Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 14 Nov 2015, 09:45

Rappel du premier message :



http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html a écrit:
Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques

Le Monde.fr | 13.11.2015 à 22h04 • Mis à jour le 15.11.2015 à 22h31

Il s’agit de la pire attaque terroriste qui ait jamais frappé la France. Six attaques ont eu lieu simultanément à Paris et à Saint-Denis, vendredi 13 novembre.

Un bilan provisoire fait état d’au moins 129 morts et 352 blessés, dont beaucoup dans un état grave, selon le procureur de la République de Paris, François Molins, mais il pourrait s’alourdir. Sept terroristes sont morts, tous après avoir actionné leurs ceintures explosives.

L’organisation Etat islamique a revendiqué ces meurtres, samedi. François Hollande a promis que « la France sera [it] impitoyable à l’égard des barbares ». Il a décrété un deuil national de trois jours et a annoncé que « tous les dispositifs » de sécurité seraient renforcés à leur niveau maximal.

Le procureur François Molins a évoqué 3 équipes de terroristes, qui ont mené « des actions coordonnées ». Elles étaient équipées du même type d’armes, et surtout portaient toutes des gilets explosifs de même genre, composés de TATP (peroxyde d’acétone) et d’un dispositif avec les mêmes piles et boutons-poussoirs.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html


Dernière édition par a.nonymous le Sam 16 Juil 2016, 00:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Gérard



Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 22:19

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 22:21

Sur la multitude des plans issus de quelques 140 caméras au fond utile (ce que disent les enquêteurs) et si je peux comprendre le risque évoqué par tonton christobal page précédente,  nous ne sommes pas dans le copie d'un seul original mais d'un millier de sources différentes (le nombre de caméras sur la ville) puisque c'est l'ensemble du serveur qui a fait l'objet d'une copie. Enfin, toujours pareil, je ne fais part que de ma compréhension.

Par ailleurs un serveur dispose en général de sauvegarde miroir. L'exemplaire unique en informatique n'existe pas sauf souvent pour les ordinateurs familiaux ou l'usage de sauvegarde externe est bien souvent ignorée alors que bien utile en cas de panne majeure.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 23:05

a.nonymous a écrit:


Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/22/coups-de-feu-dans-un-centre-commercial-a-munich-en-allemagne_4973622_3214.html



Mise à jour:


Source: http://actu.orange.fr/monde/munich-fusillade-dans-un-centre-commercial-au-moins-un-mort-magic-CNT000000rCl29.html


Et si on se mettait à prendre le temps que l'information ait atteint un certain seuil de connaissance avant de systématiquement sortir les drapeaux?

Au lendemain de la fusillade de Munich, qui a fait 9 morts, vendredi 22 juillet, les premiers éléments de l'enquête permettent de privilégier la piste d'un forcené plutôt que celle d'un terroriste.

"Pas la moindre relation" avec le groupe Etat islamique. Les perquisitions menées au domicile de l'auteur de la fusillade ont démontré qu'il n'avait aucun lien avec l'Etat islamique, a déclaré le chef de la police de Munich lors d'une conférence de presse.

"L'acte classique d'un forcené". Les enquêteurs estiment avoir affaire à un acte sans motivation politique. "Nous avons trouvé des éléments montrant qu'il se préoccupait des questions liés aux forcenés" auteurs de tueries, notamment des livres et des articles de journaux", a expliqué le chef de la police. "Le lien est évident avec le tueur norvégien Breivik", a-t-il ajouté. Le tueur de 18 ans souffrait "d'une forme de dépression", a par ailleurs indiqué le procureur.

####

Encore une fois il peut y avoir des rebondissements qui pourraient relancer une autre piste, mais je crois personnellement que dans le climat actuel, il est de plus en plus prudent ou plutôt raisonnable de laisser les enquêtes se dérouler sans préjuger quoi que ce soit. Même si in fine, certains pourraient se satisfaire de crier haut et fort: "je vous l'avais bien dit" avec commentaires parfois désobligeants à la clef.

Ps pour préciser ma pensée. A chaque tuerie aux USA  le drapeau ne sort pas. Ni le drapeau turc etc, etc...

Or certains attentats sont dûment revendiqués par ceux qui font l'objet de ce fil, plutôt relatif, me semblait-il aux attentas français de même nature.


Dernière édition par Libellule le Sam 23 Juil 2016, 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 23 Juil 2016, 23:35

Gérard a écrit:
Peut-être aussi pour éviter cela
http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/24/casa-nostra-paris-images-videosurveillance-attentats_n_8635298.html

C' est exactement le but de mon intervention.
Pour éviter tout tripatouillage la saisie des disque durs considérés comme pièce à conviction règle les question de "bidouillage" de copie et d' effacements incomplet.
Cette action est très rapide et le remplacement par des disques vierges aussi (et peu coûteux).

C' est bien reposant de croire à la non copie, j' aurai plus tendance à l' inverse (trop d' argent possible en vue et trop de cupidité).

En tout cas il y en a qui en profitent :
http://www.europe1.fr/politique/une-semaine-apres-lattentat-de-nice-les-adhesions-au-fn-bondissent-2806042 a écrit:
Nice, une semaine après l'attentat, la vie reprend doucement, et difficilement. Les restaurateurs et les hôteliers ne font toujours pas le plein... à l’inverse du Front national.

Par téléphone, par mail ou simplement dans la rue, le parti recevrait de nombreux messages de soutien depuis une semaine. "Vive Marion, vive Marine présidente ! On ne lâchera rien !", lance un sympathisant. Surtout, la fédération des Alpes-Maritimes aurait enregistré une centaine d’adhésions depuis l’attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3128
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 24 Juil 2016, 05:10

Citation :
chef de la police (de Munich) : "Le lien est évident avec le tueur norvégien Breivik"
pour la date c'est un fait :
. attentats du 22 juillet 2011, en Norvège, par Anders Breivik, depuis condamné.
. attentat du 22 juillet 2016 à Munich, 5 ans plus tard donc.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 24 Juil 2016, 20:12

Il semble bien que l'histoire se complique !
Encore une qui se met à parler au lieu de se taire... et de faire ce qu'on lui ordonne.

-------------------------------------

http://www.marianne.net/ministere-interieur-t-il-tente-falsifier-rapport-attentat-nice-100244644.html

Le ministère de l'Intérieur a-t-il tenté de falsifier un rapport sur l'attentat de Nice ?
Dimanche 24 Juillet 2016 à 9:11
Xavier Frison
Dans une interview accordée au "JDD" en kiosques ce dimanche 24 juillet, la responsable de la vidéosurveillance de Nice affirme avoir subi des pressions du ministère de l'Intérieur au lendemain de l'attentat du 14 juillet.
S'il est confirmé, le coup de fil de la place Beauvau à la responsable de la vidéosurveillance de Nice pourrait coûter cher à Bernard Cazeneuve. - Villard/Sipa
La mauvaise passe dans laquelle Bernard Cazeneuve se trouve depuis l'attentat du 14-Juillet à Nice risque bien de s'aggraver après ce témoignage. Sandra Bertin, cheffe du Centre de supervision (CSU) de Nice, parle dans le JDD de ce dimanche 24 juillet. Et cette policière municipale en charge de la vidéosurveillance dans la municipalité azuréenne, en poste le soir de l'attaque, raconte que le ministère de l'Intérieur aurait fait pression sur elle en lui dictant une partie du contenu de son compte-rendu de l'événement.
>> Après l'attentat de Nice, Bernard Cazeneuve dans la tempête
Beauvau aurait demandé une version "modifiable" du rapport
"Le lendemain des attentats, le cabinet du ministre de l’Intérieur a envoyé un représentant au CSU qui m’a mis en ligne avec la place Beauvau", explique la policière, par ailleurs secrétaire générale du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale de Nice. Son interlocuteur lui aurait alors demandé un rapport circonstancié "signalant les points de présence de la police municipale, les barrières". Il fallait aussi, selon Sandra Bertin, "bien préciser que l’on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité". Or, explique la fonctionnaire de police, "la police nationale était peut-être là, mais elle ne m’est pas apparue sur les vidéos".
Toujours d'après la patronne du CSU, l'interlocuteur de la place Beauvau lui demande d’envoyer "une version modifiable du rapport, pour 'ne pas tout retaper'". "J’ai été harcelée pendant une heure, continue Sandra Bertin. On m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vues à l’écran". La policière choisira finalement d'envoyer une version électronique non modifiable accompagnée d'une autre version, modifiable celle-là. La place Beauvau n'a pas encore officiellement réagi ce dimanche matin à ce témoignage accablant.

----------------------------------

Doit on de nouveau s'interroger sur cet ordre donné de détruire les vidéos originales qui va à l'encontre de toutes les règles d'enquête ?
Comment peut on demander à un fonctionnaire de fournir un rapport personnel modifiable ? Le rapport engage la responsabilité de son rédacteur et fait foi jusqu'à preuve du contraire...

Une affaire qui sent la patate assurément !

La question étant :
qui va ramasser ? les autorités municipales ? le gouvernement ? le ministre ? le préfet ? ou l'officier de permanence ce soir là ? peut être trouvera t on un brigadier à muter... c'est qu'il faut sauver sa peau ! là ça craint !



Dernière édition par tonton christobal le Dim 24 Juil 2016, 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 24 Juil 2016, 20:20

Vous rappelez-vous de l' affaire des "Irlandais de Vincennes" ?


Les tripatouillages en tout genres font-ils partie des méthodes de gouvernements? A quand une commission d' enquête parlementaire comme pour les sondages de Sarkozy ou l' affaire Tapie ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 24 Juil 2016, 20:33

mamiea a écrit:
Vous rappelez-vous de l' affaire des "Irlandais de Vincennes" ?


Les tripatouillages en tout genres font-ils partie des méthodes de gouvernements? A quand une commission d' enquête parlementaire comme pour les sondages de Sarkozy ou l' affaire Tapie ?

sarko lui a des procès aux fesses ! pas tout en même temps ! on va y penser s'il n'est pas condamné... faut pas lâcher le xxx avant les présidentielle il faut tenir quelques moi !
nanard le sévèrement burné est dans la mouise, la cour de cassation exige qu'il soit jugé et son arrangement financier est par terre... touché au porte monnaie c'est méchant !
Reste le FN qui va prendre sur la courge en 2016 pour les élections de 2012... 4 ans de réflexion, faut que ça "mature" à moins que ce qui était il y a encore quelques mois sans danger devienne avec le temps et les xxxx permanente un gros problème. Bref ça se propage !
Heureusement il y a un parti que ne tripatouille pas, devinez lequel ? tout comme ses alliés c'est du nickel chrome... garanti sur fausses factures.

Dans l'affaire de Nice il s'agit tout de même de morts et d'invalides et là j'ai moins envie de partir dans la dérision.

NB : les commissions d'enquête... le grand mot est lâché. Plus on en fait moins on en tient compte (Voir la dernière et le ministre de l'intérieur)
Pour le suivi c'est du même ordre que les rapports de la cour des comptes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 24 Juil 2016, 23:26

Marianne pose une question. N'est ce pas la meilleure façon d'obtenir des réponses? Pipées ou pas on se fout de savoir si ce sera de l'intox ou de l'info. Pour ma part, je crois que l'on doit se contenter des infos prouvées et admises. En attendant, chacun y va de son tripatouillage avec des présomptions de culpabilité. Nicegate, policegate, flanbigate, estrosigate, cazeneuvegate, etc... tout y passe. La campagne électorale a plus que commencer. D'une manière très très particulière. Tous pourris, on a des exemples antérieurs, savonnons la planche de la cohésion nationale, cela va bien finir par profiter à quelques uns, qui ont des conceptions politiques qui ont de tout temps garanti de ne jamais avoir eu des prédécesseurs aux mains sales.

Désespérant.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 00:43

Supprimer des éléments de preuve dans un dossier judiciaire lourd impactant la vie de centaines de personnes ce n'est pas du combat politique !
C'est se rendre coupable d'un délit pénal qui plus est commis par des autorités de l'état !

Dans d'autres pays il y aurait déjà des démissions et des gens mis en examen.

Lorsque l'on est élu et que l'on réduit ce genre de fait grave (tenter de supprimer les preuves utiles à la manifestation de la vérité dans un procès) à un incident bénin de combat politicard il est normal que les électeurs éprouvent un besoin de changement.

On s'enfonce dans la fange !



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 00:57

Toutes questions posées ayant pour objectif de sortir du bourbier, je pense que l'on peut juste ne pas anticiper les réponses qui vont être données. Précisément pour ne pas donner prise à des thèses plus politicardes, voire complotistes les unes que les autres. Comme je viens de le lire, on avance. Ne reculons pas devant l'éclatement de la vérité. Mais ne l'écrivons pas, ou ne la suggérons pas avant qu'elle soit consolidée.

Aux dernières nouvelles selon le point :

Menu LePoint.fr Site d'actualité le Point
: Cazeneuve porte plainte contre etc, etc...

Depuis une semaine, chacun se renvoie la balle. Le drame de Nice a révélé des failles dans la sécurité et la bataille s'est engagée entre l'ex-maire de Nice et président de la région Paca, Christian Estrosi, et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. « Mensonge d'État », pour Estrosi ; rapport de la police des polices commandé par Cazeneuve. On s'accuse, on réplique, on s'invective. Et le témoignage de Sandra Bertin, la patronne de la vidéosurveillance de Nice, dans le Journal du dimanche, ne risque pas d'apaiser les tensions. Elle revient sur cette terrible soirée, accuse et dénonce les pressions.

« C'était l'horreur »

« Je me rappellerai toute ma vie de cette heure-là : 22 h 33. » Sandra Bertin, chef du Centre de supervision urbain (CSU), est à son poste pour le feu d'artifice du 14 Juillet. Elle reçoit des policiers municipaux le signalement d'un camion fou. « Nous récupérons tout de suite son image à l'écran [...]. Le camion était lancé à 90 km/h, sans phares, sans qu'on l'entende à cause du bruit. Il contourne le barrage de la police municipale. Les équipes n'ont pas pu l'arrêter. On ne crève pas les pneus d'un 19 tonnes avec un revolver », détaille-t-elle au JDD. Les policiers municipaux en civil, non armés, ne peuvent rien faire. Finalement, l'intervention héroïque de civils ralentit la course folle et les policiers municipaux neutralisent Mohamed Laouhaiej Bouhlel. « C'était l'horreur. J'ai vu le fauchage des passants sur la route du camion, mes collègues faire des massages cardiaques à des enfants, se souvient Sandra Bertin. Cet individu, je l'ai vu trois secondes sur nos caméras couleur. C'était très furtif [...]. J'ai tout de suite pensé à une attaque terroriste. »

Après l'intervention – « ce soir-là, le terroriste est neutralisé en une minute, contre deux heures au Bataclan » –, les questions se posent. Nice, à la pointe de la vidéosurveillance, aurait-elle pu éviter cette attaque en enquêtant sur un poids lourd circulant dans la ville depuis plusieurs jours alors que c'était interdit ? « Si nous l'avions vu sur la promenade [...], nous aurions relevé l'infraction [...]. Des infractions au Code de la route, il y en a tous les jours, mais tout le monde n'est pas verbalisé », se justifie-t-elle dans le JDD, ajoutant : « Le problème, c'est qu'il n'est pas aberrant de voir un camion de 19 tonnes sur la promenade des Anglais. »

Harcelée pendant une heure pour un rapport

Puis vient le temps des polémiques. Sandra Bertin, qui est également secrétaire générale du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale (SAFPT) de Nice et cosignataire d'une lettre ouverte à Manuel Valls déplorant le manque de considération de la police municipale par le gouvernement, n'hésite pas à évoquer les pressions exercées par la sous-direction antiterroriste et le ministère de l'Intérieur. Dès le vendredi, elle est mise en relation avec une « une personne pressée » de la place Beauvau qui lui demande « un compte rendu signalant les points de présence de la police municipale, les barrières, et de bien préciser que l'on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité ». « Je lui ai répondu que je n'écrirai que ce que j'avais vu. Or la police nationale était peut-être là, mais elle ne m'est pas apparue sur les vidéos, confie-t-elle. Cette personne m'a alors demandé d'envoyer par email une version modifiable du rapport, pour ne pas tout retaper. J'ai été harcelée pendant une heure, on m'a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n'ai pas vues à l'écran. À tel point que j'ai dû physiquement renvoyer du CSU l'émissaire du ministère ! J'ai finalement envoyé par email une version PDF non modifiable et une autre modifiable. » Quelques jours plus tard, la sous-direction antiterroriste demandait à effacer les bandes pour éviter les fuites dans la presse, ce que la mairie de Nice refuse. « Il n'y a jamais eu de fuite d'images de notre part », s'insurge dans l'hebdomadaire Sandra Bertin.

Cazeneuve dénonce des accusations indignes

Dans une déclaration à l'AFP, le procureur de la République de Paris a affirmé que c'est sous sa « seule autorité et pour les besoins de l'enquête en cours que, le 15 juillet, deux brigadiers-chefs ont été envoyés au CSU de Nice ». « Jusqu'à l'ouverture de l'information judiciaire » jeudi, « l'enquête a été conduite exclusivement par le parquet », a ajouté François Molins.

Cette bataille très politique semble déplacée au vu du bilan de cette attaque : 84 morts et des centaines de blessés. Jeudi, le quotidien Libération révélait qu'une seule voiture de police municipale barrait l'entrée de la zone piétonne de la promenade des Anglais. Bernard Cazeneuve a qualifié de « contre-vérités » ces informations. Le ministre n'a pas tardé à réagir aux propos de Sandra Bertin. Dans un communiqué de presse, il annonce porter plainte pour diffamation. Il explique que l'enquête est placée sous l'autorité de François Molins. « Contrairement à ce que Mme Bertin affirme, ce n'est donc en aucun cas le cabinet du ministre de l'Intérieur qui a envoyé un commissaire au CSU ou qui aurait eu des échanges avec elle », peut-on lire dans le communiqué, qui demande que la chef de la vidéosurveillance soit entendue par des enquêteurs pour révéler l'identité des personnes « qu'elle met en cause ». Cazeneuve regrette « ces accusations indignes » et appelle « chacun à reprendre ses esprits ».

#### on se calme donc si possible, comme on dit ici.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 01:27

Ce que je sais c'est que l'on ne demande jamais la destruction d'un élément d'enquête.
On procède à une saisie, on met sous scellé et on place le scellé au greffe sous la responsabilité de l'autorité judiciaire.
Un fonctionnaire fait un rapport qui engage sa responsabilité nul n'a le droit de le modifier.

C'est tout et c'est la loi !

Je n'ai nul besoin d'être calmé ! Le respect des procédures dans une enquête criminelle est essentiel et il est lamentable que l'on veuille y contrevenir.

Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1193
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 03:10

C'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer et Cazeneuve fort de son statut trouvera toutes les astuces pour pourrir la bonne foi de cette dame qui ne pèse rien devant la force de frappe de l'Etat et de son bateleur de foire de président, tous n'étant pas à un mensonge près.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 15:03

L'enquête sur l'attentat de Munich commis par un fis d'un réfugié iranien 'une chance pour l'Allemagne' avance et on apprend qu'un ami de celui-ci, un réfugié afghan 'une chance pour l'Allemagne', a été arrêté...


http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/24/fusillade-de-munich-interpellation-d-un-adolescent-de-16-ans-ami-du-tueur_4974116_3214.html a écrit:
Fusillade de Munich : interpellation d’un adolescent de 16 ans ami du tueur

Le Monde.fr avec AFP | 24.07.2016 à 23h35

La police allemande a annoncé avoir interpellé, dimanche soir 24 juillet, un adolescent afghan de 16 ans, ami de l’auteur de la sanglante tuerie commise à Munich et soupçonné de non-dénonciation de crime. « Nous avons le soupçon que ce garçon de 16 ans a pu être au courant de l’acte » qui se préparait avant qu’il ne soit commis, a expliqué la police dans un communiqué.

Il s’agit de la première interpellation réalisée suite à la fusillade survenue vendredi soir 22 juillet dans un centre commercial, au cours de laquelle un Germano-Iranien de 18 ans, David Ali Sonboli, a abattu neuf personnes et semé la panique dans la métropole bavaroise pendant une nuit entière.

L’adolescent interpellé s’était « présenté spontanément à la police peu après la crise de folie meurtrière et a été interrogé sur ses relations avec l’auteur », a précisé la police. Mais des vérifications effectuées entre-temps « ont mis au jour des contradictions dans ses déclarations » et conduit à son placement en garde à vue pour « non-dénonciation d’un crime ».

La police munichoise laisse entendre également que le jeune Afghan a peut-être aussi, après la tuerie, posté sur Facebook un message similaire à celui qu’avait diffusé de la même manière David Ali Sonboli pour tendre un piège.

Il est question d’« un appel sur Facebook pour une rencontre dans un complexe de cinémas près de la gare centrale de Munich », selon le communiqué de la police, qui dit examiner si l’adolescent interpellé en est l’auteur.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/24/fusillade-de-munich-interpellation-d-un-adolescent-de-16-ans-ami-du-tueur_4974116_3214.html




Par ailleurs, on apprend qu'un autre réfugié syrien 'une chance pour l'Allemagne' a fait explosé une bombe dimanche soir devant un restaurant en Bavière...

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/25/une-explosion-fait-un-mort-et-plusieurs-blesses-a-ansbach-en-baviere_4974118_3214.html a écrit:
Un réfugié syrien meurt en provoquant une explosion devant un restaurant en Bavière

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 25.07.2016 à 02h05 • Mis à jour le 25.07.2016 à 04h33

Une explosion devant un restaurant du centre-ville d’Ansbach, en Bavière, a fait un mort et douze blessés, dont trois grièvement, dimanche soir 24 juillet. La victime est l’auteur de l’explosion lui-même, un réfugié syrien de 27 ans qui s’était vu refuser sa demande d’asile il y a un an.

Il avait l’intention d’« empêcher » la tenue d’un festival de musique, a déclaré le ministre de l’intérieur de Bavière, Joachim Herrmann. « Il s’agit malheureusement d’un nouvel attentat », a-t-il ajouté. M. Herrmann n’a « pas exclu » une piste islamiste. Mais les enquêteurs ne disposent « d’aucune preuve » allant dans ce sens pour l’instant, selon le chef de la police, Roman Fertinger. L’homme aurait tenté de pénétrer dans l’enceinte du festival et des débris métalliques ont été retrouvés autour du lieu de l’explosion.

Ce réfugié avait été autorisé à rester en Allemagne, malgré le rejet de sa demande d’asile et séjournait dans un centre d’hébergement d’Ansbach. Il était connu de la police, selon M. Herrmann. Il avait déjà tenté par deux fois de se suicider, et avait déjà été interné en hôpital psychiatrique.

L’explosion s’est produite peu après 22 heures, non loin du lieu où devait se tenir un festival en plein air rassemblant 2 500 personnes. Cette manifestation a été interrompue, et les participants évacués. Tout le centre de cette localité de Bavière, située près de Nuremberg, a été investi par les secours et ses accès bloqués par la police.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/25/une-explosion-fait-un-mort-et-plusieurs-blesses-a-ansbach-en-baviere_4974118_3214.html


Toujours dans la journée de dimanche, un autre demandeur d'asile syrien 'une chance pour l'Allemagne' avait trucidé une femme et blessé deux autres personnes à la machette cette fois....

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/24/allemagne-un-refugie-syrien-tue-une-femme-a-la-machette_4974084_3214.html a écrit:
Allemagne : un mort et deux blessés dans une agression à la machette

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 24.07.2016 à 18h46 • Mis à jour le 24.07.2016 à 21h49

Un homme de 21 ans a tué dimanche 24 juillet une femme et blessé deux autres personnes à la machette dans le centre de la ville de Reutlingen en Allemagne (sud-ouest) avant d’être interpellé.

Selon la police locale, cet homme est un demandeur d’asile syrien. Il « a eu une dispute » avec cette femme et l’a tuée « avec une machette », avant de s’en prendre à une deuxième femme et à un homme qu’il a blessés en plein centre-ville, puis d’être interpellé à proximité immédiate, a expliqué la police.
L’hypothèse d’un « crime passionnel »

« En l’état actuel de l’enquête, nous ne disposons d’aucun élément indiquant qu’il s’agisse d’un attentat terroriste », a ajouté la police de Reutlingen, qui table sur un « crime passionnel ». « Lorsqu’un homme et une femme ont une dispute, on part du principe qu’il s’agit d’un crime passionnel », a déclaré un porte-parole de la police locale à l’agence de presse DPA.

Selon des médias allemands, l’agresseur et la jeune femme décédée travaillaient dans le même restaurant turc et c’est dans cet établissement qu’a eu lieu la dispute, puis l’agression. Interrogé par le journal local Stuttgarter Zeitung, un autre employé du restaurant, présent au moment des faits, a déclaré que l’homme, originaire de Syrie, était arrivé seul un an et demi plus tôt en Allemagne et l’a décrit comme antipathique. Il était par ailleurs déjà connu de la police pour des faits de violences, a-t-on appris de source policière.

« Au vu des éléments disponibles, l’auteur a agi seul, il n’y a très probablement pas de danger pour la population à Reutlingen et aux alentours », a ajouté la police.

Cette agression intervient dans une Allemagne endeuillée récemment par deux attentats : le premier commis le 18 juillet dans un train par un Afghan se revendiquant de l’organisation Etat islamique, le deuxième le 22 juillet à Munich par un forcené visiblement sans motivation politique.
Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/24/allemagne-un-refugie-syrien-tue-une-femme-a-la-machette_4974084_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: C'etait Henri II, pas encore François II   Lun 25 Juil 2016, 18:38

Vous remplacez les Huguenots par un autre mot et vous êtes dans l'actualité. C'est désespérant

2 juin 1559

Henri II promulgue l'édit d'Écouen

Le 2 juin 1559, le roi de France Henri II promulgue l'édit d'Écouen en vue de réprimer plus sévèrement l'hérésie calviniste, en rapide expansion dans le royaume. Par cet édit d'un caractère inédit, il ordonne à tous ses sujets d'abattre les huguenots sans autre forme de justice !

L'édit d'Écouen, en violant le droit, marque une rupture par rapport aux persécutions antérieures, qui s'inscrivaient dans un cadre légal, ce qu'exprimera avec force le poète calviniste Agrippa d'Aubigné...

Le 10 juin 1559, Henri II se rend au Parlement de Paris pour tenir un lit de justice en vue de faire enregistrer l'édit. Le conseiller Anne du Bourg, calviniste déclaré, proteste publiquement en pleine séance contre le caractère inique de ce texte. Cela lui vaut d'être arrêté et mis en jugement. Après la mort tragique du roi, le duc François de Guise, conseiller de son successeur, obtiendra sa condamnation à mort et Anne du Bourg sera pendu et brûlé en place de Grève, à Paris, le 23 décembre 1559.
Ce sera un prélude aux guerres de religion.f


_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 25 Juil 2016, 18:48

Gérard a écrit:
Vous remplacez les Huguenots par un autre mot et vous êtes dans l'actualité. C'est désespérant

2 juin 1559

Henri II promulgue l'édit d'Écouen

Le 2 juin 1559, le roi de France Henri II promulgue l'édit d'Écouen en vue de réprimer plus sévèrement l'hérésie calviniste, en rapide expansion dans le royaume. Par cet édit d'un caractère inédit, il ordonne à tous ses sujets d'abattre les huguenots sans autre forme de justice !

L'édit d'Écouen, en violant le droit, marque une rupture par rapport aux persécutions antérieures, qui s'inscrivaient dans un cadre légal, ce qu'exprimera avec force le poète calviniste Agrippa d'Aubigné...

Le 10 juin 1559, Henri II se rend au Parlement de Paris pour tenir un lit de justice en vue de faire enregistrer l'édit. Le conseiller Anne du Bourg, calviniste déclaré, proteste publiquement en pleine séance contre le caractère inique de ce texte. Cela lui vaut d'être arrêté et mis en jugement. Après la mort tragique du roi, le duc François de Guise, conseiller de son successeur, obtiendra sa condamnation à mort et Anne du Bourg sera pendu et brûlé en place de Grève, à Paris, le 23 décembre 1559.
Ce sera un prélude aux guerres de religion.f


A ceci près qu'à l'époque ils se donnaient le compte entre nationaux alors que maintenant n'ayant sans doute pas assez de malfaisants chez nous on éprouve le besoin d'en importer d'encore plus violents, plus asociaux et plus sauvages... il est vrai que fonctionnant ainsi depuis des siècles eux ne se sont pas calmés, ce qui à défaut d'être une excuse est au moins une explication.

A noter que les "édits" prescrivant les massacres ne sont pas pris en France par les tribunaux mais dans les mosquées... ou par les groupes terroristes.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 03:31

Il se confirme que l'attentat d'Ansbach en Allemagne a été commis par un réfugié syrien "une chance pour l'Allemagne" qui avait fait allégeance à l'Etat islamique...


http://actu.orange.fr/monde/attentat-d-ansbach-allemagne-l-auteur-a-fait-allegeance-au-groupe-ei-CNT000000rIcsw.html a écrit:
Allemagne: l'attentat suicide commis après "allégeance" à l'EI

AFP, publié le lundi 25 juillet 2016 à 16h49

Allemagne: l'auteur de l'attentat-suicide d'Ansbach avait "fait allégeance" au groupe jihadiste Etat islamique (EI), annonce le gouvernement

Le Syrien qui s'est fait exploser dimanche soir près d'un festival de musique à Ansbach en Allemagne (sud) avait "fait allégeance" au groupe jihadiste Etat islamique (EI) d'après une vidéo retrouvée sur son téléphone portable, a annoncé lundi le ministre bavarois de l'Intérieur.

"Il a explicitement annoncé (agir) au nom d'Allah, a fait allégeance (au chef du groupe EI), Abou Bakr al-Bagdadi (...) et annoncé explicitement une vengeance contre les Allemands qui se mettent en travers de la voie de l'islam", a déclaré Joachim Herrmann, s'appuyant sur une première traduction de cette vidéo en arabe, au lendemain de cet attentat à la bombe qui a fait 15 blessés et tué son auteur.

De son côté, l'EI a affirme que l'auteur était un de ses "soldats", selon l'agence Amaq, un organe de propagande de l'organisation.

L'auteur de l'attentat "répondait aux appels à prendre pour cible les Etats de la coalition qui combat l'Etat islamique" en Irak et en Syrie, ajoute le groupe.

Ce Syrien de 27 ans, qui faisait l'objet d'une mesure d'expulsion vers la Bulgarie, a également évoqué "une vengeance pour la mort de musulmans", selon le ministre Joachim Herrmann. A ses yeux, il est "indubitable qu'il s'agit d'un attentat de nature islamiste".

Il a ajouté que cette vidéo de menace avait fait l'objet d'une "première traduction provisoire par un interprète" de l'arabe vers l'allemand et qu'elle allait maintenant être analysé de manière approfondie.

L'engin explosif avait été rempli de pièces métalliques, a précisé le vice-président de la police de Nuremberg, Roman Fertinger, pour qui si l'explosion avait eu lieu au milieu du festival, elle aurait pu faire un grand nombre de victimes. Le Syrien s'était vu refuser l'entrée juste avant de se faire sauter.

Il a également expliqué que ce demandeur d'asile débouté était originaire d'Alep et portait des blessures de guerre, précisant que les enquêteurs cherchaient à déterminer s'il avait un passé militaire.

L'auteur de l'attaque, dont la demande d'asile avait été rejetée il y a un an, voulait s'en prendre au festival de musique pop en plein air, auquel participaient plus de 2.500 personnes.

Quinze personnes ont été blessées, dont quatre grièvement mais aucune n'est en danger de mort.

Le Syrien, résidant dans un foyer à Ansbach, avait tenté par deux fois dans le passé de mettre fin à ses jours et séjourné dans une clinique psychiatrique.

Sa demande d'asile avait été rejetée par l'Allemagne car il bénéficiait d'un statut de réfugié en Bulgarie, selon le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière.
Source: http://actu.orange.fr/monde/attentat-d-ansbach-allemagne-l-auteur-a-fait-allegeance-au-groupe-ei-CNT000000rIcsw.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 03:44

Le contexte international, les attentats français, les attentats en Allemagne, les difficultés dans les pays nordiques... peut être que le prix nobel Juncker et angie la teutonne devraient se remettre un peu en question.

La gestion de nos "migrants" qui déboulent à flux continu chez nous commence à poser de sérieux problèmes. On évacue les campements sauvages... vers où ?
Bien évidement on peut toujours accuser les salauds de populistes, ces mauvais Français sans cœur d'où vient tout le mal.
Il faudrait s'aviser que même si on les prend pour des demeurés ces "justos de la comprenette" que l'on méprise deviennent très nombreux ! et que ce ne sont pas eux qui bien cachés dans le flot des arrivants et évoluant comme des poissons dans l'eau dans le zones de non droit sèment la terreur.

Il va devenir délicat de leur donner des leçons d'accueil, de tolérance... je sais il ne faut pas le dire donc on attendra un peu plus...

N'oublions pas que dans quelques semaines les Autrichiens vont revoter pour élire le président de la république... on souhaiterait que l'union européenne explose que l'on ne s'y prendrait pas autrement !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 14:32

Dans le dernier Valeurs actuelles (n° 4156), un dossier exceptionnellement long et dense a été en toute logique consacré à l’attentat de Nice. Dans ledit dossier – judicieusement titré « Jours de colère » –, les articles sont entrecoupés de courts entretiens accordés par des personnalités politiques, dont Marion Maréchal-Le Pen – laquelle réclame la dissolution de l’UOIF (il serait temps !) –, François Fillon et Georges Fenech, président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015.
À cette occasion, ce dernier a notamment auditionné les secours, forces de l’ordre et rescapés des attentats qui ont ensanglanté Paris, en janvier et novembre de la même année. Autant dire qu’il a potassé son sujet. Celui de Nice n’a donc, hélas, pas été une surprise pour lui : « Menée depuis plusieurs mois, notre enquête montrait que les risques d’attaque dans les grandes villes de province étaient très forts. » Plus loin, le député LR préconise même un « Guantánamo à la française », ce qui ne manquera pas d’exciter le courroux des chantres de la liberté, toujours prompts à la défendre sans souci des événements, quitte à en mourir sous les roues d’un camion ou les balles d’une AK-47 !
Mais ce qui frappe dans cet entretien – et l’article qui le précède –, c’est ce que rapporte l’intéressé, à savoir le mépris et l’arrogance du ministre de l’Intérieur, qui avait lui aussi été auditionné à plusieurs reprises par la commission.
En effet, la proposition de créer une Agence nationale du renseignement, « afin de mieux coordonner les différents services pour une meilleure analyse en temps réel des risques terroristes » a provoqué l’ironie grinçante de Bernard Cazeneuve, par ailleurs sur la défensive, rapporte l’hebdomadaire.
Au lieu de faire profil bas au vu des failles de notre dispositif de lutte antiterroriste, il a préféré jouer au bretteur en raillant le président de la commission à tout va. Il n’y avait pourtant pas de quoi ironiser : des dizaines de morts, de blessés, de mutilés et d’orphelins ! Et Nice n’était pas encore advenu. Monsieur Cazeneuve, si pointilleux sur les offenses envers sa personne, aurait été bien inspiré de montrer un peu plus de respect à cette commission et son président.
De plus, le locataire de la place Beauvau semblerait ignorer que si errare humanum est, perseverare diabolicum. En français, cela donne : l’erreur est humaine, mais persévérer est diabolique. Oui, Cazeneuve persévère, comme Valls, se méfiant des populismes qui rôdent bien plus sûrement que des djihadistes qui traînent. Georges Fenech, face à ce déni de réalité – ou trouble du discernement ? – du ministre, a un élément de réponse en avançant qu’il « n’a tout simplement plus de marge de manœuvre politique. Il est usé. Quoi qu’on en dise, quoi que l’on fasse, lorsque l’on a plus de 230 morts sur les bras en dix-huit moins, cela résulte d’une faillite de ses services. »

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 22:42


http://actu.orange.fr/france/normandie-prise-d-otages-dans-une-eglise-le-pretre-tue-deux-suspects-abattus-magic-CNT000000rK1nN.html a écrit:
Normandie : prise d'otages dans une église, le prêtre tué, deux suspects abattus

Orange avec AFP, publié le mardi 26 juillet 2016 à 12h25

- Les deux suspects auraient pénétré dans l'église pendant la messe, prenant en otages cinq personnes, dont un prêtre et deux religieuses. -

Les deux preneurs d'otages ont été tués, mardi 26 juillet, après avoir retenu en otages plusieurs fidèles dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, en Seine-Maritime. Le prêtre a été tué et un autre otage se trouve entre la vie et la mort.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'affaire. Selon un communiqué de l'archevêque de Rouen, la victime est le père Jacques Hamel, âgé de 84 ans.

La prise d'otages aurait commencé vers 9h00 ou 9h45, selon France 3, qui évoque de nombreux coups de feu. Selon la chaîne, les deux preneurs d'otages ont retenu le curé, deux sœurs et plusieurs fidèles à l'aide d'armes blanches. l'alerte aurait été donnée par une religieuse qui, ayant réussi à s'échapper, a pu prévenir la police, selon France Info.

Le prêtre a été tué, selon une source policière. Le Figaro affirme qu'il a été égorgé. Les deux preneurs d'otages sont également décédés, selon la police.

"Un bilan complet est à suivre", a-t-on précisé de source policière, alors que le ministère de l'Intérieur a indiqué que Bernard Cazeneuve se rendait sur place. Le président François Hollande a quitté l'Elysée en fin de matinée pour se rendre lui aussi sur les lieux de l'attaque.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, a indiqué le parquet. L'enquête a été confiée à la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le parquet..
Source: http://actu.orange.fr/france/normandie-prise-d-otages-dans-une-eglise-le-pretre-tue-deux-suspects-abattus-magic-CNT000000rK1nN.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 22:46

No comment !
Le danger c'est la droite... le big boss de l'anti terrorisme (nommé par la gauche) le dit... Le détricotage il n'y a que cela de vrai ! il était temps de remettre les choses en perspective...
Si parfois des franchouillards fatigués des conneries avaient l'idée de se rebeller il conviendrait de les remettre à la raison. Si en 2017 les vilains "populistes " font un score il faudra les mettre de coté... ils ne savent pas ce qu'ils disent !

Se faire un curé en France c'est dans la norme de ce qui se passe au proche orient... il faut l'expliquer à flanbi... on va bombarder la Normandie et la Bretagne sous peu.
Il parait qu'au niveau des bombes nous sommes bons... dommage que pour la promenade des Anglais il y ait eu un bémol...
Explications à venir... pas triste !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 26 Juil 2016, 23:53

http://www.mosqueedeparis.net/condamnation-de-lhorrible-et-odieux-attentat-de-nice-le-jour-de-la-fete-nationale/ a écrit:
Condamnation de l’horrible et odieux attentat de Nice le jour de la Fête nationale

15 juillet 2016 2 h 08 min

La Grande Mosquée de Paris exprime son immense émotion et sa consternation face à la terreur sanglante d’un forcené terroriste qui a frappé la ville de Nice en provoquant 84 victimes innocentes et 18 blessés dans état gravissime venues assister en famille au feu d’artifice de la Fête nationale du 14 juillet sur la Promenade des Anglais.

La Grande Mosquée de Paris et les musulmans de France condamnent fermement cet odieux et horrible attentat criminel de masse qui a endeuillé la ville de Nice et appelle à l’unité de tous les citoyens dans cette dure et nouvelle terrible épreuve qui endeuille la communauté nationale.

La Grande Mosquée de Paris exprime toutes ses condoléances aux familles des victimes et à leurs proches ainsi que toute sa compassion, ses prières et sa solidarité, aux nombreux blessés et survivants de cet ignoble attentat.

Paris, lundi 15 juillet 2016

Recteur Dalil Boubakeur
Source: http://www.mosqueedeparis.net/condamnation-de-lhorrible-et-odieux-attentat-de-nice-le-jour-de-la-fete-nationale/


http://www.mosqueedeparis.net/condamnation-de-la-fusillade-meurtriere-de-munich/ a écrit:
Condamnation de la fusillade meurtrière de Munich

23 juillet 2016 6 h 22 min

La Grande Mosquée de Paris condamne avec force l’acte terroriste ignoble qui a provoqué vendredi après-midi la mort de neuf personnes et de plusieurs blessés graves lors d’une effroyable fusillade dans un centre commercial à Munich en Allemagne, et elle exprime au nom des musulmans de France toutes ses condoléances aux familles des victimes ainsi que toute sa compassion aux blessés en leur souhaitant un rapide rétablissement.

Paris, samedi 23 juillet 2016

Recteur Dalil Boubakeur
Président d’honneur du CFCM
Source: http://www.mosqueedeparis.net/condamnation-de-la-fusillade-meurtriere-de-munich/
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 00:05

L'archevêque de Rouen l'a dit "notre seule arme est la prière "

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 00:13

Gérard a écrit:
L'archevêque de Rouen l'a dit "notre seule arme est la prière "

C'est la version catho de la déclaration du maire de Fontenay:

"Le Vivre Ensemble, la Fraternité sont plus que jamais nos armes pour la paix."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 01:19

Alors, armons nous...de patience

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 06:04

AFP, publié le mardi 26 juillet 2016 à 16h37

Prêtre égorgé: l'imam de Saint-Etienne-du-Rouvray "effaré" par le décès de son "ami"

Le président du Conseil régional du culte musulman de Haute-Normandie, en charge de la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray, s'est dit "effaré par le décès de mon ami", le prêtre Jacques Hamel, tué mardi matin dans son église lors d'une prise d'otages revendiquée par le groupe État islamique (EI).

"Je ne comprends pas, toutes nos prières vont vers sa famille et la communauté catholique", a déclaré à l'AFP Mohammed Karabila.

"C'est quelqu'un qui a donné sa vie aux autres. On est abasourdis à la mosquée", a-t-il ajouté.

Le prêtre et l'imam s'étaient retrouvés à plusieurs reprises "lors d'interventions publiques dans des salles des fêtes". "Nous faisions partie d'un comité interconfessionnel depuis 18 mois. Nous discutions de religion et de savoir vivre ensemble", a précisé M. Karabila.

"Cela fait 18 mois qu'on s'attaque à des civils, maintenant ils visent des symboles religieux et prennent pour prétexte notre religion, ce n'est plus possible", a-t-il dit.

La mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray a été inaugurée en 2000 sur une parcelle de terrain offerte par la paroisse catholique de la ville.

C'est dans cette même mosquée qu'avait eu lieu une cérémonie funèbre en mémoire d'Imad Ibn Ziaten, le parachutiste de 30 ans tué le 11 mars 2012 à Toulouse par Mohamed Merah. Imad Ibn Ziaten était originaire de la commune toute proche de Sotteville-lès-Rouen.

"C'est un choc total, ça réveille la douleur", a déclaré à l'AFP sa mère, Latifa Ibn Ziaten, qui a fondé une association à laquelle elle a donné le prénom de son fils, "Imad pour la jeunesse et la paix", afin de lutter contre la radicalisation islamiste.

Saint-Étienne-du-Rouvray "est une ville tranquille", a dit Mme Ibn Ziaten, qui se rend fréquemment à la mosquée de la ville pour prier. "Ce sont des gens loyaux, qui travaillent très bien", a-t-elle souligné.

À Saint-Étienne-du-Rouvray comme dans d'autres communes de l'agglomération rouennaise, "il y a beaucoup de familles qui viennent me voir pour leurs enfants qui se radicalisent", a rapporté Mme Ibn Ziaten.

"Quand je vois un danger, j'essaye de le signaler", a-t-elle ajouté.

Les deux auteurs de la prise d'otages ont été tués lors de l'intervention des forces de l'ordre. Une personne a depuis été placée en garde à vue, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

------------------

C'est bien d'essayer mais il faut SIGNALER ! se désolidariser, dénoncer...  et pas "essayer" sinon vous serez tous dans le même sac !

On résiste mais mollement... pour quand la révolte contre l'omerta ?
Pour quand le feu vert aux forces de police et de gendarmerie pour rétablir l'état de droit en France ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 06:14

tonton christobal a écrit:
C'est bien d'essayer mais il faut SIGNALER ! se désolidariser, dénoncer...  et pas "essayer" sinon vous serez tous dans le même sac !


C'est bien pour cela qu'il est important de relayer les messages du recteur de la mosquée de Paris...

Alors que l'archevêque de Rouen déclare "notre seule arme est la prière", le recteur  de la mosquée de Paris déclare lui "Face à cette folie meurtrière qui vise la démocratie et le modèle français, les musulmans font bloc derrière le gouvernement pour défendre la France et ses institutions"... La différence est importante...


http://www.mosqueedeparis.net/ferme-condamnation-de-lattentat-barbare-commis-a-leglise-de-saint-etienne-du-rouvray-pres-de-rouen/ a écrit:
Ferme condamnation de l’horrible attentat barbare et criminel commis à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen

26 juillet 2016 14 h 47 min

Nous apprenons avec sidération et effroi le lâche assassinat d’un prêtre et l’agression mortelle de fidèles pendant la messe ce matin à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, au sud de Rouen, lors d’une prise d’otages par deux forcenés.

Nous condamnons avec la plus grande force cette lâche attaque barbare et criminelle qui endeuille la communauté catholique et toute la Nation en cette période de JMJ, dédiée à l’amour et à la paix,

Nous adressons toutes nos condoléances attristées à l’Eglise catholique de France ainsi que notre totale solidarité.

Face à cette folie meurtrière qui vise la démocratie et le modèle français, les musulmans font bloc derrière le gouvernement pour défendre la France et ses institutions.

Dr Dalil Boubakeur
Recteur Institut musulman
de la Grande Mosquée de Paris
Président d’honneur du CFCM
Source: http://www.mosqueedeparis.net/ferme-condamnation-de-lattentat-barbare-commis-a-leglise-de-saint-etienne-du-rouvray-pres-de-rouen/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 06:37

a.nonymous a écrit:



C'est bien pour cela qu'il est important de relayer les messages du recteur de la mosquée de Paris...

Alors que l'archevêque de Rouen déclare "notre seule arme est la prière", le recteur  de la mosquée de Paris déclare lui "Face à cette folie meurtrière qui vise la démocratie et le modèle français, les musulmans font bloc derrière le gouvernement pour défendre la France et ses institutions"... La différence est importante...



Source: http://www.mosqueedeparis.net/ferme-condamnation-de-lattentat-barbare-commis-a-leglise-de-saint-etienne-du-rouvray-pres-de-rouen/

Ce qu'il est souhaitable surtout et nous n'y pouvons rien ce serait que les musulmans arrêtent de nous pourrir la vie avec leurs divergences et décident une bonne foi pour toute de désigner un interlocuteur respecté par leur communauté et respectable en fonction de nos institutions...

Mais c'est du domaine du rêve. Il y a des telles rivalités, de tels combats entre eux que nous n'y arriverons pas... sauf si pour eux cette affaire devient une question de survie dans les pays où ils sont installés auquel cas tout se calme rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 21:47

tonton christobal a écrit:
Ce qu'il est souhaitable surtout et nous n'y pouvons rien ce serait que les musulmans arrêtent de nous pourrir la vie avec leurs divergences et décident une bonne foi pour toute de désigner un interlocuteur respecté par leur communauté et respectable en fonction de nos institutions...

Mais c'est du domaine du rêve. Il y a des telles rivalités, de tels combats entre eux que nous n'y arriverons pas... sauf si pour eux cette affaire devient une question de survie dans les pays où ils sont installés auquel cas tout se calme rapidement.


Vous avez tout à fait raison et les propos de Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, en sortant de l'Elysée vont plutôt dans le bon sens...

Reste à voir comment ceux-ci seront déclinés car on a vu l'efficacité du Conseil français du culte musulman...


http://actu.orange.fr/france/boubakeur-suggere-une-reforme-des-institutions-de-l-islam-en-france-CNT000000rMNls.html a écrit:
Boubakeur suggère une "réforme" des "institutions" de l'islam en France

AFP, publié le mercredi 27 juillet 2016 à 09h53

Saint-Etienne-du-Rouvray: Boubakeur souhaite que les musulmans français initient "une certaine réforme dans les institutions" de l'islam en France

Le recteur de la grande mosquée de Paris (GMP) Dalil Boubakeur souhaite que les musulmans français initient "une certaine réforme dans les institutions" de l'islam en France, au lendemain de l'égorgement d'un prêtre dans son église en Seine-Maritime revendiqué par le groupe Etat islamique.

"Il y a un contresens des valeurs. Nous avons espéré que dans l'avenir, ce serait l'heure pour les musulmans de prendre conscience de ce qui ne va pas dans cette vision mondiale de l'islam et que les musulmans de France soient à l'initiative... à l'initiative d'une formation de nos religieux beaucoup plus attentive, et que de ce fait, un sentiment aussi d'une certaine réforme dans nos institutions soit à l'ordre du jour" a affirmé M. Boubakeur mercredi sur le perron de l'Elysée à l'issue d'une rencontre entre François Hollande et la conférence des représentants des cultes.
Source: http://actu.orange.fr/france/boubakeur-suggere-une-reforme-des-institutions-de-l-islam-en-france-CNT000000rMNls.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 22:07

C'est ce qui fait une des nombreuses spécificités des religions musulmanes est leur inadaptation à un système démocratique...
Le Québec a tenté de s'adapter aux musulmans et non le contraire avec la théorie des "compromis acceptables" qui au fil du temps aboutissent à des voies sans issue...

Pour l'instant chez nous on comptabilise les morts... Si les musulmans ne peuvent pas s'adapter peut être faudra t il revoir nos règles du vivre ensemble ou en tirer des conclusions.
A moins que l'on cesse de commémorer, de commissionner et que l'on se décide enfin à agir.

Au point de rupture proche où nous en sommes il devient aussi urgent qu'indispensable que ce soient les musulmans eux mêmes qui mettent de l'ordre dans l'organisation et le fonctionnement de leur religion au sein de l'état.

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 23:10

Le courrier du communiste André Gerin - http://www.pcf.fr/11396 - au président de la République, courrier écrit avant l'attentat de Saint Etienne du Rouvray...

http://andregerin.blogspot.fr/2016/07/un-big-bang-politique-simpose-de-toute.html a écrit:
mercredi 27 juillet 2016
Un big-bang politique s'impose de toute urgence - Lettre à François Hollande

J'ai adressé un courrier à François Hollande, Président de la République, hier matin, mardi 26 juillet. Hasard de l'actualité. Un nouvel attentat barbare de l'État islamique était en train d'avoir lieu à Saint-Etienne-du-Rouvray, ciblant une église. Le prêtre a été égorgé.

J'ai entendu les propos du Président de la République, François Hollande, hier au soir, prôner l'union nationale. J'ose espérer qu'on ne tournera pas autour du pot. Je ne voudrais pas que l'on se retranche derrière l'État de droit car, rien ne nous empêche, d'avoir des ripostes plus fortes et plus fermes. C'est le sens du courrier que je lui ai adressé. Comme je lui propose, un big-bang politique s'impose de toute urgence. C'est aussi ce qu'attendent impatiemment les Français devant cette menace omniprésente dans la vie quotidienne.


Monsieur le Président de la République, Cher François,

J’ai écouté attentivement vos interventions lors du soutien que vous avez exprimé en direction des familles des victimes de l’attentat de Nice et plus largement au peuple niçois. C’est en ma qualité de communiste et républicain que je me permets de réagir car je considère que l’heure est grave.

Dans votre discours, vous avez appelé la France « à faire bloc », en leur assurant que « l'exécutif ne céderait pas face à une guerre que le terrorisme nous livre ».

Cet appel ne sera entendu que si vous affichez votre détermination et votre fermeté pour lutter contre le terrorisme. Les Français veulent avoir la certitude que le gouvernement met tout en œuvre pour les protéger. Jusqu’à ce jour, le peuple a fait preuve d’une infinie patience, d’un remarquable sang-froid face à la barbarie et aux violences quotidiennes qui traversent notre pays. Mais jusqu’à quand cette patience va-t-elle durer ?
Notre démocratie est en danger. Le délitement de la société que l’on a tous constaté, contient des germes de guerre civile. Il ne faut pas non plus exclure un séisme d’une ampleur inconnue que la crise politique et sociale peut provoquer.

Un big-bang politique s’impose de toute urgence. C’est une initiative inédite qui vous appartient et dont vous pouvez avoir l’autorité. Elle doit être solide et durable sur cinq ans sur la question du terrorisme, avec la mise en commun d’un diagnostic partagé et l’apport de réponses politiques prépondérantes. Vous avez d’ailleurs franchi un premier pas lorsque vous avez remercié la gauche comme la droite d’avoir voté le prolongement de l’état d’urgence. Notre pays vit une terrible épreuve. C’est peut-être l’occasion pour vous, Président de la République, de réunir, sans a priori, toutes les forces politiques républicaines. Un geste fort qui permettrait de créer une réelle dynamique. Car un diagnostic vital de la situation de notre pays est obligatoire.

Gauche comme droite doivent nécessairement changer leur logiciel et sortir de leur condition partisane tellement surannée et rejetée par la majorité des électeurs. Il ne faut pas que se reproduise le spectacle minable qu’une partie de la droite nous a servi au lendemain de l’attaque terroriste de Nice, tellement obnubilée par les élections de 2017. Le Parti socialiste avait eu des agissements analogues lors des attentats de Montauban et de Toulouse en 2012.

Les Français, durement éprouvés, en ont plus qu’assez de la vie politique telle qu’elle fonctionne dans notre pays. Le moment est donc venu d’ébranler nos certitudes, nos dérisoires et ridicules querelles politiciennes.

Nous le savons, l’ennemi est immergé au sein de la population et dans nos villes. Le terreau sur lequel les terroristes islamistes nourrissent leur violence est lié aux trafics de drogue, d’armes et à la misère endémique.

Je l’affirme haut et fort : Oui la France est gangrenée par l’islamisme. Depuis les années 1990, nous savons où se loge la radicalisation qui s’est développée et n’a cessé de se renforcer. C’est dans les banlieues que les idéologies islamistes et salafistes se sont implantées. Cette période a connu l’arrivée en masse, d’anciens islamistes algériens du Front islamiste de salut, mais également celle du Groupe islamiste armé (GIA), époque où ils ont quitté l’Algérie en pleine guerre civile (Nice et ses environs sont apparus comme des destinations géographiques évidentes). Personne dans le Rhône, n’a oublié Khaled Kelkal, membre du GIA, impliqué dans plusieurs attentats meurtriers au cours de l’été 1995 dont celui du métro Saint-Michel – huit morts et 117 blessés.

A partir de cette période, une véritable idéologie de rupture et de haine de la France s’est développée, pourrissant la tête de nos gamins et la vie de nos quartiers. Elle s’est insinuée tel un virus idéologique, communautariste, antisémite, complotiste, anti France et anti-blanc, diffusant en continu sa haine de la France. En 2004, j’ai fait expulser de France, l’imam Bouziane de Vénissieux, l’un des responsables salafistes au plan national. Rappelons-nous les trois semaines d’émeute en novembre 2005, sous influence des islamistes. Leur cible prioritaire : brûler des voitures et frapper les symboles de la République. 800 communes touchées. Des milliers de voitures incendiées et des centaines de symboles de la République visés.

Reconnaissons-le honnêtement : Oui, il y a des territoires perdus de la République.

Quand les ghettos sociaux deviennent des ghettos ethniques, le constat est clair : le quartier n’est plus black, blanc beur, c’est le communautarisme qui prédomine et la loi de la charia qui devient la norme dans l’espace public. Certes avec effroi, nous observons que ceux qui applaudissent les crimes et la barbarie à Charlie Hebdo, l’hyper casher et Nice, ont pour héros Kelkal ou Mérah.

Certains de nos adolescents ne se considèrent pas comme étant français. Ils sont d’abord et avant tout musulmans. Ils l’affirment avec arrogance et nous distillent les discours préformatés et victimaires qui leur ont été inoculés. Ce sont les mêmes qui contestent violemment les cours d’histoire, de biologie ou de sciences naturelles. Dans de nombreux territoires de notre pays, sévissent enfermement et endoctrinement qui révèlent la dimension prégnante de l’islam politique. Cette emprise idéologique, culturelle et spirituelle est une entrave à l’intégration républicaine. Elle est toujours sous-estimée, voire ignorée et pèse lourdement sur la communauté musulmane.

C’est cette chape de plomb idéologique qu’il faut faire sauter car elle nourrit l’amalgame. Avec l’islam instrumentalisé, sont mises en avant des revendications ethno-religieuses portées par des jeunes radicalisés, en voie de délinquance, qui deviennent la proie des salafistes.

Monsieur le Président, nous ne pouvons plus tourner autour du pot quoi qu’il en coûte à notre confort personnel, intellectuel et politique avant que la société n’explose. Renforçons les mesures sécuritaires et militaires. Faisons-le sans état d’âme.

Sortons de l’emprise de ceux qui opposent sécurité et liberté et de cet angélisme culpabilisant. Refusons sans ambages les postures désarmantes encore vivaces à gauche, relayées par des médias et des intellectuels, au nom de la culture de la tolérance et du doute, et condamnons les discours gauchistes anti-flics et anti-Etat qui écœurent les classes populaires, dégoûtées par ce catéchisme moral et anti raciste.

Là-aussi, monsieur le Président de la République, le gouvernement ne doit pas transiger. Je pense que nous devons nous diriger vers une concorde nationale.

Droite et gauche doivent s’unir face à cet impératif : assumer le diagnostic commun en définissant l’ennemi intérieur. C’est la seule manière de lutter contre la barbarie de l’idéologie islamiste. C’est ce qu’attend le peuple de France. De l’audace, du courage politique et de la fermeté.
J’ai quelques propositions à vous soumettre :

   Dans l’immédiat, le retour renforcé de l’autorité régalienne de l’Etat et la remise en cause du laxisme pénal. La hausse massive des budgets régaliens et de sécurité est prioritaire dès maintenant. Nous devons apprendre à vivre avec le risque terroriste pour renforcer la cohésion nationale.
   Lorsque j’étais député, j’avais déposé le 11 mai 2005, la proposition de loi n° 2316 relative à la création d’un service civique national obligatoire, mixte, dès l’âge de 16 ans. C’est peut-être une idée à reprendre afin de renouer avec l’esprit du service militaire de conscription, en finir avec les cloisonnements et la ghettoïsation, recréer la cohésion autour de la Nation et faire revivre l’esprit patriotique.
   La loi contre le port du voile intégral doit être appliquée. Il ne faut plus tergiverser sur ce sujet. Cela nécessite de véritables moyens dans les commissariats de police concernés mais aussi, d’impliquer directement les responsables du culte musulman dans leur coresponsabilité vis-à-vis de la loi républicaine.
   Mettre hors d’état de nuire les terroristes potentiels, revoir la question des frontières nationales. Elles sont à réhabiliter en terme de protection. Par ailleurs, il y a obligation de retrouver la maîtrise des flux migratoires.

J’ai la conviction qu’il nous faut franchir une étape sans précédent pour rétablir l’ordre républicain et redonner à l’État, son autorité et sa légitimité. Voyons ce qui se passe depuis le 14 juillet, voitures brûlées, caillassage, guet-apens, et ces jours-ci dans l’Oise, à Beaumont-sur-Oise et dans les environs. Pour moi il n’y a pas de hasard, tout se tient.

Cette réalité enkystée dans la société depuis plusieurs décennies, entretient ce que j’ai coutume d’appeler une gangrène où tous les oiseaux de malheur, trafiquants et salafistes en profitent pour pourrir la vie et la République. Il faut en finir avec cette banalisation et appliquer la tolérance zéro. Cela va des incivilités, aux actes criminels, en passant par le non-respect de la loi, dans tous les lieux et pour tous les domaines.

Voilà, monsieur le Président de la République, cher François, ce que je souhaitais vous exprimer suite à votre appel.

Dites aux Français que vous avez confiance en eux, comme chef de guerre contre le terrorisme islamiste.

Dites à nos concitoyens musulmans qu’ils doivent se mobiliser autour d’un islam spirituel compatible avec la République et contre ceux qui instrumentalisent leur foi, en dénonçant les intégristes, les idéologies salafistes et les frères musulmans.

Affirmez votre détermination et votre fermeté. C’est un appel à la mobilisation de tous, de tous les instants afin de créer un grand mouvement populaire et citoyen pour un sursaut républicain et un réveil civique.

Car nous avons tous mal à la France.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, Cher François, l’expression de ma haute considération.

André GERIN
Source: http://andregerin.blogspot.fr/2016/07/un-big-bang-politique-simpose-de-toute.html



Pour information, la municipalité de Saint-Etienne-du-Rouvray est, comme celle de nombreuses villes populaires de banlieue, dirigée par le PCF depuis 1959....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 27 Juil 2016, 23:40

Lorsque je Lis André GERIN je m'interroge :
-Suis je devenu communiste ?
- A GERIN est il encore inscrit au PC et comment peut il être "toléré" par les gens de gauche ?

Cette intervention de GERIN est frappée du sceau du bon sens et dénote une connaissance du dossier... que dire de plus ?
Rien si ce n'est que lui-même comme beaucoup d'autres ne sera pas écouté.
Sa seule satisfaction sera d'avoir compris à temps, de connaitre le sujet sur lequel il s'exprime, de proposer des moyens d'action réels, cohérents et adaptés à la situation au lieu de nous abreuver de phrases ronflantes vides de sens qui plus est hors sujet.

En homme politique responsable libre de dogmatisme il s'exprime... avec son cursus ce n'est pas facile d'avoir raison surtout contre les siens.

Curieusement il sait de quoi il parle, il s'exprime clairement sans emphase et sans triturer la vérité c'est donc un homme dangereux à ne pas prendre en considération... on préfère les idéologues bavards si possible dans la mouvance dominante dont les discours sans queue ni tête est stérile lorsqu'il n'est pas nocif.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 02:03

Gerin chef de guerre churchillien? Une occasion de relire tout ce qu'à écrit le libérateur?

Que la stratégie soit belle est un fait, mais n'oubliez pas de regarder le résultat.

Il vaut mieux faire l'information que la recevoir ; il vaut mieux être acteur que critique.

Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme.

Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais, c'est peut-être la fin du commencement.

Le vrai génie réside dans l'aptitude à évaluer l'incertain, le hasardeux, les informations conflictuelles

Après la guerre, deux choix s'offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d'avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député !

Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur

Il est une bonne chose de lire des livres de citations, car les citations lorsqu'elles sont gravées dans la mémoire vous donnent de bonnes pensées.    

Comité : Un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes qui décident collectivement que rien ne peut être fait !

Il n'y a aucun mal à changer d'avis. Pourvu que ce soit dans le bon sens.

Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux.

Un bon politicien est celui qui est capable de prédire l'avenir et qui, par la suite, est également capable d'expliquer pourquoi les choses ne se sont pas passées comme il l'avait prédit.

#### et réciproquement bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 02:25

Bon, ça peut encore passer...! Basketball
no comment

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 03:23

Le message de l'UFAL

À nouveau nous nous inclinons devant la mémoire d’une victime du terrorisme islamiste, aujourd’hui celle de Jacques Hamel.

À l’effroi de l’abject assassinat dont il a été victime succède la bêtise de nombreuses réactions qui vont dans le sens de ce que souhaitent nos ennemis : nous diviser. Non Monsieur le Président de la République, ce ne sont pas « les catholiques qui ont été frappés » mais un citoyen lâchement assassiné alors qu’il célébrait le culte dont il était prêtre, et donc à travers lui c’est la liberté de culte qui est visée, et donc encore une fois la République laïque.

Comme pour les assassinats de Charlie Hebdo, qui visaient la liberté de la presse, et de l’Hyper Cacher, qui visaient les juifs, ce sont toujours des crimes abjects contre des femmes et des hommes, choisis parfois pour ce qu’ils symbolisent, mais toujours victimes de ce qu’ils sont tous : des membres de l’humanité qui vivent sur des territoires empreints de démocratie et d’universalisme.
Le diagnostic est toujours le même, le fanatisme est en guerre contre la République pour ses principes et ses valeurs. C’est bien la liberté de conscience, d’où découle la liberté de culte, qui est la cible d’un totalitarisme politico-religieux.

Laïques, nous défendons le libre exercice des cultes aussi énergiquement que la liberté de critiquer les religions ou de s’en moquer. Lorsque l’on apprend que l’un des deux suspects aurait passé 10 mois en prison avant d’être placé sous contrôle judiciaire avec obligation du port d’un bracelet électronique, la colère réclame des comptes.

Nous n’attendons pas du Président de la République qu’il reçoive « tous les cultes, car nous devons être ensemble » mais qu’il rassemble le peuple entier sans référence aux appartenances particulières et applique la loi qui dispose que la République garantit le libre exercice des cultes.
La République est attaquée et elle doit se défendre et protéger les siens. Elle est souveraine et n’a pas à demander l’autorisation à Bruxelles ou quiconque de mobiliser les moyens nécessaires pour agir, notamment financiers.

Les citoyens et les familles doivent s’engager et ne pas tout attendre de l’État ou des Collectivités locales, elles y sont prêtes avec les associations à leur côté, sous réserve qu’elles ne doivent pas passer leur temps à trouver des moyens pour pouvoir agir.
Mais il faut un État qui assure le cadre Républicain, c’est à dire qui garantisse l’instruction, permette l’émancipation, assure la sécurité sociale et ne transige plus avec les principes de liberté, d’égalité et de laïcité et la valeur de fraternité.

Si cela n’est pas possible, alors la République n’est plus.
Nous attendons du Président de la République et de son Gouvernement qu’ils se montrent à la hauteur de cet enjeu vital.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 03:44

Christiane TAUBIRA, l'icône de la gauche, vous vous souvenez?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 04:22

Gérard a écrit:
Christiane TAUBIRA, l'icône de la gauche, vous vous souvenez?

Dans la lamentable affaire du curé octogénaire égorgé (on sent les grands guerriers, les héros) on pourrait avantageusement lister les sottises de son ministère... et apprécier les conséquences de ses décisions ainsi que les oukases de la cour européenne des droits de l'homme... Encore un "machin" aurait dit De Gaulle.

Pas grave la justice est indépendante et les magistrats inamovibles... peut être certains comprendrons pourquoi je suis souvent incrédule lorsque l'on affirme qu' il faut faire contrôler ceci ou cela par des magistrats indépendants.

Qui plus est nos magistrats lorsqu'ils se trompent ne sont pas mis à contributions pour dédommager les victimes...

Si on est indépendant en général on est responsable... à méditer.
Là aussi il n'y a pas de vérité à 100% mais lorsque les bourdes se succèdent on devrait aviser. Pour les excuses on repassera plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 04:25

Taubira? Effectivement on peut la citer. Il n'y avait qu'à l'évoquer.

Taubira persiste et signe : pas question de céder aux «querelles politiciennes» à la suite des attentats. L’ancienne ministre de la justice et figure de la gauche morale, qui a démissionné du gouvernement en janvier 2016 sur fond de désaccord autour de la réforme de la déchéance de nationalité dans la foulée des attentats de Paris, est sortie samedi de sa réserve après la tuerie du 14 juillet à Nice.

Christiane Taubira a posté samedi sur son compte Facebook une longue tribune dans laquelle elle invite tout un chacun à «privilégier l’analyse politique», dénonce «ceux qui font commerce de la peur, de l’angoisse, de la douleur d’autrui et (...) privilégient leurs intérêts partisans ou leur impatience à s’emparer du pouvoir d’Etat».

Si l’ex-garde des sceaux trouve légitime de poser des questions, elle insiste sur le fait que ces interrogations ne doivent en aucun cas «servir de paravent ni à des calculs électoraux, ni à des concours de notoriété». Et rappelle qu'«outre ces trois attentats massivement meurtriers, les drames de Villejuif, Magnanville, Saint-Quentin Fallavier, le carnage évité dans le Thalys, attestent la disparité des façons de tuer, et donc que la menace est réelle, protéiforme, durable». Taubira exhorte ainsi à la nécessité de préserver l'Etat de droit et d'arrêter de «gloser sur les effets de la prison lorsqu’aucun des tueurs du 13 novembre, ni celui du 14 juillet, n’avait d’antécédents carcéraux ; de rabâcher les sempiternelles récriminations fondées sur de seules motivations partisanes, (...) de se réfugier derrière des incongruités confortables».

Elle profite également de sa prise de parole pour adresser une déclaration d’amour en prose à la ville de Nice : «‪#‎Nice‬, ville frontière, ayant tant voyagé dans les cultures, les arts, sous les régimes, les nationalités. Ayant entendu tant de langues. Sans bouger. Sa géographie imperturbable. Nice, ciel et mer azur. Ses paysages familiers depuis toujours. Nice et son histoire, ses convoiteurs, ses soubresauts ; son réseau Marcel créé par Moussa Abadi, né en Syrie, et Odette Rosenstock, qui a sauvé la vie de plus de cinq cents enfants juifs. Nice et ses Résistants, Nice et ses manifestations des 14 juillet 41 et 42. Nice et son insurrection du 28 août 44»
####

Que suite au dernier attentat il faille (sans jeu de mot) repenser la chaîne judiciaire,  Cela paraît souhaitable. Pour la remplacer par quoi reste une vraie question quand les prisons sont déjà pleines. Et les tribunaux saturés.

Le temps court pour déstabiliser des décisions alternatives, ne sert pas le besoin de temps long pour en trouver d'autres.

Un exemple qui permet de ne pas ajouter de l'émotionnel à une lecture pragmatique des faits. L'avion.

Cela a beau être le moyen de transports le plus sûr, on a beau mettre des ceintures de sécurité pour que les passagers se sentent en sécurité au décollage et à l'atterrissage, on peut les crasher contre des tours, les planter en mer, les utiliser comme armes de destruction massive. C'est cela le terrorisme moderne. Contourner les obstacles pour tuer en se tuant. Or il est évident que les avions doivent continuer de voler.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 06:38

Une lecture intéressante mais longue :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t2.asp

Pour les âmes sensibles il y a des faits occultés (lors de la tuerie du Bataclan) qui posent mieux le problème que les élucubrations des uns ou des autres.

Les vains débats sont maintenant hors de propos, pour ma part j'attends de ceux qui nous dirigent autre chose que ce qu'ils ont fait depuis des mois.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 06:53

Gagnons du temps. Sans débat inutile +1
http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2016/07/25/les-dechirements-francais-font-partie-du-plan-de-daesh_4974339_3232.html Ne nous déchirons plus.

Nous ferons autre chose que de valider les querelles entre partis se droitisant dans une surenchère qui ne mènera nulle part, sinon sur un champ de bataille où les morts se compteront en très très grand nombre si le climat de discorde venait à l'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 07:26

Avec la gauche au pouvoir il n'y a pas de morts ! on commence à compter par centaines... la droite est dangereuse !
IL n'y a que des "arrangements" ensuite il devient délicat de lutter contre l'intégrisme...

http://www.dailymotion.com/video/x2ldr8p
http://www.medias-presse.info/au-parti-socialiste-on-negocie-des-mosquees-contre-des-voix-en-video/28837

Alors pour les leçons de morale...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 07:46

Pas d'appel à la morale. Pas de leçon donnée. Simplement un appel à continuer à coexister.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 08:27

Pas besoin d'en déclarer plus. La violence tente d'appeler la violence. Résister, insister, persister à défendre le vivre ensemble. Refuser toute doctrine du mourir ensemble. Ne pas lui emboîter le pas.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 707
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 09:50

Libellule a écrit:
Gagnons du temps. Sans débat inutile +1
http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2016/07/25/les-dechirements-francais-font-partie-du-plan-de-daesh_4974339_3232.html Ne nous déchirons plus.

Nous ferons autre chose que de valider les querelles entre partis se droitisant dans une surenchère qui ne mènera nulle part, sinon sur un champ de bataille où les morts se compteront en très très grand nombre si le climat de discorde venait à l'emporter.

Daesh nous attaque car nous les bombardons. Un point c'est tout. Et pour piloter la riposte Daesh utilise sa 5ème colonne: les petits jeunes décérébrés d'origine musulmane pour faire pression sur le gouvernement via l'opinion publique.

Les pseudo raisons relayées par la gauche sur la cohésion nationale ce n'est que du clientélisme de gauche.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 10:00

Merci pour votre réponse Thierry. La guerre peut s'étendre encore plus, et j'ai bien conscience que nous y sommes. Je ne souhaite pas que Daesh nous pousse à l'erreur d'enclencher une autre guerre, civile, celle là. Beaucoup de personnes pensent ainsi, et pas qu'à gauche. Là où d'autres y trouveraient des avantages. Les clivages ne sont plus là. Mais "on" fait comme si la bipolarisation était encore de mise. Je ne m'associe pas à cette logique de pensée. Je crains la montée de tout nationalisme exacerbé, j'ai mes raisons pour cela.

Excellent article dans Télérama sous la plume de Richard Rechtman pour en comprendre les ressorts.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 16:02

thierry a écrit:


Daesh nous attaque car nous les bombardons. Un point c'est tout. Et pour piloter la riposte Daesh utilise sa 5ème colonne: les petits jeunes décérébrés d'origine musulmane pour faire pression sur le gouvernement via l'opinion publique.

Les pseudo raisons relayées par la gauche sur la cohésion nationale ce n'est que du clientélisme de gauche.


Le clientélisme de gauche étant un obstacle gouvernemental à la prise de décisions efficaces tout comme à une politique réaliste de lutte contre le terrorisme, il s'en suit que les moyens régaliens sont surexploités en pure perte.
On s'agite, on bouge mais pas contre qui il faudrait et pas où il faudrait le tout en pure perte. Dans le cas de figure contraire il y aurait un "problème électoral".
On ne peut légitimement accuser André GERIN parlementaire communiste d'être carté au FN, il voit arriver le bus qui va nous écraser, fait un diagnostic, propose des pistes de réflexion... en vain. Tout ce qu'il peut dire ou faire est occulté. Pourquoi ?

Pendant ce temps on aligne les cadavres, les tarés pervers continuent les massacres. On nous berce de belles paroles, on commémore, on tente de réduire l'opposition au silence y compris à l'assemblée nationale ont met une chape de plomb sur l'information.
On combat le terrorisme par des discours et surtout en dénigrant et en muselant toute parole qui s'écarte de boniment officiel. Le mot d'ordre est tenir jusqu'aux élections...
Pour être informé en détail sur ce qui s'est passé au Bataclan il faut lire le Washington time ou le Daily Mail... en France nos bons médias se gardent bien d'en faire état.
Pour avoir des précisions il faut lire le rapport parlementaire dont tout le monde parle mais dont on se garde bien de publier des extraits.

Pour les curieux tout y est écrit : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-enq/r3922-t2.asp les gens qui savent se documenter trouveraient sans mon aide. Sa lecture remet les idées en place et on comprend qu'il soit sous l'éteignoir.

Pour ma part lorsque l'on veut me tuer ou tuer une personne en ma présence, je ne pense pas au "vivre ensemble", à philosopher ou au danger de la guerre civile qui viendrait potentiellement de l'extrême droite mais à mettre hors d'état de nuire le tueur.
En matière d'assassinat ou de délinquance il est déplacé de juger en fonction des étiquettes politiques encore que pour certains esprits tordus il soit sans doute plus acceptable voire excusable ou pardonnable de se faire occire, mutiler ou torturer par un furieux musulman que de voir un individu se révolter contre des assassins et se défendre.
La légitime défense de sa vie ou de celle d'autrui va devenir un signe évident de conduite fasciste... En arriver à proférer de telles stupidités en les présentant comme des solutions de sagesse le tout pour des raisons bassement politicarde il faut le faire et mépriser totalement les lecteurs pour penser qu'ils ne verront pas la manipulation.

La cohésion nationale on rigole ! Nous avons connu les porteurs de valise il y a quelques années la descendance est assurée, la relève s'annonce de qualité.

Dans un pays ou le livreur de pizzas arrive plus vite que la police débordée par des missions aussi inutiles que stupides le danger ne vient pas des furieux qui assassinent pour des raisons religieuses mais des victimes qui voudraient se défendre.

Je laisse les disciples de cette pensée humaniste profonde avec leurs certitudes... qu'ils ne s'occupent surtout pas des miens ou de moi-même.
A défaut de m'aider qu'ils ne me compliquent pas la tâche. La situation est assez tendue pour que l'on ne perdre pas du temps et de l'énergie à débattre en vaines parlottes  au lieu d'être vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 18:42

Évoquer la légitime défense ne semble par faire l'unanimité. Mais bon une petite salve de mots déplaisants envers les pétitionnaires va certainement suivre.
http://m.huffpost.com/fr/entry/10922742
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 19:02

Si un abruti vient le couteau à la main pour vous égorger et que la supposée victime se défende... on va la conduire au tribunal et la condamner !

Nous n'en sommes plus aux débats internationaux stériles entre intellos de pacotille mais dans un pays qui s'appelle la France, chez nous où on se fait tirer dessus, exploser, égorger, écrabouiller par un camion... j'espère que tous les policiers et gendarmes qui sont intervenus (certains sont invalides) vont être sans délai présentés devant les tribunaux...

On l'a bien fait pour les policiers du RAID qui étaient intervenus lors de la prise d'otages d'une classe d'enfants de la maternelle de Neuilly... lorsque la stupidité, la veulerie et la lâcheté sont les références tout est possible.

Les pétitionnaires du clavier rien à cirer ! nous devons prendre conscience que nous sommes tous en danger et agir chacun avec ses moyens en conséquence.

NB nos big boss ont les voitures blindées et les personnels de protection... ça change la vision des choses. Ils ont plus peur de se faire entartrer, huer ou de prendre des œufs sur la tronche que de ramasser une balle ou un mauvais coup.

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 19:58

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1766 a écrit:
Qu'est-ce que la légitime défense?
Vérifié le 30 mars 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère en charge de la justice


La légitime défense s'applique lorsque une personne se défend en cas d'agression parce qu'elle n'a pas le choix. La personne agissant en état de légitime défense ne peut pas être sanctionnée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gitime_d%C3%A9fense a écrit:
La légitime défense est l'autorisation légale de faire cesser une agression contre soi-même ou autrui par des moyens en d'autres cas interdits. Cette notion s'applique aussi bien aux individus qu'aux États.

Après libre à chacun d' en faire usage ou non.


Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 20:10

Si on en a le temps dans l'immédiateté d'un drame, elle a du sens. De pays à pays, moins. Sinon à enclencher un processus qui peut avoir des conséquences graves et durables. Sans vouloir insister outre mesure car comparaison n'est pas raison, on peut relire les pages écrites pendant la guerre d'Algérie de 54 à 62 et regarder côté nombre de victimes. S'auto défendre au nom de tel ou tel modus vivendi a surtout fait progresser le nombre des morts ensemble, ... Et la situation n'a pris fin qu''après huit ans de conflits.

Les raccourcis en traitant les autres d'abrutis est une méthode comme une autre pour imposer son point de vue, mais sans certitude d'efficacité. En une minute un camion fou roulant à 90kmh parcourt 1km5 et il faut être un pro de la gâchette pour atteindre la cible.

Le père égorgé n'a pas pu se défendre. Alors envisager une hypothèse qui ne s'est pas produite tient de l'improbable. A Nice le tueur est mort légitimement. Mais c'est loin d'avoir été la première victime qui a pu mettre fin au carnage.

Armer tous les religieux pour qu'ils puissent défendre leur maison commune ? On adopterait le modèle américain, sans certitude de voir le nombre de victimes baisser.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 28 Juil 2016, 20:50

Il est tout à fait possible que dans l'église au moment de l'agression il se trouvent une personne ou des personnes en capacité d'intervenir... Dans le train parti de Belgique les Américains sont venu à bout du tueur...
Si on préfère mourir sans se défendre c'est un choix qui n'est pas le mien. Même en me faisant de la pub pacifiste je ne crois pas changer d'avis.
Ma peau comme celle de nombre de braves types vaut largement celle d'un taré.

A ce jour je n'envisage pas de respecter les tueurs ou de militer pour leur faire décerner le Nobel de la paix ? pour les qualificatifs les concernant le vocabulaire est large... il en est de même pour ceux qui prennent leur parti contre toute raison ce qui est une insulte à la mémoire des victime et un défi au sens commun.

Une fois de plus devant le manque d'argument pour répondre sur le fond on va attaquer la forme. Ce serait amusant si la situation n'était pas catastrophique. Enferrez vous soutenez l'insoutenable mais sans moi...

NB : j'ai constaté au cours de ma carrière que les théoriciens qui expliquaient aux autres les règles fantaisistes du combat et de la survie n'avaient sans doute pas eu beaucoup d'occasions de passer aux travaux pratiques puisqu'ils étaient encore vivants.


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 28 Juil 2016, 20:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après
» [Novembre 2015] Birchbox
» [Novembre 2015] Glossybox
» ATTENTATS DE PARIS - 13 novembre 2015
» HOMMAGE NATIONAL DU 27 NOVEMBRE 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: