Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 14 Nov 2015, 09:45

Rappel du premier message :



http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html a écrit:
Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques

Le Monde.fr | 13.11.2015 à 22h04 • Mis à jour le 15.11.2015 à 22h31

Il s’agit de la pire attaque terroriste qui ait jamais frappé la France. Six attaques ont eu lieu simultanément à Paris et à Saint-Denis, vendredi 13 novembre.

Un bilan provisoire fait état d’au moins 129 morts et 352 blessés, dont beaucoup dans un état grave, selon le procureur de la République de Paris, François Molins, mais il pourrait s’alourdir. Sept terroristes sont morts, tous après avoir actionné leurs ceintures explosives.

L’organisation Etat islamique a revendiqué ces meurtres, samedi. François Hollande a promis que « la France sera [it] impitoyable à l’égard des barbares ». Il a décrété un deuil national de trois jours et a annoncé que « tous les dispositifs » de sécurité seraient renforcés à leur niveau maximal.

Le procureur François Molins a évoqué 3 équipes de terroristes, qui ont mené « des actions coordonnées ». Elles étaient équipées du même type d’armes, et surtout portaient toutes des gilets explosifs de même genre, composés de TATP (peroxyde d’acétone) et d’un dispositif avec les mêmes piles et boutons-poussoirs.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/13/fusillade-meurtriere-a-paris_4809485_3224.html


Dernière édition par a.nonymous le Sam 16 Juil 2016, 00:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 04 Oct 2017, 06:04

Normal.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 04 Oct 2017, 06:52

a.nonymous a écrit:
Dans certaines villes les maires ne font preuve d'aucun laxisme envers ceux qui se montrent complaisants pour les terroristes....

A la Courneuve, le maire PCF vient de suspendre et de lancer une procédure disciplinaire à l'encontre d'une militante PCF employée municipale pour avoir parlé sur les réseaux sociaux de "martyr" à propos de l'assassin de Marseille....


Si nos élus locaux commencent à s'inquiéter sérieusement de ce qui se passe dans les villes qu'ils dirigent nous sommes en bonne voie...

Dans une dizaine d'années au moment où ils passeront de la réflexion à l'action il est à craindre que ce soit un peu tard, ce qui est intéressant étant qu'ils se feront flanquer dehors par ceux qu'ils ont protégé contre vents et marées.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 04 Oct 2017, 06:59

https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/si-sort-ils-vont-nous-tuer-perpignan-une-mere-et-ses-filles-cloitrees-dans-leur-hlm-89277
“Si on sort, ils vont nous tuer” : à Perpignan, une mère et ses filles cloitrées dans leur HLM
Menaces. Nos confrères du Midi Libre rapportent qu'une mère et ses filles vivent un enfer, depuis qu'elles ont été menacées au pied de leur HLM. Elles vivent désormais recluses.

Situation aussi tragique qu'ubuesque à Perpignan. Nos confrères du Midi Libre rapportent qu'une mère et ses quatre filles de 13, 15, 18 et 21 ans vivent “cloîtrées depuis plusieurs jours dans leur appartement des HLM Vernet-Salanque, et terrorisées par une famille de voisins dont quatre frères d'une vingtaine d'années”. Une situation totalement intenable : “derrière leurs volets fermés, la porte d'entrée bloquée par une chaise, elles supplient, en pleurs, que quelqu'un leur vienne en aide et mette un terme à ce quotidien de recluses” explique le quotidien local.
Une situation sous haute tension
La mère de famille, qui témoigne dans le journal, explique qu'elles sont constamment menacées. Pire, l'une des trois filles, qui passe le baccalauréat cette année, ne peut plus aller à l'école. Au mois de juillet dernier, explique le Midi Libre, la mère et ses filles “auraient subi une première agression physique et auraient déposé plainte. Dès lors, tout se serait aggravé” . L'ainée à même tenté de mettre fin à ses jours.

Ils disent que l'on n'a pas le droit de rester là. Car c'est leur loi, la loi du quartier. Mais personne n'a le droit de transformer un quartier en ghetto, de faire vivre cet enfer à d'autres. Mais, quand on sera parti, ce sera une autre famille qui vivra la même chose. Tout ça pour rien, parce que l'on a été les premiers à porter plainte et à briser le silence, explique la mère de famille au Midi Libre
La mère de famille a déposé une demande de mutation de logement

--------------------

peut être devrait il y avoir un début de prise de conscience... certaines situations locales doivent être traitées.

Les zones de non droit n'existent pas ! et ce qui s'y passe est sans importance et surtout sans danger pour les citoyens.
L'important c'est Las Vegas et la police européenne qui résoudra nos problèmes... à propos y a t il des armes dans cette cité ? peut être un club de tir ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 05 Oct 2017, 19:25

Faits divers. Les enquêteurs en charge de l’attaque au couteau de Marseille s’interrogent sur des versements d’argent sur le compte de l’assaillant.
Mardi 3 octobre, le domicile de l’auteur de l’attaque au couteau à Marseille a été perquisitionné par les enquêteurs.  C’est apparemment dans cet appartement qu’il a passé la nuit de samedi à dimanche.

Lors de leurs investigations sur le profil du tueur, les policiers de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) de la PJ et la DGSI ont découvert plusieurs versements sur le compte bancaire de l’assaillant, révèle Le Parisien. Une somme d’environ 2 000 euros répartie en plusieurs versements les jours précédents l’attaque. Si “rien à cette heure n’indique que ces sommes aient été données pour qu’il commette ses crimes”, selon une source proche du dossier citée par Le Parisien, les enquêteurs cherchent à savoir exactement à quoi cet argent a servi. Ils savent par ailleurs que l’homme de 29 ans était connu pour des “activités illicites dans la délinquance”.

Mardi 3 octobre dans la soirée, une  cinquième personne a été arrêtée dans le cadre de l’enquête sur cette affaire, a appris 20 Minutes. Elle a été appréhendée dans le centre-ville de Marseille, comme les quatre premières, interpellées plus tôt dans la journée. Inconnue des services de police, elle a été placée en garde à vue et va être entendue. Elle est soupçonnée d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

-------------------------------

La France est un pays merveilleux en effet il est possible :
De séjourner des années durant en situation irrégulière sans ennuis
De commettre de multiples délits sans risquer grand chose
D'être mis en cause dans plusieurs dossiers judiciaires sous de multiples identités sans que cela ne fasse réagir les autorités
De vivre sans ressources avouables tout en voyageant à travers l'Europe
et comble de chance de disposer d'un compte bancaire pour recevoir de l'argent de provenance suspecte.

Il faut être un foutu réac populiste pour commencer à envisager qu'il serait temps de s'inquiéter... ne parlons pas d'agir ce serait violent et sans doute discriminatoire.

et il faut deux femmes trucidées sur la voie publique pour que ces dysfonctionnements habituels connus de tous les "flicards de base" soient mis en lumière... et surtout portés à la connaissance du public.

Pas dire, pas savoir... ça ferait "mal voter" bonne nuit les petits !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 08 Oct 2017, 08:08

Logement social de Madame Merah : Gilbert Gollard interpelle Matignon

En colère. Alors que le procès d'Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah, a débuté cette semaine à Paris, Gilbert Collard attire l'attention de l'exécutif sur la mère du tueur de Toulouse.

Le procès du frère de Mohamed Merah, responsable des assassinats de trois militaires, trois enfants et un enseignant juifs à Toulouse et Montauban, a commencé cette semaine. Abdelkader Merah est  jugé pour “complicité” des crimes du mars 2012. Mais alors que tous les regards sont tournés vers le frère du “tueur au scooter”, ce samedi 7 octobre, Gilbert Collard, député apparenté Front national de la 2e circonscription du Gard, attire l'attention du Premier ministre, Edouard Philippe, sur “le favoritisme scandaleux dont a profité Madame Zoulikha Merah, mère de Mohamed Merah, un terroriste sanglant”.

Dans une question écrite, intitulée “Scandale du logement social de Mme Merah” et déposée auprès du service des questions de l’Assemblée nationale, le député affirme que la mère du terroriste “a obtenu en priorité absolue un logement social à Tremblay en France”. “Le motif invoqué est parfaitement scandaleux : il s’agissait de la rapprocher de son fils Abdelkader Merah qui était alors incarcéré à Villepinte pour des faits de terrorisme”, fustige l'avocat. “Ce motif est d’ailleurs devenu caduc depuis que l’intéressé est incarcéré à Vivonne”, note-t-il.

n fine, rappelant “qu’il y a actuellement 500 000 demandeurs d’un logement social en région parisienne”, Gilbert Collard estime que “ce tour de faveur constitue une véritable insulte à la communauté juive ainsi qu’à nos armées”. “Le Gouvernement a-t-il donc diligenté une enquête administrative ?”, demande-t-il en conclusion.

https://www.valeursactuelles.com/politique/logement-social-de-madame-merah-gilbert-gollard-interpelle-matignon-89456
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 09 Oct 2017, 01:44

Un mot certainement nouveau pour certains: sanction


"Le parquet de Lyon avait classé sans suite l'enquête pour vol visant le Tunisien de 29 ans en situation irrégulière et, ensuite, les autorités préfectorales locales n'avaient "pas été en mesure de prendre une mesure d'éloignement à son encontre""


Citation :
Marseille: il y aura des "sanctions" après l'enquête administrative affirme Collomb

AFP, publié le dimanche 08 octobre 2017 à 14h10

Il y aura des "rectifications" et des "sanctions" après l'enquête administrative sur les conditions de la remise en liberté d'Ahmed Hanachi, la veille de son attaque à Marseille, a affirmé dimanche Gérard Collomb.

"Nous regarderons ce qui n'a pas marché, et là où ça n'a pas marché, il y aura à la fois des rectifications, mais en même temps des sanctions", a déclaré le ministre de l'Intérieur sur BFMTV.

L'enquête administrative, dont les conclusions doivent être rendues mardi selon M. Collomb, vise à faire la lumière sur une éventuelle défaillance après la remise en liberté de l'homme qui a tué deux jeunes femmes à la gare de Marseille dimanche.

Interpellé vendredi à Lyon suite à un vol à l'étalage, Ahmed Hanachi avait été placé en garde à vue, puis remis en liberté samedi, la veille de l'attaque.

Le parquet de Lyon avait classé sans suite l'enquête pour vol visant le Tunisien de 29 ans en situation irrégulière et, ensuite, les autorités préfectorales locales n'avaient "pas été en mesure de prendre une mesure d'éloignement à son encontre", selon le procureur de Paris François Molins.

"Je peux vous dire que ça va être pour moi une préoccupation essentielle que de regarder tous les dysfonctionnements et d'y mettre fin", a assuré M. Collomb.

L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste État islamique (EI) mais les enquêteurs s'interrogent depuis sur les liens entre l'assaillant, qui a été abattu, et l'EI.

"Je ne sais pas si le lien est direct, c'est l'enquête qui le montrera. Mais en tout cas que (l'EI) l'ait inspiré idéologiquement, oui", a pour sa part estimé le ministre de l'Intérieur.
http://actu.orange.fr/france/marseille-il-y-aura-des-sanctions-apres-l-enquete-administrative-affirme-collomb-CNT000000PLO9n.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 09 Oct 2017, 03:10

Et dire que pour certains la solution consiste à recruter des policiers...

Le tueur interpellé une demi douzaine de fois, en séjour irrégulier en France, toujours laissé libre jamais renvoyé ne doit pas son immunité au manque de policiers...

Peut être devrait on réfléchir "autrement" mais ce n'est pas possible aux verrouillés du bulbe.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 09 Oct 2017, 03:53

Comment? Quel bulbe suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 11 Oct 2017, 12:02

Citation :
Le frère du tueur de Marseille, arrêté en Italie, avait combattu en Syrie

AFP, publié le lundi 09 octobre 2017 à 16h38

Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes début octobre à Marseille, a combattu en Syrie, ont annoncé lundi les autorités italiennes, après son arrestation dans le nord du pays.

Ce sont les enquêteurs français qui ont prévenu leurs homologues italiens le 3 octobre, deux jours après l'attentat de Marseille, de la présence possible du frère d'Ahmed Hanachi en Italie, ont raconté de hauts responsables de l'antiterrorisme italien lors d'une conférence de presse.

Le signalement précisait qu'Anis Hanachi avait "combattu, fait le jihad en territoire syro-irakien, avec une expérience de caractère militaire", a expliqué Lamberto Giannini, chef de l'antiterrorisme italien.

Les enquêteurs français le soupçonnent de complicité dans l'assassinat des deux jeunes femmes à Marseille. "Une hypothèse encore à vérifier est que c'est lui qui a endoctriné son frère Ahmed et provoqué sa radicalisation", a-t-il ajouté.

Ahmed Hanachi, 29 ans, qui a tué deux jeunes femmes à la Gare Saint-Charles de Marseille le 1er octobre avant d'être abattu par la police, a vécu plusieurs années à Aprilia, au sud de Rome, où il avait épousé une Italienne.

Il ne fréquentait alors aucune mosquée et était plus connu pour ses problèmes de drogue et d'alcool.

Le groupe Etat islamique a revendiqué le double meurtre de Marseille mais les enquêteurs français n'ont jusqu'à présent rien trouvé qui puisse relier l'assaillant à l'organisation jihadiste.

La seule trace de son frère Anis en Italie remontait en revanche à 2014, quand il est arrivé sur une embarcation de migrants. Il avait alors été renvoyé directement en Tunisie, comme l'Italie a désormais l'habitude de le faire avec la quasi totalité des Tunisiens débarquant sur ses côtes.
---/---
http://actu.orange.fr/france/le-frere-du-tueur-de-marseille-avait-combattu-en-syrie-CNT000000PNHea.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 13 Oct 2017, 22:42

On ne rigole pas...

Citation :
INFO M6 - Services de renseignements : par erreur, un policier appelle l'islamiste qu'il surveille
12 octobre 2017

Une boulette. Selon nos informations, confirmées par une source du ministère de l’Intérieur, un agent du service central de renseignement territorial (anciens renseignements généraux) a commis une erreur de manipulation de son téléphone qui n’est pas sans conséquence.

Dans la soirée de samedi, ce policier travaillant à la cellule opérationnelle et technique de ce service, envoie un SMS à l’un de ses collègues. Il lui indique un certain nombre d’informations sur un objectif : un islamiste prosélyte, résidant en Ile-de-France, également suivi par un autre service de renseignement, la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure).

Problème, le fonctionnaire s’est trompé de destinataire lors de l’envoi de son message. Les informations ont malencontreusement été envoyées à la « cible ». L’homme sous surveillance rappelle quelques minutes plus tard le policier. Il lui indique qu’il a fait preuve d’incompétence.
Les jours suivant, « la cible » prend un malin plaisir à préciser à ses interlocuteurs au téléphone qu’ils sont “écoutés”.

Dans les rangs de la DGSI, on aurait très moyennement apprécié cette méprise.
Hasard du calendrier, le directeur général de la police nationale devait rendre visite à ce service d’appui opérationnel de la SCRT. Peut-être évoquera-t-il avec le patron de cette unité ce fâcheux épisode.

Armel Mehani, avec François Vignolle
https://m6info.yahoo.com/info-m6-services-de-renseignements-par-erreur-un-policier-appelle-lislamiste-quil-surveille-105006111.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 13 Oct 2017, 23:04

Dans un pays qui fonctionne cul par dessus tête où on recrute des fichés S dans la police où les étrangers en situation irrégulière ne sont pas inquiétés, où les récidivistes ne sont pas au trou, où on casse la figure aux flics que l'on fait brûler, où les gardiens de prison sont sous les ordres des caïds... doit on s'étonner qu'au milieu du "bordel ambiant" les flics soient un peu largués et se plantent en envoyant un message ?

Ne soyons pas naïf, comment imaginer qu'un "fiché S" ne soit pas informé qu'il est supposé être surveillé... nous sommes dans le grand guignol permanent.

Pour l'exemple on va "casser la rondelle" à l'archer du roi et ensuite nos politicards vont continuer à œuvrer de plus belle à percer des trous dans la coque du bateau qui est en plein naufrage.

Ce n'est pas grave puisque nous n'arrêtons pas le progrès : nous avons maintenant au sein de la police un service spécialisé en charge de surveiller les policiers islamistes.... alors l'étourderie du gugusse excusez moi mais je vais en sourire.

Un fiché S sur environ 20 000 sait maintenant que la police le surveille, il ne reste plus qu'à lui mettre un bracelet pour être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 13 Oct 2017, 23:08

Voilà qui clarifie le @comment?@ Si on doit faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 14 Oct 2017, 01:00

Et oui lorsque les plus hautes autorités technocratique sont déconnectées des réalités, prennent des décisions en fonction de la doctrine du moment sous l'influence bobo gaucho écolo bien verrouillées dans les certitudes on arrive à l'incohérence générale.

Solution : ne pas remettre le dogme en question et trouver le subordonné bouc émissaire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 11 Nov 2017, 15:20

Vendredi 10, un automobiliste a foncé sur trois étudiants de nationalité chinoise à Blagnac...

Cet automobiliste Abdellah B. qui préparait cette action depuis un mois et qui a déjà été condamné dix fois par la justice est lui de nationalité..... déséquilibré...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 11 Nov 2017, 23:49

Y'en a pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 25 Nov 2017, 08:46

Charlie, Hyper-Casher, Bataclan, Nice, Manchester, Barcelone, ... j'en passe et aujourd'hui au moins 235 morts à Bir al-Abed...

Les assassins islamistes sont les mêmes et notre indignation se doit de ne pas être sélective !


Dernière édition par a.nonymous le Sam 25 Nov 2017, 09:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 25 Nov 2017, 08:49

Elle ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 15 Fév 2018, 04:46

Citation :
Attentats du 13 Novembre : Jawad Bendaoud relaxé, 3 et 5 ans ferme pour ses co-prévenus
Le Parisien avec AFP| 14 février 2018

Le tribunal correctionnel de Paris a décidé la relaxe pour Jawad Bendaoud, le logeur de deux djihadistes des attentats du 13 novembre 2015, qui avait toujours clamé son innocence. A l’annonce du jugement, rendu mercredi après-midi, l’homme de 31 ans a levé les bras, tapé sur l'épaule de gendarmes et embrassé son avocat.

« Il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes », a déclaré la présidente Isabelle Prévost-Desprez. «Nous sommes extrêmement émus d’entendre le tribunal nous dire que Jawad est innocent», a réagi Me Xavier Nogueras, l’un de ses avocats qui évoque la possible d’une sortie de prison dès ce mercredi soir.

Ses deux co-prévenus sont pour leur part condamnés à des peines de prison ferme. Mohamed Soumah est condamné à cinq ans de prison, avec maintien en détention, pour « recel de malfaiteurs terroristes », une peine supérieure aux réquisitions.

Youssef Aït Boulahcen est condamné à quatre ans de prison, dont un avec sursis, sans mandat de dépôt, pour « non-dénonciation de crime terroriste ». La présidente a évoqué sa « radicalisation certaine ».

Jawad Bendaoud, parfois surnommé « le logeur de Daech », était jugé pour « recel de malfaiteurs terroristes ». Ce délinquant multirécidiviste encourait six ans de prison pour avoir mis à disposition d’Abdelhamid Abaaoud, l’un des cerveaux présumés des attentats, et de son complice, Chakib Akrouh, un squat où ils s’étaient repliés à Saint-Denis.

Le procureur avait requis quatre ans de prison à l’encontre de Jawad Bendaoud et Mohamed Soumah, cinq ans avec mandat de dépôt contre Youssef Aït Boulahcen, cousin d’Abdelhamid Abaaoud et frère d’Hasna Aït Boulahcen, qui est morte aux côtés des djihadistes dans l’assaut du Raid.

Ce jugement conclut le premier procès en lien avec les attaques qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015. Un procès retentissant avec quelque 700 parties civiles, plus de 100 avocats (mais seulement six pour la défense), des rires déclenchés par les propos décalés de Jawad Bendaoud mais aussi les larmes des victimes des attentats.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-du-13-novembre-jawad-bendaoud-relaxe-3-et-5-ans-ferme-pour-ses-co-prevenus-14-02-2018-7559289.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 15 Fév 2018, 20:48

a.nonymous a écrit:
Vendredi 10, un automobiliste a foncé sur trois étudiants de nationalité chinoise à Blagnac...

Cet automobiliste Abdellah B. qui préparait cette action depuis un mois et qui a déjà été condamné dix fois par la justice est lui de nationalité..... déséquilibré...

Etre étranger et reconnu "déséquilibré" présente d'énormes avantages :
Impossibilité d'être revoyé dans son pays d'origine où il ne recevrait pas les soins que nécessite son état
Bénéficier d'une pension adulte handicapé...
Etant "déséquilibré" patenté on peut bien entendu se livrer à nombre de fantaisies contraires aux lois puisque l'on se trouve ipso facto en position d'irresponsabilité pénale ou pour le moins de responsabilité atténuée... si de plus notre individu n'a pas de salaire il est non solvable et sauf erreur de ma part les pensions ne sont pas saisissables.

Ce qui explique le nombre important de nos étrangers "déséquilibrés" maladie qui touche aussi nombre de nos migrants...

Chacun tirant la conclusion qui lui convient.

NB il y a quelques jours on a découvert une filière d'escroquerie médicale qui fabriquait à la chaine des déséquilibrés.
On y trouvait en plus des bénéficiaires des assoces, des structures d'accueil et d'aides diverses, des médecins...et quelques juristes spécialistes  du droit des étrangers
L'aspect bénévole de l'affaire étant peu visible en l'état
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15090
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Ven 16 Fév 2018, 09:12

Jawad Bendaoud relaxé, 3 et 5 ans ferme pour ses co-prévenus Le Parisien avec AFP| 14 février 2018

À suivre, le parquet a fait appel.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 03:28

Carcassonne 45941 habitants, Trèbes 5587 habitants, Super U, ..... on est très loin de lieux symboliques comme les Champs-Elysées ou le Bataclan, et pourtant l'Etat Islamique y a tué trois personnes !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 04:24

Pas grave ! Mauvais endroit, mauvais moment ! Il faut vivre comme d'habitude et ne rien changer...

Vous crèverez donc de manière habituelle avec pour consolation de vos proches une belle cérémonie non ostentatoire pour ménager les susceptibilités.  

Surtout ne pas stigmatiser !

Nous sommes en guerre contre on ne sait trop quoi ou qui car il ne faut surtout pas désigner ceux qui tuent chez nous.

Vive la laïcité pour la renforcer allons détruire une statue catho.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3869
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 05:39

Série faits et arguments (surtout faits) : deux compilations (vérifier tout cela dépasse mes compétences)
Terrorismes en France à travers les années, les présidences et les motivations ou mobiles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_en_France
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_actes_terroristes_en_France
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 06:25

Salamandre a écrit:
Série faits et arguments (surtout faits) : deux compilations (vérifier tout cela dépasse mes compétences)
Terrorismes en France à travers les années, les présidences et les motivations ou mobiles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_en_France
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_actes_terroristes_en_France

Je ne suis pas certain qu'en listant aux familles des victimes les attentats du passé ainsi que les erreurs qui ont été faites on arrive à les consoler...

Pour le reste continuons comme par le passé et entrainons nous pour les commémorations à venir.

Ne pas ignorer le passé est indispensable mais peut être serait il temps de trouver une stratégie plus efficace... mais le voulons nous ? Et surtout sommes nous disposés à remettre en question les certitudes erronées considérées comme des vérités premières.. .
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 07:18

Je relaie le message que le maire a posté sur Twitter...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 07:26

La France est une grande famille ... Les atrides aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 07:41

Le rappel en conclusion à la fraternité est bienvenue.
L'hommage rendu aux victimes inclut sans aucun doute implicitement un salut aux forces de l'ordre.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 16:41

Pour compléter le communiqué de la mairie on peut utilement écouter le document joint avec les interventions d'un magistrat spécialisé dans le terrorisme islamique et les propos d'un géopoliticien spécialiste de la question terrorisme :

Regardez bien la tête des invités, pas un ne dit mot .

Il faut que les propos soient forts et très graves :

https://www.youtube.com/watch_popup?v=2JOo-EaDmKk

voila qui devrait remettre les idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Sam 24 Mar 2018, 18:51

Alexandre del Valle a publié jeudi un volumineux essai, dans lequel il décrit la «stratégie d'intimidation» des islamistes pour soumettre l'Occident. Le lendemain, une nouvelle attaque terroriste ensanglantait la France. Il revient longuement sur ses thèses dans un entretien au FigaroVox.
________________________________________
Géopolitologue, docteur en histoire contemporaine, consultant et essayiste, Alexandre del Valle est professeur de géopolitique et de relations internationales. Il vient de publier La Stratégie de l'intimidation, du terrorisme jihadiste à l'islamiquement correct(éd. L'Artilleur, mars 2018).
________________________________________
FIGAROVOX.- À Trèbes, dans l'Aude, un homme a tiré sur des CRS avant d'abattre plusieurs civils dans un supermarché. Dans votre livre, vous insistez sur la dimension idéologique de tels actes?
Alexandre DEL VALLE.- Oui, et cela ne fait aucun doute pour tous les spécialistes du terrorisme: ce serait une erreur fondamentale d'analyse que de réduire le terrorisme au profil psychiatrique de ses petits soldats. Car en dernier ressort, ceux-ci sont mus par une idéologie très puissante, capable de pousser un homme à sacrifier sa propre vie pour le suprématisme islamiste. Les théoriciens de cette idéologie ne sont ni des individus isolés ni des déséquilibrés, mais des intellectuels dont le rayonnement à travers le monde est immense.
Le cri des jihadistes, que, selon certains éléments, Redouane Lakdim aurait également poussé vendredi matin, est «Allah akbar», Dieu est le plus grand. Ce cri nous fait remonter toute l'histoire des conquêtes musulmanes, et jusqu'au prophète Mahomet lui-même! Il rappelle la continuité historique et civilisationnelle entre le jihadisme et l'islam.
Vous décrivez dans votre livre une «stratégie de l'intimidation», celle d'un islamisme conquérant dont le terrorisme n'est que la branche armée, tandis que la crainte qu'il inspire est perpétuée par un discours «islamiquement correct». Que recouvre cette expression?
En effet, la violence physique des jihadistes produit une sidération et une intimidation qui profite en fait grandement aux tenants de l'islamisme plus «institutionnel». Ceux-ci prétendent que «le jihadisme n'a rien à voir avec l'islam» alors qu'ils s'abreuvent aux mêmes sources totalitaires. D'où le sous-titre de l'essai: «du terrorisme jihadiste à l'islamiquement correct», deux formes d'intimidation complémentaires. Cette expression, que j'ai utilisée la première fois dans un article du Figaro Magazine en 1999 en même temps que celle de «totalitarisme islamiste», montre que plus l'on tue au nom de l'islam, et plus les Occidentaux combattent l'islamophobie en affirmant que le «vrai islam» est pacifique. Paradoxalement, donc, l'islamiquement correct n'est pas qu'une déclinaison de la xénophilie, la version islamique du «politiquement correct», mais le résultat d'une intimidation physique et psychologique qui pousse à céder devant ceux qui sont prêts à mourir pour leur cause fanatique.
L'islamiquement correct est le résultat d'une intimidation physique et psychologique qui pousse à céder devant le fanatisme.

Pour la suite de ce très long et remarquablement documenté article voir : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/03/23/31002-20180323ARTFIG00319-alexandre-del-valle-l-islamiquement-correct-fait-le-jeu-des-terroristes.php

-------------

A temps perdu on pourrait aussi s'interroger sur ces zones de non droit où on trouve nos "islamistes".
Se poser la question de la volonté de "vivre ensemble" de nos "franco quelque chose" que l'on trouve souvent entête de gondole des faits divers sanglants.
Evoquer la situation de nos étrangers connus et fichés qui défraient la chronique dont on pourrait se demander ce qu'ils font sous nos cieux...

Visiblement ces pensées ne traversent pas l'esprit des technocrates qui eux savent comment agir à moins que bien chloroformés par les multiples groupes de pression nous soyons dans les espaces de réflexions  interdites.

Nous allons avoir droit à des cérémonies nationales, plus jamais ça, petites bougies, gros nounours, l'islam c'est pas ça, le courage magnifique de l'officier de gendarmerie, mauvais endroit mauvais moment et on va continuer comme par le passé...

Reste à nous vendre les "islamistes modérés" naturellement fréquentables qui pratiquent un "terrorisme raisonné" qu'il conviendra de remercier de leur mansuétude

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 09:36

Hommage à Arnaud Beltrame
Publié le 24 mars 2018par maximetandonnet


Que dire de plus qui ne soit pas dérisoire dans le contexte de la nouvelle tragédie qui vient de frapper la France? Le geste du lieutenant-colonel de gendarmerie, Arnaud Beltrame, qui donne sa vie en prenant la place des otages en vertu de sa conception du devoir, est celui d’un héros, au sens le plus authentique du terme. Il fait penser au sacrifice des premiers résistants, par exemple Honoré d’Estienne d’Orves, fusillé à 41 ans par la Wehrmacht . Il fait penser au geste de Maximilien Kolbe, prêtre polonais qui prend la place d’otages massacrés par les nazis dans un camp de concentration. Il est presque surréaliste que dans cette avalanche de lâcheté et de médiocrité qui nous submerge au quotidien, puisse subsister une poignée de héros, prêts à donner leur vie pour des inconnus et pour l’honneur de leur pays, un Français sur 10 000, un sur 100 000; mais cela existe, la preuve en est faite.

Depuis six mois,  plus personne ne parlait du danger terroriste ou islamiste. Un couvercle de béatitude optimiste était tombé sur le pays. Ceux qui disaient « attention! » étaient traités de pessimistes, de ringards, de ronchon, n’ayant rien compris au nouvel ordre optimiste qui rayonne sur la France. Après la nuit, la lumière, il fallait oublier, se saouler de béatitude. Et le sang vient de couler à nouveau, au fond de la province. Il n’existe pas de plus grand mensonge que celui selon lequel la France doit « s’habituer à vivre avec le terrorisme ». Telle est la grande imposture – l’appel au fatalisme – de ces dernières années.

Le terroriste islamiste était, comme toujours, connu, fiché. Nous savons qu’après la défaite de daesh au Moyen-Orient, l’Europe dont la France qu’ils haïssent plus que tout, sera leur prochain champ de bataille. Nous savions que cela allait se reproduire et que le pays allait devoir sortir de sa torpeur.

Le sacrifice d’Arnaud Beltrame ne doit pas être « pour rien ». Nous pensons infiniment à lui, à sa vie fauchée et à ses proches. Notre admiration, notre reconnaissance est sans fin. Il est de ces gestes qui sauvent l’honneur d’une nation, de l’humanité. Le lieutenant-colonel est au côté d’Estienne d’Orves et de Maximilien Kolbe. Comment se montrer digne de ce sacrifice?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 18:07

Attaques dans l'Aude : des journalistes agressés dans la cité de Carcassonne où vivait Radouane Lakdim

Mis à jour le 24/03/2018 | 15:33
publié le 24/03/2018 | 15:33

Attaques dans l'Aude : un hommage national sera rendu au gendarme Arnaud Beltrame, qui s'est substitué à une otage

Plusieurs équipes de journalistes se sont rendues samedi 24 mars au matin dans la cité Ozanam, à Carcassonne, où vivait Radouane Lakdim, le terroriste qui a perpétré les attaques dans l'Aude la veille, faisant quatre morts et quinze blessés.  

Sur place, la situation était très tendue. Dans un reportage diffusé samedi midi, on voit deux journalistes de France 3 Occitanie se faire agresser par des jeunes du quartier, dont l'un lui lance : "Casse-toi, casse-toi je vais t'éclater".

Yann Bouchez, journaliste au Monde, fait part sur Twitter des menaces qu'il a subies de la part de "deux jeunes en voiture". L'un d'eux lui aurait lancé : "T’es journaliste ? Barre-toi d’ici ou je te casse les jambes."

Cité Ozanam, à Carcassonne. Deux jeunes en voiture font le guet. L’un s’arrête à ma hauteur, alors que je marche : « T’es journaliste ?Barre toi d’ici ou je te casse les jambes ». Et il entrouvre la porte... Regard haineux. Toutes les issues sont contrôlées. Impossible d’y rester

Alors qu'ils discutaient avec des habitants du quartier, les journalistes de France 3, BFMTV et d'une télévision suisse-italienne ont également été violemment pris à partie par deux jeunes hommes, d'après un témoignage similaire de Marc Dana, journaliste à France 3. "Ils ont commencé à nous bousculer et à prendre nos pieds de caméras en les lançant sur nous", explique-t-il à franceinfo. Quelques minutes après, ils sont revenus à la charge en s'en prenant plus particulièrement à l'équipe de la télévision suisse-Italienne, qu'ils ont frappée. Marc Dana parle à franceinfo d'une "très vive altercation".

"Ils voulaient nous faire fuir"
Les journalistes ont alors tenté de quitter les lieux au plus vite, d'autant que les deux jeunes se sont mis à les poursuivre à bord d'un véhicule, tout autour de la cité. "Ils voulaient nous faire fuir", constate Marc Dana. Il n'y aurait aucun blessé d'après lui, même s'il a constaté que l'un des journalistes italo-suisses semblait souffrir des jambes après avoir été frappé. "C'était vraiment très tendu", raconte-t-il à franceinfo.

Interrogée par France 3 Occitanie, une retraitée habitant dans ce petit quartier sensible témoigne : "C'est une minorité qui pourrit le quartier, ils ont pris le pouvoir. Avant, il y faisait bon vivre, mais maintenant c'est craignos."

------------------

Peut être va t on enfin envisager de penser que dans ces zones de non droit qui n'existent pas se trouvent des refuges où l'intégrisme peut se développer impunément.

Entre les mosquées intégristes qui prolifèrent et les interventions permanentes de gens (parfois venus de l'étranger) qui veulent mettre par terre notre société il conviendrait sans doute de se réveiller.

Heureusement avec macron et sa police du quotidien équipées de tablettes tout va rentrer dans l'ordre... dans 5 ou 10 ans on comprendra sans doute que la tablette plus la peinture des cages d'escalier et la politique de la boite à lettres sne sont pas tout à fait adaptées à a situation qui dégénère (si on ne se bouche pas les yeux) c'est là que se trouve le coeur du problème.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 18:55

C'est très inquiétant
Je me souviens de ce pauvre homme qui s'était fait assassiner parce qu'il photographiait un lampadaire dans un quartier chaud.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 20:05

a.nonymous a écrit:
Je relaie le message que le maire a posté sur Twitter...

----
Mon attention est attirée par l'exacte similitude de la dernière phrase du message de M.le Maire et celui de la Grande Loge de France
-----
C’est avec une grande émotion que les Frères de la Grande Loge de France ont appris aujourd’hui le décès de leur Frère, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, membre de la Respectable Loge Jérôme Bonaparte à l’Orient de Rueil-Nanterre.

Ils s’associent pour rendre un vibrant hommage à cet homme « parti en héros », qui a fait preuve d’un sens du devoir et du sacrifice exemplaire. Cet acte de bravoure et son patriotisme sans faille ont permis de sauver des vies et rappelle qu’il ne faut jamais plier face à la barbarie.

Toutes les pensées de nos Frères accompagnent sa famille en cet instant d’une grande tristesse.

La Grande Loge de France continue de saluer les représentants des forces de l’Ordre de la République qui combattent toutes les formes d'ostracisme, de xénophobie et de terrorisme, en un mot à toutes les formes de rejets des autres, . nos Frères et Sœurs en humanité.

Philippe Charuel

Grand Maître de la Grande Loge de France

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)


Dernière édition par Gérard le Dim 25 Mar 2018, 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 20:09

Gérard a écrit:
C'est très inquiétant
Je me souviens de ce pauvre homme qui s'était fait assassiner parce qu'il photographiait un lampadaire dans un quartier chaud.

ce qui est encore plus inquiétant que les faits eux mêmes est l'attitude de nos "z'élites" qui visiblement ne veulent pas prendre en compte le dossier et refusent d'appliquer les mesures nécessaires.

Nos tronches molles vivotent dans un monde hors sol où visiblement la réalité n'a pas sa place.

On persiste à traiter l'affaire depuis des dizaines d'années avec des méthodes dont les résultats catastrophiques n'échappent à personne.

La bêtise c'est de croire que l'on peut résoudre des problèmes durables avec les moyens et les gens qui ont échoué...

NB si le maire s'inspire de la prose maçonnique il est dommage qu'elle ne lui inspire pas son action.
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 22:18

Dans ces conditions pourquoi ne mettons pas le salafisme hors la loi ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 25 Mar 2018, 22:20

Robin a écrit:
Dans ces conditions pourquoi ne mettons pas le salafisme hors la loi ?

voila une question qu'elle est bonne !

mais c'est aux tronches molles qu'il faut la poser... alors à défaut de discuter avec ceux qui n'écoutent pas, on va voter !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 26 Mar 2018, 01:17

Robin a écrit:
Dans ces conditions pourquoi ne mettons pas le salafisme hors la loi ?

Manuel Valls, ancien ministre de l'Intérieur et des cultes et ancien Premier Ministre a demandé aujourd'hui sur BFMtv ""l'interdiction" pure et simple du salafisme en France" ...

Voir: www.plateaufontenay.net/t3455-tribune-de-manuel-valls-publiee-dans-le-mond#103501
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 26 Mar 2018, 05:02

a.nonymous a écrit:


Manuel Valls, ancien ministre de l'Intérieur et des cultes et ancien Premier Ministre a demandé aujourd'hui sur BFMtv ""l'interdiction" pure et simple du salafisme en France" ...

Voir: www.plateaufontenay.net/t3455-tribune-de-manuel-valls-publiee-dans-le-mond#103501

On a le droit de parler et de rêver... l'idée me semble délicate à faire adopter en France et il convient d'attendre les décisions européennes pour les recours.

Je vois l'affaire "intéressante" sur le plan juridique (c'est un euphémisme)  mais peu réalisable même à longue échéance.. .
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Lun 26 Mar 2018, 19:16

Attaques dans l'Aude : la compagne de Radouane Lakdim était aussi fichée S


AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 08h54


La compagne de l'assaillant jihadiste Radouane Lakdim, placée en garde à vue après l'attaque vendredi qui a fait quatre morts dans l'Aude, est fichée pour radicalisation, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Cette jeune femme de 18 ans est "fichée S" (pour "Sûreté de l'Etat"), ont indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête et une source judiciaire. Selon la source proche de l'enquête, elle était suivie par les services de renseignement.

Radouane Lakdim, abattu par les forces de l'ordre après une équipée meurtrière à Carcassonne et Trèbes, était également fiché "S" et suivi à partir de 2014 par les services de renseignements. Aucun "signe précurseur pouvant laisser présager un passage à l'acte terroriste" n'avait été décelé, selon le procureur de la République de Paris François Molins.

La compagne du Français d'origine marocaine de 25 ans avait été interpellée vendredi soir et un ami du tueur, un jeune homme de 17 ans, avait été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi. Leurs gardes à vue ont été prolongées.

Une source judiciaire avait indiqué dimanche à l'AFP que tous deux répondent aux questions des enquêteurs pendant ces gardes à vue. Cette source avait précisé que la jeune femme "manifeste des signes de radicalisation".

Les enquêteurs cherchent à déterminer les raisons du passage à l'acte de l'assaillant jihadiste et à trouver d'éventuelles complicités.


--------------------------

Enfin on commence à toucher du doigt les faits.
Le tueur que l'on présentait comme un gentil garçon islamiste accidentel se révèle comme baignant dans un milieu islamique... où la loi locale n'est plus celle de la république.

On va remettre une couche de politique de la ville "en même temps" qu'un coup de peinture dans les escalier pour recevoir dignement ceux qui reviennent de faire la guerre au proche orient "merci Castaner".
Il faudra accueillir avec respect au nom de la liberté de culte et du vivre ensemble quelques centaines d'imams venus de l'étranger pour le ramadan...

Surtout que les policiers n'interviennent pas das ces lieux paisibles pour faire de la provocation ! un coup à gâcher la fête !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 27 Mar 2018, 00:42

Un gentil petit couple de "frère et soeur en humanité" tous les deux fichés S qui a fait quand même quatre morts au nom de sa religion...

On notera aussi la façon dont est traitée par la presse la cause de la mort du gendarme:

Citation :
Attentat dans l’Aude : le gendarme Arnaud Beltrame est mort poignardé au cou
Jean-Michel Décugis et Eric Pelletier| 25 mars 2018

Les conditions du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame se précisent. L’autopsie réalisée sur le corps de l’officier de gendarmerie a révélé des «lésions mortelles» à l’arme blanche au niveau du cou, selon des sources concordantes. Cet officier supérieur, dont l’action héroïque a été saluée par le chef de l’Etat, serait donc mort poignardé à la gorge.
---/---
http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-est-mort-poignarde-25-03-2018-7628190.php

Quand c'est un mouton qui meurt de "«lésions mortelles» à l’arme blanche au niveau du cou" ne dit-on pas qu'il a été égorgé ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 27 Mar 2018, 02:02

a.nonymous a écrit:
Un gentil petit couple de "frère et soeur en humanité" tous les deux fichés S qui a fait quand même quatre morts au nom de sa religion...

On notera aussi la façon dont est traitée par la presse la cause de la mort du gendarme:


http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-est-mort-poignarde-25-03-2018-7628190.php

Quand c'est un mouton qui meurt de "«lésions mortelles» à l’arme blanche au niveau du cou" ne dit-on pas qu'il a été égorgé ?

Le simple respect de la tradition en pareil cas.

Pour le vivre ensemble ça peut poser problème, mais avec un peu de tolérance et surtout pas d'amalgame on va se faire à l'inévitable.

Mauvais moment mauvais endroit... tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 27 Mar 2018, 05:06

http://www.atlantico.fr/decryptage/radouane-on-est-avec-toi-intolerable-solidarite-quartier-cite-ozanam-benoit-rayski-3344682.html

Radouane on est avec toi : l’intolérable solidarité de quartier de la cité Ozanam

Eh oui il y en a qui sont solidaires avec un assassin. C'est normal : il s'agit d'un copinage de quartier.
Des cris qui font vomir
Publié le 26 Mars 2018


L'envoyé spécial du Parisien s'est rendu à Carcassonne. Dans le quartier de la route dite de Narbonne. Et plus précisément dans la cité Ozanam. C'est là que résidait l'assassin d'Arnaud Beltrame.

Il a vu et entendu des choses. Il a vu des policiers qui bouclaient la cité pour perquisitionner le domicile des parents de Radouane Lakdim. Il a entendu les cris des "jeunes" du quartier qui défiaient la police. Selon le journaliste du Parisien ils manifestaient "leur soutien rageur" à l'assassin.

La routine! Une routine dont on ne parle presque jamais. Pour une raison simple : parce que c'est stigmatisant pour les "jeunes" qui seraient ainsi désignés.
On connaît la solidarité nationale.
La solidarité ethnique. La solidarité religieuse. Il nous faut maintenant prendre en compte une solidarité nouvelle : la solidarité de quartier.

Pour les "jeunes" de la cité Ozanam Radouane Lakdim n'était pas un assassin. C'était un copain. Un pote. La victime (et demain un héros?) c'est lui! Quant au lieutenant-colonel de la gendarmerie c'est bien fait pour sa peau…
Mais est-ce que nous vivons dans le même pays qu'eux ? Quand un Normand tue un Breton et est abattu à son tour est-ce que les jeunes de Normandie honorent sa mémoire ? Si un chauffeur de taxi irascible tue un de ses concurrents d'Uber et tombe sous les balles de la police est-ce que les chauffeurs de taxis lui manifestent "un soutien rageur"?

Quand Mohammed Merah fut tué par le GIGN des dizaines de "jeunes" accompagnèrent sa dépouille au cimetière. Ils étaient solidaires d'un tueur d'enfants. Comme quoi la cité Ozanam est loin d'être une exception…

-----------

bon courage à tous pour la suite !



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mar 27 Mar 2018, 06:35

Attaques de l'Aude : la compagne du terroriste a crié "Allah akbar" lors de son interpellation
6Medias, publié le lundi 26 mars 2018 à 19h30

Placée en garde à vue, la compagne de Radouane Lakdim, terroriste responsable des attaques de l'Aude, a livré un récit glaçant aux enquêteurs, expliquent RTL et LCI. Si elle a nié toute responsabilité, elle a réaffirmé sa radicalisation.

Elle a crié "Allah akbar" lors de son interpellation, a dévoilé le procureur de la République de Paris, François Molins ce lundi soir.

La compagne de Radouane Lakdim n'a pas participé à l'attaque terroriste dans l'Aude, mais la soutient totalement. C'est en somme ce qu'elle a déclaré aux enquêteurs lors de sa garde à vue, expliquent LCI et RTL. Dans un discours très froid, la jeune femme de 19 ans soutient être "pro-jihad" et cautionne les attentats qui ont lieu en France, un pays qu'elle qualifie de "mécréant". Elle estime au passage qu'il est normal que Daech venge ses "frères tués" par l'armée française en Syrie ou en Irak, précise LCI.
Toujours aussi glaçante dans ses propos, elle n'éprouve d'ailleurs aucune compassion pour Arnaud Beltrame, le gendarme qui s'est sacrifié à la place d'une otage. Si elle n'a pas pris part aux attaques, selon ses dires, elle confirme qu'elle serait venue en aide à Radouane Lakdim s'il le lui avait demandé, explique RTL. Jusqu'à se satisfaire de la tuerie de vendredi et regretter qu'il n'y ait pas eu plus de morts. Elle aurait dit aux enquêteurs que si elle avait été au courant, elle ne l'aurait pas dénoncé. En outre, quelques heures avant les attentats, la compagne de Radouane Lakdim a posté sur Facebook une sourate du Coran stipulant que : "les mécréants sont promis à l'enfer".

Compagne de Radouane Lakdim : "Elle a posté une sourate le 23 mars au matin, indiquant que les mécréants étaient promis à l'Enfer. Elle conteste à ce stade avoir été informée du projet mortifère de son petit ami.", explique François Molinspar franceinfo

Radouane Lakdim aurait "coupé les ponts" avec la jeune femme il y a quelques semaines selon LCI. Elle, qui était également fichée S et très radicalisée, se disait sympathisante de l'Etat Islamique sur les réseaux sociaux et qui était connue pour des affaires de droit commun par la police.
Un autre jeune homme de 17 ans, proche de Radouane Lakdim, est toujours en garde à vue. Lui aussi n'aurait jamais été au courant des projets de son ami. Sa garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures voire 144 heures en cas exceptionnel. L'enquête cherche toujours à déterminer les motivations de Radouane Lakdim et ses éventuelles complicités.

------------

Bel exemple de vivre ensemble entre Français tolérants et bienveillants...

Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 29 Mar 2018, 04:55

Une soirée spéciale terrorisme pour “C dans l’air”

Après les attentats de Trèbes et Carcassonne, France 5 bouscule sa grille et diffuse ce 28 mars 20h45 un documentaire inédit examinant la réponse française au terrorisme. Une enquête solide, qui donne à entendre les témoignages de ceux qui se confrontent quotidiennement au djihad sur notre sol.

http://www.telerama.fr/television/une-soiree-speciale-terrorisme-pour-c-dans-lair,n5549090.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Jeu 29 Mar 2018, 05:59

Merci pour l'info

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 01 Avr 2018, 00:23

Pour ceux qui ne lisent pas Ouest-France, ce journal publie un entretien avec Gérard Colomb, ministre de l'Intérieur.....


Citation :
Gérard Collomb : « La menace terroriste n'a pas disparu, elle s'est transformée »

Une semaine après les attaques terroristes qui ont touché l'Aude, le ministre de l'Intérieur revient sur l'état de la menace islamiste et répond aux critiques sur l'action de l'Etat.

Après l'attentat dans l'Aude et les débats sur l'action de l'État dans la lutte antiterroriste, le ministre de l'Intérieur répond aux critiques. Entretien.


Les attentats dans l'Aude ont rappelé que la menace n'avait pas disparu avec la chute de l'État islamique en Irak et en Syrie. Comment a-t-elle évolué ?

J'ai régulièrement rappelé, depuis que je suis ministre, que la menace n'avait pas disparu. Elle s'est transformée. Nous sommes passés d'attentats commandités depuis le front irako-syrien à une menace essentiellement endogène, avec des individus qui se sont radicalisés, quelques fois en petit groupe, et peuvent passer à l'acte rapidement. Pour détecter cette menace et l'enrayer, nous renforçons les moyens des services de renseignement : 1 900 postes supplémentaires seront créés sur l'ensemble du quinquennat. Et en 2018, le budget de fonctionnement de la DGSI augmentera de 17,5 %.


Vous avez dit que Radouane Lakdim, terroriste de l'Aude, avait agi seul. Vous craignez une recrudescence d'actes solitaires de ce type ?

On ne peut rien exclure. Nous travaillons en permanence sur des individus radicalisés et nous mettons tout en oeuvre pour déceler un passage à l'acte imminent et déjouer des attentats. L'an dernier, vingt attentats ont été déjoués et deux en 2018. J'ai demandé aux préfets de réunir, cette semaine, en urgence les groupes départementaux d'évaluation de la radicalisation.


Radouane Lakdim, inscrit comme « actif » au fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) [ https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-terroristes-dans-l-aude/attaques-dans-l-aude-qu-est-ce-que-le-fsprt-ou-etait-fiche-le-preneur-d-otages_2670846.html ] devait être rétrogradé dans la catégorie « en veille ». Estimez-vous qu'il y a eu défaillance du renseignement ?

Il était inscrit au FSPRT depuis 2015, mais les investigations initiées par les services de renseignement n'avaient mis en évidence aucun signe laissant présager un passage à l'acte. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) l'avait donc convoqué, comme cela se pratique pour un entretien administratif. Elle souhaitait s'assurer qu'il ne présentait plus de signe de radicalisation avant que son dossier ne soit éventuellement mis en veille. Le comportement de l'auteur suscite de nombreuses interrogations. Je vous rappelle qu'il a, le jour des faits, emmené sa soeur à l'école avant de réaliser son projet terroriste. C'était donc difficilement prévisible.


Édouard Philippe a rappelé qu'il n'était pas question de revenir à l'état d'urgence, réclamé par Laurent Wauquiez (LR). Qu'en dites-vous ?

Je rappelle que pendant l'État d'urgence, cinq attentats ont été commis sur notre sol (Magnanville, Nice, Saint-Étienne-du-Rouvray, Paris sur les Champs-Élysées et Marseille). Si on était sorti de manière sèche de l'état d'urgence, sans prendre d'autres mesures, évidemment cela aurait été inconséquent. Mais ce n'est pas le cas, nous avons adopté la loi relative à la Sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme en octobre. La menace terroriste étant permanente, cette loi a inséré dans le droit commun des outils permettant de prendre des mesures de police administrative contraignantes : des mesures individuelles de surveillance ou encore la possibilité de procéder à des visites domiciliaires, etc. Ce texte était critiqué par une partie de l'opinion comme étant « liberticide ». Mais il y avait besoin de ces mesures pour le travail quotidien des services. Elles viennent d'ailleurs, d'être confirmées jeudi par le conseil constitutionnel.


L'expulsion d'étrangers fichés pour radicalisation ou la rétention administrative des fichés S les plus dangereux ont aussi été évoquées dans le débat politique. Une majorité de Français y seraient favorables selon des sondages. Qu'en pensez-vous ?

Je comprends l'émotion des Français. Ces derniers mois le terrorisme était peut-être moins présent dans leurs préoccupations puisque les derniers attentats étaient lointains (Marseille, le 1er octobre 2017).

Mais ils peuvent être assurés que c'est la préoccupation constante du gouvernement.

Sur les débats de cette semaine, je crois qu'il y a une certaine confusion entre les personnes fichées S et les personnes inscrites au FSPRT. Ce dernier fichier suit le parcours de personnes radicalisées, alors que le fichier S est un sous-ensemble du fichier des personnes recherchées. Mais l'un comme l'autre sont des fichiers administratifs qui visent à aider au travail des services de renseignement.

Mettre en prison les 26 000 fichés S, ou ceux qu'on jugerait dangereux est impossible, car l'inscription dans un fichier n'est pas une preuve de culpabilité. Frédéric Péchenard (élu LR et ex-directeur de la police nationale), qui n'est pas réputé pour être laxiste, le dit lui-même.

Quant à l'expulsion d'étrangers en situation régulière et connus pour radicalisation, c'est déjà le cas. Nous avons réalisé vingt expulsions en 2017, un nombre jamais atteint auparavant.


Les victimes d'attentats sont principalement des civils, mais les forces de l'ordre sont des cibles privilégiées par les djihadistes. Allez-vous prendre de nouvelles mesures pour améliorer la protection des casernes ou les procédures d'intervention ?

Les forces de l'ordre sont effectivement une des cibles des terroristes. Nous travaillons pour améliorer leur protection. Ce samedi matin, plusieurs textes sont publiés qui permettront aux enquêteurs de ne pas être identifiés par leur nom dans les procédures judiciaires si la révélation de leur identité est susceptible de mettre en danger leur vie. Ces mesures concrètes entrent en vigueur dès demain. Elles sont attendues par les policiers et les gendarmes sur le terrain.
https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentat/attaques-terroristes-dans-l-aude/gerard-collomb-la-menace-terroriste-n-pas-disparu-elle-s-est-transformee-5657982
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 01 Avr 2018, 03:10

Nous sommes sauvés !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 01 Avr 2018, 04:43

À part un rapide coup d'oeil dans les sacs à l'entrée des magasins et quelques contrôles ici ou là je n'ai pas vraiment l'impression d'être en état de guerre. Ceci n'attenue en rien le sentiment d'insécurité comme on disait déjà au temps de Jospin en insinuant ainsi qu'elle n'était qu'un fantasme ce qui évidemment n'était pas le cas et l'est encore moins aujourd'hui.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Mer 04 Avr 2018, 17:22

La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres ! avait déclaré Winston Churchill. Mais parfois, il est légitime de se demander si la démocratie ne porte pas en elle les germes de sa propre destruction.

A force d’être de plus en plus ouvertes, de plus en plus morales, de plus en plus tolérantes, les démocraties occidentales se sont privées progressivement des moyens de se battre contre leurs ennemis qui, eux, ne s’embarrassent pas de tels principes !
La lutte contre le terrorisme islamique en est un cruel exemple, ligotés que nous sommes par l’état de droit ! C’était le thème, ce matin, de la chronique d’Eric Zemmour sur RTL :

Yves Calvi : depuis l’attentat de Trèbes, les opposants, de Laurent Wauquiez à Marine Le Pen et même Manuel Valls, proposent des mesures sécuritaires radicales qui sont repoussées par le gouvernement.
Eric Zemmour : « C’est celui qui dit qui y est ! » On se souvient de cette rengaine de notre enfance. Depuis quelques jours, la bataille politique autour du dernier attentat djihadiste ressemble à une cour d’école. D’un côté, il y a les naïfs, les incapables et de l’autre les irresponsables, les démagogues. Cet échange d’insultes tient en vérité du jeu de rôle.
On se doute qu’Emmanuel Macron, depuis qu’il est entré à l’Elysée, en tout cas, est parti de son analyse purement économique et social qu’il privilégiait encore quand il était ministre des finances. Ce n’est pas par naïveté que son premier ministre, Edouard Philippe,a refusé toutes les propositions de ses opposants. C’est parce qu’il les sait inapplicables ! En tout cas, dans le cadre du régime actuel défini par nos juges, français et européens, ce qu’on appelle l’Etat de droit.

Yves Calvi : Je vous ai bien compris : la surenchère sécuritaire de ces derniers jours est bien démagogique, selon vous ?
Eric Zemmour : A droit constant, oui ! Mais, en démocratie, c’est au peuple et à ses représentants de définir le droit. C’est aux politiques de faire la loi ! La démagogie suprême n’est-elle pas de faire croire qu’on peut protéger les Français du djihadisme en comptant uniquement sur le savoir-faire policier ? La démagogie n’est-elle pas de multiplier les hommages dans la cour des Invalides en sachant que ces sacrifices sont vains ?
Qui est démagogue et qui est responsable ?
• Enfermer les dangers potentiels, les fameux fichés S, en tout cas les radicalisés : responsable ou démagogique ?
• Expulser les délinquants étrangers alors qu’on sait que tout délinquant peut devenir, du jour au lendemain, un djihadiste : pourquoi ne pas rétablir uns stricte double peine ?
• Multiplier les déchéances de nationalité, assécher au contraire les naturalisations, la question posée par Manuel Valls de l’interdiction du salafisme, n’est pas, elle non plus, démagogique !
• Elle met l’islam au coeur de la discussion, l’islam qui est à la fois une religion, et toute religion est libre, mais aussi un système juridico-politique qui est en concurrence avec les lois de la République. On le constate de plus en plus dans d’innombrables quartiers et banlieues. C’est ce bain culturel et idéologique d’un islam littéraliste qui prépare les petits voyous à devenir de grands djihadistes !

Bien sûr, il ne faut pas se cacher que toutes ces questions mettent en cause nos sociétés libérales, nos sociétés ouvertes, mais que doit-on protéger en priorité ? Nos conceptions libérales ou la vie des Français ? De savants esprits nous expliquent que renoncer à nos valeurs réjouiraient les djihadistes qui y verraient une capitulation idéologique. Mais les djihadistes adorent nos valeurs libérales. Ils chérissent notre état de droit ! Ils leur permettent de vivre chez nous librement, de déverser leur propagande religieuse et de nous frapper à leur guise. Mais nos valeurs, ils les auraient inventées si elles n’existaient pas !

La discussion se rouvrira à chaque attentat ! Puisqu’Emmanuel Macron et sa plume aiment les grands auteurs, on leur fournit généreusement cette phrase de Lamartine :

« Toutes les fois qu’une théorie entre en contradiction avec le salut de la société, c’est que cette théorie est fausse car la société est la vérité suprême ! »

On ne sait jamais, elle pourrait leur servir un jour !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13754
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 13 Mai 2018, 08:08

Le sinistre jeu de massacre continue un samedi soir et dans un quartier animé: un mort et huit blessé apparemment au cri de "Allah Akbar" selon Europe 1 !

Une pensée pour les proches les victimes et leurs proches...


Citation :
Attaque au couteau à Paris : deux morts, dont l'assaillant
21h48, le 12 mai 2018, modifié à 22h00, le 12 mai 2018

Un homme a attaqué des passants au couteau, samedi soir dans le 2ème arrondissement de Paris, tuant au moins une personne avant d'être abattu.

Un homme criant "Allah Akbar" a attaqué des passants avec un couteau, samedi soir dans le deuxième arrondissement de Paris, selon les informations d'Europe 1. L'agression a fait au moins un mort et plusieurs blessés. Les policiers ont ensuite ouvert le feu sur l'assaillant, qui a été abattu.
http://www.europe1.fr/faits-divers/attaque-au-couteau-dans-paris-au-moins-deux-blesses-lassaillant-abattu-3650360
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17006
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   Dim 13 Mai 2018, 16:50

Agression au couteau à Paris: deux morts, dont l'assaillant


AFP, publié le dimanche 13 mai 2018 à 04h50


L'enquête sur l'attaque au couteau à Paris revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique, et qui a coûté la vie samedi soir à une personne, se concentrait dimanche matin sur la recherche de l'identité de l'assaillant abattu par les policiers.

Un passant, âgé de 29 ans, a été tué et quatre personnes blessées par l'homme armé d'un couteau qui a crié "Allah Akbar" selon des témoins. Les blessés sont hors de danger, a indiqué dans la nuit, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

"L'auteur de cette attaque au couteau à Paris est un soldat de l'Etat islamique", a déclaré une "source sécuritaire" à Amaq, l'agence de presse de l'EI. L'assaillant qui n'avait pas de papiers sur lui n'a pas été identifié.

"La France paye une nouvelle fois le prix du sang mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté", a réagi le président Emmanuel Macron sur Twitter.

Le Premier ministre Edouard Philippe a salué "l'exceptionnelle réactivité des forces de police", dont l'intervention en quelques minutes a permis d'éviter "un bilan plus lourd".

L'agression a eu lieu peu avant 21h00 rue Monsigny, dans le IIe arrondissement, en plein coeur de Paris, près de l'Opéra, un quartier touristique de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir.

"A ce stade et sur la foi d'une part de témoignages faisant état du fait que l'agresseur a crié +Allah Akbar+ en attaquant les passants au couteau" et "compte tenu du mode opératoire, nous avons saisi la section antiterroriste du parquet de Paris", a déclaré le procureur de la République François Molins.

Un policier a fait usage d'un pistolet à impulsions électriques pour maîtriser l'assaillant, qui avait menacé les forces de l'ordre. Puis un deuxième fonctionnaire de police lui a tiré dessus à deux reprises, le blessant mortellement, selon une source policière.

Un homme de 34 ans a été transporté en "urgence absolue" à l'hôpital parisien Georges-Pompidou et une femme de 54 ans a aussi été grièvement blessée. Une femme de 26 ans et un homme de 31 ans l'ont été plus légèrement.

"La personne la plus grièvement blessée (...) va mieux", elle "a été opérée et donc aujourd'hui elle est sauvée", s'est réjoui dans la nuit le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui s'est rendu à son chevet à Georges-Pompidou. "Deux de ses amis sont dans un autre hôpital, ils sont totalement hors de danger. Une quatrième personne qui avait été blessée est aussi hors de danger", a-t-il ajouté.

Le ministre a tenu à "saluer (la) mémoire" du jeune homme qui "a perdu la vie". "C'est à nouveau la jeunesse de France qui est frappée", a-t-il relevé, deux ans et demi après les attentats sanglants du Bataclan et des terrasses des Xe et XIe arrondissements de Paris.

Près de l'Opéra, les témoins racontaient la panique qui a saisi ceux qui passaient la soirée dans le quartier. "On a entendu deux coups de feu, on ne savait pas ce que c'était, on a vu des gens partir en courant et on est partis en courant aussi", a raconté Sébastien, qui se trouvait à la terrasse bondée d'un café avec deux amis.

"On a croisé quelqu'un qui sortait de l'immeuble et qui a dit avoir vu l'assaillant égorger quelqu'un. Des gens se sont réfugiés dans le bar", a ajouté son ami Maxime.

"Ce soir, notre ville a été meurtrie", a dit la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui s'est rendue sur place. "Une attaque lâche et barbare qui ne peut se réclamer d'aucune religion et que nous condamnons fermement", a abondé la grande mosquée de Paris sur Twitter.

Cette attaque intervient alors que la France vit sous une constante menace terroriste. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (Aude), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015. Des attaques ont déjà été menées au couteau, notamment à Marseille en octobre 2017.

Particulièrement visée, la France fait partie de la coalition militaire internationale intervenant en Syrie et Irak contre l'EI. Dans son communiqué de revendication, l'EI affirme que l'assaillant de Paris a agi "en représailles envers les Etats de la coalition".

----------------------------

Heureusement que ces crimes n'ont rien à voir avec la religion... c'est le représentant de la grande mosquée qui le dit donc c'est vrai ! sans doute un coup des animistes inuits mécontents de la fonte de la banquise.

On ignore tout de l'assassin... dans quelques temps on découvrira peut être qu'il n'est pas un inconnu de différents services et d'autres points de détails sur lesquels il sera bon de ne pas s'étendre.

Pour la danseuse de flamenco c'est la ville qui est meurtrie... pour ma part je crois que les victimes le sont un peu plus que Paris mais on évite ainsi de s'étendre sur la personnalité de l'assassin et surtout de mettre en cause l'idéologie de ceux qui guident son action.

Pour le reste comme d'habitude : l'islam c'est pas ça, le mauvais endroit le mauvais moment, le risque 0, les radars de la police... commémoration, nounours, petites fleurs... jusqu'à la prochaine fois... j'allais oublier l'indispensable marche blanche.

La France paye le prix du sang dixit choupinet on évite de désigner ceux qui le font couler... dans quelques jours ce sera une fois de plus un fou.

Je désespère d'attendre que ceux qui nous dirigent comprennent que ces manifestations habituelles sont des moments de réjouissance pour nos ennemis qui considèrent ces cérémonies devenues traditionnelles comme des preuves de faiblesse.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme
Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liberté, Egalité, Fraternité - Le 13 novembre 2015 et son après - Résister face au terrorisme
» [Novembre 2015] Glossybox
» ATTENTATS DE PARIS - 13 novembre 2015
» Japan Touch 2015 , 28 et 29 novembre 2015 à Lyon
» TPMP 18 Novembre 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: