux remuent le tout (on a même mis une commission parlementaire pour mieux brouiller les cartes)
Et ainsi l'histoire n'aura aucune conclusion ni résolution, mais ca a permis aux medias d'exister, au opposants de macron de trouver un angle d'attaque qui marche bien.

Ben sur le sujet du Brexit- les anglais et la soupiere,  on vous fait la même chose. Super non?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 10:53

Je fais à ma guise tout comme les autres intervenants... et ce dans le cadre fixé par le maitre des lieux

J'évite les attaques personnelles ce qui n'est pas le cas de tout le monde...

Pour le reste comme tout un chacun je me réserve le droit d'être un vilain populiste nocif sous peu... avec un bulletin de vote.

Nb j'ai pour habitude de présenter l'addition le moment venu...

Je dois être bien dérangeant pour mériter une telle tirade ! Ce serait presque flatteur.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 17:53

@thierry :
+1
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 19:40

tonton christobal a écrit:
CONSEIL : voyage à Londres chez burberry livre basse, pas de douane tout va bien !

Et pour vos communications depuis Londres, pour nous l'annoncer sans surcout ruineux, avez-vous pensé à remercier l'Union européenne ?

Les opérateurs mobiles (téléphonie, internet) se payaient grassement sur les abonnés dès que ces derniers franchissaient une frontière (on disait frais de roaming ou d'itinérance je crois) ou alors forfaits hors de prix.
Ces forfaits (au sens délits cette fois) étaient commis dans l'indifférence complète des autorités nationales. Qui devaient bien y ramasser des taxes.

Les autorités européennes (Commission européenne et Parlement européen) y ont mis fin. Une avancée pas du tout signalée par les souverainistes/nationalistes, qui pourtant se baladent en Europe eux aussi.
Il y a certes au moins une alternative, les ressources du WiFi depuis une box, mais pas aussi universelle que la communication incluse dans le forfait mobile, sans frais désormais.
Mais après le Brexit, gaffe à Londres !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 23:24

Pour mes communications depuis l'étranger je ne paye RIEN.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Jeu 27 Sep 2018, 23:26

mamiea a écrit:
@thierry :
+1

M'en fout...

Je n'ai pas besoin de groupies.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3846
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 02 Oct 2018, 05:44

Ayons une pensée pour T. May, qui s'est pris une claque européenne à Salzbourg, et qui en ce moment affronte à Birmingham les hard Brexiters déchainés du parti conservateur british. Tout en négociant intensément avec UE, quoiqu'elle en dise. Dénouement en octobre ?

Une source insulaire : Brussels rejects Theresa May's plea to break Brexit deadlock
(à peu près : Bruxelles (UE) rejette le plaidoyer de Theresa May de briser l'impasse du Brexit)

European Union diplomats have rejected Theresa May’s conference pitch that Brussels must move first to break the deadlock over Brexit negotiations.
While the British government insists the ball is in the EU’s court, European diplomats speak of a more complex diplomatic dance, in which both sides publish papers during an intense negotiating period leading up to a crunch summit on 18 October.
Officials also repeated warnings that the EU will not accept the economic part of May’s Chequers plan, fearing it would hand British business a permanent competitive advantage over EU rivals.
(..)
https://www.theguardian.com/politics/2018/oct/01/eu-brussels-rejects-plea-from-theresa-may-to-break-brexit-deadlock
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 02 Oct 2018, 22:35

Circulation des personnes
Citation :
Après le Brexit, le Royaume-Uni traitera un Européen comme n’importe quel autre immigré
En supprimant la libre circulation des citoyens de l’UE, Londres veut « réduire l’immigration des personnes peu qualifiées ».
LE MONDE | 02.10.2018

La première ministre britannique, Theresa May, a annoncé mardi 2 octobre de nouvelles règles en matière d’immigration au Royaume-Uni, qui entreront en vigueur après le Brexit, et donneront la priorité aux travailleurs qualifiés en supprimant la libre circulation des citoyens européens.
« Quand nous quitterons [l’Union européenne], nous mettrons en place un système d’immigration qui met fin, une fois pour toutes, à la libre circulation » des citoyens européens au Royaume-Uni, a déclaré la chef du gouvernement dans un communiqué.

« Ce sera un système basé sur les compétences des travailleurs, et non sur leurs origines. Ce nouveau système permettra de réduire l’immigration des personnes peu qualifiées. Il mettra le Royaume-Uni sur la voie d’une immigration réduite à des niveaux viables, comme promis. »
Mme May s’était engagée, dans le programme présenté pour les élections législatives de juin 2017, à réduire le solde migratoire à moins de 100 000 personnes par an, contre 273 000 en 2016. La dirigeante britannique devrait détailler ce nouveau système dans un discours qu’elle prononcera le 3 octobre au congrès du Parti conservateur, à Birmingham.

Attester d’un certain niveau de revenu
Selon ces nouvelles règles, les personnes souhaitant s’installer outre-Manche devront attester d’un certain niveau de revenu, pour garantir qu’elles n’occupent pas des emplois « qui pourraient être pourvus » par la population britannique. Les visas délivrés aux étudiants ne seront pas soumis aux mêmes critères.
Les citoyens de l’Union européenne sont actuellement libres de s’installer et de travailler au Royaume-Uni, une situation qui doit prendre fin à l’issue de la période de transition post-Brexit, en décembre 2020, en cas d’accord entre Londres et Bruxelles sur les conditions de la sortie britannique de l’UE.

Ce nouveau système s’appuie sur les recommandations formulées par le Comité consultatif sur les migrations (CAM) dans un rapport adressé au gouvernement et publié le 18 septembre. Le directeur du CAM, Alan Manning, avait pris part, le 24 septembre, à une réunion du cabinet, qui rassemble les principaux ministres britanniques, pour exposer ses conclusions. Dans cette étude, le CAM recommandait d’élaborer un système d’immigration qui n’offre aucune préférence aux citoyens issus de l’Espace économique européen si la question de l’immigration n’est pas intégrée aux négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

https://lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2018/10/02/londres-traitera-les-europeens-comme-les-autres-immigres-apres-le-brexit_5363048_4872498.html
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 09 Oct 2018, 01:35

une citation:

"

L’Union c’est la zone la plus riche, la plus égalitaire, la plus libre, la plus en paix, la plus en bonne santé, la plus sécure de la planète et même de l’histoire de la planète. A force de vivre dans le caviar, vous avez oublié ce qu’est le monde #enfantgâté

Jean Quatremer "
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 09 Oct 2018, 04:28

thierry a écrit:
une citation:

"

L’Union c’est la zone la plus riche, la plus égalitaire, la plus libre, la plus en paix, la plus en bonne santé, la plus sécure de la planète et même de l’histoire de la planète. A force de vivre dans le caviar, vous avez oublié ce qu’est le monde #enfantgâté

Jean Quatremer "

Je croyais que c'était du macron pur jus.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4234
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 09 Oct 2018, 05:06

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2018/09/21/brexit-le-royaume-uni-toujours-persuade-que-cest-lunion-europeenne-qui-le-quitte/ a écrit:

Brexit: le Royaume-Uni toujours persuadé que c'est l'Union européenne qui le quitte...

Jean Quatremer 21 septembre 2018

(mise à jour : 21 septembre 2018)

Le vendredi 29 mars 2019 à 23 heures, heure de Londres, le Royaume-Uni quittera l’Union. Voilà la seule chose certaine que l’on sait à propos du Brexit, puisqu’il figure dans une loi britannique qu’il sera très difficile de modifier. Pour le reste, c’est toujours la confusion du côté britannique deux ...

Continuer la lecture
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16945
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   Mar 09 Oct 2018, 20:56

et oui lorsqu'il y a du brouillards sur la Manche c'est le continent qui est isolé...

Formule bien connue de ceux qui ont retenu quelques bribes des cours d'anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brexit - Les Anglais mettent les pieds dans la soupière !
» pourquoi les bébés mettent tous à la bouche ?
» Des HLM nouvelle génération les pieds dans le terroir
» Bon Jeudi
» Arrêt de l'accueil des réfugiés et des migrants - Avant et après Cologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: