Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Truvada - Traitement préventif contre le VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12196
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Jeu 26 Nov 2015, 11:25

Qu'un médicament permettant de réduire les risques de contamination par le VIH soit autorisé à être mis sur le marché  est une excellente chose dont on ne peut que se féliciter...

Que celui-ci soit remboursé à 100% par la Sécurité Sociale alors que la boite de 30 comprimés est commercialisée 500 Euros par son fabricant américain interpelle...

Je suis curieux de voir qui va bénéficier de celui-ci et quid du déficit de la Sécurité Sociale ?



"Le traitement sera pris en charge à 100 % « au début de l’année prochaine ».

Ce traitement relativement onéreux (500 euros la boîte de 30 comprimés) est déjà autorisé aux Etats-Unis comme traitement préventif. En France, le service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis, à Paris, a déjà commencé au début du mois des consultations proposant ce traitement préventif, anticipant ainsi un éventuel feu vert des autorités."




http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/11/23/le-gouvernement-va-autoriser-un-traitement-preventif-contre-le-vih_4815887_1651302.html a écrit:
Le gouvernement va autoriser un traitement préventif contre le VIH

Le Monde.fr avec AFP | 23.11.2015 à 18h15 • Mis à jour le 23.11.2015 à 20h32

Le gouvernement français est favorable à l’utilisation du Truvada, un traitement préventif contre le VIH du laboratoire Gilead, a annoncé lundi 23 novembre la ministre de la santé, Marisol Touraine. A l’Assemblée nationale, où est examiné le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2016, la ministre a déclaré :

   « Je suis favorable à la publication d’une recommandation temporaire d’utilisation [RTU] du Truvada, un médicament qui doit nous permettre d’avancer significativement dans la lutte contre le VIH. »

Mme Touraine a précisé que la publication de cette RTU, qui permet à titre transitoire d’utiliser un médicament en dehors des champs de prescription prévus lors de son autorisation de mise sur le marché, devrait se faire « probablement au cours de la première quinzaine de décembre ». Le traitement sera pris en charge à 100 % « au début de l’année prochaine ».



500 personnes découvrent leur séropositivité au VIH chaque mois

Le Truvada, combinaison d’antirétroviraux du laboratoire américain Gilead, a été mis sur le marché en 2005 en tant que traitement pour les malades du sida. Il s’est ensuite avéré que, pris quotidiennement ou même quelques heures avant et après une relation sexuelle, il permettait à des personnes saines de réduire très fortement le risque d’être contaminées par le VIH.

Ce traitement relativement onéreux (500 euros la boîte de 30 comprimés) est déjà autorisé aux Etats-Unis comme traitement préventif. En France, le service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis, à Paris, a déjà commencé au début du mois des consultations proposant ce traitement préventif, anticipant ainsi un éventuel feu vert des autorités.

Selon l’association Aides, 500 personnes découvrent leur séropositivité au VIH chaque mois en France. L’association a fait part de son « immense satisfaction » après l’annonce de la ministre et souligne que le traitement « pourrait révolutionner la prévention au VIH ».
Source: http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/11/23/le-gouvernement-va-autoriser-un-traitement-preventif-contre-le-vih_4815887_1651302.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12196
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mar 01 Déc 2015, 14:00

On en sait désormais un peu plus sur les bénéficiaires de ce traitement coûtant 500 euros la boîte de 30 comprimés prochainement remboursé à 100% par la Sécurité Sociale...


"«Les bénéficiaires de cette nouvelle stratégie seront chez nous surtout des hommes susceptibles d'avoir des relations anales sans préservatif avec d'autres hommes», a indiqué le Dr Cua. «Elle devrait bénéficier aussi, à terme, à toutes les populations particulièrement exposées, les femmes d'Afrique subsaharienne notamment, qui sont les premières victimes du virus dans le monde»."


http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/sida-le-traitement-preventif-disponible-a-nice-a-partir-de-jeudi-30-11-2015-5327191.php a écrit:
Sida : le traitement préventif disponible à Nice à partir de jeudi
30 Nov. 2015, 18h51 | MAJ : 30 Nov. 2015, 18h54

Voilà qui risque d'attirer l'attention sur le CHU de Nice. L'établissement de santé a annoncé ce lundi qu'il allait ouvrir jeudi un centre de prescription du Truvada, une molécule préventive contre le sida destinée aux personnes séronégatives très exposées au risque de contamination par le VIH.

Les consultations inédites se dérouleront à l'Hôpital de l'Archet 1 de Nice, dans le service des maladies infectieuses. Il s'agit de «l'un des cinq centres investigateurs de l'essai "Ipergay" en France et au Canada», précise dans un communiqué le docteur Eric Cua, en charge de ce programme.

Un premier centre de consultation de ce type a déjà ouvert en France à Paris, à l'hôpital Saint-Louis. «Les bénéficiaires de cette nouvelle stratégie seront chez nous surtout des hommes susceptibles d'avoir des relations anales sans préservatif avec d'autres hommes», a indiqué le Dr Cua. «Elle devrait bénéficier aussi, à terme, à toutes les populations particulièrement exposées, les femmes d'Afrique subsaharienne notamment, qui sont les premières victimes du virus dans le monde».

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur reste la deuxième région métropolitaine la plus touchée en termes de nouvelles contaminations au VIH, après l'Ile-de-France. Le département des Alpes-Maritimes est le plus concerné par l'épidémie dans la région Paca.

L'essai Ipergay mené par l'Agence nationale de recherche contre le Sida (ANRS), en partenariat avec l'association AIDES, a montré qu'une prise deux heures avant une relation sexuelle à risque, puis une autre à J+1, et un dernier comprimé à J+2 permettent de diminuer très fortement le risque de contamination, souligne le CHU de Nice.

Le Truvada est une combinaison d'antirétroviraux du laboratoire américain Gilead, qui a été mis sur le marché en 2005 en tant que traitement pour les malades du sida. La France est le second pays après les États-Unis à prendre la décision d'autoriser l'utilisation du Truvada comme «prophylaxie pré-exposition» ou PrEP, c'est-à-dire comme traitement préventif.

Le traitement relativement onéreux (500 euros la boîte de 30 comprimés) sera pris en charge à 100% en France au début de l'année 2016.
Source: http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/sida-le-traitement-preventif-disponible-a-nice-a-partir-de-jeudi-30-11-2015-5327191.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mar 01 Déc 2015, 21:25

On en sait désormais un peu plus sur les bénéficiaires de ce traitement coûtant 500 euros la boîte de 30 comprimés prochainement remboursé à 100% par la Sécurité Sociale...

"«Les bénéficiaires de cette nouvelle stratégie seront chez nous surtout des hommes susceptibles d'avoir des relations anales sans préservatif avec d'autres hommes», a indiqué le Dr Cua. «Elle devrait bénéficier aussi, à terme, à toutes les populations particulièrement exposées, les femmes d'Afrique subsaharienne notamment, qui sont les premières victimes du virus dans le monde»."

--------------------------------

On perçoit l'intérêt national de la mesure... Nous avons des élections il faut satisfaire en priorité toutes les minorités qui peuvent faire basculer le résultat d'un scrutin.

Pour ce qui concerne l'intérêt général on avisera plus tard. Désolant !
Nous sommes dans le droit fil des mesures de circonstance voire le copinage et c'est ainsi depuis 2012. Il faut serrer les rangs et donner des "gages"

Soyons surpris si la cohésion nationale en prend un coup et si les citoyens électeurs contribuables manifestent (à leur manière) leur lassitude ou leur désapprobation.
Il suffira de faire un peu d'agitation médiatique pour tenter de les décrédibiliser et là on se donne des moyens !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14259
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mar 01 Déc 2015, 22:03

En cette époque où les pays se rapprochent pour partager leurs renseignements, ce lien de stricte information nous en apprend plus sur le traitement lui même.

http://www.catie.ca/fr/feuillets-info/co-formulations/truvada


Sinon on ne l' oublie pas c' est bien aujourd'hui
http://www.mtv.fr/news/la-journee-mondiale-du-sida/9cadjk
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12196
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mar 01 Déc 2015, 23:50

Un article paru en février dans Rue89 sur ce médicament pour l'heure très coûteux....



http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/27/truvada-revolutionnaire-contre-vih-a-quatre-details-pres-257929 a écrit:
Le Truvada, « révolutionnaire » contre le VIH ? A quatre détails près

Par David Perrotin Journaliste. Publié le 27/02/2015 à 11h29


« Des résultats presque parfaits », écrit Libération, « un médicament révolutionnaire », titre iTélé, quand Ouest-France parle d’un « traitement préventif efficace contre le VIH ». Les médias sont emballés par les résultats définitifs de l’essai dit Ipergay, dévoilés le 24 février à Seattle aux Etats-Unis. Et on les comprend.

Lancée en janvier 2012 en France par l’Agence nationale de recherche contre le sida (ANRS), l’étude Ipergay a été menée sur 414 hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), très exposés au risque d’infection par le VIH par leurs pratiques sexuelles, et séronégatifs. Le but : tester le traitement anti-VIH pris par les séropositifs, mais cette fois-ci comme outil de prévention pour les séronégatifs.
86% de risque en moins d’être contaminé

Les volontaires de cette expérimentation ont donc été divisés en deux groupes. Le premier devait absorber le médicament Truvada (qui associe ténofovir et emtricitabine) avant et après chaque rapport sexuel. Le second groupe, lui, se contentait du placebo.

Après deux ans d’expérimentation, cette étude a montré [PDF] qu’il y avait 86% de réduction du risque de contamination par le VIH. Seize personnes ont été contaminées sur les 414 volontaires, mais seulement deux d’entre elles appartenaient au groupe Truvada et ont admis ne pas avoir pris le médicament avant leur rapport sexuel non protégé.

Ces conclusions suscitent donc beaucoup d’enthousiasme dans la lutte contre le VIH. En prenant ce comprimé régulièrement, certains gays habitués aux rapports sexuels fréquents et non protégés pourraient échapper au VIH.

Oui, mais l’ANRS et Aides qui soutient également cette étude et milite pour commercialiser le Truvada en France, n’ont pas vraiment insisté sur quelques détails... qui nuancent, pour certains, le résultat de cet essai.



1 Une étude vraiment sérieuse ?

Un cahier des charges pas respecté


Sur un panel de 414 hommes, les chercheurs obtiennent 86% de réduction des risques de contracter le VIH. Pourtant, lorsque l’essai Ipergay a été lancé, le cahier des charges était beaucoup plus rigoureux. Sur le site VIH.org, Gilles Pialoux, co-investigateur de l’essai et membre de son conseil scientifique, rappelle ces exigences :

   « Il était prévu d’inclure 1 900 participants dans l’étude Ipergay, 950 dans chaque groupe. Avec comme critère de jugement principal le taux de séroconversion VIH pour un suivi établi tous les deux mois. »

Or, dès le départ, Aides a eu beaucoup de mal à trouver des volontaires. Contacté par Rue89, Stéphane Minouflet, président de l’Association de suivi et d’information des gays sur la prévention du VIH (Asigp-VIH), a régulièrement critiqué Ipergay. Il persiste :

   « Les résultats sont bons, mais si l’on ne soucie pas du modèle mathématique. Or, les conclusions établies sur les volontaires ne sont pas celles tirées sur un panel de 2 000 personnes comme c’était pourtant prévu initialement. »

Et de s’interroger :

   « Ils ont eu beaucoup de mal à recruter des volontaires en France et ont même dû s’associer au Canada pour obtenir 414 personnes. Aujourd’hui, ils arrêtent de recruter. C’est quand même très étonnant pour une étude qui était censée s’achever en 2016. »

Joint par Rue89, le Pr Jean-Michel Molina, qui a coordonné l’étude, met en avant l’« éthique » pour expliquer ce choix :

   « Le comité indépendant a recommandé l’arrêt du bras placebo [du groupe recevant un placebo, ndlr] et la mise à disposition du Truvada à la demande pour tous les participants.

   Cette recommandation a été rapidement mise en place après avis de l’ANRS et du conseil scientifique de l’essai. Il n’était en effet plus éthiquement acceptable d’inclure de nouveaux participants qui auraient pu recevoir un placebo et le recrutement dans l’étude s’est interrompu sans que nous n’ayons eu besoin d’inclure les 1 900 participants initialement prévus. »

Mais si les associations liées à Ipergay vantent un très bon résultat, les études antérieures étaient beaucoup moins optimistes.

L’étude Iprex (du Truvada en prise quotidienne dans des pays du Sud) par exemple a été réalisée sur un panel de 2 499 personnes. Le résultat était plus mitigé puisqu’elle avait montré, selon Gilles Pialoux, « une réduction modeste du nombre de contaminations  », avec une baisse de la contagion de 44% pour les patients sous Truvada.

Logiquement, ce chiffre a fait douter de nombreuses personnes de l’efficacité du traitement. Mais pour les chercheurs d’Ipergay, ce mauvais résultat serait lié à la fréquence de prise du médicament. Face à l’obligation de prendre le Truvada chaque jour, les volontaires auraient été nombreux à abandonner en cours de route le traitement.



2 Quid des effets secondaires ?

Un risque d’insuffisance rénale important


Dans leur communiqué, l’ANRS et Aides mentionnent bien en quelques lignes les effets secondaires du Truvada, mais ceux-ci ont été très peu relayés. Après le suivi des 414 volontaires, il n’y aurait pas de quoi s’alarmer. L’ANRS écrit :

   « Le traitement par Truvada a été globalement bien toléré : il n’a pas engendré plus d’effets secondaires graves que le placebo, mais il a provoqué plus d’effets indésirables, probablement liés au traitement, de type nausées et douleurs abdominales (13% avec Truvada contre 6% avec placebo). »

Pourtant le laboratoire Gilead, le seul à commercialiser le Truvada, a réalisé une étude [PDF] sur plus de 500 patients pour évaluer les effets indésirables. Le labo retient les plus fréquents :

   Anémie.
   Diarrhées, nausées et vomissements.
   Fatigue.
   Sinusite, infections des voies respiratoires hautes et rhino-pharyngite.
   Somnolence, céphalées et étourdissements.
   Dépression, insomnie et rêves anormaux.
   Éruption cutanée.

Plus grave encore, le Truvada peut parfois être néfaste pour les reins et les os (fixation du calcium). Stéphane Minouflet précise :

   « Comme les séropositifs prennent le Truvada depuis 15 ans, il y a un certain recul. Et on constate que cela provoque une grave insuffisance rénale chez certaines personnes. Elles doivent alors changer de traitement ou avoir recours à la dialyse.

   Or, un séronégatif qui a une activité sexuelle importante va prendre le Truvada très régulièrement. Les effets pourront donc être aussi néfastes. »



3 Une incitation à oublier la capote

Une augmentation des IST à prévoir


En annonçant le « très bon résultat » d’Ipergay, le Pr Jean-Michel Molina se montre toutefois prudent :

   « Il est important de ne pas relâcher les politiques de prévention qui ont fait leur preuve : utilisation systématique du préservatif, dépistages réguliers du VIH et des autres IST, et leur traitement. »

En effet, le Truvada a bien montré qu’il ne protégeait pas des infections sexuellement transmissibles (IST) type syphilis, chlamydia, gonorrhée ou hépatites. Alors que celles-ci ne cessent d’augmenter en France selon l’Institut de veille sanitaire (InVS).

34% des participants ont d’ailleurs contracté au cours de l’étude Ipergay une autre infection sexuellement transmissible. De quoi inquiéter certaines associations qui redoutent que le message retenu après les conclusions de cette étude incite les gens à se passer de préservatif au profit du Truvada.

Aux Etats-Unis, une enquête [en anglais] sur 90 personnes prenant régulièrement du Truvada a ainsi mis en avant une baisse de 45% de l’utilisation du préservatif. Une donnée parcellaire, mais qui a de quoi inquiéter.

En novembre 2014, Michael Weinstein, président de la AIDS Healthcare Foundation de Los Angeles, dénonçait ainsi « un désastre de santé publique en gestation ». Il ajoutait :

   « Les hommes préfèrent les rapports sexuels sans préservatifs. C’est un fait. Et si vous leur donnez un blanc-seing, ils vont l’utiliser. Ceux qui se protègent aujourd’hui pourraient cesser de porter des préservatifs. »



4 Le rôle flou du labo Gilead

Un volet prévention moins rémunérateur ?


Contrairement aux Etats-Unis, le Truvada n’est disponible en France qu’aux séropositifs et pour la somme de 536,36 euros la boîte de 30 pilules. Et si ce labo Gilead (souvent critiqué) a livré gratuitement le médicament pour l’étude Ipergay, Libération pointe toutefois le rôle pas très clair joué par cette entreprise. Le quotidien écrit :

   « Un appel, au niveau européen, vient d’être lancé pour une mise à disposition immédiate de la prep [le Truvada]. Petit problème, l’attitude de Gilead, le labo qui produit le Truvada : celui-ci est assis sur une mine d’or, le Truvada étant largement prescrit aux séropositifs. L’année dernière, aux Etats-Unis, le Truvada a ainsi rapporté 1,79 milliard de dollars. »

De janvier 2012 à mars 2014 par exemple, l’Amérique a enregistré 3,3 millions de prescriptions de Truvada. Mais seulement 3 200 en prévention, selon les données du site Bloomberg. Et aujourdhui, Gilead traînerait des pieds pour demander une autorisation de mise sur le marché français pour le volet prévention.

Enfin selon nos informations, le Truvada devrait entrer dans la catégorie des médicaments génériques en 2016 ou 2017. Etonnemment, c’est à cette même période que le labo doit lancer un nouveau Truvada moins toxique pour les reins. Une façon pour Gilead de garder la main sur ce futur marché.
Source avec nombreux LIENS dans le texte: http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/27/truvada-revolutionnaire-contre-vih-a-quatre-details-pres-257929

Voir aussi: http://www.ipergay.fr/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 00:06

question sans doute naïve : et si les gays avaient des rapports protégés ?

la communauté ne ferait elle pas des économies ? Il est vrai que ce qui ne coute rien aux uns est payés par d'autres alors pourquoi s'en faire ?

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14259
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 00:14

http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2015/12/01/journee-mondiale-de-lutte-contre-le-sida-le-truvada-comme-traitement-preventif-toute-nouvelle-solution-est-bonne-a-prendre,36163.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 00:19

En gros c'est : je suis libre de faire n'importe quoi et la communauté casque...

Pour les électeurs contribuables, il suffit de le savoir et ensuite d'aller voter en conséquence !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14259
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 00:38

En gros ç'est la journée dans l' année où l' on parle des avancées autour du sida.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 01:02



http://www.doctissimo.fr/medicament-TRUVADA.htm a écrit:
Votre recherche ici...
ok
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Guide des médicaments > TRUVADA
TRUVADA 200 mg/245 mg Comprimé pelliculé Boîte de 1 Flacon de 30
Mis à jour le 26 octobre 2015
TRUVADA : ses indications

- Truvada est une association fixe d'emtricitabine et de ténofovir disoproxil (sous forme de fumarate), indiqué en association avec d'autres antirétroviraux pour le traitement des adultes infectés par le VIH-1.

- La démonstration du bénéfice apporté par l'association de l'emtricitabine et du fumarate de ténofovir disoproxil pour le traitement de l'infection par le VIH repose uniquement sur des études réalisées chez des patients naïfs de tout traitement antirétroviral (voir rubrique propriétés pharmacodynamiques).

TRUVADA : pathologies pour lesquelles il peut-être prescrit

• Infecté par le VIH

Il faut être prudent dans les annonces, c' est un traitement pour soigner les malades et non pour l' éviter. Pour l' éviter, rien ne vaut la capote même non remboursée par la sécu.
Quand à son coût, il faut faire une comparaison avec le prix des traitements actuel mais aussi de son efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2977
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Truvada - Traitement préventif contre le VIH   Mer 02 Déc 2015, 02:04

Comme disait qqun : un scoop, une "information" suivie d'un démenti, cela fait 2 articles pour pas cher.
Et ça fait vendre, des journaux, ou alors de la pub pour les gratuits. Ou de l'audience.
Mais attention à bien calibrer la taille du scoop, faute de quoi on se retrouve à perdre en crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Truvada - Traitement préventif contre le VIH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Truvada - Traitement préventif contre le VIH
» Traitement naturelle contre les poux!
» montée de lait et traitement antibio
» Nombreuses caries, quel traitement préventif?
» traitement contre les poux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: