Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 14 Nov 2015, 09:45

Rappel du premier message :



http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html a écrit:
Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques

Le Monde.fr | 13.11.2015 à 22h04 • Mis à jour le 15.11.2015 à 22h31

Il s’agit de la pire attaque terroriste qui ait jamais frappé la France. Six attaques ont eu lieu simultanément à Paris et à Saint-Denis, vendredi 13 novembre.

Un bilan provisoire fait état d’au moins 129 morts et 352 blessés, dont beaucoup dans un état grave, selon le procureur de la République de Paris, François Molins, mais il pourrait s’alourdir. Sept terroristes sont morts, tous après avoir actionné leurs ceintures explosives.

L’organisation Etat islamique a revendiqué ces meurtres, samedi. François Hollande a promis que « la France sera [it] impitoyable à l’égard des barbares ». Il a décrété un deuil national de trois jours et a annoncé que « tous les dispositifs » de sécurité seraient renforcés à leur niveau maximal.

Le procureur François Molins a évoqué 3 équipes de terroristes, qui ont mené « des actions coordonnées ». Elles étaient équipées du même type d’armes, et surtout portaient toutes des gilets explosifs de même genre, composés de TATP (peroxyde d’acétone) et d’un dispositif avec les mêmes piles et boutons-poussoirs.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html


Dernière édition par a.nonymous le Sam 16 Juil 2016, 00:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 01:20

Jusqu'à lundi soir, je crois qu'il y a unanimité pour dire comme le CLR : Nous sommes touchés au cœur. Les conséquences de cet acte effroyable nous plongent dans la plus profonde tristesse. Notre solidarité est totale avec nos concitoyens, avec ces visiteurs venus du monde entier pour participer à notre plus belle fête et qui ont trouvé la mort, la douleur et la peine.

Les avis sur le degré du sécuritaire et surtout sur la manière d'atteindre la sécurité zéro sont plus différenciés.

La piste d'éviter toute guerre civile paraît un objectif commun. La difficulté restant de définir comment y arriver. Les réponses semblent loin d'être évidentes.

Pour rester proche des idées du CLR. Cette citation datant de l'année dernière : "Nous devons à la laïcité l’apaisement dans ce pays qui a le génie de la guerre civile», Propos de Manuel Valls pour clôturer la cérémonie de remise des deux prix de la laïcité du Comité Laïcité République (CLR).  Dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris,...


Dernière édition par Libellule le Dim 17 Juil 2016, 02:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 01:29

L'intervention d'André GERIN est ce que j'ai lu de plus intelligent, de plus cohérent et de plus réaliste venant d'un homme politique.
La vision exacte de cet élu de la situation dans laquelle nous sommes est inacceptable par ceux qui par démagogie et clientélisme contribuent depuis des années à saper l'action des autorités régaliennes dans nos villes.

POur le reste j'avais émis quelques idées techniques sur ce qu'il serait souhaitable de mettre en place pour tenter de reconquérir le terrain et de passer d'une situation d'aveugles acculés à réagir en urgence de manière désordonnée devant les catastrophes à celle de services agissant pour assurer le respect des lois.

J'ai pris conscience que mon initiative était inutile j'ai donc supprimé mon intervention.

Nous sommes repartis pour le prêchi précha, le vivre ensemble, les assoces, les moralisateurs, les z'humanistes de pacotille  et le reste.

A Nice, au Bataclan et dans les autres affaires les victimes n'ont que faire du vivre ensemble, des tirades humanitaires et des discours politicards, elles crèvent ensemble comme des animaux à l'abattoir trucidées par des assassins qui n'ont aucune envie de vivre avec nous !


Dernière édition par tonton christobal le Dim 17 Juil 2016, 04:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 01:37

On ne peut pas... si ... Avec énumération à la clef... C'Est assez vrai.
La sécurité à 100% n'existe pas, aussi.
Limiter les dégâts par des méthodes éprouvées. On ne peut qu'approuver. Quand une méthode un temps éprouvée ne suffit plus, il n'y que peu de réponses dans l'immédiateté. Le dire, ce n'est renoncer à rien, ç'est rester lucide. Garder comme objectif d'éviter toute guerre civile me paraît salutaire.

Que la solidarité et la fraternité soient utilisées comme armes de paix me paraît une des pistes, parmi d'autres à ne pas négliger.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 05:33

tonton christobal a écrit:
L'intervention d'André GERIN est ce que j'ai lu de plus intelligent, de plus cohérent et de plus réaliste venant d'un homme politique.


André Gerin est titulaire d'un CAP de fraiseur et il a travaillé comme OS chez Berliet avant de devenir dessinateur industriel...

Il fut maire communiste de Vénissieux de 1985 à 2009 et député de la 14e circonscription du Rhône de 1993 à 2012...

C'est dans cette commune, qui comptait 24% d'immigrés en 2008, que s'élève la cité des Minguettes où André Gerin réside et qui fut dès 1981 le théâtre des premières émeutes urbaines...

Tout ça forge un homme et donne une vision de la société et des banlieues différente de celle que l'on peut acquérir à l'ENA...

En 2007, il publie "Les ghettos de la République" livre dans lequel il décrit la vie des quartiers au quotidien et dénonce les conséquences de l'immigration...

En 2009-2010 il présida en tant que député la commission sur le voile intégrale de l'Assemblée qui déboucha sur la loi sur la dissimulation du visage...



Ce que j'apprécie dans les positions d'André Gerin, dont je ne partage pas la vision économique, c'est qu'il pose une analyse très juste sur l'immigration outrancière et la montée de l'islamisme radical mais aussi, et c'est important, sur la montée du FN dont ces questions sont des éléments essentiels du fond de commerce...

Ainsi en 2011, il a déclaré « Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France. C’est un mensonge entretenu depuis 30 ans. Oui, c’est une chance pour le capitalisme financier, pour diviser, exploiter, exclure, ghettoïser (...) Aujourd’hui, limiter y compris l’immigration régulière devient vital, face à une situation explosive dans des centaines de villes populaires. C’est la seule manière d’endiguer le FN. »...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 06:02

L'immigration maintenant touche toutes les villes et les régions car on fait une répartition... ce n'est plus un phénomène centré sur les grandes métropoles.
Même si les immigrés souhaitent rester dans Paris on leur offre des avantages particulièrement au niveau des logements pour aller s'installer en province.

Des changements de populations rapides sont constatés dans l'Aube ou les départements du centre de la France... à noter que le vote FN se développe dans les campagnes.

Nous aurons dans les années à venir des surprises car nos élites dirigeantes et les grands médias étant parisiens ils découvriront avec stupéfaction et retard la réalité et ses conséquences.



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 06:43

La légitimité du débat politique face au terrorisme

Certains s’en sont étonnés.  Et d’autres, indignés. L’unité nationale des responsables politiques, réelle après les attentats de janvier 2015, éphémère après ceux de novembre, n’existerait pas au lendemain du carnage de Nice. L’accusation est étonnante.
Le patron de la métropole de Nice, Christian Estrosi, les principaux candidats à la primaire de la droite, les dirigeants du Front national ont effectivement posé des questions, réclamé une mise en œuvre plus ferme ou plus rapide des mesures contre le terrorisme, comme  celles préconisées en matière  de renseignement par la récente commission d’enquête Fenech-Pietrasanta. Mais ces questions ou  ces critiques ne se sont pas traduites  par une mise en cause personnelle  de l’exécutif. Personne n’a pointé  de culpabilité directe de François Hollande ou de son gouvernement. Fallait-il qu’il n’y ait de réaction autorisée que de l’ordre de l’émotion? Ou du soutien aveugle au pouvoir?

L’impératif catégorique d’union nationale recèle en fait une triple impasse.

Première impasse
Il transforme d’abord en fin ce qui n’est qu’un moyen. L’unité  du pays et de tous ses responsables politiques n’a de raison d’être que  si elle permet une lutte plus efficace contre le terrorisme, en l’occurrence le terrorisme islamiste.
La faute  n’est pas de mettre un coup de canif dans le consensus politique,  mais, au contraire, de s’interdire,  au nom de ce consensus, de poser  les questions qui dérangent.

Deuxième impasse
D’autant que, et c’est la deuxième impasse de l’impératif unitaire,  le rôle des politiques n’est pas uniquement d’être dans la posture compassionnelle, mais d’abord de rechercher et de proposer des solutions concrètes ou efficaces. Fût-ce en critiquant les politiques menées. Ce qu’ont fait ce vendredi Alain Juppé et Marion Maréchal-Le Pen – peu suspects de proximité! – en pointant les erreurs de la politique pénale menée depuis 2012. À chacun son rôle. Les religieux authentiques appellent  à la prière, les dessinateurs expriment au crayon l’émotion nationale.  Les politiques, eux, ont pour souci l’action. Donc proposer celle qui  leur paraît utile et critiquer celle qui leur paraît nuisible ou inefficace.

Troisième impasse
Enfin,  les frappes terroristes en France ont montré que les marches, les slogans  et autres exaltations naïves et incantatoires du «vivre ensemble» pesaient bien peu. Le débat  politique sur les réponses à trouver  au fanatisme islamiste n’a donc pas  à s’excuser ou à s’interdire de briser une unité artificielle. Ceux qui s’indignent de voir la polémique s’engager sans délai invoquent souvent les «valeurs» de la République. Mais la supériorité  de la République sur le fanatisme n’est pas uniquement de prendre  un verre à la terrasse d’un café;  c’est aussi de croire dans la force et la noblesse de la confrontation politique, précisément honnie par l’islamisme. Formuler des exigences en matière de renseignement, de politique pénale, de lutte contre le communautarisme et la radicalisation, demander  des comptes sur les engagements  pris depuis un an, ce n’est pas salir l’unité nationale, c’est la protéger.

Guillaume Tabard pour le Figaro.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 07:03

tonton christobal a écrit:
La légitimité du débat politique face au terrorisme

Certains s’en sont étonnés.  Et d’autres, indignés. L’unité nationale des responsables politiques, réelle après les attentats de janvier 2015, éphémère après ceux de novembre, n’existerait pas au lendemain du carnage de Nice. L’accusation est étonnante.
---/---


Janvier 2015 c'était en janvier 2015...

Depuis il y a eu l'arrivée des migrants fin 2015 suivi du débat sur la déchéance de nationalité début 2016...

Ces deux questions ont pu faire réfléchir certains de toutes parts de l'échiquier politique et certaines grandes idées n'ont sans doute pas résisté à la dure réalité des faits...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 17 Juil 2016, 08:43

Pour l'équipe gouvernementale actuelle "l'union nationale" se résume à :
Tout le monde accepte ce que décide flanbi (y compris lorsqu'il se contre dit) et personne n'a le droit d'émettre la moindre critique sauf à être immédiatement insulté et considéré comme un "mauvais Français"

- Après l'épisode "tous Charlie" , l'assassinat d'une femme policier, de la tuerie et de la prise d'otages au magasin juif nous avons eu droit à la grande mise en scène internationale de la manif où il fallait être sur la photo avec flanbi en vedette dans le rôle de sa vie de patron de la puissance invitante.
- Survient le Bataclan, les tueries dans les cafés... nouvelle grande tragédie nationale et décision de retirer la nationalité française aux terroristes.
Là on se surpasse rien de moins que le congrès et c'est parti pour la comédie... résultat : Rien, nada que dalle. Un flop politico juridique qui a fait rigoler le monde entier.
- Trois Ricains font échouer un attentat dans un train... et hop grand cinoche et distribution de médailles.
- Entre temps on trucide un chef d'entreprise dont on retrouve la tête sur une grille d'usine. Un an plus tard cérémonie et médaille... télé et belles paroles.
- On assassine à domicile un couple de policier. Grande cérémonie nationale.
- On passe par profits et pertes les diverses attaques à l'arme blanche sur des soldats ou des policiers.

On se goberge c'est l'auto satisfaction générale... pas de problème à l'euro de foot ! le super gouvernement veille.

- Le 14 juillet c'est reparti à Nice... avec la tuerie magistrale.

Lorsque l'on fait le total des morts et des blessés, que le ministre de l'intérieur, son collègue de la justice, le premier ministre et le président en sont à critiquer l'opposition... et réclament la bouche en cœur que l'on se range derrière eux doit on s'interroger sur leur bon sens ?
Lorsqu'eux mêmes étaient dans l'opposition ils étaient plus vindicatifs pour demander des démissions.

Il a bonne mine le ministre de l'intérieur qui n'écoute rien ni personne... y compris les observations des parlementaires.

S'il y a un déficit de confiance doit on s'en étonner ? doit on condamner ceux qui pensent que tout ne va pas pour le mieux et qu'un changement de stratégie devient urgent ? on va nous faire du "vivre France" du "vivre ensemble" et quelques autres expressions vides de sens dignes de figurer dans la bouquin "les mots à la con" de Pierre Merle.
On va commémorer et nous expliquer que l'avenir est dans la mixité... de la mixité on en trouve dans la liste des victimes des cintrés. Là il n'y a rien de sélectif.
On va être fraternel y compris avec ceux qui nous trucident... les formules creuses ont de l'avenir !
Nos politiques sont "touchés au cœur" dans leurs discours et reviennent chez eux en voiture blindée entourés de leur service de protection... c'est moins douloureux que de se retrouver déchiqueté sous un camion, égorgé comme un mouton ou percé par des balles de kalash.
Pas grave on donnera la légion d'honneur du père à l'orphelin lors des funérailles nationales.

Si les "justos de la comprenette" qui sont aux manettes du pays nous rejouent les partitions larmoyantes habituelles, continuent à faire du vent, s'en tiennent à critiquer ceux qui en ont raz la soupière de leur cinéma et ont l'audace dérangeante de l'exprimer, il est prévisible que l'affaire va sérieusement se compliquer avec l'opinion publique.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 18 Juil 2016, 19:20




-----------------------------------------------


AFP, publié le lundi 18 juillet 2016 à 07h43

Sondage: seulement 33 % des Français font confiance au président et au gouvernement pour lutter contre le terrorisme selon l'Ifop pour Le Figaro

Seulement 33 % des Français affirment faire confiance au président François Hollande et au gouvernement pour faire face et lutter contre le terrorisme, selon un sondage Ifop pour Le Figaro lundi.

"Les quatre baromètres précédents de l'Ifop, réalisés entre les 8 janvier 2015 et 5 janvier 2016, indiquaient qu'à peu près un Français sur deux avait confiance dans le gouvernement", rappelle le quotidien conservateur.

99% des personnes interrogées jugent d'autre part que la menace terroriste est élevée en France ("très" pour 61% et "plutôt" pour 38%). Et un Français sur deux (50 %) pense que malgré "une attaque terroriste sans précédent", le pays n'a "pas basculé véritablement dans une situation de guerre".

pour lutter contre le terrorisme, un Français sur deux souhaite que l'état d'urgence soit "renforcé". Et une large majorité (81 %) serait prête "à accepter davantage de contrôles et une certaine limitation de (ses) libertés".

Pour les personnes interrogées, les autorités, par rapport à la menace terroriste, n'en font "pas assez", s'agissant des peines prononcées contre les membres des réseaux et des cellules terroristes (88 %), s'agissant des moyens juridiques accordés aux forces de police et aux services de renseignement (77 %), ou en matière d'effectifs des forces de l'ordre (69 %).

"À situation exceptionnelle, réponses exceptionnelles", explique au journal Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'Ifop. "L'attentat de Nice a profondément marqué les esprits et renforcé des opinions préexistantes selon lesquelles la France, en guerre face à des ennemis déterminés, devait s'autoriser des mesures que les autorités n'avaient pas envisagées jusqu'alors", ajoute-t-il

Enfin, les Français dans leur ensemble manifestent leur confiance (84 %) aux forces de police, de gendarmerie et aux services de renseignement, "une proportion importante qui n'a que peu bougé depuis janvier 2015 et l'attentat contre Charlie Hebdo", souligne Le Figaro.

Enquête réalisée en ligne du 15 au 16 juillet, auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas

-----------------------------------------------------------------

En bref les Français pensent que les archers du roi font ce qu'ils peuvent et que les politiques ne font pas ce qu'ils devraient...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 00:51

AFP, publié le lundi 18 juillet 2016 à 13h39

Nice: la France, en deuil national, s'est figée à midi pour une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat sanglant du 14 juillet

La France, en deuil national, s'est figée lundi midi pour une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat sanglant du 14 juillet à Nice, répit très relatif dans la vive polémique qui vise la politique antiterroriste du gouvernement.

Signe de l'émotion mêlée de tension régnant dans le pays, le cortège rassemblant Manuel Valls et les autres membres du gouvernement l'accompagnant à Nice a été hué à son arrivée, puis à son départ de la Promenade des Anglais, sous des cris "Assassins!", "Démission!".

A contrario, les membres des forces de l'ordre et des secours ont été longuement et chaleureusement applaudis sur la célèbre avenue de la côte d'Azur, où 84 personnes ont été tuées et plus de 300 blessées lors de la fête nationale jeudi, fauchées par le Tunisien Mohamed  Lahouaiej-Bouhlel au volant d'un camion.

Des moyens supplémentaires avaient été mobilisés pour assurer la sécurité sur la promenade baignée de soleil, où se sont pressées des milliers de personnes.

.../...

Peut être devrait on entamer un protocole de réflexion chez nos élites... en sortant des refrains habituels et en mettant en place de nouvelles stratégies avec des hommes nouveaux...


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:10





Quand cela va-t-il enfin cesser ?

Selon la presse allemande l'agresseur est un afghan.....


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html a écrit:
Allemagne : attaque à la hache dans un train, plusieurs blessés

Le Monde.fr avec Reuters | 18.07.2016 à 23h48

Plusieurs blessés sont à déplorer après une attaque à la hache perpétrée par un homme dans un train en Bavière, lundi 18 juillet, selon un porte-parole de la police. Une radio bavaroise précise que l’attaque a eu lieu près de la ville de Würtzburg. Selon cette même source, « l’homme a été abattu par la police, trois personnes sont grièvement blessées et une légèrement. Beaucoup sont sous le choc ».
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.htmlhttp://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html


Dernière édition par a.nonymous le Mar 19 Juil 2016, 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:29

Terrorisme : le doute s’installe …

Après l’attentat de Nice, le pays ne fait pas bloc derrière le pouvoir. La droite l’accuse d’insuffisance. Même au sein de la majorité, certains déplorent le ton fataliste de l’exécutif.

François Hollande présidera lundi un nouveau conseil de défense, avant de participer à une minute de silence en hommage aux 84 victimes de l’attentat de Nice, perpétré le 14 Juillet au soir. Mardi, un conseil des ministres aura lieu au cours duquel le Premier ministre détaillera de nouvelles mesures en matière de lutte antiterroriste. Mercredi, Manuel Valls défendra une nouvelle prolongation de l’état d’urgence devant les députés. Mais déjà, ce nouvel attentat affaibli un peu plus l’exécutif.

L’esprit du « 11 janvier » a disparu. François Hollande et toute son équipe l’avaient savamment entretenu après les attaques contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Il s’est évaporé dans la nuit d’horreur de Nice, qui a fait 84 morts dont dix enfants et adolescents. Ce début d’été 2016 ne sera pas une répétition de l’hiver 2015, pas même de l’automne suivant après la tuerie du Bataclan. Cette fois, il n’y aura même pas eu un semblant d’unité nationale.

Le 15 juillet, le jour est à peine levé sur la promenade des Anglais à Nice que déjà le Front national – c’est son habitude – mais surtout l’opposition de droite – c’est nouveau – demandent des comptes à François Hollande et au gouvernement Valls. Des critiques d’autant plus fortes que François Hollande, affaibli comme jamais sur le front social et de l’emploi, annonçait la veille, durant sa traditionnelle intervention télévisée pour la Fête nationale,la fin prochaine de l’état d’urgence et l’allégement du dispositif Sentinelle. Quelques heures plus tard, après le carnage niçois, le chef de l’Etat se voit obliger d’opérer un virage à 180 degrés…

Depuis, au sommet de l’Etat, on se débat, à coup de déclarations, pour resserrer les rangs, appeler à une unité déchiquetée et à une impossible cohésion. Un député socialiste, sous couvert d’anonymat, résume : « J’ai toujours pensé qu’au troisième attentat, ça pourrait vraiment turbule. On y est ! Hollande doit incarner le camp des Républicains, ne surtout pas donner le sentiment d’être une couille molle, sinon cela peut devenir très compliqué pour le pays ». Un autre baron du PS s’inquiète de l’impression d’impuissance donnée par ce nouvel attentat : « Le problème, c’est que lorsque le Président a déclaré devant le Congrès à Versailles qu’il faisait la guerre, le 16 novembre 2015 après le Bataclan, les Français l’ont cru. Il a même été bon. Mais là, ils ont vu un homme seul avec un camion enfoncer toutes nos défenses, un 14 juillet, rouler sur des enfants ».

Serrer les coudes. Comme après chaque attentat, le trio Hollande-Valls-Cazeneuve a joué une partition bien connue : le Premier ministre multipliant les interventions pendant que le ministre de l’Intérieur donnait chaque jour des éléments sur l’enquête et le profil de l’auteur de l’attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui se serait « radicalisé » subitement ces dernières semaines. En mars dernier, après l’attentat contre l’aéroport de Bruxelles, deux ministres belges (Intérieur et Justice) avaient remis leur démission au Premier ministre après des révélations sur des ratés dans la surveillance des kamikazes. Ici, le gouvernement se serre les coudes, dans une communication millimétrée.

Depuis vendredi matin, Manuel Valls est monté au créneau pour essayer d’éteindre, comme il le pouvait, les critiques qui s’accumulaient sur le sommet de l’Etat. Il a demandé vainement dans la cour de l’Elysée, après un premier conseil de Défense, de « faire bloc » face à la « guerre que le terrorisme nous livre », sachant qu’il n’en serait rien. Le soir encore, sur France 2, il haussait le ton face aux attaques répétées contre son gouvernement, accusé en creux de laxisme. « J’en ai assez qu’on remette en cause, non pas le Premier ministre ou le ministre de l’Intérieur, mais des forces de sécurité, les policiers, les services de renseignement », prévenait-il, essayant d’étouffer le procès en responsabilité.

Dans l’après-midi, le chef de l’Etat s’est rendu à Nice au chevet des blessés. Il a visionné les images du camion fou sur la promenade des Anglais. Visiblement très touché, il a ensuite, à son tour, tenté d’évacuer les premières critiques sur sa politique en matière de lutte contre le terrorisme : « C’est mon rôle de ne pas me laisser détourner, de ne pas m’abaisser à quelques outrances », glissait-il.

L’exécutif sait bien que le procès en responsabilité va s’intensifier face à la répétition des actes terroristes sur le sol français, qui ont fait 239 victimes ces dix-huit derniers mois. Dans un aveu d’impuissance, Manuel Valls ne cache pas, dans le JDD, que de nouvelles attaques sont probables : « C’est difficile à dire, mais d’autres vies seront fauchées ». Tout en essayant d’atténuer encore le scepticisme croissant des Français sur la lutte contre le terrorisme. « Chacun connaît ma détermination, l’autorité est pour moi une valeur essentielle. Mais remettre en cause l’État de droit, remettre en cause nos valeurs serait le plus grand renoncement », plaide le Premier ministre, qui défendra mercredi un nouveau prolongement de l’état d’urgence.

« Trumpisation ». Le même Manuel Valls, sentant que l’opposition réclame un nouveau tour de vis sécuritaire qu’il aura du mal à obtenir de sa propre majorité, referme déjà la porte : « La réponse à l’État islamique ne peut pas être “trumpisation” (sic) des esprits ». « Certains devraient avoir le sens de l’histoire. Nous sommes en deuil national, la droite a fait collectivement une faute. Ils vont vite s’en rendre compte », s’agace encore un conseiller élyséen, espérant que la polémique de ces derniers jours profitera finalement à François Hollande.

En arrière-plan, se joue déjà une bataille feutrée sur la prochaine présidentielle, pour la droite elle-même, qui va entrer dans le sprint final de la primaire, et pour le chef de l’Etat, alors que son autorité a été encore écornée un peu plus en ce début d’été très meurtrier.

Selon un sondage Ifop pour Le Figaro, la séquence est une nouvelle fois déplorable pour lui, qui plus est sur le terrain régalien, là où, après Charlie, il avait fait un sans faute aux yeux des Français. Le Président place sa pré-campagne pour 2017 sur le thème de la « protection » des Français ? Deux sur trois pensent qu’il n’est pas capable de lutter contre le terrorisme, soit une chute de 16 points ! Et très majoritairement, les sondés plébiscitent le renforcement des mesures sécuritaires proposées par la droite.

Mardi, à l’issue d’un Conseil des ministres exceptionnel, François Hollande doit dévoiler un « dispositif complémentaire » aux mesures déjà prises. « Après la dictature de l’émotion, il y a la dictature ! La surenchère n’a jamais fait partie du lexique du Président », prévient un proche de François Hollande, qui reste pour le moment campé sur la même stratégie face à Daech.

Stéphane Grand pour l’Opinion.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:31

Et pendant ce temps là, nos penseurs de gauche recherchent des explications au geste du porteur de hache d'origine afghane:
- Un divorce mal vécu?
- Drame conjugal?
- Radicalisation ferroviaire?
- Lepenisation des esprits?

Autant de pistes ouvertes pour de prochains messages sur ce forum ou d'arguments pour notre cher Président.

Si vous cherchez des mesures pour protéger les français face au terrorisme vous allez être déçu.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:47

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html a écrit:
Allemagne : l’attaque à la hache dans un train est « probablement » un « attentat islamiste »

Le Monde.fr avec Reuters | 18.07.2016 à 23h48 • Mis à jour le 19.07.2016 à 00h37

Trois blessés graves et plusieurs blessés légers sont à déplorer après une attaque à la hache perpétrée par un jeune afghan de 17 ans dans un train en Bavière, lundi 18 juillet, selon un porte-parole de la police. L’agression a eu lieu près de la ville de Würtzburg et elle est « probablement » un « attentat islamiste », a affirmé à l’AFP un porte-parole du ministère régional de l’intérieur.

Les faits se sont produits vers 21 h 15 à bord de ce train régional assurant une liaison entre les villes de Treuchlingen et Würzburg, en Bavière.

« Peu avant d’arriver à Würzburg, un homme a agressé des passagers avec une hache et un couteau », a expliqué le porte-parole de la police. « Il y a trois blessés graves et plusieurs autres personnes légèrement blessées », a-t-elle ajouté.




Il est parvenu à quitter le train

« L’auteur des faits est parvenu à quitter le train, la police est partie à sa poursuite et dans le cadre de cette poursuite elle a tiré sur l’agresseur et l’a tué », a précisé le porte-parole, sans pouvoir dire dans quelles conditions exactement l’homme avait trouvé la mort.

La police n’a pas voulu s’avancer à ce stade sur les motifs de cette agression. « À l’heure qu’il est tout est possible », a simplement dit le porte-parole.

En mai, un déséquilibré de 27 ans avait commis une agression similaire au couteau, également dans un train régional du sud du pays, faisant un mort et trois blessés.

La police avait dans un premier temps évoqué une piste islamiste car l’agresseur avait crié « Allah est grand », avant de revenir en arrière quand il s’est avéré qu’il souffrait de troubles psychiatriques.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:47

En mai dernier, un déséquilibré de 27 ans avait commis une agression similaire au couteau, également dans un train régional du sud du pays, faisant un mort et trois blessés. La police avait dans un premier temps évoqué une piste islamiste car l'agresseur avait crié "Allah est grand", avant de revenir en arrière quand il s'est avéré qu'il souffrait de troubles psychiatriques.

Laissons donc l'enquête se dérouler. En excluant aucune hypothèse y compris celle d'un attentat prémédité.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 10:58

Oui arrêtons toutes discutions sur les sujets qui fâchent, parlons des antennes relais, de l'obsolescence programmée et de l'héroïne d'alerte à Malibu.

geek
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 11:02

thierry a écrit:
Et pendant ce temps là, nos penseurs de gauche recherchent des explications au geste du porteur de hache d'origine afghane:
- Un divorce mal vécu?
- Drame conjugal?
- Radicalisation ferroviaire?
- Lepenisation des esprits?

Autant de pistes ouvertes pour de prochains messages sur ce forum ou d'arguments pour notre cher Président.

Si vous cherchez des mesures pour protéger les français face au terrorisme vous allez être déçu.

Il y a des gens dont à titre personnel je n'attends plus rien donc pas de déception.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 16:13



Dormez tranquilles braves gens, si il y avait des ramifications entre l'Afrique du Nord et nos quartiers populaires ça se saurait !


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/19/l-onu-craint-une-dissemination-de-l-etat-islamique-en-afrique-du-nord-en-cas-de-defaite-a-syrte_4971518_3212.html a écrit:
L’ONU craint une dissémination de l’Etat islamique en Afrique du Nord en cas de défaite à Syrte

Le Monde.fr avec AFP Le 19.07.2016 à 05h04

Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, a fait part de ses inquiétudes sur le fait que des cellules de l’Etat islamique ne se propagent en Libye ou en Afrique du nord selon un rapport confidentiel au Conseil de sécurité révélé par l’AFP, mardi 19 juillet.

« Les pressions récentes exercées contre le groupe Etat islamique en Libye pourraient inciter ses membres, y compris les combattants étrangers, à se délocaliser et à se regrouper, en cellules plus petites et plus dispersées géographiquement, à travers la Libye et dans les pays voisins », écrit le secrétaire général dans le rapport.



L’EI éparpillé, une source d’inquiétude

La défaite de l’EI à Syrte « semble à portée de main », ce qui pousse de nombreux combattants à fuir vers le sud tout comme vers l’ouest et la Tunisie. « A l’avenir, l’impact des combattants de l’EI éparpillés sur des groupes armés dans le sud pourrait devenir une source d’inquiétude », a souligné le chef de l’ONU.

Syrte est considéré comme l’un des principaux bastions du groupe extrémiste en dehors de la Syrie et de l’Irak. Les troupes libyennes loyalistes tentent d’en déloger l’EI depuis deux mois. Selon le rapport, 2 000 à 5 000 combattants de l’EI, originaires de Libye, de Tunisie, d’Algérie, d’Égypte, mais aussi du Mali, du Maroc et de la Mauritanie se trouvent à Syrte, Tripoli et Derna.



Des combattants retournés en Tunisie

Des dizaines de combattants tunisiens sont retournés dans leur pays avec l’intention de perpétrer des attentats, souligne encore le document confidentiel.

Au-delà de l’EI, Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), actif au Mali et dans tout le Sahel, se procure des armes, des munitions et trouve asile en Libye. Mokhtar Belmokhtar, le chef de Al-Mourabitoune, actif dans le Sahel, voyage très facilement en Libye et le chef de Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a une base dans le sud du pays, souligne le rapport.
Source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/19/l-onu-craint-une-dissemination-de-l-etat-islamique-en-afrique-du-nord-en-cas-de-defaite-a-syrte_4971518_3212.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 17:41

a.nonymous a écrit:


Dormez tranquilles braves gens, si il y avait des ramifications entre l'Afrique du Nord et nos quartiers populaires ça se saurait !



Source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/19/l-onu-craint-une-dissemination-de-l-etat-islamique-en-afrique-du-nord-en-cas-de-defaite-a-syrte_4971518_3212.html

attention ! en Inde il y a les vaches sacrée, en France il y a les sujets tabous !

Pas question de rétablir la loi républicaine dans les zones de non droit ! ça craint et c'est potentiellement dangereux pour les élections futures.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 19 Juil 2016, 23:53


L'attentat à la hache dans un train allemand a donc été revendiqué par l'Etat Islamique...


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html a écrit:
L’organisation Etat islamique revendique l’attaque à la hache perpétrée en Allemagne

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 18.07.2016 à 23h48 • Mis à jour le 19.07.2016 à 11h26

L’organisation Etat islamique (EI) a revendiqué, mardi 18 juillet, l’attaque à la hache et au couteau perpétrée par un jeune demandeur d’asile afghan dans un train, dans le sud de l’Allemagne, en affirmant que l’auteur de cette agression était l’un de ses « soldats ». Quatre personnes ont été blessées lundi soir dans cette attaque, avant que l’agresseur soit abattu par la police.

« L’auteur de l’opération exécutée à coup de hache en Allemagne est l’un des soldats de l’Etat islamique, a indiqué l’EI par le biais d’un communiqué diffusé par l’organe de communication Amaq, lié au groupe djihadiste. Il a effectué son opération en répondant aux appels incitant à frapper les pays de la coalition qui combat l’Etat islamique. » L’organisation djihadiste utilise là les mêmes qualificatifs que dans le communiqué qui a revendiqué l’attaque de Nice, le 14 juillet, et la même référence aux appels lancés par le porte-parole du groupe djihadiste, Abou Mohamed Al-Adnani, à attaquer des cibles – même individuelles – en Occident en réponse à la mise en place d’une coalition internationale contre l’EI.

Un drapeau de l’organisation djihadiste a également été retrouvé dans la chambre de l’agresseur, un Afghan de 17 ans. « Lors de la fouille de la chambre où il vivait, un drapeau de l’EI fabriqué artisanalement a été retrouvé », a déclaré le ministre de l’intérieur bavarois, Joachim Herrmann. Selon un témoin, l’homme aurait également crié « Allahou akbar ! » (« Dieu est grand ») au moment des faits.

« Certains témoins laissent entendre que [l’agression] pourrait avoir un caractère islamiste, mais c’est loin d’être clair à ce stade », a toutefois souligné Joachim Herrmann mardi, jugeant qu’il fallait maintenant voir dans quelle mesure l’agresseur appartenait réellement à la mouvance islamiste ou se serait « radicalisé tout seul très récemment ». L’agresseur « était seul (…) dans le train. Il a commis les faits tout seul », a-t-il précisé.



« Une scène de boucherie »

L’attaque a eu lieu vers 21 h 15 à bord d’un train régional transportant une trentaine de personnes et assurant une liaison entre les villes de Treuchtlingen et de Würtzburg, en Bavière, dans le sud du pays. « Peu avant d’arriver à Würtzburg, un homme a agressé des passagers avec une hache et un couteau », a déclaré un porte-parole de la police locale. « Il y a quatre blessés graves et un blessé léger », parmi lesquels « au moins deux femmes », qui ont tous été hospitalisés, a-t-il ajouté. Les quatre personnes blessées sont originaires de Hongkong. Quatorze personnes ont également reçu une prise en charge psychologique.

Un riverain, qui a pu pénétrer dans le convoi, a décrit une « scène de boucherie » à l’intérieur du train, faisant état de traces de sang et de pansements laissés sur place par les équipes de secours.

« L’auteur des faits est parvenu à quitter le train, la police est partie à sa poursuite et dans le cadre de cette poursuite elle a tiré sur l’agresseur et l’a tué », a précisé le porte-parole de la police. Selon Joachim Herrmann, c’est une unité spéciale d’intervention de la police allemande (SEK) qui a fait feu lorsque le jeune homme a tenté de s’en prendre à elle avec ses armes blanches. Cette unité se trouvait à Würtzburg par hasard, pour une autre mission, et a pu intervenir rapidement lorsque l’alerte a été donnée.

Le demandeur d’asile afghan vivait dans la localité d’Ochsenfurt, voisine de l’endroit où se sont déroulés les faits. Il était arrivé il y a deux ans en Allemagne en tant que mineur non accompagné et était demandeur d’asile depuis l’an dernier.



Menace djihadiste

En mai, un déséquilibré de 27 ans avait commis une agression similaire au couteau, également dans un train régional du sud du pays, faisant un mort et trois blessés. La police avait là aussi évoqué dans un premier temps la piste islamiste, l’agresseur ayant crié « Allahou akbar ». Elle était ensuite revenue sur ses conclusions lorsqu’il s’est avéré qu’il souffrait de troubles psychiatriques.

Si la piste d’un attentat à motivation djihadiste devait se confirmer, venant de surcroît d’un demandeur d’asile, l’événement serait de nature à rallumer le débat en Allemagne sur la politique d’ouverture de la chancelière, Angela Merkel, à l’égard des réfugiés. Même si les statistiques du ministère de l’intérieur ne montrent aucune corrélation entre l’afflux de demandeurs d’asile et la hausse de criminalité ou du risque terroriste, la droite populiste allemande, en particulier, surfe sur les craintes de la population à ce sujet.

Plus d’un million de réfugiés sont arrivés en Allemagne l’an dernier, dont de nombreux Syriens fuyant la guerre et les persécutions. Les Afghans constituent également une part importante des nouveaux arrivants.

L’Allemagne a jusqu’ici plutôt été épargnée par les attentats djihadistes, à l’exception d’une attaque au couteau perpétrée en février contre un policier par une adolescente de 15 ans d’origine turque dans la gare de Hanovre, dans le nord du pays. L’enquête a depuis démontré la motivation islamiste de cette jeune fille, qui avait cherché à se rendre en Syrie pour y rejoindre l’organisation Etat islamique. L’EI a cependant diffusé ces derniers jours sur ses canaux en langue allemande des messages appelant ses sympathisants à réagir face aux bombardements qui le visent en Irak et en Syrie. Si l’Allemagne n’est pas impliquée directement dans les frappes aériennes contre l’EI, elle participe au ravitaillement des avions de la coalition et a déployé plusieurs appareils de reconnaissance.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/18/allemagne-attaque-a-la-hache-dans-un-train-plusieurs-blesses_4971507_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 00:02

tonton christobal a écrit:
attention ! en Inde il y a les vaches sacrée, en France il y a les sujets tabous !

Pas question de rétablir la loi républicaine dans les zones de non droit ! ça craint et c'est potentiellement dangereux pour les élections futures.


Au vu des enjeux en matière de sécurité intérieure, on peut s'interroger sur une chose: l'Etat, que le gouvernement soit de gauche ou de droite, peut-il décemment laisser la gestion des quartiers populaires, nos Molenbeek, à des municipalités dirigées par des élus n'ayant comme seul objectif que leur réélection ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 00:15

Quelle mode justifie que quelques intervenants emploient souvent l'expression dormez tranquilles, braves gens?

A qui s'adressent-ils? Sont-ils les nouveaux guets auto désignés qui veillent au respect de la devise " liberté égalité fraternité laïcité", mieux que les autres?

« Le guet veille ! Il est onze heures, bonnes gens ! Dormez, le guet veille ! Il est minuit, bonnes gens ! Dormez, le guet veille ! » (à décliner selon les heures de la nuit).

Le guet qui faisait la ronde de nuit dans les rues de Paris et des autres capitales européennes (mais aussi des grandes villes de province) était en fait, une milice aussi bourgeoise que nocturne, censée sécuriser les voies de Paris (places, cours, quais, rues, ruelles et venelles), fort peu sûres au Moyen Âge comme à de nombreuses autres époques.

Dans chaque quartier, regroupés en confrérie, riches artisans comme grands et petits bourgeois, brillamment équipés (voir la La Ronde de nuit de Rembrandt) se donnaient, finalement, à peu de compte, un rôle et des émotions qui les changeait de leur routine journalière de boutiquier, de changeur ou de notaire.

Comme on les entendait venir de loin, les aigrefins, coquins, vide-goussets et autres tire-laines, avaient tout le temps de regagner Vauvert ou la cour des miracles.

Cependant il leur arrivait, tout de même, d’appréhender quelques ivrognes ou malfrats sourds-muets qu’ils s’empressaient de remettre à « Messire le prévôt du Roy flanqué de ses gens d’armes ».

Donc si la pègre de la capitale n’avait pas grand-chose à craindre de ces confréries, à l’inverse, les insomniaques profitaient pleinement de leurs bruyantes parades.
De cette pratique, nous est également restée la chanson « Les Compagnons de la Marjolaine ».

« Qu'est-ce qui passe ici si tard?
Compagnons de la Marjolaine (bis)
Ô guet, sur le gué (bis).... »
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 01:08

Libellule a écrit:
Quelle mode justifie que quelques intervenants emploient souvent l'expression dormez tranquilles, braves gens?

A qui s'adressent-ils? Sont-ils les nouveaux guets auto désignés qui veillent au respect de la devise " liberté égalité fraternité laïcité", mieux que les autres?

« Le guet veille ! Il est onze heures, bonnes gens ! Dormez, le guet veille ! Il est minuit, bonnes gens ! Dormez, le guet veille ! » (à décliner selon les heures de la nuit).

Le guet qui faisait la ronde de nuit dans les rues de Paris et des autres capitales européennes (mais aussi des grandes villes de province) était en fait, une milice aussi bourgeoise que nocturne, censée sécuriser les voies de Paris (places, cours, quais, rues, ruelles et venelles), fort peu sûres au Moyen Âge comme à de nombreuses autres époques.

Dans chaque quartier, regroupés en confrérie, riches artisans comme grands et petits bourgeois, brillamment équipés (voir la La Ronde de nuit de Rembrandt) se donnaient, finalement, à peu de compte, un rôle et des émotions qui les changeait de leur routine journalière de boutiquier, de changeur ou de notaire.

Comme on les entendait venir de loin, les aigrefins, coquins, vide-goussets et autres tire-laines, avaient tout le temps de regagner Vauvert ou la cour des miracles.

Cependant il leur arrivait, tout de même, d’appréhender quelques ivrognes ou malfrats sourds-muets qu’ils s’empressaient de remettre à « Messire le prévôt du Roy flanqué de ses gens d’armes ».

Donc si la pègre de la capitale n’avait pas grand-chose à craindre de ces confréries, à l’inverse, les insomniaques profitaient pleinement de leurs bruyantes parades.
De cette pratique, nous est également restée la chanson « Les Compagnons de la Marjolaine ».

« Qu'est-ce qui passe ici si tard?
Compagnons de la Marjolaine (bis)
Ô guet, sur le gué (bis).... »



Vous ne vous en rendez sans doute pas compte mais l'essentiel de vos interventions répétées visant à troller ce forum alors que tous les intervenants savent que vous êtes un élu de la majorité municipale "Fontenay pour tous" aujourd'hui conduite par le maire Jean-Philippe Gautrais sont complètement déplacées dans le contexte actuel...

En agissant ainsi vous donnez une bien piètre image de cette majorité municipale "Fontenay pour tous" et de ses élus et ce alors que tous les citoyens attendent aujourd'hui autre chose de tous leurs élus y compris ceux du niveau le plus proche d'eux à savoir les élus municipaux...


Dernière édition par a.nonymous le Mer 20 Juil 2016, 01:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 01:13

La "guet" pride avant l'heure Very Happy

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 02:12

Anonymous : Et vous, vous êtes passé du statut de DG de campagne, connu des mêmes, à celui de Directeur de conscience ? Vous vous rendez compte! Vous mettez un copier coller qui définit la gravité des événements, mais vous glissez une interpellation qu'il faudrait ignorer? Et bien non, cela ne se passe pas ainsi. Votre second degré ouvre la voie à de telles répliques car vous tirez toujours en premier. Admettez le. Point barre.

Plus sérieusement, montrer vos défauts, signaler vos redites péjoratives contre des élus en vous accaparant le role ou troll ... de vrai guetteur de tout ce qui bouge par un vocabulaire plutôt méprisant et récurrent ne vous donne pas autorité à ne pas accepter qu'on vous critique vous mêmes. A quelle braves gens vous adressez vous?  Ceci étant dit entre citoyens lambda. Et pas à un autre niveau. Si vous ne supportez plus qu'on vous réponde d'une certaine manière, soyez avant tout plus modéré quand vous utilisez le mode impératif, et vos adjectifs pour vous en prendre à certains élus.

Nous sommes 3 à poster beaucoup. Au cas où vous ne l'auriez pas remarquer. A troll, troll et demi.

Liberté, Êgalité, Fraternité, Laïcité.
Nice et le 11e sont des lieux meurtris que je connais personnellement très bien. Des braves gens ont quitté ce monde. Leurs âmes demeurent desormais en paix.

Les blessés et leurs proches ne dorment pas bien en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 03:35

Libellule a écrit:
Anonymous : Et vous, vous êtes passé du statut de DG de campagne, connu des mêmes, à celui de Directeur de conscience ? Vous vous rendez compte! Vous mettez un copier coller qui définit la gravité des événements, mais vous glissez une interpellation qu'il faudrait ignorer? Et bien non, cela ne se passe pas ainsi. Votre second degré ouvre la voie à de telles répliques car vous tirez toujours en premier. Admettez le. Point barre.

Plus sérieusement, montrer vos défauts, signaler vos redites péjoratives contre des élus en vous accaparant le role ou troll ... de vrai guetteur de tout ce qui bouge par un vocabulaire plutôt méprisant et récurrent ne vous donne pas autorité à ne pas accepter qu'on vous critique vous mêmes. A quelle braves gens vous adressez vous?  Ceci étant dit entre citoyens lambda. Et pas à un autre niveau. Si vous ne supportez plus qu'on vous réponde d'une certaine manière, soyez avant tout plus modéré quand vous utilisez le mode impératif, et vos adjectifs pour vous en prendre à certains élus.

Nous sommes 3 à poster beaucoup. Au cas où vous ne l'auriez pas remarquer. A troll, troll et demi.

Liberté, Êgalité, Fraternité, Laïcité.
Nice et le 11e sont des lieux meurtris que je connais personnellement très bien. Des braves gens ont quitté ce monde. Leurs âmes demeurent desormais en paix.

Les blessés et leurs proches ne dorment pas bien en ce moment.


Juste indécrottable !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 04:26

Que vous ne souhaitiez pas oeuvrer à la nécessaire cohésion nationale, en la moquant, ç'est votre choix. Vous voulez en porter la symbolique d'un avatar à l'autre, néanmoins. Je ne discute pas ces choix. Je les constate.

Mais puisque vous m'y invitez, je prends le terme de juste comme un vrai compliment. Je vous laisse le second à disposition pour que vous le jetiez de vous-mêmes à l'endroit approprié.

Laïcité, cohésion nationale et respect de l'autre dans la diversité des convictions exprimées vont de pair avec la transparence des mots et des copier coller choisis.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 05:09

La cohésion nationale est une chose respectable et souhaitable en période de crise.
Avaliser des erreurs persistantes, cautionner des initiatives politicardes ou accepter des lâchetés clientélistes n'entre pas dans ce qu'il est convenable de demander au nom de l'intérêt supérieur du pays et de ses habitants.

C'est en cela que le bourrage de crane et les manipulations de la gauche sont une fois de plus néfastes.

Nous avons au gouvernement des combinards qui n'ont aucun sens de l'état.
On peut d'ailleurs ajouter que certains l'auraient ils, leur ignorance et leur verrouillage idéologique interdiraient d'espérer une efficacité minimale tant ils sont dans l'ignorance parfois volontaire des réalités.

L'opinion publique trompée par les annonces médiatiques et déçue par les renoncements dont la guignolade de la déchéance de la nationalité est emblématique n'est plus disposée à croire nos dirigeants.

Ce n'est pas du copier coller mais du tonton pur jus !

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 05:24

On se calme...
Le moment est grave et nous n'allons pas vers des jours nécessairement heureux.
Sur le plan extérieur mondial, européen, économique, financier,diplomatique l'horizon est sombre.
Pour l'intérieur l'emploi, la sécurité, les grands services publics, l'évolution des retraites, la cohésion nationale....il y a quelques soucis à se faire.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 20 Juil 2016, 06:40

Gérard a écrit:
On se calme...
Le moment est grave et nous n'allons pas vers des jours nécessairement heureux.
Sur le plan extérieur  mondial, européen,  économique, financier,diplomatique l'horizon est sombre.
Pour l'intérieur l'emploi, la sécurité, les grands services publics, l'évolution des retraites, la cohésion nationale....il y a quelques soucis à se faire.

on préfère dauber sur la droite... tout cela va mal finir et on expliquera que c'est de la faute de Le Pen...

Je ne sais pas si c'est un effet de la chaleur ou l'obligation de défendre des positions indéfendables mais le niveau des interventions devient indigent.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 21 Juil 2016, 03:48

http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/le-val-de-marne-rend-hommage-aux-victimes-de-l-attentat-de-nice-15-07-2016-5970905.php a écrit:
"Le Val-de-Marne rend hommage aux victimes de l’attentat de Nice

Alexandre Arlot, Elsa Marnette et Laure Parny.|15 juillet 2016, 21h04
---/---
18 h 30, Fontenay arrête la musique. Pas facile d’aborder un sujet aussi grave entre la construction d’un château de sable et un concert de musiques du monde. C’est pourtant le choix de Fontenay en organisant au cœur de Fontenay-sous-Soleil une minute de silence. À 18 h 30, les musiques des stands se taisent pour laisser place au discours du 1er adjoint Pascal Clerget (PCF), dénonçant « le bilan glaçant, l’horreur, l’indescriptible ». Une courte minute de silence suit, avec en fond les rires des enfants. « Ils ne comprennent pas trop l’enjeu mais c’est important de le faire, assure Éloïse, maman du petit Kilian. C’est une nouvelle occasion pour nous d’aborder cette horreur et de se recueillir. »


Minute de silence à Fontenay-sous-Soleil. (LP/Laure Parny.)
---/---
Source: http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/le-val-de-marne-rend-hommage-aux-victimes-de-l-attentat-de-nice-15-07-2016-5970905.php[/quote]


Après un premier hommage rendu au stade André Laurent, nombre des 52 000 fontenaysiens ont participé à la minute de silence organisé par la municipalité devant la mairie...


Source: https://twitter.com/JGautrais/status/755041964878331904
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 22 Juil 2016, 08:33

Il semble qu'encore une fois ce soit  mal parti pour le coup de folie d'un loup solitaire...

Alors que certains affirment que "le vivre ensemble et la fraternité sont leurs armes pour la paix", d'autres bien déterminés choisissent d'autres armes plus létales....

Le président et le premier ministre affirment pourtant que nous sommes en guerre...


http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/07/21/attentat-de-nice-mohamed-lahouaiej-bouhlel-semble-avoir-muri-son-projet-criminel-plusieurs-mois-avant-l-attaque_4972918_3224.html a écrit:
Attentat de Nice : le terroriste « a mûri son projet criminel plusieurs mois » avant l’attaque

LE MONDE | 21.07.2016 à 17h57 • Mis à jour le 21.07.2016 à 20h35

Les investigations portant sur les communications de Mohamed Lahouaiej Bouhlel confirment le caractère prémédité de l’attaque de Nice, qui a fait 84 morts le 14 juillet et 330 blessés, a indiqué le procureur de la République de Paris, François Molins. Le tueur « a bénéficié de soutiens et de complicités », a-t-il aussi affirmé jeudi 21 juillet, lors d’une conférence de presse.

Le parquet de Paris a par ailleurs ouvert une information judiciaire et demandé la détention des cinq suspects, quatre hommes et une femme, arrêtés dans le cadre de l’enquête. « Le parquet a ouvert à la mi-journée une information judiciaire des chefs de participation à une association de malfaiteurs terroristes, en vue de la préparation d’un ou plus crimes d’atteinte aux personnes », a indiqué M. Molins. Il a précisé avoir requis le placement en détention provisoire de ces cinq personnes.



Un attentat « prémédité »

Ramzi A., un Franco-Tunisien né le 28 novembre 1994, Choukri C., un Tunisien né le 11 juillet 1979 à Sousse, Mohamed Walid G., un Franco-Tunisien né le 19 février 1976, Artan H., un Albanais né le 30 janvier 1978, et Enkeledgia H., une Franco-Albanaise née le 3 mars 1974 à Tirana, n’était pas connus des services spécialisés de renseignement. Aucune condamnation ne figurait sur les casiers judiciaires de quatre des cinq suspects, Ramzi A. ayant été condamnés à six reprises, entre 2013 et 2015, pour des infractions de droit commun.

François Molins a expliqué que l’exploitation téléphonique avait permis la découverte sur le téléphone du terroriste de plusieurs autres clichés révélateurs du caractère prémédité de son attentat. Ont notamment été retrouvés la photographie d’un article sur le captagon, un stupéfiant parfois utilisé par les djihadistes avant de perpétrer un acte terroriste, intitulé « Captagon, la potion magique des combattants » ; des photographies de feux d’artifice, les 14 et 17 juillet 2015, avec des zooms sur la foule ; un article du quotidien Nice-Matin intitulé « Il fonce sur la terrasse d’un restaurant », et encore un article du 9 janvier 2016 relatif aux faits commis à Paris dans le commissariat du 18e arrondissement, titré « L’homme tué devant le commissariat de Barbès est un Tunisien ».

« L’auteur semble avoir envisagé et mûri son projet criminel plusieurs mois avant son passage à l’acte », a insisté M. Molins.



L’implication des suspects

« Les investigations menées depuis la nuit du 14 juillet dernier n’ont cessé d’avancer et ont permis non seulement de confirmer plus encore le caractère prémédité du passage à l’acte mortifère de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, mais également d’établir que ce dernier avait pu bénéficier de soutiens et de complicités dans la préparation et la commission de son acte criminel », a souligné le procureur, en évoquant notamment l’exploitation des données téléphoniques et informatiques.

Ces éléments ont permis d’établir que de nombreux contacts avaient eu lieu entre l’auteur de l’attentat et ses complices présumés. Selon le procureur, entre juillet 2015 et juillet 2016, 1 278 appels ont par exemple été échangés entre Mohamed Lahouaiej Bouhlel et Choukri C. 150 contacts ont également été recensés entre Mohamed Walid G. et Choukri C. Mohamed Walid G. a par ailleurs filmé la promenade des Anglais après qu’ait été commis l’attentat, le 14 juillet.

Les liens entre l’auteur de l’attentat et les individus déférés à la justice sont également confirmés par des éléments recueillis sur le camion. Sur des photographies trouvées sur le téléphone de Mohamed Lahouaiej Bouhlel et prises les 11 et 13 juillet par exemple, Mohamed Walid G. figure dans l’habitacle du camion avec lequel 84 personnes seront tuées. Des traces papillaires de Choukri C. ont également été retrouvées sur la portière du véhicule.

François Molins a confirmé que Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait envoyé 3 SMS le 14 juillet, l’un à 20 h 29 et deux à 22 h 27. Dans l’un d’entre eux, l’auteur de l’attentat se félicite du pistolet que Ramzi lui a fourni et sollicite de nouveaux pistolets.

Le pronostic vital de 15 personnes blessées lors de l’attentat du 14 juillet est toujours engagé, a par ailleurs précisé le procureur.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/07/21/attentat-de-nice-mohamed-lahouaiej-bouhlel-semble-avoir-muri-son-projet-criminel-plusieurs-mois-avant-l-attaque_4972918_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 22 Juil 2016, 08:51

Si les infos qui me sont revenues par des sources personnelles depuis quelques jours sont vérifiées on apprendra aussi que la gentille famille tunisienne de notre brave garçon un peu brutal et un peu tueur mais non islamiste n'était pas aussi religieusement neutre que l'on l'annonce.
Ce qui est tout de même remarquable étant tout de même que nos dirigeants au top niveau et nos institutionnels se sont une fois de plus bien plantés sur le profil du tueur.

Le dernier informé (à moins qu'il cache la vérité) étant et c'est un comble le ministre de l'intérieur. Il nous a vendu la fable du radicalisé de dernière minute, de l'affaire que l'on ne pouvait pas anticiper car montée en urgence et du service de protection béton mis en place.
Comment croire des politicards qui nous trompent ou se trompent avec une telle régularité ? A ce niveau d'erreur ou de dissimulation nous sommes dans le grandiose.

Peut être deviendrait il urgent d'en finir avec ce que l'on ne peut pas faire et de concrétiser avec des années de retard ce qu'il est urgent de mettre en place...
Ce serait pénalisant pour le clientélisme électoral mais à la cadence ou on compte les morts, les blessés et les invalides la passivité devient criminelle.

Devant un tel amoncellement d'erreurs et de mensonges, les électeurs vont peut être ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 05:10

A propos de l'attentat contre les deux policiers assassinés à leur domicile, notons les positions courageuses et responsables des autorités marocaines et la communauté musulmane de Mantes-la-Jolie à propos de l'organisation des funérailles du terroriste...


"Ses proches avaient d’abord formulé une demande au Maroc avant d’essuyer un refus de la part des autorités chérifiennes.
---/---
Outre ce blocage administratif, la famille devrait se heurter à des réticences au sein de la communauté musulmane. La grande mosquée de Mantes-la-Jolie refuse par exemple d’organiser la prière funéraire."



http://www.leparisien.fr/limay-78520/la-famille-du-terroriste-larossi-abballa-demande-son-inhumation-a-mantes-la-jolie-21-07-2016-5985095.php a écrit:
La famille du terroriste Larossi Abballa demande son inhumation à Mantes-la-Jolie

Mehdi Gherdane|21 juillet 2016, 16h44 | MAJ : 22 juillet 2016, 16h34

Larossi Abballa pourrait être enterré à Mantes-la-Jolie. La famille du terroriste, qui a tué un policier et sa compagne le 13 juin dernier à Magnanville, vient de demander son enterrement dans la commune où il résidait avec ses parents. La demande d’inhumation a été officiellement envoyée à l’hôtel de ville mercredi après-midi par les pompes funèbres.

Ses proches avaient d’abord formulé une demande au Maroc avant d’essuyer un refus de la part des autorités chérifiennes.Le tueur de 25 ans pourrait être inhumé au cimetière de Gassicourt, qui accueille un carré musulman.



La grande mosquée de Mantes refuse de célébrer la prière funéraire

Cette demande d’inhumation suscite l’embarras à la mairie de Mantes-la-Jolie. La municipalité a toujours répété son opposition à des funérailles dans la commune. Sa position n’a pas varié et le maire devrait envoyer un courrier aux pompes funèbres pour motiver son refus. Avec, pour arguments, la crainte de voir la sépulture transformée en un lieu malsain de pèlerinage et des risques de trouble à l’ordre public. Contactée, la mairie ne souhaite pas s’étendre. « Des discussions sont en cours avec la préfecture », dit-on seulement. C’est désormais au préfet que revient la décision d’imposer ou non des obsèques à Mantes-la-Jolie.

Outre ce blocage administratif, la famille devrait se heurter à des réticences au sein de la communauté musulmane. La grande mosquée de Mantes-la-Jolie refuse par exemple d’organiser la prière funéraire.

leparisien.fr
Source: http://www.leparisien.fr/limay-78520/la-famille-du-terroriste-larossi-abballa-demande-son-inhumation-a-mantes-la-jolie-21-07-2016-5985095.php


Dernière édition par a.nonymous le Sam 23 Juil 2016, 07:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 05:18


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/22/coups-de-feu-dans-un-centre-commercial-a-munich-en-allemagne_4973622_3214.html a écrit:
Coups de feu dans un centre commercial à Munich, en Allemagne

Le Monde.fr avec AFP | 22.07.2016 à 18h48 • Mis à jour le 22.07.2016 à 18h54

Des coups de feu ont été entendus, vendredi 22 juillet en fin d’après-midi à Munich Olympia, un centre commercial près du stade olympique de Munich, dans le sud de l’Allemagne, selon la police et des témoins. On ne connaît pas l’auteur de la fusillade, a déclaré une porte-parole de la police bavaroise.

Un vaste secteur autour du centre a été bouclé par les forces de l’ordre. « Nous avons en ce moment une intervention policière importante dans un centre commercial », a aussi indiqué sur son compte Twitter la police de Munich.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/22/coups-de-feu-dans-un-centre-commercial-a-munich-en-allemagne_4973622_3214.html



Mise à jour:

http://actu.orange.fr/monde/munich-fusillade-dans-un-centre-commercial-au-moins-un-mort-magic-CNT000000rCl29.html a écrit:
Munich : fusillade dans un centre commercial, au moins 6 morts

Orange avec AFP, publié le vendredi 22 juillet 2016 à 18h55

Une fusillade a éclaté dans un centre commercial de la ville de Munich, en Allemagne, vendredi 22 juillet. Les coups de feu ont fait au moins 6 morts. Un ou plusieurs tireurs a ouvert le feu vers 17h50 au centre commercial "Olympia-Einkaufszentrum", dit "OEZ", le plus grand de Bavière, dans le district de Moosach.

Selon la police, trois auteurs présumés sont pourchassés.



TROIS SUSPECTS, LA SITUATION TOUJOURS CONFUSE

La police munichoise a indiqué sur son compte Twitter officiel qu'une opération de police était en cours dans un centre commercial. Elle appelle également les habitants de Munich à rester chez eux, et à éviter la zone autour de l'OEZ. Les forces de l'ordre appellent également à ne pas diffuser de photos ou de vidéos de la scène. Le site allemand TZ a rapporté que le ou les auteurs des tirs sont toujours en fuite, informée confirmée par les autorités.

Une unité des forces spéciales ainsi qu'un hélicoptère ont été dépêchés sur place. La circulation du métro ainsi que de l'ensemble des transports publics autour du lieu de la fusillade a été suspendue. La gare centrale de Munich a été évacuée. Selon les informations du Münchner Merkur, plusieurs personnes auraient pris part à la fusillade. La police a confirmé l'information en précisant que trois auteurs présumés sont impliqués. Les autorités munichoises demandent à la population d'éviter les espaces publics. Le réseau social Facebook a activé son "Safety Check" pour permettre aux utilisateurs proches de signaler qu'ils sont en sécurité.

Cette fusillade intervient dans un contexte tendu en Allemagne, 4 jours après un attentat à la hache mené dans un train en Bavière, par un individu de 17 ans. L'attaque avait été revendiquée par Daesh..
Source: http://actu.orange.fr/monde/munich-fusillade-dans-un-centre-commercial-au-moins-un-mort-magic-CNT000000rCl29.html

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 07:53

Des loups solitaires repérés au Brésil...



"Le journal Folha de São Paulo avance que les autorités ont aussi retrouvé dans leurs portables des messages où ils se félicitaient de l'attentat 14-Juillet à Nice. D'autres échanges ont montré qu'il avaient également célébré les tueries d'Orlando, et de Paris. "


http://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/dix-arrestations-lors-d-une-operation-antiterroriste-au-bresil-a-l-approche-des-jo_1558601.html#xtor=AL-67- a écrit:
Dix arrestations lors d'une opération antiterroriste au Brésil à l'approche des JO

Anna Pereira

Mis à jour le 22/07/2016 | 19:21, publié le 22/07/2016 | 19:21

Première interpellation d'une "cellule amateure" qui préparait des attentats à Rio. Ce jeudi 21 juillet, à juste deux semaines des Jeux olympiques de Rio, la police brésilienne a arrêté dix membres d'un groupe soupçonné de planifier des attaques terroristes lors de la compétition. Francetv info fait le point sur cette opération policière.

Les suspects, dont l'un est mineur, sont tous de nationalité brésilienne. Placés en détention provisoire, ils formaient un groupe qui se nommait "Defensores da Sharia" (Défenseurs de la charia), et faisait la promotion de l’organisation Etat islamique. Selon le ministère de la Justice, les présumés jihadistes programmaient "l’achat d’armes, tel un fusil d’assaut AK47, dans l'objectif de commettre des crimes au Brésil et à l’extérieur du territoire". Cet achat n'a finalement pas eu lieu, malgré leur tentative d'approcher un fabricant d'armes.



"Opération Hashtag"

Cette affaire, surnommée "Operação #hashtag" (Opération hashtag), en référence au travail de surveillance réalisé par la police sur les réseaux sociaux et sur certains sites liés au terrorisme. Lancées en avril avec la collaboration de services étrangers de renseignement, ces investigations ont abouti à une surveillance approfondie de plus d'une centaine de personnes dans tout le Brésil.

Selon Alexandre de Moraes, le ministre brésilien de la Justice, certains membres de la cellule avaient prêté allégeance à l'organisation Etat Islamique, via internet. "Ce groupe se préparait à commettre des actions dont nous ne connaissons pas encore la nature exacte. Mais ils commençaient à se préparer : ils avaient par exemple l'ordre de s'entraîner au tir et aux arts martiaux" a expliqué le ministre.

"Ils communiquaient entre eux par WhatsApp et Telegram et seulement deux se connaissaient avant". Les dix arrestations se sont faites dans neuf Etats différents du pays. Le leader, dont l'identité n'a pas été révélée par les autorités, vivait à Curitiba, dans l'état du Paraná, au sud de São Paulo.

Le journal Folha de São Paulo avance que les autorités ont aussi retrouvé dans leurs portables des messages où ils se félicitaient de l'attentat 14-Juillet à Nice. D'autres échanges ont montré qu'il avaient également célébré les tueries d'Orlando, et de Paris.



Un signe de fermeté de la part du gouvernement

En avril dernier, le Brésil promulguait une loi antiterroriste, une première, puisque le droit national faisait auparavant l'impasse sur le sujet. Cette nouvelle législation prévoit de condamner les auteurs d’un acte terroriste à des peines de 12 à 30 ans dans des prisons en haute sécurité. Un signe de fermeté de la part du gouvernement ; 30 ans, c'est la durée maximale d’emprisonnement dans le cadre d'une loi pénale brésilienne.

Les surveillances permises par cette législation vont être réalisées en collaboration avec les FBI et CIA américains, ainsi qu'avec le Mossad, les services secrets israéliens.

Dans une interview pour la chaîne télévisée Globo, le maire de Rio, Eduardo Paes, a estimé que l’arrestation des dix suspects "témoignait du travail efficace des forces de l’ordre du gouvernement fédéral pour les JO". 85 000 policiers et militaires seront déployés pendant la durée des Jeux pour assurer la sécurité du public et des athlètes.
Source: http://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/dix-arrestations-lors-d-une-operation-antiterroriste-au-bresil-a-l-approche-des-jo_1558601.html#xtor=AL-67-
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2905
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 08:41

Retour au passage sur l'origine de l'expression "loup solitaire"

Citation :
Pour Valls, Merah n'était pas un «loup solitaire»

Mohamed Merah, qui a assassiné sept personnes à Toulouse et Montauban en mars 2012, n'était pas un «loup solitaire», a affirmé mardi à Bruxelles le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls, prenant le contrepied de son prédécesseur de droite Claude Guéant.

«L'action de Mohamed Merah a été le résultat d'une préparation minutieuse, d'un véritable processus d'apprentissage fait de contacts nombreux», a expliqué le ministre devant les participants d'une conférence internationale sur la lutte contre l'extrémisme violent.
«La fameuse thèse du loup solitaire ne tient pas pour Merah», a-t-il soutenu.

Bernard Squarcini, patron du renseignement intérieur (DCRI) au moment de l'affaire Merah, avait expliqué que le tueur au scooter incarnait les «nouvelles techniques opérationnelles» d'Al-Qaïda, qui privilégie «la voie du loup solitaire».
Quelques jours après la mort de Merah, Claude Guéant avait souligné la difficulté de lutter contre «un individu isolé», faisant valoir que «ceux que les services appellent des 'loups solitaires' sont des adversaires redoutables».

«Il (Merah) n'a pas agi seul, à l'évidence», a au contraire jugé le socialiste Manuel Valls au cours d'une rencontre avec quelques journalistes. «Il a tué seul, mais il s'est déplacé en Afghanistan, au Pakistan, il a eu des contacts, il a reçu sans doute une formation rudimentaire aux armes, il a vécu dans un environnement.»

(la suite)
http://www.20minutes.fr/france/1089757-20130129-valls-merah-etait-loup-solitaire

On peut rappeler aussi que la ministre de l'Intérieur (2007-2009), puis de la Justice (2009-2010), Alliot-Marie était venue triomphante nous expliquer à la télévision que le grand danger qui menaçait la France, c'était le terrorisme d'ultra-gauche. Et que grâce à sa prescience, une dangereuse cellule terroriste (de sabotage de caténaires...) avait été arrêtée. Pour ce qui est du groupe de Tarnac, contentons-nous de dire que l'on attend toujours le procès. Pour ce qui est du terrorisme, avec fusil d'assaut ou 19T et nombreux morts, j'ai l'impression que la prescience à tropisme ultragauche de la ministre a oublié de prévoir ce qui s'est passé depuis 2012... Erreur de focalisation ?

Tout ceci n'est pas une apologie des actes et discours du gouvernement actuel, simplement le rappel que certains au pouvoir avant 2012 sont mal placés pour donner des leçons. Les plus dignes me semblent être plusieurs responsables centristes, qui ont appelé (pour Nice) à établir d'abord au mieux les faits, avant de discourir ou s'emballer. Et vu l'enquête argumentée de Libé, cela vaut aussi pour le ministre de l'intérieur actuel.
http://www.lecentrisme.com/2016/07/actualites-du-centre-attentat-de-nice.html


Dernière édition par salamandre le Sam 23 Juil 2016, 09:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 09:07

En matière d'enquête lorsque l'on part avec des idées pré conçues on arrive rarement à quelque chose de cohérent...

Il en est de même lorsque l'on veut traiter des problèmes en protégeant des intérêts inavouables...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 09:13

Entre une ex ministre qui en a fait un peu trop pour Tanac, et l'actuel qui nous dit que ce n'est qu'un accident ou loup solitaire, je préfère celle qui en faisait trop. Au total ça fait moins de morts et de commémorations nationales.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 15:31

On en sait un peu plus sur ce qui s'est passé à Munich...


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/22/coups-de-feu-dans-un-centre-commercial-a-munich-en-allemagne_4973622_3214.html a écrit:
Ce que l’on sait de la fusillade à Munich

Le Monde.fr avec AFP | 22.07.2016 à 18h48 • Mis à jour le 23.07.2016 à 04h01

Neuf personnes ont été tuées et seize blessées lors d’une fusillade dans un centre commercial de Munich, vendredi 22 juillet en fin d’après-midi. « L’auteur est un germano-iranien de 18 ans de Munich » qui n’était pas connu des services de police, a déclaré le chef de la police locale, Hubertus Andrä, lors d’une conférence de presse, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les motivations du tireur sont « totalement non élucidées » à ce stade et il s’est suicidé peu après l’attaque. Selon M. Andrä, il a crié quelque chose au moment de passer à l’acte. Mais le chef de la police a souligné que l’enquête n’avait pas encore permis de déterminer le contenu de ces cris.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/22/coups-de-feu-dans-un-centre-commercial-a-munich-en-allemagne_4973622_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 15:45

En matière d'enfumage médiatique post attentat la palme revient (à mon avis) à l'affaire du restaurant Goldenberg de la rue des rosiers à Paris où au plus haut niveau de l'état y compris à la présidence on nous a vendu une affaire de nazis alors que c'était une attaque du célèbre groupe Abou Nidal...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_de_la_rue_des_Rosiers

Dans le même genre nous avons connu la regrettable affaire de Carpentras... où c'est le ministre de l'intérieur de l'époque qui menait la danse.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_profanation_du_cimeti%C3%A8re_juif_de_Carpentras

Mais il faut être un ancien pour se souvenir de tout cela.

L'argumentaire spécieux qui veut que lorsque l'on a les mains sales une main lave l'autre, à titre personnel ne me satisfait pas et en tout cas n'excuse certainement pas ce qui se passe actuellement...
Quelque soit la manière dont on va touiller la mayonnaise on ne changera rien à la réalité des faits et au bilan final... on peut certes se consoler en mettant en difficulté l'adversaire politique mais c'est un plaisir un peu cher payé.

En matière d'enquête je préfère que l'on se taise, que l'on évite les sorties médiatiques (en agissant ainsi on peut avoir droit aussi à un article de journal ) , que l'on conduise son affaire en professionnel et surtout que l'on arrive à découvrir la vérité... le nom et la photo dans les journaux c'est flatteur mais cela peut se transformer en handicap.

Il est vrai que je ne suis pas concerné par la politique ceci explique cela.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12068
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 16:00

Rue des Rosiers en 1982 et Carpentras en 1990, depuis il y a eu l'arrivée d'internet, des réseaux sociaux, des smartphones, de l'internet mobile,...

A titre d'exemple, sur Twitter et maintenant Periscope, on trouve une multitude de "journalistes d'un jour" qui twitent en temps réel commentaires, photos et vidéos sur ce qui est en train de se passer devant eux...

A coup sûr la diffusion incontrôlée de ces informations complique la donne pour travestir la réalité des faits...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 16:18

a.nonymous a écrit:
Rue des Rosiers en 1982 et Carpentras en 1990, depuis il y a eu l'arrivée d'internet, des réseaux sociaux, des smartphones, de l'internet mobile,...

A titre d'exemple, sur Twitter et maintenant Periscope, on trouve une multitude de "journalistes d'un jour" qui twitent en temps réel commentaires, photos et vidéos sur ce qui est en train de se passer devant eux...

A coup sûr la diffusion incontrôlée de ces informations complique la donne pour travestir la réalité des faits...

Dans les deux affaires que j'évoque internet et les portables étant donné le modus operandi utilisé n'auraient pas amené d'information...

Dans le premier cas individus masqués et action rapide... et dans le second affaire nocturne sans témoin.

Dans la sombre tuerie de Nice au contraire on demande de supprimer les vidéos officielles... Habituellement dans les enquêtes ceux qui en sont chargés recherchent tous le éléments de preuves possibles.
Lorsque dans une enquête on veut s'assurer qu'une preuve ou qu'un document ne seront ni altérés ni diffusés on ne procède pas à leur destruction.
C'est assez simple et prévu par la loi : on procède à une saisie de la pièce ou du matériel concerné, on le place sous scellés et on le transfère au greffe du tribunal compétent.

Là encore, je fais sans doute preuve d'originalité mais il est vrai que chez nous si on se met à appliquer les lois...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 18:33

tonton christobal a écrit:


En matière d'enquête je préfère que l'on se taise, que l'on évite les sorties médiatiques (en agissant ainsi on peut avoir droit aussi à un article de journal ) , que l'on conduise son affaire en professionnel et surtout que l'on arrive à découvrir la vérité... le nom et la photo dans les journaux c'est flatteur mais cela peut se transformer en handicap.

Il est vrai que je ne suis pas concerné par la politique ceci explique cela.

Entièrement d' accord, les justiciers à la petite semaine sur les réseaux sociaux sont plus dangereux que certains justiciables (mettre en ligne la photo d' un homonyme d' un tueur, attaquer l' ex-femme du même tueur avec menaces de mort...).
Cette prétendue liberté n' est qu' en fait un mensonge pour laisser libre cours aux bas instincts de certain et présente un véritable danger (prosélytisme de groupes terroristes, appels au meurtre, délations en tout genre.....).
Sur ce point la justice est trop laxiste et les condamnations devraient-être à la hauteur des préjudices. Pour cela il faut pouvoir agir sur ces réseaux.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 18:40

tonton christobal a écrit:

Dans la sombre tuerie de Nice au contraire on demande de supprimer les vidéos officielles... Habituellement dans les enquêtes ceux qui en sont chargés recherchent tous le éléments de preuves possibles.
Lorsque dans une enquête on veut s'assurer qu'une preuve ou qu'un document ne seront ni altérés ni diffusés on ne procède pas à leur destruction.
C'est assez simple et prévu par la loi : on procède à une saisie de la pièce ou du matériel concerné, on le place sous scellés et on le transfère au greffe du tribunal compétent.

Là encore, je fais sans doute preuve d'originalité mais il est vrai que chez nous si on se met à appliquer les lois...

Rien ne dit que les vidéos aux mains de la police et normalement preuves ne sont pas conservées. Les images qui sont sur les serveurs peuvent être effacées pour éviter tout risque de diffusion non voulues et il est même possible de changer les disques durs de stockage et de les remplacer par des vierges.
PS: pour ce qui est du transfert vers le greffe, mieux vaut en avoir des copies, certaine pièces se perdant ou bien se détruisant dans les greffes!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 18:48

Il faut être sans doute tordu pour imaginer que des copies pirates ont été faites dans les instants qui ont suivi l'affaire...
lorsque l'on sait que la polémique est partie rapidement...

Il est certain que des copies sont aux mains des services officiels... ce sont des documents de travail.

Je ne vois donc pas l'intérêt de faire détruire les vidéos originales... il doit y en avoir un dans son coin qui a réinventé l'eau tiède.
C'est un coup à faire suspecter une modification à postériori du film de l'affaire... là ça va élucubrer sec dans les chaumières !

La démarche est juridiquement incompréhensible, politiquement et médiatiquement catastrophique. Le type même d'idée propre à discréditer l'enquête...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 19:11

Si je comprends bien le texte qui suit, toute personne pouvait demander pendant un mois copie des vidéos. N'est ce pas, ce faisant une mise en sécurité de ces informations de les rendre inaccessibles, sauf aux enquêteurs? Selon une procédure prévue hors thèse complotiste. Là les données vont restées exploitables bien au delà d'un mois, non?

CAS PRATIQUE
http://www.documentissime.fr/cas-pratiques-droit/puis-je-avoir-acces-a-un-enregistrement-de-videoprotection-et-quelle-est-sa-duree-de-conservation-10.html

Puis-je avoir accès à un enregistrement de vidéoprotection et quelle est sa durée de conservation ?

Vous avez été filmé par une caméra de vidéosurveillance, dite de vidéoprotection, et vous souhaitez avoir accès aux enregistrements ou vérifier que les enregistrements ont réellement été effacés passé le délai d'un mois, ce qui est votre droit. Tant pour vous assurer du respect de la durée de conservation légale de la vidéo, que pour y avoir accès, vous devez vous rapprocher du responsable en charge de la caméra de vidéoprotection.

La vidéoprotection peut être une atteinte au principe de la vie privée.

Ses enregistrements sont considérés comme des informations nominatives, et c'est pour cela que son installation, aussi bien dans un lieu publique que privé, est strictement encadrée.

La durée de conservation des enregistrements de vidéoprotection est limitée à une durée d'un mois, que ce soit dans les lieux ouverts au public ou non. Cela signifie qu'au-delà du délai d'un mois, l'enregistrement doit être détruit.

Dans son autorisation préalable à l'installation de la vidéoprotection, le préfet pourra également prévoir une durée de conservation inférieure à un mois.
Pour les besoins d'une enquête ou d'une information judiciaire, les enregistrements peuvent être conservés davantage.

Peut-on demander de visionner des enregistrements de vidéoprotection ?

Toute personne est en droit de solliciter auprès du responsable du système de vidéoprotection l'accès aux enregistrements qui la concernent ou à vérifier leur effacement dans le délai prévu. Pour effectuer cette demande, les coordonnées (nom, qualité, numéro de téléphone) du responsable de la caméra doivent être indiquées sur les supports d'information attachés à ladite caméra.

Une personne peut se voir néanmoins refuser l'accès aux enregistrements la concernant dans les cas suivants :
- le contenu de l'enregistrement ne la concerne pas,
- pour des raisons tenant à la sûreté de l'Etat, à la défense, à la sécurité publique,
- en cas d'instruction judiciaire
- pour protéger le secret de la vie privée de tierces personnes.

Quels sont les recours en cas de refus d'accès à la vidéo ?
· Il existe un recours auprès de la commission départementale des systèmes de vidéosurveillance, qui peut être saisie par toute personne rencontrant une difficulté dans le fonctionnement d'un système de vidéoprotection. La commission peut également de sa propre initiative contrôler les systèmes de vidéoprotection, excepté en matière de défense nationale.

· Toute personne peut saisir un tribunal administratif ou judiciaire, selon les situations, en cas de difficultés concernant un système de vidéoprotection. La saisine de la commission n'est pas une condition préalable pour saisir les tribunaux. Lorsque le responsable de la vidéoprotection est une personne publique, le tribunal compétent est le tribunal administratif. Si en revanche le responsable est une personne privée, il faudra saisir un juge civil ou pénal.
· Toute personne peut également, s'il y a urgence, déposer une demande en référé.

Les films enregistrés par la vidéoprotection peuvent-ils être utilisés comme preuve ?

OUI, si l'enregistrement vidéo est licite et fiable. Cela signifie que l'enregistrement satisfait ses conditions d'existence (autorisation préfet, déclaration CNIL, affichage…). En matière pénale, toutefois, un enregistrement bien que ne correspondant pas aux conditions de licéité et de fiabilité, peut exceptionnellement être retenu à titre de preuve.

####

Donc les enregistrements par portables interposés peuvent aussi être utilisés.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4122
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 21:10

Libellule a écrit:
Si je comprends bien le texte qui suit, toute personne pouvait demander pendant un mois copie des vidéos. N'est ce pas, ce faisant une mise en sécurité de ces informations de les rendre inaccessibles, sauf aux enquêteurs? Selon une procédure prévue hors thèse complotiste. Là les données vont restées exploitables bien au delà d'un mois, non?

###

Donc les enregistrements par portables interposés peuvent aussi être utilisés.


Cette demande doit-être justifiée et circonstancié (lieu date heure de la prise de vue) et dans le cas présent du fait de l' enquête judiciaire ce n' est plus possible.

Plus prosaïquement, cette demande sert simplement de garantie en cas de fuite (j' ai exigé, je ne l' ai pas fait mais les coupables se sont les autres).
Comme le dit fort justement tonton, si des copies (et il y en a très certainement) ont été faites c' est avant cette demande donc hors sujet.

De telles copies doivent valoir leur pesant d' euro dans une société où le sensationnalisme passe devant le respect due aux victimes et l' humain.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14036
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 21:40

Il dit aussi qu'il n'y en a probablement pas (d'autres copies des vidéos municipales). La saisie-effacement est donc belle et bien protectrice de tout usage post copie, enfin c'est ce que je comprends. Pour l'usage des portables je me suis toujours demandé comment des images parvenaient aux journalistes et quel droit les régissait. Dans le langage commun on nous parle de vidéo amateur. On en voit à chaque attentat. Parfois on apprend que les enquêteurs les exploitent. Pareil, quel est le circuit utilisé. Le texte dit que cela est possible hors licéité dans des cas exceptionnels.

Je suis d'accord, et o combien,  sur l'idée qu'il faille respecter les victimes. A l' occasion du 11 septembre 2001, nous avons vu certes en boucle les tours s'effondrer, mais aucune image à même d'heurter, à l'exception d'un saut dans le vide. Le rappel à l' ordre de la décence et de l'éthique fut immédiat comme pour une des chaînes publiques pour l'attentat de Nice.


Dernière édition par Libellule le Sam 23 Juil 2016, 22:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 21:52

Pour répondre à Mamiea : les règles classiques qui régissent les rapports entre une institution et des particuliers dans la vie de tous les jours ne sont pas celles qui sont prévues par la loi dans le cadre d'une affaire judiciaire.
C'est assez simple à comprendre. Tout élément pouvant être utile à la manifestation de la vérité doit être préservé, conservé dans les formes légales afin de pouvoir être produit à tout moment lors d'un procès.

Pour nous amuser imaginons le cas de figure suivant : Le service enquêteur et la justice disposent de copies des vidéos... et les utilisent comme document de travail.
Lors du procès un des mis en cause, une victime ou un témoin appelé à la barre prétend que ce qu'il a vu au moment de l'attentat ne correspond pas ce que l'on présente dans la vidéo. Suspicion générale ! c'est parti pour les experts "es photoshop" et quelques autres.
On demande alors les originaux... pas de bol ils sont passé à la trappe... Bon courage pour la suite ! et pourquoi et comment et qui a donné l'ordre ?

Dans ce genre d'affaire en dehors de l'aspect pénal du terrorisme nous allons avoir des plaintes au civil, des gens qui vont demander des pensions... l'affaire ne restera pas sans incidence financière.

J'ai dit ce que j'en pensais, je ne suis pas infaillible et de plus je n'ai pas envie d'argumenter pendant des jours... cependant, souvenez vous de mes propos.

Il y a des initiatives qui risquent de ne pas être sans conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3373
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 22:19

Peut-être aussi pour éviter cela
http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/24/casa-nostra-paris-images-videosurveillance-attentats_n_8635298.html

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après
» [Novembre 2015] Birchbox
» [Novembre 2015] Glossybox
» ATTENTATS DE PARIS - 13 novembre 2015
» HOMMAGE NATIONAL DU 27 NOVEMBRE 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: