Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Valls et la guerre civile...

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 07:27

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/12/11/31001-20151211ARTFIG00302-manuel-valls-et-la-guerre-civile-le-coup-de-gueule-de-perico-legasse.php

Manuel Valls et la guerre civile : le coup de gueule de Périco Légasse

Par Périco Légasse

Publié  le 11/12/2015 à 19:20

FIGAROVOX/HUMEUR - «Le FN peut conduire à la guerre civile» a déclaré Manuel Valls sur France Inter. Pour Périco Légasse, le Premier ministre n'est pas habilité à donner des «leçons de morale».

Périco Légasse est rédacteur en chef de la rubrique vin et gastronomie à l'hebdomadaire Marianne.


Manuel Valls a parlé ce matin de guerre civile?

Un peu facile de crier au loup pour sauver les meubles et de prédire le pire pour remonter dans les sondages. Faire peur, en appeler à la panique nationale, quitte à mentir un peu et à trahir beaucoup, pour détourner la colère populaire, c'est la base même du fascisme. Quelle est la politique qui peut aujourd'hui conduire à la guerre civile? Qui est au pouvoir depuis 40 ans en général et 4 ans en particulier et nous a conduit à la situation actuelle? Qui s'est essuyé les pieds sur le référendum de 2005 quand 55% des Français avaient voté non à un traité constitutionnel mettant l'Europe sous l'emprise de Goldman Sachs et des marchés financiers dirigés depuis Wall Street? Qui a réduit l'école de la République à une machine à fabriquer des analphabètes? Qui a maintenu la suppression du service national pour que l'on ne mesure pas concrètement le niveau d'ignorance de la jeunesse? Qui a éradiqué la classe paysanne en laissant un syndicat agricole transformer nos campagnes en usines? Qui a installé sur tout le territoire des cités ghettos où l'en entasse l'immigré pour qu'il ne s'émancipe pas et devienne de la main d'oeuvre bon marché pour le patronat? Qui a autorisé les grandes surfaces à coloniser les grandes agglomérations et à s'emparer de 90% du marché de la consommation en étranglant les petits producteurs et les artisans créateurs d'emploi? Qui a autorisé la grande distribution à s'installer dans les centre ville, avec la bénédiction de M. Macron, pour éradiquer les derniers commerces de proximité?

On ne peut pas imputer tous ces échecs au seul premier ministre!

Qui avait dans ses rangs Jérôme Cahuzac au Ministère du budget? Qui appelle à voter pour les amis de Patrick Balkany et consorts au prix de la démission de ses militants? Qui fut si proche de Dominique Strauss Kahn en fermant, des années durant, les yeux et les oreilles sur des comportements indignes? Qui a supprimé les 60.000 places de prison qui devaient permettre à une population carcérale d'avoir des conditions moins inhumaines de détention pour ne pas transformer les cellules en école du crime? Qui a applaudi l'intervention en Libye avec les intellectuels de gauche pour faire de ce pays le futur Etat Islamique de l'Afrique du Nord? Qui au lendemain du 7 janvier a refusé de parler d'islamisme pour ne pas stigmatiser une religion? Qui après le 7 janvier a refusé de rétablir les contrôles aux frontières et dans les aéroports pour ne pas créer un climat d'insécurité? Qui au lendemain du 7 janvier a refusé d'intervenir dans les mosquées où des imams intégristes prêchent quotidiennement leur haine de la France? Qui s'acoquine et vend son âme contre les deniers du Qatar et de l'Arabie Saoudite? Qui refuse d'interpeller publiquement la Turquie à propos du pétrole de contrebande qui enrichit Daech? Qui a refusé de discuter avec la Russie pour étudier les moyens de combattre ensemble le terrorisme islamique? Qui a démantelé les services secrets au Ministère de l'Intérieur pour créer une cellule de statistique sur la baisse de la criminalité en France, empêchant des milliers de fonctionnaires compétents d'être sur le terrain? Qui n'a pas rétabli la police de proximité déconstruite par Sarkozy, seul instrument efficace de prévention contre la délinquance? Qui a laissé des lignes de bus du réseau nord de la RATP aux mains de militants islamistes? Qui durant le discours au Congrès de Versailles le 16 novembre n'a pas une seule fois utilisé le mot islamiste? Qui a promis une baisse assurée du chômage pourvu que l'on accepte de renoncer aux promesses électorales de la campagne présidentielle de 2012? Qui nous a vendu en grandes pompes une COP21 retentissante pour sauver le climat de la planète et qui va finir en flop magistral? Qui rackette les PME, les artisans, les commerçants avec le RSI? Qui saigne les classes moyennes avec une fiscalité qui appauvrit le pays et décrédibilise l'Etat? Qui, enfin, est entrain de négocier en douce et à l'insu des peuples le Traité transatlantique (TATFTA) qui veut mettre l'Europe à genoux devant le marché américain? Qui, qui, qui?

Vous balayez tout le spectre politique et géopolitique, il parlait en l'occurrence du Front National…

Qui veut la guerre civile? Celui qui s'accroche par tous les moyens à un pouvoir honni et discrédité ou 30% d'un électorat (+ 45% d'abstentionnistes) qui essaye de faire comprendre aux gouvernants de ce pays, qu'il n'en peut plus, qu'il n'en veut plus et qu'il est exaspéré d'avoir voté pour des menteurs et des tricheurs? Le meilleur moyen d'éviter la guerre civile, Monsieur le Premier Ministre, c'est de vous excuser d'avoir conduit ce grand pays là où il en est aujourd'hui et d'en tirer les conséquences politiques. Vous avez tout fait pour que cette partie du peuple Français en arrive à ce degré d'indignation et son égarement vous sert. Vous êtes le meilleur allié et le principal pourvoyeur en voix du Front National. Vous n'êtes pas habilité à donner des leçons de morale à ceux que vous avec jetés dans le désespoir. Silence Manuel! Et un peu de pudeur en ces heures difficiles. La guerre civile, c'est de votre discours dont elle se nourrit.

Périco Légasse

-----------------------------------

Cet article du Figaro n'émane pas d'un journaliste politicard carté à droite à classer chez les "réacs" mais d'un chroniqueur culinaire du journal Marianne dont l'orientation serait plutôt à gauche...
------------------------------------------------

le moins que l'on puisse dire c'est que c'est saignant !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 07:49

Tout à fait d'accord. Il aurait pu aussi dire un mot du chef d'orchestre, mais sur le président et sa politique,  Périco Légasse ne dit rien. Rien non plus sur le contrat léonin de Hollande avec Aubry et les Verts, sur les errements ou fautes des ministres de la justice, de l'éducation nationale, de la santé, du travail. Tous il est vrai ont un chef qu'on peut juger aux résultats.
Guerre  civile.... mais elle est dejà en place avec des millions de Francais sans emploi, l'impossibilité pour certains de se soigner, le désespoir des enseignants sur le front, les innombrables catégories professionnelles qui ont manifesté dans la rue, les policiers, les notaires, les infirmieres, les medecins, les avocats, les marchands de tabac, les bretons, les employés de centaines d'entreprises liquidatrices.
Guerre civile, ne serait ce pas ce qu'il souhaite ce pseudo lanceur d'alerte afin qu'en 2017 les citoyens apeurés revotent pour ceux la même qui ont mis les sirènes en marche et suggéré la possibilité  de soulever les pavés.  On a déjà vu cela!

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 08:11

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/non-monsieur-valls-le-danger-de-guerre-civile-vient-bien-plus-de-la-politique-de-la-gauche-que-du-front-national/

Non, monsieur Valls, le danger de guerre civile vient bien plus de la politique de la gauche que du Front national !
Posté le 11 décembre 2015 par balboa78 - (9 commentaires)

Il n’y a pas que Claude Bartolone qui perde ses nerfs (voir cet article) ! C’est tout le parti socialiste qui est pris de panique par la montée du Front national.
Le chef de ce qui reste de la  pardon minorité présidentielle, Manuel Valls, en est arrivé à la dramatisation ultime: rien moins que le risque de guerre civile ! Il a en effet déclaré au micro de ses copains de France Inter (surnommé non sans pertinence par certains Rance Sphincter) :
« Il y a deux visions pour notre pays. Il y a une vision qui est celle de l’extrême droite qui, au fond, prône la division. Cette division peut conduire à la guerre civile. Et il y a une autre vision qui est celle de la République et des valeurs, qui est le rassemblement. »

A propos de risque de guerre civile …
Dans une France désormais positionnée à droite en voix, qui se maintient artificiellement au pouvoir de façon légale mais peu légitime, grâce aux triangulaires gauche-droite-extrême droite ? Qui sinon les socialistes ? Les germes d’une révolte et d’une guerre civile ne sont-ils pas dans cette situation antidémocratique ?
Quand le parti socialiste flatte le communautarisme pour remplacer son électorat ouvrier défaillant par des minorités et par la communauté issue de l’immigration – conformément aux préconisation de son think tank Terra Nova – ne joue-t-il pas avec le feu au risque de provoquer, à terme, des frictions entre les communautés ?
Quand le parti socialiste finance éhontément une cohorte d’associations soi-disant antiracistes qui, par leur conception à sens unique du racisme et la négation du racisme « anti-blanc », n’exacerbe-t-il pas les tensions entre communautés ?
Qui applaudit quand un Eric Zemmour se fait virer d’iTélé pour des propos qu’il n’a pas tenus ? Qui se permet d’insulter Michel Onfray parce qu’il jette un regard critique sur la gauche ? Ce rejet de toute pensée non conforme à la doxa socialiste n’est-elle pas de nature à provoquer tous les Français qui se reconnaissent dans leurs thèses ? L’intolérance peut conduire à l’affrontement !
A propos de rassemblement …
Quand la gauche se réserve le droit de parler de la race blanche – comme l’a fait Claude Bartolone pour stigmatiser son adversaire en Ile-de-France – mais menace de brûler Nadine Morano en place de grève parce qu’elle a osé dire que la France est un pays de race blanche, est-elle dans une logique de rassemblement comme le prétend le premier ministre ?
Quand un président élu avec seulement 51,64 % des voix ne pratique aucune ouverture, quand il nomme à des postes-clés de son gouvernement des personnes aussi sectaires et marquées à gauche que Christiane Taubira, Vincent Peillon, Benoit Hamon et Najat Vallaud-Belkacem lance-t-il un message de rassemblement ?
Quand, pour satisfaire un lobby ultraminoritaire, une loi bafouant les valeurs les plus profondes de millions de Français est imposée par la force, est-ce une marque de rassemblement ?
Désolé mais en terme d’ouverture et de rassemblement, le parti socialiste est le plus mal placé pour donner des leçons !
Pour conclure, j’aimerais rappeler que, si un jour une guerre civile se produisait à la suite de l’arrivée au pouvoir du Front national, un des premiers premiers responsables en serait le Parti socialiste qui n’a cessé, depuis l’arrivée de Mitterrand à l’Elysée, de tout faire pour faciliter la montée de ce parti et ainsi affaiblir la droite.

Le Front national n’est-il pas, au final,  la créature du Parti socialiste ?
S’il ne l’a pas créé, il a en tout cas tout fait pour qu’il se développe !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4283
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 09:35

Pour la faire courte :
Chacun récolte ce qu' il a semé !
A promettre tout et son contraire on favorise ceux qui n' ont jamais étés en position de gouverner même s' ils sont aussi dans la démagogie.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4189
Date d'inscription : 08/07/2010

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 10:21

La situation politique et électorale après les événements de mai 68 et la dissolution de l'assemblée nationale par de Gaulle avaient pour thème essentiel la sécurité et le retour à l'ordre.
Wikiki nous donne clairement les résultats des législatives, (à droite toutes)

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_1968

il est vrai qu'à l'époque le FN n'était pas dans le paysage politique.
A force de hurler au loup, M.Valls ne devrait-il pas craindre une version hard des élections en 2017?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14527
Date d'inscription : 30/05/2011

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 10:57

Gérard a écrit:
A force de hurler au loup, M.Valls ne devrait-il pas craindre une version hard des élections en 2017?

Si aucun nouveau candidat n'émerge d'ici 2017 et si l'on nous ressert les mêmes il y a effectivement danger...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... EmptySam 12 Déc 2015, 11:24

a.nonymous a écrit:


Si aucun nouveau candidat n'émerge d'ici 2017 et si l'on nous ressert les mêmes il y a effectivement danger...

si le nouveau est à l'image des anciens car en ce domaine on a tendance à copier au lieu d'innover... et ce même si la situation est mouvante.
François II se prenant 20 ans après pour François I bonjour les dégâts !

la conclusion s'impose.

Peut être devient il urgent de faire bouger les lignes... les vieilles recettes qui ont fait les succès passés avec le temps trop reproduites lassent les consommateurs.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Valls et la guerre civile... Empty
MessageSujet: Re: Valls et la guerre civile...   Valls et la guerre civile... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Valls et la guerre civile...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Québecois en guerre en Normandie.
» Valls baisse dans les sondages.
» Documents et livres relatifs à la guerre 14-18
» Denis Favier, conseiller de Manuel Valls
» Yvetot au temps de la Grande Guerre, nouvel ouvrage de Didier Clatot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes...-
Sauter vers: